Vous êtes sur la page 1sur 87

GROUPE OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES

AXE CENTRE
DIRECTION DE SITE DE GANTOUR
DIRECTION MOYENS GENERAUX

RAPPORT
Préparé par :
AFAILAL Mohamed
Sponsor: Manager:
Mr. FILALI Abdelghani. Mr. BAHA Hicham.

Période de stage : 01/07/ 2013 au 31 /12 / 2013


Rapport de stage Mohamed AFAILAL

REMERCIEMENTS

Je saisis cette opportunité pour adresser mon dévouement à Monsieur EL


KASSI Soufiyane, Directeur Exécutif axe centre.
Je tiens à exprimer mes sentiments de respect et de reconnaissance à
Monsieur Faris DERRIJ, Directeur site de Gantour.
J’exprime ici ma gratitude à Monsieur ELOUAZGUITI Mohammed et
Monsieur FILALI Abdelghani, pour leur confiance, soutien et conseils.
Je voudrais, en particulier exprimer ma gratitude à Monsieur BAHA Hicham,
mon manager de stage, pour son assistance et ses précieuses recommandations.
Que tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette deuxième période
d’intégration, de près ou de loin, directement ou indirectement, trouvent ici le
témoignage de mes sincères remerciements.

2
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

Présentation :
Nom & Prénom: AFAILAL Mohamed
Matricule : H7130
Spécialité : Électromécanique (Énergies renouvelables)
Diplômes : Ingénieur de l’ENIM.
Service d’affectation : IDG/M/R
Date de prise de service : 03 Décembre 2012
Sponsor: Mr. FILALI Abdelghani.
Manager: Mr. BAHA Hicham.

Objectifs ou Projets attribués pendant la période du poste apprenant


Dans le cadre de déploiement du projet OPS aux ateliers de révision des engins roulants,
et dans le but de décliner la politique de la maintenance professionnelle au niveau des postes de
travail, il vous est demandé de :
- Implanter les fondations de la maintenance professionnelle aux 3 ateliers (Engin, Moteur,
Transmission). Faire le zoom sur les 2 fondations suivantes :
 La fondation « Flux d’information et de pièces » : énumérer tous les flux existants et
élaborer une cartographie sous forme de logigramme avec boucles de réactions. Un état à
afficher en format A0 aux ateliers
 La fondation « Système d’inspection » : Compléter le processus de révision existant par un
processus formalisé d’inspection des engins, avec tous les documents d’entrée et de sortie à
utiliser
- Pilotage de la déclinaison de la maintenance professionnelle sur les postes de travail des 3
ateliers (Engin, Moteur, Transmission), à travers :
 Elaboration de toutes les activités opérationnelles effectuées sur les différents postes de
travail
 Standardisation de tous les modes opératoires et les afficher par poste de travail
(Réalisation, formation, Affichage : management visuel)
 Renforcer la dynamique 5S par poste de travail (autonomie parfaite : affichage, modes
opératoires, outillage…)
- Elaboration d’une base de données physique et informatique de tous les livrables mentionnés
ci-dessus
- En vue de fiabiliser le parc engin de GANTOUR, instaurer une cellule « Résolution de
problème », permettant de remédier aux écarts enregistrés et ce suivant les 7 étapes de la démarche.
- En vue de pérenniser l’application des points ci-dessus, mettre en place des routines pour
chaque niveau hiérarchique basées sur un planning de tournées terrain).

3
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

Sommaire
Sommaire ........................................................................................................................................ 4
Liste des figures .............................................................................................................................. 6
Liste des tableaux ............................................................................................................................ 8
INTRODUCTION .......................................................................................................................... 9
PLANNING .................................................................................................................................. 10
Chapitre1 : Présentation des ateliers S/E. ..................................................................................... 11
I. Présentation des ateliers de révision et de rénovation des engins roulants: ............. 12
II. Analyse SWOT de l’activité de maintenance aux ateliers S/E: ............................... 13
Chapitre2: Aperçu sur l’OCP PS .................................................................................................. 14
I. Introduction : ............................................................................................................ 15
II. Les grands principes de l’OCP PS : ......................................................................... 15
III. Constitution de l’OCP PS ........................................................................................ 15
IV. Conclusion : .......................................................................................................... 16
Chapitre3 : Etat d’avancement du chantier Maintenance Professionnelle .................................... 17
I. Introduction : ............................................................................................................ 18
II. Chantier 9 fondations de la maintenance professionnelle ........................................ 18
1. Classification des équipements : .......................................................................... 18
2. Dossiers machine :................................................................................................ 19
3. Gestion des pièces de rechange : .......................................................................... 19
4. Indicateurs et pilotage : ........................................................................................ 20
III. Conclusion : ............................................................................................................. 21
Chapitre4 : Définition du Flux d’informations et de pièces.......................................................... 22
I. Introduction .............................................................................................................. 23
II. Objectifs : ................................................................................................................. 23
III. À quoi sert le diagramme de flux ? .......................................................................... 24
IV. Définition des différents processus du système maintenance, leurs interactions et
l’élaboration d’un WorkFlow global de la activité de maintenance aux ateliers S/E : .................. 24
V. Déploiement et formation : ...................................................................................... 27
VI. Management visuel des processus :...................................................................... 28
VII. Système d’audit des processus de maintenance : ................................................. 28

4
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

1. Impacts des nouveaux processus sur l’activité aux ateliers S/E :......................... 29
VIII. Conclusion : .......................................................................................................... 30
Chapitre5 : Amélioration de l’organisation du bureau de méthode. ............................................. 31
I. Introduction : ............................................................................................................ 32
II. Présentation de la démarche :................................................................................... 32
III. Amélioration de l’organisation du bureau de méthode : .......................................... 32
2. Organigramme existant : ...................................................................................... 32
3. Organigramme cible : ........................................................................................... 33
4. Définition des missions cibles pour chaque cellule : ........................................... 33
5. Déploiement de la nouvelle organisation : ........................................................... 34
6. Organigramme actuel du BM : ............................................................................. 34
IV. Evaluation des cellules aux compétences requises pour chaque mission : .......... 35
V. Conclusion : ............................................................................................................. 37
Chapitre6 : Développement d’un système simple et efficient d’inspection et de surveillance des
équipements. ...................................................................................................................................... 38
I. Introduction : ............................................................................................................ 39
II. Analyser la situation actuelle des moteurs thermiques : .......................................... 39
1. Est-ce le système d’inspection des moteurs thermiques est vraiment utile :........ 39
III. Plan d’action: ........................................................................................................... 40
1. Description du processus d’inspection: ................................................................ 40
2. Logigramme : AT.MOT.108. ............................................................................... 41
3. La mise en place du système d’inspection : ......................................................... 41
4. Contrôle et suivi de l’inspection:.......................................................................... 42
Chapitre 7 : Maitrise opérationnelle : ........................................................................................... 43
I. Introduction : ............................................................................................................ 44
II. Elaboration et amélioration des modes opératoires : ............................................... 44
1. Etat des lieux : ...................................................................................................... 44
2. Analyse critique des M.O : ................................................................................... 45
3. Plan d’action pour l’amélioration: ........................................................................ 46
4. Etat d’avancement de la réalisation des modes opératoires : ............................... 49
III. Poursuite de la dynamique 5S : ................................................................................ 51
1. Audit en 5S aux ateliers S/E : ............................................................................... 52
2. Plan d’action : ....................................................................................................... 53
5
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

....................................................................................................................................................... 56
Chapitre8 : Instauration de la méthode résolution de problème ................................................... 56
I. Introduction : ............................................................................................................ 57
II. Instaurer la méthode de résolution de problème : .................................................... 57
1. Elaboration : ......................................................................................................... 57
2. Communication et formation : ............................................................................. 58
3. Déploiement : ....................................................................................................... 58
4. Suivi et audit :....................................................................................................... 59
CONCLUSION ............................................................................................................................. 60
ANNEXE1 : .................................................................................................................................. 61
WorkFlow Management des ateliers S/E. ..................................................................................... 61

Liste des figures


Figure 1:Entité révision et rénovation des engins roulants .................................................. 11
Figure 2: Atelier engin. Figure 3: Atelier moteur............................................. 12
Figure 4: Atelier transmission. ............................................................................................. 12
Figure 5:Blocs de l’OCP PS. ................................................................................................ 15
Figure 6: Dossiers machine. ................................................................................................. 19
Figure 7:processus de gestion des pièces de rechange. ........................................................ 20
Figure 8: suivi visuel des indicateurs de performances. ....................................................... 21
Figure 9:Démarche d'élaboration du flux d'informations et de pièces. ................................ 23
Figure 10:Interactions entre les différents processus. .......................................................... 24
Figure 11:Management visuel du processus de préparation................................................. 25
Figure 12:Logigrame du processus de préparation. ............................................................. 26
Figure 13: WorkFlow Management des ateliers S/E. ........................................................... 27
Figure 14: Formation sur le WorkFlow Management. ......................................................... 28
Figure 15:Management visuel des processus. ...................................................................... 28
Figure 16:Fiche d'audit du WorkFlow Management. ........................................................... 29
Figure 17:Démarche d'amélioration de l'organisation du bureau de méthode. .................... 32
Figure 18: Organigramme existant du bureau de méthode des ateliers S/E ......................... 32
Figure 19: Organigramme cible du bureau de méthode des ateliers S/E. ............................ 33
Figure 20:Organigramme actuel du bureau de méthode des ateliers S/E. ............................ 34

6
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

Figure 21/Evaluation de la cellule préparation. .................................................................... 35


Figure 22/Evaluation de la cellule approvisionnement. ....................................................... 35
Figure 23/Evaluation de la cellule gestion de performation est fiabilité. ............................. 36
Figure 24/Evaluation de la cellule gestion des budgets et d'investissement et sous-traitance.
........................................................................................................................................................... 36
Figure 25:Performances des moteurs thermiques des Bulls D9R après achat neuf. ............ 40
Figure 26: Management visuel du processus d'inspection. .................................................. 42
Figure 27: Modes opératoires existant aux ateliers S/E. ...................................................... 45
Figure 28: Extrait du M.O de révision des moteurs de roue. ............................................... 46
Figure 29:Démarche d'élaboration des modes opératoires. .................................................. 47
Figure 30:Processus de révision des S/E et des engins. ....................................................... 47
Figure 31: Nouveau format standard des modes opératoires. .............................................. 48
Figure 32: Affichage des M.O par poste de travail. ............................................................. 48
Figure 33: Manuel des modes opératoires. ........................................................................... 49
Figure 34: Etat d'avancement de la réalisation des modes opératoires. ............................... 49
Figure 35: Fiche d'audit en 5S des ateliers S/E. ................................................................... 52
Figure 36: Résultat audit 5S atelier moteur. ......................................................................... 52
Figure 37: Résultat audit 5S atelier transmission. ................................................................ 52
Figure 38: Résultat audit 5S atelier engin. ........................................................................... 53
Figure 39: 5S. ....................................................................................................................... 54
Figure 40:Sensibilisation des opératoires en 5S. .................................................................. 55
Figure 41: Elimination des pièces usagées. .......................................................................... 55
Figure 42: retour des PDR non utilisées au magasin. ........................................................... 55
Figure 43: Sources de salissure. ........................................................................................... 55
Figure 44: processus réunion matinale/ déclenchement RP. ................................................ 57
Figure 45: Mission du responsable bureau de méthode. ...................................................... 58
Figure 46: formation et exercice pratique en résolution de problème. ................................. 58
Figure 47: Tableau d'activité de la RP - Standard Kaizen. ................................................... 58
Figure 48: Tableau d'activité de la RP- Quick Kaizen. ........................................................ 59
Figure 49: Tableau d'inspection. .......................................................................................... 63
Figure 50:Processus d'inspection.......................................................................................... 64
Figure 51:Fiche d'inspection. ............................................................................................... 65
Figure 52: Fiche CLM camion UR....................................................................................... 66
7
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

Figure 53: Fiche CLM camion D475. .................................................................................. 67


Figure 54: Fiche CLM camion TEREX. .............................................................................. 68
Figure 55: Fiche CLM Bull D11R. ...................................................................................... 69
Figure 56: Fiche CLM chargeuse 994F. ............................................................................... 70
Figure 57: Fiche CLM camion HP. ...................................................................................... 71
Figure 58: Tableau de la réunion matinale. .......................................................................... 72
Figure 59: Logigramme du processus de la réunion matinale. ............................................. 73
Figure 60: Logigramme du processus d'intervention sur chantier........................................ 74
Figure 61: Fiche d'intervention sur chantier. ........................................................................ 75
Figure 62: Tableau des plannings de révision. ..................................................................... 76
Figure 63: Logigramme du processus de révision. ............................................................... 77
Figure 64: Tableau de préparation. ....................................................................................... 78
Figure 65: Logigramme de préparation. ............................................................................... 79
Figure 66: Fiche de préparation PDR. .................................................................................. 80
Figure 67: Fiche de préparation équipement M.O/CHO. ..................................................... 80
Figure 68: Logigramme du processus de réception et livraison d'un S/E. ........................... 81
Figure 69: Bulletin de mouvement. ...................................................................................... 82
Figure 70: Carte d'indentification Moteur thermique. .......................................................... 82
Figure 71: carte d'identification des moteurs de roue. .......................................................... 83
Figure 72: Carte d'identification S/e hydraulique................................................................. 83
Figure 73: Tableau du processus de révision des Moteurs thermiques. ............................... 84
Figure 74:Tableau du processus de révision des moteurs de roues. ..................................... 84
Figure 75:Tableau du processus de révision des S/E hydraulique. ...................................... 84
Figure 76: Processus de révision des S/E de relais............................................................... 85
Figure 77: tableau du processus d'approvisionnement. ........................................................ 86
Figure 78: Logigramme du processus d'approvisionnement. ............................................... 87

Liste des tableaux


Tableau 1:Liste des modes opératoires existant aux ateliers S/E. ........................................ 45
Tableau 2: Liste des modes opératoires réalisés................................................................... 50
Tableau 3: Liste des modes opératoires à réaliser. ............................................................... 51

8
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

INTRODUCTION
Dans le cadre de développement de sa stratégie, le groupe OCP s’est engagé dans un
système d’amélioration continue de ses performances. Ainsi, plusieurs chantiers ont été lancés en
vue d’atteindre l’excellence industrielle, dont particulièrement la transformation opérationnelle
IQLAA, corrélée par la mise place de l’OCP Production system.
L’OCP Production system, dit OPS, est un ensemble d’outils et de méthodes destinés à
améliorer la productivité et les performances de l’entreprise en harmonisant la façon de faire de tous
les opérationnels.
C’est dans le cadre de cette orientation stratégique que s’inscrit le présent travail dont
l’objectif est d’améliorer la prestation offerte par les ateliers S/E.
Le présent rapport vient pour clôturer ce travail, il est structuré selon huit chapitres.
Il me semble important de faire une présentation générale des ateliers S/E et celle du
contexte général du projet dans le premier chapitre. Avant de présenter un aperçu du system OPS
dans le deuxième chapitre.
Le troisième chapitre sera consacré à l’état d’avancement du chantier maintenance
professionnelle afin de capitaliser sur les réalisations et de poursuivre la mise en place des 9
fondations dans le quatrième et sixième chapitre.
Le septième chapitre mettra en exergue le volet maitrise opérationnelle, à travers
l’élaboration des modes opératoires et le renforcement de la dynamique 5S.
Enfin, la mise en place de la méthode Résolution de Problème fera l’objet du dernier
chapitre.

