Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Ibn Zohr

Faculté polydisciplinaire de Taroudant


Filière Economie et Gestion
Semestre 4
Comptabilité des sociétés

Séance de Réponses aux questions pose par les étudiants a travers whatsapp

Question 1:Diférence entre les éléments de fonds de commerce


(corporel et incorporel) ?

L’article 79 de la loi n° 15-95 formant code de commerce (C.Com.)


définit le fonds de commerce comme "un bien meuble incorporel
constitué par l’ensemble de biens mobiliers affectés à l’exercice
d’une ou de plusieurs activités commerciales".
Le fonds de commerce comprend des éléments incorporels et des
éléments corporels.
 Les éléments incorporels de fonds de commerce sont :
 la clientèle et l’achalandage qui est la clientèle virtuelle liée à la
situation du fonds et à ses facteurs objectifs, qui concourent à
maintenir les rapports d’affaires avec les clients;
 le nom commercial, l’enseigne, les procédés de fabrication, les
marques de fabrique, etc.;
 le droit au bail qui représente le droit pour le cessionnaire de se
substituer au cédant dans le bail des locaux où est exploité le
fonds.

 Les éléments corporels de fonds de commerce sont :

 le matériel constitué par l’ensemble des objets mobiliers


servant à l’exploitation du fonds, tels le mobilier commercial,
l’outillage, le matériel de transport, les appareils et installations
diverses, les approvisionnements en produits et matières
intermédiaires, etc.;
 les marchandises en stock.

Page 1 sur 3
Pr ABBOUH EL MOIFEK /UIZ/FPT /Réponses/Questions/S4/EG/Comptabilité des Sociétés
Question 2: Les droits d’enregistrement applicables à l’apport
pur et simple ?

L’enregistrement est une formalité à laquelle sont soumis les actes


et conventions. Il donne lieu à la perception d’un impôt dit « droits
d’enregistrement » ;
Avant l’entrée en vigueur de la loi de finances pour l’année 2018,
les actes de constitution des sociétés ou des groupements d’intérêt
économique réalisés par apports pur et simple étaient soumis aux
droits d’enregistrement aux taux suivants :
▪ droit fixe de 1.000,00 DH lorsque le capital social souscrit ne
dépasse pas cinq cent mille (500 000) dirhams ;
▪ droit proportionnel de 1% au-delà seuil de 500.000 DH.
En vue de neutraliser le coût fiscal des constitutions de sociétés, la
loi de finances précitée a complété l’article 129 du CGI par un nouvel
alinéa (23°) instituant l’exonération en matière de droits
d’enregistrement pour :
▪ Les actes de constitution des sociétés ou des groupements
d’intérêt économique réalisés par apports en numéraire à titre pur
et simple ;
▪ Les actes de constitution de capital des sociétés ou des
groupements d’intérêt économique réalisés par apports en nature,
à titre pur et simple, évalués par un commissaire aux apports choisi
parmi les personnes habilitées à exercer les fonctions de
commissaire aux comptes.
a. Apports purs et simples :
Exemple : Soit une société dont les apports : (Après l’entrée en
vigueur de la loi de finances pour l’année 2018).
-Apport en numéraire : 150 000,00 DH
- Apport en nature :
 Un magasin évalué à : 250 000,00 DH
 Un stock de marchandises : 20 000,00 DH
 Un véhicule de transport évalué à : 80 000,00 DH
 Mobilier de bureau : 30 000,00 DH
 Fonds commercial (droit au bail, clientèle) évalué à : 120 000,00 DH
T.A.F : Calculer les droits d’enregistrement ?
Solution :
*Numéraire : 150000
*Nature : 500000
La somme des apports =650000 Dhs
(Soit un capital social de 6500 Actions de nominal 100 Dhs)
Droitd’enregistrement :D.E=∑A.P.Sx0% (A.P.S :Apport Pur et Simple)
D.E= 0 Dhs
Page 2 sur 3
Pr ABBOUH EL MOIFEK /UIZ/FPT /Réponses/Questions/S4/EG/Comptabilité des Sociétés
b. Apports purs et simples :(Avant l’entrée en vigueur de la loi de
finances pour l’année 2018).
Les apports en numéraire, les apports en nature : marchandises,
meubles et objets mobiliers, créances clients, immeubles sont
soumis au droit proportionnel de 1% avec un minimum de 1.000,00
DH Avant l’entrée en vigueur de la loi de finances pour l’année 2018,
et sont exonérés de ces droits à partir du 01/01/2018.
Exemple : Soit une société dont les apports :
-Apport en numéraire : 100 000,00 DH
- Apport en nature :
 Un magasin évalué à : 100 000,00 DH
 Un stock de marchandises : 10 000,00 DH
 Un véhicule de transport évalué à : 30 000,00 DH
 Mobilier de bureau : 20 000,00 DH
 Fonds commercial (droit au bail, clientèle) évalué à : 100 000,00 DH
T.A.F : Calculer les droits d’enregistrement ?
Solution :
*Numéraire : 100000
*Nature : 260000
La somme des apports =360000 Dhs
(Soit un capital social de 3600 Actions de nominal 100 Dhs)
Droit d’enregistrement :D.E=∑A.P.Sx1% (A.P.S :Apport Pur et Simple)
D.E= 3600 Dhs ≥ 1000 Dhs
N.B. :
Les actes exonérés des droits d’enregistrement en vertu de l’article
129-IV-23° du CGI, tel qu’introduit par la loi de finances pour l’année
2018 demeurent, néanmoins, obligatoirement soumis à la formalité
de l’enregistrement contre mention « gratis » et ce, en vertu des
dispositions de l’article 136-III du même code sous peine des
sanctions pour non dépôt ou dépôt tardif conformément aux
dispositions de l’article 184 du CGI.

Page 3 sur 3
Pr ABBOUH EL MOIFEK /UIZ/FPT /Réponses/Questions/S4/EG/Comptabilité des Sociétés