Vous êtes sur la page 1sur 61

‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬

‫وزارة التعليم العالي والبحث العلمي‬

UNIVERSITÉ BADJI MOKHTAR - ANNABA


BADJI MOKHTAR – ANNABA UNIVERSITY
‫جامعة باجي مختار – عنابـــــــــــــــة‬

Faculté : DES SCIENCES


Département : BIOCHIMIE
Domaine : SCIENCES DE LA VIE ET DE LA NATURE
Filière : .SCINCES BIOLOGIQUES
Spécialité : BOCHIMIE APPLIQUEE

Mémoire
Présenté en vue de l’obtention du Diplôme de Master
Thème:
Effet de l’ingestion de lait de dromadaire sur le métabolisme
glucido-lipidique chez une population de Ouargla

Présenté par : Amouchas Chiraz & Benlala Maroua

Encadrant : BOUSLAMA SLIM Grade/ MCB Université. UBMA

Jury de Soutenance :
BOUFERMES Radia MCB UBMA Présidente
BOUSLAMA Slim MCB UBMA Encadrant
HABBECHE Amina MCB UBMA Examinatrice

Année Universitaire : 2019/2020


Remerciements
Avant tout, il apparait opportun de rendre grâce à ALLAH de m'avoir donné le courage et la
volonté de mener ce travail à bien.

Je dois beaucoup à mon encadreur de mémoire Dr.Bouslama Maitre de conférences à


l'Université de ANNABA qui a su me faire profiter de sa science. Il m'a offert son temps et sa
patience. Ses conseils, remarques et critiques ont toujours été d'une aide précieuse pour moi.
J'ai beaucoup appris à son contact et ce fut un grand plaisir de travailler avec lui. Je Voudrai
lui adresser mes vifs remerciements et de lui témoigner ma sincère Reconnaissance.

A madame la présidente Dr. Boufermes Radia


Je vous remercie pour la confiance que vous m’avez faite en acceptant de présider ce jury.
Votre présence non seulement rehausse la qualité du débat mais aussi est un réconfort que
ressent tout candidat en votre présence.

A madame Dr. Habbeche Amina


Je vous remercie d’avoir accepté d’examiner et juger ce travail.

Votre lecture attentive et vos remarques permettront d'améliorer ce travail.

Votre sagesse et gentillesse suscitent en moi l'admiration.

Je remercie chaleureusement monsieur Bassimane Mansour, les bénévoles et les éleveurs

des dromadaires qui ils nous ont vraiment aidé à faire ce modeste travail

Je tiens à remercie le directeur de centre algérien de contrôle de qualité et de l’emballage

Ouargla, Monsieur Khedir Abduallah

Je tiens aussi à remercie le médecin de laboratoire des analyses médicales El-Amal

Chiraz & Marwa


Dédicace
À mes chers parents aucune dédicace ne saurait exprimer mon
respect, mon amour éternel et ma considération pour les sacrifices que
vous avez consenti pour mon instruction et mon bien être.

Je vous remercie pour tout le soutien et l’amour que vous me portez


depuis mon enfance et j’espère que votre bénédiction m’accompagne
toujours.

Que ce modeste travail soit l’exaucement de vos vœux tant formulés,


le fruit de vos innombrables sacrifices, bien que je ne vous en
acquitterai jamais assez.

Puisse Dieu, le Très Haut, vous accorder santé, bonheur et longue vie
et faire en sorte que jamais je ne vous déçoive.

Une spéciale dédicace à mon amie et binôme Marwa

A mes sœurs et frères

A touts les membres de ma famille et sur tous mes grands parents.

A touts mes amies, la famille de Bassimane et la famille Boughaba

Chiraz
Dédicace
A mes chers parents et Aucune dédicace ne saurait exprimer mon
respect, mon amour éternel et ma considération pour les sacrifices que
vous avez consenti pour mon instruction et mon bien être.

Je vous remercie pour tout le soutien et l’amour que vous me portez


depuis mon enfance et j’espère que votre bénédiction m’accompagne
toujours.

Que ce modeste travail soit l’exaucement de vos vœux tant formulés,


le fruit de vos innombrables sacrifices, bien que je ne vous en
acquitterai jamais assez.

Puisse Dieu, le Très Haut, vous accorder santé, bonheur et longue vie
et faire en sorte que jamais je ne vous déçoive.

Une spéciale dédicace à mon amie et binôme Chiraz

A ma sœur et mes frères

A touts les membres de la famille de ma mère sur tous mes grands


parents.

A tous mes amies, la famille de Bassimane et la famille Boughaba

Marwa
Table des matières 2020

Remerciements
Dédicaces
Sommaire
Liste des tableaux
Liste des figures
Liste des abréviations
Résumés

Introduction 01

1. Chapitre 1 : LE DROMADAIRE
1.1. Effectifs des camélidés 03
1.2. Les races algériennes de dromadaire 04
1.3. Le comportement alimentaire de dromadaire 05
1.4. Intérêts du dromadaire 06

2. CHAPITRE 2 : LAIT DE DROMADAIRE


2.1. Aliment de base 07
2.2. Composition du lait de dromadaire 07
2.3. Caractéristiques du lait 07
2.3.1. Caractéristiques organoleptiques et physico chimiques 07
2.3.2. Caractéristiques biochimiques du lait 08
2.3.2.1. Les glucides 08
2.3.2.2. La matière grasse 08
2.3.2.3. Les protéines 09
2.3.2.4. Les sels minéraux 10

3. Chapitre 3 : EFFETS PROTECTEURS ET THERAPEUTIQUES


DU LAIT DE DROMADAIRE
3.1. Facteurs antimicrobiens 11
3.2. Facteur anticancéreux 11
3.3. Facteur antidiabétique 12
3.4. Facteurs stimulants 13
3.5. Facteurs anti hypertension artérielle 13
3.6. L’effet sur les fonctions hépatiques et rénales 13

4. Chapitre 4 : Matériel & Méthode


4.1. Description d’étude 15
4.2. Description géographique de la zone d’étude 15
4.3. Description de la population d’étude 16
4.4. Matériel et réactifs 16
4.5. Prélèvements 16
4.5.1. Prélèvement du lait 16
4.5.2. Prélèvement du sang 17

Amouchas & Benlala


Table des matières 2020
4.6. Méthodes d’analyse 17
4.6.1. Méthodes d’analyse du lait 17
4.6.1.1. Mesure de PH 17
4.6.1.2. Mesure de la densité 18
4.6.1.3. Détermination de l’acidité 18
4.6.1.4. Détermination d’extrait sec total 19
4.6.1.5. Détermination du la teneur en matière grasse 20
4.6.2. Méthode d’analyse du sang 20
4.6.2.1. Analyse des paramètres biochimique 20
4.6.2.2. Dosage d’hémoglobine glyquée HbA1c 21
4.7. Méthode statistique 22

5. Chapitre 5 : RESULTATS ET DISCUSSION

5.1. Analyse physicochimique du lait cru de dromadaire 23


5.1.1. pH 23
5.1.2. Densité 23
5.1.3. Acidité 24
5.1.4. Matière sèche totale 24
5.1.5. Teneur en matière grasse 24

5.2. Effets de l’ingestion du lait de dromadaire 26


5.2.1. Etude épidémiologique 26
5.2.1.1. Fréquence et Sex-ratio 27
5.2.1.2. âge moyen 28
5.2.1.3. Indice de masse corporelle (IMC) 29
5.2.1.4. Pression artérielle 31
5.2.2. Mesures plasmatiques 31
5.2.2.1. Glycémie à jeun 33
5.2.2.2. Hémoglobinémie glyquée 34
5.2.2.3. Triglycéridémie 35
5.2.2.4. Cholestérolémie 36
5.2.2.5. HDL 37
5.2.2.6. LDL 38

Conclusion 40

Références bibliographiques

Amouchas & Benlala


2020

LISTE DES FIGURES


N Titre Page
1 Evolution des effectifs camelins en Algérie 3
2 localisation des principales races de dromadaires en Algérie 4
3 Répartitions géographiques des têtes camelins dans quelque wilaya d’Algérie 5
4 Modèle de micelle de caséine avec ses 4 sous-unités 9
5 Situation géographique de la wilaya d’Ouargla 15
6 Mesure du PH (a : pH-mètre ; b : lecture du pH) 17
7 Détermination de la densité par lactodensimètre (a: lactodensimètre ; b: lecture 18
de densité)
8 Détermination de l’acidité 18
9 détermination d’extrait sec total (a: étuve ; b:balance de précision) 19
10 Détermination de la matière grasse (a : préparation d’échantillon ; b : la lecture 20
sur le butyromètre)
11 Dosage biochimique du sang par un automate (a : centrifugeuse ; b : automate) 20
12 dosage d’HbA1c par HPLC 21
13 Fréquence de la population d’étude 26
14 Age moyen de la population d’étude 27
15 IMC moyen de la population d’étude 29
16 Glycémie à jeun de la population d’étude 30
17 Taux moyen de l’Hb1Ac dans les deux populations 33
18 Triglycéridémie moyenne dans les deux populations 34
19 Cholestérolémie de la population d’étude 35
20 HDL moyen de la population d’étude 36
21 LDL moyen de la population d’étude 37

Amouchas & Benlala


2020

LISTE DES TABLEAUX


N Titre Page
I Composition chimique globale (%) du lait de chamelle selon différents 10
études citées
II Appareillage et matériel de laboratoire 16
III les résultats de l’analyse physico chimiques du lait de dromadaire 22
IV Paramètres biométriques et physiologiques chez des personnes 24
consommatrice du lait de dromadaire
V Paramètres biométriques et physiologiques Chez des personnes non 25
consommatrice du lait de dromadaire
VI Fréquence et sex-ratio de la population d’étude 25
VII Age moyen de la population d’étude 26
VIII Calcule de l’Indice de masse corporelle 28
IX Indice de masse corporelle 28
X Pression artérielle de la population consommatrice et Non consommateurs 30
XI Paramètres biochimiques chez une population consommatrice du lait 31
XII Paramètres biochimiques chez une population non consommatrice du lait 31
XIII Glycémie moyenne 32
XIV hémoglobine glyquée moyenne 32
XV Triglycérides moyenne 33
XVI Cholestérol moyen 34
XVII HDL moyen 35
XVIII LDL moyen 36

Amouchas & Benlala


2020
LISTE D’ABREVIATION
Abréviation Signification
AGPI Acide gras polyinsaturé
AT Acidité titrable
CN caséines
CLD Consommateurs de lait de dromadaire
°D Degré Dornic
ECA l'enzyme de conversion de l'angiotensine
EST extrait sec total
F.A.O Food and Agriculture Organization of the United Nations
Gly Glycémie
HbA1c hémoglobine glyquée
HDL high-density lipoprotein
HPLC high performance liquid chromatography
HTA Hyper tension artérielle
Hbg Hémoglobine glyqué
IgG Immunoglobulines G
IMC Indice de masse corporelle
LD Lait de dromadaire
LDL low density lipoprotein
LF lactoferrine
MADRP Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural
MG matière grasse
MS- MST matière sèche totale
mPa.s unité de viscosité
NCLD Non consommateurs de lait de dromadaire
OMS Organisation mondiale de la santé
PA Pression artérielle
Vs versus

Amouchas & Benlala


Résumés 2020

Résumé

Le but de ce travail était de voir si l’ingestion du lait de dromadaire (chez une


population de Ouargla) avait un impact positif sur le métabolisme glucido-lipidique donc un
impact préventif contre la survenue du diabète et de l’hypertension artérielle.
Pour cela, nous avons tout d’abord collecté le lait de dromadaire in situ qui est
consommé par une partie de la population d’Ouargla. Ce lait a été analysé pour déterminer ses
propriétés physico chimiques et biochimiques. En second lieu, des prélèvements sanguins et
des mesures biométriques ont été effectués chez des personnes consommatrices et non
consommatrices du lait de dromadaire. Les marqueurs du métabolisme glucidique et lipidique
ont été mesurés.
L’analyse d’un échantillon de lait de chamelle a révélé bonne qualité du lait avec un
pH (6.35±0.10), densité (1030±0.01), Acidité dornic (14±1 DO), Extrait sec total (113.1±5.2
g/l), Matière grasse (25±4.2g/l). L’analyse statistique des moyennes biométriques et
physiologiques (poids, IMC, TA) n’a pas montré de différences significatives entre
consommateurs du lait de dromadaire et non consommateurs ( P âge=0.415, P IMC=0.258, P

Systole = 0.328 ; P Diastole = 0.762). C’est aussi le cas pour les paramètres plasmatiques :
Trg P = 0,151 ; Chol P = 0,073, HDL P = 0,208 ; LDL P = 0,354, HbA1c P = 0,495). En
revanche, statistiquement les résultats montre que y a une différence significative entre les
deux taux moyen de glycémie à jeun des CLD et NCLD (P=0.006), ces résultats nous permet
de confirmer que l’ingestion de LD a un effet hypoglycémiant. En plus que ça on a trouvé
23,1 % (3 cas) des NCLD seraient en état de résistance à l’insuline contrairement au CLD qui
ne présentait aucun cas. par ailleurs en faisant abstraction des statistiques, le lait a montré un
effet hypotriglycéridémiant (15.4 % ; 2 cas des NCLD Vs 0 cas des CLD) et un effet
hypocholestérolémiant (30,8 % ; 4 cas des NCLD Vs 0 cas des CLD).
A partir de ces résultats, Le lait de dromadaire pourrait avoir effet préventif contre les
troubles du métabolisme des glucides et de lipide le diabète.

