Vous êtes sur la page 1sur 12

Les ondes

Présente par Benghezala Mohamed


Section HSI groupe 2
Nature des
ondes

De nombreux phénomènes physiques sont d´écrits par les propriétés


dépropagation des ondes. On peut citer les ondes se propageant `a la surface de l’eau `a la
suite de
La chute d’un objet, les vagues se d´déplaçant `a la surface de la mer, les ondes produites sur
les cordes vibrantes, les ondes sonores, les ondes radio, les ondes optiques, etc. Du point de
vue mathématique, le mouvement et les propriétés de ces ondes sont d´écrits, dans une bonne
approximation, par une même ´équation, l’´équation de d’Alembert (`a une ou `plusieurs
dimensions d’espace, suivant le cas), ce qui place l’´étude des ondes sur un plan très général.
Les types des ondes
❖ Les ondes mécaniques se propagent à travers une matière physique dont la
substance se déforme. Les forces de restauration inversent alors la déformation. Par
exemple, les ondes sonores se propagent via des molécules d'air qui entrent en
collision avec leurs voisines. Lorsque les molécules entrent en collision, elles
rebondissent aussi l'une contre l'autre. Cela empêche alors les molécules de
continuer à se déplacer dans la direction de la vague.
❖ Une onde électromagnétique est une catégorie d’ondes qui peut se déplacer dans
un milieu de propagation comme le vide ou l’air, avec une vitesse avoisinant celle de
la lumière, soit près de 300 000 kilomètres par seconde. Ces ondes sont par exemple
produites par des charges électriques en mouvement. Elles correspondent aux
oscillations couplées d’un champ électrique et d’un champ magnétique, dont les
amplitudes varient de façon sinusoïdale au cours du temps.
❖ Les ondes gravitationnelles ne nécessitent pas non plus de support. Ce sont des
déformations de la géométrie de l'espace-temps qui se propagent.
❖ L'onde oscillante, qui peut être périodique, est bien illustrée par les rides
provoquées par le caillou qui tombe dans l'eau.
❖ L'onde solitaire ou soliton trouve un très bel exemple dans les mascarets.
❖ L'onde de choc perçue acoustiquement, par exemple, lorsqu'un avion vole à une
vitesse supersonique.
❖ L'onde électromagnétique n'a dans certains cas pas de support matériel.
❖ L'onde acoustique, qui a un support matériel.
❖ L'onde de probabilité
Les applications des champs de fréquences

