Vous êtes sur la page 1sur 12

Une séquence de Quatrième comportant des temps

d’individualisation

La séquence suivante a été mise en place dans une classe de Quatrième d’un collège
ZEP dans le cadre de l’étude du genre fantastique. L’individualisation s’est dans cette classe
très vite révélée indispensable et ce pour au moins deux raisons.
→ La première est de l’ordre du contenu des séances : en effet, le spectre des niveaux
dans cette classe couvre tous les types de difficultés : une dizaine d’élèves n’est
francophone qu’à l’école, d’autres, six environ, en rejet de l’institution scolaire, sont
constamment dans l’opposition et dans le refus de travail mais tous ces élèves coexistent
cependant avec un noyau de huit élèves qui n’ont pas de difficultés scolaires majeures  : le
cours frontal, élaboré pour « l’élève moyen » ne pouvait dans ces conditions aboutir qu’à
ennuyer les uns et laisser les autres sur le bord de la route.
→ De là découle une seconde raison d’individualiser : dans les classes de ce collège, comme
souvent dans les établissements de ZEP, une grande partie de l’énergie de l’enseignant est
consacrée à la gestion de la discipline, surtout lorsque celui-ci, face au groupe, doit
embrasser à la fois le rôle de pédagogue tout en étant constamment dans la prévention et
le traitement des incidents, qui ne peuvent que se multiplier lorsque le cours s’avère
inadapté aux niveaux, au pluriel, réels des élèves concernés.

L’avantage d’un travail individualisé ici a été de permettre à chacun de trouver des
tâches à sa portée et de réintégrer par là le rôle d’élève au travail. Il a également donné à
l’enseignant la possibilité de briser l’affrontement « professeur / groupe » et lui a laissé
l’opportunité de circuler dans la classe pour apporter son aide de manière individuelle,
initiant par là des relations « professeur / élève ». Ce changement de la dynamique
habituelle, pratiqué de manière régulière sur une année scolaire, a peu à peu porté ses
fruits en améliorant sensiblement l’atmosphère de travail, notamment dans les
indispensables moments de mise en commun en grand groupe. En effet, si le questionnaire
est utilisé de manière verticale individuellement (chaque élève répond aux questions
adaptées à ses capacités), la mise en commun orale l’exploite de manière horizontale
faisant circuler la parole de la simple restitution d’indices à leur interprétation.

La séquence qui suit n’est pas présentée in extenso : seuls sont présents, outre le
tableau des objectifs de séquence, les temps d’individualisation sur le modèle du
questionnement à trois niveaux : ces questionnaires illustrent les deux temps forts
détaillés plus haut : celui de la réflexion individuelle adaptée sur les supports proposés et
celui de la mise en commun où tous les élèves, quel que soit le niveau de questionnement
effectué, ont été à même d’apporter des éléments pour enrichir la séance.

Le remède n’est pas miraculeux, cependant, il ressort des réflexions des élèves les
plus en difficulté que « pour une fois, ils avaient quelque chose à dire. »…
Séquence Rendez-vous avec l’étrange Dominante Lecture-Ecriture
A partir de l’oeuvre intégrale Le Veston Ensorcelé de D. Buzatti

Objectifs : - découvrir le genre fantastique


- réviser les caractéristiques de la nouvelle
- utiliser les indices textuels pour anticiper sur la suite d’un récit
- étudier les bouleversements chronologiques : anticipation et retours en arrière
- conjuguer au plus-que-parfait et au conditionnel
→ production d’une suite de texte fantastique

