Vous êtes sur la page 1sur 23

INTRODUCTION GENERALE

Dans le cadre de la validation de notre de BTS en Administration des Réseaux Locaux


D’Entreprise, il nous est recommandé de passer un stage pratique au sein d’une institution, d’une
entreprise ou toute autres structures, qu’elle soit publique ou privée.

Pour ce qui nous concerne, nous avons effectué notre stage dans l’enceinte de la CAISSE
NATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE (CNSS - GABON).

Durant notre stage, de la période du 3 Février au 2 Mai 2020, a consisté essentiellement à


la maintenance et à l’optimisation du réseau informatiques de ladite structure.
De nos jours, l’information numérique a pris une importante place dans l’administration,
aucune institution ne peut se permettre de s’en dispenser car elle est devenue la Plateforme des
échéances futures, quand on parle de l’information numérique ont fait appel à l’informatique qui
n’est autre que l’Information automatique, cette information numérisée a besoin des terminaux
pour mener à bien son processus de fonction.

Pour ce fait dans l’exercice des taches qui nous ont été attribuées l’optimisation du réseau
d’Interconnexion des sites distants.

Ce pendant c’est quoi un réseau informatique ? Quelles sont les équipements de bas qui
la constitue ? Pourquoi optimiser un réseau informatique ? A quoi sert une interconnexion des
sites ? pourquoi optimiser le réseau d’interconnexion des sites distants ?

Dans cette perspective, notre travail s’articule autour de deux grandes parties :

La première est basée sur la présentation de la structure d’accueil et comporte deux chapitres. Le
premier fait la présentation générale de la CAISSE NATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE
(CNSS - GABON). Le deuxième chapitre d’écrit notre implication pendant le stage et aborde le
bilan de stage et la définition du problème identifié.

Quant à la deuxième partie, elle porte sur l’étude du problème identifié et comporte deux
chapitres. La première présente considération théorique, à savoir : l’objectif : l’intérêt scientifique
et social de la recherche, la revue de la littérature et de la problématique.
Le deuxième chapitre d’écrit la démarche méthodologique que nous avons utilisée dans la
résolution du problème. Et les résultats de l’étude de ces résultats décrivent les suggestions et la
conclusion.
Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche
1
PREMIERE PARTIE :

PRESENTATION GENERALE DE LA CAISSE NATIONALE DE


SÉCURITÉ SOCIALE (CNSS)

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


2
CHAPITRE I : PRESENTATION DE LA CAISSE
NATIONALE DE SECURITE SOCIALE

Dans ce chapitre nous allons d’abord, faire la présentation de la CAISSE NATIONALE


DE SECURITE SOCIALE (CNSS), ensuite, décrire le fonctionnement, l’organisation et la
mission de la Direction des Systèmes d’Information (DSI)

Section 1. Historique et activité de l’entreprise


1.1 : Historique et statut juridique
1956 Arrêté instituant la sécurité sociale au Gabon. Création de la branche de la sécurité sociale
au Gabon : Prestations Familiales (Allocation familiale, allocation prénatale et primes à la
naissance). Dénomination : Caisse de Compensation de Prestations Familiales.

1962 Création de la branche des Risques Professionnels. Dénomination : Caisse de


Compensation de Prestations Familiales et des Accidents du travail.

1964 Création de la branche de l'Assurance Vieillesse. La Caisse de Compensation de


Prestations Familiales et des Accidents du travail deviennent la Caisse Gabonaise de Prévoyance
Sociale.

1971 Ordonnance portant création d’un fonds spécial pour les évacuations sanitaires à
l’extérieur de la République Gabonaise en faveur des travailleurs salariés du secteur privé et de
leurs familles légitimes.

1975 Loi N° 6/75 portant Code de Sécurité Sociale ; création des Pensions d’invalidité et de
survivant. Création de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

2001 Création de l'allocation de rentrée scolaire.

2005 Premières liquidations automatisées des pensions grâce à l’informatisation des prestations
techniques.

2011 Obtention du certificat ISO 9001 :2008 par la CNSS pour la branche des prestations
techniques.

2013 Rétrocession des hôpitaux CNSS (Jeanne EBORI, Hôpital Pédiatrique d’Owendo, Hôpital
Paul IGAMBA de Port-Gentil) à l’Etat gabonais.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


3
2014 Transfert de compétence du volet assurance maladie à la CNAMGS

1.2 : Activité de l’entreprise


La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) du Gabon est un organisme privé chargé de la
gestion d'un service public.