9
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

PLANNING

10
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

Chapitre

1
Chapitre1 : Présentation des
ateliers S/E.
I. Présentation des ateliers de révision et de
rénovation des engins roulants
II. Analyse SWOT de l’activité de maintenance
aux ateliers S/E

Figure 1:Entité révision et rénovation des engins roulants


11
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

I. Présentation des ateliers de révision et de rénovation des engins


roulants:
Les ateliers S/E assurent la révision générale ou partielle des engins de chantier ainsi que
leurs sous-ensembles mécaniques et hydrauliques du site de Gantour (BENGUERIR/
YOUSSOUFIA) pour un parc matériel de 90 engins (12 Camion, 45 Bulls, 33 Chargeuse/Niv/Pay)
L’entité rénovation et révision générale des engins roulants se divise en cinq sections :
• Atelier engin. (12 agents)
• Atelier moteur. (14 agents)
• Atelier transmission. (10 agents)
• Atelier réparation électrique. (2 agents)
• Bureau de méthode. (6 agents)

Figure 2: Atelier engin. Figure 3: Atelier moteur.

Figure 4: Atelier transmission.

Missions et objectifs :
 Utiliser les méthodes maintenance et les piliers de l’outil OPS pour une meilleure maitrise
de la maintenance professionnelle.
 Se spécialiser au niveau des révisions des engins roulants et leurs composants mécaniques,
en offrant des prestations de meilleure qualité plus compétitive à celle des fournisseurs
externes.
 Procéder aux révisions générales ou partielles des engins de chantier ainsi que leur sous-
ensembles mécaniques et hydrauliques dans le bût de maximiser la fiabilité des équipements et

12
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

leur disponibilité à moindre coût et en préservant la sécurité des agents, du matériel et de


l’environnement.
 Développer la compétence des agents pour supporter la stratégie et la politique de la
maintenance.
 Créer et développer une culture de zéro rebus et zéro retard de livraison en vue de répondre
aux exigences de nos clients de production.

II. Analyse SWOT de l’activité de maintenance aux ateliers S/E:


Nous allons utiliser l’analyse SWOT pour la mesure de la situation actuelle l’activité au
sein des ateliers S/E. Cette analyse détail les forces et les faiblesses interne du système, ainsi que
les menaces et opportunités extérieures :

Forces Faiblesses
 OPS en cours de déploiement.
 Service qui occupe une place névralgique au
 Des procédures non identifiés et non
niveau du site de Gantour.
formalisés.
 Existence d’un capital humain qui détient une
 Coûts de réparation élevés.
expérience solide et qui vise l’alignement à la
 Qualité de prestation non maitrisée.
stratégie du groupe.
 Plannings de révision étalés sur une longue
 Une entité en amélioration continue.
durée.
 Existence d’une politique de maintenance bien
 Gestion d’interface avec nos clients non
définit.
standardisé.
 Suivi rigoureux des indicateurs de performances.
 Analyse des pannes non systématique.
 Existence d’une GMAO.
 Limites de responsabilités parfois absentes.
 Gestion des PDR non développée.
 L’effet du non archivage de l’information
risque de produire un manque d’information à
langue terme.

Opportunités Menaces
 Perte de production à cause de l’indisponibilité
 Le groupe OCP est en amélioration continue.
des engins et des S/E de relais.
 Impérativité du changement vu la conjoncture
 Dégradations forcées du parc matériel.
économiques mondiale actuelle.
 Perte de la confiance de nos clients.
 Refonte de tout le système de maintenance.
 Retard de livraison dû à l’indisponibilité des
 Exploitation des outils de l’OPS.
services supports.
 Possibilité de benchmark entre services.
 Dégradation du climat du travail.

D’après cette analyse et en cohérence avec les objectifs qu’on m’a fixé pendant cette
deuxième phase d’intégration, j’ai comme mission d’assurer la mise en place des piliers
fondamentaux du bloc Maitrise de l’outil de production aux ateliers S/E.

13
Rapport de stage

Chapitre

2
Chapitre2: Aperçu sur
l’OCP PS

III. Introduction
IV. Les grands principes de L’ OCP PS
V. Constitution de l’OCP PS
VI. Conclusion

14
Rapport de stage

I. Introduction :

Nous avons réservé ce chapitre pour donner un aperçu sur l’OCP PS, ceci à travers la présentation
des grands principes de l’OPS, et sa constitution.

II. Les grands principes de l’OCP PS :

L’objet du projet OCP PS, en cohérence avec la stratégie du groupe OCP est :
 D’amener le système de production OCP à un niveau de performance mondiale : World Class.
 D’être un système de référence mondiale pour les industries de process continu comme Toyota l’est
pour les industries manufacturières

L’OCP PS est un système complet destiné à améliorer la productivité et les performances de


l’entreprise par :
 L’identification des pertes : ce qui consomme des ressources sans apporter de valeur au client,
 La concentration des moyens sur les pertes principales : pannes, déchets, en appliquant des méthodes
avec rigueur

La puissance de l’OCP PS provient de l’implication des équipes : l’homme au cœur de


l’entreprise.

III. Constitution de l’OCP PS

L’OCP PS est constitué de 6 blocs :

Figure 5:Blocs de l’OCP PS.

15
Rapport de stage

 Management du terrain
 Développement durable et capital humain
 Maitrise de l’outil de production
 Qualité, maitrise des processus et des procédés
 Maîtrise des flux
 Pilotage de la performance

IV. Conclusion :

L’OCP Production System :


 N’est pas une folie d’un jour.
 N’est pas un projet mais plutôt un programme qui devient peu à peu un mode de vie, une culture,
 N’est pas réalisable sans investissement, à la fois en temps et en argent
 N’est pas le boulot de quelqu’un d’autre.

Dans ce chapitre nous avons donné un aperçu sur l’OCP Production système, dans ce qui suit, nous
allons passer à l’application des axes principaux du pilier « Maîtrise de l’outil de production » à savoir la
maintenance professionnelle et la résolution de problème.

16
Rapport de stage

Chapitre

3
Chapitre3 : Etat d’avancement
du chantier Maintenance
Professionnelle

I. Introduction.
II. Chantier 9 fondations de la maintenance
professionnelle.
III. Conclusion.

17
Rapport de stage

I. Introduction :
Dans le cadre du grand projet « OCP Production Système», un chantier de maintenance
professionnelle au niveau des ateliers S/E a été entamé.
La maintenance professionnelle vise à :
 Maximiser la fiabilité des équipements pour un coût économique.
 En améliorant la fiabilité, la sécurité et la qualité produit seront également améliorées,
 Éliminer les activités de maintenance non planifiées, improvisées,
 Utiliser les méthodes de maintenance (périodiques, conditionnelles, autonome, …) en fonction de la
criticité des machines, des composants pour un meilleur coût,
 Développer les compétences des personnels de maintenance et des opérateurs pour supporter la
nouvelle politique de maintenance,
 Créer une culture zéro défaillance,
 Planifier les activités pour réduire au maximum les arrêts de production

L’objectif de la maintenance professionnelle est d’éliminer les pannes et utiliser au maximum les
équipements avec le minimum de travail.

II. Chantier 9 fondations de la maintenance professionnelle


Concernant la mise en place des 9 fondations de la maintenance professionnelle au niveau des
ateliers S/E, plusieurs actions à ce niveau ont été réalisées, le tableau suivant présente l’avancement de
chaque fondation le 01/07/2013.

Amélioration Etablissement
Classification Flux Développement Gestion des
des ressources Gestion de la d'un système Indicateurs Système
des d'information du dossier pièces de
de lubrification de gestion des de pilotage d'inspection
équipements et de pièce machine rechange.
maintenance pannes

1 0 E E E N N 1 0

1 Réalisée.

0 En attente.

E En cours.

N Non applicable.

1. Classification des équipements :


La classification des équipements est déjà réalisée par l’équipe maintenance production dans le but
de recentrer les ressources de maintenance en assurant une meilleure utilisation des ressources de
maintenance, de la main d’œuvre et des moyens financiers.

18
Rapport de stage

2. Dossiers machine :
Vu que la qualité d’un service de maintenance se mesure à la qualité de sa documentation, et dans le
cadre de la maintenance professionnelle la préparation des dossiers machine est l’une des piliers
fondamentale da la réussite de cette politique car un dossier machine permet de trouver facilement les
informations dont tous techniciens de maintenance a besoin pour préparer une intervention de maintenance
ou faire un dépannage, capitaliser le savoir et les compétences sur nos équipements, mettre en pratique les
outils OPS, avoir un langage commun utilisant les formulaires et méthodes.
Dans ce cadre un chantier d’élaboration des dossiers machines est lancé aux ateliers S/E.
Et à fin d’alimenter ces dossiers machines par toutes les interventions réalisé sur un engin lors de la
révision générale, systématiquement après chaque révision et une fois les plannings sont clôturés, le bureau
de méthode alimente le dossier machine par :
• une copie du planning de révision.
• Les formulaires de réception.
• Liste des travaux effectués.
• Les dépenses en MO et PDR.
• La liste des anomalies avant les travaux.
• La liste des anomalies détectées après expertise.
• Le rapport d’expertise.

Figure 6: Dossiers machine.

3. Gestion des pièces de rechange :


La gestion des pièces de rechange joue un rôle vital pour l’exécution des tâches de maintenance et la
disponibilité de l’équipement. Les objectifs d’une politique de gestion de pièces de rechange est d’assurer la
disponibilité des pièces, la réduction des stocks et des investissements.

La procédure de gestion des pièces de rechange définit par l’OPS est représenté dans la figure 5 qui
illustre les étapes à suivre commençant par le tri, la définition d’une politique de gestion, le rangement, la
détermination du niveau de stock à maintenir pour chaque pièces, le système de management visuel, et la

19
Rapport de stage

gestion informatisé. La figure 5 présente aussi l’avancement du chantier de gestion des pièces de rechange
aux ateliers S/E.

Figure 7:processus de gestion des pièces de rechange.

4. Indicateurs et pilotage :
Les indicateurs clés de performance constituent des outils indispensables pour une gestion efficace
de l’activité aux ateliers S/E, tenue et justification des objectifs, mise en évidence des points faibles, aide à
la décision et d’assurer une prestation avec le moindre coût la meilleure qualité et dans les plus brefs délais.
Dans ce cadre, un suivi particulier de quelques indicateurs est mis en place, à s’avoir le suivi des :
 Heures de marches des S/E stratégique et des engins: outil de décision des plannings de
révisions des moteurs thermiques, des besoins en PDR et de suivi des performances des S/E
livrés.
 Les dépenses et coûts de maintenance.
 Les taux de respect des plannings de révisions.
 Les taux de réalisation des travaux.
 Les nombre de rebus (réclamations clients).
 Le nombre de sous-ensembles livrés.
 Le nombre d’intervention au chantier.

20
Rapport de stage

Figure 8: suivi visuel des indicateurs de performances.

Ces indicateurs servent comme clignotant au cas où des anomalies se produisent fréquemment, et
donc on peut agir et prendre des actions immédiatement pour remédier à ces problèmes.

III. Conclusion :
Dans ce chapitre nous avons vu l’état d’avancement du chantier Maintenance professionnelle au
niveau des ateliers S/E, donc nous allons capitaliser sur ces réalisations et assurer la continuité de la mise en
place des 9 fondations. A cet effet, nous avons décidé de lancer les deux fondations suivantes :
 La fondation « Flux d’information et de pièces »
 La fondation « Système d’inspection »

21
Rapport de stage

Chapitre

4
Chapitre4 : Définition du
Flux d’informations et de
pièces

I. Introduction
II. Présentation de la démarche
III. Elaboration du flux d’information et de
pièces
IV. Déploiement et formation
V. Management visuel des processus
VI. Système d’audit des processus de
maintenance
VII. Conclusion

22
Rapport de stage

I. Introduction

Représenter les flux d’informations consiste à analyser les échanges d’informations au sein du
système d’information de l’organisation (entreprise, administration ou association).
La définition des flux d’informations et de pièces permet de visualiser l’ensemble des processus du
service maintenance, en faisant apparaître les données d'entrée et de sortie de chaque processus, ainsi que les
contraintes et les moyens afférents.
Cette étude permet donc de donner une vue d’ensemble de la circulation de l’information entre les
acteurs qui participent à la réalisation de l’activité étudiée.
Pour la mise en place de la deuxième fondation de la maintenance professionnelle, nous avons
d’abord commencé par l’élaboration du flux, communication et formation puis déploiement et finalement
par l’élaboration d’un système d’audit à fin de suivre la mise en place des nouveaux flux et d’identifier les
points d’amélioration. Et pour faire nous avons suivi le planning suivant :
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
Taches.
S28 S29 S30 S31 S32 S33 S34 S35 S36 S37 S38 S39 S40 S41 S42 S43 S44 S45 S46 S47 S48 S49 S50 S51
Etat des lieux
Elaboration des processus de maintenance.
Communication et formation sur les nouveaux processus.
Déploiment des processus.
Suivi des processus.

II. Objectifs :

 Assurer une meilleure organisation de l’activité aux ateliers S/E


(Standardiser et améliorer l’ensemble des processus).
 Réduire la durée des plannings de révision de 14%.
 Améliorer le taux de disponibilité des relais stratégiques de 6%
et le maintenir.
 Réduire le nombre de rebus à 100%.
Démarche de construction du diagramme de flux :

Pour l’élaboration du Flux d’information et de pièce nous avons d’abord commencé par préciser le
domaine de l’étude (activité au sein de quelle organisation). Et ensuite nous avons suivi la démarche
suivante :

Figure 9:Démarche d'élaboration du flux d'informations et de pièces.

Et pour définir chaque processus nous avons suivi les étapes suivantes:
1-Repérer les acteurs en distinguant les acteurs externes des acteurs internes.

23
Rapport de stage

2-Repérer les flux entre les acteurs en les ordonnant si c’est utile à une meilleure compréhension de
l’activité
3-Tracer le diagramme de flux en même temps que l’on repère les acteurs et les flux.

III. À quoi sert le diagramme de flux ?

Le diagramme de flux sert aussi bien à expliciter le fonctionnement d’une activité qu’à permettre de
l’améliorer. Une première ébauche du diagramme sert de point d’appui pour affiner l’analyse et trouver
d’autres acteurs et d’autres flux utiles au bon déroulement de l’activité. Par la suite, le diagramme peut
permettre de détecter des redondances ou des incohérences dans la circulation de l’information.

