Vous êtes sur la page 1sur 16

Conduite de projet et outils de décision

CHAPITRE I: MODES ET PROCEDURES DE PASSATION

SOMMAIRE

PREAMBULE

DEFINITIONS

RAPPEL DES MODES DE PASSATION DES MARCHES

1.1 Les marchés sur appel d'offres

1.1.1Les types d’appel d’offres

1.1.2 La composition d'un dossier d’appel d’offres

1.2 Les marchés de gré à gré

1.3 Les demandes de cotation

1.4 Les délégations de services publics

1.5 Les marchés spéciaux

DES ORGANES DE PASSATION ET DE CONTROLE

DES PROCEDURES DE PASSATION DES MARCHES

1 Les marchés sur appel d'offres

2 Les marchés de gré à gré

3 Les demandes de cotation

4 Les délégations de services publics

DE L’ATTRIBUTION DES MARCHES

DES DESACCORDS

DES RECOURS

CONCLUSION

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 1


Conduite de projet et outils de décision
1 – PREAMBULE

Chronologiquement dans un cycle de projet, nous pouvons distinguer :

• la phase d’identification du projet,

• la phase de préparation

• la phase d’évaluation,

• la phase de passation du marché,.

• la phase d’exécution, de contrôle et de règlement du marché

• la phase de mise service

Le thème objet de ce Chapitre concerne la troisième phase du cycle de projet tel que défini ci-
dessus. La phase d’identification et d’évaluation du projet qui relève de l’initiative de
l’administration bénéficiaire des prestations se situe en amont, et celle relative à l’exécution des
prestations exercée par le prestataire sous le contrôle du Maître d’Ouvrage ou de son mandataire, en
aval.

Avant de développer le thème qui nous concerne ; à savoir : « Les Procédures de passation des
marchés », il serait souhaitable de rappeler certaines définitions usuelles dans le langage du marché
public.

2-DEFINITIONS

Le langage des marchés publics fait usage de termes techniques dont il est important de
connaître la signification.

les MAITRES D’OUVRAGE sont les Chefs de départements ministériels ou assimilés, les
chefs de l’exécutif des collectivités territoriales décentralisées, les Directeurs généraux et Directeurs
des établissements publics et des entreprises du secteur public et parapublic, représentants les
administrations bénéficiaires des prestations prévues dans le marché.

le MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE est le Gouverneur de la Région ou le Préfet du


Département territorialement concerné par le projet ou le chef d’une Mission diplomatique à
l’étranger, habilité à passer et à signer le marché financé sur crédits délégués par le Maître
d'ouvrage, et le cas échéant, du chef d’un projet bénéficiant d’un financement extérieur .

• L’AUTORITE CHARGEE DES MARCHES PUBLICS est le Premier Ministre, Chef du


Gouvernement selon le code actuel des MP.

• L’AUTORITE SIGNATAIRE est l’autorité investie du pouvoir de signer les marchés de


sa compétence pour le compte de l’Etat, de la Collectivité Territoriale Décentralisée, de
l’Entreprise publique ou de l’Établissement Public.

Cette autorité est : le Maitre d’Ouvrage ou le Maitre d’Ouvrage Délégué

- La COMMISSION DES MARCHES est :

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 2


Conduite de projet et outils de décision
(i)- soit l'organe d'appui technique placé auprès d'un Maître d'Ouvrage ou d'un Maître
d'Ouvrage délégué pour la passation des Marchés Publics dont le montant est supérieur à 5 millions
; c'est le cas des Commissions de Passation des Marchés ;

(ii)- soit l'organe technique placé auprès du Premier Ministre pour le contrôle à priori des
procédures de passation des marchés initiées et conduites par les Maîtres d'Ouvrages ou les Maître
d'Ouvrage délégués ; c'est le cas des Commissions spécialisées de contrôle.

- L’OBSERVATEUR INDEPENDANT est la personne physique ou morale recrutée sur


appel d’offres chargé d’attester du respect de la réglementation sur les marchés et des règles de
transparence et d’équité.

