Vous êtes sur la page 1sur 5

Exercice 01:

Un sujet normal au repos a un débit cardiaque de 5.4l/min pour une différence


de pression entre le ventricule gauche et l’oreillette droite de 99mmHg.
1/ Calculer la résistance périphérique totale en u.r.p
ème
2/ Dans un membre inférieur, le débit circulatoire est d’environ 1/10 du débit
cardiaque. Quelle est la résistance hydraulique de ce membre? En déduire celle
du reste du système circulatoire, supposé parallèle.
3/ A la suite d’une blessure s’installe une fistule artério-veineuse à la cuisse, qui
ème
diminue la résistance hydraulique de ce membre au 1/15 de sa résistance
initiale. Si les autres paramètres restent inchangés, quelle est la nouvelle valeur
du débit cardiaque?
4/ Avant la blessure, on a mesuré chez le sujet les pressions suivantes:
Ventricule gche: 103mmHg Oreillette droite: 4mmHg
Artère fémorale: 100mmHg Veine fémorale: 7mmHg
Calculer les pressions au niveau de l’artère fémorale et de la veine fémorale
après l’apparition de la fistule.

Exercice 02:
Chez un sujet normal, au repos et allongé, on a mesuré les pressions sanguines
moyennes suivantes:
Aorte: 100mmHg Artère fémorale: 97mmHg
Veine fémorale: 5mmHg Veine cave inférieure: 2mmHg
Son débit cardiaque est de 6 l/mn et dans chaque artère fémorale le débit vaut
0,6 l/mn. Chaque membre inférieur est irrigué par l’artère fémorale et drainé
par la veine fémorale correspondante (fig 01).

On prendra: ρsang = 1050kg/m , ηsang = 4m.Pa.s et 7 mm de diamètre pour


l’artère et la veine fémorales.
Une mauvaise cicatrisation a entrainé la formation d’une fistule (fig.02). La
mesure des pressions moyennes chez ce sujet allongé au repos donne:
Aorte: 100 mmHg Artère fémorale: 88mmHg
Veine fémorale: P1= ? mmHg Veine cave inférieure: 2mmHg
1/ En supposant que l’écoulement sanguin est laminaire dans l’artère et la veine
fémorale, calculer le débit sanguin dans l’artère fémorale juste en amont de la
fistule et la pression sanguine moyenne dans la veine fémorale.
2/ L’hypothèse de régime laminaire était-elle justifiée?
3/ Chez ce sujet, calculer le débit sanguin dans le lit vasculaire du membre
inférieur, en aval de la fistule, en supposant inchangée la résistance hydraulique.
En déduire le débit cardiaque total.

Q1:
A- Dans un fluide parfait, on tient compte des forces de frottement.
B- un fluide parfait a une viscosité nulle
C- Les gaz sont incompressibles
D- Les gaz sont expansibles
E- Les gaz parfaits obéissent à la loi PT= nRV
Q2:
A- La pression en chaque point d’un liquide est indépendante de sa masse
volumique
B- Deux points situés au même niveau dans un même liquide en équilibre ont la
même pression.
C- Deux points situés au même niveau dans un même liquide parfait en
écoulement ont même pression.
D- Deux points situés au même niveau dans un même liquide réel en
écoulement ont même pression.
E- La différence de pression entre deux points d’un fluide (statique)est
proportionnelle à la différence de hauteur entre ces deux points.
Q3:
A- La loi de Poiseuille s’applique uniquement aux régimes turbulents
B- La loi de Poiseuille fait intervenir le diamètre du tube à la puissance 4
C- La résistance à l’écoulement est proportionnelle à la longueur du tube
D- Si les tubes sont en parallèle, les résistances à l’écoulement s’ajoutent
E- Le débit est proportionnel à la résistance de l’écoulement
Q4:
A- La pression artérielle se mesure au niveau du cœur
B- On ne mesure jamais la pression artérielle sur un patient couché
C- La pression artérielle maximale correspond à la pression diastolique
D- La pression artérielle minimale correspond à la pression systolique
E- La pression diastolique moyenne est de 80mmHg

Q5:
A- Un régime d’écoulement laminaire s’observe surtout en débit lent
B- Un régime turbulent correspond à un débit élevé
C- Le nombre de Reynolds, est homogène à une viscosité
D- Le nombre de Reynolds est proportionnel à la viscosité seulement
E- Si R>10000, alors l’écoulement est turbulent
Q6:
A- Dans un fluide incompressible, la masse volumique varie
B- Pour un fluide réel incompressible, la viscosité est constante
C- L’équation de Bernoulli traduit la conservation de l’énergie volumique
D- Le débit d’un fluide incompressible dans une canalisation est variable
E- Le nombre de Reynolds s’exprime en Pa.s
Q7:
A- Il existe une vitesse critique qui donne la limite du régime laminaire
B- Cette vitesse critique est inversement proportionnelle à la viscosité
C- Il y a apparition d’un souffle lorsque la vitesse d’écoulement du sang est
supérieure à une vitesse critique
D- Il existe des souffles anémiques lorsque la vitesse critique augmente
E- Lors d’une prise de tension, dès que la pression du brassard devient égale à
la pression artérielle il se produit un écoulement turbulent bruyant
Q8:
A- Lorsque une artère se rétrécit, en dessous d’une certaine valeur du diamètre
le régime d’écoulement peut devenir laminaire
B- Un régime turbulent correspond à un débit faible
C- Le nombre de Reynolds augmente avec le débit
D- La vitesse critique du sang dans une artère est proportionnelle au carré du
rayon de l’artère
E- La viscosité du sang diminue avec le diamètre des vaisseaux
Q9:
Le coefficient de tension superficielle s’exprime en:
A- J/m
2
B- J/m
C- J.m
D- N.m
E- N/m
Q10:
Le coefficient de tension superficielle…
A- augmente avec la température
B- diminue avec la température
C- est indépendant de la température
D- augmente généralement en présence d’un tensio-actif
E- diminue généralement en présence d’un tensio-actif
Q11:
Le mouillage d’un solide par un liquide est parfait si l’angle de raccordement, α,
vérifie:
A- 0 < cos α < 1
B- -1 < cos α < 0
C- σ – σ > σ
s ls l

D- W adhésion > W cohésion


E- W adhésion < W cohésion
Q12:
La surpression à l’intérieur d’une bulle de savon de rayon R et de coefficient de
tension superficielle σ vaut:
A- σ/R
B- 2σ/R
C- 4σ/R
D- R/σ
E- 2R / σ