Vous êtes sur la page 1sur 10

EP2 En poche Analyse financiere -m.

qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


Exercice Exercice
Passif
N N–1
CAPITAUX PROPRES *
Capital [dont versé...] (a) .............................................. 101.108 (dont versé : 1013)
Primes d’émission, de fusion, d’apport.......................... 104
Écarts de réévaluation (b) ............................................. 105
Écart d’équivalence (c) .................................................. 107
Réserves :
Réserve légale........................................................... 1061
Réserves statutaires ou contractuelles........................ 1063
Réserves réglementées.............................................. 1062.1064
Autres........................................................................... 1068
Report à nouveau (d).................................................... 110. ou 119
Résultat de l’exercice (bénéfice ou perte) (e) ................. 120. ou 129
Subventions d’investissement ........................................ 13
Provisions réglementées ................................................ 14
Total I ............................................................ X X
PROVISIONS
Provisions pour risques.................................................. 151
Provisions pour charges................................................. 15 (sf 151)
Total II ........................................................... X X
DETTES (1) (g)
Dettes financières :
Emprunts obligataires convertibles ............................ 161.16881
Autres emprunts obligataires .................................... 163.16883
Emprunts et dettes auprès des de crédit (2)................. 164.16884.512C.514C.517C.
5186.519
Emprunts et dettes financières diverses (3)................ 165.166.1674.1675.168 (sf
16881).16883.16884.17.45C (sf
457)
Avances et acomptes reçus sur commandes en cours.... 4191
Dettes d’exploitation :
Dettes Fournisseurs et Comptes rattachés (f) ................ 401.403.4081.4088 (en partie)
Dettes fiscales et sociales .............................................. 421.422.427.4282.4286.431.
437.4386.4455.4458C.446.447.
4486.
Autres........................................................................... 4196.4197.4198.4419 (en partie)
Dettes diverses :
Dettes sur immobilisations et Comptes rattachés .......... 269.279.404.405.408
Dettes fiscales et sociales (impôts sur les bénéfices)....... 444C
Autres........................................................................... 424.426.4284.4419 (en par-
tie).442.443C.4486.449.451C.4
55C.456C.457.458C.464.467.
4686.509
Instruments de trésorerie .............................................. 52
Produits constatés d’avance (1) ..................................... 487
Total III .......................................................... X X
Écarts de conversion Passif (IV) ..................................... 477
TOTAL GÉNÉRAL (I + II + III + IV) ................ X X
(1) Dont à plus d’un an
Dont à moins d’un an
(2) Dont concours bancaires courants et soldes créditeurs de banques
(3) Dont emprunts participatifs
*Le cas échéant, une rubrique « Autres fonds propres » est intercalée entre la rubrique « Capitaux propres » et la rubrique « Provisions »
avec ouverture des postes constitutifs de cette rubrique sur des lignes séparées (montant des émissions de titres participatifs, avances condi-
tionnées...). Un total I bis fait apparaître le montant des autres fonds propres entre le total I et le total II du passif du bilan. Le total général
est complété en conséquence.
(a) Y compris capital souscrit non appelé. (b) détailler conformément à la législation en vigueur. (c) Poste à présenter lorsque des titres
sont évalués par équivalence. (d) Montant entre parenthèses ou précédé du signe moins (–) lorsqu’il s’agit de pertes reportées. (e)
Montant entre parenthèses ou précédé du signe moins (–) lorsqu’il s’agit d’une perte. (f) Dettes sur achats ou prestations de services.
(g) À l’exception, pour l’application du (1), des avances et acomptes reçus sur commandes en cours.

Le résultat déterminé au bilan est identique à celui calculé au compte de


résultat (double détermination du résultat).

ANNEXE
L’annexe comporte des informations d’importance significative plus ou
moins détaillées selon le régime d’imposition, la personnalité juridique
et la taille des entreprises. Ces informations sont destinées à compléter et
19
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


