Vous êtes sur la page 1sur 1

CAS N°1

Vous êtes consulté par le PDG de la société MIR qui souhaite restructurer par une opération
de fusion absorption sa société et la société F1 (MIR absorbe F1).
A cet effet, il vous remet les bilans au 31/12/N de la société F1 ainsi que celui de la société
MIR.
Divers renseignements sont joints aux bilans.
Bilan de la société MIR (en milliers d’euros)
Constructions (3 500 – 1 000) 2 500 Capital 4 000
Matériels (8 000 – 5 000) 3 000 Réserves 1 940
Titres de participation 1 300 Résultat 260
Stocks 1 600 Provisions pour hausse de prix 200
Créances 1 100 Emprunts 1 000
Disponibilités 100 Autres dettes 2 200

Total 9 600 Total 9 600


Informations complémentaires :
Associé principal de la société MIR : SA FINE, elle détient 85% du capital de MIR.
La valeur nominale des titres de la société mère MIR est de 40 €.
Le fonds commercial peut être évalué à 1 000 K €, les constructions à 4 300 K € et les
matériels à 3 800 K €.
Les autres éléments seront retenus pour leurs valeurs au bilan.

Bilan de la société F1 (en milliers d’euros)

Terrains 300 Capital 2 000


Constructions (2 000 – 800) 1 200 Réserve légale 199
Matériels (3 000 – 900) 2 100 Réserve facultative 850
Stocks 1 500 Autres réserves 700
Créances 2 000 Provisions pour hausse de prix 141
disponibilités 90 Dettes 3 300
Total 7 190 Total 7 190
Informations complémentaires :
La SA FINE contrôle d’une manière exclusive la société F1 à hauteur de 51%.
La valeur nominale des titres de F1 est de 100 €.
Les valeurs respectives des éléments d’actif sont de :
- Fonds commercial 1 110
- Terrains 390
- Constructions 2 200
- Matériels 2 310
- Stocks 1 200

Les autres éléments du bilan sont évalués à leur valeur nominale.


Travail à faire :
1 / Evaluer les titres de chaque société, pour en déduire la parité d’échange.
2/ Déterminer la méthode d’évaluation des apports de F1 (justifier votre réponse).
3/ Déterminer le nombre de titres à créer par la société MIR, le montant de l’augmentation de
capital et la prime de fusion.
4/ Passer les écritures de fusion chez la société MIR et la société F1.