Vous êtes sur la page 1sur 21

NOTE DE CALCUL DU

RESERVOIR 500 m3

Etablie par :
--- SOMMAIRE ---
NOTE DE CALCUL DU RESERVOIR 500m3...............................................................................3
1.1-Introduction  :..........................................................................................................................................3
1.2-ELEMENTS DE BASE :.....................................................................................................................3
1.3-PRESENTATION DES RESERVOIRS :...........................................................................................3
2-PREDIMENSIONNEMENT :............................................................................................................4
2.1-Les poids des constituants du réservoir :.............................................................................................4
2.1.1-Poids du lanterneau :....................................................................................................................4
2.1.2-Poids de la coupole :.....................................................................................................................4
2.1.3- Poids de ceinture :.......................................................................................................................5
2.1.4-Poids du voile vertical :................................................................................................................5
2.1.5-Poids de l'eau :..............................................................................................................................5
2.1.6-Poids du réservoir vide :...............................................................................................................5
2.1.7-Poids du réservoir plein :..............................................................................................................5
3-ETUDE ET FERRAILLAGE DU LANTERNEAU :.....................................................................6
3.1-CALCUL DE LA DALLE CIRCUlAIRE :.........................................................................................6
3.1.1-Ferraillage de la dalle à l’état limite de service (ELS) :...............................................................6
3.1.1.1-Armatures radiales inférieures :.............................................................................................6
3.1.1.2-Armatures radiales supérieures  :..........................................................................................6
3.1.1.3-Armatures tangentielles  :......................................................................................................7
3.1.1.3-Armatures transversales  :.....................................................................................................7
3.2-CALCUL DU VOILE LANTERNEAU :...........................................................................................7
3.2.1-Calcul des Armatures :.................................................................................................................7
3.2.1.1-Armatures Longitudinales  :..................................................................................................7
3.2.1.2-Armatures Transversales :.....................................................................................................7
4-ETUDE ET FERRAILLAGE DE LA COUPOLE :......................................................................8
4.1-calcul de la coupole :...........................................................................................................................8
4.2- Ferraillage de la coupole :..................................................................................................................9
4.2.1-Ferraillage Suivant les méridiens N   :.......................................................................................9
4.2.2-Ferraillage Suivant les parallèles N   :.......................................................................................9
5-ETUDE DE LA CEINTURE :.........................................................................................................10
5.1-calcul de l’effort de compression :....................................................................................................10
5.2-Ferraillage de la ceinture :.................................................................................................................10
5.2.1-Armatures longitudinales :.........................................................................................................10
5.2.2-Armatures transversales:............................................................................................................10
6-ETUDE HYDRODYNAMIQUE :...................................................................................................11
6.1-Action d’impulsion :..........................................................................................................................11
6.2-Action d’oscillation :.........................................................................................................................11
7-CALUL ET FERRAILLAGE DE LA PAROI :.............................................................................12
7.1.-Introduction :....................................................................................................................................12
7.2-CALCUL DES EFFORTS ET MOMENTS :...................................................................................12
7.3-FERRAILLAGE DE LA PAROI :....................................................................................................14
7.3.1-Ferraillage horizontal du réservoir :...........................................................................................14
7.3.2-Ferraillage vertical de la paroi :..................................................................................................14
7.3.3-Ferraillage au séisme :................................................................................................................15
8-CALCUL DE RADIER:.....................................................................................................................16
8.2-sollicitations et dimensionnement du radier :....................................................................................16
8.3-Vérification des contraintes transmises au sol et da la stabilité de l’ouvrage :.................................17
8.4- ferraillage du Radier :.......................................................................................................................17
8.4.1-Calcul du Ferraillage en Situation durable et transitoire :..............................................................20
8.4.2-Calcul du Ferraillage en Situation accidentelle :............................................................................20
2
NOTE DE CALCUL DU RESERVOIR 500m3
1.1-Introduction  :
Le réservoir à étudier est un réservoir circulaire de capacité 500m3, destiné à l’alimentation en eau
potable

1.2-ELEMENTS DE BASE   :
Matériaux :
Béton :
Réservoirs ………………………………………………classe 35 fc28 = 30MPA
Stations de pompages ………………………………… classe 30 fc28 = 25MPA
Sections massives………………………………………classe 20 fc28 = 15MPA
Acier :
Barres à haute adhérence et à haute résistance fe = 400MPA
Enrobage :
Général ………………………………………………………………..3 cm

Charge :
Permanentes
béton (poids volumique)……………………………………………2.5t/m3
enduits et étanchéité :……………………………………………….0.05t/m2
isolation thermique ………………………………………………….0.02t/m2
eau (poids volumique)……………………………………………….1t/m3
Charge d’exploitation
couverture………………………………………………………………0.1t/m2

Séismes (Règles Parasismiques Algériennes RPA99 Version 2003)


