Vous êtes sur la page 1sur 8

Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

Chapitre 1

GENERALITES ET CLASSIFICATION DES MOTEURS THERMIQUES

1.1.Introduction
Un moteur est une machine qui produit un mouvement en transformant l’énergie chimique en
énergie calorifique (thermique) cette dernière sera transformée en énergie mécanique. En
effet, un moteur, en brûlant un combustible crée une énergie thermique (explosion) qu’il
transforme en énergie mécanique (mouvement des pièces) le mouvement de ces pièces moteur
va entraîner les pièces auxiliaires.
Il existe deux principaux types de moteurs, les moteurs à combustion externe (MCE)
et les moteurs à combustion interne (MCI°). Le carburant des moteurs à combustion externe
est brûlé à l’extérieur du moteur ; comme exemple on peut citer le cas des moteurs à vapeur
qui fonctionnent à partir de la vapeur produite par de l’eau bouillante à l’extérieur du moteur.
Le moteur à combustion interne brûle du carburant à l’intérieur du moteur.

Moteurs thermiques

Moteurs à Moteurs à
combustion externe combustion externe

Moteurs à pistons Les propulseurs

1.2 Classification des moteurs à combustion interne (MCI)


Les moteurs à combustion interne peuvent être classés selon :
 Nombre de cylindres.
 Disposition des cylindres.
 Disposition des soupapes (en tête ou latérale).
 Le type de système de refroidissement (en eau, en air)
 Le nombre de temps par cycle (2 temps, 4 temps)
 Le type de système d’alimentation en carburant.

1
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

 Le type de cycle (Otto, Diesel)


 Le mouvement alternatif ou rotatif du piston.

 Moteurs à pistons

Moteurs à pistons

2 temps 4 temps A piston rotatif

Mouvement alternatif (rectiligne du piston)

 Nature de combustible

Nature de
combustibles

Essence Gas-oil Gaz Autres

 Nombre de cylindres

Moteur

Mono cylindre Poly cylindre


n=1 n1

 Dispositions des cylindres

Disposition des
cylindres

En ligne A plat En V En étoile

2
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

 Organes fixes organes mobiles et accessoires


Généralement un MCI est constitué des organes fixes, mobiles et des accessoires.

Moteur

Organes fixes Organes Accessoires


mobiles

 Organes fixes

Organes fixes

Culasse Bloc cylindres Carter Collecteurs

 Organes mobiles

Organes mobiles

Piston Bielle Vilebrequin Distribution

- pignon vilebrequin
- chaîne de distribution
- arbre à cames
- soupapes
- poussoir
- tige de poussoir
- bague de fixation
3
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

 Accessoires pour moteur Diesel

Accessoires pour moteur Diesel

Système de Système de Système de Système Système


refroidissement graissage d’alimentation d’alimentation d’échappement
 Pompe à eau  Pompe à huile  Pompe à injection en air  Collecteur
 Radiateur  Filtre à huile  Injecteurs  Filtres à air  Le tuyau
 Ventilateur  canalisations  Filtre à combustible  Pipes  Le pot
 Canalisation  canalisations d’admission  Le tuyau arrière
 Thermostat

 Accessoires pour moteur essence

Accessoires pour moteur Diesel

Système de Système de Système de Système Système


refroidissement graissage d’alimentation d’alimentation d’échappement
 Pompe à eau  Pompe à huile  Pompe à essence en air  Collecteur
 Radiateur  Filtre à huile  Injecteurs  Filtres à air  Le tuyau
 Ventilateur  canalisations  Filtre à combustible  Pipes  Le pot
 Canalisation  Canalisations d’admission  Le tuyau arrière
 Thermostat  carburateur

Système de d’allumage
 Distributeur
 Bougies
 Batterie
 Bobine haute tension

1.3 Description du moteur à 4 temps et principe de fonctionnement


On appel quatre temps, le cycle de quatre étapes auquel sont soumis les gaz pour créer une
explosion. Soit deux montées et deux descentes. Il est important de rappeler qu’un moteur à
quatre temps est généralement constitué des éléments principaux qui permettent d’assurer les
différentes phases pour produire du travail. Un schéma simplifié d’un MCI est donné par la
figure (1.1).

4
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

Figure (1.1) : schéma simplifié d’un moteur à 4 temps.


