Vous êtes sur la page 1sur 24

VADE-MECUM T.F.

E
Bachelier en Coaching sportif

2019-2020

0
Introduction

Votre baccalauréat se termine par une étape importante : le T.F.E, destiné à valoriser votre
esprit d’analyse et de synthèse.
« Dans un contexte de formation professionnelle, le T.F.E offre l’occasion d’exploiter et de
mettre en œuvre les acquis de sa formation tant théoriques que pratiques. Le T.F.E
s’apparentera davantage à la structure d’un article scientifique mais en aucun cas, à la
structure d’une monographie. L’évaluation du travail reposera sur le rapport écrit et sur sa
présentation orale. » (Circulaire 92 du 14/06/2001)
Les compétences du référentiel de section mobilisées sont :
1. Communiquer de manière adéquate dans les langues française (et anglaise) dans les divers
contextes liés à la profession :
1) Adapter ses interventions orales et/ou écrites aux différentes situations rencontrées.
5) Rédiger des rapports ou comptes rendus et en faire des présentations efficaces.
2. Entretenir un rapport critique et autonome avec le savoir scientifique et technique lié au
développement humain :
1) Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle.
3) Mettre en question ses connaissances et ses pratiques.
5) S’approprier les contenus, concepts, notions, démarches et méthodes liés à sa
pratique.
Le T.F.E fera l’objet d’un suivi attentif de la part de l’école (promoteur, commission T.F.E) selon
un calendrier à respecter à la lettre (voir ci-après).
Ce vade-mecum a pour ambition de vous aider, vous guider et vous conseiller tout au long des
différentes étapes, de la rédaction à la présentation du travail de fin d'études.

1
1. Le sujet

Le sujet sera développé en lien avec le profil professionnel du coach sportif, mais pas
nécessairement avec votre option.
Néanmoins, si vous envisagez d’obtenir votre Gestion d’Infrastructures Sportives, il vous sera
imposé de choisir un sujet en lien avec l’option.
Vous le soumettrez à la commission T.F.E dans le respect des dates butoirs pour approbation.
Votre travail doit comporter un apport personnel pertinent. Il ne peut se limiter à une simple
compilation.
Le choix du public pour l’application de la partie pratique vous est laissé (lieu de stage, club
que vous avez fréquenté etc.). Cependant, si vous choisissez de réaliser l’application sur votre
lieu de stage, il vous faudra distinguer les « heures T.F.E prestées » des « heures de stage ».
En effet, les heures T.F.E ne pourront pas être comptabilisées comme heures de stage.

2. Composition du jury et rôle de chacun des acteurs

Le promoteur

Le promoteur est un professeur d’une des deux Hautes Ecoles, il est un « conseiller ». Il peut
vous guider, vous donner des conseils, repérer les lacunes du travail, vous suggérer des
améliorations. Ce n’est pas un correcteur d’orthographe ; il n’est pas désigné pour faire le
travail à votre place, ni vous fournir de la documentation. Vous êtes seul-e responsable de
votre travail.
Le promoteur peut refuser de continuer la lecture de vos pages si le nombre de fautes
d’orthographe est trop important ou si le travail manque de soin voire d’implication.
C’est le promoteur qui établira avec vous les conditions de son intervention et les modalités
de communication qu’il instaure avec vous. Il peut à cette fin établir avec vous un “contrat”.
C’est à vous qu’il appartient de prendre rendez-vous avec votre promoteur, dans le respect
des dates butoirs.
Si le promoteur l’accepte, le suivi régulier peut utilement se faire par un échange de courriels
entre vous.

2
Le premier lecteur

Le premier lecteur est un professeur d’une des deux Hautes Ecoles, il découvre votre T.F.E le
jour du dépôt, il le lit et assiste à la présentation orale. Comme tout autre professeur, il peut
répondre à vos questions mais il n’intervient pas dans l’élaboration du T.F.E.

Le patron externe

Le patron externe est la personne ressource qui vous accompagne lors de vos démarches sur
le terrain. Il est indispensable qu’il soit un spécialiste du sujet du T.F.E : il doit être une
personne qualifiée dans le domaine investigué (mais ne peut être ni un parent au 1er ou au 2e
degré, ni un professeur d’une des deux Hautes Ecoles). C’est vous qui êtes chargé de le trouver
et de soumettre pour approbation le formulaire de suggestion du patron externe à la
commission T.F.E (annexe 1). Il est convenu qu’il assiste à la présentation orale sauf
arrangement préalable avec la commission T.F.E.

