Vous êtes sur la page 1sur 6

Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

Codage des informations numériques


Binaire - Décimal - Hexadécimal

 Les systèmes de numération :

Le système décimal est très ancien, il découle d’un choix naturel, dicté par le nombre des doigts des deux
mains. Avec l’avènement de l’informatique en particulier, d’autres systèmes de numération ont vu le jour
comme le système binaire ou le système hexadécimal.
Il est très important de pouvoir passer rapidement, d’un système de numération à un autre.

 Numération décimale :
Ce système de numération dispose de dix symboles ( 0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9 ) .
Le nombre de symboles définit la base, dans ce cas on parlera de base 10.

Exemple : L’écriture du nombre décimal 7239 suppose que chaque symbole utilisé, est porteur d’un poids
différent des autres :

7 : représente 7000 2 : représente 200 3 : représente 30 9 : représente 9

Ce nombre peut se décomposer en utilisant les puissances de 10 : 7.103 + 2.102 + 3.101 + 9.100

Notation : un nombre exprimé dans la base 10, s’écrira : ( 7239 ) 10

D’une manière générale, un nombre ( a n … a1 a0 )B écrit dans une base B, peut être décomposé en base 10 de
la manière suivante :
an . Bn + an-1 . Bn-1 + … + a1 . B1 + a0 . B0

 Numération binaire :
La numération en base 2 ou numération binaire utilise deux symboles ( 0 et 1 ), cette base est très commode
pour distinguer les deux états logiques fondamentaux, correspondant à un niveau électrique haut et bas.

3 2 1 0
Ex : (1 0 1 1 )2 = 1.2 + 0.2 + 1.2 + 1.2 = ( 11 )10
MSB LSB

On utilise la décomposition suivant en puissances de 2 pour convertir un nombre binaire en décimal ( base 10 ).
Les puissances successives de 2 ( 0 , 1 , 2 , 4 , 8, … ) fixe le poids du bit correspondant : le poids du bit de
rang n est 2n ( le poids du bit le plus à droite est : 2 0= 1 ).

LSB : Less Significant Bit, bit de poids faible ( 20 = 1 dans l ‘ exemple )

MSB : Most Significant Bit, bit de poids fort ( 23 = 8 dans l ‘ exemple )

Notation : Pour indiquer qu’un nombre est représenté en binaire, on utilise souvent le symbole % :
On pourra par exemple écrire %11001110 pour ( 1100 1110 )2 .

Travail dirigé Page 1 / 6


Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

 Numération hexadécimale :
Le développement des systèmes micro programmés a favorisé l‘utilisation de ce code, il comporte 16
symboles : ( 0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9 , A , B , C , D , E , F ), dans ce cas on parle de base 16.

Ex : ( A 2 C )16 = A . 162 + 2 . 161 + C . 160 = 10 . 162 + 2 . 161 + 12 . 160 = ( 2604 )10

Un quartet : Ensemble de quatre bits, évolue ente 0 et 15 en décimal soit entre 0 et F en hexadécimal.
L‘ assemblage de deux quartet forme un octet qui varie de 0 à 255 en décimal ( FF en hexadécimal ) .

Notation : Pour indiquer qu’un nombre est représenté en hexadécimal, on utilise souvent le caractère $
(dollar) ou la lettre H. On pourra par exemple écrire : $F3C8 ou F3C8H ou ( F3C8 )16

 Tableau de conversion des 16 premiers nombres :

Code décimal Code binaire Code hexadécimal


MSB LSB

0 0000 0

1 0001 1

2 0010 2

3 0011 3

4 0100 4

5 0101 5

6 0110 6

7 0111 7

8 1000 8

9 1001
9
1010
10 A

1011
11 B

12 1100 C

13 1101 D

14 1110 E

15 1111 F

Travail dirigé Page 2 / 6


Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

 Conversion ou changement de base :

Décimal Binaire Hexadécimal

 Conversion décimal vers binaire :

 Pour effectuer une telle conversion on peut effectuer des divisions successives par 2 :

Ex : ( 28 )10 Division successive :

28 2

La lecture du résultat doit se faire de


0 14 2
LSB bas en haut en commençant par le
dernier quotient :
0 7 2
( 28 )10 = ( 1 1 1 0 0 )2

1 3 2
1
1
MSB
Cette méthode est longue, surtout si la valeur du nombre décimal est importante, de ce fait elle est peu
utilisée mais reste intéressante sur le principe.