Séance Objectifs Activités Supports


Evaluation diagnostique : faire émerger les représentations des élèves sur la notion de fantastique 
→ à partir du mot écrit au tableau, chaque élève apporte un mot qui s’y rapporte.
→ discussion entre les élèves sur le choix de tel ou tel mot associé à « fantastique »
1
Lecture de Faire apparaître la notion de double Questionnaire à plusieurs niveaux. Un épisode de la série X-
l’image interprétation d’un phénomène étrange. - le groupe A relève les évènements Files intitulé « la
purement factuels : qui /quoi/ Métamorphose ».
quand /où.
- le groupe B recense les
informations et les éléments
étranges qui font avancer
l’enquête.
- le groupe C interprète ces
éléments et relève les autres
aspects de la série qui construisent
l’atmosphère d’étrangeté.
2
Lecture Définir le genre fantastique. Mise en commun des réponses obtenues dans le Questionnaires élèves
questionnaire et synthèse. Définition du fantastique
Confrontation de la synthèse à la définition du par Todorov
genre fantastique par T. Todorov.
Retour rapide sur les éléments apportés dans
l’évaluation diagnostique et recadrage du terme
« fantastique ».
3
Lecture Comprendre l’ancrage de la nouvelle Etude du début de la nouvelle : Le Veston Ensorcelé
Ecriture fantastique dans le réel. → repérage des éléments de réel : lieux, époque, D. Buzzatti
Tenir compte des indices annonciateurs noms des personnages, environnement → jusqu’à la livraison du
de surnaturel pour anticiper la suite d’un quotidien. costume.
récit. → identification des éléments qui semblent
annoncer des phénomènes étranges :
formulation orale de deux hypothèses pour les
expliquer : une hypothèse fantastique / une
hypothèse rationnelle.
→ rédaction d’un paragraphe proposant une
suite plausible à ce début de nouvelle.
Travail personnel : remplir une synthèse à
trous réunissant les caractéristiques des débuts
de récit fantastique dégagées pendant la séance.

Evaluation formative : étude d’un groupement de textes réunissant d’autres débuts de récits fantastiques
→ tableau à remplir : questionnements individualisés (3 types de questionnement)

4
Oral Tenir compte d’indices pour imaginer Lecture commune des anticipations sur la Productions des élèves de
Lecture une suite de texte. nouvelle de Buzatti : la séance 3
→ discussion sur la plausibilité et la Suites des récits utilisés
vraisemblance des suites envisagées pour l’évaluation formative
Mise en relation des débuts étudiés pendant
l’évaluation formative avec leurs suites
présentées dans le désordre et sans détails.
→ justification des choix effectués
Travail personnel : lire la fin de la nouvelle.

5
Etude de la Etudier les bouleversements Etude de texte : Texte adapté de Jean Louis
langue chronologiques : retours en arrière et → construction d’une flèche du temps et Boquet
anticipations placement des événements relatés dans la scène. Le Veston Ensorcelé
→ plus que parfait et conditionnel → identification des temps utilisés. D. Buzzatti
→ synthèse à apprendre. → l’apparition des billets
6
Ecriture Utiliser l’anticipation et le retour en Deux phrases de départ proposées aux élèves : Matrice d’écriture proposée
arrière dans un texte. - phrases à développer en incluant soit une par le professeur.
anticipation et un retour en arrière pour chaque
phrase, soit un retour en arrière pour une phrase
et une anticipation pour la deuxième
→ deux niveaux de difficulté :
•les plus performants transposeront
ensuite au présent le récit initialement au
passé.
• les plus en difficulté se concentreront
sur les conjugaisons revues en séance 5.

7
Etude de la Exprimer sa peur. Etude de textes : Le Veston Ensorcelé
langue → tableau à remplir mettant en relation les faits D. Buzzatti
Vocabulaire étranges produits et les sentiments du narrateur → la découverte des billets.
à relever. → la prise de conscience de
► liste des sensations, sentiments et procédés l’identité du tailleur.
qui traduisent la peur, complétée par les
propositions des élèves

8
Lecture Récapituler les différents évènements de Questionnaire de lecture préalablement rempli Le Veston Ensorcelé
la nouvelle. par les élèves. D. Buzzatti
Etudier le dénouement qui ancre le récit Etude de la fin de la nouvelle : → la scène finale
dans le genre fantastique. → retour sur le début et mise en relation des Questionnaire de lecture
éléments repérés en séance 3.

Evaluation finale : production écrite sur le thème « rencontre avec le diable » : suite de texte
Critères d’évaluation :
- récit au passé et à la 1ère personne du singulier.
- insertion d’un retour en arrière et d’une anticipation.
- accent porté sur les sentiments de peur et d’incompréhension éprouvés par le narrateur.
Séance 1 Questionnaire X-Files

Groupe A Groupe B Groupe C


Avant le générique Combien de personnages voit- Que voit-on sur les premières Pourquoi peut-on dire que les
on ?........................ images ?.............. premières images cherchent à
A quel moment se passe …………………………… faire peur ? (citez les éléments
l’action ?......................... Quelle différence y a-t-il entre les qui cherchent à faire peur)
Dans quel pays se passe personnages ?....... ……………………………
l’action ?............................. …………………………… …………………………….
Dans quel lieu ?................. Quel point commun ont-ils ? ……………………………
…………………………… ……………………………. …………………………..
Que se passe-t-il dans cette ……………………………..
première scène ?.................. …………………………..
…………………………… Sur quelle image se termine
………………………….. cette première scène ?
Les personnages sont-ils des ……………………………
victimes ou des agresseurs ? ………………………….. 
………………………….