Le lecteur externe

Tout comme le premier lecteur, le lecteur externe, choisi par les Hautes Ecoles, découvre votre
T.F.E. lors du dépôt, le lit et assiste à la présentation orale. Ce dernier ne fait pas partie du
corps professoral et est reconnu comme « expert » en lien avec votre sujet de T.F.E.

Le président

Le président présente le nom du candidat et le titre du travail. Chaque membre remet au


président sa grille de notation sur le travail écrit.
Après avoir remis les notes de l’écrit, les membres du jury peuvent avoir un échange sur l’écrit.
Tableau récapitulatif

* à condition que le promoteur n’ait pas atteint son quota de supervisions/an, auquel cas le
superviseur est en droit de refuser toute autre demande.

3
3. La commission T.F.E

Un des rôles de cette commission est de remettre un avis sur le dossier T.F.E de chaque
étudiant-e. Pour cela, elle se base sur plusieurs critères :
 la pertinence du sujet,
 l’originalité du projet,
 la faisabilité de l’expérimentation,
 la portée des résultats,
 le respect des contraintes administratives.

A l’issue de l’analyse du dossier, la commission peut décider de :


 l’accepter,
 l’accepter sous conditions,
 le refuser.
En cas de refus, vous devrez rapidement prendre contact avec votre promoteur ou la
commission pour connaître les raisons du refus et retravailler le dossier. Vous aurez alors
l’opportunité de le remettre une seconde fois dans un délai qui vous sera communiqué et
moyennant les adaptations qui vous seront conseillées.

4. Recueillir et traiter l’information

Renseignez-vous sur les connaissances qui existent déjà sur le thème traité afin de les mettre
au service de votre propre recherche. L'objectif est de recueillir des informations pertinentes
qui vont permettre d'enrichir votre pratique en la rendant plus réfléchie et plus efficace.
Ne confondez pas les informations dont vous avez réellement besoin pour traiter votre
question de recherche et tout ce qui se dit sur le sujet. Votre temps n'est pas illimité et il est
fort peu probable que vous arriviez à épuiser complètement le sujet. Il ne faut donc pas tout
lire, mais sélectionner les documents les plus pertinents par rapport à ce que vous recherchez.
1. Quels documents consulter ?

N’hésitez pas à demander des conseils et des références à votre promoteur ou à vos lecteurs.
Vous pouvez examiner les bibliographies des ouvrages, questionner les catalogues des
bibliothèques…
De manière générale, il est intéressant de consulter, dans un premier temps, les ouvrages
généraux (dictionnaires et encyclopédies) qui permettent de faire rapidement le point sur les
connaissances actuelles : définition générale, synthèse élémentaire, vocabulaire spécifique au
sujet, noms et dates significatifs, thèmes associés...

4
Généralement, cette vue d'ensemble du sujet est accompagnée d'une bibliographie de
référence. Dans un deuxième temps, les ouvrages spécifiques (monographies, ouvrages
collectifs, articles de périodiques...) vous permettront d'aborder en profondeur des aspects
plus précis du sujet. Les ouvrages collectifs ou monographies ont pour avantages de
développer en profondeur un aspect spécifique du sujet et de fournir une bibliographie
fouillée. Les articles, quant à eux, ont l'avantage de présenter des informations récentes liées
aux travaux de recherche en cours.
Veillez à prendre note des références de chaque ouvrage ou article consulté afin de gagner
un temps précieux lors de la rédaction de votre bibliographie.

2. Où trouver les documents ?

• Les bibliothèques, médiathèques, ludothèques... sont évidemment des lieux dans


lesquels vous pourrez trouver toute une série de ressources intéressantes.