Structure de grande importance (groupe d’usage IB)
Zone sismique groupe IIb donc le coefficient d’accélération de zône A=0 .25
1.3-PRESENTATION DU RESERVOIR

Diamètre intérieur : 12.50 m


Diamètre extérieur : 12.90 m
Hauteur utile de l’eau : 4.10 m
Hauteur d’eau max. (trop plein) : 4.60 m
Contrainte admissible du sol : s= 1.0 bars

2-PREDIMENSIONNEMENT   :
Les dimensions préalables du réservoir sont les suivantes:
- Diamètre intérieur de la cuve d=12.50 m
- Hauteur d'eau utile h= 4.10m
- Flèche de la coupole f=1.30 m
- Epaisseur de la coupole e 1 =0.08 m
- Epaisseur de la paroi e = 0.20 m
- Epaisseur du radier e = 0.25 m

3
2.1-Les poids des constituants du réservoir   :
2.1.1-Poids du lanterneau   :

-Poids de la dalle circulaire


.d 2 .
P1  e. b d=100cm, e=10cm et  b =2,5 t/m 3 P 1 =0.20t
4

.d 2 .
- Poids de l'étanchéité P2   ete  é t e =0,05 t/m 2 P 2 =0.04 t
4

P4 .d max . s
2
- Poids de la surcharge  s =0,15 t/m 2 P 4 =0,12 t
4
 2
- Poids du voile circulaire P5  (d 2  d 12 )h b d 2 =1.20cm d 1 =1.00 cm P 5 =0.70t
4
- Poids du vide 4 vides de 0.5*0.4 et e=10 cm P 3 =0.20 t

Poids total de lanterneau P L = P 1 + P 2 - P 3 + P 4 + P 5 P Lanterneau = 1 t

2.1.2-Poids de la coupole   :
- Poids de la coupole sans ouverture Po=So.e.  b
où S 0 =2rf avec r = 16.25 m, f=1.30m et e = 08 cm
S 0 =117.42m 2 donc Po=117.42 x .08 x 2.5 = 26.55 t
- Poids de l'ouverture P=S.e.  b P=(0.60x0.60x 3.14/4)x0.08x2.5 = 0.06 t
- Poids de l'étanchéité
Sét=So-S=117.42-0.28 =117.14 m 2 avec  é t e =0,05 t/m 2 Pét = 5.86 t
- Isolation thermique  :  t =0.02 t/m 3 Pt= 2.35t
- Poids de la surcharge Psc=17.58t
Poids total de la coupole P c o u p o l e = 26.55-.06+5.86+2.35+17.58 = 54 t

2.1.3- Poids de ceinture   :


 2
Pce  (d 2  d 12 ) h b d 2 =13.20 m d 1 =12.50 m h=0.25 m P c e =20 t
4
Poids de l'étanchéité P é t =2..r.h. é t Pét=0.75 t
Poids total de la ceinture P c e i n t u r e = P c e +P é t =21 t

2.1.4-Poids du voile vertical   :

- Poids du voile de cuve  :


 2
Pvv  (d 2  d 12 )h b d 2 =12.90 m d 1 =12.50 m h=4.45 m P c e =99 t
4
- Poids de l'étanchéité  :P t =4.3 t
- poids de l’Acrotère  et étanchéité  :7.31
4
- Poids total du voile  :P=111 t
2.1.5- Poids de la dalle de fondation :
R = 6.45 m ep = 0.25m P dalle = 80 t

2.1.6-Poids de l'eau   :
.d 2 .
Volume d'eau Veau  h eau V e a u =508 m 3
4
- Poids de l’eau dans la cuve  : P c =508 t
- Poids de l’eau dans le puisard  :P p =3t
Poids total  :P= P c + P p =511 t

2.1.6-Poids du réservoir vide  :


P=1+54+20+21+111+80= 287 t
2.1.7-Poids du réservoir plein  :
P=511+287= 798 t

2.1.8 Vérification de la portance du sol  :


Surface d’assise : 3.14*12.9*12.9/4 =130.70m2

=794000 / 1307000 = 0.61 bars <1 bar =  s o l OK


Donc les dimensions qui sont prises au départ sont bonnes

3-ETUDE ET FERRAILLAGE DU LANTERNEAU   :


3.1-CALCUL DE LA DALLE CIRCUlAIRE   :
G= 0.45 t/ml
Q= 0.1 t/ml
Qelu=0.75 t/m2 Qels=0.55 t/m2
e=r/a , β =b/a

Moments radiaux : μ=0

0 ≤ r ≤ a … Mr=((Qa2)/16)(-(3+ μ)e2+(1+ 3μ) β2+2(1- μ)-4(1- μ) β2Ln β)


a ≤ r ≤ b …. Mr=((Qa2)/16)((3+ μ) β2 +2(1- μ )-4(1+ μ) β2Ln β -(3+ μ)e2 -2(1- μ) β2/e2+ 4(1+μ) β2Lne)