IV. Définition des différents processus du système maintenance, leurs


interactions et l’élaboration d’un WorkFlow global de la activité de
maintenance aux ateliers S/E :

Pour définir le flux d’information et de pièce global, la première étape est de définir tous les
processus, et de déterminer pour chaque processus son « fournisseur » et son « client ».
Les processus maintenance que nous avons identifié au sein des ateliers S/E sont :
 Processus d’inspection.
 Processus de planification.
 Processus de préparation.
 Processus d’approvisionnement.
 Processus réunion matinale.
 Processus révision générale.
 Processus révision S/E.
 Processus de livraison et réception des S/E.
 Processus d'intervention sur chantier.

Figure 10:Interactions entre les différents processus.

24
Rapport de stage

Nous avons schématisé les interactions entre les différents processus selon la figure ci-dessus.
Ensuite pour chaque processus, on a détaillés le flux d’information sous forme d’un logigramme,
qui détaille le processus depuis le « client » jusqu’au « fournisseur » en précisant les responsable et tous les
documents d’entré et de sortie et nous avons alloué pour chaque document un code. (Voir annexe 1)
Par exemple, ci-dessous le processus de préparation(AT.108).
Ce processus se déclenche automatiquement après identification du besoin en PDR et équipent lors
de toutes les interventions, le responsable de la révision doit instruire et déposer la fiche de préparation
(AT.104/ AT.105) sur le tableau de préparation au jour où il prévoit de commencer les travaux (Voir
figure.11), ensuite le préparateur du bureau de méthode doit préparer et assurer la disponibilité des PDR, et
équipements nécessaires pour la révision générale des engins, des sous-ensembles et pendant des
interventions sur chantier, La préparation ne doit pas se limiter au magasin et doit investiguer d’une façon
exhaustive toutes les voies possibles (d’autres sites, d’autres divisions,…)
Une fois les pièces disponibles, le préparateur doit instruire la fiche de préparation (AT.104/
AT.105) et là déplacer dans la zone disponible accompagné d’un bon de sortie sur OT. Finalement le chef de
poste demandeur doit récupérer le bon de sortie sur OT et récupérer les pièces du magasin.

Figure 11:Management visuel du processus de préparation.

Nous avons attribué pour chaque processus un ou plusieurs indicateurs afin de mesurer les
performances de chaque processus, identifier les points de blocage et mettre en place des plans d’action et
d’amélioration.

25
Rapport de stage

Révision et rénovation des engins


DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.108
GENERAUX
Page 3
Titre Processus de préparation

Re s pons a bl e Etapes
Proce s sus de Proce s sus Proce s sus Proce s sus de
ré vi s ion gé nérale Ré unions d’i nterve ntion ré vi s ion d’un
de s e ngins. ma ti nales s ur un e ngin S/E de re lais
s ous garantie.

Pré pa ration PDR,


é quipements, re lais...

Be s oin Be s oin
e n PDR? e n S/E? Be s oin en
Oui é quipement
I ns truction de la fiche M.O/CH?
Oui
de pré paration PDR. Processus de I ns truction de la fiche de
Chef de poste (AT.104) livraison d'un pré pa ration Equipement
S/E MEC,CH. (AT.105)

Dé poser la fiche au bureau de


Dé poser la fiche au
mé thode s ur l e tableau de
bure a u de méthode sur
pré pa ration
l e ta bleau de préparation

cons ultation des fiches de


pré pa ration PDR cons ultation des fiches de
pré pa ration Equipements.
Nouve lle
de ma nde de
pré pa ration?
Nouve lle
OUI de ma nde de
Eta blissement
pré pa ration?
Di s ponible bon de sortie sur
OUI
da ns le OT OUI
Ma ga sin Eta blissement et va lidation
gé né ral?
Croqui s
NON I ns truction de la fiche
de pré paration e t la
Préparateur Cons ultation des Eta blissement DI
dé placé ve rs la zone
/Bureau de a utre s Directions/ Sites di s ponible.
méthode. (AT.104) Confe cti on
Di s ponible?
OUI NON Ré ce ption des tra vaux
Cré a ti on
De ma nde de Session
I ns truction de la fiche
Proce s sus
Accordé ? de pré paration e t la
NON Approvi sionnement.
OUI dé placé ve rs la zone
di s ponible.
Ré ce ption Ma tériel
(AT.105)
I ns truction de la fiche de
pré pa ration e t la déplacé
da ns la zone disponible.
(AT.104)

Ré cupération Ré cupération
Chef de poste de s pièces é quipements

Figure 12:Logigrame du processus de préparation.

Après avoir défini les différents processus et leurs interactions, il est temps de regrouper tous ces
processus dans un seul WORKFLOW MANAGEMENT.
Dans ce WORKFLOW, on a schématisé chaque processus avec une couleur différente, pour faciliter
la lecture et la compréhension du processus.
Ce WORKFLOW détaillé permet de connaître clairement :

26
Rapport de stage

 Le rôle de chacun dans l'accomplissement d'une tâche,


 Le positionnement des acteurs les uns par rapport aux autres (notion de client / fournisseur)
Dans la figure ci-dessous on trouve le WORKFLOW MANAGEMENT des ateliers S/E :

planification
hebdomadaire des Planning annuel Code: AT.112 LEGENDE
visites sur chantier
(Youssoufia/ Benguerir).
des Check Liste
Moteur (CLM) WORKFLOW Processus d’inspection.

Réunion de planification
hebdomadaire avec le service client. ATELIER SOUS ENSEMBLES Processus de planification

Processus de préparation.

IDG/M/R
Instruction du calendrier Processus
d’inspection (Moteur) d’approvisionnement.
Processus réunion matinale.

Processus révision générale.


CLM Inspection
Processus révision S/E.
Préparation engin pour 7H30: Réunion matinale de
Visite sur chantier planning de révision des
l'arrêt et acheminement Code: AT.MOT.107 performance aux ateliers sous Processus de livraison des S/E
(YF/BG). ensembles. (Durée=30min) engins et des S/E de relais
vers atelier S/E.
IDG/M/R/M Intervenants:............................................
5 4 3 1 Processus d'intervention sur
Engin:.....................................
CH:..........................................
FICHE D'INSPECTION ..................................................................
..................................................................
2
Date CLM:............................... .................................................................. chantier.
NON N° de l'instruction: AT..MOT.107
Détection anomalies
Responsable:............................................
Besoin en Tache N° Circuit Point à contrôler
Perdu
(collier / Cassée
Fissuré / Bloqué/
Fuite Remarques Revue des Analyse des Revue des Revue des
PDR, EQUI?
vis)
percé colmaté

évènements saillants J- Revue des


1 Le préfiltre à air
anomalies issues actions anomalies de
Oui 2 La cloche du filtre à air+ joint
1 (Arrêts des engins planning de
3 Les filtres à air
Instruction des fiches & des inspections de engagées J-1 sécurité
4
Circuit
Les pipes d'air
sous garantie) révision
5
d'air
Les indicateurs de colmatage
étiquettes d’inspection. la partie moteur
6 L'entrée du turbo (durite+colliers)
7 L'état des tubes et flexibles (AT.MOT.106) (degré= 1) Mise à jour du
8 La connexion entre turbo et silencieux
Retard ? Analyse des
Besoin S/E 9 La couleur de la fumée Arrêt d’un tableau risques
sur chantier. engin sous oui potentiel
1 Analyse des risques garantie? Ou
Priorisation à cause d’un Analyse des
potentiel
Création D.I S/E juste causes de Plan d’action
2,3
révisé?. retards
A communiquer au oui
point T pour la mise Plan d’action
Code: AT.102 Aviser le chef de section Analyse QK/ Plan d’action
à jour du BACKLOG.
N° de l'instruction: AT.MOT.102 concerné par mail et Problème Solving.
Engin: .................................. Date de dépose:................. par téléphone.
S/E déposé: .........................CH:......................................
N° D.I:..............................................................................
Cause de dépose:............................................................
Première et dernier étape.
Référence (Flexible):......................................................
Réalisation des
Travaux demandés:
:........................................................................................
......................................................................................... actions issues
oui de
Travaux réalisés sur le S/E livré (ou S/E neuf) :
......................................................................................... Elaboration Bulletin de l’analyse. Autres étapes.
.........................................................................................
.........................................................................................
BULETTIN DE MOUVEMENT
Les performances cibles: (si les conditions de bases
sont
mouvement. (AT.102)
respectés)........................................................................

Remarques:...............................................................................
.................................................................................................. Efficace Test auquel on répond toujours
..................................................................................................

S/E
non
Visa responsable de l’atelier concerné :
Nom & Prénom : Visa : par oui ou non.
B/C
Visa responsable de l’atelier demandeur :
Nom & Prénom : Visa :
Envoie du S/E défaillant Alimentation de
vers les Ateliers S/E la base de Document à livre.
accompagner d’un données
bulletin de mouvement
Acteur externe
Instruction de la carte
Acteur interne.
d'identification du S/E et la
Contrôle et inspection du déplacé dans la zone : S/E livré.
Approbation Besoin en PDR
S/E reçu et validation du
D.I ou
bulletin de mouvement.
équipements?
Aviser le resp. Bureau de
Oui Livraison
Elaboration et instruction S/E de relais méthode pour modifier la oui
du S/E de
d'une carte d'identification disponible? fiche de vie du sous-
relais.
du S/E ensemble livré et reçu.
Code: AT.103
NON Fiche de vie des sous ensembles N° de l'instruction: AT.103

Instruction de la carte Sous ens emble:……………………………… Date d'aquis ition:……………………………

Planning annuel Mise à jour de la fiche


Marque:……………………………………………. Date de mis e en s ervice:………………..

d'identification du S/E et la N° s érie:……………………………………………. Repère géographique:……………………

de révision. Expertise S/E de vie des S/E livrés et


déplacé dans la zone : Expertise Matricule:…………………………………………. Date de reforme:……………………………

à réviser reçu. (AT.103) SUIVI MOUVEMENT EQUIPEMENT.


réalisée. Arrêt engin à causes
Expertise engin sur site 01
Emplaceme Date de
nt avant la réception Anomalie
Date de
révision
Date
d'expedition
Emplacement
après la HM NEUF
HM 1er
révision
HM 2éme
révision
PDR consommés PRIX PDR d'un problème au
révision S/E révision

mois à l’avance. niveau du moteur


Identification besoin en PDR, Arrêt engin sous thermique.
Equipement, logistique.... Seuil min de garantie (1mois)
Etablissement d’une liste
disponibilité du
globale d’anomalies.
S/E atteint?

Oui Création D.I


Adresser la liste aux entités concernées. Oui Besoin en
Besoin
(Bureau de méthode S/E; Atelier engin; équipement Aviser le chef d'atelier
en PDR?
transmission, moteur) MEC,CH? Aviser le chef de section
concerné pour lancé la
NON Oui révision. par mail et par
téléphone.
Expertise engin aux ateliers S/E à fin
d'enrichir la liste des anomalies.

Identification besoin en PDR, Relais,


Besoin en PDR
équipements, logistiques. Besoin en S/E
Préparation PDR, ou en
équipements, équipements? de relais?
relais...
Oui Oui

Etablissement planning
annuel
d’approvisionnement
Besoin en Besoin en Besoin en
Traitement dossiers par Oui
PDR? équipement S/E de
priorité
M.O/CH? relais?
Oui
Expression des besoins Oui NON
Instruction de la
suivant marque. fiche de préparation Instruction de la fiche de
PDR. (AT.104) préparation Equipement
Etude des stocks et MEC,CH. (AT.105)
codification. Instruction de la carte
d'identification du S/E et
la déplacé dans la zone : Déposer la fiche au bureau de
NON méthode sur le tableau de
Approbation? Attente préparation Déposer la fiche au bureau de
PDR. préparation
OUI méthode sur le tableau de
préparation
Lancement Appel d'offre
consultation des fiches
de préparation PDR consultation des fiches
de préparation
Réception Appel d'offre Equipements.
Nouvelle
NON
demande de
préparation? Nouvelle demande NON
NON Valeur ≥
OUI de préparation?
500000 DH? Instruction de la carte
OUI d'identification du S/E et Disponible dans Etablissement bon de OUI
OUI
la déplacé dans la zone : le Magasin sortie sur OT Etablissement et
OUI COF Manque PDR. général? validation Croquis
Offre ≥ 3 ?
NON
NON Accord ? Instruction de la fiche Etablissement DI
OUI NON Consultation des autres de préparation et la
Directions/ Sites déplacé vers la zone Récupération équipement
Choix S/E critique (Moteur
disponible. (AT.104) une fois la fiche de NON
technique Confection thermique, moteur
préparation est en
de roue, réducteur,
NON position disponible sur le
Disponible? Tracks...)?
Réception des tableau de préparation.
CAD ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.103

(Commission Retour en fonction des OUI


BESOIN EN EQUIPEMENT
travaux
M.O/CH
Oui
d'adjudication) recommandations de la
DATE EXP BESOIN:…………………………………...DATE TRAVAUX:…………………………….
Responsable:…………………………………………ENGIN:……………………………………….

commission Création D.I DESIGNATION DES TRAVAUX établissement d'un Intervention nécessitant
Demande de Session planning de révision un outillage ou un
Instruction de la fiche
Accord ? dés ignation équipement Qté
DISPONIBLE
OBSERVATION réglage spécifique ou
NON
O N
de préparation et la NON présentant un risque
OUI déplacé vers la zone
pour le personnel ?
NON Accordé ? disponible. (AT.105)
Commande
Code: AT.104
Matériel
OUI oui
Code: AT.105 Instruction de la carte d'identification
Récupération du S/E et la déplacé dans la zone : En Lancement des travaux Préparation G.O.
Récupération Réception de révision du S/E.
N° de l'instruction: équipements cours de révision.
équipements Matériel
AT.MOT.106/05/04/0
3/02/01
IDG/M/R/M
Instruction de maintenance: Intervenants:.................................... Instruction de la fiche de
Engin:UR...........................
CH:.................................... CLM Moteur
..........................................................
.......................................................... Elaboration du planning de
Date CLM:......................... ......................................................... préparation et la déplacé dans la Récupération
N° de l'instruction: AT.MOT.106 Responsable:..................................
révision.
Type d'intervention
Fréquence (HM)
Insp
1000
Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
2000 3000 4000 5000 6000 8000 zone disponible. (AT.104) des pièces Récupération Bon sortie sur
Sécurité

Code: AT.101 1. Positionnement de l'équipement


2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage
OT une fois la fiche de
Mesure
Pression huile:
Valeur de référence
20PSI - 70PSI
Valeur mesurées Anomalies constatées Actions
préparation est en position
Jeu turbo: (axial) 0,10mm à 0,23mm

disponible sur le tableau de Intervention nécessitant


Préparation intervention (EPI, Equipe
Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions
Dépose des caches culbuteurs
Contrôle et réglage des soupapes
Ad=0,14mm
Ech=0,27mm préparation. un outillage ou un réglage Non
Contrôle hauteur des injecteurs
Serrage à 100psi puis desserrage
affectée, outillage)
Contrôle selon la fiche d'inspection
Contrôle des régimes.
puis serrage à 90 psi

2100tr/mn
N° AT.MOT.107 spécifique ou présentant
Archivage. un risque pour le
Instruction des fiches CLM personnel ?
& d’inspection. Exécution des Problème
(AT.MOT.101/2/3/4/5/6/7) travaux du CLM hydraulique? Rapport de révision de
Instruction de maintenance: Changement
de cartouche de graissage des paliers

Non Oui MAINTENANCE PROFESSIONNELLE N de l'instruction: 1

oui l'engin
ETAPE 3

Atelier Phosphorique Etape procédé Filtration


Nom de l'équipement

Oui
Filtre Prayon Crée par M.AFAILAL Le 31/03/2013
N° de l'équipement 03E AS01 /03E BS01 Approuvé par Le

Instruction de la fiche de prise de Mode opératoire Type de maintenance


Fréquence
Insp
Jour
Lub
Sem.
Réglage
2 sem.
Test
Mois
Remplac.
3 Mois
Verif.
6 Mois
Autre
Annuel

Code: AT.TRAN.101 Sécurité

mesure de pression. (AT.TRAN.101) existant? 1. Positionnement de l'équipement


2. Consignation toutes énergies de l'équipement

Essai de l'engin Non Matériel/outillage utilisé:


Méthode Schéma de démontage et remontage

1. Graver la pompe MEMOLUB

Exécution Oui Préparation G.O.