Mots clés : Lait de dromadaire, diabète, HTA, Effet préventif, Ouargla

Amouchas & Benlala


Résumés 2020

Summary

The aim of this work was to see if the ingestion of camel's milk (in a population of Ouargla)
had a positive impact on carbohydrate-lipid metabolism, therefore a preventive impact against
the onset of diabetes and arterial hypertension.
For this, we first collected the camel's milk in situ, which is consumed by part of the
population of Ouargla. This milk was analyzed to determine its physicochemical and
biochemical properties. Secondly, blood samples and biometric measurements were taken
from people who dromedary milk and non-consumers. The markers of carbohydrate and lipid
metabolism were measured.
Analysis of a camel milk sample revealed good milk quality with pH (6.35 ± 0.10), specific
gravity (1030 ± 0.01), Dornic acidity (14 ± 1 OD), Total dry extract (113.1 ± 5.2 g / l), Fat (25
± 4.2g / l). Statistical analysis of biometric and physiological means (weight, BMI, BP) did
not show any significant differences between consumers of camel milk and non-consumers
(P age = 0.415, P BMI = 0.258, P Systole = 0.328; P Diastole = 0.762). This is also the case
for the plasma parameters: Trg P = 0.151; Chol P = 0.073, HDL P = 0.208; LDL P = 0.354,
HbA1c P = 0.495). On the other hand, statistically the results show that there is a significant
difference between the two average fasting blood sugar levels of CLD and NCLD (P = 0.006),
these results allow us to confirm that the ingestion of LD has a hypoglycemic effect. In
addition to that we found 23.1% (3 cases) of NCLDs would be in a state of resistance to
insulin unlike CLD which had no cases. moreover, disregarding the statistics, the milk
showed a hypotriglyceridemic effect (15.4%; 2 cases of NCLD Vs 0 cases of CLD) and a
cholesterol-lowering effect (30.8%; 4 cases of NCLD Vs 0 cases of CLD).
From these results, Camel's milk could have a preventive effect against disorders of
carbohydrate metabolism and diabetes.

Keywords: Dromedary milk, diabetes, hypertension, preventive effect, Ouargla.

Amouchas & Benlala


‫‪Résumés 2020‬‬

‫ملخص‬

‫الهدف من هذا العمل هو معرفة ما إذا كان تناول حليب اإلبل (في سكان ورقلة) له تأثير إيجابي على استقالب‬
‫الكربوهيدرات والدهون ‪ ،‬وبالتالي له تأثير وقائي ضد ظهور مرض السكري وارتفاع ضغط الدم الشرياني‬
‫إلنجاز ذلك ‪ ،‬قمنا أوالً بجمع حليب الجمل في الموقع الذي يستهلكه جزء من سكان ورقلة‪ .‬تم تحليل هذا الحليب لتحديد‬
‫خصائصه الفيزيائية و الكيميائية الحيوية‪ .‬ثانيا ً ‪ ،‬تم أخذ عينات الدم والقياسات الحيوية من األشخاص الذين يشربون حليب‬
‫اإلبل و آخرون ليسوا من مستهلكيه ‪ .‬تم قياس عالمات التمثيل الغذائي للكربوهيدرات والدهون‬
‫أظهر تحليل عينة من حليب اإلبل جودة جيدة مع درجة الحموضة (‪ ،)6.35±0.1‬الكثافة (‪ ، )0.01 ± 1030‬حموضة‬
‫دورنيك (‪ ، )1Dͦ ± 14‬إجمالي المستخلص الجاف (‪ 5.2 ± 113.1‬جم ‪ /‬لتر) ‪ ،‬دهون (‪ 4.2 ± 25‬جم ‪ /‬لتر)‪ .‬لم يظهر‬
‫التحليل اإلحصائي للوسائل البيومترية والفسيولوجية (الوزن ‪ ،‬مؤشر كتلة الجسم ‪ ،‬ضغط الدم) أي فروق ذات داللة‬
‫إحصائية بين مستهلكي لبن اإلبل وغير المستهلكين ‪ ( :‬العمر ‪ ،P= 0.415‬مؤشر كتلة الجسم ‪ ، P= 0.258‬ضغط الدم‬
‫االنقباض ‪ ،P= 0.328‬االنبساط ‪ ،)P=0.762‬هذا هو الحال أيضًا بالنسبة لمعامالت البالزما‪:‬‬
‫( الهيموجلوبين السكري ‪ ، P= 0.495‬الدهون الثالثية ‪ ، P= 0.151‬الكوليسترول ‪ P= 0.073‬الدهون الثالثية عالية‬
‫الكثافة ‪ ، P= 0.208‬الدهون الثالثية منخفضة الكثافة ‪ )P=0.354‬من ناحية أخرى ‪ ،‬أظهرت النتائج إحصائيًا أن هناك‬
‫فر ًقا معنويًا بين متوسطي مستويات الجلوكوز الصائم للفئتين المستهلكة لحليب اإلبل و الغير المستهلكة له (‪)P=0.006‬‬
‫تسمح لنا هذه النتائج بتأكيد أن شرب حليب اإلبل له تأثير خافض لسكر الدم‪ .‬باإلضافة إلى ذلك وجدنا أن ‪3( ٪23.1‬‬
‫حاالت) من الغير مستهلكين لهذا الحليب في حالة مقاومة لألنسولين على عكس المستهلكين له حيث لم نسجل أي حالة‬
‫عالوة على ذلك ‪ ،‬وبغض النظر عن اإلحصائيات ‪ ،‬أظهر الحليب تأثير نقص شحوم الدم ‪( ٪15.4‬حالتان من المستهلكين‬
‫مقابل صفر حالة من المستهلكين) وتأثير خفض الكوليسترول ‪ ٪30.8‬؛( ‪ 4‬حاالت من الغير المستهلكين مقابل صفر حالة‬
‫من المستهلكين )‬
‫من هذه النتائج ‪ ،‬يمكن أن يكون لحليب اإلبل تأثير وقائي ضد اضطرابات التمثيل الغذائي للكربوهيدرات ومرض السكري‪.‬‬

‫الكلمات المفتاحية‪ :‬حليب الجمل ‪ ،‬السكري ‪ ،‬ارتفاع ضغط الدم ‪ ،‬التأثير الوقائي‪ ،‬ورقلة ‪.‬‬

‫‪Amouchas & Benlala‬‬


INTRODUCTION 2020

Introduction

Le lait de dromadaire Camelus dromaderius est considéré depuis longtemps comme une
source alimentaire pour les peuples nomades qui le consomment habituellement à l’état cru ou
fermenté (Sboui et al., 2016). Plus que ça, le lait de chamelle est un produit fortement
identitaire pour les populations élevant des dromadaires, il comporte des nutriments de base
importants et équilibrés (protéines, matière grasse, lactose et vitamines) (El-Agamy., 2006).

Plusieurs études ont montré l’effet bénéfique de l’absorption de lait de chamelle frais
chez des rats à diabète induit dont, notamment, une diminution de la glycémie (Korish et al..
2014) D’autres études effectuées sur des humains paraissent concomitamment ouvrir la voie
d’une possible «thérapie adjuvante » (Mohamed et al., 2011) ,il a plusieurs propriétés
thérapeutiques notamment il est anticancéreux (Magjeed., 2005), antidiabétique (Agrawal et
al., 2007), anti hypertensif (Quan et al., 2008), c’est aussi un puissant système
immunoprotecteur, (Sboui et al., 2012).

Selon l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, une brusque
augmentation de la production du lait de chamelle à l’échelle mondiale a été observée à partir
du début des années 2000. La production laitière aurait été multipliée par 4.5 au cours de la
période 1961-2017, passant de 630.000 à 2.900.000 tonnes (FAO stat., 2019).

Beaucoup d’études ont été réalisées depuis 2000 en Algérie sur le lait de dromadaire.
Elles ont portés surtout sur la composition chimique et les effets antibactériens de cet aliment.
Malheureusement aucun travail n’a porté sur l’effet de l’ingestion de lait de dromadaire sur le
diabète.

A la base de ses données, nous avons choisi – comme première expérience en Algérie -
de mener une étude sur l’effet de l’ingestion quotidienne du lait de dromadaire sur le
métabolisme glucido-lipidique et la tension artérielle chez une population autochtone à
Ouargla. Cela nous permettrait d’étudier les éventuels effets préventifs de cet aliment contre
le diabète et hypertension artérielle chez cette population.

Ainsi nos objectifs sont :

- Analyse physico chimique du lait de dromadaire


- Mesures des paramètres plasmatiques indicateurs du diabète
- Mesures des paramètres lipidiques indicateurs de HTA

Amouchas & Benlala Page 1


INTRODUCTION 2020

Notre mémoire s’articule sur deux axes

- une partie théorique qui présente le dromadaire, lait de dromadaire et les effets
thérapeutiques et préventifs du ce lait comprenant diabète, HTA, effet
immunoprotecteur, effet anti-cancéreux et effet sur les fonctions hépatiques et rénales
- une partie pratique qui présente le matériel et les méthodes utilisés, les résultats
obtenus concernant l’analyse physico-chimique de lait de dromadaire et analyse
sérique de deux populations consommatrice et non consommatrice de ce lait suivie
d’une discussion et terminée par une conclusion.

Amouchas & Benlala Page 2


Le dromadaire 2020

Chapitre І : LE DROMADAIRE

1.1. Effectifs des camélidés

L’effectif mondial des camélidés s’élève à environ 34 millions de têtes en 2017, dont
plus de 30 millions sont recensées en Afrique et 4 millions en Asie (F.A.O, 2019).

Depuis 1961, les effectifs camelins en Algérie ont doublé. Durant cette période, ils
ont connu des fluctuations où l’on rencontre une régression durant les années 70, due à la
révolution agraire qui a provoqué chez les uns de fausses déclarations et chez les autres, un
exode rural, se soldant par un délaissement de l’élevage camelin et, une augmentation des
effectifs durant les années 2000, dus à la subvention de l’Etat. La figure 1 représente
l’évolution des effectifs camelins en Algérie pendant la période 1961-2016, données tirées à
partir des statistiques de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture
(Ouled Belkhir, 2018).

Figure 1 : Evolution des effectifs camelins en Algérie (FAO, 2018)

Amouchas & Benlala 3


Le dromadaire 2020

1.2. Les races algériennes de dromadaire


Les différentes populations rencontrées en Algérie se retrouvent dans les trois pays
d'Afrique du Nord; ce sont des races de selle, de bât et de trait. Il s'agit de :

 Chaambi : Très bon pour le transport, moyen pour la selle. Sa répartition va du grand
ERG Occidental au grand ERG Oriental.
 Ouled Sidi Cheikh : un animal de selle. Se trouve dans les hauts plateaux du grand ERG
Occidental.
 Saharaoui : Est issu du croisement Chaambi et Ouled Sidi Cheikh. C’est un excellent
méhari. Son territoire va du grand ERG Occidental au Centre du Sahara.
 Targui : Excellent Méhari, un animal de selle par excellence, souvent recherché au
Sahara comme reproducteur. Réparti dans le Hoggar et le Sahara Central (Benaissa,
1989).. (Figure 2)

Figure 2 : localisation des principales races de dromadaires en Algérie


(Benaissa, 1989).

