Vous êtes sur la page 1sur 39

L’analyse de projets

dans une perspective de développement durable

par Annie Brassard


Plan de conférence

1. Introduction
2. 3 exemples de grilles d’analyse DD
2.1 Conception
2.2 Bonification
2.3 Évaluation
2.4 Intégration sociale
3. Considérations pour choisir ou élaborer
une grille
Notre organisme

Organisme à but non lucratif (OBNL)

Mission :

Â
 Développer
Développeret etadapter
adapterdesdesoutils
outilsde
dedéveloppement
développement
durable,
durable,les
lesexpérimenter
expérimenteret etles
lesmettre
mettreau
auservice
servicedes
des
entreprises,
entreprises,institutions,
institutions,municipalités
municipalitésetetorganismes.
organismes.

Â
 Améliorer
Améliorerles
lesperformances
performancesautant
autantenvironnementales
environnementales
que
quesociales
socialeset
etéconomiques.
économiques.
Services du CQDD

Gestion DD Écologie
industrielle

Formation
Pourquoi une analyse
de développement durable?

• Pour compléter l’analyse économique


• Pour tenir compte des impacts et des coûts
globaux d’un projet en évitant la polarisation
extrême économie-environnement
• Pour saisir les opportunités du développement
durable
• Pour se donner une vision de développement à
long terme s’appuyant sur la durabilité
Plan de conférence

1. Introduction
2. 3 exemples de grilles d’analyse DD
2.1 Conception
2.2 Bonification
2.3 Évaluation
2.4 Intégration sociale
3. Considérations pour choisir ou élaborer
une grille
4 contextes d’utilisation

 Conception de projet
(exemple pour projets à but non lucratif)

 Bonification de projets ou d’organisations existants


(exemple pour entreprises)

 Évaluation pour certification, distinction ou financement


(exemple pour sélection de projets ou scénarios multiples)

 Analyse à des fins d’acceptabilité sociale


(pour projets controversés)
Pour réfléchir lors de la
conception de projets

Premier exemple :
la grille de la chaire écoconseil de l’UQAC
Grille écoconseil
(Villeneuve, 2004)

• Conçue par Claude et Réjean Villeneuve en 1999


• Bonifiée par les étudiants
• Grille publique et généraliste
• 4 angles de vue
(équité, écologie, social, économie)
Grille écoconseil
(Villeneuve, 2004)

• « Comment le promoteur tient-il compte de


chaque objectif de DD dans son projet ? »
4 contextes d’utilisation

 Conception de projet
(exemple pour projets à but non lucratif)

 Bonification de projets ou d’organisations existants


(exemple pour entreprises)

 Évaluation pour certification, distinction ou financement


(exemple pour sélection de projets ou scénarios multiples)

 Analyse à des fins d’acceptabilité sociale


(pour projets controversés)
Pour bonifier
des projets existants

Deuxième exemple :
le bilan de développement durable
du CQDD
Bonification de projets existant

™ À sa demande, lorsqu’une entreprise ou un organisme


désire mettre le cap sur le développement durable

Objectifs:

¾ Fournir un diagnostic forces/faiblesses sur les aspects


touchés par la grille de développement durable
¾ Fournir un plan de bonifications contenant des pistes
d’action priorisées
¾ Assurer une évaluation et un suivi de l’engagement vers
le développement durable (image corporative positive)
¾ Fournir des occasions de gains $ grâce à l’écoefficacité
notamment
Un exemple pour les
entreprises
3 fonctions principales

 Établir un diagnostic forces/faiblesses en regard des


principes du développement durable

 Détecter les enjeux sensibles

 Élaborer un plan d’action


22 questions
5 aspects
Une analyse assez élaborée

 Un canevas de cueillette d’information pour


recueillir les données nécessaires auprès du
promoteur
 Un guide d’accompagnement pour interpréter les
résultats
 Une mécanique et des fiches-réponses pour
compiler, analyser et présenter les résultats
Une fiche pour l’évaluation
de chaque question
Guide d’accompagnement
de l’analyste
Fiche pour chaque
piste d’action
Un diagnostic
forces/faiblesses
Un plan d’action priorisé
4 contextes d’utilisation

 Conception de projet
(exemple pour projets à but non lucratif)

 Bonification de projets ou d’organisations existants


(exemple pour entreprises)

 Évaluation pour certification, distinction ou


financement
(exemple pour sélection de projets)

 Analyse à des fins d’acceptabilité sociale


(pour projets controversés)
Pour évaluer des projets
à but lucratif ou non

Troisième exemple :

Grilles d’analyse DD de
Ville de Saint-Félicien
Évaluation et
comparaison de projets
™ Dans le travail quotidien des analystes des différents
organismes de soutien (ministères, fondations, CLD,
SADC, DEC, Caisses populaires, Banques)