Le régime de sécurité sociale géré par La CNSS comprend :

 Une branche des prestations familiales et des prestations de maternité,


 Une branche des risques professionnels, accidents de travail et maladies professionnelles,
 Une branche des pensions de vieillesse, d'invalidité et de décès,
 Une branche des prestations de santé au bénéfice des travailleurs salariés ayant fait l'objet
d'une évacuation sanitaire à l'étranger,
 Toute autre branche se rattachant à la sécurité sociale qui pourrait être créée par la loi
ultérieurement.

Sont assujettis à ce régime :

 Les travailleurs salariés


 Les salariés de l'Etat et des administrations publiques
 Les assurés volontaires 

Les ressources de la CNSS sont constituées essentiellement :

 Des produits de placement


 Des dons et legs
 Des cotisations des employeurs et des travailleurs destinés au financement des différentes
branches du régime de sécurité sociale
 Des majorations encourues pour cause de retard dans le paiement des cotisations ou dans la
production des déclarations nominatives des salaires et des intérêts

La CNSS, dotée d’environ 1500 employés, est gérée par un Conseil d’Administration dont la
composition est fixée par décret sur proposition du Ministère des Affaires Sociales et du bien-être
et de la solidarité Nationale.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


4
Les services de la CNSS sont placés sous l’autorité d’un Directeur Général nommé par décret en
conseil des ministres sur proposition du Ministère de tutelle et après avis du Conseil
d’Administration. Celui-ci peut déléguer une partie de ses attributions au Directeur Général
Adjoint, au Secrétaire Général, aux Directeurs des départements, cités plus haut, ou à tout autre
agent de Direction placé auprès de lui mon stage s’est déroulé au sein de la Direction des
Systèmes d’Information.

SECTION 2. Localisation géographique et organisation


2.1 : Localisation géographique

Image2. 2: Localisation géographique de la CNSS de Libreville

Le siège de la Caisse National de Sécurité Sociale (CNSS) situé au quartier BATAVEA,


sur le Boulevard de l’Indépendance, Comprend un bâtiment de 7 étages qui abrite différents
départements : La Direction Générale (DG), le Secrétariat Général (SG), les Conseillers du DG,
la Cellule Communication et Relation Publique, la Direction des prestations Techniques (DPT),
la Direction de l’Immatriculation et Recouvrement (DIR), la Direction Financières & Comptable
(DFC), la Direction des Systèmes d’Information (DSI).

A Libreville la CNSS a aussi des Bâtiments annexes :

Quartier BATAVEA, un bâtiment de R+10 étages qui logent les départements :

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


5
La Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction de la Qualité et de la
Prospective (DQP), la Direction des Affaires Juridiques Contentieux et Assurances (DAJCA), la
Direction des Préventions & des Risques Professionnels (DPRP), la Direction du Patrimoine et
des Approvisionnements (DPA), l’Inspection Générale (IG), la Cellule Sécurité du Système
d’Informatique (CSSI), l’Audit Interne.

Au quartier Montagne Sainte, est logée : Une Agence Immobilière (CNSS IMMO)

Centre-Ville, 3 bâtiments qui hébergent :


- Service Médical d’Urgence (SMUR)
- Centre d’Action Sociale & Sanitaire Gisèle AYOUNE (CASSGA)
- Direction des Services Généraux et du patrimoine (DSGP)

La CNSS dispose de plusieurs délégations, agences et Centre d’Action Sociale & Sanitaire
(CASS) à l’intérieure du pays :

- BIKELE : Délégation de l'Estuaire et du Moyen–Ogooué (DREMO) ;


- LAMBARENE : Agence Georges RAWIRI
- NDJOLE : Agence en construction
- FRANCEVILLE : Délégation de l’Ogooué Lolo et du Haut Ogooué (DROLHA) et un
CASS
- MOANDA : Agence
- KOULA-MOUTOU : Agence et CASS
- MOUILA : Délégation de la Ngounié et de la Nyanga (DRENNY) et un CASS
- TCHIBANGA : Agence Michel MAKOSSO et un CASS
- PORT-GENTIL : Délégation de l’Ogooué Maritime (DROMA)
- OYEM : Délégation de l’Ogooué Ivindo et du Woleu N’tem (DROWE) et un CASS
- MAKOKOU : Agence et un CASS en cours de réhabilitation

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


6
Image 2 .3: Représentation géographique de la CNSS siège et ses différentes délégations
se trouvant à l’intérieur du pays.

