Vous êtes sur la page 1sur 80

Direction Générale des Transports

Terrestres et Maritimes
(DGTTM)

MANUEL DE PROCEDURES

FEVRIER 2013

1
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

SIGLES ET ABREVIATIONS

CBC : Conseil Burkinabé des Chargeurs

CCVA : Centre de Contrôle des Véhicules Automobiles

DGD : Direction Générale des Douanes

DGPN : Direction Générale de la Police Nationale

DGTTM : Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes

DLEAS : Direction de la Législation, des Etudes et de l’Analyse Statistique

DNCR : Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière

DTRF : Direction du Transport Rural et Fluvial

SA : Service des Archives

SAF : Service Administratif et Financier

SEAS : Service des Etudes et de l’Analyse Statistique

SI : Service Informatique

SICT: Services des Immatriculations et des Cartes de Transports

SLFD : Service de la Législation, de la Facilitation des Transports et de la


Documentation

SNCRT : Service de la Normalisation, du Contrôle et des Réceptions


Techniques

SPC : Service des Permis de Conduire

STR : Service du Transport Rural

STU : Service des Transports Urbains

2
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

TABLE DE MATIERES

PREAMBULE _____________________________________________________________ 5
INTRODUCTION __________________________________________________________ 8
PREMIERE PARTIE : DESCRIPTION DES POSTES ET FONCTIONNEMENT DE LA
DGTTM ___________________________________________________________________ 9
1.1. DIRECTION GENERALE _______________________________________________ 10
1.1.1. Directeur Général ______________________________________________________________ 10
1.1.2. Secrétariat de la Direction Générale ________________________________________________ 14
1.1.3. Service Informatique (SI) ________________________________________________________ 15
1.1.4. Service Administratif et Financier (SAF) ____________________________________________ 16

1.2. DIRECTION DE LA LEGISLATION, DES ETUDES ET DE L’ANALYSE


STATISTIQUE (DLEAS)_______________________________________________________ 19
1.2.1. Directeur de la Législation, des Etudes et de l’Analyse Statistique________________________ 20
1.2.2. Secrétariat de la Direction de la Législation, des Etudes et l’Analyse Statistique ____________ 22
1.2.3. Service de la Législation, de la Facilitation des Transports et de la Documentation (SLFD) ___ 23
1.2.4. Service des Etudes et de l’Analyse Statistiques (SEAS) ________________________________ 25
1.2.5. Service des Transports Urbains (STU) ______________________________________________ 26

1.3. DIRECTION DE LA NORMALISATION ET DE LA CIRCULATION ROUTIERE


(DNCR) _____________________________________________________________________ 27
1.3.1. Directeur de la Normalisation et de la Circulation Routière (DCRN) ______________________ 28
1.3.2. Secrétariat de la Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière ________________ 30
1.3.3. Service de la Normalisation, du Contrôle et des Réceptions Techniques (SNCRT) ___________ 31
1.3.4. Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT) ________________________ 33
1.3.5. Service des Permis de Conduire (SPC) _____________________________________________ 35

1.4. DIRECTION DU TRANSPORT RURAL ET FLUVIAL (DTRF) _______________ 38


1.4.1. Directeur du Transport Rural et Fluvial (DTRF) ______________________________________ 39
1.4.2. Service du Transport Rural (STR) _________________________________________________ 41
1.4.3. Service du Transport Fluvial (STF) ________________________________________________ 42

DEUXIEME PARTIE : _____________________________________________________ 43


DESCRIPTION DES PROCEDURES DE LA DGTTM ___________________________ 43
2.1. PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UNE CARTE GRISE ___________________ 44
2.1.1. Carte grise nationale ____________________________________________________________ 44
2.1.2. Carte grise internationale ________________________________________________________ 65

2.2. PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UNE CARTE DE TRANSPORT __________ 67

3
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

2.2.1. Carte de transport nationale ______________________________________________________ 68


2.2.2. La carte de transport internationale ________________________________________________ 71

2.3. PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UN PERMIS DE CONDUIRE ____________ 72


2.3.1. Permis de conduire national ______________________________________________________ 73
2.3.2. Permis de conduire international __________________________________________________ 78

CONCLUSION ____________________________________________________________ 80

4
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

PREAMBULE

PRESENTATION DE LA DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS


TERRESTRES ET MARITIMES

La Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM) est un service


central du Ministère des Transports, des Postes et de l’Economie Numérique.

En application des dispositions de l’article 49 du Décret n° 2011-561/PRES/PM/MTPEN du


18 août 2011 portant organisation du Ministère des Transports, des Postes et de l’Economie
Numérique, la mission principale de la DGTTM est de réglementer, planifier et contrôler la
mise en œuvre de la politique du département en matière de transports terrestres et maritimes.

A ce titre, elle est chargée, en relation avec les autres structures nationales compétentes :

- d’organiser les activités de transport et d’engager les réflexions nécessaires au


développement du secteur des transports terrestres et maritimes;
- d’élaborer et de contrôler l’application des normes de dimensionnement, de
sécurité et d’exploitation dans la réalisation des infrastructures routières,
ferroviaires, maritimes et fluviales ;
- de donner son avis sur les études techniques de réalisation des infrastructures
routières, ferroviaires et fluviales ;
- de réaliser, d’entretenir et de contrôler l’exploitation des infrastructures
ferroviaires, fluviales et de transit ;
- d’établir et de délivrer les titres de transport ;
- d’œuvrer avec toutes les parties impliquées, à assurer la facilitation du transport et
du transit routier et à garantir la fluidité du trafic ;
- de contribuer à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi de la stratégie
nationale de lutte contre la pollution générée par les transports motorisés ;
- de collecter et d’analyser les données statistiques dans le domaine des transports
terrestres et maritimes ;
- de gérer la banque de données des transports terrestres et maritimes;
- de participer à l’aménagement et à la gestion de l’espace urbain ;
- de préparer et de coordonner les négociations des accords et conventions de
transports terrestres et maritimes ;
- de représenter le Burkina Faso auprès des organismes régionaux et internationaux
de transports terrestres et maritimes ;

5
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

- de promouvoir la concertation avec les organisations socio-professionnelles de


transports terrestres et maritimes.

La Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM) comprend


outre le Secrétariat, le Service Administratif et Financier (SAF), et le Service Informatique
(SI), les directions suivantes :

 la Direction de la Législation, des Etudes et l’Analyse Statistique (DLEAS) ;

 la Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière (DNCR) ;

 la Direction du Transport Rural et Fluvial (DTRF).

Conformément à l’arrêté n°2012-0017/MTPEN/SG/DGTTM portant attribution,


organisation et fonctionnement de la Direction Générale des Transports Terrestres et
Maritimes (DGTTM), l’organigramme général de ladite Direction Générale se présente
comme suit :

6
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION GENERALE DES TRANSPORTS TERRESTRES ET MARITIMES (DGTTM)

DGTTM

SECRETARIAT

Légende : Voir sigles et abréviations SERVICE


ADMINISTRATIF ET
FINANCIER (SAF)

SERVICE INFORMATIQUE
(SI)

DLEAS DNCR DTRF


Direction de la Législation, des Direction de la Direction du Transport
Etudes et de l'Analyse Normalisation et de la Rural et Fluvial
Statistiques Circulation Routière

SLFD SEAS STU SNCRT SICT SPC SA STR STF

7
INTRODUCTION

Le manuel de procédures de la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes est


destiné à offrir à chaque agent de la Direction, les informations et les directives nécessaires à
la bonne exécution des tâches qui lui sont confiées, à la rationalisation des travaux dans les
services et surtout à un meilleur accueil et traitement des dossiers des usagers à la DGTTM.

Ce manuel renferme des éléments de réflexion et des propositions qui devront permettre à la
DGTTM de :

 définir de manière détaillée les tâches, les pouvoirs et les responsabilités des personnes
impliquées dans ces procédures ;

 définir les méthodes et les procédures souples avec des niveaux de contrôles et d’auto-
contrôles ;

 faciliter le travail de chaque agent en rationalisant ses tâches et sa fonction ;

 accroître les recettes de la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes


grâce à un traitement accru et rapide des dossiers et une bonne maîtrise des
procédures.

Ce manuel est composé de deux parties dont la première porte sur le description des postes et
fonctionnement de la DGTTM et la deuxième sur la description des procédures pour
l’obtention des différentes cartes à la DGTTM.

8
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

PREMIERE PARTIE : DESCRIPTION DES POSTES ET


FONCTIONNEMENT DE LA DGTTM

9
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1. DIRECTION GENERALE

ORGANIGRAMME

DIRECTEUR GENERAL

SECRETARIAT DIRECTION
GENERALE

SERVICE ADMINISTRATIF
ET FINANCIER (SAF)

SERVICE INFORMATIQUE
(SI)

1.1.1. Directeur Général

1.1.1.1. Rôle

Sous la responsabilité du Secrétaire Général du Ministère chargé des Transports, le Directeur


Général des Transports Terrestres et Maritimes a pour mission d’œuvrer à la réalisation des
attributions définies à l’article 49 du décret N°2011-561/PRES/PM/MTPEN du 18 août 2011
portant organisation du Ministère des Transports, des Postes et de l’Economie Numérique.

A ce titre, il organise, coordonne, anime et contrôle toutes les activités de la Direction


Générale et la représente éventuellement dans les dossiers de contentieux aux côtés de l’Agent
Judiciaire du Trésor.

10
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1.1.2. Responsabilités

a) Organisations

 Il est le responsable de l’organisation générale qui implique :


- d’organiser les activités de transport et d’engager les réflexions nécessaires au
développement du secteur des transports terrestres et maritimes;
- d’élaborer et de contrôler l’application des normes de dimensionnement, de sécurité et
d’exploitation dans la réalisation des infrastructures routières, ferroviaires, maritimes et
fluviales ;
- de donner son avis sur les études techniques de réalisation des infrastructures routières,
ferroviaires et fluviales ;
- de réaliser, d’entretenir et de contrôler l’exploitation des infrastructures ferroviaires,
fluviales et de transit ;
- d’établir et de délivrer les titres de transport ;
- d’œuvrer avec toutes les parties impliquées, à assurer la facilitation du transport et du
transit routier et à garantir la fluidité du trafic ;
- de contribuer à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi de la stratégie nationale
de lutte contre la pollution générée par les transports motorisés ;
- de collecter et d’analyser les données statistiques dans le domaine des transports
terrestres et maritimes ;
- de gérer la banque de données des transports terrestres et maritimes;
- de participer à l’aménagement et à la gestion de l’espace urbain ;
- de préparer et de coordonner les négociations des accords et conventions de transports
terrestres et maritimes ;
- de représenter le Burkina Faso auprès des organismes régionaux et internationaux de
transports terrestres et maritimes ;
- de promouvoir la concertation avec les organisations socioprofessionnelles de
transports terrestres et maritimes.