 La méthode la plus simple et la plus rapide est la suivante : Au travers d’un exemple.

Pour coder par exemple 28 en binaire, il faut au moins une puissance de 2 exacte égale à 16.

MSB LSB Précise le sens de lecture de l’information binaire.


16 8 4 2 1
24 23 22 21 20 Chaque bit correspond à une puissance de 2 exacte car
en binaire on utilise uniquement 2 symbôles ( 0 et 1 ) .
1 1 1 0 0  Valeur en binaire qui correspond à ( 28 ) 10 .
28 = 16 + 8 + 4

Le MSB correspond à 24 ( 16 en décimal ) car 25 ( 32 ) dépasserait la valeur 28 à coder ( 28 < 32 ) .

Pour être clair, prenons un autre exemple : 133 en décimal à convertir en binaire.

MSB LSB
Pas utile
256 128 64 32 16 8 4 2 1

133 - 128 = 5 = 4 + 1 0 1 0 0 0 0 1 0 1

( 132 )10 ( 1000 0101 )2

Il suffit de savoir à quelle valeur correspond le MSB, à quelle valeur s’arrêter en d’autres termes ? :
MSB : 2Puissance  Valeur en décimal à coder.

Travail dirigé Page 3 / 6


Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

 Conversion décimal vers hexadécimal :

Pour effectuer une telle conversion on effectue des divisions successives par 16 :

Ex : ( 324 )10 = ( 1 . 162 + 4 . 161 + 4 . 160 ) 16

324 16
Soit : ( 324 )10 = ( 1 4 4 ) 16
4 20 16

LSB
4 1

MSB
Dans ce cas la division est une bonne solution, car on divise la valeur décimale par 16, donc la conversion
dans ce cas n’est pas longue, peu de divisions à effectuer contrairement à précédemment.

On peut aussi passer par une base intermédiaire bien : exemple Décimal  Binaire  Hexadécimal.

 Conversion d’un nombre binaire ou hexadécimal en décimal :

Le principe de conversion est directement lié à la manière dont on écrit un nombre dans une base donnée.

( N ) 10 = an . Bn + …………… + a0 . B0

Les coefficients ai seront codés en décimal afin que le résultat soit directement dans la base décimale.

Ex : ( 1 0 0 1 )2 = 1 . 23 + 0 . 22 + 0 . 21 + 1 . 20 = 8 + 1 = ( 9 )10

2
( A 2 1 )16 = 10 . 16 + 2 . 16 1 + 1 . 16 0
= ( 2593 )10

 Binaire vers hexadécimal :

On partage le nombre binaire à convertir en quartet en partant du bit de poids faible, puis on convertit en
hexadécimal chaque quartet.

Ex : ( 111010011 )2 = ( 0001 1101 0011 ) 2 = ( 1 D 3 )16

1 D 3

 Hexadécimal vers binaire :

Processus inverse de celui décrit ci–dessus, on écrit chaque caractère hexadécimal en binaire.

Ex : ( B C 3 )16 = ( 1011 1100 0011 )2

 Travail à effectuer : Conversion de base.

 Convertir en binaire : ( 79 )10 , ( 246 )10 , ( 4D3 )16

 Convertir en hexadécimal : ( 83 )10 , ( 10110111 )2

 Convertir en décimal : ( 5F )16 , ( 11111111 )2

Travail dirigé Page 4 / 6


Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

Document Réponse Nom Prénom :

 Conversion en binaire :

( 79 )10 :

( 246 )10 :

( 4D3 )16 :

 Conversion en hexadécimal :

( 83 )10 :

( 10110111 )2 :

Travail dirigé Page 5 / 6


Numération et Codage Fonction Communiquer Bac général : Spécialité SI

Conversion en décimal :

( 5F )16 :

( 11111111 )2

Travail dirigé Page 6 / 6