Vous êtes sur la page 1sur 208

li"

I
h
,w tt -?
'
$ onnfhÂl Fe
gw
...
Avant-propos
dela méthode
Présentation
Tableau contenus
des ..... 6
Structured'une unité I
Méthodologie .... 11
Exploitationdu livre de l'élève
u n i t éo t8
Unité t 23
Unitéz 35
u n i t é3 46
IJnité4 58
Unité5 72
IJnité 6 84
IJnité 7 96
Unité8 .. 1o9
Premiersjours de cours
Activités ....... 124
Corrigés .. tz8
et approfondissements
Révisions
Activités .. .... . 13o
Corrigés 147
Tests
Activités ..... .. 156
Corrigés .. t8o
Corrigésducahierd'exercices ......19o
Portfolio .. .... 2o3

Maquettede couverture - SophieFournier


: Amarante
Maquetteintérieureet miseen pagesr ]ffiÉoinnnrqet JacquelineBloch
Secrétariat Rochelois
d'édition: Marie-Paule et AnneAndrault
: DenisViougeas
lllustrations

lSBN: 978-2-or-155533-5
F75 go5 ParisCedext5.
de Grenelle,
@HachetteLivre2oo7,43,,quai

pourtous pays.
et d'adaptationréservés
Tousdroitsde traduction,de reproduction

Lecodede la propriétéintellectuelle n'autorisant,aux termesdesarticlesL122-4et L.tzz-5,d'unepart,que n lescopiesou


reproductions strictementréservées à l'usageprivédu copisteet non destinées r et,d'autrepart,
à une utilisationcollective
que les* analyses et lescourtescitationsDdansun but d'exempleet d'illustration, toute représentation ou reproduction
"
intégraleou partielle,faite sansle consentement de l'auteurou de sesayantsdroit ou ayantscause,est illicite".
Cettereprésentation ou reproduction, parquelqueprocédéque cesoit,sansautorisationde léditeurou du Centrefrançais
du droit de copie(zo,ruedes6rands-Augustins,75oo6
de l'exploitation Paris),
constituerait doncunecontrefaçon sanction-
néepar lesarticles425et suivantsdu Codepénal.
ffi
ÂwæW*rffy_mtrws
W
@

LeKiosque seprésente
sousla formed'unmagazine crééparquatreadolescents participant journalisme
à l'atelier de
la MaisondesJeunesde leurquartier(voirnoteculturelle -
surla MaisondesJeunes Unitéo, p.r8).Tout au longdes
unités,nousdécouvronsdespagesde ce magazine et noussuivons sesauteursdansdiverses situations
de leurvie
quotidienne.Cespersonnages,auxquelslesélèvespourrontfacilement s'identifier,
reflètentlestempéraments et
attitudesdesadolescents ; lesthèmesqu'ilschoisissent
d'aujourd'hui d'abordersontenadéquation avecleursintérêts
et leurspréoccupations.

Pourchaqueunité,le thème principalet lesobjectifscommunicatifssont d'abordprésentéssousla forme d'unecou-


verturede magazine.Lesélèvespeuventainsidécouvrirpar eux-mêmesce qu'ilsvont être amenésà travailler.
. Dansla premièredouble pagede chaqueunité,la pageAtelier,on retrouveles u héros préparantun numérodu
"
magazine.Rémi,Thomas,Maïa et Zoése réunissenttous les mercredisaprès-midià la MaisondesJeunesavecNico,
I'animateurde l'atelierjournalisme.Lapréparationdu journaldonnelieu à dessituationsde communicationoralequi
permettentd'introduireen contextele thème et une partiedescontenusde I'unité.
. Ladeuxièmedoublepage,la pageMagazine,nous proposeun extraitdu magazinecréépar lesjeunesjournalistes.
Elleest composéede documentsécritssemi-authentiques (reportages, qui
courriersdes lecteurs,interviews,tests...)
offrent la possibilitéde travailler,
toujoursen contexte,lesautrescontenusde l'unité,et mènent à des situationsde
communication, la plupartdu temps écrite.
. Nousavonschoiside réunirà part lesexercices grammaticaledansla doublepageAtelierlangue
de systématisation
afin de préserverl'aspectcommunicatifet contextueldespremièresdoublespages.5ur cesmêmespagessont propo-
séesdesactivitésludiquesabordantun point de phonétique.
. Une pageCommuniqueproposedesactivitéssur lesactesde paroleet lesobjectifscommunicatifsde I'unité.
. Une planchede bandedessinéeauthentique,la pageBD,adaptêeà la fois au thème et aux contenusde I'unité,
présentedeshérosde la bandedessinée francophoneet enrichitle lexiqued'un vocabulaireplusfamilier.Ellecontribue
à l'aspectmagazinede la méthode.
. Pourclorechaqueunité,la pagebilanFaisle point reprendlescontenusde I'unitéet permetde travaillerlesquatre
compétences pourse préparerà l'examendu NouveauDELFniveauAr (version junior).Elledonneégalementl'occasion
aux élèvesd évaluerleursprogrèset de faire le point sur leursacquis.

Desthèmes culturelspropresà la Franceet à la Francophoniesont proposésdans les pagesCivîlisation.Desactivités


y sont égalementproposéesafin d'encouragerles élèvesà réfléchiraux similaritésou différences
interculturelles
observées entrela culturefrancaiseet la leur.
!f
'
al)

3.]
s
Avnrr*-prapor

$
*
*

Afin de permettreun travailcompletet variésurla langueet la culturefrançaises, la méthodeLeKiosque estcompo-


séedeséléments suivants :
. le livrede l'élève,
à utiliseren classe sousla directiondu professeur, et pourlequellesconseils d'exploitation se
trouventdansceguide;
. le CDclassereprenant tous lesdialogues, exercices d'écouteet chansons du livrede l'élève;
. le CDélèvereprenant uniquement lesdialogues, leschansons du livrede l'élève, lesactivitésd'écoute de la page
Faisle point donnantainsi aux apprenantsI'occasion de réviser le lexique et d'améliorer leur prononciation, en
autonomie;
. lecahierd'exercicespourréviseret renforcer à la maison,en autonomie, lesdifférentspointsvusen classe. À lafln de
chaqueunitéde ce cahier,une pageFaisle point,accompagnée d'un barème,permetde contrôlerl'acquisition des
contenuslangagiers, grammaticaux et communicatifs de l'unité.Lesactivitésde cette page pourront êtrefaites à la
maisonet corrigées en classe. Pourchaqueunité,un Portfoliopermetà l'élèved'évaluer cequ'ila acquis,cequi esten
coursd'acquisition ou cequ'ilneconnaîtpasencore.
Toutesles deux unités,uneAuto-évaluation reprenantles thèmeset pointsabordésau coursdes deux unités
précédentes permetde contrôlerleurbonnecompréhension et utilisation. Lescorrigés de cesauto-évaluations se
trouventenfin decahierd'exercices, cequi assure unetotaleautonomie de l'élève pourla correction.
Ontrouveraégalement touteslesdeuxunitésdesProjetsà réaliser en classe,s'appuyant surlesthèmesdesunitéset
des pages Civîtisation.Cesprojets invitentles élèves à effectueren groupe diverses réalisations(magazine de lâ classe,
jeu dequestions, sondage illustré, et ainsià pratiquer
affiches), la languedansun contexte authentiqued'interaction
afinde réalisêr unetâcheen partenariat avecdescamarades ;
. le guide pédagogique qui proposedes pistesd'exploitationdu livre de l'élève,et apportedes informations
Ony trouvera,
culturelles. aufil desunités,latranscription detouslesexercices d'écoute, detouslesexer-
la correction
cicesprésents dansle livrede l'élève,ainsiquedessuggestions d'activitéscomplémentaires. Lacorrectiondesactivités
du cahierd'exercices setrouveégalement à lafin deceguide.

Ensuppfément,ceguidepropose desfichesPremiers joursdecoursainsique,pourchaqueunité,desfichesphoto-


uneficheApprofondîssements
copiables:unefiche Révisions, et unefiche lesf. Enfin,un Portfolioglobalphoto-
situéégalementà la fin de ce guide,permetaux élèvesde réfléchirsur leur rapportaux langues,
copiable, de
au
s'autoévaluertout longde leur apprentissagedu et
français de conserver une vue d'ensemble de ce qu'ilsont
acquis.
' lr I '
-6îAblenr,,r
def {on+fnilf

Premierscontacts - Lesprésentations - Lesgoûts - Ladescriptionphysigue


- Lesstars - fécole - lJâge

- Prendrecontact - Seprésenter - Direce qubn aime/ - Sedécrire


- Communiquer * Présenter
unestar détesteà l'école - Décrirequelqu'un
en classe - Découvrir
lesstarsdes - Parlerde sonemploi - Ëcrireun slogan
Français du temps - Direson âgeet deman-
derlâge de quelqu'un

- Lematérielscolaire: - Quelquesprofessions: - Quelquesmatières - la des.criptionphysique:


livre, stylo, cassette, chanteur/chanteuse, scofaires: Français,maths, grand, petit, gros,mince,
tableau acteur/octice, histoke-g éa, anglais,SW, beau,brun, roux, blond
- llalphabet mannequin,joueur de technologie,sport - Lesnombresde rr à zo
-Oui,non - Lesjours de la semaine
foot,journaliste
- Salut,bonjour, vû,et - Lesnombresde r à ro - [école : récré,cantine,
ça
toi / et vous - Nom, prénom, prof, copain,emploi du
* Fille,garçan, adresse,profession temps
pardon, merci

- Lesconsignes declasse - Lespronoms - Lesarticlesdéfinis: lg - Lanégationne...pas


iimpératif):tbseve, personnelssujets:je, tu, la, Ii les - laccord des adjectifs:
écoute,lis,éris, regarde il/elle, nous,vous,îls/elles - Lesverbesen -er I aimer, masculinlféminin;
- Lesarticles indéfinis: *Leverbe s'appeler déteste4 étudie4 préférer singulier/pluriel
un,une - Leverbeâtre - Leverbeavoir - Lesarticlesindéfinis:
- Qu'est-ce que - Qui est-ce? - Lepronompersonnelon un, une,des
c'est?/Cbstun{e) -Voilà - Qubst-ceque...? - (oppositionarticles
définislindéfinis

- 5aluerquelqu'un * 5eprésenter - Parlerde sesgoùts - Décrireguelqu'un


- Epelerun mot - Présenter
quelqu'un à l'école - Direson âge et
- Echanger en classe: - Remplir
unefiche - Poserdesquestions demanderl'âgede
je ne comprendspas - Poser
unequestion - Parlerde sonemploidu quelqu'un
tempsde la semaine
- LesMJCen France
Quelquespersonnalités - fécole en France Lajournée/ semaine
- Vouvoiementde françaises - Civilisation: la Franceet contre le racisme
politesse sessymboles

llalphabetfrançais Iintonationde Le"e"final muet Lesconsonnes


finales
I'interrogation muettes
et de I'affirmation

- Convivialité
: apprendre Convivialité: lesrapports Éducationpour la paix:
à seconnaître entre élèveset profs le respectdesdifférences
* Interculturel
: quelques
starsfrançaises et
internationales

-Ç'st/Ettoi? - Lesconjugaisons
des - Lesarticlesdéfiniset
- Épeler,
saluer verbesen-erausingulier indéfinisle,la, l',les,un,
- Lesarticles
indéfinis une
un/une - Laconjugaison des
verbesâtre et avoir
- Qui est-ce?
*,r |.
f Âlrlf l.rdfJ Csnt€nilJ

Lafamille - Lamaison
- Lachambre

- Présenter
safamille - Parlerde sesvacances - Demanderet donner - Dlreoù on habite - lnviterguelqu'un
- Exprimer * Écrireune cartepostale l'heure - SituerdansI'espace - Répondre à une
l'appartenance * Découvrirdessites - Raconter
sajournée - Décriresa chambre invitation
- Découvrir
desfamilles touristiques français * Parlerau téléphone
françaises
célèbres - Direla date

Lafamille : père,mère, - Lesiieuxde vacances : - Lesnombresde:r à 69 - Lespiècesde Ia * Lafête d'anniversaire


:
frè re,sæur,g rand-père, la montagne,lame6la - fheure : et quart,et maison : cuisine,salon, bougies,cadeaux,
grand-mère, oncle,tante, campagne,l'étranger demi{e),moins le quart, sallede ba ins,toileltes, gôteau, invitotion,
cousin,causine - Lesmoyensde à I'heure,enretard couloir boissans
transport : train,avion, * Lesmomentsde la - Lemobilierde la - Lesmûis,lesdates
voiture,vélo journée : matin, après- chambre: lit, bureau,
- Quelquesloisirset midi, soir chaînehi-fi, chaise,
activitéssportives placard

- Lesadjectifspossessifs - Lesverbepartir qller * Lesverbesprendreet - Lemodeimpératif - Lefutur proche


- Pasde,pas d' etfaire manger (affirmatif) (affirmatif et négatif)
- Lespronoms - Lesprépositions - ll estquelleheure?1 - lly alll n'y a pas de - Leverbevenir
personnelstoniques de lieu â et chez ll est...heures. - Lesprépositions : JUt - le voudrais
- Lespronomsinterroga- - À quelleheure... ? sous,dans,à côté de, - Est^ceque ?/Qu?st-ce
tifs où et comment - Lesverbespronomi- devant,denîère que ?
- Lesarticlescontractés: naux : selever,se laver,
du/de la/de l' secoucher

Présenter
safamille - Ecrireune cartepostale - Demander et indiquer - Direoù on habite
- Parlerde sesactivités I'heure - Décriresachambre,
* Parlerde sesactivités sa maison
quotidiennes - SituerdansI'espace

* !a vie de familleen Lesrégionsde France - Lesgrèves - Civilisation: lesfêtes


France - Civilisation: quelques françaises
- Civilisation: I'Histoire sitestouristiques ou
itraditionnelles
de France français populaires)

llopposition[s] / [z] llopposition[y] / [u] foppositionlfl / [3] Lesoppositionsffl / [v],


[b] t [p], [b] I [v]

- Convivialité: les Interculturel: les - Société: la grève lnterculturel: - Convivialité: l'entraide


relation5parents/ loisirsdesadosfrançais, - Interculturel: la leschangements dansla et la collaboration,
enfants - frères/sceurs lesvacances,lesclasses journéed'un adolescent vie (déménagements, la demandepolie
- Interculturel: quelgues de découverte français emménagements) - lnterculturel: lesfêtes
famillesfrançaises françaises
célèbres

- Leplurieldesverbesavoir, - Lafamille - Laconjugaison des -Ou ? -Leverbe aller


âre et desverbesen -er - Lesconjugaisons verbesen -er - Lesadjeciifspossessifs - Lesnombres
- Lespronoms - Lesadjectifspossessifs - Lesnombresde r à ao - Laconjugâison des - Lesjours de la
personnels sujets - Lesactivitésde loisifs verbesen -er Eemaine
- Ladescriptionphysique - Lespronomsmoi,toi
- Laguestionintonative * fa négationavecpas
- Qui est-ce? cle
- Tu/ vous
e-.m$

Titre
de l'unité
Numéro
de I'unité

lllustration
duthème
del'unité
Contrat
d'apprentissage

Titredu dialogue Documentsemi-authentique:


supportde compréhension

lllustration
du
dialoguesous
formede BD

Transcription
de lexique
Activités
du dialogue
(motsnouveaux
du dialogue)
Activitésde
préparation
à lécoute

Activitésde
compréhension orale Activitésde sensibilisation
à u n p o i n td e g r a m m a i r e Activitéde productionorale
p r é s e ndt a n sl e d i a l o g u e à faireen interaction
.fl*rcnc*${ ur"*
re d r}ehrrifd

Activitésde préparation
à la lecture
Pageextraite
du Mag'
créépar
l e sj e u n e s
de I'atelier
Activités
j o u r n a l i s m e:
de lexique
texte avec
(mots
illustrations
nouveaux
servantde
du texte)
supportà la
compréhension

rtr. !*, ùr& dr, . eijd 4? .d,

Activité
de production
oraleou écrite
à faire
en interaction

Activitésde sensibilisation à un point


g r a m m a i r ep r é s e ndt a n sl e d o c u m e n t Tableau
degrammaire

Activités de
systématisation
despoints
de grammaire
Activitésde
découverts
phonétique
d a n sl e s
(+chanson ou
doublespages
virelangues)
précédentes
f-*
Ë.*
. t!
5'ffuc*uted i.rnerrnifé
iË*
iiei
:kFl
,, ,*iij:

Activitéssurlesactes
iffiffiwffii**""",.,1" de paroleet lesobjectifs
communicatifs

ffiæffi de l'unité

@trffiw

W
Planche de BD
francophone
s u r l et h è m e
de I'unité

Wffiffi
{.ùi.Fbe rbeiRreieàewbr
!.r.ârLM.
c.eti'F&dffÈReei.
d aeebp,*n!.!*lrla
:6nrddb0Èla&bwMi

ffi ô ûtt iri:::"**'-'*''"


"K"tr ,%

de la BD
Activitésde compréhension
sfrsc**re
J'xrr.nnifô

Thèmetraité

Documents
authentiques
(photos, Activités
d'exploitation
desdocuments
textes,etc.)

,&t***k*ry*m#6
Reprise
du lexique
étudié
dansI'unité
W-e--frffiii'$ff''-s
-"fu:#,*r"""
Activitéspermettant

compétences
lesquatre
detravailler

surle modèle
*ffiffiffi
'ffies- du Nouveau DELF
A1
t
.-"-'-",i,{::."rh:î:.:i::.;i:i:.;::l;l:: .::
:,::: *,.-;-.-:-::.-:.-.:. iii:i:ll:::::::
t :.. _.i...:.,..,.:..:.....
"' : ".: -.1::t:,.i;:::r,::,:l
". : .:

eçflç
CInie
f{nt$eçÆmf
Èg
ffi
ffi

LaméthodeLeKiosqueNiveaut s'adresse à un publicdejeunesadolescents


débutantdansl'apprentissage
du français
langueétrangère.
Voiciquelquespistesqui permettentd'encomprendrela démarcheet leschoixdidactiques.

E**FF*%ehr
e********Æ*erG$w
Lepointdedépartdetouslesapprentissages misenæuvredansLeKiosque estun document oralou écritprésentant
unesituationde communication authentique. C'està partirde cettesituationde communication quesonttravaillés
lesactesde paroleainsiquelesdifférentspointslinguistiques.Ceux-ci sontdonctoujoursabordés en contexte.
Lesdocuments écritssontsemi-authentiques, calqués surdesdocuments detypemagazine.
Chaquesituationde communication travailléea pour but d'aboutirà une production, oraleou écrite,par lesélèves
réunisengénéralpardeuxou en petitgroupe(commedanslesactivités À toi ! parexemple). Toutes quenous
lesactivités
proposonsderéaliserpargroupesontindispensables à I'instauration
d'unevéritable interaction danslaclasse.
Ellespermet-
tentde" débloquer" la parole
et derendrelesélèves plus autonomes dans l'utilisation
de la languequ'ilsapprennent.

DansLeKiosque,toutes lesaptitudesà la communication(ou quatre compétences)interviennentaux différenteséta-


pesde I'apprentissage. Danslespremièresunités,la prioritéest cependantdonnéeà la communicationorale.
La premièredouble page de chaqueunité (page Atetier)a pour support communicatifun dialoguequi permet de
travailleren premierlieu la compréhension orale.Ce dialogueest illustréet accompagnéd'activitésde préparation
à l'écoute(rubriqueObserveles documents).La rubriqueTu comprends? reprendensuiteles différentesétapesde
compréhension, globaleet détaillée.Cetravailpermetégalementde mettre l'accentsur lesactesde paroleou points
linguistiques qui serontensuiteabordésdans un but de production.lexpressionoraleest donctravailléeen fonction
desprincipauxactesde paroleet de la situationa bordéedans le dialoguedéclencheur. Enoutre,dansla rubriqueÀ toi !,
nousavonsveilléà proposerdesactivitésde groupeou de classequi permettentde travaillerla productionorale. en
interaction".
En deuxièmedouble pagede chaqueunité (pageMagazine),lesdocumentssont écrits.lls sont semi-authentiques,
toujours inspirésdes diversdocumentsque l'on trouve dans les magazinespour adolescents. lls induisentdes
activitésde compréhension écrite.Pourcela,nous proposonsla même démarcheque pour la double pageAtelier:
préparationà la lecturegrâceà un repéragevisuel,activitésde compréhension globalepuisdétaillée,pour déboucher
ensuitesur un travail plus fin sur la langueet parvenirenfin à des activitésde productionen interaction(activités
À toi t;. Lesactivitésde productiondécoulantde cette page d'écrit peuvent être oralesou écrites.En effet, le travail
de l'expression écriteapparaîtmoinssystématiquement, lessituationsde communicationécritesétant moinsindis-
pensablesà la pratiqued'une langue à ce stade de l'apprentissage. Par ailleurs,les travaux de productionécrite
proposéssont souventtrès guidés(notammentdansle cahierd'exercices) et, s'ilssont parfoissemi-libres,
ils s'accom-
pagnenten générald'un modèls (cartepostale,présentation type,description, etc.).
" "

R* FFsffFGm$ç**

Le Kîosqueest une méthodedestinéeà initier les adolescents à la langueet à la civilisationfrançaises.


Nousavons
choiside ne passurchargerlescontenus,tout en respectantlesdirectivesdu Cadreeuropéencommun de référence.
ll nousa sembléen effet indispensable que I'apprentissagedu françaisresteun plaisir,et que lesélèvessoientmoti-
véset curieuxde développerleurconnaissance de cettelangue.Ainsiavons-nous orientélescontenusversdesthèmes
variéset attrayants,limité I'introductionde vocabulairenouveau,et allégéI'approche grammaticaleen la rendantla
pluscommunicativepossible.
frad*$*odoluqit

Nousavonsoptépouruneprogression enspiralede manière


à faciliterla mémorisationparle réemploi.
Chaque unité
introduitdesthèmesgrammaticaux et lexicaux
nouveauxquiserontrepris danslesunitéssuivantes
defaconimplicite.
À I'intérieur
d'unemêmeunité,lespointsabordés dansla première doublepagesontreprisdansla suivante et
parfoiscomplétés. De même,les pagesBDet Civilisafion
reviennent sur lespointslinguistiques
en lesétoffant.
la progressionestainsien mesure
de s'adapter
auxdifférentsrythmesd'apprentissage desélèves.

[approchecommunicativede la méthodeLe Kiosquepermet de procéderà un apprentissage par tâches,comme le


préconisele Cadreeuropéencommun de référence.
Ainsi,les activitésproposéesdans les deux premièresdoublespagesmènent-ellesà l'accomplissement de tâches
(écrireune carte postale,téléphoner,remplir unefiche, répondreà un test,décrireson logement...),plus qu'à la réalisation
d'exercices simplementlexicauxou grammaticaux.
Lesobjectifsde chaqueunitésont énoncésen actesde paroleet correspondent, pour le niveau1 de la méthode,à ceux
du niveauA1,dit de découverte du CECR et, pour le niveau2, à une progressiondu niveauA1 versle niveauA2.
" ",
La méthode LeKîosquese basedonc sur I'acquisitiondes savoir-fairesuivants:
- en réceptionécrite : comprendredestextes courts et illustrés;
- en productionécrite: écriredes messages simples,descartesportales,remplirdesformulaires;
- en réceptionorale: comprendredesinformationssimplessur soi et son entourage,quelquesquestions, instructions
et consignes, dansun discourssimple,clairet lent ;
- en productionoraler, en continuD : parlerde soi et de son environnementproche,de sesgoûts et de sesactivités
quotidiennesavecdes phrasescourteset simples.
LesactivitésproposéesdansLe Kiosquepermettent égalementaux élèvesde pratiquerla productionorale rr en
interactionr lorsde travauxde groupeou d'activitéscollectives.

lLç*ee**CçÆQ*r
Dansune optiquecommunicative, la grammaire,dansLe Kiosque,est toujours présentéeen situation.Le choix des
différentspointsde grammairetient donccomptede leur utilité dansla miseen æuvred'unefonctionde communi-
cation précise.Lesdialoguessupports(dansla premièredouble page de chaqueunité) permettentd'introduireles
pointsde grammairequi sont ensuiteabordésen classede manièreinductivepar le biaisd'activitésde recherche. En
effet,l'objectifdu Kiosqueest non seulementd'enseignerla grammaireaux élèves,mais ausside leur permettrede
mener une réflexionsur le fonctionnementde la languefrançaise.À chaquepoint de grammairerencontré, un exer-
cicede conceptualisationest proposé: recherchedesoccurrencesdu point étudiédansle corpusque constituele texte
de départ(dialogueou documentécrit),formulationde la règlede la part desélèves,puisfixation grâceà un tableau
ou un récapitulatifpermettantaux élèvesde la mémoriserrapidement.
DesencadrésintitulésN'oubliepas ! serventégalementde pense-bête pour lesremarqueslinguistiques qui ne néces-
sitent pasde réflexionpoussée.
[accentest mis sur une grammairelégère,où I'emploide métalangageest limité,et privilégiantla clartéafin de se
concentrersur l'aspectcommu nicatif.
Chaque point de grammaire abordé est en outre accompagnéd'une note renvoyantaux pagesAtelier langue qui
fournissentune séried'exercicesde réemploiet de systématisationpouvantêtre complétéspar lesactivitésdu cahier
d'exercices.

Dansle Kiosque,laprésentationdu vocabulaireest égalementcontextualisée. Outil essentielà la communication,le


lexiqueest travailléde manièreexpliciteet toujoursen relationaveclesthèmesabordésdans lesunités.faccentest
mis sur des thèmes lexicauxprochesdes centresd'intérêt des élèves,de leur environnementet de leurs besoins
(contextescolaire,activitésdu week-end,préoccupationsd'adolescents...).
fié*k*J*,foqie

Pourchaquedoublepage,nousavonschoisi,dans la rubriqueMes mots,de proposerdesactivitéslexicalesludiques,


se limitant aux principauxthèmesde I'unité.Cetype d'activités, valorisanteset motivantespour lesélèves, s'accompa-
gne de supportsvisuels{illustrations,photos...) afin que lesmots nouveauxsoientfacilementcompriset qu'il ne soit
pasnécessaire, de passerpar la languematernellepour lesexpliquer.
pour le professeur,
Lesmotsemployesdanstous lesdocumentsaccompagnant lesdialoguesou lestextes,ainsique ceuxapparaissant dans
lesexercices et leursconsignes ont été soigneusement sélectionnés de manièreà ce qu'il n'y ait pas plusde soixante
mots nouveauxpourchaqueunité.Nousavonstenu à préserver l'aspectlégerde la méthodepourconférerun caractère
dynamiqueet motivantà I'apprentissage de la languefrançaise.
Néanmoins,les pagesBD et Civilisafionpermettent de compléter le lexiquede basedécouvertpar les élèvesdans les
deux premièresdoublespagesde chaqueunité,avecdu vocabulaireplusfamilier,ou plusn culturellementmarquél
(Histoire, En effet,il nousa sembléindispensable
traditions,symboles...). de conserverle caractèreauthentiquede la
langue présentée aux élèvesen intégrant quelques éléments du langage desjeunes(" lesprofsn, < chst cool",etc.)
ainsi que quelques référencesculturelles(le TCV Marianne, lesfrères Lumière,la MaisondesJeunes, etc.).
Lelexiquetravailléau coursde chaqueunité est reprisen basde la pageFaisIe point.Lesélèvespeuventainsiacqué-
rir une certaineautonomiedans la réalisationde ce bilan,et avoir une vision récapitulative du nouveaulexiquede
l'unité.

La pratiquesystématiquede la prononciationnoussembleindispensable à ce stadede l'apprentissage.Elleconstitue


en effet un des piliersde la communication,trop pouvantyfaire
d'erreurs obstacle. Dans Le Kiosque,lesactivitésde
prononciation sont regroupées dansla rubriquePhonétique. Ellessont destinéesà faireprendreconscience aux élèves
des particularitésdu systèmephonologiquefrançaiset mettent I'accentsur une difficultédifférentedans chaque
unité.Pourcontribuerà l'aspectludiquede cette approche,nousavonschoiside l'aborderavecdeschansons, ou des
jeux de type virelanguesD.Lesstylesmusicauxdeschansonss'inspirentde ceuxqu'affectionnent lesadolescents, de
"
manièreà lesmotiverà pratiquercet aspectde la languequ'ilsabordentparfoisavecréticence. Desexercices d'écoute
et de discriminations'accompagnent d'activitésde reproductionde cesmêmessons.
Le cahierd'exercices complètecette approcheavecdes activitéssupplémentaires de prononciationet de prosodie.
faccentest également mis sur la relationsons/graphies grâceà des activitésd'orthographe.

lls constituentun élément essentieldans I'approchecommunicativeadoptéepar Le Kiosque.lls apparaissentsous


deuxformes: de manièreimplicitedanslesdialogueset lesdifférentsdocumentsécrits,et de manièreexplicitedans
les doubles pagesCivilisation.
Dessituationsde la vie quotidiennesont en effet abordéeslorsdesrencontres entrelesjeunesde l'atelierjournalisme,
ainsi que dans lesthèmes traitésdans leur magazine. Elles
donnent un aperçu du modede vie,descentresd'intérêtet
du langagedesadolescents français.
Lesplanchesde BDauthentiquesparticipentde la même démarche.Ellespermettentnon seulementde connaîtrede
grandsclassiques francophones(Bouleet Bill,Titeuf),maisoffrent égalementune initiationà I'humouret à certains
codesculturelsfrançaistransmispar lesillustrations.
Parailleurs,lespagesCîvitisationabordentexplicitementdespointsimportantsde la culturefrançaiseen complément
desthèmestraitésdansles unités.Présentée commeune doublepagede jeux,cette rubriquenoussembleindispen-
sablepour compléterl'apprentissage de la langueet de la culturefrançaises. Trèsillustrée,elle est aussiattrayante
qui
pour lesélèves sont souvent curieux de voir ( comment ça se passe > en France.

Rç*Ch&mç*
En plusde leur présentation( magazine", lesunitésdu Kiosqueportentsur desthèmesprochesdesadolescents, que
qui
lbn retrouvedans lesrevues leur sont destinées.Cela a pour but d'apporterdu dynamisme à la méthode et d'éveiller
la curiositédesélèvesafin de lesmotiverdansleur apprentissage.
DansLe Kiosque,lesthèmes abordésconcernentles adolescents et le monde qui les entoure: les stars,le collège,
la chambreet la fête.
et lesactivitésde loisir,lesactivitésquotidiennes,
le racisme,la famille,lesvacances
faé*{roJoloqi.

Ëx
LeKiosque a le soucid'introduire
danschaqueunité,defaçonexplicite ou implicite,
desthèmestransversaux qui peu-
ventfaireéchoau programme scolaire llspermettent
desélèves. de porterun regardnonseulementsurla viequoti-
diennedesadosfrançais, maiségalement touslesjeunes,
surdessujetsqui concernent quellequesoitleurculture:
lesrelationsau seinde lafamille,le respect
desdifférences,
l'entraide...

Æm
e****Grwe ÆrÆm*#ç*Fç
lJintégralité
du manuelest en languefrançaise et lesconsignes ont été simplifiées
au maximumafin dêtretrès
rapidement compréhensibles parlesapprenantssansI'aidedu professeur et sansavoirsystématiquement recours
à
la languematernelle.
Nousprivilégionsun apprentissage
enlanguecible,
néanmoins la pagedbuverture dechaque unitépourraêtreabordée
en languematernelle pourprésenter
lethèmeet lesobjectifs demêmequelesdocuments
del'unité, accompagnant les
dialogues qui pourront
ou textes, êtrecommentés en languematernelle,tout au moinsaudébutde I'apprentissage.

Chaque unitéde la méthodereprésente huit à dix séances de cours,soitenvirondeuxséances pardoublepage,sans


compterles pagesCivilisation et Projet(cf.cahierd'exercices)qui peuventoccuperchacuneune séance, en fin de
trimestreparexemple.
Lesséances se suiventselonune progression précise
et régulière.Lapaged'ouverture annonçant lescontenus de
chaqueunitéà la manière d'unecouverture demagazine permetd'éveiller lacuriosité
desélèves, d'introduire
lethème
et de lesamenerà découvrir quelques motsdu lexique.
Aprèsl'étudedu dialogue ou destextesgrâceauxquestions Tucomprends ?,lespointsde grammaire peuventêtre
introduitsencontexte unepremière
et travaillés foisdemanièreludiqueet " légère", puisapprofondis enclasseavec
lesexercicesdespagesAtelierLangue, et à la maisonà I'aidedu cahierd'exercices.Lelexiqueestégalement travaillé
en contextedansla rubrique Mesmotset sonassimilation sefait tout au longde I'unitégrâceà I'emploisystémati-
quedu vocabulaire de I'unitédanslesexercices degrammaire, lesactivitésde phonétique,et la bandedessinée.

À chaquedoublepage,la productionest privilégiée grâceà la rubriqueÀ toi ! qui permetde réemployerlesstructures


de communicationet le lexiquevus dans le dialogueou les textes.Dès le début de l'apprentissage, les activitésde
productionoralesont présentes: ellesse limitent alorsà des activités à la chaîne> amenantlesélèvesà reproduire
"
lesstructuresétudiées,ou à composerdes micro-dialogues par groupede deux ou trois.
Théoet Léon,deux personnages de BD,invitentlesélèvesà reproduireune situationde communicationoraleou écrite,
la plupartdu temps à faire par deux.Cetteactivitéoffre lbccasionaux élèvesd'exercerleur créativitéen français.

*$':::i
Lestout premiersjoursde coursserontprobablementle premiercontactque lesélèvesaurontavecla languefrançaise.
ll est important alors de soulignerle côté amusant de I'apprentissage plutôt que la difficulté de la langue.Les
premièresséancesdevraientêtre axéessur le jeu et I'utilisationdes connaissances des élèves.ll est bon de mettre
I'accent,grâceà desactivitéssimpleset ludiques,sur lesu acquispréalables desélèves,sur le fait qu'ilssaventdéjà
"
deschosessur la Franceet lesFrançais (festsculturels),et
qu'ilspeuventse servirde leursconnaissances dansd'autres
languesétrangèresqu'ils étudient ou qu'ils connaissentpour comprendredes mots françaisou encoreéluderdes
problèmesde compréhension grâceà leur capacitéde déduction(motstransparents).
jours de coursestproposéeà la fin de ce guide.Ellespourront être réaliséesindi-
Une sériede fichesd'activitésPremiers
viduellementou par groupede deux ou trois élèveset faire I'objet,par la suite,d'une correctioncommuneavecle
groupeclasse.
I

F{é*hoJoloqi'

Lalanguematernelle seraévidemment utiliséependantcespremiers seraitbonde glisserprogres-


jours,toutefois,il
sivemént versuneutilisation voire
majoritaire, lors
exclusive de de
séances,
certaines la langue française.
que
ll est utilede souligner cesàctivitéspermettent au professeurde ne pascommencer dès lespremiers joursde
cours avec le manuel (que tous les élèvesne possèdent peut-êtrepas mais
encore), ausside la
briser glace" en
"
proposant desactivitésludiques parpetitsgroupes,
à réaliser cequi renforce dèsle départI'entraide et la cohésion
au seinde la classe.

LtéYa[uatien

Lacorrection estimportante, maisil estégalement primordial deveillerà ne pasbloquerlesélèves dansleurappren-


tissageet de leurdonnerconfiance eneuxlorsqu'ils s'expriment enfrançais. Ainsi,mêmesi le apportetout
professeur
au lo-ngdesséances descorrections phonétiques, grammaticales, etc.,il est intéressant les
d'inciter élèves à s'auto-
corrigeren leurfaisantrepérer leurserreurs,et à secorriger entrecamarades.
Encàqui concerne l'évaluationdesactivités Àtoi !, I'enseignant peutsimplement passerentrelesgroupesafinde
contrôier,voire corrigerla production. Pour éviterde couper la créativité des élèveslorsde la production'on pourra
releverleserreursles plus fréquentes et faire,par la suite,une mise en commun pour ces
corriger erreurs.Inviter
ensuite quelques groupes à présenterleur production à la classe,et la faire évalueret commenter par leurscama-
rades.ll est imporiantd'insister surla correction syntaxique et linguistique, biensÛr,maisaussisurla phonétique
et la gestuellesi nécessaire.
pourlesproductions écrites(cartepostale, arbregénéalogique, invitation...), peutsefaired'ungroupe
la correction
à I'autrepourcommencer, puisavecl'aidedu professeur.

l'enseignant
Lesactivitésde réceptionet de productionoraleset écritesdes pagesFaÎsle point permettentà l'enseignantde
s'assurerquelescontenusgrammaticaux, et communicatifs
lexicaux de l'unitéont étéacquis.
Lenseignant peutdéciderà'unbarèmeet inviterlesélèves à compterleurspointspouravoiruneidéeplusconcrète
de leurscompétences Lesactivitésde production
et de leursprogrès. écritespourrontêtrefaitesà la maison.
Lesficheslest, présentesà la fin àe ce guide pourrontservirde contrôlesà effectueren classeau coursde
l'apprentissage.

Rêw*t*treC*pp*%fumÆ*p
Dansune perspective de pédagogiedifférenciée prenanten comptela diversitédesélèvesau seind'unemêmeclasse,
aussibienau niveaudesbesoiÀsàe chacun,desrythmesd'apprentissage, que desattitudesfaceà la langueétrangère,
des capacitésà comprendre,assimiler,mémoriser..., ou encoredes différencesconcernantlesexpériencespersonnelles,
il noui a sembléimportantd'apporterun supplément d'activitéspermettant à chacunde progresser à son rythme.
Nous proposonsdoÀcdes fiches photocopiables intituléesRévisîons et Approfondissementsfournies également à la fin
de ce guide.
Lesaciivités Rêvisîons reprennent,sansajouts supplémentaires, lescontenuslangagiers,lexicauxet grammaticauxde
chaqueunité et s'adressent aux élèvesen difficultéou désireuxde revoirlescontenusde chaqueunité.En revanche,
les ativités lppro|ondissementsproposentdescontenusplus pointusque ceux présentésdanschaqueunité et s'adressent
aux élèvesay"n{ un rythme d;apprentissage plus rapideou désireuxd'aller plus loin dans leur apprentissage du
français.Cesâciuitéspermettentaussiau professeur d'organiserson coursavec plusde flexibilité; il peut lesproposer
soit en classeet aux élèvesayantfini avant lesautres,soit à la maison,à faireen autonomie.
Lescorrigésde cesactivitésfigurent à la fin de ce guide.
Ï';,'"''t,
W.
W ffremôe
F$ m**ffS
ffie

*wwçwCwryr ff#ff# $

À la placede la paged'ouvertureapparaissant dans On peutproposer: unecartede France,despaysages


les huit unités suivantes,nous proposonsici une (la côte d'Azur,les Alpes,etc.),des publicités(de
a c t i v i t é s u p p l é m e n t a i r eà r é a l i s e rd e m a n i è r e à marquesde produitsfrancaisconnus), desaftiches
aborderla toute premièreleçonde façondynamique defilms français(LeFabuleux DestindAméliePoulain,
et sympathique. LesChoristes), desmonuments(la tour Eiffel,Notre-
S'il est important de saluer les élèvesen francais Dame,etc.),de la nourriture(fromages, vins,pâtis-
dès la rencontreinitiale,il peut être rassurantpour series,etc.)...;
eux que les premierscontactsaient lieu en langue - demander auxélèves de seregrouper pardeuxou
m a t e r n e l l ea v a n t d ' a p p r é h e n d e tr o u t t r a v a i l e n trois et de venir choisirune photo.Leurlaisser
langue française.ll est égalementfondamentalde quelquesminutespour discuteren groupede
procéderà des présentations en langue maternelle cette photo,avecpour consigned'en préparerune
afin de briserla glace,si lesélèveset le professeur ne présentation oraleen languematernelle : en quoi
se connaissent pas. représente-t-elle la France,ce qu'elleévoquepour
Voici une propositiond'activitépour une < mise en eux,pourquoi ilsI'ontremarquée, choisie,
etc.;
route r : -faireprésenter oralement parchaque groupeledocu-
- apporterdes photos (découpées dans des maga- mentchoisi, en invitantlesélèves spectateursà réagir.
zines,par exemple)qui représententbien la France: ll est égalementpossible de proposer ensuiteaux
il est nécessaired'en prévoir une quantité suffi- élèves deréaliser, parpetitsgroupes,quelques activités
sante pour que les élèvespuissentfaire un choix. desfichesPremiers joursdecours(pp.tz4-tz6).

S**wC* Sr #r k pægms
#-p
Contexte
jeunes
C'estlejour desinscriptionsaux ateliersà la MaisondesJeunesdu Vieux Lyon.Dansla courde la MJ,les
se saluent ou se On
rencontrent. fait connaissance avecquelques-unsdes personnages que l'on retrouveraau
fil des unités.

lnviterlesélèves à ouvrirleurlivrepp.6-7et à observer lesillustrations.


@ Avantdecommencer
masquer le dialogue
lesactivités,
présenté sous
leur faire
les
confectionner
illustrations.Le
uncacheafinde
cache seraréutilisé
r. A Lyon.
z.b.

@ par la suite,
manière dans
les transcriptions
toutes lesunités.
de
ll est
dialogue
possible
étant
de
présentées
décider de ne
de cette
pas utiliser
lecachelorsdecettepremière écoute: lesélèves pourront alorslirelesdia-
logues tout en lesécoutant.
Leslaisser réagirlibrement en languematernelle surcequ'ilsvoient.Leur
demander ensuitedeseconcentrer surlacartede France (vignette r).Pour
répondre à la questionr, il s'agitde repérer sur la cartedans quelle ville
setrouvela MJ et de situerla villeen France. Pour la question z, attirer
I'attentiondesélèvessurla pancarte < MaisondesJeunes (vignettez).
"
Lesinviterà faire des suppositions en langue maternelle pour qu'ils
comprennent de quel type de lieu il lls
s'agit' peuvent deviner, en observant
bienlesillustrations de la doublepage,quec'estun clubpourlesjeunes.
Leurénoncer cettedéfinitionenfrançais au tableau.
et l'écrire llspeuvent
également fairedessuppositions sur ce qu'onpeuty faire(ateliers de
cinéma, journalisme, etc.).

Solutîons
D i a l o g u er
Passer unepremière foisledialogue t. Lesélèves seconcentrent surl'obser- 3.r.Salut! ; z.Salut!
vationdesillustrations. Leur demander de retrouver à quelle partiede
correspond
I'illustration le dialogue.lls entendent les voixd'un garçonet
d'unefille,et peuvent doncfacilement lesassocierà la vignettez.
passer unedeuxième foisle dialogue r et demander auxélèves de repérer
le mot correspondant auxillustrations de I'exercice
3.
lls vont sansdoutepouvoirrepérerle mot < salutD maisle prononcer
approximativement, puisqu'ils ne le connaissent pasencore. Corrigerla
prononciation lorsquela réponse a ététrouvée parun élèveet écrirelemot
" salut" autableau.
Leurfaireremarquer en languematernelle queI'onutiliseicile mêmemot
poursalueret pourprendre congé.

D i a l o g u ez
passerensuiteà l'écoutedu dialoguez. Demanderaux élèvesde retrouver,
commelorsde l'écoutedu dialoguer,à quellepartiede I'illustrationcorres-
pond la conversation(vignettes3 et 4). Sur I'enregistrement,ils peuvent
noterque lesvoix sont cellesd'un garçonet d'un homme,et que deux per-
sonnesse heurtent.Lasituationd'excuseest doncfacilementidentifiable.
procéderà une deuxièmeécoute,et demanderaux élèvesde distinguerles
mots qui permettentde saluer,de s'excuser, de remercieret de prendre
congé.Pourcela,leur proposerde mimer les quatre actesde paroleau
moment où ils les entendent.Convenird'un gestecommun pour saluer
(tendrela main comme pour serrerla main de quelqu'un),pour s'excuser
(joindreles mainscomme en prière),pour remercier(poserles mains en
croixsur sa poitrine)et pour prendrecongé(faireun signed'au revoir).
Lesélèvesréécoutent ainsile dialogueet mimentresgestesau moment
correspondant. Recom mencerplusieursfoisl'activitési nécessa
ire.
lls peuventensuitese mettrepardeuxpourassocier lesexpressionsde
l'exercice
4 aux situationsillustrées.
Lesmotsentenduset repérésprécé-
demmentà I'aidedu mime (pardon, bonjour,merci,au revoli)soni cette
foisécrits.Après
la miseencommunet lacorrection deI'exercice,inviterles
élèvesà prononcer cesquatremots.

Pourclorelesactivités
decompréhension orale,réécouterunefoislesdeux
dialogues sansle cache.
Lesélèves peuventlirelestextesen mêmetemps
qu'ilslesécoutent.Placer
ensuitelesélèves pardeuxet leurdemander de
choisirun desdialogues passer
et de le lireen soignantl'intonation. dans
lesgroupespourvérifierla prononciation. ll est possibre
de demander à
certainsgroupes devenirjouerleurscènedevantla classe.

cetterubriquepermetde reprendre
Solutîons
lesdifférentsmotsdécouverts dans
lesdialogues et de différencier
lesexpressions formeileset familières. 5. Dialoguet:
Demander auxélèves de retrouver
danslesdiarogues r et z lesexpressions Salut!
correspondant à cellesinscrites
dansletableaude I'exercice 5.Lesinviterà Çava et toi ?
réfléchir
surlesdifférences entrelesdeuxdialogues et surle sensde ces Salut!
distinctions.
lls peuventfacilement remarquer qu'unesituationestfami- Dialoguez:
lière(jeune+ jeune)et I'autreformelle(jeune+ adulte). Bonjour
Çava...Etvous?
Au revoir!
tJexercice.6
reprendle vocabulaire présentdanslesillustrations.
ll s'agit 6.t-b;z-a.
ft)
!7 pourlesélèvesde reconnaître notammentle mot . journalisme ,, afin
i decomprendre pourla suitela situationdanslaquelle
vontsetrouverles
h é r o sd e sd i a l o g u e sd e l a m é t h o d e .
Lesélèvesont déjàprisconnaissance, lorsde l'activité
dbbservationdes
illustrations,
decequ'onpouvaitfaireà laMaisondesJeunes. Faire
le point
aveceuxsurla compréhension du mot a atelier et leurdemander d'asso_
"
cierlesmotsde l'exercice
6 auxillustrations
correspondantes.
lls vont certainement
reconnaître le mot a cinéma>, ils peuventdonc
procéder pardéduction
pourla compréhension du mot <journalisme >.

[activité7 permetde réutiliseren productionoraleles expressions découvertes précédemment pour se


saluer'Demander aux élèvesd'observer lesdeuxsituations de Léonet Théo,et éveniuellement,
lesfairelire
à hautevoixpardesvolontaires.
Pargroupede deux,lesélèves choisissentensuiteunesituationet s'entraînent
à lajouer.Lesinciterà mettre
l'intonation
et à marquerla différenceentrele personnage jeuneet le personnaçadulte.passer dansles
groupespourvérifierla prononciation,
puisinviterlesélèvesà seproduiredevantla cJasse.

Æx*
e****r pffis#ss-sp

Inviterlesélèvesà ouvrir leur livre pp.s-9 et à observerles illustrations.


Solutîons
Avant de commencerles activités,demanderaux élèvesde masquerla
transcriptiondesdialoguesp.8 à l'aidedu cache.
Lesfaireréagirsur lesillustrations,
en languematernelle.
" Où se trouvent les personnages(question r) ? Reconnaissez_vous
quelqu'unvu sur la doublepageprécédente? eue fait-il cettefois-ci?...,
;
:
-3.
æ.t Une fois que les élèvesont masquéles transcriptions avecle cache,
passer unepremière foislestroisdialogues enfaisantobserver lesillus- z. a. Dialoguez ; b. Dialogue3 ;
trations.O-uels motsont-ilscompris (peut-être r, madame ', . s'il vous c. Dialoguer ; d. Dialoguet.
plaît (
,r, ), (
pardon oui ", " francais") ?
Demander à quelques volontairesde lire lesphrases a à d de l'exercice z.
Corriger leurprononciation si nécessaire
et expliquerlaconsigne de I'exercice.
Écouter à nouveau lestroisdialoguesentrecoupés de pauses, et demander
auxélèves d'associer chaquephrase à un dialogue. Procéder à unecorrec-
tion collective.

Pourl'exercice3, il s'agitde repérerl'expression utiliséepar Thomas.


Réécoutersi nécessaire le dialoguet afin que lesélèvesse concentrent
uniquement surcettephrase.
Proposermaintenant auxélèves tout en lesécoutant.
de lirelesdialogues
Aprèschaquedialogue, faireune pauseet expliqueréventuellement le
sensdesphrases,enévitantdepasser parla languematernelle. un
Préférer
le mime,etc.
renvoiauxillustrations,
On peutégalement demander à plusieursélèves par
de lirelesdialogues
deux,à haute voix,
en lesinvitant
à mettre I'intonation.

Passerensuiteà I'exercice4. Demanderaux élèvesd'associer, par deux,


@ et à I'aidedes dialogueset des illustrations,les consignesaux dessins.
Procéderà une correctioncollective.
;
Transcfiptîon/ SolutÎons
[exercice 5 permet de s'assurerde la bonne compréhensionorale et t-----_"--
@ s é m a n t i q u ed e s c o n s i g n e s L
doiventen mimer le sens.S'accorder
. e s é l è v e se n t e n d e n t d e s c o n s i g n e se t
avant l'écoutesur les gesteset leur
| 5.a. Regarde ; b.Écris;
I c.Lis; d. Écoute.
signification. Par exemple : écoute --+ une main en < cornet" sur lbreille;
regarde--+ la main en visière; lis --+ suivre du doigt et des yeux, de
g a u c h eà d r o i t e ,l a l i g n ei m a g i n a i r ed ' u n t e x t e / t o u r n e r l e s p a g e sd ' u n
livre : écris--+ simuler l'écritureau tableau.

fi eroposerensuiteaux élèves,par deux,de faire l'activité6, qui est


Y Un desélèvesmimeuneconsigne
de la précédente.
l';nvs15e que son
I camarade doit nommer.Passerdans les groupes pour vérifier le bon
déroulement de l'activité.

llactivité7 permet de fixer le vocabulairedécouvertdans cette double


page et d'insistersur la prononciationdes mots. Ne pas hésiterà faire 7. a. Un garçon; b. Unefille ;
répéterles mots à la suite de l'enregistrement. À partir de maintenant, c. Un livre ; d. Une cassette;
il serait préférableque le français soit privilégiéen classepour tous e. Un tableau; f. Un stylo ;
les mots ou expressionsqui ont été vus dans cette double page : les g. Une BD ; h. Une école.
consignes, les interactionsélèves/professeuret lesobjetsde la classe.

llexercice8 est unepremièreapproche de la grammaire.ll permetd'in-


troduirela notiondegenredes mots (féminin et masculin)en réutilisant 8. Un garçon:un livre;
le vocabulairevu dans Mes mots. Expliquer aux élèvesqu'en français, un tableau; un stylo.
tous les ont
substantifs un genre,masculin ou féminin'Insistersur la Unefille:unecassette;
nécessitéd'apprendresystématiquement le genredesmotsnouveaux. uneBD; uneécole.
Leprofesseur peutchoisird'ajouterquelques motsde vocabulaire de la
classe unegomme,un crayon,
: un cahier, et proposer
auxélèves de placer
cesmotsdansletableau, selonleurgenre.

{.J$?rfs-a-
Transcrîptîon
lactivité9 permetde réemployer les mots de I'activité7 ainsique le
présentatifu C'estr. Faireécouterchaquebruitagepuisinterrogerun 9. a. bruitagedespagesd'un
élève: . Ou'est-cequec'est? r llenregistrementproposedesbruitages livre; b.bruitaged'unstylo;
illustrantdesnomsdesobjetsvusprécédemment. Laréponse attendue c.unefille ; d. bruitage
doit commencer par. C'est... Lesélèvespeuvents'aiderdesillustra- detableau; e.un garçon;
". f. bruitagede cassette.
tionsde Mesmotspourcetteactivité.Cependant, a été
si le vocabulaire
on pourrafairecetteactivitélivresfermés.
bientravailléet assimilé,

9. Exemple: a. C'estun livre.


b. C'estun stylo.c. C'estune
fille. d. C'estun tableau.e. C'est
un garçon.f.C'estune cassette.

[exercicero est uneactivitéludiquequi reprendtous lescontenus de la doublepage: la question Qu'est-ce a


@que c'est? ", le présentatif
quecesdifférents
" C'est
", le lexique
de
pointsont étéacquis.
la classe
et le genre desnoms.Cetteactivitépermetde
s'assurer
Constituer despaires.À tourde rôle,lesélèves fun dèuxsecachelesyeuxd'unemain,
seposentdesquestions.
et soncamarade quec'est? ".
lui fait toucherun objetvu dansMesmotsen lui posantla question" O-u'est-ce
Veillerà cequela réponse soitprécédée r.
de : " C'est...

Re**p*x*fuçC p#str# wffi

Cettepagepropose de découvrir l'alphabet prononcéa à la française r.


Faireécouterunepremière foisla chanson. Aprèscettepremière écoute,
demanderaux élèvesde réagiren comparantla prononciation de
I'alphabeten français à cellede leurlanguematernelle. Quelles lettres
se prononcentde la même manière? Quelleslettresse prononcent
différemment ? Quelleslettresde leur alphabetn'existentpas en
françaiset viceversa?
Écouterà nouveau la chanson en incitantlesélèvesà chanterau moinste
refrain(exercice r). Le rythme est entraînantet I'alphabetest répété
plusieursfois,cequi permetauxélèves de le mémoriser.
Solutîons
Pour I'exercicez, il s'agit d'associerles consignesde la chanson aux
@ d e s s i n sE. x p l i q u elre v o c a b u l a i r sei n é c e s s a i r e .
f
I
Trunscriptîon
fi Procéderensuiteà l'écoutede l'enregistrement correspondant à
Ef I'activité3. Lesélèvesécriventleslettresqui leursontdictées. On peut 3 . t .R ; z .U ; 3 . Vi 4 . Et S . G;
ensuiteproposer à un élèvede venirau tableauet à un autrede lui 6. L-|-V-R-E ;7.C-A-deux
épelerà nouveaudeslettresou mots.Procéder à la correctioncollective. 5-E-deuxT-E.
Observer l'encadréNbubliepas! et expliquer lesdifférences de pronon-
de la cédille(lorsque
ciationentre< € r,,, é, et n è DainsiqueI'utilisation
lec estsuivide((a,o,u >,pourobtenirleson[s],ilfauty ajouterunecédille. 3 . t .R ; z .U ; 3 . Vi 4 . 8 ; S . G;
Exemple: çava,garçon).
français, 6. livre ;7. cassette.
4. a. G-A-R-C cédille-O-N
fi Demander de lirepuisd'épeler
ensuiteà desélèvesvolontaires lesmots b. S-T-Y(l grec)-L-O
tf ae I'exercice
4. Insister
sur la prononciation,
les accents,la La
cédille. c. E accentaigu-C-O-U-T-E
peutsefaireau tableau,commepourI'exercice
correction 3. d. F-deuxO-T-B-A-deux L

lactivité 5 reprendle même principeque I'exercice 3,à réaliserpar deux.Un élèveépelledes mots françaisde
s o nc h o i xà s o n c a m a r a d q
e u i l e sé c r i t l
. l l u i d e m a n d ee n s u i t ed e l e sl i r e ,p u i sc o n t r ô l ee t c o r r i g es i n é c e s s a i r e .
On peutégalemend t e m a n d e rà q u e l q u e sé l è v e sd ' é p e l e lre u r p r é n o mo u p r o p o s e ur n o p e n d u" . C h o i s i ru n
mot connude tous (exemple:salut,France...) et noter au tableauautant de traitsqu'ily a de lettresdansle mot
(exemple _ ). Les élèves proposent des lettres afin de deviner le mot. Inviter ensuite des volontaires
à proposerà leurtour des mots françaisau tableau.
:i r:i;
lia!l
$i

ffi
ffi ***$
'l',.. I
ù:'.;-,

€}wwçxtt*wç ff$psl# #ff

Cetteactivitépermetd'introduirelethème de l'unité. élèves lesaiderà formulerla réponse'


de la classe,
Faireobserverla pageaux élèves.Leurdemanderde Continuer en françaisen interrogeant
I'exercice les
réagirlibrement,en languematernelle,sur la photo élèves surThierry Henry.
qu'ilsvoient: - O_uiest-ce?
- Connaissez-vous cette star ? - C'estThierryHenry,il est...
Écrirele nom du personnageau tableau : Thierry Leurmontrerdu doigtle ballonde foot sur la page,
Henry(voirnote culturellesur ce personnagep. z6). pourintroduirele motioueurdefoot. Enchaîner en
llobservationde la grande photo de Thierry Henry s'adressant auxélèves :
permet ensuited'introduireune premièrequestion
- Et toi,commenttu t'aPPelles ?
en français:
-Tu esjoueurdefoot ?
- Comment il s'appelle? Lesinciterà répondre enfrançais :
Écrirela questionau tableau puis montrer la photo
- Oui/ non.
du livreen posantla question.Attendrequ'un élève AttirerensuiteI'attentiondesélèvessur le titre de
prononceIe nom du footballeuret enchaÎneren se I'unité: Jesuisfan I Certains connaÎtrontpeut-être
présentant,puis en encourageantl'élèveà dire son le sensdu motfan,sinon,le leurexpliquer parun
proprenom : exemple(et en dessinant si est
besoin un cæur au
-Oui,bien ! tls'appelleThierryHenry ! Moi,ie m'appelle
Pauline.Et toi, comment tu t'appelles ?
- le suisfandeThierrYHenri!
Amorcerla phrasede réponsesi nécessaire pour inciter Poser la question à plusieurs
élèves :
dansla classe
l'élèveà donnerson prénomen français:
- Et toi,tu esfan de...?
- Je... Aiderlesélèves à répondre :
enfrançais
ll est importantdécrireau tableaulesphrasescitées
- JesuisfandeMadonna!
ci-dessus, de manièreà préparerI'activitéd'écoute
qui va suivre.Poserla même question à plusieurs

#ffirêl
g*wwm*t**mç
Æt*G*çw ff#$r#$ 8#-$gr

Contexte
C'estle premier
jour de I'atelier
journalisme
pourlesquatrejeuneszoé,Ma'ia,Rémiet ïhomas.Nicolas(sur-
nomméNico),I'animateur, commence lesprésentations,
quandarriverhomas,en retard.lLseprésenteà son
tour,et sonnométonnelesautresjeunesparsasimilitudeavecceluide l'acteur
TomCruise.
BiËnsûr;Thomas
n'estpasacteur,et sonnoms'écritC-R-O-U-S-E.

Avantde commencer toute activité,demanderaux érèvesde cacherre


Solutîons
dialogue situésouslesillustrations de la pagerz et d,obseryer
lesillustra- ra. z.journalisme.
tionset lesdocuments. rb. fanimateurde l'atelier
Lesinviterà lirela question ra.Leurremémorer le sensdu mot < atelier, journalisme.
vu dansl'unitéo,et leurdemander dedevinerà quertyped'aterier partici-
pentlesjeunes. Letitrede radoubrepage,rescartesde membres ainsique
l-etypede matérielreprésenté surla vignetter peuventlesaiderà trouver
facilement Iaréponse.
Passer ensuiteà lbbservation desvignettes. Demander aux élèvesde
nommerlespersonnages repérésau préarabre surrescarteset reurposer
la questionrb.ll s'agitde Nicolas,
I'animateurdel'atelierjournalisme,mais
lesélèvesne sont pasencoreen mesurede dire son nom.rlspeuvent
simplement repérer qu'ilestunesortede. prof, : I'animateurde I'atelier.

Procéder à unepremière écoutedu dialogue. Demander


Solatîons
auxélèves de se
concentrer surlesnomsdespersonnages pourqu'ilspuissent ensuiteles za. r. Mai'a; z. Rémi ;
fairecorrespondre aveclespropositions de I'exercice
za. 3.Thomas;4.7oê.
Ecouterune deuxièmefois re débutdu diarogue(jusquâle m'appeile zb. r.journaliste.
etje suisjournaliste)pourleurpermettredà répoîdreà laquestionzb.
Nicolas

Lesélèvespeuventalors,par deux,déterminersi resaffirmationsde


3. a. vrai ; b. vrai ; c. faux ;
l'exercice pourramiseencommun,
3 sontvraiesou fausses. fairejustifier d. vrai
lesréponses fausses.on peut inviterresélèvesà observer
lescàrtesde
membres (document 4) afind'expliquerlesdifférences
entreun prénom
et un nom.

eroposeruneautreécoutepourunecompréhensionplusfine.pardeux,
ff 4. a3 t b-4 ; c-z; d-r.
:7 lesélèves
seconcentrent
pourassocier,
dansl'exercice
4, lesparolesaux
i personnages.
Pourla miseen commun,procéderà une écoutefractionnéeen s'arrêtant
à chaquephraseprononcéepour vérifierson énonciateur.
Ecouterune dernièrefois le dialogueen demandantaux élèvesd,enlever
leur cache.lls peuventécouterle dialogueet lire la transcription.
Pourclorecette activité de compréhensionorale,il est égalàmentpossible
de faire lire le dialogueà haute voix à plusieursélèvesén insistantsur la
prononciationet I'intonation.
les verbes rr stappelern et rr être n
a pourbut d'initierlesélèves
Cetteséried'activités à la grammaire et de
leurfairedécouvrir
la conjugaisondesverbesu s'appeler r et <rêtre> aux
deuxpremières personnes du singulier.
Solutîons
Demander 5. lls peuvent
aux élèvesdbbserverlesétiquettesde l'exercice
@ s'aider du dialoguepourremettrelesphrases
delatranscription dansl'ordre. 5. Je m'appelleNicolas.
Je suisjournaliste.
Cetexercice est un pointde départpourdécouvrir la conjugaison des
deuxverbes.

Faireensuiteobserver auxélèvesletableaude conjugaisonde I'exercice


6.
lls ont déjàrencontré dansle dialoguelesexemples qui s'ytrouventet
sontdoncen mesurede lescomprendre. Leurfaireécouterlesphrases
du tableauafin qu'ils observentles différences de prononciation et
d'orthographe. ll est importantde faireremarquer que less finauxde
t'appelles,surset es ne se prononcentpas.Fairerépéteraux élèvesles
formesverbales entendues.

7 il s'agitde compléterlesphrases
Pourl'exercice aveclesformesverbales 7.a.m'appelle
; b.suis;
vuesdansle tableau.Suggérer aux élèvesd'écrirelesformesverbales c.es; d.t'appelles.
accompagnées despronoms dansleurcahierpourlesaiderà lesmémoriser.

Lesnombresde r à ro
llobjectifde cetteactivitéest de découvrirles nombresde r à ro. lls sont présentésdans une chansonet riment
avecdes prénoms,ce qui permetd'aiderà la mémorisationainsiqu'à la prononciation.

Passerune premièrefois la chanson(exercice pendant


8) et demanderaux élèvesdbn lire la transcription
Leurproposer
l'écoute. ensuitede repérerlesdifférentsnombresprésents. Leurfaireassocier,
surleurcahier,
lesnombres en chiffresaux nombresen lettres.
Écouterà nouveaula chanson,inciterlesélèvesà chanteren mêmetemps.ll estpossiblede répéter
cetexercice
foisjusquâcequelesélèves
plusieurs soientcapablesde chantersanslirelesparoles.

o Pourfixer la mémorisation
Lesélèvesse regroupent
qui l'écriten chiffres.
desnombres,
par paire.
procéder

llsvérifientensemble
à uneactivitéà deux: la dictéede nombres(exercice
[un d'euxchoisitun nombrede la chansonet ltnonceà sonpartenaire
qu'ils'agitbiendu mêmenombreet inversent
9).

ensuitelesrôles.

ll s'agitd'une activitéde productionoralequi permet aux élèvesde se présenter(exercicero).Ellea pour but


@ de reprendrela situation de communicationvue dans le dialogue et peut être organisée( en chaîne 'r.
U n é l è v ed i t c o m m e n ti l s ' a p p e l l e , q u i i l d e m a n d ee n s u i t es o n p r é n o m:
à s o nv o i s i n à
- Je m'appellePaul,et toi, comment tu t'appelles ?
lautre élèverépondet posela même questionà un autre camarade:
- le m'appelleEvan,et toi comment tu t'appelles?
Et ainside suitejusqu'àce que tous lesélèvesse soientprésentés et que la bouclesoit bouclée.
PourrendreI'activitéplus ludique,et permettreaux élèvesde mieux se connaître,si tel n'estpas le cas,il est
possiblede recommencerI'activitéen leur demandantde reprendrele prénomde chaqueélèvequi s'estdéjà
présentéen plusdu sien.
- Je m'appellePaul,et toi, comment tu t'appelles?
- Je m'appelleEvan,tu t'appellesPaul,et toi, comment tu t'appelles ?
- Je m'appelleMariana, tu t'appellesEvan,tu t'appellesPaul et toi, comment tu t'appelles?
etc.
Ne pashésiterà souffleraux élèveslesprénomsqu'ilsauraientoubliés.Veillerà la correctionphonétiqueet à la
bonneutilisationdesverbeslorsde l'exercice.

I"rftrfg ?
F*xxe*wfu pssrsss#-$s

Proposeraux élèvesd'observer lesdocumentsde la pageq et leur demanders'ilsconnaissent les stars


présentéessurcettepage(question r). lls peuventdevinerla profession
de chacunedesstarsen observant
bienla photo.Leslaissers'exprimer
librementen languematernelle surcequ'ilsconnaissentd'elles,
et leur
demanders'ilspeuventciterd'autrescélébrités françaises.Établiréventuellementau tableauune listequi
pourraêtreutilepourla suitedesactivités.

Solutîons
Demander aux élèvesde lire à voix basseles petitstextesde la page
magazine. Pardeux,ils peuventensuitedéterminerles affirmations I z. a.faux(ThierryHenry
vraieset fausses
de l'exercice
z.Leurdemander dejustifierleursréponses. i estjoueur
deJoot)
;b.vrai;
i c.faux(Thomas
estfan
I deVanessoParadis);d. vrai.

les pronomspersonnelsn il n et rr elle n


Cette activité poursuit le travail amorcé dans la double page précédente 3. r. Effeestchanteuse.
sur lesverbes. être r et " s'appeler". Elleabordecettefois deux nouveaux z.ll estjoueurdefootball.
pronomspersonnels: il et elle,et complèteI'approchede la différenciation 3.Effeestmannequin.
féminin/masculin. 4. Elles'appeIIe Laure.
Demanderaux élèvesde repérerlespronomsil etelle danslesdocuments 5.ll s'appelleThierryr.
de la page14et leur poserla questionsur les personnesauxquellesils se
rapportent:
- O_uiest IL ? (ThierryHenryr,TomCruise)
- O_uiest ELLE? (VanessaParadis,Lorie)
Solutîons
Passerà l'écoutede l'exercice3. ll s'agit de différencierà I'oral,les deux
@ pronoms il et n elle ,. Si besoin,prononcerles deux pronoms en
" " 3.r. Panneau
A ; z.Panneau
B;
A;
insistantsur la positionde la boucheavant de procéderà lécoute. 3.PanneauA ;4. Panneau
Avant de faire I'exercice,demander aux élèvesde fabriquer deux petits 5.Panneau B.
panneauxA et B (à partir d'une feuille de papierou d'un carton distri-
bué en classe).Lorsde l'écoutedes phrases,inviter les élèvesà lever le
panneauA quand ils entendent. elle ' et leverle panneauB quand ils
entendent< il ".

fi oemanderensuiteauxélèves surle sensdel/ et elle,pourles


de réfléchir C. ll = masculin;
!f : la notiondefémininet de masculin(exercice
amenerà découvrir 4). Elle= féminin.
:
fi ftr peuventensuitechoisirle pronomcorrectdans les phrasesde 5. a. elle ; b. il ; c.elle ; d. il.
V I'exercice pardeuxpourcomparer
5.Lesinviterà travailler leursréponses
: et à lesjustifier.
i Lesverbesn stappeletn et rr être rr
fi Lesélèvespeuventalorsrepérerlesformesverbales desverbes. être,r
tTet ( s'appeler) qui correspondent aux pronomsit et elle.Leurfaire
observer 6 en écoutantlesphrases.
le tableaude l'exercice Cetteécoute
permetde mettrel'accent surla prononciation
desdeuxformesverbales.
ll est importantde faireremarquer auxélèvesqu'onne prononce pasle
[s] ni le [t] de la formeest.