Moments tangentiels : μ=0

0 ≤ r ≤ a … Mθ=((Qa2)/16)((1+3 μ) (β2 - e2)+2(1- μ)-4(1+ μ) β2Ln β)


a ≤ r ≤ b …. Mθ=((Qa2)/16)(-(1+5 μ) β2 +2(1- μ )-4(1+ μ) β2Ln β -(1+3 μ)e2 +2(1- μ) β2/e2+ 4(1+μ)
β2Lne)

Tableau-01- Résultats des moments de la dalle circulaire par la méthode de R.BARRES


Calcul des dalles et des parois ELU ELS
tables Q=0.75t/m*2 Q=0.55t/m*2
5
de R BARRES

a a*2 b β β *2 r e e*2 Mr t*ml Mθ t*ml Mr t*ml Mθ t*ml

0.550 0.303 0.900 1.636 2.678 0.000 0.000 0.000 -0.008 -0.008 -0.006 -0.006

0.550 0.303 0.900 1.636 2.678 0.550 0.478 0.229 -0.018 -0.012 -0.013 -0.009

0.550 0.303 0.900 1.636 2.678 0.900 0.783 0.612 0.000 -0.142 0.000 -0.104

3.1.1-Ferraillage de la dalle à l’état limite de service (ELS)   :


3.1.1.1-Armatures radiales inférieures :

Mser=8*10-5 MNm , Mrb =193.13*10-3 MNm >Mser


α =0.527 , dr=7.7cm , Z=0.0634 , σs=201.63 MPA

A’s= 0 cm2 As= 0.06 cm2


3.1.1.2-Armatures radiales supérieures :

Mser=1.8*10-4 MNm , Mrb =193.13*10-3 MNm >Mser


α =0.527 , dr=7.7cm , Z=0.0634 , σs=201.63 MPA

A’s= 0 cm2 As= 0.14cm2

3.1.1.3-Armatures tangentielles :

Mser=8*10-5 MNm , Mrb =193.13*10-3 MNm >Mser


α =0.527, dr=7.7cm, Z=0.0634 , σs=201.63 MPA

A’s= 0 cm2 As= 0.06 cm2 (inférieures) As= 1.09cm2 (supérieures)

Ferraillage minimum : As=0.23b0drft28/fe=1.53 cm2

Le ferraillage minimum est plus satisfaisant, donc on retiendra As=1.53 cm2. On choisit des Φ8 pour avec
un espacement de 20 cm.
3.1.1.3-Armatures transversales :

La formule qui donne directement l’effort au niveau des appuis est comme suit :

Tr=-0.5Qu*a*e pour e=r/a , et a= r à l’appuis ,donc :

Tr=-0.5Qu*a = 1.59*10-2 MN< 9.62*10-2 MN vérifié

Les armatures transversales seront prises comme des armatures forfaitaires.

6
3.2-CALCUL DU VOILE LANTERNEAU   :

Il sera calculé comme poteau circulaire évidé, soumis à la charge de la dalle.

G= 1.7 t P(périmètre moyen)=3.14* Φ=3.61m


Q= 0.201 t

Nu=0.72 t
3.2.1-Calcul des Armatures  :
3.2.1.1-Armatures Longitudinales :

Lo=0.5m, Lf=0.8m, i=0.22, λ = 4.4, Φmoy= 2.15, β =1.003, Δ= 0.84, Br=0.25

As=-0.01 cm2 le béton résiste seul, le ferraillage minimum à adopter est : As=max (4 μ, 2B/1000)

Asmin=1.130 cm2 soit 3T8 esp =15cm pour chaque bande


3.2.1.2-Armatures Transversales :

Φ=Φl/3=8mm esp = 25cm

4-ETUDE ET FERRAILLAGE DE LA COUPOLE   :


4.1-calcul de la coupole   :
La coupole est une partie de la couverture du réservoir, la couverture est une calotte sphérique, en réalité
à cause de la présence du lanterneau une ouverture existe au sommet de la calotte.

Cos0 Cos Sin0


N Pc*R*  Pl*
Sin  Sin 
2 2

 Cos0 Cos  Sin0


N Pc*R* Cos  Pl*
Sin  Sin 
2 2
 
Avec :P C : Charge uniforme sur la surface de la coupole
P l : Poids du lanterneau /mètre linéaire
R: Rayon de la courbure de la coupole
o: Angle composé de l'axe de révolution jusqu'au bord supérieur de la coupole et
son bord supérieur.
Lanterneau :
G=1.7 t et Q=0.201 t r=0.5m
G Q
Pl  p=0,457 t/ml…………………..(ELS)
d 0

7
1.35G 1.5Q
Pl  p=0,624 t/ml…………………..(ELU)
d 0
La coupole : 
S e f f =117.42 m 2 G=50-17.58=33t et Q=17.7 t
GQ
Pl  p=0.432 t/m 2 …………………..(ELS)
Seff
1.35G1.5Q
Pl p=0.606 t/m 2 …………………..(ELU)
Seff

