Vous êtes sur la page 1sur 6

Les procédures déontologiques de la fonction publique

LE PRINCIPE D’EXCLUSIVITE

JUIN 2020
Définition
La loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations
des fonctionnaires pose le principe d’exclusivité dans son article
25 septies.

Ce principe affirme que le fonctionnaire doit consacrer


l’intégralité de son activité professionnelle à ses missions de
service public.

Il s’applique à l’ensemble de la fonction publique.

Rappelons que le terme fonctionnaire concerne tous les agents


publics qu’il s’agisse des agents titulaires, stagiaires ou des
contractuels.
2
Il découle de ce principe d’exclusivité que le fonctionnaire ne
peut pas exercer d’activité privée lucrative, à titre
professionnel, et ce quelle que soit la nature de l’activité
privée lucrative.

De manière générale, il faut retenir qu’un fonctionnaire ne peut


pas, par exemple, occuper son poste d’agent public et en
même temps travailler comme salarié dans une entreprise
privée, même si ce n’est que quelques heures par mois. Autre
exemple, il ne peut pas gérer un commerce ou être cogérant
d’une entreprise.

3
Objectif

L’objectif est de s’assurer que les fonctionnaires agissent


pour l’intérêt général en toute indépendance et impartialité.

En effet, un fonctionnaire qui serait en même temps salarié dans


le secteur privé ou qui posséderait sa propre entreprise pourrait
être tenté de privilégier son employeur privé ou son entreprise,
par exemple lorsqu’il attribue des marchés publics, des
subventions ou qu’il délivre des autorisations tels que les permis
de construire.

C’est pour limiter ce risque que la loi limite les possibilités


d’initiatives privées lucratives des fonctionnaires.
4
Les précisions et exceptions apportées au principe général

Il faut rappeler cependant qu’il existe des exceptions à ce


principe général d’exclusivité.

Depuis son adoption, la loi du 13 juillet 1983 a été modifiée


plusieurs fois. Ces évolutions ont permis de préciser le principe
d’exclusivité.

La loi distingue en particulier trois types de situations.

5
1/ Elle liste des activités privées lucratives strictement interdites à tout
fonctionnaire.

2/ Elle prévoit des activités privées lucratives qui peuvent être autorisées à
titre dérogatoire.
Ces dérogations peuvent être accordées à condition de respecter la procédure de
demande d’autorisation. Elles sont en général motivées par deux types de critères.
- Le premier concerne le poste occupé par le fonctionnaire, par exemple s’il
travaille à temps non complet, il pourra avoir plus de possibilité d’exercer en
parallèle dans le secteur privé.
- Le second critère dépend du type d’activité privée lucrative envisagée.

3/ Enfin, la loi rappelle que certaines activités privées peuvent être exercées
librement par un fonctionnaire, comme le bénévolat auprès d’associations sans but
lucratif.
6