Vous êtes sur la page 1sur 65

Solutions routes et infrastructures

Plus vite, Moins cher, Plus durable, Plus vert

Journées Techniques sols industriels


06/02/2019 – Rouiba
Nos solutions Route > Proposer des solutions innovantes

Ciments et Mortiers Bétons Granulats

+
Les solutions techniques de LafargeHolcim Algérie

Bétons Haute- Support


Solutions Route
Performance & technique &
& Infrastructure
Décoratifs Formation
Nos solutions Route > Sols et Plates-Formes industrielles
Nos solutions Route > Sols et Plates-Formes industrielles

Particularités :

- Trafic PL important

- Charges lourdes, voire très lourdes (ou surcharges)

- Charges canalisées (conteneurs)

- Manœuvres sur les plates-formes

- Effet de la température

- Effet des fuites d’huiles et gasoil


Nos solutions Route > Sols et Plates-Formes industrielles
Nos solutions Route > Sols et Plates-Formes industrielles

Qualités recherchées :

 Donner de la portance (PF3 et plus)

 Donner de la rigidité (PF et Zones de manœuvres)

 Donner de la durabilité

 Donner de la résistance à l’orniérage

 Donner de la résistance aux huiles et hydrocarbures


Nos solutions Route > 3 axes de développement prioritaires

Stabilisation des sols Le recyclage en place Les chaussées rigides


« construction neuve » « entretien » « BÉTON, BCR, GC »

 Utiliser les matériaux  Recycler la route sur  Construire des chaussées


locaux pour réaliser les place (nouvelle assise). rigides en béton qui :
remblais, PST et couche
 N’ornièrent pas,
de forme.  Avec un liant adapté.
 Résistent aux huiles et
 Avec un liant adapté.  Pas besoin de matériaux hydraucarbures,
de carrières.  Résistent au
 Pas besoin de matériaux poinçonnement,
de carrières.  Caractéristiques élevées.
 Durent plus longtemps.

01 02 03
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements

-I-
Le traitement des sols - stabilisation (remblais – PST* – CdF)

PST

* PST = mètre supérieur du remblai


Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Le traitement des sols, c’est quoi ?

• Consiste à incorporer un liant dans le sol, avec éventuellement un


complément en eau, et à mélanger le tout plus ou moins intimement pour
obtenir un matériau aux propriétés nouvelles.

• Permet de valoriser des matériaux de caractéristiques médiocres : limons,


argiles, sables, matériaux évolutifs (marnes, schistes, craies) etc. afin de les
utiliser dans les domaines appropriés allant de la voirie légère aux infrastructures
les plus lourdes (autoroutes, LGV, aéroports, etc.).

• Définitions :

• Amélioration : « …améliorer, même temporairement, les qualités géotechniques d’un


matériau pour… assurer la mise en œuvre… » : Court terme !

• Stabilisation : « …augmenter … les caractéristiques mécaniques … de manière à


l’amener dans un état définitif de stabilité, en particulier vis à vis de l’eau et du gel. » :
Moyen / long terme !
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Le traitement des sols, c’est quoi ?
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Le traitement des sols, où ?

Chaux

LHR

Ciment

Mélanges
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Les intérêts directs du traitement (stabilisation / amélioration) :
• Exploitation rationnelle des ressources naturelles entraînant :
• la réduction des mises en décharge,
• la réduction, voire la suppression des apport de matériaux d'emprunt et de carrière.

• Réduction considérable du trafic poids lourd sur le réseau routier local en phase travaux
grâce à la réduction des apports extérieurs.

• Réduction de la durée des travaux.

• Augmentation des performances des supports de chaussées (PFi) autorisant la réduction de


l'épaisseur des structures d'assises.

• Solution avantageuse pouvant conduire à des économies allant jusqu'à 40% par rapport à
une solution classique.