Amouchas & Benlala 4


Le dromadaire 2020

Selon les statistique de MADRP en 2018, les wilayas des grandes effectifs camelins en
Algérie c’est les 3 wilayat de sud saharienne ; Tamanrasset de 671899 tètes camelins, suite
Tindouf de 62215 têtes et Adrar de 53629 tètes(statistique de MADRP, 2018) . (Figure 3)

Figure 3 : Répartitions géographiques des têtes camelins dans


quelque wilaya d’Algérie (statistique de MADRP, 2018)

1.3. Le comportement alimentaire de dromadaire

Le dromadaire s'avère bien adapté aux conditions particulières de sa zone naturelle


d'habitat Il peut parcourir 50 à 70km par jour (Gauthier-Pilters, 1979).Sa consommation
alimentaire est très variée (légumineuses, graminées, fourragers, plantes herbacées, plantes
ligneuses…). elle est abondante en fourrage ligneux, 90% du fourrage total en saison sèche et
50% environ en saison de pluie (Faye et Tisserand, 1989). En cas de stabulation, le
dromadaire n'exige pas de bons fourrages, mais seulement des fourrages hautement salés qui
sont bien adaptés en zones arides (Chehma, 2005). le longues distances parcourues
quotidiennement lui permettent une meilleure exploitation du couvert floristique des
immenses espaces sahariens (Slimani ,2015).

Amouchas & Benlala 5


Le dromadaire 2020

1.4. Intérêts du dromadaire

Dans les zones sahariennes, l’élevage camelin joue un rôle important pour couvrir les
besoins des populations locales, régionales et même mondiales en matière de produits et sous-
produits comme la viande, le lait, Peau et la toison. Le dromadaire a une place importante
dans la vie sociale de la société nomade, en Afrique du Nord, le dromadaire est un animal de
traction, de folklore, utilisé dans les activités de loisirs, comme les courses…. Dans les autre
pays, comme le Pakistan et l’Inde, il est incontestable que l’emploi massif du dromadaire
comme animal de trait représente un puissant levier du développement agricole, dans une
perspective durable (énergie non polluante, économique et autonome) (FAYE, 1997).

Les atouts du dromadaire ne se limitent pas seulement au côté socio-économique, mais


aussi aux rôles écologiques dans les zones arides et semi-arides. La présence du dromadaire
est indispensable à l’équilibre écologique des zones semi-arides et arides, en particulier au
Sahara (Trabelsi et al. 2012).

Amouchas & Benlala 6


Lait de dromadaire 2020

CHAPITRE 2 : LAIT DE DROMADAIRE

2.1. Aliment de base

Le lait de dromadaire (Camelus dromaderius) fait parties du régime alimentaire des


populations vivantes dans les zones arides et semi-arides. Il est même souvent la seule
ressource alimentaire d’origine animale pour les peuplades nomades. Dans la plupart des
zones pastorales sahariennes, il est considéré comme l’aliment de base tout au long de l’année
(Al Haj et Al Kanhal, 2010). Ce produit contient tous les nutriments essentiels et sa
composition est similaire à celle du lait de vache (Attia et al., 2000). De par sa composition il
est le plus proche du lait humain (Arab et al., 2014).

2.2. Composition du lait de dromadaire

Parmi les protéines impliquées, la lactoferrine (Lf), les immunoglobulines (IgG), la


lactoperoxidase, le lysozyme et quelques peptides (Duhaiman, 1988). Le lait camelin
contient également des matières grasses avec une quantité relativement importante d'acides
gras polyinsaturés (AGPI) en particulier les acides linoléiques qui sont essentiels pour la
nutrition humaine (Gorban et al., 2001) et ce qui renforce encore sa qualité diététique
(Konuspayeva et al., 2008).

D’autres composés tels que la vitamine C sont aussi signalés pour son rôle dans la
détermination des propriétés médicinales du lait de chamelle (Konuspayeva et al., 2009)
Outre ces fonctions thérapeutiques, la production journalière d’une chamelle couvre la totalité
des besoins énergétiques, lipidiques, protidiques et calciques d’un homme adulte (Richard et
al.,1984).

2.3. Caractéristiques du lait


2.3.1. Caractéristiques organoleptiques et physico chimiques

Le lait camelin a une couleur blanche mate, due à sa composition pauvre en β-carotène.
Il a souvent un goût acide et parfois un peu salé et/ou amer. Le goût est lié au type de fourrage
ingéré ainsi qu’à la disponibilité en eau (Sboui et al., 2009).

Le lait camelin cru présente une acidité titrable de l'ordre de 18°D ± 0,79. Elle est plus
basse que celui du lait de vache (Chethouna, 2011). L'acidité naturelle du lait est due d’une
part à ses constituants tels que la caséine, l'albumine, les citrates, les phosphates et le dioxyde

Amouchas & Benlala 7


Lait de dromadaire 2020

de carbone. Et d'autre part, est due à la formation d'acide lactique à partir du lactose par
l'activité microbienne (Bhavbhuti et al., 2014).

La densité moyenne est de 1,03 g/cm3 et est moins visqueux que le lait bovin (1,72 vs
2,04 mPa.s à 20°C) (Benyagoub et Ayat, 2016). Cette différence est probablement due au
diamètre des micelles de caséines qui est relativement plus large dans le lait de chamelle
(Kherouatou et al., 2003). Le pH moyen du lait de chamelle cru, est égale à 6,37 ± 0,06.
Elle est plus basse que celui du lait de vache (6,8) (Chethouna, 2011).

L’extrait sec (matière sèche) diffère entre les espèces et se situe entre des valeurs
extrêmes très éloignées, de 95 à 542 g/l. Selon Yagil et Etzion (1980) elle varie suivant la
disponibilité de l’eau. So l’eau est disponible elle peut être supérieure à 14%. Durant la saison
de sécheresse, elle peut diminuer à moins de 9%.

2.3.2. Caractéristiques biochimiques du lait

La teneur en eau du lait camelin, qui varie selon son apport dans l’alimentation, atteint
son maximum pendant la période de sécheresse. En effet, il a été montré que la restriction en
eau alimentaire des chamelles se traduit par une dilution du lait : un régime riche en eau
donne un lait ayant un taux de 86% alors que dans un régime déficient, celui-ci s’élève à 91%
(Faye et Mulato 1991). Cette dilution pourrait être l’effet d’un mécanisme d’adaptation
naturelle pourvoyant en eau les chamelons durant la période de sécheresse.

2.3.2.1. Les glucides

Comme dans le lait bovin, le lactose est le glucide majoritaire présent dans le lait
camelin. Sa teneur (valeur maximale = 56 g/kg) varie légèrement avec la période de lactation.
Le changement de concentration du lactose explique la variation de la saveur du lait de
chamelle (Farah, 1993). Le taux moyen de lactose contenu dans le lait de chamelle est de
4,62% contre 4,80% dans le lait de bovin (Ramit, 1993).

2.3.2.2. La matière grasse

La matière grasse du lait se composent principalement de triglycérides, phospholipides


et une fraction insaponifiable riche en cholestérol, bêta-carotène et antioxydant(Filq, 2002).Le
lait de chamelle est en moyenne plus faible en matière grasse que le lait de vache. Par ailleurs,
la matière grasse du lait de chamelle apparait liée aux protéines, tout ceci explique la
difficulté à baratter le lait de chamelle pour en extraire le beurre (Chethouna, 2011).

Amouchas & Benlala 8


Lait de dromadaire 2020

2.3.2.3. Les protéines

a- Les caséines

Les caséines (CN) du lait camelin sont des phosphoprotéines élaborées dans les cellules
lactogènes mammaires et déterminent une concentration de 72 à 76% des protéines totales.
Les CN présentent une très forte affinité vis-à-vis du calcium (Jeant et al., 2008).Elles
constituent la fraction protéinique majeure du lait avec des taux variant entre 52% et 87 % des
protéines totales du lait de chamelle (Khaskheli et al, 2005). Une particularité des CN
camelines est qu’elles sont distribuées sous forme de micelles (Souid, 2010). Les 4
principales protéines contenues dans micelles sont les caséines : α s1, α s2, β (apolaires) et κ
(polaires). Les sous micelles en périphérie sont riche en caséine kappa (Vignola, 2002).
(Figure4)

Figure 4 : Modèle de micelle de caséine avec ses 4 sous-unités

b- les protéines du lactosérum

Les protéines de lactosérum sont les deuxièmes composantes principales de protéines du


lait de chamelle et constituent 20-25% des protéines totales. Le sérum du lait camelin contient
aussi d’autres composants importants tels que les immunoglobulines, le sérum albumine, la
lactoferrine, la lactoperoxidase, l’αlactalbumine le composant 3 des protéose-peptones
(MERIN et al., 2001).

La composition des protéines solubles du lait de dromadaire est également différente de celle
du lait de vache; leur quantité est supérieure (0,9 à 1 pour cent contre 0,7– 0,8 pour cent).

Amouchas & Benlala 9


Lait de dromadaire 2020

Deux types d'α-lactalbumine (CONTI et al., 1985) et une protéine originale (Beg et al.,
1987) y ont été décelés; de plus la présence de β-lactoglobuline est controversée.

La composition chimique globale du lait de chamelle (Tableau I), même si elle fluctue selon
les auteurs, montre néanmoins des teneurs importantes et équilibrées en nutriments de base
(protéines, matière grasse et lactose) (Siboukeur, 2007).

2.3.2.4. Les sels minéraux

Les sels minéraux présents dans le lait de chamelle sont aussi diversifiés que ceux
rencontrés dans le lait de vache. On y dénombre en effet des macroéléments sous forme de
sels (phosphates, chlorures et citrates) et des oligo-éléments (sodium, potassium, magnésium,
calcium, fer, cuivre, zinc...etc.). (Gorban et Izzeldin, 1997).

Tableau I : Composition chimique globale (%) du lait de chamelle selon différents études citées
(Siboukeur, 2007)
Eau MST Lactose MG Protéines Références Année Pays
90.2 9.8 4.2 3.2 2.7 DESAL et al, 1982 Inde
l'Arabie
88.1 11.9 4.4 3.6 2.9 SAWAYA et al, 1984
saoudite
87.0 13.0 5.6 3.3 3.3 GNAN et SHEREHA, 1986 Australie
l'Arabie
87.4 13.4 4.8 3.2 4.0 ABDEL-RAHIM, 1987
saoudite
89.1 10.9 3.9 3.5 3.4 HASSAN et al, 1987 Egypte

87.8 12.2 5.2 3.2 3.1 FARAH et RÜEGG, 1989 Suisse


86.6 13.4 5.5 3.5 3.3 BAYOUMI 1990 Egypte
l'Arabie
88.3 10.9 4.1 3.1 2.8 ELAM IN et WILCOX, 1992
saoudite
l'Arabie
88.0 11.9 4.7 3.9 2.5 MEHAIA, 1993
saoudite
l'Arabie
87.8 12.1 4.9 3.2 3.2 ABU-LEHIA, 1994
saoudite
GORBAN et l'Arabie
90.0 10.0 2.5 3.3 3.3 1997
IZZELDIN, saoudite
MST = matière sèche totale ; MG = matière grasse.

Amouchas & Benlala 10


Bienfaits du lait de dromadaire 2020

Chapitre 3 : EFFETS PROTECTEURS ET THERAPEUTIQUES DU LAIT DE DROMADAIRE

Le lait camelin est connu depuis des millénaires pour ses bienfaits sur la santé humaine.
Il est utilisé pour soulager les patients atteints de maladies comme le diabète, la jaunisse, la
tuberculose, l’asthme et la leishmaniose (Nikkhah, 2014). Il a été reconnu récemment pour
plusieurs propriétés thérapeutiques telles que anticancéreux (Magjeed, 2005) anti diabétique
(Agrawal et al., 2007) et anti hypertensif (Quan et al., 2008). Il a aussi été recommandé pour
des enfants allergiques au lait bovin (El-Agamy et al., 2009). En outre le lait de chamelle
possède des propriétés antibactériennes assignées aux substances telles que les protéines
(Konuspayeva et al., 2004).

3.1. Facteurs antimicrobiens

La lactoferrine (LF) est une glycoprotéine contenant eux sites capables chacun de fixer
un ion ferrique (Fe3+). Cette capacité à capter le fer, explique en partie son rôle dans le
contrôle de la croissance de certaines bactéries pathogènes, telles que Staphylococcus aureus
ou Escherichia coli (Diarra et al., 2002). Sur le plan des propriétés physiques, la lactoferrine
de la chamelle, comme beaucoup d’autres protéines laitières camelines, est plus
thermorésistante que chez les autres espèces. Par exemple, à 85 °C pendant 10 minutes, la
lactoferrine du lait de chamelle représente 37 % de la valeur initiale, contre 1,2% pour le lait
de vache et 0 % pour le lait de bufflesse (Elagamy, 2000).

