Vous êtes sur la page 1sur 3

5)Programme de l’épreuve 5 : (Volume horaire 100 heures)

DROIT DES AFFAIRES, FISCALITE


 Objectifs :
L’épreuve doit servir à tester le niveau de compétence du candidat dans les
disciplines juridiques, indispensables à sa future activité :

- droit commercial et droit des sociétés;


- droit social, droit du crédit; droit des procédures collectives; droit des
contentieux;
- droit fiscal.

Certes le candidat a déjà fait la preuve d’un certain niveau en droit commercial, droit
des sociétés et droit fiscal dans le cadre des épreuves 1 (droit fiscal) et 3 (droit
commercial, droit des sociétés) de l’examen préliminaire, ou dans le cadre des
diplômes qui l’ont dispensé de ces épreuves. Mais il s’agit de compléter le contrôle
(et, en amont, la formation) sur de nombreux points non encore abordés, ou à
approfondir.

 Forme de l’épreuve :
Trois à cinq questions (ou « problèmes ») dont une sur le droit des sociétés et une
sur le droit fiscal.
Durée : 4 heures Coefficient :1

Dans la note de l’épreuve, le thème de droit fiscal intervient avec un « poids » de 40


à 50 %

 Programme ; (volume horaire 100 heures):

a) Droit des sociétés (référentiel OHADA) et associations

• Restructurations de sociétés
- Transformations;
- Fusions, scissions, apports partiels d’actifs;

• Groupement d’intérêt économique


• Liens de droit entre les sociétés :
- Groupes;
- Participations;
- Société mère et filiale;
- Groupes contractuels, unions et accords d’entreprises
- Associations : typologie, constitution, personnalité morale, fonctionnement,
contrôle, dissolution

b) Droit des procédures collectives (OHADA)


- Prévention des difficultés;
- Procédures d’alerte : intervenants, déclenchement, processus, conséquences;
- Règlement amiable;
- Règlement judiciaire;
- Liquidation judiciaire;
- Protection du patrimoine de l’entreprise ; période suspecte, nullités, revendication;
- Sanctions patrimoniales, personnelles, pénales;

c) Droit du crédit
- Réglementation et mécanismes du crédit;
- Chèques, virements, cartes de paiement et de crédit, compte courant bancaire;
- Effets de commerce, circulation, mobilisation;
- Mobilisation de créances commerciales;
- Crédit à long et moyen terme;
- Sûretés; réserve de propriété;
- Crédit à l’exportation.

d) Droit social
- Représentation des salariés ;
- Participation des salariés;
- Régimes sociaux;
- Conflits collectifs du travail.

e) Droit Pénal des affaires


- Notions de droit pénal général : infraction, peine, action publique et action civile,
juridictions;
- Escroquerie, abus de confiance, faux en écriture, recel;
- Banqueroute, interdictions professionnelles;
- Délits en matière de sociétés : abus de biens, abus de crédits, distribution de
dividendes fictifs, délits comptables, présentation de comptes ne donnant pas une
image fidèle;
- Droit pénal économique : ventes, chèques, publicité mensongère, usure…;
- Droit pénal social;
- Responsabilité pénale des professionnels comptables et des auditeurs légaux.

f) Droit du Contentieux
- Juridictions;
- Procédure civile;
- Procédure administrative;
- Procédures communautaires : UEMOA ; OHADA;
- Arbitrage.

g) Droit fiscal approfondi (Dispositions Communes aux Etats de l’Union)


- Fiscalité des particuliers;
- Le résultat fiscal de l’entreprise : charges déductibles et exclusions ; plus-values
professionnelles ; régime des déficits ; aides fiscales ; provisions ;
amortissements exceptionnels; amortissements dérogatoires;
- Territorialité de la T.V.A; opérations internationales;
- Régularisations de T.V.A;
- T.V.A immobilière;
- Autres taxes sur le chiffre d’affaires;
- Taxe professionnelle;
- Droits d’enregistrement;
- Contrôle fiscal;
- Contentieux fiscal;
- Droit pénal fiscal ; application aux professionnels comptables;
- Eléments de Droit fiscal comparé (Etats de la région).