 Il est responsable de l’engagement de tous les Directeurs dépendant directement de lui


et il supervise l’ensemble de la politique de Gestion du personnel.

 Il fixe les objectifs généraux du DGTTM et met en œuvre les moyens nécessaires à leur
réalisation ;

 C’est au Directeur Général que reviennent les décisions finales de détermination des
axes de développement et de définition de la stratégie générale de la DGTTM.

 Il organise et dirige les différents services.

11
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Pouvoirs

 Le Directeur Général détient les pouvoirs les plus étendus pour agir au nom du
Ministre et assurer la bonne marche des services.
 Il a notamment les pouvoirs suivants :
- Il a la qualité d’ordonnateur du budget du fonds d’équipement de la DGTTM ;
- Il signe tous contrats, marchés (bon de commande et lettre de commande) et
conventions ;
- Il signe les actes et les correspondances ; toutefois, il peut donner à cet effet toutes
délégations nécessaires sous sa propre responsabilité ;
- Il propose la nomination des Directeurs et Chefs de Service conformément à la
règlementation en vigueur ;
- Il apprécie la jouissance des congés ;
- Il présente à l’agrément du Ministre le projet de budget de fonctionnement et
d’investissement de la DGTTM.

c) Finances et dépenses

- Le Directeur Général est responsable de la bonne exécution du budget et prend


toute mesure pour assurer une situation financière saine ;
- Il signe toutes les dépenses dans le cadre du budget du fonds d’équipement alloué
à la DGTTM.

1.1.1.3. Relations

Le Directeur Général est en relation :

a) A l’intérieur de la DGTTM
 Avec les Directeurs dépendant directement de lui :
- Pour faire établir et suivre régulièrement les politiques qui seront appliquées dans
chaque service ;
- Pour contrôler le résultat des actions menées dans ce cadre ;
- Pour leur déléguer dans un cadre précis certaines responsabilités qui ne sont pas
habituellement de leur ressort.

 Avec l’ensemble du personnel :


Toute rencontre particulière ou générale en dehors de la ligne hiérarchique, jugée
nécessaire par son caractère d’urgence ou de masse.

12
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

 Avec le Ministère de tutelle


Pour toute question de stratégie, de développement, de budget et de résultats prévus
par les procédures ou pour tout autre problème urgent ou important.

b) A l’extérieur de la DGTTM

 Avec les organismes, les collectivités locales, les partenaires sociaux ou les
instances nationales pouvant intervenir sur le fonctionnement de la DGTTM
(notamment la Direction Générale des Douanes, la Direction Générale de la Police
Nationale, la Gendarmerie Nationale, le Centre de Contrôle des véhicules
Automobiles, le Conseil Burkinabé des Chargeurs, les transporteurs et les auto-
écoles) ;

 Avec les Directions Régionales pour les séances de travail.

1.1.1.4. Rapports périodiques

 Rapport d’activités trimestrielles de la DGTTM (Synthèse des rapports de Directions à


transmettre au Ministère).

13
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1.2. Secrétariat de la Direction Générale

Le Secrétariat de la Direction Général est géré par une Secrétaire de Direction assistée
d’une collaboratrice.

1.1.2.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, la Secrétaire de Direction est chargée de


l’administration, de la gestion du secrétariat et des relations publiques.

1.1.2.2. Activités et Responsabilités

Le Secrétariat de la Direction Générale est chargé de :

 la réception, l’enregistrement, la ventilation, la saisie et le classement de l’ensemble


du courrier de la Direction Générale ;
 l’organisation des audiences du Directeur Général (message, téléphone, rendez-vous) ;
 l’exécution de toute autre tâche à lui confiée par le Directeur Général ;
 la reprographie des documents.

1.1.2.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec toutes les directions : ventilation du courrier à tous les directeurs sur instructions
du DG, rédaction des notes de services, décisions, circulaires, compte rendus de
réunion ;
 SAF : réception des projets de lettres et traitement des dossiers transmis par le SAF ;
 Communication avec les autres Directions pour les besoins du travail.

b) A l’extérieur de la DGTTM

 Ministère des transports : lettres administratives, lettres d’information…


 Communication avec tous les services extérieurs travaillant avec la DGTTM et devant
s’adresser à la Direction Générale.

1.1.2.4. Rapports périodiques

 Rappels des rendez-vous du Directeur Général ;


 Rapports et Procès verbal et Compte Rendu de réunions.

14
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1.3. Service Informatique (SI)

1.1.3.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, le Service Informatique est chargé de la gestion


de la cellule Informatique de la DGTTM.

1.1.3.2. Activites et Responsabilités

Le Service Informatique est chargé de :


 la gestion du système informatique de la DGTTM et des directions régionales
chargées des transports ;
 l’automatisation des tâches formalisables de la DGTTM ;
 la formation, le recyclage et le perfectionnement des agents à l’utilisation de l’outil
informatique ;
 la maintenance préventive et curative du matériel informatique de la DGTTM et
des directions régionales chargées des transports ;
 la maintenance et l’optimisation de l’exploitation des logiciels ;
 la conception, l’expérimentation et l’implantation de nouvelles applications ;
 la création et l’animation d’un site Internet de la DGTTM ;
 l’évaluation des besoins du personnel en formation initiale et continue en
informatique, le suivi ou la mise en œuvre des formations ;
 la gestion prévisionnelle des équipements informatiques et des logiciels.
 la gestion de la banque de données des transports terrestres, maritimes et fluviaux.

1.1.3.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM
 Avec toutes les directions : Installation et maintenance du matériel informatique.
 Avec les utilisateurs : formation, assistance, Conseil.

b) A l’extérieur de la DGTTM
 Participe au dépouillement relatif aux consommables informatiques.

15
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1.4. Service Administratif et Financier (SAF)

Le Service Administratif et Financier (SAF) est animé par un Chef de Service, un Régisseur,
un Gestionnaire de matériel (Intendant) et du personnel de soutien (chauffeurs, manœuvres,
agents de liaison et guichetiers).

ORGANIGRAMME

CHEF DE
SERVICE SAF

PERSONNEL DE SOUTIEN :
*CHAUFFEURS,
*AGENTS DE LIAISON,
*MANOEUVRE,
* GUICHETIERS

RÉGISSEUR GESTIONNAIRE DE MATERIEL

1.1.4.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, le Service Administratif et Financier (SAF) est


chargé de la gestion financière, de la gestion du matériel et du personnel.

1.1.4.2. Activités et Responsabilités

 Le Chef de Service Administratif et Financier qui est chargé de :


- La gestion du fichier du personnel (notamment la préparation des certificats
administratifs, le suivi des mouvements tels que congés, stages, affectations etc.) ;
- La gestion des biens meubles et immeubles de la DGTTM (locaux, parc automobile,
…) ;
- L’élaboration des avant-projets de budget et du fonds d’équipement de la DGTTM et
de leur exécution ;
- L’appui à la régie dans la collecte des recettes générées par les activités de la DGTTM
pour le compte du Trésor ;
- Toutes questions financières inhérentes aux attributions de la DGTTM ;
- L’organisation des manifestations de la Direction Générale.

16
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

 Le Régisseur qui est un représentant du Trésor et est chargé de :


- Le recouvrement des recettes de service générées par la DGTTM ;
- La centralisation des opérations des guichets d’encaissement ;
- Le suivi des opérations des concessionnaires des plaques d’immatriculation ;
- La conservation des documents et valeurs qui lui sont confiés ;
- L’encadrement des guichetiers ;
- La tenue de la comptabilité de la régie ;
- L’Assistance au SAF à la bonne exécution des tâches qui lui sont confiées.

 Le Gestionnaire de Matériel qui est chargé de :


- La gestion du magasin et du matériel ;
- La gestion du paiement des contractuels ;
- Le recouvrement des recettes et services générés par la DGTTM (carburant au
personnel, prime de rendement, …) ;
- L’Assistance au SAF à la bonne exécution des tâches qui lui sont confiés.

 Les Agents pour le personnel de soutien composé de :


- les chauffeurs chargés de conduire le personnel et entretenir les véhicules ;
- le manœuvre chargé de la manutention du matériel et l’entretien périodique des
locaux ;
- les agents de liaison chargés d’assurer la ventilation du courrier aux agents et aux
partenaires de la DGTTM, la reprographie des documents ;
- les guichetiers chargés de la vente des imprimés contre délivrance d’une quittance de
paiement.

1.1.4.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec toutes les Directions pour les besoins du travail ;


 Secrétariat de la Direction Générale : réception des projets de lettres et traitement des
dossiers transmis par le Directeur ;

b) A l’extérieur de la DGTTM

 DAF du Ministère des Transports : réunions, dépouillements et réception de matériels ;


 Ministère de l’Economie et des Finances par les Directions suivantes : Direction
Générale du Budget, Direction Générale des Marchés Publics, la Direction Générale du
Trésor et de la Comptabilité Publique, etc.

17
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.1.4.4. Rapports périodiques

 Compte Rendu de réunions de Direction (tous les mardis avec les Directeurs) ;
 Compte Rendu de réunions (chaque mois avec les Chefs de Service) ;
 Assemblée Générale du personnel (deux fois par an) ;
 Rapport d’activités trimestrielles (Synthèse générale).

18
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2. DIRECTION DE LA LEGISLATION, DES ETUDES ET DE


L’ANALYSE STATISTIQUE (DLEAS)

La Direction de la Législation, des Etudes et de l’Analyse Statistique est animée par le


Directeur, les Chefs de Service et le Secrétariat.

ORGANIGRAMME

DIRECTEUR

SECRETARIAT

SERVICE DE LA SERVICE DES ETUDES SERVICE DES


LEGISLATION , DE LA ET DE L'ANALYSE TRANSPORTS URBAINS
FACILITATION DES STATISTIQUE (SEAS) (STU)
TRANSPORTS ET DE LA
DOCUMENTATION (SLFD)

19
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.1. Directeur de la Législation, des Etudes et de l’Analyse Statistique

1.2.1.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, la Direction de la Législation, des Etudes et


l’Analyse Statistique est dirigé par le Directeur qui a pour mission la conception et la
planification des projets, programmes et réformes.

1.2.1.2. Activités et Responsabilités

Le Directeur a en charge :

 la conception et le suivi de l’exécution des projets de la DGTTM ;


 la réglementation et l’organisation des activités de transports routiers et ferroviaires ;
 l’élaboration des normes de dimensionnement, de sécurité, et d’exploitation dans la
réalisation des infrastructures routières, ferroviaires, maritimes et fluviales ;
 la conduite des études économiques et financières relatives aux activités de transports
terrestres ;
 la préparation, la coordination, la négociation et le suivi de l’application des accords et
conventions de transport terrestre ;
 la conduite des réflexions stratégiques nécessaires au développement du secteur des
transports terrestres ;
 l’organisation, l’animation et le suivi des cadres de concertation de l’industrie des
transports terrestres ;
 la représentation de la DGTTM dans les instances de coopération sous-régionale,
régionale et internationale en matière de transports terrestres ;
 la formulation de la politique nationale en matière de transport ferroviaire en tenant
compte de la coordination Rail/Route ;
 la collecte, la saisie, le traitement, l’édition et la diffusion des informations statistiques
sur le secteur des transports terrestres ;
 initier, mener ou participer à toute étude visant ou permettant la connaissance
statistique du secteur.