à commenter celles données par le bilan et par le compte de résultat.
L’annexe doit permettre une meilleure compréhension de ces deux états
de synthèse. Une inscription dans l’annexe ne peut pas se substituer à une
inscription dans le bilan et le compte de résultat.
En principe, les informations à fournir dans l’annexe, selon le système de
base, sont structurées de la manière suivante :
– principes et méthodes comptables ;
– informations relatives aux postes du bilan et du compte de résultat ;
– informations relatives à la fiscalité (informations relatives au régime fiscal…) ;
– informations au titre des opérations réalisées avec des parties liées ;
– informations relatives aux opérations et engagements envers les dirigeants
(rémunérations allouées, avances et crédits alloués…) ;
– informations relatives aux opérations et engagements hors bilan (avals,
cautions, créances cédées non échues…) ;
– informations relatives à l’effectif ;
– informations relatives aux opérations de nature spécifique (plans d’options
d’achat ou de souscription d’actions, plans d’attributioin d’actions gratuites
aux salariés, opérations de contrats à long terme…).
Le PCG prévoit pour certaines informations l’utilisation de tableaux sachant
que ces derniers ne dispensent pas de commentaires significatifs.
Ta b l e a u x d e l ’ a n n e x e d a n s l e s y s t è m e d e b a s e
Tableau des immobilisations (art. 841-1)
Suivi des mouvements de l’ensemble des immobilisations
Tableau des amortissements (art. 841-2)
Analyse des mouvements des amortissements de l’exercice
Modalités de calcul
Tableau des dépréciations (art. 841-3)
Analyse des mouvements des dépréciations de l’exercice
Tableau des provisions (art. 841-4)
Analyse des mouvements des provisons de l’exercice
État des échéances des créances et dettes à la clôture de l’exercice (art. 841-5)
Ventilation des créances par degré de liquidité (délai d’encaissement)
Ventilation des dettes par degré d’exigibilité (délai de paiement)
Tableau des filiales et participations (art. 841-6)
Liste des filiales (+ 50 % du capital détenu par la société)
Liste des participations (10 à 50 % du capital détenu par la société)
Renseignements concernant les capitaux propres, le résultat, le CA, les titres, les
prêts, avances, cautions et avals
Tableaux du portefeuille des TIAP (art. 841-7)
Valeur estimative du portefeuille de titres immobilisés de l’activité du portefeuille
Variation de la valeur du portefeuille de titres immobilisés de l’activité du portefeuille
Les micro-entreprises au sens comptable sont dispensées d’établir une
annexe. Toutefois, elles doivent mentionner certaines informations à la suite
de leur bilan. Les petites entreprises au sens comptable peuvent présenter
une annexe simplifiée. Les moyennes entreprises au sens comptable (sauf
celles appartenant à un groupe) peuvent ne rendre publique qu’une présen-
tation simplifiée de l’annexe.
Le système développé prévoit trois tableaux supplémentaires qui permettent
l’analyse des comptes annuels :
Ta b l e a u x d e l ’ a n n e x e d a n s l e s y s t è m e d é v e l o p p é
Tableau des soldes intermédiaires de gestion (art. 842-1)
Calcul en cascade de marges et de résultats à partir des postes du compte de résultat
Détermination de la capacité d’autofinancement (art. 842-2)
Calcul effectué à partir des postes du compte de résultat
Modèle de tableau des emplois et des ressources (art. 842-3)
Calcul et utilisation de la variation du fonds de roulement net global

20
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

7 BILAN FONCTIONNEL

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


DÉFINITION ET UTILITÉ
Le bilan fonctionnel est le premier outil de l'analyse statique de la structure
financière de l’entreprise d'après l’approche fonctionnelle.
Il permet :
de comprendre la structure financière de l’entreprise dans la

perspective d’une continuité de l’activité ;


d’analyser son équilibre financier en étudiant la couverture des

emplois par les ressources ;


de repérer la dégradation de trésorerie.

STRUCTURE DU BILAN FONCTIONNEL


Le bilan fonctionnel s’établit à partir du bilan comptable du PCG avant
répartition du résultat. Ce dernier subit des corrections afin de classer le
bilan fonctionnel en quatre masses homogènes selon les trois fonctions :
investissement, financement et exploitation. Il s’agit d'obtenir une approche
plus économique que comptable du bilan.

Actif Passif
Investissement Emplois stables Ressources stables Financement

Exploitation Actif circulant Passif circulant Exploitation


Les emplois stables et l’actif circulant sont évalués en valeur brute.