Les Immunoglobulines G (IgG) jouent un rôle dans le système immunitaire chez les
nouveau-nés (Atarhouch et al., 1997). Du point de vue structural, les IgG du dromadaire sont
plus proches des immunoglobulines humaines que de celles des autres ruminants (Hulsebus,
1999).

Le système immunitaire du chameau est plus fort que celui de l’homme et les petites
immunoglobulines passent du lait de chamelle dans le sang humain, comme les
immunoglobulines se trouvent dans le lait de chamelle tout au long de la lactation, la
consommation de lait fournira une «arme» pour lutter contre les maladies auto-immunes en
réhabilitant le système immunitaire plutôt que la dépression (Yagil , 2013).

3.2. Facteur anticancéreux

L’action anticancéreuse est largement répandue chez les guérisseurs bédouins qui utilisent un
mélange de lait de chamelle et d’urine dans le traitement de patients souffrant de cancer du
sein, du nasopharynx, du poumon…etc. Il a été montré aussi que la lactoferrine cameline a la
Amouchas & Benlala 11
Bienfaits du lait de dromadaire 2020

capacité d'inhiber la prolifération des cellules cancéreuses in vitro et la réparation des


dommages de l'ADN (Habib et al., 2013). Néanmoins et à ce jour, la nature exacte des
constituants anticancéreux dans le lait de chamelle n'a pas été identifiée, bien que la
lactoferrine liant le fer soit considérée comme un candidat potentiel (Kanwar et al., 2015).
En effet, la LF joue aussi un rôle reconnu dans le traitement de certains cancers et ses effets
anti-tumoraux chez le rat (Jouan, 2002). Partant de ces résultats observés en laboratoire,
Chissov et ses collaborateurs (1995) ont élaboré une préparation à base de lactoferrine à
utiliser dans les zones oro-pharyngiennes après une chimiothérapie. La LF est capable de
participer aux processus de prolifération et de différenciations cellulaires. Elle a également été
identifiée en tant que « Colony Inhibitory », agissant au niveau des cellules de la moelle
épinière durant la myelopoïèse (LINDEN, 1994). Les cellules traitées à la lactoferrine
montrent un arrêt définitif de toutes les fonctions, incluant l’arrêt de l’activité métabolique des
précurseurs de l’ADN et de l’ARN.

3.3. Facteur antidiabétique

Le lait de dromadaire est utilisé traditionnellement chez les bédouins pour traiter le
diabète sucré (Yagil et al., 1994). Partant de là, des travaux ont été effectués et les résultats
des études menées ont montré que la consommation de ce lait entraîne une réduction de la
concentration d'insuline pour les patients diabétiques de type 1 (Shori, 2015).

Des études effectuées en Inde ont confirmé une amélioration du statut glycémique chez
des diabétiques traités au lait de chamelle. Ces auteurs ont observé une réduction de 30% de la
dose d’insuline nécessaire chez les patients insulinodépendants (Agrawal et al., 2005)

L’amélioration du statut glycémique chez les diabétiques traités au lait de chamelle


serait due aussi à la présence d’insuline-like en quantité importante : plus 5000 fois la valeur
observée chez la vache et 1000 fois la valeur observée chez la femme (52 UI/l). L’insuline-
like est normalement neutralisée lors du caillage du lait dans l’estomac sous l’effet de l’acidité
du milieu, mais il semble que le lait de chamelle ne caillant pas comme ceux des autres
espèces, l’insuline pourrait être conservée intacte dans l’intestin où elle pourrait être absorbée.
En tout état de cause, il semble que la consommation régulière de lait de chamelle ait une
action hypoglycémiante chez les patients insulinodépendants (Agrawal et al. 2003).

Amouchas & Benlala 12


Bienfaits du lait de dromadaire 2020

3.4. Facteurs stimulants

Le taux de vitamine C dans le lait de chamelle est 3 fois plus élevé que dans le lait de
vache, soit en moyenne 37,4 ± 11,0 mg/l, il varie entre 26,2 et 61,1 mg/L (Farah et al, 1991).
La réputation du lait de chamelle est en grande partie due à sa richesse en vitamine C. De tous
les laits de mammifères collectés pour les besoins de l’homme, celui de la chamelle est le plus
riche en cette vitamine dont le rôle tonique permettant de lutter contre la fatigue et l’infection
est bien connu. La vitamine C joue un rôle biologique considérable par ses propriétés
antioxydantes. il a été montré qu’elle avait aussi une action positive sur la réponse
immunitaire des organismes agressés par diverses maladies (Kanuspayeva et al., 2003)

3.5. Facteurs anti hypertension artérielle


Les peptides inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine I (ECA) sont
présents dans plusieurs protéines alimentaires, y compris les protéines du lait. A cet effet,
Lactobacillus helveticus 130B4 a été utilisé pour libérer les peptides inhibiteurs de l'ECA des
protéines du lait camelin (Quan et al., 2008). Les peptides inhibant l’enzyme de conversion
de l’angiotensine (l’ECA) pourraient présenter une activité anti-hypertensive (Yamamoto et
al., 1994 ) L’ECA est une peptidyl-dipeptidase qui convertit l’angiotensine I en angiotensine
II, un puissant vasoconstricteur, et qui inactive la bradykinine qui a une action vasodilatatrice.
Tout ceci a pour conséquence une augmentation de la pression artérielle. Des peptides
inhibiteurs de l’ECA issus des caséines, les casokinines, sont générés par hydrolyse de la CN-
αs1, de la CN-β et de la CN-αs2 bovines (Tauzin et al., 2002).

3.6. L’effet sur les fonctions hépatiques et rénales


Selon Hamad et ses collaborateurs (2011), comparant lait de vache, lait de buffle et
lait de chamelle, sur des rats divisés en 5 groupes : un groupe restait témoin, étaient rendus
diabétiques par l’injection de streptozotocine. Un des groupes diabétiques était également un
témoin « diabétique » alors que les 3 autres ont reçu respectivement du lait de vache, du lait
de buffle et du lait de chamelle pendant 6 semaines, au niveau du foie, une meilleure activité
enzymatique avec le lait de chamelle (meilleure activité), et au niveau des fonctions rénales,
une diminution significative de l’acide uréique, de l’urée et de la créatinine dans le sang, plus
importante avec le lait de chamelle qu’avec le lait des autres espèces. Les auteurs en
concluent un effet marqué du lait de chamelle sur les fonctions hépatiques et rénales des rats
diabétiques.

Amouchas & Benlala 13


Matériel & Méthode 2020

Chapitre 4 : MATERIEL ET METHODE

4.1. Description d’étude


Notre travail entre dans le cadre de la préparation du mémoire pour l’obtention du
diplôme de Master II en Biochimie appliquée. Il a été réalisé en 30 jours du 15 Février au 15
Mars 2020 au niveau du centre Algérien du contrôle de Qualité et de L’emballage (laboratoire
régional d’Ouargla) et du Laboratoire d’analyse médical El Amel Ouargla.
Nous rappelons que notre étude avait pour but dans un premier temps de réaliser une
analyse physicochimique du lait et dans un deuxième temps de rechercher un éventuel effet
préventif sur le diabète et l’hypertension artérielle chez des citoyens d’Ouargla
consommateurs de ce lait.

4.2. Description géographique de la zone d’étude


La zone d’étude est située dans la wilaya d’Ouargla. Cette wilaya est située au Sud- Est du
pays et distante de la capitale Alger d’environ 800 kilomètres. Elle se trouve au fond d’une
large cuvette de la vallée de l’Oued Mya, à 128 mètres d’altitude. Ses coordonnées
géographiques sont : 31° 58' de latitude Nord et 5° 24' de longitude Est (figure 5).

Figure 5 : Situation géographique de la wilaya d’Ouargla

Amouchas & Benlala 15


Matériel & Méthode 2020

4.3. Description de la population d’étude


Notre population d’étude renfermait 23 individus dont 10 consommateurs du lait et 13
non consommateurs. Ce sont des individus des deux sexes, autochtones ,non nomades, actifs
professionnellement. En ce qui concerne les dromadaires, c’étaient des chamelles de la race
sahraouie.

4.4. Matériel et réactifs


Tout le matériel ainsi que les consommables utilisés dans notre recherche sont présentés
dans le Tableau II.

Tableau II: Appareillage et matériel de laboratoire


Désignation Sang Lait de dromadaire

-Centrifugeuse 4000tour/2 - Etuve


minutes (TDZ4-WS) - Balance analytique
(RADWAG AS 220.R2)
- Automate (BECKMAN - Dessiccateur
COULTER AU480) - Distillateur
Appareillage - Centrifugeuse
-HPLC (BIO-RAD D-10™) - Gerber centrifuge
- Thermomètre
- Lactodensimètre
- Tubes (EDTA-héparinés) - Béchers
- Burette gradué
- Micro-perfuseurs - Erlenmeyer
Matériel de épicrâniens aves adaptateur - Hotte
laboratoire - Bain marré
- Glacière - Butyromètre
- Bec benzène
NaOH ( 0.4g)
Phénolphtaléine
Consommables acide sulfurique concentré
alcool isoamilique

4.5. Prélèvements
4.5.1. Prélèvement du lait
Notre échantillon du lait cru provient de la chamelle en début de lactation (3ème mois)
de la race sahraouie. Il a été collecté au mois de mars et dans des conditions hygiéniques. Il
est recueilli proprement dans une bouteille en plastique propre et placé dans une glacière

Amouchas & Benlala 16


Matériel & Méthode 2020

contenant des blocs de glace et transporté vers le laboratoire où il a subit aussitôt des analyses
physico-chimiques et biochimiques.

4.5.2. Prélèvement du sang


Le prélèvement sanguin a été réalisé par ponction au niveau de la veine du pli du coude.
Il s’est déroulé le matin à 8h chez des personnes bénévoles à jeun dans conditions de
stérilisation respectée. Cela s’est déroulé au niveau de laboratoire privé El Amel Ouargla.

4.6. Méthodes d’analyse


4.6.1. Méthodes d’analyse du lait
4.6.1.1. Mesure de pH (potentiel hydrogène)
Le pH-mètre utilisé dans cette étude (figure 6a), est étalonné à une température
ambiante en utilisant les solutions tampons, Après l’étalonnage, on émerge l’électrode dans
notre échantillon et on lit directement la valeur de pH-mètre. (Figure 6 b)

Figure 6 : Mesure du pH (6a : pH-mètre ; 6b : lecture du pH)

Amouchas & Benlala 17


Matériel & Méthode 2020

4.6.1.2. Mesure de la densité


Plonger un lacto-densimètre (figure 7a) dans une éprouvette de 500 ml rempli de lait à
analyser, Lorsqu'il stabilise, une lecture directe à une température de 20°C (figure 7b), le
lacto-densimètre est accompagné par un tableau de correction des résultats selon la
température du lait analysé.

Figure 7: Détermination de la densité par lactodensimètre


(7a : lactodensimètre ; 7b : lecture de densité)

4.6.1.3. Détermination de l’acidité


Un échantillon de 10 ml de lait cru est placé dans un bécher puis on ajoute 2 gouttes de
phénolphtaléine. Puis un titrage en agitation et avec la soude (0.4g) est rajoutée (à la burette)
jusqu’au virage au rose. La coloration rose doit persister au moins 10 secondes (figure 8).
L’acidité est calculé en fonction de l’acidité dornic (1D° correspond 0.1g d’acide lactique/litre
de lait). Elle est donnée par lecture directe du volume (ml) de soude versée et l’application de
la formule suivante : AT=V x 10(D°)
AT: Acidité titrable en degré dornic
V: le volume de la soude en ml correspond à la chute de la burette

Amouchas & Benlala 18


Matériel & Méthode 2020

Figure 8: Détermination de l’acidité titrable

4.6.1.4. Détermination d’extrait sec total


Il est déterminé par étuvage d’une quantité de 5 ml de lait dans une capsule à une
température de 103°C (figure 9a), jusqu’à l’obtention d’un poids constant. La capsule est
pesée à l’aide d’une balance de précision (figure 9b) après refroidissement dans un
dessiccateur. L’extrait sec total (EST) est calculée en pourcentage selon l’expression suivante
:
𝐌ₒ−𝐌𝟏
EST = X 100
𝑽
Mo : poids de la capsule étuvé avec l’échantillon. M1 : le poids de la capsule vide. V :(5ml)

Figure 9 : détermination d’extrait sec total (9a: étuve ; 9b :balance de précision)

Amouchas & Benlala 19


Matériel & Méthode 2020

4.6.1.5. Détermination du la teneur en matière grasse


On procède à la méthode Gerber pour la matière grasse du lait, selon les étapes suivantes :
Dans le butyromètre Gerber gradué, on introduit 11 ml d’acide sulfurique concentré 98 %, on
ajoute 11 ml de lait doucement sans mélanger et 1 ml d’alcool isoamylique (figure 10a). après
avoir bouché le butyromètre, on le retourne plusieurs fois, en suite on centrifuge à 1000 tr/mn
pendant 10 minutes. Après passage au bain Marie à 65°C, on fait la lecture directe (figure
10b).