Solutions
lexercice7 a pour objectif de revoirlesformes verbalesvues précédem-
mentet de remarquer deformeentrelespersonnesje
lesdifférences et 7.a.ll s'appelle
Nico,
il/elle. il estjournaliste
;
Sipossible, demander auxélèves d'écrirelesréponses surleur
à I'exercice b.Elleestchanteuse,
cahier, defaçonà flxer I'orthographedesverbes. Alizée.
elles'appelle
Afinde systématiser l'emploidesdeuxverbesauxtroispremières person-
nesdu singulier, inviterlesélèvesà se reporteraux rubriques* Leverbe
s'appeler ' et . Leverbeêtre de la pageAtelierlangue,page$.
"

Cette activité permet de faire le point sur le lexique abordé dans les
documentsde la double page.ll s'agit ici du vocabulairedes professions
de stars.Lesélèvesvont par la même occasiondécouvrir les différences
entre le féminin et le masculinde cesprofessions.
Cependant, cet exercice
n'a pas pour but de travaillerles formes du féminin et du masculinde
ce type de nom. ll convient de les aborder en observation et de faire
mémoriseraux élèvesles différences,sans toutefois les systématiseren
formulant une règlede grammaire.

Solutîons
PourI'exercice8, demander pardeux,lesnomsde I
auxélèvesd'associer,
professions aux images. lls peuvents'aiderdesdocumentsde la pagev I e. ;b-4;c-r;d-6 ;e-z;f3.
la miseen commun pour la correc- "-S
si besoinest.Vérifierensuite,lorsde
qu'ilsdifférencient
tion de l'exercice, bienla prononciation
desféminins
et desmasculins, en particulierpourchanteurlchanteuse.

Lesactivités 9 et ro proposéesdans cette rubrique permettent le réemploi en production écrite et orale des
contenusde la double page.Ellesreprennentles objectifscommunicatifsde l'unité pour ( se présenter> et
( présenterquelqu'un
".

Dans un premier temps, inviter les élèvesà reproduirela fiche " Fan Club " de leur livre page t4 et à la
compléteravecleursnom, prénom,adresseainsique le nom, le prénomet la professionde leur star favorite.
Pourrendrel'activitéplus vivante,apporterdes photos de starsou, la veille de cette activité,demanderaux
élèvesd'en apportereux-mêmes.
distribuerlesphotosdansla classeet laisseraux élèvesle temps de rechercher
Au moment de I'activité, leurstar
préféréeet de compléterindividuellement leurfiche.

rial
Lesinviterensuiteà venir présenter,chacunà leur tour, leur idole.
v Pourlesguiderdanscette présentationorale,leurdonnerun exemple:
: - Je m'appelleMaria Mendoza.Je suisprofesseur.Voilàlulia Roberts.Elleest actrice.le suisfan de Julia Roberts.

{se{qq
Ætç**ræ
**xxg**e pffi#tr$ x$-wp'
Commevu précédemmentdans la rubriqueGrammaire,les exercicesde cettepagepeuvents'effectuer
au
moment du travailsur le point de grammaireen question.

Pourl'exercice
r, il s'agitpour lesélèvesde choisirla terminaisoncorrecte
Solatîons
du verbe. s'appeler,. r. a.Jem'appelle ; b.ll
s'appelle ; c.Tut'appelles
d. Elles'appelle.

lexercicez met I'accentsur la prononciationdes formes verbales,dans


le but de faire remarquer aux élèves la différenciationentre son et z. Jem'appelle.Tut'appelles.
graphie: le s final de t'appellesne se prononcepas. ll s'appelle.
Elles'appelle.

Solatîons
z. [apel],commepourles
autrespersonnes. On ne
prononce pasle a s r.
DansI'exercice
3,il s'agitpour lesélèvesde compléterlesphrasesavecun 3. a.vous; b.nous; c.tu ; d.je.
pronompersonnelsujet. 4. a.nousnousappelons
x ;
b.vousvousappelez;
fi t'exercice
4 permetdetravailler
surlesterminaisons
du verbe c.nousnousappelons
p u s'appeler
Dquelesélèves ;
aurontà trouver. d. ilss'appellent.
;
5.Jem'appelle Marie./ Je
fi L'exercice
5 propose
deconstruire
un maximunde phrases
dans m'appelle Jean.; Tut'appelles
Y f llesquelles
e s o u e l l e s ssera employé
era e m o l o v é lle v e r h e .< <s'appeler
e verbe ç ' : n n c l e r )r r :aux d i f f É r e n f e c personnes
r r y différentes ne
Marie./ Tut'appelles Jean.; ll
du présent. s'appelle Jean.; Elles'appellè
Marie.; Nousnousappelons
Jeanne et Zoé./ Nousnous
appelons Pierre et Jules.; Vous
vousappelezJeanneetZoê.I
VousvousappelezPierreet
Jules.; llss'appellent Pierre et
Jules. ; Elless'appellent Jeanne
et Zoé.

Lesexercices6 et 7 reprennentla même démarcheque lesexercicesr et z


en proposantune différenciationdesformes verbalesdu verbe . être ,.
Solatîons
f{
IôI
Ellessont dansun premiertempsà associer
aux personnes
correspon-
v dantes. 6 . a .3 ; b . 5 ; c .r i d . 7 i e .6 ; f . z ;
; 8.4;h.8.

&I ll seprononce[e].ll n'ya pasdedifférenceà l'oralentrelesformesverba-


- lesde la deuxième et de la troisièmepersonne. 7.Jesuisjoueurdefootball.
Tueschanteuse. ll est
journaliste.Elleestjournaliste.

Solutïons
j r. tl seprononce [r]. ll n'ya pas
i de différence à I'oralentreles
I formesverbales de la deuxième
I et la troisièmepersonne.
Solutîons
fl 8,il s'agitpourlesélèves
oansl'exercice decompléter lesphrasesavecun
Ç pronompersonnel sujetou avecleverbe. être" conjuguéau présent. 8. a. suis ; b.est,il ; c.es ;
: d. sont,ils ; e. nous.
.-,.,
fi 9 permetde retrouverla formeverbalecorrecte.
L'exercice 9. a. est ; b. m'appelle,suis;
- c. êtes ; d. sommes.

et r3decetterubriquepermettent
Lesexercicesro,n deréemployer lesques-
tionset lesréponsesvuesdans l'unitépour( se >
présenteret o présenter Tronscrîptîon
quelqu'un ".
ro. - Commenttu t'appelles?
Lesélèvespeuventtravaillerpardeuxpourassocier
lespiècesdu puzzle -Je m'appelleNicolas.
d'aprèsI'enregistrement les questionset les réponses
et reconstituer -Tu es acteur?
pourformerun dialogue. - Non,je suisjournaliste.

Solutîons
-,
ILI Leurfairerecopierlesphrases dansleurcahieret vérifierla
complètes
v de la ponctuation.
bonneutilisation
- Comment tu t'appelles?
-Tu esacteur?
Réponses:
-Je m'appelle Nicolas.
- Non,je suisjournaliste.
fexercicerz est une reprisedesdifférentspointsde languevus précé- rz. m'appelleI suisI
demment.ll met en æuvrela compréhension écrited'un texte et la t'appeffes/ es/ suisI est.
déductiondes mots manquants. Lesélèvesdoiventcompléterle mé|,
danslequelcertainsmotsn'apparaissent pas.Leurfairerecopierlesver-
bescomplétés surleurcahier, de manièreà en fixerl'orthographe.

13.Propositions: a. Comment
elless'appellent? ; b. O-uiest-
ce?;c.Vousêtes
(chanteurs)? ; d. Elleest fan de
(Vanessa Paradis)?;e.
Commenttu t'appelles? ; f. Ça

Pourcettepremière approche phonétique, le travailestaxésurl'intona-


@tion,plusparticulièrement
passerl'enregistrement,
sur la questionintonative. PourI'exercice
t4, 14.a..lem'appelle
b.Tut'appelles
Théo.
Thomas?
les élèvesécoutentles phraseset se concen-
trent sur l'intonation: affirmationou question.
lls complètentla ponc- c.Vanessa Paradisest
tuation: un pointou un pointd'interrogation. mannequin. d. Lorieest
chanteuse ?e.ThierryHenry
ll s'agitensuitepour lesélèvesde lire à haute voix les phrasesde l'exer- estjoueurdefoot?
@ cicer5 pour s'entraîner. Lesreprendresi besoinest en leur indiquantbien
q u e I ' i n t o n a t i o nm o n t e e n f i n d e p h r a s ep o u r f o r m u l e r u n e q u e s t i o n
estjournaliste.
f. Nicolas

a l o r sq u ' e l l ed e s c e n dp o u rf o r m u l e ru n e a f f i r m a t i o n . Solutîons
1 4 . a . ( . r ; b . a ? r ; 6 . n . r r;
Pourl'exercice16,inviter enfin les élèvesà imaginer une affirmation ou
d.n?r;e.<?l;f.*.o
une question et à la soumettre à la classe.Tous les élèvesauront au
p r é a l a b l ed e s s i n éu n ( ( . ) s u r l e u r m a i n d r o i t ee t u n * ? " s u r l e u r m a i n
g a u c h el.l s l è v e n tl a m a i n c o r r e s p o n d a nàt l a p h r a s eé n o n c é e .

d.$$ffcfr
p#s# sw

; Lesactivitésproposéesdans cette page permettent de travaillerlesactesde parole


et lesobjectifscommunicatifsvus dansI'unité.

-
i
Solutions

9;;;;""-'^''*
I
I
I
d t r ".3 ; b . zgi c.r.
IJ

i
I
4l
r,!
t.Rémi: BonjourZoé,çava?
1
\f Zoê:SalutRémi, çava.Ettoi ?
: Bonjour,
U.fe professeur Vousallezbien?
monsieurle directeur.
!
Bien,merci.Etvous?
le directeur:
I
!
â U.C'estClaudiaSchiffer. Elleest mannequin.; c. c'estAnastacia'
lË7 f ttu est chanteuse.; d. C'estBradPitt. ll est acteur.

p#ss ffsp

cette séried'activitéspermetde compléterlesapprentissages vus dans


l,unitéen introduisant du vocabulaire nouveau et plusfamilier dansun
contexteauthentique : une planche de BD.Demander aux élèves de lire
une
I'histoire première foisseulset les réagir
laisser librement en langue
maternelle.
Solutîons
4I teur demanderensuitede répondreaux questionsde I'exercice I par
de mettre ra. t. b-B ;2. c-4.
9 deux.ll s'agitde vérifierla bonnecompréhension de la BDet
rb. t. Je m'aPPelle =
i l'accent sui desmotsou expressions utilespourse présenter.Lesélèves
Moi, c'est...ou = Je me
peuventrépondre à la questionrc en languematernelle.
volontairesà la présente; z.Voilà = Jete
iJnefoisquela BDestbiencomprise, inviterplusieurs
élèves
inciterà mettre présente...
lire en attribuantà chacun le rôled'un personnage. Les
rc. Enchantée=je suiscontente
l'intonation pourrendrela lectureplusvivante.
de te connaître.

4) en
fexercicez est uneactivitéoralequi permetauxélèvesde seprésenter
19 lesexpressions
réutilisant nouvelles vuesdansla BD.Formerdesgroupes
! quelques
detroiset leurlaisser minutesde préparationavantde présen-
t e r l e u r m i n i d i a l o g u eà l a c l a s s e:
- Salut Emilio,ie te présenteMarta.
- Bonjour Marta.
- Enchantée.
€*wtlE***C**Æ ff$trsf#sR#*tr#

Info culturelle
netezl oeCembrerg48à châteaurbux.
.,..:çe*âid,igQpç!Ëliu.!tt,:u,A:,ticté,fi::fteÊcâie;..11'.èst e[,:ig64,i;it.CiiiÏiiil::::..
."r çaié,cy1yno
,:::cnaï#**ii,b,â;i;Èài*1:;r,:!i:plil*,â,àJii*tiiçf
..- - 4eu"e,se,ag r991nâii*â*æhæ$,:r:r:
{'s_;99)ae
,,,,,,tù ia.,ta,'Çæ*,.uhâ1gêJm{l;a.fâhhdtèt une;nomination auxoscari.Avecptusdeie..t, *4iàt!$ë:....l.i
filmsà sonactif,6érardDepardieu !antpourlesthemes
français,
acteurs traitesqug
.:::;.]!:mÉÊ:]:9J1:'r.r4tqlalg;.u$[ar.9.e!.|f|.|llt;un..9.91plU5.g.Tanos.?.CÏe1r.:.Ira.1ç?i91'l.4$I;Eo.u!
estI'undesplusgrands
pourla varieté desrôlesqu'ilsernble
incarner
avècunegrandefacilité. ..,
Véri!àble stardu rockfrançàis,
JohqnyHallydayest l'un desartistqslesplusadulés..en jean-Philippe.
France.
Srnet(desonvrainqm)estné le 15juin 1943,à Paris.Enrg!9,i! estrepérépTr.le.dirècte.Ur.der.aisques
Vogue
sonpremiertube,.Souvenirs,.souvenjrs
et il enregistre ",Jlenchaîne ensuiJeles Èncore
succès. ar.rjourd'hui,'
pe1so11ali1g.r
,rl,!{.i!âi!,inifÈiiyiiê9:':moa.es, et';seforger
hgbifdm,ênt'l*i:;repîr$;â,mérisaines un,..,{tlciijlltFlnilt::':tt
Ya:È.r-r$tl(:$ pete_ mèqé
e!$fy1.e
caniglo-un.3[s
l|;.e*tqê;'F:,ipr:nâ:i:igç*,â:.Sa:.a$4;dlù.n fr,ânçg!1e.,taæ$,i.æ'.!çli,:,ri..t.
nis.frânçais,
il reqRorleunevictoireà,-nolald
Gaips en r9S3, en-coachaprèssacarrièrede
!lserecgnvqrtit
joueur;etr.nène.depuis
2ooo une.carrièrede chanteurpàprtrir".tl a commencé
en r99oavecsarhanson

né le'rrjuin 1964,à
Jean"Alesi, Avignon,est un pilotede courpe français.
Passionnéparla course.en
ciicuit,il
le
conguit titrede champion de Francede Formule 3 en 1987ll fera ses.débuts
surle circuit
Paul pourla
Ricard
m.qncfiefranç.aisq Sondéparten 2oo1ne.futpaspourautantsynonyme
en rormuler en 1989. dèdépartà lâ
reiraite.Depuiszooz,i|comeil|e|esjeunes.espoirs.du.spor"ta.utomobilefrançais.
tlÉtbiie::$êgqiÉt'.e*.;'ite$.1â;;.S!5i Pasilolnee-.d,è
.ùrsa!qt:,Pii$ê,ii çh9-nson, uncol.cqtïi:rÈri!..449.çU.,.'',.,,'
ellelgrnporte
Pl**â1do1et,nic!al1:,ifiiàtiF::lf:T:::t;t::;l
i.4!êi$if..:,$irfirrrâùitf1,,qatitæe11uttÊ;,,tu,1n:*,,,you.',..!.qï'i,,!n,,1se9,..!u.i,
LaureManaudou, néele 9 octobre1986à Villeurbanne,estunenageuse française aU:JeÀirunA,d, ,
specialiste
et du nag"es.Ellegagnetroisrnédaillesolymgrgues sapremiCie
et donneà la France. médailled''or
{{ 9uat1e
dansr,rnèéprèuvedenatationauxJeuxolympiquesdAthènesenzoo4'
estneelerr mair9l8 à Pont-Audèmér
taetitià.Castà èn ttormanaie. C'estun mannequindenotoqiété mondialè.
rreàstégalementact.rice.e||eàjouédans|efi|mÆtérix.etobéIix.
Franck nibêryestunfootballeur internationalfran-cais.né tl évolueau p.oste
lerQr4vri[r983à Boulogne-sur.Mer:
de rnilieudè terr,ain
offensif.
Chouchoute par lq puplic,la presse déjàcommele pÙçcesseur de;
"l'annonce
ZnedineZidane.
t

Cettepremièredoublepage proposede faire découvrirdes personnalités


s u d o m a i n ed u c i n é m ad, u s p o r t d, e l a m o d ee t d e
f r a n ç a i s evsa r i é e iss s u e d
la chanson.
Proposer aux élèvesde regarderlesphotoset leurdemanders'ilsconnais-
sent certainesde ces personnalités. 5i oui, leur demander,par exemple,
dansquel(s)film(s)cet acteur/ cetteactricea joué,quelle(s)chanson(s) ce
chanteur/ cette chanteuseinterprète/ a interprété,etc. Leurfaire lire
chaquenom de starspourvérifierla prononciation.
Solutîons
fi fexercicer permettra de faire réemployerles verbes. être , et < s'appe-
Y ler o.Demanderaux élèvesde regarderlesdifférentsindiceset de réfléchir r A: Hélène Segara; B : Frank
individuellementaux professionsqui peuvent leur être associées. Leur Ribéry; C : GérardDepardieu ;
demanderensuitede regarderattentivementchaquephoto et de repérer D : LaeticiaCasta.
lesindicesqui pourraientlesaider(accessoires,tenues vestimentaires,atti-
tudes).Chaqueélèvepeut alorsessayerd'associer les indicesaux photos.
Ensuite,mettre les élèvespar groupesde trois ou quatre.Un élèvefait
devinerune personnalitéà l'un de sescamaradesen faisant une phrase
complète(utilisationdu verbe" être "). Ce dernierréponden utilisantle
verben s'appeler Procéder à une correctioncollective.
".
t,
Solutîons
fexercice t effectué,il resteraquatrephotosnonassociées. Demander alors
auxélèves dbbserver à nouveaulestenuesvestimentaires decespersonna- Halliday;
z. a.Johnny b.Yannick
lités.Lirelesquatreamorces de phrases de I'exercice
z et vérifierla compré- Noah; c.Jean
Alesi; d.Laure
hensionde chaqueprofession / activité.Laclasseessaiedetrouverlesper- Manaudou.
sonnalités correspondantes. Aprèsla correction on pourraélargir
collective,
en donnantdes précisions supplémentaires sur cespersonnes connues.
Pourleschanteurs : leurstylede musique, leurssuccès,leurdernieralbum;
pourlessportifs: leurrenommée (compétitions,médailles)et leuractualité.

L'exercice3 permettraaux élèvesde s'exprimer


sur le thèmeabordépar
rapportà leurpays.Élaborerunelistecommune autableaudespersonna-
litésde leurpaysquelqubn soitle domaine. Leurdemander de préparer,
pargroupes detroisou quatre,unepetiteprésentationoraled'unestarde
leurchoixet defairedevinersonnomà la classe.
Pourfaciliterletravailde
présentation,on pourraI'accompagner d'unephotoissued'unmagazine
ou d'unjournal" people,)quele professeur
aurapréalablement apportée.

F*** ** p*$mG pssrs#*


Cettepagea pour objectifd'évaluerlesélèvessur ce qu'ilsont travaillédans l'unité.Lesexercices
sont destinés
et peuventêtre assimilésà ceuxdu DELFversionjunior niveauAr. Un Mes
à travaillerlesquatrecompétences,
mots thématique reprenantles mots importantsde I'unitéapparaîten bas de page,afin d'aiderles élèvesà
réaliserles activités.

Demander aux élèvesde lire lesaffirmations


de I'exercice
r et s'assurer
@qu'elles
sontbiencomprises. Proposer ensuitedeuxécoutes globalesde r. - Bonjour,
je m'appelle
l'enregistrement.
Lesélèvesrepèrentlesdeuxpropositions
correctes. Gabrielle,et toi ?
Pourla miseen commun,proposer une dernièreécoutefractionnée
et -Je m'appelle Michel.
contrôler
lesréponses. -Tu esacteur?
- Non,jesuischanteur et toi ?
- Moi aussi,je suischanteuse.

Solutîons
| ,. r-v ; b-F; c-F; d-V.

Solutîons
la fiche" Jesuisfan de " et complètentlesphrases
Lesélèvesobservent
- de l'exercice
z. z. a. Élodie(ouElle); b.acteur;
: c.Caron, prénom.
.ô.
PourI'exercice
3,il s'agitde reconstituer
lesphrases,
de lesécrireet de les 3. a.Jesuisfan deTomCruise.
ponctuer.
Demander ensuiteauxélèvesde comparer leursréponses par b.VoilàThierryHenry,il est
deuxavantde procéder à la miseen commun. joueurdefoot.
c.Salut,jem'appelle Nicolas.
Ettoi,commenttu t'appelles ?
@Demander
Former
auxélèves
ensuite
dedécrire
desgroupes
en languematernellelessituationsdecommunication
àjouer.Laisser
dedeuxoutroiset leurattribuerunesituation
(exercice
proposées
auxgroupes
4).
quelques
préparation
minutesde avantqu'ilsprésentent
leurmini-dialogueà la classe.
ll estpossiblededemander à la classe la prestation
d'évaluer de leurscamarades.
Exemples :
4a.- Regarde c'est(nomd'unchanteur\! ll estchanteur.Je suisfan!
- Moi,je suisfande (nomd'uneactrice),elleestactrice.
4b.- SalutJuliette,je te présentePierre.
- Enchantée Pierre,çava ?
-Çavaettoi?
- Cava,merci,

o [activité5 peutêtreproposée
Lesélèves s'inspirent
Sil'activité
estréalisée
en classe

en classe,
ou réalisée
de la page14pourseprésenter
demander
à la maison.
et présenter
auxélèves
leuridole.
de seco-évaluer pardeuxavantde lireleurproduction
à
la classe.
Lorsde la lecturecommune, lesautresélèvespeuventproposer de nouvelles
corrections.
Ramasser
ensuitelestextespourunecorrection individualisée
et unevérification
de I'orthographe
notamment.

{.tsifrâr
W ûIr
W $" e${olle &f Q.t

*wwsGwEç ff#$rs æ$l

lethèmedel'unité.
Cetteactivitépermetd'introduire le mot cottège ll estpossible
et lécrireau tableau. de
Faireobserver la page23 auxélèves.Leurdemander leurdonnerégalement le mot école,qu'ilsconnais-
de réagirlibrement, en langue sur la
maternelle, sentdéjàet quiserautilepourlesactivités suivantes,
photo qu'ils
voient : et deleurexpliquerladifférenceentrelesdeuxmots.
- O_uhst-ce
quec'est? fécoleest un mot généralqui désignetoutesles
classesde la maternelle au lycée(de3 à r8 ans).Le
Attendreque lesélèvesaientdonnéla réponseen collègedésigneplus particulièrement la première
languematernelle puisattirerleurattentionsur le partiede lécolesecondaire (oùvont lesélèves derr à
collège
titre de I'unité: " Spécial >.Leurfairerepérer 15ans).

Tu aimes l'êcole ? p#s€$#s-#s

Contexte
Zoé,Ma'ia,Rémi etThomas, lesquatrejeunesde I'atelier journalisme,font un sondage pourlejour-
surl'école
nalde la MaisondesJeunes. Dansla rue,ilsinterviewent Émilie, une Mai'a
collégienne. et ThomasI'interrogent
sursesgoûts: est-ce qu'elle aimel'école?Quelles matières ?etc.Rémis'étonne
elleapprécie
scolaires desgoûts
,, bizarres,desfilleset du fait qu'Émilie
rientionne le skicomme matière Finalement,
scolaire. Émilieet Rémi
ont un seulpoint commun concernant lécole : ilsdétestent la cantine.
Solutîons
o Demander
dialogue.
aux élèvesd'ouvrirleurlivreaux pagesz4-25et de cacherle
Lesinviterà observer lesdocuments.
Dansun premiertemps,ils peuventporterleurattentionsur lesillustra-
L.,.
tionspourdéterminer où sontlespersonnages et cequ'ilsfont.
Crâceà la première ilspeuvent
illustration, deviner quelesquatrehérosse
trouventdansla rueet qu'ilsfont untravaildejournaliste : uneinterview.
Lesillustrations suivantes et le document4 permettentde comprendre
que le thèmeabordéest celuide l'école(commeils I'aurontvu lorsde
l'activitéde miseen routeet en découvrantle titre de la doublepage:
" Tuaimesl'école?").Leurfairerepérer dansledocument 4 lesmotsqu'ils
connaissent danscesondage(français, prénom).
Attirerégalement l'attention desélèvessurle mot ( sondage , apparais-
santdansla grille.
Lesinciterà fairedessuppositions en languematernelle
surle sensde cemot et à le mettreen parallèle avecI'activité desjeunes
dans la premièrevignette(l'interview). lls doiventcomprendre qu'un
sondage est un questionnaire thématiqueque l'on soumetà plusieurs
personnes représentatives d'unecatégoriede population.
Lesélèves sontainsien mesure de répondreà la questionr de la page24.

Solutîons
Procéder à une première ll s'agitpourlesélèvesde
écoutedu dialogue.
seconcentrer surla compréhension globalede la situationet de repérer 2.1-c;2-b i3-a.
lesverbes quelesjeunesutilisentdansle dialogue pourexprimer leurs
goûts.À l'aidede la grillede sondageobservée précédemment, ils peu-
ventsuivrecequ'Émilie aime,adoreou détesteet repérerainsila signi-
ficationdestroisverbesen lesassociant auxcæursdansl'exercice z.

o Proposerune autre écoutepour une compréhensionplusfine. Lesélèves


se concentrentcette fois sur ce qu'Émilieadore (question3b) et sur la
réactionde Rémi(question3a).
3.a.2;b.r.

Marquer éventuellement une pause dans l'écoute après C'est bizarre


qui leur
lesfillesI pour que les élèvespuissentbien repérerl'expression
permettrade répondreà la question3.

^
J' Proposerune dernièreécoute du dialogueet demanderaux élèvesde l. Rémiadorela récré,
It focaliserleur attention sur ce que Rémi adore et sur ce qu'il détesteà il détestelesmaths
l'école(question4). Sur une feuille de brouillon,ils peuventéventuelle- et la cantine.
m e n t d e s s i n e ur n e g r i l l ed u m ê m e t y p e q u e c e l l ep r o p o s é eà l a p a g ez 5
(document4) et la rempliravecles réponsesde Rémi.
Pourclorecette activitéde compréhension orale,proposerune dernière
écoutesansle cache.Lesélèvespeuventlire le dialogue.Vérifieréventuel-
lement la bonnecompréhension d'autrespartiesdu texte:
Lecollègesport-étudesest un collègeoù on se spécialisedans la pratique
d'un sport.
La récréou récréationest une pauseentre les cours(une le matin, une
l'après-midi).
Lacantineest le restaurantdu collège.
Pourdire c je déteste), on peut dire : quellehorreur !
Insistersur ce qu'il y a de spécialdansle collèged'Émilie(lescoursde ski).
Éventuellement,fairelirele dialogueà hautevoix pardesélèvesvolontaires
en veillantà la bonneintonationet à la bonneprononciation.
les articlesdéfinis
Solutîons
Lesexercices 5aet 5bont pourbut d'attirerl'attentiondesélèvessurles
@
articlesdéfinis,et en particulier la marquedu féminin,masculinet 5 a .a - 2; b - 4 ; c - t ; d 3 .
plurielqu'ilsvéhiculent. 5b. Lesarticlesdéfinis :
Dansun premier temps,il s'agitdbbserver ledialogue et deretrouverquel - Masculin (le/l'):
articleaccompagne quelnom(exercice 5a). le français;
- Féminin (la/l') : l'école,
Aprèscettephased'observation et d'induction de la règle,lesélèvespeu-
ventlasystématiser enclassant lesmotsobservés dansletableauproposé -la cantine;
quecertains Pluriel (les): les maths.
dansl'exercice5b.Crâceà cetableau, ilspeuvent comprendre
motssontféminins, d'autres masculins et quela quantitéplurielleimpli-
quel'ajoutdu -sà lafin du nomquis'accompagne de l'article
/es.
ll estimportantquelesélèves comprennent déjàquetouslesnomsont un
genreen français(masculin ou féminin),qui ne répondpasforcément à
unelogique, excepté biensûrpourlespersonnes ou êtresanimés.
fencadré N'oubliepas! metl'accent surla règledu /apostrophe: lorsqu'un
nom(féminin ou masculin singulier) commence parunevoyelle(a,e,i,o,u,y)
ou un h (muet),lesarticlesle et la sontremplacês parI'.
L e s v e rb e s e n rr -e t n
Dans cette deuxièmeapprochegrammaticale,les élèvesdécouvrentla 6. Leverbeadorer:
conjugaison desverbesdu premiergroupe(verbesen -er). J'adore
Troisnouveauxverbesdu premiergroupeapparaissent dans le dialogue: Tuadores
aimer, adorer,détester.lexercice 6 invite les élèvesà déduire la conju- lllElleadore
gaison des trois premières personnesdes verbes adorer et détesteren - Leverbedétester:
observantcelledu verbeaimer. Jedéteste
Une fois qu'ilsont recopiéet complétéle tableaude I'exercice 6 sur leur Tudétestes
cahier,demanderaux élèvesce qu'ont en commun lestrois verbespropo- lllElledéteste
sés(ilsont un inflnitif en -er).Insister
sur la présencedu -s à la deuxième
personnedu singulieret surtoutsur le fait qu'il ne se prononcepas.
LedeuxièmeencadréN'oubliepas! de cettepagereprendla même remar-
que que précédemmentconcernantl'utilisationde I'apostrophe : avecun
verbecommençantpar une voyelleou un h muet,le pronompersonnelje
changeenj'.
Éventuellement, pourclorecetteactivité,demanderaux élèvesde rechercher
dans le dialogueun autre verbedu premiergroupe(s'appeler). Rappelons
qu'ilsont découvertla conjugaisonde ceverbeaux trois premièrespersonnes
du singulieren unitét et qu'il s'agitd'un verbepronominal.
Cettecatégorie
de verbesseratraitéeen unité 6.

La questionayecrr Outest-Gê
{uê... ? n Solutîons
Troisièmepoint de grammaireabordédanscettedoublepage: la question t t
avecQu'est-ceque ?. r.a-'r/4;b-z1.
Letableaude l'exercice 7 reprenddeux questionsdu dialogueet propose
des réponses. les réponsespossibles
ll s'agitpour lesélèvesd'associer aux
deux questions.Pourcela,ils peuvents'aiderdu dialogue.
Cetexercicea pour but de fairecomprendreaux élèvesla différenceentre
la questionfermée :Tu aimesl'école?,et la questionouverte:Qu'est-ceque
tu aimes à l'école?.
Leurfaire repérerque les réponsesà la questionfermée sont oui et non,
et que lesréponsesà la questionouvertedonnentune information.
Proposer éventuellement d'autresexemplesde questionsouverteset fermées,
laisserdesélèvesvolontairesy répondreoralement:
- Quhst-ceque tu adoresà I'école?
-J'adore la récré.
-Tu adoresIa récré ?
-Oui !
Aprèsla découvertede chaquepoint de grammaire,se reporteraux pages
Atefier langue (pagesz8-zg)pour la systématisation.
1Àesmotr l
Ilobjectifde cette activité est de faire le point sur le lexique relatif à
Solatîons
l ' é c o l ei n t r o d u i td a n sl e d i a l o g u eL. e sé l è v e sd é c h i f f r e ndt a n su n p r e m i e r 8. a.la récré;
temps lesdifférentsmots cachésdansle mot serpentde I'exercice 8 et les b.lagéographie ;
a s s o c i e net n s u i t ea u x i l l u s t r a t i o n s . c.I'histoire
; d. lesmaths;
e.lefrançais ; f. la cantine.

À toi !,
Cetteactivitépermetauxélèves de réutiliser
en production oralelesactesde paroletravaillés
au coursde la
doublepagepourexprimer leursgoûtsconcernant l'école.
Pargroupede deux,ils s'interrogent surce qu'ilsaiment,adorentou détestentà l'école.
lls peuventobserver
l'illustrationdeThéoet Léonde l'exercice g pou(construire leurdialogue.
- Qu'est-ce quetu aimesà l'école,Alicia?
- J'aimelesmaths.
- Qu'est-ce quetu détestes?
- le détestel'histoire.
- Et qu'est-cequetu adores?
- J'adorelescopains! Et toi ?...
lls peuventmémoriser lesgoûtsde leurcamarade ou bien prendredesnotesen s'inspirant de la grillede
sondage de la page25,pourpouvoirensuitelesexposer oralement à la classe.
Veillerà la correctionphonétique lorsdesprésentations oralesdevantIaclasse.

Le ç,g,ll$,&c
$peÉ't-êtwde*
de Modane ff#sr#$#s-#ff

lnfo culturelle
;;;il;ri* u'*", de collègereçoiventles mêmes enseignementsde la 6e à ta 3e (de ri à 15 ans).
lls choisissent
seulementleslanguesétrangèresqu'ilsdésirentapprendre(deuxlanguesvivantesobligatoires
et une langue morte facultative).Certainscollègesproposentcependantdes spécialisatioÀs, et notamment
lescollèges< sport-études', où lesélèvesreçoivèntà'une part lesenseignements générauxcomme dans les
autrescollègeset d'autrepart desenseignements dansune disciplinespàrtiuede leur choix.
D'autrescollègesoffrentégalementdesspécialisations artistiquescommela musique,la danse,etc.
Danscettepagedu Mag',lereportage s'intéresse au collègesport-études
de la petitevillede Modanesituéeàn
Savoie,
danslesAlpesdu nord.Danscecollège, lesélèves pratiquent
defaçonintensive lessportsde glisse(ski,
snowboard,etc.).Leuremploidutempsestdoncmorcelé entrelescoursenclasseet lescoursdepratiquesportive.
Demanièregénérale, lesadolescents
français n'ontpasde coursle mercredi après-midi (outoute lajournée
selonlesécoles).Danscertainscollèges,
ils nevont pasnonplusà l'écolele week-end. Maislesjournéessont
longues! lls sont souventen classede 8 heuresdu matin à 4 ou 5 heuresde I'après-midi!
Encequiconcernelesmatièresscolaires, notonsque lesélèvesutilisentpluscourammentdesabréviations pour
lesnommer : lesmaths= lesmathématiques, = l'histoire-géographie,
I'histoire-géo la techno= la technologie,
SVT= Sciences de la Vie et de la Terre(biologie).

Observe'lesdicumentr:
lnviter les élèves à ouvrir leur livre page z6 et leur proposer
d ' o b s e r v elre sd o c u m e n t sE. n l a n g u em a t e r n e l l el,e s l a i s s e r é a g i rl i b r e -
m e n t s u r c e q u ' i l sv o i e n te t l e sg u i d e rp o u rq u ' i l sf a s s e n tl e l i e ne n t r el e s
trois documents: il s'agitd'un collège,qui se trouve à la montagne(les
Alpes)et où on peutfairedu ski.Lesinviterà commenterl'emploidu temps
proposéet à le compareravecle leur (volumehoraire,matières,répartition
d a n sl a s e m a i n eo u d a n sl aj o u r n é ed, u r é ed e l a p a u s e - d é j e u n e r ) .
Afln de répondreà la questiont, lesélèvespeuventlirele chapeaudu texte. Solutions
lls découvrentque le reportageparlede la classe" spécialski " d'Émilie. I
Leurremémorerau besoinqui est Émilie: la jeune adolescenteque les ; l . c .
quatrejeunesde la MJ ont interviewée(doublepageprécédente).

Lesélèvessont égalementen mesurede répondreaisémentà la z. b.


questionz en observant à nouveaule titre la carteet la flèchequi relie
la photodu collège
à la villede Modane.

Tu comprends?
Solutîons
fi une première
auxélèvesde lirele texteindividuellement
eroposer fois,
li7 puisdemander
ensuiteà un ou deuxélèves de lireletexteà
volontaires 3. a. vrai ; b. faux (elle adore
haute voix.Aprèsla lecture,poserdes questionsaux élèvespour vérifier Ie mercredi et le vendredi) ;
l e u rc o m p r é h e n s i ognl o b a l ed u t e x t e : c.vrai ; d. vrai ; e.faux
- O-u'est-ce qui estspéciatle mercrediet le vendredidans Iq classed'Émilie? (elle a trois heures de ski).
(l'emploidu temps peut aiderà répondreà cettequestion). 4. C'estgénial !
- Émiliea coursde ski.
- Émilieaime sa classe?
- Oui, la classeest superet lesprofs aussi.
AttirerI'attentiondesélèvessur le mot . prof , s'ilsne le comprennentpas,
e n l e u re x p l i q u a n:t
- Moi,je suisprof/professeur.Toi, Matis,tu es élève.
- Oit habite Émilie ?
Leurexpliquerle verbehabiter(autreverbe du premiergroupe)avecun
e x e m p l ed a n sl a c l a s s e:
- Moi,j'habite à Madrid, et toi, Lucia,tu habitesà Madrid ?
- Oui,j'habite à Madrid.
- Émilie habite à Lyonet à Modane.

Lesélèvespeuventensuite retrouverles affirmationsvraiesou faussesde


l'exercice3. Leur proposerde travaillerpar deux pour cette activité,de
même que pour la question4.
Pourla miseen commun collective, insisterpour que lesélèvesjustifient
lesréponses faussesavecune phrasedu texte.

Grammaire
Le verbe ri avoit n Solutîons
Dans le texte du reportage est introduit le verbe avoir. ll peut être 5 . a .a i ; b .a s ; c .a ; d . a .
intéressant,lors de la découvertede ce verbe,de remémoreraux élèves
la conjugaisonet I'emploidu verbe . être " de manièreà ce qu'il n'y ait
pas de confusionentre les deux et afin de mettre l'accentsur la diffé-
rencephonétiqueentre lesdeux conjugaisons(pour ne pasconfondreal
/a/es/est).
Inviterlesélèvesà relirele texte pour compléterles phrasesqui sont pro-
poséesdans I'exercice 5. lls peuventeffectuerce travailpar deux.lls peu-
ventensuitevérifierleursréponses en observantle tableaude conjugaison
du verbeavoir situéau-dessousde l'exercice.

Le pronom r. on n
ff lactivité suivanteconsisteà faire découvriraux élèvesle pronomon,qui
V e s t t r è s u t i l i s éd a n sl a l a n g u ec o u r a n t ee, t d ' a u t a n tp l u sc h e zl e sa d o l e s -
i cents,pour remplacerle pronom personnelnous, dont l'utilisationest
i plusformelle (cepronom personnelserarevuen unité 4).
Attirerl'attentiondesélèvessurladernièrephrasedeI'exercice5:Ona trois
heuresde sportet sur cellede I'exercice6 : On a coursde mathstirêesde
l'interview d'Émilie,page26.
Leurdemander defairedessuppositions
surle sensdeon :
- Q u ie s t < o n n ?
Lesélèveschoisissent la réponse parmilestroispropositions
correcte de
I'exercice 6.
À I'issue du travailsur lesdeuxpointsde grammaire abordés danscette
page,sereporterà la pageAtelierlangue,page24,pourla systématisation.

Cetteactivitéa pourbut la mémorisationdesjoursde la semaine.


Lesélèvesont pu lesobserverdansI'emploi
du tempsproposé pagez6.lls'agitmaintenant surleurprononciation
de seconcentrer et de lesintégrer.
La
chansonqui est proposée foisavantdêtrechantéepuismémo-
7 peutêtreécoutéeplusieurs
dansl'exercice
riséeparlesélèves.

8 permetde réutiliserle lexiquedesmatièresscolaires


llexercice vu dansla doublepageprécédente
et d'en
découvrirde nouvelles.
ll s'agitd'une activitéde productionécrite.Parpetitsgroupes,lesélèvesimaginentune classesimilaireà celle
d'Émilieen choisissant Lesaiderà fairepreuved'imaginationet leurproposeréventuellement
une spécialisation.
des idées motivantes. Exemples: Ia classe photo-étude5,, la classe star-étudesn, la classe" musique-études,,
" "
etc.
Lesgroupesdécidentdescoursqui pourraientêtre dispensés dansleurclassespécialeet du volumehoraire.Voir
l'exempledonné : la classe" ciné-étudesr. Leurdonner éventuellementun autre exemple au tableau : Classe
musique-études:4 heuresde piano, z heuresd'histoire de la musique,3 heuresde rock et z heuresde rap,z heures
de reggae,4 heuresdejazz et z heuresd'anglais !
llsécriventI'emploidu temps précisde leurclassespécialeen répartissant lesdifférentesmatièresdansune grille
où figurentlesjours de la semaine.lls peuvents'inspirerde l'emploidu tempsd'Émilieproposépagez6.Pendant
cetravail,passerdanslesgroupespourvérifierla bonnecompréhension de I'exercice
et répondreéventuellement
aux questions.

factivité 9 complète la précédenteen productionorale.Lesélèvesde chaquegroupe vont interrogerles élèves


d'autresgroupes surleuremploidu temps.
Lespersonnages deThéoet Léonillustrés en basde la pagez7leurfournissentun exemple pourconstruire leurs
questionset leursréponses.Veillerà cequetouslesmembres desgroupes prennentla parolechacunleurtour,
soitpourposerunequestion soitpoury répondre.
- Amy,qu'est-cetu ascommecoursle lundi ?
- Jesuisdansla classen musique-étudesLelundi,j'ai t heuredejazz,z heuresdepiano,t heured'anglais,etc.
".

&cç*$çp**xxgw* pffisff$ ê8-*$p

Commevu précédemment danslesrubriques


Grammaire, de cetterubriquepeuvents'effectuer
lesexercices
au momentdu travailsurle pointdegrammaire
en question.

onisproposés.
r, il s'agitde compléterlesphrases
Dansl'exercice
Lesélèvessesontdéjàfamiliarisés
dansI'exercice,
il leursuffitde se remémorer
aveclesarticlesdéfi- T
aveclesmotsrencontrés I r. a. la ; b. le ; c. les; d. les,les,le,
lesquelssontfémininsou I l e ; e .l e ; f . l ' .
masculins
et de repérer le plurielet le mot commençant parun h.

€,fmfd'd
e
Transcrîptîon
llexercicez est un exercice de discrimination auditivepermettantd'évi-
ter la confusionqui estsouventfaiteparlesélèves entrelesarticles/eet z. a.J'adoreles profs.
/es,entrelessons[a] et [e].Rappeler aux élèvesla différence entreles b. Émilieaime le français.
deuxsons: écrireau tableaulesdeux articles
le et leset lesprononcer c. C'estle copainde Rémi.
tour à tour en lesmontrant.Lesfairerépéterplusieurs fois,en alternant d. Lescoursd'histoire,
et en montrant chaque articletour à tour. c'estsuper !
Avantde procéder à l'écoute,demanderaux élèvesde fabriquerdeux
petitspanneaux A et B (à partird'unefeuillede papierou d'un carton Solutîons
distribué enclasse.)Audosdu papierA,ilsinscrivent /eet audosdu papier
z. a. PanneauB ; b. PanneauA ;
B,/es.Lorsde l'écoutedesphrases, inviterlesélèvesà leverle panneauA
c. PanneauA ; d. PanneauB.
quandilsentendent /eet à leverle panneau Bquandil entendent /es.
Passer danslesrangset vériflerlespanneaux levéspourchaquephrase de
I'enregistrement.

3 permetle réemploi
L'exercice du vocabulairevu danslespages 3. a.le livre; b.le collège;
Lesmotsainsitrouvésserontà formuleret à recopier
précédentes. c. l'atelierde journalisme.
accompagnés définiqui leurcorrespond.
de I'article

4 et 6,lesélèvesconjuguentlesverbesen -erau pré-


@ Danslesexercices
sent.Cesexercices permettentde systématiser
revoirtouslesverbesen -erabordés
la conjugaison
jusqu'àprésentdepuisl'unitét.
4. t'appelles,
et de habites,habite,
adore,aimes,déteste.
@ g.a.r ; b.4 ; c.2 ; d.5; e.3.
6. a.m'appelle ; b.sommes ;
6 5,il s'agitpourlesélèves
DansI'exercice
sujetsauxverbesen -erproposés
d'associer
au présent.
personnels
lespronoms c.aimes,préfères
e.déteste,aime.
; d. habite;

Pourvérifierla bonnecompréhensiondesdifférentesquestionsouvertes
et fermées,vues à la page 25, demander aux élèvesde retrouver les 7.a.Qu'est-ce quetu adores
questionscorrespondantaux réponsesde I'exercice7. lls peuventécrire (à lêcole)? ; b.Qu'est-ce quetu
les questionssur une feuille de brouillonet faire cet exercicepar deux. détestes(à lécole)?; c.Qu'est-
Pourla correction,écrireles phrasesproposéesau tableau. cequetu aimes(à l'école)?;
d. Qu'est-ce quevouspréfêrez? ;
formesinterrogatives
8 permetle réemploidesdifférentes vues e.Qu'est-ce qu'ellesétudient?
@L'exercice
orécédemment. 8. 3 ; b.5 ; c.t ; d.4 ; e.z.
".

fexercice9 se concentresur la prononciationdes différentespersonnes


@ de ce même verbe au présent,en relation à leur graphie. Dans un
premiertemps,écrireles trois formes ai, as,a au tableau,et demander
' - g.
t

! de
a.tu astroisheures
i maths.:b.Zoêa uneclasse
a u x é l è v e sd e s e r e m é m o r e lre u r p r o n o n c i a t i o nI n. s i s t eàr n o u v e a us u r l e I tytp". r c.J'aitroiscopains.
fait que pouros,les ne se prononcepas,et que ai se prononce[t] (ou [e]
d a n sc e r t a i n e sr é g i o n sd e F r a n c e ) . Solutîons
Passer ensuiteune premièrefois I'enregistrement. Pourchaquephrase,les
élèvesrepèrentla forme verbale qu'ils entendent. Réécouterune fois si 9.a.as;b.a;c.ai.
nécessaire. Procéder à une correctioncollective.

f e x e r c i c e 1 0 a p o u r b u t d e t r a v a i l l e r l a c o n j u g a i s o na u p r é s e n t ro. a. ai ; b. avons; c. as ;
@ du verbeavoir.Lesélèvescomplètentlesphrasesavecla formeverbalequi
convient.
d.avez;e. a ; f. a.
-**ffiïons
f) Lesexercicestta et rrb permettent detravailler la discrimination
auditive
Y entren ilsont , [z] (verbe. avoir") et " ilssont" [s](verbe" être,). I rra.llssont= [s]; llsont= [z].
: I rrb.a.z;b.r.
fi lesverbes. avoirr et < être>.
rz permetde rebrasser
L'exercice I rz.a.sont; b.a ; c.est; d.ai.
l ! t
v

Lesactivités permettent
suivantes de revoirlespronoms
personnels
abordés
jusqu'ici
depuisI'unité
r.

o Dansun premiertemps,lesélèvesdifférencientlespronomsil, elleet on par


qu'ilsassocient
leursensà l'aided'illustrations aux phrases(exercice
r3).
Solutîons
1 3 a. . 3; b . z; c . t ; d . 4 .

0 fexercice14 a pour but de vérifier la bonne associationdes pronoms


personnels ll s'agitdonc,pour lesélèves,
aux formesverbales.
les phrasesavecle pronom correct.
de compléter
r4. a.Tu; b.j' ;c.on; d.il
e.elle; f.je.

o r5 a égalementpour but de vérifierla bonneassociation


L'exercice
pronomspersonnels aux formesverbalesen proposantaux élèvesde
des

remettrelesmots proposésdansl'ordreafin de construiredes phrases.


r5. a. ll adorele sport.; b. Elles
sont élèvesau collègeSaint-
Exupéry.;c. Elledétesteles
m a t h s . ;d . l l s h a b i t e n tà
Bourges.; e. Jérômeet Alice
a i m el e t e n n i s / l es k i m a i s
Marie préfèrele ski/letennis.

ll s'agitdanscettepartiede repérerle efinal muet,présentdansbeaucoup


de mots en français,et de travaillersur cette spécificité.Ce point de pho-
nétiqueest très important car il est essentielque lesélèvesprennentla
bonnehabitudede ne pasprononcerle e en fin de mot. En effet,certains
p r e n n e n vt i t e I ' h a b i t u d ed e l e p r o n o n c e[re ] o u [ p ] ,c e q u i p e u tf a u s s e rl a
c o m p r é h e n s i ocn',e s tp o u r q u o i l f a u t i n s i s t e sr u rc e p o i n td è sl e d é b u td e
I'apprentissage.
La chansonqui est proposéereprendle vocabulairede I'unitésur l'école.
Desnomsde matièresscolaires et de profsimaginairesserventde support
oourobserverlese muetsen fin de mot.
Passerla chansonune premièrefois (exercice 16).Lesélèveslisentle texte
pendantl'écoute.Lorsde la deuxièmeécoute,lesinviterà chanter.
Solutions
D a n su n d e u x i è m et e m p s ,d e m a n d e ra u x é l è v e sd ' o b s e r v elre s m o t s d e
l'exercicet7 extraitsde la chanson.Leurfaire recopiercesmatièresscolai- 17.a.géographie
;
ressur unefeuillede brouillonet leurdemanderd'entourerlese qui ne se b.musique;
prononcent pas. lls peuvent réécouterla chanson pour vérifier leurs c.mathématiques ;
réDonses. Pour la correction,écrire les mots au tableau et entourer ou d. histoire.
b a r r e rl e se m u e t s .

Demanderensuiteaux élèvesde recopier, pardeux,lesautresmots colorés 18.collègq,panique,


de la chansonsur leur feuillede brouillon(exercice
r8).Leurfaire écouter sympathiques,elle,
à nouveaula chanson.lls entourentou barrent lese muets de cesmots. s'appelle,
Madame,
pour la correction,procédercomme précédemment. aimq,Numériqug,
Pourclorel'activité.réécouterla chansonet la faire chanterde nouveau Symphonique, Mémoire.
aux élèves.

#r?rfg 3
€*mÆ**ÆH*çwe p6$r#$ræ

i a"n, .uti pagepermettentde travaillerlesactesde parole


Lesactivitésproposées
i et lesobjectifs vusdansl'unité.
communicatifs
Solutîons
a .3 ; b . 6 ; c . t ; d .4 ; e . S ; 1 .z .

Réponses
libres.

a . 3 ; b . 4 ;c . 1 i. d . 2 .

EMPLOIDU TEMPS:

Nom: Derond : Aline


Prénom
Âge: 12ans
Ville: Marseille
Classe : 5e
Sportpréféré: la gymnastique
Matièrepréférée : le français
Personnalitépréférée : GeorgeClooney

Æm ffw$r#ss

Contexte
Laplanchechoisieicia pourbut de compléterlesacquissurlethèmede l'école quelquesmotsfami-
et de découvrir
lierset courammentemployespour évoquerce sujet.ll n'estpas nécessaire que les élèvescomprennenttout le
texte,leslaisserseconcentrersurce qui est uniquementutile à la compréhension généralede la BDet de la chute.
Lesquestionsne portent que sur la compréhensionglobaleet lesprincipauxmots ou expressions à retenir.
et il n'arrivepasà se concentrer.
Titeufest en classe, ll est amoureuxde Nadia et ne pensequ'à elleen coursde
géographie, de maths,de gym et de travauxmanuels.ll essaiefinalementde lui parler,mais,pasde chance,il
Seramasser= échoueren langage
( se ramasseà l'oral (il ne réussitpasà lui parler,elle ne veut pas l'écouter.
"
familier).
^
&[ Demandea r u x é l è v e sd e l i r e l a B D i n d i v i d u e l l e m e nett à v o i x b a s s eL. e s
l a i s s e rr é a g i rl i b r e m e n ts u r c e q u ' i l s o n t c o m p r i s .L e u r l a i s s e re n s u i t e t. a.
à quelquesminutespardeuxpour répondreaux questionsr,2 et 3.llsdoivent z. C'estsuper# c'estnul ;
Oortcelareliretranquillement et y chercher
lesvignettes lesréponses. non# ouais.
€) i t . a . 4i b . z ; c . ' ;r d . 3 .

C$s****rtte** s#-ss
ffdwwws

Solutîons
Cettepremièreapprochede la civilisationfrançaisepermetde rassurerles
élèvesquant à leur connaissance des principauxsymbolesde la France. z. lescroissants;
llsont été soigneusement choisispourleurcôtésymbolique, et pour repré- 4. Ie fromage;5. la tour Eiffel;
senterdeschosespour la plupartconnuesdesélèves. 8. le Mont-Blanc;
La pagereprésente un jeu de l'oieau coursduquelils peuventtester leurs 9. le drapeau; rz. la mode ;
connaissances surce sujet.llspeuventjouer individuellement ou paréquipe. 14.Marianne.
Avantdejouer,constituerdesgroupesde deuxou trois,ou pluss'ilestdécidéde
joueren équipe(quandle nombredélèvesdansIaclasseesttrop important).
Chaquegroupese munit d'un dé et du nombrede pionséquivalantau nom-
brede joueursou d'équipes. Chaquejoueurou équipede joueurslanceune
premièrefois Ie dé.Le joueur qui a marquéle plusgrandchiffrecommence.
ll lanceà nouveauledé et avancesonpionsurle plateau,dunombrede cases
corresoondant et lessuit ou trouvela
au chiffredu dé.ll lit lesinstructions
réponseen s'aidantdesphotoss'iltombe sur une casedevinette. S'ilrépond
correctement à la question,il peut rejouer.Lepremierjoueurou la première
equipequi arrivesur la casenuméror5 est gagnant(e).

,*
#mdÉd
; à formulerdesphrases
Inciterlesélèves complètespourdonnerleurréponse
:
:
Casenoz: Au petit déjeuner,on adorelescroissants.

o Prolonger l'activité
en demandant
bolesqui poureuxreprésentent
de réfléchir
auxélèves
(exercice
la France z).
Écrireau tableaulesnomsde cessymboles(exemples
à d'autressym-

: le vin,Astérix,Ia
baguette,etc.).

fi four finir,faireétablirparlesélèvesunelistede symboles qui,poureux,


tf représentent leurpays(exercice3).ll s'agitd'amorcer inter-
unediscussion
culturelleen languematernellepour comparerles symbolesde la France
et ceuxde leur pays.

F*** ** pe*mG p#fftr ss


Cettepagea pourobjectifd'évaluer lesélèves dansI'unité.Un Mesmotsthématique
surcequ'ilsont travaillé
reprenant lesmotsimportants en basde page,afind'aiderlesélèves
de l'unitéapparaît lesactivités.
à réaliser
cebilancommeun devoirsurtablepourlespartiesdecompréhension
de proposer
ll estpossible écriteet orale
et de productionécrite.Pourcela,demanderaux élèvesd'écrireleurs réponsessur une feuille et la
ramasser pourla correction.

Demanderaux élèvesde lire lestrois emploisdu temps de I'exercicer et


s'assurerqu'ils sont bien compris.Proposerdeux écoutesglobalesde Lelundi,j'ai coursde maths,de
l'enregistrement.LesélèvesrepèrentI'emploidu temps correct. biologieet de sport. Le mardi,
j'ai deux heuresde français
et une heured'histoire-géo.
Le mercredi,j'ai maths,anglais
et musique.

| ,.u.

o Lesélèveslisent individuellementle mél de Bastienet repèrentsi les


affirmations de I'exercicez sont vraies ou fausses.Leur demander de
justifier les réponsesfaussesen citant le texte.
z. a.faux (J'habiteà Toronto
au Canoda);b.vrai ; c.vrai ;
d. faux (lecollègeestsympa.
Lesprofsoussi); e.faux (lëcole,
chst géniol ! / le collègeest
sympa);f. faux (j'ai coursle
lundi,Ie mardi,le mercredi,le
jeudi et Ie vendredi).

il estpossible
Pourcetteactivité, den'interrogerquequelquesélèves pour
de laclasse évaluer expression leur orale.
@chacun
Leurlaisserletempsde lirel'emploi
jour,parexemple.
du tempsdeZoê,présenté
Veillerà ce que lesphrases
soientcomplètes
3,et leurdemander
dansI'exercice
pour la
de présenter
lls peuvent
présentation.
un
decelleproposée
s'inspirer en exemple :
Elleaimelefrançaiset elledétestelesmathématiques.
Lelundi,Zoéa coursdefrançaiset demathématiques.
Cetteactivitépeutêtreproposée en classe ou réaliséeà la maison.
DansI'exercice 4, lesélèves
relisentle mél de Bastien(exercicez) et y répondent.Dansleurréponse, ils doivent
présenter leuremploidu tempsà l'école cequ'ilsaimentou détestent.
en précisant
Exemple: SalutBastien,
Moi,j'habite à Lyonet l'école,
c'estnul.le détestelescours: Iesmaths,lefrançaiset I'histoiregéo.Lescopainssont
symposmaislesprofs,non.
Au revoir,
Mathieu.

estréalisée
5i l'activité enclasse,demander auxélèves deseco-évaluerpardeuxavantdeproposer la lecturedequel-
quesproduciions à la classe.
Lorsde la lecturecommune, lesautresélèvespeuventproposer d'autrescorrections.
Ramasser ensuitelestextespourunecorrection et unevérification
individualisée delbrthographenotamment.

{Jmif*f*
Solutîons
Demanderaux élèvesd'ouvrirleur livre pages363-:.et de cacherle dialogue.
Lesinviterà observerlesdocuments. r. b.
Dansun premiertemps,ils peuventporterleurattentionsur les illus-
trationspourdétermineroù sont les personnages et ce qu'ilsfont. lls
peuventégalement observerle document3 et le commenter. On voit les
et lesmots< racisme
motsOUIet NON,qu'ilsconnaissent, et
" " différence ",
qui sontassez Leslaisser
transparents. réagirsurcetteaffichette.
Lesinviterensuiteà répondreà la questiont. Lesdessinsdu document3
du mot ( racismeDen parallèleavecle mot
peuventaiderà la compréhension
différences".
"

à la question
easser z avantdécouterle dialogue. z. b.
@
::::
Tu comprendt ?
Solatîons
Proposer une premièreécoutedu dialogue,sanslirela transcriptionque les
@ élèvesauront masquéeà l'aided'un cache.Demanderaux élèvesde réagir
par rapportà ce qu'ilsont compris,et de répondreà la question3.Vérifier
3.c.

éventuellementla bonne compréhension du verbe < chercher". Pour la


correction,faire écouterla premièrerépliquede Nico: Bon,Iesgarçonson
ne cherchepas une bellefille, on chercheun document sur Ie racisme!
Répétercette phrasede Nicoen insistantsur le mot pas etfaire un gestede
que lesélèvescomprennent
négationavecla tête ou la main,afin de s'assurer
le sensde ce mot. Procéder de mêmeavecla dernièrerépliquedu dialogue.

Fairelirela question4par un élève.Ecouterune deuxièmefois le dialogue, 4. a.ll n'estpasgros.;


soit intégralement,soit de manièrefractionnée,de Il est comment? à ll b.ll n'estpaspetit.;
n'estpasbrun...Fairedevinerle sensdes motsgros,petitet brun et demander c.ll n'estpasbrun.
à un ou plusieursélèvesvolontairesde lesmimer.
PourcloreI'activitéde compréhension, écouterune dernièrefois le dialogue,
avecla transcription.Répondreaux éventuellesquestionsde vocabulaire.
Proposer à plusieursélèvesde lire le dialogueà hautevoix en insistantsur
la prononciationet l'intonation.

Grammaire
La négation avec rr ltê... pâs n
Solutîons

o Dansce dialogue,lesélèvesdécouvrentla négationpour la premièrefois.


Commencerpar leurfairerepérerlesphrasescontrairesà cellesproposées
dans l'exercice5. Demanderaux élèvesd'observerles différenceset leur
5. a. On ne cherchepas
une bellefille.; b. ll n'estpas
gros.;c. ll n'est pasbrun.
fairedéduirele sensdes mots ne...pas et leur positiondans la phrase,de
; part et d'autredu verbe.Faireremarquerégalementqu'unefois de plus,
lorsquele verbecommencepar unevoyelle(ou un h muet),lene devientn'.
Observerle tableauN'oubliepas! pourconfirmercesremarques.
Pourla systématisationde ce point de grammaire,se reporterà la rubrique
Atelier langue,page40.

l'accorddes adjectifs(masculin,féminin)
Commevu dans les unités précédentes, tous les mots françaissont soit 5a. Elleest blonde.;ll est
masculins, soit féminins.Lesadjectifsqui s'y rapportentadoptentle genre brun.; Elleest petite.
a tu m a s c u l i no u a u f é m i n i n .
d u m o t : i l ss ' a c c o r d e n
Lesélèvesvont être capables, en complétantle tableaude l'exercice 6a,de
remarouerla différenceentre lesdeux formesdu féminin et du masculin
de quelquesadjectifsdu dialogue.Leurdemanderd'observerle tableauet

#prc"f*fg
d'endéduirelaformationdu féminindesadjectifs. Laplupartdu temps,il Transcriptîon
suffitd'ajouter un e à I'adjectif masculinpourformerleféminin.
Passer I'enregistrement de l'exercice
6b et reprenantlesphrases du tableau 6b.ll est grand. I
de l'exercice précédent. Fairerépétercesphrasesaux élèveset leurfaire Elleest grande.; Il estblond. I
remarquer quelesconsonnes flnalessontmuettesau masculin, et qu'elles Elleest blonde.;ll est brun./
deviennent sonores auféminin,grâceau e. Elleest brune.; ll estpetit. I
Lesinviterà faireobserver le tableauNbubliepas! qui indiquelesprinci- Elleest petite.
palesexceptions à Ia règledéduitedansl'exercice 6. parfois,la formede
l'adjectifau fémininesttrèsdifférente decelledu masculin.Insister surle Solutions
fait quecertains adjectifs seterminantpar-sau masculin prennentsim-
plementun e au féminin (anglais(e), japonais(e),
portugais(e), chinois(e)), 5b. Masculin: ll estgrand.
alorsqued'autresdoublentle s avantle e (groslgrosse). Laprononciation ll estblond.llestbrun.
changealors: -se= [z]/ -sse= [s]. ll est petit.
Demême,attirerI'attentiondesélèvessurleféminindesadjectifsbeauet Féminin: Elleestgrandg.
roux.Certains adjectifsfémininssontparfoisassez différentsdeleurforme Elleestblonde.Elleestbrune.
au masculin. Elleest petite.

Pourvérifierla bonnecompréhension de ce point de grammaireet


appliquer directement lesrèglesqui ont étévuesdanslesdeuxexercices
précédents, il est possiblede demander aux élèvesde transformer
quel-
ques-unes ou touteslesphrases du dialoguedu masculin au féminin,et
viceversa.
- ll estbeaulegrandgarçonblondsurIaphoto !
- le préfèrele garçonpetit et mince...

Pourlasystématisation
decepointdegrammaire,
sereporter
à la rubrique
Atefierlangue,page4c.

[a descriptionphysique
[activité7 reprendlesdifférentsadjectifsvusdansle dialogueet propose 7. a.ll estgrand,brun
aux élèvesde décrireà leurtour desjeunesqui sont placésdevantdes et mince.;b.EIleest petite,
miroirsdéformants. Leurlaisser
quelques minutespourassocier,
pardeux, blondeet grosse.;
lesadjectifsaux images. Pourla miseen commun,lesinciterà formuler c.Elleestgrandeet mince,
leursréponses avecdesphrases : ll estgrandet mince. rousseet belle.

Cette activité de productionpermet de revoirà la fois la descriptionphysiqueet la négation.


Inviterlesélèvesà observer l'illustrationde Théoet Léon,puisproposer à un élèvevolontaire
de penserà un
camarade de la classe, sanspréciser de qui il s'agit.Lesautreslui posentdesquestions relatives
au physique
decettepersonne, pourdevinerqui c'est.lélèvevolontaire doit répondre pardesphrases complètes,
affirmatives
ou négatives. ll estdoncimportantquelesquestions soientfermées (laquestion intonative
a étévuedansI'unitéz):
- ll estbrun ?
- Non,il n'estpasbrun.
- ll estpetit ?
- Oui,il estpetit.
Quandla classe a trouvédequi il s'agit,
continuer l'activitéavecun autrevolontaire, ou demander à lélèvequi a
trouvéla réponse de penserà sontour à un camarade de classe et de répondre aux questions de la classe.
S'assurer quetouslesélèves participent enfaisantposerlesquestions à tourde rôledansla classe,
ou en créant
deséquipes danslesquelles chaquemembredoit poserunequestion à tourde rôle.
Pourvarierun peu,on peutégalement demander à l'élève
volontaire de ne faireque desphrases à la forme
négative pourfairedevinerla personne à qui il pense:
- Ellen'estpasgrande,ellen'estpas
française,ellen'estpasrousse, ellen'estpasblonde...
&'*#ffi*FeftCr
GCeclrr***r æ#-SW
ffiffiSf#s

0 Commencerpar observerle titre et la photo de la page38,et demander


déjà le mot racisme
aux élèvesde répondreà la questionr. lls connaissent
vu dans la double page précédenteet n'aurontdonc pas de difficultéà
t. a.

repérerde quoi traite le document.

Expliqueraux élèvesce qu'estun slogan: une phrasecourteet qui attire ou étrangers,


z. " Français
l'attention,facilement mémorisable,qui résumeune idée.Lessloganssont un copain= uncopain,;
très utilisésdans la publicitéou dans les manifestations. Leurdemander a Noirsou Blancs,Toi= Moi r;
ensuitede trouverlestrois slogans anti-racistes
de de la page38,
l'affiche touségaux,.
a Tousdifférents,
sans lire lesdeux textesdu basde page (exercicez). On peutéventuellement
Lirecollectivementle texte situé sousla photo (,,Tu as quel âge ?...") et considéreraussiletitrede
s'assurer de sa bonnecompréhension. Demanderaux élèvesd'expliquerà la pagecommeun slogan:
qui s'adressecette page (auxjeunes de rc à t6 ans),et à quoi elle nous a Différents
et copains! "
invite (d proposerdesslogansdans le cadre de Ia semainenationale contre
Ie racisme).

