Vous êtes sur la page 1sur 5

I.

INTRODUCTION :
Le processus d'extraction et de stockage des ressources pétrolières et gazières, de
leur traitement, de leur transport sur de grandes distances, puis de leur livraison là
où elles sont nécessaires, dépend d'un ensemble d'équipements de la plus haute
qualité et fiabilité telles que les pompes qui doivent souvent fonctionner dans des
conditions environnementales extrêmes, qui peuvent inclure des températures et
des pressions extrêmement élevées, ou des pressions et des températures
cryogéniques extrêmement basses, selon l'application spécifique.
Les pompes sont des composants indispensables de l'industrie pétrolière. Qu'elles
soient utilisées pendant la phase amont, intermédiaire ou aval, les pompes
fournissent au pétrole et à d'autres fluides suffisamment d'énergie pour circuler d'un
endroit à un autre. Dans les systèmes de pompage avec différents niveaux de fluide,
cela implique également de contrer les résistances engendrées par le flux dans le
circuit hydraulique et d’éviter le phénomène de cavitation qui entraîne
l’endommagement des pompes.

Ce travail qui s’inscrit dans le cadre d’un projet de fin d’étude a pour objectif de
détecter les causes de la cavitation de la pompe d’expédition en exploitant la ligne
de transport de gasoil (mazout) et essence au niveau de la Raffinerie de pétrole de
Skikda à partir du bac de stockage N°81 vers la pompe d’expédition multi-étages
6x8x11B DVMX. Le gas-oil ou essence sera ensuite pompé vers NAFTAL Bounouara
El_Khroub.

1. Description générale de la raffinerie de Skikda


Le complexe de raffinerie de pétrole de Skikda baptisé RA1/K, a pour mission de
transformer le pétrole brut provenant de Hassi Messaoud avec une capacité de
traitement (18 millions t/an), ainsi que le brut réduit importé (277.000 t/an).

1.2. Situation géographique

Cette raffinerie est située dans la zone industrielle à 07 Km à l'est de la ville de


SKIKDA et à 02 Km de la mer, et est aménagée sur une superficie de 183 hectares
environ. Elle emploie actuellement un effectif de 15.000 travailleurs environ.
2 .Principes générales de fonctionnement

L’activité de raffinage a pour mission de développer les produits énergétiques et


d’assurer l’indépendance nationale en matière de produits pétroliers raffinés et de
permettre une meilleure valorisation de cette ressource naturelle non renouvelable
qu’est le pétrole brut.

2.1 Les unités de fonctionnement de raffineries de Skikda : sont

 Deux unités de distillation atmosphérique (U. 10/11) ;


 Trois unités de séparation de GPL (U.30/31/104) ;
 Deux unités de reforming catalytique (U. 100/103) ;
 Une unité d’extraction / fractionnement aromatiques (U.200) ;
 Une unité de Séparation du para xylène (U.400) ;
 Unité d’isomérisation des xylènes (U.500) ;
 Deux (02) unités d’hydrotraitement et Isomérisation de Naphta léger
(U700-701/702-703)
 Une unité de production de bitumes ;
 Une (01) nouvelle unité de traitement des effluents (ETP) ;
 Une (01) nouvelle salle de contrôle centralisée de DCS (CCR) ;
 Des utilités (eau, vapeur, électricité, air, azote...).

2.2 Les zones de stockage : sont


 Zone nord
 Zone sud
 Zone est

3. Présentation de l’unité de mélange et expédition (MELEX ,zone


nord)
La raffinerie de Skikda possède une capacité de stockage de 2.500.000 m3 environ.
L'unité comprend tous les équipements nécessaires au mouvement blending (mélange) et
exportation des produits finis. L’unité 600 est gérée par le département de production
P4. Elle a pour mission de gérer le parc de stockage des produits finis (Gasoil, Essence,
Jet, Fuel Oil) et les produits intermédiaires (Toluène, Benzène, Raffinat, Reformat...etc.),
et aussi d’assurer l’expédition de ces produits vers les différentes destinations (camions,
dépôts, ports
3.1 Position géographique
La zone nord se situe au côté gauche des unités de production (direction nord).

II Ecoulement des fluides


1 .Types d’écoulement :
 Ecoulement laminaire
 Ecoulement turbulent
2. Perte de charge :
 Linéaire
 Singulière
3. Les vannes :
 Vanne à soupape
 Vanne à opercule
 Vanne papillon
 Vanne à tournant sphérique
 Vanne à clapet simple
 Vanne à clapet double
 Vanne à clapet rotatif excentré
4.Les pompes :

4.1 Pompes centrifuges

4.1.1 Description des pompes centrifuges :

 Distributeur
 Impulseur (rotor)
 Récupérateur ( l’enveloppe) :-Diffuseur

-la volute

4.1.2 Caractéristiques générale des pompes centrifuges :

 Débit volumique
 Hauteur manométrique
 Rendement

5. NPSH :

Le NPSH est rattaché au phénomène de cavitation. De même que la hauteur


d‘élévation, le débit et la puissance absorbée, il représente pour une pompe une des
données les plus importantes. On distingue le NPSH de l‘installation ou NPSH
disponible (NPSHd) et le NPSH de la pompe ou NPSH requis (NPSH r). En comparant
simplement les deux valeurs NPSHd disponible et NPSHr., il est possible de
déterminer si la pompe choisie pour l‘installation concernée est adaptée ou non

Le couplage des pompes:

 En série: pour augmenter la pression de sortie


 En parallèle: pour augmenter le debit

6. La cavitation:

6.1 Définition

La cavitation est un phénomène qui concerne généralement les installations,


notamment les machines hydrauliques comme les pompes, et se produit quand la
pression à l’intérieur du circuit est égale ou baisse au-dessous de la pression de vapeur
du fluide déplacé. La cavitation est une vaporisation instantanée du fluide, localisée
essentiellement dans les zones où la pression absolue est très basse, suivie d’une
rapide re-condensation

: Concrètement, la cavitation entraîne une série de dommages en cascade

 Érosion des composants mécaniques en contact direct avec le fluide.


 Baisse du rendement, dû aux tourbillons qui se forment en raison de
l’irrégularité de la surface.
 Vibrations excessives causées par le déséquilibrage du poids et par la
haute vitesse de rotation de la turbine.
 Diminution de la durée de vie utile de la pompe/du circuit due à une usure
précoce des organes mécaniques (ex. roulements, joints d’étanchéité…).
 Rupture

 Bruit