Vous êtes sur la page 1sur 24

2

Saturnin Meyong King

Facebook: Eglise source de vie


Libreville-Gabon /Cosmopark
Gabon tel : (+241 06386428/04539243)
Www.facebook.fr/Meyong saturnin
3

Orientation divine à la politique

2éme Edition Mars 2019,source de vie

Le code de la propriété intellectuelle in-


terdit les copies ou les reproductions
destinées à une utilisation collective.
Toute représentation ou reproduction
intégrale ou partielle fait par quelque
procédé que ce soit, sans le consente-
ment des auteurs ou des ayants cause,
est illicite et constitue une contrefaçon
sanctionnée par les articles L.335-2 et
suivant du code de la propriété intellec-
tuelle.

ISBN:978-0725364544
Copyright@2019source de vie publishing
Messanga5@gmail.com

Couverture:
4

La puissance de la méditation est


pratique et non littéraire.une semence
plantée dans la bonne terre porte des
fruits a l’image de la semence.
5

Remerciements
C’est tout d’abord à celui qui à gagné mon cœur; sé-
duit ma vie; changer le cour de ma destinée pour me
faire rêver des nouveaux des espoirs. celui qui m’a
sauvé juste à temps de la puissance de la séduction et
des oppressions du monde en ces temps de la fin, le
seigneur Jésus-Christ.
Au Saint-Esprit, source de toute inspiration
divine, réelle encre de ma plume et véritable
consolateur de nos vies qui ne faillit jamais.
A mon père dans la fois Chrétienne auprès de
qui va toute ma reconnaissance,l’Apôtre Emile
Boussamba dont l’excellence des conseils portent
aujourd'hui des fruits.
Toutes obligeances particulières au pasteur
Clotilde Ndemengoye mon mentor leaders de
source de vie, Eglise qui m’a offert une nouvelle
vision dans les missions auxquelles le seigneur me
confie.
Enfin,j’adresse mes remerciement a tous ceux
qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à
l’évolution de cet ouvrage et à ma bien- chérie
Lucienne lendoye.
6

Contenu

Introduction

Chapitre 1 :
Le politique et la politique

Chapitre 2 :
La divine vision politique

Chapitre 3 :
Le rôle du peuple dans la politique

Chapitre 4 :
Le temps de la vision

Chapitre 5 :
Comment accéder à la vision d’une politique
7

Introduction
Ce livre intitulé ‘’L’orientation divine à
la politique’’ renvoie à l’étude de la so-
ciologie politique selon le plan de Dieu.
La sociologie politique désignant l’étu-
de des acteurs de la vie politique
(institutions, partis, groupe d’intérêt, per-
sonnel politique, forces sociales), l’analy-
se des élections, des processus de socia-
lisation , de communication et des actions
collectives et des modes de construction
des idéologies, et des univers des repré-
sentations symboliques. Son étude dans
un contexte biblique, vise à orienter, à en-
seigner, à corriger et pour instruire de la
gestion de la chose publique avec les
saintes écritures. ( 2 Timothée 3v16)
Dieu, créateur du ciel et de la terre est
et reste l’initiateur de la gestion de la cho-
se publique. (Genèse2v5)
8

Une politique sans vision n’est qu’une


œuvre sans tabou. Le sujet de la vision
est très crucial dans les domaines de la
vie active et en particulier en politique.
Elle concerne non seulement les
acteurs politiques mais la population tout
entière, et révèle le temps de la vision et
comment accéder à cette dernière.
La question de la vision divine en politi-
que serait donc la base du bonheur, de
la gloire et du développement d’une na-
tion (Psaumes33v12).
Venez avec moi dans les lignes qui
suivent explorer la vision de Dieu sur le
plan politique.
9

Chapitre 1 : Le politique, la politique et


politique

Souvent trois expressions du mot ‘’politique’’


semblent être synonyme dans leur homonymie
alors qu’elles sont toutes distinctes les unes des
autres.
Section 1 : Le politique
L’expression ‘’le politique’’ au masculin ren-
voi à la fonction d’une personne qui gouverne,
et qui exerce des responsabilités politiques
dans la cité (polis en grec), qui détient le pou-
voir. Le politique fait attrait à une personne qui
sait gouverner autrui.
C’est en cette définition qu’un peuple se doit
de se faire un choix de l’homme politique qu’il
faut pour une communauté, une nation pour
un territoire à temps bien déterminé. L’appel à
gouverner et à diriger des peuples relève de la
responsabilité envers Dieu et envers son peu-
ple, car la bible dit ‘’que toute autorité vient de
Dieu’’ (Romain 13v1)
10

or, savoir gouverner est un exercice qui se


doit d’être fait dans sa propre maison avant de
prétendre gouverner un peuple (1timothée
3v5)
Un homme politique est un homme de pou-
voir ;Le pouvoir politique qui peut se définir
comme étant la capacité d’agir aussi bien sur le
plan spirituel que physique ; il existe de nom-
breux types de pouvoirs :un pouvoir d’injonc-
tion et de coercition (qui repose sur la contrain-
te physique, morale ou juridique), le pouvoir.
d’influence (un pouvoir qui fait recourt à la
persuasion (voir manipulation) et enfin le pou-
voir spirituel (qui fait attrait à Dieu ou à Satan)
Apocalypse 6v4 «le pouvoir satanique de gou-
verner a pour but de faire périr les hommes
par l’épée, par la famine, par la mortalité et
par les bêtes sauvages de la terre.» Jean
19v10-11 c’est pourquoi le pouvoir politique
selon Dieu se veut d’être Divin,
11

