Vous êtes sur la page 1sur 10

QSM TELECOM

1. Un signal analogique est représenté par une grandeur physique :


 Prenant des valeurs des discontinues
 Prenant des valeurs variant continument
 Ressemblant a une autre grandeur physique
 Caractérisée par un débit
 Caractérisée par une amplitude
2. Un signal numérique est représenté par une grandeur physique :
 ayant des valeurs numériques
 prenant des valeurs discrètes préalablement définies
 n’ayant pas de valeurs littérales
 qui coute cher
 qui est mesurable
3. Une grandeur sinusoïdale est caractérisée par une amplitude, une
fréquence et :
 Une dérivée non nulle
 Une différence de potentiel
 Un taux de répétition
 Une phase
 Un compteur
4. Une voie de transmission élémentaire est un quadripôle contenant
une résistance et :
 Une capacité
 Une quantité de fils de cuivre
 Une grandeur distance
 Un écouteur
 Un microphone
5. L’affaiblissement d’une ligne se mesure en :
 Mètres de dénivellation
 Mètres cubes
 Décibels
 Bits par seconde
 Bauds
6. Si l’affaiblissement est de 20 db, le rapport Ve /Vs des ondes
sinusoïdales d’entrée et de sorti est de :
 1
 100
 10
 1000
 2
7. La décomposition en série de Fourier d’un signal conduit a une
superposition de signaux sinusoïdaux de fréquence f, 3f, 5f, 7f, ….
Sachant que la bande passante est [5f, 15f], combien de signaux
sinusoïdaux élémentaire seront détectés a l’arrivée ?
 4
 5
 6
 7
 8
8. La ligne téléphonique pour le transport de la voix possède une
largeur de bande de l’ordre :
 300 HZ
 3100 HZ
 31000 HZ
 310000 HZ
 3100000 HZ
9. Une voie de transmission véhicule 16 tybes de signaux distincts ; sa
rapidité de modulation est R= 1200 bauds. Quel est le Débit binaire
de cette ligne ?
 4800b/s
 9600b/s
 19200b/s
 600b/s
 300b/s

10.Une voie de transmission véhicule 8tybes de signaux distincts.


Quelle est la Quantité d’information binaire transportée par chaque
signal ?
 1 Bit
 3bit
 8bit
 64 bit
 4bit
11.Le rapport signal sur bruit d’une voie de transmission est de 20db,
sa largeur de bande est de 3100 Hz. Quelle est, environ la capacité
théorique de cette voie ?
 4689 b/s
 45987 b/s
 13616 b/s
 123 686 b/s
 1,3 Mb/s
12.Sachant que, pour une voie de transmission le nombre de
transaction par communication est de 4200, la largeur moyenne
d’une transaction est 1200 bits, la durée moyenne d’une
communication est de 3600 secondes, le débit binaire est de 64
Kb/s, donner le taux d’occupation de la voie.
 1%
 2%
 3%
 4%
 5%
13.Avec le code ASCII simple, on peut représenter :
 64 caractères distincts
 128 caractères distincts
 256 caractères distincts
 127 caractères distincts
 129 caractères distincts

14.Une transaction en série entre deux ordinateurs nécessite :


 Du courage
 Du temps
 Des interfaces série
 De l’argent
 Des interfaces parallèles
15.En transmission asynchrone, il s’écoule entre deux transmissions
d’information :
 Un certain temps
 Deux bit stop
 Un bit START
 25 secondes a 1200 bauds
 Quelques litres d’eau
16.L’un des codes suivants est un code utilisé en transmission en bande
de base :
 ABC
 NRZ
 EBCDIC
 ISO6
 RVB
17.Pour transformer un signal numérique en un signal analogique il
faut utiliser :
 Un carburateur
 Un code correcteur d’erreur
 Un modem
 Une calculette
 Un routeur
18.ETCD signifie :
 Equipement Terminale de circuit de données
 Equipement Terminale de conversion digitale
 Equipement de Télécommunication Digitale
 Etablissement Télématique d’une communication a distance
 Emission /Transmission en circuit Direct