Solutions
lnviterensuitelesélèvesà lire silencieusement lesdeux textesdu basde
la pageet à réagirsurce qu'ilsont compris.Leurposeréventuellement des 3. a.faux (ellehabiteà Tokyo,
questionspour s'assurer de la compréhension globaledesdeuxtextes: aulapon);b.faux(elleo
- Qui écrit ? (Marion et Paul et Martin.) descopines japonaises);c.vrai.
- À qui ? (Au Mog'.)
- Pourquoi? (Pourproposerun slogan contre le racisme.)
Demanderaux élèvesde lire par deux les affirmationsde I'activité3 et de
déterminersi ellessont vraiesou fausses.Pourla mise en commun,leur
demanderde justifier leurs réponsesen citant le texte quand ils consi-
dèrent qu'une phraseest fausse.Éventuellement, si certainsélèvesne
comprennentpas,ou n'arriventpasà justifierleur réponse, poserdesques-
tions supplémentaires afin de lesguider(OùhabiteMarion ?).
Proposer à desélèvesvolontairesde lireà nouveaulestextesà hautevoix
et s'assurer de la bonnecompréhension de la page.

qryqei
Solutîons
Passer à l'activité4. Lesélèvesdoiventdifférencier le sloganau masculin
de celuiau fémininpourpouvoirlesassocier à leurillustration respective.| +.".,,;u.r.
Pourcommencer, demander auxélèves si lesillustrationsr et z représen-
tent desfillesou desgarçons. ll estégalement possible de leurfairedécrire
lesadosde la photo:
- lly a combiendegarçons7Et defilles ?Commentils/ellessont ?
- Il y a trois
filles. Unefille est noire, unefille est blanche,unefllle est
japonaise/ chinoise/ asiatique...
Lesinviterensuiteà associer chaquesloganà un dessinet dejustifierleur
choix.Ladiftérence de genredesadjectifsleurpermetde fairecetteasso-
ciation(féminin/ masculin).

les articlesdéfinis et indéfinis Solatîons


[activité5 a pourbutde mettreen parallèle lesarticlesdéfiniset indéfinis 5.a.un-le;b.une-la;
et d'insistersur leursenset la différence d'utilisationde cesdeuxtypes c.des- les.
d'articles.
Commencer pardemander auxélèves de compléter lesphrases
deI'exercice 5 à I'aidedestextesdeMarion, et dePaulet Martin.llsconnais-
sentdéjàlesarticles indéfinis(Unitéo) et lesarticlesdéfinis(Unitér).llsvont
découvrir en plusl'articleindéfini. deso.Lesfaireréfléchirà la différence
desensentrecesdeuxtypesd'articles dansunemêmephrase.
[articleindéfiniintroduitune partied'unensemble, qu'onpeutcompter
(Paula un prof africainfpasdeux]),ou désigneun objetou unepersonne
dont on parlepourla premièrefoisQhidescopines japonaises).
farticledéfini,au contraire, introduitun mot donton a déjàparlé,ou un
mot déterminépar un complémentdu nom (/eslogande la classe,Ies
copines de l'école).llest aussiemployé pourintroduire unegénéralité (/e
racisme),ou pourmettreenévidence un nomconnu,parcequ'ilestunique
(laFrance,le soleil,lajournéecontrele racisme).
Dansla phrasea,parexemple, Paulet Martinont un profafricarn: I'article
indéfinia unevaleurd'adjectif numéralet c'estla première occurrence du
mot prof.
Cbstle prol de maths: ici,le nom est complétéd'uneinformationqui le
rendspécifique, c'estpourquoi il estintroduitparI'articledéfini.
Letableaude l'exercice
5 récapitule
et classelesarticles
définiset indéfinis.
ll permetd'avoirunevue d'ensemble et de reprendrelesexemples déjà
citésdanslestextes.
Pourlasystématisation
decepointdegrammaire,
sereporter
à la rubrique
Atelierlangue,page40.

L'accorddes adjectifs(singulier,pluriel)
Uexercice6 permet, après observation des textes de la page 38, de 6. Mascufin pluriel: noîr5
comprendrela formationdu plurieldesadjectifsen français.De mêmeque blancg.
lesadjectifss'accordent au masculinou au féminin selonle mot auquelils Fémininpfuriel : dffirente2.
se rapportent,ils s'accordentaussiau singulierou au pluriel.
Demanderaux élèvesde remplirle tableaude I'exercice 6 en s'aidantdes
textesde la page38.lls vont être capables, en complétantle tableau,de
remarquerla différenceentrele singulieret le plurielde quelquesadjectifs.
Leurdemanderd'observerle tableauet de déduirela règlede formation
des adjectifspluriels.La plupart du temps,il suffit d'ajouterun s à l'adjectif
au singulierpourformer le pluriel.
Faireensuiteobserver le tableauN'oubliepas! qui indiquelesprincipales
exceptions à la règledéduitedansI'exercice la formede I'adjec-
6. Parfois,
tif au pluriel
est très de
différente celledu pour
singulier lesmotsmascu-
lins,maisle plurieldesadjectifs fémininsesttoujoursrégulier, c'est-à-dire
formésurla basedufémininsingulier + s.
On peutalorsreprendre lesslogansde la page38et proposer de lestrans-
formerau féminin : Françaises ou étrangères, une copine= une copine;
Toutesdifférentes,toutes égales;Noiresou Blanches,Toi= Moi.
Crâceautextede Marion,lesélèves sonten mesure detrouverleféminin
d'étrangeret de copains.
ll est possible de fairede mêmeaveclesslogans 4 en en
de I'exercice
changeantle genre(Onestdifférentset égaux;Noiresou blanches, rousses
ou brunes,toutes copines !)

decepointdegrammaire,
Pourlasystématisation à la rubrique
sereporter
Atelierlangue,page40.

Ltâgeet les nombresde ro à zo


Lachansonde I'activité7 proposed'apprendrelesnombresde ro à zo de manièreludique.Ellea égalementpour
but de revoircommentdemanderl'âgeet y répondre.
Faireécouterune premièrefois la chansonsanslirela transcriptionet demanderaux élèvesce qu'ilsont compris
(tu as quel ôge,sondage,moi,j'ai, différents...). Écouterune nouvellefois la chansonen invitant cette fois les
élèvesà lire là transcriptionet leur demanderde repérerlesdifférentesréponsesà la questionrelativeà l'âge.
- Quel verbe est utilisé ?
C'estle verbe. avoir> : insistersur ce fait, car si c'estle verbe. être , qui est utilisédans la languematernelle
des élèvespour exprimerl'âge,ils risquentde se tromper.Faireremarquerégalementqu'on ajoute le mot ans
aprèsle nombrepour indiquer |âge.J'aidouze*estune phraseincorrecte. Attirerenfln I'attentiondesélèvessur
le fait que lorsqu'unnombres'écriten deux mots,ceux-cisont reliéspar un trait d'union(dansles nombresde
type < dizaine+ unité ,). Écouterla chansonplusieursfois afin que lesélèvesmémorisentbien les nombreset
soientcapablesde chantersanslire la transcription.
On peut ajouter comme précisionle fait que six mois se dit et demi (= ilz année.Attention !cette expres-
sion n'estpas utiliséeen françaisl).On dnaj'ai douzeans et demi.À l'âgedes élèves,ce détail peut avoirson
importance.
Poserla questionà différentsélèvesde la classepour leurfairepratiquerla réponse:
- Tuas quel âge ?
- J'qi...ans.
proposeréventuellementune activitéu à la chaîneD pour faire pratiquerla questionet la réponseà un maxi-
mum d'élèves:
-Tu as quel âge,Anna ?
- J'si douzeans.Et toi, Robert,tu as quel âge ?
- l'ai douzeans et demi.Et toi, Matthew...

Solutîons
Cetteactivitéreprendles principaux contenusde la doublepageet I

proposeauxélèves - txemple:Bonjour,
décrireun petittextesurle modèledeceuxdeMarion I: - 8. on a douze
et proposent ! ans et on est au
élèves collège
et dePaulet Martin,danslequelilsseprésententrapidement
deux ou trois Cervantes à Madrid.On a
un slogancontrele racisme.Formerdes groupesde
cetteactivité8. descopains étrangerssympas,
élèvespourréaliser
on n'aimepasle racisme.
Voiciun slogan: rrLeracisme
c'estnul, lesdifférences
c'estcool ! l

{J$?d*dl
Ætç*trw**mgffiG pssf#$##-@tr
Commevu précédemmentdans les rubriquesGrammaire,les exercicesde cette pagepeuvents'effectuer
au
moment du travailsur le point de grammaireen question.

Lesexercicesr à 3 permettent d'insistersur les basesde la formation de la


négation: la forme et la placedesdeux partiesde la locutionne...pas.
Solutîons
@ fexercicer permet tout d'abordde systématiserI'utilisationde ne ou n'en
fonction de la premièrelettre du verbe. r. a.n'; b.n'; c.ne; d.n'; e.ne;
f. n'.
-ô.
fexerciceza,quant à lui,a pour but de retrouverI'ordredesmots dansune za.a.Jenesuispasgrandet
\r7 phrase négative.Pour ce deuxième exercice,demanderaux élèvesde blond.;b.Nicon'estpasgros.
travaillerpar deux et de recopierlesréponsessur leur cahier.Lacorrection
se fera collectivementaprès l'écoutedes phrases(exercicezb).On pourra Transcrîptîon
enfin proposerà desvolontairesdécrireau tableaulesphrasesdictéespar
leurscamarades. zb. a.Jene suispasgrandet
blond.;b.Nicon'estpasgros.

Solutîons
fi Unefoisvue I'utilisation
de ne ou n'en fonctionde la premièrelettredu
\f verbeainsiquela placedesdeuxpartiesde la locutionne...pas,il s'agira, 3. a. Rémiet Niconesontpas
pourlesélèves,dansI'exercice3,de transformerdesphrases affirmatives chanteurs.; b.Mai'an'estpas
en phrases
négatives. blonde.;c.Mai'aet Zoé
n'aimentpaslesgarçons bruns
et petits.;d. Rémin'estpassur
la photo.

Lesexercices
4 à 6 reviennent
sur l'accorddesadjectifsau fémininou au
masculin.
^ Solutîons
f , n-
DansI'exercice
4, il s'agitpour lesélèvesde choisir,parmiceuxqui sont
- proposés,
le nomou pronomcorrespondant augenrede l'adjectif
qui suit. 4. a. Elle; b. un copain;
: c. Mai'a; d. Legarçon.
-
5 propose
Lexercice de releverlesdifférentsadjectifsdu texteet delesclas- 5. Adjectifsmasculins: africain,
serselonleurgenre(masculin ou féminin). marocain,mince,gentil.
Adjectifsféminins : grande,
brune,espagnole, gentille.

[exercice6 est un exercicede discriminationoraledu féminin et du mas-


culin(enfonctionde laconsonne finalemuetteou sonore). Demander aux 6. a.Tues blonde.;b.Tues
élèvesde préparer deuxpetitspanneaux A et B correspondant respec- français.;c.Tuesgrand.;d.Tues
tivementau masculin et auféminin(ilspeuventréutiliser ceuxdesunités petite.; e.Tun'espasdifférente.
précédentes). Lorsde l'écoute,ils lèventle panneaucorrespondant à ce
qu'ilsont entendu.Passer éventuellement l'enregistrement unedeuxième Solutîons
foiset fairerépéterlesphrases auxélèves en veillantà la bonnepronon-
ciationdu fémininet du masculin desadiectifs. 6 . a .P a n n e a u
B ; b .P a n n e a A
u;
c. PanneauA; d. PanneauB ;
e. PanneauB.
Les exercices7 à 9 permettent de renforcerla différenciationentre les
articlesdéfiniset indéfinis,en complémentde la page39.
Solutîons
-. entreun nomparmid'autres
Iril 7 met l'accent
[exercice surladifférenciation
- (introduitparun articleindéfini) du I z . a . t a; b .u n; c .l e ; d .u n e;
et un nomdéfiniparun complément
i nom(etdoncintroduitparun articledéfini). I e.un;d.le.
i
fi quel'article
8 rappelle
tlexercice unegénéralité
définipeutdésigner ou un 8. a. des; b. les; c. des,les;
V nomsuivid'uncomplément du nomet dontcen'estpasla première
occur- d. les; e. des.
rence.Cesdeux utilisationssont misesen parallèleavecl'articleindéfini
pluriel des.

demanderaux élèvesde réfléchir,


Pourcesdeux exercices, par deux,à leurs
réponseset procéderensuiteà une correctioncollective.

fi OansI'exercice9,il s'agitpourlesélèves ledialogue


decompléter avecdes 9 . a .l e ; b .l e s ; c . u n e ; dl a
. ;
V définisou indéfinis.
articles e. le,une,la,des; f. le.

i:i:..llji l

:,:l r::ill
']i.]:l

Lesexercices ro à r3 reviennentsur I'accorddes adjectifsau plurielmais


Transcrîptîon
a u s s ai u m a s c u l i ne t a u f é m i n i n . ro. r. Différent/ Différents
I ;
b.CrandeI Grandes;
A Lexercicero a pour objectifde faireremarqueraux élèvesque le s final du I c.Français I Français;
v plurieln'estjamais prononcé,et qu'il est donc impossiblede différencier I
I d. Noir/ Noirs/ Noire/ Noires.
I l'adjectifau singulierou au pluriel par une simpleécoute.La quatrième
phrasede I'exercice rappelleégalementque le e final ne se prononcepas. SolutÏons
Ainsi,l'adjectifnoir se prononcede la même manièrequelsque soient le ;-----
genreet le nombre.Demanderaux élèvesde répéterles mots de l'enre- ! ro. Non,il n'ya pasdedifférence
gistrementet de noter si, oui ou non, la prononciationest différenteau ! entrele singulier et le pluriel:
s i n g u l i eer t a u p l u r i e l . ! les neseprononce pas.Seule
; la différence entreleféminin

o Pourlesexercices1r et 12,demanderaux élèvesde compléter,par deux, i et le masculin


j sauf pour c
sefait entendre,
noir/ noire'r.

e
les phrasesavec la terminaison (exercice n) ou l'adjectif (exercice
tz)
correct(e). I n.a.blondes,brunes,roussesl
I u.ainerents; c.égaux.
I rz. a. belles,grandes, blondes
| (ou belles, blondes, grandes) ;
! b. noir ; c.japonaise ; d. blancs,
! noirs,différents, égaux(ou
! noirs, blancs, différents, égaux).
DansI'exercice r3,il s'agitpour lesélèvesde compléter le texte donné avec ! 13. africaine, différente, grande,
les adjectifsproposésen les mettant à forme qui convient,c'est-à-direen j belle,grand,petits,rousse,
proposantparfoisun accorden genreet/ou en nombreavecle sujet. I sympa,différents.

Cette chansonpermet de travailleren phonétiqueun point qui a déjà


été abordédans les activitésliéesà I'accorddes adiectifs: les consonnes
finales.Se prononcent-elles
ou pas?

Faire écouter une premièrefois la chanson en demandant aux


élèvesde lire la transcription(activitét4).

--- -
#;;*d;-
Lesinviterensuiteà lirela consigne
Solutîons
de I'exercicer5.llexpliquersi néces-
saire.ll s'agitpourlesélèvesd'observer lesadjectifs qui sonten couleur 15.Non,on ne lesprononce pas.
dansla transcription de la chanson et de déterminer si la consonne finale C'esttoujoursle caspourles
seprononce ou non. et x marquantle pluriel,
Écouter unenouvelle foisla chanson et demander auxélèves de répondre et la plupartdu tempspour
à la question. lls peuventensuiterepérer si lesadjectifssontau singulier le f et le d en fin de mot.
ou au pluriel.Certains sontau pluriel,d'autres au singulier maisdanstous
lescas,pour lesadjectifsprésents dansla chanson, lalles consonne(s)
finale(s)est/sonttoujoursmuette(s). Insistersurcefait et fairerépétersi
nécessaire certainsadjectifsde la chanson parlesélèves.

Pourclorel'activité,
écouterune dernièrefois la chansonet inciterles
élèves
à chanteren soignantleurprononciation.

€*m*****G*$çx*r p##€sæ
Lesactivitésproposées
danscettepagepermettentdetravaillerlesactesde parole
et lesobjectifs
communicatifs
vusdansI'unité.
Solutîons
a.2;b.3;c.t;d.4.

Proposition
: Legarçonminceet rouxaimeunefille blonde.Lafille petite
et bruneavecdeslunettesn'aimepasle garçonroux.Legarçongrandet
brunaimela fille petiteet bruneavecdeslunettes.

Propositions
: t.Tuasquelâge?J'aidouzeans! ; z.Tuaslo ans? Non,j'ai
rr ans.;3.Vousavezr8 ans? Non,nousavons16ans!

Æm pffis€ @s

Contexte
Dansla planchede BD proposée, lescopainsde Rémilui demandentde décrirela fllle idéalepour I'aiderà la
trouver.ll décritdonc une fille,maistrès vite,sescopainsréalisentqu'il est en train de faire le portraitde Julie,
alorsqu'il avaitpromisde ne plus parlerd'elle!
Expliquer rapidementle sensdesmotslescheveux,les yeux el la peau,en
montrantla partiedu corpsen question. Seulscesmotssontutilespour
I'instantpourrépondre aux questions posées. Lesautresmotsou phrases
serontexpliqués plustard.
En le
effet, fait de pouvoircomprendre la BDet
répondre aux questionsde manière autonome peut rassurer les élèves et
leurdonnerenviede progresser. S'ilsdemandent le sensdu mot couette,
parexemple, legestedeRémiet rappeler
leurfaireobserver lesensdu mot
cheveux (unecouette,aussiappelée( queuede cheval>,est unecoiffure
consistant à attacherdescheveux longssurI'arrière de la tête).Inciterles
élèves,enparticulierdanslespagesBQà s'aider au maximumdu contexte
et desattitudesou gestesdespersonnages pourfaciliterla compréhen-
sionde motsinconnus.
Solutîons
o à
Demanderaux élèvesde lire la BD et de répondreaux questionst à 4 par
deux. Pour la mise en commun,quelquesvolontairespeuventproposer
leursréponsesque lesautresélèvesde la classevalidentou corrigent'
r. b.
2. C.

^ Expliquerenfin les trois dernièresvignettesde la BD et demanderaux 3. a. vrai ; b.vrai ; c. faux ;


élèvesde fairedes hypothèses en languematernellesur le personnage de d. vrai.
ït
Julie. 4. Jevous promets; je vous
- PourquoiRémi est-ilemborrasséquand sesamis comprennent qu'il est en jure.
train de parler de Julie ?
Attirer l'attentionsur le fait que Rémiest amoureuxde cettefille et qu'il
n'arrivepasà penserà quelquechoseou quelqu'und'autre,ce qui énerve
s e sa m i s .
Proposerà des élèvesvolontairesde relirela BD en " jouant " lesrôlesde
Rémiet de son copain,en soignantparticulièrementla prononciationet
I'intonation.
Cette page a pour objectif d'évaluerles élèvessur ce qu'ils ont travaillé
dans l'unité.Un Mes mots thématiquereprenantles mots importantsse
trouve en bas de pageafin de les aider.ll est possiblede réaliserce bilan
comme un devoirsur table pour les partiesde compréhension écrite et
orale et de productionécrite.Pour cela,
demanderaux élèves leurs
d'écrire
réponsessur une feuilleet la leur ramasserpour la correction.

C$*'*t**rG*çft 4#-4s
ff#srdps

ffmÊ*é ry
Cettedoublepageproposeune premièreprésentationde la Francophonie
et despaysfrancophones lesplusreprésentatifs ainsique de quelquester-
ritoiresfrançaishorsde . France>.Demanderaux élèvess'ilsconnaissent
le mot Francophonie > et si oui,ce qu'ilsen savent.
"
Solutîons
Çl eroposer
auxélèvesde regarder
la cartedu mondeet lespaysfrancopho-
!7 nesreprésentés.
Demander à unélèvevolontaire
deciterlescontinents
où r. La régionde Québec,le
se trouventcespays.Pargroupesde trois ou quatre,lesfaire réfléchirsur grand-duchéde Luxembourg,
lespaysoù le françaisest < languematernelle' et leurdemanderde lister la principautédAndorre,
cespayssur leurcahierpour répondreà la questionde I'exercice r. procéder la principautéde Monaco,
à une correctioncollective.Ne pas hésiterà leur expliquerque,dans les la Suisse,la Belgique,le Val
autrespaysdits r francophones ,, la languefrançaisepeut être une langue dAoste.
officielle(administrative)
ou une langue de partage) grâceà laquellela
"
langueet la culturefrançaises sont valorisées.

fl O.r"nder ensuiteà différents élèvesde lirelesprésentationsdesquatre z. a. Mahdi,(Sénégal) Dakar,


t7 adolescents. Vérifierla compréhensiondes motset leurdemanders'ils le football, PatrickVieira;
connaissent lespersonnalités
citées.
Inviterlesélèves
à recopierletableau b.Julie,(Belgique)Bruxelles,
de l'exercice
z dansleurcahieret,pargroupes dedeux,à le remplir.
Inviter lesgaufres,Tintin ;
lesélèvesà s'aider
d'unecarte.Procéderensuiteà unecorrectioncollective. c. Pierre,continentaméricain,
(Canada) Québec,Ia chanson/
!f eourI'exercice3,demander auxélèves d'observer lesquatrephotoset de CélineDion;
Y décrirebrièvementce qu'ilsvoient en languematernelle ; puis leur d. Nadia,(Algérie)Alger, le Rail
demandersi on peut trouverces paysages en France. Leurexpliquer Khaled.
ensuitele sensde " département d'outre-mer D et inviterlesélèvesà 3. r. LaGuadeloupe;
découvrir,
individuellement,lesnomsdesquatredépartements français z. LaMartinique;3. LaGuyane;
d'outre-meren utilisantlessymboles (chaquesymbolecorrespond à la 4. La Réunion.
mêmelettre).Procéder à unecorrectionau tableauen situantcesîlessur
unecarte.On pourraensuitedemander aux élèvessi leurpayspossède
aussidesterritoires
horsde sesfrontières
et de leslocalisersurunecarte.
F*$**e peftx*t pwgræ
6S
Cettepagea pour objectifd'évaluerlesélèvessur ce qu'ilsont travaillédans I'unité.Un Mes mots thématique
reprenantles mots importantsse trouve en bas de page afin de les aider.ll est possiblede réaliserce bilan
comme un devoirsur table pour les partiesde compréhension écriteet oraleet de productionécrite.Pourcela,
demanderaux élèvesd'écrireleursréponsessur une feuilleet la leur ramasserpour la correction.

DansI'activité r, il s'agitpourlesélèves de reconnaîtreun personnage des-


sinéà partirde la description physique qui leurest proposée dansl'enre- elle
Frédérique,
Elles'appelle
gistrement. Inviterlesélèves à bienobserver lestroispersonnages et éven- estgrande,minceet blonde.
tuellement à lesdécrire oralement.
- a. Elleestgrande,elleestblonde,etc.
Faireécouterune première fois l'enregistrement qui permetaux élèves
d'éliminer un ou deuxpersonnages. Proposer unedeuxième écouteafin
qu'ilsconfirmentleurchoix; lesinciterà noterquelquesinformations
entendues. Demander à quelques élèvesde répondre à la questiont et de
justifierleurréponse en citantde mémoirelesmotsentendus qui lesont
aidês(elle,blonde,etc.).

Gompréhensionécrite
Solutîons
Cl C" petittexte reprendla descriptionphysique, l?ge et Ia négation. Les
V élèvesdoiventassocier I
un prénomet un âgeà chaquegarçonreprésenté z. a. Manu,douzeans et demi ;
I sousletexte. b. Hugo,treizeans ;
i Leurdemander de lire[etexteplusieursfoispourfairel'activitéz. Passer c.Tom,douzeanset demi.
, dansles rangset aideréventuellement lesélèvesen difficultéen leur
: posantdesquestions(Legarçonrouxne s'appelle pasTom.Legarçon(a)
. {appelleTom? Pourquoi?).Leurproposerdans un premiertemps de
I comparer leursréponses aveccellesde leurvoisin(e)et,si ellesdiffèrent,
d'arriverensembleà une correction. Corrigerensuitecollectivement.
Demander auxélèves deciterletextepourjustifierleursréponses.

Expressionorale
llactivité3 est à réaliserà deux.Dansun premiertemps,demanderà chaqueélèvede dessinerun personnage de
son choix.Formerensuitedes paires.Chaquemembre d'une pairedécrit le personnagequ'il a dessinéà son
camarade,qui le dessineà son tour. Exemple:C'estunefille,elleestgrande,elleestrousse,ellea une couette,elle
estgrosse.Comparerles deux dessinscensésreprésenterle même personnageet noter les différences:
ll n'estpas blond, il est brun !

Expressionécrite
Uactivité4 peutêtrefaiteen classe ou à la maison. ll estpossible de demander auxélèves leurproduc-
d'écrire
tionsurunefeuillequiseraramassée parla suiteet quele professeur corrigerade manière individuelle.
Exemple:
Takeshi,
ll s'appelle il estjaponais,il habiteà Tokyo.ll estpetit,il n'estpasgros,il estbrun,il a lesyeux noirs.
estréalisée
SiI'activité enclasse, proposer auxélèves desecoévaluer pardeuxavantde proposer à quelques-uns
de lire leur production à la classe.Ramasser ensuiteles textes pour une correction individualiséeet une
vérificationde I'orthographe notamment.

jJsJ9S *

etu
F*ro*oJ* fnrh;l**
w

SwwpGwsç p#s# 4p

Cetteactivitépermetd'introduirele thème de I'unité. langue maternellepuis attirer leur attention sur le


Faireobserverla pageaux élèves.Leurdemanderde titre de I'unité: Photode famille Éventuellement,
" ".
réagirlibrement,en languematernelle,sur la photo introduire les mots le père, la mère, la grand-mère,
q u ' i l sv o i e n t: les enfantspour les prépareraux activitéssuivantes.
- Qu'est-cequi est représentésur Ia photo ? Écrireles mots au tableau et leur demander de
Attendre que les élèvesaient donné la réponseen retrouverà qui ils peuventcorrespondre sur la photo.
Ccç*CffiçR æmeêtpç WS-ægr
WffiSt#$

Contexte
LesquatrejeunessontchezThomas. llsvisitentsachambre. Maïa,Zoéet Rémisonttrèscurieux, ilsregardent
tout : lesDVDdeThomas, sesphotosdefamille, etc.llslui posentbeaucoup de questions.Thomas a unegrande
famille.il a deuxsæurset un ancêtrecélèbre: LouisLumière, I'inventeur du Rémi
cinéma. et Zoé, qui sont
cousins, comparentleurfamilleà celledeThomas et la très
trouvent petite; ilsn'ont,
eux,ni frère ni sæur.

Solutîons
I Oemanderaux élèvesd'ouvrirleur livre aux pages48-49et de cacherle
V dialogue.Lesinviterà observerlesdocuments.
Dansun premiertemps,ils peuventporterleur attentionsur les illus-
trationspourdéterminer cequefont lespersonnages.
- llsregardentdesphotos.
Leurdemander le document
ensuited'observer 3.
- Qu'est-cequec'est?
Pourla réponse,lesélèveslisentlespropositions t. lls choisis-
de I'exercice
sentcellequi est correcte.ll s'agitde I'arbregénéalogiquede la famillede
Thomas,avecnotamment sesancêtrescélèbresreprésentés sur la photo
avecleur caméra: lesfrèresLumière,inventeursdu cinéma.

l\ lnviter les élèvesà faire le lien entre l'illustrationdes frères Lumièredu z. LouisLumièreest I'inventeur
19 do.r*"nt 3 et la photo du document4 présentantLouisLumière.Leur du cinéma.ll habitaità Lyonet
demander de faire des suppositionssur ce personnage(exercicez). a réaliséle premierfilm dans
: Certainspourrontpeut-êtrefaire le lien avecl'inventiondu cinéma.Sinon, cette ville.
attirerleur attentionsur la caméraillustréedansle document3 pour leur
permettred'associer le personnage au domainedu cinéma.

Procéder à unepremière
écoutedu dialogue. Lesélèves seconcentrentsur
pendant
lesillustrations l'écoute.Leur
fairelireensuiteles questions
a et b 3.a.t;b.t.
de l'exercice
3.Pour
chaque question,
ilsdoivent choisir
la réponsecorrecte
lls peuventégalement
parmitrois propositions. s'aiderdesillustrations
pourrépondre.

Avantde passerunedeuxième fois I'enregistrement,demander à un ou 4. a.vrai; b.faux (Thomasn'a


plusieurs élèvesvolontaires de lireà haute voix lesaffirmations proposées pas defrère, il a deuxsæurs.)
;
dans I'exercice 4. S'assurer de la bonne compréhension des phrases. c.vrai; d.vrai.
Fractionner l'écoutepour permettreaux élèvesde se concentrer sur
chaque affirmationet leurlaisser
letemps d'inscrireV(vrai)
ou F(faux) surune
feuillede brouillon.MarquerunepauseaprèsJ'aimebeaucoup le cinéma'/
)e n'aipasdefrère./ Etlà,voilàmesdeuxsæurs. / Cestton ancêtre?- Oui!
Pourla mise en communcollective, insisterpour que les élèves
justifientlesréponses fausses avecunephrase du texte.

PourcloreI'activitéde compréhension orale,passerune dernièrefois


Lesélèves
l'enregistrement. peuvent enlever leurcacheet lirele dialogue
en même temps.
defaireensuitelireà hautevoixle dialoguepardesélèves
ll estpossible
à la prononciation
volontaires.Veiller et à l'intonation.

ryg{fd$_d
[a négation avec r. pas de n
Solatîons
Cetterubriquegrammaticale a pourbut defairedécouvrir auxélèves
une
nouvelleconstruction
de la négation:ne...pasde.llsconnaissent déjàla 5.a.J'aimebeaucouple cinéma;
négationavecne...pasetil s'agiticide comprendre
la différence
entreces b.Jen'aipasdefrère.
deuxemplois.
Demander auxélèvesde repérer dansle dialoguelesphrases contraires
à
cellesproposées
dansI'exercice 5.

fll ttspeuventensuiteobserver la différence


de construction
desdeuxphrases
V négatives(exercice6) : l'une se construitavecne...pas,et I'autreavec
ne...pas de.
Demanderaux élèvesde fairedessuppositions sur cettedifférence:
- Pourquoion utilise K ne ...pas de dans la phraseb ?
"
Lanégation avecpasde dêpendde la constructionde la phraseaffirmative,
et plus exactementde l'articledéterminantle complémentdbbjet direct
(COD).Si le CODqui suit le verbeest introduit par un article défini(le,!a,les,
/'), la phrasenégativese construitnormalementavecne...pas.
Exemple: J'aime Ie cinéma + Je4laime pas le cinéma.
Si,au contraire,le CODde la phraseaffirmativeest introduitpar un article
indéfini (un,une,des),unarticle partitif (du,de Ia, de l) ou une expression
de quantité (un, deux, trois, etc., beaucoup de, etc.) la phrase négative se
construit avecne...pas de.
Exempfe :J'aign Jrère / J'aiQggxfrères / J'ai beaucoupdeflrères --+Jerlai pas
defrère.

Faireensuiteobserverl'encadréNbublie pas !. ll rappelleque,devant un


nom commencantpar une voyelleou un h muet,pas de devientpas d'.

Pourla systématisationde ce point de grammaire,se reporterà la rubrique


Atelier langue,page 52.

Lesadjectifs possessifs
f,) Oanscettedeuxièmerubriquegrammaticale,lesélèvesdécouvrent
les
V adjectifspossessifs
correspondant
aux trois premièrespersonnes
du
singulier.
Leur demanderd'observerles items de l'exercice7 et de réfléchir,par
groupe de deux, à la personneà laquelleils se rapportent.lls peuvent
s'aiderdu texte de la transcriptionpour cela.
Leurfaire ensuiteobserverle tableau situé aprèsI'exercice 7 afin qu'ils
comprennentbien la règle.
En francais,il existe trois adjectifs possessifspour chaque personne
au singulier.lls s'accordenten genre et en nombre avec le nom qu'ils
précèdent:
- je-+ mon + nom masculin,ma+ nom féminin,mes+ nom pluriel
;
- tu r fon + nom masculin,ta + nom féminin,fes+ nom pluriel
;
- illelfe --+son+ nom masculin,sa + nom féminin,ses+ nom pluriel.

Inviterégalementlesélèvesà observerI'encadré Nbublie pas! de manière


à ce qu'ifs repèrentle changementde ma/ta/sa en mon/ton/son,lorsqu'un
nom féminin commençantpar une voyelleou un h muet suit I'adjectif
possessif (pourdes raisonsphonétiquestellesque la cacophonieproduite
par le regroupementde voyelles; exemple: Ma adresse).

Pourla systématisationde ce point de grammaire,se reporterà la rubrique


Atelier langue,page 52.
- - -.;.:: : "''
ftlês rnôti
L a f a m i l le p ro ch e
Cetterubriouerevientsur le thème lexicalde l'unité: la famille.lexercice8
permet de travaillerles mots importantsdes principauxmembresde la 8.Je m'oppelleRémi.Ma mère
famille.Pargroupede deux,lesélèvesobserventI'arbregénéalogique de la s'appelleAnne.J'ai une cousine,
famille de Rémi et lisentle texte qu'ils avec
complètent les mots proposés. cbst Zoé.[a mère de Zoé
Pourla miseen commun,demanderà un ou plusieursvolontaire(s) de lire s'appelleMarie ; cbst la sæur
à hautevoix le texte complété,puis,poserdesquestionsà la classepouren dAntoine, mon père.Zoé n'a pos
fixer le vocabulaire: de frère, doncje n'ai pas de
- O_uiest Zoé ? cousin.Voilà,chst mo famille /
- C'estIa cousinede Rémi.
- Qui estAntoine ?
- C'estle père de Rémi.

À toi l:l::l,:
;t::::,:tr:

llactivité9 a pour but de réutiliserlescontenusde la doublepageen production.ll s'agitd'uneactivitéen inter-


actionà réaliserpar deux.Danschaquegroupe,lesélèvesdoiventdessinerl'arbregénéalogique de leur cama-
rade.Un élèveposedesquestionsà I'autreconcernantsafamilleet dessineI'arbregénéalogique.
- Comment s'appelleta mère ?
-Tu as desfrèreset dessæurs? Comment ils s'appellent?
- Tqmère / ton père a desfrères et dessæurs? etc.

Inverserensuitelesrôlespour que tous lesélèvesaient dessinéun arbre,posédesquestions,


et aient réponduà
c e l l e sd e l e u r sc a m a r a d e s .
En complémentd'activité,proposeréventuellementaux élèvesd'apporterdes photosde famille pour le cours
" Oui est-
suivantet de lesprésenterà la classequi poseradesquestions.Celapermetde réutiliserI'expression
',
ce ? lesadjectifspossessifs, physique,
la description etc.
- Qui est-ceavecson chien et seslunettes ?
- C'estma grand-mère,elle s'appelleOdette,elle aime beaucouplesanimaux.
- Et qui est-ce,Ie garçon grand et roux ?
- C'estmon cousin,il s'appelleDavid.

Lej,e* dç* Ær**Cr*,


Gtm$**ç* s#-$ff
ff€trsf#s

"ff$**eg
Cesquatrefamilles,choisies pourillustrerla pagemagazine decetteunité,ont étésélectionnées parcequ'elles
se différencientpar leur style,leurorigine,et pourcouvrirun panelde genresassezvariés: historique (les
Lumière), (les
artistique Bouglione), (les
actuel Crimaldi), fictif(les
Aegirsson).
Leursmembres sontprésentés surdescartes, commedansunjeu de septfamilles.Danscejeu traditionnel,
le but
estderéussirà reconstituerdesfamillescomplètes endemandant auxautresjoueurslescartesqu'ilnousmanque.

o à ouvrirleurlivrepages5o-5ret à observer
Inviterlesélèves
voient.lls peuventreconnaître
familles.Leurdemander
lesdocuments.Leslaisserréagirlibrementsurcequ'ils
desphotosévoquantle jeu dessept
qu'ils'agitde famillespar la disposition
de seconcentrer surlesphotos.lls peuventalorsrépondre à la questionr. Leslaisser
échanger surlesfamillesqu'ilsconnaissent et lesinciterà donnerle maximumd'informations surcelles-ci.

Solutîons
Procéder à la lecturedestextes.Pourcetteétape,lire un texte à la fois.
Laisser quelques minutesauxélèvespourlirele textet silencieusement.
Leurdemanderensuitede retrouverla familleà laquelleil correspond
(exercice z).Lesaiderà fairedessuppositions :
- Dansle texte,on parled'uneBDet de Vikings.
llspeuvent facilement retrouverquellefamilleestissued'uneBDet com-
prendre le mot < vikingrrgrâceau petitsymbole représentantun casque.
Procéder de la mêmemanière pourlesautresassociationstexte/ famille:
fairelire le texte et inviterlesélèvesà fairedessuppositionsen repérant
lesmotscléspourassocier chaquetexteà lafamillecorrespondante :
-textez:cinéma,fllm;
- texte3 : Monaco;
- texte4: cirque(s'ilsne connaissent pasle mot,ils peuventprocéder par
élimination).

Pourl'exercice 3,formerdesgroupes de deuxet leurdemander de relire


@ attentivementles textes pour se concentrersur des informationsplus
précises.ll s'agitpourlesélèvesde retrouverletypede supportécritoù on
peutvoirle nomdesquatrefamilles. Avantde leurlaisserdu tempspour
répondre à cettequestion, de la bonnecompréhension
s'assurer desmots
suivantsI magazine, dictionnaire,
BD,ffiche.
Pourunecompréhension un peupluspoussée destextes,il estpossible
de
poserdesquestions auxélèves ou mêmedeleurdemander deseposerdes
questions introduitesparqui :
- Qui estIafille d'un hérosde BD?
- Qui habiteà Lyon?
- Qui estdansle dictionnaire?,etc.

l e s p ro n o ms p e rso n n e l s e t les yer bes r r êtr e l


e t r r a vo i r rr a u p l u ri e l
Solutions
Cetterubriquegrammaticale a pourbutdetravailler
aveclesélèves le pluriel
desverbesêtreet avoir et lespronomsperson i ls,elles.
nelsnous,vous, I a.r.o;b.3;c.r;d.2.
Leurdemander d'observer lesphrasesdestextesproposées dansI'exercice 4.
Lesélèvesnotentdansun premiertempslespronomspersonnels nous,
et elleset lesassocient
vous,ils auxdéfinitions
correspondantes. llspeuvent
consulterlestextespourtrouverla réponse. Cetexercicepermetégalement
de réemployer lesadjectifs possessifs
vusen doublepageprécédente.
On peut demander aux élèvesquel autre pronom personnelpourrait
remplacerla définition4. C'estle pronomon,vu en unité z. Selonle niveau
demanderéventuellement
de la classe, de transformerquelquesphrasesen
remplaçantle sujetnousparon et en conjuguantle verbecommeil se doit.
Dans un deuxième temps, attirer l'attention des élèves sur les
verbesqui accompagnent cespronomsdanslesphraseset leurdemander
de retrouver, de quel verbeil s'agit.
grâceau tableausituésousI'exercice,
Sereporterenfin à la page53pour pratiquerla conjugaison desverbeséfre
et avoir.

l e s v e r b e s ê tr rr -e r n a u p l u ri el Solutîons
Cedeuxième pointdegrammaire continue letravailamorcédansle précé-
dentsurles pronoms personnelspluriels.
ll se concentreicisurlaconjugai- i 5. Nous: organisons ;
sonplurielle
desverbes en -er. I Vous: aimez,trouvez,regardez
;
observent
Lesélèves letableaudel'exercice5 présentant laconjugaisondu i :
lls/Elles travaillent.
adorent.
verbehabiterau plurielet recherchent danslestextesd'autresverbes
construitsavecles mêmesterminaisons. lls sontfacilementrepérables
avecleursterminaisons en-ons,-ez,-ent,et lesélèvesaurontdéjàreconnu
lesverbesêtreet qvoirprécédemment étudiés.
Leurdemander de recopiersurleurcahierou surunefeuilleletableau de
cetexerciceet de lecompléteraveclesformesverbales qu'ilsont relevées.
Systématiserensuitela conjugaison desverbesen -eraveclesexercices
proposéspage53.

fltès,mots
L af a m i l l eé l a r g i e Solutîons
Lesactivitéssuivantespoursuiventle travaillexicalamorcédansla double
page précédentesur le thème de la famille.Dans l'exercice6, les élèves 6. Legrand-père(c)/ la grand-
observentle jeu et complètentles cartesavec les noms des différents mère (a) / le père/ la mère/
m e m b r e sd e l a f a m i l l e . le fils (b) / la fille (d).

llexercice7 permet de revoirle vocabulaireabordéauparavanten asso- 7.a.4ib.3;c.t;d.2.


c i a n tl e sa u t r e sm e m b r e sd e l a f a m i l l ea u x d é f i n i t i o n s .
Pourcesdeux activités,proposeraux élèvesde travaillerpar deux. Pour
l a m i s e e n c o m m u n ,d e m a n d e rà p l u s i e u r sv o l o n t a i r e sd ' é n o n c elre u r s
réponsesà la classe.Lesinciterà faire des phrasespour la correctionde
l'exercice7 :
- Mes parentssont mon pèreet ma mère (a.4).

ÀtotI
touslesconten
Afinde réutiliser usdel'unité(verbes être,avoiret en-erau pluriel,adjectifs possessifs,lexiquede
terminer
lafamille), l'exploitation
de cettedouble page avec une activité de production : l'exercice8.
Former desgroupesdetroisou quatreélèves et leurdemander deréfléchir à unefamillecélèbre qu'ilsaimeraient
présenter.llspeuventchoisirunefamillede leurpaysou uneautre,le principal étantqu'ilspuissent donnerun
maximumd'informations surelle.ll peuts'agird'unefamillefictive, tiréed'unlivre,d'unesérietéléou d'unfilm
(lafamilledeHarryPotter,lafamilleAdams), historique (quelques grandes famillesroyales)ou actuelle (lafamille
royaledAngleterre,lessæursWilliamsautennis...).
Leurlaisser quelquesminutesde préparation en lesincitantà prendre desnotessurlesdifférentes informations
qu'ilsvontprésenter.Pendant cetempsdepréparation, passer dans lesgroupes pour lesaider à trouver desinfor-
qui
mationsreprésentatives leur permettront ensuite de fairedeviner aux autres de quelle famille il s'agit.
Vérifierlesliens
de parentéet lesverbesqui peuvent êtreutiliséspour la présentationdes informations.
- IlshabitentenAngleterre.tlssontquatre: l'oncle,la tante,le cousinet le héros.Lesparentsdu hérossontmorts;
il a despouvoirs
magiques maispassesoncle,tanteet cousin, etc.(lafamillede HarryPotter).
Lorsque touslesgroupessontprêts,ilsprésentent
oralement leursinformations quitentededeviner
à la classe
dequellefamilleil s'agit,
en posantdesquestions si nécessaire.
- Est-cequeIehérosestdansuneécolespéciale?Est-cequ'il aimesoncousin?
de rendrecetteactivitéplusludiqueen comptantlespoints: le groupequi a découvert
ll est possible le plus
grandnombredefamillesprésentées parsescamarades a gagné.

Ætç**çæ
**mg*ç ps$#s $#-ss
Commevu précédemment danslesrubriques decetterubriquepeuvents'effectuer
lesexercices
Grammaire, au
en question.
momentdu travailsurle pointdegrammaire

Solutîons
lexercicer permetdevérifierquelesélèvesont biencomprisla différence
d'emploientrepasle/la/l'/leset pasde/d'.Leurlaisserquelquesminutes r. a.pasde ; b.pasd';
pourchoisirla formenégative desphrases,
correcte ou
individuellement c.pasle ; d.de ; e.de ;f. de.
pardeux,avantde procéder à la miseen communau tableau.5icertains
élèvesnbnt pasréponducorrectement,faire observer laformeaffirmative
decesphrases :
- Rémia unecaméra-+ pasde
- Mon onclea un enfant--->
pasd'
- J'aimele cinéma+ pasIe

DansI'exercice z,il s'agitde produire desphrases, dansun premier temps z.a. a.J'aiune caméra./
soità laformeaffirmative, soità la formenégativeavecne...pasde/d'(za) Je n'ai pasde caméra.;
et dansun deuxième tempssoità la formeaffirmative, soitavecla néga- b.J'aides lunettes./ Je n'ai pas
tion simple(ne...pas)(zb). de lunettes.; c.J'aiun grand
Laisser lesélèveslirelesquestions et y répondre parécritsurunefeuille. frère./ Je n'ai pas de grand
Puis,faireuntourde laclasse enalternant lesquestionspourchaque élève: frère.
- Eva,tuasunecaméra? z.b. J'aimele cinéma./
- Non,je n'aipasdecaméra. Je n'aimepas le cinéma.;
- Brian,tuaimesleschiens? b.J'aimeleschiens./
- Oui,j'aime leschiens. Je n'aimepas leschiens.;
Siun élèven'apasutiliséla négationcorrecte, lefairecorrigerparla classe c.Je n'aimepasle racisme.
et demander à un élèvevolontaire d'expliquer qui a étécommise.
I'erreur

Cetravailde systématisation sur lesadjectifspossessifs


se fait en deux
temps.lexercice 3 concernelesdeux premières personnesi mon,ma,mes,
ton,ta,feset l'exercice
4 seconcentresurlatroisièmepersonneison,sa,ses.
Solutions
Demander auxélèves de lire,pardeux,letextede la bullede l'exercice
3 et
@dbbserver lesillustrations.llsdoiventclasserlesobjetsdanslesdifférents
du
3. Mon : arbregénéalogique;
Ma :BD; Mes: lunettes;
sacslégendés mon,ma,mes,ton,ta, tesen fonctiondesinformations
texte.Lesinviterà reproduire surunefeuilleletableausuivantà compléter: Ton:lîwe;Ta : caméra;
Ies: DVD.
Mon Ma Mes Ton Ta Tes

demanderà un ou plusieursélèvesd'énoncer
Pourla correctioncollective,
lesréponsesen faisantdes phrasesde ce type :
- Cèst mon arbre généalogique,c'estton livre,etc.
Solutîons
Dans I'exercice4, il s'agit de compléter les phrasesreformuléesavec
I'adjectifpossessifcorrect.Lesélèvespeuvent égalementtravaillerpar
d ta n su n p r e m i e rt e m p s p o u r
d e u x p o u rc e t e x e r c i c eo,u i n d i v i d u e l l e m e n
comparerensuiteleursréponses aveccellesde leurvoisin.Lorsde la correc-
tion collectivede cet exercice, il est important de repérerles erreursdes
élèves.Veillerà ce que tous aient bien comprisque l'adjectifpossessif
s'accordeen genreet en nombreavecIe nom qu'il précèdeet non pasavecle
( p O S S e S S e UDT.

al llexercice 5 proposeaux élèvesde compléterlesphrasesdonnéesavecdes 5. a. ma ; b. mes ; c. sa,ses.


Y adjectifspossessifs. Cesderniersferontappelau trois premièrespersonnes
i du sujet (je, tu, il/elle).

les pronoms personnelstoniques


6 et 7 permettent
Lesexercices surlespro-
un travailde systématisation
nomstonioues.
Solations
o 6,il s'agitpourlesélèves
Dansl'exercice
pronom tonique.
desphrases
decompléter avecun
6. a. toi ; b. nous; c. moi ;
d. moi : e. eux.

o Elle
7 permetdetravailler
llexercice
sujetet pronompersonnel
propose en outreun
toniqueen proposant
travail
sur lesverbesen
entrepronompersonnel
la différenciation
uneactivitélacunaire.
-er quelesélèves
auront
7. - BonjourMarie ! Çava ?
Je suisavecHenri,mon frère.
ll regardeun film.
-
à compléter. Çava,merci.Tu aimesles
films d'horreur? Moi,je
déteste !
- Oui,ladore I Émilieet Pierre,
eux,aiment aussilesfilms
d'horreur,maisÉmilie,elle,
préfèrelesfilms romantiques.
- Et vous,vousaimezlesfilms
romantiques?
- Ah non,quellehorreur!

Lesverbêt r être rr et tcavoit rr au pluriel


Solutîons
lexercice 8 a pour but de faire reconnaîtreaux élèves les différentes l
;ormesconjuguées desverbesêtreet avoirau pluriel.Leurlaisserquelques I 8. sommes,avons,sont,ont,
minutes,par deux, pour retrouverles formes verbalesdans la grille et i avez,êtes.
compléterlesphrases.
reproduirela grilleau tableauet entourerlessixformes
Pourla correction,
'rerbales.
Demanderà un ou plusieurs élèvesde lireà hautevoix lesphrases
complétées.
Transcrîptîon
-exercice9 est un exercicede discriminationorale.Il permet de travailler
a différencephonétiqueentre les verbes être et avoir à la troisième I S. ". llsont un ordinateur;
t r o b l è m eà c a u s ed e l a l i a i s o ne n t r e
, e r s o n n ed u p l u r i e lq, u i p o s es o u v e n p b.Ellessontsæurs;
's/elleset ont (prononceril-z-ont / elle-z-ont). c.llssontde mafamille;
Jemanderaux élèvesde recopiersur une feuille le tableaude I'exercice, d. Elles ont unchien.
:rris de se concentrersur l'écoutedes quatre phrases.lls cochentla case Solatîons
:crrespondante selonqu'ilsentendentle verbeêtreou le verbeavoir.Pour
: correction, écouterune deuxièmefois l'enregistrement et insistersur la 9. a.ont ; b.sont; c.sont;
aisonde ils/ellesont. d.ont.

lans l'exercice to, il s'agitpour lesélèvesde compléterlesphrasesdonnées ro. a. sont ; b. ont ; c. sont ;
: rec le verbe. être " ou Ieverbe< avoir>. d. avons,as ; e.sommes,êtes.

g
#srËf*$
ll est importantde leurfaireremarquerque le s peut se prononcerde deux manièresselonsa placedansle mot
ou dans la phrase.À I'intérieurd'un mot, il se prononcetoujours[s] sauf lorsqu'ilest placéentre deux voyelles
(cuis,ine,
mai5on),dansce cas,il se prononce[z].
Lorsquele s est situéen fin de mot, il ne se prononceen généralpas,saufquand il est à la fin d'un déterminant
(les,des,mes...)ou d'un pronom personnel(nous,ils,...)précédantun nom ou un verbe commençantpar une
voyelleou un h muet. Dansce cas,on fait la liaisonentre les deux(les-histoires, nous*habitons,vous-aimez,...).
Enfin,le double s permet de prononcerle son [s] entre deux voyelles(bandesdes;lnées, princes;e).
Quant au c, il se prononce[s] uniquement lorsqu'ilest placé devant lesvoyelles
e,i,y ou quand il est accompa-
gné d'u ne cédille(garçon,fra n çais,ça va) devant les voyelles a, o et u.

Lesélèvespeuventensuites'amuserà répéterlesphrasesle plus rapidementpossible.

Cçm*ftG****çHç ss
$s##æ
danscette pagepermettentde travaillerlesactesde parole
Lesactivitésproposées
et lesobjectifscommunicatifsvus dansl'unité.
Solutions
o; chanteuse; b. un inventeur; c. un dessin; d. le frère.

o Réponseslibres.

o < Je m'appelle Adrien. Mon père s'appelle Pierre et ma mère s'appelle


Annie.J'ai un frère et une sæur.Ma sæur a D ans.EIles'appelle Anne.
Mon frère a 5 ans.ll s'appelle Alexandre.Mon grand-père s'appelle
Édouardet ma grand-mère s'appelleMartine. "

libres.
*eaontes
tf

BE ff#w#$s

Contexte
i-aplanchechoisieici reprendle vocabulairede la familleet y associelesnomsfamiliersde Papa,Maman,Popy,
Mamy,courammentemployés par les Françaispour nommer respectivement leur père,leur mère,leur grand-
pèreet leur grand-mère.
.Jncopaindu jeune garçondesZappeursI'invitechezlui et lui présentetoute sa famille : sesparents,sa sæur,
sesgrands-parents et sesdeux chiens.Tous les membresde la famille portent des casquessur les oreilles,et
écoutentleur baladeurà longueurde journée,au grand étonnementdu copain : la famille est vraiment
branchée(cool)! En réalité,lesbaladeurssont un bon moyende ne pasentendrelesavionsqui décollentjuste
à côtéde la maison!

,IffiTFÆ Æ
Solutions
fi Oansun premiertemps,demanderaux élèvesde lire la BD individuelle-
Y ment et à voix basse.Leslaisserréagirlibrementsur ce qu'ilsont compris. r. a.p'pa; b.m'man;
à Leuraccorderensuitequelquesminutespour répondrepardeuxaux ques- c.papy;d.mamy.
all tions r, 2, 3 et 4. ll s'agiten partiede questionsde lexique,qu'ils peuvent 2. a.
Tf facilementretrouverdansle texte par déductionet grâceaux images. 3. a.
g Pourla miseencommun, demander à plusieurs
groupes deproposer leurs 4. Dansmafomille,nous
réponses à la classe.
Répondre ensuiteauxquestions desélèvesqui n'au- sommessix: mesgrands-
raientpascompriscertainsmotsou subtilités de la BD.Faireremarquer parents,mesparents,ma sæur
notamment quelesmotsp'paet m'mansontenfait destranscriptions de et moi. Nousavonsdeuxchiens.
l'oral.Expliquerque cesmotss'écrivent normalement Papaet Maman,
maisqu'enlesprononçant rapidement,unepartiedu mot estsupprimée.
ll peutêtreégalement utiledefairecomprendrequele mot baladeur est
l'équivalentdewalkman.

€$w"$$$*a:C$s** s#-sp
ffdrf##$

;.,;*âiilqlA.Xia.*f:1â;€ùê!{€,,ae,Cànt.Âû...'t,;;..;,,.'.;,.;.1..t,:...,l......,,.;,;1.tt:!.;1;'..ttt:.,i1,i
Cettedouble page Civilisationproposede découvrirdes personnages et
événementsqui ont marquél'Histoirede Franceet dont certainsne sont
certainementpasinconnusdesélèves.
C o m m e n c e rp a r p r o p o s e ru n e v u e d ' e n s e m b l ed e l a d o u b l e p a g e e t
demanderaux élèvess'ils reconnaissent certainesimageset ce qu'elles
représentent. Lirelesnomsdes personnages. Lesont-ilsdéjàentendus?
Lirelesinformationsde la page55 concernantleschiffresromainset sou-
ligner le fait qu'enfrançais,les noms de roiset de sièclessont indiquésà
l'aidede ceschiffres.
1=l 7=Vll tz = Xll
5=V 10=X t4 = XIV

Louis XIV se lit donc Louis quatorze,et le mari de Marie-Antoinette


s'appelleLouisseize.Pourles siècles, on utilise les nombresordinaux: /e
seizièmesiècle,Ie dix-huitième siècle,le vingtième siècle.En français, on
considèreque le premiersièclea commencéen l'an o. En 2006, nous
s o m m e sd o n ca u v i n g t e t u n i è m es i è c l e . Solutîons
Formerdesgroupesde deuxou trois élèveset lesinviterà fairel'activitér : 1.a.4;b.t;c.z;d.3.
ilsdoiventassocierlesnomsdespersonnages aux événements. Même s'ils
ne connaissent ni lesunsni lesautres,lesreprésentations despersonnages
et le type de document s'y rapportant (gravure,photo) peuvent les aider
à les associer.De plus,les documentssont accompagnés d'une légende
mentionnantIe nom des personnages s'y rapportant.
Interrogerdifférentsgroupeset leurdemanderdejustifierleurchoixen citant
le texte.S'assurer
de la bonnecompréhension des petitstextes.Expliquerles
mots guerre,révolution, libération,président.
z.a. Charlesde Gaulle: c ; /
fi Passer à l'activité2,en conservantlesmêmesgroupes. ll s'agitcettefois JeannedArc : d ; LouisXIV : a /
V d'associer lespersonnages auxdescriptionsprésentéesdanslesencarts a, Marie-Antoinette: b.
: U, c, d. Là encore,des indications dans les textesfont référence aux z.b. Charlesde Gaulle:
, événements vusdansI'exercicer,cequi rendl'exercice
plusfacile. xxesiècle;
: Inscrireles nomsdes quatrepersonnages au tableau,commedans JeannedArc : xvesiècle;
; l'exercicer (Charlesde Gaulle,
Jeanne dArc,etc.)et demander auxélèves LouisXIV : xvrresiècle;
: d'associer un texteà chacun. Marie-Antoinette: xvrrresiècle.

{fmff*$ 4p
Faireune correction en insistanttoujourssur la reprisedes
collective,
textespourjustifierlesréponses desélèves. On peutégalementprocéder
à la correction en posantdesquestions,
de I'exercice parexemple:
- Quiadorela danse?
- LouisXIVadorela danse!
- Quis'habillecommeun garçon?
- C'estleannedArc!
- Quiestprésidentde la FranceaprèsIa guerre?
Proposer auxélèves dbbserverlafrisechronologiquedela page57et desituer
dansletempslesévénements qu'ilsviennentdedécouvrir.Leurdemander de
fairedesphrases enprécisantlesiècledurantlequels'estproduitlévénement.
- LaRévolutionfrançaise,c'estau dix-huitièmesiècle.
- Laguerrede CentAns,c'estau douzièmesiècle?
- Non,c'estau quinzièmesiècle!

lactivité 3 a pour but de reprendreles questionset le vocabulaire plus


historique de manièreludique. Cejeu,parfoisappelé" Jeudu post-it", du
fait de l'accessoire utilisé,
consiste pourlesjoueursà poserdesquestions
afindedécouvrir I'identitéqui leura étéattribuée.
Distribuer despost-itet demander à chaqueélèved écrireen secret,
sans
le montrerà sescamarades, le nomd'unpersonnage trèsconnu(person-
nagehistorique de leurpaysou star,voirepersonnage présenté danscette
pagecivilisation). Ramasser ensuitelespost-itet formerdesgroupesde
quatreélèves. Collerun post-itsurlefrontdechacun desélèves demanière
à cequetout le mondesaufl'élève voiele nomquiy estinscrit.Lebut du
jeu consiste ensuiteà poserdesquestions fermées,auxquelles lesautres
ne répondront queparouiou non,pourdevinerqui on " estD.Au coursdu
jeu,passer entrelesgroupes pouraiderlesélèves à formulerlesquestions
et s'assurer qu'ilsparlentfrançais !
- Jesuisespagnol?
- Oui,tu esespagnol.
- Jesuisau vingtièmesiècle?
- Non,tunhspas...

lactivité4 permetde poursuivre surlethèmeen parallèle avecle contenu


descoursd'histoire desélèves. Formerdesgroupeset leurdemander de
choisirun personnage de leurpayset de le présen-
importantde I'histoire
de la mêmemanière
ter enfrançais, quedanscettepage:avecun portrait
du personnage en questionet de lévènement auquelil estassocié,et un
petittextele présentant.
Cecipeutêtreproposé commedevoirà la maison,
lesgroupesfaisantleur présentation lorsdu courssuivant.Cetteactivité
peutbiensûrêtreréalisée individuellementsi lesélèves le souhaitent.

Fr$*** p**m* p#se s&


Cettepagea pourobjectifd'évaluer lesélèvessurcequ'ilsont travaillédansI'unité.Un Mesmotsthimatique
reprenantlesmotsimportants de l'unitésetrouveen basde pagepouraiderlesélèves à réaliser
les{ctivités. ll
estpossible cebilancommeun devoirsurtablepourlesparties
de réaliser decompréhension écriteet oraleet de
productionécrite.Pourcela,demanderaux élèvesd'écrireleursréponses sur unefeuilleet la ramasser pour la
correction.
Tmnscriptîon
!) à quelarbregénéalogique
r, il s'agitde retrouver
OansI'exercice corres- |
9 pondla description entendue. i r. 5alut,je m'appelle
Lucas.
Demander auxélèves de seconcentrersurlestroisarbresgénéalogiques Mon pèrec'estThéo,et ma
proposés. mère,Nina,Louise, c'estma
PasserI'enregistrementunepremière le tempsde faire
foiset leurlaisser tanteet mesgrands-parents
un premierrepérage decequi pourraitêtreI'arbrecorrect.
Procéderà une sontPaulet Marie.
deuxièmeécoutepour vérification.
Pourla correctioncollective,inciterlesélèvesà justifierleurchoix:
Solatîons
-Théo est Ie pèrede Lucas(doncI'arbrec. n'est pas correct).
- Louiseest la tante de Lucas(donc I'arbreb. n'est pascorrect).
- Paulet Marie sont lesgrands-parents de Lucas(seull'arbrea. le montre).

Solutions
[exercicez reprendle lexiquede I'unité: la famille,quelquesprofessionset
la descriptionphysique abordée dans l'unité précédente.ll proposede 2 . a . 2 ; b . 3 ; c .t .
petitstextesdécrivantune familleet desimagesà leurassocier.
Lesélèveslisent individuellementles trois textes et cherchentl'image
correspondante. Pour la correctioncollective,leur demanderde justifier
leursréponses.

Pourl'activité3,interroger lesélèvesindividuellement. de lesfairevenirau tableauun par un


ll est possible
pendantquelesautresélèves de la classe
travaillent en autonomie, de cettepagebilan,
surlesautresactivités
parexempre.
Laisserà lélèveinterrogé quelques minutesde préparation, le tempsd'observerlesimageset de seremémorer
le lexiqueà utiliserpoursaprésentation orale.
Luiposerensuitela question suivante :
- Quhst-cequetu asdansta chambre?
- Dansma chambre, j'ai desphotos,desBD,je n'aipasde caméra,etc.
Pourlacorrection cetexposé
de oral,veillerà la bonneutilisation et à I'emploi
du vocabulaire correctde la néga-
tion pasde.
Pourla deuxième partiede I'activité,
amorcer la présentationde l'élève
ainsi:
- Présentetafamille.
- Voilàmafamille :j'ai unesæuret unfrère,troischiens,etc.
Inviteréventuellement lesélèvesà imaginerlesnomsdespersonnages.
Pourla correction,veillerau bonusagedesadjectifs possessifs.

Cetteactivité4 peut être réalisée en classeou à la maison,pardeuxou individuellement. Lesélèvesdoiventécrire


un mé|,en imaginantqu'ilssont dansla famillede Leïla.lls observentle dessinet présententla famille.
Pourla correction, il est importantde veillerà I'utilisationcorrectede tous lespointsabordésdansI'unitéet au
respectde la consigne(formedu méI,descriptiondes personnages de I'image,signature,etc.).Inviterlesélèves,
avantqu'ils ne commencentleur production, à être imaginatifset à étoffer , leur texte avecquelqueséléments
"
de description vus dans l'unité précédente :
- Lesparents de Lei'lasont sympa.Filou,le chien est mignon, etc.

g.isr?f$d
,ffi&
6"frffi
VË we Wcs trffinffimnffi g
"'i% -'---*"""*"-*-"*"t-.---''"
**-""-"' ..--.-'""""-""1-----''-----'.***

Lesconjugaisons
Lesadjectifs possessifs

rnÈrnrsrRArlsvERsAUx
Interculturel: les loisirsdes adosfrançais,lesvacances,
etc.

SwvçrCtxre trws#s#

Cetteactivitépermetd'introduirele thème de l'unité. titre de l'unité : Vivelesvacances / Expliquerle sensde


Faireobserverla pageaux élèves.Leurdemanderde cette phrase:Super! C'estles vacances! / On adore les
réagirlibrement,en languematernelle,sur la photo vacances! / Lesvqcances,c'estgénial !
q u ' i l sv o i e n t: Leurdemanderoù ilsvont en vacances, ce qu'ilsfont,
- Olt sont-ils ? le type de vacancesqu'ils aiment...Noter le voca-
Attendreque lesélèvesaient donnédes réponsesen b u l a i r e c o r r e s p o n d a nat u t a b l e a u ,p o u r p r ê p a r e r
langue maternellepuis attirer leur attention sur le I'exploitation de la doublepagesuivante.

EmeGr*,*edç G**GF ff#Sr#$#w-Ss

Contexte
Rémiarrivetrèscontentà la MJ,ilvient d'apprendre qu'ilva partiren classede mer avecsoncollègeà Pornichet,
une petite ville de Bretagne.Lesquatrejeunes commencentalorsà parlerde leursvacances, où ils vont et
comment.Thomaspart à la montagneen train avecsa famille,Mai'apassesesvacanceschez ses grands-
parentsau Marocalorsque Zoéva chaqueannéeau même camping.Cettedernièren'estd'ailleurspastrès
satisfaitede sesvacances,elle préféreraitpartir à l'étranger.Mai'a,au contraire,
adoreraitalleren campinqà la
campagne... \
Solutions
Demanderaux élèvesd'ouvrirleur livre aux pages6o-6r et de cacherle
dialogue.Lesinviterà observerlesdocuments. Il r. Desvacances.
Dansun premiertemps,ils peuventporter leur attention sur les illustra- l
i
tions pour déterminerde quoi parlentles personnages. Leurfaire égale-
ment observeret commenterle document3.On comprendque c'estune
brochureproposantdesclassesde mer à Pornichetpour lestr-r4 ans.Une
classede mer est un voyagede classe(d'unesemaineenviron)pendant
lequelles élèvesont coursle matin et font des activitéssportivesou de
découverteI'après-midi. Beaucoupdécoleset de collègesproposentce
type de sortiesaux élèves.ll existeaussilesclasses vertes(à la campagne)
ou lesclasses de neige(auski).
Ouvrirle débatsur cetype de vacances avecle collège: celaexiste-t-ilchez
eux ? Arrive-t-ilque toute la classepartepourquelquesjours en voyagede
découverte? Lesélèvesl'ont-ilsdéjà fait ? Introduirealors le mot mer,et
l'expression au bordde la mer.Observer lesphotoset demanderquel type
d'activitéson peut faireen classede mer.(lci,du charà voile,très populaire
sur la côteatlantiqueoù lesplagessontvasteset idéalespour lessportsde
voile,et la pêcheaux coquillages.)
Cesobservations permettentde répondreà la questionr.

Inviterensuite les élèvesà repérerla ville de Pornichetsur la carte de z. C'esten Bretagne,au bord de
Franceen page2 (questionz). lbcéanAtlantique,sur la côte
ouestde la France.

Proposerune premièreécoutedu dialogue,que lesélèvesauront masqué


Solutîons
à l'aided'un cache.Leurdemanderde réagirsur ce qu'ils ont compris,et 3. ll part en classede mer
de répondreà la question3. Réécouter
la premièrerépliquedu dialoguesi avecl'école.
nécessaire.

Fairelire à haute voix la question 4par un élève.S'assurer de la compré-


hensiondes mots montagne,camping,voiture,train et avion en deman-
dant aux élèvesqui connaissent cesmots de lesmimer à la classe.Lorsque
tout le monde les a bien compris,procéderà une deuxièmeécoutedu
dialogue pour faire l'activité.ll est possiblede proposerune écoute
fractionnée,en faisant une pauseaprèsI'informationnécessaire donnée
par chaque personnage(Thomas: ( ... on va à la montagne.> / Mai'a :
... ils habitent au Maroc. t / Zoé : ... je déteste la voiture. Laisser
" " ").
quelquesminutesaux élèvespour comparerleursréponsespar deux puis
procéderà la correctioncollective.
Pourclorecette activitéde compréhension, écouterune dernièrefois le
dialogueavec la transcription.Répondreaux éventuellesquestionsde
vocabulaireet poserd'autresquestionsde compréhensionà différents
élèves.
-Thomqs aime le train ?
- Zoé aime le camping ?
- Rémipart en classede mer au bord de la Méditerranée?
Proposerenfin à plusieursélèvesde lire le dialogueen insistantsur la
prononciation et I'intonation.