• Technique éprouvée et particulièrement encadrée par une codification rigoureuse adaptée au


niveau de performances visé (remblai, couche de forme ou assises de chaussée).
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Méthode classique de constitution des remblais :

Etape 1 : Décapage et évacuation des déblais + fonds de remblais


Etape 2 : Réglage et préparation du fond de forme
Etape 3 : Achat et transport de matériaux de carrières jusqu’au chantier
Etape 4 : Etapes classiques (étalage, humidification, réglage, compactage, …)

1 2
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Méthode avec réutilisation des déblais – traitement des sols :

Etape 1 : Décapage des déblais + éventuellement mise en dépôt provisoire


Etape 2 : Réglage et préparation du fond de forme
Etape 3 : Transport de matériaux jusqu’au site de remblai
Etape 4 : Etalage, épandage liant + malaxage, réglage, compactage, …
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements

Faisabilité : tester les matériaux

Prélèvement d’échantillons représentatifs


Etape 1

Classement des matériaux en laboratoire :

Utilisation en l’état

Traitement spécifique

Mise en dépôt
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements

Etude laboratoire (Remblais PST / Couche de Forme) :

Etude de laboratoire pour % de liant (chaux – LHR – Ciment) :


Etape 2

% et type de liant

GTS (Setra) Rapport W% et dOPM

Performances

Maquette géotechnique – coupes – fil rouge terrassements


Etapes 3/4

Définition des mouvements de terres

Processus de travaux (PAQ)


Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements

Exemple d’étude d’un grand projet :


Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements

Exemple d’étude d’un grand projet :


Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :

Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

On répète le processus autant de fois que c’est nécessaire


Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

1
On étale des couches de
matériaux à traiter
d’épaisseur homogène
(40cm à 45cm foisonée)
Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

2
Epandre de liant à la
surface du matériau
(dosage au m2 donné par
l’étude laboratoire)
Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

3
On ajoute la quantité
d’eau nécessaire et on
malaxe le tout
(sol + liant + eau)
Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

Nivellement de la couche
et compactage
Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

Protection de la dernière
couche / PST / Couche
de forme

Protection circulation et collage (GB)


Nos solutions Route > Le processus de réalisation

Un processus simple :
Etape 1 : épandage et malaxage du sol Etape 2 : réglage et compactage du mélange

Liant Eau Malaxeur Niveleuse Compacteur(s)

Les contrôles en cours


de travaux
Taux de liant
Teneur en eau
Densité de compactage
Epaisseur traitée
Portance ou déflexion
Nos solutions Route > La stabilisation des sols Vs méthode
classique de terrassements
Etude comparative – coûts :

Déblais + matériaux d’emprunt : Déblais traité pour réutilisation en


remblais (x% Ardia) :
Terrassement et chargement des
…….. DA/m3 Terrassement des déblais …….. DA/m3
déblais
Transport des déblais vers …….. DA/m3 Déplacement des déblais vers les
…….. DA/m3
décharge zones de remblais

Coût de la décharge …….. DA/m3 Réglage des matériaux dans les


…….. DA/m3
zones de remblais
Achat des matériaux de carrière /
…….. DA/m3 Achat d’Ardia (rendu chantier) …….. DA/m3
emprunt
Transport des matériaux sur le Epandage et malaxage des
…….. DA/m3 …….. DA/m3
site matériaux
Nivellement et compactage des Nivellement et compactage des
…….. DA/m3 …….. DA/m3
matériaux matériaux
Total (DA/m3) = Total (DA/m3) =
Nos solutions Route > Les nombreux avantages de la
technique
« je sécurise mon budget, je garantie mes délais tout en offrant un
ouvrage de qualité à mon client »

Coûts de réalisation plus bas (PV transport - achats matériaux) -20 à -30%

Délais
Délais qui sont maîtrisés (procédures adm et transport mtx)
garantis
Durée de vie
Durabilité augmentée (matériaux liés Vs matériaux naturels)
prolongée

Camions sur la route (sécurité et dégradation des routes)

Délais
Procédures administratives (dépôts et carrières)
garantis

Environnement dégradé (carrières et dépôts)


Nos solutions Route > Les nombreux avantages de la
technique

le traitement c’est …
Ça marche pour toutes les plates-formes.