Bibliothèque Chiroux : Rue des Croisiers, 15 à Liège (04/232.86.86) -


http://culture.prov-liege.be
Bibliothèque des Sciences de la Vie : B34 - Quartier Hôpital- Avenue de l'Hôpital, 11 à
Liège (04/366.21.70) - https://lib.uliege.be/libraries/bsv
Médiathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles (PointCulture) : Rue de l’Official, 1-
5 à Liège (02/737.19.62) - http://www.pointculture.be/

• Les moteurs de recherche et les répertoires. Internet est une source d'informations à
ne pas négliger, mais à utiliser avec un bon esprit critique. Méfiez-vous
systématiquement des sites sans référence, des pages personnelles ou encore des
sites à participation (forum, échange…).

Google Scholar : moteur de recherche de travaux universitaires


http://scholar.google.com/

Cairn.info : portail de sciences humaines et sociales https://www.cairn.info/

ORBi : répertoire et bibliographie institutionnels ouverts https://orbi.uliege.be

PubMed : données bibliographiques de l'ensemble des domaines de spécialisation de


la biologie et de la médecine https://lib.uliege.be/fr/content/pubmed

UniCat : catalogue collectif des bibliothèques universitaires et scientifiques belges


https://www.unicat.be

5
Rédaction des références bibliographiques selon les normes A.P.A.

Toutes les sources utilisées pour la réalisation de votre travail de fin d’études doivent figurer
dans la bibliographie, qu'elles aient été citées, résumées ou paraphrasées.
La bibliographie est présentée en fin de travail sous la forme d'une liste unique dans laquelle
les références sont organisées par ordre alphabétique des auteurs (si vous devez lister
plusieurs ouvrages d'un même auteur, vous les organiserez par ordre chronologique de
publication puis par ordre alphabétique du titre). La bibliographie permet à vos lecteurs de
rapidement repérer les documents que vous avez consultés et d'apprécier si ceux-ci sont
récents et pertinents. Il vaut donc mieux choisir quelques ouvrages de référence que de lister
de nombreux (mais superflus/inadéquats) documents n'ayant qu'un rapport approximatif
avec votre sujet.
La référence bibliographique comprend généralement les éléments suivants : auteur, année
de publication, titre, lieu de publication, éditeur et pages consultées. Ces différentes
informations se trouvent généralement à l'intérieur de l'ouvrage, sur la page de titre. Il existe
différentes façons standardisées de les présenter. Nous vous présentons ci-dessous la norme
de l'American Psychology Association (APA) qui est celle adoptée dans la plupart des revues
scientifiques.
Voici les principaux codes de transcriptions et référencements bibliographiques qu’il vous
est demandé d’envisager :
1. Référence d'une monographie ou d'un ouvrage collectif

Nom de l'auteur, P. (année de publication). Titre complet de l'ouvrage : sous-titre éventuel


(informations éventuelles concernant l'édition). Lieu de publication : Éditeur.

S'il y a plusieurs auteurs, il faut les citer en respectant l'ordre utilisé par le document et en
séparant chaque auteur d'une virgule. Le nom du dernier auteur est précédé de "&".
Si un nom d'auteur est mis en évidence ou si les auteurs sont nombreux, on mentionne le nom
du premier auteur suivi de "& al.".
2. Référence d'un chapitre d'un ouvrage collectif

Nom de l'auteur, P. (année de publication). Titre de l'article. In P. Nom de l'éditeur (Éd.), Titre
complet de l'ouvrage (pagination de l'article). Lieu de publication : Éditeur.

Zone de l'ouvrage dont le chapitre est tiré : Cette zone commence par "In" qui introduit la
référence de l'ouvrage dans lequel se trouve le chapitre et se termine toujours par un point.
Directement après "In", on mentionne tous les éditeurs scientifiques en commençant par les
initiales des prénoms suivies du nom de famille et en précisant "Éd." ou "Éds" entre
parenthèses.

6
3. Référence d'un article d'une revue

Nom de l'auteur, P. (date de publication). Titre de l'article. Titre de la revue, volume, pagination de
l'article.

4. Référence d'un document non publié (doctorat, mémoire, notes de cours)

Nom de l'auteur, P. (année de défense). Titre complet de l'ouvrage : sous-titre éventuel. Type
de document, Ecole ou université, Lieu, pages consultées.

5. Référence d'une page Internet

Nom de l'auteur, P. (date de mise à jour). Titre du document. En ligne : URL complète (consulté
le…).