Note : Partirà l'étrangersignifiepartir en dehorsde son pays.

ffes*s
s
l e s ve rb e s rr p a rti r n e t r r aller n Solatîons
permetd'introduirelesverbespartiret aller 5. Leverbepartir: Je pars;
@Ce diafoguesur lesvacances
ainsiquelesprépositions
de lieuxqui lesaccompagnent. tu pars;illelle/onpart;
nouspartons; vouspartez;
Demanderaux élèvesd'observe6 puis de rempliçpar deux,le tableaude
I'exercice 5 à l'aidedu dialogue.Pour quelquesélèvespeuvent
la correction, ilslellespartent.
lire la conjugaisoncomplétéede cesverbes.Insister,lors de cette lecture, Leverbealler:Jevais; tu vas;
sur le fait que lesconsonnes finalesne se prononcentpas.Inviterlesélèves illelle/onva; nousallons;
à recopierla conjugaisonde cesdeux verbessur leur cahier,à la suitedes vousaffez;ilslellesvont.
verbesdéjàvus danslesunitésprécédentes.
Transcûptîon
Procéder ensuiteà la lecturedesdifférentes formesverbales de l'exercice
6.
@ Demander aux élèvesde lesrecopier sur leurcahier,puispasserI'enre-
dansles
6. a.Jevaisà la mer.; b. lls
partenten train.; c. Ma famille
gistrement.Lesélèves doiventchoisirla formeverbaleentendue
phrases énoncées. Écouter à nouveaul'enregistrement et demander aux et moi allonsà Ia montagne.
élèvesde répéterlesphrases s'ilslesont comprises.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporter à la rubrique Solutîons
Atefierfangue,page64. 6. a.vais; b.partent; c.allons.

Lesprépositionsde lieu r à n et r chezn


Demander aux élèvesd'observer à nouveaule dialoguepourcompléter l . a . à ; b .à l a ; c . c h e z; d . a u ;
lesphrases de I'exercice 7 aveclesdifférentes prépositionsde lieu. e. à l'.
Faireréagirlesélèvesparrapportauxdifférentes prépositions qu'ilsremar-
quentd'unephraseà l'autreet leurdemander d'émettre deshypothèses
quantà cesdifférences. llssaventqu'enfrançaislesmotssontsoitfémi-
nins,soitmasculins et peuvent doncdéduirela différence entrecila et au.
lfspeuventégalement remarquer que,le mot étranger commençant par
unevoyelle, I'article
le déterminant est/'.Expliquerqueau est la contrac-
tiondeà + le.tapréposition indiquantle lieuoù l'onestou celuioù l'onva
est â. Elleest suiviede l'articledéfiniaccompagnant le nom du lieu.
Observer letableaupourconfirmer cesremarques.
Cependant, on utiliseseulementâ devantun nom de ville,les villes
n'ayant,pourla plupart, pasd'article. Faireensuiteobserverladifférence de
préposition entrela phrase c.et lesautres.
- Pourquoiest-cedifférent? QuelleestIa différence entreIe nom de lieude
cettephrase les
et autres ?
Devantdesnomsde personnes (Zoé,Thomas, mesparents, le directeurde
on utilisetoujoursla prêposition
la MJ...) chez.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporter à la rubrique
Atefierlangue,page64.

Les|ieux de vacanceset les moyensde transport Solatîons


[activité8 permetde reprendre le thèmelexicalde cettedoublepageet
propose auxélèvesde direoù vont lespersonnages et comment,en réuti- 8. a. Ellepart à la montagne
lisantles prépositions
de lieuxappropriées. Chaqueimageprésente un en train.; b. ll part à l'étranger
personnage devantou sur un moyende locomotion, et sesvêtementset en avion.;c. ll part à la
accessoiresdonnentuneindication relativeau lieuverslequelil sedirige. campagneà vélo.;d. Ellepart
Letableaurécapitulatifsituésousl'exercice peut lesaiderà compléterles à la mer en voiture.
phrases. Noterquelesmoyensde locomotion danslesquels on ne peutpas
entrersont précédés de la préposition â ,, et non pasde la préposition
"
( en )rcommepourlesautres: â vélo,à pied,à cheval,àmoto...
Laisser aux élèvesquelques minutespourimaginerla destination et le
moyendetransport correspondant à chaqueimageet lesinciterensuiteà
fairedesphrases complètes pourprésenter leursréponses.
Cetteactivitéde productionorale (activité9) permet de réemployerle thème, le lexiqueet les constructions
grammaticales du dialogue.ll s'agitd'organiserune sortede sondagedansla classesur lesvacancesde chacun.
Proposeraux élèvesde reproduirele tableausuivantsur leur cahier:

Prénoms où? Comment


?
- Magali à la montagne, en voiture
chezsa cousine

Lesinviterensuiteà se leverpour allersonderleurscamarades. lls posentdoncdesquestionsaux autresélèves


sur leur lieude vacances et le moyende transportqu'ilsempruntent,afin de remplirle tableau.lls peuvents'ins-
pirerdu dialoguepour poserlesquestionset y répondre.Demanderaux élèvesde poserla questionà au moins
quatrepersonnes dansla classe.(Cetteactivitépeut égalementêtre réaliséepar groupesde quatrepersonnes à
l'intérieurdesquelslesélèvesse posentdesquestions, s'il est compliquéde se déplacerdansla classe.)
-Tu pars olt en vacances, Magali ?
- Jepars à la montagne, chezma cousine.
-Tu pars en train ?
- Non,je pars en voiture.
Dépouillerensuiteles réponsesen demandantaux élèvesou aux groupesde donner les informationsqu'ils
ont obtenues.Vérifierque les informationsdonnéessont justesauprèsdes élèvesconcernés. ll est également
possiblede poserdesquestions.Inciteralorslesélèvesà fairedes phrasescomplètespour leursréponses:
- Magali part en vacancesà la mer ?
- Non,elle ne va pas à Ia mer,elle va à la montagne.

CarCGrFs*C**c*Æçsrç*fte*r ff#sr#ss*-sgt

Solutîons
fi Commencer parobserverlesdocuments de la page62,et demanderaux
V élèvesde répondreà la questionr. lls peuventfacilementreconnaître I t...
r,.-^t-l I
qu'il ne s'agit pas du Vieux Lyon(on ne voit que des paysagesnaturels).
Cependant, les inviterà lire l'entêtedes cartespostalesindiquantle lieu
et la dateainsique le cachetde la Postede manièrequ'ilspuissentrepérer
qu'il s'agitde paysages de France.

poserensuitela questionz avant la lecturedétailléedestextes.Ladisposi- z. Au Mag'.


iion descartespostalesétant la même danstous lespays,lesélèvessont
en mesurede remarquerau premiercoupd'æil à qui ellessont adressées.
On peut égalementattirer leur attentionsur lesdeux personnesqui sont
es auteursdescartespostalest et z :
- O_ui sont Clqireet Mqtéo 7 (Cesont des lecteursdu Mag',voir chapeaude
'a
rticle.)
Lireensuitele chapeau de la pageet demander auxélèves de réfléchirà
quellepériode de I'année sontlesvacances de Pâques. Lesinviterpour cela
à observerles datesinscritessur les cartespostales. Orienterensuitela
discussionsur Pâques, et leurdemander d'imaginer quoi celapourrait
à
faireréférence.S'ilsne connaissent pas,les renvoyer à la photon' 8 de la
page1o5 représentant des æufs de Pâques. ll s'agit
d'une fête religieuse
catholique commémorant la résurrectiondu Christet à I'occasion de
laquelleon mangebeaucoup de chocolats.Lesvacances de Pâques ont
généralement lieuen marsou avril,cèst-à-dire au printemps en France,ce
qui permetde pratiquer différentesactivités selonle lieuoù I'onva.Ces
vacances scolairesdurentenvirondeuxsemaines.

Solatîons
Inviterensuite lesélèvesà liresilencieusement lescartespostales t et z,ainsi
queletextede la cartede Rémi (3)pour faireI'activité
3.lls peuvent travail- ?.a.2;b.3;c.t.
ler pardeux s'ilsle souhaitent. Leur demander de justifier leursréponses
en citantlestextes.
Demander à desélèvesvolontaires de lireà nouveaulestextesà haute
voixet s'assurer de leurbonnecompréhension en posantdesquestions.
- Oùhobitentlesgrands-parents de Claire?
- Clairefait du véloavecsacopine?
- MatéoaimeVal-d'lsère ?

Proposerensuiteaux élèvesde cherchersur la cartede Francepagez, les 4. Sarlatsetrouvedans


le Sud-Ouest et
de la France,
deux villes citéesdans les cartesde Claireet Matéo (activité4).
Val-d'lsèreestdanslesAlPes
du Nord,au sud-estdu pays.

!) passer à remettreleséléments
à l'activité5 qui consiste de lacartepostale3 5.b,e,c,a,dlf.
!l dansI'ordre. Demander aux élèves,par deux,de bienobserver lescartest
et z afinde placer correctement les parties
différentes de la carte3 dansun
cadre qu'ilsauront reproduitsur leur comme
cahier, celui-ci:

Insister d'écrire
surla manière ladate(lejour,puisle moiset enfinI'année),
ainsiquesurla partieconcernant I'adresse: le nomde la rue,
le n" précède
et le codepostalprécèdela ville.
Solatîons
fl Observer à nouveaucestroiscarteset inviterlesélèves
à endéduirelesdif-
V férentes manièresd'introduire
et deconclure unecartepostale(activité
5). 6. Pourintroduire: Bonjour/
i Attirerl'attention
surl'accord cherenfonctionde la personne
de l'adjectif Salut,Cher/ Chère+ prénom.
à qui l'on s'adresse(Nbublie pas !). On peut faire suivreSalut et Bonjour Pourconclure: Au revoir/
du nom de la personneà qui est adresséela carte,mais ce n'estpas une Grosbisous/Àbientôt.
alorsque Che(ère)
obligation, est toujourssuivid'un nom ou d'untitre
(Sophie,
maman,grand-père, etc.).

Le verbe rr faire rr
Solutîons
7 permetdedécouvrir,
ljactivité à I'aidedestextes,laconjugaison duverbe .'
faireau présent.Demander auxélèves,pardeux,deretrouver dansla page i l. a. fais ; b.fais ; c.fait ;
lesdifférentesoccurrences
de ce verbeet de compléter lesphrases. Les i d. faisons; e. faites ; f. font.
inciterà recopier
cetteconjugaisonsur leurcahier,à la suitedesverbes i
déjàvusdanslesunitésprécédentes.
Pourlasystématisationdecepointdegrammaire, sereporter à la rubrique
Atelierlangue, page65.

L e r a r t i c le s Go n tra cté srr d u n , c de la r r ,


rr de It rr, rr des n

o factivité 8 a pour objectifde faire remarqueraux élèvesque, lorsquele


verbefaireest suivid'un nom d'activité,celui-cin'estpas introduit par un
article défini, comme c'est le cas avec les verbes aimer,adorer,détester
8. Avec leverbefaire suivi
d'uneactivité,on n'utilisepas
I'articledéfini,mais I'article
mais par un article contractéde + articledéfini. contractéde + articledéfini.
Demanderaux élèvesde chercherdans lesdifférentescartespostalesles
occurrences duverbefairesuivid'une activité.lls peuventensuiteinduire
la formation de I'articlecontractéen fonction de I'activité(de sesgenre
et nombre).La contractionde la prépositionde avecI'articledéfini au
m a s c u l i ns i n g u l i edr o nn e d u , e ta u p l u r i edl e s . P o ul re sa c t i v i t é a
s uféminin
singulier,ou pour les mots commençantpar une voyelle,de est simple-
ment suivi de I'articledéfini la ou l'.
- Je
fais du snowboard et des photos,je fais de la voile, nousfaisons de
[équitation.
de ce point de grammaire,se reporterà la rubrique
Pourla systématisation
Atelierlanguepage65.

Lesactivités de loisirs
Solutîons
lactivité 9 se concentresur Ie lexiquedes activitésde loisirsvu précé-
demment.Pourréalisercetteactivité,lesélèvesobserventlesimageset en 9. Julienfait du kayak,
déduisentles loisirspratiquéspar les deux personnages, en fonction de du snowboard,du vélo,
leuréquipement.Une listeprésentecesdifférentesactivitésde loisirsavec des photos.Sophiefait
l'articlecontractécorrespondant pour permettreaux élèvesde constituer de la luge,de lëquitation,
des phrasescorrecteset complètespour leurs réponses.Procéderà la de la voile.
correctionen interrogeantdes volontaireset en les invitant à faire des
onraSeS:
- O_ue lulien ?
fait
- Julien
fait du kayak.

{s?r{yg
factivitéto a pourbut d'écrire unecartepostale devacances. Sipossible,proposer descartespostales authen-
@tiquesde France,
deux,d'écrire
oufabriquées à I'aidede brochures Lesdistribuer
touristiques.
un texteen fonctionde la cartepostaledont ilsdisposent.
auxélèves et leurdemander,
Leurfaireécrireunecartepostaleà
par

la classe,sur le modèlede cellesde la page62,en lesinvitantà préciser le typed'activités qu'ilsfont et leur


impression parrapport au lieu.Onpeutégalement proposerdefairecetteactivitéà la maison, cequipermetaux
élèves de sedocumenter surla régionchoisie.
Unefois lescartesécrites,proposer auxgroupesd'échanger leurscartespostales et de procéder à la correction
de la cartede leurscamarades. Contrôler parla suitecettecorrection.Inviterquelques groupes à lireleurcarteà
la classe.
Sila classedispose d'unecartede France, collerlescartespostalesà l'emplacement correspondant.
Exemple :

Pa"v+,ILZS 4444/12006

ta1"4àl,o'w!
00"eù à PÂ,r;t,ê'ut y'*l !
b u;.Lb?'û,f,ù ltll" A ltt el/^44t/e 6eD

f4/-r,/r/,"-t OoAdry'*l,l't' | 0t 0"WÇ"dlo


on(N /2, M.,
lif /* uzb.etr, 3?,ornh+fl;,4-
I,o,t,or,"tctr'.
ZUSîH/"""L,*t
Aa;"r,a;t,
AtJ"u., d Foza*tt

Ætç**rw**xrç*G ffffi#r#s#W-6S
Commevu précédemment danslesrubriques
Grammaire, de cettepagepeuvents'effectuer
lesexercices au
momentdu travailsurle pointdegrammaireen question.

Lesexercices des
r et z permettentde revoirunepartiede la conjugaison i
desphrases
partiret aller,dans
verbes à cellesvuesdansle dia-
similaires I t. a.vais,va,vont,partent;
logue de la page 6o. ll s'agit pour les élèvesde conjuguerlesverbesà la b.partons,allons,partez.
forme correcte. 2. a.vais,pars; b.vas;
c.affons;d.partez;e.part.
Lesexercices3 à 6 proposentde compléterles phrasesavecun complé-
Solutîons
ment de lieu introduit par une préposition.Danslesexercices 3, 5 et 6, il 3. a.à la cantine;
4 proposede fairedesphrasessur le lieu
s'agitdu lieuoù l'onva ; I'exercice b.chezsesgrands-parents ;
où l'on est. c.à la montagne.
4. a.chezsesgrands-parents ;
Demanderaux élèves, pardeux,de compléterlesphrases. Unefois lesdeux b.au camping| à la campagne /
exercices réalisés,attirerleurattentionsur la différencede sensdesprépo- à la montagne; c.à lttranger;
sitionsproposées danslesdeux exercices : d.à la mer.
- lly a une différencede prépositionentre le lieu où lbn est et Ie lieu où l'on va ?
- Non,il n'y a pas de différence.

DansI'exercice5,il s'agitpour lesélèvesde compléterlesphrasesavecune 5 . a .a u x; b . c h e z; c . à ; d . a u ;


prépositionde lieu (lieuoù l'onva). e.à;f.à.

fexercice6 proposeaux élèvesde formulerdes phrasesprenantappuisur 6. Nathaliepart à Niceen


la situationproposéeet contenantune prépositionde lieu (lieuoù l'onva) train. ; Clairepart à Madrid en
d'un moyende transport(en+ moyende transport).
et I'expression avion.;Antonio part à Parisen
bus.

':;ft',.:.
Solutîons
lexercice7 permet un travailde systématisation
sur les pronomsinterro-
gatifs où r et ( comment).
Il 7. a. comment ; b. où ;
" i
i c. comment; d. où ; e. où.

]ffi
Lesexercices formesduverbefaireainsi
8 à ro reprennentlesdifférentes
Solutîons
que les articlescontractés
accompagnant les activitésintroduitespar 8. a. z ; b.t/415; c.tl4l5 ; d. 3 ;
ceverDe. e.il415.

0 8 proposede retrouverlesformesverbales
llexercice
pondantauxdifférents sujets.
duverbefairecorres-

o 9 propose
Lexercice dessujets(pronoms
d'associer
pres,nomscommuns)
personnels,
auxformesdu verbe. faire,.
nomspro- g . a . 4 1 6; b . 7; c . z; d . t $ ;
e.tft;f.Sig.416.

o llexercicero met l'accentsur la différenceentre I'expression


concernant les activités(introduites
verbesaimer,adorer,détester)
du goût
alorspar l'articledéfini aprèsles
et la pratiquedecesactivités,
qui sontintro-
ro. a.du ; b.de l'; c.dela ;
d.des.

duitesparlesarticles contractés aprèsleverbefaire.


Pourla réalisationde cesexercices, procédercommeprécédemment et
faireensuiteunecorrection collective.

lexercicerr est une activitéde rebrassage


desverbeset du lexiquedes rr. vais,partons,fais,fait,
loisirs
vusdanslesdoubles pagesprécédentes. équitation,vélo,kayak,adore,
font, photos,n'aiment pas,
détestent,fais,voile.

Cettechansonpermet de travailleren oppositionlessons[y] et [u] qui sont


parmilesplusproblématiquespourde nombreuxapprenants.
Faireécouterune premièrefois la chanson.Lesélèveslisentla transcription
;activitérz).

$$*r'f$ *
Solutîons
Lirela consigne de l'exercice r3 et demanderaux élèvesde remplirle
lesmots qu'ils connaissent déjàet qu'ilsprononcentcorrec- rl [y] , Salut,Lulu,tu,
tableauavec
Honolulu; [u] : Bonjour,Loulou,
tement(bonjou r,vous,salut,où,tu...).
Écouter unenouvelle foisla chanson et inciterlesélèvesà chanteren soi- où,vous,Tombouctou,
letableauaveclesautresmotscolorés Katmandou, fous.
gnantleurprononciation. compléter
delachanson. Demander auxélèves denoterladifférence degraphies entre TranscfiptÎon
lesdeuxsons([y]s'êcrit u / [u] sécritou).Leurexpliquerque,pourprononcer
le son[y],ilspeuventpositionner leurslèvrescommepourprononcer le son r4. a. ll est roux.; b.C'est
[o]touten prononçant leson[i]. unebulle.; c.Crosbisous.;
d. llssontdouze.;e.C'estnul ! ;
Demanderensuiteaux élèvesde reprendreles deux petits panneauxA f. Cesontmeslunettes.
et B déjà utilisés précédemmentou d'en confectionnerde nouveaux'
Inscrireéventuellement[y] derrièrele panneauA, et [u] derrièrele pan- Solatîons
neau B.Lorsde l'écoutedes phrasesde l'exercice14,inviter lesélèvesà lever I

l e p a n n e a uA q u a n d i l s e n t e n d e n t[ y ] e t à l e v e rl e p a n n e a uB q u a n d i l . ; 4 .B ; 5 . A ;
i t + . t .B ; z . A ; 3 B
entendent[u].
i e.n.

€*m*Æt*xt$qtxe p##s ffi#


danscettepagepermettent
proposées
Lesactivités lesactesde parole
detravailler
vusdans
communicatifs
et lesobjectifs l'unité.
Solutîons
@";;;--
I f. ,.Faux.Ellen'estpascontente.; à la
b.Faux'Elleadorelesvacances
I au
mer.; c.Vrai; d. Faux.Ellea unesæur.; e' Faux.ll estenvacances
I
Canada ; f. Faux.llsfont du sporttouslesjours.
I
4 l t .b ; z . d ; ] . c ; 4 . a .
'r
Elr

I
fi Propositions:
Ë7 r.- Salut! J'adore
faireduski.Ettoi ?
I - aot! Jen'aime
paslesvacances !
à lamontagne
] z.- BonjourMadame.Vouspartezen vacances à la mer ou à la
I montagne?
| - trtouspartonstous lesans à la mer,nousaimonsallerà la plage.
I - très bien.Jevaischercherun lieu au bord de la mer.

Æe p##r#sy

Contexte
Dansla planche de BDproposée, la mèredefamilleserendà un coursdeyogamaissubitunesériede mésa-
venturei.Tout elleratele busqui partdevantsesyeux,puisun policier
d'abord, laverbalisepourêtrepasséeau
feu orange, et enfin,savoitureestemmenée par la car
fourrière elleétait malstationnée (devant
le panneau
d'interdiètion Résultat
de stationner). desoncours,
ellea perdutout le bénéfice
: Çuandellerentreà la maison,
et elleest extrêmement stressée!
fi Inviterlesélèvesà lirela BDet à répondre aux questionspardeux.Leur
p quelques
laisser minutespourretrouver touteslesréponses, puisinviter i ;
à quelques volontairesà lesénoncerà la classe.Lesfaire ou corriger 3.c.
valider
^â, parlesautresélèves. s'assurer
Enfin d'activité, dela bonnecompréhension 4. Ellefait du yoga.
llf a"t expressions elle estcool(relaxée)
, elleeststressée(énervée)el elleest r. b.
i contente (mimerunsourire, parexemple) et demander auxélèves derefor-
i mulerla phrasezJeprendsIa voiture[= Jevais(auyoga)en voiture].

€*w*****C*sft ff&ff#$ #s-ffi$$

-'::
:"'l

desdifférentes
Solutîons
Cettedoublepagedecivilisation offreunevued'ensemble
façonsde( passer sesvacances >.Elleprésente auxélèves deslieuxtouris- ra. LaGuadeloupesetrouve
différents
tiquesvariés, typesdetransportet modesd'hébergement ainsi danslesAntilles(merdes
quedesactivités qu'onpeutpratiquer pendantlesvacances. Ellepermet Caraïbes)à environ6oo km au
de réemployerlevocabulaire de la leçonet de l'élargir. nord descôtesde lAmérique
Commencer pardemander auxélèves de regarder touteslesphotos.Leur du Sud et 6oo km à I'estde la
proposerensuitede lirele titre principalet les différents Puis
sous-titres. Républiquedominicaine.
leurdemander s'ilsconnaissent certainsdes endroitsproposés. rb. Réponselibre.
rc. Une aubergede jeunesseest
Pourrépondreà la questionta, faire observerla deuxièmeet la troisième une structured'hébergement
( cartesDaux élèveset leur demanderoù on peut trouverce type de pay- économiquequi offre des nuits
sageet cettecathédralesi " spéciale". Puisdonnerou montreraux élèves à un prix abordable.On y
une cartedu mondesuffisammentdétaillée.Leurdemanders'ilsconnais- trouve beaucoupde jeunes
sent desîlesfrançaises.lls pourrontensuitepréciser, sur la carte,la situa- maisaussidescouplesou des
tion exactede l'îleprésentée sur la photo (en languematernelle). familles.

#s#fês
Proposerensuiteaux élèvesd'observer lesr<cartes" < transports>.Leur
demander tout d'abords'ils(re)connaissent
letrainphotographié (trainà
grandevitesse) puisquelest leurmoyende transportau quotidienainsi
que lorsqu'ils
partenten vacances. Lesélèvespourrontensuiteexprimer
leur préférenceen répondantà la questionrb (en languematernelle).
Privilégier
un dialogueavectoutela classe.

Faireobserverles" cartes logements)',en particulierla 3ecarte.Faire


""
repérerle groupedejeunessetrouvantdevantla bâtisse. Demander de
répondre à la question surle mot <jeunesse
rcen insistant (jeune); leur
"
fairedéduirelesensd'( aubergedejeunesse '. Leurdemander siontrouve
cemoded'hébergement dansleurpays.

les< cartes> < activités


Faireobserver >.Demanderauxélèvess'ilsprati-
quentcesactivitéspendantleursvacances. Pargroupesde deux,leur
demander delisterd'autres
activités.
Procéder
ensuiteà unemiseencom-
munavectoutela classe.
Solutîons
z permettrade revoirI'ensemble
L'exercice du contenude la leçon.Après
avoirrecopié le tableau,lesélèves,
pargroupes de troisou quatre,sélec- z. Gérardin: en Guadeloupe, en
tionnentlesinformations donnéesen remplissant
leurtableauaufur et à avion,à l'hôtel,faire de la voile.
mesure et en procédantparélimination.Procéder
ensuiteà unecorrection Toussardier: chez lesgrands-
collective. parents,en voiture,dans une
maison,fairede la marche
Enfin,on pourradonnerdes informationset des références sur lesvacan- Leblanc: à Barcelone, en train,
ces préféréesdes Françaiset enchaînersur I'exercice 3. Individuellement, dansune aubergedejeunesse,
chaqueélèvedoit élaborer( sesvacancespréférées à l'aidedu tableau faire desvisites.
"
proposé.Insisterpour qu'ils fassentdes phrasescomplètes.Ensuite,par
groupesde deux,lesélèvesse posentdesquestionsà I'oralpourcompléter
leurtableau.ll serapossibled'élargirsur lesdifférencesentre lesvacances
en Franceet dansleur pays(leslieux,lesbordsde mer,la duréedesvacan-
cesscolaires,
etc.).

p#$e rs
Cettepagea pourobjectifd'évaluer lesélèves surcequ'ilsont travaillédansl'unité.Un Mesmotsthématique
reprenant lesmotsimportants de I'unitésetrouveen basde pageafind'aiderlesélèves à réaliser
lesactivités.
ll estpossible
de réaliser
cebilancommeun devoirsurtablepourlespartiesde compréhension écriteet orale
et de production
écrite.
Pourcela,demander auxélèvesd'écrireleursréponses surunefeuilleet la leurramasser
pourla correction.

Transcrîption
[activitér demandeauxélèves
@
nantlesvacances
Avantl'écoute,
de comprendre
d'unadolescent.
laisser
quelques
desinformationsconcer-
r. Salut,je m'appelleArthur,je
parsen voiture à la montagne
minutesauxélèves
pourlirelesquestions
de l'exercice.
Lorsde la premièreécoutede I'enregistrement,
lesinviterà avecmon copainThomas.On
prendre desnotes.Proposer ensuiteunedeuxième écouteafinqu'ilspuis- va chezmes grands-parents.
sent répondreprécisément aux questions.Lorsde la correction,leur On fait du ski.J'adorele ski.
demander de fairedesphrases complètes.
On peut poserdesquestions
plusprécisespourcompléter I'exercice
: Solutions
- Comments'appelle le copaindArthur ? r. a. ll part en voiture.;b. ll va à
- Arthur aimele ski?
la montagne,chezsesgrands-
parents.; c.Avecson / un copain
(David).;d.lls font du ski.
': ' :
"i

z présente
Iexercice unecartepostale sontdansle
donttousleséléments
de la reconstituer.
ll s'agitpourlesélèves
désordre. l;.,*;:,ur, t,'"*.
Demanderaux élèvesde reproduirele cadred'une carte postale(comme
pour I'activité1o page63) avantde lire le texte. Pardeux ou individuelle-
ment, selonque cet exerciceest présentécomme un devoirsur table ou
une activitéde classe,ils remettentensuitela cartepostaledansl'ordre.
Pourla correction, il est possiblede proposeraux élèvesde comparerleurs
réponsesà cellesde leur voisinet, si ellesdiffèrent,d'arriverensembleà
une correction.Corrigerensuite collectivement.Poserégalement des
questionsde compréhension sur le texte :
- Qui écrit à qui ?
- Où estMai'a?Avecqui ?
- Mai'a aime Ia montagne ?

pourréaliser I'activité 3,demander dansun premier tempsauxélèves dedécrire rapidementlesimages(ilfaitdu


il
véto, fait du kayak, il estau camping, ilfait de leur
lëquitation),ou poserdesquestions danscesens:
- OùestThibaut?
- Quhst-cequ'ilfait ?
Leurlaissereniuitequelquesminutesafin qu'ilspréparent quelquesphrases pour décrirelesvacances de
Thibaut.Lesinciterà ajouterdesinformations supplémentaires. quelques
Interroger élèves, faire les
corriger
erreurs éventuellesparla classe.
llestégalement possible lesélèves
d'interroger pendantquelerestedelaclasse
individuellement, réalise uneactivité
écrite.-Danscecas,laisser quelquesminutes à lélèveinterrogépourpréparerson avant
intervention de l'écouter.
Exemple:Thibaut esten vacances au camping.tt estavecsesparents/ saclasse / sescopains,iladorele camping.
tlfait du véto,du kayaket del'équitation.Lesvacances de Thibautsontsuper!

Iactivité4 peut êtrefaite en classeou à la maison.Demanderaux élèvesd'écrireleur productionsur une feuille


qui seraramassée. Donneréventuellementaux élèveslesélémentsde l'adressede Mai'apourfaciliterla production:
MalaABED
48,rueHenri
69oo5Lyon
estréalisée
SiI'activité demander
en ctasse, de secoévaluer
auxélèves pardeuxavantde proposerà quelques-
à la classe.
unsd'entreeuxde lireleurproduction Ramasser individualisée
ensuitelestextespourunecorrection
et une vérificationde l'orthographenotamment.
Exemole:

Le25 avrtil.2006
Beau,ne,
MoioI
So{,ut
pouilt0 cotLte,
Menc.i 0,opftoto
! Je suis
esrbel,l,e à 0,o AE1D
[A,a:ta
0UeCPô!!4.i
C,av,\pCigv.e et ses
48, t$edey.tLi
pote,rts.On fioit du t-té0,o
et
du hagok,c'æt coo0,. Mon
69005 LUon
oltc0,e
boit des pftotos super.
Gnosbisous,
Zoe.

qry@*-
.'......'.....|.''-.i.'.'-....'..'...:...

ffi. ; ' . : . ' ..,.' . .


liiË rc &
#e*trwwtr
$Àowff
9ËrËcItF) t Ë L'uNtIË
: . 1 r . " '.i .-..: .F.

; :9nqï11T4'f5| s
.'

' , ,t$*r*mi :fi"ilff.ï':;nj


;sï$bll,I 1,,'r ,,,|i,&:'Ëïi,
,
,,...,-,,.:
. ",:.pàiler.l
.,'..,.']...jt*,.?s}''u1.fu.''.|.t''::'"*l.,*.'
' ':' t' ' nu*1ui:l;;i
. . . :1. . . . .
.- ., RÉyis:loils . .,.., .. . .
ii:i:ii!i.ii::;:]:il.;:i::!.,lll;ii::::::]::]ll!:il::::;:'.::.:l:::::::..l....',...''.,...l..,..:]...
.' . . ratoljugalsel!e3verbqs .en
Les,nom6resdetà?g : . ' : . ::'
:: :
:, ;':, 1':': ':: :':' :'r,;, ,::,ii,:i. ::,::,:_,t.,::, :,::,::,;.,::, ',::, :, :::::,,e:,
. ..'.:
Lesactivltésde [oisir5. "
. .. ... :..:.. :. t:'
:...'.Lesmoy9.n1a9traniæ*..:...:.
rnÈmrs
rnnrsvrnsnux
tn1:i1.".tt,.*l;1.'l"'rné.e{ju.na$o|esoentfpryaii.;

@wwerC*pç pffisr# pK

Cetteactivitépermetd'introduirelethèmedel'unité. fréquentsen France,


visentà sensibiliser
l'opinion
Faireobserver la pageauxélèves. Leurdemander de publiqueet lesemployeurs
d'unecertaine catégorie
réagirlibrement, en languematernelle, surla photo de personnelquantauxconditions
de travailou aux
qu'ilsvoient: jugésinadéquats.
salaires Lesgrèvess'accompagnent
- Ottest-cequ'ilssont?Quhst-cequ'ils
font ? souventde manifestationsdans la rue au cours
f imagereprésente unemanifestation (decheminots desquelles
sontexpriméeslesattentesou critiques
= deconducteurs detrain).Lesmouvements degrève, desgrévistes.

gwëve*
Æx* ffffi##$trtr-trs

Contexte
ll estt5 h 3o,et lesjeunesattendent journalisme
devantla portedel'atelier quiestcensé commencer à 15heures.
Nicon'esttoujourspaslà et Maïaarriveen retard. Elleexpliqueà sesamisqu'iln'ya quedeuxbusparheureà
causede la grèvedeschauffeurs de bus,c'estpourquoi que maintenant.
ellen'arrive Nicoarriveà sontour,il
n'estpasen retardà causede la grèvemaisdesamontrequi ne marchepas!
SolutÎons
Demander auxélèves dbuvrirleurlivrepagesT2-73 et decacherle dialogue. i
Lesinviterà observer lesdocuments. I r. C'estuneafficheinformant
Dansun premiertemps,ils peuventporterleur attentionsur les illus- ! 1",,rrg"r, de la grèvedesbus
trationspourdéterminer dequoiparlentlespersonnages. llspeuventfaci- j qui auralieumercredi. On peut
lementrepérerqu'il s'agitd'heuregrâceaux illustrations (portablede I trouver cetype dans
d'affiche
Rémi, pendule delaMJ,montredeNico). Lesinviterà regarderledocument I lesarrêtsde bus.
4 et leurdemander defairedessuppositions quantà cedocument.
- Ottest-cequ'ontrouvecetypededocument?
- Pourquoiy a-t-il deuxbuspar heure?
Cesobservations permettent de répondre à la questionr.
Ouvrir éventuellement le débatà partir
de ce document :
- Est-cequ'ily a desgrèvesparfoischezvous? Quellesconséquences cela
entraînepour vous?

Solutîons
Proposerune premièreécoutedu dialogueque lesélèvesauront cachéau I
préalable. Leurdemanderde réagirsur ce qu'ilsont compris,et de répon- : z. Maïa est en retard à cause
dre à la questionz. Réécouter la premièrerépliquede MaTasi nécessaire. ! de la grève.Nicoest en retard
Expliquerlesexpression s être en avance/ à I'heure/ en retard. i à causede sa montrequi est
arrêtée/ ( en grève)).
-' Fairelireà hautevoix lesquestionsde l'exercice 3 par un élève.Afin que la 3. a.Non,il ne prendpas.
at questionb. soit bien comprise,mimer l'expression il est quelleheure? (en le bus,il està pied.;b.Nico
indiquantune montreet en prenantun regardinterrogateur). Lesimagest arriveà troisheures et demie.;
et 3 permettent aux élèvesde comprendre les expressions utiliséesdans le c.ll esttroisheuresmoins
dialogue pour répondreà cesquestions. Procéder à l'écoute du dialogueet le quartà la montrede Nico.
demanderaux élèvesde proposerleursréponses.
Pourclorecette activitéde compréhension, écouterune dernièrefois le
dialogueavecla transcription.Répondre aux éventuelles questionsde voca-
bulaireet poserd'autresquestionsde compréhension à différentsélèves.
- Nicoest en qvance?
- Nicoest en grève ?
Inviterenfin plusieursélèvesà lire le dialogueen insistantsur la pronon-
ciationet l'intonation.

SolutÎons
r [e verbe ti Plendle tr
fi C"tt" rubriquepermetde découvrir la conjugaisondu verbeprendre,ainsi 4. Leverbe prendre : le prends;
V quesonemploinotammentpourexprimer quelsmoyens detransporton Tu prends; Il/Elle/On prend.
voiture,métro,etc.).
I utilise(bus,train,avion,
i Demander auxélèves puisde remplirletableaude I'exercice
d'observer, 4
I à I'aidedu dialogue. Pourla correction,quelques élèvespeuventlire et
épelerlesformesverbalesqu'ilsont ajoutées.
Inviterles élèvesà recopierla conjugaisonde ce nouveauverbe sur leur 5a.Non,la prononciation ne
i cahier,à la suitedesverbesvus danslesunitésprécédentes. change pas, elle estla même
' pourlestroispersonnes
Leurdemanderensuitede lireindividuellement lesphrasesde l'exercice
5a. du singulier.
II
Procéderà l'écoutede cesphrases.Lebut est de faireremarqueraux élèves 5b.Oui,le . e r seprononce [a]
que la prononciationdu verbe est la même pour les trois premières auxpremière et deuxième
: personnes du plurielet il se
personnesdu singulier.Insistersur le fait que lesconsonnesfinalesne se
prononcentpas. Écouterà nouveauI'enregistrement et demanderaux prononce[t] à la troisième
élèvesde répéterlesphrases. personne du pluriel.

#Gir6-#
Solutions
Leurfairelire individuellement les phrasesde I'exercice5b,puispasser
l'enregistrement. lls se concentrent cettefois sur la prononciation du e 5b. Oui, le ,, e ,t se prononce[e]
de prenons/ prenez/ prennent.ll s'agitmaintenantpour les élèvesde aux premièreet deuxième
remarquer quela prononciation du e changeau pluriel.Leurdemander de personnes du plurielet il se
fairedeshypothèses quantà cettedifférence. Un ( e ) suivid'unedouble prononce[r] à la troisième
consonne se prononce [r], alorsque,suivid'uneseuleconsonne et non personnedu pluriel.
accentué, il seprononce [a].
Écouter à nouveau I'enregistrement et demander auxélèves de répéter les
phrases.Leurfaireremarquer la différence
entrelesconstructions partiren
+ moyendetransport(vuedansl'unité5),et prendrele/ la / l'+ moyende
transport.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporterà la rubrique
Atefierfangue,page76.

Lesnombresde 20 â 69 et |theure
fi ft.tiuité 6 consiste
à compléter dessuitesde nombres d'après un enregis- 6. 2o.,21,22i 23,24,25,26 i 3c,
Y trement.Faired'abordobserverles nombresapparaissant sur le livreet 31,32,33,34,35; 4c, 42,M, 46,
demander auxélèves defairedessuppositions quantà la suite.Lesélèves 48,50,51,52,53,6o,61,62,63,
sachantcompterjusqu'àzo,ils peuventaisémentremarquer qu'ilsuffit 64,65,66,67,68,69.
d'ajouter lesnombres de r à 9 à la dizainepourformerun nouveau nom- t.4t i56;zz;66i 40;39;51 ;28.
bre.Leurfaireremarquer que pout 21,3r,4r,etc.,un est précédé de la 8. t. ll estvingt heures
conjonctionet, alorsque pourtous lesautresnombres,lesdeux parties vingt-quatre ;2.11estvingt
sontliéesparun traitd'union. et uneheurestrenteet une;
Laisser auxélèvesquelques minutespourcopierle débutde chaquesérie 3.Il estvingt-deuxheures
surleurcahier. LeurfaireensuiteécouterI'enregistrement et leurdeman- quarante-sept ;
derd écrirelessuitesen chiffres dansun premiertemps.Celles-ci varient 4. ll estvingt-troisheures
et ne s'arrêtentpastoujoursau même nombre.Aprèsune deuxième cinquante-neuf.
, écoute,les inviterà écrireles nombresen lettres.lls peuventcomparer
leursrésultatspardeuxavantla miseen communcollective. Solutîons
5. z4: vingt-quatre,
fi [activité7 est une autreactivitéd'écoute,
danslaquelledifférentsnom- z5..vingt-cinq,
!i7 bressont donnésdansle désordre. Lesélèvesdoiventles retranscrire
en z6: vingt-six...
chiffres.Lorsde la correction,il est possibled'appelerquelquesélèvesau
jj .'trente-trois,
tableaupour écrirelesnombresen lettres.
,4 : trente-quatre,
j5: trente-cinq
factivité8 fait le lien entrele thème lexicaldes nombreset celuide
I'heure. Eneffet,pourdonnerI'heureofficielle, 42: quarante-deux,
on se contented'utiliser
lesnombres telsqu'ilsapparaissent 44: quarante-quatre,
surun cadrandigital.Demander aux
élèves d'observer 46 : quarante-six,
lesquatrependules de I'exercice8 et de donnerI'heure
quiy estindiquée 48: quarante-huit
: et un,
- ll est...
Passerensuitel'enregistrement 5r..cinquante
et demander auxélèvesd'associer : cinquante-deux,
lesphrases entendues 52
auxpendules.
5, : cinquante-trois
6l ..soixante et un,
[activité 9 présenteles deux manièrespossiblesde donner I'heure.
6z: soixante-deux,
Demanderaux élèvesde lireà nouveaule dialogueet de retrouverlesheu-
63: soixante-trois,
resqui correspondent à cellesindiquéessur lespendulesillustrées. Lesinci- 64 : soixante-quatre,
ter à déduirele sensdes mots demi(e)etquart. Dessinerau tableau un
65: soixante-cinq,
demi-cercle et un quart de cerclepour en clarifierle sens.Quinzeminutes
'heure 66.'soixante-six,
aprèsf pilesedisentdoncet quart,etquinzeminutesavantmoinsle
67: soixante-sept,
quart.lheure passéede trente minutes se dit et demi(e).
68: soixante-huit,
Compléterensuitela deuxièmepartie du tableau avecl'heureofficielle,
69 : soixante-neuf.
vue dans l'activité8. Expliqueraux élèvesqu'il existedeux manièresde
1.47 iS6;22;66r4o;39;Jr;28.
dire l'heureen français.lheure < courante (premièrecolonne)est utilisée
" 8. t. d.; 2.b.; 3.a.; 4. c.
dans un cadreplutôt informelou lorsqu'iln'y a pasde confusionpossible
entrelesdifférentsmomentsde lajournée.lheure officielle (deuxième
" "
SolutÎons
colonne), baséesur le système z4 heures,est utiliséedanslessituations l-------
quart.I
plusformelles, où I'exactitudeest importante (rendez-vous professionnel,I g.lt esttroisheureset
I tt estquinze heures quinze.;
horaires detrains,programmes detélévision ou radio,etc.).On peutajou-
ll estquinzeheures trente./
ter à I'heure courante uneindication surle moment delajournéepourplus
/ ll est troisheures et demie.;
de précision: tl estseptheuresdu matin/ II esttroisheuresde l'après-midi
ll esttroisheuresmoins
ll esthuit heuresdu soir.
lequart./ ll estquatorzeheures
quarante-cinq.
llactivité ro, enfin, permet de revoirce qui a été introduit précédemment
ro. A.c-z; B.d-t ; C."-3;
en reliantde petitespendulesaux deux manièresde dire I'heurecorres-
par deux. Bien insistersur le D.a-4;E.b-5.
pondante.Cette activité peut être effectuée
fait que cesdeux systèmesne sont pasinterchangeables. On ne peut pas
dire tt estquinze heureset quart* ou II est vingt heuresdu soir*.

â c"tt" activitéde productionoraleest à réaliseren interactionavectoute la classe(activitétt). Ellepermetde


!9 réemployer la qulstionet la réponse concernant I'heurequ'ilest,et de revoirlesdeuxmanières d'exprimer
l'heureenfrançais. Inviterlesélèves à noterune heure de leur choix surleurcahier
ou à dessinerunemontre sur
leurpoignet.Leurdemander ensuite de se et
lever d'aller sonder leurs camarades pour l'heure
savoir qu'ilest
. chezeux>.Lesinciterà poserla question :Quetleheureest-il ?/ tl estquelleheure?à un maximumdecamara-
desen un tempsdonné(cinqminutesparexemple), et à noterchaqueheure. récoltée , surleurcahier,
avecle
nomduldela camarade questionné(e). Procéderà unecorrection collectiveen demandant auxélèves deconfir-
merou d'infirmer lesréponses de leurscamarades. Proposer auxautresélèves dereformuler lesheuresdonnées.
Exemple:- Quelleheureest-i!chezMarion? - ll estvingt heurestrente,c'est ?
aussi...
- II esivingt heurestrente. - tl esthuit heureset demie(dusoir).

C#æç Æ*Gffie**ç
$*wwæêc pw-trs
ffsfsr#$

lnviterlesélèvesà observerles photosde la page74,età repérerde quel T-


type de documentil s'agit.Crâceaux petitesillustrationsdesjeunes de I r. Unefille,élèveau collège
;
la MJ en situationde journalistesavecmicro,appareilphoto et bloc-notes, ! elleprendle bus.
ils peuventfacilementdéduirequ'il s'agitd'interviews. i Un homme,chauffeur de bus.
Leurdemanderalorsde répondreà la questionr. On peut voir que lajeune
fille de la premièrephoto se trouve à un arrêt de bus et qu'il s'agitsans
doute d'unecollégienne. On devineégalementque l'un des hommesde la
deuxièmephoto est chauffeurde bus.Ceshypothèsesse verront par la
suiteconfirméesou infirmées.

::
{fssffe$S
Inviter les élèvesà lire silencieusement
les deux interviews.Leur poser
Solutîons
quelques questions pouren vérifierla compréhension globaleet valider z. Lesjeunesdisent< tu n
lessuppositions faitesen question r: à Marie : elleest élèvede
- Comments'appellent lesdeuxpersonnes ? collège,commeeux / elle a le
- QuiestMarie? Qui estMichel?
même âge qu'eux.lls disent
Lesinviterensuite à observerla première questiondechaqueinterview et à r(vous ), à Michel : il est adulte
réfléchir
à la question z.ce pointculturela déjàétéabordéen unitéo où il et ils ne le connaissent pas.
a étévu que lbn s'adressait différemment auxcopains (oupersonnes du
mêmeâge)et auxadultes. lci,lesjeunesdisent<tu > à Mariequia le même
âgequ'eux, maisilsvouvoient lechauffeur
de busparrespect, caril estplus
âgé.Enfrancais,lesjeunestutoientlesadultes delafamilleou lesamisquel
que soit leur âge,maislorsqu'ils s'adressentà des personnes qu,ilsne
connaissent pas,ilsnetutoientquecelles ayantle mêmeâgequ'eux.

Proposer
ensuiteauxélèvesde répondre
auxquestions
3 et 4 en recher- 3. Ellese lèveà sept heures.
7 chant lesinformationsdans le texte.pour la miseen commun,demander 4. ll se lèvetrès tôt. ll ne voit
4|i à desvolontaires
dedonnerleursréponses
oralement. pasbeaucoupsa famille.
estpossible
de poser
desquestions
complémentaires
pours'assurer
dela ll travaillele week-end.
Y ll
: bonnecompréhension destextes:
- A quelle heure se lèveMarie lesjours de grève ?
- Engénéral,à quelle heure Marie part de la maison ?
- Michel prend le petit déjeuneravec sesenfants ?
- Michel travaille le dimanche ?
Fairelire lestextesà hautevoix par desélèvesvolontaires.

Proposerensuite aux élèvesde répondrede manière personnelleà la S.Exemple:C'estun travail


question 5. Les inciter à répondre oralement et en francais.Lancer difficile : il se lèveà trois heures
éventuellementIe débat sur d'autresprofessions que les élèvestrouvent et demiedu matin,il travaillele
difficiles,leur demanderd'expliquerce qui est précisémentdifficireen week-end,il n'est pas beaucoup
imaginantunejournéetype. avecsa famille.
lournaliste, c'est un travail difficile mais très cool : on se lève tôt, on se couche
tard, mais on parle avecdespersonnescélèbres,desstars,etc.

Lesverbespronominaux
Dans ces tetes, les élèvesdécouvrentles verbes pronominaux.lls ne
connaissaient jusqu'àprésentdans cette catégorieque le verbes,appeler
et vont voir dans I'activité6 les différentesformes verbalesde ce type de
verbe.[activité 7 leur permet de commencerà constituerune liste des
verbespronominauxlesplus utiles.
Solutîons
Leurdemanderde retrouver, par deux,lesdifférentesoccurrences du verbe
se leverdans lesdeuxtextes.lls peuventensuitecompléterle tableaude 6. Je me lève ; Iu te lèves;
l'exercice
6. Lesinciterà recopiercetteconjugaisonsur leurcahier;à la suite ll/EIIe/On se lève ; Nousnous
des verbesdéjà vus dans les unités précédentes. Noter la différenceoe levons; Vousvous levez;
prononciation du radicalpour lesdeux premièrespersonnes du pluriel,le e lls/Elles se lèvent.
n'étant pas accentué.
Demanderaux élèvesde comparerla conjugaisonde cesverbesaveccelle
desverbesdu premiergroupequ'ilsconnaissent. eu y a-t-ilde différent?
Solutions
Leurfaire releverdanslestextes(activité7),toujourspar deux,tous les
autresverbesde cetypeet lesinciterà lesconjuguer. 7.s'appeler,
secoucher,
Expliquerla différence entreje lève(la main,lepied,lachaise...)et je me selaver.
lèvei je lave (la table,le bébé,etc.)et je me lave; je couche(le bébé)et
je me coucheen mimantcesactions.Lesélèvessont ainsicapables de
comprendre le sensdu pronompersonnel réfléchiaccompagnant les
verbespronominaux :Jecouche moi-même* / Jelavemoi-même*,ehc.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporterà la rubrique
Atelierlangue,page77.

L e v e r b e . t ma n g e t n
lencadréNbubliepas! dela page75donnelaconjugaison duverbemanger,
et attireI'attention desélèvessur la différencede radicalà la première
personne du pluriel(mangg-):on ajouteun -edevantla terminaison -ons
pourdesraisons phonétiques. Eneffet,gsuivid'uno seprononce [g].On
ajouteici un e avantle o,cequi donnele son[3] et on conserve doncla
mêmesonoritédu radicalpourtouteslespersonnes. Inviterlesélèvesà
recopier la conjugaisondeceverbedansleurcahier.
Leverbemangera un sensgénéral. Noterque,pourle petitdéjeuner, on
utilisele verbeprendre(lepetit déjeuner),et
qu'ilexistedesverbesspécifi-
quesà chaquerepas: déjeuner(à midi),dîner(le soir),commeon le voit
dansle N'oublie pas! suivant.

. -.. : :';.':.:.].::::::j:;::::::

:::, , -::J. .': :'. . :


":.. "

..|TilëiïÉfût!i.
"',
Lesactivités quotidiennes Solutïons

oInviterlesélèvesà observerlesphotosde I'activité8a.ll s'agitdesdiffé-


rentesétapesde la journéede Marie.Leurdemander
phrases a. à f. et d'associer
ensuitede lire les
chaquephraseà une photo.Proposer une
8 a .a .z ; b . 3 ; c . 6 ; d . S e; . 4 ; f .t .
8b. Lematin: c. Ellese lève.;
b. Elleprendson petit déjeuner.;
première correction pardeux,puiseffectuer unecorrection ll est
collective. e. Ellese lave.;f. Elleprend
possible de demander aux élèves d'imaginer à quelleheurese déroule le bus.laprès-midi : 1.Elle prend
chaqueaction: le bus.Lesoir: d. EIlemange
- Mqriesecoucheà dix heureset demie--+photoz. avecsa famille.;a. Ellese
Pourl'activité8b,il s'agitde classerlesphrases a. à f. de I'exerciceprécé- couche.
dentenfonctiondu momentde lajournéeoù ellessedéroulent. Inciterles
élèvesà seremémorer le sensdesmotsle matin,l'après-midi,le soir,en leur
demandantde les illustrerpar des heureset les laisserensuitefaire
l'exercice.
- Lematin,c'estde sixheuresà midi.Ilaprès-midi,
cbstdemidi à dix-huitheures.
Lesoir,c'estdedix-huitheuresà minuit.
À lafin de I'exploitationdecettedoublepage,il estpossible detravailler la
conséquence avecalors.Demander auxélèves de chercher danslesinter-
viewslesdeuxphrases oùapparaît alors,puislesinviterà I'utiliserdansdes
phrasestelles que : le fais beaucoupde sport le week-end, alorsje suis
fatigué(e),ou : J'aibeaucoupde devoirs, alorsje ne suispasbeaucoupavec
mafamille.

de l'heureet lesactivitésquotidiennes.
[activité9 permetde réutiliserde manièreludiquel'expression Dessiner
une grandehorlogeau tableau.Demanderà un volontairede venirau tableauet d'y dessinerune heure,puisde
mimer une activitéquotidienne.Laclassetente de devinerce qu'il/ellefait à l'heureindiquée.
Exemple:
-Tu te lèvesà sept heureset demie du matin ?

6
&f*af*,S
Solutions
Leurfaire releverdanslestextes(activité7),toujourspar deux,tous les
autresverbes decetypeet lesinciterà lesconjuguer. secoucher,
7.s'appeler,
Expliquer la différence entreje lève(la main,lepied,lachaise...)et je me selaver.
lèvei je lave (la table,le bébé,etc.)et je me lave; je couche(le bébé)et
je me coucheen mimantcesactions.Lesélèvessont ainsicapables de
comprendre le sensdu pronompersonnel réfléchiaccompagnant les
verbespronominaux :Jecouche moi-même* / Jelavemoi-même*,etc.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporterà la rubrique
Atelierlangue, pageT.

L e v e r b e n ma n g e t n
[encadréNbublie pas! de la page75donnela conjugaisonduverbemanger,
et attire I'attentiondes élèvessur la différencede radicalà la première
personnedu pluriel(mangg-):on ajouteun -e devantla terminaison-ons
pour des raisonsphonétiques. En effet,g suivid'un o se prononce[g]. On
ajoute ici un e avant le o, ce qui donne le son [g] et on conservedonc la
même sonoritédu radicalpour toutes les personnes. Inviterles élèvesà
recopierla conjugaisonde ce verbedansleur cahier.
Leverbemangera un sensgénéral.Noter que, pour le petit déjeuner,on
utilise le verbeprendre(lepetit déjeuner),etqu'il existedesverbesspécifi-
ques à chaque repas: déjeuner(à midi), dîner (le soir),comme on le voit
dansle Nbublie pas! suivant.

Lesactivitésquotidiennes Solutîons
Inviter les élèvesà observerles photos de l'activité 8a. ll s'agit des diffé- 8 a .a . z ; b . 3i c . 6 ; d . 5 ;e . 4 ; f . t .
f]l
Y rentesétapesde la journée de Marie.Leurdemanderensuitede lire les 8b. Lematin: c. Ellese lève.;
phrasesa. à f. et d'associerchaque phraseà une photo. Proposerune b. Elleprendson petit déjeuner.;
premièrecorrectionpardeux,puiseffectuerune correctioncollective. ll est e. Ellese lave.;f. Elleprend
possiblede demanderaux élèvesd'imaginerà quelle heure se déroule le bus.h près-midi : f . Elle prend
chaqueaction: le bus.le soir: d. Ellemange
- Marie se coucheà dix heureset demie --+photo z. avecsa famille.;a. Ellese
Pourl'activité8b, il s'agitde classerles phrasesa. à f. de I'exercice précé- couche.
dent en fonctiondu moment de lajournéeoù ellessedéroulent.Inciterles
élèvesà se remémorerle sensdes mots Ie matin,l'après-midi,le soir,enleur
demandant de les illustrer par des heureset les laisserensuite faire
I'exercice.
- Lematin, c'estde sixheuresà midi. taprès-midi, c'estde midi à dix-huit heures.
Lesoir,c'estde dix-huit heuresà minuit.
de cettedoublepage,il est possiblede travaillerla
À la fin de l'exploitation
conséquence avecalors.Demanderaux élèvesde chercherdans les inter-
viewslesdeux phrasesoù apparaîtalors, puislesinviterà l'utiliserdansdes
phrasestelles que zJefais beaucoupde sport le week-end,alorsie suis
fatigué(e), ou : J'ai beaucoupde devoirs,alorsje ne suispas beaucoupavec
mafamille.

factivité9 permetde réutiliser


de manière de I'heure
ludiqueI'expression et lesactivitésquotidiennes.
Dessiner
unegrandehorloge autableau.Demander devenirautableauet d'ydessiner
à un volontaire uneheure,puisde
mimeruneactivitéquotidienne. Laclasse fait à l'heureindiquée.
tentededevinercequ'il/elle
Exemple :
-Tu te lèvesà septheureset demiedu matin ?
ÆtçX*çp**x*gffiG p#ST#$p6-Wp
Commevu précédemmentdans les rubriquesGrammaire,les exercicesde cette page peuvents'effectuerau
moment du travailsur le point de grammaireen question.

Solutîons
@ ;
llexercicer reprendla conjugaison
du verbeprendre,
qu'ilfaut mettreà la formecorrecte. r. a.prends; b.prend; c.prenons; d.prenez
;
e.prennent.
[exercice2 proposed'associer
dessujets(pronoms
@ personnels,nomspropres,
mesdu verbe. prendre
nomscommuns) auxfor-
2 . a . 3 ; b . 4 ; c . z ; d .e' t. ;6; f . 5 .

".

. '"'_:
"'
,Hheïiê,
Les exercices3 à 7 reviennent sur les différentes Transcrîptîon
manièresde dire I'heureen français: l'heurecou-
ranteet l'heureofficielle. 3. a. Letrain part à zt h 37.;b. Nousprenonsle bus à
tt h 45.; c. Mes parentspartentà dix heureset quart.;
Oansl'exercice d. Lebus arriveà 8 heureset demie.;e. ll est quelle
fi 3, lesélèvesentendentdesphrases
tf danslesquelles
est expriméeune heure,et doivent heure? - ll est minuit.
retrouverl'heurecorrespondante parmi trois propo-
sitions.Leur demander de recopierles diftérentes Solutîons
propositions de I'exercice
dansleurcahieret d'entou-
rer I'heureentenduedansI'enregistrement. Procéder 3. a. zt h 3-7;b.r'r h 45 ; c.zzh t5; d. 8 h 3o ;
à deuxécoutes,I'uneavecarrêtaprèschaquephrase, e. oo h oo.
I'autresansarrêt.

f,l OansI'exercice
4,il s'agitpourlesélèvesd'associer
les 4,a.4ib.t;c.3;d.2.
tf heuresproposées en chiffresà leur écritureen
i lettres.

[exercice 5 propose des horloges avec différentes g. a.Heurecourante: ll est uneheureet demie(de
heures.
Demander aux élèvesdèxprimerl'heurede f'après-midi / du matin).- Heureofficielle:ll esttreize
deuxmanières pourchaque
différentes horloge. heurestrente./ ll est uneheuretrente.;b. Heure
couronte : ll esttroisheuresmoinsvingt(deI'après-
Pour la correctiondes exercices
3 et 5, écrireles midiI du matin).-Heureofficielle:ll estquatorze
heures en lettresautableau. heures quarante. / ll estdeuxheures quarante.;
c.Heurecouronte:ll estcinqheuresmoinscinq
(deI'après-midi / du matin).-Heurefficielle: ll est
seizeheures cinquante-cinq. / ll estquatreheures
cinquante-cinq.
[exercice6 proposedessituationspermettantd'ap- 5. a.Lefilm està deuxheureset demieI quatorze
porter des éléments de réponserelatifs à l'heure heures trente.;b.LetrainpourParispartà dix
demandée.Plusieursformulationssont proposées. heures cinquante et une.;c.ll estquatreheures
Demanderaux élèvesde formuler les différentes moinsfe quart./ ll esttroisheures quarante cinq.
manièred s e d i r eI ' h e u r e .
^
fexercice7 permetun travailde systématisation
sur 7. Propositions
: a.VousallezchezSophieà quelle
lesdifférentes
façonsdedemander l'heure. heure? ; b.À quelleheurevousprenezl'avion?; c.ll
i estquelleheureà ta montre? ; d.À quelleheure
partton père; e.Ondîneà quelleheureen France ?
Solutîons
Lesexercices8 à to ont pour but de systématiserla conjugaisondesverbes
pronominaux et des verbes prendre et manger dans I'interview d'un 8.vous levez,se lève,se lave,
participantà la StarAcademy,une émissionde télé-réalitépermettantà de mangez,mangeons,mangent,
jeuneschanteursde sefaireconnaître. vous couchez,nous couchons,
me couche.
lexercice8 proposede compléterles phrasesavecdifférentsverbesprono- 9. a. Vousvous lavezà quelle
- minauxainsique le verbemanger. heure ? ; b. Le matin, nousnous
i levonsà sept heures.;c.Je ne
I 6 I
Demanderaux élèvesde
9 proposedesphrasesdansle désordre.
lJexercice me couchepasà dix heures
Y7 lesremettredansI'ordrepar deux,puisdemanderà desvolontairesde lire et demie.

i leurspropositions.

^à. Dansl'exercicero, il s'agit pour lesélèvesde compléterles phrasesavecles


ro. a. vous réveillez- Non, le
samedi,nousnousréveillons
à 9 heures.; b. te couches-
- verbesdonnés.Laquestionainsiformulée,lesélèvesserontamenésà don- Non,le soir,je me coucheà
ner une réponsenégativedans laquelleils réutiliserontle verbepronomi- zz heures.;c. se lave- Non,
nal à une autre personne. Marie se lave lescheveuxet
prendsa douchele matin.;
d. se lèvent- Non, Karenet
Marc se lèvent à 10 heures
le week-end.

.-, faire
l & l Cettechansonpermetde travailleren oppositionlessons[I] et [S].La
v écouterune premièrefois. Lesélèveslisent Ia transcription(activitén).
: Solutîons
^ô, tz puisde remplirle
ls! Demanderaux élèvesde lire la consignede l'exercice
- tableau avecles mots de la chanson(dimanche,chambre,jour;joue...). rz. [J]: dimanche, chance,
Leurfaire écouterune nouvellefois la chansonet les inciterà chanteren chambre, chante,douche,
soignantleur prononciation. recouche.; [3] : Aujourd'hui,
jour,j'ai,journée, je,joue,
mange,refuge,joie.
^-, Demander aux élèvesde noterla différence de graphies
entrelesdeux 13.Leson[J] s'écritch,leson
v sons([J] s'êcritch / [3] s'écritj ou g) (activitér3). [3] sëcritj ou g + e,i,y.
:
.ô. Inviterensuitelesélèves motsqu'ils
le tableauavecd'autres
à compléter r,4.Exemple:[J] : cher,
Irrr
Y connaissent(activitér4). cherche, affiche,chanteur,
; ; [3] : bonjour,collège,
chien...
: géographie, étranger...

€emffi****$çtxæ p#sr#ptr
i danscettepagepermettentdetravaillerlesactesde parole
Lesactivitésproposées
: et lesobjectifs vusdansl'unité.
communicatifs
Solutions

i b. ll regardela télévisionle vendredià t8 heures.;c. lljoue au basket


avecson cousinRémile lundi à t7 heures.;d. ll va à l'atelierjournalisme
le mardi.;e. ll part à la campagneavecsa famille le samedià 8 heures.

a. a. Le matin : Fabiense réveilleà 7 h ro. ll se brosseles dents.ll prend


le bus pour allerau collège.;b. Lemidi : Fabienmange/déjeuneà la
cantine.; c. [après-midi: Fabienest en cours/enclasse.lljoue au football
avecson copain.;d. Lesoir: Fabiendîneen familleet joue à lbrdinateur.
b. Réponselibre.