Le générique Combien de héros y a-t-il dans Quels sont les noms des deux Quel est le travail des deux
la série ?................... héros ?.......................... héros ?................................
……………………………. …………………………..
…………………………….
L’épisode Qui est mort et comment ? Quel est l’état d’esprit de l’homme Que sont venus faire les deux
……………………………. accusé de héros ?.........................
► la conversation ……………………………. meurtre ?............................. ……………………………..
avec les Parker …………………………  …………………………… ……………………………..
D’après vous, à quel moment …………………………… Pourquoi l’explication du
se passe la scène ? ………………………….. meurtre est-elle étrange ?
…………………………… ……………………………
……………………………  …………………………….
Que montre le jeune homme ……………………………
aux enquêteurs ?.................  …………………………….
…………………………… …………………………….

► le lieu du crime Que trouve Mulder sur le lieu Qu’explique le jeune homme aux Pourquoi le père du jeune
du meurtre ? enquêteurs ? homme a-t-il peur de passer
…………………………….. ……………………………. pour un fou ? ……………
…………………………….. ………………………….. …………………………. 
……………………………. …………………………….. …………………………..
……………………………… …………………………….
Pourquoi Scully est-elle étonnée Pourquoi Scully est-elle en
qu’on leur ait confié désaccord avec Mulder à
l’affaire ?.................................. propos du meurtre ?............
……………………………..  …………………………….
………………………………. ……………………………..
► en voiture Où se trouve le corps du jeune Où se rendent Mulder et Scully Pourquoi Scully est-elle
indien assassiné ? avec la voiture ?............ étonnée de la découverte de
………………………………. ………………………………. Mulder ?..............................
………………………………. ………………………………. ………………………………
……………………………
……………………………..

► la réserve Dans quel lieu les deux héros Comment est l’ambiance quand ils Quelle est l’attitude des gens
descendent-ils ?................... arrivent ?................ envers les deux enquêteurs ?
………………………………. …………………………….  …………………………..
Qui est la femme qui joue au …………………………… …………………………..
billard ?................................. Quelle particularité ont les …………………………….
…………………………….. empreintes trouvées par ……………………………
Mulder ?..................................
► le bureau du Que voient les deux Que découvrent-ils dans sa Que pense Mulder de sa
shérif enquêteurs sur le corps de la bouche ?...................................... découverte ?..........................
victime ? …………………… …………………………………. ……………………………
………………………….. Pourquoi Mulder veut-il une ………………………………
autopsie du corps ?..................... …………………………….
……………………………….. Scully est-elle d’accord ?.......
…………………………………… ………………………………
…………………………….

►le bûcher A quoi va servir le bûcher ? De quoi Scully soupçonne-t-elle Pourquoi Mulder est-il
…………………………… Mulder ?..................................... intéressé par cette histoire ?
…………………………… ……………………………….. ……………………………
………………………………….. ……………………………..
……………………………
……………………………
Quelle serait la nature du
meurtrier selon lui ?
……………………………..
………………………………
……………………………..
…………………………….
…………………………….
► la fin de Qui meurt ?............................. Qui a disparu ? Quelle est la véritable
l’épisode ……………………………. (2 personnes) explication des meurtres ?
Comment ?............................. ………………………. ………………………..
………………………………. ………………………. …………………………..
Qu’arrive-t-il à Scully seule Pourquoi ?................................... ……………………………
dans la maison ?................... ………………………………….. ……………………………..
……………………………… ………………………………….. …………………………….
…………………………  ……………………………….. …………………………….
L’explication est-elle
rationnelle ou irrationnelle ?
………………………………
…………………………….
……………………………..

Après avoir vu cet épisode, quel personnage vous semble être le plus proche de la vérité sur les
meurtres ?

Mulder ou Scully

Dans la vie réelle, qui auriez-vous cru ? Pourquoi ?


………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………..

