Vous êtes sur la page 1sur 8

TPE-PME : Faites-vous connaître

grâce aux relations presse


Avril 2020
Ajouter un commentaire
898 vues
7 min

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des


rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 
Lorsque vous êtes micro-entrepreneur ou dirigeant de PME, il n’est pas simple de se faire
connaître avec un budget de communication souvent minimal.

Savoir utiliser la presse à bon escient peut s’avérer un excellent moyen pour faire parler de
votre petite entreprise à moindre coût.

 
1. Mettez en place une stratégie spécifique
 

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com


COMMANDER DES TEXTES
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Définissez le moment « M » pour communiquer

La phase de démarrage de votre activité n’est généralement pas le moment le plus indiqué
pour communiquer. En effet, le produit ou le service que vous voulez mettre en avant doit
impérativement être au point et vos supports de communication aussi. Le but est de donner
dès le départ l’image d’une entreprise sérieuse, ordonnée et qui sait exactement où elle va.

Le bon timing dépendra également du type de média que vous choisirez pour diffuser votre
message. En presse magazine par exemple, il est important de savoir que, selon sa périodicité,
il faudra vous y prendre bien en amont pour adhérer au calendrier des bouclages.

Prêtez également attention aux « marronniers », ces thématiques récurrentes annuelles. Elles
pourraient matcher avec ce que vous avez à proposer : vacances, fête des mères ou des pères,
rentrée des classes, Noël, etc.
Communiquez idéalement 2 à 3 mois avant ces périodes clés. Il en sera de même si un salon
ou un autre évènement particulier s’avère intéressant pour vous.

À lire aussi : 7 conseils pour réussir vos communiqués de presse


 

Sélectionnez les médias adéquats

Pour que votre démarche soit fructueuse, il faut prendre en compte le média qui sera le plus
approprié pour votre message, c’est-à-dire miser sur le bon canal de diffusion. Ainsi, la presse
écrite aura l’avantage de pouvoir développer un sujet en détail tandis que la radio préférera les
actualités chaudes.

Une fois le canal approprié sélectionné, concentrez-vous sur votre public cible.

Visez-vous des professionnels et/ou des consommateurs ? Sont-ils locaux, régionaux ou


nationaux ? Les thématiques liées à votre activité sont-elles suffisamment spécifiques pour
séduire certains médias spécialisés ?

Bon à savoir
Quoiqu’il en soit, pour pouvoir vous distinguer dans votre domaine, ciblez avant tout les
médias de référence et non les généralistes. Qui sait, votre expertise pourrait peut-être même
vous propulser (et par la même occasion votre PME/TPE) sur le devant de la scène comme
référent sur des sujets précis !
 

Ciblez les bons journalistes

En presse écrite, il vous suffira de consulter l’ours, ce petit paragraphe généralement situé
dans les premières pages d’une publication. Il répertorie en un clin d’oeil les noms et les
fonctions des contributeurs.

Concernant les radios et les chaînes de télévision, vous trouverez certainement sur leurs sites
internet les mails des personnes que vous cherchez à joindre. Ou ceux qui pourront vous
aiguiller vers le bon contact (merci le webmaster).

Etudiez ensuite quel genre d’informations ces journalistes aiment relayer et de quelle manière
ils le font.

À lire aussi : Comment convaincre les journalistes et bloggers de publier votre article ?


 

2. Créez et envoyez un communiqué de presse percutant


Soyez original

Les journalistes, quel que soit le média dans lequel ils officient, croulent chaque jour sous les
communiqués de presse. Il est impératif d’attirer immédiatement leur attention sous peine de
passer malheureusement à la trappe.

Si vous comptez envoyer votre dossier par voie postale, séduisez-les avec un
packaging soigné et personnalisé autant que possible. Collez à 100 % à votre produit ou
service tout en essayant de le rendre un peu « sexy », surtout s’il ne l’est pas particulièrement
au départ.

Attention
Par mail, prenez le temps de trouver un objet accrocheur. Soignez également le message qui
accompagnera votre communiqué de presse. Un titre passe-partout, un mail insipide ou trop
racoleur et vos pièces jointes ne seront jamais ouvertes.
 

Racontez une belle histoire

Autrement dit, passez maître dans l’art du storytelling !

La « communication narrative » consiste à préférer utiliser une histoire plutôt que de brandir
des arguments de vente de manière classique. En somme, enrobez la mise en avant de votre
produit ou service de manière sympathique afin de capter l’attention et susciter de l’émotion.

Votre histoire peut être réelle ou fictive du moment qu’elle se base sur les valeurs de votre
marque. Vous tenez un bon filon ? Alors vous pourrez même l’exploiter par la suite dans une
continuité de positionnement pour votre communication de marque.

Enfin, si vous avez pris soin d’étudier les articles de tel ou tel journaliste à qui vous souhaitez
envoyer votre communiqué de presse, facilitez-lui la tâche ! En essayant d’adopter le ton qu’il
emploie habituellement, vous lui permettrez de s’approprier immédiatement votre message.

À lire aussi : 6 erreurs à ne pas faire en Storytelling


 

Soyez factuel, structuré et qualitatif


Un communiqué de presse n’a surtout pas vocation à vendre ou à promouvoir. Rappelez-vous
que les journalistes ne sont pas là pour faire votre publicité mais pour offrir des informations
intéressantes à leur public.

Votre communiqué de presse devra se présenter sous la forme d’un article d’une page
maximum. Cependant, n’hésitez pas à l’accompagner de visuels ou de photographies de
qualité dont vous détenez les droits. Ils pourront ainsi être repris pour la réalisation du futur
article.

Source
Débutez par la mention « communiqué de presse » et indiquez la date. Suivra évidemment un
titre percutant, un résumé de l’information essentielle avec notamment une accroche claire
puis le corps du communiqué.

Donnez alors des chiffres, des faits, des dates mais oubliez les superlatifs ! Etayez vos dires
en répondant en détail aux questions qui, quoi, où, comment, pour qui, pourquoi, combien,
etc. Terminez par la liste des moyens de vous contacter.

Si votre message est relayé par le journaliste exactement de la même façon que vous l’avez
écrit, c’est que votre communiqué de presse était pertinent. A vous maintenant les retombées
positives pour votre PME/TPE.