L’actif et le passif circulant sont structurés en trois parties :
exploitation

hors exploitation
▼ ▼

trésorerie

RETRAITEMENTS
Les retraitements du bilan comptable pour obtenir le bilan fonctionnel sont
les suivants :

certains postes du bilan selon leur fonction, tels que les amor-
Reclasser ➝
tissements, les dépréciations, les concours bancaires courants...

des éléments hors bilan tels que les effets escomptés non
Intégrer ➝
échus, le crédit bail...

les créances et les dettes pour annuler l’effet des écarts de


Corriger ➝
conversion

certains postes du bilan comptable tels que le capital souscrit


Éliminer ➝
non appelé, les primes de remboursement des emprunts...

Une fois les retraitements effectués, l’équilibre du bilan doit être respecté
puisqu’un même montant est retraité soit à l'actif et au passif, soit à
l’intérieur de l’actif, soit à l’intérieur du passif.

21
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


PRÉSENTATION DU BILAN FONCTIONNEL APRÈS RETRAITEMENTS

Actif (besoins de financement) Passif (ressources de financement)


Emplois stables Ressources stables
•Actif immobilisé brut •Capitaux propres
+ Valeur d’origine des équipements + Amortissements et dépréciations
financés par crédit-bail + Amortissements du crédit-bail
+ Charges à répartir brut + Provisions
+ Écart de conversion – Actif – Capital non appelé
– Écart de conversion – Passif
– Intérêts courus sur prêts
Postes à éliminer : • Dettes financières
Capital non appelé + Valeur nette des équipements
Primes de remboursement financés par crédit-bail
des obligations – Primes de remboursement
des obligations
– Intérêts courus sur emprunts
+ Écart de conversion – Passif
– Écart de conversion – Actif
– Concours bancaires
et soldes créditeurs banques
Actif circulant brut Dettes circulantes
• Exploitation • Exploitation
Stocks Avances et acomptes reçus sur
+ Avances et acomptes versés sur commandes
commandes + Dettes d'exploitation
+ Créances d'exploitation + Produits constatés d'avance
+ Effets escomptés non échus d'exploitation
+ Charges constatées d'avance + Dettes sociales
d'exploitation et fiscales d'exploitation
+ Écart de conversion – Actif + Écart de conversion – Passif
– Écart de conversion – Passif – Écart de conversion – Actif
• Hors exploitation • Hors exploitation
Créances hors exploitation Dettes hors exploitation
+ Charges constatées d'avance hors + Dettes fiscales (IS)
exploitation + Produits constatés d'avance hors
+ Capital souscrit appelé – Non versé exploitation
+ Intérêts courus sur prêts + Intérêts courus sur emprunts
•Trésorerie active •Trésorerie passive
Valeurs mobilières de placement Concours bancaires courants
+ Disponibilités et soldes créditeurs banques
+ Effets escomptés non échus

22
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

8
ANALYSE FONCTIONNELLE
DE L’ÉQUILIBRE FINANCIER

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


PRINCIPE
La comparaison des masses et des rubriques du bilan fonctionnel permet de
calculer 3 indicateurs de gestion fondamentaux : le fonds de roulement
net global, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette qui, mis en
relation, servent à vérifier l’équilibre financier de l'entreprise. Plusieurs ratios
viennent compléter l’analyse de l’équilibre financier afin de suivre
notamment l’évolution de ce dernier dans le temps.

FONDS DE ROULEMENT NET GLOBAL (FRNG)


La règle selon laquelle les ressources stables doivent financer les emplois
stables est à l’origine de la constitution du fonds de roulement net global.
En effet, le FRNG représente l'excédent des ressources durables sur
les emplois stables. Il est destiné à financer une partie des besoins de
financement du cycle d’exploitation et constitue une marge de sécurité
financière pour l’entreprise. Il est calculé de deux manières :
Ressources durables – Emplois stables
FRNG =
Actif circulant brut – Dettes circulantes
Son niveau dépend de la taille de l’entreprise et de son secteur d’activité.
Il doit être en général positif pour la plupart des entreprises sauf pour
certains secteurs d’activité comme la distribution.

BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT (BFR)


Le BFR est la partie des besoins de financement du cycle d’exploitation
qui n’est pas financée par les dettes liées au cycle d'exploitation.
Pour les besoins de l’analyse, il se décompose en 2 parties :
BFR d'exploitation (BFRE) BFR hors exploitation (BFRHE)
Besoins de financement à caractère Besoins de financement à caractère
permanent liés aux conditions instable qui ne sont pas liés aux
d'exploitation conditions d'exploitation
Actif circulant d'exploitation Actif circulant hors exploitation
– –
Dettes circulantes d'exploitation Dettes circulantes hors exploitation
Le niveau du BFRE dépend essentiellement de la durée du cycle d’exploitation
et du niveau du chiffre d'affaires et des relations commerciales avec les
fournisseurs et les clients. Le FRNG doit permettre de financer au moins le
BFRE et au mieux le BFR dans sa globalité.