20
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.1.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec toutes les Directions pour les statistiques et l’appui technique en matière de
règlementation ;
 Avec la Direction Générale : correspondances et dossiers relevant des attributions de la
DLEAS ;

b) A l’extérieur de la DGTTM

 UEMOA et CEDEAO : suivi de projets et programmes en matière de transport ;


 Ministère des Affaires Etrangères : en matière de Coopération mixte ;
 Ministère des Finances : pour les questions économiques et financières ;
 Partenaires sociaux tels que les syndicats.

1.2.1.4. Rapports périodiques

 Compte Rendu de réunions de Direction ;


 Rapport du Comité National de Facilitation (UEMOA) ;
 Rapport de facilitation PST II ;
 Rapports d’activités trimestrielles et annuelles.

21
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.2. Secrétariat de la Direction de la Législation, des Etudes et l’Analyse


Statistique

1.2.2.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur, le Secrétariat est chargé de la gestion du courrier,


des documents et des relations publiques de la Direction de la Législation, des Etudes et
l’Analyse Statistique (DLEAS).

1.2.2.2. Activités et Responsabilités

 Relations publiques

La Secrétaire est chargée de l’accueil des visiteurs et de la gestion des rendez-vous du


DLEAS ;

 Courrier

La Secrétaire enregistre le courrier en provenance de la Direction Générale et des autres


Directions et procède à sa ventilation dans les différents services après l’appréciation du
Directeur ;

 Gestion des documents

La Secrétaire est chargée de la saisie et de la mise en forme ainsi que de l’archivage des
documents de la DLEAS.

1.2.2.3. Rapports périodiques

 Rapports d’activités trimestrielles (mise en forme) ;


 Rappels des rendez-vous du DLEAS.

22
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.3. Service de la Législation, de la Facilitation des Transports et de la


Documentation (SLFD)

1.2.3.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur, le service a pour mission l’élaboration et le suivi de


l’application des textes, de la facilitation des activités de transport et de la mise en œuvre du
plan de classement de la documentation de la DGTTM.

1.2.3.2. Activités et Responsabilités

Le Service est chargé de :

 la réglementation et l’organisation des activités de transport routier et ferroviaire ;


 l’élaboration des textes nationaux et internationaux en matière de transports routier et
ferroviaire et le suivi de leur mise en œuvre ;
 la coordination de la politique générale de développement des transports terrestres ;
 la réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique en
relation avec les services concernés ;
 l’initiation et la mise en œuvre des actions de simplification et de facilitation des
formalités administratives et douanières avec les pays de transit ;
 la planification et l’organisation des activités de facilitation des transports sur les axes
routiers intérieurs et inter-Etats ;
 le suivi de la mise en œuvre des recommandations et mesures préconisées par le
Comité National de Facilitation des Transports ;
 l’élaboration et du suivi de l’application des textes (accords et conventions) en
matière de transport routier et de transit ;
 le suivi des travaux de la commission d’examen des demandes d’agrément des
commissionnaires agréés en douane.
 la gestion de la documentation technique de la DGTTM ;
 l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de classement de la documentation de la
DGTTM.

23
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.3.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 DLEAS qui est la Direction dont il relève pour l’élaboration des textes.

b) A l’extérieur de la DGTTM

 UEMOA et CEDEAO : suivi de projets et programmes en matière de transport ;


 Ministère des Affaires Etrangères : en matière de Coopération mixte ;
 Partenaires sociaux tels que les syndicats.

1.2.3.4. Rapports périodiques

 Rapports d’activités trimestrielles du SLFD.

24
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.4. Service des Etudes et de l’Analyse Statistiques (SEAS)

1.2.4.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur, le service a pour mission la réflexion prospective, la


réalisation et le suivi d’études, la collecte et la diffusion des données statistiques de la
DGTTM.

1.2.4.2. Activités et Responsabilités

Le Service est chargé de :


 initier, entreprendre et suivre toutes études économiques et financières relatives aux
activités de transports terrestres ;
 engager les réflexions stratégiques nécessaires à l’orientation et au développement des
activités du secteur des transports terrestres ;
 suivre l’évolution des tarifs et des coûts des transports terrestres ;
 suivre l’évolution de l’offre et de la demande de transport routier ;
 suivre les études sur les trafics routier et ferroviaire ;
 collecter, centraliser, saisir, traiter, éditer et diffuser les informations statistiques sur le
secteur des transports terrestres, maritimes et fluviaux ;
 analyser des données statistiques en relation avec les autres services ;
 mettre à la disposition des opérateurs de transport d’informations actualisées sur les
coûts de transports.

1.2.4.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 DLEAS qui est la Direction dont il relève pour les études et l’analyse des données
statistiques.

b) A l’extérieur de la DGTTM

1.2.4.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles du SEAS.

25
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.2.5. Service des Transports Urbains (STU)

1.2.5.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur, le service a pour mission le suivi et la mise en œuvre de


politiques nationales en matière de transport urbains.

1.2.5.2. Activités et Responsabilités

Le Service est chargé de :

 contribuer à la formulation de la politique nationale en matière de transports


urbains ainsi que de sa mise en œuvre et son suivi ;
 élaborer la règlementation et suivre les activités des opérateurs des moyens de
transports urbains ;
 contribuer à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi de la stratégie de lutte
contre la pollution générée par les moyens de transports urbains motorisés ;
 contribuer à la promotion des transports collectifs urbains ;
 donner son avis sur la réalisation des infrastructures de transports urbains ;
 participer à la formation des acteurs sur la mobilité urbaine.

1.2.5.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 DLEAS qui est la Direction dont il relève pour l’élaboration et la mise en œuvre de la
politique nationale de transport urbain.

b) A l’extérieur de la DGTTM

1.2.5.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles du STU.

26
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3. DIRECTION DE LA NORMALISATION ET DE LA CIRCULATION


ROUTIERE (DNCR)

La Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière (DNCR) est animée par le


Directeur, les Chefs de Service, le Chargé d’Etudes et le Secrétariat.

ORGANIGRAMME

DIRECTEUR

SECRETARIAT

SERVICE DE LA SERVICE DES


NORMALISATION, IMMATRICULATION SERVICE DES SERVICE DES
DU CONTRÔLE ET S ET DES CARTES PERMIS DE ARCHIVES
DES RECEPTIONS DE TRANSPORTS CONDUIRE
TECHNIQUES (SA)
(SICT) (SPC)
(SNCRT)

27
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.1. Directeur de la Normalisation et de la Circulation Routière (DCRN)

1.3.1.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, le Directeur de la Normalisation et de la


Circulation Routière a pour mission l’établissement et la délivrance des autorisations de
transport (cartes de transport), l’établissement et la délivrance des certificats
d’immatriculation (cartes grises) et l’établissement et la délivrance des permis de conduire.

1.3.1.2. Activités et Responsabilités

Le Directeur est chargé :

 du contrôle de l’application des normes de dimensionnement de sécurité et d’émission


et de mise en exploitation des véhicules de transports terrestres et maritimes ;
 de la mise aux normes des véhicules de transports terrestres et fluviaux ;
 des réceptions techniques des véhicules de transports terrestres et maritimes ;
 de l’établissement et de la délivrance des autorisations de transport (cartes de
transport) ;
 de l’examen des demandes et de la délivrance des autorisations de transport
exceptionnel ;
 de l’établissement et de la délivrance des permis de conduire ;
 de l’établissement et de la délivrance des certificats de mise en circulation (cartes
grises) ;
 du suivi du parc des véhicules de transport public de personnes et de marchandises ;
 du contrôle de la qualité des services de transport et des auxiliaires de transports ;
 de la formulation de la politique nationale en matière de sécurité routière ;
 de l’élaboration et de la mise en œuvre des textes sur la circulation routière,
notamment en matière de définition des plans de circulation, de gestion du trafic et de
signalisation routière ;
 de l’élaboration du programme d’enseignement de la conduite des véhicules terrestres
à moteur ;
 de l’élaboration du programme de formation des moniteurs d’auto-école ;
 de l’encadrement et de l’inspection des auto-écoles ;
 de la participation aux études ou aux projets en matière de planification, de
programmation, de choix ou de réalisation des infrastructures routières ;
 d’assurer la coordination et la programmation des examinateurs de permis de
conduire.

28
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.1.3. Relations

c) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec la DLEAS pour l’organisation des tests de conduite ;


 Avec la Direction Générale : Réunions de Direction, relations hiérarchiques.

d) A l’extérieur de la DGTTM

 CCVA : pour les visites techniques ;


 Douane : pour le traitement des documents douaniers.

1.3.1.4. Rapports périodiques

 Compte Rendu de réunions de Direction ;


 Rapports d’activités trimestrielles et annuelles.

29
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.2. Secrétariat de la Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière

1.3.2.1. Rôle

Le Secrétariat est chargé de l’accueil des visiteurs, de la gestion du courrier et de la saisie des
documents de la Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière (DNCR).

Le secrétariat est géré par une secrétaire.

1.3.2.2. Activités et responsabilités

 Accueil de personnes

La Secrétaire est chargée de l’accueil des visiteurs et de la gestion des rendez-vous du


DNCR ;

 Courrier

La Secrétaire enregistre le courrier en provenance de la Direction Générale et des autres


Directions et procède à sa ventilation dans les différents services après l’appréciation du
Directeur ;

 Saisie et mise en forme de documents

La Secrétaire est chargée de saisir et mettre en forme les documents de la DNCR.

1.3.2.3. Rapports périodiques

 Rapport d’activités trimestrielles (mise en forme) ;


 Rappels des rendez-vous du DNCR.

30
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.3. Service de la Normalisation, du Contrôle et des Réceptions Techniques


(SNCRT)

ORGANIGRAMME

CHEF DE SERVICE

AGENT

1.3.3.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur de la Normalisation et de la Circulation Routière (DNCR)


le Service de la Normalisation et du Contrôle et des Réceptions Techniques (SNCRT) qui est
dirigé par le Chef de Service et l’Agent d’Appui, a pour rôle le traitement des dossiers de
demande de transformation de véhicules et autres engins.

