Vous êtes sur la page 1sur 18

[Tapez le titre du

document]
[Tapez le sous-titre du document]

[Tapez le résumé du document ici. Il s'agit généralement


d'une courte synthèse du document. Tapez le résumé du
document ici. Il s'agit généralement d'une courte synthèse
du document.]

yosra
[Sélectionnez la date]
Introduction :

La comptabilité : c’est une technique comptable qui constitue a saisie e enregistre terme de
valeur tous l’opération effectué par une entreprise a une date donne.
Chapitre 1 : Présentation du système comptable des entreprise tunisiennes : (NSCET 97) :

I. Nation de comptabilité :
La comptabilité et une technique qui consisté à saisir et enregistre en terme de valeur tous
l’opération effectué par une entreprise a une date donne.
Ce système d’une formation permet de dégagé la situation financière de l’entreprise qui peut
être son bénéficiaire soit déficitaire.

II. Les composantes du système comptable :


Le système comptable des entreprises tunisiennes comporte plusieurs composantes :

1. Le plan des comptes :


Le plan des comptes et une liste des tous les comptes utilise par une entreprise classés
rationnellement.
La comptabilité a parti double et caractériser par deux grand catégorie des comptes.

a. Les comptes du bilan :


Les comptes du bilan sont regroupe dans le Cinque périmer classe du plans des compte.
1- Compte des capitaux propre et passifs non courant.
2- Compte des (Immobilisation incorporelle) Actifs non courants.
3- Compte de stoker.
4- Compte des tirées.
5- Compte de financière.

b. Les comptes des gestions :


6- Compte des charges.
7- Compte des produits.

2. Le livré comptable légaux :


La loi comptable a un statué l’obligation de tenir certain.
1. Le livre légal obligatoire comprenne :
 Le livre journal
 Le Grand livre
 Le Balance des comptes
 Le livre d’inventaire
Remarque :
La loi comptable prises que le journal général et le livre d’inventaire doit vu-être coutés et
paraphés et doit vue être proprement tuners sons blanc ; ni ratier ; ni sur charge

3. L’état financier :
Le système comptable prévoit de modale de documents établie en fin d’exercice comptable.

C’est douchant annuel appelle état financier et sont en nombre de quatre :

Le bilan
L’état de résultat
L’état de flux de trésorerie
Les notes aux états financiers
 L’état financier doit vu-être présent élabore et publiés :
Aux moins une seul fois par ans
Selon la même méthode
Sue une période de 12 mois
Généralement du premier janvier N jusque 31/12/N
En dinar tunisienne
Portés sur le livre d’inventaire
Ou plus tard le 31 mars qui suit l’exercice clôture

4. Les normes comptables :


Les normes comptables traites du problème comptable particule

La loi comptable a classe les normes en :

 Norme général
 Norme technique
 Norme sectorielles

5. Les conventions comptables :


Le système comptable parisis tout fois que la convention comptable de base sont nombre de
12 ; parmi c’est convention en peut site :

 La convention de l’unité monétaire


 La convention du cout historique
 La convention de l’indépendance de l’exercice comptable
 La convention de la permanence des méthodes
 La convention de prudence

6. Les caractéristiques de l’information financière :

La préparation et la présentation de état financier ou baissent a des réglé dont le but de


maximise les caractéristique de de l’information financière.
 Intelligible
 Pertinente
 Fiable
 Comparable

Chapitre 2 : le compte et le principe de la partie double :

I. Nation de flux :
Exp1 : achat des marchandises en espèce pour 15O Dt

 Flux physique (réel) : entre de marchandise pour 150 Dt


 Flux monétaire (financière) : sortie de la caisse pour 150 Dt

Exp2 : vente des marchandises à crédit pour 900 Dt

 Flux réel : sortie de marchandise 900 Dt


 Flux monétaire : entrée d’un droit de créance pour 900 Dt

III. Nation de compte :


1. Définition :
Le compte donne une représentation numérique des augmentations et des dominations traduit
en valeur monétaire qui-en sont effectuée élément du patrimoine de la scotie sont contribué a
formé le résultat de l’exercice.

Ainsi toute l’opération se traduise dans des comptes

7. Trace du compte :
a. Le compte schématique :

Norme la trace du compte :

D C
Solde = total débit – total crédit
si total débit > total crédit solde débiteur (SD)
Si total débit < total crédit solde créditeur (SC)
Si total débit = total crédit solde nul ou compte solde

IV. Le principe de parti double :


En comptabilité tout opération inappliqué d’enregistrement dont aux moins deux compte.