Routes, voies-ferrées, Plates-


formes portuaires, aéroportuaire,
logistiques et industrielles.
Nos solutions Route > Les nombreux avantages de la
technique

le traitement c’est …
Ça marche pour toutes les plates-formes.
Nos solutions Route > Les nombreux avantages de la
technique

le traitement c’est …
Ça marche pour toutes les plates-formes.
Nos solutions Route > 3 axes de développement prioritaires

- II -
Le retraitement à froid sur place des routes

RECYCLER

VALORISER
L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
02
Le retraitement c’est …
Pour les routes dégradées : utiliser la route existante comme source de matériaux = carrière
locale.

Principe
L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
02
Le retraitement c’est …
Le recycleur fait les 3 fonctions : fraiser, mélanger et étaler derrière la machine. Il ne reste plus
qu’à régler et compacter.
L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
02
Le retraitement c’est …
Voici l’atelier complet :
- - Épandeur à liant
- - citerne à eau
- - recycleur
- - Régleuse/compacteurs
L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
02

Commune de Bougaa (W Setif)


Longueur 500 ml
Largeur 7m
Epaisseur de traitement 25cm
Tapis : 7cm BB

Planche d’essai de Sétif


L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
« je sécurise mon budget, je garantie mes délais tout en offrant un
ouvrage de qualité à mon client »
Le retraitement c’est … également moins chère et plus 02
rapide :Coûts de réalisation plus bas (PV transport - achats Jusqu’à
matériaux) -50%

Délais qui sont maîtrisés (procédures adm et transport mtx) 3 500 m2/j

Durée de vie
Durabilité augmentée (matériaux liés Vs matériaux naturels)
prolongée

Camions sur la route (sécurité et dégradation des routes)

Délais
Procédures administratives (dépôts et carrières)
garantis

Environnement dégradé (carrières et dépôts)


L’entretien des routes dégradées : le retraitement sur place
02

Ça marche pour toutes les plates-formes


Nos solutions Route > 3 axes de développement prioritaires

- III -
Les chaussées rigides ou semi-rigides (ciments)
Les chaussées rigides ou semi-rigides
03
Les chaussées en Algérie, c’est … :
• - des chaussées souples ;
• - avec des matériaux naturels
Les chaussées rigides ou semi-rigides
03
Les chaussées rigides ou semi-rigides, c’est … :
• Rigide :
• - une route en béton (béton routier dosé à 350 kg/m3 avec ferraillage ou goujons)
• - une route en Béton Compacté Routier BCR (dosé à 240kg/m3, comme à Msila)
• Semi-Rigide :
• - Une route avec une couche en grave-ciment en fondation (sous les enrobés)
Les chaussées rigides ou semi-rigides
03
Pourquoi réaliser des chaussées rigides ou semi-rigide :
• Avantages :
• Module E élevé, indépendant de la température et de la durée d’application de la
charge : Donc absence d’orniérage
• Résistance à la compression très élevée
• Résistance à la traction appréciable : Rtf=2,7 à 3,3 MPa
• Courbe de fatigue relativement plate : résistance élevée à la répétition des
charges
• La couche en béton distribue mieux les charges aux couches inférieures (effet de
dalle) – moins de risque d’orniérage
• Résiste aux fuites hydrocarbures (gasoil – huiles)
Les chaussées rigides ou semi-rigides
03
Pourquoi réaliser des chaussées rigides ou semi-rigide :

Idéal pour :
- Structures très
sollicitées
- Charges lourdes
et très lourdes

Inconvénients :
• Fissuration de retrait (obligation de réaliser des joints, canaliser fissuration)
• Impossibilité de réaliser des couches minces (15 cm mini)
Les chaussées rigides en BCR
03
LafargeHolcim Algérie a opté pour le développement de chaussées
rigides en BCR car :

• Le BCR est connu depuis longtemps en Algérie (barrages)


