Vous êtes sur la page 1sur 1

UNITE ADC – FONCTION ALIMENTER – MOTEUR ASYNCHRONE

R E S U M E D U C O U R S
D E S C R I P T I O N

STATOR : (Induit)
 Partie fixe de la machine constituée de 3 enroulements (bobines) déphasées mécaniquement de
120° l’une par rapport à l’autre et qui peuvent être couplés en étoile ou en triangle.

ROTOR : (Inducteur)
 (Inducteur) : partie mobile de la machine et il n'est relié à aucune alimentation. Le rotor peut
être réalisé de 2 façons différentes :
▪ Rotor à cage d'écureuil : Il porte un ensemble de barres conductrices, très souvent en
aluminium, logées dans un empilement de tôles. Les extrémités des barres sont réunies par
deux couronnes conductrices.
▪ Rotor bobiné : Il comporte des encoches dans lesquelles sont logés des conducteurs formant
un enroulement triphasé. Les enroulements sont généralement accessibles par
l’intermédiaire de 3 bagues et de 3 balais. Ce type de rotor présente des résistances non
négligeables, d’où l’apparition de pertes par effet Joule dans le rotor Pjr

C A R A T E R I S T I Q U E S

f : fréquence des tensions du réseau (en Hz)


Vitesse de
nS = f/p ou ΩS = 2.π.f /p nS : vitesse de synchronisme (en tr/s)
synchronisme ΩS : vitesse de synchronisme (en rad/s)
p : nombre de paires de pôles
Formules 𝒏𝑺 − 𝒏 𝛀𝑺 − 𝛀 g : glissement
𝒈= = 𝒔𝒐𝒊𝒕 𝒏 = (𝟏 − 𝒈). 𝒏𝑺 n : vitesse de rotation du rotor (en tr/s)
Glissement 𝒏𝑺 𝛀𝑺
Ω : vitesse de rotation du rotor (en rad/s)
𝒏𝒈 = 𝒏𝑺 − 𝒏 𝒔𝒐𝒊𝒕 𝒇𝒓 = 𝒇𝒈 = 𝒈. 𝒇 ng : fréquence de glissement (en tr/s)
fr : fréquence des courants rotoriques (en Hz)

Caractéristique

Point de N1 =cte et Cu1 = Cr [Intersection de Cu(n) et Cr(n)].


fonctionnement Le point de fonctionnement (C1 ; n1) permet de calculer graphiquement le glissement et la puissance utile.

B I L A N D E P U I S S A N C E

𝑷𝒂 = √𝟑. 𝑼. 𝑰. 𝒄𝒐𝒔𝝋
Ω : pulsation de rotation rad/s
𝟑 U : Tension entre 2 bornes moteur
𝑷𝒋𝒔 = . 𝑹. 𝑰𝟐
𝟐 I : Courant en ligne
(𝐘 ∶ 𝟑. 𝒓. 𝑰𝟐 − ∆∶ 𝟑. 𝒓. 𝑱𝟐 ) J : courant par phase statorique
R : résistance entre 2 phases
𝑷𝑴 = 𝑷𝒎𝒆𝒄 + 𝑷𝒖 r : résistance d’une phase
𝛀
𝑷𝑴 = 𝑪𝒆𝒎 . 𝜴 = 𝑷𝒕𝒓 . Cu : couple utile en N.m
𝛀𝒔 Ptr : Puissance transmise au rotor
𝑷𝑴 = 𝑷𝒕𝒓 . (𝟏 − 𝒈) Pjs : Pertes par effet joule au stator
Pa : Puissance absorbée
𝑷𝒖 = 𝑪𝒖. 𝛀 PM : Puissance mécanique totale
Pmec : Pertes mécaniques
𝑷𝒋𝒓 = 𝑷𝒕𝒓 − 𝑷𝑴 = 𝑷𝒕𝒓 . 𝒈

𝑷𝑼 𝑪𝑼 . 𝛀 𝑷𝒂 − 𝑷𝒋𝒔 − 𝑷𝒇𝒔 − 𝑷𝒋𝒓 − 𝑷𝒎𝒆𝒄


𝜼= = =
𝑷𝒂 √𝟑. 𝑼. 𝑰. 𝒄𝒐𝒔𝝋 𝑷𝒂

1|Page HANAFI AHMED