1.3.3.2. Activités et responsabilités

 Le Chef de service est chargé :

- du contrôle de l’application des normes de dimensionnement, de sécurité, d’émission


et de mise en exploitation des moyens de transport terrestres et maritimes;
- du suivi de l’application des règles de charges des véhicules et de prévention des
dégradations des chaussées ;
- de la définition des procédures, méthodes et outils de réception technique et des
contrôles ;
- de l’examen des demandes et de la délivrance des autorisations de transport
exceptionnel ;

31
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

- de donner son avis sur les études techniques de réalisation des infrastructures
routières, et toutes questions relatives aux normes des véhicules de transport terrestres
et maritimes;
- de participer à la formulation et à la mise en œuvre de la politique en matière de lutte
contre la pollution générée par les moyens de transports ;
- du contrôle de l’application des normes de dimensionnement, de sécurité et
d’exploitation dans la réalisation des infrastructures routières, ferroviaires, maritimes
et fluviales ;
- des réceptions techniques des véhicules de transports terrestre et maritime ;
- de la mise aux normes de véhicules de transport terrestre et maritime;
- du contrôle de la qualité des services de transport et des auxiliaires de transport ;
- de la vérification de la conformité des documents techniques relatifs aux véhicules
soumis à immatriculation.

 L’Agent d’appui est chargé :


- de renseigner les usagers pour la constitution de dossier de demande de
transformation ;
- de la saisie du dossier pour l’édition des attestions après contrôle au CCVA ;
- de la remise pour signature au Directeur Général, après vérification du Chef de
Service ;
- de la remise des attestations aux usagers.

1.3.3.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec la DLEAS pour les statistiques concernant le parc automobile du Burkina-Faso ;


 Avec les autres services de la DNCR et surtout avec le SICT pour la vérification des
numéros de séries des véhicules transformés ;
 Avec la Direction Générale : Réunions mensuelles et signature de documents ;

b) A l’extérieur de la DGTTM

 CCVA : pour le contrôle avant immatriculation des véhicules ;


 Douane : pour la vérification des caractéristiques des véhicules entrant au Burkina
Faso ;
 Ministère chargé des Infrastructures : pour les statistiques en matière d’infrastructures
routières à réaliser.

1.3.3.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles (Statistiques).


32
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.4. Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT)

Le Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT) se repartie comme suit :

- le Chef de Service ;
- le Secrétariat ;
- la Section Instances ;
- la Section Vérification Visuelle ;
- la Section Saisie et Traitement des immatriculations et cartes grises ;
- les guichetiers.

ORGANIGRAMME

CHEF DE
SERVICE

SECRETARIAT

SECTION SECTION
SECTION SAISIE ET
INSTANCES VERIFICATION GUICHETIERS
TRAITEMENT
VISUELLE

1.3.4.1. Rôle

Sous la responsabilité de la Direction de la Normalisation et de la Circulation Routière


(DNCR) le Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT) a pour mission
l’établissement et la délivrance des cartes grises et des cartes de transports aux usagers.

1.3.4.2. Activités et Responsabilités

 Le Chef de service est chargé :


- de l’examen et du traitement des dossiers d’immatriculation, de l’établissement et de
la délivrance des certificats de mise en circulation des véhicules (cartes grises) ;

33
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

- de l’instruction des demandes d’immatriculation des moyens de transport fluvial et


maritime et la délivrance des titres appropriés ;
- de la délivrance des autorisations de transport pour compte propre ;
- de l’examen des demandes et de la délivrance des autorisations de transport de
marchandises, de personnes et d’hydrocarbures ;
- du suivi du parc des véhicules de transport public de personnes et de marchandises.

 Le Secrétariat est chargé de la réception, du classement et de la préparation des cartes


grises définitives ;

 La Section Instances gère les dossiers en instance de régularisation et en instance pour


enregistrement de cartes grises définitives ;

 La Section Saisie et Traitement s’occupe de la saisie, du traitement et de la validation


des dossiers du service et de l’édition des cartes provisoires ;

 Le Guichet est chargé de la réception et la remise des cartes grises de véhicules,


mobylettes (provisoire et définitive) et des cartes de transport.

1.3.4.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Avec les différents services de la DNCR ;


 Direction Générale : Réunions mensuelles ;

b) A l’extérieur de la DGTTM

 Concessionnaires de plaques d’Immatriculation (TM Diffusion, AGB


Distribution,…) pour la confection et l’installation des plaques d’immatriculation ;
 Concessionnaires de véhicules (CFAO, DIACFA, WATAM, SEA-B …) pour les
caractéristiques et autres informations concernant les engins ;
 CCVA pour le contrôle technique ;
 Police Nationale : pour la légalisation des demandes d’attestation de carte grise et de
carte de transport ;
 Gendarmerie Nationale : demande d’informations au niveau d’Interpol
 Douane pour les Certificat de Mise à la Consommation (CMC).

1.3.4.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles (Statistiques).

34
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.5. Service des Permis de Conduire (SPC)

Le Service Permis de Conduire (SPC) :

- Le chef de service ;
- Le chargé d’Etudes ;
- Les chargés de l’édition et la préparation des permis de conduire ;
- Les agents de guichet de réception et délivrance de permis.

ORGANIGRAMME

CHEF DE SERVICE

SECRETARIAT

EDITION ET GUICHET DE
PREPARATION DE DELIVRANCE DE
PERMIS DE CONDUIRE PERMIS DE CONDUIRE

1.3.5.1. Rôle

Sous la responsabilité de la DNCR, le Service des Permis de Conduire (SPC) a pour mission
l’émission des permis de conduire destinés aux usagers.

35
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.5.2. Activités et Responsabilités

 Le Chef de Service est chargé :


- de la production et de la délivrance des permis de conduire ;
- d’œuvrer avec les structures compétentes à la sécurisation du permis de conduire ;
- de la réception et du traitement des dossiers de candidatures à l’examen du permis
de conduire ;
- de la programmation des candidats et de la saisie des résultats ;
- de l’administration des épreuves des examens au permis de conduire ;
- de la tenue du fichier d’examen du permis de conduire ;
- de la réglementation de l’ouverture et l’exploitation des établissements
d’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur ;
- de l’élaboration et du suivi de l’application du programme d’enseignement dans les
auto-écoles ;
- de l’instruction des dossiers de demande d’ouverture des auto-écoles ;
- du suivi de la formation des moniteurs d’auto-écoles et des examinateurs de permis
de conduire et d’animation des stages de leur recyclage;
- de la gestion des relations avec les auto-écoles dans le cadre de la formation en
matière de sécurité routière.
- de l’application de la réglementation de l’accès et l’exercice des professions
d’exploitants d’auto-école et de moniteurs d’auto-école ;
- du suivi de la mise en œuvre des décisions de la Commission Technique Spéciale
de retrait des permis de conduire.

 Le Secrétariat est chargé de :


- la gestion du secrétariat du service (relations publiques, courrier, archivage);
- la réception et la saisie de dossier de demande de permis conduire ;
- la transmission des dossiers saisis au Chef de Service ;

 la Section Edition et Préparation des Cartes Grises est chargée :


- de l’impression des permis de conduire ;
- de la préparation des permis de conduire pour signature par le Chef de Service ou le
DNCR ;
- de la transmission des permis de conduire signés au guichet ;

 le Guichet Délivrance de Permis de Conduire est chargé :


- de la réception et de la délivrance des permis de conduire aux usagers ;
- de la réception et de l’enregistrement des demandes de permis internationaux.

36
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.3.5.3. Relations

c) A l’intérieur de la DGTTM

 les différents services de la DNCR ;


 Direction Générale : Réunions mensuelles ;
 DLEAS : pour le déroulement des tests de permis de conduire.

d) A l’extérieur de la DGTTM

 CCVA pour le contrôle technique ;


 Douane pour les documents douaniers.

1.3.5.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles (Statistiques).

37
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.4. DIRECTION DU TRANSPORT RURAL ET FLUVIAL (DTRF)

La Direction du Transport Rural et Fluvial (DTRF) est animée par le Directeur et compte les
Services et le Secrétariat.

ORGANIGRAMME

DIRECTEUR

SECRETARIAT

SERVICE DU SERVICE DU
TRANSPORT RURAL TRANSPORT FLUVIAL
(STR) (STF)

NB : Cette Direction est en phase de règlementation et la description ci-après pourrait évoluer


à sa finalisation.

38
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.4.1. Directeur du Transport Rural et Fluvial (DTRF)

1.4.1.1. Rôle

Sous la responsabilité du Directeur Général, le Directeur du Transport Rural et Fluvial a pour


mission la gestion du transport rural et fluvial des cours d’eau burkinabè et les relations
régionale, sous-régionale et internationale en matière de transport rural et fluvial.

1.4.1.2. Activités et Responsabilités

Le Directeur est chargé de :


 la formulation de la politique nationale en matière de transport rural ainsi que de sa
mise en œuvre et son suivi ;
 la réglementation et l’organisation des activités de transports fluviaux ;
 la préparation, la coordination, la négociation et le suivi de l’application des
accords et conventions des transports fluviaux ;
 la conduite des réflexions stratégiques nécessaires au développement du secteur du
transport rural et fluvial ;
 la représentation de la DGTTM dans les instances de coopération sous-régionale,
régionale et internationale en matière de transport rural et fluvial;
 l’organisation des activités de transport rural.

1.4.1.3. Relations

a) A l’intérieur de la DGTTM

 Direction Générale : pour la signature des autorisations de transport.

b) A l’extérieur de la DGTTM

 CCVA, pour le contrôle technique ;


 CBC, pour les opérations relatives à cette structure ;
 Douane, pour les documents douaniers ;
 Ministère chargé de l’hydraulique pour l’établissement des plans d’eau au Burkina-
Faso ;

39
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

 Ministère chargé des Ressources Animales pour la protection des espèces vivant
sous l’eau ;
 Ministère chargé de l’Environnement pour la protection de l’environnement contre
la pollution.

1.4.1.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles et annuelles (Statistiques).

40
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.4.2. Service du Transport Rural (STR)

1.4.2.1. Rôle

Sous la direction du Directeur DTRF, le Service est géré par le Chef de Service qui a pour
mission la gestion des activités des moyens intermédiaires de transport rural.

1.4.2.2. Activités et Responsabilités

Le Chef de Service est chargé :


 de la règlementation et du suivi des activités des opérateurs des moyens
intermédiaires de transport ;
 de la conduite des études spécifiques sur les moyens intermédiaires de transport ;
 de l’organisation des activités de transport rural.

1.4.2.3. Relations

a) A l’intérieur de la Direction

 Direction Générale : Réunions mensuelles.

b) A l’extérieur de la Direction

 CCVA pour le contrôle technique des engins autorisés à naviguer ;


 Douane pour les documents douaniers.

1.4.2.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles (Statistiques).

41
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des postes ____________________________________ Manuel de Procédures

1.4.3. Service du Transport Fluvial (STF)

1.4.3.1. Rôle

Sous la direction de la DTRF, le Service est géré par un Chef de Service qui a pour mission la
promotion du transport fluvial, le suivi de la règlementation en matière fluvial et d’assurer la
sécurité sur les plans et voies d’eau navigables.