X-Files est ce qu’on appelle une série fantastique. Donnez votre définition du genre fantastique.
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………….. 
…………………………………………………………………………………………………..
Evaluation Formative
Groupement de textes sur le début d’un récit fantastique

Texte 1 Harry Rosemary Timperley

Les choses les plus ordinaires m’effraient. Le soleil. Des ombres crues sur l’herbe. Des roses blanches. Les enfants qui
ont les cheveux roux. Et ce nom : Harry. Un nom tellement banal.
Pourtant, la première fois que Christine le prononça, j’éprouvai le sentiment prémonitoire d’une peur future.
Elle avait cinq ans. Dans trois mois, elle irait à l’école. Il faisait chaud, la journée était belle, et Christine jouait seule
dans le jardin, comme c’était souvent son habitude (…) L’application dont elle faisait montre agrandissait encore ses yeux bleus.
Soudain, elle leva la tête vers le buisson de roses blanches, qui projetait son ombre sur l’herbe, et sourit.
« - Oui, je suis Christine, » dit-elle. Elle se leva et marcha lentement vers le buisson. (…)
« - Avec ma maman et mon papa, » dit-elle distinctement. Puis après une pause : « Oh ! mais ce sont vraiment mon papa
et ma maman. »

Texte 2 Le jeu du bouton Richard Matheson

Le paquet était déposé sur le seuil : un cartonnage cubique clos par une simple bande gommée, portant leur adresse en
capitales écrites à la main : Mr et Mrs Arthur Lewis, 217E 37’rue, New York. Norma le ramassa, tourna la clé dans la serrure et
entra. La nuit tombait. (…) Elle y trouva une petite boîte en contreplaqué munie d’un bouton de commande. Ce bouton était
protégé par un petit dôme de verre. (…) Elle renversa la boîte et vit une feuille de papier pliée (…) Elle lut ceci : Mr Steward se
présentera chez vous ce soir à vingt heures. (…)
Peu après, elle regagna la cuisine pour éplucher la salade.
A huit heures précises, le timbre de la porte retentit. «  J’y vais », déclara Norma. Arthur était installé avec un livre dans
la salle de séjour. Un homme de petite taille se tenait sur le seuil. Il ôta son chapeau. «  Mrs Lewis ? » s’enquit-il poliment.
- C’est moi
- Je suis Mr Steward.
Norma réprima un sourire : le classique représentant de commerce, elle en était maintenant certaine. (…)
- J’ai pas mal à faire, s’excusa Norma. Mais je vais vous rendre votre joujou.
- Ne voulez-vous pas savoir de quoi il s’agit ?
Norma s’arrêta. Le ton de Mr. Steward avait été plutôt sec.
- Je ne pense pas que cela nous intéresse, dit-elle.
- Je pourrais cependant vous prouver sa valeur.

Texte 3 Gottfried Wolfgang Petrus Borel

Je me trouvais depuis quelque temps à Boulogne, et comme le jour de mon départ approchait, un matin, mon hôte
m’aborde gracieusement et me présentant un rouleau de paperasses assez volumineux :
- Tenez, me dit-il, permettez-moi, monsieur de vous offrir ceci, vous en pourrez sans doute tirer un meilleur parti que
moi. Un jeune anglais fort taciturne et fort bizarre logeait ici : il y a bien de cela deux ans… Un soir, il sortit ; on le vit
se diriger vers la jetée, et depuis je n’ai plus eu de lui ni trace ni nouvelles. Ces papiers sont restés en ma possession,
ainsi que tout son bagage, assez mince du reste, fort mince même…Hélas ! il passait toutes ses journées à penser ou à
écrire, le pauvre jeune homme !...

Texte 4 Les filles de la nuit Jean Louis Bouquet

Longtemps j’ai écrit des récit aventureux (…) Je n’ai jamais nourri d’illusions sur la valeur de ces travaux ; mais si élémentaires
que fussent mes personnages, je m’éprenais d’eux, passagèrement. Il m’était pénible de les vouer à la souffrance. Or, sans
souffrance, point de clientèle ! Mon éditeur exigeait donc beaucoup de sang, de supplices et d’amour. J’ai éprouvé la secrète
anxiété de maints auteurs : je me suis souvent demandé si, animant tant de héros et d’héroïnes au fil de la plume, je n’engendrais
pas, tout de bon, des êtres précaires, fragiles, mais enfin doués d’une vie sensible en un univers particulier, où chacun guetterait,
tremblant, les caprices monstrueux de son auteur.
Cette sollicitude, cet attrait que m’inspiraient mes propres créatures, je soupçonne qu’IL en avait une obscure connaissance, celui
dont l’an dernier, la première visite vint me surprendre, un soir, au fort de la tâche, dans la pénombre fertile de mon studio
d’Auteuil.
C’était un bonhomme en deuil, dégingandé, glabre, avec un sourire morne et des yeux si sombres, si grands, qu’on eût dit des
entrées de grottes, sous les broussailles hirsutes des sourcils et de la crinière grise.
Activités individualisées

