Vous êtes sur la page 1sur 5

Condensateurs et circuits RC

I. Le condensateur : définition et propriétés


Définition :

Le condensateur est constitué de deux armatures métalliques séparées par un isolant appelé diélectrique.

Représentation dans un montage

L’intensité arrive sur l’armature positive et sort par l’armature négative.

II. Le dipôle RC :
Relation entre la charge et l’intensité du courant :

L’intensité électrique correspond à la quantité de charges electriques qui traverse une section de conduc-
teur par unité de temps.

i
dq
dt

La charge s’exprime en coulomb (C), l’intensité en ampère (A) et le temps en seconde (s).
L’intensité est une grandeur algébrique. Selon le sens du courant, elle peut être positive (charge) ou négative
(décharge).

Relation entre charge, capacité du condensateur et tension à ses bornes


Soit un montage contenant un générateur de courant constant, une résistance et un condensateur.

Le graphique représentant la tension en fonction du temps du condensateur (Uc) à courant constant est une
droite passant par l’origine.
Ainsi, on a Uc(t)=kt avec k, un réel.

On sait notamment que i 


dq
dt
On intègre pour trouver la primitve ce qui nous donne q(t)=it+A
Pour trouver A (constante d’intégration), on utilise les conditions initiales.
A t=0, on a q=0
Soit 0  i  0 A ðñ A  0
Egalisons les deux dernières égalités, on trouve que
Uc
k
 q
i
Soit q   U c
i
k
On note C  ; C est la capcité du condensateur et s’exprime en Farads (F)
i
k
On a la relation suivante : q  C  Uc

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 1


Constante de temps
Elle dépend de la valeur de la résistance R du conducteur ohmique et de la valeur de la capacité C du
condensateur.

τ  RC

Détermination de la dimension de
Pour déterminer la dimension de RC, on fait une analyse dimensionnelle.

Rappel des grandeurs fondamentales :


Grandeur Dimension Unité (Système International)
Temps T seconde (s)
Intensité I Ampère (A)

On cherche à déterminer la dimension de RC :

τ RC ðñ τ   QU ðñ τ  QI r
r
s
s
r s
r s

Or rI s  Q
T ðñ I  rT s d’où τ  rT s
r
r
Q s
s
r s
r s
RC est donc homogène à une durée.

III. Réponse du dipôle RC à un échelon de tension : établissement des équations


différentielles
Cas de la charge d’un condensateur :
On réalise le circuit RC suivant (le condensateur est initialement déchargé) :

On cherche à modéliser l’équation différentielle de la charge du condensateur.


]Mise en équation différentielle :
A t=0, on ferme l’interrupteur K
On a la relation Uc Ur  E.
On sait que Ur  Ri et que i 
dq
.
dt
D’où Ur  R .
dq
dt
De plus, on a la relation q  C  Uc .

Donc Ur
 U c ðñ U  RC dUc
 R dC dt car C est constante.
r
dt
Uc  E.
dUc
On a finalement l’équation suivante : RC
dt

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 2


Puis en divisant le tout par RC, on obtient :
dUc
dt
Uc
RC
 RC
E

Solution de l’équation différentielle :


 t
La solution de cette équation différentielle est : Uc ptq  E 1  e RC .
]Vérification :
t 1 t E t
dUc
dt
 0  p1  e RC q E  RC e RC ðñ
dUc
dt
 RC e RC
E t E t
dU c
dt
Uc
RC
 RC e RC
E
RC
 RC e RC 
E
RC
La solution est juste.

En ce qui concerne l’intensité :


On a la relation i  soit i  C
dq dUc
dt dt
En remplacant Uc par son expression, on trouve que
E t
iptq  e RC
R
Cas de la décharge d’un condensateur :
On réalise le circuit suivant (le condensateur est initialement chargé) :

Mise en équation différentielle :


On a la relation Uc Ur  0.
En procédant exactement de la même manière pour la tension aux bornes de la résistance durant la charge,
on trouve que l’équation différentielle est :

uc RC
duc
dt
0.
Solution de l’équation différentielle :
t
La solution de cette équation différentielle est : Uc ptq  Ee RC .
Vérification :
t t t
Ee RC
RC
dUc
dt
 RC  RC  0.
Ee RC Ee RC

La solution est juste.

En ce qui concerne l’intensité :


On a la relation i  soit i  C
dq dUc
dt dt
En remplacant Uc par son expression, on trouve que
iptq 
E e RC
t
R

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 3


IV. Résolutions graphiques des tensions du condensateur et intensité dans le
circuit
Tension du condensateur intensité du courant pendant la charge en fonction du temps :

La constante τ du circuit RC caractérise la vitesse de la charge du condensateur.


Il y a 3 méthodes pour la retrouver.

1er : On utilise la relation τ  RC


2ème : On trace la tangente à l’origine.τ est l’absicsse de l’intersection entre la tangente et la droite E.
t
3ème : Pendant la charge, on a U cptq  E p1  e τ q.
Quand t  τ , on a U cpτ q  0, 63E
Lorsque t  τ , la tension du condensateur a atteint 63% de la tension du générateur (E).
Après de brefs calculs, on peut voir que lorsque t  5τ , la tension du condensateur a quasiment atteint E
(quasiment car la droite E est asymptote horizontale à la courbe).

On peut aperçevoir une discontinuité au temps t=0.

Tension du condensateur et intensité du courant pendant la décharge en fonction du temps :

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 4


La constante τ du circuit RC caractérise la vitesse de la charge du condensateur.
Il y a 3 méthodes pour la retrouver.

1er : On utilise la relation τ  RC


2ème : On trace la tangente à l’origine. τ est l’absicsse de l’intersection entre la tangente et l’axe des abscisses.

t
3ème : Pendant la décharge, on a U cptq  Ee τ

Quand t  τ , on a U cpτ q  0, 37E

Lorsque t  τ , la tension du condensateur a atteint 37% de la tension du générateur (E)


Après de brefs calculs, on peut voir que lorsque t  5τ , la tension du condensateur a quasiment atteint 0.
(quasiment car l’axe des absicsses est asymptote horizontale à la courbe).

On aperçoit une nouvelle fois la discontinuité au temps t=0.

La tension d’un condensateur est une fonction continue du temps.


L’intensité du courant dans un circuit RC est une fonction discontinue du temps.

V. Energie enmagasiné dans un condensateur.


L’énergie E enmagasiné dans un condensateur de capacité C et de tension U à ses bornes est donné par la
relation :
Ec  C  U 2
1
2
L’énergie s’exprime en Joule, la capacité du condensateur en Farads et la tension en Volt. [b]

Démonstration (hors programme) :


P 
dE
dt
dE  P  dt
dE  U i  dt
dE  U   dt
dq
dt
dE  U  dq
dE  U  dpCU q
dE  U  CdU
dE
dU
 U dUCdU dE
dU
 UC
D’où E  12 C  U 2

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 5