Vous êtes sur la page 1sur 4

Université A.

Mira / Bejaia Résistance Des Matériaux


Faculté de la Technologie/ Département de Génie Civil
2ème année licence/ Chargée du cours : GUENOUNOU. K

Chapitre V: Cisaillement
 Définitions, Cisaillement simple, Cisaillement pur
 Contrainte de cisaillement, Déformation élastique en cisaillement
 Condition de résistance au cisaillement

1
Université A. Mira / Bejaia Résistance Des Matériaux
Faculté de la Technologie/ Département de Génie Civil
2ème année licence/ Chargée du cours : GUENOUNOU. K

Chapitre V : Cisaillement

I. Définitions et hypothèses, Cisaillement simple, Cisaillement pur

Un corps est sollicité au cisaillement lorsqu’il est soumis à deux forces opposées, qui tendra à
le séparer en deux tronçons glissant, l’un par rapport à l’autre, suivant le plan d’une section.

Exemple :
1) Découpage d’une tôle :

Avant déformation (section non cisaillée) Après déformation


Figure1. Cisaillement d’une plaque

2) Assemblage pour des rivets

Figure2. Exemple assemblage

Des déformations angulaires ou des déformations de cisaillement pur sont provoquées par
des contraintes dues à l’effort tranchant seul, qui tend à cisailler une section. Des
déformations de cisaillement dans sa forme pur, sont difficiles à réaliser, en pratique. Ces
dernières, sont généralement accompagnées de déformations de flexion. Toutefois, les
exemples considérés comme étant en cisaillement pur sont nombreux (assemblages
métalliques, découpage tôle,..)

II. Contrainte tangentielle et déformation élastique en cisaillement


Soit une poutre horizontale, de masse négligeable, encastrée à une extrémité au quelle on
⃗ perpendiculaire à l’axe longitudinal.
applique un effort tranchant 𝑇

2
Université A. Mira / Bejaia Résistance Des Matériaux
Faculté de la Technologie/ Département de Génie Civil
2ème année licence/ Chargée du cours : GUENOUNOU. K

Figure3. Poutre cisaillée


- L’effort 𝑇⃗ est appliqué uniformément et s’execrce sur le plan d’encastrement
- La poutre (1) est encastrée dans le massif (2)
- ⃗⃗⃗ est la réaction
𝑇′
- ⃗ agit dans le plan de a sectio ABCD
𝑇

Figure 4. Déformation ou glissement


𝐴1 𝐴2
𝑡𝑔𝛼 = avec α : angle de glissement
𝐴 𝐴1

- Les déformations dans la figure 4 sont exagérées. En réalité, ces déformations sont
très petites
- La contrainte tengentielle τ est :
𝑇
𝜏=
𝐴
Avec :
T : effort tranchant de cisaillement
A : section cisaillée.
- Par analogie à la traction :
T effort tranchant, N effort normal
Τ contrainte tangentielle, σ contrainte normale
𝜏
𝑡𝑔 𝛼 = → 𝜏 = 𝑡𝑔 𝛼. 𝛾
𝛾
tg α =G : module de cisaillement ou de glissement
- pour les méteaux : G=0.4 E, avec E : module de Young
- pour l’acier G=8.1010 N/m2
- pour Laiton : G=4.2 1010 N/m2
- aluminium : G=2.5 1010 N/m2

3
Université A. Mira / Bejaia Résistance Des Matériaux
Faculté de la Technologie/ Département de Génie Civil
2ème année licence/ Chargée du cours : GUENOUNOU. K

𝜏 = 𝛾 𝐺 loi de Hook pour le cisaillement


γ : angle (rd)
𝜏=𝛾𝐺 𝑇
{ 𝑇 →𝛾 = (déformation angulaire)
𝜏=𝐴 𝐴.𝐺

III. Condition de résistance au cisaillement


Pour qu’une poutre ou pièce sollicitée au cisaillement résiste, en toute sécurité, il faut
respecter :
Condition de résistance :
𝑇
𝜏𝑚𝑎𝑥 = ≤ [𝜏]
𝐴
Ceci revient à calculer la contrainte tangentielle 𝜏𝑚𝑎𝑥 et comparer cette valeur avec la
contrainte admissible :
𝜏𝑒
[𝜏] =
𝑠
𝜏𝑒 :contrainte de cisaillement élastique
S : coefficient de sécurité

Vous aimerez peut-être aussi