1 Les applications de la famille statique


Les applications industrielles et commerciales de cette famille sont nombreuses :
- l’industrie de l'aluminium utilise des cuves d'électrolyse alimentées par de forts courants
électriques dont l'intensité peut atteindre 400 kA. Des cuves d’électrolyse sont aussi employées pour l’étamage des tôles, par
exemple pour la fabrication de boîtes de conserve ;
- dans les laboratoires de recherche et les hôpitaux, les appareils à RMN (résonance magnétique nucléaire) aussi appelés
IRM (imagerie par résonance magnétique) mettent en œuvre un électro-aimant à supraconducteur qui génère une induction
magnétique statique maximale de 15T au cœur du système ;
- l’industrie de fabrication des aimants est un domaine d’application industriel majeur des champs statiques. Les moteurs
linéaires installés dans les centres d'usinage à grande vitesse (CUGV) sont composés d'aimants puissants qui produisent
dans leur voisinage immédiat une induction magnétique statique.
Les applications de la famille très basses fréquences
De nombreuses applications industrielles et commerciales résultent de l’exploitation des
propriétés
de cette famille de champ comme la distribution de l’électricité ou le soudage électrique :
- le transport et la distribution de l'électricité sont réalisés via des lignes à haute tension, des
transformateurs et des lignes basse tension. Sous une ligne à haute tension de 400 kV, les
mesures de valeurs de champ électrique peuvent atteindre jusqu'à 11 kV/m (en moyenne
5 kV/m). Le champ électrique augmente avec la tension mais décroît rapidement avec
la distance par rapport à la source. Par ailleurs, l’induction magnétique en dessous d'une ligne à
haute tension est variable mais faible (environ 30µT, c’est-à-dire la valeur du champ magnétique
terrestre à l’équateur) ;
- le soudage électrique : la plupart des équipements de soudage (soudage à l’arc et soudage par
résistance en particulier) fonctionnent à la fréquence de 50 Hz. Cependant, dans le secteur de
l'automobile en particulier, certaines techniques de soudage par résistance fonctionnent à la
fréquence de quelques kHz (famille des moyennes fréquences).
3 Les applications de la famille moyennes fréquences
Cette famille regroupe toutes les machines mettant en œuvre le procédé d'électrothermie par
induction. Le principe est le suivant : tout corps conducteur placé dans un champ magnétique
variable est le siège d'une tension électrique induite à l'origine d'un courant électrique
produisant de la chaleur par effet Joule.
Les machines utilisent des fréquences de quelques centaines de Hz à quelques MHz, ainsi
qu’une puissance allant jusqu'au MW.
De nombreuses applications résultent de l’exploitation de ces champs :
- l’industrie sidérurgique et le travail des métaux via la fusion dans des fours à creuset, le
traitement (recuit, trempe) et formage, le préchauffage avant emboutissage ou peinture,
le soudage et le brasage de précision en orfèvrerie ;
- l’industrie électronique exploite également ces RNI via le dégazage de certaines
pièces (électrodes des tubes électroniques), la génération de plasma pour le travail de
certaines pièces ou le perçage de céramiques et la fusion pour l'affinage des microcristaux tels
le germanium ou le silicium.
4 Les applications de la famille hautes fréquences
Cette famille regroupe les machines travaillant avec des fréquences de quelques
MHz telle que les presses HF et utilisant le procédé d'électrothermie par effet
diélectrique.
Les applications industrielles et commerciales sont diverses :
- l’industrie du bois exploite les hautes fréquences pour le séchage et le formage
de pièces, ainsi que le collage pour la fabrication de contreplaqués, agglomérés et
panneaux laminés ;
- les industries du textile, papetière, plastique et de fabrication de composites les
exploitent quant à elles pour le séchage, le découpage, le formage et le soudage des
matières plastiques (bâches, liners de piscine, blister).
5 Les applications de la famille hyperfréquences
Le chauffage par micro-ondes est obtenu via l'émission d'un champ électromagnétique à la
fréquence de 2,45GHz produit par un tube (magnétron) qui fait vibrer les molécules du
matériau à chauffer. Les fours industriels à micro-ondes en enceinte fermée ou à tunnel sont
utilisés dans la
plupart des industries notamment pour :
- la décongélation des aliments, déparasitage des céréales et autres produits agricoles ;
- la vulcanisation du caoutchouc (joints de portières de voiture, balais d'essuie-glace) ;
- la préparation de teintures dans l'industrie textile ;
- la vitrification de déchets radioactifs.
6 Les applications de la famille télécommunications
Cette famille regroupe tous les moyens de télécommunication à savoir les émissions de
radiodiffusion, de télédiffusion, téléphonie mobile, télémesure, radiobalisage, systèmes
RFID, transmissions satellitaires, radars (civils et militaires). La 5G utilisera dans un
premier temps les bandes 3,4 - 3,8 GHz, ainsi que 26/28, éventuellement la bande 700
MHz déjà attribuée à la 4G, puis dans un second temps, les bandes de 38 et 60GHz (à
l'intérieur des bâtiments). Une des nouveautés de la 5G est le multiplexage possible
(Multiple In Multiple Out : MIMO) au niveau des antennes, qui pourront suivre
plusieurs utilisateurs avec un rayon focalisé et sur des distances plus courtes. Les
antennes seront donc plus nombreuses.
Règles de protection contre les dangers des
champs électromagnétiques
Réduction à la source
Pour réduire les intensités des champs électromagnétiques à la source, il est possible de modifier les
équipements en accord avec leurs concepteurs (blindage intégré),diminuer la puissance de l’émission ou
interrompre temporairement l’émission, isoler une zone de travail (blindage d’un local).Les équipements
doivent être maintenus en bon état (nettoyage des joints, changement des portes et capots, vérification de
leur efficacité…).
Environnement de travail
Les environnements de travail où le champ statique est intense doivent être signalisés avec le
pictogramme adapté et des informations alertant sur l’interdiction de pénétrer avec des objets
ferromagnétique doivent apparaitre dès l’accès à la zone. Dans les environnements où les champs à
fréquences élevées sont très intenses, les objets conducteurs sont susceptibles de chauffer fortement. En
conséquence, les objets portés comme les bagues, montres, boucles de ceinture doivent être retirés.
Prévention des effets indirects
En cas d’atmosphère explosive, il faut rechercher tous les cas qui pourraient aboutir à la
formation d’une étincelle entre des structures métalliques (fixes ou mobiles) placées
dans un champ électromagnétique.
En cas de champ magnétique statique supérieur à 3 mT émis par une source de plus de 100
mT, il faut interdire l’utilisation d’objets ferromagnétiques (outils, bijoux…) susceptibles d'être
attirés ou projetés à distance. Si un salarié exposé porte un dispositif médical implanté ou non,
le médecin du travail doit procéder à une étude au cas par cas en coordination avec le praticien
responsable du dispositif : situation de travail, caractéristiques techniques de l’implant,
immunité électromagnétique… Cette dernière caractéristique est à comparer aux intensités de
champs présents au poste de travail. Dans l’attente des résultats de cette évaluation, il est
conseillé de maintenir éloigné le travailleur concerné.
Afin d'éviter les effets dûs aux courants de contact, il conviendra également d'éloigner les
objets conducteurs ou de les remplacer par des matériaux non conducteurs