TRÉSORERIE NETTE
La trésorerie est le résultat de la comparaison, à une date donnée, du
FRNG et du BFR.
D’après l’analyse fonctionnelle, elle correspond à l’excédent ou à l’insuffisance
de fonds de roulement après le financement du BFR. L’équilibre financier est
établi d'après la relation fondamentale suivante :
Trésorerie nette = FRNG – BFR
On distingue deux situations :
– FRNG > BFR : la trésorerie est positive ; elle constitue un excédent de
ressources ;
– FRNG < BFR : la trésorerie est négative ; elle constitue une insuffisance de
ressources qui doit être comblée par un crédit bancaire.

23
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


La trésorerie nette est également calculée ainsi :

Trésorerie active – Trésorerie passive

Son niveau dépend de ceux du FRNG et du BFR. En principe, l’objectif à


atteindre est une trésorerie nette proche de zéro.

RATIOS
L’analyse fonctionnelle de l'équilibre financier est utilement complétée par les
ratios suivants :

Ratio Calcul Interprétation


Ratios d’activité
Il mesure la durée d’écoulement
Rotation Stock moyen de marchandises des stocks.
des stocks x 360 j
Coût d’achat des marchandises Une augmentation de cette
(entreprise vendues
commerciale) durée entraîne une augmenta-
tion du BFRE.
Stock moyen de matières premières
x 360 j Il mesure la durée d’écoulement
Rotation Coût d’achat
des matières premières consommées des stocks.
des stocks
(entreprise Stock moyen de produits finis Une augmentation de cette
industrielle)
x 360 j durée entraîne une augmenta-
Coût de production tion du BFRE.
des produits vendus

Créances clients et comptes rattachés Il mesure la durée moyenne en


Durée moyenne + en-cours d’escompte
du crédit clients* x 360 j jours du crédit consenti par
CA TTC l’entreprise à ses clients.

Il mesure la durée moyenne en


Dettes fournisseurs jours du crédit obtenu par
Durée moyenne du et comptes rattachés l’entreprise de la part de ses
x 360 j
crédit fournisseurs* Consommations en provenance fournisseurs.
des tiers TTC
Il doit être supérieur au ratio de
crédit clients.

Évolution Fonds de roulement net global Il mesure la marge de sécurité


x 360 j financière en nombre de jours
du FRNG CA HT
de CA.
Besoin en fonds de roulement
Évolution d’exploitation Il mesure l’importance du BFRE
du BFRE x 360 j en nombre de jours de CA.
CA HT

Évolution Trésorerie nette


x 360 j Il mesure le degré de liquidité.
de la trésorerie CA HT

Ratios de structure
Financement Ressources stables Il mesure la couverture des
emplois stables par les res-
des emplois stables Emplois stables sources stables.

Ressources propres Il mesure la capacité d’endet-


Autonomie tement de l’entreprise.
financière Endettement
Il ne doit pas être inférieur à 1.
Couverture Fonds de roulement net global Il indique la part du FRNG qui
de l’actif finance l’actif circulant.
Actif circulant
par le FRNG

* Le délais de paiement maximal légal est de 60 jours à partir de la date d’émission de la


facture. Toutefois, un délai maximal de 45 jours fin de mois peut être convenu entre les
parties, sous réserve qu’il soit stipulé par contrat.

24
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

9 BILAN FINANCIER

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


DÉFINITION ET UTILITÉ
Le bilan financier est le premier outil de l’analyse statique de la structure
financière de l'entreprise d'après l'approche patrimoniale qui privilégie
l’étude de la solvabilité.
Il permet :
de déterminer la valeur patrimoniale de l’entreprise ;
▼ ▼

d’apprécier la structure financière de l'entreprise dans une optique


de liquidation ;
d’analyser son équilibre financier en étudiant le degré de couverture

du passif exigible par les actifs liquides.

STRUCTURE DU BILAN FINANCIER


Le bilan financier s’établit à partir du bilan comptable du PCG après
répartition du résultat. Ce dernier subit des corrections afin de classer le
bilan financier en quatre masses homogènes selon le degré de liquidité de
l’actif et le degré d’exigibilité du passif.

