Vous êtes sur la page 1sur 4

Compte rendu

Ouvrage recensé :

Gestion stratégique des ressources humaines. Par Jean-Yves Le Louarn, Paris : Éditions Liaisons,
2010, 275 p., ISBN : 978-2-8788-0816-2.

par François Bernard Malo


Relations industrielles / Industrial Relations, vol. 67, n° 3, 2012, p. 548-550.

Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante :

URI: http://id.erudit.org/iderudit/1012547ar

DOI: 10.7202/1012547ar

Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique

d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents

scientifiques depuis 1998.

Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : info@erudit.org

Document téléchargé le 29 juin 2016 05:20


548 relations industrielles / industrial relations – 67-3, 2012

cette génération a été peu exposée à l’in- profondeur inégales. Dans le premier
ternational et peut avoir des difficultés chapitre, intitulé « Apprendre la gestion des
d’adaptation culturelle dans le nouveau ressources humaines? », l’auteur prend soin
contexte d’internationalisation de la Chine. de relever que la gestion des ressources
Enfin, la nouvelle génération se compose humaines (GRH) fait partie des domaines
d’une combinaison de locaux, d’émigrés de la vie des entreprises où la formation
revenus au pays ou d’expatriés. Ceux-ci ont n’est toujours pas un prérequis à la prati-
eu une plus grande exposition à l’interna- que et où la recherche scientifique date
tional, sont plus adaptables et connaissent d’au plus une cinquantaine d’années. Après
mieux les langues étrangères, l’anglais prin- avoir relevé que la GRH est beaucoup plus
cipalement. Ces différentes générations se qu’une question de bon sens, de flair et
traduisent par des défis différents dans les d’intuition, Le Louarn présente sa dimen-
organisations. sion éthique et en vient à conclure que si
Pour conclure, l’ouvrage est donc une elle est de plus en plus reconnue comme un
excellente synthèse sur le monde des affai- ingrédient essentiel du succès des organisa-
res, l’économie, les secteurs d’activité (luxe, tions, il importe plus que jamais de l’étudier
automobile, etc.) et les travailleurs en Chine. avec soin car le flou et la complexité y sont
Outre le contenu fort instructif, il faut souli- partout présents et cela, à fortes doses.
gner l’excellente présentation graphique de Pour y progresser, il faut savoir mettre ses
l’ouvrage, le nombre important de tableaux préjugés en veilleuse, tolérer l’ambiguïté et
et de schémas fort pertinents, ainsi que la faire preuve d’humilité.
section finale de chaque chapitre, qui en Faisant suite au deuxième chapitre qui
rassemble les «  points clés  ». Cela en fait se propose d’explorer quelques définitions,
donc un ouvrage tout à fait pertinent pour composantes et acteurs de la GSRH, le
les chercheurs et les étudiants en science troisième nous amène à comprendre toute
politique, en gestion, en relations industriel- l’importance de la notion de chaîne de
les et en gestion des ressources humaines. valeur RH et du rôle central qu’y occupe
Diane-Gabrielle Tremblay la théorie du capital humain. Ces repères,
Télé-université, UQAM qui constituent indéniablement le cœur
théorique de cet ouvrage, sont par la suite
Gestion stratégique repris sous diverses formes dans chacun des
des ressources humaines chapitres suivants.
Par Jean-Yves Le Louarn, Paris : Éditions Après un quatrième chapitre dédié à
Liaisons, 2010, 275 p., ISBN : 978-2-8788- la présentation détaillée d’un exemple
0816-2.
complet de stratégie RH au sein d’une impor-
L’ouvrage de Jean-Yves Le Louarn, inti- tante compagnie aérienne américaine, le
tulé Gestion stratégique des ressources cinquième tâche d’expliquer au lecteur
humaines, fait partie des contributions fran- comment se construit, au quotidien, une
cophones attendues dans la mer des écrits telle stratégie RH. À l’aide de quelques
disponibles dans la langue de Shakespeare. exemples réels, Le Louarn démontre bien
Après avoir brièvement examiné le contenu que ce n’est qu’après avoir défini les princi-
de chacun des chapitres composant ce paux enjeux stratégiques de l’organisation
livre, nous présenterons notre appréciation que les acteurs peuvent passer à l’aligne-
générale de même que quelques pistes à ment des pratiques RH.
explorer par l’auteur en vue d’une prochaine Le sixième chapitre porte quant à lui
édition. sur les stratégies RH génériques, les enjeux
La contribution de Le Louarn se compose stratégiques RH et les objectifs stratégiques
de onze chapitres d’une longueur et d’une RH. Si l’auteur y développe des idées d’une
recensions / book reviews 549