2. Ouvrir MEMOLUB en tenant la bague de fermeture sur les encoches.
Tournez à contre sens des aiguilles d'une montre.

3. Enlevez les piles et la recharge


4. Insérer nouvelles piles et joint noir

intervention 5. Appuyer sur la recharge afin d'enlever l'air


6. Remplacez la recharge

Non Contrôle de la 7. Fermez (doigts sur encoches)


8. Installez MEMOLUB sur MEMO
9. Control : Devissez MEMOLUB d'un tour puis revissez .

qualité des Procéder à la réalisation des taches du


Edition fiche d’intervention FI: oui Essai
Essai travaux? Non planning
AT.101 Réception travaux
concluant?
Sécurité , reporter toute anomalie rencontrée pendant l'intervention

Figure 13: WorkFlow Management des ateliers S/E.

V. Déploiement et formation :

Après l’élaboration de l’ensemble des processus nous avons opté pour une formation de l’ensemble
du personnel sur les différent flux et méthode de travail.
27
Rapport de stage

Figure 14: Formation sur le WorkFlow Management.

VI. Management visuel des processus :

Le management visuel permet d’améliorer la productivité et la motivation du personnel, et grâce au


management visuel on peut traiter tous les problèmes parce qu’on les voies.

Figure 15:Management visuel des processus.

VII. Système d’audit des processus de maintenance :

Afin de suivre et améliorer le déploiement du WorkFlow Mangement définit aux ateliers S/E, nous
avons élaboré un planning d’audit des fiches d’audit qui seront remplies, chaque mois par le responsable
bureau de méthode, et envoyées au responsable des ateliers S/E à fin d’identifier les points de blocage et
mettre en place des plans d’action d’amélioration.

28
Rapport de stage

Figure 16:Fiche d'audit du WorkFlow Management.

1. Impacts des nouveaux processus sur l’activité aux ateliers S/E :


Processus

Révision Révision Réception et Inspection Planification Intervention Approvisio- Réunion Préparation.


S/E. générale. livraison S/E sur chantier. matinale
nnement

Impact

-Assurer des -Contrôler la -Améliorer les -Assurer la -Assurer -Assurer la -Standardiser -Optimiser la durée
interventions en toute consommation performances disponibilité l’efficacité des disponibilité et améliorer de préparation des
sécurité. des S/E et des des moteurs des PDR. interventions. des PDR. de pièces de rechange
PDR. thermiques. déroulement et des équipements
-Minimiser et -Maitriser -Optimiser les - de la réunion MEC et CHO.
maitriser les délais et -Suivre les -Réduire la les délais de durées Optimisation matinale
qualité des prestations performances consommation révision. d’intervention. des stocks. -Assurer la
de maintenance. des S/E livrés. des PDR. disponibilité des
-Optimiser PDR et des
-Assurer la -Assurer la les coûts de équipements lors
disponibilité des S/E disponibilité des révision. des interventions.
de relais. S/E de relais

Comment ?

-Elaboration des L’élaboration -Mise en place -Elaboration -Réalisation -Elaboration -Ajout des Mise en place des
modes opératoires. des: d’un système des des résolutions du planning éléments fiches de
(ADRPT) d’inspection plannings de problème. annuel déclencheurs préparation
-Bulletin de (Processus+ annuels de d’approvisio- des
-Mise en place des mouvement. Outillages+ révision -Elaboration Résolutions + Tableau de suivi
tableaux de suivi équipe+ (input pour des Fiches nnement. de problème- visuel de la
visuel des processus -Fiche de vie d’interventions. préparation des
S/E. tableau l’appro) -Mise en QK
de révision + d’activité+ PDR et
indicateurs de -Elaboration place d’un -Revue des Equipement MO et
-Des cartes standards) tableau de
performances. d’indentification des
suivi visuel
plannings de CHO+ Indicateur
du S/E. plannings de révision. de performance.
-Elaboration des révision des du processus
plannings de révision. -Mise en place engins et d’approvisio- -Revue des -Définition des
-Définition des limites d’un tableau de des S/E nnement+
performances limites de
suivi visuel du stratégique). des engins responsabilité.
de responsabilité. Indicateurs sous
processus de de
-Mise en place d’un révision des performances
garantie.
tableau de suivi visuel S/E+
du processus de Indicateurs de
révision des S/E+ performances
Indicateurs de
performances

29
Rapport de stage

VIII. Conclusion :

La définition et la mise en place du WorkFlow a permis à chacun de connaitre sa valeur ajoutée


dans le processus de maintenance. Elle a permis aussi de visualiser l’ensemble des processus aux ateliers
S/E, d’éviter les redondances et les incohérences dans la circulation de l’information.
De plus, les indicateurs de performances et le système d’audit vont nous permettre de suivre et
mesurer les performances de chaque processus et d’identifier les points d’amélioration.
Finalement nous avons élaboré un recueil qui regroupe tous les processus avec une explication
détaillée de chaque processus et qui contient aussi tous les documents standards à utiliser. (Voir annexe 1)

30
Rapport de stage

Chapitre

5
Chapitre5 : Amélioration de
l’organisation du bureau de
méthode.

I. Introduction
II. Présentation de la démarche
III. Amélioration de l’organisation du bureau
de méthode
IV. Evaluation des cellules aux compétences
requises pour chaque mission
V. Conclusion

31
Rapport de stage

I. Introduction :

Après l’élaboration et le déploiement des nouveaux processus aux ateliers S/E et la réalisation de
quelques audits, nous avons identifié des écarts au niveau du déploiement des nouveaux processus, à savoir :
-Non respect des limites de responsabilité du processus de préparation.
-Non respect des limites de responsabilité du processus de planification.
-Faible taux de réalisation des actions issues des inspections.
-Organisation du B.M non adaptée aux nouveaux processus.
Donc, il s’avère indispensable d’assurer une bonne organisation du bureau de méthode, qui répond
aux besoins des nouveaux processus.

II. Présentation de la démarche :

Afin d’améliorer l’organisation du bureau de méthode nous avons suivi la démarche suivante :
Evaluation des
Définition de Définition des
Analyse des agents aux
l’organigramme missions cibles
tâches compétences Plan d’action
cible (cellule & pour chaque
actuelle/agents requises pour
effectif) cellule
chaque mission

Figure 17:Démarche d'amélioration de l'organisation du bureau de méthode.

III. Amélioration de l’organisation du bureau de méthode :

2. Organigramme existant :
Responsable Bureau des Méthodes
-Suivi des indicateurs de performance.
-Préparation budget d’investissement.
-Suivi parc machine (HM, DM)
-Suivi des S/E de relais.

Approvisionnement :
Dessinateur: Préparateur:
Déclencher les besoins issu
-Suivi des confections. -Réception et création D.I et du planning annuel
MEC,M.O. transformation en O.T. d’approvisionnement.
-Prise de mesures. Suivre les DA.
-Dessin. Suivi des BREX.

Figure 18: Organigramme existant du bureau de méthode des ateliers S/E

32
Rapport de stage

3. Organigramme cible :

Responsable Bureau des Méthodes

Responsable
Fiabilisation & Gestion
de la performance

Cellule Préparation Cellule


Cellule Planification Cellule Gestion des
& Inspection Préparation Travaux
Approvisionnement investissements &
Méc & CHS & Gestion PDR Sous-traitance

Préparation
PDR

Figure 19: Organigramme cible du bureau de méthode des ateliers S/E.

4. Définition des missions cibles pour chaque cellule :


Cellule approvisionnement :
 Déclencher les besoins issu du planning annuel d’approvisionnement.
 Suivre les DA.
 Lancer et suivre les imprévus à caractère urgent.
 Vérifier la conformité des commandes reçues.
 Tenir à jour et diffuser les KPI définis pour son périmètre.
Cellule planification :
 Elaborer les plannings de révision à partir des travaux de préparateur.
 Réviser quotidiennement les activités de la veille et les re-planifier au besoin.
 Elaborer les plannings de révision annuels des engins et de leurs S/E.
 Tenir la réunion de planification hebdomadaire avec le préparateur et les chefs d’ateliers
pour planifier les interventions et travaux en fonction des priorités et des ressources.
 Participer à la réunion hebdomadaire de planification avec le planificateur du bureau de
méthode (maintenance/ production) pour établir le planning de la maintenance planifier et
mettre à jour le calendrier d’inspection.
 Tenir à jour et diffuser les KPI définis pour son périmètre.
Cellule gestion des budgets d’investissement et sous-traitance :
 Recenser le besoin en investissement et gros travaux.
 Établir les cahiers des charges et descriptifs techniques pour les projets lancés en
collaboration avec le chef d’atelier concerné.
 Suivre la concrétisation des projets dans toutes les étapes du processus.
 Lancer et suivre les imprévus à caractère urgent/ BREX.

33
Rapport de stage

 Tenir à jour et diffuser les KPI définis pour son périmètre.


Cellule préparation :
 Analyser les demandes d’intervention.
 Définir la priorité de la demande.
 Définir les moyens humains (métiers, nombres, heures).
 Définir les moyens logistiques (grue, échafaudage, camion, etc.).
 Préparer et assurer la disponibilité des PDR, et équipements nécessaires pour la révision
générale des engins, des sous-ensembles et pendant des interventions sur chantier.
 La préparation ne doit pas se limiter au magasin et doit investiguer d’une façon exhaustive
toutes les voies possibles (d’autres sites, dépannage, d’autres divisions,…)
Cellule Gestion de la performance & fiabilité :
 Analyser les indicateurs mensuels et cumulés et établir les plans d’actions de redressement et
d’amélioration.
 Identifier les problèmes prioritaires à analyser et élaborer le planning hebdomadaire des
réunions de résolution problème.
 Provoquer une réunion de résolution de problème, dans les 24 h qui suivent, pour tout arrêt
d’un engin sous garantie ou à cause d’un sous ensemble juste livré et inviter les concernés y
compris les HC.
 Analyser les écarts aux standards (intervention, gammes…)
 Consolider et assurer le suivi des actions issues des réunions de résolution du problème.
 Tenir à jour et diffuser les KPI définis pour son périmètre.

5. Déploiement de la nouvelle organisation :


Après élaboration de la nouvelle organisation du bureau de méthode, nous avons opté pour une
communication et formation du personnel concerné sur les nouveaux processus en relation avec l’activité du
BM et les missions définies pour chaque cellule.

6. Organigramme actuel du BM :

Figure 20:Organigramme actuel du bureau de méthode des ateliers S/E.

34
Rapport de stage

IV. Evaluation des cellules aux compétences requises pour chaque


mission :

Préparation
Organisation
4
Gestion des budgets Relation humaine
3
2
Gestion des Discipline et
approvisionnements 1 disponibilité
Actuel
0
Maitrise de l'outil Cible
Réactivité
informatique

Méthodes de l'OPS Initiative


Connaissances
mécaniques

Figure 21/Evaluation de la cellule préparation.

Approvisionnement
Organisation
4
Gestion des budgets Relation humaine
3
2
Gestion des
Discipline et disponibilité
approvisionnements 1
Actuel
0
Cible
Maitrise de l'outil
Réactivité
informatique

Méthodes de l'OPS Initiative


Connaissances mécaniques

Figure 22/Evaluation de la cellule approvisionnement.

35
Rapport de stage

Gestion de la perforamance et fiabilité


Organisation
4
Gestion des budgets Relation humaine
3
2
Gestion des Discipline et
approvisionnements 1 disponibilité
Actuel
0
Cible
Maitrise de l'outil
Réactivité
informatique

Méthodes de l'OPS Initiative

Connaissances
mécaniques
Figure 23/Evaluation de la cellule gestion de performation est fiabilité.

Gestion des budgets d'investissement


et sous-traitance
Organisation
4
Gestion des budgets Relation humaine
3

Gestion des 2 Discipline et


approvisionnements 1 disponibilité Actuel
0
Maitrise de l'outil Cible
Réactivité
informatique

Méthodes de l'OPS Initiative


Connaissances
mécaniques
Figure 24/Evaluation de la cellule gestion des budgets et d'investissement et sous-traitance.

Cellule Evaluation Besoin spécifique

Préparation 66% Formation sur l’outil informatique


EAM.
Renforcer la cellule préparation.

Approvisionnement 85% Suivi rapproché pour le pilotage


des dossiers d’approvisionnement.
(Analyser et suivre les indicateurs
de performances du processus
d’approvisionnement)

36
Rapport de stage

Gestion des budgets 72% Insuffisance des ressources pour


d’investissement et de sous- la gestion des budgets et
traitance. d’investissement.

Gestion de la performance 88% Formation des TAMCA sur les


méthodes de l’OPS. (maintenance
professionnelle)

Planification et inspection. ** Création d’une cellule


planification.

V. Conclusion :

La nouvelle organisation du bureau de méthode va nous permettre en premier lieux de garantir la


réussite du WorkFlow Management déjà définit à travers le nouveau organigramme, la définir les limites de
responsabilité et les missions de chaque cellule.
De plus les indicateurs de performances et le système d’audit vont nous permettre de suivre et
mesurer les performances de chaque cellule et d’identifier les points d’amélioration.

37
Rapport de stage

Chapitre

6
Chapitre6 : Développement
d’un système simple et
efficient d’inspection et de
surveillance des
équipements.

I. Introduction
II. Analyser la situation actuelle des moteurs
thermiques
III. Plan d’action

38
Rapport de stage

I. Introduction :
La mise en place d’un système d’inspection s’appuie principalement sur le fait que la majorité des
défaillances n’apparaissent pas instantanément mais se développent sur une période de temps. Donc le but
d’un système d’inspection est d’anticiper sur les défaillances avant qu’ils deviennent des pannes. Nous
allons, dans ce chapitre, commencer l’analyse de la situation actuel des Moteurs thermiques, voir si un
système d’inspection des moteurs thermique est vraiment utile, ensuite nous allons fixer des objectifs, puis
nous allons procéder à l’élaboration et l’implantation du système d’inspection suivant d’étapes bien définies.

