Vous êtes sur la page 1sur 6

ES TECNIQUES DE COUPE

Introduction :

Dans une entreprise de confection, la salle de coupe joue un rôle très


important. En général elle doit alimenter l’atelier de piquage en pièces coupées.
Mais il se trouve que la salle de coupe a d’autres fonctions à remplir et qui sont
du même degré d’importance, on peut citer :
- le visitage du tissu
- la recherche de tracé
- le traçage
- le matelassage
- la coupe : le tronçonnage et le sciage
- l’identification des pièces
- la constitution des paquets
- le stockage
Les fonctions assurées par la salle de coupe sont très importantes parce
que la qualité du produit fini commence des la salle de coupe ; Par conséquent
pour que cette qualité soit plus ou moins bonne, il faut que ces fonctions soient
réalisées dans des bonnes conditions et dans la totalité.

Le visitage des tissus :

Chaque salle de coupe doit avoir au moins une visiteuse pour vérifier les
rouleaux et détecter les défaut qui peuvent exister s’il y’ en a.
Cette étape est faite de la manière suivante :
- dès la réception de la commande, le chef de coupe donne l’ordre pour
faire sortir la quantité suffisante de tissu du magasin de matières
premières.
- Avant de faire quoi que ce soit on doit prendre au hasard à peu prés
50% des rouleaux à travailler qu’on doit les passer à tour de rôle à
travers la visiteuse pour s’assurer de leur qualité de tissu, des nuances
de couleurs, la longueur des laizes, etc.
- Une fois cette opération est terminée, les rouleaux de tissu sont donc
tout à fait prés à être utilisés pour la coupe.
La recherche de trace :

C’est la recherche de la façon la plus économique dont on doit disposer


les pièces en vue de leur couper.
Pour pouvoir faire une recherche de tracé efficace on doit suivre les
critères de qualité suivants.
- Les patrons doivent être faits en deux parties, une partie droite et une
partie gauche.
- On doit indiquer l’endroit et l’envers sans oublier la codification
nécessaire (tel que la référence du modèle, la taille de l’article, le
numéro de la pièce par rapport au nombre total des pièces dans la liste
de nomenclature).
- On doit respecter le droit fil et le sens biais du tissu
- Imbriquer (disposer de manière qu’ils soient étroitement liés) les
gabarits d’une manière efficace pour obtenir un minimum de perte de
tissu.
- Placer les gabarits en tête biche (T) sauf dans le cas où le tissu
possède un seul sens sinon on doit placer les gabarits dans une seule
direction comme pour le cas du velours.
- Eviter le chevauchement des pièces
- On doit respecter la symétrie des pièces.
La recherche de tracé peut être réalisée soit à l’échelle réelle ou à une
échelle réduite.
- A l’échelle réelle : cette recherche se fait avec des gabarits à grandeur
réelle soit directement sur la couche supérieure du tissu ou bien sur une
feuille de papier ayant les mêmes dimensions d’une couche de tissu du
matela correspondant.
- A l’échelle réduite : cette recherche se fait avec des gabarits faits à
une échelle réduite sur une feuille de papier ou sur un bout de tissu à
une même échelle.
L’efficience du tracé :

Après avoir terminer la recherche de tracé on doit calculer son efficience


qui est par définition le taux de chute qu’on peut avoir suite au tracé recherché.
Puisque le but de la recherche de tracé est de trouver celui qui sera le plus
économique donc on doit trouver celui qui représente le moins de pourcentage
de chute.
Pour calculer le pourcentage de chute on a deux méthodes :
- la première consiste à avoir les surfaces respectives des gabarits
constituants le tracé et la couche de tissu on aura alors :

- la deuxième consiste à avoir les poids respectifs des gabarits et celui de


la couche de tissu, on aura alors :

Exercices d’applications :

1) Calculer le pourcentage de chute dans le cas suivant :


Le matela est constitué de différentes gabarits ayant les mêmes dimension
29 cm de longueur et 22 cm de largeur.
Tandis que les dimensions du tracés sont 31 cm de longueur et 142 cm de
laize.