1.4.3.2. Activités et Responsabilités

Le Service est chargé :


 de la formulation de la politique nationale en matière de transport fluvial ainsi
que de sa mise en œuvre et son suivi ;
 de l’élaboration des textes règlementaires régissant le transport fluvial ;
 de la promotion du transport fluvial ;
 d’assurer la sécurité de la navigation sur les plans et voies d’eau ;
 de réglementer l’accès à la profession de transporteur fluvial et de l’examen des
demandes d’agrément des sociétés de transport fluvial.

1.4.3.3. Relations

c) A l’intérieur de la DGTTM

 Direction Générale : Réunions mensuelles ;

d) A l’extérieur de la DGTTM

 CCVA pour le contrôle technique des engins autorisés à naviguer ;


 Douane pour les documents douaniers.

1.4.3.4. Rapports périodiques

Rapports d’activités trimestrielles (Statistiques).

42
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

DEUXIEME PARTIE :
DESCRIPTION DES PROCEDURES DE LA DGTTM

43
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UNE CARTE GRISE

Le Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT) est le service spécialisé de
la DGTTM pour la délivrance de cartes grises au Burkina-Faso.

Les procédures à suivre au sein de ce service pour la délivrance de la carte grise sont au nombre
de deux (02) à savoir :

- La carte grise nationale ;


- La carte grise internationale.

2.1.1. Carte grise nationale

Les cas suivants sont concernés :

1. Immatriculations de véhicule à neuf

 Première mise en circulation;


 Changement de domicile ;
 Changement de propriétaire ;
 Ré immatriculations ;
 Remplacement de carte grise ;
 Duplicata de carte grise ;
 Transformation de véhicule ;
 Reconstitution de véhicule.

2. Immatriculation ou ré immatriculation d’engins à deux (2) roues

 Première mise en circulation;


 Changement de domicile ;
 Changement de propriétaire ;
 Ré immatriculations ;
 Remplacement de carte grise ;
 Duplicata de carte grise.

3. Inscription et radiation de gage

4. Identification des véhicules recherchés par la police ou la gendarmerie

44
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.1. Immatriculation et de ré-immatriculation de véhicules et moto

a) Etapes à suivre

La production d’une carte grise pour la première mise en circulation et la ré-immatriculation


passe par six (6) opérations capitales dont la description et l’ordre chronologique sont présentés
comme ci-après :

Etape 1 : Réception des dossiers d’immatriculation et de ré immatriculation

Il est affecté à la réception, les agents chargés de recevoir et contrôler les dossiers présentés par
les usagers.

1. L’agent principal est chargé de réceptionner après vérification le dossier présenté par
l’usager. A ce titre, il devra procéder comme suit :

- contrôler que les pièces et documents exigés pour l’établissement de la carte grise
sont aux complets.

- vérifier que les rubriques de la demande sont remplies et bien remplies. Il devra
vérifier en particulier que :

o les caractéristiques du véhicule inscrites sur le dossier sont conformes à celles


figurant sur le certificat de première visite, le certificat de mise à la
consommation, le certificat d’importateur et l’ancienne carte grise. Il devra
également vérifier que le reçu d’achat des plaques d’immatriculation porte le
numéro de série du véhicule ou de l’engin présenté.

o les contrôles à Interpol et à la Gendarmerie ont été effectués.

o l’identité et les adresses de l’usager sont bien indiquées sur le dossier et qu’elles
sont conformes, en particulier l’identité, à celles figurant sur les documents
comme la copie de la pièce d’identité, l’attestation de vente du véhicule,
l’ancienne carte grise et la quittance d’achat du dossier. Il devra également
s’assurer que l’usager a signé sa demande, que les dates et les contacts postal et
téléphonique sont bien inscrits sur le dossier.

- vérifier que le contrôle visuel effectué par l’agent chargé du contrôle visuel sur le
véhicule / engin donne les mêmes indications que celles figurant sur les documents
joints au dossier (le certificat de première visite, le certificat de mise à la
consommation, le certificat d’importateur et l’ancienne carte grise). Il devra être très

45
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

attentif à l’existence même du numéro de série du véhicule et aussi à la concordance


qui doit exister entre le numéro de série figurant sur le véhicule / engin et celui des
documents. La même remarque est valable sur le type de véhicule / engin. Le visa
OK de l’agent chargé du contrôle lui permet de poursuivre la procédure. L’absence de
visa l’autorise à suspendre la procédure et de demander à l’usager de se conformer
avant que la procédure ne soit poursuivie.

- Dans le cas où le véhicule est sans numéro de série, un numéro lui est donné à partir
d’un numéro chronologique délivré par la DGTTM. Le demandeur devra en outre
remplir la fiche d’identification et se faire délivrer à partir du nouveau numéro un reçu
d’achat de la plaque d’immatriculation d’un concessionnaire agréé.

- Lorsque le contrôle et la vérification sont conformes au regard des textes en vigueur et


au véhicule / engin présenté, l’agent principal du guichet vise le dossier en apposant
en bas à droite du dossier le numéro de la quittance délivrée lors de l’achat du dossier,
sa signature et le cachet du service. Il délivre à l’usager un récépissé qui lui permettra
de procéder aux opérations suivantes.

- Dans le cas où la vérification permet de déceler de faux documents, l’agent devra


immédiatement saisir le chef de service des cartes grises.

2. L’agent chargé du contrôle visuel intervient au moment de la vérification du dossier. Il


vérifie, par un contrôle visuel du véhicule / engin, que les caractéristiques techniques
inscrites sur le véhicule / engin correspondent à celles figurant sur les documents présentés
par l’usager. Il contrôle en particulier le numéro de série et le type du véhicule / engin. Le
résultat de son contrôle est inscrit en rouge à la marge droite du dossier. Lorsqu’il accorde
son visa, la procédure continue. Dans le cas d’une absence des caractéristiques techniques
du véhicule ou une non concordance des caractéristiques techniques entre le véhicule /
engin et les documents qui l’accompagne (le certificat de première visite, le certificat de
mise à la consommation, le certificat d’importateur) la procédure est suspendue et il sera
demandé à l’usager de faire corriger le document incriminé.

3. Le troisième agent établit un bordereau d’envoi des dossiers visés et les transmet ensuite au
secrétariat du chef du service des cartes grises.

Etape 2 : Saisie et traitement

Au bureau de saisie et de traitement, les dossiers de demande d’immatriculation ou de ré


immatriculation sont reçus du bureau du chef du service des cartes grises. Ils seront d’abord
saisis sur un fichier informatique. Lorsque la saisie est conforme et ne présente aucun
problème, l’agent imprime la carte grise provisoire.

46
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

- La saisie consiste à remplir les rubriques d’un formulaire fourni par l’ordinateur. Si le
véhicule / engin est déjà enregistré dans le fichier central des cartes grises, le
programme le signale et les informations déjà existantes sont affichées. Lors de la
saisie un numéro d’immatriculation est automatiquement affecté pour la nouvelle
immatriculation, le remplacement, le changement. Un numéro de dossier est
également affecté au dossier.

- Le traitement va consister :

o dans un premier temps à vérifier que les données saisies sont conformes à celles
figurant sur le dossier et les documents en traitement. L’attention sera portée sur
l’identité du demandeur et les caractéristiques techniques du véhicule / engin
présenté. Les documents de références lors de la vérification sont en général le
dossier d’immatriculation, le certificat de mise en circulation, le certificat
d’importateur, le certificat de première visite, l’ancienne carte grise.

o à imprimer la carte grise provisoire qui est en fait un récépissé de dépôt de


dossier d’immatriculation. Par délégation du Directeur Général le récépissé est
signé par les agents chargés de la saisie et du traitement. Le cachet du service est
également apposé. Le numéro affecté à ce dossier est inscrit en bas et à gauche
du dossier.

o Par bordereau, les cartes grises provisoires sont transmises au guichet spécifique
pour les retraits. Les fonds des dossiers acceptés sont transmis au chef de service
des cartes grises pour la validation.

o Les dossiers incomplets ou présentant des informations imparfaites sont


transférés en instance pour les compléments d’informations.

Etape 2 : Gestion des instances

Les dossiers contenant encore des erreurs ou des omissions lors de la saisie et du traitement
sont mis en attente pour correction au bureau des instances. L’usager lors de son passage pour
le retrait de sa carte grise provisoire est orienté au bureau des instances pour corriger ou
compléter son dossier.

L’agent affecté à la gestion des instances procédera comme suit :

Dans le cas d’erreurs ou omissions décelées lors de la saisie / traitement :

o Il corrige le dossier à partir des informations fournies par l’usager;


o Il remet le dossier complété dans le circuit.

47
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

La transmission des dossiers est toujours accompagnée d’un bordereau de transmission.

La gestion des instances est assurée par l’agent au bureau de saisie et traitement.

Etape 3 : Validation

Cette étape est gérée par le chef du service des cartes grises. Il contrôle les éléments constitutifs
de la demande d’immatriculation ou de ré immatriculation, vérifie les données figurant sur le
formulaire informatique et confirme le numéro d’immatriculation attribué. Si le contrôle et la
vérification sont satisfaisants, le chef de service autorise l’édition de la carte grise. Dans le cas
contraire, il renvoie le dossier en instance pour des corrections ou pour des compléments
d’informations.

Etape 4 : Edition et préparation

L’édition des cartes grises définitives est assurée au Secrétariat chargé de l’édition et la
préparation des cartes grises. Cette édition n’est possible que lorsque le chef du service aura
validé la carte grise.

Après validation, les fonds de dossiers sont transmis au secrétariat par bordereau. Au regard des
numéros de validation inscrits aux dossiers, l’agent chargé de l’édition impriment les cartes
grises.

L’impression est faite sur un formulaire vierge comportant deux parties : la carte grise elle-
même et sa souche. La réimpression d’une même carte reste impossible sans autorisation du
chef de service et sans déblocage du code informatique de sécurité qui n’autorise qu’une seule
impression de la carte.

Après l’édition, la nouvelle carte est préparée pour la signature. Le travail de préparation va
consister à :

 Apposer sur la carte les tampons requis


 Transmettre les cartes grises à la signature.

Etape 5 : Signature

La signature des cartes grises est normalement effectuée par le Directeur Général, mais cette
tâche est déléguée au chef de service des cartes grises.

48
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Etape 6 : Retrait des cartes grises

Le retrait des cartes grises se fait à trois (3) guichets dont un (01) guichet pour les véhicules et
deux (02) guichets pour les motos codifiés de la lettre « A à P » et de « O à Z ».

Les cartes grises proviennent du bureau de saisie et de traitement pour les « provisoires » et du
secrétariat du chef de service pour les « définitives ». Les réceptions des cartes sont faites après
vérification du bordereau de transmission et elles sont ensuite délivrées aux demandeurs après
présentation des documents suivants :

 Pour la carte grise provisoire

1. Le reçu de paiement de la plaque d’immatriculation ;


2. la carte d’identité ou le passeport ;
3. une procuration lorsqu’on est une tierce personne.