2.2 : Organisation et organigramme

La DSI, un des départements support CNSS, est au cœur du processus d'informatisation de la


CNSS depuis 2004. Avec un effectif de trente-trois (au siège 33) agents gérés par un Directeur, la
DSI compte dans son organisation actuelle :

Voir annexe 2.1

Trois (3) Divisions :

 Division Infrastructures
 Division Projets & Développements
 Division Support Technique

La Division Infrastructures est composée d’un divisionnaire qui coordonne les activités de
quatre services :

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


7
 Le service Système : Avec 1 chef de service et 2 agents s’occupent de l’Administration
des systèmes d'exploitation et des sous-systèmes (Administration des Systèmes
(Windows, Linux/Unix), des sous-systèmes (AD, Exchange, SMTP, DNS, SharePoint,
Skype, Antivirus).

 Le service Internet \ Intranet : Avec 1 chef de service et 4 agents qui s’occupent de


l’administration des applications et des bases de données (Administration des
Applications métiers, Supports, Tierces et des Bases de données)

 Le service Réseaux & Télécom (RT) : Avec 1 chef de service et 1 agent, gère tout le
Réseau informatique et les équipements de télécommunication de la CNSS. Il est garant
des infrastructures réseaux, des services de téléphonie, du câblage réseaux des sites, de
l’interconnexion des sites, des accès.

 Le service centre de donnée : Avec 1 chef de service et 2 agents qui s’occupent de


l’administration du centre de donnée et des locaux techniques (Administration des
environnements des centres de données, Serveurs, Baie de Stockage, Sauvegarde et
Restauration, Virtualisation, Disaster Recovery, Contrôle d'accès. MAJ).

La Division Projets & développement est composée d’un divisionnaire qui coordonne les
activités de trois services :

 Le service Étude & Développement : Avec 1 chef de service et 1 agent qui s’occupent
du Développement et Intégrations des nouvelles applications
Métiers & Support (Nouveaux Projets Applications Métiers/Support et changement
majeurs).

 Le service Base de données (Analyse & Données) : Avec 1 chef de service et 2 agents
qui s’occupent du développement et Intégration des bases de données et des outils d'aide à
la décision (nouveaux projet BI, Intégration Bases de donnée).
 Le Service Intégration (Innovation) : Avec 1 chef de service et 1 agent qui s’occupent
de la Recherche et développement des projets innovants
(Projet d’innovation, Bio, IA, Blockchain, etc…).

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


8
La Division Support Technique est composée d’un divisionnaire qui coordonne les activités
de trois services :

 Le Service Centre de Services : Avec 1 chef de service et 3 agents qui s’occupent de la


Gestion des Services (Conception et Suivie de la Gestion des Services).

 Le Service Exploitation (Helpdesk) : Avec 1 chef de service et 5 agents qui s’occupent


du Support aux utilisateurs. (Administration et maintenance des ordinateurs, imprimante,
scanner, photocopieur, Téléphone, Enregistrement des demandes de services et des
plaintes. Résolution de Niveau 1).

 Le Service Supervision : Avec 1 chef de service et 2 agents qui s’occupent de la


Supervision Globale du Système d'information (Gestion des évènements).
2.3 Seize Correspondants Informatiques à l’intérieur du Gabon

DREMO BIKELE/ NKOK 1


DROLHA-MOANDA 0

DROLHA-FRANCEVILLE 1
DROLHA-FRANCEVILLE-CASS 1
DROWE-MAKOKOU/DROLHA LTV 1
CASSGA 1
FASS RDM 1
SMUR 1
DRALO-OWENDO 2
DRALO-AKANDA 2
LA MERIDIENNE 0
CNSS IMMO 0
DRENNY-MOUILA-CMS 1
DRENNY-TCHIBANGA 0
DROMA-PORT-GENTIL 1
DREMO-NDJOLE 1
DROWE-OYEM-CASS 1
DRENNY-KOULAMOUTOU 1
DREMO-LAMBARENE 0

CHAPITRE II : DEROULEMENT DU STAGE

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


9
Dans ce chapitre nous allons d’abord présenter notre service d’accueil qui est la Direction
des Systèmes d’Information (DSI). Ensuite nous allons faire état des différentes tâches que nous
avons effectuées au sein du service Réseaux & Télécom.