Le RAPPORTEUR est la personne physique choisie par le Président d'une Commission


Spécialisée de Contrôle des Marchés sur une liste dressée et régulièrement mise à jour par
l'Organisme chargé de la régulation des Marchés Publics en raison de sa compétence dans le
domaine d'un projet, pour examiner les aspects techniques des dossiers reçus du Maître d'Ouvrage
et rédiger un rapport qu'il présente à ladite Commission.

- L’AUDITEUR INDEPENDANT est la personne morale recrutée sur appel d’offres pour la
réalisation de l’audit annuel de tous les marchés supérieurs à 500 millions F CFA et de 25 %
des marchés compris entre 30 et 500 millions F CFA, choisis de façon aléatoire

- Le CHEF DE SERVICE DU MARCHE est la personne physique accréditée par le Maître


d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage Délégué pour une assistance générale à caractère administratif,
financier et technique aux stades de la définition, de l’élaboration, de l’exécution et de la réception
des prestations objet du marché.

- L’INGENIEUR DU MARCHE est la personne physique ou morale de droit public accréditée


par le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage Délégué, pour le suivi de l’exécution du marché.

Responsable du suivi technique et financier, il apprécie, décide et donne toutes les instructions
n’entraînant aucune incidence financière. Il rend compte au Chef de service du marché ;

Le MAITRE D’OEUVRE est choisi par le Maître d’Ouvrage pour assurer la défense des
intérêts de ce dernier aux stades de l’élaboration, de l’exécution et la réception des prestations objet
du marché

- La DEMANDE DE COTATION est la procédure simplifiée de consultation d’entreprises


pour la passation de certaines lettres-commandes ;

- La COMMISSION DE SUIVI ET RECETTE TECHNIQUE est la commission constituée


des membres choisis en fonction de leur domaine de compétence et chargés de suivre et valider les
prestations effectuées dans le cadre des marchés de prestations intellectuelles dont les montants sont
supérieurs ou égaux à cent (100) millions de FCFA

3 - MODES DE PASSATION DES MARCHES

Les marchés publics sont passés après mise en concurrence des co-contractants potentiels de
l’Administration sur appel d’offres ou exceptionnellement à la suite d’une procédure de gré à gré.

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 3


Conduite de projet et outils de décision
L’initiative de la passation d’un marché public incombe au maître d’Ouvrage qui vérifie que
toutes les conditions préalables sont remplies avant le lancement d’une consultation

Avant tout appel à la concurrence, les spécifications et la consistance des prestations doivent
faire l’objet d’une étude préalable approfondie et déboucher soit sur un avant-projet définissant
toutes les caractéristiques de l’ouvrage à réaliser ou des fournitures à livrer soit sur les termes de
référence des services concernés.

3.1 Les marchés sur appel d'offres

• Le marché est passé sur appel d'offres lorsqu'il fait suite à un appel public à candidatures par
insertion d'un avis dans une publication habilitée.

• 3.1.1 Les types d’appel d’offres

L'appel d'offres peut être:

(I) national lorsqu'il s'adresse aux personnes physiques ou morales ayant leur domicile ou leur
siège social au Cameroun ;

(II) international lorsqu'il s'adresse aux personnes physiques ou morales ayant leur domicile ou
leur siège social à l'intérieur ou à l'extérieur du territoire national ;

(III) Sur concours, sur la base d'un programme établi par le Maître d'Ouvrage, lorsque les
motifs d'ordre technique, financier ou esthétique justifient des recherches particulières. Le concours
porte sur la conception d’une œuvre ou d’un projet architectural ;

Ouvert lorsque l'avis public invite tous les candidats intéressés à remettre, pour une date fixée
leurs offres ;

Restreint lorsqu'il s'adresse à un nombre de candidats retenus à l’issue d’une procédure de pré-
qualification effectuée après appel à candidatures par insertion dans des publications habilitées

3.1.2La composition d'un dossier d’appel d’offres

Le Maître d'Ouvrage ou le cas échéant, le Maître d'œuvre après avoir déterminé la nature, la
consistance et les spécifications techniques du projet objet de la consultation, dresse un dossier
d'appel d'offres qui doit comprendre comme stipulé dans le décret portant réglementation des
Marchés Publics:

a) l'avis d'appel d'offres qui porte les indications suivantes :

b) Le Règlement Particulier de l'Appel d'Offres (RPAO)

c) Le projet de cahier des clauses administratives (ou projet de marché),

d) Les documents techniques (ou cahiers des spécifications techniques),

e) Tout autre document que l’administration estime nécessaire.