Figure 10 : Détermination de la matière grasse


(10a : préparation d’échantillon ; 10b : la lecture sur le butyromètre)

4.6.2. Méthode d’analyse du sang


4.6.2.1. Analyse des paramètres biochimiques

Le dosage des paramètres biochimiques (glycémie, triglycérides, cholestérol, HDL


LDL) a été effectué, après centrifugation à 4000tour/2mn sur centrifugeuse TDZ4-WS (figure
11a). grâce à un automate (BECKMAN COULTER AU480) (figure 11b).

Amouchas & Benlala 20


Matériel & Méthode 2020

Figure 11 : Dosage biochimique du sang par un automate


(11a : centrifugeuse ; 11b : automate)

4.6.2.2. Dosage d’hémoglobine glyquée HbA1c


Le dosage d’hémoglobine glyquée a été réalisé par une chromatographie en phase liquide à
haute performance « HPLC» (figure 12) après centrifugation (centrifugeuse TDZ4-WS) à
4000 tour/2mn.

Figure 12 : dosage d’HbA1c par HPLC

Amouchas & Benlala 21


Matériel & Méthode 2020

4.7. Méthode statistique

L'analyse statistique a été réalisée à l'aide du logiciel Minitab 2018. Les variables
quantitatives ont été exprimées par le calcul des moyennes ± écarts types. Une valeur de
P < 0,05 est statistiquement significative.

Amouchas & Benlala 22


Résultats et Discussion 2020

Chapitre 5 : Résultats et discussion

5.1. Analyse physicochimique du lait cru de dromadaire


Tous les résultats de l’analyse physico-chimique du lait cru collecté sont présentés dans le
tableau III.

Tableau III : Résultats de l’analyse physicochimiques de


lait de dromadaire

Paramètres Unité Résultats


pH / 6,35 ± 0,10

la densité / 1030 ± 0,01


Acidité dornic DO 14 ± 1,0
Extrait sec total g/l 113,1 ± 5,2

Matière grasse % 25 ± 4,2

5.1.1. pH
La valeur moyenne du pH du lait cru collecté était de 6,35 ± 0,10. Ce pH moyen est
proche de celui du lait camelin (6,31 ± 0,15) trouvé par Siboukeur(2007) et inférieur à celui
de Mosbah(2019) (6,53 ± 0,1).
 Gorban et Izzeldin (1997) expliquent que le pH et le goût du lait dépendent de la nature
des fourrages et de la disponibilité de l’eau. Kamoun (1995) a montré que le pH bas du
lait camelin est dépendant de basse teneur en oligoéléments comme le sodium, le calcium,
le phosphore, le chlore et le potassium.

5.1.2. Densité
La densité moyenne du lait obtenue dans notre étude était de 1030 ± 0,01. Elle est plus
dense que celle rapportée par Mosbah (2019) et présentant une moyenne de 1020 ± 0,02.
Elle est proche à celle de Sboui et al, (2009) 1027 ± 0,003.
 La densité du lait n’a pas une valeur constante, elle varie proportionnellement à la
concentration des éléments dissous et en suspension (matière sèche comme protéines et
lactose).

Amouchas & Benlala 23


Résultats et Discussion 2020

 Cette augmentation de densité serait liée à l’augmentation de la biomasse bactérienne à la


fin de la fermentation (Filipovitch, 1954 et Mathieu, 1998). En effet, le processus de
fermentation de lait aboutit à la production d'acide lactique et à la croissance de la
biomasse bactérienne et par conséquent entraîne l'augmentation de la matière sèche
augmentant ainsi la densité.

5.1.3. Acidité

L’acidité mesurée au cours de cette étude était égale à 14 D°. Cette valeur est inférieure
de celles du lait camelin données par certains auteurs ; 18 ± 1,0 °D (Khaskheli et al.,2005) et
17,2 D° (Sboui et al., 2009). En revanche, des valeurs d’acidité comparables ont été
rapportées par certains auteurs tels qu’Abu-lehia (1994) trouvant une acidité de 15± 4 D°.

 L’acidité enregistrée dans notre étude est faible, elle serait due à une minime dégradation
protéinique ; en effet les protéines sont peu ou pas dégradées par les bactéries lactiques
qui ne peuvent pas se multiplier sous une basse température puisque le lait a été conservé
à 4 0C). sachant que les germes mésophiles croissent à une température 10 et 35°.
finalement il n’y a pas de dégradation de protéines ni de libération de H+.

5.1.4. Matière sèche totale

La valeur de L’extrait sec total d’échantillon du lait camelin cru est de113,1±5,2 g/l
(Tableau III). Ces résultats sont comparables à ceux donnés par Siboukeur(2007) qui a après
mesure a trouvé une teneur en matière sèche totale (MST) égale à 113,11 ±10,6g/l. Par contre
Mosbah(2019) a enregistré une concentration élevée de MST dans ses échantillons du lait
camelin cru qui était de 123,2 ± 8,1 g/l.

 La teneur en matière sèche du lait de chamelle varie également en fonction du stade de


lactation, elle est plus élevée au début et à la fin de la lactation (El-Hatmi et al., 2003) à
cause de transfert énergétique au chamelon.

5.1.5. Teneur en matière grasse


La teneur en MG de notre échantillon du lait cru présente une moyenne de25 ± 4,2 g/l.
Ce résultat est plus faible que celui donné par Siboukeur(2007) qui a noté une teneur en MG
égale à 28±6 g/l, et surtout à celle trouvée par contre Mosbah (2019) montrant une teneur
élevé en MG qui était de 37,5 ± 3,1 g/l.

Amouchas & Benlala 24


Résultats et Discussion 2020

 Selon Schultz et al., (1990) la teneur en MG du lait camelin semble dépendre non
seulement de l’apport alimentaire mais aussi du stade de lactation. Elle est maximale au
cours des premiers jours de lactation, minimale durant le deuxième ou le troisième mois
de lactation et s’accroit ensuite jusqu’à la fin de lactation.

En conclusion de l’étude physico-chimique et biochimique de lait de dromadaire de la


race sahraouie collecté à Ouargla, nous pouvons dire d’une part que les paramètres mesurés
présentent des caractéristiques similaires à ceux trouvés dans d’autres études et d’autre part
les paramètres se situent dans les normes selon L’organisation des Nations Unies pour
l'alimentation et l'agriculture (2015). donc en conclusion le lait cru collecté est bonne à la
consommation.

Amouchas & Benlala 25


Résultats et Discussion 2020

5.2. Effets de l’ingestion du lait de dromadaire


5.2.1. Etude épidémiologique
Les résultats physiologiques et biométriques sont présentés dans les tableaux IV et V de la
population consommatrice du lait de dromadaire (CLD) et de population non consommatrice
de ce lait (NCLD).

Tableau IV: Paramètres biométriques et physiologiques chez des


personnes consommatrice du lait de dromadaire (n=10)
Sexe Age Poids Taille systole Diastole
H 45 70 1,81 120 90
H 68 70 1,80 160 90
F 47 67 1,70 140 80
H 60 75 1,80 130 70
F 39 75 1,72 140 80
H 40 77 1,81 140 70
H 55 70 1,60 130 70
F 38 78 1,64 140 70
F 45 72 1,70 120 60
F 57 68 1,60 120 80
Moyenne 44.4 72.2 1.72 134 76

.
Tableau V : Paramètres biométriques et physiologiques mesurés chez
des personnes non consommatrice du lait de dromadaire (n=13)
Sexe Age Poids Taille systole Diastole
F 37 75 1,72 120 80
F 54 115 1,66 160 90
F 31 73 1,73 110 60
H 49 70 1,65 120 80
H 46 85 1,80 100 60
H 32 58 1,74 110 70
F 75 52 1,62 130 60
H 52 62 1,70 160 90
H 46 99 1,70 150 80
F 37 72 1,61 110 70
H 52 67 1,68 120 80
F 32 74 1,67 110 60
H 49 97 1,74 150 90
Moyenne 45,5 76,8 1,7 126 74

Amouchas & Benlala 26


Résultats et Discussion 2020

5.2.1.1. Fréquence et Sex-ratio


Les résultats de la fréquence et de sex-ratio de la population d’étude consommatrice et
non consommatrice du lait de dromadaire sont présentés dans le tableau VI et la figure 13

Dans notre étude, la population consommatrice de lait de dromadaire (n=10) est


composée de 50% hommes et 50% femmes avec sex-ratio donc =1. Tandis que la population
non consommatrice de lait de dromadaire (n=13) est composée de 53,8% d’hommes et 48,2%
de femmes. Le sex-ratio étant de 1,2.

Tableau VI : Fréquence et sex-ratio de la population d’étude( n=23)

CLD NCLD
H F T H F T
Nombre 5 5 10 7 6 13

Fréquence % 50 50 100 53,8 46,2 100

Sex-ratio 1 1,2

54 %
NCLD
52
CLD
50

homme
48
femme

46

44

42

Figure 13 : Fréquences de la population d’étude

Amouchas & Benlala 27


Résultats et Discussion 2020

5.2.1.2. âge moyen


Les résultats concernant la moyenne d’âge sont présentés dans le tableau VII.
L’âge moyen des personnes consommant régulièrement le lait de dromadaire était de 49 ,4 ±
10,1ans avec des extrêmes allant de 38 à 68 ans. La moyenne d’âge des femmes (45,2 ± 7,62
ans) est inférieure à celle des hommes (53,6 ±11,3 ans).

Chez les personnes qui ne consomment pas le lait de dromadaire, l’âge moyen était de
45.4 ± 12,2 ans avec des extrêmes allant de 31 à 75ans. La moyenne d’âge féminine (44,3±
17,15ans) est inférieure à celle des hommes (46,5± 6,8 ans).

Tableau VII: Age moyen de la population d’étude (n=23)


CLD (ans) NCLD (ans)
Age Ecart Age Ecart
P
moyen type moyen type
Homme 53,6 ± 11,3 46.5 ± 6,8
Femme 45,2 ± 7,6 44.3 ± 17,2
moyenne 49,4 ± 10,1 45.4 ± 12,1 0,415

60 ans
CLD NCLD
50

40
homme
30
femme

20

10

Figure 14 : Age moyen de la population d’étude

Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes d’âge 49,4 ± 10,1 ans
Vs 45,4 ± 12,2 ans(P=0,415). Ces résultats obtenus ressemblent à ceux trouvés par (Agrawal et
al,.2006).(P=0,304).Ceci nous permet d’éliminer toute relation d’une hypothèse liée à l’âge,

Amouchas & Benlala 28


Résultats et Discussion 2020

5.2.1.3. Indice de masse corporelle (IMC)

Les résultats de l’IMC sont présentés dans le tableau VIII, IX et la figure 15 de la


population consommatrice de lait de dromadaire et la population non consommatrice de ce
lait.
Dans notre étude, l’IMC globale de la population consommatrice de lait de dromadaire
est de 25,5 ± 2,5 kg/m2. L’IMC moyen dans les deux sexes est similaires : hommes (25,2 ±
2,4 kg/m2) Vs femmes (25,8 ± 2,2).
L’IMC globale des personnes ne consommant pas le lait était de 26,8 ± 6,2 kg/m2.
L’IMC moyen des hommes 26,1 ± 5,4 kg/m2 sont comparables 27,6 ± 7,4 kg/m2.