19.Dans ETTD, le dernier D signifie


 Digitale
 Données
 Distance
 Direct
 Duales
20.Pour numériser un son analogique, on effectue un échantillonnage,
puis :
 Une modulation de phase
 Une quantification et un codage
 Un codage NRZ
 Un partage fréquentiel de la voie de transmission
 Une transmission asynchrone
21.Lorsqu’on partage une voie de transmission entre plusieurs
communication de message de manière a partagé la bande
passante entre les diverses communication, on effectue :
 Un multiplexage temporel
 Un multiplexage fréquentiel
 Une interférence
 Une modulation de phase
 Une démodulation de fréquence
22.Pour effectuer un multiplexage temporel, il faut :
 Se lever de bon matin
 Diviser le message en paquets de bit
 Séparer la bande passante en plusieurs canaux
 Moduler les signaux
 Filtre les fréquences
23.Les erreur les plus fréquence observées dans une transmission de
message sont :
 Les erreurs doubles
 Les erreurs simples
 Les erreurs de frappe
 Les erreurs humaines

24.La distance de hamming entre m1=(10101010) et (10111110) est :


 1
 2
 3
 4
 5
25.Pour détecter 3 erreurs il faut que la distance de hamming minimale
soit :
 Supérieure à 2
 Supérieure à 4
 Inférieure à 3
 Egale à 3
 Indéterminée
26.Pour corriger des erreurs jusqu'à l’ordre 2, il faut que la distance de
Hamming minimale soit :
 Supérieure ou égale a 5
 Inférieure à 1
 Supérieure à 7
 Egale à 2
 Indéterminée
27.Pour corriger des erreurs jusqu'à l’ordre 1 et détecter des erreurs
jusqu'à l’ordre, il faut que la distance de hamming minimale soit :
 Supérieure ou égale a 7
 Inférieure a 2
 Supérieure ou égale a 4
 égale à 2
 égale à 1

28.Soit un code linéaire (6,3) dont la matrice est

Quelle est l’information codée correspondant a l’information utile


111 ?
 1111
 111010
 111000
 111011
 111101
29.Soit le polynôme générateur X^3+x+1 du code (7,4). Donner le
codage de l’information utile 1111 :
 1111101
 1111000
 1111111
 1111001
 1111011
30.Dans la procédure HDL, un fanion a pour code :
 01111111
 01111110
 10101010
 01010101
 11111111
31.Dans HDLC , une demande de connexion s’éffectue avec :
 Une trame U
 Une tram I
 Une trame S
 Un formulaire réplique 7 exemplaires
 Politesse
32.Dans la procédure HDLC , le champ de détection d’erreur s’appelle :
 FCS
 BCC
 ABC
 XYZ
 RTL
33.Dans la procédure HDLC, le polynôme générateur est :
 x16+x12+x5+1
 x16+x13+x5+1
 x15+x12+x5+1
 x16+x12+x5
 x16+x12+x5
34.Dans la procédure HDLC , une trame I comporte deux numéros , le
numéro de trame et :
 Le numéro de téléphone de correspondant
 Le numéro de la prochaine trame attendue
 Le numéro gagnant de la semaine
 Le numéro de la trame erronée
 L’adresse du destinataire
35.Dans la procédure HDLC , si on émet une trame I de numéros N(S)=3
et N(R)=2 , la trame reçue de numéro 1 est –elle acquittée ?
 Oui
 Non
 Pas du tout
 En aucun cas
36.Dans la procédure HDLC , si on émet une trame de numéros N(S)=3
et N(R)=2 ,quel est le numéro de la prochaine trame attendue?
 2
 3
 0
 1
 4
37.Dans la technique de datagramme, les paquets :
 Peuvent être recommandés
 Doivent être de longueur fixe
 Peuvent prendre des chemins différents
 Sont régulièrement perdus
 Assurés contre la perte ou le vol
38.Dans la méthode du circuit virtuel :
 Les paquets suivent le même chemin
 Les paquets suivant des chemins différents
 La communication est simulée
 On utilise des réseaux sans fils
 La transmission s’effectue par voie hertzienne
39.Sur une voie de transmission, on constate que le nombre de
communication par heure est 2 et une chaque communication a une
durée moyenne de 3600 secondes. Quel est le trafic correspondant
 1 Erlang
 2 Erlang
 3 Erlang
 4 Erlang
 5 Erlang