1.3.1. Principe de fonctionnement
 Admission : premier temps, le piston descend créant une dépression (de PMH vers
PMB) qui aspire le gaz par la soupape d’admission dans la chambre de combustion. La
soupape d’échappement reste fermée.
 Compression : Second temps, le piston remonte, (PMB vers PMH) comprimant les
gaz enfermés dans la chambre de combustion. La soupape d’admission et la soupape
d’échappement sont fermées.
 Explosion+détente : Troisième temps, la bougie crée un étincelle qui enflamme les
gaz comprimés, l’explosion pousse le piston vers le bas (PMH vers PMB). La soupape
d’admission et la soupape d’échappement sont fermées. C’est le temps moteur.
 Echappement :Quatrième temps, la soupape d’échappement s’ouvre, le piston
remonte poussant les gaz brûlés vers la conduite d’échappement. La soupape
d’admission reste fermée.

Admission (1/2 tour) Compression (1/2 tour) Combustion détente (1/2 tour) Echappement (1/2 tour)

Figure (1.2) : principe de fonctionnement du moteur à 4 temps


5
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

Remarque : le cycle complet, c'est-à-dire les phases, admission, compression, combustion


détente et échappement s’effectuent sur deux tours de vilebrequin, soit 720°.

1.4. Description du moteur à 2 temps et principe de fonctionnement


Les principales pièces d’un moteur à deux temps sont montées par la figure (1.3). Pour ce
type de moteur, le mélange gazeux est envoyé dans le carter de vilebrequin. Il est légèrement
comprimé dans le carter puis transféré dans la chambre de combustion au dessus du piston où
il est comprimé et enflammé. Un seul aller-retour du piston par cycle. On note également que
l’huile de graissage est mélangée au carburant ou injectée séparément.

A : lumière d’admission
B : bielle
C : cylindre
D : culasse
E : lumière d’échappement
G : piston à déflecteur
H : canal de transfert
I : bougie
M : manivelle
T : lumière de transfert
P : carter
Figure (1.3) : Schéma de principe d’un moteur à 2 temps

 Fonctionnement du cycle à 2 temps

1er temps : détente, échappement, admission (course descendante)


Les phases effectuent pendant la course de descente sont montrées par la figure (1.4). Pour
bien expliqué le fonctionnement il faut voir ce qui se passe au dessus et au dessous du piston.
Figure (a) :
Au dessus du piston : explosion +détente descente du piston vers le PMB.
Au dessous du piston : admission des gaz frais.
Figure (b) :
Au dessus du piston : fin de détente +ouverture d’échappement.
Au dessous du piston : fermeture d’admission+pré-compression dans le carter.

6
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

Figure (c) :
Au dessus du piston : ouverture du transfert +balayage des gaz brûlés.
Au dessous du piston : fin de départ des gaz frais du carter.

Figure (1.4) : Détente, échappement, admission.


2ème temps : compression, introduction mélange, explosion (course montante)
La course montante est réalisée sur un demi-tour de vilebrequin comme le montre la figure
(1.5).
Figure (d) :
Au dessus du piston fin de transfert+fin d’échappement.
Au dessous du piston début de dépression dans la carter.
Figure (e) :
Au dessus du piston : début de compression des gaz frais.
Au dessous du piston : dépression dans la carter.
Figure (f) :
Au dessus du piston : compression des gaz frais.
Au dessous du piston : début d’admission des gaz frais dans la carter.

Figure (1.5) : compression, introduction mélange, explosion.

7
Cours de Moteur à Combustion Interne Hamid ABDI

Remarque :
1. Le cycle complet, admission, compression, explosion détente et échappement
s’effectuent sur un tour de vilebrequin, soit 360°.
2. Le déflecteur a pour rôles :
- Eviter la sortie brutale des gaz frais.
- Permettre le balayage progressif des gaz brûles.

1.5. Caractéristiques géométriques du moteur à combustion interne


Les moteurs à combustion interne se caractérisent par :
 L’alésage (): c’est le diamètre intérieur du cylindre.
 La course du piston (c) : distance entre le point mort haut (PMH) et le point mort bas
(PMB).
On différencie les moteurs selon le rapport (Alésage/course)
-   C : moteur à course longue.
-  = C : moteur carré.
-   C : moteur supercarré.
 Le nombre de cylindres (n).
 La cylindrée unitaire : volume compris entre le PMH et le PMB.

 La cylindrée totale (VT) : volume de tous les cylindres (n).

 Le taux de compression volumétrique ().

Avec :
V0 : volume restant lorsque le piston est au PMH, il est appelé volume de la chambre de
combustion ou volume mort.
V1 : volume total du cylindre lorsque le piston est au PMB, V1=Vcy+V0.