 Pour la carte définitive

1. la carte grise provisoire ou un certificat de perte (en cas de perte de la carte


provisoire) ;
2. la carte d’identité ou le passeport ;
3. une procuration lorsqu’on est une tierce personne.

Etape 7 : Archivage des fonds de dossiers

Les fonds de dossier sont transmis au Service Archive pour conservation de la documentation.

49
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Immatriculation de véhicule première mise en circulation ;


Coût : 28 700 F CFA ou 31 700 F CFA
- Dossier de demande d’immatriculation (4 500 F CFA aux guichets des Transports);
- Carte grise étrangère ou autorisation de dédouanement délivrée par la Direction
Générale des Douanes ;
- Attestation de vente extérieure ou originale du connaissement, ou certificat de don ou
legs extérieurs ;
- Certificat de Mise à la Consommation (C.M.C) ;
- Certificat de vente et certificat de conformité (concessionnaire)
- Déclaration d’importateur ou attestation de destination finale (douane);
- Quittance de paiement de douane;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Première visite technique (C.C.V.A) ;
- Fiche de vérification Interpol (timbrée à 5 000 F CFA) ;
- Reçu de paiement de (s) plaque (s) d’immatriculation (7 500 F CFA l’unité et 15 000 F
CFA la paire) ;
- Présentation du véhicule à la Direction des Transports pour vérification ;
- Timbres fiscaux (4 200 F CFA pour les véhicules dont la charge utile est inférieure ou
égale à 1000 Kg, 7 200 F CFA pour les véhicules dont la charge utile est supérieure à
1000 Kg).
 Immatriculation de moto première mise en circulation ;
Coût : 13 200 F CFA
- Dossier de demande d’immatriculation (4 500 F CFA aux guichets des Transports) ;
- Certificat de Mise à la Consommation (C.M.C) ;
- Déclaration importateur ou attestation de destination finale (original ou photocopie
légalisée) ;
- Quittance de paiement de douane ou quittancier C9 ;
- Liste de colisage le cas échéant;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport non légalisée pour les personnes physiques ou
du registre de commerce ou récépissé de déclaration d’existence;
- Certificat de conformité ;
- Certificat de vente, reçu d’achat extérieur, attestation de don ou de legs;
- Fiche d’inter pool timbrée à 1 000 F CFA ;
- Timbres fiscaux (1 000 F CFA et 200 F CFA) ;
- Reçu de paiement de la plaque d’immatriculation (6 500 F CFA) ;
- Présentation de la moto à la Direction des Transports pour vérification.

50
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

 Immatriculation dans la série W, Coût : 25 400 F CFA


- Demande timbrée à 200 F CFA adressée au DGTTM ;
- Photocopie légalisée ou un exemplaire du contrat de concession ;
- Photocopie légalisée de la carte professionnelle ;
- Attestation de situation fiscale à jour afférente à l’activité ;
- Plan descriptif de la localisation de l’entreprise et de ses installations techniques ;

NB : Achat de dossier d’immatriculation à 3 000 F CFA, reçu de la plaque à 15000 F CFA


et timbres fiscaux à 7 200 F CFA en cas de réponse favorable de la demande.
 Immatriculation dans la série WW, Coût : 25 400 F CFA
- Demande de certificat d’immatriculation WW adressée au DGTTM, timbrée à 200
FCFA et indiquant l’itinéraire routier pour les véhicules en transit;
- Photocopies des documents douaniers ;
- Une pièce justificative de la résidence du demandeur ;

N.B : Achat de dossier d’immatriculation à 3 000 F CFA aux guichets des transports, reçu
de la plaque à 15 000 F CFA et des timbres fiscaux à 7 200 F CFA en cas de réponse
favorable à la demande.

51
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.2. Remplacement de carte grise pour véhicules et moto

Le remplacement de la carte grise est fait à la suite d’une détérioration, de mention illisible ou
de carte grise abimée.

a) Etapes à suivre

La procédure de délivrance du remplacement de la carte grise passe par six (06) étapes que
sont :

Etape 1 : Réception du dossier de remplacement

L’usager de la carte grise se présente à la Direction Générale des Transports Terrestres et


Maritimes muni de la carte grise faisant l’objet de remplacement.

Etape 2 : Vérification du dossier de remplacement

L’usager se présente à l’agent vérificateur avec le dossier complet muni du véhicule ou de la


moto pour le contrôle visuel.

Après la vérification visuelle, l’usager se présente à l’agent vérificateur avec le dossier complet
muni du véhicule ou de la moto pour le contrôle visuel.

Etape 3 : Remise de récépissé de dépôt

Après la vérification visuelle, l’usager se présente au guichet réception des dossiers


d’immatriculation. L’agent réceptionniste lui remet un récépissé de dépôt après acceptation de
sa demande et l’heure de retrait de la carte grise provisoire lui est communiquée par l’agent
réceptionniste.

52
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Etape 4 : Validation

Les dossiers réceptionnés sont transmises par bordereau au chef de Service de Cartes Grises.

Il contrôle les éléments constitutifs de la demande de remplacement, vérifie les données


figurant sur le formulaire informatique et confirme le numéro d’immatriculation attribué. Si le
contrôle et la vérification sont satisfaisants, le chef de service autorise l’édition de la carte
grise. Dans le cas contraire, il renvoie le dossier en instance pour des corrections ou pour des
compléments d’informations.

Etape 5 : Edition et préparation

L’édition des cartes grises définitives est assurée au Secrétariat chargé de l’édition et la
préparation des cartes grises. Cette édition n’est possible que lorsque le chef du service aura
validé la carte grise.

Après validation, les fonds de dossiers sont transmis au secrétariat par bordereau. Au regard des
numéros de validation inscrits aux dossiers, l’agent chargé de l’édition impriment les cartes
grises.

L’impression est faite sur un formulaire vierge comportant deux parties : la carte grise elle-
même et sa souche.

Après l’édition, la nouvelle carte est préparée pour la signature. Le travail de préparation va
consister à :

 Apposer sur la carte les tampons requis


 Transmettre les cartes grises à la signature.

Etape 6 : Signature

La signature des cartes grises est déléguée au Chef de Service des Cartes Grises.

53
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Remplacement de carte grise de moto Coût : 3 700 F CFA


- Dossier de demande de remplacement (3 000 F CFA aux guichets des Transports);
- Ancienne carte grise ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Timbres fiscaux (500F CFA et 200 F CFA).
 Remplacement de carte grise véhicule ; Coût : 3 700 F CFA
- Dossier de demande de remplacement (3 000 F CFA aux guichets des Transports);
- Ancienne carte grise ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée);
- Photocopie légalisée de la visite technique C.C.V.A en cours de validité ;
- Timbres fiscaux (500 F CFA et 200 F CFA).

54
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.3. Duplicata de carte grise pour véhicules et moto

Le duplicata de carte grise est demandé à la suite de la perte de la carte grise définitive.

a) Etapes à suivre

La procédure de délivrance du duplicata de carte grise est la suivante :

Etape 1 : Réception du dossier de remplacement

L’usager se présente à la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM)


plus précisément au service des archives pour prendre un visa « OK ».

Etape 2 : Vérification du dossier

Après l’acceptation ou le visa « OK » de la DGTTM, l’usager se présente à la police pour la


déclaration de perte, ensuite il se présente de nouveau au guichet muni du visa « OK » et de la
déclaration de perte pour l’achat de la fiche de demande de duplicata. Il se présente à l’agent
vérificateur avec le dossier complet muni du véhicule ou de la moto pour le contrôle visuel.

Etape 3 : Acceptation

La vérification visuelle faite, l’usager se présente au guichet réception des dossiers


d’immatriculation. L’agent réceptionniste lui remet un récépissé de dépôt après acception il lui
communique l’heure de retrait de la carte grise provisoire.

Etape 4 : Transmission

Les dossiers réceptionnés sont transmis par bordereau au Chef de Service des Immatriculations
et des Cartes de Transports.

55
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Duplicata de carte grise de moto ; Coût : 9 200 F CFA


- Dossier de demande de duplicata à (8 000 F CFA aux guichets des Transports);
- Déclaration de perte ou de vol;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée);
- Timbres fiscaux (1 000 F CFA et 200 F CFA).
 Duplicata de carte grise véhicule ; Coût : 12 200 F CFA ou 15 200 F CFA
- Dossier de demande de duplicata (8 000 F CFA aux guichets des Transports) ;
- Déclaration de perte ou de vol ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Photocopie légalisée de la visite technique en cours de validée;
- Timbres fiscaux : 4 200 F CFA pour les véhicules dont la charge utile est inférieure à
1000 Kg ou 7 200 F CFA pour les véhicules dont la charge utile est supérieure à 1000
Kg.

56
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.4. Inscription sous gage d’un véhicule ou d’une moto

On procède à l’inscription de gage lorsque l’usager désire contracter un prêt auprès d’une
institution bancaire.

a) Etapes à suivre

La procédure est la suivante :

Etape 1 : Réception du dossier d’inscription sous gage

L’agent reçoit le dossier de l’usager composé de la carte grise objet d’inscription de gage et du
contrat de nantissement.

Etape 2 : Vérification du dossier d’inscription sous gage

Le dossier complet est déposé au guichet réception après vérification visuel du véhicule ou de
la moto.

Etape 3 : Remise de la carte grise

La carte grise portant la mention sous gage lui est remis dans un délai de quatre (04) jours
ouvrables à partir de la date de dépôt.

57
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Composition d’un dossier d’inscription Sous Gage d’un véhicule,


Coût : 21 700 F CFA ou 33 700 FCFA
- Dossier de demande d’inscription sous gage (3 000 F CFA aux guichets des
Transports) ;
- Frais d’inscription sous gage pour les véhicules dont la charge utile est inférieure ou
égale à 1000 Kg (18 000F CFA aux guichets des Transports) ;
- Frais d’inscription sous gage pour les véhicules dont la charge utile est supérieure à
1000 Kg ( 30 000 F CFA aux guichets des Transports) ;
- Le contrat de nantissement ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Copie de la visite technique en cours de validité ;
- Timbres fiscaux (500 F CFA et 200 F CFA).
 Composition d’un dossier d’inscription sous gage d’une moto,
Coût : 18 700 F CFA
- Dossiers de demande d’inscription sous gage (3 000 F CFA aux guichets des
Transports) ;
- Frais d’inscription sous gage pour les véhicules (15 000F CFA aux guichets des
Transports) ;
- Le contrat de nantissement ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Timbres fiscaux (500 F CFA et 200 F CFA).

58
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.5. Levée de gage d’un véhicule ou d’une moto

La levée de gage se fait lorsque l’usager s’est acquitté des droits d’inscription de gage devant
l’institution ou la structure gagiste.

a) Etapes à suivre

Etape 1 : Réception du dossier

L’agent réceptionne le dossier composé de la carte grise gagée et du contrat de fin de


nantissement.