Tableau VIII: Calcule de l’Indice de masse corporelle( n=23)

CLD (kg/m2) NCLD (kg/m2)


sexe IMC sexe IMC P

H 21,4 F 25,4
H 21,6 F 41,7
F 23,2 F 24,4

H 23,1 H 25,7
F 25,4 H 26,2
H 23,5 H 19,2
H 27 F 19,8
F 29 H 21,5
F 24,9 H 34,3
F 26,6 F 27,8
H 23,7

F 26,5
H 32
Moyenne 24,6 ± 2,5 26,8 ± 6,2 0,270

Amouchas & Benlala 29


Résultats et Discussion 2020

Tableau IX : Indice de masse corporelle (n=23)


Consommateurs Non consommateurs

IMC Normes (kg/m²) (kg/m²) P


Homme Femme Homme Femme
Normal (idéal) [18.5 à 25[ 4 2 3 2
Surpoids [25 à 30[ 1 3 2 3
Obésité I [30 à 35[ 0 0 2 0
Obésité II [35 à 40[ 0 0 0 0
Obésité III Plus de 40 0 0 0 1
Moyenne 23,3 ± 2,3 25,8±2.2 26,1±5,4 27.6±7,4
Moyenne totale 24,6 ± 2,5 26,8 ± 6,2 0,258

Kg/m²
28 NCLD

27

26
CLD
25 homme
femme
24

23

22

21

Figure 15 :L’IMC moyen de la population d’étude

 Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes d’IMC 24,6 ± 2,5 ans Vs
26,8 ± 6,2 ans (P=0,258) Ces résultats obtenus ressemblent à ceux trouvés par Agrawal et
al,.2006.(P=0,088).Ceci nous permet d’éliminer toute relation d’une hypothèse liée
l’IMC.
Nous remarquons quand même que parmi les consommateurs de lait aucun individu n‘atteint
le stade de l’obésité contrairement aux non consommateurs dont 3 (7,7%) personnes
présentent une obésité.

Amouchas & Benlala 30


Résultats et Discussion 2020

5.2.1.4. Pression artérielle


Les résultats de la Pression artérielle (PA) moyenne sont présentés dans le tableau X
des CLD et NCLD .La PA globale des personnes CLD était de (134 ± 12,6 /76 ± 9,7) mmHg.
Elle est inférieure à une PA normale 140/90 mmHg. (OMS, 2015)Tandis que la PA globale
de la NCLD était de (126 ± 21 / 74 ± 12) mmHg.

Tableau X : Pression artérielle de la population consommatrice et Non


consommateurs (n=23)
Sexe CLD (mm Hg) NCLD (mm Hg) P
Systole diastole systole diastole Systole Diastole
Homme 136±15,8 78±11,0 130±23,1 78±10,7
Femme 132±11,0 74±8,9 123±19,7 70±12,4
Moyenne 134±12,6 76±9,7 126±21 74±12 0,328 0,762

 Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes de PA que ce soit
systolique (P=0,328) ou diastolique (P=0,762).ces résultats ressemblent à ceux trouvés par
Agrawal et al, en 2006. (P systolique = 0,121 Vs P diastolique= 0,853).Ceci nous permi
et d’éliminer toute relation d’une hypothèse avec la PA

5.2.2. Mesures plasmatiques


Tous résultats concernant les paramètres plasmatiques glucido-lipidiques (triglycérides,
glycémie, HDL, LDL, cholestérol et hémoglobine glyquée) sont regroupés dans les tableaux
XI de la population consommatrice de lait de dromadaire et XII de la population non
consommatrice de ce lait.

Amouchas & Benlala 31


Résultats et Discussion 2020

Tableau XI: Paramètres biochimiques chez une population consommatrice du lait


(n=10)
Norme Trg (g/l) Chol (g/l) HDL (g/l) LDL (g/l) Gly (g/l) Hbg (%)
H(0,4 à 0,6)
Sexe <1,5 <¨2 F(0,5 à 0,6)
0,50à1,60 <1.10 4à6
H 0,42 1,61 0,57 0,96 0,92 5,8
H 0,88 1,46 0,47 0,81 0,87 5,8
F 0,40 1,49 0,60 0,78 0,84 5,6
H 0,90 1,64 0,50 0,99 0,89 6
F 0,45 1,59 0,54 0,87 0,90 5,9
H 0,91 1,44 0,44 1,02 0,81 5,7
H 0,94 1,55 0,51 1.05 0,95 5,7
F 0,48 1,41 0,69 0,90 0,86 5,6
F 1,00 1,36 0,66 1,08 0,93 6
F 0,54 1,51 0,72 0,87 0,98 5,9
Moyenne 0,7 1.5 0.6 0.9 0.9 5.8

Tableau XII : Paramètres biochimiques chez une population non consommatrice du lait
(n=13)
Norme Trg (g/l) Chol(g/l) HDL (g/l) LDL (g/l) Gly (g/l) Hbg (%)
H(0,4 à 0,6)
Sexe <1,5 <¨2 F(0,5 à 0,6)
0,50-1,60 <1.10 4à6
F 0,44 1,62 0,66 0,87 0,92 5,6
F 0,90 1,05 0,39 0,48 0,91 5,8
F 0,84 1,10 0,51 0,42 0,97 5,5
H 0,82 2,06 0,58 1,32 0,98 5,5
H 1,04 2,43 0,51 1,71 1,22 6,2
H 0,84 1,86 0,54 1,15 0,93 5,8
F 0,72 1,97 0,41 1,42 1,34 9,8
H 0,50 1,62 0,63 0,89 0,91 4,7
H 1,61 2,08 0,56 1,20 1,28 5,8
F 0,66 1,84 0,57 1,14 0,94 5,4
H 2,36 1,64 0,36 0,81 1,03 6,2
F 0,66 1,16 0,57 0,46 0,96 5,8
H 0,79 2,55 0,45 1,94 1,08 6,4
Moyenne 0,9 1,8 0,5 1,0 1,0 6,0

Amouchas & Benlala 32


Résultats et Discussion 2020

5.2.2.1. Glycémie à jeun


Les résultats de la Glycémie à jeun sont présentés dans le tableau XIII et la figure 16
de la population CLD et la population NCLD.
Dans notre étude, la glycémie moyenne à jeun des personnes CLD était de 0,9 ± 0,05 g/l
tandis que celle des NCLD était 1,0 ±0,15 g/l. nous notons que les deux populations avaient
une valeur moyenne dans la norme (<1.10g/l). Nous constatons que parmi la population
NCLD, trois personnes âgées présentaient une hyperglycémie (1femme 1,34g/l ; 2 hommes :
1,22 et 1,28g/l).(Tableau XII)

Tableau XIII : Glycémie moyenne (n=23)


CLD (g/l) NCLD (g/l)
Sexe homme femme homme Femme
Moyenne 0.9 ±0.05 0.9±0.06 1.1±0,14 1±0.16
Totale 0.9±0.05 1.0±0.15
P 0.006

g/l
1.2
NCLD
1 CLD
Glycémie à jeun
0.8 Homme
Glycémie à jeun
0.6 Femme

0.4

0.2

Figure 16 : Glycémie à jeun de la population d’étude

 Malgré que la glycémie moyenne des deux populations sont normales, Il y a quand même
une différence significative entre les deux valeurs moyennes (P=0,006). Ceci nous permet
de confirmer statistiquement que l’ingestion du lait a un effet hypoglycémiant. Ce résultat
est similaire à celui de Agrawal et al. (2006) (P<0.001).

Amouchas & Benlala 33


Résultats et Discussion 2020

 Par ailleurs nous revenons sur la population NCLD qui compte 3 personnes présentant une
hyperglycémie : une femme reconnue diabétique et deux hommes qui seraient en état de
résistance à l’insuline (1,1-1,25 g/l) (étape qui précède le diabète). L’état de la résistance à
l’insuline chez les deux hommes est conforté par leur de poids des deux hommes. Ceci
confirmerait l’effet préventif de l’ingestion du lait de dromadaire.

5.2.2.2. Hémoglobinémie glyquée (HbA1c)


Les résultats de l’HbA1c sont présentés dans le tableau XIV et la figure 17 de la
population CLD et la population NCLD.
Le taux moyen de l’HbA1c chez les CLD était de 5,8±0,15 % et celui des NCLD était
de 6 ± 1,21 %. Les deux taux moyens se situent dans la norme (4 à 6 %). Quatre personnes
chez les NCLD présentaient un taux élevé. (1femme 9,8% ; 3 hommes : 6,2, 6,2, et 6,4%).

Tableau XIV : hémoglobine glyquée (n=23)

CLD (%) NCLD (%)

Sexe homme femme homme femme

Moyenne 5,8 ±0,12 5,8±0,19 5,8±0,57 6,3±1,71

Totale 5,8±0,15 6±1,21

P 0,495

6.3 NCLD
6.2
6.1
6 CLD HbA1c Homme
5.9 HbA1c Femme
5.8
5.7
5.6
5.5

Figure 17 : Taux moyen de l’Hb1Ac dans les deux populations

Amouchas & Benlala 34


Résultats et Discussion 2020

 Statistiquement Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes


del’HbA1c (P=0,495). ces résultats obtenus ressemblent à ceux trouvés par Agrawal et
al., 2007.(P=0.060).
 Cependant, 30,8 % (4 cas) des personnes NCLD présentaient un taux d’HbA1C plus élevé
que la norme contrairement aux personnes CLD qui ne présentaient aucun taux élevé
d’HbA1c. en prenant en considération les cas, l’ingestion du lait de dromadaire inhibe la
glycation de l’hémoglobine.

5.2.2.3. Triglycéridémie
Les résultats de la triglycéridémie sont présentés dans le tableau XV et la figure 18.
La triglycéridémie moyenne mesurée chez les CLD était de 0,7 ± 0,25 g/l et celui des NCLD
était de 0,9 ± 0,51 g/l. Les deux taux moyens se situent dans la norme (<1,5 g/l).à noter que
deux hommes chez les NCLD présentaient un taux élevé (1,61 et 2,36 g/l). (Tableau XII)

Tableau XV : Triglycéridémie moyenne (n=23)


CLD (g/l) NCLD (g/l)
Sexe homme femme homme femme
Moyenne 0,8 ±0,22 0,6±0,24 1,1±0,64 0,7±0,16
Totale 0,7±0,25 0,9±0,51
P 0,151

g/l
1.2
NCLD
1
CLD
0.8
Triglycérides Homme
0.6
Triglycérides Femme

0.4

0.2

Figure 18 : Triglycéridémie moyenne dans les deux populations

Amouchas & Benlala 35


Résultats et Discussion 2020

 Statistiquement Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes de la


Triglycéridémie (P=0,151). Ces résultats ressemblent à ceux trouvés par Agrawal et al.,
2007 (P=0.060).
 15,4% (2 cas) des personnes NCLD présentaient un taux de Trg plus élevé que la norme
ce qui n’a pas été observé chez les personnes CLD. Il est possible que l’ingestion du lait
de dromadaire ait un effet hypotriglycéridémiant.

5.2.2.4. Cholestérolémie
Les résultats de la cholestérolémie sont présentés dans le tableau XVI et la figure 19.
Le taux moyen de cholestérol chez les CLD était de 1,5 ± 0.09 g/l et celui des NCLD était de
1,8 ± 0,47 g/l. Les deux taux moyens se situent dans la norme (< 2 g/l). Quatre hommes
(30,8%) chez les NCLD présentaient une hypercholestérolémie (2,06 ; 2,43 ; 2,08 et 2,55 g/l).
(tableau XII)

Tableau XVI : Cholestérolémie moyenne (n=23)


CLD (g/l) NCLD (g/l)
Sexe homme femme homme femme
Moyenne 1,5 ± 0,09 1,5 ± 0,09 2,0 ± 0,36 1,5 ± 0,4
Totale 1,5 ± 0,09 1,8 ± 0,47
P 0,073

g/l
2.5

2 CLD
NCLD
1.5 Cholestérol homme
Cholestérol Femme
1

0.5

Figure 19: Cholestérolémie de la population d’étude

Amouchas & Benlala 36


Résultats et Discussion 2020

 Il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes de cholestérol (P=0,073).
Cependant 30,8% (4cas) des personnes NCLD avaient une hypercholestérolémie. Aucun
taux élevé n’a été observé chez les personnes CLD. Cette observation pourrait confirmer
le rôle préventif du lait de dromadaire contre le diabète.

5.2.2.5. HDL
Les résultats de l’HDL sont présentés dans le tableau XVII et la figure 20.
L’HDL moyen des CLD (0,6 ± 1,10 g/l) et celui des NCLD (0,5 ± 0,09 g/l) se situent dans
la norme (H : 0,4 à 0,6 g/l) et ( F : 0,5 à 0,6 g/l).
- Dans le groupe CLD, trois femmes présentaient des valeurs d’HDL supérieure a les
normes (0,69 ; 0,66 ; 0,72 g/l).
- Trois personnes des NCLD présentaient des valeurs d’HDL inférieure à l’norme (2
femmes : 0,39 ; 0,41 g/l et un homme:0,36 g/l)
- deux personnes avaient des valeurs d’HDL supérieures à l’énorme (homme :0,63 g/l et
une femme :0,66 g/l).