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 4


Conduite de projet et outils de décision
3.2 Les Marchés de Gré à Gré

Le marché est dit de gré à gré lorsqu’il est passé sans appel d’offres et à la suite d’une
négociation entre le maître d’ouvrage et le co-contractant retenu.

La réglementation en vigueur a prévu 3 cas limitatifs pour lesquels un marché de gré à gré peut
être envisagé. Il s’agit des cas suivants :

(a) pour les travaux, fournitures et services exécutés à titre de recherche, d’études, d’essai,
d’expérimentation ou de mise au point, et qui ne peuvent être confiés qu’à des entreprises ou
prestataires dont le choix s’impose par leur spécialité, leurs connaissances ou leurs aptitudes
particulières ;

(b) pour le remplacement, en cas d’urgence, d’entrepreneurs ou de fournisseurs défaillants ;

(c) pour les travaux, fournitures ou services qui, dans le cas d’urgence impérieuse motivée par
des circonstances imprévisibles, ne peuvent subir les délais d’une procédure d’appel d’offres ;pour
les besoins ne pouvant être satisfaits que par une prestation nécessitant l’emploi d’un brevet
d’invention, d’un procédé, d’un savoir-faire ou d’un organisme de gestion et de commercialisation;

3.3 La Demande de Cotation

La demande de cotation est une procédure simplifiée de consultation de prestataires pour la


passation de lettres-commandes relatives aux fournitures de biens et services ou toutes autres
prestations de moindre envergure ne nécessitant pas l’élaboration d’offres techniques.

Les prestations pouvant faire l’objet d’une demande de cotation portent notamment sur :

- les fournitures , consommables et matériels divers,

- le mobilier

- le petit équipement

- les matériels informatiques

- l’entretien des bâtiments

- le cantonnage

Un arrêté du Premier Ministre détermine les modalités d’application de la demande de


cotation.

3.4 Les Délégations de Services Publics

L’état, les collectivités territoriales décentralisées, les établissements public ou entreprises du


secteur public ou parapublic, peuvent déléguer la gestion d’un service public à un délégataire de
droit privé appelé concessionnaire, dont la rémunération est substantiellement liée aux résultats de
l’exploitation du service. Les délégations comprennent les régies intéressées, affermages,
l’opération de réseaux ainsi que les concessions de service public, qu’elles incluent ou non
l’exécution d’ouvrages publics.

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 5


Conduite de projet et outils de décision
3.5 Les Marchés Spéciaux

Les marchés spéciaux sont des marchés qui ne répondent pas pour tout ou partie, aux
dispositions relatives aux marchés de gré à gré ou au marché sur appel d’offres.

Ces marchés concernent essentiellement les marchés relatifs à la défense nationale, à la sécurité
et aux intérêts stratégiques de l’Etat.

4 - DES ORGANES DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

La passation d'un marché est initiée et conduite par le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage
délégué.

Toutefois, celui-ci soumet les dossiers qu'il prépare à chacune des étapes de la passation d'un
marché, à la Commission de Passation des marchés qui est l'organe d'appui technique placé
auprès de lui pour la passation de tous marchés dont le montant est supérieur à cinq (5) millions de
francs CFA.

Les commissions de passation des marchés :

• examinent et émettent un avis technique sur les dossiers d’appel d’offres ainsi que les
demandes de cotations préparés par le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage délégué;

• examinent et adoptent, le cas échéant, les grilles de notation avant le dépouillement des
offres.