1) tableau à remplir à partir des textes pour les élèves en grande difficulté

Texte 1 Texte 2 Texte 3


Titre

Auteur
Le narrateur (la
personne qui raconte
l’histoire) est-il un
personnage de
l’histoire ? Dit-il
« je » ?
Que sait-on de lui ? Donnez un synonyme du On ne sait rien. Doit-il rester où il se
verbe « effrayer » : trouve ?

Quel sentiment est


exprimé par le narrateur
au début du texte ?

De quels autres Il y a un seul autre Donnez leurs noms : Il y a un homme


personnages est-il personnage : donnez son 1) avec qui parle le
question dans nom. narrateur : retrouvez
l’extrait que vous 2) le mot qui le
avez lu ? désigne :
3)
Il y a un personnage
dont on parle :
quelle est sa
nationalité ?

Que sait-on d’eux ? Quel est son âge ? Quel est le lien entre Quelle est la
Justifiez vos l’homme qui lit et la nationalité de
réponses en citant le Va-t-il à l’école ? femme ? l’homme dont on
texte. parle ?
Quelle est la couleur de
ses yeux ?
Quel est le métier du Est-il encore
visiteur ? présent ?
Est-ce un personnage
effrayant ? Etait-ce un homme
gai ? Justifiez avec
un mot du texte.
Relevez les éléments Où se passe la scène ? Relevez l’adresse au Quelle ville est citée
qui montrent que le début du texte. dans le texte ?
cadre de l’histoire est
réel. Quatre mots du texte
peuvent justifier votre
réponse, notez-les : D’après vous cette
Quelle activité ville existe-t-elle ?
banale doit faire la
femme après avoir
ouvert la boite ?
Dans quel pays ?
Peut-on dire que
l’action se déroule
dans le monde réel ?

Quels éléments du Ligne 6 : Un mot Que contient la Que donne-t-on au


texte annoncent que annonce que quelque boite ? narrateur ?
quelque chose est ou chose d’inhabituel va se
sera étrange ? passer : lequel ?

La femme sait-elle à Sait-on pourquoi on


quoi ça sert ? lui donne cela ?
Que fait Christine ?

Qu’est-il arrivé au
Y a-t-il un autre Le visiteur est-il jeune anglais ?
personnage avec elle ? connu de la femme ?
Y a-t-il une
explication de ce
Pourquoi son attitude qu’il lui est arrivé ?
est-elle étrange ? « Le ton de Mr.
Steward avait été
plutôt sec » → quel
mot de cette phrase
indique que le
visiteur n’est peut-
être pas amical ?
Soulignez-le.

Aimeriez-vous lire la
suite et pourquoi ?

2) tableau intermédiaire

Texte 1 Texte 2 Texte 3 Texte 4


Titre

Auteur

Quel est le
statut du
narrateur ? Est-
il intérieur ou
extérieur ?
Que sait-on de Quel sentiment Rien : Le narrateur Quel est son
lui ? est exprimé par le pourquoi ? habite-t-il là où il métier ?
narrateur au se trouve ?
début du texte ?
Où habite-t-il ?

De quels autres Citez leurs 2 personnages :


personnages noms :
est-il question Un personnage
dans l’extrait réel : que fait-il
que vous avez avec le narrateur ?
lu ?
Un personnage
dont on parle :
quelle est sa
nationalité ?

Que sait-on Nom : Relevez une Quel peut-être le Relevez les


d’eux ? adresse et métier de l’homme éléments de la
Justifiez vos Age : dîtes à qui elle qui parle avec le description
réponses en appartient. narrateur ? physique du
citant le texte. Physique : personnage qui
Relevez deux vient voir le
Autre : aspects du narrateur ?
Quel est le caractère de l’autre
métier du personnage :
visiteur ? Quelle était son
Le personnage activité favorite ?
est-il effrayant ? D’après vous,
quel est le
métier de la
femme ?