Tableau XVII : HDL moyen (n=23)


CLD (g/l) NCLD (g/l)
Sexe Homme Femme Homme Femme
Moyenne 0,5 ± 0,05 0,6 ± 0,07 0,5 ± 0,09 0,5 ± 0,10
Totale 0,6 ± 0,10 0,5 ± 0,09
P 0,208

g/l
0.7 CLD
0.6 NCLD
0.5
HDL Homme
0.4
HDL Femme
0.3
0.2
0.1
0

Figure 20: HDL moyen de la population d’étude

Amouchas & Benlala 37


Résultats et Discussion 2020

 Statistiquement il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes de HDL
(P=0,208),ces résultats obtenus sont différent à ceux trouvés par Korish en 2014 qui a
travaillé sur les rats (P<0,001).
 Des taux élevés d’HDL ont été observés aussi bien chez les CLD que chez les NCLD.
Donc ce lait n’a pas d’impact sur la production de HDL.

5.2.2.6. LDL
Les résultats des LDL sont présentés dans le tableau XVIII et la figure 21.
L’LDL moyen des CLD était de 0,9 ± 0,09 g/l et celui des NCLD était de 1,1 ± 0,47g/l.
Ces deux moyennes sont dans la norme (0,50 à 1,60 g/l).
Dans le groupe NCLD, 3 femmes présentant des valeurs de LDL basses (0,48 ; 0,42 ; 0,46 g/l)
et 2 hommes présentent des valeurs élevées (1,71 ; 1,94 g/l).

Tableau XVIII : LDL moyen (n=23)


CLD (g/l) NCLD (g/l)
Sexe Homme Femme Homme Femme
Moyenne 0,9 ± 0,09 0.9 ± 0,11 1,3 ± 0,41 0,8 ± 0,42
Totale 0,9 ± 0,09 1,1 ± 0,47
P 0,354

g/l
1.4
NCDL
1.2

1 CLD

0.8 LDL Homme


LDL Femme
0.6

0.4

0.2

Figure 21: LDL moyen de la population d’étude

Amouchas & Benlala 38


Résultats et Discussion 2020

 Statistiquement il n’y a pas de différence significative entre les deux moyennes de LDL
(P=0,354). ces résultats obtenus sont différent à ceux trouvés par Korish en 2014 qui a
travaillé sur les rats (P<0,001).
 Cependant nous soulignons, dans le groupe NCLD, une perturbation dans la production de
LDL chez 5 personnes (38,5%). Aucune perturbation n’a été observée dans le groupe
CLD (0%). Le lait de dromadaire aurait donc un effet régulateur de LDL.
 On a constaté que le taux élevé de l’LDL est lié au taux élevé d’HbA1c.

Amouchas & Benlala 39


Conclusion 2020

La qualité de lait produite par les chamelles de race ‘Sahraoui’ dans la région d’Ouargla est
bonne à la consommation.
Le lait de dromadaire n’a pas d’impact sur les triglycérides, les LDLL, les HDL.
Il n’a pas aussi d’effet sur le poids corporel, l’IMC et la tension artérielle.
Par contre cet aliment a un impact sur la glycémie. Ces résultats nous permettent de
confirmer que l’ingestion de LD a un effet hypoglycémiant.
Dans le groupe NCLD 23,1 % (3 cas) seraient en état de résistance à l’insuline contrairement
au CLD qui ne présentait aucun cas.
Par ailleurs en faisant abstraction des statistiques, le lait a montré un effet
hypotriglycéridémiant et un effet hypocholestérolémiant
A partir de ces résultats, Le lait de dromadaire pourrait avoir effet préventif contre les troubles
du métabolisme des glucides et de lipide le diabète.

Amouchas & Benlala 40


Références bibliographiques 2020

A
1. ABU-LEHIA I.H. (1994). Recombined camel’s powder. Actes du Colloque :
"Dromadaires et chameaux animaux laitiers Nouakchott, Mauritanie ", 24-26.
2. AGRAWAL R. P., S. BUDANIA P. SHARMA , GUPTA R. ET KOCHAR D. K.
ZERO.(2007)’Prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica community of
northwest Rajasthan, India’ ; Diabetes Research and Clinical Practice,290-296.
3. AGRAWAL P., SWAMI C., BENIWAL R., KOCHAR K., SAHANI S. & TUTEJA
C. (2003). Effect of camel milk on glycemic control, risk factors and diabetes quality of
life in type-1 diabetes: A randomised prospective controlled study. Journal of Camel
Practice and Research.45-50.
4. GRAWAL R. P., SWAMIR S. C., TUTEJA F. C. AND GOURI S. K., (2005).
Hypoglycemic activity of camel milk chemically pancreactomized rats- an experimental
study. International Journal of Diabetes in Development Countries.
5. Agrawal R.P, Budanias. P,Sharma.S, Rajeev Gupta.D, Kochar.K,. Panwar R.B,
Sahani M.S.(2006). Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica
community of north-west Rajasthan, India. Science direct. 290–296.
6. Agrawal R.P, Budanias. P,Sharma.S, Rajeev Gupta.D, Kochar.K,. Panwar R.B,
Sahani M.S.(2006). Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica
community of north-west Rajasthan, India. Science direct. 290–296
7. Agrawal R.P, Budanias. P,Sharma.S, Rajeev Gupta.D, Kochar.K,. Panwar R.B,
Sahani M.S.(2006). Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica
community of north-west Rajasthan, India. Science direct. 290–296
8. Agrawal R.P, Budanias. P,Sharma.S, Rajeev Gupta.D, Kochar.K,. Panwar R.B,
Sahani M.S.(2006). Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica
community of north-west Rajasthan, India. Science direct :290–296
9. Agrawal RP, Budania S, Sharma P, Gupta R, Kochar DK, Panwar RB, et al (2007).
Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica community of north-west
Rajasthan, India. Diabetes Res Clin Pract 27 : 290 .
10. Agrawal RP, Budania S, Sharma P, Gupta R, Kochar DK, Panwar RB, et al (2007).
Zero prevalence of diabetes in camel milk consuming Raica community of north-west
Rajasthan, India. Diabetes Res Clin Pract 27 : 290 .

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

11. Agarwal, R. P., O’Regan, D. and Sahu, D. R., (2007) . Iterative construction of
fixed points of nearly asymptotically nonexpansive mappings, J. Nonlinear Convex
Anal.8.
12. AL HAJ A. & AL KANHAL A. (2010). Compositional, technological and nutritional
aspects of dromedary camel milk. International Dairy Journal, 20, 811-821.
13. ARAB H., SALAMA A., EID H., OMAR A., ARAFA A. & MAGHRABI
A.(2014). Camel'smilk ameliorates TNBS-inducedcolitis in rats via down regulation
of inflammatory cytokines and oxidative stress. Food and Chemical Toxicology, 69,
294-302.
14. Atarhouch T., Bendahman N., Hamers-Casterman C., Hamers R., Muyldermans
S.,(1997). cDNA sequence coding for the constant region of the dromedary gamma3
heavy Chain antibody. J Camel Pract. Res., 4, 177-182
15. ATTIA H., KHEROUATOU N., NASRI M. & KHORCHANI T. (2000).
Characterization of the dromedary milk casein micelle and study of its changes during
acidification. Le Lait, 503-515.

B
16. Beg, O.U., von Bahr-Lindstrom, H., Zaidi, Z.H., Jornvall, H. (1987).
Characterization of a heterogeneous camel milk whey non-casein protein. FEBS Lett.
216, 270–274.
17. BENAISSA R. (1989). Le dromadaire en Algérie. CIHEAM-IAMZ, Options
Méditerranéennes : Série A. Séminaires Méditerranéens.19-28.
18. BHAVBHUTI M., JAYDEEP YOGANANDI., MEHTA, K.N. WADHWANI.,
V.B. DARJI et K.D. APARNATHI. (2014). comparison of physico-chemical
properties of camel milk with cow milk and buffalo milk. Journal of Camel Practice
and Research. 253-258.

C
19. CHEHMA A., (2005) Etude floristique et nutritive des parcours camelin du Sahara
septentrional algérien. Cas des régions d’Ouargla et Ghardaïa. Thèse Doctorat.
Université Badji Mokhtar. Annaba.178.
20. CHETHOUNA F. (2011) : Etude des caractéristiques physico-chimiques,
biochimiques et la qualité microbiologique du lait camelin pasteurisé, en comparaison

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

avec le lait camelin cru. Thèse de Magister en Sciences Biologiques Université Kasdi
Merbah Ouargla.
21. CHETHOUNA F. (2011).Etude des caractéristiques physico-chimiques,
biochimiques et la qualité microbiologique du lait camelin pasteurisé, en comparaison
avec le lait camelin cru. Thèse de Magister en Sciences Biologiques Université Kasdi
Merbah Ouargla.
22. CHETHOUNA F. (2011).Etude des caractéristiques physico-chimiques,
biochimiques et la qualité microbiologique du lait camelin pasteurisé, en comparaison
avec le lait camelin cru. Thèse de Magister en Sciences Biologiques Université Kasdi
Merbah Ouargla.
23. CHISSOV V.I. et YAKUBOVSKAYA R.I., . (1995): Brevet° RU 2088238. Cite par
KANUSPAYEVA et al 2003.
24. CONTI A., GODOVAC-ZIMMERMANN J., NAPOLITANO L. et
LIBERATORI J., (1985): Identification and characterization of two - lactalbumins
from Somali camel milk. Milchwissennschaft, 673–675.

D
25. DIARRA M.S., PETITCLERC D. et LACASSE P., (2002) : Effect of lactoferrin in
combination with Penicillin on the Morphology and the Physiology of Staphylococcus
aureus Isolated from Bovine Mastitis. J. of DairySci. 85, 1141-1149
26. DUHAIMAN A.S. (1988). ‘Purification of camel milk lysozyme and itslyticeffect on
Escherichia coli and Micrococcuslysodeikticus’ ; Comp. Biochem. Phys., 91, 793-796.

E
27. ELAGAMY EI. (2000): Effect of heat treatment on camel milk protei ns with respect
to antimicrobial factors : a comparison with cow's and buffalo. Food Chem., 68, 227-
232.
28. EL-AGAMY I. E., (2006). Camel Milk. Handbook of Milk of Non-Bovine
Mammals. Edited by Young W. Park and George F.W. Haenlein. BlackwellPublishing
Professional. USA. 449 .
29. EL-AGAMY E. I., NAWAR M., SHAMSIA S. M., AWAD S. ET HAENLEIN G.
F. W. (2009) ‘Are camelmilk proteinsconvenient to the nutrition of cow milk allergi
cchildren? ; Small Ruminant Research, 82. 1-6 .

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

30. El Hatmi H., Hammadi M., Moslah M., Khorchani T., (2003). Intensification de la
production laitière des chamelles en Tunisie. In: compte rendu Lait de chamelle pour
l’Afrique. Atelier sur la filière laitière caméline en Afrique Niamey, 5-8

F
31. FAO stat, (2019), http://www.faostat.org, 24 janvier 2019.
32. FAO.(2019) food and agriculture organization of the united nations,
http://www.fao.org/news/archive/newsbydate/2019/fr/
33. FARAH Z. et RÜEGG M.W. (1991): The creaming properties and size distribution
of Fat globules in camel milk. J. Dairy Sci., 74, 2901-2904.
34. FARAH Z. (1993): Composition and Characteristics of Camel Milk; review. J. Dairy
Res., 60.
35. FAYE B., (1997) Guide de l’élevage du dromadaire. Libourne,, Sanofi Santé
Nutrition Animale, 126 .
36. FAYE B., TISSERAND J. L., (1989) Problèmes de la détermination de la valeur
alimentaire des fourrages prélevés par le dromadaire. Séminaire sur la nutrition et
l’alimentation du dromadaire, Ouargla, Algérie. Options méditerranéennes. Séries
séminaires, 2: 61-65.
37. FAYE B. et MULATO O.C.,(1991): Facteurs de variation des paramètres
protéoénergétiques, enzymatiques et minérales chez le dromadaire de Djibouti.
Rev.Elev. Méd. Vét. des Pays Trop., 44, 325-334.

38. FTLQ. (2002). Science et Technologie du lait. Fondation de Technologie Laitière du


Québec Inc. Ed, Presses Internationales Polytechnique, Québec, canada, 28-44.