Actif Passif
14243

14243

Liquidité Actif réel net à plus d’un an Passif à plus d’un an Exigibilité
croissante Actif réel net à moins d’un an Passif à moins d’un an croissante

Les actifs sont évalués à leur valeur actuelle nette ou valeur vénale.
Le passif à plus d'un an distingue les capitaux propres et les dettes exigibles
à plus d'un an.

RETRAITEMENTS
Les retraitements du bilan comptable pour obtenir le bilan financier sont les
suivants :
les postes du bilan comptable selon leur degré de liquidité ou
Reclasser ➝ d'exigibilité tels que les créances et les dettes selon leurs
échéances

des éléments hors bilan tels que les plus ou moins-values


Intégrer ➝
latentes, les effets escomptés non échus...

certains postes du bilan comptable considérés comme de


Éliminer ➝ l'actif fictif (actif sans valeur) tels que les frais d'établissement,
les primes de remboursement des emprunts...

Une fois les retraitements effectués, l'équilibre du bilan doit être respecté
puisqu’un même montant est retraité soit à l'actif et au passif, soit à
l’intérieur de l'actif, soit à l’intérieur du passif.

25
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


PRÉSENTATION DU BILAN FINANCIER APRÈS RETRAITEMENTS

La construction du bilan financier est facilitée par les informations figurant au


pied du bilan et par l'état des échéances des créances et des dettes à la
clôture de l’exercice.

A c t i f (degré de liquidité) P a s s i f (degré d’exigibilité)


Actif à plus d’un an Passif à plus d’un an
• Actif immobilisé net (Total I du bilan) • Capitaux propres (Total I du bilan)
+ Plus-values latentes + Plus-values latentes
+ Part de l'actif circulant net à plus + Comptes courants bloqués
d'un an (stock outil, créances…) + Écart de conversion – Passif
+ Charges constatées d'avance – Part d'écart de conversion actif
à plus d'un an non couverte par une provision
– Moins-values latentes – Impôt latent sur subventions
– Part de l'actif immobilisé net d'investissement et provisions
à moins d'un an réglementées
– Capital souscrit – non appelé – Actif fictif net
– Moins-values latentes
Postes constituant l’actif fictif à • Dettes à plus d’un an
éliminer :
Frais d’établissement + Provisions à plus d'un an
Primes de remboursement + Impôt latent à plus d'un an
des obligations sur subventions d'investissement
Charges à répartir (frais d’émission et provisions réglementées
d’emprunt) + Produits constatés d'avance
à plus d'un an
Actif à moins d’un an Passif à moins d’un an
• Actif circulant net • Dettes fournisseurs, sociales,
fiscales, diverses
– Part de l'actif circulant net + Dettes financières à moins d'un an
à plus d'un an + Provisions à moins d'un an
+ Charges constatées d'avance + Impôt latent à moins d'un an
à moins d'un an sur subventions d'investissement
+ Part de l'actif immobilisé et provisions réglementées
à moins d'un an + Effets escomptés non échus
+ Effets escomptés non échus + Produits constatés d'avance
+ Capital souscrit – non appelé à moins d'un an
+ Part d'écart de conversion actif
couverte par une provision

Certains analystes considèrent le fonds commercial comme un actif fictif.

26
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

10
ANALYSE DE LA LIQUIDITÉ

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


ET DE LA SOLVABILITÉ

PRINCIPE
La comparaison des masses et des rubriques du bilan financier permet de
calculer trois indicateurs de gestion : le fonds de roulement financier,
la solvabilité de l'entreprise et la liquidité du bilan, qui servent à apprécier
l’équilibre financier de l'entreprise. L'analyse de ces indicateurs intéresse
particulièrement les créanciers de l'entreprise.
Une entreprise est solvable lorsque l'actif réel net permet
Solvabilité de couvrir l'ensemble des dettes.
C’est la capacité de l'entreprise à payer ses dettes à court
Liquidité du bilan terme à l'aide de ses actifs à court terme.