Etape 2 : Vérification et transmission du dossier

Le dossier complet est déposé au guichet réception après vérification visuelle ; il est ensuite
transmis au service des cartes grises pour le traitement et signature.

Etape 3 : Remise de la carte grise

La carte grise lui est remise dans un délai de quatre (04) jours sans la mention sous gage.

59
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Composition d’un dossier de levée de gage de véhicule, Coût : 3 700 F CFA


- Dossier de demande de levée de gage (3 000 F CFA aux guichets des Transports) ;
- lettre de la levée de gage ;
- Photocopie de la CNIB ou du pour les personnes physiques ; du registre de commerce
ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non légalisée) ;
- Carte grise portant la mention sous gage ;
- Copie de la visite technique en cours de validité.
- Timbres fiscaux (500 F CFA et 200 F CFA).
 Composition d’un dossier de levée de gage d’une moto, Coût : 3 700 F CFA
- Dossier de demande de levée de gage (3 000 F CFA aux guichets des Transports) ;
- lettre de la levée de gage ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Carte grise portant la mention sous gage ;
- Timbres fiscaux (500 F CFA et 200 F CFA).

60
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.6. Transformation et reconstitution de véhicule (Réception à titre isolé)

La réception à titre isolé est un acte qui permet de constater une transformation ou une
reconstitution qui a été faite sur un véhicule. Très souvent il s’agit de transformation de
carrosserie (ex : de semi remorque plateau à semi remorque citerne) ou encore de changement
de source d’énergie (remplacement de moteur « essence » par un moteur « diesel »).
Tout véhicule transformé doit être l’objet d’une réception à titre isolé. Pour cela, le demandeur
suivra les étapes suivantes :

Etape 1 : Réception du dossier

La demande est réceptionnée au guichet, enregistrée et traitée à la Direction Générale et à la


Direction de la Normalisation et de la Circulation routière, l’usager s’acquitte des frais
redevables à la DGTTM et qui sont de :
- 50.000 F CFA pour les véhicules ayant un PTAC n’excédant pas 3500kg
- 75.000 F CFA pour les véhicules dont le PTAC est supérieur à 3500 kg

Etape 2 : Expertise du véhicule

Muni du dossier, l’usager conduit son véhicule au Centre de Contrôle des Véhicules
Automobiles (CCVA) qui dresse un rapport d’expertise comportant les nouvelles
caractéristiques du véhicule. Les frais y afférant sont de :

- 17 000 F CFA pour les véhicules ayant un PTAC n’excédant pas 3 500 kg ;
- 23 000 F CFA pour les véhicules dont le PTAC est supérieur à 3 500 kg.

Par ailleurs, l’usager procède à la pesée de son véhicule sur le pont bascule de la Chambre de
Commerce et d’Industrie du Burkina-Faso. Le coût est de 7 130 F CFA.

Etape 3 : Rédaction de l’attestation de réception à titre isolé

En possession du rapport d’expertise du CCVA, le Service de la Normalisation, du Contrôle et


des Réceptions Techniques(SNCRT) de la DNCR rédige l’attestation de réception à titre isolé
et la soumet à la signature du Directeur Général. L’attestation est remise à l’usager après
signature qui va représenter son véhicule au CCVA pour la visite technique.

61
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Etape 4 : Immatriculation du véhicule transformé

Le dossier complet de demande de réception à titre isolé, l’attestation de réception à titre isolé,
une fiche d’immatriculation coûtant 3000 F CFA et 700 F CFA de timbres fiscaux constituent
le dossier de demande d’immatriculation qui est dépose au guichet après contrôle visuel du
véhicule. La carte grise est retirée 04 jours après le dépôt.

En moyenne, l’immatriculation d’un véhicule transformé s’effectue en 12 jours ouvrables.

62
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

b) Composition du dossier

 Composition du dossier de la réception à titre isolée,


Coût : 50 000 CFA (PTAC de moins de 3 500 Kg) ou 75 000 FCFA (PTAC de
plus de 3 500 Kg)
- d’une demande de réception à titre isolé adressée au Directeur Général des Transports
Terrestres et Maritimes et timbrée à 200 F CFA ;
- Une photocopie de la carte grise si le véhicule est déjà immatriculé. la photocopie de la
carte grise étrangère et des documents douaniers pour les véhicules non immatriculés ;
- Un certificat de transformation dûment signé par le responsable de la société ou de
l’entreprise ayant procédé aux transformations ;
- Un certificat de jaugeage délivré par le BUMIGEB pour les citernes ;
- Une copie de la CNIB pour les personnes physiques ;
- Une copie du registre du commerce pour les personnes morales.

63
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.1.7. Indentification de véhicule recherchés

Etapes à suivre

L’identification d’un véhicule recherché se passe par les étapes suivantes :

Etape 1 : Réception du dossier

L’agent réceptionne la réquisition transmise par la Gendarmerie ou la Police sur laquelle est
mentionné soit le numéro d’immatriculation ou le numéro de série du véhicule recherché.

Etape 2 : Vérification du dossier

La recherche est faite par le Service des Immatriculation et des Cartes de Transport qui se base
sur le numéro d’immatriculation ou de série au niveau de la base de donnée.

Etape 3 : Fiche d’identification

Une fiche d’identification est établie à l’issue de la recherche comportant les renseignements
nécessaire sur l’identité du propriétaire du véhicule.

64
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.2. Carte grise internationale

La carte grise international est délivrée en vue de couvrir la mise en circulation de son véhicule
à l’étranger.

2.1.2.1.Etapes à suivre pour l’édition d’une carte grise internationale

La procédure de délivrance de la carte grise international est la suivante :

Etape 1 : Réception du dossier

L’agent réceptionne le dossier complet de l’usager qui est composé de la photocopie de la carte
grise nationale, de la photocopie de la carte d’identité nationale et de la fiche de demande de
carte grise internationale disponible à la DGTTM.

Etape 2 : Traitement du dossier

Le dossier reçu par l’agent réceptionniste est examiné et ensuite visé au micro pour être validé.
On procède ensuite à l’édition de la carte.

Etape 3 : Retrait de la carte

Le retrait de la carte grise internationale se fait le jour même dans la soirée.

65
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.1.2.2.Composition du dossier pour la carte grise internationale

 Carte grise internationale de véhicule ; Coût : 8 700 F CFA


- Dossier de demande de carte grise internationale (7 500 F CFA aux guichets des
transports) ;
- Photocopie carte grise nationale ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport pour les personnes physiques ; du registre de
commerce ou récépissé de déclaration d’existence pour les personnes morales (non
légalisée) ;
- Timbres fiscaux (1 000 F CFA et 2 00 F CFA)

66
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.2.PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UNE CARTE DE TRANSPORT

Le Service des Immatriculations et des Cartes de Transports (SICT) est le service spécialisé de
la DGTTM pour la délivrance de cartes de transport au Burkina-Faso.

L’obtention d’une carte de transport passe par les activités suivantes :

- examen des dossiers de demande d’autorisation de transport routier, fluvial et


maritime ;
- délivrance des titres de transport routier, fluvial et maritime ;
- production de données statistiques des opérateurs de transport routier.

Le service des cartes de transport offre aux usagers cinq (05) catégories de prestations de
service :

1. délivrance de carte de transport

2. renouvellement de la validité

3. remplacement d’anciennes cartes

4. production de duplicata

5. Transfert de cartes

67
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.2.1. Carte de transport nationale

2.2.1.1.Opérations de production des cartes de transports

La production d’une carte de transport passe par quatre (04) principales étapes :

Etape 1 : Réception des dossiers de demande

Les demandes de cartes de transport sont reçues au guichet de réception.

L’agent au guichet est chargé de réceptionner la demande et de vérifier le dossier présenté par
l’usager. Pour la vérification il devra procéder comme suit :

- contrôler que les pièces et documents exigés pour l’établissement d’une carte de
transport sont au complet ;
- vérifier que les rubriques du dossier sont bien remplies ;
- contrôler que les délais de validité de la visite technique et de l’assurance du
véhicule sont en vigueur ;
- remplir la carte de transport.

Après vérification l’agent saisit la demande de carte de transport en se référant au dossier


fourni par l’usager. Il doit tenir compte de :

- Numéro d’immatriculation du véhicule ;


- La période de validité de l’assurance et le nom de la compagnie d’Assurance ;
- La visite technique si elle est à jour.

Etape 2 : Traitement du dossier de demande de cartes de transport

Cette étape consiste pour l’agent chargé du dossier de :

- Vérifier la saisie initiale faite au guichet en s’intéressant aux mentions d’assurance, de


visite technique de la carte ou des cartes de transport ;
- Inscrire les mentions de validité d’assurance et la date de signature sur la nouvelle
carte ;
- Saisir les informations complémentaires ;
- Attribuer un numéro ;
- Transmettre pour contrôle et signature.

68
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Etape 3 : Validation et signature

Le chef de service qui a en charge la gestion des cartes de transport procède comme suit :

 Il vérifie que les remplissages de la fiche de demande et la carte de transport sont


correctement faits ;
 Il vérifie que toutes les mentions inscrites sur le dossier et la carte de transport sont
bien traitées (validité de la visite technique et de l’assurance) ;
 Il signe la carte.

Etape 4 : Délivrance de cartes de transport

A la suite de l’étape de validation et signature, la carte de transport est transmise au guichet de


réception des dossiers de demande pour la délivrance à l’usager concerné.

69
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.2.1.2.Composition du dossier de demande de carte de transport

 Demande d’une nouvelle carte de transport de véhicule ;


Coût : 10 400 F CFA ou 11 400 FCFA
- fiche de demande d’autorisation de transport public à 1 500 FCFA et timbré à 400 F
CFA par carte demandée ;
- carte grise du véhicule ;
- cartes de transport (national à 8 000 FCFA ou international à 9 000 FCFA) timbré à 500
F CFA par carte demandée ;
- photocopie du registre de commerce ;
- autorisation écrite d’exploitation de camion-citerne délivrée par le Directeur Général de
la DGTTM (pour le transport d’hydrocarbures).
 Remplacement de carte de transport de véhicule ; Coût : 8 200 F CFA
- fiche de demande d’autorisation de transport public à 1 500 FCFA et timbré à 200 F
CFA par carte demandée ;
- anciennes cartes ;
- la nouvelle carte avec la mention de validité de l’assurance et de la visite technique
timbrée à 500 F CFA par carte demandée ;
- photocopie du registre de commerce ;
- autorisation écrite d’exploitation de camion-citerne à 6 000 FCFA délivrée par la
DGTTM (pour le transport d’hydrocarbures).

 Renouvellement de carte de transport de véhicule ; Coût : 1 700 F CFA


- fiche de demande d’autorisation de transport public à 1 500 FCFA et timbré à 200 F
CFA par carte demandée ;
- la carte avec les nouvelles mentions de validité de l’assurance et de la visite technique.

