Vous êtes sur la page 1sur 12

CREATION D’IMAGES FIXE POUR

UN MONTAGE VIDEO : PHOTOSHOP

Il sera question dans ce cours de vous donner les bases pour l’utilisation de ce puissant
logiciel. Il est important de vous rappeler qu’en tant qu’informaticien vous êtes des experts
de la création et de la logique. Ces deux compétences seront indispensables pour une bonne
compréhension de Photoshop.

1. DEFINITION
Photoshop est un logiciel de création et traitement d’images fixes et/ou animées
Créé par Adobe.
PHOTO + WORKSHOP = Atelier Photo
La version actuelle est CC2018 (CC Creative Cloud)

2. ESPACE DE TRAVAIL
Pour activer l’espace de travail par défaut :
- Menu fenêtre / espace de travail / Les indispensables (par défaut)

Les différentes parties sont :


- Boite à outils (panneaux des outils)
- Barre d’options : Ce sont les options liées à l’outil sélectionné
- Palettes organisées en fenêtre (les panneaux)

1
3. CREATION D’UN NOUVEAU DOCUMENT
- Fichier / Nouveau ou CTRL+N
- Vous faites soit un choix de mesure ou de taille de document dans Paramètre
prédéfini soit vous entrez les dimensions de votre document, si elles ne figurent pas
dans la liste des paramètres prédéfinis.

Les créations Photoshop peuvent être affichées ou visibles :


- Sur Ecran (Web, Ecran de télévision) la résolution idéale serait de 72 dpi
- Sur affiches, presses, … où la résolution nécessaire serait de 300 dpi

La notion de résolution diffère de la notion de définition :


- La définition exprime un nombre ou une quantité de pixels
- La résolution exprime une densité de pixels (nombre de pixels sur une surface
donnée)

4. LES MENUS
Les menus permettent d’accéder à toutes les fonctions de Photoshop.

Certains menus ont des actions directes alors que d’autres ouvrent des sous-menus ou des
fenêtres de réglages.
Les 4 menus les plus utilisés sont : Edition, Image, Calque et Sélection.
Liste et fonctions des menus :

 Fichier : pour créer une nouvelle image, ouvrir, fermer, enregistrer, imprimer, quitter,
et contient également les Automatismes
 Edition : contient les commandes copier/coller, des commandes de transformation et
l’accès aux Préférences de Photoshop
 Image : tous les réglages et modifications pour les images
 Calque : gestion des calques
 Sélection : des fonctions à partir d’une sélection
 Filtre : des effets sur les images
 Analyse : des fonctions de mesure
 3D : fonctions en 3D (pour la version Extended uniquement)
 Affichage : le réglage de l’affichage du programme
 Fenêtre : pour afficher ou cacher les différents panneaux (Calques, caractères,
réglages…)
 Aide : de l’aide en ligne ou intégrée au logici

2
5. BOITES A OUTILS

Pour sélectionner un outil : il suffit de cliquer sur son icône.


Chaque outil a une fonction très précise. On peut également
accéder aux outils par des raccourcis clavier.
Lorsqu’un outil est sélectionné, la barre d’options en haut de
l’écran, change en fonction des options de l’outil choisi.
Le Panneau des outils comporte tout en haut une icône (double
flèche) qui permet de l’afficher soit sous la forme d’1 colonne soit
de rassembler les outils en 2 colonnes, on peut également basculer
entre ces 2 affichages en faisant un double-clic sur la barre du haut
du panneau.
On a également accès pour la plupart des outils à un menu
contextuel, en faisant un clic droit dans une image.
Les outils sont rangés en plusieurs groupes (dans l’ordre de haut
en bas) :

 Outils de sélection : Déplacement, rectangle de


sélection, Lasso, Sélection rapide
 Outils de recadrage et tranche : Recadrage et Tranche
 Outils de mesure : Pipette, Règle, Annotation, Comptage
 Outils de
retouche : Correcteurs, Tampons, Gomme, Goutte d’eau, D
ensité
 Outils de peinture : Pinceau, Forme d’historique, Dégradé
 Outils de dessin, de texte et de
tracé : Plume, Texte, Sélection de tracé, Formes personnalis
ées
 Outils de navigation : Rotation, Main, Zoom
 Le contrôle des couleurs
 Le mode Masque