Objectifs:
¾ Évaluer avec plus de justesse les projets qui méritent
d’être soutenus en dépassant les considérations
économiques par l’introduction de nouveaux critères
¾ Dépister les projets potentiellement controversés qui
nécessitent une attention particulière pour assurer leur
acceptabilité sociale
¾ Aller jusqu’à proposer des pistes de bonification pour
fournir aux projets une valeur ajoutée vs la concurrence
(Ex.: Écoefficacité = gains $ + environnement + social)
Grilles de St-Félicien

• objectifs de bonification mais aussi évaluation de


projet en vue qu’ils figurent au sein du plan
d’action Agenda 21 local
• deux grilles :
– projets matériels
projets immatériels

• cadre d’analyse DD basé sur leur bilan et leurs


orientations A21L
Grilles de St-Félicien

3 sections :
• priorité p/r à l’A21L
• priorité p/r au DD (5 aspects)
• critères de faisabilité
4 contextes d’utilisation

 Conception de projet
(exemple pour projets à but non lucratif)

 Bonification de projets ou d’organisations existants


(exemple pour entreprises)

 Évaluation pour certification, distinction ou financement


(exemple pour sélection de projets ou scénarios multiples)

 Analyse à des fins d’acceptabilité sociale


(pour projets controversés)
Quelques notes visant
l’acceptabilité sociale
™ Ponctuellement, lorsque des projets controversés
doivent faire l’objet d’une analyse publique pour assurer
leur acceptabilité

Objectifs:

¾ Fournir un canal de discussion favorisant un dialogue


constructif
¾ Fournir un cadre d’analyse commun permettant de bien
cerner tous les enjeux soulevés par le projet
¾ Proposer un mécanisme public de suivi et d’évaluation
du projet (comprenant la mise en œuvre des pistes de
bonification)
Acceptabilité sociale :
manifestation et facteurs

• « caractère de ce qui est acceptable pour un


individu ou un groupe d’individus»

• La situation d’inacceptabilité sociale est


caractérisée par une mobilisation sociale qui
amène les gens à poser des actions afin de
manifester leur opposition au projet.

• une projet inacceptable au départ peut devenir


acceptable.
Acceptabilité sociale :
manifestation et facteurs

Facteurs
• que les avantages économiques, sociaux et culturels pour
une communauté dépassent le niveau de risque et les
désavantages qu’il implique.
• que les projets soient conçus et développés dans un
cadre de partenariat avec les communautés susceptibles
d’être affectées directement
• que l’évaluation des impacts se fasse avec la participation
effective des populations touchées
• que les méthodes d’inventaires des données doivent être
validées et approuvées par les communautés
J. Dufour, S. Tremblay (GRIR, UQAC)
Facteurs pour favoriser
l’acceptabilité sociale

Des éléments indispensables


¾ Une démarche clairement définie et reconnue par tous
¾ Un cadre d’analyse partagé par les acteurs locaux et
régionaux
¾ Des délais et des coûts raisonnables
¾ Une mécanique qui permet à tous les acteurs de
participer activement au débat
¾ Un financement partagé

Des rôles à clarifier


¾ Élus, experts, gouvernements, promoteurs, société
civile et citoyens
Une démarche d’analyse liée
à l’acceptabilité sociale
1. Entente de principe
2. Préparation de la démarche avec un comité
3. Présentation publique de la démarche
4. Cueillette d’informations
5. Analyse du projet ou de l'entreprise
6. Discussion sur les résultats préliminaires
7. Rédaction du rapport final d'analyse
Dialogue 8. Présentation du rapport final d'analyse
9. Élaboration d'une proposition
d'accompagnement (optionnelle)
10. Séance publique de communication
Plan de conférence

1. Introduction
2. 3 exemples de grilles d’analyse DD
2.1 Conception
2.2 Bonification
2.3 Évaluation
2.4 Intégration sociale
3. Considérations pour choisir ou
élaborer une grille
Questions essentielles
à considérer
Quelle est la finalité de l’analyse ?

 Aider à concevoir de bons projets ?


 Bonifier les projets existants ?
 Évaluer les projets pour les classer ?
 Dire oui ou non à un projet ?
 Engager un dialogue entre le promoteur et d’autres
parties prenantes ?
 Veut-on une cote, un rapport, un plan d’action ??

Ces questions déterminent la mécanique et le


résultat escompté
Questions essentielles
à considérer
Dans quel contexte évolue-t-on ?

 Quelle est la mission de notre organisme ?


 Œuvre-t-on dans le cadre d’un plan d’action, d’une
démarche particulière ?
 Quelles sont nos priorités ?
 Comment définit-on le développement durable ?

Les réponses orientent notre cadre d’analyse


Questions essentielles
à considérer
De quelles ressources dispose-t-on ?

 Qui fera l’analyse ?


 Quelle est leur expertise ?
 De combien de temps dispose-t-on ?
 Comment acquerra-t-on l’information ?
 De quel budget peut-on bénéficier ?

Ces question déterminent le degré de profondeur,


de détail et d’exactitude de l’analyse
Conclusion

Référence intéressante
Knoepfel, P. et Münster, M. (2004) Guide des outils d’évaluation de
projets selon le développement durable. Office fédéral du
développement territorial (ARE), Berne, Suisse, 98 pages.

Évaluer