• organisent les séances d’ouverture des plis ;

• commettent des sous-commissions pour l’analyse des offres ;

• proposent au Maître d’Ouvrage ou au Maître d’Ouvrage délégué l’attribution des marchés ;

• préparent les dossiers à soumettre à l’avis des Commissions Spécialisées de Contrôle des
Marchés, pour les marchés relevant de la compétence de ces dernières ;

• examinent et émettent un avis technique sur les projets de marchés et d’avenants éventuels
préparés par le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage délégué

• Les Commissions Spécialisées de Contrôle des Marchés sont quant à elles, saisies par le
Maître d'ouvrage ou le Maître d'ouvrage Délégué :

• (i) pour les marchés des travaux de routes et infrastructures d'un montant supérieur à un
(1) milliard de FCFA,

• (ii) pour les marchés de bâtiments et équipements collectifs d'u montant supérieur à cinq
cent (500) millions de francs CFA,

• (iii) pour les marchés d'approvisionnements généraux supérieur à cent cinquante (150)
millions de francs CFA

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 6


Conduite de projet et outils de décision
• (iv) pour les marchés de services et prestations intellectuelles d'un montant supérieur à cent
(100) millions de francs CFA.

• Les Commissions Spécialisées de Contrôle des Marchés sont placées auprès du Premier
Ministre et sont chargées du contrôle à priori des procédures de passation des Marchés
publics.

A ce titre, elles émettent un avis sur :

• les dossiers d’appels d’offres préparés par les Maîtres d’Ouvrage ou les Maîtres d’Ouvrage
délégués et adoptés par les Commissions de Passation des Marchés ;

• la procédure de passation des marchés ;

• les propositions d’attribution des Maîtres d’Ouvrage ou Maîtres d’Ouvrage Délégués;

• les projets de marchés et d’avenants éventuels.

Les Commissions des marchés tiennent leurs travaux en présence d'un Observateur
Indépendant pour les marchés supérieurs ou égaux à trente (30) millions de francs CFA.

5 – PROCEDURE DE PASSATION DES MARCHES

A chaque mode de passation d'un marché correspond une procédure. Ces procédures regroupent
un certain nombre d'actions et suivent un chronogramme précis dont nous récapitulons ci-après les
principales étapes.

5.1 L’appel d'offres

Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué, après avoir vérifié que toutes les
conditions préalables sont remplies élabore le dossier d'appel d'offres sur la base d’une étude
préalable approfondie désormais exigée ou la demande de cotations et saisit la commission de
passation des marchés ;

• La Commission de Passation des Marchés examine et émet un technique sur les DAO ou sur
la demande de cotations;

• En fonction du coût d'objectif du projet, le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage


Délégué saisit la Commission Spécialisées de Contrôle des marchés compétente ;

• Le Président de la Commission Spécialisée de Contrôle des Marchés choisit, un rapporteur


sur la liste dressée par l'organisme chargé de la régulation des Marchés Publics ;

• Sur la base du rapport rédigé et présenté par le rapporteur, la Commission Spécialisée de


Contrôle émet un avis sur le DAO et notifie cet avis au Maître d'Ouvrage ou au Maître
d'Ouvrage Délégué;

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué lance l'appel d'offres en publiant l'avis
y relatif dans une publication habilitée ;

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 7


Conduite de projet et outils de décision
• Le Maître d’Ouvrage ou le Maître d’Ouvrage Délégué reçoit les offres des différents
soumissionnaires et saisit la Commission de Passation des Marchés ;

• La Commission de Passation des Marchés organise la séance d'ouverture des plis et commet
une sous-commission présidée par le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué
pour l'analyse des offres ;

• La Commission de Passation des Marchés examine le rapport d'analyse et notifie sa


proposition au Maître d'Ouvrage ou au Maître d'Ouvrage Délégué ;

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué saisit le cas échéant, la Commission


Spécialisée de Contrôle des Marchés compétente qui émet un avis sur la proposition
d'attribution de la Commission de Passation des Marchés ;

