Vous êtes sur la page 1sur 7

Le trio infernal

(Une animation mathématique des pièces du trio peut être observée à l'adresse suivante:
Mathématiques magiques)

Domaine concerné : les figures géométriques


Type de productions : - production d’un texte à partir d’une figure
- production d’un tracé à partir d’une figure
Support : papier blanc

Objectifs pour le maître :


· Faire reconnaître et réaliser des figures géométriques simples.
· Faire découvrir les propriétés de figures simples (triangles et quadrilatères).
· Faire construire des figures en utilisant les instruments usuels.
· Faire utiliser en situation quelques éléments du vocabulaire géométrique
( perpendiculaire, parallèle, angle droit, quadrilatère, triangle, rectangle,
parallélogramme, trapèze,…).
· Réaliser une approche de la notion d’aire.

Matériel :

· Le matériel usuel de géométrie : règle, équerre, compas. L’équerre peut être


fabriquée sur demande (équerre en papier). Prévoir aussi des ciseaux et de la colle
· Une fiche polycopiée individuelle (n°1) sur laquelle est reproduite une figure;
voir le document joint. Au cours de la séance, chaque élève devra disposer de
plusieurs feuilles polycopiées de ce type.
· Des feuilles de papier blanc (une par enfant au moins).
· Selon le choix de l’enseignant, une fiche polycopiée individuelle (n°2) contenant
les modèles des figures à réaliser ; voir le document joint.

Choix des variables didactiques :


· Le support choisi est le papier blanc
· En cas de difficulté et selon le niveau de la classe, des modèles pourront être
fournis aux élèves.

Déroulement :
1ère phase : Découverte du trio infernal
Distribuer à chaque élève la feuille polycopiée n°1 et lui demander d’observer librement la
figure qui s’y trouve.
Demander ensuite aux élèves de formuler leurs remarques ou leurs questions.
Rassembler les propriétés de la figure et les noter au tableau :
· nature de la figure complète (un carré). Elaborer, si c’est nécessaire, une «
carte d’identité » du carré.
· nature des trois parties qui composent la figure (d’où la dénomination de « trio
infernal »).
· éléments particuliers relatifs à la figure (milieu, angles droits,…).
Pour faciliter la description, on pourra désigner certains points par des lettres.
Donner la consigne suivante:
Ecrire un message permettant à quelqu’un qui ne voit pas la figure, de la construire à
l’identique.
Laisser les élèves effectuer leurs recherches. Pour ce travail, on pourra utilement les
mettre par groupes de deux.
Après le temps nécessaire de réflexion, mettre en commun les diverses propositions et les
choix effectués. Elaborer collectivement un scénario de construction de la figure.
Remarque.
- Selon le niveau de la classe, on peut passer l’écriture et la mise au point du
scénario de construction de la figure.
- La construction de la figure, à partir du scénario, peut être effectuée.

2ème phase : Utilisation du trio infernal pour construire des figures.


1ère étape : réalisation d’un rectangle.
Demander à chaque élève de découper la figure, afin d’obtenir le trio (3 pièces).
Donner la consigne suivante:
Avec ces trois pièces, il faut réaliser un rectangle différent d’un carré.
Laisser les élèves effectuer leurs recherches et leurs tâtonnements. Pour ce travail, on
pourra utilement les mettre par groupes de deux. Lorsque le rectangle est réalisé,
demander de coller les trois pièces sur une feuille de papier blanc, selon la configuration du
rectangle.
Faire rappeler les propriétés d’un rectangle (côtés et angles droits) . Elaborer une « carte
d’identité » du rectangle.
Donner une nouvelle consigne :
Il faut réaliser, avec la règle et l’équerre, un rectangle identique à celui obtenu par
collage.
Remarque. Selon le niveau de la classe et les difficultés des élèves, on peut leur proposer
un modèle réduit facilitant la réalisation du rectangle (voir le document joint).
Faire apparaître que le rectangle a été réalisé avec les mêmes pièces que le carré de
départ : le carré et le rectangle ont la même aire.

