Vous êtes sur la page 1sur 8

WLAN & LAN

WLAN&LAN
I. Réseaux locaux sans fil (WLAN)
1) Définition :
 Le réseau local sans fil (noté WLAN pour Wireless Local Area Network) est un
réseau permettant de couvrir l'équivalent d'un réseau local d'entreprise, soit une
portée d'environ une centaine de mètres. Il permet de relier entre-eux les terminaux
présents dans la zone de couverture.
 Le WLAN peut lui dire un pair ou une copie correspondre parfaitement pour LAN.
 Un réseau WLAN utilise des ondes radio pour transmettre des données et connecter
des périphériques à Internet et à votre réseau et vos applications d'entreprise.

2) les avantages professionnels offerts par un réseau


WLAN :
o Vos employés disposent d'un accès immédiat et en temps réel à une large gamme
de données, tels que les dossiers des clients et l'état des stocks. Cela leur permet de
prendre de meilleures décisions avec davantage de rapidité et d'être plus réactifs
face à la clientèle. Un réseau WLAN procure aux employés la capacité à travailler où
et quand ils le souhaitent. Et il peut également aider votre entreprise à développer
des processus d'exploitation plus efficaces, par exemple en matière de
rationalisation du traitement des commandes.

3) De quel équipement ai-je besoin pour mettre en œuvre un réseau WLAN  ?


o De nombreux routeurs assument également la fonction de points d'accès WLAN.
Vous pouvez étendre la portée d'un réseau WLAN à l'aide de points d'accès sans fil
supplémentaires placés à différents emplacements. Les périphériques de réception,
tels que les ordinateurs portables et certains téléphones cellulaires, doivent
également être compatibles avec les réseaux WLAN.

Schéma d’un circuit WLAN


WLAN & LAN

4) Quel est le degré de sécurité d'un réseau WLAN ? :


Dans un réseau câblé, les données ne quittent pas le câble qui raccorde les ordinateurs et
périphériques. Étant donné qu'un réseau WLAN transmet et reçoit les données dans l'air
ambiant, le risque est plus grand que des pirates ou intrus puissent accéder à vos données
ou les endommager.

La sécurité des réseaux WLAN, ainsi que leur vitesse, ont connu des améliorations
dramatiques ces dernières années. Pour bénéficier d'une sécurité, un réseau WLAN doit
implémenter les fonctionnalités suivantes :

 Authentification utilisateur, afin d'empêcher tout accès non autorisé aux ressources
réseau
 Chiffrement des données, afin de protéger l'intégrité et la confidentialité des données
transmises
5) L’architecture du réseau WLAN :
WLAN & LAN

II. c’est quoi un Wi-Fi :


1) Définition :
Le Wifi (ou IEEE 802.11), soutenu par l'alliance WECA (Wireless Ethernet Compatibility
Alliance) offre des débits allant jusqu'à 54Mbps sur une distance de plusieurs centaines de
mètres.

2) La technologie WiFi :
La technologie WiFi est un standard de transmission par onde radio à 2.4 GHz
et à 5 GHz. Elle offre un débit jusqu'à 54 Mbit/s et permet de couvrir un rayon de
60 à 90 m au sein d’un bâtiment (jusqu'à 300 m en espace libre).
Muni d’une carte San fil, l’ordinateur est raccordé à une station de basse
(Access point) et peut passer simplement d’une cellule à une autre San être
déconnecté du réseau (handover). Le changement de cellules s’effectue être deux
transmissions de trames. Chaque station peut supporter jusqu'à soixante-trois
utilisateurs. La station de base est raccordée au LAN de l’entreprise et agit
comme un pont entre le automatiquement chiffrées, la confidentialité est
assurée. Lorsque l’on s’éloigne de la station de base ou que les perturbations sont
importantes, le débit diminue par pallier, ce qui éviter une déconnexion du réseau.
La technologie WiFi est normalisée par l’organisme IEEE dans les standards
IEEE 802.11, IEEE 802.11 a et b, qui définissent trois couches physique PHY
(PHYsical), et une couche de contrôle de l’accès au médium de transmission
MAC (Medium Access Control). La couche MAC est accompagnée de la couche
LLC (Logical Link Control)
Pour obtenir une couche de liaison complète. Une des couches PHY utilise des
ondes infrarouges IR (Infra Red) et les deux autres couches utilisent les ondes
radio à 2.4 GHz, l’une avec l’étalement de spectre à séquence directe DSSS
(Direct Séquence Speed Spectrum) et l’autre l’étalement de spectre par saut de
fréquence FHSS (Frequency Hopping Spread Spectrum) et permettant l’une
comme l’autre d’atteindre des débits allant jusqu’à 2 Mbit/s. les extensions a et b
définissent respectivement une couche PHY OFDM (Orthogonal Frequency
Division Multiplexing) à5 GHz une couche PHY à2.4 GHz.
Le mécanisme d’accès au support partagé utilise le protocole CSMA/CA
(Carrier Sens Multiple Access with Collision Avoidance) qui introduit une
confirmation d’émission par la station de base, suite à une demande de
connexion. La protection vis-à-vis des stations cachées est propre au réseau sans
fils. Une station est toujours à l’écoute de point d’accès, mais peut être masquée
vis-à-vis d’une autre station dépendant du même point. Dans ce cas, l’émission
WLAN & LAN

