Vous êtes sur la page 1sur 13

Nom : COURS 6 Elec

Prénom : LE TRANSFORMATEUR Fiche :

Date : A classer : B - S0
1er ELEEC
Objectif terminal : Connaître, définir et savoir déterminer les grandeurs caractéristiques d'un transformateur
monophasé et d'un transformateur triphasé.
Domaine : S0.3, Appareils électromagnétiques, transformateur monophasé et transformateur triphasé.
S 1.2 Transformateur HTA/BTA.

1. ROLE DU TRANSFORMATEUR
Le transformateur permet de modifier une tension alternative, avec un excellent rendement surtout
pour les fortes puissances.

Il existe trois types de transformateurs monophasés ou triphasés :

- Les transformateurs abaisseurs (230V / 24V).


- Les transformateurs élévateurs (24V / 230V).
- Les transformateurs d'isolement (230V / 230V).

Il faut savoir que tout transformateur est réversible.

2. TRANSFORMATEUR MONOPHASE

a. Symboles

b. Description d'un transformateur

1
c. Structure
Sur un circuit magnétique, on réalise deux enroulements, l’un appelé primaire comportant un certain
nombre de spires N1 et l’autre appelé secondaire comportant certain nombre de spires N2.

Circuit électrique
Circuit électrique secondaire
primaire

Circuit magnétique

Un transformateur monophasé comporte :

- Un circuit magnétique feuilleté, qui réduit les pertes par courants de Foucault (perte d'énergie
due à l'échauffement des tôles).

- Deux enroulements isolés électriquement l'un de l'autre, un des enroulements est alimenté par le
réseau, il est récepteur, c'est l'enroulement primaire et l'autre enroulement fournit une tension au
circuit d'utilisation, il est générateur, c'est l'enroulement secondaire.

b. Principe
Un champ magnétique est créé par le circuit électrique primaire. Ce champ ainsi créé se propage et
circule dans le circuit magnétique du transformateur. Le champ circulant dans le circuit magnétique
passe au travers du circuit électrique secondaire créant ainsi une tension induite à ses bornes. La
valeur de la tension induite dépendra du nombre de spires de la bobine du circuit secondaire.

U1 → E'1 → B → E2 → U2

c. Caractéristiques

Les transformateurs sont caractérisés essentiellement par les paramètres suivants :

 Tension primaire.

 Tension secondaire.

 Puissance apparente en VA, KVA ou MVA.

 Fréquence de fonctionnement.

2
On pourra aussi lire sur la plaque signalétique, la chute de tension en charge, le couplage des
enroulements et l’indice horaire (transformateur triphasé), la classe de température, les courants
primaire et secondaire, la tension secondaire de court-circuit et diverses autres informations.

- Formule de Boucherot :

E = 4,44 . B . N . S . f

B ⇒ Champs magnétique maximal dans le circuit magnétique en Tesla (T).


E ⇒ F.E.M. ou tension à vide U0 en volts (V).
N ⇒ Nombre de spires dans la bobine.
S ⇒ Surface de la section du circuit magnétique en m².
f ⇒ Fréquence en Hertz (Hz).

- Remarque :

La formule de Boucherot est applicable au primaire comme au secondaire.

- Primaire :

E'1 = U1V = U10 = 4,44 . B . N1 . S . f


- Secondaire :

E2 = U2V = U20 = 4,44 . B . N2 . S . f

3
- Rapport de transformation :

Le rapport de transformation est le coefficient entre le primaire et le secondaire du transformateur.


Il est caractérisé par m et n'a pas d'unité.

m = N2
N1

N1 ⇒ Nombre de spires au primaire.


N2 ⇒ Nombre de spires au secondaire.

d. Transformateur parfait
Un transformateur parfait est un transformateur dans lequel il n'y a pas de perte.

R1 = R2 = 0 Ω, pas de perte magnétique, donc : P1 = P2 ; Q1 = Q2 ; S1 = S2 ; cos ϕ1 = cos ϕ2.

⇒η=1

m = U2 = N2 = I1
U1 N1 I2

U1 ⇒ Tension au primaire en volts (V).


U2 ⇒ Tension au secondaire en volts (V).
I1 ⇒ Intensité dans le primaire en ampères (A).
I2 ⇒ Intensité dans le secondaire en ampères (A).

e. Transformateur réel
Un transformateur réel a des pertes.

Pf, Puissance perdue dans le circuit magnétique (pertes fer).

P1, Puissance électrique P2, Puissance


absorbée au primaire. Transformateur électrique utile
au secondaire.

Pj, Puissance perdue par effet joule due à R1 et R2 (pertes joule).

4
- Bilan des puissances :

P1 = P2 + Pj + Pf

- Pertes joule (Pj en watt) :

Pj1 = R1 . I1²
Pj = Pj1 + Pj2
Pj2 = R2 . I2²

On peut écrire que : Pj = R1 . I1² + R2 . I2²


Les pertes joule totales sont appelées pertes cuivre.