• La technique est facile à maîtriser
• La technique ne nécessite pas de ferraillage
• La technique utilise le même matériel que pour réaliser des enrobés
• Son coût est voisin de celui des chaussées souples
• Son entretien est facile
• Sa durée de vie est relativement longue (>25 ans)
• Grand retour d’expérience (Amérique du nord, UK, Espagne)
Les chaussées rigides en BCR
03
Le BCR (Le Béton Compacté Routier) :

 Gros granulats et granulats fins


 Le BCR est un béton raide avec un
 Sable
affaissement presque nul
 Liant : ciment + eau (pas beaucoup)
 Les BCR sont généralement fabriqués avec  Adjuvants : retardateur (délais de
les mêmes matériaux que ceux d’un béton maniabilité)
classique :
Les chaussées rigides en BCR
03

 La consistance très «sèche» du BCR requiert


toujours l’application d’un effort de
compactage
 Rapprocher les particules du granulat pour
permettre à la pâte de ciment de combler les vides
granulaires
 Un BCR bien formulé et bien compacté est en
mesure de développer des propriétés
mécaniques semblables à celles d’un béton
conventionnel fabriqué avec le même rapport
E/L
Les chaussées rigides en BCR
03

 De par sa consistance particulière, le BCR est


généralement mis en place et compacté avec les
mêmes équipements généralement utilisés pour
la construction routière
 Camions à benne basculante
 Finisseur ou niveleuse
 Rouleau compacteur et compacteur Pneus
Les chaussées rigides en BCR
03

 Avantages
 Faible contenu en matières cimentaires (< 300 kg/m3)
 Faible coût / m3
 Propriétés mécaniques élevées
 Compression : > 30 MPa
 Flexion : > 4 MPa
 Développement rapide des propriétés mécaniques
 Rapidité de mise en place
 Usines en continu
 Utilisation de finisseur
Les chaussées rigides en BCR
03

 Avantages
 Durabilité élevée
 Résistance à l’abrasion
 Résistance au gel (pas besoin ici)
 Bien adapté aux lourdes charges
 Pas d’orniérage
 Peu de main d’œuvre
 Moins de dégagement thermique
que l’asphalte
 Confort des ouvriers
 Technologie peu complexe
 Peu de joints (25m2)
Les chaussées rigides en BCR
03

 Inconvénients
 Qualité esthétique de la
surface
 Texture rugueuse
 Surface moins fermée
 Qualité de l’uni
 Pour trafic à basse vitesse
uniquement
 Attention à bien réaliser les
joints et cure
 Risque de fissuration sinon
Les chaussées rigides en BCR
03

 La formulation, un point crucial :


 Les granulats occupent entre 80% et 85% du volume d’un
BCR compacté

 Il est très important de bien choisir les granulats


 Maniabilité du BCR frais
 Propriétés mécaniques
 Coûts de production

 Le choix de la courbe granulométrique est un élément clé


de la formulation d’un BCR

 Choix du diamètre maximal du gros granulats


 Chaussées : généralement 14, 20 ou 25 mm
Les chaussées rigides en BCR
03

 Démarche en 3 étapes

1- Choix d’une granulométrie optimale

2- Choix du dosage volumique en pâte pour


obtenir la maniabilité souhaitée

3- Choix du rapport E/L de la pâte pour atteindre


les caractéristiques mécaniques (E et Rt) et
la durabilité requises
Les chaussées rigides en BCR
03
Le BCR : AUCUN INVESTISSEMENT SUP !!!