Section1 : Présentation du service d’accueil

1.1 Présentation
La Direction des Systèmes d’Information conseille la Direction Générale dans le choix
des technologies nouvelles. Ainsi, elle conçoit et propose à la Direction Générale, le schéma
directeur informatique, en assure la maîtrise d’ouvrage et supervise la réalisation de projets
relevant de ses compétences, ainsi que la formation des utilisateurs. Elle apporte l’assistance et le
support technique nécessaires aux différents services de la CNSS dans l’exécution de leurs tâches
(Identification des employeurs et des assurés, traitement des dossiers, paiement des droits des
prestations, comptabilité, paie, etc.…).

Elle offre ainsi un environnement adéquat pour les formations des stagiaires. Près de 1 200
ordinateurs (de marque HP) se connectent journalièrement au réseau CNSS, pour avoir accès aux
serveurs virtualisée (TSM) qui contiennent les différentes applications métiers (Secusur,
Secusoft, SAGE X3, Amplitude RH…) et donnent accès aux services d’internet, de Microsoft :
Messagerie interne (Outlook) et les outils collaboratifs (SharePoint, Teams …). La plateforme
réseau de la CNSS est principalement composée d’équipements CISCO avec un câblage de type
Ethernet catégorie 5 et 6. La plateforme téléphonique est une solution dite Téléphonie IP (ToIP)
de type Cisco Unified CM (CUCM) version 12.

Section 2 : Taches effectuées et ambiance

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


10
2.1 Taches effectuées
Pour la période du 03 février au 02 Mai 2020, nous avons enregistré en effet un nombre
considérable d’activités réalisées au sein de la Direction des systèmes Informatiques, ces activités
se présentent comme détaillé ci-dessous :

 Installation d’un nouveau système d’exploitation Windows


 Augmentation de la ressource d’une unité centrale
 Installation et mise en réseau d’une imprimante
 Ouverture des fiches d’incidents
 Mise en service des postes IP depuis le serveur CUCM v12
 Fabrication de câbles réseaux Ethernet
 Configuration d’un routeur et interconnexion entre deux sites (environnement de test)
et modification des paramètres proxy internet sur les ordinateurs des utilisateurs
 Configuration du routeur d’interconnexion des sites distants dédié à l’opérateur Gabon
Télécom au siège (Libreville).
 Configuration du routeur d’interconnexion des sites distants dédié à l’opérateur TLDC
et configuration des tunnels GRE.
 Redéploiement des postes IP (7821, 8861, 8865 …)
 Inventaire des équipements réseaux et télécoms (Switchs, Routeurs, pare-feu, CUCM,
IP Phones …).

2.2 Ambiance de stage


En venant à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale plus précisément à la Direction des
Systèmes d’Information, j’ai été accueillis dans une bonne ambiance dans la structure d’accueil
qui est la DSI, suivi des différentes directions ou nous avons effectués des interventions
techniques au quotidien. Même si les débuts dans le monde professionnel semblent un peu
difficiles, c’est avec allégresse que nous découvrions ce nouveau monde. Il a fallu prendre le
temps de s’adapter dans ce nouvel environnement mais surtout de s’imprégner de cette réalité
grandeur nature qui outrepasse toute théorie.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


11
DEUXIEME PARTIE : OPTIMISATION
DU RESEAU DE L’INTERCONNEXION DES SITES DISTANTS

CHAPITRE1 : GENERALITE SUR LES RESEAUX

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


12
Dans ce chapitre nous allons définir un réseau, présenter les différents types de réseaux,
leurs architectures et les différents supports de transmission.

Un réseau en général est le résultat de la connexion de plusieurs machines entre elles, afin
que les utilisateurs et les applications qui fonctionnent sur ces dernières puissent échanger des
informations. Le terme réseau en fonction de son contexte peut désigner plusieurs choses. Il peut
désigner l'ensemble des machines, ou l'infrastructure informatique d'une organisation avec les
protocoles qui sont utilisés, ce qui est le cas lorsque l'on parle de Internet.