G
39. GAUTHIER-PILTERS H.; (1979): Somme biological aspect of the camel in the
Western Sahara, in Proceeding on Workshop on Camel, IFS,. 187-399.
40. GORBAN A.M.S. et IZZELDIN O.M.(1997): Mineral content of camel milk and
colostrum. J. DairyTechn., 64, 471 -474.
41. Gorban A.M.S. and Izzeldin O.M. (1997). Mineral content of camel milk and
colostrum. J. Dairy Techn.
42. GORBAN A. M. S. ET IZZELDIN O. M. (2001) ‘Fatty and Lipids of Camel Milk
and Colostrum’.; International J. Food Sci. Nutr., 52. 283-287.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

H
43. HABIB M., IBRAHIM H., SCHNEIDER-STOCK R. & HASSAN M. (2013).
Camel milklactoferrinreduces the proliferation of colorectal cancer cells and
exertsantioxidant and DNA damage inhibitory activities. Food Chemistry, 141, 148-
152.
44. HAMAD E.M., ABDELRAHIM E.A., ROMEIH E.A. (2011). Beneficial effect of
camel milk on liver and kidneys function in diabetic Sprague-Dawley rats. Int. J.
Dairy Sci., 3, 190-197
45. HULSEBUS C.,( 1999). Immunoglobulin G status of camels during 6 months
postpartum.Hohenheim Tropical Agriculture Series Ed., Verlag publ., Weikersheim
Allemagne, 147 .

J
46. JEANTET R., CROGUENNEC T., MAHAUT M., SCHUCK P. ET BRULE G.,
(2008). Les produits laitiers. 2ème édition .Tec et Doc. Lavoisier. 185.
47. JOUAN P., (2002). Lactoprotéines et lactopeptides. Propriétés biologiques. INRA
publ., Versailles, 127 .

K
48. KAMOUN M. (1995).Le lait de dromadaire : production, aspects qualitatifs et
aptitude à la transformation. Option méditerranéennes, 13, 81-103.
49. KANUSPAYEVA G., FAYE B. et SERIKBAEVA A., (2003): Les produits
laitiers traditionnels à base de lait de chamelle en Asie centrale. Actes de l'Atelier
International sur : "Lait de chamelle pour l'Afrique Niamey, Niger ", 5-8 .
50. KANWAR J. R., ROY K., PATEL Y., ZHOU F., SINGH R., SINGH D., NASIR
M., SEHGAL R., SEHGAL A. & SINGH S.(2015). Multi functional iron bound
lactoferrin and nanomedicinalapproaches to enhanceits bioactive functions.
Molecules, 20, 9703-9731.
51. KHASKHELI M., ARAIN M. A., CHAUDHRY S., SOOMRO A. H. et
QURESHI T. A. (2005).Physico-chemical quality of camel milk.Journal of
Agriculture and Social Sciences,2. 164-166.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

52. KHASKHELI M., ARAIN M. A., CHAUDHRY S., SOOMRO A. H. et


QURESHI T. A. (2005).Physico-chemical quality of camel milk.Journal of
Agriculture and Social Sciences,2.164-166.
53. KHEROUATOU N., NASRI M. & ATTIA H. (2003). A study of the
dromedarymilkcasein micelle and its changes during acidification. Brazilian Journal of
Food Technology, 6, 237-244.
54. KONUSPAYEVA G., LOISEAU G., FAYE B.,( 2004). La plus-value "santé" du lait
de chamelle cru et fermenté : l’expérience du Kazakhstan. Rencontre Recherches
Ruminants. 11 : 47-50.
55. KONUSPAYEVA G., LEMARIE E., FAYE B., LOISEAU G. ET MONTET
D.(2008) ‘Fattyacid and cholesterol composition of camel’s (Camelus
bactrianus,Camelus dromedarius and hybrids) milk in Kazakhstan’ ; Dairy Science
and Technology, 88,327-340
56. KONUSPAYEVA G., FAYE B. ET LOISEAU G. (2009)‘The composition of camel
milk: a meta-analysis of the literature data’ ; Journal of Food Composition and
Analysis, 22, 95-101.
57. Korish A, Galil A. Gader Aet Abdulqader A. Alhaider, (2014). « Camel milk
ameliorates the coagulopathy in streptozotocin diabetic rat model », International
Journal of Dairy Technology.
58. Korish AA. (2014)The antidiabetic action of camel milk in experimental type 2
diabetes mellitus: an overview on the changes in incretin hormones, insulin resistance,
and inflammatory cytokines. Horm Metab Res. 404.
59. Korish AA. (2014)The antidiabetic action of camel milk in experimental type 2
diabetes mellitus: an overview on the changes in incretin hormones, insulin resistance,
and inflammatory cytokines. Horm Metab Res. 404.

L
60. LINDEN G. (1994). In Biochimie agro-industrielle. Valorisation alimentaire de la
production agricole. D. Lorient. MASSON Paris Milan Barcelone.114-116.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

M
61. Merin, U, Bernstein, S, BlochDamti, A, Yagil, R, van,Creveld, C, Lindner, P, Gol
lop, N (2001).A comparative study of milk serum proteins in camel and bovine
colostrums. Livestock Production Science .297–301.
62. MAGJEED N. A., (2005) ‘Corrective effect of milk camel on some cancer
biomarkers in blood of rats intoxicated with aflatoxin B1’ ; Journal of the Saudi
Chemical Society
63. MAGJEED N. A.,(2005) ‘Corrective effect of milk camel on some cancer biomarkers
in blood of rats intoxicated with aflatoxin B1’ ; Journal of the Saudi Chemical Society
64. Mohamed. I, Al-Shoeibi.Z, Ahmed-A G, et Zayed. A A. (2011).« Effects of
Camel’s Milk as a Vehicle for Insulin on Glycaemic Control and Lipid Profile in Type
1 Diabetics », American Journal of Biochemistry and Biotechnology. 7, 4.
65. Mosbah S , (2019). Contribution à l’étude de quelques activités biologiques du lait de
chamelle cru et ferment, thèse de doctorat Université kasdi Merbah, Ouargla.44.
66. Mosbah S , (2019). Contribution à l’étude de quelques activités biologiques du lait de
chamelle cru et ferment, thèse de doctorat Université kasdi Merbah, Ouargla.44.
67. Mosbah S , (2019). Contribution à l’étude de quelques activités biologiques du lait de
chamelle cru et ferment, thèse de doctorat Université kasdi Merbah, Ouargla.44.
68. Mosbah S , (2019). Contribution à l’étude de quelques activités biologiques du lait de
chamelle cru et ferment, thèse de doctorat Université kasdi Merbah, Ouargla.44.

N
69. NIKKHAH A(2014). Milk of Camel: Science Edification Urgencies. World Journal
of Veterinary Science. 6-10.

O
70. Organisation mondiale de la santé (2015). https://www.who.int/features/qa/82/fr/
71. OULAD BELKHIR A., (2018)- Caractérisation des populations camelines du Sahara
septentrional Algérien. Evaluation de la productivité et valorisation des produits,
Thèse de doctorat Université kasdi Merbah, Ouargla.7-10- 62.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

Q
72. QUAN S., TSUDA H. & MIYAMOTO T. (2008). Angiotensin I-converting enzyme
inhibitory peptides in skim milk fermented with lactobacillus Helvetius 130B4 from
camel milk in Mongolia, China. Journal Science of Food and Agricultural.
73. QUAN S., TSUDA H. & MIYAMOTO T. (2008). Angiotensin I-converting enzyme
inhibitory peptides in skim milk fermented with lactobacillus Helvetius 130B4 from
camel milk in Mongolia, China. Journal Science of Food and Agricultural.
74. QUAN S., TSUDA H. & MIYAMOTO T. (2008). Angiotensin I-converting enzyme
inhibitory peptides in skim milk fermented with lactobacillus Helvetius 130B4 from
camel milk in Mongolia, China. Journal Science of Food and Agricultural.

R
75. RAMIT J.P (1993): la technologie de fromages au lait de dromadaire (camelus
dromedarius) .Etude F.A.O.,production et santé animales,113.
76. RICHARD D, HOSTE C ET PEYSE DE FABREGUES. (1984) .Le dromadaire et
son élevage ; Maisons-Alfort CIRAD-EMVT. Coll. Etudes et synthèses de l’EMVT,
163 .

S
77. Sboui A, Djegham M, Belhadj O et Khorchani T. (2016). Le lait de chamelle:
qualités nutritives et effet sur les variations de la glycémie, Laboratoire d’Elevage et
de la Faune sauvage, Institut des Régions Arides, Médenine Tunisie.
78. Sboui A., Khorchani T., Agrebi A., Djegham M., Mokni M., and Belhadj O.,
(2012). Ant diabetic effect of camel milk on alloxan-induced diabetic dogs. Afr J
Microbiol Res.4023–4029.
79. SBOUI A., KHORCHANI T., DJEGHAM M. et BELHADJ O. (2009).
Comparaison de la composition physicochimique du lait camelin et bovin du Sud
tunisien; variation du pH et de l’acidité à différentes températures ; Afrique
SCIENCE .293 – 304.
80. SBOUI A., KHORCHANI T., DJEGHAM M. et BELHADJ O. (2009).
Comparaison de la composition physicochimique du lait camelin et bovin du Sud
tunisien; variation du pH et de l’acidité à différentes températures ; Afrique
SCIENCE .293 – 304.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

81. SBOUI A., KHORCHANI T., DJEGHAM M. et BELHADJ O. (2009).


Comparaison de la composition physicochimique du lait camelin et bovin du Sud
tunisien; variation du pH et de l’acidité à différentes températures ; Afrique
SCIENCE
82. Schultz M.M., Hansen L.B., Steuernalgel G.R., and Kuck A.L., (1990). Variation
of milk, fat, protein and somatic cells for dairy cattle. J.Dairy Sci. 484-493.
83. SHORI A.B. (2015). Camel milk as a potential therapy for control ling diabetes and
its complications: A review of in vivo studies. Journal of Food and Drug Analysis,
609-618.
84. SIBOUKEUR O, (2007): Etude du lait camelin collecté localement : caractéristiques
physico-chimiques aptitudes à la coagulation. Thèse de doctorat en Sciences
Agronomiques université INA EL Harrach-Alger
85. SIBOUKEUR O, (2007): Etude du lait camelin collecté localement : caractéristiques
physico-chimiques aptitudes à la coagulation. Thèse de doctorat en Sciences
Agronomiques université INA EL Harrach-Alger
86. SIBOUKEUR O, (2007): Etude du lait camelin collecté localement : caractéristiques
physico-chimiques aptitudes à la coagulation. Thèse de doctorat en Sciences
Agronomiques université INA EL Harrach-Alger
87. SIBOUKEUR O, (2007): Etude du lait camelin collecté localement : caractéristiques
physico-chimiques aptitudes à la coagulation. Thèse de doctorat en Sciences
Agronomiques université INA EL Harrach-Alger
88. SLIMANI.N, (2015) Impact du comportement alimentaire du dromadaire sur la
préservation des parcours du Sahara septentrional algérien. Cas de la région d’Ouargla
et Ghardaïa. Thèse Doctorat. Université Kasdi Merbeh.Ouargla.77 .
89. Statistique de MADRP, (2018), http://madrp.gov.dz/agriculture/statistiques-agricoles
90. SOUID.W, (2010).Effet Des Bactriocines (types nisine) produites par une souche
lactique isolee à partir du fromage camelin, sur une souche Psychrotrophe. Magister
en Sciences Biologiques Université Kasdi Merbah Ouargla.

T
91. TAUZIN J., MICLO L. & GAILLARD J.-L. (2002). Angiotensin-I-converting
enzyme inhibitory peptides fromtryptichydrolysate of bovine αS2-casein. FEBS
Letters, 531, 369-374.

Amouchas & Benlala


Références bibliographiques 2020

92. TRABELSI H., SENOUSSI A., CHEHMA A., (2012) Etude de la dissémination des
graines des plantes spontanées dans les fèces du dromadaire dans le Sahara
septentrional Algérien. Sécheresse 94-101.

V
93. Vignola C. (2002). Science et Technologie du Lait Transformation du Lait. Edition -
Presses Internationales Polytechnique, Canada. 3 -75.

Y
94. YAGIL R. et ETZION Z. (1980): Effect of drought conditions on the quality of
Camel milk. J. Dairy. Res.159-166.
95. YAGIL R., ZAGORSKI O. & VAN CREVELD C. (1994). Science and
camel’smilk production. Chameux et dromedaries, animeaux laitiers. Ed. Saint Marin,
G. Expansion Scientifique Francais, Paris, 75-89.
96. Yagil R (2013) Camel Milk And Its Unique Anti-Diarrheal Properties. Isr Med Assoc
J 35-36 .
97. YAMAMOTO N., AKINO A. & TAKANO T. (1994).Antihypertensiveeffect of the
peptides derivedfromcasein by an extracellularproteinasefrom Lactobacillus helveticus
CP790. Journal of Dairy Science, 917-922.

Amouchas & Benlala