FONDS DE ROULEMENT FINANCIER (FRF)


Le fonds de roulement financier permet d’apprécier l’équilibre financier
de l’entreprise ; il est un indicateur de sa solvabilité et de son risque de
cessation de paiements.
Le fonds de roulement financier représente une marge de sécurité financière
pour l’entreprise et une garantie de remboursement des dettes à moins d’un
an pour les créanciers.
Actif réel net à moins d'un an – Passif réel à moins d'un an
FRF =
Passif réel net à plus d'un an – Actif réel net à plus d'un an
Son niveau dépend de la taille de l’entreprise et de son secteur d’activité. Il
doit être positif pour la plupart des entreprises sauf pour certains secteurs
comme la distribution.

RATIOS
L’analyse de l’équilibre financier est renforcée par l’étude des ratios suivants :
Ratio Calcul Interprétation
Ratios de liquidité
Liquidité Actif réel net à moins d’un an Il mesure la capacité de l’entreprise à
payer l’ensemble de ses dettes à court
générale Passif à moins d’un an terme en utilisant ses actifs à court terme.
(Créances à moins d’un an) Il mesure la capacité de l’entreprise à payer
Liquidité + (Disponibilités) ses dettes à court terme en utilisant les
restreinte créances et les disponibilités.
Passif à moins d’un an

Liquidité Disponibilités Il mesure la capacité de l’entreprise


à payer ses dettes à court terme en
immédiate Passif à moins d’un an utilisant les disponibilités.
Ratios d’endettement
Autonomie Capitaux propres Il mesure la capacité de l’entreprise à
financière Total passif s’endetter.

Endettement Capitaux propres Il mesure l’autonomie financière de


à terme Dettes à moins d’un an l’entreprise.
Ratio de solvabilité
Solvabilité Actif réel net Il mesure la capacité de l’entreprise à
payer l’ensemble de ses dettes en
générale Total des dettes utilisant l’ensemble de l’actif.

27
EP2 En poche Analyse financiere -m.qxp_Analyse financière 2011/2012 24/07/2020 12:13 P

11 EFFET DE LEVIER FINANCIER

www.scholarvox.com:STUDI DIGITAL EDUCATION:2110301800:88900825:86.238.224.187:1600526531


DÉFINITION ET UTILITÉ
L’effet de levier financier permet de mesurer l’effet positif ou négatif de
l’endettement sur la rentabilité financière de l’entreprise en comparant
le coût de l'endettement à la rentabilité économique. Il s’agit d’un indicateur
essentiel de la politique financière de l’entreprise.

NOTIONS DE RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE


ET DE RENTABILITÉ FINANCIÈRE

Ratio Définition Taux de rentabilité


Elle mesure la capacité de Excédent brut d’exploitation
l'entreprise à générer un
résultat, avant frais financier, à Capital engagé pour l’exploitation
Rentabilité
économique partir du montant du capital ou
(RE) engagé pour l'exploitation.*
Résultat d’exploitation net d’IS
Elle intéresse particulièrement
les investisseurs financiers. Capital engagé pour l’exploitation

Elle mesure la rentabilité des


Rentabilité capitaux investis. Résultat net
financière
(RF) Elle intéresse particulièrement Capitaux propres
les associés.
* Capital engagé pour l’exploitation = Immobilisations pour l'exploitation + BFRE
ou Capitaux propres + Dettes financières

Ces deux ratios peuvent être décomposés afin de mieux comprendre


l’origine des rentabilités économique et financière.
Résultat d’exploitation net d’IS CAHT
RE =
CAHT
x Capital engagé pour l’exploitation

Résultat net CAHT Capital engagé pour l’exploitation


RF = x x
CAHT Capital engagé pour l’exploitation Capitaux propres

L'IMPACT DE L'ENDETTEMENT SUR LA RENTABILITÉ FINANCIÈRE


La rentabilité financière d'une entreprise peut être améliorée en ayant recours
à l'endettement à condition que le coût des emprunts soit inférieur au
taux de rentabilité économique net d’impôt ; il s’agit de l’effet de levier.
La formulation la plus courante de l’effet de levier est la suivante :

Effet Taux de rentabilité Taux d’intérêt


de levier
(E)
= ( économique
après impôt (RE)
– de l’emprunt
(I)
) Capitaux empruntés
Capitaux propres

Amélioration de la rentabilité financière


Si RE > à I ⇒E > 0 ⇒ (effet de levier)
Diminution de la rentabilité financière
Si RE < à I ⇒E < 0 ⇒ (effet de massue)

L’effet de levier est cependant limité par la capacité d’endettement de


l’entreprise et le risque financier qui en découle.

28

Vous aimerez peut-être aussi