Vous êtes sur la page 1sur 3

École Polytechnique

Algèbre et théorie de Galois MAT 451

Contrôle classant du 3 avril 2015 - 3 heures

Avertissement

Les calculatrices et documents autres que le polycopié de cours sont


interdits. La rédaction doit être concise et précise. Les exercices sont
indépendants. Il n’est pas nécessaire de terminer le sujet pour avoir une
excellente note.

Exercice 1.

On considère le polynôme

P (X) = X 5 − 2 ∈ Q[X]

et K son corps de décomposition dans Q. Soit de plus

K1 = Q[exp(2iπ/5)] et K2 = Q[21/5 ].

1) Les extensions K/Q, K1 /Q et K2 /Q sont-elles galoisiennes ?


2) Montrer que Gal(K1 /Q) est cyclique et calculer son ordre.
3) Déterminer l’ordre de Gal(K/K1 ). Est-ce un groupe cyclique ?
4) Quel est le sous-corps de Q engendré par K1 et K2 ?
5) Montrer que
[K : Q] = 20.
6) Est-ce que Gal(K/Q) est un groupe résoluble ?
7) Montrer que P est irréductible sur Q.
8) Déterminer K1 ∩ K2 .
9) Montrer que K1 contient un unique sous-corps L1 de degré 2 sur Q.
Puis montrer que
L1 = K1 ∩ R.
10) Montrer que √
L1 = Q[ 5].

1
Soit
L = K ∩ R.
11) Déterminer [L : Q]. En déduire que

L = Q[21/5 , 5].

12) Est-ce que i est dans K ? [On pourra admettre qu’un groupe d’ordre
20 admet au plus un sous-groupe d’ordre 5].

Exercice 2

Considérons l’anneau

Z[X1 , X2 , X3 , X4 ]

des polynômes à coefficients entiers en 4 variables X1 , X2 , X3 , X4 . On


rappelle que le groupe symétrique S4 agit sur cet anneau par permutation
des variables.
1) Montrer que les polynômes

X1 X3 + X2 X4 , X1 X2 + X3 X4 , X1 X4 + X2 X3

forment une orbite pour cette action.


2) Montrer que le stabilisateur d’un élément dans cette orbite est d’ordre
8 [On pourra considérer pour un tel stabilisateur H l’ensemble des classes à
gauche {gH|g ∈ S4 } = S4 /H].
3) Montrer qu’un tel stabilisateur est engendré par un 4-cycle et une
double transposition (c’est-à-dire un produit de 2 transpositions à support
disjoint).
Un sous-groupe H d’un groupe G est dit maximal si H 6= G et si G est le
seul sous-groupe de G contenant H strictement.
4) Montrer que le sous-groupe alterné A4 , les sous-groupes stabilisateurs
des éléments de {1, 2, 3, 4} (pour l’action naturelle sur cet ensemble) et les
sous-groupes de la question 2) sont maximaux dans S4 .
On admettra dans la suite que ceux sont les seuls sous-groupes maximaux de
S4 .
Soit k un corps parfait, Ω une clôture algébrique de k et

P (X) = X 4 − c1 X 3 + c2 X 2 − c3 X + c4 ∈ k[X]

2
un polynôme séparable. On notera
{x1 , x2 , x3 , x4 }
l’ensemble de ses racines dans Ω. Enfin,
G = Gal(P, k)
est son groupe de Galois. G est naturellement identifié à un sous-groupe de
S4 par l’action sur les racines.
5) Montrer que le polynôme
Q(X) = (X − (x1 x3 + x2 x4 ))(X − (x1 x2 + x3 x4 ))(X − (x1 x4 + x2 x3 )) ∈ Ω[X]
est en fait à coefficients dans k.
6) Montrer que Q(X) est séparable.
7) Montrer que G est contenu dans un sous-groupe de S4 d’ordre 8 si et
seulement si Q a une racine dans k.
8) Montrer que si c1 = c2 = 0 et si c4 = −1, alors
Q(X) = X 3 + 4X − c23 .

Soit p un nombre premier et


R(X) = X 4 − pX − 1 ∈ Q[X].

9) Montrer que R est irréductible dans Q[X].


10) Montrer que le groupe de Galois Gal(R, Q) est isomorphe à S4 ou à
un sous-groupe de A4 .
11) Déterminer le nombre de racines réelles de R.
12) En déduire que Gal(R, Q) est isomorphe à S4 .

Exercice 3.

Un nombre complexe z ∈ C est dit entier sur Z si z est racine d’un


polynôme unitaire non nul à coefficients entiers.
1) Montrer que z ∈ C est entier sur Z si et seulement si son polynôme
minimal πz,Q (X) est à coefficients entiers.
2) Montrer qu’un nombre complexe dans la 4ème extension cyclotomique
Q[i] de Q est entier sur Z si et seulement si ses parties réelles et imaginaires
sont dans Z.
3) [Plus difficile] Soit n ≥ 2 entier. Quel est l’ensemble des nombres
entiers sur Z qui sont dans la nème extension cyclotomique de Q ?