6. Références d'une communication orale

Nom de l'auteur, P. (date de la communication). Titre de la communication. Communication


présentée à/au congrès/colloque, lieu de la communication.

5. Rédaction du T.F.E

Lors de la rédaction, vous serez attentif-ve en particulier à ne pas commettre de plagiat. Vous
veillerez donc à distinguer très précisément ce qui est de vous de ce qui a été pris ailleurs et à
le référencer selon les normes d’usage (A.P.A.).
Le style et le respect des règles de syntaxe, d’orthographe et de ponctuation participent à
l’évaluation de la qualité du travail.
L’enchaînement des phrases et des paragraphes doit traduire un enchaînement logique des
idées.
Plusieurs outils peuvent vous aider à clarifier l'organisation générale de votre texte,
notamment la table des matières, les titres, sous-titres, paragraphes et alinéas.

7
Plan

• La page de garde analyse des résultats, constats et


• Les remerciements* discussions
• La table des matières • Les conclusions
• L’introduction • La bibliographie
• La partie théorique • L’index*
• La partie pratique : description, • La liste des annexes*
méthodologie, présentation et • Les annexes*
*facultatif

1. L’introduction

L’introduction permet au lecteur d'entrer dans votre travail. Elle doit être claire, bien rédigée
et donner envie au lecteur de poursuivre la lecture de votre travail...
Vous pouvez utiliser plusieurs techniques : débuter par une affirmation surprenante,
contredire une opinion couramment admise, raconter une anecdote ou encore poser une
question qui suscite la réflexion... (maximum 2-3 pages).

2. La partie théorique

Elle a pour objectifs de préciser et définir les concepts centraux du travail, de présenter un
éventail de connaissances existant déjà sur le sujet et d'apporter un regard neuf sur celles-ci :
votre éclairage ! Elle permet de justifier les choix méthodologiques effectués dans la
démarche pratique.
Elle comportera donc essentiellement trois types d'informations :

• L'explication des concepts qui sont au centre du travail afin d'assurer la compréhension
du lecteur. Ces explications peuvent évidemment prendre diverses formes en fonction
du sujet traité :
- une définition,
- un historique,
- une biographie,
- une classification,
- une liste de caractéristiques.

• La littérature, les recherches qui ont déjà abordé le sujet que vous traitez et qui
apportent des éléments de réponses intéressants tels que, par exemple :
- les avantages et les inconvénients,
- les causes et les conséquences.

8
• Votre éclairage, votre angle de vue, vos idées et arguments. Par exemple :
- une analyse de la littérature,
- une comparaison.

3. La partie pratique

La partie pratique présente les moyens mis en œuvre pour vérifier les hypothèses de départ.
Vous y présenterez votre expérience (contexte, public, outils créés ou utilisés...) et les
résultats obtenus en établissant des liens avec la partie théorique.
Il s’agit de la partie la plus importante en nombre de pages.
Elle suit généralement les étapes de la démarche scientifique :

• rappel de l'objectif de la recherche, description du contexte spécifique et du dispositif de


recherche,

• description des outils créés ou utilisés lors de la recherche (p.ex. : grilles d'observation,
questionnaire, activités...),

• description des résultats obtenus (sous forme de tableaux, schémas, graphiques...) et


éventuellement du déroulement de l'expérimentation (observations et constats),

• interprétation des résultats : analyse des résultats en vous basant sur les données de la
partie théorique.
Vous devrez choisir entre les 3 méthodes de recherche utilisées en Sciences humaines et
sociales :
1. L’observation outillée

L’observation devra être structurée par une grille (existante ou que vous réaliserez)
permettant de relever, quantifier et qualifier ce qui est observé.
La grille doit comprendre des indicateurs précis qui sont indispensables à la qualité de
l'observation. Il vous faudra ensuite recenser, analyser et exploiter les résultats
obtenus.

2. L’expérimentation

En réalité, dans le cadre du T.F.E, il s’agira davantage d’une application.

L’utilisation de cette méthode consiste à créer une situation particulière qui va


permettre de tester une hypothèse causale concernant la mesure d’un phénomène
précis (variable dépendante) en fonction de la manipulation (la variation) d’un ou
plusieurs facteurs (variable indépendante).