Fabrication
Transport

Mise en
œuvre
Les chaussées rigides en BCR
03
 Un bon contrôle du compactage au chantier est
essentiel
 Un compactage déficient (< 97%) peut diminuer très
significativement les caractéristiques d’un BCR pour
pavage
 Contrôle de la compacité in situ
 Nucléodensimètre
Les chaussées rigides en BCR
03

 Application d’un
produit de cure
pigmenté blanc
immédiatement
après le
compactage final
du BCR
Les chaussées rigides en BCR
03
 Joints sciés pour le contrôle du retrait
 Réalisés le lendemain matin de chaque journée de
bétonnage
 Sciage sur 1/4 à 1/3 de l’épaisseur total de la couche
 Espacement : dalles de 25m2 max
Les chaussées rigides en BCR
03

 La technologie des BCR est éprouvée et de plus en


plus utilisée :
 Barrages, routes (amérique du nord, UK, Espagne, France,
…)
 Les BCR sont particulièrement bien adaptés pour la
construction de PF et routes très sollicités :
 Durée de vie plus longue que solution classique
 Plus économique qu’une solution conventionnel en béton
 Rapidité de construction
 Coûts d’entretient plus faibles (par rapport à l’asphalte)

 Actuellement, technologie limitée aux routes et PF


très sollicitées
Les chaussées rigides en BCR
03

 Les BCR sont des matériaux hautement optimisés :


 Propriétés mécaniques élevées pour un dosage en
ciment donné et faible
 Rapport flexion / compression élevé
 Les BCR peuvent être produits sans adjuvants de
haute technologie (ajout de fibres?)
 Technologies de production et de mise en place
simples et rapides
 Peuvent devenir une variante à la solution
classique pour des routes et PF sollicitées et en
particulier les plateaux et le sud.
Les chaussées rigides en BCR
03
Un exemple de coût :

Chaussée : Durée de vie 25 ans Chaussée : Durée de vie 15 à 20 ans


Taux de croissance annuel : 4% (géométrique) Taux de croissance annuel : 4% (géométrique)
Vs BB
Accotement BCR Accotement GB
GNT GNT

Exemple Route d’accès à LCM (Msila) :

3 000 DA/HT/m2 3 700 DA/HT/m2


- 20% de réduction coûts
+ 10 ans de durée de vie

ATTENTION CHAQUE PROJET EST UNIQUE


Les chaussées rigides
03
Quelques vidéos :

Chantier de l’entrée de l’usine de Msila

Plate-forme Amérique du nord


Nos solutions Route > 3 axes de développement prioritaires

Pour résumer
Nos solutions Route > Des techniques éprouvées

Des techniques éprouvées dans le monde entier

Des techniques ayant fait leur preuves (60’s)

Des techniques codifiées (guides et normes)

Des techniques déclinables en Algérie (pas


d’importation de matériaux)
Nos solutions Route > Des objectifs simples

Santé & Réduire les risques


Sécurité

DZD Coût -50% Réduire les coûts et garantir les budgets

Délais Réduire les délais

 Incorporer un liant hydraulique routier


Durabilité
dans les sols, mélanger le tout, pour Augmenter la durabilité des ouvrages
obtenir un matériau avec de
nouvelles propriétés.
 Pour pouvoir utiliser des matériaux
qui n’auraient pas pu être utilisés en
Dév Durableou Réduire l’impact sur l’environnement
l’état (qualités médiocres
insuffisantes) ou trop humides.
 Et éviter d’en acheminer d’ailleurs et
parfois sur des distances très
Economie
grandes. Produire « local »
Circualaire
Nos solutions Route > Des références en Algérie

Traitement Recyclage de route Route en BCR

AEO - Mascara Sétif Alger Ouest Msila


Nos solutions Route > L’offre : un accompagnement global
Cœur de
Services + Services +
métier

 Equipes laboratoire  Echantillonnage  Optimisation  Liant (Ardia 600 ou  Méthodologie  Expert suivi projets
 Equipes Chantier  Caractérisation Structurelle ciment ou BCR)  Epandage pilotes
 Formulation  Dimensionnement  Transport et  Malaxage  Laboratoire Mobil
chaussée livraison  Adaptation
 Planches d’essai  Protection /
 Prescriptions  Stockage sur site Couverture Formulation
Formation & Promotion

Techniques  Centrale dédiée


Etude de Faisabilité

Accompagnement
Mise en Œuvre
& Prescription
Optimisation

& Logistique
Fourniture

& Suivi
Amont vente Post-vente

Vous aimerez peut-être aussi