Vous êtes sur la page 1sur 2

Engins

CALER UN VL SUR LE TOIT CCRSR


FPT(L)SR
VSR



lÄàÉÅíáÑ=W=
p~îçáê=Å~äÉê=ìå=si=ëìê=äÉ=íçáí=

j~í¨êáÉäë=å¨ÅÉëë~áêÉë=W=
• Cales escaliers
• Étais à sangle

`çåÇáíáçåë=ÇÉ=ê¨~äáë~íáçå=W=
• Véhicule sur le toit, sécurisé, avec le vitrage géré

`êáíèêÉë=ÇÉ=ê¨ìëëáíÉ=W=
• Le véhicule est immobilisé FICHE TECHNIQUE SR 2.3

p¨Åìêáí¨=W=
• Attention durant la pose des cales escalier pour le calage primaire : risque de basculement du véhicule
• Lors du calage d’un véhicule embarquant une énergie de traction électrique, prendre en compte le poids du
pack batterie et le localiser pour assurer un calage efficace. L’équilibre traditionnel du véhicule ainsi que la
répartition des charges sont modifiés

SERVICE DEPARTEMENTAL D’INCENDIE ET DE SECOURS DE LA VIENNE



a¨êçìäÉãÉåí=íóéÉ=W

1 •  Assurer un calage primaire avec les cales escalier

•  Après avoir géré les vitrages, fixer le crochet de l'étai dans le


2 cadre de vitre (enlever les joints de vitre pour augmenter l'espace)
•  Établir le même procédé sur le côté opposé

•  Ajuster le calage par la tension des étais à sangle en simultané


3 •  Le C/A placé dans l'axe longitundinal synchronise la manoeuvre





j¨íÜçÇÉë=s~êá~åíÉë=W=
• Relier les 2 crochets d’étais par un anneau cousu (Gain en hauteur pour la sortie de la victime)

• Les crochets des deux étais peuvent aussi être joints un à un (Moins de hauteur pour la sortie de la victime)

• Il est également possible de croiser les sangles en reliant la sangle de l’étai A au pied de l’étai B et la sangle
de l’étai B au pied de l’étai A (impossibilité de réaliser un demi pavillon inversé).