9
Pour ce faire, vous pouvez opter pour l’application d’un outil, d’une méthode… Il est
courant de recourir à un pré-test puis à un post-test sur l’échantillon.

3. L’enquête

Il s'agit du recueil de données auprès d'un échantillon d'individus.

L'enquête peut être :

• quantitative, auquel cas, elle apporte une information étendue (grand nombre
de données) et, si l'échantillon est constitué selon les règles de l'art, son
résultat est généralisable. Elle se prête généralement à l'exploitation
statistique, cependant, dans le cadre du T.F.E, cela ne vous est pas demandé.
Des graphiques et tableaux de données devront être réalisés afin de vous
permettre d’analyser les résultats de façon efficiente.
➔ Le nombre d’individus constituant l’échantillon devra être défini avec
votre promoteur / patron.

• qualitative, auquel cas, elle apporte des éléments plus directs et approfondis
sur une réalité restreinte (petit nombre de données).

Il est vivement conseillé de discuter du choix de la méthode avec votre promoteur, votre
patron de T.F.E.
4. La conclusion

Tout comme l'introduction ouvrait le travail, la conclusion le referme. C'est donc le moment
de vérifier les hypothèses, de répondre aux questions de recherche initiales en faisant la
synthèse des informations importantes relevées dans le travail.

Mise en page

La présentation générale de votre travail est importante, car elle peut avoir un impact positif
ou négatif sur le lecteur. Au service de votre contenu, elle doit être soignée, pratique et sobre.
Veillez donc à la propreté du document et à la qualité de la reliure.
Votre travail de fin d’études prendra la forme d’un document écrit relié, rédigé en français et
comprenant entre 40 et 50 pages (maximum, hors annexes).

10
Les pages liminaires (= les pages situées au début d'un ouvrage, après la page de garde et
avant le texte) ne sont généralement pas chiffrées et comprennent :

• une page blanche


• la page de titre, c'est-à-dire la copie de la page de garde en noir et blanc
• les remerciements
• la table des matières
Un modèle de la page de garde dont les mentions sont obligatoires vous est présenté à la fin
de ce vade-mecum (annexe 5).
• Le T.F.E est imprimé sur papier blanc de format A4.
• Le T.F.E doit être aéré et bien structuré.
• On utilise une police de caractère simple et bien lisible (ex. Arial Narrow, Calibri), de taille
(point) 12 pour le corps du texte avec un interligne de 1 à 1,5 maximum.
• Les tableaux (hors texte) peuvent avoir un format différent.
• Les marges sont de 2,5 cm (haut, bas et à droite) avec une marge de reliure de 4 cm à
gauche.
• Les pages sont numérotées jusqu’à la fin, annexes comprises.
Vous pouvez évidemment insérer dans votre texte des graphiques, figures et tableaux, à
condition qu'ils servent votre propos et qu'ils soient clairs, lisibles et correctement référencés.
Pour ce faire, vous veillerez :

• à introduire chaque document dans le texte qui précède ;


• à préciser clairement les références bibliographiques des documents reproduits ;
• à attribuer à chaque document un titre précis ;
• à numéroter chaque document de manière continue en précisant le type de
document ; de manière abrégée (ex. : fig.16, tab.III...) ;
• à accompagner chaque document d'une légende si nécessaire.
Soyez attentif-ve à ce que les titres et sous-titres apparaissent clairement et se distinguent du
texte.
Pour améliorer l'aspect esthétique de votre page, vous utiliserez la fonction "justifier le texte"
de votre traitement de texte : la justification permet d'aligner le texte aux deux bords de la
page en jouant sur les espaces entre les mots et les lettres de la ligne.
Afin d'éviter plusieurs maladresses de mises en page (ex. : titre isolé au bas d'une page, trop
large espace au-dessus d'une page...), pensez à utiliser la fonction "insérer un saut de page"
de votre traitement de texte lorsque vous souhaitez passer directement à la page suivante.
De même, pour effectuer des retraits en début de ligne, vous pouvez utiliser les tabulations
plutôt qu'une multiplication d'espaces.

11
6. Impression du T.F.E

Vous imprimerez votre travail en 5 exemplaires.