En laissant le pointeur de la souris quelques secondes sur l’icône


d’un outil, son nom apparaît ainsi que son raccourci.
D’autres outils sont masqués : pour y accéder il suffit de maintenir
le curseur sur un outil comportant une toute petite flèche, pour
voir apparaître un sous-menu. On peut également changer d’outil
en faisant un Alt + clic sur l’icône de l’outil.

3
6. FONCTIONS DES OUTILS :
Chaque outil a une fonction précise, voici la liste détaillée de la fonction de chaque outil.

Les outils de sélection :

Déplacement V : permet de déplacer des sélections, des calques ou des repères

Les outils de sélection (Rectangle de


sélection, Ellipse de sélection, Rectangle de sélection 1 rangée, Rectangle de sélection 1 colonne) M :
permettent de tracer des rectangles et des ellipses, ainsi que de sélectionner une rangée ou une
colonne

Les outils de lasso (Lasso, Lasso polygonal, Lasso magnétique) L : permettent d’effectuer
des sélections de forme libre, polygonales (bords droits) ou magnétiques

Sélection rapide W : permet de « peindre » rapidement une sélection à l’aide d’une pointe de
forme arrondie réglable.
Baguette magique W : permet de sélectionner des zones de couleur identique.

Les outils de recadrage et de tranche :

Recadrage C : permet de recadrer des images

Tranche C : permet de créer des tranches.


Sélection de tranche C : permet de sélectionner une tranche.

Les outils de retouche :

Correcteur localisé J : permet de supprimer certaines imperfections et objets

Correcteur J : permet de corriger les imperfections d’une image par application d’un échantillon ou d’un
motif

Pièce J : permet de corriger les imperfections d’une portion d’image sélectionnée par application d’un
échantillon ou d’un motif

Œil rouge J : permet de supprimer le reflet rouge provoqué par un flash

4
Tampon de duplication S : permet de peindre en utilisant l’échantillon prélevé sur une image

Tampon de motif S : permet de peindre en utilisant une portion d’image comme motif

Gomme E : permet d’effacer des pixels et d’annuler les modifications effectuées sur l’image depuis le
dernier enregistrement

Gomme d’arrière-plan E : permet de rendre une zone transparente par glissement de la souris

Gomme magique E : permet d’effacer les zones de couleurs en aplat et de les rendre transparentes
d’un seul clic

Goutte d’eau : permet de rendre flous les contours nets d’une image

Netteté : permet d’accentuer la netteté des contours d’une image

Doigt : permet d’étaler des données sur une image

Densité – O : permet d’éclaircir certaines zones de l’image

Densité + O : permet d’obscurcir certaines zones de l’image

Eponge O : permet de modifier la saturation des couleurs d’une zone de l’image.

Les outils de peinture/création :

Pinceau B : permet d’appliquer une couleur par touches successives

Crayon B : permet de dessiner des tracés aux bords nets

Remplacement de couleur B : permet de remplacer une couleur sélectionnée par une autre couleur

Pinceau mélangeur B : simule des techniques de peinture réalistes, telles que la fusion des couleurs et
les différences d’humidité de peinture

Forme d’historique Y : permet de peindre une copie de l’état ou de l’instantané sélectionné dans la
fenêtre de l’image

Forme d’historique artistique Y : permet d’appliquer des touches de peinture reproduisant différents
styles de peinture, à partir d’un état ou d’un instantané sélectionné

5
Dégradé G : permet de créer des dégradés ou des transitions linéaires, circulaires, inclinées, réfléchies
et en forme de losange entre les couleurs

Pot de peinture G : permet d’appliquer la couleur de premier plan à des zones de même couleur.