grande importance (pensons notamment il comporte une bonne dose de réflexion


au couple objectifs RH – moyens RH et à critique et de propositions à la fois origina-
l’influence des valeurs des dirigeants, des les et audacieuses.
types d’entreprise et de leur évolution sur la Le onzième chapitre, qui porte pour titre
stratégie RH), son propos n’est pas toujours « Évaluer les résultats d’une stratégie RH »,
très clair et on comprend mal pourquoi un insiste quant à lui sur l’importance de mesu-
sujet aussi important n’a pas été introduit rer les résultats de la stratégie RH. S’il est
beaucoup plus tôt… notamment avant le vital de savoir élaborer une stratégie RH puis
chapitre consacré à l’exemple détaillé d’une de la mettre en application, encore faut-il
stratégie RH au sein d’une importante prendre le soin de mesurer ses retombées.
compagnie aérienne américaine. Dans ce chapitre également très intéressant,
Les trois chapitres suivants sont, chacun, l’auteur aborde deux questions d’une très
consacrés au développement d’une stratégie grande importance  : Une même stratégie
RH particulière en fonction de l’évolution RH peut-elle conduire, au sein d’une même
de l’entreprise et de sa stratégie d’af- organisation, à des résultats différents en
faires. Tandis que le septième chapitre fonction des unités d’affaires concernées?
s’intitule « Soutenir la croissance en attirant Une même stratégie RH dans des entrepri-
et en conservant le personnel », le huitième ses différentes peut-elle donner les mêmes
porte pour titre « Maintenir la compétitivité résultats? L’ouvrage de Le Louarn se termine
en réduisant les coûts de main-d’œuvre ». finalement par une conclusion succincte où
Le neuvième, enfin, s’intitule «  Trans- l’auteur revient sur l’importance de la mise
former l’organisation en mobilisant les en œuvre de la stratégie RH et des liens que
personnels  ». Si chacun de ces chapitres cette dernière entretient avec la finalité des
est intéressant en soi, l’auteur les traite organisations.
d’une façon telle qu’il est difficile pour le De notre point de vue, la contribution de
non-initié d’entrevoir qu’ils ne sont pas Le Louarn est intéressante pour trois raisons.
nécessairement mutuellement exclusifs et Premièrement, elle aide vraiment le lecteur à
qu’ils peuvent très bien se succéder, voire se bien comprendre que la GSRH n’est pas une
chevaucher. Alors que pour certains dépar- activité de gestion en soi mais plutôt une
tements et catégories de main-d’œuvre une façon de penser (et d’organiser) l’utilisation
organisation pourrait très bien vouloir cher- du capital humain. Son seul but, pour ainsi
cher à attirer et à conserver les meilleurs dire, c’est de mettre en place les conditions
employés possible afin de soutenir ou de individuelles et organisationnelles qui vont
maintenir sa croissance dans un marché inciter les employés à utiliser leurs ressources
spécifique, il est tout à fait loisible d’en- pour créer de la valeur. En ce sens, la GSRH
visager que, pour un autre département, ne saurait être étudiée sans une réflexion
la stratégie RH consistera plutôt à réduire plus large sur la gestion des organisations
les coûts de main-d’œuvre voire même, et leurs stratégies d’affaires. Les nombreux
simultanément, à mobiliser les énergies du exemples qui parsèment l’ouvrage permet-
personnel restant. tent au lecteur de bien comprendre toute
Le dixième chapitre, intitulé «  Le DRH, l’importance de se donner une perspective
acteur stratégique », souligne les multiples plus large des enjeux RH et de construire
rôles que peuvent être amenés à jouer le une plus grande cohérence entre des prati-
DRH et l’unité qu’il dirige de même que les ques qui sont encore trop souvent vues (et
défis qui y sont rattachés. Il s’agit là, à notre gérées!) comme des éléments indépendants
avis, de l’un des chapitres les plus intéres- les uns des autres.
sants de l’ouvrage de Le Louarn. En plus Deuxièmement, cet ouvrage démontre
d’être particulièrement bien documenté, bien que si une organisation veut connaître
550 relations industrielles / industrial relations – 67-3, 2012

