Vous êtes sur la page 1sur 6

Comment mesurer l’impact de vos

retombées presse ?
Juin 2020
Ajouter un commentaire
238 vues
7 min

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des


rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 
L’important dans toute communication marketing est d’être lu !

Pour savoir si vos contenus sont pertinents, attrayants et partagés, en bref si votre couverture
médiatique est optimale, vous devez mesurer l’impact de vos retombées presse.

Mais comment étudier la pertinence de sa stratégie et suivre les indicateurs de


performance ? Que l’on utilise la presse écrite, audiovisuelle et/ou digitale, il existe des
méthodes simples et efficaces.
 

Vous cherchez à faire rédiger des 

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com


COMMANDER DES TEXTES
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Comment étudier la pertinence de sa stratégie de


communication ?
Pour chaque marque ou chaque entreprise, mesurer ses actions de communication est
indispensable. Pour cela vous allez devoir évaluer ce qui a fonctionné et éventuellement
changer de stratégie lorsqu’une campagne n’est pas parvenue à ses objectifs.
Étudier son taux d’engagement

Le modèle PESO est un incontournable dans votre communication où dorénavant marketing


et relation presse sont indissociables. Mais, le PESO, c’est quoi exactement ?

Développé par Gini Dietrich, fondatrice de l’agence de communication Spinsuck, le PESO est


l’abréviation de Paid/Earned/Shared/Owned :

 Le Paid média : comme son nom l’indique, il s’agit de vos campagnes payantes telles
que l’achat d’espaces publicitaires, bannières, Google adwords, etc. Facilement
quantifiable puisque les supports payants vous transmettront les données organiques
de votre campagne de presse.

 Le Earned média : il s’agit là de tout ce qui englobe les relations presses et votre
visibilité gagnée grâce aux influenceurs, aux interviews dans les médias, aux articles
qui parlent de votre marque ou de votre entreprise… En bref, de la publicité gratuite !

Cela va vous permettre de calculer votre portée potentielle, c’est-à-dire l’audience de votre
publication : avez-vous touché votre cible, comment est perçue votre marque ?

 Le Share média : c’est l’impact de votre communication sur la communauté 2.0. Le


nombre de partages, de clics, de commentaires…
 Le Owned média : ce sont vos propres publications et contenus (blogs, newsletters,
FAQ) qui vous permettent de véhiculer votre expertise.

Et on en fait quoi ?

Calculez votre portée potentielle : on s’intéresse donc plus particulièrement au Earned


média ou visibilité gagnée.

À l’heure du numérique, le Earned média se joue essentiellement sur la toile, il comprend la


couverture médiatique, les mentions sur les médias sociaux, les partages et les retweets, les
commentaires, ou encore les articles de blogs vous mentionnant.

Le saviez-vous ?
Il est le reflet de la pertinence de votre campagne, tant sur son impact quantitatif, mais aussi
qualitatif. Votre visibilité gagnée véhicule-t-elle une image positive de votre entreprise ou de
votre marque ? Il va vous permettre de mesurer votre notoriété et votre réputation.
Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance aux avis des influenceurs et des
ambassadeurs de marque. D’où l’importance d’augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux.

Concrètement : chaque like, commentaire, mention ou partage a une valeur. C’est ce que l’on
appelle la Earned média value. Il vous suffit alors de calculer la valeur marchande de votre
campagne en utilisant l’indice de mesure, certifié par un institut d’étude : l’index
d’Ayzenberg.

Bon à savoir : effectuer une veille concurrentielle, vous permettra de cibler votre campagne
publicitaire.

À lire aussi : 4 exemples de communiqués de presse à suivre pour votre entreprise


 

Quantifier les indicateurs de performance (KPIs)


Lorsque vous aurez calculé votre portée organique, vous serez en mesure de quantifier
l’impact de vos retombées presse sur vos différents supports (print, audio, web).
KPI 1 : la part de voix

La part de voix, ou part de marché est un indicateur de performance qui va permettre de


comparer vos retombées par rapport à celles de la concurrence. Elle englobe différents canaux
de visibilité :

 La part de voix de vos campagnes publicitaires.


 La part de voix médiatique (presse, audio et médias sociaux).
 La part de voix SEO (référencement payant et naturel).

Commencez pas identifier vos concurrents et les mots-clés sur lesquels vous avez basé votre
campagne. Grâce à Google Analytics, calculez le taux de clics (CTR) des différents mots-clés.
Vous obtiendrez ainsi le trafic mensuel de chaque mot-clé, ensuite le calcul est simple : Le
trafic de votre marque ou entreprise divisé par le trafic du marché vous donnera votre part
de voix.

Il est important d’intégrer une notion toute subjective dans votre part de voix : la
popularité ! En effet, votre concurrent peut couvrir une plus large audience sur les différents
supports presse, mais il suffit qu’un influenceur de renom parle de vous pour voir votre portée
médiatique s’envoler !

Bon à savoir
Il existe des plateformes payantes de veille média qui vous permettront de mesurer et
d’analyser votre part de voix sur tous les supports (papier, web, audio, plateforme et revue de
presse). Les plus célèbres étant Kantar Média, PressEDD et l’Argus de la presse.

KPI 2 : calculer son ROI (retour sur investissement)

Le ROI est le plus concret des indicateurs de performances, il va vous permettre de


déterminer si votre campagne est rentable et d’étudier les points à améliorer pour une
meilleure performance.

Calculer la rentabilité des retombées presses, c’est quantifier chaque euro investi vous a-t-il
rapporté en termes de ventes :

ROI = (gain de l’investissement – coût de l’investissement)/coût de l’investissement.

Mais le calcul de votre ROI ne s’arrête pas là, le but d’une bonne campagne marketing est
d’attirer des visiteurs sur votre site pour les transformer en clients. Hubspot vous propose un
outil très simple pour calculer votre retour sur investissement en prenant en compte vos
visiteurs, vos leads et vos clients.

À lire aussi : 4 étapes pour réussir votre dossier de presse


 
Analyser ses résultats pour atteindre ses objectifs

 D’une manière quantitative  : selon les résultats, vous allez pouvoir cibler le média
le plus pertinent pour votre communication marketing. Si vous devez envoyer 15 mails
avant d’avoir un retour d’un journaliste et que la retombée presse est minime, alors
qu’une publication Facebook vous apporte un nombre conséquent de prospects, le
choix est vite fait !

 D’une manière qualitative : il s’agit d’étudier la tonalité des impressions que


véhicule votre marque ou entreprise (neutres, négatifs, positifs). L’autorité des médias
est aussi à prendre en compte, votre impact médiatique sera évidemment différent
selon la renommée du support.

Analyser vos résultats vous permettra ainsi de travailler plus efficacement, d’optimiser vos
contenus, de gagner du temps et de l’argent !
 

Vous aimerez peut-être aussi