Ce pouvoir de gouverner ne consiste pas


seulement à gérer des êtres naturels mais ren-
voi aussi à la gestion des êtres surnaturels c’est
à dire lorsque cela lui est conféré par le peuple
et par Dieu pour diriger la chose publique dans
une vision divine. L’apôtre Paul reconnait dans
ses écrits qu’une volonté d’agir sans le pouvoir
est vaine. (Romains 7v18) « Ce qui est bon, je
le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans
ma chaire : j’ai la volonté, mais non le pouvoir
de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je
veux, et je fais le mal que je ne veux pas » ; Or,
de nos jours beaucoup de personne ignore que
le pouvoir de diriger un peuple est divin, cer-
tains dirige des peuple sans le pouvoir divin
c’est-à-dire un pouvoir d’influence, de persua-
sion, d’injonction et de coercition. Un leader
politique est un oint investi de Dieu pour son
peuple dont le choix de gouverner ne dépend
pas de son quotient intellectuel, de ses sources
familiales, de son état social, de sa tribu, mais
12

du choix de Dieu et du peuple. Dans ce texte


il est très clair de comprendre que Samuel
bien(1 Samuel 10v22-24 /1 Samuel 8v7).
qu’il appartenait à la plus petite tribu d’Israël,
était le plus jeune, venait d’une famille pau-
vre, était le choix de Dieu. Le premier hom-
me politique ayant vécu sur terre avec les
prérogatives de la gestion de la chose publi-
que fut Adam au jardin Eden, a l’élevage des
animaux et a cultiver le sol (Genèse 2v5).
l’homme politique qui marche dans une vi-
sion divine ne devrait plus voir le pouvoir
dans son sens substantialiste (la capacité
d’exercer sa volonté sur les autres ou à une
organisation d’imposer sa volonté sur le peu-
ple) ni dans son sens interactionniste (il s’agit
d’une relation entre dominant et dominé) ou
selon le politologue Américain ROBERT
DAHL « A peut faire à B ce que B ne peut faire
sans l’intervention de A »,mais plutôt dans son
sens institutionnaliste.
13

(ceux qui gouvernent, qui sont à la tête sans


toutefois la pensée de dominer les siens mais
en respectant la vision de la règle d’or c’est-à-
dire la volonté du peuple (le législateur qui
écrit la constitution au nom du peuple) et de
Dieu. La domination sur les humains est une
partition démoniaque et non divine (Daniel
11v3) « Mais il s’élèvera un vaillant roi, qui
dominera avec une grande puissance, et fera
ce qu’il voudra »c’est Dieu seul qui doit domi-
ner sur son peuple (Juges 8v23), « Gédéon leur
dit : je ne dominerai point sur vous, et mes fils
ne domineront point sur vous ; c’est l’Eternel
qui dominera sur vous ».
14

Section 2 : La politique
La politique (politics) Terme souvent employé
pour désigner la vie politique, l’arène ou les
responsables politiques s’affrontent pour la
conquête du pouvoir. Par extension, la politi-
que renvoi à la structure et au fonctionnement
(méthodique, théorique et pratique) d’une com-
munauté, d’une société. La politique est
par conséquent un plan d’action de la gestion
de la chose d’autrui. La notion de la politique
sur son plan divin relève de la volonté et de la
vision de Dieu pour une nation (Jérémie
29v11) «car je connais les projets que j’ai for-
mé sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et
non de malheur, afin de vous donner un avenir
et de l’espérance ». La politique divine fonc-
tionne avec des règles strictes, ces règles sont
basées sur des lois, des commandements et des
ordonnances de la parole de Dieu.
Beaucoup de chrétiens se demandent si faire de
la politique est une action divine ou cette acti-
vité est satanique ?
15

Comme définis dans la section 2, Faire de la


politique c’est voir l’intérêt du peuple et non
des siens (1 corinthiens 10v24) « que person-
ne ne cherche son propre intérêt, mais que cha-
cun cherche celui d’autrui ».La notion de poli-
tique est une grande thématique religieuse ins-
crite dans les saintes écriture ;elle présente sur
vingt rois pour le royaume de Juda, huit seule-
ment ont reçu un jugement positif, dix un juge-
ment négatif ;il en reste deux : Roboam fils et
successeur de Salomon et Athalie dont la bible
n’exprime aucun jugement mais le contexte
implique. Clairement un jugement négatif. Au
regard de ses personnages nous pouvons com-
prendre aisément que la politique était une dis-
cipline qui déterminait le future de ce peuple
juif. Chaque fois que les gouvernants étaient
des personnes qui ne marchaient pas selon les
voies de Yahvé, Israël étais loin de la voix de
Dieu et vivaient de pénitences en pénitences,
famines en famines, des obstacles en obstacles
16