Vous fournirez en plus une version informatique de votre travail pour les archives (CD-ROM
gravé).
Il est plus sûr d'imprimer le travail à partir de l'ordinateur sur lequel il a été rédigé afin d'éviter
tout problème de mise en page lors du passage d'un ordinateur à l'autre (ou enregistrer le
fichier sous format pdf). Si vous préférez vous référer à un centre de copies, le meilleur conseil
à vous donner est de vous y prendre suffisamment à temps.

7. Rédiger un ERRATA

Si, après impression du travail, vous constatez qu'il subsiste des erreurs d'orthographe ou de
dactylographie, vous pouvez joindre à votre travail une liste des erreurs, rédigée sur une
feuille séparée, précisant clairement la page, la ligne, le mot fautif et sa correction (ex. : page
36, ligne 2, au lieu de : « parvenir », lire : « convenir »).

8. Présentation du T.F.E au jury

La présentation orale peut faire l’objet d’une préparation sur la forme avec le promoteur.
Sa durée est de 15 minutes maximum + 10 minutes de questions-réponses, devant un jury
composé du promoteur, du premier lecteur, du patron externe et d'un président.
Il est conseillé de l’accompagner au moins d'un PowerPoint.
Chacun des membres du jury ayant lu le T.F.E, elle ne consiste pas en une simple répétition
des éléments du travail. Elle permet d'échanger sur le sujet traité, d'éventuellement rectifier
certains éléments du travail écrit et d'apporter de nouveaux éléments ou de nouveaux points
de vue sur le travail réalisé.
Elle commence par un salut au jury et se termine par un court remerciement.
La présentation orale est ensuite notée par les membres du jury.

12
9. Calendrier

➔ Vendredi 7 novembre, vous soumettrez à la commission T.F.E, via un formulaire, votre


sujet et proposerez un promoteur.
➔ Vendredi 21 novembre, vous confirmerez votre sujet définitif (avec intention concrète
du dispositif pratique) à la commission T.F.E.
➔ Mardi 21 avril : dépôt du formulaire d’encodage du titre définitif du T.F.E à la
commission T.F.E.
➔ Mardi 26 mai : dépôt du T.F.E pour la 1re session à la bibliothèque entre 9 et 16 heures
(HECh).
➔ Mardi 18 août : dépôt du T.F.E pour la seconde session à la bibliothèque entre 9 et 16
heures (HECh).

Les T.F.E qui n’auront pas été déposés au jour dit seront automatiquement reportés en
deuxième session.
L’étudiant-e qui présente un T.F.E en deuxième session doit avoir pris contact avec son
promoteur pour le 19 juin au plus tard et démontrer le travail engagé sous peine de se voir
refuser l’accès à la seconde session.
Par ailleurs, faisant ici référence à un autre cas particulier : pour les étudiants bénéficiant
d’une année diplômante en un quadrimestre (obtention possible du diplôme au terme de la
session de janvier), la date limite de dépôt du T.F.E, à la bibliothèque, est le premier vendredi
ouvrable du mois de janvier.

10. Modalités d’évaluation

Le travail est évalué par les membres du jury du T.F.E sur la base d’une grille d'évaluation.
La note collégiale attribuée à l’unité d’enseignement (U.E. 24 : Travail de fin d’études),
intégrant l’évaluation du travail écrit et de la défense orale constituera la note de cette U.E.
pour les 15 crédits.