II. Analyser la situation actuelle des moteurs thermiques :


1. Est-ce le système d’inspection des moteurs thermiques est vraiment utile :
Afin de s’assurer de l’utilité d’un système d’inspection pour les moteurs thermiques nous avons
répondu au questionnaire suivant :

Est-ce que déjà des défaillances anormales ont OUI


apparue sur les moteurs thermiques ?

Est-ce qu’il existe des moteurs thermiques dont OUI


l’arrêt n’est pas acceptable ?

Est-ce que la défaillance d’un moteur OUI


thermique a déjà été la cause d’un retard de
production ?

Est-ce que les ateliers S/E reçoivent-il des OUI


réclamations du service client à propos de
problèmes au niveau des moteurs thermiques ?

Quel sont les modes de défaillances rencontrer -Blocage hydraulique /Mélange Eau/huile/ Grippage des
pour les moteurs thermiques ? chemises et piston/ Collage des coquis….

Quel le coût directe et indirecte de ces Voir les deux graphes ci-dessous qui présentent les écarts
défaillances ? enregistrés pour les performances des MT des bulls D9R.

Combien de moteurs thermiques ont connues 5 moteurs reçus en 2013 sont non réutilisables. (pertes en
une telle dégradation ? PDR= 3,59MDH à l’année 2013)

Quelles sont les causes fréquentes de ces Manque d’entretien. (Eau de refroidissement non
dégradations ? conforme…)

39
Rapport de stage

Figure 25:Performances des moteurs thermiques des Bulls D9R après achat neuf.

D’après ce questionnaire et l’histogramme ci-dessous il s’avère indispensable d’instaurer un


système d’inspection des moteurs thermiques aux ateliers S/E à fin d’améliorer leurs performances et ensuite
réduire la consommation des pièces de rechange et d’éliminer les pertes de production.

III. Plan d’action:


Après évaluation du besoin en inspection des moteurs thermiques nous avons procédé à la mise en
place d’un système d’inspection, et pour faire nous avons commencé par l’élaboration du processus
d’inspection, en collaboration avec les personnes concernés, puis son implantation à travers la formation des
collaborateurs et finalement assurer un suivi visuel de l’application du processus.

1. Description du processus d’inspection:


1-Le responsable d’inspection du bureau doit se présenté aux réunions hebdomadaires de
planification de la maintenance planifié à fin de validé avec les représentants des autres services les
plannings de la maintenance planifié et les CLM selon la disponibilité des S/E de relais et des pièces de
rechanges. Ce dernier doit reporter les informations issues de cette réunion sur le calendrier d’inspection et
de CLM.
2- Les Chefs de poste doivent se déplacer sur chantier, lors de l’arrêt d’un engin pour la
maintenance planifier, afin d’instruire les fiches d’inspection ou de CLM (AT.MOT.101 ; AT.MOT.102 ;
AT.MOT.103 ; AT.MOT.104 ; AT.MOT.105 ; AT.MOT.106 ; AT.MOT.107).
3-Après chaque inspection ou CLM un rapport doit être élaboré par le chef de poste valider et signer
par le chef de secteur et le chef d’atelier.
4 les anomalies majeures d’ordre 1 enregistrées doivent être reportés par le responsable de
l’inspection au tableau de la réunion matinale, alors que les rapports d’inspection et de CLM doivent être
communiqués au bureau de méthode du service concerné pour alimenter le back log.

40
Rapport de stage

2. Logigramme : AT.MOT.108.

3. La mise en place du système d’inspection :


1-Communiquer avec les employés: pour assurer une mise en place facile et efficace j’ai essayé
d’impliquer tous les membres concerné dans la mise en place de ce système en leurs expliquent les objectifs
et la finalité des inspections.
2-Former le personnel: j’ai essayé d’expliquer aux personnes concernés les rôles et responsabilités
de chacun, nous avons opté aussi à la communication et formation sur les nouveaux standard d’inspection et
de Check liste moteur(CLM) (voir annexe 1), alors que pour tous ce qui est technique d’inspection aucun
besoin spécifique en formation n’a été identifié vue l’expérience et le savoir requis durant toutes ces années
d’activité à l’atelier de révision des moteurs thermiques.

41
Rapport de stage

4. Contrôle et suivi de l’inspection:


Le contrôle consiste à s’assurer que le processus d’inspection est mis en place et vérifier le bon
déroulement de l’activité (vérifier le respect du système d’inspection, respect des plannings d’inspection,
mesurer la qualité des rapports d’inspection), pour cela nous avons mis en place un tableau de suivi visuel et
nous avons introduit la partie inspection dans le système d’audit du WorkFlow Management des ateliers S/E
(voir le paragraphe 7 du chapitre 4).

Figure 26: Management visuel du processus d'inspection.

42
Rapport de stage

Chapitre

7
Chapitre 7 : Maitrise
opérationnelle :

I. Introduction.
II. Elaboration et amélioration des modes
opératoires.
III. Poursuite de la dynamique 5S.
IV. Conclusion.

43
Rapport de stage

I. Introduction :
Partant du fait que les opérateurs sont propriétaires de leurs espaces de travail et de leurs
installations. Ils proposent et prennent en charge eux-mêmes des améliorations de leur environnement, c’est
pour cela que leur engagement dans l’élaboration des modes opératoires et dans la dynamique 5S est
indispensable.
L’élaboration et la standardisation des modes opératoires et la dynamique 5S font partie des axes
principale des piliers fondamentaux de l’OPS à s’avoir : le bloc Management de terrain et le bloc
Développement durable et capital humain.
Cette partie consiste à découvrir les activités de chaque poste, déceler les taches faites par
opérateurs, s’arrêter sur les difficultés et anomalies (d’ordre technique ou de sécurité) liées à chaque poste
dans l’objectif d’améliorer les conditions de travail de nos collaborateur, d’améliorer leurs compétences
pour supporter la nouvelle politique de maintenance et de garantir une prestation de qualité et dans les plus
brefs délais.

II. Elaboration et amélioration des modes opératoires :


Une instruction de maintenance ou une gamme opératoire est le descriptif opératoire pour réaliser
l’action. Elle montre la manière, la chronologie, l’outillage spécifique, les valeurs de référence, les
consignes de sécurité…

1. Etat des lieux :


Pour mener bien une étude critique des modes opératoires et leur exploitation aux ateliers S/E, il est
nécessaire de faire un état des lieux à fin d’identifier les points de faiblesse et ensuite maitre en place des
actions d’amélioration.
Le questionnaire ci-dessous résume les résultats d’un diagnostic primaire réalisé aux ateliers S/E :

Question Oui Non

Y a-t-il des modes opératoires ? 40% 60%

Les modes opératoires existants sont-ils affichés ? 20% 80%

Les opérateurs exploitent-ils ces modes opératoires ? 0% 100%

Vous êtes satisfaits de la qualité des modes opératoires existant ? 20% 80%

Les modes opératoires sont-ils élaborés systématiquement ? 0% 100%

Y a-t-il un recueil ou une base de données des modes opératoires ? 30% 70%

D’après ce diagnostic nous avons remarqué que :


 80% des agents sont non satisfaits par la qualité des procédures existantes.
 Les M.O ne sont pas exploitées par les opérateurs.
 Les M.O existants ne sont pas affichés.

44
Rapport de stage

 Absence de recueil ou base de données pour l’enregistrement des M.O.


 Les M.O ne sont pas élaborer systématiquement.
Modes opératoires existants aux ateliers S/E :
Désignation Atelier Engin
STANDARD CALAGE ENGIN Bull D11R et D11T
DEPOSE MOTEUR THEMIQUE ENGIN Chargeuse CATERPILLAR
REVISION MOTEUR DE ROUE ENGIN Camion HP et UR
ASSEMBLAGE CHENILLE ENGIN Bull D11R et D11T
DEPOSE LA FLECHE ENGIN Chargeuse CATERPILLAR
DEPOSE DE BOITE DE VITESSE ENGIN Chargeuse CATERPILLAR
REVISION PONT ARRIERE ENGIN PAY508
RENOVATION ENGIN Niveleuse
REVISION EMBRAYAGE TRANSMISSION Bull D9R et D11R/T
REVISION VERIN DE BENNE TRANSMISSION Camion HP
REVISION VERIN DE BENNE TRANSMISSION Camion UR
REVISION FREIN PARKING TRANSMISSION Camion HP et UR
REVISION RADIATEUR TRANSMISSION Bull D11R et D11T
REVISION POULIE DE TENSION MOTEUR Chargeuse 994F
REVISION POMPE A EAU MOTEUR Moteur thermique bull D9R
METROLOGIE MOTEUR 3408C MOTEUR moteur 3408C
Tableau 1:Liste des modes opératoires existant aux ateliers S/E.

9
8
8
7
6
5
5 Nombre de M.O éxistant
4
3
3
2
1
0
AT. Engin AT. Moteur AT. Transmission

Figure 27: Modes opératoires existant aux ateliers S/E.

2. Analyse critique des M.O :


En analysant les M.O existants, on constate que :
 Le volet sécurité n’est pas pris en considération.
 Modes opératoires réalisé sans analyse de risque.

45
Rapport de stage

Les mesures et les consignes de sécurité ne sont pas spécifiées.


 Les M.O sont générales.
 Pas de mise à jour.
 Manque d’étapes.
 Les durées ne sont pas bien définies.
 Manque de schémas et photo
Ci-après un exemple des M.O existants :

Figure 28: Extrait du M.O de révision des moteurs de roue.

Pour améliorer le travail de la maintenance, les taches doivent être bien définies.

3. Plan d’action pour l’amélioration:


Après avoir relevés les écarts par rapport à l’élaboration et l’exploitation des modes opératoires,
nous avons procédé aux actions suivantes :
1-La mise en place d’une nouvelle démarche d’élaboration des modes opératoires :

46
Rapport de stage

Formation, Affichage.

Conduire une analyse des risques


(ADRPT).
Lister les activités de façon très détaillée avec outillage et
moyens de manutention

Sélection des interventions nécessitant une instruction:


Les critères de sélection:
-Difficulté technique, réglage spécifique.
-Difficulté de manutention, risques pour les personnes.Fréquence supérieur à 1 an.
-Compétence peu répandue, peu utilisée dans l’équipe de maintenance.

Elaboration des plannings de révision.

Figure 29:Démarche d'élaboration des modes opératoires.

1-Intégrer l’élaboration des modes opératoires dans les processus de révision selon trois
critères:
-Interventions présentant un risque pour le personnel.
-Interventions nécessitants un réglage spécifique.
-Intervention ayant une fréquence supérieure à 1 an.

Figure 30:Processus de révision des S/E et des engins.

47
Rapport de stage

2-Nouveau format standard des modes opératoires :

Figure 31: Nouveau format standard des modes opératoires.

3-Affichage des modes opératoires :

Figure 32: Affichage des M.O par poste de travail.

4-Rassembler les modes opératoires réalisés dans des manuels faits maison par atelier:
Ce manuel sera un guide pour les opérateurs, les nouveaux arrivants (pour faire bien du premier coup)

48
Rapport de stage

Figure 33: Manuel des modes opératoires.

4. Etat d’avancement de la réalisation des modes opératoires :


L’histogramme et les deux tableaux ci-dessous présentent l’état d’avancement de la réalisation des
M.O et ceux prévue pour réalisation

35

30

25
8
20 5 22
1
15

10 19 0
18
5 11
0
AT. Engin AT. Moteur AT. Transmission

Réaliser à actualiser Prévu

Figure 34: Etat d'avancement de la réalisation des modes opératoires.

CODE Désignation Engin


AT.ENG.001 Echange boite de vitesse Bull D9R
AT.ENG.002 Calage des bulls Bull D11R et D11T
AT.ENG.003 Dépose moteur thermique Chargeuse 992C
AT.ENG.004 Révision moteur de roue Camions HP et UR
AT.ENG.005 Pose du Track Bull D11R et D11T
AT.ENG.006 Dépose et pose bras de pelle Bull D11R et D11T
AT.ENG.007 Dépose module de transmission Bull D475A
AT.ENG.008 Dépose sélecteur de pelle Bull D11R et D11T
AT.ENG.009 Dépose de radiateur Bull D11R et D11T
AT.ENG.010 Dépose balancier de Track Bull D11R et D11T

49
Rapport de stage

AT.ENG.011 Révision du réducteur Bull D9R


AT.ENG.012 Réglage de jeu de moteur de roue Camions HP et UR
AT.ENG.013 Echange barbotin Bull D9R
AT.ENG.014 Echange carté de blindage Bull D9R
AT.ENG.015 Dépose pompe hydraulique Bull D11R et D11T
AT.ENG.016 Dépose et pose vérin de pelle Bull D11R et D11T et D9R
AT.ENG.017 Dépose hydraire avant Camions HP
AT.ENG.018 Révision général Chargeuse 992C
AT.MOT.001 Révision poulie de tension
AT.MOT.002 Révision PTO d'entrainement pompe de gasoil
AT.MOT.003 Révision turbo Bull D11T
AT.MOT.004 Révision poulie de ventilateur
AT.MOT.005 Standard CLM Moteur D475
AT.MOT.006 Standard CLM Moteur TEREX
AT.MOT.007 Standard CLM Moteur D11R
AT.MOT.008 Standard CLM Moteur C994F
AT.MOT.009 Standard CLM Moteur HP
AT.MOT.010 Standard CLM Moteur UR
AT.MOT.011 Révision pompe à eau
AT.MOT.012 Montage d’aftercooler Chargeuse 994F
AT.MOT.013 Montage bielle-piston Chargeuse 994F
AT.MOT.014 Révision poulie de ventilateur
AT.MOT.015 Montage de culasse Bull D11R et D11T et D9R
AT.MOT.016 Montage arbre à cames Bull D11R et D11T et D9R
AT.MOT.017 Montage bielle Bull D11R et D11T et D9R
AT.MOT.018 Montage filtre à gasoil
AT.MOT.019 Montage du collecteur d'échappement
AT.TRA.001 Révision du radiateur Bull D11R et D11T
AT.TRA.002 Confection d'un flexible Tous les engins
AT.TRA.003 Révision frein parking Camion HP
AT.TRA.004 Révision de l'embrayage Bull D11R et D11T
AT.TRA.005 Révision de vérin de benne Camion HP
AT.TRA.006 Révision du démarreur Camion HP
AT.TRA.007 Révision de BV Bull D9R
AT.TRA.008 Révision orbitrole Camion UR
AT.TRA.009 Révision vérin de benne Camion UR
AT.TRA.010 Révision hydraire AV Camion UR
AT.TRA.011 Révision hydraire AR Camion UR
Tableau 2: Liste des modes opératoires réalisés.