Les outils de dessin et de texte :

Sélection de tracé et Sélection directe A : permettent de sélectionner des formes ou des segments
et d’afficher leurs points d’ancrage, lignes directrices et points directeurs

Texte (horizontal et vertical) T : permettent de saisir du texte dans une image

Masque de texte (horizontal et vertical) T : permettent de créer une sélection épousant la forme du
texte

Les outils de plume P : permettent de réaliser des tracés aux contours lisses

Les outils de forme et trait U : permettent de dessiner des formes et de tracer des lignes
dans un calque simple comme dans un calque de forme

Forme personnalisée U : permet d’appliquer des formes personnalisées à partir d’une liste.

Les outils d’annotation, de mesure et de navigation :

Pipette I : permet de prélever les couleurs d’une image

Echantillonnage de couleur I : affiche les valeurs de couleur pour quatre zones maximum

Règle I : permet de mesurer les distances, les positions et les angles

Annotation I : crée des annotations qui peuvent être jointes à une image

Comptage I : compte les objets d’une image (Photoshop Extended uniquement)

Main H : permet de déplacer une image à l’intérieur de la fenêtre

Rotation de l’affichage R : fait pivoter la zone de travail de manière non destructive

Zoom Z : permet d’agrandir et de réduire l’affichage d’une image.

6
7. LES CALQUES
Les calques sont une notion fondamentale dans Photoshop. En effet grâce aux
calques vous construisez votre image en la composant de différentes parties de sorte
que s’il y a des modifications vous n’êtes pas obligé de recommencer. Pour illustrer
ça, voici une image toute simple constituée de plusieurs disques de différentes
couleurs (chaque disque a été créé avec l'outil sélection ellipse et le pot de
peinture) :

Chaque disque a été créé dans un calque différent, comme on peut le voir dans le
panneau Calques.
Tous les calques sont empilés les uns sur les autres à la manière d'un mille-feuille, et au final
en vue de dessus on ne voit que le résultat de cette superposition. Pour bien comprendre,
j'ai créé une petite vue en 3D de ce même document :

L'immense intérêt des calques c'est de pouvoir à tout moment modifier l'image sans devoir
tout recommencer.
Imaginons par exemple que l’on souhaite déplacer le disque jaune. Sans calque on serait
obligé de tout recommencer : outil sélection, pot de peinture... Mais comme les disques sont
7
dans des calques séparés, il suffit de déplacer le calque qui contient le disque jaune avec
l'outil déplacement!
Pareil si l’on veut supprimer le disque rouge, il n'y a qu'à masquer ou supprimer le calque qui
le contient.

Pour créer un calque, il y a deux solutions :

1. Aller dans le menu Calque > Nouveau > Calque Ctrl+Maj+N


Une fenêtre s'affiche alors, elle permet de choisir le nom du nouveau calque
2. Cliquer sur le petit icône Créer un calque en bas du panneau Calque :

Le panneau calque permet aussi de changer l'ordre des calques, et surtout


de sélectionner le calque sur lequel vous souhaitez travailler.

Photoshop propose différents types de calques, nous allons nous intéresser aux 4 suivants :

 Le calque "standard", il sert à afficher un élément graphique quelconque


 Le calque de texte, c'est un calque contenant du texte modifiable à souhait. Il est
créé lorsqu'on utilise l'outil texte
 Le calque de réglage, il sert à effectuer différents réglages de retouche sur un calque
standard. Pour créer un calque de réglage il faut passer par le panneau Réglages et
cliquer sur un des boutons qu'il contient.
 Le calque de remplissage, comme son nom l'indique, il sert à remplir une forme ou
une zone
NB : OPTION DE FUSION

Chaque calque Photoshop dispose de ses propres options de fusion (que l'on appelle aussi
le style de calque).

Il s'agit d'une série de différents effets qui ne s'appliquent qu'au calque et pas à toute
l'image. On peut à tout moment les désactiver ou en modifier les réglages.

Grâce aux styles de calque, on peut ainsi créer une ombre portée ou même créer un dégradé
ou un effet de relief (biseautage).