Tableau -02- Charges appliquées sur la coupole


ELU ELS
LANTERNEAU t/ml 0.62 0.45
COUPOLE t/m 2 0.606 0.432

Tableau -03- Récapitulatif des différents résultas des efforts de la coupole

L’angle(deg) L’angle(rad) N  ELU(t/ml) N  ELS(t/ml) N  ELU(t/ml) N  ELS(t/ml)

1.00 0.017 -117.58 -90.314 98.47 77.72


5.30 0.093 -13.43 -9.313 -5.60 -3.23
9.60 0.168 -10.81 -7.265 -8.04 -5.16
13.90 0.243 -10.27 -6.837 -8.28 -5.39
18.20 0.318 -10.14 -6.724 -8.02 -5.25
22.50 0.393 -10.16 -6.724 -7.50 -4.92
26.80 0.468 -10.26 -6.783 -6.80 -4.46
31.10 0.543 -10.42 -6.884 -5.95 -3.91
35.40 0.618 -10.63 -7.018 -4.95 -3.25
39.70 0.693 -10.88 -7.184 -3.82 -2.51
44.00 0.768 -11.18 -7.381 -2.56 -1.68

4.2- Ferraillage de la coupole   :

4.2.1-Ferraillage Suivant les méridiens N    :


Nous avons seulement des efforts de compression, le calcul se fait à ELU.

Nmax  =9.958 t/ml


8
Le flambement n’est pas pris en considération (théorie des coques) Δ=1
Δ=0.85/β=1 ………….β = 0.85
Nous considérons une section rectangulaire (0.15*100)

As>(βN U – Br f bu /0.9)/ (0.85fe /γs )= -0.013 < 0


Le béton résiste bien sans aciers, le ferraillage à adopter est :
pour une coupole surbaissée , assimilée à une dalle d’épaisseur e=0.08m b=1m

Amin=0.0008be =0.8 cm2 /ml nous prendrons 4T8 (2.01 cm2)

4.2.2-Ferraillage Suivant les parallèles N    :


nous avons seulement des efforts de compressions

Nmax  =2.80 t/ml


As>(βN U – Br f bu /0.9)/ (0.85fe /γs ) on opte pour une section minimale

Amin=0.0008be =0.8 cm2 /ml nous prendrons 4T8 (2.01 cm2)

5-ETUDE DE LA CEINTURE   :
5.1-calcul de l’effort de compression   :
Le poids propre de la ceinture est repris par le voile circulaire, donc on ne tient compte que de l’effort de
traction

Calcul de l’effort de traction


N  ser=-2.87*10-2 MN/ml

5.2-FERRAILLAGE DE LA CEINTURE :

5.2.1-Armatures longitudinales  :
Hser= N  ser*cos  =3.96*10-2 MN/ml
Le poids propre de la ceinture est repris par le voile circulaire , donc on ne tient compte que de l’effort de
traction
Poussée horizontale aux retombées :
H’ = p ( r4 – f4) / 4 x f x r
Où p est le poids surfacique soit (0.09 x2500) + 50 = 237.5 daN / m2, r est le rayon soit 6.55 m et
enfin f la flèche égale à 1.15 m
On trouve H’ = 2169 daN
La traction dans la ceinture est de 2169 x 6.55 = 14207 daN
Aciers pour la ceinture : 9.31 cm2 soit 7T14, on prendra 8T14 pour des raisons de symétrie.

5.2.2-Armatures transversales:
Cadres en T8 avec un espacement de 15 cm.

9
6-ETUDE HYDRODYNAMIQUE   :
La méthode utilisée est celle de HOUZNER qui se base sur certaines hypothèses qui sont les suivantes :

1-le liquide dans le réservoir est incompressible.


2-Reservoir rigidement liée au sol de fondation.
3-Pas de dissipation d’énergie due à la viscosité du fluide.

6.1-Action d’impulsion   :
Pi : pression hydrodynamique horizontale
Pi=amMi am= (accélération maximale du sol)
Mi=Me*(TH√3R/h)/( √3R/h)
-Moment de flexion due à Pi :
Mfi=Pi*hi ……..hi=(3/8)h
-Moment de renversement dû à Pi :
Mri=Pi*h*i…….. h*I=(h/8)*(((4√3R/h)/(TH√3R/h))-1)

6.2-Action d’oscillation   :
Po=pression horizontale d’oscillation dynamique.
Po=1.2Mo*g* Φo
Mo : masse d’oscillation
Φo : L’angle maximale d’oscillation =0.83Sa/g

Sa : Accélération donnée du spectre de réponse ELCERTO


Sa=Sv*Wo
Wo=pulsation fondamentale de vibration du liquide =(g/R)* √27/8*Th((√27/8)*h/R)
T= 2*π/Wo
ξ=0.5٪ pour le Premier Mode d’après NEWMARK ET ROSENBLUTH