50
Rapport de stage

CODE Désignation Engin


AT.ENG.019 REVISION REDUCTEUR Chargeuse 992C
AT.ENG.020 REVISION PONT ARRIERE Chargeuse 992C
AT.ENG.021 REVISION VERIN DE TENSION DE CHENILLE Bull D9R
AT.ENG.022 REVISION TRACK Bull D9R
AT.ENG.023 REVISION VERIN DE TENSION DE CHENILLE Bull D11R et D11T
AT.ENG.024 REVISION TRACK Bull D11R et D11T
AT.ENG.025 REVISION MOYEU AV Camion HP
AT.ENG.026 REVISION MOYEU AV Camion UR
AT.TRA.028 REVISION SELECTEUR HYDRAULIQUE Camion UR
AT.TRA.029 REVISION FREIN AV Camion UR
AT.TRA.030 REVISION FREIN AR Camion UR
AT.TRA.031 REVISION FREIN PARKING Camion UR
AT.TRA.032 REVISION VERIN DE BENNE Camion UR
AT.TRA.033 REVISION VERIN DE DIRECTION Camion UR
AT.TRA.012 REVISION DE BOITE DE VITESSE Chargeuse 992C
AT.TRA.013 REVISION CONVERTISSEUR Chargeuse 992C
AT.TRA.014 REVISION POMPE HYDRAULIQUE Chargeuse 992C
AT.TRA.015 REVISION CONVERTISSEUR Bull D9R
AT.TRA.016 REVISION EMBRAYAGE Bull D9R
AT.TRA.017 REVISION VERIN DE PELLE Bull D9R
AT.TRA.018 REVISION VERIN DE TILT Bull D9R
AT.TRA.019 REVISION CONVERTISSEUR Bull D11R et D11T
AT.TRA.020 REVISION VERIN DE PELLE Bull D11R et D11T
AT.TRA.021 REVISION VERIN DE TILT Bull D11R et D11T
AT.TRA.022 REVISION HYDRAIRE AV Camion HP
AT.TRA.023 REVISION HYDRAIRE AR Camion HP
AT.TRA.024 REVISION SELECTEUR HYDRAULIQUE Camion HP
AT.TRA.025 REVISION FREIN AV Camion HP
AT.TRA.026 REVISION FREIN AR Camion HP
AT.TRA.027 REVISION VERIN DE DIRECTION Camion HP
Tableau 3: Liste des modes opératoires à réaliser.

III. Poursuite de la dynamique 5S :


Dans le cadre du management du terrain, un chantier 5S a été lancé dans les ateliers S/E dans
l’objectif d’améliorer les conditions de travail. Et à fin de poursuivre cette dynamique et d’améliorer
d’avantage l’organisation des ateliers S/E, j’ai réalisé un audit en collaboration avec tous les personnes
concernés.

51
Rapport de stage

1. Audit en 5S aux ateliers S/E :


Fiches d’audit :

Figure 35: Fiche d'audit en 5S des ateliers S/E.

Résultats :

AT. Moteur
1-TRIER
30
20
5-AMELIORER 10 2-RANGER
Actuel
0
Objectif

4-STANDARDISER 3-NETTOYER

Figure 36: Résultat audit 5S atelier moteur.

AT. Transmission
1-TRIER
30
20
5-AMELIORER 10 2-RANGER
Actuel
0
Objectif

4-STANDARDISER 3-NETTOYER

Figure 37: Résultat audit 5S atelier transmission.

52
Rapport de stage

AT. Engin
1-TRIER
30
20
5-AMELIORER 10 2-RANGER
Actuel
0
Objectif

4-STANDARDISER 3-NETTOYER

Figure 38: Résultat audit 5S atelier engin.

2. Plan d’action :
Cet audit a fait l’objet du plan d’action suivant à fin de rattraper les écarts mesurés:

Action Responsable Délais

Lancement des 5S au poste de révision des moteurs de roue. MOUSSAOUI Fait.

Mise en place de la presse hydraulique. ELHAJJI Fait.

Traçage des postes de travail à l’atelier engin. ELHAJJI Fait.

Elaboration de nouvelle fiche d’audit. AFAILAL 10/12/2013

Réorganisation des postes de travail à l’atelier transmission. BENFADDOUL Fait.

Elimination de pièces inutiles ou usagées. NACER/ BEDDACHI/ Fait


ELHAJJI.

Sensibilisation des opératoires en 5S. AFAILAL Fait.

Retour des pièces au magasin. NACER/ BEDDACHI/ En cours.


ELHAJJI.

Mise en place des étiquettes d’indentification des rayonnages. NACER/ BEDDACHI/ Fait.
ELHAJJI.

Mettre en place des caisses pour les pièces usagées. BOUADDI/ 15/12/2013

53
Rapport de stage

BEDDACHI/ ELHAJJI.

Affichage des standards et calendrier de nettoyage par poste de BOUADDI/ 15/12/2013


travail. BEDDACHI/ ELHAJJI.

Lancer l’achat des suppresseurs et appareilles chasse oiseaux. SBAI

Les photos ci-dessous présentes quelques actions mis en place :


1-Lancement des 5S aux postes de travail :
Avant Après

Figure 39: 5S.

54
Rapport de stage

2-Sensibilisation des opérateurs en 5S :


Il est très important de faire comprendre aux opérateurs que la démarche 5S doit s'intégrer dans leur
travail quotidien et qu'elle fait partie, au même titre que la production, de leur poste. Cela ne doit, en aucun
cas, être une contrainte mais simplement une manière de travailler qui permet d'être plus efficace et
d'augmenter sa productivité dans un environnement adapté.

Figure 40:Sensibilisation des opératoires en 5S.

3-Elimination des pièces usagées et retour des pièces non utilisé au magasin :

Figure 41: Elimination des pièces usagées.

Figure 42: retour des PDR non utilisées au magasin.

4-Lancer l’achat des suppresseurs et des chasses oiseaux pour l’élimination des sources de salissures :

Figure 43: Sources de salissure.


55
Rapport de stage

Chapitre

8
Chapitre8 : Instauration de
la méthode résolution de
problème

I. Introduction.
II. Instaurer la méthode de résolution de
problème :

56
Rapport de stage

I. Introduction :
La résolution de problème est l’un des axes principale du pilier maitrise de l’outil de production de
l’OPS, cette permet d’éliminer et de réduire les pertes avec le maximum d’efficience.
L’instauration de cette démarche aux ateliers S/E s’est avérée indispensable à fin d’améliorer la
qualité de notre prestation, de réduire le nombre de rebus.

II. Instaurer la méthode de résolution de problème :


1. Elaboration :
Afin que la réalisation des résolutions de problème devienne systématique, nous avons mis en place
un élément déclencheur, dans le processus de la réunion matinale, qui est l’arrêt d’un engin sous garantie ou
à cause d’un S/E juste livré.

Figure 44: processus réunion matinale/ déclenchement RP.

Et à fin d’assurer le déploiement et le suivi de cette nouvelle méthode nous avons destiné un pilote
qui est le responsable bureau qui a comme mission le déclenchement des résolutions de problème.

57
Rapport de stage

Figure 45: Mission du responsable bureau de méthode.

2. Communication et formation :

Figure 46: formation et exercice pratique en résolution de problème.

3. Déploiement :
Afin d’assurer un suivi visuel des résolutions de problème réalisé non avons mis en place des
tableaux d’activité par atelier pour le standard et le Quick Kaizen.

Figure 47: Tableau d'activité de la RP - Standard Kaizen.

58
Rapport de stage

Figure 48: Tableau d'activité de la RP- Quick Kaizen.

4. Suivi et audit :
Le responsable bureau de méthode a comme mission aussi le suivi de la réalisation des R.P et
l’archivage de celle réalisée.
Aujourd’hui cinq résolutions de problème quick Kaizen et un standard Kaizen sont réalisées aux
ateliers S/E que vous trouverez en annexe 1.
Finalement afin d’assurer la continuité de cette démarche, nous avons inclus la RP dans le système
d’audit déjà présenté au chapitre 4.

59
Rapport de stage

CONCLUSION
Au terme de ce travail, nous avons pu atteindre les objectifs de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre
de l’OCP Production System, et ayant pour ultime but d’améliorer et de mettre en place des chantiers dans
les différents piliers en impliquant toutes les équipes.
Pour ce faire, une présentation générale de l’activité aux ateliers et des objectifs de la 2 ème période
d’intégration était nécessaire pour cadrer le travail.
Ensuite, une étude de l’état d’avancement du chantier Maintenance Professionnelle a permis de
capitaliser sur les réalisations et d’identifier les axes sur lesquels se focaliser, à savoir :
-Définition du flux d’information et des pièces.
-Mise en place d’un système d’inspection.
Pour la mise en place du WorkFlow nous avons d’abord commencé par l’élaboration du flux
globale de l’activité aux ateliers S/E (Processus, interaction entre processus, tâches, responsables,
livrables…), ensuite nous avons procédé à la communication, la formation du personnel puis le déploiement
et finalement l’élaboration d’un système d’audit à fin d’identifier les points d’amélioration, de plus, nous
avons mis en place des indicateurs de performances pour chaque processus.
Cette fondation nous a permis d’organiser l’activité aux ateliers S/E et ensuite d’assurer une
meilleure prestation avec une meilleure qualité, le moindre coût et dans les plus brefs délais. (Réduire la
durée des plannings de révision de 14%, améliorer le taux de disponibilité des relais de 25% à 50, réduire le
nombre de rebus à 90%).
Nous avons opté à l’amélioration de l’organisation du bureau de méthode, à fin de supporter la
nouvelle politique de maintenance, vu qu’il se situe au centre des différents processus.
De plus, la mise en place d’un système d’inspection va nous permettre de renforcer le système
d’inspection déjà existant, et ensuite de réduire les pertes en consommation des PDR. (3,58MDH de perte en
PDR en 2013).
Une étude critique des postes de travail a permis de relever les écarts et de mettre en place un plan
d’action qui consiste à mettre à jour les modes opératoires, élaborer d’autres nouveaux et intégrer tout le
personnel. En plus, nous avons continué le renforcement de la dynamique 5S à travers des audits et des plans
d’actions.
Finalement l’instauration de la méthode de résolution de problème aux ateliers S/E, à travers la
formation du personnel, la désignation d’un pilote, du management visuel et l’intégration des éléments
déclencheurs dans les nouveaux processus, va nous permettre d’éliminer et de réduire les pertes avec le
maximum d’efficience.

60
Rapport de stage

ANNEXE1 :

WorkFlow Management des ateliers S/E.

61
Rapport de stage

Objet :
Etant donné que les travaux de la maintenance dominants au sein des ateliers S/E sont
les révisions générales des engins et leurs sous-ensembles. Les procédures suivantes
permettent de mettre en évidence toute les étapes de planification, préparation,
approvisionnement, réalisation des travaux dès la réception de l’engin ou du sous ensemble
jusqu’à l’expédition.
Ce document décrit les différents processus existant aux ateliers S/E à savoir :
 Processus de la réunion matinale.
 Processus d’inspection.
 Processus de préparation.
 Processus de livraison et de réception des S/E.
 Processus de révision des S/E.
 Processus de révision générale des engins.
 Processus d’intervention sur chantier.
 Processus de planification.
 Processus d’approvisionnement.

Domaine d’application :
Ces procédures s’appliquent à toutes les activités des ateliers S/E.

62
Rapport de stage

Processus d’inspection :
1-Description du processus :
1-Le responsable d’inspection du bureau doit se présenté aux réunions hebdomadaires
de planification de la maintenance planifié à fin de validé avec les représentants des autres
services les plannings de la maintenance planifié et les CLM selon la disponibilité des S/E de
relais et des pièces de rechange. Ce dernier doit reporter les informations issues de cette
réunion sur le calendrier d’inspection et de CLM.
2- Les Chefs de poste doivent se déplacé sur chantier, lors de l’arrêt d’un engin pour
la maintenance planifier, afin d’instruire les fiches d’inspection ou de CLM (AT.MOT.101 ;
AT.MOT.102 ; AT.MOT.103 ; AT.MOT.104 ; AT.MOT.105 ; AT.MOT.106 ;
AT.MOT.107).
3-Après chaque inspection ou CLM un rapport doit être élaboré par le chef de poste
valider et signer par le chef de secteur et le chef d’atelier.
4-les anomalies majeures d’ordre 1 enregistrées doivent être reportées par le
responsable de l’inspection au tableau de la réunion matinale, alors que les rapports
d’inspection et de CLM doivent être communiqués au bureau de méthode du service concerné
pour alimenter le back log.
2-Management visuel du processus:

Figure 49: Tableau d'inspection.

63
Rapport de stage

3-Logigramme : AT.MOT.108.
Révision et rénovation des engins
DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.MOT.008
GENERAUX
Page 2
Titre Processus d'inspection.

Res pons a bl e Etapes


planification Planning annuel
Chef d'a tel i er hebdomadaire des visites des Check Liste
moteur sur chantier (Youssoufia/ Moteur (CLM)
Benguerir).
Res p.
i ns pecti on/ Réunion de planification
Burea u de hebdomadaire avec le service client.
méthode
Chef d'a tel i er
moteur Instruction du calendrier
Res p.
d’inspection (Moteur)
i ns pecti on/
Burea u de

CLM Inspection

Préparation engin pour


Visite sur chantier
l'arrêt et acheminement
(YF/BG).
vers atelier S/E.

NON Détection anomalies


Besoin en
PDR, EQUI?
Oui
Instruction des fiches &
Chef de pos te
de l 'a tel i er Processus de étiquettes d’inspection.
moteur préparation (AT.MOT.107)

Exécution des
travaux du CLM

Instruction des fiches CLM


& d’inspection.
(AT.MOT.101/2/3/4/5/6/7)

1 Action immédiate.
Chef d'atelier 2 Maintenance planifiée. 1
Priorisation
moteur. 3 Révision générale.
2,3
Resp. A communiquer au
inspection/ point T pour la
Bureau de mise à jour du
méthode BACKLOG.

Chef d'atelier Processus réunion


moteur. matinale

Figure 50:Processus d'inspection.

