Vous êtes sur la page 1sur 3

Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.

V: 2010-2011

TP n°5: Chaleur latente de fusion

1. Description du calorimètre

Le calorimètre utilisé est constitué d'une cuve en aluminium placée à l'intérieur d'un récipient
isolé thermiquement par du feutre. L'ensemble comporte un thermomètre, un agitateur et une
résistance chauffante. Dans cette étude expérimentale, on tiendra compte de la capacité
thermique du calorimètre.

2. Théorie

2-1 Valeur équivalente en eau du calorimètre (w)

La valeur équivalente en eau du calorimètre w représente la masse d'eau nécessaire à élever ou


à diminuer la température de 1 K dans le calorimètre , elle est reliée à la capacité calorifique et
à la masse de du calorimètre par la relation suivante:

m c .C c
m c .C c = w .C e ⇒ w = (1)
Ce

Cc: capacité calorifique du calorimètre


mc: masse de la matière du calorimètre
Ce: capacité calorifique de l'eau= 1 cal/g.K

On peut déterminer expérimentalement la valeur de w, en procédant à remplir le calorimètre


d'une masse m1 avec de l'eau à une température T1, on ajoute une quantité d'eau chaude de
masse m2 et de température T2 à la quantité de départ (T2 >T1).

Module: Chimie2 1 Par: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

On note la température d'équilibre du système Teq . La valeur de w est donnée par la relation ci-
dessous:

w = −m 2
(T eq −T 2 )
− m1 (2)
(T eq −T1 )

2-2 Chaleur latente de fusion Lf

Lorsqu'un corps change d'état physique à température constante, on fait intervenir une grandeur
thermodynamique appelée chaleur latente L qui représente la quantité de chaleur nécessaire
pour faire changer un gramme (chaleur massique) ou une mole (chaleur molaire) de ce corps
d'un état physique à un autre sous température constante, elle est notée ;
Lv: s'il s'agit d'une évaporation ( liquide vapeur)
Lf: s'il s'agit d'une fusion ( solide liquide)
Ls: s'il s'agit d'une sublimation ( solide gaz)

Si on fait fondre un morceau de glace de masse mg et de température T3 dans le calorimètre


contenant une masse d'eau m=m1+m2 à la température Teq déterminées en 1. En notant sa
nouvelle température d'équilibre qui devient T'eq , et en considérant que la température de la
glace T3=0 °C, la valeur de Lf est donnée par la formule:

 ( m +w ) 
Lf = C e  (T eq −T eq' ) −T eq' 
 m g  (3)

m: masse d'eau contenue dans le calorimètre (m=m1+m2)


mg: masse du glaçon
Ce: capacité calorifique de l'eau= 1 cal/g.K
Teq: température d'équilibre avant l'introduction de la glace (mélange m1+m2)
T'eq: température d'équilibre après introduction de la glace.

3. Manipulation.

3-1 Détermination de w

Verser m1 = 250 g ( 250 ml utiliser une fiole gaugée ) d'eau froide dans le calorimètre, Mesurer
la température T1 du calorimètre.

Chauffer de l'eau jusqu'a ébullition sur la plaque chauffante. Préparer m2 = 250g d'eau chaude,
noter sa température T2.

Verser aussitôt l'eau chaude dans le calorimètre, agiter le mélange avec l'agitateur et mesurer la
température finale Teq.

Module: Chimie2 2 Par: HADJ SEYD AEK


Centre Universitaire de Ghardaïa 1ére S.N.V: 2010-2011

3-2 Calcul de chaleur latente de fusion de la glace Lf

Peser à l'aide d'une balance électronique un morceau de glace, noter sa masse mg et sa


température T3.

Introduisez le glaçon dans le calorimètre, fermer hermétiquement et agiter, attendre à ce que le


glaçon fonde complètement dans l'eau.

Prendre la température finale du système, noter T'eq.

4. Questions

1- En appliquant le premier principe de la thermodynamique ( conservation de l’énergie) et en


écrivant les équations des bilans énergétiques pour un système adiabatique (eau+calorimètre),

démontrer que: w = −m 2
(T eq −T 2 ) − m
(Teq −T1 ) 1
En déduire la valeur de w.

2- Procéder de la même façon pour le système (eau+glace+calorimètre) et démontrer que pour


une température de la glace T3=0 °C, on a:

 ( m +w ) 
Lf = C e  (T eq −T eq' ) −T eq' 
 m g 

Calculer la valeur de Lf.

Module: Chimie2 3 Par: HADJ SEYD AEK

Vous aimerez peut-être aussi