-Moment de flexion due à Po :


Mfo=Po*ho……………….ho=h*(1-((ch(1.84*h/R)-1)/((1.84*h/R)*sh(1.84h/R))

-Moment de renversement :
Mro=Po*ho* ……………… ho* = h*(1-((ch(1.84*h/R)-2)/((1.84*h/R)*sh(1.84h/R))
Résultantes :

-Effort maximal: T=Po+Pi

-Moment de flexion max : Mfmax=Mfo+Mfi

-Moment de renversement max : Mrmax=Mro+Mri

Vérification à la stabilité :
K=Mreservoir/Mrenv >1.5

Tableau-04- Différents résultats de l’étude Hydrodynamique


ETUDE HYDRODYNAMIQUE    
Pression Hydrodynamique Horizontale Masse d'eau =500.8t      
Mi(masse) am Pi*10^-3 MN Hi H*i Mti flexion Mti renverse  
238.28 2.35 561.00 1.88 4.74 1.05 2.66  

10
Pression Horizontale d'oscillation          
Mo g Wo Sv tiré Sa T Phi o Po*10^-3 MN
177.56 9.81 1.65 0.70 1.16 3.80 0.10 204.74
Po*10^-3 MN Ho H*o Mfo flexion Mto renverse      
204.74 2.90 4.37 0.59 0.90      
 Hauteur de la vague (m) Dmax 0.527  
Résultantes              
Effort max T (MN) 0.766   K > 1.5 la stabilité du resérvoir est vérifiée .
Mt flex max Mfmax(MN/M) 1.645   Dmax=0.45 Hauteur de la vague maximale est admissible
Mt renv max Mrmax(MN/M) 3.552  
R ext M reserv vide M stab Mt renv max K      
6.30 2.71 17.09 3.55 4.81      

Géométrie de la cuve :

Le réservoir est de type cylindrique, au sol.


Rayon de la cuve : 6,25 m
Hauteur de la cuve : 4,6 m

Caractéristique du liquide :

Hauteur du liquide : 4,1 m


Densité du liquide : 1 t/m3
Amortissement du liquide : 0,5 %

Caractéristiques du séisme :

Accélération max du sol : 3 m/s2


Accélération Sa : 0,98 m/s2

Résultats du calcul :
Actions d'impulsion :
6,2
5
P
re
s
sio
n
sd'im
p
uls
io
n
,an
gle

-1
04 4
,5 4
,1,6

-1
0
,5
4 -1
0
,5
4
Force résultante d'impulsion sur la paroi : (Fi) : -565,9 kN
1
0
,5
4
Masse correspondant aux effets d'impulsion : (Mi) :
Point d'application de la force : (hi) :1,54 m
188,63 t

Moment de renversement dû à la pression sur le radier : (Mbi) : -1 934 kN*m


Point d'application modifié de la masse Mi : (hi1) : 4,96 m
11
Moment de renversement total : (Mti) : -2 804 kN*m

Actions d'oscillation :
6,25
3,81Vaguem
axim
ale,pressionsd'o-3
sc,8il1
ation,angle00,4
°5

4,14,6
2,1
2,1 -2,1
-2,1
Fréquence du mode fondamental du liquide : (f0) : 0,25 Hz
Hauteur de la vague maximum : (dmax) :0,45m La vague est inférieure à la revanche (=0.50M) : OK
Résultante des forces s'exerçant sur la paroi : (Fo) : 199,43 kN
Point d'application de la force Fo : (ho) : 2,27 m
Masse d'oscillation : (Mo) : 203,5 t
Coefficient de ressort : (ko) : 489,94 kN/m
Moment de renversement dû à la pression sur le radier : (Mb0) : 446,72 kN*m
Point d'application modifié de la masse Mo : (ho1) : 4,51 m
Moment de renversement total : (Mt0) : 898,76 kN*m

Vérification à la stabilité au renversement :


Vérifions que K = ( M stabilisatrice / M renversement ) ≥ 1.5 P=511+283= 794 t
M stab = Mres x R ext 794 T x 6.40 m = 5081.6 Tm
Coefficient de stabilité K = (5081.6 / 898.76 ) = 5.65 >> > 1.5 donc la stabilité est assurée .

7-CALUL ET FERRAILLAGE DE LA PAROI   :


7.1.-Introduction   :
Tenant compte des différentes sollicitations on distingue :

-Des efforts de compression sur les cerces du voile dus aux poussées des terres.
-Des efforts de tractions provoqués sur les cerces dus aux poussées hydrostatiques.
-Un effort longitudinal engendré par le poids du réservoir.

Afin de déterminer tous ces efforts, on applique la théorie des plaques et coques de S.TIMOSCHENKO
et de voile mince de A.COIN .