ÀSm$fd
6
Solutîons
a.Laurentregarde le matchdefootballà zo h 25.;b.Fannyregarde la
météoà zo h 3o.; c. Lucregardela StarAcademyà zo h 5o.; d. Cécileet
Laurenceregardent KingKongà zz h oo.

a . t f ; 2 .a ; 3 . b ;4 . 9 i 5 .h ; 6 .i ; 7 . d ; 8k. ; 9 . e ;r o j. ; r r .l ; 1 2 . c .
b. Réponse libre.

ffws#trs

Contexte
Dansla planchede BD proposée, Bouledoit se leverpour allerà l'école,maisil tarde le plus possibleafin d'évi-
ter de se douchercar il détesteça.ll se prépareen quelquesminutes,grâceà la complicitéde son chien,et part
rapidementpour l'école. Mais,ironiedu sort,quand il sort de la maison,il pleut beaucoupet Boulese retrouve
douché !
" "

Solutions
Inviterlesélèvesà lirela BDet à répondreauxquestions t par
de I'exercice
deux.Leurlaisser quelques minutespourretrouver touteslesréponses, r. a.ll seréveilleà huit
puisinviterquelques volontaires à lesénoncer Lesfairevalider
à la classe. heures.; b.ll selèveà huit
ou corrigerpar lesautresélèves. Procéder de la mêmemanièrepourles heureset demie.
exercicesz et 3,proposant un travailsurle vocabulaire,ainsique pourla 2.a.2ib.3;c.t.
question4. 3. J'aihorreurde...
4. Boulene se douchepas
avantd'allerà l'école.
5 peutêtrefaiteà la maisonpourle courssuivant.
Lactivité 5. Exemple: À neuf heures
Enfin d'activité,
répondreauxquestions éventuelles surle lexique.
Si les moins le quort, Boule arrive
élèvescomprennent la BDsanscomprendre touslesmots,en resterlà,ne à l'école.Àneuf heures,il a
paschercher à faireunetraductionmot à mot.ll faut quelesélèvess'ha- coursde maths.À midi,il
bituentà devinerlesensdesmotsou expressions d'après sans
lecontexte, mangeà la cantine.À quatre
passerparla languematernelle. heuresde I'après-midi, il rentre
à la maisonet iljoue avecson
chien.À cinq heures,il fait
sesdevoirs.À sept heureset
demiedu soir,il mangeavec
sesparents.À neuf heureset
demie,il se couche.
€*w*t***t*cR ffffiSr#sSe*e-ffi*

Le!tv,ite.lpi1.gcgnd$,rVifç$iê1flÈitôà*tu4$n]:{p1$*itFi:F$it$:ËÇ1*iré
gn.rgnaE{9p."!i1.i.e,"8}1l]:ç..iljivi.d:a:tê:a::::l
jqg.iuns,gretdç.p?rtle iÈt l}ëfièiiÈ.êfirirâùx:$i*rÈêffii.dq
drttôfti{e,itç:,:ilr.p$ !lH-e&se1qç!;dçyey.âæiiêniqdiÈ:.::ii
no*Oruri*t gr"nd"r villeseir un-térnpsiecordS.avitessernoy"Àn"estde 3oo ttriTf'eut..... , . '-
;iôftpiÈiiiâ*grâffiêii.ùitlgler..Èa{emài:Ècod'isêiti!ËssÈ,irxryêfe:;i!gÊ:iôt:ifhâiitê;:,...:'i::::.:.ti::;t.l:,l:.t;l
9tlaÈp"cé,ijl:;Êif,r!eirËi.qC,:::t,,,:
,r,iiiù$ei:,rôù;,:!à:;*nâùcl*reË*tj:ûrti:itatiîfÊitfëii6tiâirç.,:,Èjià'nitË:ëS.iidb:Bretagnâ
'tgg4.LatraveËée
5o kilometres,
dont 39 toor la .Manche ll.a9té;naugLele 6'mai
entrçCalalset Folkestone.
mô3os,,,iâ:mûpit11.a**i$g:ipâi1;{
('io-r!g1es,.g.ut-oæ1s, elyitonri f !l*tét:$ç.:t
:..nâYg$êi..fè1i!ï91.d.11ç ,t{tàit,â;a:,;a:a
quai.Létr:ansport
ferrôviaire
desvoyageurs
sansvéhicule
estassure qui qtilise{es rames
parla lignèEurostar
aetyp!,jcy " . .:..' : : .
LcMgnt;sa'int-Michel dresie;auiæur dlijneTfixëiitâl$âiërll:,,i,:
i,i: êivêiilE:de,:i€Lriiieiit.,iil:ié.:mont+i:âiùtivtienêt,:se
envahie par.les plgsgrandes maÉesd'Europç. C'estl'uneàÀsæJtisations.les plgsprestigizuses du MoyenÂge
et ce grandfoyerspirrituel et intellectuel'a été,avecRomàel Saint-Jacques-de-Compostelfe, J'undes plus'..
imporiants{ieux depèlerinage de f0ccident.médiéval, Inscritau Patiimoinemondialparl'UNESCO enr984,ce
ie plûsviditéen France
trautiiêirtp'uristique.est aujourd'hui de3 millionsdeviiiteqrsparan. :
àve..pti,,s
tes volcansdAqvergne:.lJAwergne fait pârtiedu Missif central,uÀvastefiangle montagneuxplacÉdansle
'ni!;lçq+..].i.:4.i1arta195.c.t|i:iÈ]:i!:rê*é/i.ê:pàli:.!u::e'iéieniÈi$Êi:b.@i$ni..v.qi.g.liquel.*l.r.'P.n
so1.é...!9qrd.ti.'e.'.;te1'v.q!ca.!5]:*;!ô'{i::Flsi::f{]::i*i'i!é::]Écpù'Ë.:6]:ibêpi]à'4i;
bable.LagrandevlllelaplusprocheestClermont-Ferrand......... .....
""" ": :i
st!*i.eilûiâi$b$i*Ne;i*,i1;çqç,trelsç,,çl!ç
eq3 1in1.qâçà:.$;EitUà$iiù::..::i::''
11ae!!çpoià,iÈtèiiËçtùÈl1irè:."çor,q'iaue,Je
privilégiée
géogràphiq.ue au.centre'd;un
n'æuddè cômmuniiatiôns ainsiqueson.histoire.lui
internationales
às'ei""t,uns.1$.p.
e"r1{!tâiêftêÈii6Àfiâltâ+ é!{.fhoi;iç:rçEA.ma:.::.::.r
-a.
.:ùàn.i,Ïù'it,.*;iùiËi!ÊmeÀ1,que.5ïE1!qu.Ls
tru :.e*r* ila;il:;*te::çqp.i6ii:rtili:il!ùiôÈ4:liâ::râùi:rfgmpfenne-
'tâ.eÈ,'r4:lrr d.e.L ,r,ië:,,',,,:
4rpits,,de,,ilnô;lllmf:i
Parlement entreautres).
Furopéen, Lesrichessesarchitecturales
exceptionnelles.du'vieux lui ont
Strasbourg
Patrirnoine
vllu classement.au rnondiàlde I'UNESCO en 1988,unèpremière d'uncentre-.
pourI'intégralité
Je
villel
Midi9tg ç!!émé,d!]Éuelqruititi+.e.;ll::
câf,9Ês.qr!{déilÉ:Cette:Y,ttlç]]ê$,çanguê:dâql:lè,,,mo*4e,,:eiitiër!Fsurit:lHinân}!.du
datahldes;41yeet
ryf sldlttt&yi:dêù*€!âiiii;ât11r;1ilÉàNê.1ftôhâi*!.1d,è.tlurrr,rsco.aeipqil
rssogiâ*r'1*â;.ê,itê.:a;lii..:
estencpréhabitéeau1ôuidihui
' cinquaÀte-deux
tôurset àeuxenieintesconcentriques"for:m.ent3.ki1omètres
Rêstaurée
de iemparts. be façon'iemarquable, jûstède'l'aichitecture
ellepermetd'avoiiUrieid"ée'treC médievale.
tacàmârg14qi.T|le.i]f!.nd:|sôtâ:!à::fùi.'f$e.afn..1dêq;qNi::tai:$êi:$ê$.*érlor9pré191t.e!âba.i.e:!i+
mètçs;de riyqge,sableul,et dgnt {a ville"dArles représente.lapointe,Cette régionest surtout côÀnuepou( ses
richesiesnaturellàs, le Farcnaturelregiônalde la Camargueâbritètoutes sortes'd'espèces animaleset végé-
Lesplusçonnues5ont leschevauxblancset làstaureauxnoirsvivant en semi-liberté,
tatesàr,iginales. aiÀsique
es1àgir;"nt Éputé.fj.d;ntilécamarguaise,
r"i niÀintr to*11",i"t ,açC.amergye mélange
descultujçs
8itan.ee!.qrove1p|e,e.1t'e.,qcor1tpsfor}9.LEs;traditions}sonttrirp1ésentesetvivantej...
.:.-::

Solutîons
Commencerpar proposeraux élèvesde regarderlesphotoset la cartede
France. Leurdemanders'ilsconnaissent certainslieuxindiqués,et si oui,ce r. a. Letunnel sousla manche;
qu'ilsen savent. b. Carcassonne ; c. Strasbourg;
Introduireles différentsdocumentsen demandantà un élèvevolontaire d. LeMont-Saint-Michel ;
d e l i r el e c h a p e a u . e. Lesvolcansd'Auvergne;
Inviterlesélèvesà lireleslégendesdesdifférentesphotoset à lesassocierpar f. LaCamargue.
deux ou trois aux phrasesde I'exercicer. Procéderà une correction
collective, en insistantpourque chaqueréponsesoitjustifiéeà l'aidedu texte.
z. a. ll arriveà Calaisà treize
ar lnviterlesélèvesà lirel'infoculturelle z.
surleTCVet l'intituléde l'activité heuresquarante-cinq / à deux
v Cetexercice peutpermettre de revoirl'expression
de I'heure,ainsiqueles h e u r e sm o i n sl e q u a r t . ;
verbespartir et aller.Demanderà différentsélèvesde lire lesquestions b. ll va à Paris.;c. ll part de
à hautevoixet d'y répondre par une phrasecomplète. Inciterlesautres Carcassonne à dix-septheures
élèvesde la classeà corrigerou à confirmer lesréponses,ou à proposer de trente / à cinq heureset demie
direI'heured'uneautremanière. (de l'après-midi).

ffi
[activité3 pourraêtreréalisée en classe
ou préparée à la maisoncomme
devoircollectif.
Former desgroupes detroisou quatreet leurproposer de
choisirun lieutouristiquede leurpays.Leurdemander d'eneffectuerune
courteprésentation écriteen français,et de chercherune photo pour
l'illustrer.
Afficherlesphotosde tous lesgroupesau tableaulégendées
avecle nomdu lieuchoisiet inviterchaquegroupeà lirela présentation
qu'ila écritedecelieu,sansle nommer.Laclassedevinedequellieuil s'agit
ety associe unephoto.
On pourraégalementproposeren classedifférentesphotosde lieux
touristiques du paysdesélèveset leurdemander, toujourspargroupes,
d'écrireuneprésentation de chaquephoto.Sila classedisposed'unecarte
du pays,afficherlesphotoset lestextessurla carte.

pw#es*
Cettepagea pourobjectifd'évaluer lesélèvessurcequ'ilsont travaillé
dansI'unité.UnMesmotsthématique
reprenantles mots importantsde l'unitése trouveen bas de pageafin d'aiderles élèvesà réaliserles
activités.
ll estpossible
de réalisercebilancommeun devoirsurtablepourlespartiesde compréhension écrite
et oraleet de productionécrite.Pourcela,demanderauxélèves d'écrire
leursréponsessurunefeuilleet la leur
ramasser pourla correction.

Transcrîptïon
Dansl'activitér, Rémiet Zoéprésentent unejournée
typede leurvacances. r. Voiciunejournée de Rémiet Zoéen vacances à la
Avantlécoute,laisser quelques minutesaux élèves campagne.
pourlirelesquestions. Lorsde la première
écoutede r<Lematin,nousnouslevonsà huit heureset demie,
I'enregistrement les inviterà prendredes notes. nousnouslavonset nousprenonsle petit déjeuner.
Proposer ensuiteune deuxièmeécouteafln qu'ils Puisnousprenons le busn" 48 à dix heuresmoinsle
puissentrépondreprécisément aux questions.Lors quart.Nousallonschezmonsieur Durandet nous
de la correction,demander aux élèvesde fairedes travaillonsaveclesanimauxle matinet I'après-midi.
phrasescomplètes. Onpeutposerdesquestions plus C'estsympa.Lesoir,nousmangeons à dix-neuf
précisespourcompléterI'exercice : heurestrente,nousregardons la télévisionet nous
- Est-ce
queRémiet Zoéaimenttravailleraveclesani- nouscouchons à vingt-deuxheures. ,
maux?
- Ilsmangentà quelleheurele soir? Solutîons
r. a.llsselèventà huit heureset demie.;b.Zoéet
Rémiprennentle busn'48 à dix heuresmoinsle
quart.;c.llstravaillentaveclesanimauxle matin
et f'après-midi.;
d. Lesoir,Toé et Rémimangentà
dix-neufheurestrente,ils regardentla télévision
et ilssecouchentà vingt-deuxheures.
:
; Solutîons
II lexercicez présentela journéed'un jeune en images.l]exercice consisteà
associerlesphrasesaux dessins. I z.a.z;b.4;c.3;d.t.
Demanderaux élèvesd'observerlesdessinset de lesdécrirerapidement.
Leurfaireensuitelirelesphrases, puisassocierlesphrasesaux dessins,
par
deuxou individuellement, selonque cet exerciceest présentécommeune TI
activitéde classeou un devoirsurtable.ll est possiblede proposerdansun
premiertemps aux élèvesde comparerleursréponsesaveccellesde leur
voisin et, si ellesdiffèrent,d'arriverensembleà une correction.Corriger
ensuitecollectivement.

u tn ev i l l es u r l a c a r t ee t d e d é t e r m i n eqr u e l l eh e u r ei l e s t d a n s
D e m a n d ear u x é l è v e sd e c h o i s i ri n d i v i d u e l l e m e n
cetteville.Chacunpeut ensuiteposerune questionà un(e)camarade, commedansI'exempledu livre,pour que
celui-cicalculeI'heurequ'il est dansune autreville.Procéder à la chaîner afin de s'assurer que chaqueélèvea
"
l'opportunitéde poserune questionet d'y répondreau moinsune fois.

Solutîons
fl lactivité4 peutêtrefaiteen classe
ou à la maison.
Demanderauxélèves
\/ 6's6r1r.leur productionsur unefeuillequi seraramassée.
Lesinviterà 4. Exemple: a. Lematin, je me
recopierles six phrasesà compléteret à les accompagnerd'une horloge lèveà sept heures.;b.Je prends
dessinéeindiquantI'heurecorrespondante. mon petit déjeunerà sept
Si I'activitéest réaliséeen classe,
demanderaux élèvesde seco-évaluerpar heureset demie.;c.le vaisà
deux avant de proposerà quelquesélèvesde lire leur productionà la I'écoleà neuf heures.; d. À midi,
classe.Ramasser ensuitelestextes pour une correctionindividualisée
et je déjeuneâ midi et demi.;
une vérificationde I'orthographe notamment. e. Lesoir,je dîne à dix-neuf
heures.;f.le me coucheâ vingt
et une heurestrente.

#srdfdS
'.ffi'
âx , f

Jnité ,ffi
ry
Æ UM

t;rut& fin0r
.wvl

Ouverture pwgæffigr

Cetteactivitépermetd'introduire lethèmedeI'unité. -Tu habitesoit ?


Faireobserver la pageauxélèves. Leurdemander de - J'habiteruePicasso.
réagirlibrement, en languematernelle, surla photo Continuer I'exerciceen posantd'autresquestions à
qu'ilsvoient: différentsélèves de la classe
de manièreà introduire
- Qu'est-cequec'est? quelques motsdevocabulaire qui
utilesauxactivités
Lesélèves peuventrépondreà cettequestionenfrançais, suivront:
ilsconnaissentdéjàle motchambre (vudansI'unité4). - Tu habites dans un appartementou dans une
- C'estunechambre. maison?
Attirerensuiteleurattentionsur le titre de l'unité: (Sibesoinest,dessiner unemaisonau tableaupour
Chezmoi.llsont également vu la prépositionchezen illustrerle mot et un immeublepour représenter
unité5 et peuvent donccomprendre quelethèmede l'appartement.)
I'unitéestceluide la maison. - Tu esseuldansta chambreou avecton frère / ta
Rappeler auxélèvesle sensdu verbehabiteretlancer sæur?,elc.
laconversation enfrancaisen leurposantlaquestion Écriretous les motsnouveaux ou les motsclésau
suivante : tableau.
Ëffi*Æ**sç**ç
m***ç** pffi##s ffiW-Sg

Contexte
Thomas,Rémiet ZoéarriventchezMaïa,qui vient d'emménagerdans une nouvellemaison.lly a des cartons
où se trouvent la cuisine,le
partout.Mai'aleur proposede visiterla maisonet leur montre le rez-de-chaussée
salonet lestoilettes.Avantde montervisiterl'étage(lestrois chambreset lesdeux sallesde bains),Thomas
c
proposed'aiderà monterdescartons.Mais Rémitombe danslesescaliers en montant son carton.

o Demander auxélèves
Lesinviterà observer
Dansun premiertemps,
dbuvrirleurlivrepages84-85et decacherledialogue.
lesdocuments.
ilspeuventporterleurattention
r. ChezMai'a,dans
surlesillustrations sa nouvellemaison.
pourdéterminer où sontlespersonnages et répondreà la questionr:
- IlssontchezMai'a,danssanouvellemaison.
Leurdemander d'imaginer ce qu'ilsfont chezMai'aet pourquoiils sont
chezelle.
- llsvisitentsanouvellemaison,ilsaident(à monterdescartons).

Inviterensuitelesélèvesà observer ledocument 4 et leurposerlaquestion


z: z. C'estle plande la maison
v - Qu'est-ce
quec'est? de Mar'a.
llsreconnaîtront facilement le pland'unemaison, et peuvent devinerqu'il
s'agitde cellede Maïa.lls peuventrépondre à cettequestionen langue
maternelle.Leurdemander à quoicorrespondent lesnuméros ainsiqueles
deuxpartiesdu plan,pourintroduirelesmotssuivants: lespièces de Ia
maison,lerez-de-chaussée (= en bas),\'étage
/ le premierétage(= en haut).

Solatîons
o Procéder à unepremière écouteglobaledu dialogue.
pendantl'écoute.
trentsurlesillustrations
Lesélèves
Leslaisser
seconcen-
réagirlibrement
cequ'ilsont entenduet attirerleurattentionsurcequesont/escartons
sur
et
lesescaliersen demandant à un ou unevolontaire de lesdésigner surles
illustrations.
Avantde répondre à la question3, passerune deuxièmefois I'enregis-
trementen marquantun arrêt aprèsi/s emménagent Laisser ensuite
quelques minutesauxélèves afinqu'ilslisentlespropositionsa.,b.et c.et
qu'ils choisissent
la réponsecorrecte, les activitésprécédentes ayant
le
amorcé travail pourrépondre à cettequestion.

L i r e l e s p r o p o s i t i o n sd e I ' e x e r c i c e4 a v a n t d ' é c o u t e r l a s u i t e d e
l'enregistrementà partir de Venezvisiterla maison.Demanderaux élèves
de seconcentrersur lesdifférentespiècesde la maisonde Mai'a.llspeuvent
ensuitechoisirlesdeux descriptions correctesde maison(une pour le bas
et une pour le haut).
Leslaissercomparerleursréponsespar deux puisfractionnerl'écoutedu
dialogueafin qu'ils se concentrentsur les répliquessuivantes: lci en bas,
chst le salon.Là,chst la cuisine,et les toilettes sont là, et : En haut, il y a trois
chambreset deux sallesde bains.Un élèvevolontaire proposeensuite ses
réponsesà la classe.
Pour clore l'activitéde compréhensionorale, passerune dernièrefois
l'enregistrement. Lesélèvespeuventenleverleur cacheet lire le dialogue
en même temps. Pours'assurerde la bonne compréhension de la fin du
dialogue,poserquelquesquestionsdu type :
- Rémia un problème ?

{Jrx$fs*
f
Attirerainsil'attentiondesélèvessurlesexpression
s Faites
attentiondans
lesescalierset Regardeoù tu marches.
ll est possible
defaireensuitelireà hautevoixle dialoguepardesélèves
à la prononciation
volontaires.Veiller et à I'intonation.

L'impératif
Cetterubriquegrammaticale a pour but de fairedécouvriraux élèves
I'impératif(formeaffirmative).
Ladémarchede découverte decemodese
fait enquatreétapes,
correspondantauxexercices5,6,7et 8.
Solatîons
Dansun premiertemps,demanderaux élèvesdbbserverle tableaude
l'exercice5 et d'y classerles phrasesextraitesdu dialogue.Lestrois g. Verbeau présent: On monte
phrasesproposées comportentle mêmeverbe(monter)et il s'agitici de descartons.;Verbes à
fairerepérerauxélèvesleursdifférentesconstructions
: avecou sanssujet; I'impératif: Montezles
c'est-à-dire
de faireobserverla différenceentrele modeimpératifet le cartons.; Montonsmaintenant.
présentde l'indicatif.
Unefoislesphrases classées,
lesélèvesaurontremarqué cettenouvelle 6. a.entrez) vottsi
constructionde phrase sanssujet.llspeuventrechercherdansletexteles b.venezr vous;
autresphrases qui se construisent de la mêmemanièreet compléter c.montons-r nous;
I'exercice
6 en essayant d'imaginer le sujetpotentiel.
Pourla miseencom- d. montez--)vous;
mun.fairela listeautableaudetouslesverbesrelevés. e.prendsr tu ;
f. faites 'l vous;
@lnviterlesélèves
ratif.Leurdemander
endétaillaconjugaison
à observer duverbemonteràl'impé-
ensuited'endéduirela conjugaison au mode
desverbes
g. regarde-+ tu.
impératifet decompléter letableaudeI'exercice
7. 7.Entrer: Entre; Entrons;
Avantdeleuren laisser letemps,lesinvitercependant à observerendétail Entrez.Venir:Viens;Venons;
la conjugaison du verbemonterà l'impératif: Venez.Prendre : Prends;
- Commentseconstruitla conjugaison ?Qu'est-ce quevousremarquez pour Prenons; Prenez. Faire: Fais;
la terminaisonde la premièrepersonne(tu) ? Faisons; Faites.Regarder :
llimpératifse construitsur la mêmebasede conjugaison que celledu Regarde ; Regardons ; Regardez.
présentde l'indicatifmaisne comportequetroispersonnes (tu,nouset
vous)dont les sujetsn'apparaissent pas devantle verbe.La première
personne (tu) perdle s du présentpourlesverbesen -er,maisle conserve
pourlesautresverbes(prend5fais).
ll existequatre exceptions.Lesverbesavoir être,savoiret vouloir cons-
truisentfeurimpératifsurla basedu subjonctif : aie,sois,sache,veuille.
Demander ensuiteà un ou plusieurs volontaires
de venircompléter les
conjugaisonsau tableau.Lesautresélèvespeuventintervenir
s'ilsvoient
deserreurslorsde cettecorrection.
lexercice8 est la dernièreétapede découverte de I'impératif: il s'agitde 8. Un ordre : Montez les
comprendre cequ'expriment lesphrases du textequi sontà l'impératif et cortons.;Prendsle sac.Une
doncdedécouvrir lestroisemploisprincipaux decemode. invitation: Entrez.; Venez
Letableaude cet exercice inviteà classerlesphrases impératives propo- visiter.; Montons.Un conseil:
séesselonqu'ellesexprimentun ordre,une invitationou un conseil. Faitesattention.;Regardeoù
Expliquer si besoinest cestrois mots en donnantdes exemples avec tu marches.
l'intonationcorrespondante et en lesmimant.
Laisserauxélèves quelques minutespourremplirle tableauet comparer
leursréponses pardeux.Pourla miseen commun, lirelesphrases à haute
voix en mettantl'intonation nécessaire et demanderà un ou plusieurs
volontaires dedireà quellecatégorie ellescorrespondent :
- Prendle sac(intonationd'ordre)! Qu'est-cequeçaexprime?
- Un ordre.
- Faitesattention(intonationbienveillante, de conseil).Qu'est-ce que ça
exprime?
- Un conseil,etc.
decepointdegrammaire,
Pourlasystématisation sereporter
à la rubrique
Atelierlangue,page88.
Lamaison
Cetterubriquerevientsurle thèmelexicalde la doublepage: la maison.
9 permetde vérifierla bonnecompréhension
llexercice desdifférentes
piècesde la maisoncitéesdansle dialogue. ldt
Solutîons
fi e"t groupede deux,lesélèvesobservent
le document4 et associentles
E7 piècesnumérotéessurle planauxmotsproposés dansl'exercice
9. 9 . 1 . c; z . b ; 3 . a; 4 . d ; 5 . f ;
Pourla miseen commun, un ou plusieurs
interroger groupes.Lesinviterà 6. e.
formulerdes phrasespourdonnerleursréponses:
- N" t, chst le salon.
* N" z. c'estla cuisine.

tfl Oansl'exercice ro, il s'agitde retrouver


le vocabulaire
correspondant aux
Ë7 différentes partiesde la maisonprésentée en coupeverticale.Procéder
commepourl'exercice précédent pourle déroulementet la correction
de
I'activité.

:!lr,:l;:;l;:!l!:rl:,,;r';.1:r::1.:ti:,,

fp'i:.,,'[,',,,,r.
[activité tl a pour but de réutiliserlescontenusde la doublepageen production.ll s'agitd'unjeu de rôless'ins-
@ pirantdu dialogueà réaliserpar deux.Un élèvefait visitersa maisonà I'autreélèvequi réagità ce qu'il voit. Pour
la préparationde la saynète,laisserquelquesminutesaux élèveset passerdanslesgroupespour lesguideret
vérifierla bonnemarchede I'exercice.
Inverserensuitelesrôlespour que tous lesélèvesaient la possibilitéde fairevisiter, leur maison.
"
Lorsqueles groupessont prêts,chaqueélèvechoisitun rôle (celuiqui visite ou celui qui fait visiter)et joue la
saynèteavecson camarade.Lesinviter à faire des gestesen imaginant l'espaceautour d'eux pour rendrele
spectacle plusattrayant.
" "
Inciterlesgroupesspectateurs à réagirsur les performances et leur poserdes questionspour vérifierqu'ilsont
biencompriset bien écoutéla scènejouée par leurscamarades:
- Où est la cuisinechezTom?
- Où sont leschambres?
Exemple:
- Salut,Mark, entre !
- Salut,Tom! C'estgrand cheztoi !
- Visitonsla maison.Là,en bas,c'estla cuisine,elle est petite.
- Et là, qu'est-ceque chst ?
- C'estla chambre de ma grand-mère.
- Et en haut ?
- Montons.Voilà ma chsmbre,Ia chambrede ma sæur et la chambrede mes parents.
Etc.

T* ehtmhpc Grt*G**ç
ten }ard$fr*rçeFçCæ ff#sr#$ffis-ffip

*rtrf fd s
Solutîons
Inviterlesélèvesà ouvrirleur livrepages86-87et à observer lesdocu-
ments.Leslaisserréagirlibrement surcequ'ilsvoient.lls peuventrecon- | ,.u.
naîtreau premiercoupd'æilqu'ils'agitd'untestavecun choixde répon-
sessurIethèmede la chambre en observantla formedu document ainsi
quela photoet letitre.[observationde la photoleurpermetde répondre
à la question
r.

Inviterlesélèves à prendre connaissance du test individuellement et leur


demander quelest le but de cedocumentet le lienentrelesseptpoints
proposés et les" résultats,r.
- Qubst-cequ'on peut savoir/ découvriraveccetest?
Certains auront,sansdoute,déjàrencontré cetypede document dansles
magazines. lls connaîtront donc le principequi consisteà choisirune
réponse surlestroisproposées pourchaquepointet à lescomptabiliser
ensuitepourretrouver, dansla partie" résultats ", de quel profilils se
rapprochent.
- C'estun testsurma chambreet moi.
Solutîons
Aprèscettelecturesilencieuse,demander auxélèvesde seconcentrc1par
@
deux,sur le pointn" r du test et d'enassocier
lesitemsaux dessins
de 2.a.2;b.3;c.t.
I'exercice
z. Pourla miseen commun,un volontaire proposesesréponses
et les autresréagissents'ilsn'ont pastrouvéles mêmesassociations.
Rétablir,
ensemble, lesréponses correctes.

Dansun deuxième temps,inviterlesélèves à observer la photoet à lirele 3.a. ;b.C;c.L


petittextede Lisa.Attirerleurattentionsur lesphrasesclêscommeIIy a
desaffairespartout!ouJ'adore mondésordre.lls ont vu dansledialoguede
la doublepageprécédente ce que veut direpartout; leurexpliquer au
besoince que sont lesaffairesen montrantce qui appartientà un élève
(sonmatériel de classe)et en le désignant ainsi:
-Voilà lesafrairesdePaulo.
Procéderde mêmepourlemotdésordre endésignant le bureaud'unélève
ordonné et en le comparant à un autredésordonné :
- Annan'aimepasle désordre maisLauraadorele désordre...
Unefoisquelesélèves ont compris cequicaractérise Lisaet qu'ilsont bien
observé sachambre, leurdemander de relirelespointsn" z,5 et 6 du test.
Pardeux,ilstententd'imaginer lesréponses de Lisa(exercice 3).Sibesoin
est,répondre aux questions de vocabulaire desélèvesen leurmontrant
dansla classe: le mur,lesétagères, Ia chaise,le bureau.
Pourla miseen commun,demanderà plusieurs volontaires de lire les
réponses qu'ilspensentêtrecellesde Lisa.Lesautresgroupesréagissent
s'ilsne sont pasd'accord ; les inciterdanstous lescasà justiflerleurs
réponses, en désignant la photonotamment.

Inviterenfinlesélèvesà relireintégralement letestet à y répondreperson-


nellement(exercice 4). Pendant cette activité,répondre aux éventuelles
questions devocabulaire en montrantlesmots(ordinateu4 chaînehi-fi,lit)
surfa photoou en lesexpliquant(journalintime,placard).
Lorsque tous lesélèvesont comptabilisé leurspointset lu leurrésultat,
demander à quelquesvolontaires de l'énoncer à laclasse enexpliquant en
quoicelacorrespond ou necorrespond pasà la réalité:
- Ahmed,ta chambre,c'estprivé?On n'entrepos?
- Non,cenhstpasprivé.J'aiunechambreavecmonfrère. Nousn'avonspas
de secret.
Répondre, encoreune fois,aux éventuelles questionsde vocabulaire
concerna nt lesrésultats.
rllyan
Cetterubriquegrammaticale
a pourbut de fairedécouvrir
aux élèvesle
présentatifily a.
Solutîons it
Demander auxélèves dbbserver lesphrases de l'exercice5 et de retrouver
dansletest lesformulations équivalentes. Pourcela,leurlaisser quelques 5. a.Surlesmurs,il y a
minutespourrechercher lesphrases pardeux,puislesrecopier sur leur desposters.;
cahier.Aprèslamiseencommun, lesinviteràobserver lastructurecommune b.Surtes étagères,
auxtroisphrases (ily a) et à comprendre cequ'ellesignifie.llspeuventfaci- il y a tes livresd'école.
;
lementrepérerqu'ellea unefonctionde présentatif. Pours'assurer que les c. ll y a toustes secrets.
élèvesont comprisqu'il s'agitd'exprimer la présence de quelqu'unou de
quelque chose dansun lieu,leurdonnerd'autres exemples :
- Dansla classe, il y a un tableau,desbureaux.
ll estpossible decontinuer avecuneséried'autres exemples pourmontrer
qu'ily a s'utilise
defaçoninvariable avecun singulier et un pluriel,et indif-
féremment pourexprimer la présence de personnes ou de choses :
- Dansla classe, il y a desélèves, il y a un tableau,etc.
Insistersur le fait qu'onne peut,en français, utiliserle verbeêtre pour
désigner la présence en remplacement de il y a, commec'estle casdans
beaucoup d'autreslangues. Corrigersystématiquement les élèvesqui
produiraient desphrases du type:
- Dans la classe,sent dix
f,lles et quinze garçons --+Dans la classe,il y a dix
filles et quinzegarçons.

fi fexercice6 proposeaux élèvesde réutiliserla structuredécouverte


dans 6. Dansla chambredeLisa,
t7 I'exercice
5 en produisantdes phrasespourdécrirela chambrede Lisa. il y a un lit,un bureau,
Demanderà la classedbbserverla photo de la page86 et de proposer, par desvêtementssurle lit,
deux,trois ou quatrephrasesavecil y a. Pourla miseen commun,deman- un ordinateur surle bureau,
der aux groupesd'énoncerleursphrasesà la classeen incitantlesautresà unechaînehi-fiet deslivressur
corrigerleserreurséventuelles. lesétagères, etc.
ProlongerI'exerciceà lbral en faisant produireaux élèvesdes phrasesdu
même type pour décrireleur maison.lls peuventainsiréutiliserle vocabu-
lairede la doublepageprécédente et de la famille:
- Comment cbst cheztoi, Elsa?
- Chezmoi, il y a trois chambres,un salon,une cuisine,etc.
- Parle de / Décris ta
famille, David.
- Dans ma
famille, il y a cinq personnes: mon père,ma mère,mes sæurset
moi.
À I'aidede I'encadréNbublie pas !, bien faire observeraux élèvesqu'à la
forme négative,il y a suivi d'un article indéfini,d'un numéralou d'une
expression de quantitédevientil n'y a pas de.ll est possiblede demander
encoreà quelquesvolontairesde produiredesphrasesnégativespourdési-
gner ce qu'il n'y a pasdansla classe.
- Dans la classe,il n'y a pas d'ordinateur,il n'y a pas de chaînehi-fi.

Pourla systématisationde ce point de grammaire,se reporterà la rubrique


Atelier langue,page 88.

Lesprépositionset les adverbesde Iieu


Cedeuxièmepointde grammaire a pourbut de donnerdesoutilspour
situerdansl'espace.
Dansun premiertemps,il est préférablede fairerepéreraux élèvesles
prépositions
et adverbes
delieuprésentsdansletestet des'assurerdeleur
compréhension. Pourcela,poserdesquestionsauxélèvesdu type:
- OuestLisa?
- OùsontlesvêtementsdeLisa?

{.f8rtrê 7
Lesélèves peuventrépondre desphrases
en s'aidant du test:
- Lisaestsursachaise,
danssachambre.
- Sesvêtementssontsurson lit.
Écrireau tableaulesdeuxprépositionsen lesaccompagnantd'un petit
schémapermettantde lesexpliquer(petitrondsur une lignepoursur,
petit ronddansunebcftepourdans).

fi Oemander ensuiteauxélèvesdeseconcentrer surlesdessinsde l'exercice


7
!t et de les associer aux phrasespour situerles vêtements. lls peuvent 7 . a . 5 i b .3 ; c . r ; d . z i e . 6 i
procéderpar éliminationet par déduction. Pourla miseen commun, f.4.
demanderà desvolontaires de proposer leursréponses en faisantdes
phrases :
- N" z,lesvêtements sontdevantle placard.
- N"3, lesvêtements sontà côtéde la chaise.
Dessiner ensuiteau tableaud'autres schémas du mêmetypeque précé-
demmentreprésentant sous,àcôtéde,devant,denièreet inviterlesélèves
à lesrecopier surleurcahier.

Lachambre
Solutîons
I Lexercice
chambre
lachambre
8 permetde vérifierla bonnecompréhension
abordédansle test.Lesélèves
deLisalesdifférents
du lexiquede la '
doiventretrouver
objetset meubles
surla photode I 8 . t . ai z . d; 3 . 9 i 4 . ci 5 . bi
et lesnommer. Leurlais- | 6 . e ; Z . h ; 8 . f .
serquelques minutespourfairelesassociations
pardeux,puisinterroger
plusieurs élèves:
- Len" 1qu'est-ce quec'est?
- C'estle lit.
- Len" 5,qu'est-ce quec'est?
- C'estle bureau.

[activité9 permetde revoirenproduction oralelescontenusfonctionnels del'unitépourdécrire


un lieuet situer
@deséléments dansl'espace. ll s'agitd'uneactivitéinteractive pardeux.Demander
à réaliser aux élèvesde se
munir feuille papier. élève
d'une de Un à I'autretout en la dessinant
décritsachambre lui-même. ll donnele
maximumd'informations à son/sacamarade afinqu'il/elle
puissesituerle plusjustementpossible chaqueobjet
ou meublede la chambrequ'il dessinelui aussi.ll est importantque l'élèvequi parlene regardepas le
dessin desonéquipier pendantladescription. ll peutcependant reformuler ou répétercertainesinformationssi
I'autrenelescomprend pas.Lorsqueladescription estterminée,lesdeuxélèves comparentensemble lesdessins
réalisés et corrigentleserreurséventuelles, en faisantdesphrases (Lebureaun'estpasà cotédela porte,il està
côtédu lit).
Afinquetous lesélèvess'entraînent à la productionet à la réception,inverser ensuitelesrôles.
Exemple:
Dansmachambre,il yamonlitetàcôtédulit,ilyamonbureau.Surmonbureau,il yameslivres.Devantmon
bureau,il y a unechaiseet derrièrela chaise,il y a mesétagèresavecma chaînehi-fl et mesCD.ll y a aussimesBD
surmesétagères. Mesvêtements sontdansmonplacardà côtédemon lit maispasà cotédemonbureau.Parterre,
il y a deslivreset mon chien.Surlesmurs,il y a mesphotos.
ACç**çæ
*rx*g*G p###s ffi#-#p
Commevu précédemment danslesrubriques
Grammaire, decetterubriquepeuvents'effectuer
lesexercices au
momentdu travailsurle pointdegrammaireen question.

Dansl'exercice r, il s'agitpour lesélèvesde faire la différenceentre I'impé-


Solutïons
ratif et le présentde l'indicatifen complétantou non les phrasesavecles r . b . V o u s; c .@ ;d . V o u s;
pronomssujetsproposés. e. @; f.Tu.
Aprèsavoirfait I'exercice individuellement, les élèvespeuventcomparer z. b. Écoutece CD ! / Écoutons
leursréponsespar deux.Pourla correctioncollective, insisterpour que les ce CD ! I Êcoutezce CD ! ; c.
élèveslisentlesphrasesavecI'intonation,surtout à I'impératif. Rangeceslivres! / Rangeons
ceslivres! / Rangezceslivres! ;
z,il s'agitpourlesélèves
DansI'exercice detransformer lesélémentsdon- d. Frappeà la porte ! / Frappons
nésen phrases
impératives (r'"personne r" et z"personnes
du singulier, du à fa porte I I Frappezàla
pluriel). porte ! ; e.Vadansle salon! /
A l l o n sd a n sl e s a l o n! / A l l e z
dansle salon!
fi fexercice3 permetdetravaillerlesdifférentesvaleursdel'impératif
: ordre, l. a. un conseil; b. un ordre;
\7 invitation, ll s'agitpourlesélèves
conseil. defaireuntravaildedifférencia- c. une invitation.
l tion entrelesphrases relevant
de l'ordre,
de l'invitation
et du conseil.

fi [exercice4 a pourbut de travailler


lesdeuxvaleurssuivantes
: ordreou 4. a. Regardeoù tu marches! ;
!f ll s'agitpourlesélèves
conseil. de produiredesphrasesimpératives(ordre b. Entrons(dansla maison/
ou conseil)correspondant aux illustrationsen utilisantlesverbespropo- chezmoi) ! ; c. Faisattention ! ;
sés.Pourla miseen commun,demanderà plusieursvolontairesde propo- d. Observezle tableau! ;
serleursphraseset inviterla classeà corrigerleséventuelles Veiller
erreurs. e. Monte / Montons les
à la bonneconjugaisondesverbes. escaliers!

Solutîons
fexercice 5 a pourbut defaireproduire auxélèves desphrases affirmati- :'-- -
vesou négatives avecily a.Demander à chacun deuxoutroisphra- i 5. o"nr machambre,
d'écrire il y a
sespourdirecequ'ilya ou cequ'iln'ya pasdansleurchambre à partirdes I un".ordinateur, il y a unechaîne
troisillustrationsproposées.Pourla miseen commun, interroger plusieurs hi-fi,ily a desDVDily a une
volontaires et inviterlaclasseà corrigerleserreurséventuelles.lnsistersur téléet ily a un posterde ma
la formenégativepasde.ll n'y a pasun ordinateuf, ll n'y a pasdesDVD* chanteuse préférée.
sontdesphrasesincorrectes ; en effet,la forme négatived'ily a + article b. Dansma chambre,il n'y a
indéfini,numéralou quantité= ll n'ya pasds... pasdbrdinateur,il n'y a pasde
chaînehi-fi, il n'y a pas de DVD,
il n'y a pasde télé et il n'y a pas
de posterde ma chanteuse
préférée.

@ 6. b. Dansla cuisine,il n'y a pas


de petitetable,ily a une
grandetable.;c. En bas,il n'y a
p a sd e s a l l ed e b a i n si,l y a d e s
toilettes.;d. En haut,il n'y a
pasde séjour,il y a trois
chambres.

#ruffxip
:I;$*fi$nffiÉô3i:tiËlir.lat:::::le.il.r '
lnffi.,d*:.::l'triu
7 à ro permettent
Lesexercices l'emploidesprépositions
de systématiser
de lieupoursituerdansI'espace.
et adverbes
Solutions
Dans l'exercice7, il s'agit de compléterles phrasesavec les expressions
@
proposées.Lesélèvespeuventréalisercet exercicepar deux. 7.a.dans;b.enhaut/ enbas,
en bas/ en haut; c.sur;
d.sous.
@ 8. Réponselibre.
:
lexercice9 est une activitéde production.Pardeux,les élèvesobservent
@
l'illustrationde la chambrede Rémiet en font la descriptionen utilisantles
mots proposés. Passer danslesgroupespourguiderlesproductionset véri-
fier leséventuelles erreurs.Pourla miseen commun,demanderà plusieurs
groupesde lire leur descriptionà la classe.
Exemple:
Dansla chambrede Rémi,ily a une chaisedevant le bureau.Surlesétagères,
il y a deslivres.L'ordinateurest sur Ie bureou,et derrièreI'ordinateur,il y a un
poster sur le mur. Le chat est sousla chaise.La chaîne hi-fl est à côté du lit.
Devant le lit, par terre,il y a son sacqvec sesaffairesde sport.
ll est égalementpossiblede réalisercette activitéà I'oralen demandant
à desvolontairesde proposerchacunune phrasepour décrirela chambre.
lls peuvents'aiderdu post-it Nbublie pas ! pour la bonne utilisationde
à côté de.

ro. Danston placard,surfon lit,


@ dansla chambre,derrière /a
porte,àcôtéde I'ordinateur.

Cetterubrique a pourbutdetravailler
ladifférenciation
dessons[f] / [v],
t b l r t p l e t[ b ] / [ v ] .
Notons que ce point de phonétiquene représentepas les mêmes diffi-
cultésselonla languematernelle.
ll convientdoncde travailleren plusieursétapes,en insistanttout d'abord
sur les similitudesentre les phonèmes[f] et [v], puis sur les similitudes
entre les phonèmes[b] et [p], pour arriverfinalementà différencierles
phonèmes[b] et [v].

Toutd'abord,demanderaux élèvesd'observer rr. Leur


lesmots de I'exercice
faireécouterI'enregistrement et lesinciterà répéterles mots.Renouveler
l'exercicesi nécessairepuisfaireremarqueraux élèvesque lesmots propo-
séssont regroupésparcouplesayantune sonoritésimilairemaiscommen-
çant par une consonnedifférente.
Leurfaire prononcerà nouveaules deux premiersmots,pain et bsin en
leur demandantde bien observerla positionde leur boucheet de voir si
elle diffèreentre les deux sons.lls remarquerontaisémentque les deux
consonnes[p] et [b] se prononcenten serrantlesdeux lèvresI'unecontre
l'autre.Lesinviterà noter maintenantla différenceau niveaudes cordes
vocales: I'une[p] est sourde(lescordesvocalesne vibrent pas)et I'autre
[b], sonore(les cordesvocalesvibrent).Cette différenceentre consonne
sourdeet sonoreesttrès clairelorsqu'onplacesesdoigtssur Ia gorgealors
qu'onprononce cesdeuxsons,sansvoyelle qui lessuive. i
Procéder de mêmepourle deuxième couplede motsvousetfou pourque
lesélèvesrepèrent la positionde leurbouche(lesdentssurla lèvreinfé-
rieure)et la différenceentrela sourde[f] et la sonore[v].
Pourterminer, demander auxélèves deneprononcer quelesdeuxconson-
nessonores parmilesquatretravaillées précédemment ([b] et [v])et de
s'entraîner
voir).Leur
à prononcer le derniercouplede motsde I'exercice
demanderde repérerla différence
6 (boireet
entrelesdeux(lapositionde r
la boucheet l'expulsion brusque ou continue de l'air).
Unefoiscettedifférenciation faite,il estpossible dedemander à plusieurs
élèvesde prononcer la sériedessixmotslesunsà la suitedesautrespour
vérifierqu'ilsont biencompris.
Tran scrîptîo nlSol utîons
fi tlexercicerz est un exercicede discrimination
auditivedessonsprécédem-
V menttravaillés dansl'exercice n. rz. a. Prenezun pain.; b. La
lnviterlesélèves à lirelesphrasesde I'exercice
et à s'entraîner
à lespronon- bellede Paris.; c. Lesvrais
cerchacunpoursoi.Passer ensuitel'enregistrement.Lesélèves repèrentla amis.;d. C'estvous? ; e.Allons
phraseentendueparmilesdeuxproposées. Passer éventuellement une voir ! ; f. lls s'envont.
deuxième foisI'enregistrement. Pourla correctioncollective,
faireécouter
chaquephraseséparément et demanderà desvolontaires de proposer
leurchoix.Laclasse corrigesi nécessaire.
Nepashésiterà fairerépéterles
deux propositions de phrases à un élèvequi auraitfait une erreur,de
manièreà vérifierqu'ila biencomprisla différenciation desdeuxsons.
On peutfinir parune nouvelleêcoutedessix phrases en demandantaux
élèves de répéter chaquephrase aprèsl'enregistrement.

Pourterminerle travailsur cesdifférentssonsde manièreludique,passer


la chanson(exercice r3).Lesélèveslisentdans un premiertemps lesparo-
lesen même temps qu'ilsécoutent.Demanderensuiteà plusieursvolon-
tairesde lire les mots colorésen se concentrantsur la prononciationdes
consonnes travailléesprécédemment. Dansun deuxièmetemps,inviterla
classeà chanter.

€*mÆ*ffiÆ*çwe ff#sf# $$w


Lesactivitésproposées
danscettepagepermettentde travaillerlesactesde parole
et lesobjectifs
communicatifs
vusdansI'unité.
Solutîons
a. se laver; b. le lit ; c. un ordinateur.

Différences: Le nombre de livres.Le poster.La placede la lampe.La place


du papier.

tVite, montez, le train part ! ; z. Marc,fais tes devoirs ! ; 3.Victor, rentre,


if est tard | ;4. Regardonsle match ensemble!

Prendsle bus numéro7 puisdescends à Masséna.Marchependantcinq


minutes.Tuarrivesalorsdevantune grandemaisonblanche.Entredansle
jardin, monte I'escalieret frappe à la porte.Surtout,prendsdu pop corn !

Propositions: Écoutele professeur! ; Faistes exercices! ; prendsmon


stylo ! ;Va à la bibliothèque;Entredansla classe! ; Frappeà la porte;
Monte lesescaliers; Viensfaire des dessins!

$dsS€J
ff#'sr#$ps

Contexte
Laplanche choisieicia pourthèmele déménagement en le complétant
et reprend le lexiquedéjàacquistout
au longde I'unité.Nicoet Kinukoainsique leursparentsemménagent en mêmetempsdansdesmaisons
Lesparentsrespectifs
voisinel. semblent trèscontents de leursnouveaux voisinset s'imaginent quelesdeux
adolescentsdu mêmeâgevonttrèsbiens'entendre. Malheureusement, le chiende Nicoet le chatde Kinuko
commencent à sechamailler,à I'imagede leursjeunesmaÎtres...

Dansun premiertemps,demander aux élèvesde lirela BDindividuelle-


Leslaisser
mentet à voixbasse. surcequ'ilsont compris.
réagirlibrement
ensuitequelques
Leurlaisser minutespourrépondre auxquestions1,2et
3 pardeux.
Solations
Lesquestions t et z permettent devérifierla compréhension globalede la
@
à
BD.Inciterlesélèves à justifierleursréponses en citantletexte' r. Lesparentsde Nico
s'appellentBernardet
que lesélèves
surle lexique, FrançoiseZazen,etles parents
la question3,il s'agitde seconcentrer
@Pour
peuventfacilementretrouver
images.
dansle texte par déductionet grâceaux de Kinukos'appellentDamien
et LingCarmin.
z. Nicoet Kinukone sont Pas
demander à plusieursgroupes de proposer
leurs amis,ils ne s'entendentpas.
Pourla miseencommun,
réponses à la classe.Répondre ensuite aux questions des élèvesqui 3. a. voisin ; b. bien s'entendre.
pas
n'auraient compris certainsmots ou de
subtilités la BD.Leurexpliquer
par exemplelexpressionHeureuxde faire votre connaissance en leur
rappelantlèxpression vue en unitét, Enchanté(e).lln'estcependant pas
nécessaire surlesinsultes
de s'attarder prononcées parNicoet Kinuko.

€*v*****C*e** ffffisl#s##-ss
1
II
I

I-
v

Cettedoublepagede civilisation
propose un aperçude I'habitatfrançais.
Ellepermettra
de réemployeret dëlargirle lexiquede la maison>.Faire
"
la page9z et demander
observer auxélèves cequ'ilsvoient.
de décrire

Leurdemanderensuitede lire les mots situéssousla photo puis de réflé-


chir individuellement
aux associations procéderà une correction
possibles.
collectiveen demandantà des élèvesde dessinerune maisonau tableau
et d'en nommerlesdifférentesparties.Leurdemanderensuitede listerles
piècescommunesaux différenteshabitationset cellesqui différent.
Solutîons
fi tlexercice
za permettraun repérage desparticularités
de chaquehabita-
v tion.Demanderauxélèvesde lirelestitressouslesphotospuisdedonner
oralementdesélémentsessentiels visibles(un pont,des immeubles,de la
neige,dessapins,un palmier,une terrasse,
Ia nature,etc.).
Quatreélèvespourrontlirelestextesà voixhaute.puis,individuellement
ou par groupesde deux,ils associeront chaqueitem aux photos.Faire
ensuiteunecorrectioncollective
en insistant
surlesmotsclésdu textequi
font référence
auxéléments essentielsdesphotos.
Pourla questione,demander auxélèves d'exprimer leurpréférence pour
et dejustifierleurchoixen citantlestextes.llspour-
un typed'habitation
rontaussidévelopperleurpointdevueen languematernelle.

Laquestion zb invitelesélèves à imaginerI'habitation idéale.


Lesinciterà zb. Réponselibre.
réemployer levocabulaire de la leçon.Leurfaireécrireindividuellement
un
petittexteprésentant la " maisonde leursrêves'. Leurdonnerquelques
pistes:
Oùsetrouvet-elle?Au bordde la mer ?À la montagne?À la campagne?
Commentestla maison? Donnersescaractéristiques externes.
Quhst-ce qu'ily a à l'intérieur? Citeret dénombrerlesdifférentespièces,
lesobjets,etc.
ll serapossibledefaireégalement uneprésentationorale.Inviterlegroupe
classe à réagiret inciterlesélèves à poserdesquestions pourdemander un
maximumd'informations.

ffmf$d ry
F*$* Gtp**mG p#s€s#
Cettepagea pourobjectifd'évaluer dansI'unité.UnMesmotsthématique
surcequ'ilsonttravaillé
lesélèves repre-
nantlesmotsimportants de I'unitésetrouveen basde pageafind'aiderlesélèves à réaliser ll estpos-
lesactivités.
sibledefairecebilancommeun devoirsurtablepourlespartiesdecompréhension écriteet oraleet de production
écrite.Pourcela,demanderauxélèves leursréponses
d'écrire surunefeuilleet la leurramasser pourla correction.

Demanderaux élèvesde lire les affirmations de


uellement.Passer
r individ
l'exercice ensuiteI'enregis- r. Sophie: SalutLisa!Viens,entredansma
trement une premièrefois. Lesélèvesretrouvent chambre! Lisa: Queldésordre!Teslivressontpar
quellesphrases sontvraiesou fausses. terre,tesvêtementssousle lit, et tes CDsontà côté
Passer I'enregistrementune deuxièmefois afin de deta chaise!!! Sophie: Oui,j'adorele désordre
!
leurpermettre devérifierleursréponses. Dansmachambre, ily a des partout
affaires !
Pourla correction inciterlesélèvesà justi-
collective,
fierleurchoix. Solutîons
r. a.faux (leslivressontpar terre);b.vrai ; c.vrai ;
d. faux (il y a desaffairespartout).

Solutions
lexercice2 a pour but d'associerla descriptionque
fait chaqueadolescentde son logementau plancor- I ;b.3;c.2.
respondant.Lesélèveslisent les trois textes indivi- ".r.,
d u e l l e m e n tP. o u rl a m i s ee n c o m m u n ,d e m a n d e rà
des volontairesde proposerleursréponses. Lesinci-
ter à lesjustifler.

llactivité3 sefait en interaction pardeux.Unélèvepenseà un objetdanslaclasse et observebiensalocalisation


(àcôtéde quoi,surquoi,sous quoiil setrouve).Son va devoirdevinerde quelobjetil s'agit.Pourcela,
partenaire
il lui posedesquestions fermées auxquelles le premierrépondra parouiou non.
Pourrendrecetteactivitéplusludique, il estpossible decomptabiliserlespointsdechaque joueur:un pointpar
question. lJélève qui pose les questions obtient le nombre de pointscorrespondant au nombre de questions
posées. Lorsque l'objet a été trouvé, inverser lesrôles.[autreélèveest doncen situationde répondre auxques-
tionset decomptabiliser sespointsà sontour.lJélève qui remportele moinsde pointsa gagné(il a situéI'objet
le plusrapidement). Exemple :
- Est-cequecbstà côtéde ton livre?
- Non,cen'estpasà cotédemon livre.
- Est-ce quec'estsurle bureaudu professeur ?
- Oui,c'estsurle bureaudu professeur.
- Est-ce quec'estIa cassette?
- Oui,c'estla cassette. (3pointspourl'élèvequi a posélesquestions.)

lactivité4 peutêtreréalisée en classe,commedevoirsurtable,ou à la maison. Chaque élèveécritindividuelle-


mentun petittextedécrivant sachambre. ll estimportantqu'ilutilisetouslesmotsproposés. llspermettront de
le guiderdanssaproduction et devérifierleurbonemploi.
Chaque élèvepeutensuitecorriger letextede sonvoisindetable.Pourunecorrection plusapprofondie, ramas-
serlestextespourlesannoterindividuellement. Exemple :
Dansma chambre, j'ai un grandtit.À côtédemon lit,il y a mon bureauet ma chaise.SurIebureau,il y a meslivres.
l'ai un grandplacardavecmesvêtements. y
tl a aussibeaucoup de vêtementset de désordresousmon lit !
ry y&fnireln#*.ç.-&
mo_
trw

Hffi i':!:lr;!r;1
::r::r.::r_
;i:::::,1:!

l:!:.:r::::.:

*wwpCrxxç trffi##ss

Cetteactivitépermetd'introduire lethèmedeI'unité. - Qu'est-ce qu'onfait dansunefête ?


Faireobserver la page95 auxélèves. Leurdemander Laisserlesélèves énumérer lesdifférentessituations
de réagirlibrement, en français ou en languemater- defêteauxquelles ilsparticipent,ainsiquecequ'ilsy
nelle,surla photoqu'ilsvoient: font.Noterlesmotsclésen français au tableauafin
- Qu'est-cequecbst? d'introduire le vocabulairede I'unitédont ils auront
Inviterlesélèvesà lire le titre de l'unitépourqu'ils besoinpourla suitedesactivités :
découvrent le motfêteet qu'ilspuissent répondre
à - On la pour un pour Noël.etc.
anniversaire.
fait ftle
la question. - On invite les copains,on danse,on mange des
- Cbstune
fête. EAkaux,onfait descadeaux.
Lancer ensuitela conversation surcethèmeen leur 5i besoinest, dessinerau tableau de petits
posantdesquestions : symboles illustrantcesdifférentsmotsclésafinqu'ils
- Quandest-cequ'on la
fait fête ? soientbiencomprispartous.

tYssé*g
S*-*
Æ*r**wçp*t*pçr*HFFft*ç ffw$r#s'W#-Wp

Contexte
C'estbientôtl'anniversaire deZoé.Mai'a téléphoneà Rémipour parlerde la fête surprisequblle veut organiser
chezelle à cetteoccasion. Elledemandeà Rémide I'aider: il veut bien alleracheterlesboissons,les bougieset
lesballons.Enrevanche, il n'a pasd'idéepour le cadeau,et ne sait pasfairelesgâteaux.Au moment où Mat'ava
lui demanderde s'occuper au moinsdesinvitations, la communicationest coupée,son portablene marcheplus.
Finalement, ellese chargede presquetout...

Demanderaux élèvesd'ouvrirleur livre pages96-97et de cacherle dialo-


gue.Lesinviterà observerlesdocuments.
Dans un premiertemps,leur demanderde reconnaîtreles personnages
présentssur les dessinset d'imaginerce qu'ils font. lls vont facilement
reconnaîtrequ'il s'agit d'une conversationtéléphoniqueentre Rémi et
Mar'aet qu'ilsparlentd'un anniversaire, en observantle titre et lesillustra-
tions de la vignettez. lls peuventégalementsaisirque la communication
entre Rémiet Maïa est coupéeà la fin grâceà la vignette 3.
À l ' a i d ed u d o c u m e n 4t , d e m a n d eer n s u i t ea u x é l è v e sd ' i m a g i n e pr o u rq u i
va être la fête d'anniversaire et de quellemanièreellese prépare:
- C'estl'snniversairede Zoé.
S'assurer de la bonnecompréhension du mot surprise:
- Zoé ne sait pas qu'on organiseune
fête pour son anniversaire.
Lesinviterenfin à répondreà la questionr. À l'aldedu document4, lesélè-
vessonten mesurede comprendreoù se passela fête (chezMaïa)et pour-
quoi Mai'aI'organise (pourl'anniversaire surprisedeZoé).Noterau tableau
le mot invitation et s'assurerque les élèvesI'ont bien compris:
- Pour ton onniversaire,comment est-ceque tu invites tes copains?
- l'écris une invitation. / J'envoieune invitation par mél / 5M5...

Attirer ensuiteI'attentiondes élèvessur le type de téléphoneutilisépar


Mal'a.Lesinviterà répondreà la questionz pour le nommer.Leurdemander
s'ils connaissentla différenced'appellationavecle téléphoneutilisé par
R é m i:
- Mai'a utilise un (téléphone)portable, Rémi utilise un téléphonefixe.

Solatîons
Procéder à une premièreécouteglobaledu dialogue.Lesélèves, qui auront
masquéle dialogueà I'aidedu cache,se concentrentsur les illustrations 3. a. faux (Mai'ava demonder
pendantl'écoute.Leurdemanderde confirmerles informationsqu'ilsont à sesparents pour I'organiser
déduitesdes imagesprécédemmentobservéespuis de lire lesphrasesde chezelle); b.faux (Rémin'a
l'exercice3. Leurlaisserquelquesminutes pour déterminer,par deux, si pas d'idée);c. vrai.
ellessont vraiesou fausses.Pour la mise en commun,demanderà des
volontairesde proposerleursréponsesà la classeen lesincitantà justifier
leur choixet à corrigerlesréponses fausses.
Afin de confirmercettejustification,faire écouterle dialogueencoreune
fois en le fractionnant aux phrasesclés : couper aprèsOnfait la fête chez
toi, non 7,Jene saispas,je n'ai pas d'idée...et Mon portable ne marcheplus !.
Écrirecesphrasesau tableauet attirer l'attentiondes élèvessur l'expres-
sion ne marcheplus.Lanégation avecne...plus exprime la fin de quelque
c h o s eL. e u re x p l i q u epr a r u n e x e m p l e:
- Dans une
fête, quand on arrive,il y a des boissons,desgâteaux et à la fin,
il n'y a plus de gâteaux / de boissons.
1tI

Solutions
Dansun deuxièmetemps,faireobserveraux élèveslesitemsde l'exercice
4 aveclesquelsils doiventconstituerdes phrasespour retrouverce que 4. a.Mai'ava acheter
vont faireRémiet Mai'apour I'organisation de la fête.Pourcela,procéderà le cadeau(r),fairele gâteau
une écoutede la deuxièmepartiedu dialogueà partir de Qu'est-ce qu'on et lesinvitations$,4).;
achètecomme cadeaupour Zoé ?. Lesélèvesécrivent les phrasessur leur b.Rémiva acheterlesboissons,
cahier et vérifient leurs réponsespar deux. Pour la mise en commun, lesbougies et lesballons(z).
lil
't
poserdes questionsà des volontairespour qu'ilsformulent des phrases
complètes:
- Qu'est-ceque Mai'a va
faire ?
- Elleva acheterle cadeau,elle va
faire le gâteau et écrireles invitations.

Pourclorel'activité,on peut faireécouterune dernièrefois le dialogue.Les


élèvesen lisent la transcriptionen même temps. Une alternativeest de
faire lire à haute voix le dialoguepar des élèvesvolontaires.Veillerà la
prononciationet à l'intonation.Répondreaux éventuellesquestionsde
vocabulaireet les inviterà observercomment est introduitela conversa-
tion téléphonique. Attirer leur attentionsur lesformulessuivantes: Allô /
Je voudraisparler à / le te le passe.Pourcette dernièreformule : mimer la
scèneen faisant mine de passerle téléphone à quelqu'un.Introduire
égalementle féminin de cette phraseavecun exemple:
- Je te passeRémi = Je te le passe.
-Je te passeZoé = Je te la passe.

Le futur proche
Cetterubriquegrammaticalea pour but de faire découvriraux élèvesun
nouveautemps : le futur proche.
Cettedécouvertese fait en deux temps.ll s'agitd'abordpour lesélèvesde
comprendrele sens des phrasesau futur proche en les comparantà
d'autresphrasesau présent.llsvont ensuiteobserverla constructionde ce
temps aux formes affirmativeet négative.
Solutîons
Lesinviterà lire lesphrasesde l'exercice 5 et à recopierle tableauproposé
'
d a n sl e u rc a h i e rL. e u rl a i s s eqr u e l q u e sm i n u t e sp o u r l e sc l a s s eer n s ' a s s u - ;.;r.;;;;,;,;.;
rant qu'ils ont bien comprisla différenceentre les deux colonnes: l'une Lefutur proche: b,c.
regroupantles actionsau présent(qui se passentmaintenant)et I'autre
regroupantlesactionsà réaliserdansun futur proche(après,bientôt).
Pourla mise en commun,recopierles phrasesau tableauen lesclassant
d a n sl e sd e u xc o l o n n e s .
Dans un deuxièmetemps,demanderaux élèvesd'observerles phrases
classées dansla colonne< Futurproche, de l'exercice 5 et de repérercom-
ment ce temps est construit: verbeallerau présent+ infinitif,Leurremé-
morer,si besoinest,la conjugaison du verbealleren proposantà quelques
élèvesvolontairesde lénoncer.

(!l Lesinviterensuiteà observer la formenégativedu futur prochedansle 6. a.Je ne vaispasdemanderà


Y tableaude I'exercice
6. ll est importantqu'ilsrepèrentbienla placede mes parents.; b.Je ne vaispas
ne...pas; leur demanderde noter la différenceavecla forme négativedu écrireles invitations.
présent:
-Au présentine+verbe+pg5/ aufutur proche:ne+aller+
W+infinitif.
Aprèsobservationdu tableau,lesélèvespeuventtransformerles phrases
de l'exercice6 à la forme négative.Mettre en commun en demandantà
desvolontairesde venirécrireleursphrasesnégativesau tableau.
Pourla systématisationde ce point de grammaire,se reporterà la rubrique
Atelier langue,pagetoo.

#**ffd S
r f e v ou d ta i s n
Cetteexpression est uniquement
au conditionnel traitéeici en tant que
structureflgée pourfaireune demandepolie.ll n'estpasquestionde
travaillerle conditionnel,trop complexeà ce niveau.ll convientdonc
d'introduire la structure sansallerplusloinpourl'instant.
ainsi,

[exercice7 a pourbut de faireretrouveraux élèvesla phrasedu dialogue


équivalente à celleproposêeCbstpossible deparlerà Rémi,s'ilvousplaît? 7.Jevoudraisparlerà Rémi
llsvontfacilement reconnaître qu'ils'agitde la phrased'introduction de s'ilvousplaît.
la conversation téléphonique:Je voudraisparlerà Rémi,s'ilvousplaît.Les
guiderpour qu'ils comprennent bien I'emploide ie voudraisen leur
posantquelques questions decetype:
- À qui parleMaia ?
- Est-cequ'elleestpolie?
Lesélèves peuventainsiconstater queMai'aparleau pèredeRémi, qu'elledit
s'ilvousplaîtet queje voudrarslui permetdefairesademandepoliment.
Lesélèvespeuventensuiteobserverl'encadré Nbubliepas! et noterles
deuxempfoisdeje voudrais, accompagné soitd'unnom,soitd'unverbeà
l'inflnitif.
Lesinciterenfinà formuler, chacun à leurtour,unedemande poliesoità un
camarade declasse, soitau professeur :
- Marie,je voudraisun stylo,s'ilte plaît.
- Madame,s'il vousplaît,je voudraisalleraux toilettes.
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, sereporterà la rubrique
Atelierlangue,pageroo.

La fête d'anniversaire Solutîons


Cetterubriquerevientsur le thèmelexicalde la doublepage: la fête
d'anniversaire.Demander auxélèves d'observerlesdessins 8.
de l'exercice 8. r. desboissons ; z.des
Leurlaisserquelquesminutes pour les par
associer, deux,aux motscorres- ballons ; 3.desbougies ;
pondants. lls peuventprocéder par élimination en commençant par les 4. un cadeau ;5.un gâteau;
motsqu'ilsconnaissent et quiont étéplusparticulièrement abordésdans 6. uneinvitation;
lesactivitésde miseen route: Iafête, Ie cadeau,Iegâteau,uneinvitation, 7.un anniversaire ; 8. unefête.
un anniversaire.

factivité9 a pourbut de faireproduire auxélèvesuneconversation téléphonique. Leurdemander de seremé-


morercommentestintroduitela conversation et quelles
sontlesexpressions clésà reteniret à réutiliser: Allô/
le voudraisparlerà / Jete le/la passe.
Former ensuitedesgroupes de deuxet leurdemander d'imaginer uneconversation téléphonique au coursde
laquelleun élèvetéléphone à son/sa camarade pour organiserune fêted'anniversaire. llspeuvent s'inspirer du
dialogue précédemment travaillé,mais en changeant quelques informations, en utilisant leursprénoms et en
imaginant commentvasedérouler lafête.Lesinciterà utiliserlefutur proche
/ préparer dansleurconversation.
Leurlaisser quelques minutesde préparation, et passerdanslesgroupespourlesguideret vérifierla bonne
compréhension de I'activité.
Lorsque touslesgroupes sontprêts,lesinviterà venirjouertourà tour leurscènedeconversation téléphonique
devantla classe. Afinde rendrelesautresélèves actifs,leurdemander
spectateurs de recopier unegrillede ce
type,à remplirlorsdesdifférentes prestations
:

à qui ?
Quitéléphone Pourquoi? de qui ?
C'estI'anniversaire Quifait quoi?
Lorsqu'ungroupes'estproduit,poserà la classelesquestionsde la grille pour vérifierqu'ilsont bien écoutéet
biencompiis.lls peuventégalementfaire partagerleur point de vue sur la production: ce qui n'étaitpasclair,ce
qu'ilsn'ont pas bien compris,ce qu'ilsont trouvé positif.
Exemple:
-Allô ?
- Allô, bonjour ! Je voudraisparler à Nathan, s'il vousplaît.
- Oui, c'estmoi.
- Salut,c'estMaria, ça va ? i/
- Oui, ça va, et toi ?
- Ça va.Je téléphonepour I'anniversairede Marc. O-uhst-cequ'onfait ?
- On vafaire Iafête chezmoi,mesparentssontd'accord.
- OK,et tu vasfaireun gâteau?
- Oui,et ma mèrevaacheterlesbougies,lesboissonset lesballonspour lafête.
- OK,et mo| qu'est-ce queie fais ?
-Toi ?Tuvast'occuperdu cadeau.
- Maisqu'est-ce quej'achète?
- Un CD,un DVD?
- D'accord...
Etc.

Bpæ*çt *s$mç'*C*C*çt** ##-s#


ffdxsfss

lnviterlesélèves à ouvrirleurlivrepage98 et à observerlesdocuments. Les 1--


laisserréagirlibrementsurce qu'ilsvoient.lls peuventreconnaître qu'il i r.c.
s'agitencoredu thèmede la fête.Leurdemander de seconcentrer surles
illustrationset letitre.lls peuventalorsrépondreà la question r. Les
deux
invitationsproposées sur cettepagesontdes invitations à fabriquersoi-
"
mêmeo,commeon en trouvedanslespages( bricolage " de certains
magazines. Inviterlesélèves à imaginercommenton peutlesfabriquer et
à proposer d'autres amusantes.
idéesd'invitations

quelquesminutesaux élèvespour lire la premièreinvitationsilencieuse- i z. Doc.t : LaMJ ; Doc.z : Julie.


ment.Leurdemander à la question
ensuitede répondre z.Les
de I'exercice
guiderpourfairedessuppositions :
- C'estuneinvitationpouralleroù ?Pourfairequoi ?

ffiffis
lls peuvent
facilement retrouver
l'objetde l'invitation
(laFêtede la musi-
que)et supposer quienestI'auteur(laMJ).Suivre la mêmedémarche pour
la deuxième invitation.

Solutîons
Demander ensuiteauxélèves de lireplusattentivement le documentr et
de répondre,
pardeux,auxquestions de l'exercice
3.Procéder à unecorrec- 3. a.faux (on va apporter
tioncollective,
en insistant
pourquelesélèves justifientleursréponses. desgâteaux);b.vrai; c.vrai;
d.faux(onvaécouter
un concert).
Procéder de mêmepourla deuxièmeinvitationet lesactivités4a et b. 4.a.r;b.t.
Pourunecompréhension un peupluspoussée destextes,il estpossible
de
poserdesquestions auxélèves ou mêmedeleurdemander deseposerdes
questions entreeux:
- À quelteheureestta
fête deJulie?
- Qubst-cequ'il vay avoirà Ia
fête de la Ml ?
Etc.