Le terme réseau peut également être utilisé pour décrire la façon dont les machines d'un
site sont interconnectées. C'est le cas lorsque l'on dit que les machines d'un site (sur un réseau
local) sont sur un réseau Ethernet.

Le terme réseau peut également être utilisé pour spécifier le protocole qui est utilisé pour
que les machines communiquent. On peut parler de réseau TCP/IP.

SECTION 1 : ARCHICTETURE RESEAU


1.1 Définition

L'architecture réseau est l'organisation d'équipements de transmission, de logiciel,


de protocoles de communication et d'infrastructure filaire ou radioélectrique permettant
la transmission des données entre les différents composants .

Un réseau est un ensemble d’entité communicante entre elle. Nous retenons qu’il existe
plusieurs types de réseaux Informatique dont :

LAN: (Local Area Network Réseau Local ) est un réseau informatique tel que les terminaux qui y
participent (ordinateurs, etc.) s'envoient des trames au niveau de la couche de liaison sans utiliser
d’accès à internet

MAN : (Métropolitan Area Network ou Réseau Métropolitain )  désigne un réseau C'est


l'interconnexion des réseaux locaux se trouvant dans une même ville ou dans une même région.
Ce réseau utilise généralement des fibres optiques.

WAN: (Wide Area Network ,Réseau Etendu )  est un réseau informatique ou un réseau de
télécommunications couvrant une grande zone géographique, typiquement à l'échelle d'un pays,
d'un continent, ou de la planète entière. Le plus grand réseau Internet

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


13
WIFI :  est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en
réseau interne et, est devenue un moyen d’accès à haut débit à Internet. Il est basé sur la norme
IEEE 802.11 (ISO/CEI 8802-11).

Dans le cas de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, nous désignons siège comme le cœur du
réseau de la CNSS parce qu’il regroupe en lui seul toutes les ressources applicatives (Sécusur,
sécusoft, Amplitude, Sage X3, médicares etc…) et il représente le cœur du réseau, et il
interconnecte le reste du réseau via le MAN et le WAN (sites distants).

Dans les sites distants désignés comme réseau métropolitain (MAN), on retrouve les sites
de LIBREVILLE, AKANDA et OWENDO : CASS-GA, FASS RDM, SMUR, DRALO-
OWENDO, DRALO-AKANDA, LA MERIDIENNE ET CNSS IMMO.

Dans les sites distants désignés comme réseau étendu (WAN), on y retrouve tous les sites
qui se trouvent à l’intérieur du pays :

DREMO : BIKELE, LAMBARENE, NKOK et NDJOLE

DRENNY : MOUILA et TCHIBANGA

DROLHA : FRANCEVILLE, KOULAMOUTOU, LASTOURVILLE et MOANDA

DROMA : PORT-GENTIL

DROWE : OYEM et MAKOKOU

Session 2 : Les différents support de transmission


2.1 Définition
Un support de transmission est un élément qui permet d’établir une liaison physique ou
logique utilise pour connecter les équipements au sein d’un réseau pour relier des réseaux dans un
environnement défini.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


14
On distingue deux types de support de transmission : à propagation guidée et propagation libre.

La propagation guidée et la propagation libre.

La propagation guidée est utilisée pour l’interconnexion des sites distants reliés au siège par fibre
optique (FO) et la propagation libre est utilisée pour l’interconnexion des sites distants reliés au
siège par faisceau hertzien (FH).

PROPAGATION GUIDEE PROPAGATION LIBRE


CABLE COHAXIAL BLUETHOOT
LA PAIRE TORSADEE FAISCEAUX HERTZIEN
LA FIBRE OPTIQUE WIFI

2.2 Les supports de transmission fibre optique


Les supports de transmissions fibres optiques est constitué d’un brin central en fibre de
verre GOF (Glass optic filber) ou en plastique POF (Polymer Optic Filber) extrêmes fins et
entoure d’une gaine protectrice.

Les fibres optiques transmettent des signaux par le biais d'impulsions lumineuses. Ces
impulsions lumineuses sont émises à un bout de la fibre optique, se propagent dans la fibre
optique jusqu’à l'autre bout, où elles sont captées par un récepteur lumineux.

Elles sont utilisées pour leurs larges bande passantes et leurs vitesses de transmission des
données.