Solution :
Surface d’un gabarits : 29  22 = 638 cm²
Surface du tracé : 142  31 = 4402 cm²
Nombre de gabarits dans le tracé :

Surface totale des gabarits : 638  6 = 3828 cm²

Ce tracé donc efficace à 87 %


2) soit le tracé suivant composé de 7 gabarits ayants les dimensions
respectives suivantes :
 13 cm et 10 cm 130cm²
 25 cm et 15 cm 375cm²
 23 cm et 26 cm 598cm²
 5 cm et 60 cm 300cm²
 15 cm et 29 cm 435cm²
 29 cm et 22 cm 638cm²
 30 cm et 26 cm 780cm²
Les dimension du tracé sont respectivement 60 cm de longueur et 145 cm
de laize.
Calculer le pourcentage de chute du tracé cité ci-dessus.

Solution :
Surface totale des gabarits :
130 + 375 + 598 + 300 + 435 + 638 + 780 = 3256cm²
surface du tracé : 60  145 = 8700cm²

On conclu que le % de chute est très élevé donc ce type de tracé ne peut
pas être utilisé.
3) calculer le pourcentage de chute d’une blouse de travail taille 46 selon
les données suivantes :
la largeur du tracé : 155 cm
la longueur du tracé : 165 cm
le poids des gabarits : 1010 g
la feuille de carton ayant une largeur de 1 m et une longueur de 1,5m pèse
750g.

Solution :
Surface du tracé : 155  165 = 25575cm²
Surface de la feuille en carton : 100  150 = 15000cm²

Le traçage :
C’est l’opération qui consiste à représenté schématiquement sur un
support (tissu ou papier) les différents éléments. Après avoir fait la recherche du
tracé dans le but de faire par la suite la coupe.
Le traçage peut se faire avec des méthodes des différentes :
- traçage manuel
- traçage avec papier carbone
- traçage avec papier perforé
- traçage assisté par ordinateur.
1. le traçage manuel
Cette méthode est utilisée pour les petites commandes c’est le cas d’une
petite série.
La méthode consiste à représenter les contours des patrons avec tous ces
détailles (les crans de montage, les points de repères, etc.…)
Dans ce cas le traçage peut être fait dur papier avec un stylo ou un crayon
ou bien directement sur tissu avec une craie tailleur.
Le traçage manuel est exécuté en suivant les étapes suivantes :
- faire le recherche de tracé
- vérifier le DF des gabarits
- vérifier le nombre de pièces
- vérifier le sens des pièces
- éviter le chevauchement
- calculer le pourcentage de chute
- tracé le pourtour des gabarits
- marquer les crans de montage
- marquer les points de repère
- marquer la taille et la référence des gabarits
- enlever les gabarits et utiliser le tracé
Remarque :
- si le traceur se trompe, il peut facilement corriger le tracé en utilisant une
autre couleur. Le traçage manuel est peu coûteux mais il présente l’inconvénient
suivant : le tracé obtenu par cette méthode ne peut être utilisé qu’une seule fois.

2. le traçage avec avec papier carbone :


cette méthode consiste à mettre ;une feuille de papier carbone en dessous
d’une feuille de papier à patron, et de répéter cette opération jusqu’à 10 fois au
maximum. La première feuille de papier doit être quadrillée pour faciliter le
placement des patrons tout en respectant le DF. Ensuite on doit placer les
différents patrons et tracer tout au tour avec un stylo de cette façon on va avoir
le même tracé sur toutes les feuilles de papier placées sur la première feuille
quadrillée.
Cette méthode de traçage est utilisée pour les moyennes commandes.
Le nombre d’exemplaires qu’on peut faire dépend de la précision exercée
et de la qualité du papier utilisé.
3. le traçage avec papier perforé
au niveau de cette méthode on utilise un cliché en carton souple sur lequel
on trace notre placement avec un stylo par la suite on perfore le tracé à
l’aide d’une perforeuse.
Le cliché perforé est posé ensuite sur le matela et fixé par des poids puis
on verse de la poudre de craie sur le cliché et on laisse passer la poudre à
travers les perforations. Le tissu se trouve ainsi tracé. Cette méthode est
utilisée pour des models standards tel que les blouses de travail ou les
vêtements de militaire .
4. le traçage assisté par ordinateur
cette méthode est réalisée avec un système informatique appelé lectra
système et la marque la plus utilisé est gerber elle consiste à faire la
gradation correspondante et le placement convenable avec le moindre
chute qu’on peut obtenir.
A partir de ce placement il donne l’ordre à une autre machine qui devra
exécuter le traçage informatisé.
Cette méthode est utilisée pour les grandes séries et dans les grandes
entreprises.