Le verbe n Yenit u
Cette rubriquegrammaticalea pour but de faire découvriraux élèvesla
conjugaisondu verbevenir.
Solutîons
Cl Oemanderauxélèvesde relirelesdocumentsr et z et d'ytrouverlesdeux
\f occurrences (exercice
du verbevenir 5).Laconjugaison entièredu verbeest j. vous venez; tu viens.
donnéeà la suitede cet exercice. Faireremarqueraux élèvesqu'il n'y a pas
de différencede prononciation entre lesformesverbalesdestrois premiè-
respersonnes du singulieriless ou tfinaux ne se prononçantpas.
Observerensuitelesvignettesde l'encadréNbublie pas! setrouvantsous
le tableau et amener les élèvesà faire des hypothèsessur la différence
d'utilisation entre les verbesaller et venir. Cesdeux verbes ont un sens
similaire,dansla mesureoù ils exprimentle déplacementd'un point à un
autre.La différencerésidedans la directionempruntée,en fonction du
locuteur(verslui I danssa directionou dansune autredirection).Leverbe
allersignifiesedéplacerdu lieuoù on est (au momentoù le locuteurparle)
versun autre lieu.Venirpeut signifierqu'unepersonnerejointle locuteur,
va danssadirection,ou signifierqu'onaccompagne le locuteur(veniravec\.
-Tu vienschezmoi ce soir ? / Tu vaschezCatherinece soir ?
- Vous venez (avec nous) à la
fête de la Ml ? / Vous allez à la Fête de ta
musique avecMai'a et Zoé ?
5e reporterà la page1oo pour pratiquerla conjugaisondu verbevenir dans
u n exercicecomplémentaire.

Ltinterrogation avec ri est-Ge{uê... ? rr


et rr qu'est-ce {uê... ? rr
Cetterubriquemeten oppositionla questionferméeintroduite
parest-ce
queetla questionouverteintroduiteparqu'est-ce
que.

fi 6 propose
tJexercice de repérerdansle documentr lesdeuxquestions 6. a. Est-ceque vousaimez
Y introduites
par est-ce
queet de noterleuréquivalence
avecla question le rock ? ; b. Est-ceque vous
intonative.Fairesimplementreleverces deux questionset imaginer les venez?
réponsescorrespondantes(Oui/ Non/ Je ne saispas)exclusivement.

@ llactivité7 proposedifférentesréponses
élèvespeuventremarquer
acceptede nombreuses
à associer
à deuxquestions.Les
que la questionintroduitepar qu'est-ce
réponses,
que
alorsque la questionintroduitepar
7 . 1 . bi 2 . a .

: est-cequen'aquetroisréponses possibles.
Inviterlesélèvesà poserdesquestions pourpratiquer
à leurscamarades la
différenceentrecesdeuxtypesde questions
:
- Est-cequetu aimesfaire tafête ?
- Quhst-cequetu écoutescommemusique?
Pourlasystématisation decepointdegrammaire, à la rubrique
sereporter
Atelierlangue,page 101.

Lesmois, Ies dates


Aprèsobservationdu document3 de la page 98, représentantun calen-
drierfrançais,lesélèvesvont être en mesured'exprimerdesdates.
Solatîons
entouteslettresles
à partirdu carnetdeMai'a,d'écrire
f,Jl factivité8 propose,
Y de sescopains
datesd'anniversaire on voitdansI'exemple
et copines. que 8. a. fanniversairede Julieest
pour exprimerla date en français,il suffit de faire suivrel'articledêfiniIe le douzenovembre.;
du numérodu jour puisdu nom du mois.La seuleexceptionà cette règle b. lanniversairede Zoé
concernele premierjour du mois,qui est nommé avecle nombreordinal est le sept mai.;
premieret non pas le nombrecardinalun commeon peut l'observer dans c. llanniversairede Thomas
l'encadré.Demanderà un élèvede donnerla date du jour en français. est le deux décembre.;
- Aujourd'hui, c'estle vingt-quatre mai. d. Lanniversaire de Nico
Lesélèves,à partirdesdatesinscritessur le carnetet à l'aidedu document est le premierjanvier.;
en touteslettres.Inviterquelquesélèves e. fanniversairede Marie
3,écriventlesdatesd'anniversaire
volontairesà écrirelesphrasesau tableau. est le vingt avril.;
Proposerensuiteà différentsélèvesde donner leur date d'anniversaire. f. [anniversairede Rémi
Fairecorrigerleserreurséventuellespar lesautresélèves. est le trente octobre.;
- Mon anniversaire,c'estIe deux août. Et toi, Céline? g. fanniversairede Carolineest
Noter que, lorsqu'ondonne la date en chiffres,elle est toujours sous le le vingt-deuxaoût
modèlejour-mois-annêe(o5/o7/o6 = le cinq juillet zoo6). Noter égale- (prononcé [ut]).
ment que lesnoms de moiss'écriventsansmajusculeen français'

[activité9 permetde reprendretous lescontenusde I'unitéen productionécrite,sur le modèledesdocumentst


et z page98.
Formeidesgroupesde deux élèveset leur demanderdécrireune invitationà l'événementde leur choix (anni-
versaire,fête de l'école, Lesinvitationspourrontavoirune forme classique
spectacle...). ou plusoriginale,comme
proposéà la page98.
Passerdans lesgroupesafin de veillerau bon déroulementde I'activitéet d'apporterune aideaux groupesqui
en ont besoin.Échangerles invitationsentre les groupesafin d'apporterune premièrecorrection,qui sera
complétéepar le professeur. Proposerenfin à différentsgroupesde lire leur invitationà la classe.
On pourraafficherlesinvitationsdansla classe.
Exemole:

Salut les copains!


Qu'est-ceque vousfaites mercredi?
C'estl'anniversqirede Marco et on vafaire lafête chezmoi.Venezà 14h 3o,on va danseret mangerdesgâteaux !
Apportez des CD !
Liam et Marco.

Vr:ËfS{
Ætç*ræ***E**G pe#*s ro8-xô*
Commevu précédemment danslesrubriques
Grammaire,lesexercices
de cetterubriquepeuvents'effectuer
au
momentdu travailsurle pointdegrammaireen question.

Solutîons
[exercicer permetde systématiser l'emploidu futur proche.Lesélèves
observentles phraseset les transformentau futur proche.Leurlaisser r. a.Jevaisorganiserunefête
quelques minutespourtravailler par deux,et procéderà unecorrection avecmescopains.;b.Rémiva
collective
en interrogeant
desvolontaires.
Écrirelesphrasesautableau. acheterdesboissons pourla
fête.;c.Pourl'anniversaire de
Zoé,Rémiet Mar'avontfaire
desgâteaux.; d. Nousallons
allerà la fête surprise.
lexercice2 a pourbut de fairetravaillerlesélèvessur la placedesmots r. a.Jenevaispasfairele
dansla phraseaffirmativeou négativeau futur proche.procéder comme gâteau.;b.Onvafairela fête
pourl'exercice
I pourla réalisation
et la correction
de l'exercice. pourl'anniversaire de Zoé.;
c.Tu ne vaspasfêter ton
anniversaire ?
DansI'exercice3,il s'agitpourlesélèvesde mettrelesverbesproposés
au 3. a.mangent; b.vafêter;
présentou au futur proche. c.n'allonspasacheter; d.va
apporter; e.faisons; f. nevais
pasfaire.

DansI'exercice
Solutîons
4 il s'agitpourlesélèves
detransformer lesphrases
@ en demandespoliesavecje voudrais.
données
Leurlaisserquelquesminutespour 4. a.Bonjourmonsieur,
pardeuxet écrirelesdemandes
réfléchir poliessurunefeuilledebrouillon. je voudraisun gâteau,s'ilvous
Pourla correction,demanderà plusieurs volontairesde proposerleurs plaît.;b.Papa, je voudrais
phrases.
Lesécrireau tableau. organiserunefête à la maison,
s'ilte plaît.;c.Allô?Jevoudrais
parlerà Mai'a,s'ilvousplaît.;
d. Maman,jevoudraisdes
sandwichs pourle pique-nique,
s'ilte plaît.; e.Jevoudrais
visiterle Louvre, s'ilvousplaît.;
f. Jevoudraismonstylq s'ilte
plaît.

^
[exercice5 reprend,
dansdifférentesphrases,quelques
Solutîons
formesverbales
du
Y verbevenir.Lesélèvesconjuguentle verbeà la formecorrecte. i. a. venons; b.viens ;
: c. viennent ; d. vient.
-ô.
L'exercice6 proposedetravaillersurlesformesverbalesdesverbes
aller 6. a. venez; b.vient ; c. allons;
- et venir.Lesélèvesconjuguentlesverbesà la formecorrecte. d. va ; d. va.

Lesexercices7 à ro permettentdansun premiertempsde pratiquerla


questionavecest-ceque,puisde la mettreen oppositionavecla question
introduiteparqubst-ceque.
il
Solutîons
fi eourI'exercice
7,demander auxélèves,pardeux,de poserla mêmeques-
Ç tion dedeuxmanières différentes puisla question
: laquestionintonative, 7.a.Tuvasfaireun gâteau?/
; introduiteparest-ceque. Est-ce quetu vasfaireun
gâteau? ; b.lianniversaire de
Ia.
8 consiste
tlexercice deuxquestions
à associer possibles.
àtouteslesréponses Zoé,c'estle 8 mai ?/ C'estle i,
fi
t7 Demander auxélèves de proposer
desréponsessupplémentaires. 8 mail'anniversaire de Zoê?I a.l

Est-ce quec'estle 8 mai !:


{-,
fi oansI'exercice 9, il s'agitpourlesélèvesdetrouverlesquestionsaux f'anniversairede Zoé7(outre ry
:.
p réponses données avec< est-ce
I'interrogation
et ainside réutiliser dateacceptée); c.Tuvasvenirà
que...? r. la fête ?/ Est-cequetu vas
i 0r"...? o et . qu'est-ce
venirà la fête ?/ Tuvienschez
roa permetde repérerlesquestions
r.L'exercice ouverteset lesquestions moisamedi?/ Est-ce que
tf,l tu vienschezmoi samedi?
t7 fermêesformuléesdansle mêl d Alineà Carla.
(outresréponsespossibles).
fermées
Questions Ouestionsouvertes 8.a.r3-4ib.2-5.
ne marchepas? 9. a. Est-cequevousallezchez
Tontéléphone Qu'est-cequbn fait samedisoir
pour I'anniversairedAntoine ? Clara?; b.Qu'est-ce qu'ilsvont
acheter? ; c.Est-ce quec'est
Est-cequbn vatousau concert Qu'est-cequ'on achètecomme ton anniversaire ? ; d. Est-ce
àzoh? cadeau?
quetu viens? ; e.Qu'est-ce que
On mangeensemble à t9 h, Quiva venir à la fête ? tu fais?
c'estça ? Lescopains,ils viennent chezmoi
ou cheztoi ?

t?I U.Dans tob,il s'agitpourl'élève


I'exercice au méld'Alineet
de répondre
Y desréponses
ainsid'apporter auxquestions Lesréponses
relevées.
toa.
donnéespermettrontde validerle classementde I'exercice
:
Proposition
Poursamedi,on va faire une grandefête pour l'anniversairedAntoine.
Oui, on va tous au concertà zo h. On va acheterun CD comme cadeau,tu
es d'accord? Non,on ne mange pasensembleavant mais aprèsle concert.
TouslesamisdAntoineviennentà la fête chezmoi.
À samedi,
Bisous,
Clara

Cetterubriquea pour but de travaillerla prononciationdesvoyellesnasales


[ô], [5],[Ë].
TranscrÎptÎon
Passerune premièrefois l'enregistrement de I'exercicett et demanderaux
@ élèvesde répéterles phrasesqu'ils entendent.Celles-cisont présentées I n. a.C'est
par paires,I'unecontenant une voyelleoraleet I'autrela voyellenasale cor- I c.Cbst
gras! ; b.C'estgrandl;
beau ! ; d. C'estbon! ;
respondantà la même ouverturede bouche: [a] -r [ô] ; [o] - [5] ; [t] -r [Ê]. ! e. C'estfin ! f. c'estfait !
Lorsde cet exercice, demanderaux élèvesde repérerla différencequ'ils
perçoivent entrelesdeux phrasesde chaquepaire.Lesinviterà observeroù
passel'air lorsqu'ilsprononcentles mots gras/grand,beau/bonetfait/fin.
Les laissers'entraînerà la prononciationafin qu'ils découvrentque les
phrasesa,c et f (contenantunevoyelleorale)I'airsort par la boucheet que
dans lesphrasesb, d et e (contenantune voyellenasale),il sort par le nez
et la bouche.
Solutîons
Lesélèvespeuvent alors compléter le tableau de I'exercicerz en cochant
lescasescorrespondant Parexemple,I'airsort par la bouche
aux voyelles. n. lair sortpar Io bouche:a,c,
pour prononcerle [a] de KgrasDet par la boucheet le nezpour prononcer f.; llair sortpar Ie nezet la
le [ô] de ,, grand >. bouche:b,d, e.
Leurlaisserquelquesminutespourcompléterle tableaupardeuxet mettre
en commun. Lorsde la correction,insister pour que les élèvesrépètent à

unité I
nouveau lesmotsdutableauenseconcentrant surla sortiedeI'airparleur
bouche et/ouleurnez.Leurfairebienremarquerquepour[a]et [ô],la posi-
tion de la boucheestquasiment la même,de mêmequepour[o] et [5],et
[t] et [È].

tÇ) easserensuitela chanson (activitér3)et demander aux élèvesde lirela


T/ transcription.
Lesinviterà observer lesmotscolorés et à lesprononceren
seconcentrantsurle passage de l'air: I'airsort-ilseulement parla bouche
ou parla boucheet le nez?Ilspeuvent également classercesmotsdansle
tableaude l'exercice
rz.
Écouterplusieursfois la chansonet inviterlesélèvesà la chanter.

€emffi*Æ*çt*e p#sr# trffi#


Lesactivitésproposéesdans cette page permettent de travaillerlesactesde parole
et lesobjectifscommunicatifsvus dans I'unité.
Solutîons

I
@ Propositions: Tu vas où ce week-end? ; b.Tu parsavectes parents? ; Vous
Ç 311"rdormir dansune aubergede jeunesse? ; O_u'est que vousallezfaire
en ltalie?
I
l
6ù r. ll vajouerau tennis.ll vadéjeuner avecTania. ll va allerà la plage.
Y ll vaallerau cinéma.;b.ll vafairedu vélo.ll va déjeuner enfamille.ll va
I allerchezsagrand-mère. ll va allerà la fêted'anniversaire de Sophie.;
c.RéRonse libre;d. Réponse libre.
i
fl Propositions : a.Onva organiser unegrandefêteet on va invitertousles
p élèves! ; b.Bonjourmadame, je voudrais
parlerà Marie,s'ilvousplaît.;
I c.Jevaisau supermarché. Jevaisacheterdesboissons et desgâteaux.

Æm ff#s# s#$r

Contexte
La planchechoisieici relateune soiréeque passeTiteuf avecManu, un de sescopains.llsjouent à un jeu de
leurinvention: le morpioncité ll s'agitd'appeler en pleinenuit leshabitantsde I'immeubled'enfacepour les
" ".
réveilleret leur faire allumerla lumière,afin de constituerune lignede fenêtresalluméeset gagnerla partie
(surlabasedujeu<lemorpionDq couni sisteàréaliseruneligneavecdes<Xroudes.O").Titeufetson
copain,aprèsavoirrelevélesnomsdesvoisinssur lesboîtesaux lettreset trouvéleur numérode téléphone,les
appellentet prétextents€tre trompésde numéro.Mais leur petit jeu réveillele pèrede Titeuf,qui n'apprécie
pasla plaisanterie!
1,

;
i:l
i:j
i::
ii

Dansun premiertemps,demander aux élèvesde lirela BDindividuelle-


mentet à voixbasse. Les laisser
réagir librement surcequ'ilsont compris. I r. a. Faux(chstle soir)ib.Vrai
Leur laisserensuite quelques minutes pour répondre, Par deux,aux | (, il restedormiricif ; c. Faux
guestionst, z, 3 et 4. Lestrois premiersexercices sont desquestionsde i 1tstercpnonentaux voisins). âJ
compréhension, et l'exercice4 concerne le lexique. 2. a.
Pourla miseen commun, demander à plusieurs groupesde proposerleurs 3. b.
rêponsesà \a c\asse. Rêpondreensuiteaux questionsdes ê\èvesqui 4. a.l'aimeraispar\erà...;
n'auraientpascompris certainsmotsou subtilités dela BD.Onpeutproposer b.C'estuneerreur.
à plusieursélèves de lirela BDen choisissant chacunun personnage. Les
inviterà mettreI'intonation lorsde la lecture.
Note:pô=pds.

€$w*****C$*k pw$fæs
sws-sw$i

ÀJnff*â#
Inviterlesélèves à observerlesphotoset le calendrier réagir
et leslaisser
surce qu'ilsconnaissent (activitér).lls peuventpeut-êtrenommerquel-
quesfêtesdontilsidentiflent la célébration surlesphotos.
Au besoin,leur
poserdesquestions pourlesguider:
- Noë\,cbst à quelledate ?
- Qu'est-ce
qu'onmangeà Pôques ?,etc.
Solatîons
Leurdemander dansun deuxième tempsde repérerI'actionreprésentée
par chacunedes photospour introduirele vocabulaire nécessaireà la 2 . a . 1; b . 2 ; c . r o ; d . 9 ; e .3 i f . 4 i
réalisation de l'exercice z. 9.7.
- Photot : qu'est-ce qu'ellemange?
- Dela galette desrois.
- Photo2 : qu'est-ce qu'ellefait ?
- Descrêpes.
- Au t4juillet, qu'est-cequ'onfait ?
- Onfait lafête, on regardelesfeuxd'artifice(cf.photo).
Demander ensuiteauxélèves de lirelesphrases z.Pargroupe
de I'exercice
de deux,ils associent les phrases aux différentes photoset aux dates
correspondantes.
Pourla miseen commun,demander à desvolontairesde proposerleurs
réponses et insister pourqu'ilsretrouvent ladateet l'événementquicarac-
térisechaque fête.
Exemple :
a. lEpiphanie,cbst le fr dimanchedejanvier et on mange(de)la golettedes
rois.
e.Lepremierma| c'estla Fêtedu travail,on ne travaillepas.

fi Lexercice
3 s'intéresse
auxfêtesqui nbnt pasencoreététraitéesdansles
!i7 précédents
exercices : Noë|,Pâques,
la Saint-Valentin
et le NouvelAn.Elles
sont misesen parallèleavecles expressions(væux)que lbn se souhaiteà
ces occasions.Demanderaux élèvesdbbserverles cartes proposéeset de
rechercherà quelleoccasionon souhaitecesvæux.lls peuventcomprendre
à quellesfêtescorrespondentlesvæux par déduction: Noëlet Pâquesgrâce
aux illustrationssur les cartes,la Saint-Valentinavec le cæur.fexpression
< Bonneannée, a déjàétévue dansla chansonde phonétique. Leurdonner
le nom de la fête desamoureuxqui a lieu le r4 février: la Saint-Valentin.
Les
laisserréfléchirquelquesminutespardeux et pour la miseen commun,les
inciterà fairedesphrases pourprésenter leursréponses
:
- À Noët,on dit JoyeuxNoël!
"
- À la Soint-valentin, "
on dit " Jet'aime,, etc.
Leurdemander ensuitede comparer cesexpressionsaveccellesutilisées
dansleurpayspourcesfêtes,ou pourd'autres occasions.

fi Rourclorecetteactivitéde civilisation,
l'exercice4 permetaux élèvesde
lEiT s'exprimersurlethèmeabordéparrapportà leurpâyset éventuellement
decomparer lesfêtesfrançaisesaveccellesqu'ilscélèbrentchezeux.
Leurdemander de préparer
pargroupedetroisou quatreun petitexposé
oralenfrançais surunefêtede leurchoix,célébrée dansleurpays. Afinde
lesguiderdanscechoix,procéder au préalableà l'élaborationcommune
d'unelistede touteslesfêtesqu'ilscélèbrentdansleurpays.Lesinciterà
unefêtedifférente
sélectionner pargroupe. passer
Lorsde la préparation,
danslesgroupes pourlesguideret leurdonnerquelques pistespourleur
présentation:
- C'està quelle date ?
- Est-ceque c'estun jour
férié ?
- Comment est-cequ'on célèbrecette
fête ?
- Est-cequhlle existeen France?
- Qu'est-cequ'on dit à cette occasion?,etc.
Lorsde chaqueprésentationorale,inviter les autresà réagiret à ajouter
des informationss'ilsle souhaitent.

&lmffdS
F*** *e p**xxG pmgrm
ræ6
Cettepagea pourobjectifd'évaluer lesélèvessurcequ'ilsont travaillé
dansI'unité.Un Mesmotsthématique
reprenantles mots importantsde I'unitése trouveen bas de pageafin d'aiderles élèvesà réaliserles
ll estpossible
activités. de réalisercebilancommeun devoirsurtablepourlespartiesde compréhension écrite
et oraleet de productionécrite.Pourcela,demanderauxélèves d'écrire
leursréponsessurunefeuilleet la leur
ramasser pourla correction.

DansI'exercice
t, il s'agitde comprendre un échange téléphonique entre
ThomasetZoê. r. Thomas: Allô, bonjour,
Demander à quelques élèves de lirelesphrases
volontaires de l'exercice
et c'estThomas,je voudraisparler
s'assurer
de leur bonnecompréhension. Passerl'enregistrement une à Zoé,s'il vous plaît.
premièrefoiset laisser le tempsauxélèves de répondre à unepartiedes Mère de Thomas: Oui,je te
questions.Procéder à une deuxièmeécoutepourvérifieret compléter la passe.Thomas: Merci.
leursréponses. Zoé: Bonjour,Thomalça va ?
Pourlacorrectioncollective,procéder
à uneécoutefractionnée du dialogue, Thomas: Oui,ça va,mais
avecun arrêtaprèschaqueélémentde réponse. je ne vais pasvenir à ta fête
d'anniversaire, samedi.
Zoé: Ma fête d'anniversaire ?
Thomas: Oui,samedi,
c'estaussil'anniversaire
de mon pèreet on fait
une fête de famille.
Zoé : Maisje nbrganise pas
de fête samedi !
Thomas: Mais si,ta fête
d'anniversaire surprise!
Zoé : Ah, eh ben pour une
surprise,c'estune surprise!

Solutîons
r. a.vrai;b.faux(je ne
vaispas venirà tafête
d'anniversaire,samedi);
c.faux (Maisje n'organisepos
deJête samedi! ;
cbstMaia et Rémiqui
organisentIafête);
d.vrai (samedi,chstaussi
l'anniversairedemonpère
et onfait unefête defamille).

Solutîons
[exercicez reprendune invitationpour une fête d'anniversaire, sur le
@modèledecelles vuesau coursde l'unité. r. a. Damienorganisesa fête
d'anniversaire.;b. Lafête va
Lesélèveslisentindividuellement I'invitationet tententde répondreaux
questions,seulsou pardeux.Pourla correction collective,
leurdemander être chezDamien.;c.On va
dejustifierleursréponsesà l'aidedu texte. danser.;d. On apporte/
On va apporter des CD.
'l$l
. iI

!l eourl'activité3,formerdesgroupes de deuxélèveset leurattribuerun dessin(a ou b).Leurlaisser


quelques
Y minutesde préparation pourimaginerun dialogue puisinviterdifférents
groupesà présenterleurproduction
à
la classe.Inviterlesautresélèves à réagirou corriger
leserreurs.
Exemples
a.-Allô?
: 'ul
- SalutCéline,c'estCharlolte,ça va ?
- Oui,ça va,et toi ?
- Çava.Tuvasallerà la
fête d'anniversairedeFabienne ?
- Oui,qu'est-ce qu'onochètecommecadeau?
- Jene saispas,tu asuneidée?
Etc.
b._AIIô?
- AIIô,bonjourchstLouis,je voudraisparlerà Noés'ilvousplaît.
- Oui,je te Iepasse.
- Merci,au revoir.
- Au revoir

Cetteactivité4 peutêtreréalisée
enclasse ou à la maison, pardeuxou individuellement. Lesélèvesdoiventécrire
uneinvitation à unefêtesurprise,
surle modèledecellede Mai'a, page97.
Pourlacorrection,il estimportantdeveillerà l'utilisation detouslespointsabordés
correcte dansI'unité(lefutur
proche,lesquestionsavecest-cequeou qu'est-ce que,leverbevenir)et au respectde la consigne. Inviterles
avantqu'ilsnecommencent
élèves, leurproduction, et à n étoffer> leurtexte.
à êtreimaginatifs
Exemple:

Salut!
Lez5juin,c'estl'anniversaire
deMartin etj'organise
unefête surprise.
Venezfaire lafêtechezmoi dery heuresà ry heures.
Apportezdesgâteaux,desboissonset desCD.
Répondez avantle zojuin, et chuuuuut! C'estune
SURPRISE !

*ds*ff*$S
t::t:::::i:ti:::t1t;t::i::iI

: lry''

#
#æ##
t. Combiende languesest-cequetu parles? Lesquelles
?
J ep a r l e . . . . . ..,. . . . . . . ., . . .

2. Quelleslanguestu reconnais...
A . à l ' o r a?l : . . . . . . . . . . . . .
B.àl'écrit?:
l e f r a n ç a i sl/' a n g l a i sl /' a l l e m a n/dI ' e s p a g n oll'/i t a l i e n
/ l e g r e c /l e c h i n o i/s l ' a r a b e e
/ tc.

l. À ton avis,quelsmotssonten français?


'lliLllvlsION télévirion â,oïôtil',t téléphone
ffi#ffi*E#
Jtt&Ëge$m#F hospital crcissant house cOMlDIITtiB
taxi 0yn00;ôpre GAR(nN publîcîré merci
|,ar;Al teléfono bonjour yqvÀo Monsieur

{. tu connaisd'autresmotsfrançais?

J. Relielesdeuxcolonneset formedesmotsfrançais.
a. un hô 1. nema
b. un pro 2. Vre
c. un maga 3.ge
d. le ci 4.lier
e. unli 5 .z i n e
f. un collè 6. tel
g. un ate 7. fesseur

6. Quelspaysétrangers
as-tuvisités?

la France
/ la Suisse / la BelgiqueI laGrande-Bretagne
/ l'lrlande/ lAllemagne
/ l'Espagne
I
le Portugal/ l'ltalie/ la Crèce/ etc.
:"{i$F
Nom ..
ffi ....'....:'
Prénom
ffi
-...
,% Classe
D a t e. . . . . .
ÏF
J. Quelleest la cartede la France?

.-1> /./*--,
(\2
-Lf\ \t
\-I
\,Y \.-.f

8. Retrouve
desnomsde villesfrancaises
grâceau codesecret.

A B c D E F c H I J K L M
M N
e-\ s \r d p v 6:\
v 0
N o P o R S ï U V W X Y 7
8t fL h
lù + ô * c o T .f. tr
Villes:

c.0 U*ô€V@6€:
d.\ fu dt ç € U C * :
e.$6€ {t t fu ffi *- s € + # U 3€ ç :.
f.ô*+uô\tuc*d,
g.l fuffi *Ê-€)6@V
h.$ S ffi 3t € ô:

j.ro*@'@ u3t ô:
! o a - 6 : u n h ô t e l; b - 7 :u n p r o f e s s e u r ; c -u5n: m a g a z i n e ; d :- tl e c i n é m a; e - 2: u n l i v r e;
f-3: un collège;g-4 : un atelier.

l. d.

81;',.;;;1;,1.l.ù ..;!,.Mr;iiilil;.'r.;à,,' 1f,stpruorls


r*tu* Ie,,cler:mo1t-Ferrand 1,â;..ffii$1i*-,;,,,
h. Cannesi. Lille j. orléans.
; ;
::: ;"1":

: : :' . : :':
:.4

:
. . : - :"';:::.:
:::1 ;;il
'- :: ti :': ": ::. .1 '. .-: ' :
!:i;:i:
::::iJ
#
:::t::i: "":*",
#
& trffi
l;ll
:: .::

: :: :. :' : : ". ": ;:

;'::
:-- ..::::

::r:
:'" , :: t:.

: : :: : : : . ; : :

::::
:.:".-.'

nffi
:: : ., .i i.; :. :.::: ". ' ,
".
"'..:l
: : .: l
I :. :

' ':':l
;

:::
: i
:.
'''':
-
#e
Nom
.
r:!3ff
Prénom......"
51ffi

,*wClasse..
Date.'.'..
@v
l. Vraiou Faux? Vrai Faux
a. Salut! = Bonjour! tr tr
b. Bonjour! = Au revoir! tr tr
c. Salut! = Au revoir! tr tr
d. VoilàNico! = C'estNico! tr tr
desnomsde professions.
2. A. Retrouve

E I N T U o
v 0 T * 11) v
a . U n e* V rn
\a) F-I OEIA *o
b.Un @ O T TO 8 @ I r
c.Un O I I @o #e@E
d. Une i. U o T* 6Àlîô6À
\\/ \4) érJ \/

B. À quelleslettrescorrespondent
lessymbolessuivants?

o a U + )Y< @ ?ol
t-)
l> A

l. Relielesdeuxcolonnes.
a. Qui est-ce? r. Non! a b c d e
?
b. Tucomprends z. Mar'a.
c. Commentelles'appelle
? 3. Non,chanteuse.
que c'est?
d. Qu'est-ce 4. C'estNico,l'animateurde l'atelier.
e. Elleest actrice? 5 . U nj o u r n a l .

{. Entourele mot quiconvient.


a. ll s'appelle / Zoé.
Cédric e. ll/Tu estanimateurà IaMJ ?
b, Tut'/ Je m'appelleLaurent. f. ll es/ est acteur.
c. Il / Elleest actrice. ?
g. Commenttut'/ elles'appelles
d.Tusuis/ esfandeTomCruise? h. Tu/ Rémiestfrancais?

l. Corrigeleserreurs.
2=DEUS 3=TROIX 4 = CUATRE 6=SlS 7=SETP 9=NEF
)=.....,,,., 3- 4- ......... 6 =.......... 7- 9-.. .
: : :: : 'i'1*' 'i il ; rl
:.:::::::ii.i:;::.;.i.e::::::::::':'l:-if,tr.'''"e-:.":'-':ii:": l
.T
Nom .l ll
"f,r$ffi
Prénom
ffi Classe
@e
ë
,@tu
Date
1. Retrouve dansla grillelescinqconsignes
de classe. F
Ex.:Ecoute!

-{ E OB PONDS
TE 5ER tod CRIS
RE PLE DE VE
coM -r{ RE CAR

2. Complètelesopérations.
+ UN =
+ DEUX)x TROIS
a. (QUATRE
b .c r N q+ . . . . . . . . . .=. .(.D. r-x u N )

l. Retrouve la profession
correspondante.
Ex.:un défiléde mode- un mannequin
a . u n b a l l o n- u nj . d . u nj o u r n a-l u n ej .
b . u n f i l m- u n ea . . . . . . . e . u n c o n c e r- t u n m . . . . . .
c . u n m i c r o- u n ec . . f . u n ec l a s s -e u n p . . .

{. Retrouve
huit nomsd'ateliers
et associe-les (Utilise
auxmotssuivants. ton dictionnaire
si nécessaire.)
journalismethéâtrecinémaphotographiecuisinechoraleinformatiquepoésie
a. unerecette: I'atelier : I'atelier
e. un ordinateur .....
b. un appareilphoto:l'atelier f. un poème: l'atelier
c. unescène: I'atelier g. un article:l'atelier
d. unechanson: l'atelier h. un film : l'atelier

l. Complèteavecle verbequi convient.


a . T u. . . . f a nd e D i a m ' ? s- N o n , j e . . . .f a nd A l i z é e .
b . C ' . . . . . . . . . . l. '.a. .n i m a t eduer l ' a t e l i e?r- N o n i, l . . . . . . . . . . . p
. .r.o fd ef r a n ç a i s .
c. Tu.. ... Rémi?- Non,je ... Cédric.
CédricMartin.
d .T u . . . ?- N o nj,e
.. actrice . . . . .c h a n t e u s e .
-
(r,2,34).
et associelesquestions(a,b,c,d) aux réponses
O. Complètelesphrases

é-ràé--àé"G\rffi\ est-ce? ./ \ t'appelles>-r/


a b c d

\ ça va ? -/ \ --\c'est? ./ \ --\
l/----______-.--\
ffi
Nom ....'.
'*jf#

#ffiClasse
@
.Ir
Date...
@F
l. A. Cherchehuit nomsde matières.
H N o A P H N c E A N G R A N
c L R E ) E L F c
E o c E D R A E A
T c o M c E R I U
E A S L E S o S
E c T 5 A T c
H H E V A H S
E E U L I Y
S R M o E E M H
T o I A T E T D I E P

de cesabréviations.
B. Donne leséquivalences
- SVT:
- C é o: . . . . . . .

lesjoursde la semaine.
2. Retrouve
a .- - M --- c. _ _ _ D g. -- R
b ._ _ R__ d. H-

J. Utiliseuneexpression pourchaquechose.
Oui,j'aime!-Oui,j'adore!-Oui,c'estsuper!-Oui,c'estgénial!-Non,iedéteste!-Non,c'estnul!
a . T ua i m e sl e sm a t h s] --+ . . . . . . . ' @!
b . T ua i m e sl a g y m ? -+ ..O O !
c . T ua i m e sl ' h i s t o i r e - g?é o- - f. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .! @
d. Tuaimeslefoot 2 --+ .....O e !
e . T ua i m e sl e sd i m a n c h e?s' - + !
............O
f. Tuaimesle français ] --+ .....O O !

{. Entourele mot qui convient.


a.-luaime/ aimescechanteur? sportétudes. e.ll / Elleestchanteuse.
c. Ellees/ estau collège
?
b. On ai / a musiqueaujourd'hui d. J'/ le habiteà Paris. f. Eile/ J' a 12ans.

l. Choisisle mot quiva avecl'article.


a. Le E mathématiques E copains û cours
b. La t école I collège D récré
c. Les E a mi s E copain E copine
d.I E heures U écoles E histoire
::a::*ff

Nom ..........'
--
Sfi$*a.{
''ne:;iæ'

Prénom
sffi
r&::,iEF
Classe..,
@
Date .
%19
l. A. Retrouve lesmatièrescorrespondanteset place-les
dans
la grille.(Utiliseton dictionnaire
si nécessaire.)
(r)Uneexpérience.
(z)Un globeterrestre.
(3)Unefraction.(4)Laréalisation
d'unobjettechnique.
G) Un (6)
instrument. Une date.(7)Un arbre.

B.Découvre
le huitièmemot :.
2. Complètelesphrasesaveclesverbessuivantsconjuguésau présent.
s'appeler- oimer- avoir- détester- habiter
t. - Commentil ... l'animateur de l'atelier
de la MJ?
- Nico.Moi,c'estMar'a.
Ettoi,commenttu .. ........?
z. - On coursde techno,ce matin?
- T o io, u i ,t u . . . . . . . . . . .t e c h n o; m a i sm o ij e / j ' . . . . S V T!
3 . - N o u so, n . . . . . . . . . . .à L y o nE. tt o i ,N i c ot,u . . . . . . . . . . .à L y o na, u s s?i
- Non,moije/j'. à Villeurbanne.
4. - Tu le foot ?
- Non,je ça,maisjelj jouerau basket.
.. beaucoup

l. Barreles,, e ,r muets.Ex.:C'estun sondagy'.


a. Tuaimesl'école ? d. Aujourd'hui,
c'estdimanche.
b. J'adorela récré; c'estsuper. e. C'estbizarre:tu aimesla cantine? Moi,je déteste!
c. Samedi, à dix heures, on a histoire.
4. A. Classelesmotssuivants dansletableau.
B.Ajouteun mot danschaquecolonne. (Utilise si nécessaire.)
ton dictionnaire
Lesépinards Lefoot La violence llinformatique Lesjeux vidéo- Leroller- HarryrPotter-
- - - -
Lesdevoirs- Lesguerres- Lamode- Lecinéma- Latélévision- LeSeigneurdesAnneaux
J'aime J'adore Jedéteste

B
dffi
':::i'fdF

Nom...
*ffie
."TTë${.
Prénom,....
{ffi&Ë
Classe
@
ss
Date
@
if
l. A. Associe.
a. ll n'estpasbrun. r. ll estgrand.
b. ll n'estpasblanc. z. ll est blond.
c. ll n'estpasmince. 3. ll est noir.
d. ll n'estpaspetit. 4. ll est gros.

B. Utilisela négationpourdire la mêmechose.


a. Elleestpetite= Ellen'estpas....... c. Elleest blanche=
b.Elleestbrune= d. Elleest mince

2. A. Complètele tableau.

B.Modifielesmots,si nécessaire.
de photode la MJ: un€€5ttrèsbrun....
.. à l'atelier
J'aideuxamiesétranger... ..... .
., et l'autreestblond.
ll y a aussideuxgarçons,
Pierre l'animatrice,
. EtFatima,
et Théo; ilssonttrèsmarrant..... estafricain.....
.
Elleesttoujourssouriant..... maison fait unebonneéquipe!
. On esttousdifférent.....,

lesnombresmanquants.
l. Retrouve

QUATRE
x O_UATRE DEUX ONZE
HUIT
VI NCT ÏROIS

{. Souligne finalesqui seprononcent.


lesconsonnes
Dix-septou dix-huit? Dix-neufou vingt ? N o i ro u b l a n c?
Crandou gros? Blondou roux 7 ou étranger?
Français
J a p o n ao
i su a n g l a i ?
s Différentou égal!
l. A. Retrouve dix nationalités
et classe-les
dansle tableau.
(Utilisele dictionnairesi nécessaire.)
no feanglaisbelgefra andpolonaisgrecq
5uisseespag nçaisejaponaiseallem uetchèqueportugais

Masculinou féminin Masculin Féminin

sursse

lesdeuxpremièreslettresde chaquepays.Ex.: La- _/sSE-r La suisse


B. Retrouve
r - - PACNE La- - LCIQUE L a- - A N C E Le--PON
[ -- L EM A C N E La-- LOGNE t-a- - Ècr Le-- RTUCAL

2. A. Lislesdescriptions.
- Alexest blond; il est minceet de taillemoyenneil estespagnol.
;
- Masakoest brune; elleest minceet grande elleestjaponaise.
;
- Fredest brun; il est minceet grand il estfrançais.
;
- Lindaest blonde; elleest minceet petite elleest brésilienne.
;
- Lisaest rousse; elleest grosseet grande elleest américaine.
;
B.Quicorrespond à la description
suivante?
Lapersonnen'estpasgrosse,
n'estpaspetite,n'estpasblondeet n'estpaseuropéenne
: ....

l. Cochelescasescorrespondantes. (Attention,il peuty avoirplusieurspossibilités


par phrase.)
{(on D= masculinplurielou fémininpluriel)
(Attention
a.E ttt E rtteI D on ...estminces. t E tlr D rlter E on ...estaimabte.
u.E ltr E rtler E on...estgros. g.E rtr E etteIE on...estlaide.
c. E ttr E rtter E on ...estmignonne. tr.B rlr E rlter E on ...estbtanche.
a.E rtt E rtteI I on...estroux. i. E ll r E rtteI E on ...estfrançais.
e. E ltr D rtter E on...estsympa. ;. tr rtr E etletE on...estjoties.
{. Corrigeleserreurs.
a. On est 12anset demi. -+

b. Jehabiteà Lyon,et toi ? -t

c. Au collège,j'aicopains --r
étrangers.
d. EtMarie,ellene parlefrançais? '-+
e. Rémiadix-sixans? _-+
f. C'estgénial: on esttous égals. -')
wNom . ..
ffi Prénom....
ffi
*wC l a s s e . . :
Date......
l. A. Retrouve dix nationalités
et classe-lesdansle tableau. %
(Utilisele dictionnairesi nécessaire.)
o leanglaisbelgefra and pofonaisgrecquetch
srlisseesr,agn n çaisejaponaiseallem èqueportugais

Masculinou féminin Masculin Féminin

sursse

--+LaSuisse
B. Retrouvelesdeux premièreslettresde chaquepays. Ex.: La- - ISSE
f -- PAGNE La-- LCIQUE L a- - A N C E Le--PON
ti-- LEMACNE La-- LOCNE la - - Èct Le- - RTUCAL

2. A. Lislesdescriptions.
- Alexest blond; il est minceet de taillemoyenne; il estespagnol.
- Masakoest brune;elleest minceet grande;elleestjaponaise.
- Fredest brun; il est minceet grand; il estfrançais.
- Lindaest blonde; elleest minceet petite; elleestbrésilienne.
- Lisaest rousse; elleest grosseet grande; elleest américaine.
B.Quicorrespondà la description
suivante?
Lapersonnen'estpasgrosse,n'estpaspetite,n'estpasblondeet n'estpaseuropéenne
: ..

l. Cochelescasescorrespondantes. (Attention,il peuty avoirplusieurspossibilités


par phrase.)
((on ))= masculinplurielou fémininpluriel)
(Attention
a.E tlt I rtleI E on ...estminces. r. E ttt E rtter E on ...estaimable.
u.E rlt I rtteI E on ...estgros. g.E rtr fl rtteI E on ...estlaide.
.. D ltt E rtter E on ...estmignonne. tr.B rlt E rtteI E on ...estblanche.
a.E tlr E rtteI E on ...estroux. i. E ttI E rtter E on ...estfrançais.
e.D ttr E rtteI E on ...estsympa. ;. tr rtt E rlteI E on ...estjolies.

{. Corrigeleserreurs.
a. On est12anset demi. '-t

b. Jehabiteà Lyon,et toi ? --)


j'aicopainsétrangers.
c. Au collège, --r

d. Et Marie,ellene parlefrançais? --r


e. Rémia dix-sixans? --+

f. C'estgénial: on êsttous égals. --)


a

''
t
:
t. Voicila famillede Nico.
A. Complètele dialogueentreMai'aet Nico.Utilisedespossessifs.
M a ï a: , , C o m m e nst ' a p p e l l e n t f r è r ee t s>
s æ u r? E t . . . . . . . . .p. a r e n t ?
Nico:< f r è r e s ' a p p e l l e C l é m e n t , . . . . . . . . . s æ u r V a l e n t i n ep, ea tr e n t s : P i e r r e e t É l i a n e . "

B. Complètele dialogueentreRémiet Mai'a.Utilisedespossessifs.


Rémi: " Tuconnaisla famillede Nico? "
Mal'a: < Oui : parentss'appellent Élianeet Pierre, Valentine,
sæurs'appelle
e t . . . . . . . . . . f r èCr el é, m e n"t .

2. Trouvedansla grilledouzenomsde membresde la famille.


C X H T A N T E J
Horizontalement
:
o R F L 5 N R K
a . L a. . . . c. Le
F U A z X I W È o
b. Le.. d. Le E H N S Y a P N
Verticalement: L o F U D z H D c
a . L a. . . c. La e.I L S o R Y M M N L

b.1a... d. Le E c X K E K È A E
:
Endiagonale P È R E o R R R W

a.1a..... b. La c. Le
N 5 U o c E G E

desverbesavoiret être.
dansla grillela conjugaison
l. A. Retrouve
c ts'::..1
o o
ffi o
5
:.A'
N
o
T
M M
c
A
S
E
N
U
5
A
I
o
V
S
Ê
A
T
N
E
E
5
s
S
J

N
A
E
S
V
5
o
E
T
N
7
S
T

(dansl'ordre)leslettresrestantespourdécouvrirle mot caché.


B. Recopie
Motcaché:CO

{. Associe.
1 Je a beaucoup.
travaillent
2 Tu b aimel'aventure.
3 On c parlonsquatrelangues.
4 Nous d habitesoù ?
5 Vous e regardezdesphotos?
6 Elles f corrigemeserreurs.
Nom
ffi
'!5:ttr

Frénom
dffi#iç

.Æ*
Classe
Ifl
D a t e. . . . ' . . . . . . ' : " " '
:#
l. Énigmes.
Retrouve
lesnomsdesmembresde la famille.
a . C ' e s|te . . . . . . . . . . . d e m ag r a n d - m è rm
e :o np è r e .
b . C ' e sIta . . . . . . . . . . .d e m ac o u s i n em: at a n t e .
c . C ' e slte . . . . . . . . . . .d e m a m è r e: m o no n c l e .
d . C ' e s|ta . . . . . . . . . . . d em o no n c l e m
: ac o u s i n e .

2. À qui appartiennent
cesobjets? Complète
lesphrases.
deslunettes

undictionnaire

a . - A n t o i n e , c ' e s t t oDnV D? - N o n , c en ' e s p


t a s . . .. . . . . D V q c ' e slte D V Dd e . . . . . . . . . .!.
-
b. Angélique cesont .......livres?- Non,ce ne sontpas... .... livres,
cesontleslivresde

c . - G a t i e nc,' e s.t. . . . . . . .r.è g l e?- N o n c, en ' e s p


t a s. . . . . . . . .r.è g l ec,' e s lta r è g l ed e . . . . . . . .!.
d. - Juliette, cesont ... lunettes?- Non,ce ne sontpas.... lunettes, cesontleslunettes
d'...... . . . . . . . . . . . !. . .

l. Complète.

Formeaftirmative Formenégative
a J'ai Jen'aipasde cousine.
b t' Jen'aimepasle cirque.
c Voushabitezà Brest. Vous.
d Nousavonsdesamisà létranger. N o u s. .
e llsont desancêtres
célèbres. llç

{. Complètelesphrasesaveclesverbessuivants: aimer- avoir- chercher- être- habiter- parler.


a .J '. . . . . . . . .d a n su n c i r q u e .
b. Mescousines descopines
espagnoles.
c.Vous . . u n m o t d a n sl e d i c t i o n n a i r?e
d .À l a m a i s o nn, o u s . . . . . . . . f. r a n ç a iest a n g l a i s .
e . T e sp a r e n t s . . . . . . . . . . .f a i r ed e sp h o t o s?
f. Mon oncleet ma tante .. dompteurs.
l. A. Conjuguele verbefaireet trouve la lettre intruse.
B. Placeleslettresintrusesdansla colonnede droiteet découvrele mot ëâché(écritde haut en bas).
Verbefaire
Je SIBAF
ïu SOIFA
lllElle FINAT
On AIFJT
Nous FASOISON
Vous TEUFISA
lls/Elles FRONT

2. Où vont cespersonnes
?
et un articlecontracté
avecun pronom(je,tu,il,nous,vous,elles)
A. Complètelesphrases
(au,àIa,à l',aux).
1 . . . . . . . . . .v. a
.s . .l l o n s . . . . .m. .u s é e .
. . . m o n t a g n e3. . . . . . . . a 5 . . . . . ' v a i s . . . . . .p. .i s c i n e .
2 . . . . . . . . . .a. l. l e z hôtel. 4 . . . . . . . . . . .v.o. n t . . . É t a t s - U n i6s... . . . . . . .v. .a '. école.
B. Relielespersonnes
et lesdestinations.

tres parcnts
I t ME copinE-l
I et moi I I declasseI

g
la cartepostaledansl'ordre.
l. Replace
3,placedu Maréchal Foch
... Commentallez-vous
lciilfait un soleil
? Moi,trèsbien.
magnifiqueet
F--":-l
Fr:_:_:l-_-1
F:_::__:_:l
l w
je faisdu vélotoute lajournée.
F:_:__-r_l
. 13oooMarseille
l F,:::-:__l
F-_:_:_:_l
... Grand-mère vousenvoient
et grand-père
desbises.À bientôt, F*":__l F__:"_l
. Cherspapaet maman,
Cuillaume.
avecunenouvelle
Demain, on va visiteruneégliseromane! Moi,je n'aimepas
copine,
maisStéphanie
beaucoupI'architecture (c'estsonnom)dit qu'elleesttrès belle.
M. et Mme JeanVerdier
:;i:iffi
Nom....,.
"tË9f
Prénom,.
sffi
Classe
fu*5F

's& Date
w
l. Faisdesphrases.

quetu
Est-ce faisde la athlétisme.
Mesamieset moi,nous font des luge.
Est-cequeton frère fait de l' volley-ball.
Je faisonsdu compétitions?
Sarahet toi,vous faisdes activités.
Mesparents faitesde l' escrime?

2. Trouvel'intruset complètelesphrases.
a. Jevais... mer - montagne- campagne- plage- camping
Lemot campingest un intruscaril seconstruitavecau et lesautresmots avecà Ia.
b. Jevais... collège- camping- hôtel- cinéma- bowling
L em o t ( (. . . . . . . i t v e c< . . . . . . .).)e t l e sa u t r e sm o t sa v e c( . . . . . . . ). ) .
) )e s tu n i n t r u sc a ri l s ec o n s t r u a
c. Jefais... luge - natation - snow-board- voile- danse
L em o t ( . . . . . . . . i t v e c(
' , e s tu n i n t r u sc a ri l s ec o n s t r u a (( D.
" e t l e sa u t r e sm o t sa v e c . . . . . . . .
d. Jefais... activités- équitation- escrime- athlétisme- hydrospeed
L em o t ( (. . . . . . . i tv e c( . . . . . . .D. e t l e sa u t r e sm o t sa v e c( . . . . . . )).
. ) )e s tu n i n t r u sc a ri l s ec o n s t r u a

l. teleudesdouzeerreurs.
Trouvedouzeerreurs CherMarie,
dansla cartepostale. Aw reroir, ça ra 7 Moi, çlr ras très bien !/e
suis en racancesau mer et ie raïs au pfaqe.
/t fob de la ski ,artique alec Sophieh'i ttt
fours. Demaln,on al/onsrisiter le centre-
ri/le; on estau ha*/ sp/erd;deet on està
trois ki/omètresd, ctrtrt (@) ,nais on ra Ag/aéLemonnier
enpied car on estcourageuses !
5é,ar,fean.faurès
Bon,qrossesbisous,
Au bTentôf' Rion é32oo
Çéraldine.

{. Oisoù on peutfaireleschosessuivantes.
Utiliseun dictionnaire,
si nécessaire.

a prendredesphotos A,B,C
A à lamer
b fairedu skinautique
B à la montagne
c fairede l'escalade
c à la campagne
d ramasser
desfleursou desfruits
l. Complètelesphrases aveclesmotssuivants:
Jeme/m',Tute/t', Ellese/si Nousnous,Vousvousou llsse/s'.
a . . . . . . . . . . . . .r.é. .v e i l l e àn q
t u e l l eh e u r e? d. ...... lesdentstroisfoisparjour.
brossons
b . . . . . . . . . . . . .l.a. .v e lses o i r? e . . . . . . . . . . . . .c. .o. u c hter è st ô t .
c . . . . . . . . . . . . .a. .p. p e l l P
eierre. f . . . . . . . . . . . . .h. .a. b i l l eczo m m e nat u j o u r d ' h?u i

2. Conjuguelesverbesindiquésau présent.
< - Monfrèreet moi,nous ........(manger)tous lesjoursà la cantine.
Etvous?
- Ah bon ! Nous,on ....... ........ (prendre) le buset on ..... (déjeuner)
à la maison.
- Vous .... (prendre)
le busà midi pourrentrerà la maison?
- Oui,et le matinmesparentsIe.......... .......(prendre) !
avecnouspourallertravailler
- Etvous ......(selever)à quelleheurele matin?
- On .... . (selever)à 6 heures.Pourquoi? 'r

J. Dessinelesaiguillesdesmontres.

r. ll estdix heures. z. ll estseptheuresmoinsle quart. 3. ll esttrois heureset quart.

4 . l l e s tm i n u i t . 5. ll estsix heureset demie. 5 . l l e s tm i d i .

dansl'ordre(du matinau soir)et dis à quelleheuretu fais


{. Remetscesactivitésquotidiennes
chaqueactivité.
a. allerau collège c. secoucher e. rentrerdu collège g. déjeuner
b. dîner d. se réveiller 1. se laver h. prendrele petit déjeuner
1. d Jeme réveilleà 7 h 3o (septheureset demie).
2.

3.
4.
5.
6.
7.
8.
,4m
,ffi
:..'...""""'
Prénom

Classe
@
r
.#ffi
Date
lfl

l. Tu dis n Tu > ou .. Vousn à cespersonnes ?


a. à un adultedansla rue? . e. à un membredeta famille?
b . à u n c o p a i n? . . . . . . . f . à u n g r o u p ed ' a d u l t e?s
c . à t o n p r o f e s s e? u .r. . . . . . . g . à u n e n f a n t?
d . à u n g r o u p ed e c o p a i n?s. . . . . . . h . u n c h a u f f e udre b u s?
2. Complètelesphrasesaveclesverbessuivants.
sebrosser- déjeuner- dîner- sedoucher- s'habiller- prendre- seréveiller
a.Nous . . à l ac a n t i n e .
b. Ma sæur le soiret moi le matin.
c. Mes parents .. le petit déjeuneravecmoi.
d. Tu. toujourslesdentsavantd'allerau lit ?
e. Vous ........avantde prendrele petitdéjeuner?
f. On.. . . . . . . .à. 1 9h 3 o .
g. Jene .. pastout seul: c'estma mèrequi m'appelle.

l. Écrisl'accent(sinécessaire)
sur leslettressoulignées
ci-dessous.
Jeme LEVE Tute LIVES lllElle/Onse LIVE
NousnousLEVONS VousvousLEVEZ lls/Elles
seLIVENT

{. Retrouve lesquestions.
Ex.:Tute lèvestôt ? + Non,je me lèvetard.
a .T u . e--r Non,j'arriveen avance.
. . . a uc o l l è g ?
b .T u . . ? r Non,je me lavele soir.
c .. . . . . . . . ? --+Jedéjeuneà rz h 3o.
d........ . . . . . . .?. + N o n , j em ec o u c hteô t .
e. ...... ... tesdevoirs? + AprèsIegoûter.

l. Écrislesheuressuivantes
en lettres.

Heureofficielle Heurecourante
Ex. roh5o ll estdix heurescinquante. Ilest onzeheuresmoinsdix.
a rzhoo
b 19h15
c zth 45
d ohoo
e 17h3o
f orh35
ffi Nom ..,.'...""""':"""-'-'
,ffi
Prénom
ffi
@
Y
Date....'.
l. Exprimeun ordre,un conseilou une invitationaveclesverbes %
de la listesuivante.
aller - écouter-faire - prendre- ranger- regarder
a. - Pierre, tesclés! - Oui,maman!
b. - .... .. cettephoto! Elleest belle,non ?
c.-..... . . . . .à l a p l a g e! - A t t e n d s - m o i , j ' a r r i! v e
d .- . . . . . . . . e, l l ee s tg é n i a l ce e t t ec h a n s o !n
e. - ... pourdemain! D'accord
.......cesexercices ?
f. - Marie, . tes affaires! O-ueldésordre!

2. A. Trouvedouzemotssur la maison.(Unemêmelettrepeutservirpourplusieursmots.)

S A L L E D E B A I N S E c
B o W Y T o L E T T E S o
U P c H A M B R E P H A U
R L I T G K l Z o X L o A L
E W M Z E c H R K o Y X H o
A z U V R W T H N M W Y c
U H R J E E c U S I N E R

avec(/e,la,l'ou les).
B. Écris-les
:
Horizontalement
Verticalement:
E nd i a g o n a l e :

lesphrases.
l. Complète

a. lordinateurest .. le bureau. d . L ac h a i sees t. . . . . . . . . .l at a b l e .


l-.:.
(il

,r \ff K
{^-!t\--À
tÉS:::Lr
3t--
e . P i e r rees t. . . . . . . . . . l.ec a n a p é .
l1-l
Lr------r

Ë

V,4J
sont..
f. Lescartons desescaliers.
:it:ti$Ë
..r:ip
Nom
,ffi
.-::-ffi

Prénom..
"::ffis
Classe.
ïF
....
;% D a t e
F

l. A. Placelesmotssuivantsdanslesétiquettes.
l'armoire- le bureau- lafenêtre - le lit - la porte - la table de nuit - la chaînehi-fi

: placelesobjetssuivantsoù tu veuxsur le dessin.


B. Dessine
une lampede chevet- un ordinateur- un réveil- desrideaux- une chaise- un livre

2. Observe ton dessin(activitér) et complètelesphrases en utilisantlesmotssuivants.


à côté- dans- devant- enface - sous- sur
a . L ap o r t ee s t . . . . . . . . . . .d e l ' a r m o i r e . e . L er é v e iel s t
b . L eb u r e a ue s t. . . . . . . . . . .l af e n ê t r e . f . L al a m p ed e c h e v eet s t. . . .
c. Lesrideauxsont g. fordinateurest
d. Lachaiseest h. Lelivreest

l. Complètelesphrases avecun verbede ton choixà l'impératif.


a .V o u sa v e zf a i m? E hb i e n , . . . . . . . . . . . . .!. . .
b . T ue st o u t s e u l? E hb i e n , . . . . . . . c. h e zm o i !
c . S i t u n ec o m p r e n dpsa s , . . . . . . . a. u l i e ud e p a r l e !r
s'ilte plaît,
d. Florian, il n'ya pasde painpourle dîner.
.....à la boulangerie,
e . A t t e n t i o nS o p h i e
!........ b i e no ù t u m a r c h e s , tvua st o m b e r!
f . O h ,i l e s td i x h e u r e!sN o u ss o m m ees n r e t a r d , . . . . . . . . . . . .!. . .
ffi
:i:i:ëtr
Nom
:{€i:w
Prénom

Classe
@
rr
D a t e. . . .' . .
@
leschosesprésentes
l. Retrouve lorsd'unefête. Ï:È

deaux -bd bois mu VI 50ns tés tn


gies teaux ca bou 5l )DÉ gâ que

2. A. Conjugue lesverbesalleret venirettrouveleslettresintruses.


B.Écrisleslettresintruses
danslacolonne dedroitepourdécouvrir laphrase (dehautenbas).
cachée

(au présent)
ALLER VENIR(auprésent)
q r| \ / F N
Je AV0l5 vais o Je
Tu VANS Tu NA\/IqF

lllElle/On FAV lllElle/On FFI\I\/IT

Nous .
SOLALAN Nous NEVONSF.
Vous TLntF Vous \/F7Ft\IT

lls/Elles NTOTV lls/Elles NIVENENTE.

J. RideChloéà écriresonmél d'invitation.Conjuguelesverbesproposés au futur proche.


,,
< Cherstous,je vousinvite chezmoi le e juin à 17heurespourfêter mon anniversaire.
a . O n . . . . . . . . .(.f a i r el)af ê t e . d . L e sc o p a i ndse m o nf r è r e . . . . . .(.a p p o r t e r ) d C
e sD .
b . J e . . . . . . . ( p r é p a r e r ) dgeâst e a u x . e. Nous . (danser).
c. Ma mère. (acheter)des
boissons. f. Vous . bienvous (amuser).

( que o.
{. Poselesquestionsavec est-ceque ))ou " qu'est-ce
a........ ..tuvasfairecetaprèsmidi,aprèslescours?-+Jenesai? spas.Ettoi
b. ........ ? --+Oui,unepeluche!
.. tu vasacheterquelquechoseà Nellypoursonanniversaire
c. ..... ..... c'està t6 heuresou t7 heuresta fête ? - + C'està t6 h 3o !
d. ..... pourallerà lafête?- + Moi,unjeanet unT-shirt.
....vousallezmettrecommevêtements

lesmotsmanquants
l. Complète téléphonique.
[ ..]de la conversation
-t I?
- A l l ô! [ . . . . . . . . .] M a d a m ec,' e s C
t a r i n eJ.e[ . . . . . . . .]. p a r l eàr É t i e n n es ,' i l[ . . . . . . .] p l a î t .
- BonjourCarine.Attends,je te le [... ].
- Merci.
-Salut,t l?Çava?
- Oui,çava.Ettoi ?
{ffiw
Nom .
!frffi
:ir3:q

Prénom
i-:5fi*

C l a s s e. . . . . , r " ' , " '


Æs
n*s

.@
D a t e. . . . . . . . . ' : " " '
F
dansla grille.(Pourt'
l. Lafête.Trouvelesmots manquantset écris-les
déjàécrites.)
Puisdécouvrele mot mystérieux.
r. Qu'est-ce quevousvoulezécoutercomme... ?
z. On va ... à ta fête ?Tuveuxquej'apportemesCD?
3 . D e m a i nc ' e s m
t o n . . .: j ' a i r za n s!
4. Maman,tu asdes... pourmettresurle gâteau?
5 . T uv a s . . .R é m i àt a f ê t e?
quetes parentsvont t'offrircomme... ?
6. Qu'est-ce
7. Maiava faireun ... au chocolat ou au citron.
8 . N ed i t e sr i e nà Z o é :o n v a l u i f a i r eu n e . . .!
à écrireles... d'invitation
9. Tu m'aides ?
ro. Sivousvoulezdes...,il y a du soda,desjus defruits...

Mot mystérieux:

au téléphoneentrePierreet la mèrede Bertrand.


2. Remetsdansl'ordrela conversation
Répliques de Pierre:
a. Au revoir.
b. Bon...Et il rentreà quelleheure?
c. JesuisPierre, un copaindu collège.
d. Allô! Bonjour, Madame. Jevoudrais s'ilvousplaît.
parlerà Bertrand,
e. Jele rappelle plustard,alors! Merci,madame.
Répliques de la mèrede Bertrand:
r. À huit heures.
z. Jesuisdésolée, Pierre, de volley.
maisBertrandn'estpaslà.ll est à sonentraînement
3. Allô?
4. Au revoir,Pierre.
5. C'estde la partde qui ?
l. A. Oisce queva fairechaquepersonnepourprogresser en français. Utilisele futur proche.
a. Jocelyne r . . . . . . .p a r t i re n F r a n c e .
b. Davidet Julien 2 . . . . . . .p a r t i c i p eern c l a s s e .
c. Nous 3. .. . fairerégulièrement
nosdevoirs.
d. Moi,je 4.. .... liredesrevues
francophones.
e. Vous 5. .. . écouterdeschansons
en français.
f. On 6. ......correspondre
avecdesamisfrancophones.

B. Ettoi ? Qu'est-ceque tu vasfaire ?

- - -
{. Quellevoyellenasalea été effacée?(an on in / ain un ?}
a . H u m ! l l e s tb - - , c e b - - b - - !
b. Tonvois- - , il est br- - ou bl- - d ?
c. Pard- -, je peuxt'- - viter à d- - ser?
d.Dem--- mat-- n o u sa l l - - s à u n c - - c e r t a v e c d ecso p - - - s .

!. Trouvela date et/ou le nom de la fête. \


Ex.:Lez5 décembre,onfête la naissancedu Christ: c'estNoë(.
a . L e2 . . . . . . . .o, f l m a n g ed e sc r ê p e:sc ' e s lta C . . . . . . .
b . L et e r . ,n o f f r ed u m u g u e t .
........o
c. Lezrjuin,c'estla fête de la m.
d. Le6 (oule premierdimanche on mangela galettedesrois:
de l'année),
c ' e s lt' É . . . . .
e . L et e r . . . . . . .o. n f a i t d e sb l a g u e s .
f , Le4 ........c'estla fêtedesamoureux: c'estla Saint-..
g . A u m o i sd e . . . . . . . . oud'.. . . . . . . .o. n o f f r ed e sæ u f se n c h o c o l a: tc ' e s P
t .
h . L er 4 . . . . . . . . . , ofnê t el a p r i s ed e l a B a s t i l l ec:' e s ltej o u r d e l a F ê t en a t i o n a l e .
. Révirionr . ÂpprofonJirrernents
:,::=
1.a.V;b.F;c.V;d.V. 1. Observe; Complète; Réponds; Écris;
Regarde.
2. A. a . u n ej o u r n a l i ste
; b . u n ma n n e q uin
;
c .un a n i m a t e u;rd . u n ech a n te u se . 2. a.sept; b.quatr e; c.cinq;d. un.

; Hu ;r * ; LE;M@;Q" ; l. a. un joueur de foot ; b. une actrice;


iÊ:r'j.o
'- c. unechanteuse ; d. unejour naliste
; e. un
- a-+;b-r;c-z;d-!
,' . musicien; f. un professeur.
3. i;ê-3.
{ . jour nalismethéâtr eciném a
{. a.Cédric ; b.Jem'appelle ; c. Elle; d. es; photographie cuisinechoraleinformatique
e.ll ; f. est: g.tu t' ; h.Rémi. poésie.
; c. théâtre;
;6=six;
4=quatre a. cuisine; b. photographie
d. chorale; e. informatique; f. poésie;
1;1"''
T:1;r1lï= g.jour nalisme ; h. ciném a.

J. Propositions: a. es I suis ; b. est / est ;


s I m'appelle
c.t'appelle ; d. es/ suis.

6. a. Comment; b. Qui ; c. ce que ; d. tu ;


; z.Ça;3.atelier; u[.un/le.
t. m' appelle
a- 2;b3; c- 4;d- r .

/
Unité 2
. Révirionr i Àpf rofonJtsr.rh€n+f ,,,''
,,
1. A. Technologie ; Histoire-géographie ; 1,'A e chimie ; 2. géographie; 3. màthé:
Mathématiques ; Sciences de la Vie et de la m atiques; 4. technologie; 5. m usi que;
T e r r e; A n g l a i s; C h i mi e; P h ysi q u;eF rançais. 5. histoire.;
7.sciences.
B. SVT: Sciences de la Vie et de la Terre; 8.8.matièr e.
Céo: Céographie ; Maths: Mathématiques ;
2. r . il s' appelle; tu t' appelles? ; z. On a ;
Techno: Technologie.
tu as ; j'ai SVT; 3. On habite; tu habites;
2 . a . s a m e d i; b . ma rd i ; c. ve n dr edi; jlhabrte;4.Tuàimes; je deteste;l'aifiê.:,,.,
; e . l u n d i; f. j e u d i; g . mer cr edi.
d . d i m a n c he -
3,,,a,Tù ainrdslecold ? ; b- Jadorg la ré,:.'i
J. a. Non,je déteste/ c'estnul ! ; b. Oui, c'estsuper.; c. SamÉdi, à dix heurfs,on a
j'adore/ c'estsuper/ c'estgénial! ; c. Non, histgiif,,,.;d. Aujo,urd'hui, c'est aimanihçr,,;
je déteste/ c'estnul ! ; a.Oit,yaaore/ c'est
s u p e r/ c ' e stg é n i a !l ;e . Ou i j,'a i me! ; f. Oui,
e,,Clêst,bi?afr$
.-'
;;fu a!mflsta canting?,Moi

j'adore/ c'estsuper/ c'estgénial!


Tïïi;;;;, bres
{ . a . a i m e s; b .a ; c.e st; d .)' ;e . E l l e; f. Elle.

J. a. Le cours ; b. La récré; c. Lesamis ;


d. Ihistoire.
-l|nitF-3..'...-.-*--..s!..;jF;sw.P..a@-.---,gPfF.4.-d;-J-.aa&ga1a4-f-ê-;.tswd.-..-j

. Réuirionr o ÂpprofonJirsernenfr
S.