• En cas d'accord entre les deux Commissions, le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage
Délégué attribue le marché et notifie sa décision au Président de la Commission Spécialisée
de Contrôle compétente ;

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué soumet sa décision au visa du Premier


Ministre pour les marchés dont le montant est supérieur à cinq (5) milliards de francs CFA
avant la publication des résultats ;

• Après la publication du résultat et sa notification au Cocontractant retenu, le Maître


d'ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué rédige le projet de marché correspondant et saisit
la Commission de Passation des Marchés après sa souscription par le cocontractant ;

• La Commission de Passation des Marchés émet un avis technique sur le projet de marché et
notifie cet avis au Maître d'Ouvrage ou au Maître d'Ouvrage Délégué ;

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué saisit le cas échéant, la Commission


Spécialisée de Contrôle qui émet un avis technique sur le projet de marché examiné et
adopté par la Commission de Passation des Marchés ;

5.2 Le gré à gré

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué demande à l'Autorité chargée des


Marchés Publics, l'autorisation de passer un marché suivant ce mode ;

• Au cas où cette autorisation préalable lui est accordée, le Maître d'Ouvrage ou le Maître
d'Ouvrage Délégué consulte au moins trois (3) candidats ;

• Le Maître d'Ouvrage ou le Maître d'Ouvrage Délégué reçoit les propositions technico-


financières des candidats consultés ;

5.3 La Demande de cotation

• Les demandes de cotation préparées par le Maître d’Ouvrage ou les Maîtres d’Ouvrages
Délégués sont soumises à l’examen de la Commission de Passation des Marchés
compétente.

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 8


Conduite de projet et outils de décision
• Les demandes de cotation sont préparées sur la base du document-type élaboré par l’ARMP.

• La publication de l’avis de consultation se fait par voie de presse et/ou d’affichage dans les
locaux du Maître d’Ouvrage ou du Maître d’Ouvrage Délégué et une ampliation de l’avis de
consultation est transmise à l’Antenne Régionale de l’ARMP du ressort du Maître
d’Ouvrage ou du Maître d’Ouvrage Délégué concerné dans un délai de 48 heures à compter
de sa signature.

5.4 Les Délégations de Services Publics

Les concessions font l’objet d’une mise en concurrence conformément aux dispositions prévues
par le code des marchés. Cette mise en concurrence est toujours précédée d’une pré-qualification
telle que décrite dans ledit code .

6 – L’ATTRIBUTION DES MARCHES

Lors de la passation d’un marché, soit sur appel d’offres, soit de gré à gré, la priorité est
accordée, à offres équivalentes en fonction des critères d’évaluation fixés dans le dossier de
consultation, à la soumission présentée par :

(a) Une personne physique de nationalité camerounaise ou une personne morale de droit
camerounais

(b) Une personne physique ou une personne morale justifiant d’une activité économique sur le
territoire du Cameroun

(c) Une PME nationale dont le capital est détenu par des personnes de nationalité
camerounaise ou de droit camerounais.

7– LES DESACCORDS
7.1 Entre les Maîtres d’Ouvrage, Maîtres d’Ouvrage Délégués et les Commissions de
Passation des Marchés

Lorsque le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué n’approuve pas la proposition de la


commission de passation des marchés, il est tenu de demander un nouvel examen du dossier par la
commission en mentionnant ses réserves, dans un délai de sept (7) jours à compter de la date de
réception de la proposition de la commission concernée.

Après réexamen, le président de la commission de passation des marchés notifie les résultats de
la nouvelle délibération au maître d’ouvrage ou au maître d’ouvrage délégué.

Si le désaccord persiste :

en phase d’adoption du dossier d’appel d’offres ou d’examen du projet de marché ou


d’avenant, le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué lance l’appel d’offres ou signe le
marché ou l’avenant. Dans ce cas, la Commission de Passation des Marchés mentionne, à chaque
étape de la procédure, dans les procès-verbaux de séance, ses réserves ;

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 9


Conduite de projet et outils de décision
en phase d’attribution, le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué attribue le marché
et en fait rapport à l’Autorité chargée des marchés publics. Dans ce cas, la publication des résultats
est subordonnée à la décision de l’Autorité chargée des marchés publics.

