Vous êtes sur la page 1sur 3

Descente de charges DDC

La descente des charges est obtenue en déterminant le cheminement des efforts dans la
structure, depuis leur point d’application jusqu’aux fondations. Les charges se distribuent en
fonction des surfaces de planchers attribuées à chaque élément porteur. Sur un élément porteur
agit :

 Les charges qui lui sont directement appliqués.


 Les charges transmises par les éléments qu’il supporte.

Le calcul des sollicitations se fait sur la base des chargements obtenus suite à la descente des
charges sur les éléments de la structure. Les sollicitations (efforts normal N, effort tranchant V,
moments de flexion M) sont calculées à partir des combinaisons d’actions relatives au B.A.E.L
selon les procédés de la résistance des matériaux dans la mesure où ils sont applicables ou
selon des méthodes simplifiées (méthode forfaitaire, Caquot) déjà étudiées.

Les charges permanentes


Les charges se divisent en deux catégories : les charges permanentes (ou charges mortes) et
les charges d'exploitation.
Les charges permanentes sont celles qui sont toujours présentes sur l'ouvrage et, bien souvent,
correspondent au poids propre de l'ouvrage. Par exemple, un pont suspendu est un ensemble de
charges permanentes composées de poutres d’acier, de câbles et d’asphalte qui supporte son
poids propre. Pour un bâtiment, les charges permanentes incluent le poids du béton, des
revêtements de sol, de la toiture, des balcons et tous autres éléments fixes. Les étages
supérieurs sont une charge permanente pour un étage inférieur. En fait, c’est l’ossature d’un
ouvrage qui reprend tous les efforts qui lui sont soumis et qui lui garantisse sa géométrie globale
quel que soit l’effort. En fonction, des charges à supporter on donne des dimensions plus ou
moins grandes aux éléments de l’ossature de l’ouvrage.
La charge permanente, notées « G », comprend le poids propre des éléments porteurs, et les
poids des éléments incorporés tels que : plafond, sol, enduits et revêtement.
Les cloisons légères sont prises en compte comme une charge permanente uniformément
répartie de 1 KN/m2.

a)Poids volumiques des matériaux de construction


Selon la norme AFNOR NFP 06-004, les poids volumiques des matériaux de construction sont :

Matériaux Poids volumique (KN/m3)


Béton armé 25
Béton non armé 22
Mortier en liants hydrauliques 20
Sable 18
Gravier 17
Briques pleines 19
Briques creuses 9
 

b)Poids des éléments constitutifs d'une construction :


Selon la norme AFNOR NFP 06-004, Poids des éléments constitutifs d'une construction sont :
Charges des cloisons et des murs :

Type de mur (Avec enduit) Charge surfacique (KN/m2)


Cloison de 10 cm 1.20
Cloison de 15 cm 1.50
Cloison de 20 cm 1.95
Cloison de 25 cm 2.40
Double cloison de 30 cm 2.75
Double cloison de 35 cm 3.10
Cloisons en carreaux de plâtre à parement
0.10
lisses par cm
Mur en maçonnerie en pierre de taille 40  cm 10.80
 
Le poids propre des planchers seuls :

Poids surfaciques Poids volumiques


Type de plancher Epaisseur (cm)
(KN/m2) (KN/m3)
Dalles pleines en
par cm 0.25 25
béton-armé
Plancher en corps
21 2.85 13.75
creux 16+5
Plancher en corps
25 3.30 13
creux 19+6
Plancher en corps
31.5 4.0 12.70
creux 19+6.5+6
Plancher en corps
35 4.35 12.42
creux 19+10+6
 
Charges des couches de revêtement :
 
Couches Epaisseur (cm) Charge (KN/m2)
Carrelage 2.5 0.5
Faux plafond en plâtre 3 0.3
Etanchéité multicouche SP2 - 0.15
Etanchéité multicouche SP4 - 0.20
Revêtements attachés en pierre
3 0.80
de taille
Chape en mortier de ciment par cm 0.20