2ème étape : réalisation d’un triangle rectangle.


Demander à chaque élève de découper la figure, afin d’obtenir le trio (3 pièces).
Donner la consigne suivante:
Avec ces trois pièces, il faut réaliser un triangle qui a un angle droit.
Laisser les élèves effectuer leurs recherches et leurs tâtonnements. Pour ce travail, on
pourra utilement les mettre par groupes de deux. Lorsque le triangle est réalisé, demander
de coller les trois pièces sur une feuille de papier blanc, selon la configuration du triangle
rectangle.
Faire rappeler les propriétés d’un triangle rectangle (côtés et angle droit) . Elaborer une
« carte d’identité » du triangle rectangle.
Donner une nouvelle consigne :
Il faut réaliser, avec la règle et l’équerre, un triangle identique à celui obtenu par collage.
Remarque. Selon le niveau de la classe et les difficultés des élèves, on peut leur proposer
un modèle réduit facilitant la réalisation du triangle (voir le document joint).
Faire apparaître que le triangle a été réalisé avec les mêmes pièces que le carré de départ :
le carré et le triangle ont la même aire.

3ème étape : réalisation d’un parallélogramme.


Demander à chaque élève de découper la figure, afin d’obtenir le trio (3 pièces).
Donner la consigne suivante:
Avec ces trois pièces, il faut réaliser un quadrilatère qui a ses côtés parallèles deux à deux
et qui n’a pas d’angle droit.
Laisser les élèves effectuer leurs recherches et leurs tâtonnements. Pour ce travail, on
pourra utilement les mettre par groupes de deux. Lorsque le parallélogramme est réalisé,
demander de coller les trois pièces sur une feuille de papier blanc, selon la configuration du
parallélogramme.
Faire rappeler les propriétés d’un parallélogramme (longueurs des côtés et parallélisme) .
Elaborer une « carte d’identité » du parallélogramme.
Donner une nouvelle consigne :
Il faut réaliser, avec la règle et l’équerre, un parallélogramme identique à celui obtenu par
collage.
Remarques.
- selon le niveau de la classe et les difficultés des élèves, on peut leur proposer
un modèle réduit facilitant la réalisation du rectangle (voir le document joint).
- une difficulté nouvelle apparaît pour la construction, en l’absence d’angle
droit : les longueurs des côtés ne suffisent plus ; il faut aussi connaître un angle,
une hauteur ou une diagonale.
Faire apparaître que le parallélogramme a été réalisé avec les mêmes pièces que le carré de
départ : le carré et le parallélogramme ont la même aire.

4ème étape : réalisation d’un trapèze.


Demander à chaque élève de découper la figure, afin d’obtenir le trio (3 pièces).
Donner la consigne suivante:
Avec ces trois pièces, il faut réaliser un quadrilatère qui n’a que deux côtés parallèles et
qui a un axe de symétrie.
Laisser les élèves effectuer leurs recherches et leurs tâtonnements. Pour ce travail, on
pourra utilement les mettre par groupes de deux. Lorsque le trapèze est réalisé, demander
de coller les trois pièces sur une feuille de papier blanc, selon la configuration du trapèze.
Faire rappeler les propriétés d’un trapèze (parallélisme) . Elaborer une « carte d’identité »
du trapèze.
Donner une nouvelle consigne :
Il faut réaliser, avec la règle et l’équerre, un trapèze identique à celui obtenu par collage.
Remarque. Selon le niveau de la classe et les difficultés des élèves, on peut leur proposer
un modèle réduit facilitant la réalisation du trapèze (voir le document joint).
Faire apparaître que le trapèze a été réalisé avec les mêmes pièces que le carré de
départ : le carré et le trapèze ont la même aire.

Feuille n°1
0Feuille n°2