Il ‘ existe deux grands types de fibres optiques :

 La fibre multimode

La fibre multimode à saut d'indice est la fibre la plus ordinaire. C'est ce type de fibre qui est
utilisé dans les réseaux locaux de type LAN.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


15
Etant donné que la fibre à saut d'indice est multimode, il existe plusieurs modes de propagation
de la lumière au sein de son cœur de silice.

 Dans cette fibre une très grande variation entre l'indice de réfraction du cœur et de la gaine
optique.
C'est pour cela que les rayons lumineux se propagent par réflexion totale interne en "dent de
scie".

 La fibre Monomode

A la différence du multimode, le câble en fibre optique monomode ne présente qu’un seul type de
diffusion : une seule longueur d’onde dans l’âme du câble.IL n’y a donc aucune interférence ni
aucun chevauchement entre les différentes longueurs d’onde, comme tel est le cas avec le câble
multimode

Ces différentes couches de silice de densités multiples influent sur la direction des rayons

La fibre monomode possédé un cœur très fin de la taille d’un cheveux, l’atténuation sur ce type
de fibre est quasi nulle ce qui fait sa force

Avantage de la fibre optique :

 Une plus grande bande passante et une vitesse plus élevée. Le câble à fibre optique prend en
charge une bande passante et une vitesse extrêmement élevée ; jusqu’à 10 Gbps.
 Les fibres optiques sont aussi plus minces et plus légères. Ainsi, cela leur permet d’offrir un
meilleur ajustement, là où l’espace est un problème.
 Une capacité de charge plus élevée. Les fibres optiques étant beaucoup plus minces que les
fils de cuivre, davantage de fibres peuvent être regroupées dans un câble d’un même
diamètre. Cela permet à plus de lignes téléphoniques de passer par le même câble.
 La fibre optique offre moins de dégradation du signal. En effet, la perte de signal dans la
fibre optique est inférieure à celle du fil de cuivre.
 La fibre optique offre moins de dégradation du signal. En effet, la perte de signal dans la
fibre optique est inférieure à celle du fil de cuivre.

Inconvénients de la fibre optique :

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


16
 Distance : la distance entre l’émetteur et le récepteur doit rester courte ; ou alors des
répéteurs sont nécessaires pour amplifier le signal.
 Fragilité : la fibre optique est plutôt fragile et plus vulnérable aux dommages par rapport
aux fils de cuivre. Vous feriez mieux de ne pas tordre ou plier les câbles à fibres
optiques.

 Les sources d’émission de faible puissance-lumière sont limitées à une faible puissance.
Bien que des émetteurs de forte puissance soient disponibles pour améliorer
l’alimentation électrique ; mais cela implique aussi un coût supplémentaire.
 L’utilisation de la fibre optique est limitée. Le câble à fibre optique ne peut être utilisé
qu’au sol. Exception faite dans certaines utilisations aériennes sur des poteau.

2.1 support fibre


CHOIX DE LA FIBRE OPTIQUE

Dans le cadre de l’optimisation du réseau d’interconnexion des sites distants CNSS, le choix a été
porté sur la fibre optique, pour les raisons renseignées au préalable et pour sa fiabilité, stabilité au
niveau des liens réseaux, ces temps de réponse à travers les requêtes ICMP sont de l’ordre de 1 à
4ms.

Chapitre 2 : Mise en œuvre de l’interconnexion

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


17
Dans ce chapitre nous parlerons du support utilise pour l’interconnexion des différents sites
distants de la CNSS, de l’existants et des configurations.

La CNSS a décidée d’optimiser son réseau pour des raison d’interférence radio et de
coupure des liens répétées au quotidien dont nous étions confrontés à des plaintes répétées face
aux utilisateurs car ils avaient du mal traiter les ressources informatiques qui leurs ont été mise à
disposition (SAGE X3, AMPLITUDE RH, SECUSUR, SECUSOFT, MEDICARES etc..). Pour
cela elle désire basculer sur la fibre optique sur tous ses sites distants car toutes les liaisons MAN
de la CNSS étant interconnectées en fibre optique ne présentent pas de problème et ces liaisons
sont bien meilleurs en termes de rapidité au niveau des transmissions de données et les temps
ICMP sont bien meilleur comparé à la FH.