N Φ = γ*a*d(1-(x/d)- Φ(βx)-(1-1/( βd)) ξ(βx))


Mx = ((γ*a*d*h)/12(1-μ2)1/2)*(- ξ(βx)+(1-1/( βd)) Φ(βx))

Qx = ((γ*a*d*h)/12(1-μ2)1/2)*(- βd Φ(βx)+ Φ(βx)-ξ(βx))


Φ(βx)=e^(-βd) - βd cos βd

ξ (βx)=e^(-βd) - βd sin βd
12
γ=1t/m3 ………………..(sous la poussée Hydrostatique)
a :rayon de la cuve =6.15m
h : hauteur de la bande = 1.00m
épaisseur de la paroi = 0.2m
d : hauteur de l’eau égale à 4.10m

7.2-CALCUL DES EFFORTS ET MOMENTS   :


Tableau-05- Résultats des efforts et moments en(t.m) sur la paroi

X ξ Φ NΦh Mxh Qxh NΦh moy


0.00 0.000 1.000 0.000 2.369 -2.089 1.895

0.50 0.287 0.549 3.791 0.444 -1.302 7.003

1.00 0.313 0.220 10.214 -0.413 -0.628 12.565

1.50 0.232 0.031 14.916 -0.619 -0.190 15.818

2.00 0.134 -0.050 16.721 -0.519 0.032 16.367

2.50 0.058 -0.067 16.013 -0.332 0.108 14.838

3.00 0.013 -0.054 13.662 -0.166 0.107 12.068

3.50 -0.008 -0.034 10.473 -0.055 0.075 8.734

4.00 -0.014 -0.016 6.995 0.002 0.042 5.259

4.10 -0.012 -0.005 3.523 0.024 0.017 1.845

Diagramme de l'effort normal

6.0

5.0 Nser

4.0
H(m)

3.0

2.0

1.0

0.0
0.0 5.0 10.0 15.0 20.0

N*10^-2MPa

Figure-01-Diagramme de l’effort normal de la paroi

13
Diagramme de Moment Mx

6.0

5.0
Mx
4.0

H(m) 3.0

2.0

1.0

0.0
-1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0

Mx*10^-2MPa

Figure-02-Diagramme de moment fléchissant de la paroi

14
7.3-FERRAILLAGE DE LA PAROI   :
7.3.1-Ferraillage horizontal du réservoir   :
Tableau-06- Ferraillage horizontal de la paroi
2
X(m) -2
Nser * 10 MPA As (cm ) Ascnf(cm2) Section/ml
0↔0.5 1.761 1.06756 7.875 T12; e=15cm
0.5↔1 6.165 3.73642 7.875 T12; e=15cm
1↔1.5 12.565 9.58689 7.875 T12; e=15cm
1.5↔2 15.818 9.91955 7.875 T14 ; e=15cm
2↔2.5 16.367 8.99263 7.875 T14 ; e=15cm
2.5↔3 14.838 7.3137 7.875 T14 ; e=15cm
3↔3.5 12.068 5.29348 7.875 T12; e=15cm
3.5↔4 8.734 3.18748 7.875 T10; e=15cm

Au vu des résultats nous armerons les parois ainsi :


La première tranche d’un mètre avec 2T14 (faces interne et externe) e= 15cm
La deuxième tranche d’un mètre avec 2T12 (faces interne et externe) e= 15cm
La dernière tranche de deux fois un mètre avec 2T10 (faces interne et externe) e= 15cm

7.3.2-Ferraillage vertical de la paroi   :


La paroi est sollicitée par un moment max et un effort de compression.N= ∑ Pi
-poids de la ceinture : P1=0.50 t/ml
-poids de la paroi : P2=3.66 t/ml
-réaction de la coupole : P2=2.87*sin39.165=1.815 t/ml
N= ∑ Pi=5.976t/ml
Moments agissants :
réservoir plein (poussée hydrostatique) : Mser=Mhy=2.369 tml……….x=0
=0.444 tml………x=0.5
N=5.976 t/ml
Section d’armatures :As=Msera/(z* s ) ; Asmin=0.23bodft28/fe

Tableau -07-Ferraillage Vertical de la paroi 


CUVE PLEINE
x=0 x=0.5
Moment (MN.m) 0.0237 0.0044
Nser(MN) 0.0598 0.0598
e(m) 0.3964 0.0743
ea(m) 0.5164 0.1943
h/6(m) 0.0500 0.0500
etat S.P.C S.P.C
Msera(MN.m) 0.0309 0.0116
Mrb(MN.m) 0.9235 0.9235
A's(cm^2) 0.0000 0.0000
As(cm^2) 7.0159 2.6397
Asmin(cm^2) 3.2600 3.2600
As adopté(cm^2) 7T12(7.92) 4T12(3.39)
st(cm) 15 20
Soit 2 nappes de T12 espacement chaque 15cm reliées avec 4 épingles en T6 chaque mètre carré.