Relevez les Dans quel cadre Citez un lieu Où se passe la Relevez un nom de
éléments qui se passe la scène ? et une activité scène ? lieu et le métier du
montrent que le d’un des narrateur et dites
cadre de personnages si ce sont de
l’histoire est Relevez des qui prouvent éléments
réel. éléments qui que l’histoire appartenant au
justifient votre se passe dans Est-ce un lieu monde réel ou
réponse (4) le monde réel ? non.
réel :

Y a-t-il des Non. Non. Oui : «  vous en Oui : « je me suis


modalisateurs pourrez sans doute souvent demandé
du discours tirer un meilleur si, animant tant de
(voir cours) ? parti que moi » héros et d’héroïnes
Lesquels ? → soulignez dans au fil de la plume,
la phrase ce qui je n’engendrais
montre pas, tout de bon,
l’incertitude. des êtres précaires,
fragiles, mais enfin
doués d’une vie
sensible en un
univers »
→ soulignez dans
la phrase ce qui
montre
l’incertitude.
Quels éléments Relevez deux Quel élément Que reçoit le Relevez un
du texte mots qui du texte fait narrateur au début élément de
annoncent que expriment naître la du texte ? l’écriture du texte
quelque chose l’inquiétude : curiosité ? qui est inhabituel.
est ou sera Qu’est-il arrivé à
étrange ? l’autre
personnage ? Relevez les
Qui parle à la fin Quelle éléments de la
du texte ? attitude du Relevez deux mots description du
visiteur qui montrent que visiteur qui le
montre qu’il son destin a dû rendent
Qu’est-ce qui est n’est peut-être être tragique. inquiétant.
anormal ? pas amical ?

D’après vous quel


mystère doit être
expliqué ?

Aimeriez-vous
lire la suite et
pourquoi ?

3) tableau pour les plus performants

Texte 1 Texte 2 Texte 3 Texte 4


Titre

Auteur

Quel est le
statut du
narrateur ?
Que sait-on de Quel sentiment Intervient-il Habite-t-il à Lieu d’habitation
lui ? est exprimé par le dans l’endroit où il se et métier.
narrateur ? l’histoire ? trouve ? Justifiez.

Sait-on
quelque chose
sur lui ?

De quels autres Donnez leurs Un personnage Quel autre


personnages noms. réel : relevez le personnage vient
est-il question mot utilisé par le le voir ?
dans l’extrait narrateur pour le
que vous avez décrire :
lu ?

Un personnage
dont on parle :

Que sait-on Relevez tous les Relevez leurs Quel peut-être le Description
d’eux ? éléments noms, leurs métier de l’homme physique :
Justifiez vos concernant l’âge, liens de avec qui parle le
réponses en le caractère et le parenté s’il y narrateur ?
citant le texte. physique du en a, leur
personnage. métier si
possible. Relevez tous les
éléments
concernant l’autre
personnage :
Est-il effrayant ?
Pourquoi ?
Relevez les Citez les éléments Relevez tous Un nom de lieu : Quels éléments
éléments qui qui montrent que les éléments d’information sur
montrent que le le cadre est qui montrent le narrateur
cadre de familier. que l’histoire Est-ce un lieu réel montrent qu’il
l’histoire est se passe dans ou imaginaire ? s’agit d’une
réel. le monde réel histoire qui se
(lieu, activités passe dans le
des monde réel ?
personnages)

Y-t-il des Non Non Oui : dans quelle Oui : Quelle


modalisateurs phrase un doute question se pose le
du discours est-il exprimé sur narrateur ?
(voir cours) ? quelque chose ? Recopiez la phrase
Lesquels ? et soulignez les
éléments qui
Relevez montrent
l’expression qui l’incertitude du
exprime narrateur.
l’incertitude.

Quels éléments Relevez les mots Quel élément Quel acte de Quelle marque
du texte qui annoncent un reste l’homme avec qui typographique
annoncent que danger. mystérieux ? parle le narrateur montre que le
quelque chose reste inexpliqué ? visiteur n’est pas
est ou sera un visiteur
étrange ? ordinaire ?
Quel autre fait
reste inexpliqué ?
Que se produit-il
d’inhabituel dans Quelle
ce texte ? attitude du
visiteur est Pourquoi ce A qui réserve-t-on
contradictoire mystère semble-t- d’habitude ce type
avec son il angoissant ? d’écriture ?
métier ? Relevez les mots
qui amènent ce
sentiment Relevez les
d’angoisse. éléments du
portrait du
visiteur qui le
rendent
D’après vous où se inquiétant.
trouve la clef du
mystère ?

Aimeriez-vous
lire la suite et
pourquoi ?

Vous aimerez peut-être aussi