A cet effet nous avons procédé avec l’équipe réseau et l’opérateur de téléphonie (Gabon
Télécom) au basculement des liaisons en retirant la FH pour faire place à la FO sur certains sites
distants dont l’opérateur de téléphonie Gabon télécom a eu la charge en ce qui concerne
l’interconnexion.

2.1PLATEFORMES D’INTERCONNEXION DU RESEAU MAN DE LA CNSS

SITES SUPPORT DE PRESTATAIRE


TRANSMISSION
AKANDA FO/FH GT/TLDC
OWENDO FO/FH GT/TLDC
SMUR FO/FH GT/TLDC
CASSGA FO/FH GT/TLDC
FASS RDM FO/FH GT/TLDC
LA MERIDIENNE FO GT
CNSS IMMO FO GT
DREMO BIKELE FH TLDC
DREMO NKOK FH TLDC
SIEGE FO/FH GT/TLDC

2.2PLATEFORMES D’INTERCONNEXION DU RESEAU WAN DE LA CNSS

SITES SUPPORT DE TRANSMISSION PRESTATAIRES


DREMO LAMBARENE FO GT
Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche
18
DREMO NDJOLE FO GT
DRENNY MOUILA FO GT
DRENNY CMS MOUILA FO GT
DRENNY TCHIBANGA FO GT
DROLHA FRANCEVILLE FH TLDC
DROLHA CASS ET CDM FCV FO Géré en régie (DSI)
DROLHA AGENCE MOANDA FH TLDC
DROMA PORT-GENTIL FO GT
DROWE OYEM FO GT
DROWE CASS OYEM FO GT
DROLHA CMS LASTOURVILLE FH TLDC
DROLHA KOULAMOUTOU FO GT
DROWE MAKOKOU FH TLDC

Session 1 : Etude de l’existant (matériel et logiciel)

Le réseau local de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale fait office d’une architecture qui
respecte un model hiérarchique divisé en 4 niveaux (couches) qui sont :

 Access
 Distribution
Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche
19
 Core
 Server Farm
Le LAN de la CNSS dispose de plusieurs réseaux en interne qui sont subdivisé en VLAN au
niveau 2et 3 dont le noyau principal est le siège (LAN) car il regroupe en lui toutes les ressources
informatiques traitées par l’ensemble des utilisateurs du réseau de la CNSS.

Nous avons un noyau siège qui est interconnecté par plusieurs réseaux qui font partie de la même
institution, nous y retrouvons des MAN et WAN interconnecté par différents supports de
transmission donnée dont la fibre optique et les faisceaux hertziens.

Le LAN de la CNSS est le centre du Traffic de l’entreprise car toutes les ressources
informatiques s’y trouvent (applications, et données) il met en relation des équipements
terminaux (ordinateurs, imprimantes, stations, terminaux passifs), et des serveurs. Tous ces
éléments sont entièrement sous la responsabilité de l’entreprise.

L’environnement réseau de la CNSS est constitué des équipements réseaux de niveau 2 et 3 du


constructeur CISCO et ordinateurs de marque HP en ce qui concerne la partie terminale, au
niveau des logiciels la CNSS dispose des logiciels tel que :

 SECUSOFT, SECUSUR pour la gestion du métier, Amplitude RH pour les employés


de l’entreprise,
 MEDICARES pour le domaine médical,
 SAGE X3 pour la Gestion de la comptabilité
 Cisco Unified CM Administration pour la gestion de la téléphonie
 La suite Imagicle (Billy Blue’s, Attendant Console, Call Recording) pour la taxation,
le standard …
 Un Call Center sous Asterisk
 SOLARWIND pour la supervision de l’infrastructure du réseau CNSS etc…
Comme nous l’avons dit au préalable le LAN de la CNSS siège repose sur une architecture qui
respecte un model hiérarchique divisé en 4 niveaux dont nous avons :

1.1 ACCESS 
Le niveau Access est le point d’entrée du réseau. Nous y retrouvons les switchs de
niveau 2 qui permettent aux utilisateurs d’accéder au réseau de la CNSS afin d’avoir un accès
aux ressources informatiques.
Au niveau Access, nous retrouvons les fonctionnalités suivantes :

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


20
 VLAN
 Fast Ethernet / Gigabit Ethernet
 Lien des aggregations / Spanning Tree
 Power Over Ethernet
 Port Security
 QOS
1.2 DISTRIBUTION
Le niveau Distribution est constitué de switch de niveau 3, qui ont pour rôle de router le
trafic entre les VLANS du bâtiment.