d’une station n’est pas détectée par une autre. Pour éviter cette situation, une
station commence par envoyer une trame RTS (Ready To Send) et attend en
repense une trame CTS (Clear To Send) en provenance du point d’accès, avant
de commencer à transmettre. Toutes les stations situées dans la couverture radio
de la source sont informées d’une transmission imminente et de sa durée.

Un signal

AP : Access Point


A
PC
P
portable PC

LAN Ethernet

L’architecture WiFi

Fréquence Standard Débit

Infrarouge IEEE 802.11 IR 1 ou 2 Mbit/s

2.4 GHz IEEE 802.11 FHSS 1 ou 2 Mbit/s

2.4GHz IEEE 802.11 DSSS 1 ou 2 Mbit/s

2.4GHz IEEE 802.11.b DSSS 5.5 ou 11 Mbit/s

5 GHZ O IEEE 802.11.a OFDM 6,12 ou 24 Mbit/s

9,18,36 ou 54 Mbit/s

Les standards IEEE 802.11


WLAN & LAN

III. LAN (local Area Network) :


1. C’est quoi un LAN:
 Le déploiement important des ordinateurs comme outils de travail dans l’entreprise a eu
comme incidence l’avènement des réseaux locaux LAN (Local Area Network) pour le
raccordement aux serveurs et aux bases de données de l’entreprise, lieu de stockage de
l’information. Si initialement deux technologies (Ethernet et Token Ring pour les bas débit, et
Fast Ethernet et FDDI pour les hauts débits) étaient en concurrence, les réseaux Ethernet ont
eu finalement la préférence du marché.
 La conception d’un réseau de données d’entreprise peut nécessiter la mise en œuvre de
plusieurs LAN interconnectés. Cette interconnexion est fournie par différents types
d’équipements dont la fonction dépend de la couche dans laquelle s’opèrent les conversions.
 Le répéteur copie simplement les bits en transit entre deux segments de câble : il agit dans la
couche physique. Il assure l’amplification et la régénération des signaux électriques.
 Le pont copie et fait suivre les trames entre deux réseaux locaux : il agit dans la couche de
liaison de données. Il analyse la trame et la fait suivre vers leur destination. Le commutateur
de trames Ethernet est un exemple d’équipement assurant la fonction de pont.
 Le routeur copie et fait suivre des paquets entre réseaux pouvant être différents : Il agit dans
la couche réseau. Il est conceptuellement semblable au pont. Comme il peut effectues des
conversions de protocoles entre réseaux, il est généralement utilisé pour interconnecter le
LAN privé au WAN public
WLAN & LAN

Un schéma du réseau LAN

2. L’architecture du réseau LAN :


La passerelle réalise la mise en relation de deux parties d’une application globale, répartie
sur deux systèmes différents : elle agit au niveau des couches supérieures à celle de la
couche réseau. La conversion d’une messagerie X.400 à la messagerie internet est une
fonction réalisée par une passerelle.

Les technologies Ethernet IEEE 802.3 utilisées pour la conception de LAN se déclinent en
trois niveaux selon le débit : Ethernet à 10 Mbits/s, Fast Ethernet à 100 Mbit/s, Giga Ethernet
à 1000 Mbit/s. pour chaque niveau, il est défini un support de transmission, correspondant à
une version. A la différence du réseau WAN qui s’appuie sur des réseaux SDH ou WDM, la
fonction de transmission du réseau LAN est intégrée aux différents composants du réseau
(terminaux, commutateur, serveurs) du fait des distances entre nœuds relativement faibles.

WAN
Commutateur Commutateur
Ethernet Ethernet

TramesET
@ Source Topologie en anneau
Ethernet 1000 base LX
En-tête
@ Destination
(20 octets)
Commutateur
Données
Ethernet
1500 octets
WLAN & LAN

Le réseau
Ethernet
2 Eth Commutateur
FCS (octets) 1 L1 Ethernet

Pc

Pc
Pc Pc
Topologie en bus
Ethernet 10 base 5 Topologie en étoile
Pc Pc Pc Pc
Ethernet 10 base 5 Ethernet 10/100
base T

L’architecture du réseau LAN (1/2)

L’architecture du réseau LAN (2/2)

Pc Pc
Réseau de données X.25
LAN
Routeur
Token Ring

Pc Pc

Routeur
LAN Ethernet

Pc Pc Pc
Pont Pc

R RP
Pc Pc
Pc Pc Pc
WLAN & LAN