1. A. a-z ; b-3; c-4; d-t. 1. A. suisse - espagnole - anglais - belge-


française -japonaise- allemand - polonais-
B.a. Elleest petite= Ellen'estpasgrande.;
b. E l l ee s t b r u n e= E l l en 'e stp a sb l o n de.; grecque- tchèque- portugais.
c. Elleest blanche= Ellen'estpas noire.; Masculinouféminin: suisse; belge; tchèque.
d. Elleest mince= Ellen'estpasgrosse. Masculin : anglais; allem and; polonais;
portugais.
2. A. a. gros - grosse- gros - grosses; Féminin:espagnole ; fr ançaise ;japonaise ;
b.mince- mince- minces - minces; c.roux-
grecque.
ro u s s e- r o u x - ro u sse s; d . j a p o n a is-
B. lJESpagne ; La BElgique ; La FRance ; Le
jap o n a i s-ej a p o n a i -s j a p o n a i se; se .b e au-
; lJAllemagne; LaPOlogne; LaCRèce;
belie- beaux- belles; f. mignon- mignonne - IOIT
LePOrtugal.
mignons - mignonnes; g. diffêrent-
différente différents différentes ; 2. B.Masako.
h . é t r a n g e r é tra n g è re é tra n g e rs-
- -
l. a. On est minces.; b. ll / On est gros.;
étrangères ; i. égal- égale- égaux- égales. c. Elleest mignonne. ; d.ll / On est r oux.;
B.étrangères - brune- blonde- marrants-
e.ll / Elleestsym pa. ;f.ll / Elleestaimable; .
africaine - souriante - différents.
g. Elleestlaide.; h. Elleestblanche. ; i.ll / On
j.
estfr ançais.;On est jolies.
]. quatrex quatre= seize; dix-huit+ deux=
vingt ; quatorze- onze= trois ; dix-sept+
{. a.On a 12anset demi.; b.J'habiteà Lyon,
neuf= un (+ huit). et toi ? ; c. Au collège,j'ai des copains
étrangers. ; d. Et Marie,elle ne parle pas
4 . D i x - s e p to u d i x-h u i t ? ; D i x-n e u fou
français? ; e. Rémia seizeans ? ; f. C'est
v in g t ? ; N o i Io u b l a n c? ; C ra n do u g ro s? ;
génial: oh êsttouségaux.
Blondou roux ? ; Français ou étranger? ;
Japonais ou anglais? ; Différentou égalI
tl-n"**-**-*'u*******-**r*-"*s,er6&r-*ô***ytr.a@ôswô*ô"*f,4n;;;ffi**;yee?è$À.\-*.-p,*.-;-pesô;;Àmffi"*-r-aadsÀi:sé-.-w

. ÂpprofonJirrerv,enfr
;ffi'i:i:
*";;;;.;.
1. a. fils ; b. mère; c.frère; d.fille.

2. a. ton DVD; mon OVq c'estle DVDde


B.ses; sa; son.
Juliette.;b.teslivres;meslivres,ce sontles
Latante;
b'Lefirs; livresde Catien; c.ta règle; ma règle,c'est
7 iî{:::i.':iï!i,',;' la règlede Laurent; d. tes lunettes; mes
Velicatlyent: a..Lafille ; b. La.sæur
; c. La lunettes,cesontleslunettesdAntoine.
mère; d. Legrand-père ; e. [oncle.
J. Formeffirmative / For:menégative.
;;.;,;;;;-oE),1'J.i'1;;;;
;;',î gra
nd- a. J'aiune / descousine(s). / Je n'ai pasde
mère; c. Lefrère. " cousine. ; b.J' aim ele cir que.
/ Jen' aimepas
l. A. et B.Mot caché: C O N J U C A I S O N. le cirque.; c. Voushabitezà Brest./ Vous
n'habitezpas à Brest.; d. Nousavonsdes
A, t. c ff :5::o A N A, $ û N Si J ar;V .e z,
U o N ï, c U t '3, A .E,5 F S :.T S
s amisà l'étranger. / Nousn'avonspasd'amis
s:0 M M E $ o Ë :Yl: f : $i N $l :N'';T. s à l'étranger.
/ e.Ilsont désancêtres célèbres.
/
lls n'ontpasd'ancêtres célèbres.
4.É:Je corrigemeserreurs.;2-d :Tuhabites
où ? ; 3-b : On aime l'aventure. {. a. J'habite; b. Mescousinesont ; c. Vous
; 4-c : Nous cherchez ; d. nous parlons; e. Tesparents
p a r l o nq
s u a trel a n g u e s.;5 :V
-e o u sre g ar dez
aiment; f. Mon oncleet ma tantesont...
? ; 6-a : Ellestravaillentbeau-
:Ï;n""s
l

Uni-ts,-!;--.......'.-..'.lôôôsgsô*s1lô!9glsl'ô

o Réuirionr o ApprofonJirr.rh€n+J
1=
1. A. et B.Jefais (lettreintruse: B); Tu fais quetu faisdescompétitions
1. Est-ce ?
(lettreintruse: O) ; lllEllefait (lettreintruse: Mes amieset moi,nousfaisonsdu volley-
N) ; On fait (lettreintruse: J); Nousfaisons ball.
(lettreintruse: O); Vousfaites(lettreintruse: Est-ceque ton frèrefait de l'escrime?
U) ; lls/Ellesfont (lettreintruse: R)-- 1y1o1 Jefaisde la luge.
c a c h éB: O N J O U R . Sarahet toi,vousfaitesde I'athlétisme.
Mes parentsfont desactivités.
. o u sa l l ezà
2 . A. r . T uv a sà l a mo n ta g n e;z.V
I'hôtel.; 3. Nousallonsau musée.; 4. Elles 2. a. lntrus: ( camping,, car il se construit
.Jei sà l a p i sci ne.
v o n ta u xÉt a t s -U n i s.;5 va ; avec( au ,, et lesautresmotsavec" à la ".
6 . l l v aà l ' é c o l e . b. Intrus: " hôtel , car il se construitavec
B.Mesparentset moi/ musée; Mescopines ,, à l'r, et lesautresmotsavec({au ),.
de classe/ États-Unis ; Toi / montagne; c. Intrus: < sr'row-board,, car il se construit
Pierre / école; Toiet ta famille/ hôtel; Moi / (
avec du ,, et lesautresmotsavec. de la ,.
p isc i n e . d.lntrus: r<activités))caril seconstruitavec
,, des, et lesautresmots avec* de l"r.
3.
Cherspapa et uanan,
Cotauent a//ez-rous ? Moi, très bien.
3,
lci t/ 1îait un solei[ nayf7ue etie fats
ChèreMarie,
du uélotoute lalburnée. Bonfour,/5alut, ça ua ? Mot, ça ra très bien /./e
Dematn, arec nne nourelle copine,on vn suis en raunrcs à la ner etje vaisà la pkge./e
visiter une éjlise ronane / Moi,je n'atn" /ot nauliquea,rer.sophie lous./es
l u. et Mmelean verdÊr fais /u ski forrs.
bea"corp /'archttecture mais Stéphanie Denain, on va ,/ nous al/ons visilcr /c rcntre-
I s,plmedn uu;chalræh
(cbstson,on) dit 1"'e//eesttrèsbelle. vi//e, on est à /'hate/ sp/erdi/e et on est à trois
I rooo uaræilh kilo)ètu , lu rmtr, l@) ^n;, o, ra à pbd Ag/aé Lemonnier
Çrand-nère etlrand-père ,rousenroient
car on est couralewses/
des bises.À b*rtat, Çutlla"ne, ^ , .J , ,. | 56. av. lmn laures
6on, -îrosses b6es/lros blso4s,
I
À b;i,tat | é32ooRion
a .C h e r sp a p aet ma ma n , Gèraldine.

b. Commentallez-vous ? Moi,très bien.lci


il fait un soleilmagnifiqueet je faisdu vélo {. a. prendredes photos: A, B,C ; b. faire
toute lajournée. du skinautique: A ; €.fairede I'escalàde
: B;
c. Demain,avecune nouvellecopine,on va d. ramasserdesfleursou desfruits: C.
visiterune égliseromane! Moi,je n'aime
pasbeaucoup maisStéphanie
l'architecture
(i'estsonnom)dit qu'elleesttrèsbelle.
d. Crand-mère et grand-pèrevousenvoient

iî"i.:ï
e .C u i l l a u m e .
f. M. et Mme ieanVerdier
g . 3 ,p l a c ed u Ma ré ch aFl o ch
h.r 3 o o oM a r s e i l l e
( S o igt - b - h - d - a - e - c - f . )
o Révirionr o ÂpprofonJirrernenfr
1. a. lls se réveillent à quelleheure? ; b.Tu 1. a. vous; b. tu ; c. Vous*; d. vous; e. tu ;
te lavesle soir ? ; c. Je m'appellePierre.; h'v1us
d. Nousnousbrossons lesdentstroisfoispar l::.ï:":_.1;
(*)EnFrance,on ( vous à sonprofesseur.
dit normalement
"
jour.; e. Ellesecouchetrèstôt. ; f. Vousvàus
2. a.Nousdéjeunons ; b.Ma sæursedouche;
h a b i l l eczo mme nat u j o u rd 'h u?i
c. Mes parentsprennent; d. Tu te brosses ;
2 . n o u sm an g e o n s; N o u s,o n p re nd; on h a b i l l e z ; f . Odnî n e ; g . J ne em e
déjeune; Vousprenez; mesparentsle pren- ":VlTrvous
réveille
pas.
nent; vousvouslevez; On se lève...
1..Jeme t-Ève; Tute LÈVE S ; tl / Elle/ on se
3'_ LEVE; Nous nous LEVONS ; Vous v ous

ffi>
LEVEZ ; lls/ Ellesse GVf NT.

Q. a.Tuarrives en retardau collège? ; b.Tu


te lavesle matin ? ; c. Tu déjeunesà quelle
T;io:,Prr;' z . 6 h4 5 heur e/ À quelleheur etu déjeunes ? ; d. T u

ffi
te couchestard ? ; e. Quandest-ceque tu
faistes devoirs?

J. Heureofficielte/ Heurecourante
l3hr5 4. Minuit rz fr oo ,jt estdouzeheures. / tl est midi.
!.
b.r 9 h 15: ll estdix- neufheur esquinz e. / ll

@ estseptheureset quart.
c. z'rh {5 : ll est vingt et une heuresqua-
r ante- cinq. / ll estdix heur esm oinslequar t.
d. o h oo : ll estzér oheur e./ ll estm inui t.
4 . r . d ; z . h ( o uf ) ; f . f ( o uh ) ; 4 . a ; 5 . g ; e. r7 h lo : ll est dix-septheurestrente./ ll
5. e ; 7. b ; 8. c (réponseslibrespour les estcinqheureset demie.
heures). f. or h 35: ll estuneheuretrente-cinq. / ll est
deuxheur esmoinsvingt- cinq.
Un*-ç-..Z.-.---*,,',*=d..--;.--Pf&:se,-1-,fssf..

. R-éuirionr . ÂpprofonJirrernentr
i=
1. a. ... prendstes clés! ; b. Regarde cette 1.A.
p h o t o! ; c .A l l o nsà l a p l a g e! ; d . É co u te,
elle
est géniale... ! ; e. Faitescesexercices pour
demain! ; f....rangetesaffaires!

2. A. et B. Horizontalement : (la) sallede


bains- (les)toilettes- (la)chambre- (le)
lit - ( l a )c u i s i n e. B.Libre.
Verticalement : (le) bureau - (le) mur -
(l')étagère- (la)chaise- (le)couloir. 2. a. à côté ; b. devant(ou sous); c. à h. :
Endiagonale:(le)salon- (la)porte. selonle dessinde l'élève.

l. a. llordinateurest sousle bureau.; b. La ]. Réponses libres.Propositions;a. mangez;


châis:e,eit,àiôlê de l'armoire.; c. Lesacest' b , , v i ê n s c; , é c o u t e ;d , v a ; e . R e g a f d e ;
en haut desescaliers. ; d. Lachaiseest sur f. partons!
la table.; e. Pierreest devantle canapé.;
f. Lescartonssonten basdesescaliers.
^t
o KrUrJrohJ
t I
' ÂpprofonJirrtrnentr
':,:l;,";
dei;,,,ballons, gâteaux ; idres,
; d,es, càdeâux,; 1. r . musiquê; 2. danser; 3. anniver sai r; e
.desinvités; desboissons;d,es lâ,
h.sùgiep;de 4. bougies; 5.inviter;6. cadeau;7.gâteau;
muSrque. 8.surprise ;9. cartons;ro. boissons.
Mot mystérieux : invitation
ÂtqER{au,,présent}
,1,.,.*;,..4, :,,r.Je A.V.,O| 5 *
VAlS; z.TuV A tX5 * VAS; l, lllElle/On f AV 2. l-d ; j-c ;2-b; l-e ; {-a.
--*VA ; 4. NousS O LA LA N -- ALLONS ;
3. A. a. Jocelyneva lire des revuesfranco-
. 5. VousZ A L/ l E'i..à, ALlrtZ'';,'5,.,11SfÊ11ês phones.; b. Davidet Julienvont correspon-
'*VONT'' .l''."','': ', .'.'''.,'
....Nl..T..o..1.V "'i ,,,,,:'1,,,,...,', dre avecdes amisfrancophones. ; c. Nous
VËN!,R,,{âu
r,r,, :pfésent);. r..Jè,,5,f I
,tr.V. N *' VlE NS ; allonspartiren France. ; d. Moi,je vaisécou-
z. Tu N A V I S E - VIENS; 3. lllElle/On ter deschansons en français. ; e. Vousallez
IE N V l T - - * V I E N T ; 4
N .o u sN E V O N S E * participer en classe. ; f. Onvafairerégulière-
V EN O N;S5 . Vo u sV E Z E N tr--=V E NEZ; ment nosdevoirs.
6. l l s / E l l eN s l V E N E N T E-VIENNENT B. Réponses libres.
B.Phrasecachée: On fait la fête.
{. a. Hum I ll est bON,ce bONbON! ; b.Ton
]. a. On va faire; b.Jevaispréparer; c. Ma voislN,il est brUNou blONd? ; c. PardON, je
mère va acheter; d. Lescopainsde mon peuxt'lNviterà dANser?; d. DemAlNmatlN
frèrevont apporter; e. Nousallonsdanser; nousallONsà un cONcertavecdescopAlNs.
f. Vousallezbienvousamuser.
5. a. Lez février,on mangedescrêpes: c'est
{. a. Qu'est-ce que ; b. Est-ceque ; c. Est-ce la Chandeleur. ; b. Leter mai,on offre du
que; d. Qu'est-ce que. muguet.; c. Le zt juin, c'estla fête de la
musique.; d. Le 6 janvier (ou le premier
5.-Ailô? dimanchede I'annéêl; on.:ma,n$ê,,lâ'$â lettè
- Allô ? BonjourN\adame,c'estCarine.Je
desrois: c'estl'Épiphanie. ; e. Lerer avrilon
voudràisparlerà Étienne, s'ilvousplaît. fait des blagues.; f. Le r4 février c'est la
- BoniôurCarine. Attends, je te le passe.
J fête desamoureux: c'estla Saint-Valentin.;
- Merci.
g. Au mois de mars ou d'avril,on offre
- Salut,Garine? Çava ?
des æufs en chocolat: c'estPâques. ; h. Le
- Oui,çàva.Ettoi ?
r4 juillet,on fête la prisede la Bastille: c'est
le jour de la Fêtenationale.
-=]

I
I
I

Êg

ffiffi
#wN o m . . . . . . , . ,
,#,
Prénom
#ffi
Classe,,.,..r
%
*w
l. Compréhension
orale
Lislesconsignes.
Puisécouteet réponds.

Qui parle?
A. Relielescolonnes. (t pointparbonneréponse)
|-/-Tl

r .
Dialogue . un professeur et uneélève
z.
Dialogue . u n ed a m ee t u n m o n s i e u r
3.
Dialogue . un garçonet unefille

B. Écouteà nouveau.
Choisisla réponsecorrecte. (t point par bonneréponse)

- Dialogue r : Ladames'appelle... E Himbert E Lambert E Rmpère


- Dialogue z : Lafilles'appelle... E Vanessa E Étisa E Melissa
- Dialogue 3:
MonsieurMagne,c'estle profde...E Technologie E Céographie E aiologie
llélèves'appelle... E cécileMagne E cédriccarlier I celinecarlier

C. Dansquelsdialogues
tu entendslesmots... (o,5pointparbonne
réponse)aA

Dialoguet Dialoguez Dialogue3


Merci x x
Bonjour
Salut
Ca va
Monsieur
Madame
Excusez-moi

2. Expressionorale
A. Parlede toi :
- présente-toi ;
," qui tu esfan et présentecettepersonne;
_:]r

B. Posedesquestions
à un(e)camarade seprésente.
de classe.lllElle
{i;!!1;5{i:i;*F:':{:i:P:e: s

.t!:w
Nom ..,'.
€ffih
.î._t5r
Frênom....
ffi Classe
. r@
Date...
@w
?. Gomptêhenslon êctite (,oo,,u
,o,.o,o,,n
,*n)W
ComplèteI'annonceavecles mots suivants: surs-fille - est- suis- appelle- garçon.

Recherche de correspondant(e).
B o n j o u r ,m
j e' . . . . . . a e v ae tj e c h e r c huen . . . . . .
. . . . . . .M . . . . . . .o. u u n e . . . . .
parlantfrançaispourcorrespondre avecmoi.Je..... française.
Je..... . fan de Kyo,c'. .... un groupesuper! Répondez-moi vite !

4. ExpreJsionécrite
la présentation
A . Complète
( de Maeva. (rpoint
parmot)aA
Elle . . .M a e v a .
Elle . . .f r a n ç a i s e .
Elle f a nd e l 9 o ,c ' . . . . . . . .u.n g r o u p es u p e r!

B .5ur
s le mêmemodèle,présente-toi.
J e. .

5. les articles (rpoint


parbonne
réponse)tr::':liîrj
Complèteavecl'articleindéfiniun ou une.
Ex.:uneMJC
a .. . . . . . . .c. l.u bd es p o r t c .. . . . . . . . a. .t e l i e r e . . . . . . . . .c. .h a n t e u r 9 . . . . . . .B D
b .. . . . . . . .é. .c o l e d . . . . . . . . .c. .a s s e t t e f .. . . . . . . .a
. .c t r i c e

6. ltinterrogation (rpointparbonnequestion)F-.ïfÏ

? + C'estNico!
? --r C'estla MiC.
? --+Oui,çava.Merci!
? -+ AlexandreDubois!
-@
:.il::

Nom ...
ffi
Prênom
&#s$s
Classe
@"
ë
,*wD a t e. . . . . .
7. Présentations (rpointparmot)|lîÏfj

Complètela fiche.

F I C H E D ' I i I S C R I P I I OBi l I B T I O T H È O UMEU l { I C I P A I E- i I A R S E I I t E

. . . . . .: L a p o r t e
. . . . . .: P i e r r e
. . . . . . i 2p, l a c ed e l a L i b e r t é - 1 3 o oMoa r s e i l l e
......:Acteur

8. les professions (rpointparbonne ffi' æl


réponse)

Complètelesphrases
commedansl'exemple.
Ex.:PascalObispo: il est chanteur.
a .V a n e s sPaa r a d :i .s. . . . . . .
b .R o n a l d i n h
: .o. . . .
c.JohnnyDepp:
d . N a o mC
i a m p b e:l.l. . . . . . .
e .A n g e l i nJao l i e: . .

9. les Gonsignes
de classe (tpointparbonne iîæ,.Ëfi
réponse)

Remetslesmotsdansl'ordre.
a.COTUEÉ!
b.ECOÈplrnnt
c . T uR E C D O P N M S ?
d.BEEVROS!
C.DRNOÉPS!
a ii.-tr*-r ï
Ë

4tt&
Nom ....
.€ffi
Prénom
ffiwClasse
w
Date .
Y
l. Compréhension
orale

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi


8h-9h Maths Physique Francais Francais

9h-roh Français Histoire-Céo Projet Francais SW/Techno


roh-rrh Anglais Chimie Anglais Musique
rrh-rzh Anglais Maths EtudedirigéeHistoire-Géo
tzh-t4h Cantine
r4h-15h Artsnlastiorres

r5h-16h Étudedirigée
16h-17h

A. Observel'emploidu tempset complètelesmatièressuivantes. (o,5pointparbonneréponse)l / 2l


- Histoire- graphie
- - ciences
de la - ie et de la - erre
- - ducation- hysiqueet - portive
---- logie

B. Écouteet réponds. (tpointparbonne


réponse)ait]
E ,n professeur
et uneélève
- O_ui
parle? E ,n copain
et unecopine
E unemèreet sonfils

E deleursnotes
- Dequoiparlent-ils
? fl ae leursmatières préférées
E a el e u re mp l odi utem ps

à nouveaupuiscomplètel'emploidutemps.
C. Écoute t-l 10l
ft point par bonneréponse)

2. Expressionorale EiT$ql
A. Parlede toi ; dis...
- cequetu aimesau collège ;
- queljour tu préfères à l'école tu ascejour-là;
et quellesmatières
- troischosesquetu adoreset troischosesquetu détestes.

B. Posedesquestions à un(e)camarade de classe:


- quelscoursillellea aujourd'hui
?
- qu'est-ce
qu'il/elleaimeou détesteà lêcole?
J. Compréhension
écrite
[@Eruunyerhratï]tËftarnÊ 'it:t,*o*'**r " r.:iï
ffi & %' ffi # ffitnsÉrenr ik.i catÉsories
"
"!
Chère lsa,
Commentçava? Moi, ça va très bien.Aujourd'huij'ai commencéles cours dans ma nouvelleécole
et je suis très contente.
Le collège est génialet les profs sont sympas, mais mon emploi du temps est nul : j'ai 26 heures
de cours par semaine,du lundiau samedimatinet normalementde 8 heuresà 17 heures.
Aujourd'hui,lundi,j'ai 6 heuresde cours,maisj'aime bientoutes les matières: Maths,Français,SVT,
Arts plastiqueset 2 heuresde Gym. En plus, c'est cool parce que le lundi on commenceà t heures.
Le mardi et le mercrediaprès-midion n'a pas cours, comme ça je peux jouer au basket le mardi et
au volleyle mercredi.
Bon,j'ai des devoirspour demain,alorsje t'embrasse.
Bises,Elisa

vrai (V)ou faux (F).


Réponds
a.C'estElisaquiécrit. V F r. Ellea coursle samediaprès-midi. V F
b.Elleaimesoncollège. V F 8. Lelundiellea coursde 8 h à tz h. V F
c. Elleaimelesprofsdu collège. V F h. Lelundiellea z heuresdArtsplastiques.V F
d .E l l ea i m es o ne m p l odi u t e m p s .V F i. Ellea coursle mardietle mercredi matin.V F
e .E l l ea i m el e sc o u r sd u l u n d i . V F j. E l l ej o u ea u t e n n i s . VF

4. Expression
écrite F,ætg:l
Écrisun mail à un copain/une copinepourlui expliquercommentestton école; commentsonttes
copains;commentestton emploidu temps(nombrede coursparsemaine, joursde cours,horaires)
;
ton jour préféréet lesmatièresquetu ascejour-là.

Chère/Cher

Salut,..

5. les articles (o,5pointparbonne


réponse)f5#æ

Compfèteavecl'articledéfiniet indéfini.Ex.:un / le sondage


a. récré
b. f. reportage
c. g. heure
d. h. ami
.,wN o m . . . . : . . . ' . . .
ffi Prénom
ffi Classe
%
,4W Date
6. Conlugaisons
.4.Associele verbeau sujet. (tpointparbonne
réponse)t-761
a. Je r. aimeslesmaths.
b. J' z. s'appelle
Marie.
a b c d e r
c. Tu 3.esttrentedansla classe.
d. tl 4. détestela techno.
e. Elle 5.adorela musique.
f. On 6. m'appelle Bruno.

B. Conjuguele verbeau présentde l'indicatif. (rpointparbonne


réponse)
76.i
a. On .. .. (avoir)
quoicommecours? d. Tu. ... (avoir)unecopineà l'école
?
b. Pierre,tu...... (aimer)
ton collège? e. Je... .. (avoir)
descopains
supersympas.
c. Je.. ... (habiter)
à Lyon,moiaussi. f. Zoé,elle ...... (détester,/
lesmaths?
- .-Trt
7. les matières pointparbonne
@,5 ,. | .5,1
réponse)L.
Retrouve
lesvoyelles
effacées
et le nom desmatières.
a.PH-S-a__ f. FR_Nç__S
b.T_CHN_L_C__ g.cH-M--
c. H _ S T _ _ R _ h. M -T H S
d. - N G L - _ S i. sc__Nc_s
e. c _ _ c R _ P H _ _ j._RTS PL_ST_Q__S

8. les iours de la semaine point


@,5 parbonne
réponse)
=: nl
Placelesjoursde la semainedansla grilleet découvrele mot mystérieux.
Fffifi

I F,,:ilT-D
I-- i;l
9. les expressions du goût @,5pointparbonneréponse)1.,.,,.,1.,?
Coche(/)la casecorrespondante.
E x.: a. b. c. d. e. f.
l'aime. Jedéteste. J'adore. estsuper! estgénial! C'estcool! C'estnul !
v
/a\
l. Compréhension
orale
A. Écouteet écrisle prénomde Franck,
Laura,Sébastien
et Justin. (zpoints
parbonne
réponse)a-74

d:,b
.EÂ
dh
\L*Y
1[\
Il\.r
B%
b. d.

B. Maintenantécoutela description
de Dominiqueet dessinesonportrait.

2. Expressionorale
A. Décris...
- ton/ta prof préféré
le :tonlta camaradedevinequi c'est;
- ton meilleurcopainou ta meilleurecopine: discommentillelleest,sonâge,sa nationalité,
où illellehabite...

B. Posedesquestionsà un(e)camaradede classepour... a-jrl


- devinersastar préférée(description
physique,
profession,
âge,nationalité...).

f. CompféhenSiOn éCfite ft point


parmot Ëï81
ptacé)
bien
lesmotssuivantsà la bonneplace.
Replace
ans- atelier- ce- cher- contre- de - écrit - équipe- salut - Vincent

Nico,
J es u i s . . . . . . , l ' a n i m a td
eeulr' . . . . . . . . . . .j.o. .u. r n a l i s mdee l a M J . . . . Marseille.
J ' au
i ne . . . . . .d ej e u n e s" j o u r n a l i s t er sd e n à 1 5. . . . . . ,t r è ss y m p a s .
Onveut participer
à la semainenationale .... le racisme
: on fait desaffiches,
on inventedesslogans,
oh ...............
deslettrespourseprésenter,
etc.
Maiscommentparticiper
? Est-.. .... qu'ily a unepageweb officielle
?
Mercideme répondre.
. . . . . .à t o i e t à t o n é q u i p e ,
Vincent
ffi
:$sFw
Nom
Æe
Prénom
#e C l a s s e' . , . . . : '
@
w
Date
@
.Ïr

?. Lesadiectifs(singulier/ pluriel) (o,5pointparbonne


réponse)
|*Ftt

Pointscommuns.Écrisla formecorrectedesadjectifs.
a . J o h a n neat m o io n e s té t r a n g e r . . .: .o.n ê s ta n g l a i . . . . .
b . A h m e de t m o io n e s tn o i r . . . .c. a ro n e s ta f r i c a i n . . . . .
c . N o u s , l e s f i l l e s d e l a c l a s s e , o n e s t p e t i t . . . . . , m a i s m! N
i g' ne os n
t -.c. .e.p. a s !
d . N o u sa u s s i o ne s tb e a u . . . .m
. , a i sd i f f é r e n t . . .!. .
e. Notrepointcommun? On esttoustrèssouriant.....
et marrant.....
!

8. Lesarticles (o,5 réponse)tl'Efi


pointparbonne
Complète avecun articledéfiniouindéfini.
a . - T ua s. . . . . . . . .c. o p a i nést r a n g e rdsa n st a c l a s s ?
e
- Oui,j'ai copineafricaine
; elleestdu Mali.
b . - . . . . . . . . . . f i | | e s s u r . . . . .p. h. .o. .t o , c e n ' e s t p a s L a e t i t i a C a s t a e t V a n e s s a P a r a d i s ?
- M a i sn o n! C ' e s t . a c t r i c e t . . . . . . . . .c. h a n t e u saem é r i c a i n e! s
c. - Tufais..........exercices ? Qu'est-ce quec'est: . affiche?
- O u i; j e c h e r c h e s l o g a nps o u r . . . . . . . .s. .e m a i n ceo n t r e v i o l e n cdea n s . écoles.
d . - C ' e sqt u i. . . . . . . . . g
. a r ç o nq u ie s ta v e cM a r ' a ?
- C ' e sN
t i c o: c ' e s t . a n i m a t e udre . . . . . . . . . a
. t e l i edr e . . . . . . . . .M
. J.

9. les nomb]es (o,5pointparbonneréponse)Fæl

Retrouve
lesnombresde r à zo.
a. -eize e. d--ze l. 5t_
b. di--se-t ..... f. vin-t j. o_ze
c. -uit g. c-nq k. d - u x
d. n-uf h. tr-- ze t. t_lze
ffi
Nom.......
1S*ff
Prénom
iF:qffi

Classe.
1r
D a t e. . . . .
@:TF
l. Compréhension
orale
A. Écouteet répondsaux questions. Vrai Faux réponse)t- / 6l
(tpointparbonne
- l l l E l l ea u n em è r e . trtr
- Lesdeuxfillessonttrèsbelles. trtr
- Lesdeuxfillestravaillent beaucoup. trtr
- lllElleaimeunepersonne trèsbelle. ntr
- Lapersonne qu'il/elleaimeest roi. trtr
- Cesoil on organise un concert. trtr
B. Complètelesphrases. (rpointparbonne
réponse)aTtl
- La.... esttrèssévère
avecmoi : ellene m' .....
- N o u sh a b i t o ndsa n su n e . . . .m a i sl a p e r s o n nqeu ej ' a i m eh a b i t ed a n s.

2. Expressionorale
A. Parlede...
- lafamilledeton meilleurcopainou de ta meilleure
aTsl
copineet présente-la
;
- cequetu aslcequetu n'aspaset de cequ'il/ellealn'a pasavecun camaradede classe.
B. Posedesquestionsà un(e)camaradede classe...
- s u rs af a m i l l e;
a-irl
- pourdevinerle nom d'unpersonnage
secretchoisiparton/ta camarade.

"lI4
f. Compréhension
écrite (tpointparbonne
réponse)4.

A. Complètele texte à l'aidede I'arbregénéalogique. .A


B. Complètelescasesvidesde l'arbregénéalogique. 4741
Henriet j'ai quarante-cinq
Jem'appelle ans.J'aitroisenfants: deux .....,Chloé(roans)
et Daphné(z ans),et un . . Alex(rzans).
J'aiun ..,il s'appelle
Julien; il est mariéavecAline.
Ma femme,Aurélie,a une. . : Jocelyne.
Avecsonmari,Herbert,ils ont deuxenfants
Damienet Laurent.Mesenfantsont de la chance, carilsont unegrandefamille:
deux.. et une .. (Damien,
Laurentet Manon),deux.
( H e r b e r t e t J u l i eent)d e u x ..(JocelyneetAline)etquatre .....:Josette
et Roland(lesparentsde ma femme)etPierreet Lise(mesparents).
ffi Nom
ffi P r é n o m" " " " " " ' 1 "
ffi Classe
% .
Date.

I I
4. E Pr"rrioné.,it"
parler'
Astérixse présente'Fais-le
Nom: Obélix
Nom: Astérix Nationalité:gauloise
Nationalité:gauloise Adresse: Petitvillagegaulois
Adresse: Petitvillagegaulois Physique : grand,gros,trèsfort
Physique: Petit,très fort Meilleurami : Astérix
Meitleurami : Obélix Passion : adoremangerdessangliers .
Passion : adoreluttercontrelesRomains adoreluttercontrelesRomains
M a r i é :N o n Marié: Non,maisamoureuxde
Falbala
Enfants:Non (fillegauloisetrès mignonne!)
Enfants:Non

un texte librement')
(Utilisecesdébutsde phraseou écris
u Noussommescélèbres dansle mondeentier'Nous" "

M o i ,j e m ' a P P e l l e " " J e" " " " "

Mon meilleurami

Touslesdeux,nous
Nous...

ComPlète avecle Pronomadéquat'


sYmPathiques'
desParents
f . . . . . . . . . avons
. . le frèrede Maia ?
a . . . . . . . . . es
g . . . . . . . ai unfrèreet unesæur'
b . . . . . .. . habitezà LYon?
. . trèsbeaux.
h . . . . . . . . . sont
. . a n g e nàt l ac a n t i n ?
c . . . . . . . . . /. .. . . . . . . . m
e
?
i . . . . . . . ...êtescousins
d . . . . . . . est chanteur. declasse'
I
J. """""
estcamarades
e . . . . . . . . . sont
. . Princesses.

Metslesverbesau Pluriel'
--t
a. J'ai'tzans. Nous" '
b. Jem'aPPelle DuPont'-r On
+ Elles
c. ElleaimelesBDdeThorgal'
--r
d. Tu habitesici ? Vous" " "
-
e. Jesuisfrançais'+ Nous
-'+
f. ll a troiscousins' lls
ffi Nom........:"
trwP r é n o m. . ' . . ' . . " " " ; "
ffieC l a s s e. . . . . - . . . . : i ' ! '
swD a t e. . . . .
%
g. Tu es où ? -r Vous
--rNous
h . Jeparletroislangues.
l. Tuas desgrands-pare nts anglais? ---rVous
j. ll estjaponais.--r lls

7. les adiectifsporsessifs (o,5


point
parbonne fl. læ$ffil
réponse)

€omplètelestextesavecdespossessifs.
A. " Qu'est-ce quetu fais?
- J ec h e r c h e . b a l a d e uert . . . . . . . . .C. Dd e K y o .
... CDsontlà,mais a un petitproblème!!! "
. baladeur
B. " Commentelles'appelle . copine?
- Qui ?Juliette?
- Non,la blonde. . pèreest profde mathset ..........mèreprof
de françaisau collège.
-Ah,Violette! C'est Elleestsympa,non ?
copine.
. meilleure
- Oui,mais. parents,
non ! "

8. Lanégation (rpoint
parbonne FFffi$T
réponse)
négativement.
Réponds
a. Tuas unesæur? - r N o nj,e

b. Vousaimezlesfilmsau cinéma? ---rNon,nous..


c. Tonfrèrea desDVD?
e - - rN o n e
d . E l l ea d e sa m i sd a n ss ac l a s s ? , l l e. . . . .
e. C'estton frère ?

9. Histoirede France (o,5point par bonneréponse)Ë:

Cite:
a. un nom de président
français
: Charles
de LouisXIV: le châteaude .....
b. le nom d'unchâteaucélèbre
siècle(quandlesFrançais
c. un événementdu xvrrre coupentla tête
prennentla Bastille,
du roi LouisXVl...)
: la ..... . française
quifait la guerrecontrelesAnglaisau xvêsiècle:.
d. le nomd'unefemmefrançaise dArc
e. le nom de lafemmede LouisXVI: Marie-
ffi

#ffi
-itr
Prénom......"
#ffi
Classe.,:.:.'"'
@g
D a t e. . . ' . . . . : :
/1Tl s
l. Gompréhension olale (zpointsparbonneréponse)f
Choisis la bonneréponse.
a. Legarçon
part en voyage... E avecsesparents E avecl'école E avecsescopains
b. llva... Eàlamer E a tacampagne E a tamontagne
c. ll part... E troissemaines I cinqjour s E unesemaine
d. llva... E à Marseille E enAlsace E enAuvergne
e. llva... E étudierlesvolcans E fairedusport D visiter
desmonuments
f. llva... E à I'hôtel E chezdelafamille E aucam ping
g. ll part... E entrain E enautocar E a piea

2. Expressionorale
A. Parlede tes vacances; dis... [161
- où tu pars,comment,avecqui,cequetu fais(activités,
sports),
etc.
- où tu rêvesde partir,avecquelmoyende transport,avecqui,cequetu pensesfaire,etc.

B. Posedesquestionsà un(e)camaradede classepoursavoir... t-l 6-l


- où illellepart en vacances,
comment,avecqui,ce qu'il/ellefait (activités,
sports),etc.
- puisraconteà la classecequ'il/elle
fait pendant
sesvacances.

écrite
l. Compréhension (o,5pointparbonne pointparmauvaise
réponse,-t IIEig
réponse)

(EI).
Lislestextessuivantset cochelescasescorrespondantes

Qui.. Émilie Juliette Damien


écrità soncopain?
1 écrità sesparents?
écrità sonprofde Français
?
est à I'hôtel?
2 estau camoine?
estdansunemaison?
est avecsaclasse?
3 estchezsa correspondante?
est avecsafamille?
està la mer ?
4 està la montagne?
est à la campaqne?
va en discothèque
?
5 fait du sport?
?
parleunelangueétrangère
,];:::É
"ffi,
ilnw

Nom .
ffi
::4W
Frélnom
d##k
i;t:ffi
r:r:i*f
Classe
.r@w
Date..
Cherspapa et rnarnan,
TW
Toutestjéntal rci : lepaysaje,(hatel,hs copatns,et mêue lesprofs (;/s
sontbeaucoup p/ussyrilpasqr'a, col/èqe !) /e passeunesemainà
fantastlTuei o', fo;/tri,ls hirres dt tl, ur, /'es^atirs et cetaprès-mldi
on vaà laToattnoire.
Demaïn,c'est/edernieriour etpen/ant /aiournéeon
ra risiter Charnoni6et /esoir 0n ra en dis'cothè7"e /
Doncà après-denain,grossesbises,. Cher Monsieur,
LrfiLlLe. Mon voyage en Francese passetrès
bien. La famille où je suis est très
saLæt Yves, gentille ;je mangetrès bien et la ville
lcLc'est UhowevcrI Lt, vouage ew avLow: ternbLe I de Pornichetest trèsjolie. Je fais la
t:hôteL : 7as géwLaL (ew TLt,"sow tn'"awgetrès connaissancede beaucoupde copains
vwaLr.). ca TLage : LwuTossLbLe de se baLgwer à et de copines de ma correspondante
oA&sedes ^LédwsesI etTovtr {uwLv ?as &w sewL
et j'apprends beaucoupde mots
ooTaLw; LLg a sewLentewtd,es advùtes (n,"es
pîrewts, vi*owowoLeet nLa tawte), dowo nouveaux en français. Tout est parfait.
LvwTossLbLe d'aLLerew dLscothèqwe.a)^eLLes À la semaineprochaineau collège,
v7o^woes t Julia.
UawwéeprochaLwe, tvt wiLwvLtes ohez tes
gra wds-parewts, otz ?r.
saLvtt et à biewtôt,
DAWLLEW.

{. Exprssionécrite
lmaginela cartepostaleque Laureécrità sonamieCéline.

ChèreCéline,

s*.("à

CélineRancé
3, rue desSau/es
75OO3
Paris

Laure
5. Lesarticles (rpointparbonneréponse)F*{j

Choisisl'articlequi convient.
a. Jefais Eau Edeta Edel' athlétisme.
b. Jevais Iat" Eau Eau camping.
c. J'aime Er Eta Eae équitation.
d. Tufais E aux E des Edet' activités?
e. Jevais E des Eau E aux sportsd'hiver.
f. Nousallons tr a E chez Eae mesgrands-parents.
g. on va E les tra E arx États-unis.

6. les loisirs (rpointparbonne


réponse)t*.tlti?æl

Complèteavecun mot de ton choix.

voile- luge- équitation-


kayak-vélo- photos

7. les prépositionset les moyensde transport (o,5pointparbonne


réponse)
fî.æff]

Relie(à l'aidede flèches)les mots aux prépositions.

I Traln I [rélo-_-l f PiedI t r"t"-l


I avron I ffi ffi [""Jt*" I
8. Coniugaisons (o,5pointparbonneréponse)ËËæ.I

Conjuguelesverbes.
- que (faire)pendantlesvacances?Vous (partir)?
" Qu'est-ce vous
Nous,on ne ..... ......(partir)pas,on (rester)
à la maison.
Mes parents....... (faire)un voyageavecdesamis,ils . (partir)en Argentine,
maisnous,on ne .. (allei pasaveceux.
- Non,moije (aller)
chezmon oncleet ma tanteparcequemesparents........
(travailler).
Leproblème
c'estque mescousins......... . (aller)
en coloniede vacances
et ilsne
(être)pas
là pendantla première ils......
semaine.Après ... (avoir)
encore
unesemainede vacances
maismoije (partir)à la mer avecmesgrands-parents.
Nous. (aller)au CapdAgde!
"
ffie
Nom ..........
ffi Prénom
#wClasse
,%
.'% D a t e . .
l. Compréhension
orale
A. Écouteet choisisla bonneréponse. (rpointparbonne
réponse)t-l3
a. Lascènese passe:
Û le matin D I'après-midi E lesoir
b. Lesdeuxpersonnes sont:
E un mariet unefemme D deuxamis E ,ne mèreet sonfils
c. ll est...
I six heureset demie I septheures et quart
f, septheures
d. Où va-t-il?
E au travail E aucollège E aulit
e. ll estfatiguéparceque le soir...
E iltravaille E il regarde
latélé E il prendsadouche
f. Qui parten voitureaujourd'hui ?
I elle E tui I touslesdeux

B. Complètelesphrasesavecdesexpressions
du dialogue. (tpointparbonne
réponse)
f76l
tu arrives.......
a.Aujourd'hui, au collège,
c'estsûr!
b.Tute .....troptard le soir.
c . T um ' e m m è n easu c o l l è g e . . . . . .a u j o u r d ' h u i ?
d . N o n ,i m p o s s i b lm
e ,o i j e p a r sà . . . . . . .e t t u n ' e sp a sp r ê t .
e . M a i sj e p r e n d sm a d o u c h e t . . . . . m ' a t t e n d?s
e n c i n qm i n u t e s , t u
plustôt et demaintu te lèves
f. Cesoirtu te couches .. commed'habitude.

2. Expressionorale
A. Parlede toi,... ,-7 B-l
- discequetu faisnormalement
unjour de la semaine.
- décrista journéeidéale.

B. Posedesquestionsà un(e)camaradede classepour... a lTl


- savoircommentestorganisée sajournée.

l. Compréhension
écrite
A. Lisle texte et réponds( vrai ))ou .. faux D. (o,5pointparbonne
réponse)a-7Tl

si nécessaire.
B. Donnela réponsecorrecte, (t pointparbonneréponse)
|-76-l
estton jour de la semainepréféré? r.
Martinécritau Mag' pourparticiperau sondagen O_uel
VoicisonméI.
A. Vrai? B. Réponsecorrecte
Faux? (sinécessaire)
a Martinécritau Mag'pourparlerde sonsportpréféré.
b Lejour de la semainepréféré
de Martinc'estle dimanche.
c l l v a a u c o l l è g lee s a m e d i d e
8 h e u r eà
s r h oo.
d ll restemangerà la cantinedu lundiau samedi.
e Toutela famillede Martinva à I'entraînement
de foot.
r llentraînement
de foot durer h 3o.
g lloncleet la tante de Martin s'appellent
Pierreet Annette.
h Chezsescousins,les
parentsde Martinregardent
la télé.
Normalement, un soirparsemaine,
Martinmangeavec
I
safamillechezsescousins.
J Martin et safamillerentrentà o h oo.

4. Expression
écrite
CommeMartin,répondsau sondagedu Mag'pourparlerde ton jour de la semainepréféré.

Cher Mag',
''l
il
x
-i::;:::5r
Nom ....
Æffi
'i:4rt*r
$
Prénom

Classe...
--q**

Ïr
Date .
I;F

J. les verbes (rpointparbonne


réponse)
[7Ï0ll

Conjuguelesverbesau présent.
a. Ledimanche,
nous ......(manger)
àtheure.
b. À quelleheurevous.. .. (prendre)le
petitdéjeuner?
c. Vous .... (nepasêtre)en avance,
aujourd'hui!
d. Tu. ... (selaver)le matinou le soir?
e. Vous .. (secoucher)tôt ?
f. Mesparents .....(prendre)
le buspourallerau travail.
g. Ma sæur.. .... (s'habiller)
avantle petit déjeuner.
h. Mesenfants ...... (secoucher)
trèstard !
i. On. .....(seréveiller)
à 6 h 3o.
j. Tamère ...... (prendrel
le petit déjeuneravectoi ?
-
6. les actionsquotidiennes ,
(o,5point par bonneréponse)
lu-l
Metscesactionsdansl'ordre.
1 2 3 4 5 6 7 8 9
a. Allerau collège d. Selaver 8. Seréveiller
b. Dîner e. Secoucher h . 5 ' h a b i l l e r d

c. 5e lever f. Déjeuner t. Prendresonpetit déjeuner

f. les nombres (rpointparbonneréponse)fæl

Écriscesnombresen lettres.
a . t 6: . c.33: e.
b.zt:. d.44, I

8. ltheure (o,5pointparbonne
réponse)|l]lTil

Écrisl'heure(entouteslettres).
A. Heureofficielle

z . I le s t .

B. Heurecourante
'/"tiît\\
É!:i
\e
Ib
çJl
\ri7
\-
3. ll est
l. Compréhension
orale
A. Écouteet soulignelesobjetscitésdansla conversation. (o,5pointparbonne
réponse),-7Tl
un aquarium un baladeur un CD unechaînehi-fi- uneconsoledejeux unelampe-
- - - -
un livre- un ordinateur- une plante- un portable- un poster- un stylo - une télé

B. Écouteet répondsr,vrai ,rou a faux >. (rpointparbonneréponse),it]


Vrai Faux
r. LamaisondArianeest belle. tr tr
z. Surla porte,il est écrit" trappezavantd'entrer". tr tr
3.Arianeaimebienquesonfrèreentredanssachambre. tr tr
4. Sonfrèrevientdanssachambrepourprendre desCD. tr tr
5.Arianeaimele foot. û tr
rrfaussesr de l'exercice
C. Corrigelesphrases B. (tpointparbonne
réponse)a7tf-l

2. Expression
orale
A. Parlede toi,...
* décrista chambre;faisun petitplanet discequ'ily a,commentsontdisposés
lesmeubles...
;
- discequetu aimesfairedansta chambre.

B. Posedesquestionsà un(e)camaradede classepoursavoircommentest sachambre.


Dessine-la. .A
écrite
l. Compréhension ft point par mot bienplacé) [i*æ,ffi
Complèteaveclesmotssuivants.
chambre- cousine- cuisine- dans- derrière- devant- en bas- sous- sur

ChèreCécile,
Çay est ! On estenfindansnotrenouvellemaison! Au premierétage,il y a ma chambre,
l a. . . . . . . . . . . d e m e sp a r e n tes t u n es a l l ed e b a i n s; e t . . . . . . . . . ,u n g r a n ds a l o n - s a l l e
à manger, la ...... .. et destoilettes. Lesfillesqui sontsurla photoqueje t'envoie,
c'estma AmélieavecCharlotte, unevoisine: cejour-là,ellessontvenues
sebaigner(onnevoit pasla piscineparcequ'elleest...... .....la maison); Charlotte
c ' e s ltaf i l l eq u i e s t. . . . . . . .l ev é l oe, t A m é l i ec e l l eq u i e s t. . . . . . . . .l a p o r t e
....-:;::i:,::':,:..:::..'.:':
:.:.:::
.:;::-':':'::::iil:;';:;::
.: -.-.:;'.'-;-:.::':':

trffi Nom.
.#'
Prénom....
@h
,,%Classe
-% Date" ''

Surla photo,ily a aussiun autre( membre" de la famillequifait la sieste


d'entrée.
. l'arbre: c'estnotrenouveaupetit chat" Patapon,r.ll est mignon,hein?
Viensvite nousrendrevisiteet te baigner la piscine.
On t'attend,
Claire.

4. Expression
écrite
Décrista maisonidéaleet utilisedesmotsde la listesuivante.
Ma maisonidéale...
- maison/ appartement - ville/ campagne - pièces(cuisine...)
- petit(e),grand(e) - balcon/ terrasse/ jardin - ma piècepréféréec'est...
parceque...

5. ltimpératif (rpointparbonne
réponse)Fiq

Conjuguelesverbesà l'impératif,à la personneindiquée.


a . ( a l l e-r t u ) . . . . ......d
. a n st a c h a m b r e
! d. (partir-tu).... . . . . . . v. i t e!
b. (manger- vous) . doucement! e. (faire- nous) .. une pause!
c. (prendre- nous) un café! f. ftcouter-tu)..... . . . .b i e n!

6. Conseils (tpointparbonne
réponse)ta:'æl

Complèteavecun verbede ton choix.


à un copainou à unecopine à plusieu
rscopains/copines
- Ex: Jene comprendspas. - Ex: Jene comprendspas.
...Parle... doucement, s'ilte plaît. ...Parlez... doucement,s'il vousplaît.
- T uv a st o m b e r: . . . . . . . . . . . .a. .t .t e n t i o !n - V o u sa l l e zt o m b e r: . . . . . . . . . . . .a. .t.t e n t i o !n
- T u m ' a i d e?sA l o r s . . . . . .l e sc a r t o n s -Vous m'aidez?Alors ......lescartons
au premierétage! au premierétage!
- T u n ec o m p r e n dpsa s? E tb i e n , . . -Vous ne comprenezpas ? Et bien,
le prof ! le prof !
-Tu veuxarriveren avanceau collège? - Vousvoulezarriveren avanceau collège?
. . . .p l u st ô t d e l a m a i s o n! . . . . . .p l u st ô t d e l a m a i s o n
!

175
7. [a maison (rpoint
parbonne
réponse)Ff.lt-fti9l
Associepourretrouverdix motsde la maison.Réécris-les
avecl'articleindéfini.
a. por b.éta c. pla d. chai e. bu f. esca g. cham h. sa i. cui j. cou
r. se z. bre 3. sine 4. te 5. loir 6. liers 7.gères 8. reau 9.lon ro. card
d.
e.
f.

8. Prépositions bienpncé)[îæ,,sl
(tpointpar dessin

Placelesobjetsdansla chambrede Laurent.


a. Lachaînehi-fiest à côtédu bureau.
b. Lesvêtementssontsousle lit.
c. Leslivressonten haut de I'armoire.
d. LesCDsont parterre.
e. Lechienestsurle lit.
f. Lesposterssontderrièrel'armoire.
g. Lachaiseest devantle bureau.
h. LaurentestdansI'armoire.

g.flyalllntyapas (rpointparbonne fjfËl


réponse)

Qu'est-ce qu'ily a dansla chambred e Laurent? Réponds Utiliselly a / ll n'y o pas.


aux questions.
a . E s t - cqeu ' i l ya u n c h i e n? { O u i
qu'ily a desDVD? â
b. Est-ce
?t
qu'ily a desvêtements
c. Est-ce
?{
qu'ily a un ordinateur
d. Est-ce
e. Est-cequ'ily a desétagères? t
.*!hkÀ
'',:::1tr
Nom
:::::fqtr
Prénom
l!:iffi

:€iï!&
tr
Date.......'.
in
l. Compréhension
orale
A. Écouteet répondsaux questions. (tpointparbonne
réponse)a-lîl
a . Q u it é l é p h o n7e. . . . . . . f. Où a lieu la fête ?
b . A q u i? . . . . . . . g . À q u e l l eh e u r e? .
c. Pourquoi?..... h. Quefait le garçonsamediaprès-midi
?
d. Queljoura lieula fête ? i. À quelleheureest-cequ'ilfinit ?
e. Queljourest l'anniversaire
de la fille? j. À quelleheurefinit lafête ?
k. Va-t-ilallerà la fête ?

que l'ondit lejour d'unanniversaire


B.Qu'est-ce ?
.............!

2. Expressionorale
A. Téléphone
- décidez
à un copain/une
Ie lieu,l'heure,
copinepourorganiser
la date,lesinvités,
unefête:
l'organisation...
a7e
B. Parlede toi,de ton anniversaire
- qu'est-ce
: a /41
quetu faisen généralcejour-là7 qu'est-ce
quetu vasfairecetteannée?

f. Compréhension
écrite
A. Lisle documentet réponds
auxquestions. (tpointparbonne
réponse)a-7î|
a. Dequeltypede documents'agit-il?
b . Q u i é c r i?
t
c. Dequellefêtes'agit-il?
d. Qui peutallerà lafête ?
e. Où a lieu la fête ?
f. Dequelleheureà quelleheurea lieula fête ?
g. Qu'est-ce
qu'ilsvont faireà la fête ?

B. Réponds. ,-7Tl
Lafamillede Julietteva allerà la fête.llssont5 : Juliette(rzans),sesparentset sonfrèrePaul(ro ans)
et sasæurÉmilie(r5ans);Julietteet Émilievontà l'atelier de photographiede la MJ.
Combienvont-ilspayer?
Ë::f#fl
Nom .

Prénom
ffi
Classe
.@
, tr
Date.....'...
Ë

LA MA|SON DEç/EUNES OR6AN45EUNE ÇRANDE FETEPOURLA SAINT-SYLVESTRE


/ans les locarx de la u1 (t ,rt /, Cheralb/anc).
Tous/es,neonbresinscrits arx dffirerts ate/ierssonf inrités tnais aussi la fani//e, /esamis...
/e 3r décembreà zo h ooiusTw'àtard /ans la nuit /
La fefu corilrnence

Boissons,refas, ruusique,coti//ons: on a tout orjanisé !

Prix par persnnne: îo eurospour /es,nernbresinscrits à /a M/ et 15eurospour /esautres.


(enfants :gratwitiusqu'à to ans.)

On ra /anser toute /a nuit et bien s'arurser. Veneznombreux.

Bertrand- Responsable
eh;ltppe dela M/-6renoble.

4. Expressionécrite
Tuorganisesunefête cheztoi pourMardi-Gras. Tu invitestes amispourfairela fête ; ils peuvent
ils peuventt'aiderà préparerla fête,fairedesgâteaux...
venirdéguisés,
Écrisl'invitation.

5. [e futur proche (rpointparbonne


réponse)ËfÏ$l

lesphrasesau futur proche.


Réécris
unefête chezmoi.
a. J'organise
b. Tudemandesla permission
à tes parents?
à toussescopains.
c. Elletéléphone
d. Vousvenez?
e. Nous,nousapportonsdesgâteaux.
f. Nous.on achètelesboissons.
6. Est-reqseI Qutest-ceque
A. ComplèteavecEst-ceque ou Qu'est-ce
que. réponse)f-/ 6-1
(tpointparbonne

B. Puisrelielesquestionset lesréponses. (o,5pointparbonneréponse),-A

Questions Réponses
a . tu vasfairedemain? 1 Jene saispas,à partirde t5 h oo.
b . tu fais? 2 O u i t. u a su n ei d é e?
c . c'est? 3 Jesuisinvitéeà un concert.
d À quelleheure. ... tu vasà lafêtedeClaire
? 4 Non,je ne suispasinvité!
e tu vasacheterun cadeauà Claire? 5 J'écris
descartonsd'invitation.
f tu vasà la fête de Claire? 6 Ça? C'estle calendrier
de l'anprochain.

7. Communicationtéléphonique (rpointparbonne
réponse)47T1

Associe.

Lapersonne
quiappelle Lapersonne
qui parle
a Allô? SalutDenis,
çava ? 1 Oui.c'estmoi.
b BonjourMonsieur!ie voudrais
parleràZoê, 2 Oui,je te le passe.
s'ilvousplaît.
C Allô,Mai'a? 3 Oui,et toi ?
d je voudrais
Allô? C'estSabine, parlerà Étienne, 4 Jesuisdésolé,
maisellen'estpaslà.
s'ilvousplaît.

8. les moiset lesfêtes (o,5pointparbonne


réponse)t=æl

Retrouve
lesdeuxpremièreslettresde chaquemois.
a.-- RS g. - - R I L
b. -- ILLET h. --VEMBRE
c. -- NVIER t. -- VRIE
d. - - TOBRE j. -- Ûr
e.-- lN k. - - PTEMBRE
f. _ -CEMBRE t. _ _ l
Unité| s;a*!sssqse'.;; desrB! $trtréA'-i-.s-sf,F! !€ss.a sE.-;;-';3l.i@ssE##s!ô.ô;ârrôôôôr;ï'rï#É.&pessa*EtE6E

orale
r. Compréhension 3. Compréhensionécrite
appelle; garçon; fille; suis; suis; est.
Transcription
t - Bonjour! 4. Expressionécrite
- BonjourMadameLambert.Çava,cematin ?
; est ; est ; est.
A. s'appelle
-Trèsbien.merci!
B. Réponses libres- Propositions: je
Je m'appelle...,
z. - Salut,Melissa.Çava ? (+ je
suis nationalité),suisfan de...
- Salut.Oui,ça va.Et toi ?
3. - Allez,silence.À vosplaces. 5. Lesarticles
Bonjour.Je me présente.le suis votre prof a . u n ; b . u n e; c . u n ; d . u n e; e . u n ; f . u n e; g . u n e .
de technologieetje m'appelleMonsieurMagne.
- Entrez! 6. lJinterrogation
- Excusez-moi que c'est? c. Çava ? ;
a. Qui est-ce? ; b. Qu'est-ce
!
- Entre. d. Commenttu t'appelles ?
- Merci.
7. Présentations
- Commenttu t'appelles?
; Profession.
Nom ; Prénom; Adresse
- Céline.CélineCarlier!
8. Lesprofessions
A.Dialogue r : unedameet un monsieur;Dialogue z: mannequin
a. elleest chanteuse, et actrice;b.il est
un garçon et une fille ; Dialogue 3 : un professeur et joueurdefoot;c.il estacteur;d.elleestmannequin ;
uneélève. e. elleest actrice.
B. Dialoguer : Lambert; Dialoguez : Melissa;
Dialogue3 : Technologie ; CélineCarlier. 9. Lesconsignesde classe
a. Écoute; b. Complète; c.Tucomprends
?; d. Observe
;
C.Bonjour: dialogues 1et 3 ; Salut: dialoguez ;Çava :
e. Réponds.
dialogues t et z ; Monsieur.: dialogue3 ; Madame:
dialogue 1; Excusez-moi : dialogue 3.
z. Expressionorale
A. Réponses libres- Propositions;Je m'appelle...;
je suls (étudiant/e).- ;,'je 5uii'fâh dè...; il/e-lleest
l+ profeision)...
B. Questionslibres - Propositions: Comment tu
t'appelles?Tuesfan de ...? lllElleestacteur/actrice...
2
U..nitË
r. Compréhension
orale 3. Compréhensionécrite
Transcription a . V; b . V; c . V; d . F ; e . V ; f . F ; g . F ; h . F ; i . V ; j . F .
- Ou est mon emploi du temps ? le ne le trouve
4. Expressionécrite
pas...Marion ? R€ponsellbre (voirmét de ta Compréhension écr!te):''
-Oui? l
- On a quoi ce matin ? On a 5. Lesarticles , ,'ll
français en première a. une/l'école; b. unlle copain; c. un/le collège;
heure?
- Non,aujourd'huion est mardi,non ? Alorsde g d. uney'la
cantine;e.une/la récré;f.un/lerepoitâge;
g. une/l'heure; h. un/l'ami.
à n on a maths,et aprèson a une heured'histoire-
géo. 6. Conjugaisons
- Ah ! ?Et cet après-midi? A. a-6 ; b-5; c-t ; d-4 ; e-z;f-3.
- Deuxheuresde sport,de z à 4, et aprèsune heure B.Conjuguele verbeau présentde I'indicatif
d'anglais. a. On a ; b. Pierre, tu aimes; c. le J'habite
; d. Tuas ;
- Sportaujourd'hui? Cen'estpas lejeudi ? e.le J'ai;f.Zoé,elledéteste.
-leudi aussion a sport.Lejeudion a technode z
7. Lesmatières
à 3, de3 à 4 SVTet sport de 4 à 5. a. physique ; b. technologie; c. histoire; d. anglais;
- Et quandest-cequ'ona
français? Demain? e. géographie; f. français; g. chimie; h. maths ;
- Oui,demainmatin,derc à tr.
; j. arts plastiques.
i. sciences
A. Histoire-CEOgraphie ; Sciences de la Vie et de la 8. Lesjours de la semaine
Terre; Éducation Physique et Sportive;TECHNOlogie r. samedi;2.melcr,edi ;3.dimanche; zt.mardi;5.jeud!:;
B.Quiparle? Un copainet unecopine. 6. lundi;7.Vendredi.
'Deqr.ro!iparlent-ils ? Deleuremploidu temps: Mot mystërieuxj semaine.
C.- Mardi: 9 h-ro h : Maths; 10 h-11h : Maths; 9. Lesexpressionsdu goût
tt h-tzh : Histoire-Céo; r4 h-r5h : EPS ;r5h-r6h : EPS ; a 6;:|.81c.@;d.O;e.01;f,8 , r' r : , ,
r6h-r7h:Anglais
- Mercredi :10h-11 h : Français
-Jeudi:1h 4 - r 5h : T e c h n o ; rh5- r 6h : S V T; t 6 h - ' t 7 h :

:': ,
z. Expressionorale
A.Réponses -
libres Propositions:
Au collège, j'aime...;
à lécole,je préfère/ j'adore1e...,
j'ai ... ; j'adore ...,
je déteste...
B. Réponses libres- Propositions:Quelscourstu as
aujourd'hui ? Quest-ceque tu aimesà lécole? Et
qrulest"ce,{tetudétestes? '''
Objet: casting- film publicitaire
Transcription
a.r \ébastiena 72ans.ll est brun.ll est grandet Bonjour,
gros. Jem'appelle leanneAymar,j'ain ansetie suisfran-
z. Lauraest blonde.Elleestpetite et mince; ellea çaise/ d'origineespagnole...
12 AnS. Jesuisgrande/ petite / de taille moyenneet mince
/ grosse.lesuisbrune/ blonde/ rousse.Jesuisblan-
3.Justinest très beau;il est grand et mince.Il est
noir.ll a tt ans. che/ noire.Jesuisbelle/ mignonne.
4. Francka tg ans.ll est grand et gros.ll est très
mignon.llestbrun. J'attends votreréponse!
avecimpatience
b.Dominiquea onze ans ; elle est brune.Elle est
minceet grande.Elleest noire. leanne.

Objet: casting- film publicitaire

Bonjour,
Jem'appelleJeanAymar,j'aip ansetie suisfrançais
/ d'origine espagnole...
Jesuisgrand / petit / de taille moyenneet mince/
gros.Jesuisbrun/ blond/ roux.Jesuisblanc/ noir.
Jesuisbeau/ mignon.

votreréponse!
avecimpatience
J'attends

lean.
lJ-nit-*.-,-..*.*.--.-*-.-"{''-qs-.4s.s;ss.-g-'s-é;-eé}f..d--.-r.sÉ-....-f.t---\s-+-.;\.fÉ-s-r4

r. Compréhension
orale 4. Expressionécrite
Transcription Réponses libres- Propositions:Nous sommescélè-
Jesuisun personnagede conte.Je n'ai pas de mère bresdansle mondeéntier.Noussommesgauloiset
et lafemme de mon père est très sévèreavecmoi ; noushabitons dansun petitvillage.
elle ne m'aimepas.Ellea deuxfilles ; ellesne sont Moije m'appelle Astérix.Jesuispetit et trèsfort.
pasbelleset ellesne travaillentpas.Moi,je travaille Mon meilleurami s'appelle Obélix.ll est trèsgrand
toute lajournée ! et trèsgros.ll adoremangerdessangliers.
Noushabitonsdansune bellemaisonmais la per- Tous les deux, nous adoronslutter contre les
sonnequej'aime habite dans un château: il est Romains.
prince.Il est trèsbeau ! Sonpère,Ie roi,chercheune Nousne sommespas mariéset nousn'avonspas
pour sonfils, et ce soir il organiseun bal ! d'enfants,mais Obélixest amoureuxd'une fille
Vivementcesoir ! gauloisetrèsmignonne ; elles'appelleFalbala I

A.F;F;F;V;F;F. 5. Conjugaisons
a. Tu ; b. Vous; c. lls/Elles ; d. ll ; e. Elles; f. Nous;
B.- Lafemmede mon pèreesttrèssévèreavecmot; ; h . l l s; i . V o u s
; j . O n .
E.J'
ellene m'aimepas.
- Nous habitonsdans une belle maisonmais la 6. Le plurieldes verbes
a. Nousavons; b. On s'appelle ; c. Ellesaiment;
personne quej'aimehabitedansun château.
d. Voushabitez; e. Noussommes; f. llsont ; g. Vous
z. Expressionorale êtes; h. Nousparlons; i. Vousavez;j.lls sont.
A. Réponseslibres - Propositions: Mon meilleur
copain/Mameilleurecopinea deux frèreset une 7. Lespossessifs
A. mon baladeur- mesCD: TesCD- ton baladeur-
sæur;estfils/filleunique; sonpèreest,a...; sa mère
B.ta copine; Son père- sa mère; ma meilleure
est,a...lls habitent...,
etc.
copine;sesparents.
Réponses tibres- Protpositions:Moi,j'ai un baladeur;
lllEllen'apasde baladeur/Nous avonsun baladeur/ 8. La négation
Nous n'avonspas de baladeur.Moi, j'ai un frère ; a. Non,je n'aipasde sæur.; b. Non,nousn'aimons
lllElleestfils/filleunique, etc. paslesfilmsau cinéma. ; c. Non,il n'apasde DVD.;
B.Réponses libres- Propositions:Tu as desfrèreset d, Non,ellen'apasd'amisdanssaclasse. ; e. Non,ce
sceurs? Comments'appelle ton père?Vousavezdes n'estpasmonfrère.
grands-parents ? etc. 9. Histoirede France
Réponses tibres- Propositions: C'estun homme/une a. Charlesde Caulle; b. le châteaude Versailles;
femme? ll/Elleestfrancais/e ? lllEllea desenfants? c. la Révolution
française
; d. JeannedArc; e. Marie-
lllElleest acteur/actrice ? etc. Antoinette.
3. Compréhensionécrite
a.et b.filles,fils; frère; sæur; cousins; cousine; oncles;
tantes; grands-parents.
lJ--r-:,ts-.*,n****,.ôl}êléFersléf;Fôs;slFF&*'sFôsls;eôs;sFlaeôsfdffô#ff'dstf%ÈfEksèdE.d-.;-!"d;-";;;%s#-

orale
r. Compréhension 4. Expressionécrite
Réponses libres- Propos,itions,:
Nous iômmes,;ÈélÈ:
Transcription
bres-dans [e mondeentier.Nous],sommes,ga'u,lbiqret
Jesuisun personnagede conte.Je n'ai pas de mère
noushabitons dansun petitvillage.
et lafemme de mon pèreest trèssévèreavecmoi ;
Moije m'appelle Astérix.Jesuispetit et trèsfort.
elle ne m'aimepas.Ellea deuxfilles ; ellesne sont
Mon meilleurami s'appelle Obélix.ll est trèsgrand
pasbelleset ellesne travaillentpas.Moi,je travaille
et trèsgros.ll adoremangerdessangliers.
toute lajournée !
To.usles deux, nous,,adorons., fu,tteq,,,eontiÈ,,,.,!es
Noushabitonsdansune bellemaisonmaisla per-
Romains.
sonnequej'aime habite dans un château: il est
Nous ne sommespas mariéset nous n'avonspas
prince.ll est très beau ! Sonpère,le roi,chercheune :d.lùnê
d'enfants, mais Obélix,,,,est:,
amourêuX'. ;,,fi.]tÊ,
femme pour sonfils, et ce soir il organiseun bal ! gauloise
t resmignon
ne.;,,e1]e
Vivementcesoir ! llala,'l..,
1âp,fel1è,:ra .,,1,.,
.tt:
5.Conjugaisons
A.F:F:F:V;F;F. a. Tu ; b. Vous; c. lls/Elles ; d. ll ; e. Elles; f. Nous;
B.* Làfemme de mon,pèreest tr-ès,,sévèrg
avecmo!,; B . J ' ;h . l l s; i . V o u s' j . O n .
ellene m'armepas.
- Nous habitonsdans une belle maisonmais la 6. Le pluriel des verbes
a. Nousavons; b. On s'appelle ; c. Ellesaiment;
Dersonne ouei'aimehabitedansun château.
d. Voushabitez; e. Noussommes; f. lls ont ; g. Vous
2. Expressron orare êtes; h. Nousparlons; i. Vousavéz; j, llssônt.
A. Réponseslibres - Propositions: Mon meilleur
copain/Mameilleure,copine,:a, derJxf;ifE5 Ef ::urJs 7. Lespossessifs
A. mon baIadeur - mes,,C.D,;'.Tes
CD,-'tôn,'.bâ,ladêU,a,'.,,,
sæur;estfils/filleunique; sonpèreest,a...; sa mère
B.ta copine; Son père- sa mère; ma meilleure
est,a...lls habitent...,etc.
copine;sesparents.
Réponses libres- Propositions; Moi,j'ai un baladeur;
.',''.
lllEllen'apasde baladeur/Nous avonsun baladeur/ 8. La négation ,' l 'll'.,',.: l',l,.''11
"1
1l.11,',;;,;'1,1'1'1'',,',,',,,',,'l:;,,;
Nous n'avonspas de baladeur.Moi, j'ai un frère ; a. Non,je n'aipasde sæur.;b.Non,nousn'aimons
lllElleestfils/filleunique, etc. paslesfilmsau cinéma. ; c. Non,il n'apasde DVD.;
B. Réponses -
libres Prop.glitio,nsl: Tt,,'â,s
de1fièfesiret d. Non,e||en'a pasd'amii dani'sâ,,€lla,gsê::';,e;,Nô.i:'ee,
sceurs ? Comment s'a,ppellê:,toh, pèrê?,Vrius,avezdes n'estpasmon fière.
grands-parents ? etc. 9. Histoirede France
Réponses libres- Propositions: C'estun homme/une a. Charlesde Caulle; b. le châteaude Versailles;
fem me ? II/EI|e est f ra,nçàii/e,t,l|lË!,lè,â,'
dèq,enfântsr,? c. la Révolution
fran,caise
; d. JeannedArc; e. Marie-
lllElleest acteur/actrice ? etc. Antoinette.
3. Compréhensionécrite
a.et b.filles,fils ; frère; sæur; cousins; cousine; oncles;
tantes; grands-pa rents.
3. Compréhensionécrite
Transcription ô u i . . . ( f i = D a m i e n ; É = É m i l i e ; J = J u l!i a ). .
- Maman, dans trois semaines,avecle collège,on r. écrità un copain:D; écrità sesparents: E;écrità
sonprofde français: J.
part en classede découverte!
- Enclassede quoi ? z.està I'hôtel: Éet D;estau camping:personne; est
- Enclassede découverte: on part cinqjours avecIe dansunemaison: J.
prof de S\/Tet le prof de français. Du lundi au 3.estavecsaclasse:É; estchezsacorrespondante:
J ; estavecsafamille: D.
vendredi.Et on n'a pasd'école!
- Et vousallezoù ?À la mer ? +.està la mer:J et D ;est à la montagne : É;est à la
- Non,à la montagne.On va en Auvergne,étudier campagne: personne.
lesvolcans. 5 . u r ' . n " d i r . t t f t e q r "É: ; f a i t d u s p o r t :É ; p a r l eu n e
- Desvolcans? Cen'estpasdangereux? langueétrangère: J.
- Maman ! On vafaire despromenades,visiter Ie 4. Expressionécrite
parcde Vulcania,étudier... nepont,libre- Proposition
:
- Et le soir.vousallezà l'hôtel ?
- Non,on va au camping! C'estgénial,non ? çnere L'eilnt,
- Et vouspartezcomment? Connent ça ua 7 Mot très bien./e surs
eh vacakcesavecwesparents à Cannes,
- Entrain.Alors,tu me donnesla permission? Nous sonrnesà /'hatà/Be//er"e.I y a une
- Mais oui.bien sCtrI qrandepisctneet cbst très tranqi;lh.
"on -,t.
ra lo"s leslours à k pkge.ety fats LeltneKakîe
,*. lécole; b. à la montagne; c. cinqjours; d. en d" kaya/,/e ner et de /à t iile. o, i,site
". 3, rue des Sau/es
; e.étudierlesvolcans; f. au camping; g. en arssi /es monunents eti'efats des
75Oo3Par[s
îïîtie photos; la vtllede Cannésèst trèsiolt? /
Biseset à bcntôt
Laure,
i.ir'o'""::::i;::11 p,opo,itions
..reneparspas/je
'parsà la mer/àla montagne/àla campagne,je pars

*'l *:i1:
en train/envoiture/enavion,avecmes parents/ma

:':_i" "i:
.