7.2 Entre les Maîtres d’Ouvrage, Maîtres d’Ouvrage Délégués et les Commissions
Spécialisées de contrôle des Marchés

En cas de désaccord, le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué est tenu de demander
un nouvel examen du dossier par la commission en mentionnant ses réserves, dans un délai de sept
(7) jours à compter de la date de réception de la notification des résultats de la délibération de la
commission concernée.

L’examen des observations de la commission spécialisée de contrôle des marchés par les
services techniques du maître d’ouvrage ne nécessite pas un recours à la commission de passation
des marchés compétente.

Après réexamen, le président de la commission spécialisée de contrôle des marchés notifie les
résultats des travaux au maître d’ouvrage ou au maître d’ouvrage délégué.

Si le désaccord persiste entre le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué et la


commission spécialisée de contrôle des marchés, celui-ci notifie sa décision finale à ladite
commission dans un délai de cinq (5) jours à compter de la date de réception de la notification de
l’avis définitif de la commission.

Passé ce délai, le président de cette commission transmet, dans un délai de cinq (5) jours, le
dossier à l’ Autorité chargée des marchés publics pour arbitrage et en informe le maître d’ouvrage
ou le maître d’ouvrage délégué par courrier séparé du même jour; Ce recours est suspensif.

L’Autorité chargée des marchés publics requiert l’avis technique de l’organisme chargé de la
régulation des marchés publics pour se prononcer. Ce dernier dispose de vingt et un (21) jours pour
rendre l’avis requis.

La décision de l’Autorité chargée des marchés publics s’impose aux deux parties.

8– LES RECOURS

Tout soumissionnaire qui s’estime lésé dans la procédure de passation des marchés publics peut
introduire une requête, soit auprès du Maître d’Ouvrage ou du Maître d’Ouvrage Délégué soit
directement auprès de l’autorité chargée des marchés publics, en transmettant dans chacun des cas
une copie à l’organe chargé de la régulation des marchés publics, entre :

La publication de l’avis d’appel d’offres y compris la phase de pré qualification des candidats et
l’ouverture des plis ;

L’ouverture des plis et le démarrage des travaux de la sous-commission d’analyse des offres ;

La publication des résultats et la notification de l’attribution.

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 10


Conduite de projet et outils de décision
8.1 Entre la publication de l’avis d’appel d’offres et l’ouverture des plis (y compris la pré-
qualification)

Le recours doit être adressé au Maître d’ouvrage ou au Maître d’ouvrage Délégué avec copies à
l’organe chargé de la régulation des marchés publics et au Président de la Commission ;

il doit parvenir au plus tard quatorze (14) jours avant la date d’ouverture des offres au maître
d’ouvrage ou maître d’ouvrage délégué;

Le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué dispose de cinq (5) jours pour réagir. La
copie de la réaction est transmise à l’organe chargé de la régulation des marchés publics;

En cas de désaccord entre le requérant et le Maître d’ouvrage, le recours est porté par le
requérant à l’autorité chargée des marchés publics avec une copie à l’organe chargé de la régulation
des marchés publics ;

Ce recours n’est pas suspensif.

