Vous êtes sur la page 1sur 4

Auteur Andrew Gillies

Éditeur Routledge

Année de publication 2017

Nombre de pages 289

ISBN 978-1-138-12320-5 (Broché)

Réviseur : Chikako Tsuruta

Ce livre d'Andrew Gillies, interprète de conférence et formateur d'interprètes de longue date

Il a dit qu'il existe une manière correcte de prendre des notes dans l'interprétation et qu'elle peut
être enseignée.

La première édition du livre, publiée par St. Jérôme en 2005, a été suivie d'une deuxième édition en
2005.

Edité et réédité par Routledge et publié en 2014, ce livre est un Note-Taking for Consecutive

Publié par Routledge en 2017 sous le titre Interpreting : A Short Course (2e édition). Gili.

Dans ce livre, M. Zuse consacre un chapitre à la compréhension de la parole, mais dans cette révision

Le contenu a été remplacé et réécrit dans l'édition. C'est précisément en raison de l'importance de
cette

C'est le premier manuel sur la prise de notes.

Le plus ancien manuel sur la prise de notes est celui de Rozan (1956)

Gillies est également connue comme la traductrice (2003) de la traduction du français vers l'anglais
de Rozan (1956)

Comme Rosin l'a dit au début, si nous devons enseigner, nous devons enseigner quelque chose, et ce
quelque chose doit

être simple et méthodique. Rozan, 1956:9 (traduction 2003:11) (si vous occupez un poste
d'enseignant, au sein de l'enseignement

Le contenu est nécessaire, mais il doit être concis et ordonné (traduction de l'auteur)).

Par ces mots, M. Gillies a expliqué les éléments nécessaires de la prise de notes de manière
séquentielle.

Passons à autre chose. C'est une partie très importante du processus de rédaction des discours.

C'est un point très important. Je pense que c'est un point très important.

De nombreuses personnes prennent cette tâche très au sérieux dans Certains y accordent plus
d'importance qu'ils ne le devraient.

En effet, la prise de notes est un élément essentiel de la réussite d'un interprète.

C'est probablement la preuve qu'ils sont considérés comme L'interprétation est un processus en trois
parties : de l'écoute à la compréhension et à l'expression.
Dans le cas de l'interprétation consécutive, il est toutefois nécessaire de se souvenir de ce qui est
entendu, et

C'est pourquoi la prise de notes est essentielle. La clé ici est que la compréhension sort du stade de
l'écoute.

Vous êtes ici ? Comprenez-vous le sens profond du mot, plutôt que de le saisir dans un son superficiel
?

C'est le but. L'interprétation consécutive mémorise ce qui est entendu et utilise les connaissances
générales de l'interprète, tandis que

L'interprète reproduit ce qui a été dit en se référant aux notes de prise de notes.

Une invitation à des études d'interprétation-traduction, n° 18 (2017)

202

Un. C'est un point très important.

Je pense qu'il est important de noter que c'est un point très important.

(illustrer le concept), marquer les ruptures de sens, et résumer, et noter

Je vous encourage à faire une analyse qui vous aidera à vous mettre dans le bain avant de prendre la
écouté.

Pour que l'interprète puisse exprimer le contenu, un concept est dessiné dans l'esprit de l'interprète,
puis le concept est dessiné dans l'esprit de l'interprète.

L'idée de base est que les relations entre les deux doivent être illustrées.

Pour que l'interprétation soit réussie, l'interprète doit d'abord comprendre, mais c'est encore un
travail en cours

C'est tout simplement cela. Les interprètes sont souvent appelés "les plus fervents auditeurs", à tel
point qu'on les qualifie souvent d'"auditeurs les plus attentifs".

Ecoutez les mots de l'orateur dans la langue (SL), mais vous pouvez immédiatement comprendre le
sens des mots et comprendre la langue cible (TL)

Si vous pouvez vous exprimer dans la langue cible, vous pouvez vous exprimer dans la langue cible,
mais même si vous pouvez entendre, vous pouvez exprimer dans la langue cible comment vous
pouvez vous exprimer dans la langue cible.

Si vous n'êtes pas sûr de pouvoir le faire, vous pouvez conserver vos notes dans la langue de départ.

Gillies recommande la méthodologie suivante pour la prise de notes : 2

Reconnaître et diviser les idées, 3 Le début : notes diagonales

Pour prendre des notes), 4 Liens (pertinence), 5 Verticalité et hiérarchies des valeurs

Verticalité et hiérarchie), 6 Symboles, 7 Noter moins, 8 Ce qu'il faut noter

(Sur quoi prenez-vous des notes ?).

Comment les concepts sont-ils liés lors de la compréhension du contenu ? M. Gillies cite.
Les exemples sont basés sur le cas d'une interprétation consécutive entre des langues occidentales,
donc le sujet, le verbe et

Prenez des notes tout en les déplaçant en diagonale, en vous basant sur la pensée en termes de
décomposition des objets dans leur ordre.

Des exemples de la manière de procéder sont présentés. Tracer une ligne ou entourer une ligne pour
montrer comment les concepts sont liés les uns aux autres

Découvrez en quoi ils sont pertinents. Illustrer également la quantité et la manière dont les symboles
sont utilisés.

Discutez de sa validité. Le montant à noter doit être réduit lorsque la compréhension du sens est
avancée.

et enfin, dans l'ordre d'identification des éléments à noter, l'apprenant dispose d'une multitude
d'exemples d'éq.

Il est conçu pour vous permettre de vous entraîner tout en dimensionnant.

Un autre excellent aspect du livre est la possibilité de prendre des notes sur les discours.

Un lien vers l'endroit où le trouver, etc., est fourni, et comment prendre réellement des notes.

Un exemple est donné dans cette section.

Toutefois, pour fournir une référence pour l'interprétation séquentielle entre l'anglais et le japonais,
il est nécessaire d'utiliser les langues occidentales comme référence.

basée sur l'ordre des mots et la structure grammaticale, dont il faut tenir compte. Encore une chose.

Si je devais faire valoir les lacunes du livre, je dirais que l'enregistrement des notes est tapé dans un
traitement de texte

Les notes sont indiquées en bas de page, elles ne sont donc pas les mêmes que les notes manuscrites
que les interprètes rédigent effectivement lors de l'interprétation consécutive.

Je dois mentionner le fait que le

Malgré ces lacunes, dans l'ensemble, la prise de notes dans l'interprétation séquentielle

Ce livre couvre tous les éléments nécessaires à l'interprétation, et constitue une excellente ressource
pour les apprenants ainsi que pour les formateurs d'interprètes.

Très instructif. Je recommande vivement ce livre.

Revue de livres

203

Auteur] TSURUTA Chikako est professeur à l'Université d'études étrangères de Tokyo. Elle est
interprète de conférence et interprète de radiodiffusion.

Elle est spécialisée dans l'interprétation de la recherche. Elle est titulaire d'une maîtrise en
administration des affaires de l'université de Columbia. Après avoir obtenu son diplôme de
l'université de Sophia, où elle s'est spécialisée en français, elle a travaillé dans le secteur de la
finance.
Après avoir travaillé dans une institution pendant environ 10 ans, il est devenu interprète
indépendant et a travaillé comme professeur assistant à l'université de Mejiro avant d'occuper son
poste actuel. Il est joignable à l'adresse suivante