64
Rapport de stage

4-Documents associés :

IDG/M/R/M Intervenants:............................................
Engin:..................................... FICHE D'INSPECTION ..................................................................
CH:.......................................... ..................................................................
Date CLM:............................... ..................................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.107 Responsable:............................................
Perdu
Fissuré / Bloqué/
Tache N° Circuit Point à contrôler (collier / Cassée
percé colmaté
Fuite Remarques
vis)

1 Le préfiltre à air
2 La cloche du filtre à air+ joint
3 Les filtres à air
4 Les pipes d'air
Circuit
5 Les indicateurs de colmatage
d'air
6 L'entrée du turbo (durite+colliers)
7 L'état des tubes et flexibles
8 La connexion entre turbo et silencieux
9 La couleur de la fumée
10 Reniflard sur le réservoir de carburant.
11 Vanne d'arrêt
Tube de carburant du réservoir vers le
12
filtre à carburant
Circuit de
13 La pompe à carburant
Gasoil
Conduite de retour de carburant dans le
14
réservoir
15 La crépine
16 Les filtres à gasoil
17 Bouchon de remplissage d'huile
18 Etanchéité du joint du bouchon
19 Niveau d'huile
20 Jauge
21 Joint jauge
22 Contrôle visuel de l'état d'huile
Circuit
23 Valve STC/tubes
d'huile
24 Tube d'alimentation turbo
25 Le tube retour turbo
26 Pression d'huile au ralenti
27 Pression d'huile au haut régime
28 Reniflard carter
29 Robinet de vidange d'huile/bouchon
30 Débit sur le tube et le réservoir

31 Colmatage du radiateur (Visuel externe)


Température dans les calotes R
32
(supérieur et inférieur)
Liquide de refroidissement dans le
33
radiateur
Circuit
34 Liquide de refroidissement (DCA4)
d'eau
35 Ventilateur du radiateur
#REF! Courroie du ventilateur
#REF! Système de tension des courroies
#REF! Pompe à eau
#REF! Etat des flexibles et colliers

Recommandations:

Visa du responsable d'inspection: Visa du chef d'atelier: Visa du chef de service:

Figure 51:Fiche d'inspection.

65
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:UR...........................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:......................... .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.106 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 20PSI - 70PSI
Jeu turbo: (axial) 0,10mm à 0,23mm

Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions


Dépose des caches culbuteurs
Ad=.014 inch (0,36 mm)
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=.027 inch (0,68 mm)
Serrage à 100 in-lb puis desserrage
Contrôle hauteur des injecteurs
puis serrage à 90 in-lb
Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107
Contrôle des régimes. 2100tr/mn
Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 52: Fiche CLM camion UR.

66
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:D475.......................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:........................ .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.101 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 2,5à 5 bar
0,08mm à 0,13mm
Jeu turbo:
(max=0,18mm)
Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions
Dépose des caches culbuteurs
Ad=0,43mm
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=0,8mm
Contrôle hauteur des injecteurs
Contrôle du turbo chargeur
Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107
Contrôle des régimes. 2100 tr/mn

Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 53: Fiche CLM camion D475.

67
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:TEREX.....................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:........................ .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.102 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 20PSI - 70PSI

Jeu turbo: (axial) 0,15mm à 0,45mm

Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions


Dépose des caches culbuteurs
Ad=.014 inch (0,36 mm)
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=.032 inch (0,81 mm)
Serrage à 180 in-lb puis desserrage
Contrôle hauteur des injecteurs
puis serrage à 168 in-lb
Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107
Contrôle des régimes. 2100 tr/mn

Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 54: Fiche CLM camion TEREX.


68
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:D11R.....................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:........................ .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.103 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 138Kpa - 483 Kpa

Jeu turbo: 0,08mm à 0,25mm

Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions


Dépose des caches culbuteurs
Ad=0,23''
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=0,43''
Contrôle hauteur des injecteurs 64,34 mm+0,2

Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107


Contrôle des régimes. 1800 tr/mn

Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 55: Fiche CLM Bull D11R.


69
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:C994F.....................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:........................ .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.104 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 138Kpa - 483 Kpa

Jeu turbo: 0,08mm à 0,25mm

Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions


Dépose des caches culbuteurs
Ad=0,23''
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=0,43''
Contrôle hauteur des injecteurs 64,34 mm+0,2

Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107


Contrôle des régimes. 1700 tr/mn

Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 56: Fiche CLM chargeuse 994F.


70
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

IDG/M/R/M Intervenants:....................................
Engin:HP...........................
Instruction de maintenance: ..........................................................
CH:.................................... CLM Moteur ..........................................................
Date CLM:......................... .........................................................
N° de l'instruction: AT.MOT.105 Responsable:..................................
Type d'intervention Insp Lub Réglage Test Remplac. Verif. Autre
Fréquence (HM) 1000 2000 3000 4000 5000 6000 8000
Sécurité
1. Positionnement de l'équipement
2. Consignation toutes énergies de l'équipement
3.Mise en place d'un balisage

Mesure Valeur de référence Valeur mesurées Anomalies constatées Actions


Pression huile: 20PSI - 70PSI
Jeu turbo: (axial) 0,10mm à 0,23mm

Travaux à effectuer Valeurs de référence Anomalies constatées Actions


Dépose des caches culbuteurs
Ad=.014 inch (0,36 mm)
Contrôle et réglage des soupapes
Ech=.027 inch (0,68 mm)
Serrage à 100 in-lb puis desserrage
Contrôle hauteur des injecteurs
puis serrage à 90 in-lb
Contrôle selon la fiche d'inspection N° AT.MOT.107
Contrôle des régimes. 1950tr/mn
Recommandations pour atelier dépannage/ remarques:

Visa du Responsable du CLM: Visa du chef d'Atelier: Visa du chef de service:

Figure 57: Fiche CLM camion HP.

71
Rapport de stage

Processus réunion matinale :


1-Description du processus :
La durée de la réunion matinale est de 30 min à partir de 7 :30, elle doit être pilotée par
l’un des responsables de chaque atelier par tour de rôle.
1- Cette réunion doit d’abord commencer par la partie sécurité puis la revue des
plannings de révision et leur avancement, ensuite l’actualisation des actions engagées en J-1,
la planification des actions du jour J, et la revue des anomalies issues des inspections.
2- A la fin de chaque réunion des résolutions de problèmes doivent être déclenche si
un engin sous garantie est à l’arrêt ou à cause d’un S/E juste révisé.
2-Management visuel du processus:

Figure 58: Tableau de la réunion matinale.

72
Rapport de stage Mohamed AFAILAL

2-Logigramme : AT.107.

Entité Révision et rénovation des engins roulants


DIRECTION DES
MOYENS GENERAUX Date 18/09/2013 Code AT.107
Page 1
Titre Processus de la réunion matinale

Animer par Etapes


7H30: Ré union matinale de performance aux pl a nning de ré vision des e ngins e t des
Proce s sus d'inspection.
a te liers s ous e nsembles. (Durée=30min) S/E de re lais
5 4 3 2 1
Re vue des anomalies Ana l yse des évè nements Re vue des actions Re vue des planning Re vue des anomalies
i s sues des inspections de s a illants J-1 (Arrê ts des e nga gées J-1 de ré vi sion de s é curité
l a partie moteur e ngi ns sous ga rantie)
(de gré = 1)
Ana l yse des risques
Mi s e à jour du tableau Re ta rd ? pote ntiel
Arrê t d’un e ngin
s ous garantie? oui
Ana l yse des risques
Ou à ca use d’un Pl a n d’action
pote ntiel Ana l yse des causes
L'un des S/E jus te révisé?.
de re ta rds
chefs oui
d'atelier par
Pl a n d’action Ana l yse QK/
tour de rôle Pl a n d’action
Probl è me Solving.

Ré a lisation des a ctions


i s sues de l ’analyse. non Be s oin en
PDR ou
é quipements?

Effi ca ce oui

oui Proce s sus de préparation

Al i mentation de l a
ba s e de données Proce s sus d'exécution.

Figure 59: Logigramme du processus de la réunion matinale.

73
Rapport de stage

Processus d'intervention sur chantier :


1-Description du processus :
1-Si un engin sous garantie s’est arrêté et après la réception d’une D.I le chef de poste concerné et
son équipe doivent se déplacer sur place pour localisé le problème et identifier le besoin en PDR et S/E de
relais.
2-Préparation du besoin identifié selon le processus de préparation.
3-Après la fin des travaux la fiche d’intervention (AT.101) doit être instruite par le chef de poste
concerné et archiver au bureau de méthode dans le dossier machine de l’engin.
2-Logigramme : AT.111.
Révision et rénovation des engins
DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.111
GENERAUX
Page 7
Titre Processus d'intervention sur chantier.
Res pons ables Etapes
Arrêt engin sous Arrêt engin à causes d'un
problème au niveau du
garantie (1mois)
moteur thermique.

Création D.I

Aviser le chef de section


par mail et par
téléphone.

Besoin en PDR
Chef de pos te
ou en Besoin en S/E
équipements? de relais?

Préparateur /Bureau Processus de Processus de


de méthode.
préparation préparation

Préparation intervention (EPI, Equipe


affectée, outillage)

Exécution intervention
Chef de pos te

Essai

Non
Essai concluant?

oui

Réception travaux
Chef de pos te/
Représ entant s ervice
client.
Edition fiche d’intervention FI
(AT.101)

Figure 60: Logigramme du processus d'intervention sur chantier.


74
Rapport de stage

4-Documents associés :

Figure 61: Fiche d'intervention sur chantier.

75
Rapport de stage

Processus de révision générale :


1-Description du processus :
1-La révision d’un engin se déclenche en concertation avec le service concerné et conformément au
planning annuel de révision générale. Le service client doit communiquer au bureau de méthode et aux
responsables des trois ateliers une liste globale d’anomalies un mois à l’avance de la date de lancement de la
révision.
2-Une deuxième expertise doit être réalisée aux ateliers par le chef de poste responsable de la
révision à fin d’enrichir la liste des anomalies.
3-Le chef de poste doit suivre le processus de préparation (AT.108) après identification du besoin en
PDR, équipement M.O et CHO.
4-Selon la disponibilité des PDR et de la main d’œuvre le chef de poste doit élaborer un planning de
révision et l’envoyer au chef de section et le chef d’atelier pour validation.
5-Après validation du planning le chef de poste en collaboration avec le chef de section doivent
sélection les interventions nécessitants un mode opératoire, et réalisé des analyses de risque pour les
interventions présentant un risque pour le personnel.
6-Lancement des travaux.
7-Après la fin des travaux, le chef de poste doit procéder au contrôle de la qualité des travaux en
présence du chef de section et du chef d’atelier S/E.
8-Un PV de réception des anomalies doit être élaboré par le chef de poste, validé et signé par un
responsable du bureau de méthode du service concerné.
9-un rapport de révision doit être rédigé par le chef de poste et classer dans le dossier machine de
l’engin révisé.
2-Management visuel du processus:

Figure 62: Tableau des plannings de révision.

76
Rapport de stage

2-Logigramme : AT.ENG.103.
Révision et rénovation des engins
DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.ENG.103
GENERAUX
Page 6
Titre Processus de révision générale
Res pons a bl es Etapes
Chef d'a tel i er(S/E)
Planning annuel de
Pl a ni fi ca teur/ Burea u
révision.
de méthode

Expertise engin sur site 01


mois à l’avance.

Burea u de méthode Etablissement d’une liste


Ma i ntena nce/ globale d’anomalies.
producti on

Adresser la liste aux entités concernées. (Bureau de


méthode S/E; Atelier engin; transmission, moteur)

Expertise engin aux ateliers S/E à fin


d'enrichir la liste des anomalies.
Chef de pos te
Identification besoin en PDR, Relais,
équipements, logistiques.

Prépa ra teur / B.M Proc essus de préparation

Chef d'a tel i er engi n


Chef de pos te Elaboration du planning de révision.
Pl a ni fi ca teur/B.M

Intervention nécessitant un
outillage ou un réglage Non
spécifique ou présentant un
risque pour le personnel ?
Chef d'atelier oui
engin Mode opératoire oui
Chef de poste existant?
Non
Préparation G.O.

Procéder à la réalisation des taches du planning

Contrôle de la
Non
qualité des
Chef d'atelier
travaux?
Sous chef d'atelier
Chef de poste
Essai de l'engin

Rapport de révision de
l'engin
Resp. Bureau de
méthode
Archivage.

Figure 63: Logigramme du processus de révision.


77
Rapport de stage

Processus de préparation : AT.108.


1-Description du processus :
1-Après identification du besoin en PDR et équipent le responsable de la révision doit instruire et
déposer la fiche de préparation (AT.104/ AT.105) sur le tableau de préparation au jour où il prévoit de
commencer les travaux.
2-Le préparateur du bureau de méthode doit préparer et assurer la disponibilité des PDR, et
équipements nécessaires pour la révision générale des engins, des sous-ensembles et pendant des
interventions sur chantier.
La préparation ne doit pas se limiter au magasin et doit investiguer d’une façon exhaustive toutes
les voies possibles (d’autres sites, d’autres divisions,…)
3-Une fois les pièces disponibles, le préparateur doit instruire la fiche de préparation (AT.104/
AT.105) et là déplacer dans la zone disponible accompagné d’un bon de sortie sur OT.
4-Le chef de poste demandeur doit récupérer le bon de sortie sur OT et récupérer les pièces du
magasin.
2-Management visuel du processus:

Figure 64: Tableau de préparation.

78
Rapport de stage

2-Logigramme : AT.108
Révision et rénovation des engins
DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.108
GENERAUX
Page 3
Titre Processus de préparation

Re s pons a bl e Etapes
Proce s sus de Proce s sus Proce s sus Proce s sus de
ré vi s ion gé nérale Ré unions d’i nterve ntion ré vi s ion d’un
de s e ngins. ma ti nales s ur un e ngin S/E de re lais
s ous garantie.

Pré pa ration PDR,


é quipements, re lais...

Be s oin Be s oin
e n PDR? e n S/E? Be s oin en
Oui é quipement
Ins truction de la fiche M.O/CH?
Oui
de pré paration PDR. Processus de Ins truction de la fiche de
Chef de poste (AT.104) livraison d'un pré pa ration Equipement
S/E MEC,CH. (AT.105)

Dé poser la fiche au bureau de


Dé poser la fiche au
mé thode s ur l e tableau de
bure a u de méthode sur
pré pa ration
l e ta bleau de préparation

cons ultation des fiches de


pré pa ration PDR cons ultation des fiches de
pré pa ration Equipements.
Nouve lle
de ma nde de
pré pa ration?
Nouve lle
OUI de ma nde de
Eta blissement
pré pa ration?
Di s ponible bon de sortie sur
OUI
da ns le OT OUI
Ma ga sin Eta blissement et va lidation
gé né ral?
Croqui s
NON Ins truction de la fiche
de pré paration e t la
Préparateur Cons ultation des Eta blissement DI
dé placé ve rs la zone
/Bureau de a utre s Directions/ Sites di s ponible.
méthode. (AT.104) Confe cti on
Di s ponible?
OUI NON Ré ce ption des tra vaux
Cré a ti on
De ma nde de Session
Ins truction de la fiche
Proce s sus
Accordé ? de pré paration e t la
NON Approvi sionnement.
OUI dé placé ve rs la zone
di s ponible.
Ré ce ption Ma tériel
(AT.105)
Ins truction de la fiche de
pré pa ration e t la déplacé
da ns la zone disponible.
(AT.104)

Ré cupération Ré cupération
Chef de poste de s pièces é quipements

Figure 65: Logigramme de préparation.