Note de l’écrit 70%

Note de la présentation orale 30%

Note finale 100%

13
Table des matières

Introduction............................................................................................................................................. 1
1. Le sujet ............................................................................................................................................ 2
2. Composition du jury et rôle de chacun des acteurs ........................................................................ 2
Le promoteur....................................................................................................................................... 2
Le premier lecteur ............................................................................................................................... 3
Le patron externe ................................................................................................................................ 3
Le lecteur externe................................................................................................................................ 3
Le président ......................................................................................................................................... 3
3. La commission T.F.E ........................................................................................................................ 4
4. Recueillir et traiter l’information..................................................................................................... 4
1. Quels documents consulter ? .................................................................................................. 4
2. Où trouver les documents ? .................................................................................................... 5
Rédaction des références bibliographiques selon les normes A.P.A. ................................................. 6
1. Référence d'une monographie ou d'un ouvrage collectif ....................................................... 6
2. Référence d'un chapitre d'un ouvrage collectif ...................................................................... 6
3. Référence d'un article d'une revue ......................................................................................... 7
4. Référence d'un document non publié (doctorat, mémoire, notes de cours) ......................... 7
5. Référence d'une page Internet................................................................................................ 7
6. Références d'une communication orale ................................................................................. 7
5. Rédaction du T.F.E ........................................................................................................................... 7
Plan ...................................................................................................................................................... 8
1. L’introduction .......................................................................................................................... 8
2. La partie théorique .................................................................................................................. 8
3. La partie pratique .................................................................................................................... 9
4. La conclusion ......................................................................................................................... 10
Mise en page ..................................................................................................................................... 10
6. Impression du T.F.E ....................................................................................................................... 12
7. Rédiger un ERRATA ........................................................................................................................ 12
8. Présentation du T.F.E au jury ........................................................................................................ 12
9. Calendrier ...................................................................................................................................... 13
10. Modalités d’évaluation.............................................................................................................. 13
Bibliographie.......................................................................................................................................... 15
Annexes ................................................................................................................................................. 16

14
Bibliographie

Bochon, A. (2010). Réussir son travail de fin d'étude. Le T.F.E. en 101 points : Guide pratique
de l'étudiant. Bruxelles : De Boeck.
Décret définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des
études (07-11-2013 ; M.B. 18-12-2013), mis à jour le 15-06-2016, Ministère de la Fédération
Wallonie-Bruxelles, Bruxelles.
Denis, L. & Fimani, B. (2009). Réussir son TFE. Fascicule non publié, Haute Ecole Robert
Schuman, Virton.
Frédéric, O., Rigo, C., & Solot, F. (2018). Guide d’information sur le Travail de Fin d’Etudes.
Fascicule non publié. Haute Ecole de la Province de Liège, Liège.
Lourtie, E., Kesteloot, L., & al. (2017). Guide TFE catégorie pédagogique 1. Haute Ecole
Charlemagne, Liège.

15
Annexes

1. Formulaire de suggestion de patron externe


2. Formulaire de présentation du sujet et suggestion du promoteur
3. Formulaire de déclaration d’intention relative au T.F.E
4. Formulaire d’encodage du titre définitif du T.F.E
5. Page de garde
6. Grille d’évaluation du T.F.E

16
Formulaire de suggestion du
patron externe du T.F.E
Bachelier en Coaching sportif

Pour rappel, le patron externe est la personne ressource qui accompagne l’étudiant-e lors de ses
démarches sur le terrain. Un exemplaire papier du T.F.E lui sera envoyé et il sera invité à assister à la
présentation orale du travail.

Etudiant-e : ………………………………………………………………………………………………………………………………………

Sujet du T.F.E : …………………………………………………………………………………………………………………………………

Patron externe du T.F.E : ………………………………………………………………………………………………………………….

Fonction exercée : …………………………………………………………………………………………………………………………….

Formation(s) et diplôme(s) : …………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Nom de l’institution (ou autre, à préciser) : ……………………………………………………………………………………..

Expérience dans le domaine : ……………………………………………………………………………………………………………

Adresse postale : ………………………………………………………………………………………………………………………………

Numéro de téléphone : …………………………………………………………………………………………………………………….

En signant ce document, le patron externe marque son accord pour accompagner l’étudiant-e lors de
ses démarches sur le terrain.

Signature :

17
Formulaire de présentation du sujet
et proposition de promoteur
Bachelier en Coaching sportif

A remettre à la commission T.F.E pour le 7 novembre.

Etudiant-e : ……………………………………………………………………………………………………………………………
Année académique : 20 . . – 20 . .

Sujet proposé : ……………………………………………………………………………………………………………………..


……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Brève justification du choix du sujet : …………………………………………………………………………………..


……………………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Nom du promoteur : ………………………………………………………………………………………………….………….

Signature du promoteur : Signature de l’étudiant-e :

Date du dépôt du formulaire : …………………………………………………………………………………………………………….