"
ifi:]""::'*':
Réponses libres- Propositions;Je rêvede partir à la
"
mer/àla.montagne/à la campagne, je rêvede voya-
ger en.train/envoiture/enavion,avecmes parents/
jerêve
deraire : du
dusport
ll3:llifi1,:i:'
e-.ieponrætibres - Propositions:où (est-ceque)tu
. parsen vacances ? Comment(est-ceque)tu pars?
. Avecqui (est-ceque)tu pars? Qu'est-ce
quetu fais?/
';ili:,!:',:o:X!;,"positions:
r/Erenepartpasen
' ur.rn.*s / ll/Ellepart à la mer/à la montagne/àla
camp'sn"rr!1Er]1
I?:s_: *'t i f 1"-i1ï
:,1]i1i1"l
avecsesparents/sa amis...lllElle
famille/des du:
fait ",'
. sport vélo,de la natation...
ldu
lfni[-e-
r. Compréhension
orale B. Réponses libres- Propositions:À quelle heuretu
Transcription te réveilles/ te lèves/ prendston petit déjeuner/
- Allez,Benoît,c'estl'heure! déjeunes/ rentresà la maison(cheztoi) / fais tes
- Déjà!?Mais il est quelleheure? devoirs/ dînes/ te couches? Tu t'habillesavantou
-Sept heures ! Ton réveil sonne depuis une aprèsle petit déjeuner?Tute laves/prends ta douche
demi-heure! Aujourd'hui,tu arrivesen retard au le soirou le matin? Et qu'est-ce quetu faisaprès?
collège,c'estsûr ! 3. Compréhensionécrite
- Oh,je suis A. et B.a. Faux.- Non,pourparlerde sonjour de la
fatigué.
- C'est normal, tu regardesla télé jusqu'à onze semaine préféré.; b. Faux* C'estle samedi.; c.Faux
heures,et tu te couchestrop tard le soir. * Nofl,de 8 h oo à midi (rzh oo).;d.Faux-- Non,
* Oui, mais six heureset demie c'esttrop tôt ! Tu du lundiau vendredi. ; e. Vrai; f. Vraii g. Faux*
m'emmènesau collègeen voitureaujourd'hui? Cesont sescousins. ; h. Faux* llsjouentaux car-
- Non,impossible, moije parsà septheureset quart tes.;i.Vraiou Faux- ll dînechezsescousins.; j. Vrai.
et tu n'espasprêt.
- Maisje prendsma doucheet mon petit déjeuner 4. Expressionécrite
Aepontrtlibres- voir mél Compréhension
écrite.
en cinqminutes,tum'attends7
- Non,désolée, sinonc'estmoi qui suisen retard au
travail.Cesoir tu te couchesplus tôt et demaintu 3:lllJi'i"Ëons;b.vous
prenez
;c.vous
nêtes
pas
;
te lèvesà sixheureset demie. d. Tute laves; e. Vousvouscouchez;f. Mes parents
prennent; g. Ma sæurs'habille ; h. Mes enfantsse
A"a"le matin; b. unemèreet sonfils; c. septheures; couchent; i. On seréveille; j. Tamèreprend.
d. au collège; e. il regardela télé ; f. elle.
6. Lesactionsquotidiennes
B.a. en retard; b.tu te couches ; c. en voiture; d. sept 1 - g; 2 - c; l - h t i ; + - ht i ; 5 - a ; 6 - f; 7 - b; 8 - d; 9 - e .
heureset quart; e. monpetitdéjeuner ; f. à sixheures
et demie. 7. Lesnombres
a. 16: seize;b. zt :vingt et un ; c. 33: trente-trois
;
z. Expressionorale
A.Propositions jJe me réveilleà (+ heure);jeme lève ;e.ss: cinquante-cinq;1.66
:
f;ffiiJ:ï:te-quatre
à (+ heure); Jeme lave/Je prendsunedouchepuisje
prendsmon petit déjeunerà (+ heure); ensuiteje 8. fheure
vaisau collègeà (+ heure);j'ai coursde (+ heure)à (+ heures
quarante-sept
; z' rrest
heure); je mange/déjeune à la maison/àla cantineà î;l,lLillf,î;i:."
(+ heure); I'après-midi j'ai coursde (+ heure)à (+ B.3. ll est dix heuresmoinsle quart.; 4. ll est sept
heure); aprèslescours... Ensuiteje vaisà la maison heureset demie.;5. ll est midi(ouminuit).
et je fais mes devoirs; à (+ heure)je dîneet je me
coucheà (+ heure).
Réponses iibres.
[f-n*S,J-*----*---s-%sp#-,.-s-4--514s-,--rt'r--.ar-q#s-Hsbrffi-sss-s--a{4{6;%se&f,rês,sê;-str+dr;-rÀst''*s*;rurFÈa*Ær-rsrr+,*s-.-rrssr

orale
t. Compréhension 3. Compréhensionécrite
chambre' ; sur ;
cuisine; cousine; clerrrere
Transcription "n ?1: :
devant;sous;dans'
- EIIeesttrèsbelleta maison,Ariane!
-Tu aimes? Et Ià,c'estma chambre. 4. Expressionécrite
- Jepeux entrer,moi ? Réponses - Propositions:
libres Ma maisonidéaleest
- Oui,pourquoi? unesrandemaisonà la campagne/un petitapparte-
- Parceque sur la porte c'est écrit " EntréeInter- r.ni .n ville ; il y a X pièces: deux/trois/quatre
chambres : unepourmesparents, unepourmoi,une
dite * !
- Ah,ça c'estpour monfrère.Quandie ne suis.pas à pourmonfrère... unecuisineavecunegrandetable
Ia maison,il entre sansma permission, il vient pourmanger, deuxsallesde bain,un salonavecun
petiteter-
girna .rnîpé...ll y a un grandbalcon/u.ne
écouterdes CD sur ma chaînehi-fi, il ioue avec
mon ordinateur,il prendmeslivresou mon bala- iasse/unp"tit irrâin au"i desplantes'Ma piècepré-
deur,enfin... féréec'esima lhambreparcequ'ily a un ordinateur,
- Oh,elleest génialeta chambre.l'adore ceposter quetoutemafamille
lesalonparce
de Beckham. Maistu aimesIefoot, toi ? Xll,H"";;ii'est
- Non,maisi'aime bienBeckham!
- ; d.pars
;e.Faisons
A. un baladeur- un CD- une chaînehi'fi- un livre i:!*1,!:llilnr",,,.prenons
un ordinateur- un Poster.

, ;
:i:i:';,,,
ïiïfi,-,I'il;i 3,,-;i;it,<E-ntrée
Interdite ':T'"i"::;;n
ou a une copine: fais attention !
sa
3. Arianen'rit" pas que son frère entre,dans montelescartons;écoutele prof ! ; Parsplustôt ;
lhambre.;4.Sonfrèrevientdanssa chambre pour
- ; ;ittil;s copains/copines: faites attention I
àl"rt"t a.t'CD.; 5.Arianen'aimepasle foot,mais le prof ! ; Partezplustôt
roni", t"t cartons
;écouiez
elleaimebienBeckham.
';.Hl:i12:,ioiJl!"r,"o"sitions;Dansmachambre, ,-.-,9unplacard
l-lt nttî,t ; b-zdesétagères
â-i un. Ëhrir. ' un bureau; f-6 des escaliers
il y a un lit, une armoire/unplacard, un bureau"' "-8h-9 un salon; i-3 une cuisine
; , ;"; .t''r*nr. ;
[armoire/Leplacardest à côté du lit ; lit est à côté
le
j-5 un couloir.
de la porie...ll y a une chaÎne hi-fi,des posterssur
lesmurs... ; mei liurussontsur létagère ; surmon lit
'llni";:r2!'i,ores lit b
- propositions
:Dansmachamb,re, <_
lesmurs,écouter e
I'aimebienmettredesposterssur
àe la musique, jouer à I'ordinateur, parleravecma g
*1t", tefephonerà mes copains/copines, être
allongé(e) sur mon lit,fairemesdevoirs"' r*"Jl h armoire
f
B. O-iestionstibres- Propositions .;
Commentest ta
cha]nUre ? Où est placé ton lit ? lly a unearmoire?
bureau est à côté deton lit ?Tu
Tuas un bureau ?Tbn
sur
estoù?rlvadesposters
?Elle 3:lJ,,i'r'il:f,:"'., n'vap?,
b.Non,. d."DVD.
Non,il n'y a pas
c. Oui, il y a des vêtements'; d.
il1ï:,ii:ï.hi-fi
àloralnatéur. ; ttton,il n'y a pasd'étagères'
".
Aowigêt
Unité8
orale
r. Compréhension 4. Expressionécrite
Transcription
libres- Propositions
Réponses :
- Allô ? Sébastien? C'estMarine. Cherstous,
- Oui.BonjourMarine.Çava ? /brjanrce unefête cheznuoi(adresse) porr Mardigras,
- Oui,trèsbien-Jete téléphonepour t'inviterà mon àpartir de /4 h 30.
anniversaire. Venez nombreuxet déjutsés.
-Ton anniversaire ? C'estquand? Si rousvou/ez,rzusflt4vezafforter desboissons,
- Mon anniversairec'estaujourd'hui,le zz,maisje le desjâteaux et de/a nrsiye.
Nousa/lonsbiennor4sarfluser
fête samedi.
- Ah,joyeux anniversaire, alors.Et tu lefêtes où ? Charlotte.
- Chezmoi.
- A quelleheure? 5. Lefutur proche
- À partir de trois heuresde l'après-midi. a. Jevaisorganiser ; b. Tu vasdemander; c. Elleva
- D'accord.Ah non ! J'ai un match de rugby à téléphoner; d.Vousallezvenir?;e.Nous,nousallons
trois heures! apporter;f. Nous,on va acheter...
- Et tu finis à quelleheure?
5. Est-ceque / Qu'est-ceque
- À cinq heures.C'esttrop tard ! que;
A.a. Qu'est-ce que; b. Qu'est-ce que;c.Qu'est-ce
- Non, non, on va finir vers huit heures.Tu viens
d. est-ceque ; e. Est-ce que ; f. Est-ce que.
alors? B . a - 3; b - 5; c - 6; d t ; e - z ; f - 4 .
- Oui,biensûr.À samedi,cinqheures,cheztoi, alors.
7.Communicationtéléphonique
A. a. Unefille : Marine.; b.À un copain: Sébastien. ; a-3; b-4;c-r;d-2.
c. Pourl'inviterà sa fête d'anniversaire.; d. Lafête
8. Lesmois et les fêtes
a lieu samedi.; e. fanniversaire de Marine est a. MArs; b. JUillet; c.JAnvier ; d. OCtobre ;e. JUin;
aujourd'hui même:le zz.;f. ChezMarine. ; g. À trois f. DÉcembre ;g. AVril ; h. NOvembre ; i. ;j. AOût;
FÉvrier
heures. ; h. ll a un match de rugby.;i. A cinq heures. ; k. SEptembre l. MAi.
;
j. À (/vers)huit heures. ; k. Oui,
à partirde cinq heures,
aprèsle match.
B.Joyeuxanniversaire !
z. Expressionorale
A et B.Réponseslibres.
3. Compréhensionécrite
; b. Philippe
A. a. Un cartond'invitation. le
Bertrand,
responsable de la MaisondesJeunes de Crenoble.;
le 3t décembre.
c. De la fête de la Saint-Sylvestre, ;
d. Lesmembresde la MJ inscritsaux ateliers, la
familledesmembres, lesamis.;e.Lafêtea lieudans
leslocauxde la MJCrenoble,3 ruedu Cheval Blanc.;
f. La Fêtecommenceà zo h oo et finit tard dansla
nuit.; g. llsvont boire,manger,
danser, s'amuser...
B.- Lesparentsde Juliette: 15+ 15euros: io euros;
- sonfrèrePaul(ro ans): gratuit;
-Julietteet sasæur,Émilie(touteslesdeuxinscrites
à la MJ):10+ 10euros= 20 euros.
Total:50 euros.
:
Unité O

j:.il,""i
?;T,',
, ,:
ilj#,,r;'i#-,;;;,,;
Ïii; ffi :i:ï,;iJ.1'- -z
ïl,;lxJi;iîl,, oa,e,
ers
'.n,1
, ,,. c,est "",,praît,
unl,y:.,,,,,,1,î,Tj:i:;,.,11 !,r* Resarde
jenecomprends
pas
ffihîî:;:..i
au tableau! ' ;3.u Martin,écoute, '
s'ilte plaÎt! , a Oui,monsieur.
E x . z :a - 4 ; b 3 ; c - z ; d -
Ex.3:Exempl"a".orrJAion:1.(O-u'est-cequec'est?'<C'estunstylo.>;2.<Madame,s'ilvousplaît,jen
prendspas! "
E x . 4 : a - 6; b 3 ; c - 5 ; d - 4 ;e - 2; f - 1 .
E x . 5: D W 5 l .fj' :',F:Ir,i
:I :ô
a.lefrançais. 5 A C N
b.un stylo. ,:,T:l::A::B: E:i A : ..u
c. un tableau. o A R P T
o. un garçon. N U I K M
e.unefille. J H B C
f. Ecoute! T D :rlL, t. ;t::, P T

g. LisI t::til::l:::F:l D ,c .Cl u


d. Eaccentaigu/ClOlU/T/E;e.FllldeuxLlE;f.ClA/Hll/E/R.
c.F/R/A/N/Ccêdille/All/S;
Ex.6 : b.A/UPIH/A/B/E/T;

t[ni#..-!*.---'*.---.--*-.;Ji$*-t-q-fss9s1@âd1}.-.-Éj;$---*-9-9--;ô4#ô%gf;ôôôsl;P;ô;sl.J;P-w-4-f.qf*-P-aqs%q'g-.tgÉ--e;.*-.-qqs#

Atelier pp.8-ro

eres
?;b.comment
tut,appeues
ii:l , ,J;i"i,i-lfil;i,i"li,"u a.comment s'apperent est-ce
?;c.o-ui ?;
o"'deBra
dPitt?
[ï..],;î,ffi IlliiJi;l,ffi:*
:,.:ï'^î',ffi
esjournariste ?
tut'apperres
?comment
;J.ï'ïtil",,'r"rï,'JJj:**llïïï,]J
:î.io,ïÏnÏ;r*Ï;"{",;:" ;ru esproresseur
directeurs
-:journariste; Noussommes ;,r est
Elle
mannequins.
; Marie.
s'appelle ; vous
Vous Bernard
appelez et Rémi.
; llss'appellent
i:;rj;;.i!î;"*
VictorDelisse.
Ex. 6 : r. Je m'appelle Je suisacteur.; 2. Nousnousappelons SophieLuperon et Emmanuelle
Bouchet. Noussàmmesmannequins. ; 3.Jem'appelle LaTla Jesuisjournaliste.
Delicour. Cérard
; 4. llss'appellent
Thuronet MichelChaliron. llssontjournalistes.
Six+ zéro+ huit + quatre+ sept+ trois+ deux= 30.

=sept -quatre
;b'cinq =unic'deux =six'
xtrois

ffir;

**fir* r:':::,ïï
l,l:::::
:.:
::
-:-::,
: ::
lï*ïïi;î: î,,,;"'i
#:iïr;
Prénom: Suzanne.
Ex.7: a-6;b-4; c-z;d-5; e-r;f-3; g-7/4.
Ex.8 : a.est; b.t'appelles
Ex.9 : t. mannequin;
; c.vous; d.suis; e
2.chanteuse ï::ï:::: ..:::
; 3.journaliste
;4. acteur; 5.jouel

ïi-::'ïf5::iï':"i"':l:i"'ï'ï':;i'î'rîr'rî"Nc
#il:;:,|j:, ::*,"".,u,
appe,,es
?
-,"** u,,ji;,-"
aussiSy,vie
?

iiË,'ffi;,Sv've?
dj'#i::,: ; :lj"1,"^*,
E,,e
es,
fx. I : ,. Jem'appeile..

iî:i ;;l"-]:n:,lîXï; j.ue


illl.iîilïi#il:ï:îî nn"0,,
n, ur,";".
-U--rJs,-,*---,*'*--*-æ4,6,é-tg-s--\---s@P-f-a---;-Fsfsa.--d-q.é.dgf*.f.@.i'ôsg.-Jtt1t.:s-1.-jsf----ssa-iPgef

Ate f ier pp.16-18


Elleaimele françaiset la cantine.Elledéteste
la récréet lescopains.
^e adoreI'histoire-géographie,
il ;:li::
E x .z : a - 3; b - t ; c - 2 .
Ex.3: réponses libres.
- re;r ra- re/res
ra;dr';eres
jl;
iî:i;l ,1',ii;,1i,"l"lrl;
Ex.6:a.aime-aimes-déteste;b.adorent-aimez;c.adore-adores;d.appelons-adorons-détestons.
Ex7:a.Bonjour!Jem'appelleJohn,j'habiteàManchesteretvous?;b.SalutJohn!Nousnousappelons
et noushabitonsà Marseille.
noussommesfrançais
et Pierre, ! Vous
la France
; c.C'estsuper! J'aimebeaucoup
! Ettoi'qu'est-ce
géniar
reProrest quetuaimes
à
i:ff: ii::;iî::;1.ili|;ïïlï"':ï:1,1î*i:;"i'."f,:,;t
Ex.8:a.adore-suis-Martin;b.habitons-nousappelons-MartinetHélène;c.est-s'appelle-Eduardo
- Laurentet Thomas.
- sommes- Martin.Laurentet Thomas; e.étudient- préfèrent- s'appellent
d. écoutons
- Nous
étudions - nous
- reprors'apperre - nous
écoutons - je
regardons
l:;,t -t,Ï,!:l{:ll'"ir:?:ii;ii*:Ï
mais
erre
terrançais'
adore
Marine ragéo-
déteste
!î;,]f,;l;ïi i[Xîf:,1î,i.T,ifu?
î.J3,ï,!,i,{rîi;"ïi;

pp'le-zl
l,:,ï1.?'
i s t - c e ? ; b . O - u ' e s t - c e q u e c ' e s t ? ; c . Q u ' e s t - c e q u e c ' eesstt?- c; de.?Q u i
Ex.z:a.Que
sarah
adeux 'evendredi
desport
heures ;
5l;i,;l;liiil;:lîHïiïËlËï**1,:1:::ttux
E x . 4 : a . a; b .â V o î s; c . a s; d . a ; e . o n t; f . a v e z
Ex.5 : a.suis; b.a ; c. ai; d. sont; e. avez;f. es; g. sont; h.avons.
E x . 6: a . v o u s - j e; b . i l; c . i l s; d . J e; e .n o u s; f
Ex.7 'g: r. on habiteà Aix-en-Provence i2.o" .r.ï;f;lîu .orregucézanne.
f*. , SalutI Nousnoussppelons'Dav-!çle't Jules.NousayonsdiX ans.Noushabitonsà llarseilleet nous
*Àmir efevesau collègedîVieux Port.lrtousavont un copau.ll sbppelletaurentet il esttrès 5Y!0!ê.Nous
iouonsensembleà la récré.C'estsuper! Enclasse, nousécoutonsle professeur. Laurentadorele françaiset
irf"t moi,nousdétestons l'anglais! Etvous,qu'est-ce q* ui"t"t a fe.qb ? À bientôt! Davidetiules.
"t
E x . 9 : ( p l u s i e u r s r é p o n s e s p o sas.i-bSl e a sl u) t ! Q u ' e s t - c e q u e t u a s c o m m e c o u r su?n- cJ o
' aui r s d e m a t h s ! ;
le football,et toi ?- Moi,je déteste! ; c.-Tu aimesle profde musique?- oui, maisje préfère
t;ffiËfons
E x .r o a : R B X R S X M A E W U )
F R 5 F R N ç A I 5 S F
A I o T A T I
o E I H I T o R ts
L C T E E D E
E A P S R o z
H H o M I
T a
I T o C U À
A N c A s o E E E H
E R U A I S A o tl
S Z M U 5 I o_U Ë D K
J U I E L É R R S o
tl o E R U E I E A
;3.l'anglais
m.athématiques ;7.labiologie
; 6.lamusique
;4.lesport; 5.latechnologie ;
!-ilîÏ;J: !J:Ët;:":;,:;s

Lundi Mardi Mercredi leudi Vendredi


8h Francais Musique
9h Francais Mathématiques Mathématiques
roh Mathématioues Francais Biologie Mathématiques
rth Histoire Technologie

13h Anglais Céographie


14h Sport
15h Sport
r6h

foDJ f+ grAphieJp.zz
Ex.I : . Jem'appellÉ
Élodieet j'habitÉà la Rochelle J'aimÉ
Sainte-PaulÉ.
au collège
JesuisélèvÉ et j'ai des
l'écolÉ
copinçssuper.On adorÉla récréet on mangÉà la cantinÉ.Lesprofesseurs
sont sympas
aussi.J'adorÉla profde
musiquÉ; elles'appellÊmadamÊ Bourdet. ,
Ex.z:c.
EX;
((e ', muet c e n non-muet
livre,dimanche,j'aime,actrice,m usique
histoire, récré,manger,Zoé,dessin,
atelier, je
cahier,

Pointp.zt
Fni"r'fe
Ex.r : a.J'aime... ; b.Jedéteste...
E x . z : a . l u n d i , m a r d i , m e r c r e d i , j e u d i , v e n d r e d i , s a m e d i , d i m a n c h e ; b . e x e ml ap gl eéso: gl 'rhai p
s thoi e
i r,el e, s
mathématiques, l'anglais, lefrançais, le sport...
Ex.3: a.exemple: Lelundià ro heures,j'ai coursdefrançais. ;b.exemple: Lejeudimatin,j'ai uneheurede mathé-
matiques, uneheured'histoire et deuxheuresde sport.
Atelicr pp.z6-zl
Ex.r : t-f ; z-b i3-ci 4-e;5-d; 6-a.
estgrand,minceet blond.ll est beau.ll adorele sport.; b.Elleest brune,elleest mince,elleest belle.;
llrr;l l]
E*.3 za..fhomasne regarde pasta photo.:b.on ne cherchepasun garçonbrun.; c.Jesuisgrande.; d.Tu n'espas
petit.; e.Leprofde françaisde Stéphane est sympa.;f. Sophien'habitepasà Lyon.
t o y?n,itn.'estpasfrançais.-;b.
Non,ellesn'ontpastreizeans,ellesont quatorzeans.; c.Oui,j'aime/ j'adore
ll l
lécole.;d.Non,il n'apasun profde mathssympa./ Non,il a un profnul / sévère.; e.Oui,elleest (très)belle.;
f. Non,il ne s'appelle pasYannet il n'estpasbrun./ Non,il s'appelle Ericet il estblond/ roux.
necherchons
pas
undocument
surraporrution
;c Nous
:H:i$XÎ:îi:,i:: î; îil'i;,1ïi:[îi;;?;]iis
Ex.6 : unefillegrandeet brune,unefille ,"r*", O"*neet belle,un garçongroset blond.
Ex.7 : a.grand; b.petit,brun; c. blonde; d. roux; e. beau.
maison.;b.Damiena unetroussenoire.;c.C'estla nouvelle voiturede carole.;
5:;:,;î5îîïi:;:;,T#î:srosse
E x . 9 : a . J é r ô m e e s t u n b e a u g a r ç o n ! ; b . É l i s e a u n c a r t a b l e v e r t . ; c . V l a d i m i r e s t l e gl ;adr.çVoi nc it do ér a l

,lii:,:+îlit:'t"1,:::::rî :?;!ï,'=::::::.ol?:':r:;r;Hen'i a,un,agendab'|anc


;dÉ'|iane
est
blonde.;e.Leprofesseur
de géographie
est grand.;f. Ceorges dejeux.
a unevieilleconsole
Ex.rr : r s'appere
simon .,).
L"uîrnla"rrin
I'lsi'o; i*r;, ; tu""*''lur;;. ;'.;;iilon"", ;4.romMetun.l

f,l:g- quec'estle racisme?; L


Ex.t : a.Qu'est-ce b.r.
rl:':,?^:''^-+,^-^-i-^^, asquerâge?;
Tuas c.oui,j,aiuncopainafricain
j'z
quelâge? ; c.Oui, / angtaisetunecopine
i,ii:Ëf::Hi":
il estfrancais.;
il atreize
ansetdemi,
il habite
à Lyon.
rlestgrand
etmince,
iîriijl,ilf:îHi?:.ft",T.onn..,
Ex.4:UN:slogan,chien,dessin;UNE:fille,affiche,photo,ville;DES:copains,profs,animaux.
Ex.5za.J'aiun chien./ J'aimeleschiens.; b.J'aidesprofssympas. / J'aimelesprofssympas. ; c.J'aiunetélévision.
/
J'aimela télévision.; d.J'aiune (des)BD.; J'aimela (les)BD.; e. C'estun cotlège.
/ C'estle coltègedeManon.;f. C'est
un magazine. / C'estle magazine de la MaisondesJeunes.; g.Cesontdescopains. / Cesontlescopains de lécole.;
dun'|m poutain
Amétie
i-';i ffililTl,,lili"::T;:"
'j;,"0r.
Iî:1',';ï;lÏ"ii,;.li;,';Ji ; b.rtessi
etFatima
sontarricaines
; c.roriet Keily
sontaméricaines.
;
d. Marcuset Stéphane sontmignons.;e. Penelope et Victoriasontespagnoles.
Ex. 9 : a. Copains =lopoirc géniauxl; b. Petites,
différents grrna"r, giorr", ou maigres: stop les rivalités! ;
c. Filmsmarrantspour petitset grands; d. Bruns,rouxou blonds: vivelesdifférences ! ; e. Copainsfrançaisou
étrangers = copains
sympas! ; f. Descopinesnoires= descopines blanches ; g.Américains,espagnols ou austra-

l::;'Ï:ii"ilffi;ÏiH:"]ïj,,,.tes/souriantesetbe||es,marrants.
jï:il =oua"rze
ll,
!î: il,î-:î, lî;lïl;ll,ï#ff ,ffï; ïî',j;
#l!;
p.3,
.sohJe+grAPhief
E*,1,: blanc,grand, géniaux,égaux, non,rond,blonds japonais,
anglais, africain,
copains
marrant beaux,nationaux
différents, francais

Ex.z : a.marranl; b.grand;c. blond;d ;différent; e.souriant.


;c rrançaie ;e ésaux
;d ansrail
iî: i,i.liî:î;l;iî.îï"ux

Fnirl. point p.tt


Ex.r : a-5;b-4; c-t;d-z; e-3; f-6.
libres.
Ei. 2,3 : réponses

A+efier pp.i.4':il6
E x .t : t . 8 - c ; z . b- f ; 3 .e - a ; 4 . h - d .
Ex.z : Oui,lesBD c'estma passion. - Non,c'estmon cousin/ copain.Je
/.Oui,j'adorelesBD.- C'estma caméra.
n'aipasde frère(j'ai une/ deux/ troissæurs.).
Ex.3:a.de;b.les-les;c.le-de;d.de;e.les-de;f.l'-de;g.des-de;h.la-l'-d'.
Ex.4 : Exemples a. Brunoa un arbregénéalogique,
de réponses: ; b. Bruno
Jérômen'apasd'arbregénéalogique.
a aei eO,lerômen'apasde BD.; c.Jérômea desDVD,Brunon'apasde DVD.; d. Brunoa un chien,Jérômen'apas
de chien.; e. Brunoa desphotos,Jérômen'apasde photos,etc.
E x . 5: C'està moi. C'està toi. C'està Sophie. C'està Marc.
àrd b,f,h c,e,g c,e,g

:î:;;;;'ïim;ijïï:{':",:::;,,",,"r'.n)o:,':-::,".*^y,,,,.
iî:li',';î,','iilortf a13ans,e,ead
nmari'c'estBertrand
c'esttetennisMo
(i i:r**,;:{l;i,?:,1:{,;:ïi:',:::;,i:Jlf
:"1î:;n'
ïi#,:#l :T: #;:,";;
"ment ?
s'appettent com
-:,,:;: :":::'; ii; :.
;;'ï' '';-""i'îu'"''
::':',":'o:l:u'"'l;lllisæur, samèrt

T';r;;;;ï::':::ïï:
ereestpetite
etrousse.

il:ffi,,;;[ï-**';:;l;r,îT:::'"i';ï':#{"':iil:i,î';::,ii::i
iî;i;llrr*ur;b.legrand-père;c.lacousine;d.lefrère;e.latante;f.lesgrands-parents;g.lespar
?-'' ..
I:1' c'est suis Ettoj?' ; z'rrMoi'
redirecteur' jesuis
i"î,il l;;"i:ï*'J;,9ïîtï::i:i:,îîtJ:thie des
'rïlt:",rît"rtrï.';:""î rans
et!q!'Toi'J"
iechanteur' ! ' / ' E-q5
irestsuper cesont
res

""' ffi:,s
Iî:i;i;î;îï
:îî;i;i;î,"li.
^;E,'es
:i;'
Iî:i ,I lîî,JJ,'j
,*,];"jlï',ijllJ,',"
lljï ;:i:ïio*,,regardsz
-s desfrères
Lumière.
; b.vousavez
desanimaux.
; c.rlshabitent
à Marseiile.
;
ii; l3r;j;ilii"lii':J[f:rl
;2'vous
:d-e-h-j-m
;3'irs:b-c-g-i-n'
iî:ll; ,rr"-.: l,JJ
,!3:'i:

Françoise J.-Christophe

.fohJ.t grnphielp.ao

iii :iliïii-: ::--;r:-, àgonNous-adorons


res
nrms
etnous-a,ons
aucinéma
reweek-end
cnéma
Les
n'ms
de
iï ffi:lï,"Ji"ïi;:ï5l1,ifjî;i3$:iJ
i,îï)?j;?iljTiî::ïl
::iï::::il:#
tiu|o."
f l,ii,îf:-io nàr,em
proides
adjecrirs
possessirs
"::
iî:l ;lïiJ,, :ï:ïï UJii ::::::ff::ï;n:i:::lffi::::
::ïli:lî
a - nousavons- vousavez- ils/ellesont.
l:; as-,,e,,
:.',ff11; e,.
n
Ex.4 : a.C'estmon oncle.;b.Cesontmesgrands-parents.
; c.C'estmon cousin.; d. C'estma tante.

A+rli* pp.u-+6
iî:l ,ï1. âi'îrfii l;ï.1;',îî, ,. d.Nous,
nous
rêvons
deraire
dusnowboa
rdt;3.b.Non,
erevaà ramontagne
;5eonvaaucours
detennis'
ettoi?
:ïiï :?frlll;i,illïï;iîiiiï1:î:*
ex.a,a.partons,allons;b.vontpartent;c.allez;d.pars;e.vais;f.allons;g.partent;h.partons.
Ex.5 : * Salutlesamis,vousvai bien? Moi,ça vais.JepSE en vacances
avecmesparentset mon frèredemain.
Nousyqnfà la montagne. Avecmon frère,nousWlt en train,et mesparentsparto|sen voiture.Et vous,vous
va; c'pars; d'aIrons
; e'partons;f' partent; g' partez'
#i ^ï,'::::ï: ",'
: : ;-i ll'o''
Ex.7:a.Jevaisàl'écoleàvélo.;b.Vousnepartezpasenvacancesàlamer?;c.Ellesvontaucollègeenv
d. ll va chezsonami en train.;e.Elleva à l'atelier journalismeen voiture.
E x .8 : a . à; b . c h e;zc . c h e;zd . à; e . à; t à ; B . A u , a u x .
Ex.9 : (plusieurs réponses possibles) a.Laurent b.Karenet Liliane
fait du karaté.; font de la danse.;c.llsadorent
le ping-pong. ; d.Tu préfères I'athlétisme. ; e. Nousdétestonsla flûte.; f. Julienet toi faitesdu jogging.; g. Jefais
du violon.; h.Vladimiret moi aimonsla salsa.

E x . r r: a .e n ; b .à ; c .e n ; d . e n .
E x .r z : a .H é l o i s e s P a r i s . ; c . Tpua r sà N i c e . ; d . l lps a r t e nàt C h a m o n i x . ; e . V o u s
p a r t à E v r e u xb..;N o u sp a r t o n à
partezà Pise.

Ex.t : a.Parisle tg/'tz/o6;b.Chères; c.À bientôt; d. Crosbisous; e.48,ruedu Temps69oo5Lyon.


E x .z : E x e m p l e :

le 8/o3/o6
Chamonix,
CherCharles,

On est à la montagneaveclesparentset c'estgénial!


On fait de la luge,c'estsuper,maison n'aimepasbeaucouple ski,c'estdifticile!
On fait aussidesphotos,ellessont belles.
Ettoi ?Tufaisdesactivités?Tu parsen vacances ?
À bientôt,grosbisous,
Liseet Hugo.

E x . 3 : ( p l u s i e u r s r é p o n s e s p o s s i b l e s ) a . T u f a i s /dTuusfpaoi sr tq?u o i c o m m e s p o r t ? - ( O u i ) j e f a i s d e l a d a n s e . ;
b.À la montagne,nousfaisonsdu ski,et toi ?- Moi,à la montagne, je faisdesphotos| ; c.Qu'est-ce quetu fais
commesport?- Jefaisde l'équitation.
Ex.4 : a.fais; b.fait ; c.faites;
.'t,l T A 5
d.faisons; e.fais;f. font.
o ï U
R Z H
A o P
R F o N T
N D A E
A C E D
T F A 5

,,,)x";Jil' raire
déteste
;i,';:;,':;:"":';l;,i,'i*::;:;,';J;ï," duvé,o etpierre
;c É,odie sortent
;::i.,i;
Ia gymnastique ; b.de la danse,de l'athlétisme ; c.du sport; d. de la musique;e. du piano; f. de
FjrtJrX#
E x . 8: a .l e; b . d el a- d u - d e l ' ; c . d e ;sd .l e s; e .l a ; f .l l .
Ex.9 : a.Pendant sesvacances, Marcfait de la voile,du snowboard, du kayak, et de la luge.;b.Au
de l'équitation
collége, Marcfait du foot,de la natation,du vélo,de I'athlétisme et du basket.
fx. ràa : voile; vélo; snowboard; kayak; luge; équitation.
fait du véloet de l'équitation. ; b.Marinefait du snowboardet de la luge.; c.Yannfait de la
iji::iil _r"rïïe
I":ï,:l,*nl.].îj"H:n., brune, [u]:où,journariste,
super.; jouer;
beaucoup,
amoureux,
rousse,
bonjour.
Ex.z :'
tyl lul
a. rue roux
b. cuisine cousine
c. b u l l e s boules

Nous
arrons jssrset
skiertsqs
tes nous
raisons
aussi
deraruge
!
fig.,dfumru;flïï"ffi:î'0"'!
,iËil:*'

j,::,
f * " i : ; l J " f : ; . . , , . . . ; b . J a p a r s e n v a c a n c easu . . . / à 1 a . . . | à r . . . / à . / c h e zd. .u. .; .c../rdeertaai .s. . /

._.i,"
ï,'l ,;îj*:,..::-"""
I":,.::,:::,:;":'"
Uniie5
*fF-f-itff.f-a4.-hqg&:s-.---s---&d4-;.-f-@.-44dFsË-1è-#@q.*;-@9Pe-9-dd#-#-æff-%-;d+g4;ô:sé@ôdô*E€J;fFs|s

Afelier pp.sz-sq

Ii:Lii;ili# ;; :;:;:;:"i
cà,,heure
à dixheures';
c'rrestdix-sept
heures
vingt-cinq,
nous
iî;,i";l |f;,Ï:;:-'J;.ii#ru***ndez-vous
/ prenons
;cprennent
;dprend
ii: l;l,iiïl]l i *i]"i:lï"'
i: ;ruf l"Ï#;;ihh
-": " ::;r jïî [ïl i;j,ij*îîïeràBa
rce,
one
?;crou
s,es
mati
ns,
sa
bine

__":
:' :'*.I':"
iÏffi;il;-ïî"T=.Ïi::",
ii:r,r1_ïiî;iji:iT_ïi:*"
-", -,"::ff) (,6)
;dtrente-six etun(4r)
;equarante
q u a ra ncten q;d ma' Ï'/'napr es.m ' d'

i; ; î ; : ;;;c
?';
;,n*ijiî?tti:ïi:[:i:iË,ix'J,il;i;i,i].IJiiit5Hi:it?,î:ï:
::illï j,ïlllïJJ,
lî:i,I ifllll,iïlî;i,H: lî"i.i
/ Ette
""'o
;L':',î:'"::
/onseréveirre
/ rr/ Erre
/ onserave
d'Nous
nous ;
il;i;:"1îi:;""ï [J"f Jîiifil,]ï5::îffi]
Ëx....6..':.'a'.Jep]appet|q;b.Nousn9gFcouchggg'.;]i...Vou.sl..pg1'..]àùÊz;d'E||essemaqui|lenîi.:e.Tu.
f. ll s'habille.
Ex.7zt.se réveillent/ me lève/ te lèves; 2.vouslevez; 3.nousréveillons
; 4. secouche.
Èi;:a'i.i.'.mâljè'1ne'6p|'èvepas6'9.:n..pour.ali1eraucol|ège.;b'oui,i|se.révéi|'te'io
billedanssachambre.; d.Non,ilsneselaventpasle soir.;e.Oui,nousnouslevonsplustardle dimanche.; f Non,
e|lesnesebrossentp,'l"'dentsaprès|edéjeuner.
.Ei,,g.i,trnOnsieùr'êt'nnadamÈ,8agùette iereveilfentà troisheuresdurmatin.l[s heureset quart :
se lèvent,à,trois
et prennentle petit-déjeuner à troisheureset demie.Dequatreheuresdu matinà septheuresdu soir/ de quatre
heurèiâ'dix.néùf,hê.utes, ils irava11lê,nt
dàns*nê bôu,iângêrjèr lls,déjeunènt / l,ls,rnangent:à:onze
heurestrente/
oâzè,hêùréi,ètrdemie, lti âr,riventà ià ,maison,â*epttheUrei,,et {ùrrt / à dix-neuf heuresquinze, et ils dînent /
mangentenfamilleà septheureset demiedu soir/ à dix-neufheures trente.À fruit/ vingtheures, ilsregardent
À neuf/ vingt et une heures,
la téiévision. ils selavent,et à neufheureset demiedu soir7; uingtet une-heures
trente,ilssecouchent.

. t-

Ex,r3,'::[3]:Jeàn:'g!mnastlqueblologle,âge,j,eudi;jâ,pona!s,,Jvlie;:magicienne,journaliste,toujou
"- ,
bonjour.
lgf : grand,fatigué,
grève,
garçon,
goût.
EX.tb : trj u ou ( g )'.( g,' seprononce
[3] quandil estsuivide * e r,,. i r,. y'.
Ex.za : lJl: cherchons, Charles,
chanter,
chauffeuç fiche,chambre, chiffre,couchons.
autre
--- : génial, cinéma, Christian,
refuge,
Camargue,- ' - Christine.
"'... ''
_'o-"'-'' .:.
Ex.ab: [J]: sécrit,,ch '. <tch r s€prononce Ik] lorsqu'il estsuivid'un* r,.
Ex.3a : LI positionde la boucheest la meme,rri, torrqr'onprononcele sonlJ], lescordesvocalesne.vibrent
pas.Lorsqu'on prononcele son[3], lescordesvocales vibrent.

Fnirfr poinfn.se
EX;,,f,::::,fXgff+
et quart.; b.ll estdouzeheurestrente./ ll est midi et demi.; c.ll estvingt et uneheuresquarante-cinq.
/ ll estdix
n.eiir.e;.âàin'i..te.'q..li,ii]{a:u.iolr}.';,d.].i'tesihn.it.'heùiès.tienté;ilÀq,.l.!,[1êstneufhe
e.ll estvingtheuresquarante. / ll est neufheuresmoinsvingt(dusoir).
Ex.z : a.cinquante-sept; b.soixante-huit ; c.trente-neuf;d. quarante-quatre; e.vingt et un.
Ex.3: réponses libres.
Exemple: < Jeme réveille à septheures,je me lave,jeprendsmon petit-déjeuner
à sept
heureset demie.Je prendsle buset j'arriveà lécoleà huit heuresmoinscinq.
"

Hi:t-ç-k;:;;; ;*;:* ;,'


E x . t : a - 4 ; b - z ; c - t ; d5 ; e 3
!x. z : r-b ; 2-a; J-c; 4-d; 5-f; 6-e.
Ex.3 : 1-a; 2-d;J-b ; 4-e; 5-c.

Ex.5 : (plusieurs
réponsespossibles)
a. Regarde - c'estmon professeur - c'estma copine; c.Àchète-
; b. Écoute
- - -
c'estmà mère; d. Prànds c'estmon copàin; e. Lis c'estma mère; f. Fais c'estmon père.
Ex.6:a.Parsdemain!/Partonsdemain!/Partezdemainlb.Mangebien!/Mangeonsbien!/Mangezbien!;
c.Regardeletableau!/Regardonsletableau!/Regardezletableau!;d.Faisattention!/Faisonsattent
Faitesattention!;e.Vaàlécole!/Allonsàlécolel/Allezàl'écolel;f.Montel'escalier!/Montonsl'escali
Montezl.escalier
I ,,
Ex.7 : a.Écoute; b.Allez; c. Partons; d. Fais.
E x . 8 : a - 3 ;b - 5i c - 4 ; d 4 ; e - 2 .
Ex.9 : a.Allonsau cinémacetaprès-midi ! ; b.Vaau parcpourjoueravectescopain sl / Faisdu sport! ;c.Mangez
deslégumespourêtreen forme | ; d.Vachezle médecin! / Allonschezle médecin!
E x . r o : É c r i v e z aMua g ' ! ; F a i t e s a t t e n t i!o; n
M a n g e zd u c h o c o l a! t; P a r t e z e n v a c a n c eNsi à
c e! ; L i s e lze m a g a -
ziner, Ma Maison" !
,Ex'.',11
,:
S A L o N
A

T o I L E T T E S
E

D H
E A

B B
A R
c U I S N E
N
E S c A L E R
Ex.rz : a.cuisine; b.salon; c.toilettes,
sallede bains; d. chambre.

Le l'4ag' pp.Gs-6t
Ex.r : a-z ib-t ; c-4; d3.
Ex.z : réponses libres.-
E x .3 : r - b; z - d; ) - a ; 4 - c .
Ex,4 : réponses
libres.
Ex.5: réponses
libres.
Ex.6 : dans,devant,derrière,
sur,sous,à côtédes.
Êx.7: degaucheà droite:Eliott,Lison,Élodie,
Romain,
Métanie,Nicolas,
Louis,Lina.Lechien:lsidore.
Ex.I : (plusieurs
réponsespossibles)

,t..$$,.F.1'ton, '',,:;1
,,;., , ,,,,.,'',,,,
,,r',.',,,',:',,',:,, ',.,
.'..','.
- surla têlévision
- dansta chambre, en haut,surl'étagère
- sur létagère- à côtéde l'ordinateur
- dansla bibliothèque,en bas
:,t5st,,!.a,,ta:n1e,uàssÈ,,gUg
gal!:és,,
fâs,'rna
*.f.;-'n ;ti n
r.b'*' utr..,'.'.,' '',.,.'
'',.,'.'.,','.'..
.fi;
ll
fohJ €+$rAphieJp.6s
E x . r : [ v ]= v o u s - v i e n s - v i n g t[;f ] = f o u- f i n - f o n t ; [ b ] = b o u t - b i e n- b a i n ; [ p ]= p o u - p a i n- p o n t .
Ex.za : Lapositionde la bouche maislorsqu'on prononce lessonsIv ] et I b ],lescordes vocales
vibrent.Lorsqu'on prononcelessons "tt.|?,r:T",
et p les cordes vocales ne vibrent pas.
If ] I ],
Ex.zb: colonne de gauche(lescordes vocales vibrent):voir-boire-verre-vin - bain / colonnede droite(les
cordesvocalesne vibrentpas): foire- poire- père- faire- fin - pain.
E x . 3 : a . v o i t u r e ; b . b i s o u s ; c .m
V oa icchi a m b r e ; d . E o n v o y a g e ! ; e . v ê t e m e n t s - b u r e a u .

Fnirl. pointp.Gg
Ex.t: réponses libres.
Ex.z zexemplede réponse.s : l'ordinateur
est sur le bureau.; Lesvêtementssontdansle placard. ; ll y a deslivres
et desCDsurlétagère. / Leslivreset lesCDsontsurlétagère. ; ll y a uneBD/ un magazine
et desCDsurle lit.;
ll y a un postersurle mur.; ll y a un magazine parterre.
Ex.3:a.Entre!/Entrez!-Viens/Venezdansmamaison!;b.ÉcoutonsunCD!;c.Montons/Allons/Vien
Venezdansma chambre!

Afefier p?.To-72
Ex.t; a-z;b-r;c-3.
Ex.z : t. Bonjour,je voudraisun gâteaus'ilvousplaît.; z.Allô,c'estMartin,je voudraisparlerà Léo,s'ilvousplaît.
Ex.3 : a.ordre; b.demandepolie; c.demandepolie; d. ordre; e.demandepolie; f. ordre.
Ex.4 : a-4;b-z;c-5; d-3; e-6;f-r.
Ex.5 : a. Léova écrireune carte postaleà sesparents.; b. Nousn'allonspaspartir.; c.Jevaistéléphoner.; d.Vous
allezacheter. ; e.Tune vaspasprendrele bus.;f. Violetteet Ninovont habiter.;g. Elleva allerà la fête.
Ex.6 : a.je vaisfaire; b.nousallonsorganiser; c.vontacheter desbonbons ; d.va appeler
; e.vousallezregarder;

li:;l ii:rt*tr,,", à.taferme.;lts


vontregarder
tesanimaux.;rtsvontfairedespromenades.;
rtsvontvisiterun
dredes
Photos
L"# LiJ;;":il:.,:"n
Ex.8 : a.Jenevaispaschercher lesboissons pourl'anniversaire deiérôme.; b.Nousn'allons pasvisiterle Louwe.;
c.Rémiet Élodle nevontpasmangeren classe. ;d. Fannyet toi,vousn'allez pasinviterlrène.;e. Ellesnevontpas
écouterle CDde PatrickBruel.; f. Tu ne vaspasapporterlesbougiespourle gâteau.
E x . 9 : a . i e n e v a i s p a s a l l e r a u c o l l è g e a u j o u r d ' h u i . ; b . L e t r a i n v a a r r i v e r à C a e n à 7v ha .p; a
c .r R
t i réemni
vacances à Venise.; d. Laurentet Fabienvont fairedu tennisvendredi.; e. Odileva invitertoutes sescopines
poursonanniversaire.;f. llsvontacheterun supercadeaupourTania.
Ex;r,lô'r:
B
A A
T
N L

N E L
I N I T A T o N
V E N B
r
E c B o 5 S o N S
A
R U
D
S C
G A T E A tl

A E
R U S
E

Ex.rt : anniversaire,
fête,invitations,
gâteau,cadeau,
bougies,
ballons,
boissons.
Le Hag' pp.73-7s
Ex.t:f;b;d;a;c;e.

j: i ia;,Fa
,r',:,Ex; û.i.,1ôn
vaii;
dan
'
ïï:'**"r4'0urrn1iry{*
{\iï${1; ;;;î;
Ex,Z i a,Qu'estce qui:ilfâitùomm{ipo{ 1.;,bNon,i[ n'apasdeux sæg.ii,'i1.â.unè,sæçs,',,., 9r9e',q,ùe.,1â,;màré.est
proTdemaths?;d.llfaitde,lâ,;gu,ita;ie',;e,,Estlceq.u'!faunchien?;f,Est,.cequç asæù.iètt.1chân,teugç,i.Non;êlld'
n'estpaschanteuse, elleestmannequin.
Ex.8 : Exemple : Est-te quetu vasvenirà tafête; a. Est-ce quevousvoulezvenir
quetu connaisla MJ ? ; b.Est-ce
nouschezHéloïse ? ; c. Est-ce quetu asdesfrèreset sceurs? ; d. Est-ce
quevousaimezla musique?
lvec
E x . 9: a - 3 ;b - 5; c - 4 ; d - 6 e; - 2 ; f - r .
Ei. ro : a. Est-ce que tu aimesdanier? ; b.Qu'est-ce quetu faissamedi? ; c.Qu'est-ce quetu vasapporter(à la
allezauconcert
'-1^1tl^t^"-Li"^ï" ?; e'Est-ce
qu'ilssontfrançais
?
lTl"]-t
Ex.1l : reponses
llbres.
â,r/e
,,',Ex.,,it,,:,'
f. leouatorze
iuillet.
Ex.r3 : vd;z-c;3-f;4-e; 5-b.

a-tl-r-

iil ='^on,oncle,boisson,
pardon,bonjour,concert,
venons,bonbon,nombre,sont,salon.

f*.,,,.nu..t.,.op"ins,onmangeafu.rntin..;b.Tuprqrdsletrainoul'avion?;c.Dansmaàmille,onesttrès
nombreux. J'aivingi on.i., et tanleset cinquante.orilnt t
EX.3: reponses lrDres.

Fnirle pointp.n
E x . t : 1 .a t t i l ; z . A l l o , b o n j o u r c ' e s t O l i v i e r . ; 3 . J e v o u d r a i s p a r l e r à B r u n o s ' i l v o u s p l a î t . ; 4 . O u i , j e t e l e p a s s e .
Ex.z : Jeviens,tu viens,il / elle/ on vient,nousvenons, vousvenez,ils / ellesviennent; je vaisvenir,tu vasvenir,
il / elle/ onvaveniçnousallonsvenir, vousallezvenir,ils/ ellesvontvenir.
Ex.3 : réponselibre.
io
ffimtr*fof

est-ce utun olio ?


Le portfolio,c'estun documentqui te permetd'avoirune vue d'ensemble sur tes compétences en français;
il t'aideà évaluertes connaissances et tes progrès.
AvecI'aidede ton professeul fais régulièrement le pointsurtes connaissances
et tes compétences.Parla suite,
gardeton portfolioavectoi, il seratrèsutile pourt'aiderà savoircequetu escapablede faireet cequ'ilte reste
à apprendre ainsique pourmontrerà d'autresprofesseurs cequetu asappris.

M o nn o m :
Mon prénom:.
Ma / Meslangue(s)
maternelle(s)
:.

les langueset moi


Ma vie quotidienne
. D a n sm af a m i l l ej e, p a r l ee n : . . .
. Enclasse,
je parle/ jëcris/ je lisen :...
. Jeconnais
aussid'autres
langues
:...
. J'apprends
aussid'autres
langues
:..

Mescontactsavecla cultured'autrespays
. Jeconnaiset je mangedesplatsd'autrespaysl...
. Jeconnais
despersonnes
célèbres payst....
d'autres

. Jé c o u t el a r a d i oj e, r e g a r dleat é l ée n : . . . . . . . . . .
. Jelisdesrevues,
desbandes
dessinées,
despagesweben :.........

Mescontactsavecdespersonnesd'autrespays
. J'aivoyagé/ habitédansdespaysoù on parle:
. J'aidesamis,de la familledansd'autres
pays:...
llllescompétencesen français
. A. Quand on parle en francais distinctement, je comprends :
Unitéo trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. lesformulesde salutation EBtrtr tr
. desmotsqu'onépelle trDtrD tr
. desconsignesde classe trtrtrD tr
. desmotsdésignantdesobjetsde la classe trDtrD tr
Unitét trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. desinformations sur I'identitéd'unepersonne
(nom,prénom,profession) flftD tr D
. lesnombres de r à ro trafl a tr
. quelquesprofessions de stars DtrU D tr
. s'ils'agitd'unequestionou d'uneaffirmation ntrtr fl tr
Unitéz très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. desquestions surlesgoûts
et desinformations D trtr8 tr
. lesmatièresscolaires tr DDf D
. lesjoursde la semaine D DCtr D
. desquestionset desinformations sur I'emploidu temps tr DDtr D

Unité3 très bien bien assezbien un peu pasdu tout


. desinformations physique
sur la description tl DDtr tr
. desinformations
sur l'âge tr ntrtr e
. desphrases
négatives tr trtrD tr
. lesnombresjusqu'àzo tr Dtr[ tr
Unité4 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. desinformations sur lesliensde parenté tr trtrD tr
. l'expression
de I'appartenance fl trtrD tr
Unité5 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. desinformations
sur lesloisirs trDtrfI tr
. desinformations
sur lesdestinations
de vacances ODDtr tr
. desinformations
sur lesmoyensde transport trDCtr D

Unité6 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout


. desindicationssur I'heurecouranteet I'heureofficielle tr DDtr D
. lesnombres jusqu'à69 D DDtr tr
. desinformationssurlesactivitésquotidiennes D 0flB D

Unité7 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout


. la descriotion
d'unemaison trtr trtr tr
. la description
d'unechambre Dtr trtr tr
. desindicationsde localisation
dansl'espace Dtr trD tr
. desinvitations,
desconseils,
desordres trtr tru tr
Unité8 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. uneconversationtéléphonique simple trB trtr tr
. unedemandepolie ED BD tr
. une invitation trE trtr D
. desinformationssurunefête trtr na D
. desinformationssurdesfaitsà venir trD Dtr D
. unedate trD Dtr tr
. B. re peux padel en flançais pour:
Unitéo très bien bien assezbien un Deu pasdu tout
. salueret prendrecongéde manièresdifférentes
selonlespersonnes avecquije parle a D c n tr
. remercier D U a tr tr
. m'excuser tr tr tr tl D
. direqueje ne comprends pas tr tr D e tr
. nommerdesobjetsde la classe D f, B tr D
. demanderle nom d'unobjet tr tr tr D tr
. épelerdesmots tr tr D D tr
Unitét très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. me présenteret présenter
quelqu'un D tr trtr tr
. demander à quelqu'unde seprésenter D o trtr tr
. demander I'identité
de quelqu'un tr tr tre tr
. compterjusqu? ro tr tr tra tr
Unitéz très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. parlerde mesgoûts D tr D trtr
. parlerde l'écoleet présenter
mon emploidu temps D tr tr Dtr
o posêrdesquestionssimples tr tr D Dtr
Unité3 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. me décrireet décrirequelqu'un tr tr DC tr
o posêrdesquestionssurla descriptionphysique tr D Dtr D
. diremon âgeet demanderl'âgede quelqu'un c a trD tr
. compterjusqu'àzo tr tr Dtr tr
. nierune information tr tr ctr tr
. répondrenégativement à desquestions D tr trtr tr
Unité4 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. présenter
ma famille f tr trD tr
. demander desinformations surla famillede quelqu'un tr tr OD D
. exprimerunequantiténulle tr o DA tr
. direcequi est à moi ou à uneautrepersonne D tr trtr D

Unité5 très bien bien assezbien un peu pasdutout


. direoù je vaisen vacances
et comment Dtr tr trtr
. demanderdesrenseignements surunedestination
et un moyende transport tr tr f, a tr
. décriremesloisirsen vacances tr a tr tr a
. échanger desinformations
surlesloisirset lesvacances a a tr D B

Unité6 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout


. parlerde mesactivitésquotidiennes D tr trtr a
. poserdesquestionssur lesactivitésquotidiennes tr tr DD tr
. demander et donnerI'heure tr D DA tr
. compterjusqu'à69 D tr trtr tr
Unité7 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. décrirema maison D tr trtr a
. décrirema chambre tr tr trD tr
. situerdesobjetsdansI'espace a tr DO tr
. exprimerun ordre,uneinvitation,un conseil D D Dtr D
Unité8 trèsbien bien assezbien unpeu pasdutout
. téléphoneret répondreau téléphone ND tr Dtr
. demander poliment trtr D DA
. parlerde l'avenirproche Dtr t atr
. organiserunefête trtr tr trD
. inviterquelqu'unà unefête trtr D trtr
. donnerunedate trc tr trtr

. c. En françaisr je peux lire et comPrendre 3


Unitéo trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. desmotsdésignantdesobjetsde la classe tr a tr tr D
. lesconsignes
de mon livre tr D D tr D

Unitét trèsbien bien assezbien unpeu pasdu tout


. uneficheprésentantI'identitéde quelqu'un D D tr D tr
. destextessimplesprésentant desstars tr tr tr D tr
. uneBDtrèssimple D B D tr tr

Unité z très bien bien assezbien un peu pasdutout


. un sondagesurlesgoûts B tr trE tr
. un reportagesimplesurle collège n tr tra n
. un emploidu tempsde la semaine à lécole D a ND tr
. desdevinettessurlessymboles de France
la tr D trtr E

Unité 3 très bien bien assezbien un peu pasdu tout


. unedescription
physiquesimple a tr tr[ D
. uneaffichecontrele racisme tr tr trtr tr
. un slogan D tr trD E

Unité4 très bien bien assezbien un peu pasdutout


. un arbregénéalogique tr tr trtr tl
. un texte simpleprésentantunefamille
ou un personnage historique D D atl tr
Unité 5 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. uneafficheavecdesinformations
touristiques tr n ûa n
. unecartepostale tr tr trD tr
Unité 6 très bien bien assezbien un Peu pasdu tout
. l'heure tr n t tr B
. uneinterviewsur lesactivitésquotidiennes tr tr D D D
. uneaffiched'informationavecdeshoraires a tr tr a tr
. un textesimplecontenantdesinformations touristiques fl tr tr tr tr
Unité7 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. le pland'unemaison tr tr D n tr
. la descriptiond'unechambre tr D D tr n
. un test et sesrésultats D tr B tr tr
Unité8 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. un cartond'invitation tr fl Dtr D
. un calendrier tr D tra n
. D. En français, je peux écrire :
Unitéo très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. desmotsqu'onépellelentement tr tr ntr D

Unitér très bien bien assezbien un peu pasdu tout


. desphrasessimplespourme présenter
ou présenter
quelqu'un trctr D tr
. unefichepourme présenter trtrD tr D
. unefichepourprésenter
unestar DtrA tr D
. quelquesnomsde professions Dtrtr tr tr
Unitéz très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. desphrases
simplespourexprimermesgoûts tr D trtr D
. mon emploidu tempsde la semaineà l'école D a Dtr U

Unité3 très bien bien assezbien un peu pasdu tout


. unedescription
physiquesimple tr tr Dtr o
. un slogan D tr Dtr tr
. desphrasesnégatives
simples tr tr atr a
Unité4 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. un petittexte présentant
unefamille tr D Dtr D
. desphrases simplespourexprimerla possession D tr DB D

Unité5 très bien bien assezbien un Deu pasdu tout


. desphrasessimplespourparlerdesloisirs
et desvacances tr D tr tr D
. unecartepostale D e a tr a
Unité6 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. I'heurecouranteet officielle tr U trB tr
. un textesimplepourprésenter desactivités
quotidiennes D B trtr c
Unité7 très bien assezbien un peu pasdu tout
. desphrases simplespourdécrirema chambre
ou ma maison tr D Dtr tr
. desphrases simplespourexprimerun ordre,
un conseil,
une invitation tr tr trtr tr
Unité 8 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. uneinvitation tr D trtr D
. la date D tr trtr D

o E.5u1la culture française,je connais :


Unitéo très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. quelquesformulesde politesse trD trD tr
. lesMJ (MJC) trfr ctr tr
Unitér très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. quelquesstarsfrançaises Dtr atr tr
. quelquesprénomsfrançais trD trtl a
. la BDTonyet Alberto trD trD tr
Unitéz trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. lesmatièreset lesrythmesscolaires
au collège ED trD o
. un collègesport-études Dtr DD tr
. quelques symbolesde la France ntr DD tr
. la BD Titeuf fltr DD tr
Unité3 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. un conflitsocial: le racisme DD trfl tr
.laBD Rémi fD Dtr tr
Unité4 trèsbien bien assezbien un peu pasdu tout
. quelques famillescélèbresfrancophones tr tr trtr D
. quelquespersonnages et événementshistoriques
français e n tr tr a
. la BD LesZappeurs tl D tr D tr
Unité5 trèsbien bien assezbien un peu pasdutout
. lesclasses
de découverte tr tr Etr D
. quelquesvillesde France D tr ea E
. le TCV D D trtr tr
Unité6 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. lesrythmesde la vie quotidienne
en France o tr ED tr
. un conflitsocial: la grève D tr trD D
. quelquesgrandssitestouristiquesfrancais E tr trtr D
. la BDBouleet Bill D tr trtr e
Unité7 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. différentstypesd'habitation u tr trD D
. la BD Nicoet Kinuko D t ND tr
Unité8 très bien bien assezbien un peu pasdu tout
. l'organisation
d'unefête d'anniversaire tl tr trtr D
. lesjoursfériéset lesprincipales
fêtesen France D D TB û
. quelques traditionsfrançaises e D trD tr

lmpriméen France parMame


Dépôtlégal: o8/zoo7- Collection
no3o - Editionor
15/5533/3
Êft

k
Le KÀnsquO e s ' a d r e s sàeu n p u b l i cd e j e u n e sa c i o l e s c e ndt*sb L r t a nl et u ra p p r c n l i s : ; ; q e
d u f i - a n Ç aCi se. t t em é t h o d e
c o m m u n i c a t ie
vet m o t i v a n t pe r û p r s âu n t r a v a ia! p p r ' ; : f r n;r,i-r. 1
l a l a n g u ea v e cd e n o m b r e uex x e r c i c egsr a m m a t i c a ul xe,x i c a uext i a n q a q i e rtsl i. e i : i i " r i p : ' : i - e
a u N o i r v e aD u E L FA i v e r s i o ni u n i o r "
Le GUfDE FÉDAGOGISUE clullinsqu?,t eEtun outiltrès c*mp!etpr:urk: professeLrr
l l 'û r 0 0 0 5 e :
r u f l êp r é s e n t a t i odné t a i l l édee l a n r é t h o c l e
r n e t o u t e sl E sa c t i v i t é ds u l i v r ed e i ' é l è v e( i n T o r m a t i ncnusl t u n q l l s s ,
u i - l €e x p l o i t a t i o d
transcription d se se n r e g i s t r e m e nci o s ,r r i q é ds e se x e r c i c epsr, o p c s i t i n nd:' a c t i v i ' L * l ;
complémentaires)
o d e sa c t i v i t e ps o u rl e sp r e m i e r sj o u r s d e c o u r s
c d e sf i e h e sp h o t o c o p i a b l e c lsi r e c t e m euntti l i s a b l eesn c l a s s e t c a r r l q d e s
{Révi si on s et A p prafo n di sse ntents, Tesfs)
r lescorrigésdu cahierd'exercices
c u r -pr o r t f o l i oq l o b api o u ra i d e ri ' é l è v eà s ' a u t c é v a l r - i e r

Le l(insqueO, c'estaussi:

r U n l r v r ed e l ' é l è v e
c U n c a n i edr ' e x e r o c e s
e U n C Dp o u rl ' é l è v e
* U n C Dp o u rI a c l a s s e

Plr"rsune offre "ados" cornplémentaire :


U n ec o i l e c t i odne l e c t u r e m t n s c è n el e sp e r s o n n a g e
s e t t a ne d su K i , , o * E * a e
La vidécdu MAG'qui peutêtre utiliseeavecLe, Kiogqtl*

15/5533/3
I S B N: 9 7 8 - 2 - 0 11-5 5 5 3 3 ' 5

illJlitltlil1ffiillill
ffiy^i:-\"tr:* www.hachettefte.fr