Vous êtes sur la page 1sur 10

Travaux pratiques

TP4 : Déformations des portiques


Mécanique des Structures

Réalisation :

Choubou Nourdine
CHEKKA Mohamed
Benouaziz Fatima Ezzahra
Ousama El Hilali

Encadré par : Dr.Ilham kirrou


SOMMAIRE

I. Objectifs

II. conditions de réalisation

III. Mode opératoire

A. Expérience 1 : Etude d’un portique sans déplacement horizontal

B. Expérience 2 : Déformation d’un portique avec un déplacement

horizontal

IV. Conclusion
I. Objectifs
 Se familiariser avec l'appareil d'étude de la déformation des
portiques
 Bien maitriser les étapes qui mènent à l'élaboration des
différents essais
 Savoir exploiter les connaissances théoriques acquises.

II. conditions de réalisation


 Stand d'étude de d'un portique
 Des accroches poids
 Des poids

III. Mode opératoire


A. Expérience 1 : Etude d’un portique sans déplacement horizontal

Dans cette expérience, nous appliquerons une charge verticale croissant au


centre du portique afin d’analyse l’évolution des réactions et des moments aux
encastrements.

Masse (gramme) Charge (Newton)


100 0.98
200 1.96
300 2.94
400 3.92
500 4.90
Tableau1 : Table de conversion des grammes en Newtons

- D’abord on desserre la vis de maintien au dos du comparateur numérique


et on le pivote de 90° dans le sens horaire d’une montre de manière à
ce
que la touche du comparateur ne soit plus en contact avec le portique (le
comparateur n’est pas utilisé dans cette expérience).
- On place un support d’accroche poids à couteaux au centre de la poutre
horizontale du portique. Une marque sur la poutre indique le centre. On
assure que l’afficheur numérique de force STR1a indique zéro, puis on
place une masse (sur l’accroche poids) de 100g.
- On note les valeurs de la force donnant le moment d’encastrement en A
ainsi que la force de réaction en E.
- On Augmente la charge par incrément de 100g puis on reporte les valeurs
dans le tableau 2.

Question1 : Calculez le moment d’encastrement en A en multipliant la force lue


en A par la longueur du bras de levier (0.05m) et complétez le tableau 2.

charge (N) Réaction Force en A (N) Moment


horizontale He (N) d’encastrement Ma
(Nm)
0 0 0 0

0,98 0,4 -0,4 -0,02

1,96 0,6 -0,8 -0,04

2,94 0,8 -1,2 -0,06

3,92 1,1 -1,7 -0,085

4,9 1,3 -2,2 -0,11

Tableau 2 : Resultants pour l’expérience 1

Question 2 : Tracez les courbes représentatives du moment et de la réaction


horizontale en fonction de la charge appliquée (convertir la masse de la
charge en Newtons
1,4

1,2

0,8
Ma
0,6
He
0,4

0,2

0
0 0,98 1,96 2,94 3,92 4,9

Question 3 : Discutez la nature de la relation entre le moment et la


réaction horizontale avec la charge.

- La réaction horizontale et le moment sont croissantes et


proportionnellement par rapport à la charge, ce qui est logique. Plus que la
charge augmente, la réaction aux appuis augmente pour garder l’équilibre
et la stabilité du portique.
B. Expérience 2 : Déformation d’un portique avec un déplacement
horizontal

L’expérience précédente a permis d’aborder un cas d’étude simple avec une


charge centrée ou le déplacement du portique était nul. Nous allons
maintenant étudier les interactions entre le déplacement, l’asymétrie de la
charge et du portique.

- On place le support d’accroche-pieds à couteau au niveau de la


marque sur le côté droit du portique.
- On réinitialise les capteurs de force, puis on place une masse de 100g
sur l’accroche poids.
- On note la valeur de la réaction horizontale, He et de la force qui
permet de déduire le moment d’encastrement Ma.
- On augmente la charge par incréments de 100g et on releve les
valeurs obtenues dans le tableau 2.

Dans l’expérience 1, nous pouvions en utilisant le fait que la structure


était symétrique, calculer les valeurs opposées en considérant :

Ma=-Me et Ha=-He

Dans ce cas la charge n’est pas centrée et les moments ne seront donc
pas égaux. Une manière de contourner ce problème est de placer la charge à
l’opposée sur le cadre, c'est-à-dire au niveau de la marque située à gauche du
cadre et d’inverser le signe de la valeur lue sur l’afficheur.

Cette astuce nous permettra de mesurer le moment et la réaction


opposée. Nous devrons donc inverser les signes du fait que les valeurs lues
seront de signe opposé.

- Maintenant on note les valeurs de Ha et He pour chaque charge.


- On trace les courbes représentatives de Ma et Me en fonction de la
charge, et Ha et He en fonction de la charge.
- On relève les valeurs pour la charge de 4,9
 Le diagramme du moment fléchissant pour cet essai :

Figure 4 : Schéma expérimental pour une charge excentrée.

Figure 5 : Schéma expérimental pour une charge centrée.

- On enlève toutes les charges du portique et pivote le comparateur en


position de lecture.
- On tapote avec la main sur le portique (afin de réduire les effets
du frottement sur le comparateur) et on réinitialise le
comparateur.
- On charge le portique sur la position droite par incrément de 100g
en tapotant sur celui-ci à chaque fois.

Question 8 : Noter les valeurs des déplacements obtenus dans le tableau 3.

Masse (N) Déplacement (mm)


0 0
1 0,14
2 0,16
3 0,28
4 0,41
5 0,74

Tableau 3 : Résultats du cas 2 – Mesure du déplacement

Question 9 : Tracer la courbe représentative des valeurs obtenues et relevez la


valeur pour la charge de 4,9 N.

Déplacement (mm)
0,8
0,7
0,6
0,5
0,4
Déplacement (mm)
0,3
0,2
0,1
0
0 0,98 1,96 2,94 3,92 4,9 La charge (N)

Question 10 : Commentez vos résultats expérimentaux.


Charge Réaction Force en A Moment Réaction Force en Moment
(g) horizontale (N) d’encastrem horizonta E(N) d’encastremen
He (N) ent Ma le HA (N) t Me (Nm)
(Nm)
0 0 0 0 0 0 0
0,98 0,3 -0,7 -0,035 -0,8 0,2 0,01
1,96 0,7 -0,8 -0,04 -1,6 0,4 0,02
2,94 0,8 -1,6 -0,08 -1,8 0,5 0,025
3,92 1,2 -1,8 -0,09 -2,2 0,8 0,04
4,9 1,4 -2,2 -0,11 -2,2 0,9 0,045

Question 11 : Rédigez une petite synthèse dans lequel vous exprimez les

intérêts acquises de cette manipulation, les obstacles rencontrés et la

précision des résultats obtenus.

-la manipulation nous a permis de voir concrètement la déformation du

portique soumis à une charge verticale. Le comparateur numérique

n’était pas exacte, ce qui nous a fait perdre du temps en le tapant à

chaque fois.