Le montant des comptes débit doit-être égal à celui du compte crédit.

V. La réciprocité des comptes :


1. Définition :
Deux compte sont dits réciproque tenu dans deux comptabilité distinctes il présente des stillations
apposées.

Le compte réciproque enregistre donc la même opération mais en séance inversé.

8. Contrôle de la réciprocité :
La vérification dès la concordance entre deux comtes réciproques c’est effectuée avec des relèves
périodiques :

Relève de facture (compte de tire) ; relève bancaire ou postaux (compte financier)

D’Etat de rapprochement permet d’explique la différence constate et éventuellement de la rectifiée.

Chapitre 2 : Le bilan et la notion de résultat :

I. Définition et utilité du bilan :


Le système comptable définir le bilan comme une représentation à une date donner de la
situation financier de l’entreprise.

 Il s’agit d’un tableau qui Forni l’information sur :


Les ressource économique obtenir par l’entreprise
C’est obligation actuel
Et ses capitaux propres

Les ressource économique correspond au actife à leur que l’obligation actuel corresponde au
passifs qui avec les capitaux propres constitué la structure financier de l’entreprise

Le bilan et un document de système qui un carter et sautillement statistique : c’est une


photographe de l’entreprise a un moment donne.
VI. Présentation et caractéristiques le bilan :
1. Présentation du bilan
L’origine le tuner de mout bilan indique qu’il s’agit d’un tableau composant de deux partis
absolument équilibre.

Bilan de l’entreprise X au 31/12/N en dt :

Actifs : Capitaux propre et passifs :

Ressource en économique : Capitaux propres 

 Biens (terrain, M. Transport, MP…) Ressource propres internes


 Créance : revient de vente à crédit
Passifs : obligation actuelles

9. Caractéristiques du bilan :
L’élément du bilan c’est la grande masse qui dérive la situation financière de l’entreprise.

Le bilan se composés trois éléments :

 Les actifs
 Les capitaux propres
 Les passifs
 Une égalité fondamentale concerne le bilan doit être respecte

Actif = capitaux propre + passifs

 C’est égalité traduire un équilibre appelé « équilibre comptable deux autre équilibre
peut aussi dégage :

Emplois = Ressources

 Equilibre juridique

Biens + créance = capital + dette


VII. Structure du bilan :
La présentation du bilan normalisé par le système comptable et la suivante :

Actifs : Capitaux propre et passifs :

Actifs non courants Capitaux propres

Actifs courants Passifs non courants

Passifs courants

1. Règles de distinction entre les actifs non courants et les actifs


courants :
a. Définition des actifs non courants :
Pour considérer un actifs comme non courant lors qu’il et :

Soit destiné à être utilise d’une façon permanenté pour les besoin d’activité de l’entreprise tel
que l’immobilisation incorporelle et corporelle.

c. Définition des actifs courants :


Pour considère un actif comme courant deux critère doivent être pris considération.

Réglé des distinctions entre les passifs non courant et les passifs courant :

d. Définition des passifs non courant :


Un passif considéré comme non courant dans l’un des 2 cas suivants :

Le passif assure le financement permane de l’entreprise


L’échéance des passifs intervient ou délai de 12 mois suivant la date de clôture de
l’exercice.

e. Définition des passifs courants :


Pour considérer un passif comme courant deux critères doivent être pris en considération.

Premier critère : règlement de passif par les rasoirs


Deuxième critère : règlement du passif dans les 12 mois qui suive la date de clôture de
l’exercice

10. Détermination d’un résultat déficitaire :


Reprenant de cas de la scotie « OMIGA » se posant que 31/12/N la situation dès cette scotie
et la suivante :

Le stock de marchandises Valée : 21000 dt

La créance sue le client : 1200 dt

L’avoir en banque : 40000 dt

Il y a en caisse : 10000 dt

En doit au fournisseur d’exploitation : 45000 dt

T.A.F : Déterminer le bilan de scotie « OMIGA » et déduire le résultat de l’exercice. (Voir


l’annexe)

VIII. La situation nette comptable (SNC) :


La SNC et égale à la différence entre ce que l’entreprise possédé et ce qu’elle doit ; c’est dire
que recette a l’entreprise opéré rebroussement des tous c’est dette. Elle cors pant a la véritable
richesse de l’entreprise.

1. Calcul de la SNC en cas d’existence des actifs fictifs :


SNC = CP – AANC

11. Calcul de la SNC en cas d’inexistence des actifs fictifs :


SNC = CP
Conciliation :
Annexe