7.3.3-Ferraillage au séisme   :
Calcul des armatures longitudinales sous l’effet hydrodynamique :
Mf= 1.645MN.m
On divise par le périmètre moyen
Mfmoy= Mf/2*π*R= 0.0436 MN.m/ml
La combinaison la plus défavorable est celle du réservoir vide .
Mu = Mgterre +MfA

MfA= Mfm = - 0.0436MN.m


Mgterre= -0.00 MN.m

D’ou Mu = -0.0436MN.m
Nu= 0.05976 MN
μbc=(0.8h/d)(1-0.4/d) ; h=0.3m ; d= (9/10)h=0.27m

μbc= 0.4279
μbua= Mua/(bod2fbu)
Mu=N(ea) ; ea=eo+(d-h/2)
μbua = 0.0377 < μbc la section est partiellement comprimée, le calcul se fait en flexion simple .
μbua < μlu → As’fs =0
z=d(1-0.4α) 
Asfs = Mua/(zσs) = 4.79cm2
Le ferraillage en flexion composée :
As’fc = As’fs =0
Asfc = Asfs –N/σs = 3.30cm2

Nous adoptons le ferraillage choisi à l’état hydrostatique .

8-CALCUL DE RADIER:
Pour assurer la fonction de l’étanchéité de la cuve et la bonne répartition des charges sur le sol , le choix
d’un radier général s’impose dans ce cas de figure .
s= 1.5bars
8.2-sollicitations et dimensionnement du radier   :
le radier sera calculé pour les deux situations suivantes :
situation durable et transitoire :
la fissuration étant très préjudiciable , le calcul se fait à l’ELS seulement
situation accidentelle :
en présence d’actions apportées par le séisme , le calcul se fait à l’ELU seulement
a/ condition du non poinçonnement :
ht  (Qu*b)/(0.065*Uc*fc28)
b/ Vérification vis à vis de l’effort tranchant :
u  0.07 fc28/b
u= Vu/1*d
Vu=(Qu+1.5Qeau)/2Dm
C/ Diamètre du radier :
D 4Nu/s
2

Tableau -08- Récapitulatif des résultats de prédimensionnement 

16
Désignation Valeur Unité
contrainte admissible du sol 0.15 MPA
poids de l'eau 5.08 MN
poids propres des éléments 2.42 MN
surcharges des éléments 0.13 MN
diamètre moyen 12.40 m
périmètre moyen 39 m
Fc28 25.00 MPA
Qu 11.08 MN
ht1 0.04 m
γb 1.500
u 1.167 MN/m
Vu 0.234 MN
d 0.201 m
e 0.050 m
ht2 0.21 m
ht à considérer 25 cm
Diamètre doit être sup à 9.70 m

8.3-Vérification des contraintes transmises au sol et da la stabilité de l’ouvrage   :


Tableau -09- Vérification des contraintes

17
Vérification des contraintes transmises au sol
Diamètre du réservoir moyen 12.30 m
Diamètre du Radier 12.90 m 8.4-
Poids du réservoir vide G1 2.83 Mn
Poids du radier G3 0.8Mn
Poids de l'eau Q1 5.11 Mn
Autres charges d'exploitation Q2 0.13 Mn
Situation durable et transitoire
Sr = πD2/4 145.194m2
sol = [(G1+ G1 )+(Q2+ Q2)]/ Sr 0.053 MPa
 
Situation accidentelle
I = πD4/64 1678.44m4
Y = D/2 6.80 m
N/Sr .........(N= G+0.75Q) 0.04Mn/m2
Mf 1.65MN.ml
sol 1 = N/Sr + (Mf / I )*Y 0.05 MPa
sol 2 = N/Sr – (Mf / I )*Y 0.04 MPa
Vérification de la stabilité de l’ouvrage
Moment renversement (Hydrodynamique) Mr 3.5 MN.ml
Moment stabilisatrice =[(G1+G2+G3)+Q2] Ms 24.74 MN.ml
rapport des moments : Ms/Mr > 1.5 K 6.96
Calcul des contraintes que subit le radier
G = (G1+G2) 2.421 Mn
Q = Q2 0.129 Mn
N = G +0.75Q 2.517 Mn
1 = N/Sr + (Mf / I )*Y 0.024 MPa
2 = N/Sr - (Mf / I )*Y 0.011 MPa
Situation durable transitoire ELS q ser=(G+Q)/Sr = 0.018 MN/m2
Situation accidentelle ELU q elu=(31+1)/4 = 0.021 MN/m2
ferraillage du Radier   :
- le calcul du radier nous ramène a étudier la théorie des plaques posées sur un sol élastique. dans notre
cas la dalle est circulaire encastrée en son pourtour soumise à une charge uniforme (Q) , cette charge n’est
que la réaction du sol suivant un diagramme pour les deux situations suivantes :
-Situation durable transitoire Qels=0.018MN/m2
-Situation accidentelle Qelu=0.021 MN/m2
Les efforts provoqués sont définis comme suite :
Moment fléchissant radial
Mr = (q/16)(r2(1+ μ)-x2(3+ μ)) μ=0.2 ELS ; μ=0 ELU
Moment fléchissant tangentiel
Mt = (q/16)(r2(1+ μ)-x2(1+3 μ)) μ=0.2 ELS ; μ=0 ELU
Effort tranchant
T = qx/2

Les différents résultats sont illustrés dans le tableau suivant .

