Vous êtes sur la page 1sur 7

EXO APPLICATIONS

Etude installation précédente :

Pch = 300 kW = Pe ; combustible FOD ; td(o) = 90 °C ; tr (o) = 70 °C


ti = 19°C ; te(o) = - 10°C.

Quel doit être le débit " qv " de la chaudière pour satisfaire à la t° de retour réglementaire ?

Débit dans l'installation

P 300000
qm    3, 584 kg / s
c. o 4185, 5(90  70)

Débit réglementaire minimum de retour à la chaudière

P 300
qmr  qm1    5, 8m3 / h  1, 611kg / s
52 52

à partir de la relation " 9 " nous avons

( o)(te  ti )
qm1  qm.
tp(te(o)  ti )  te(tr (o)  ti )  ti (te(o)  tr (o))

( 90  70)( te  19)
qm1  3, 584
90( 10  19 )  te( 70  19 )  19 ( 10  70)
71, 68. te  1361, 92
qm1 
51. te  1090
Tableau de variation du débit en fonction de t°ext

te -10 -5 0 5 10 15 19
qm1 3,584 2,060 1,249 0,709 0,403 0,155 0

Détermination de " te " où " qm1 " = " qm mini = 5,8 m3/h = 1,611 kg/s "

71, 68. te  1361, 92


1, 611  .. te  2, 5 C
51. te  1090
qm

qm1=qm
=3,584kg/s

Nécessité de mettre en oeuvre


un recyclage pour avoir qm1 >P/52

qm1=P/52
=1,611kg/s

te

te(o)=-10°C te=-2,5°C te=ti=19°C

2.24 ) Procédés de réchauffage des retours

Etude installation précédente :

Etude installation précédente :

Pch = 300 kW = Pe ; combustible FOD ; td(o) = 90 °C ; tr (o) = 70 °C


ti = 19°C ; te(o) = - 10°C.

Quel doit être le débit " qv " de la chaudière pour satisfaire à la t° de retour réglementaire ?

A partir de l'accord " Constructeurs-installateurs " pour du FOD, nous avons " tr
réglementaire  60°C.

A partir de la relation " C " nous avons déterminé

 tr (o)  ti  tite(o)  tr (o) 


tr  te   (C)
 te(o)  ti  te(o)  ti

Déterminons pour quelle valeur " te " nous aurons " tr = 60°C " ?

 70  19  19 10  70
60  te  d'où
  10  19   10  19

60  1, 75862. te  52, 413793

soit te  4, 3 C

Pour " te > - 4,3°C " la condition " tr  60°C n'est plus respectée. Dans la 1ère partie de cette
étude, nous avions trouvé que la pompe de recyclage devait se mettre en fonctionnement pour
" te  - 2,5°C pour avoir P/52. Entre - 4,3°C et - 2,5°C, nous ne satisferons pas à la condition "
tr  60°C
Vérifions pour " te = - 2,5°C " ?

 70  19 
tr  2,5  
 10  70  56,8C  60C
  19 
  10  19   10  19

A ) Détermination de la t° de retour chaudière " trc "

M
tp qm1 td
qm

P
tr émetteurs
recyclage
qm2
qmrc
tp
trc
B qm1 tr
tr

Etudions la variation de t° du mélange " trc " en fonction de la t° extérieure " te ", la pompe de
recyclage étant en fonction ?

Au point " B " nous avons :

qm1 . tr + qmrc . tp = ( qm1 + qmrc ) . trc

A partir de l'expression de " qm1 " ( relation n° 9 ) nous avons pour :

- qm = 12902 kg/h # 3,584 kg/s

( o)(te  ti )
qm1  qm.
tp(te(o)  ti )  te(tr (o)  ti )  ti (te(o)  tr (o))

3, 584  ( 90  70).( te  19)


qm1 
90( 10  19)  ( 10).( 70  19)  19( 10  70)
71, 68. te  1361, 92
qm1 
51. te  1090
et

- tr = - 1,7586.te + 52,4138 ( définie précédemment )

- tp = 90°C ( énoncé )
soit
qm1.tr
  
 71,7.te  1362 
 .( 1,7586.te  52,4138)  90.qmrc
  51.te  1090 
trc 
71,7.te  1362
 qmrc
 51.te  1090

Réduisons au même dénominateur

 71,7.te  1362  (51.te  1090)