 Duplicata de carte de transport de véhicule ; Coût : 2 200 F CFA


- certificat de perte ;
- nouvelle carte avec la mention de validité de l’assurance et de la visite technique
timbrée à 500 FCFA par carte demandée ;
- fiche de demande d’autorisation de transport public à 1 500 FCFA et timbré à 200 F
CFA par carte demandée.

70
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.2.2. La carte de transport internationale

La demande de carte de transport internationale suit les mêmes conditions que celle de la carte
de transport nationale (confère point 2.2.1 sur la carte de transport).

71
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.3.PROCEDURE DE DELIVRANCE D’UN PERMIS DE CONDUIRE

Le Service de Permis de Conduire (SPC) de la DGTTM est le service spécialisé dans la


délivrance des permis de conduire. Le service est chargé de réaliser les activités suivantes :

 production et délivrance des permis de conduire ;


 l’archivage des dossiers de permis de conduire ;
 la production de données statistiques relatives au permis de conduire.

Le service de permis de conduire offre aux usagers trois (3) catégories de prestations de
service :

1. édition de nouveaux permis

2. établissement d’anciens permis

Cet établissement concerne :


- le duplicata de permis de conduire,
- le remplacement de permis de conduire,
- la reconversion d’un permis de conduire militaire en permis de conduire
civil,
- l’échange de permis de conduire étranger en permis de conduire
burkinabé,

3. établissement de permis de conduire international

72
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.3.1. Permis de conduire national

2.3.1.1. Production des permis de conduire national

La production d’un permis de conduire (ancien, duplicata, remplacement, conversion, échange,


…) passe par les opérations suivantes :

Etape 1 : Réception des dossiers de demande

Les demandes de duplicata / remplacement / d’échange / conversion de permis de conduire sont


reçues au service de la documentation et des archives.

L’agent chargé de réceptionner les demandes devra procéder comme suit :

- Contrôler que les pièces et documents exigés pour l’établissement du permis de


conduire sont au complet.

- Vérifier que les rubriques du dossier sont remplies et bien remplies. Il devra vérifier
en particulier que les différents certificats et attestations regroupés et figurant sur la
fiche de demande sont complétés suivant la nature de la demande :

Duplicata Remplacement Conversion Echange


1. Fiche individuelle de candidature X X X X
2. Attestation d’aptitude physique à
la conduite des véhicules à X X X X
moteur
3. Attestation d’acte de naissance X X
4. Certificat de position militaire X X
5. Certificat de résidence X X

- Rechercher les fonds des dossiers archivés qui seront joints aux demandes pour leur
saisie, contrôle et validation.

- Lors de la réception de la demande de remplacement, d’échange, de reconversion ou


de duplicata, un permis provisoire, établi par le service de la documentation et signé
par le chef de service permis, est délivré au demandeur en attendant le traitement du
dossier. Ce permis provisoire a une durée d’un (1) mois pour les demandes de
remplacement, d’échange et de reconversion, et de deux (2) mois pour les demandes
de duplicata.

73
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Etape 2 : Saisie des dossiers

1. Au secrétariat du chef de service permis, les dossiers de demande, accompagnés des


fonds de dossiers remis par le service documentation, sont saisis sur un fichier
informatique. La saisie consiste à remplir les rubriques d’un formulaire fourni par le
logiciel ainsi qu’il suit :

 Saisie des dossiers de demande de duplicata / remplacement

- Le logiciel attribue automatiquement le numéro du dossier ;


- Saisie du numéro du permis de conduire ;
- Saisie des données du titulaire du permis de conduire.

 Saisie des dossiers de demande de conversion des permis de conduire

- Le logiciel attribue automatiquement le numéro du dossier ;


- Saisie des données du demandeur (affiliation, catégorie obtenue,…) ;
- Saisie de la référence du permis étranger.

2. Après la saisie, les dossiers sont transmis au chef de service de permis de conduire pour
la validation.

Etape 3 : Validation

Cette étape est gérée par l’agent chargé de saisie. Il contrôle les éléments constitutifs de la
demande de permis de conduire et vérifie les données figurant sur le formulaire informatique.
Si le contrôle et la vérification sont satisfaisants, l’agent valide le fichier et autorise du même
coup l’édition du permis de conduire.

Etape 4 : Edition et préparation

L’édition des permis de conduire est assurée par le bureau de l’édition et préparation. Cette
édition n’est possible que lorsque l’agent aura validé le permis de conduire. Au regard des
numéros de validation inscrits aux dossiers, l’agent chargé de l’édition imprime les permis de
conduire requis.

L’impression est faite sur un formulaire vierge comportant deux parties : le permis de conduire
lui-même et sa souche. La réimpression d’une même carte reste impossible sans autorisation du
chef de service et sans déblocage du code informatique de sécurité qui autorise une autre
impression de la même carte.

74
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

Après l’édition, le permis de conduire est préparé pour la signature. Le travail de préparation va
consister à :

- Tracer un trait oblique pour barrer sur le permis, les cases des catégories non
obtenues ;
- Mettre sur le permis les cachets au regard des catégories obtenues ;
- Coller la photo du titulaire du permis de conduire ;
- Apposer sur le permis le cachet sec ;
- Introduire à la griffe et à la signature le permis de conduire au bureau du Chef de
service SPC ;
- Après la signature, mettre les cachets requis :
 le cachet du nom de celui qui a signé
 le cachet du DG
 le cachet qui oblitère la photo et le timbre.

A l’issu de cette préparation, l’agent chargé de l’édition et préparation complète les travaux
comme suit :

- Détacher le permis de conduire du dossier ;


- Ecrire le numéro du permis de conduire en grandeur sur le recto de la fiche de
demande ;
- Inscrire sur le registre le permis de conduire ;
- Transmettre le permis de conduire au guichet de délivrance ;
- Transmettre le fond du dossier aux archives permis de conduire.

Etape 5 : Signature

Le permis de conduire est signé par le Chef de service Permis de Conduire.

Etape 6 : Retrait des permis de conduire / Réception et retrait du permis de conduire


international

Le bureau de l’édition et préparation après avoir finalisé la confection du permis de conduire, le


transmet au guichet chargé de délivrer les permis.

La réception des permis au guichet chargé de délivrer les permis est faite après vérification du
bordereau de transmission. Ils sont ensuite délivrés aux demandeurs sur présentation de :

1. la carte d’identité ou le passeport ;


2. une procuration lorsqu’on est une tierce personne ;
3. le permis de conduire provisoire délivré ;

75
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

4. des timbres fiscaux d’une valeur de 1 000 F CFA par catégories pour les cas de
nouveaux permis de conduire, de duplicata ou d’échange, 500 F CFA pour les cas
de remplacement.

L’agent chargé de délivrer le permis de conduire, avant la remise du permis, colle les timbres
puis les oblitère avec le cachet sur le permis.

Etape 7 : Archivage des fonds de dossiers

Les fonds de dossier sont transmis au Service Archive pour leur conservation.

76
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

a) Composition du dossier de demande de permis de conduire national

 Demande de permis de conduire ; Coût : 5 000 F CFA


- Dossier de candidature de permis de conduire ( 4 800 F CFA aux guichets des
Transports) ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport non légalisée;
- Visite médicale à l’OST pour les catégories (C, D, E);
- 4 photos d’identité ;
- Timbre fiscal (200 FCFA)
 Remplacement de permis de conduire ; Coût : 3 700 F CFA
- Dossier de demande de remplacement (3000 F CFA aux guichets des transports) ;
- Ancien permis de conduire ;
- Photocopie de la CNIB ou du passeport non légalisée ;
- Visite médicale à l’OST pour les catégories C, D, et E ;
- 3 photos d’identité ;
- Timbres fiscaux (500F CFA et 200F CFA).

 Duplicata de permis de conduire ; Coût : 9 200 F CFA à 11 200 F CFA


- Dossier de demande de duplicata (8 000 F CFA aux guichets des Transports) ;
- Déclaration de perte ou de vol;
- Photocopie CNIB ou passeport non légalisée ou photocopie acte de naissance;
- Visite médicale à l’OST pour les catégories (C, D, E);
- 3 photos d’identité ;
- Timbres fiscaux : 200F CFA pour la demande et 1 000 F CFA par catégorie.

77
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.3.2. Permis de conduire international

2.3.2.1.Opérations de production des permis de conduire international

La demande du permis international est réceptionnée au guichet de retrait du permis de


conduire. Les étapes qui diffèrent de l’édition du permis de conduire national sont de trois (03)
ordres :

Etape 1 : Demande de permis de conduire international

La demande de permis de conduire international est réceptionnée au guichet chargé de délivrer


les permis. Lors de la réception, l’agent devra réaliser les tâches suivantes :

- Attribuer un numéro à la demande ;


- Enregistrer les informations suivantes sur le registre : numéro d’ordre, numéro
du permis de conduire et colle sur le registre la photo du demandeur ;
- Transmettre la demande à la préparation.

Etape 2: Edition et préparation

- Introduire à la frappe, à la griffe et à la signature le permis de conduire au bureau


du Chef de service SPC ;
- Détacher le petit volet de la droite (permis de conduire international) ;

Etape 3: Retrait de permis de conduire international

Le retrait du permis exige la présentation des pièces suivantes :

1. la carte d’identité ou le passeport ou le permis de conduire ;


2. une procuration lorsqu’on une tierce personne ;

Les autres procédures restent les mêmes que pour la demande de permis de conduire national.

78
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

2.3.2.2.Composition du dossier de demande de permis de conduire international

 Permis de conduire international; Coût : 8 700 F CFA


- Dossier de demande de permis de conduire international (7 500F CFA aux guichets
des Transports);
- Photocopie de la CNIB ou du passeport non légalisée ;
- Certificat d’Identité et de Résidence ;
- 2 photos d’identité;
- Photocopie non légalisée du permis de conduire national ;
- Timbres fiscaux (1 000 F CFA et 200 F CFA).

79
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67
DGTTM – Description des procédures ____________________________________ Manuel de Procédures

CONCLUSION

Le manuel de procédures est un document à usage interne. Il vise à améliorer, formaliser et


standardiser les pratiques aux différents postes de travail.

Le présent manuel est complété par un document séparé à usage externe intitulé « guides des
usagers de la DGTTM ». Ce document a pour but de donner à chaque usager de la DGTTM les
informations essentielles nécessaires pour accomplir ses formalités (composition du dossier,
coût des prestations).

L’élaboration du manuel des procédures fait également l’objet d’un rapport de mission
contenant des recommandations pour une meilleure organisation des services et pour améliorer
les relations entre la DGTTM et les autres institutions intervenant dans la délivrance des
documents de transport : Police Nationale, Gendarmerie Nationale, Douanes, Centre de
Contrôle des Véhicules Automobiles, Conseil Burkinabé des Chargeurs.

Ces recommandations ont été faites dans la perspective de la création du guichet unique des
transports.

80
In Fine Consult, le Conseil jusqu’au bout ! Tél. : 50 37 55 67