8.2 A l’ouverture des offres

le recours ne porte que sur le déroulement de cette étape, notamment le respect des procédures
et la qualité des pièces vérifiées, suivant le modèle de fiche de recours, mise à la disposition des
soumissionnaires par l’organe chargé de la régulation des marchés publics, qui est remplie et signée
à l’issue de cette séance :

Le recours doit être adressé à l’autorité des marchés publics avec copies à l’organe chargé de la
régulation des marchés publics et au Maître d’ouvrage ou au Maître d’ouvrage Délégué ;

Il doit parvenir dans un délai maximum de trois (3) jours ouvrables après l’ouverture des
plis, sous la forme d’une lettre à laquelle est obligatoirement joint un feuillet de la fiche de recours
dûment signée par requérant et, éventuellement, par le Président de la Commission de Passation
des marchés

La fiche de recours comporte trois feuillets dont l’original, détenu par le requérant, est destiné à
l’autorité des marchés publics et les deux autres feuillets sont remis séance tenante respectivement à
l’observateur indépendant et au Président de la Commission de Passation de Marchés.
L’observateur indépendant annexe à son rapport, le feuillet qui lui a été remis, assorti de
commentaires ou observations y afférents ;

Ce recours n’est pas suspensif.

8.3 Entre la publication des résultats et la notification de l’attribution

Entre la publication des résultats et la notification de l’attribution, les recours ne peuvent porter
que sur l’attribution :

Il doit être adressé à l’autorité chargée des marchés publics, avec copies à l’organe chargé de la
régulation des marchés publics, au Maître d’ouvrage ou au Maître d’ouvrage Délégué et au
Président de la Commission ;

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 11


Conduite de projet et outils de décision
Il doit intervenir dans un délai maximum de cinq (5) jours ouvrables après la publication des
résultats ;

Ce recours est suspensif .

8.4 Après la publication des résultats d’attribution

Le rapport de l’observateur indépendant ainsi que le procès-verbal de la séance d’attribution du


marché y relatif auquel est annexé le rapport d’analyse des offres sont communiqués à tout
soumissionnaire ou administration concernée, sur requête.

L’examen des requêtes peut entraîner la reprise ou l’annulation de la procédure suivie. Dans le
cas contraire, l’autorité des marchés publics donne l’autorisation au maître d’ouvrage de continuer
la procédure.

9 – CONCLUSION

Exception faite des marchés spéciaux, les marchés publics sont passés après mise en
concurrence des co-contractants potentiels de l’Administration soit sur appel d’offres, soit
exceptionnellement à la suite d’une procédure de gré à gré.

S’agissant des modes et procédures de passation des marchés publics, il est important que soient
bien définis et maîtrisés par le Maître d’ouvrage ou le cas échéant le Maître d’œuvre :

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 12


Conduite de projet et outils de décision
ANNEXE 1
PROCEDURES DE PASSATION D’UN MARCHE SUR APPEL D’OFFRES

ETAPE INTERVENANTS ACTION OBSERVATIONS

Préparatio du MO et MOD Le Maître d'Ouvrage ou le Maître


DAO d'Ouvrage Délégué, après
avoir vérifié que toutes les
conditions préalables sont
remplies élabore le dossier
d'appel d'offres sur la base
d’une étude préalable
approfondie désormais
exigée ou la demande de
cotations et saisit la
commission de passation
des marchés

Pré qualification MO et MOD Pour les appels d’offres restreints Le rapport de pré-
et à l’issue d’une procédure qualification rédigé par
de pré-qualification le Maître d’ouvrage ou
effectuée après appel à le Maître d’ouvrage
candidatures par insertion Délégué, accompagné
dans des publications du projet de DAO
habilitées, le Maître ou le comprenant la
Maître d’Ouvrage Délégué proposition de listes
lance un appel d'offres aux restreintes sont soumis à
candidats pré-qualifiés la Commission des
marchés compétente
pour examen

Examen et CPM et CSCM La Commission de Passation des En fonction du coût


adoption du Le cas échéant Marchés examine et émet d'objectif du projet, le
DAO un technique sur les DAO Maître d'Ouvrage ou le
ou sur la demande de Maître d'Ouvrage
cotations Délégué saisit la
Commission
Spécialisées de Contrôle
des marchés
compétente .
Le Président de la
Commission Spécialisée
de Contrôle des Marchés
choisit le cas échéant, un
rapporteur sur la liste
dressée par l'organisme
chargé de la régulation
des Marchés Publics