On peut aussi déterminer les pertes cuivre à partir d'un essai en court circuit :

Pj = P1CC

- Pertes fer (Pf en watt) :

Elles comprennent les pertes par Hystérésis (échauffement dû au changement de polarité du champ
magnétique dans les tôles) et les pertes par courants de Foucault (échauffement dû aux courants créés
dans le circuit magnétique).

Les pertes fer sont déterminées par un essai à vide :

Pf = P10

- Rendement :

- Méthode directe : η = P2
P1

- Méthode des pertes séparées : η= P2 = P1 – Pf – Pj


P2 + Pf + Pj P1

avec P2 = U2 . I2 . cos ϕ2

Le rendement sera maximum lorsque : Pf = Pj

5
- Chutes de tension :

C'est l'écart entre la tension à vide et la tension en charge au secondaire.

- Absolue : ∆U2 = U20 – U2

- Relative : ∆U = U20 – U2
U20

La tension à vide peut s'écrire de deux façons : U20 et U2V.

- Rapport de transformation :

- Dans l'essai à vide, le transformateur est parfait pour les tensions :

m = U20
U1

- Dans l'essai en court circuit, le transformateur est parfait pour les courants :

m = I1CC
I2CC

I2CC ⇒ Intensité de court circuit au secondaire correspondant au courant nominal du secondaire.

- Rapport de transformation généralisé :

m = U20 = I1CC = N2
U1 I2CC N1

6
3. TRANSFORMATEUR TRIPHASE
Les transformateurs triphasés sont utilisés pour le transport d'énergie (20KV / 400KV) et la
distribution d'énergie (20KV / 400V).

a. Constitution
Un transformateur triphasé est constitué d'enroulements bobinés sur trois colonnes d'un circuit
magnétique commun.
Sur chaque colonne sont disposés un enroulement primaire et un enroulement secondaire.

Circuit magnétique

Circuit électrique primaire et


secondaire de la phase 2.

7
b. Couplage et indice horaire
Selon leur utilisation, les enroulements primaires et secondaires des transformateurs peuvent être
couplés en triangle, en étoile ou en zigzag.

ZIGZAG TRIANGLE ETOILE

L’indice horaire est une représentation du déphasage des tensions entre les circuits électriques
primaires et secondaires.

Exemples :

8
9
c. Désignation
La désignation des couplages et de l’indice horaire d’un transformateur seront identifiés à l’aide de 2
ou 3 lettres suivies d’un chiffre.

La 1ère lettre en majuscule représente le couplage des enroulements primaires :


Etoile (Y) ou triangle (D).

La 2ème lettre en minuscule représente le couplage des enroulements secondaires :


Etoile (y), triangle (d) ou zigzag (z).

Si le neutre est sorti au secondaire, les deux premières lettres seront suivies de la lettre n.
Pour finir, le chiffre de 0 à 11 représente l’indice horaire du transformateur.

Exemples :

Dy9 : Primaire triangle ; secondaire étoile ; déphasage = 270° ou – 90°.

Yz7 : Primaire étoile ; secondaire zigzag ; déphasage = 210°.

Dyn11 : Primaire triangle ; Secondaire étoile ; neutre sorti au secondaire ; Déphasage = 330° ou –
30°.

d. Rapport de transformation

On a m par colonne et on pose M = U20 /U1 entre phase.

Couplage Rapport de transformation


Primaire Secondaire
Y d m = U20 / V1 = M . √3 = N2 / N1

Y y m = V20 / V1 = M = N2 / N1

D d m = U20 / U1 = M = N2 / N1

D y m = V20 / U1 = M / √3 = N2 / N1

10
e. Rendement

- Méthode directe : η = P2
P1

- Méthode des pertes séparées : η= P2 = P1 – Pf – Pj


P2 + Pf + Pj P1

avec P1 = U1 . I1 . √3 . cos ϕ1
P2 = U2 . I2 . √3 . cos ϕ2
Pf = P10 ⇔ Essai à vide
Pj = 1,5 . R1 . I1² + 1,5 . R2 . I2² ⇔ Essai en court circuit. avec R1 et R2 entre phase.

Quelque soit le couplage : U ⇒ Tension composée.


I ⇒ Intensité en ligne.
R ⇒ Résistance entre phase.

f. Protection des transformateurs trphasés


Selon leur puissance, les transformateurs peuvent être du type sec (air) ou immergé dans un
diélectrique comme l'huile qui servira à la fois d’isolant et de refroidisseur.

La protection contre les surintensités ou surtensions est assurée par, des fusibles, disjoncteurs, des
limiteurs de surtension ou des parafoudres au primaire et au secondaire.

Les transformateurs de puissance élevée (HTA/BTA) sont équipés en plus des dispositifs de
protection électrique, d'un DGPT2 (Détection de Gaz, Pression, Température à 2 niveaux) qui
protège les transformateurs immergés étanches contre :

 La température excessive.
 La surpression.
 Les dégagements gazeux.
 Les fuites de diélectrique.

11
Un groupe de 4 lettres permet de reconnaître le type de refroidissement d’un transformateur.

Type ONAF :

O : Huile minérale (diélectrique, isolant)


N : Naturel (circulation du diélectrique)
A : Air (type de refroidissement)
F : Forcée (circulation du fluide de refroidissement)

12
13