Tableau -10- Résultats des moments et effort tangentiel


r(x) Mr Mr Mt ELS Mt ELU T ELU T ELS
18
ELS(MN.ml) ELU(MN.ml) (MN.ml) (MN.ml)
0 0.051 0.051 0.052 0.052 0.000 0.000
1 0.047 0.050 0.049 0.051 0.009 0.010
2 0.036 0.046 0.038 0.045 0.018 0.021
3 0.016 0.040 0.021 0.036 0.026 0.031
4 -0.011 0.031 -0.004 0.024 0.035 0.041
5 -0.046 0.019 -0.036 0.008 0.044 0.052
6 -0.088 0.005 -0.074 -0.011 0.053 0.062
6.15 -0.095 0.002 -0.081 -0.014 0.054 0.064
6.3 -0.103 0.000 -0.087 -0.017 0.055 0.065

Diagramme des moments à l'ELU

Mr(elu)
0.060 Mt(elu)
0.040
0.020
0.000
M(MN.ml)

-8 -6 -4 -2 -0.020 0 2 4 6 8
-0.040
-0.060
-0.080
-0.100
-0.120

Rayon(m)

Figure-03-Diagramme des moments fléchissants à ELU

19
Diagramme des moments à l'ELS

Mr(els)
Mt(els)
0.060
0.040
0.020
M(MN.ml)

0.000
-8 -6 -4 -2 -0.020 0 2 4 6 8
-0.040
-0.060
-0.080
-0.100
Rayon(m)

Figure-04-Diagramme des moments fléchissants à ELS

Diagramme de l'effort tranchant

T(elu)
T(els) 0.080
0.060
0.040
0.020
T(MN)

0.000
-8 -6 -4 -2 -0.020 0 2 4 6 8

-0.040
-0.060
-0.080
Rayon(m)

Figure-05-Diagramme des efforts Tranchants

20
Les abscisses des moments nuls :
Mr elu Mr els Mt elu Mt els
r(+) 3.551 3.766 6.150 5.326
r(-) -3.551 -3.766 -6.150 -5.326

8.4.1-Calcul du Ferraillage en Situation durable et transitoire   :


- Armatures radiales inférieures  :
au centre du radier
Mser=0.052 MNm , Mrb =0.247 MNm >Mser
α =0.527 , dr=35cm , Z=0.288 , σs=201.63 MPA
A’s= 0 cm2 As= 8.98 cm2
- Armatures radiales supérieures :
au niveau de l’encastrement
Mser=0.081 MNm , Mrb =0.247 MNm >Mser
α =0.527 , dr=35cm , Z=0.288 , σs=201.63 MPA
A s= 0 cm2 As= 13.83 cm2

- Armatures tangentielles inférieures :


au centre du radier
Mser=0.052 MNm , Mrb =0.247 MNm > Mser
α =0.527 , dr=35cm , Z=0.380 , σs=201.63 MPA
A s= 0 cm2 As= 8.98 cm2

- Armatures tangentielles supérieures :


au niveau de l’encastrement
Mser=0.014 MNm , Mrb =0.247 MNm > Mser
α =0.527 , dr=35cm , Z=0.288 , σs=201.63 MPA
A’s= 0 cm2 As= 2.43 cm2

8.4.2-Calcul du Ferraillage en Situation accidentelle :


- Armatures radiales supérieures:
au centre du radier
Mu=0.051 MNm , μlu =0.186 > μbu =0.023
α =0.029 , dr=45cm , Z=0.346 , σs10=400 MPA ; As= 3.70 cm2
- Armatures radiales inférieures :
Mu=0.095 MNm , μlu =0.186 > μbu =0.042
α =0.051 , dr=35cm , Z=0.357 , σs10=400 MPA ; As= 6.66 cm2
--Armatures tangentielles supérieures :
Mu=0.051 MNm , μlu =0.186 > μbu =0.023
α =0.029 , dr=35cm , Z=0.346 , σs10=400 MPA ; As= 3.70 cm2

- Ferraillage minimum : As=0.23b0drft28/fe=4.22 cm2

FERRAILLAGE ADOPTE :
Nappe supérieure :
Un quadrillage en T14 avec e=15cm de 7.00m x 7.00m. Et sur la bande restante des radiales en T14
avec e=15cm et des cerces en T14 avec e=15cm.

Nappe inférieure :
Un quadrillage en T12 avec e=15cm de 7.00m x 7.00m. Et sur la bande restante des radiales en T12
avec e=15cm et des cerces en T12 avec e=15cm.
21