Décision de la commission T.F.E :


Accord : Refus :
Si refus, le motif : ……………………………………………………………………………………………………………………

18
Formulaire de déclaration d’intention
relative au T.F.E
Bachelier en Coaching sportif

A remettre à la commission T.F.E pour le 21 novembre.

Etudiant-e : …………………………………………………………………………………………………………………………………………

Année académique : 20 . . – 20 . .

Sujet proposé : …………………………………………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….……

Déclaration d’intention (une dizaine de lignes) :

Promoteur : ……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Signature du promoteur :

Date du dépôt du formulaire : …………………………………………………………………………………………………………….

Décision de la commission T.F.E :

Accord : Refus : Signature :

Si refus, le motif : ………………………………………………………………………………………………………………………….

19
Formulaire d’encodage du titre
définitif du T.F.E
Bachelier en Coaching sportif

Ce formulaire est à remettre à la commission T.F.E pour le mardi 21 avril 2019 (au plus tard).

Le titre de votre T.F.E. ne pourra en aucun cas être modifié après cette date.

Etudiant-e : ………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Année académique : 20 . . – 20 . .

Titre du T.F.E. en majuscules (144 caractères maximum):

Promoteur : ……………………………………. Signature : ………………………………

Date : …………………………………………….. Signature de l’étudiant-e : ……………………………….

20
TRAVAIL DE FIN D’ETUDES
En vue de l’obtention du diplôme de Bachelier en Coaching sportif

Titre

Nom et prénom de l’étudiant-e Promoteur : nom et prénom

Premier lecteur : nom et prénom

Année académique 20.. – 20 ..

21
Grille d’évaluation du
Travail de Fin d’Etudes
Bachelier en Coaching sportif

Etudiant-e : ………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Session de : ……………………………………….. Année académique : 20 . . – 20 . .

Membres du jury : ………………………………………………………………………………………………………………………………

TRAVAIL ECRIT E -TB – B – S – Suf.- I – IG*

Introduction
• Motivation du choix
• Intérêt du sujet pour la profession
• Définition des objectifs
• Formulation de l’(des) hypothèse(s)
• Démarche(s) envisagée(s)
• Annonce de la structure
Fond du document

Analyse théorique
• Sources théoriques diversifiées et actuelles
• Pertinence des sources par rapport au sujet
• Exploitation personnelle des informations

Démarche pratique
➔ Approche méthodologique :
• Contexte (conditions)
• Procédure(s) et dispositif(s)
• Qualité de la démarche d’objectivation
• Recueil / lecture / analyse des données
• Interprétation / critique des faits observés

Discussion réflexive et conclusion


• Réponse(s) au questionnement de départ
• Limites et prolongements / ouverture de
perspectives
• Analyse réflexive / auto-évaluation
• Apports professionnels voire personnels

22
Cohérence de l’ensemble
• Liens explicites au sein de chaque partie
• Liens explicites entre les parties
• Apports nouveaux
• Pertinence des annexes

Expression écrite
• Syntaxe
• Vocabulaire
• Orthographe
Forme du document

• Style adapté à la rédaction scientifique

Mise en page, soin, structure

Références
• Mentions claires aux références pour les
passages cités ou résumés
• Respect de la convention (norme APA) dans la
transcription des références bibliographiques et
sitographiques

DEFENSE ORALE E -TB – B – S – Suf.- I - IG


Fond
• Présentation explicite et synthétique
• Approfondissement de certains aspects
• Distanciation critique par rapport au travail
• Réponse(s) adéquate(s) aux questions posées

Forme
• Respect du temps imparti
• Clarté et structure de l’exposé
• Choix de support(s) judicieux
• Correction de la langue

Attitude
• Tenue vestimentaire appropriée
• Maintien
• Ouverture à la critique et aux commentaires

* E = Excellent (18 et +) ; TB = Très Bien (16 - 17) ; B = Bien (14-15) ; Sat. = Satisfaisant (12-13) ; Suf. = Suffisant
(10-11) ; I = Insuffisant (8-9) ; IG = Insuffisance Grave (0 à 7).

Signatures des membres du jury :

Travail écrit : ………………

Défense orale : ……………….

Remarque : Le jury se réserve le droit d’attribuer une pénalité (dévaluation globale du travail) en cas de non-
respect du contrat de T.F.E. négocié avec le promoteur.

23