Le LAN siège de la CNSS dispose de deux switchs de distribution de niveau 3 reliant le


rez-de -haussée au 4e Etage et 5e au 7e Etage et ces switches effectuent le routage inter-vlan entre
les différents réseaux en interne.

Au niveau Distribution, nous retrouvons les fonctionnalités suivantes :


 Routage
 Gigabit Ethernet / 10 Gigabit Ethernet
 Redondance, Link Aggregation, Spanning Tree
 ACL
 QOS
1.3 CŒURS
Le niveau Core est constitué de switchs de niveau 3 ou de routeurs.
Le but est ici d’assurer le routage entre les bâtiments, la ferme de serveur, et la partie Entreprise
Edge (internet, etc…).
Au niveau du LAN de la CNSS nous retrouvons deux switchs cœurs de niveaux 3 qui sont
configurés en agrégation de lien et tournent en redondance par l’implémentation du protocole
GLBP afin de maintenir le Traffic actif vers les ressources informatiques et assure le routage
entre différentes stations qui accèdent à la partie serveur.
Au niveau Cœur, nous retrouvons les fonctionnalités suivantes :
 Routage
 Gigabit Ethernet / 10 Gigabit Ethernet
 Redondance, Link Aggregation, Spanning Tree
 QOS

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


21
1.4 SERVER FARM
Cette partie contient les serveurs de l’entreprise. Ces derniers sont, dans le meilleur des
cas, reliés à deux switch (pour une question de redondance).

Voir annexes 2.1 pour l’architecture

Au niveau du LAN de la CNSS cette partie est réservée au DATA CENTER et aux
serveurs physiques qui sont reliés au switch cœurs par l’intermédiaire du Backbone Serveur.
SECTION 2 : CONFIGURATION DES EQUIPEMENTS DES SITES DISTANTS.

Le LAN de la CNSS est interconnecté par plusieurs sites distants qui font office de ces
réseaux MAN et WAN.
Le réseau MAN géré par Gabon télécom est interconnecté en fibre optique et intègre le
LAN siège par l’intermédiaire du Backbone réseau de niveau 2.
Le réseau WAN gérés par Gabon télécom est interconnecté au siège par des routeurs dédiés
de niveau 3.
Les réseaux MAN et WAN gérés par l’opérateur TLDC sont interconnectés en Faisceaux
Hertziens et intègrent le LAN siège par l’intermédiaire des routeurs dédiés de niveau3.
Le BACKBONE RESEAUX : Le Backbone réseaux de la CNSS à pour rôles de réunir tous
les sites distants de la CNSS afin de leur permettre d’accéder au LAN aux ressources
informatiques.
Voir annexes 2.2 pour l’architecture
Voir annexes 2.3 pour l’architecture
Voir annexes 2.4 pour l’architecture
Voir annexes 2.5 pour l’architecture
Voir annexes 2.6 pour l’architecture
CONCLUSION GENERALE

Parvenu au terme de ce travail, il convient de dire que ce stage a été très en enrichissant et
riche en découvertes, notamment durant mon training effectue dans les différents services de la
Direction des système d’information(DSI), afin de voir comment s’effectue les interventions dans

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


22
la CNSS (siège et les annexes) voir les problèmes dont les utilisateurs sont confrontés
quotidiennement dans une entreprise, voir comment les interventions sont résolue et réglées par
les informaticiens et il met arrive d’effectue quelques interventions auprès des utilisateurs ce qui
fait éventuellement de ma formation dans le cadre de mon stage en effectuant ce training sa m’a
permis d’acquérir certaine connaissance dans certaines branche de l’informatique et ce training
s’est achevé au service réseau et télécom.

Pour conclure, tout le travail établi a été bénéfique pour moi, car l’objectif de ce stage
était celui d’apprendre à faire l’Optimisation de l’Interconnexion réseau des sites distants dans
une entreprise, touche du doigt les équipements que l’on retrouve au sein des entreprises qui sont
des équipements de marque Cisco donc savoir les manipules. Ce stage a été une opportunité pour
moi de comprendre le fonctionnement de la Sécurité sociale et d’avoir eu des compétences en
informatique réseau et de découvrir le milieu professionnel.

Présenter par : BIKENE BI NDONG Madeleine Blanche


23