, d’échec en échec ;Or, chaque fois que le peu-


ple juif était dirigé par un roi qui craignait
Dieu, l’obéissait et marchait selon la vision de
Dieu ,ce peuple était vainqueur lors des com-
bats, prospère à tout égard, et la gloire de Dieu
se rependait sur eux. (1 Samuel 12v14) « Si
vous craignez l’Éternel, si vous le servez, si
vous obéissez à sa voix, et si vous n’êtes point
rebelles à la parole de l’Éternel, vous vous at-
tacherez à l’Éternel, votre Dieu, vous et le roi
qui règne sur vous ». Aussi longtemps que le
peuple de Dieu verra la politique comme une
sphère satanique, ils se feront toujours gouver-
ner par des païens qui leur imposera des lois
contraires à celles de Dieu et leur emmènera à
rejeter les voies divine comme l’a fait Nébuca-
nétsar pharaon, jéroboam (2Rois17v21-
22/1Roi14v16)«Les enfants d'Israël s'étaient
livrés à tous les péchés que Jéroboam avait
commis ; ils ne s'en détournèrent point, jusqu'à
ce que l'Éternel eût chassé Israël loin de sa fa-
ce, comme il l'avait annoncé par tous ses servi-
teurs les prophètes. Et Israël a été emmené
captif loin de son pays en Assyrie,où il est resté
jusqu'à ce jour »
17

et d’autres rois tels que Manassé (2 rois 21v2-


7) Achaz (2rois 16v 2-4) Joram (2 rois 8v18).
De nos jours des nombreuses lois contraires à
la volonté de Dieu ne cessent d’être votées
dans de nombreux parlements pour soumettre
toutes personnes à commettre des incestes,
l’impudicité, l’idolâtrie,… afin de se détourner
des voies du seigneur. L’Eglise ayant été séparé
des activités de l’Etat dans le but de laisser
l’antéchrist peupler le monde des enfers, il res-
te à savoir que devient alors le rôle de l’église
dans une communauté et dans une nation si elle
ne peut plus s’imprégner des activités politi-
ques ?rappelant que l’église est une activité hu-
maine qui conscientise l’Etat sur les voies de
Dieu.
Les sociétés actuelles évoluent selon un systè-
me politique bien précis désignant les grandes
catégories d’organisation des pouvoirs public,
nous pouvons en citer : Les régimes démocrati-
ques, régimes théocratiques; les régimes autori-
taires et les régimes totalitaires.
18

Partant de ces différents régimes politiques sur


le plan biblique, comment peut on identifier le
bon gouvernement par comparaison des théo-
ries Aristocratique sur un jugement de valeur
sur les constitutions normales : les constitu-
tions qui ont pour but la justice, c’est-à-dire
l’intérêt général.
•La monarchie : le gouvernement est dirigé

par un Roi qui ne gouverne que dans l’intérêt


du bien des gouvernés. Nous parlons de Tyran-
nie (domination usurpée et illégale), lorsque un
roi recherche son seul profil personnel. La mo-
narchie selon la bible fut l’un des premiers sys-
tèmes politique reconnu dans les saintes écritu-
res en Israël, qui avait été la volonté d’abord du
peuple et ensuite de Dieu pour qu’un homme
règne a la tête de ce peuple comme juge alors
que a cette époque seul le sacrificateur choisit
de Dieu était le dirigeant de ce peuple. c’est le
début d’un système dite d’Ochlocratie
(1Samuel 8v5-7).un système dite d’ochlocratie,
c’est un système politique ou le pouvoir est dé-
tenu par la foule, une forme de gouvernement
ou la masse peut imposer ses désirs, comme
cela avait été faite au Congo par l’église
19

catholique lors de l’élection présidentielle 2019


Congo par l’église catholique lors de l’élection
présidentielle 2019 Aujourd’hui avec l’évolu-
tion des gouvernements fortement institution-
nalisés, ‘’la monarchie est un système politique
ou un seul gouverne, mais par des lois fixes et
établis’’
•L’aristocratie : il s’agit d’un gouvernement

des meilleurs, des mieux dotés par la nature.


Ce gouvernement évoque la notion de la res-
ponsabilité d’être chef d’un Etat, il faut se pré-
valoir d’un caractère (intègre, ennemie de la
cupidité) et d’une capacité du savoir
(intellectuelle, politique, économique, en rela-
tion international, en religion et en culture…)
Genèse47v6/Exode18V21 « choisis parmi tout
le peuple des hommes capables, craignant
Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupi-
dité, établis-les sur eux comme chefs de mille,
chefs de cent, chefs de cinquante et chef de
dix » 1Timothée 3v1-13. Diriger une nation,
c’est être capable ; intègres
20
21
22
23
24

Vous aimerez peut-être aussi