 .( 1,7586.te  52,4138)  90qmrc
 51.te  1090  (51.te  1090)
trc  
71,7.te  1362 (51.te  1090)
 qmrc
 51.te  1090 (51.te  1090)

(71, 7. te  1362 )( 1, 7586. te  52, 4138)  90qmrc ( 51. te  1090)


trc 
71, 7. te  1362  qmrc ( 51. te  1090)

Développons

126. te2  3758te  2395te  71388  4590qmrc. te  98100qmrc


trc 
71, 7te  1362  51te. qmrc  1090qmrc
soit
126te2  6153te  qmrc( 4590te  98100)  71388
trc 
te(71, 7  51qmrc)  1090qmrc  1362

Pour une t° de non chauffage " te = tnc = ti - 4°C, soit 19 - 4 = 15 °C, nous avons,

71, 68  15  1361, 92
qm1   0,15457  556, 5kg / h
51  15  1090

d'où un débit de recyclage

qmrc  1   0,1546  1, 448kg / s = qm1 réglementaire


, 6026
P /52 300 /52
5,769 m3/ h
1,6026 kg/ s

Remplaçons " qmrc " dans la relation de " trc " précédente

126te2  6153te  1, 448( 4590te  98100)  71388


trc 
te(71, 7  (51  1, 448))  (1090  1, 448)  1362

126te2  6153te  ( 6646, 32te)  142048 , 8  71388


trc 
2, 2928te  2940, 32

rendons le deuxième terme positif


126te2  493, 32te  213436 , 8
trc  ( 12 )
2, 2928te  2940, 32
1° ) Si " te = te(o) = -10°C

1ère solution

126( 10) 2  493, 32( 10)  213436 , 8


trc   75, 8 C
2, 2928( 10)  2940, 32

2ème solution

Détermination de " trc " à partir de l'équation de mélange au point " B "

tr  1, 75862 te  52, 413793


...  1, 75862 ( 10)  52, 413793  70 C

Détermination de " qm1 " à partir de la relation définie précédemment

71, 68te  1361, 92 71, 68( 10)  1361, 92


qm1    3, 584 kg / s = qm
51te  1090 51( 10)  1090

Soit à partir de l'équation de mélange

qm1. tr  qmrc. tp 3, 584  70  1, 448  90


  75, 8 C  76 C
qm1  qmrc 3, 584  1, 448

Pour " te = ti " nous avons " qm1 = 0 " d' où " trc = tp = 90 °C.

B ) Détermination de la valeur la plus basse de " trc "

Cette valeur de " trc mini " est obtenue quand sa dérivée s'annule et devient égale à 0, soit
pour " trc' = 0 ".

U U '.V  U .V '
forme : y   y' 
V V2
A partir de la relation " 12 " nous avons

126te2  493, 32te  213436 , 8


y ... d ' où
2, 2928te  2940, 32
U  126te2  493, 32te  213436 , 8
U '  252 te  493, 32
V  2, 2928te  2940, 32
V '  2, 2928
et par conséquent

( 252 te  493, 32 )( 2, 2928te  2940, 32 )  (126te2  493, 32 te  213436 , 8) 2, 2928


trc' 
( 2, 2928te  2940, 32 ) 2
(557 , 8te 2  740960 t  1131te  1450519 )  ( 289 te 2  1131te  489368 )
trc' 
( 2, 2928te  2940, 32 ) 2
288te 2  740960 te  961151
trc' 
( 2, 2928te  2940, 32 ) 2

Pour avoir " trc' = 0 " il faut que le numérateur soit égal à " 0 ", soit

.te  740960
.te  961151
  0
2
288
a b c

  b  4a.c  740960  4  288  961151 5,41.1011


2 2

  740216,5...d ' où
 b    740960  740212,5
X '   2171,5C (impossible)
2a 2  288
 b    740960  740212,5
X "   1,3C
2a 2  288

C ) Tableau de variation

te - 10 - 1,3 19

trc' - 0 +
négatif positif

76°C 90°C
trc 72,5°
C

A partir de la relation ( 12 ) nous avons


126te2  493, 32te  213436 , 8
trc 
2, 2928te  2940, 32
pour " te " = - 1,3°C il vient

126( 1, 3) 2  493, 32( 1, 3)  213436 , 8


trc   72, 5 C
2, 2928( 1, 3)  2940, 32

Représentation graphique
tp (°C)

90

76

72,5

te (°C)
-10 -1,3 19