4-Documents associés :

79
Rapport de stage

ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.105 ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.105


BESOIN EN PDR BESOIN EN PDR
Responsable:………………………………………… Responsable:…………………………………………
DATE EXP BESOIN:……………………….DATE TRAVAUX:……………………………. DATE EXP BESOIN:……………………………..DATE TRAVAUX:…………………………………
S/E:………………………….………………………ENGIN:………………………………………… S/E:…………………………..…………………..ENGIN:…………………………………………………
D.I DESIGNATION DES TRAVAUX D.I DESIGNATION DES TRAVAUX

DESIGNETION DESIGNETION
ARTICLE CODE REFERENCE Qte DISPONIBLE
ARTICLE CODE REFERENCE Qte DISPONIBLE
OBSERVATION OBSERVATION
O N O N

ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.105 ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.105


BESOIN EN PDR BESOIN EN PDR
Responsable:………………………………………… Responsable:…………………………………………
DATE EXP BESOIN:…………………………..DATE TRAVAUX:……………………………… DATE EXP BESOIN:…………………………..DATE TRAVAUX:…………………………………
S/E:………………………………………………..ENGIN:……………………………………………… S/E:……………….……………………………..ENGIN:………………………………………………
D.I DESIGNATION DES TRAVAUX D.I DESIGNATION DES TRAVAUX

DESIGNETION DESIGNETION
ARTICLE CODE REFERENCE Qte DISPONIBLE
ARTICLE CODE REFERENCE Qte DISPONIBLE
OBSERVATION OBSERVATION
O N O N

Figure 66: Fiche de préparation PDR.

ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.104 ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.104


BESOIN EN EQUIPEMENT BESOIN EN EQUIPEMENT
M.O/CH M.O/CH
DATE EXP BESOIN:…………………………………...DATE TRAVAUX:……………………………. DATE EXP BESOIN:……………………………...DATE TRAVAUX:…………………………….
Responsable:…………………………………………ENGIN:………………………………………. Responsable:…………………………………………ENGIN:……………………………………….
D.I DESIGNATION DES TRAVAUX D.I DESIGNATION DES TRAVAUX

DISPONIBLE DISPONIBLE
OBSERVATION dés ignation équipement OBSERVATION
dés ignation équipement Qté O Qté O
N N

ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.104 ETIQUETTE DE PREPARATION Code: AT.104


BESOIN EN EQUIPEMENT BESOIN EN EQUIPEMENT
M.O/CH M.O/CH
DATE EXP BESOIN:…………………………………...DATE TRAVAUX:……………………………. DATE EXP BESOIN:…………………………………...DATE TRAVAUX:…………………………….
Responsable:…………………………………………ENGIN:………………………………………. Responsable:…………………………………………ENGIN:……………………………………….
D.I DESIGNATION DES TRAVAUX D.I DESIGNATION DES TRAVAUX

DISPONIBLE DISPONIBLE
dés ignation équipement OBSERVATION dés ignation équipement OBSERVATION
Qté O Qté O
N N

Figure 67: Fiche de préparation équipement M.O/CHO.

80
Rapport de stage

Processus de livraison et réception d’un S/E de relais : AT.109.


1-Description du processus :
1-Après déclenchement d’un besoin en S/E sur chantier, et la création d’une D.I par le service
demandeur, le S/E défaillant doit être acheminé aux ateliers S/E accompagné d’un bulletin de mouvement
(AT.102).
2-Une inspection du S/E reçu doit être réalisée par le chef de section concerné avant validation du
bulletin de mouvement.
3-Un S/E de relais doit être livré au service demandeur accompagné d’un bulletin de mouvement
(AT.102).
4-Après réception, une fiche d’identification (AT.MOT.110/ AT.ENG.104/ AT.TRAN.101) doit
être élaborée par le chef de section et placée dans le tableau du processus de révision.
5-Pour les S/E stratégique (Moteur thermique, moteur de roue, boite de vitesse…) le chef de section
concerné doit aviser le responsable du bureau de méthode pour la mise à jour de la fiche de vie du S/E livré
et celui reçu (AT.103).
6-Si le seuil min du S/E livré est atteint, le chef de section doit lancer la révision du S/E reçu.
2-Logigramme : AT.109.

Entité Révision et rénovation des engins roulants


DIRECTION DES
MOYENS GENERAUX Date 18/09/2013 Code AT.109
Page 4
Titre Processus de réception et livraison d'un S/E de relais.

Responsable Etapes

Elaboration Bulletin Envoie du S/E défaillant


Bureau de Besoin S/E Aviser le chef de
Création D.I de mouvement. vers les Ateliers S/E
méthode sur chantier. section concerné par
(AT.102) accompagner d’un
IDG/B/M mail et par téléphone.
bulletin de mouvement
IDG/Y/M

Instruction de la carte d'identification du


S/E et la déplacé dans la zone : S/E livré.
Elaboration et
Chef d'atelier/ instruction Contrôle et
Aviser le resp. Bureau de
Chef de poste d'une carte inspection du S/E S/E de Oui Livraison
méthode pour modifier la
d'identification reçu et validation relais du S/E
de relais.
fiche de vie du sous-
du S/E du bulletin de disponible?
ensemble livré et reçu.
mouvement.
NON

Mise à jour de la
Responsable Aviser le chef d'atelier Oui Seuil min de fiche de vie des S/E
bureau de
Approbation concerné pour lancé la disponibilité du livrés et reçu.
méthode.
D.I révision. S/E atteint? (AT.103)

Processus de révision d'un S/E

Figure 68: Logigramme du processus de réception et livraison d'un S/E.

81
Rapport de stage

4-Documents associés :
Code: AT.102 Code: AT.102

BULETTIN DE MOUVEMENT BULETTIN DE MOUVEMENT


Engin: .................................. Date de dépose:................. Engin: .................................. Date de dépose:.................
S/E déposé: .........................CH:...................................... S/E déposé: .........................CH:......................................
N° D.I:.............................................................................. N° D.I:..............................................................................
Cause de dépose:............................................................ Cause de dépose:............................................................
Référence (Flexible):...................................................... Référence (Flexible):......................................................

Travaux demandés: Travaux demandés:


:........................................................................................ :........................................................................................
......................................................................................... .........................................................................................

Travaux réalisés sur le S/E livré (ou S/E neuf) : Travaux réalisés sur le S/E livré (ou S/E neuf) :
......................................................................................... .........................................................................................
......................................................................................... .........................................................................................
......................................................................................... .........................................................................................

Les performances cibles: (si les conditions de bases Les performances cibles: (si les conditions de bases
sont sont
respectés)........................................................................ respectés)........................................................................

Remarques:............................................................................... Remarques:...............................................................................
.................................................................................................. ..................................................................................................
.................................................................................................. ..................................................................................................

S/E S/E
Visa responsable de l’atelier concerné : Visa responsable de l’atelier concerné :
Nom & Prénom : Visa : Nom & Prénom : Visa :

B/C B/C
Visa responsable de l’atelier demandeur : Visa responsable de l’atelier demandeur :
Nom & Prénom : Visa : Nom & Prénom : Visa :

Figure 69: Bulletin de mouvement.

CARTE D'INDENTIFICATION AT.MOT.110 Processus de révision.


Moteur thermique

Type : 3408C C-32 3508B 3412DI Quoi Quand Qui Point d'attention
3516B SA12V140-1 SA12V140E-1
SAA6D140E-2 SAA6D170E-3 QSK15 Réception
QSK19 QSK45 QSK60 QSM11
KTTA38-C 8V71V
Expertise
N° de série/Marque:..........................................................

D.I:................................ Coût de révision :........................ Révision

Date dernière révision:...................................................... Essaie/


contrôle
Déposé de l'engin/ Date:...................................................
Expédition

CARTE D'INDENTIFICATION AT.MOT.110 Processus de révision.


Moteur thermique

Type : 3408C C-32 3508B 3412DI Quoi Quand Qui Point d'attention
3516B SA12V140-1 SA12V140E-1
SAA6D140E-2 SAA6D170E-3 QSK15 Réception
QSK19 QSK45 QSK60 QSM11
KTTA38-C 8V71V
Expertise
N° de série/Marque:..........................................................

D.I:................................ Coût de révision :........................ Révision

Date dernière révision:...................................................... Essaie/


contrôle
Déposé de l'engin/ Date:...................................................
Expédition

Figure 70: Carte d'indentification Moteur thermique.


82
Rapport de stage

AT.ENG.104 Processus de révision.


CARTE D'INDENTIFICATION
Moteur de roue

Type : HP/UR. LH . TEREX . Quoi Quand Qui Point d'attention

N° de série/Matricule:............................................... Réception

D.I:.............................................................................. Expertise

Date dernière révision:..............................................


Révision
Déposé de l'engin/ Date:...........................................
Essaie/
contrôle
Coût de révision:.......................................................
Expédition

AT.ENG.104 Processus de révision.


CARTE D'INDENTIFICATION
Moteur de roue

Type : HP/UR. LH . TEREX . Quoi Quand Qui Point d'attention

N° de série/Matricule:............................................... Réception

D.I:.............................................................................. Expertise

Date dernière révision:..............................................


Révision
Déposé de l'engin/ Date:...........................................
Essaie/
contrôle
Coût de révision:.......................................................
Expédition

Figure 71: carte d'identification des moteurs de roue.

CARTE CARTE CARTE CARTE CARTE


D'INDENTIFICATIO D'INDENTIFICATIO D'INDENTIFICATIO D'INDENTIFICATIO D'INDENTIFICATIO

Type :..................... Type :..................... Type :..................... Type :..................... Type :.....................
N° de série:............ N° de série:............ N° de série:............ N° de série:............ N° de série:............
D.I:.......................... D.I:.......................... D.I:.......................... D.I:.......................... D.I:..........................
Déposé de:............. Déposé de:............. Déposé de:............. Déposé de:............. Déposé de:.............
Date: ..................... Date: ..................... Date: ..................... Date: ..................... Date: .....................
Coût de révision: Coût de révision: Coût de révision: Coût de révision: Coût de révision:
............................... ............................... ............................... ............................... ...............................
............................... ............................... ............................... ............................... ...............................
............................... ............................... ............................... ............................... ...............................

Processus de révision. Processus de révision. Processus de révision. Processus de révision. Processus de révision.

Quoi Quand Qui Quoi Quand Qui Quoi Quand Qui Quoi Quand Qui Quoi Quand Qui
Réception Réception Réception Réception Réception
Expertise Expertise Expertise Expertise Expertise
Révision Révision Révision Révision Révision
Essaie Essaie Essaie Essaie Essaie
Expédition Expédition Expédition Expédition Expédition
Observation:……………………… Observation:……………………… Observation:……………………… Observation:……………………… Observation:………………………
…………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… ……………………………………………
…………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… ……………………………………………
…………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… …………………………………………… ……………………………………………
………………………………….. ………………………………….. ………………………………….. ………………………………….. …………………………………..

Figure 72: Carte d'identification S/e hydraulique.

83
Rapport de stage

Processus de révision d’un S/E de relais : AT.110.


1-Description du processus :
1-Après expertise et identification du besoin en PDR et équipement, le chef de poste concerné doit
lancer la préparation du besoin selon le processus de préparation (AT.108).
2- Pour les S/E stratégique (Moteur thermique, moteur de roue, boite de vitesse…) le chef de poste
doit élaborer un planning de révision selon la disponibilité des PDR et de la M.O.
3-Le chef de section doit sélection les interventions nécessitent des modes opératoires selon les
critères cités dans le processus de révision.
4-Une analyse de risque doit être réalisée par le chef de section pour les interventions présentant un
risque pour le personnel.
5-La fiche d’indentification du S/E doit être modifiée après chaque étape de révision par le chef de
poste responsable de la révision (AT.MOT.110/ AT.ENG.104/ AT.TRAN.101).
2-Management visuel du processus:

Figure 73: Tableau du processus de révision des Moteurs thermiques.

Figure 74:Tableau du processus de révision des moteurs de roues.

Figure 75:Tableau du processus de révision des S/E hydraulique.


84
Rapport de stage

2-Logigramme : AT.110.

DIRECTION Entité Révision et rénovation des engins roulants


DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.110
GENERAUX
Page 5
Titre Processus de révision d'un S/E de relais.

Res pons a bl e Etapes


Processus de livraison S/E de relais.

Expertise S/E Identification besoin en PDR,


Chef d'atelier/ Chef de

à réviser Equipement, logistique....

Ins truction de la
poste.

Besoin Besoin en
NON ca rte d'identification
en équipement
du S/E et l a déplacé
PDR? da ns la zone : MEC,CH?
Oui Attente préparation NON
Oui
PDR.

Processus de Processus de
préparation préparation

Récupération Bon sortie sur


Récupération équipement une
OT une fois la fiche de
Chef de fois la fiche de préparation est
préparation est en position
poste en position disponible sur le
disponible sur le tableau de
tableau de préparation.
préparation.

S/E critique
(Moteur NON
thermique, moteur
Planificateur/ bureau de méthode

de roue, réducteur,
Tracks...)?
Oui
établissement d'un Intervention nécessitant
planning de révision un outillage ou un réglage
spécifique ou présentant
NON un risque pour le
personnel ?

oui

Préparation G.O.

Instruction de la carte
Lancement des d'identification du S/E et la
Chef
travaux de révision déplacé dans la zone : En cours
d'atelier du S/E. de révision.

Figure 76: Processus de révision des S/E de relais.


85
Rapport de stage

Processus d’approvisionnement : AT.113.


1-Description du processus :
1-Le responsable approvisionnement doit élaborer chaque année durant le mois de novembre un
planning annuel d’approvisionnement en se basant sur l’état des stocks et sur le planning de révision annuel.
2- A partir de ce planning le resp. Approvisionnement doit déclencher automatiquement des
expressions de besoin en informant les chefs de section.
3-Après élaboration du besoin par les chefs de section, la cellule approvisionnement doit suivre le
dossier depuis son lancement jusqu’à la réception des pièces.
2-Management visuel du processus:

Figure 77: tableau du processus d'approvisionnement.

2-Logigramme : AT.113.

86
Rapport de stage

Révision et rénovation des engins


DIRECTION Entité
roulants
DES MOYENS
Date 19/09/2013 Code AT.113
GENERAUX
Page 3
Titre Processus d'approvisionnement

Res pons a bl e Etapes


Chef d'a tel i er(S/E) plannings annuels de révision
Pl a ni fi ca teur/ Burea u
de méthode
des engins et des S/E de relais

Res pons a bl e burea u Etablissement planning annuel


de méthode d’approvisionnement

Resp. cellule Traitement dossiers par


approvisionnement priorité

Justification Expression des besoins


Chefs de section
du besoin. suivant marque.

Resp. cellule Etude des stocks et


approvisionnement codification.

Approbation?
NON
OUI
Lancement Appel d'offre

Réception Appel d'offre

NON Valeur ≥
500000 DH?
OUI

OUI COF
Offre ≥ 3 ?
Accord ?
OUI NON
Choix
technique

CAD Retour en
(Commission fonction des
d'adjudication) recommandations
de la commission
Accord ?
NON
OUI
Commande
Matériel

Récupération
équipements

Figure 78: Logigramme du processus d'approvisionnement.

87

Vous aimerez peut-être aussi