du succès, il faut qu’elle acquière les servi- Mobile Living Across Europe II:
ces d’un professionnel bien formé qui saura Causes and Consequences of Job-
prendre les multiples décisions complexes Related Spatial Mobility in Cross-
qui s’imposent. En d’autres mots, si certains National Comparison
peuvent encore aujourd’hui prétendre être Edited by Norbert F. Schneider and Beate
de bons DRH sans diplôme et savoir bien Collet, Opladen and Famington Hills:
faire les choses « à la petite semaine », ceux Barbara Budrich Publishers, 2010, 356 pp.,
ISBN: 978-3-86649-199-1.
qui aspirent à gérer correctement, éthique-
ment et stratégiquement des ressources Who wins and who loses in a mobile society?
humaines devront de plus en plus détenir Will mobile people have a better life? Can
un diplôme spécialisé en relations indus- the European Union’s goals of a mobile
trielles ou en GRH. society be realized? Because mobility is
Enfin, troisièmement, ce livre aide le ambivalent, these questions are difficult to
lecteur à comprendre que pour aller au-delà answer but, for the first time, these issues
des discours et des effets de mode, il est have been analyzed on the basis of data
d’une très grande importance de savoir from a large-scale European survey and the
évaluer les résultats d’une stratégie RH et results presented in the book: Mobile Living
de montrer aux acteurs concernés l’apport Across Europe II, a complement to the first
spécifique de cette dernière au succès de volume which mostly addressed descrip-
l’organisation. tive findings. The two volumes present
the results of the Job Mob and FameLives
D’un point de vue plus critique, l’ouvrage
research project funded by the European
de Le Louarn comporte aussi quelques
Union’s Sixth Framework Programme for
points faibles. Nous en avons identifié deux.
Research and Technological Development.
Tout d’abord, au niveau de la structure, la
Findings were collected in 2007 in France,
contribution de l’auteur n’est pas des plus
Germany, Spain, Poland, Switzerland and
claires. Pourquoi, par exemple, ne pas avoir
Belgium to illuminate the issue of spatial
divisé les onze chapitres en trois ou quatre
mobility, and edited by Norbert F. Schneider
sections différentes bien articulées entre
and Beate Collet from the Federal Institute
elles? Aussi, pourquoi attendre au tiers de
for Population Research of Wiesbaden in
l’ouvrage pour présenter les stratégies RH
Germany, to form not only a book worth
génériques et donner un exemple de straté-
reading, but also an insightful field guide.
gie RH dès le quatrième chapitre alors qu’il
Mobility is ambivalent because, while it
en reste encore sept autres à examiner?
may promise economic growth, it can bring
Dans un autre ordre d’idées, nous difficulties for society such as a lack of
aurions aimé que l’auteur fasse davantage cultural integration. Despite this, mobility is
de liens entre sa propre vision de la GSRH usually contextualized positively, although
et celle de ses contemporains et cela, afin no reliable empirical evidence existed about
de nous permettre de mieux en apprécier this issue prior to the Job Mob and Fame-
l’originalité. Il aurait été très intéressant, Lives survey project.
à titre d’exemple, que Le Louarn fasse les
The book is an attempt to understand
parallèles entre sa contribution et celle de
job-related spatial mobility. Its first goal is to
Gazier, l’un des rares auteurs francophones
describe mobility patterns in six European
ayant récemment écrit un livre sur le sujet
countries and to identify the criteria which
(Les stratégies ressources humaines, 4e éd.,
actors use to evaluate the impacts and likely
Paris : Éditions La Découverte, 2010).
consequences of a shifting population.
François Bernard Malo Then, it looks at case studies of particular
Université Laval individuals and families who have recently