Pour l'exemple, on va utiliser les options de fusion pour créer un contour sur un texte.
Sélectionnez l'outil Texte et écrivez quelque chose :

8
Maintenant, faites un double-clic sur votre calque texte dans le panneau Calques pour
ouvrir la fenêtre Style de calque. Cochez la case contour pour appliquer la taille du contour
désiré ainsi que la couleur de contour:

9
8. CREATION DE DEGRADE
- Choisir la couleur de premier plan et la couleur d’arrière-plan
(Outil pipette pour des couleurs existantes dans une photo ou
Boite dialogue sélection de couleur)
- Sélectionner l’outil dégradé
- Choisissez le type de dégradé

- Vérifiez que les couleurs de premier plan et d’arrière-plan


Apparaissent dans la barre d’options
- Choisir un point de départ puis cliquez et glissez la souris pour représenter un trait.
Le dégradé sera fonction du point de départ, de la longueur et de l'orientation du
trait

9. CREATION DE REPERES
Un repère est une ligne horizontale ou verticale qui sert au positionnement
Des objets graphiques.
Il est recommandé d’appliquer la « règle des tiers » en subdivisant l’espace
De travail en 3 parties horizontalement et verticalement au moyen des repères

Pour créer un repère :


- Afficher la règle (Menu Affichage / Règle)
- Cliquer et Glisser avec la souris de la règle verticale et/ou horizontale vers
Le document

NB : Pour supprimer un repère, cliquez au moyen de l’outil Déplacement sur


Le repère et glisser vers la règle horizontale ou verticale

10. CREATION DE TEXTES


Pour créer un texte
- Choisir l’outil texte
- Modifier les options du texte dans la barre d’option
- Tapez le texte et validez avec le « v » de la barre d’option

Pour modifier un texte :


- Double-cliquer sur « T » du calque de texte correspondant
- Ou bien avec l’outil texte, cliquer à l’intérieur du texte

Pour supprimer un texte :


- Supprimer le calque correspondant en le glissant sur la corbeille

Pour déplacer un texte :


- En sélection automatique (dans la barre d’option), cliquez sur l’objet à déplacer, il est
Automatiquement sélectionné puis déplacer.

10
11. TRAVAIL AVEC LES IMAGES DANS PHOTOSHOP
Pour insérer une image dans un document
- Ouvrir l’image
- Placer les deux fenêtres de document côte à côte
- Glisser avec l’outil déplacement d'une des images vers l’autre

Pour redimensionner l’image


- Sélectionner le calque de l’image
- Appuyer CTR + T
- Redimensionner au moyen des poignets positionnés aux quatre sommets
Maintenir SHIFT en redimensionnant pour conserver les proportions
- Ou redimensionner dans la barre d’option en glissant la souris sur
Les paramètres L et H après activé le bouton « conserver les proportions »

12. TRAVAIL AVEC MODES DE FUSION DANS PHOTOSHOP


Pour réaliser un mélange entre une image et l’arrière on peut utiliser les modes de fusion
Pour modifier le mode de fusion d’un calque, on sélectionne
Le calque puis on clique sur la liste déroulante « Normal » pour choisir un mode.

13. TRAVAIL AVEC LES MASQUES


Pour insérer un masque, sélectionner le calque, cliquer sur le
Bouton « ajouter un masque de fusion » au bas de la palette des
Calques.
Pour créer de la transparence à partir du masque, ajouter un dégradé en blanc et noir à
celui-ci.

11
14. TRAVAIL AVEC LES FORMES
Dans Adobe Photoshop, vous pouvez facilement ajouter des formes à une image : vous
pouvez les dessiner à l'aide d'une série d'outils de forme ou faire votre choix parmi un
large éventail de formes prédéfinies.

Pour dessiner une forme :


- Cliquer sur l’outil recherché (rectangle, ellipse, trait polygone …)
- Cliquer sur le bouton « calque de forme »
- Dessiner la forme en faisant glisser la souris (maintient SHIFT
enfoncer pour contraindre la forme)

12