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 13


Conduite de projet et outils de décision
Lancement de MO ou MOD Le Maître d'Ouvrage ou le Maître
l’AO d'Ouvrage Délégué lance
l'appel d'offres en publiant
l'avis y relatif dans une
publication habilitée
Réception des MO ou MOD Le Maître d’Ouvrage ou le Le délai accordé aux
offres Maître d’Ouvrage Délégué soumissionnaires
reçoit les offres des pour la remise des
différents soumissionnaires offres varient entre
et saisit la Commission de 30 et 60 jours
Passation des Marchés Ce délai peut être
ramené à20 jours
en cas d’urgence
ou de Demande de
cotation et porté
à90 jours pour les
AO internationaux

Ouverture des CPM La Commission de Passation des L’ouverture de la séance


plis Marchés organise la séance de dépouillement
d'ouverture des plis doit se faire au
plus tard une heure
après celle limite
de réception des
offres fixée dans le
DAO
Analyse des Sous La Commission de Passation des La sous-commission
offres commission Marchés commet une sous- dispose d’un délai
d’analyse des commission présidée par le prescrit par la
offres Maître d'Ouvrage ou le CPM pour
Maître d'Ouvrage Délégué l’analyse des
pour l'analyse des offres offres qui ne
excéder 30 jours

Proposition CPM et CSCM le La Commission de Passation des La CPM dispose d’un


d’attribution cas échéant Marchés examine le rapport délai maximum de
d'analyse et notifie sa 15 jours à compter
proposition au Maître de la réception
d'Ouvrage ou au Maître d’un dossier pour
d'Ouvrage Délégué se prononcer non
compris les délais
accordés à la sous-
commission pour l’
analyse des offres.
En cas d’urgence ce
délai peut être
ramené à 5 jours

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 14


Conduite de projet et outils de décision
Décision MO ou MOD le Maître d'Ouvrage ou le Maître
d’attribution d'Ouvrage Délégué attribue
le marché

Publication MO ou MOD Le Maître d'Ouvrage ou le Maître Le Maître d'Ouvrage ou


des résultats d'Ouvrage Délégué publie le Maître
les résultats d’attribution d'Ouvrage Délégué
soumet sa décision
au visa du Premier
Ministre pour les
marchés dont le
montant est
supérieur à cinq
(5) milliards de
francs CFA avant
la publication des
résultats
Rédaction du MO , MOD ou La rédaction ou la mise en forme Le marché définitif ne
marché MOE des documents constitutifs peut en aucun cas
du marché est assurée par le modifier l’étendue
Maître d’Ouvrage ou le et la nature des
Maître d’Ouvrage Délégué prestations prévues
et le cas échéant par le dans le DAO
Maître d’Œuvre

Examen du CPM et CSCM le La Commission de Passation des La CPM dispose d’un


projet de cas échéant Marchés examine le projet délai maximum de
marché de marché rédigé par le 15 jours à compter
Maître d'Ouvrage ou au de la réception
Maître d'Ouvrage Délégué d’un dossier pour
et souscrit par l’attributaire se prononcer non
compris les délais
accordés à la sous-
commission pour
l’analyse des
offres.
En cas d’urgence ce
délai peut être
ramené à 5 jours

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 15


Conduite de projet et outils de décision
Signature du MO ou MOD le Maître d'Ouvrage ou le Maître le Maître d'Ouvrage ou
marché d'Ouvrage Délégué signe le le Maître
marché d'Ouvrage Délégué
dispose d’un délai
de 7 jours pour la
signature du
marché à compter
de la réception du
projet de marchés
adopté
Commission et
souscrit par
l’attributaire
Notification du MO ou MOD le Maître d'Ouvrage ou le Maître Le Maître d'Ouvrage ou
marché d'Ouvrage Délégué notifie le Maître
le marché au Cocontractant d'Ouvrage Délégué
retenu notifie le marché
dans un délai de 5
jours à compter de
sa signature.
Tout marché public doit
être conclu avant
tout
commencement
d’exécution

Présenté par Emmanuel TCHINZIE/ISS-MRA/2013/2014 16