Vous êtes sur la page 1sur 4

Tache 2 k’encre GRATUIT

Parution épisodique et préhistorique Tirage 700 exemplaires + le tien 22septembre 2020 n°69

Le chewing-gum venu de la préhistoire !


C’est l’ennemi n°1 des profs et l’ami n°1 des élèves (si on ne compte pas les
grincheux qui n’aiment pas ça) : le chewing-gum !!! Nous n’allons pas
vous parler du vieux chewing-gum collé sous votre bureau, mais d’un che-
wing-gum encore plus vieux : un chewing-gum préhistorique.

M
ais, savez-vous d’où il avait la peau et les cheveux som-
vient ? Nous avons trouvé bres, les yeux bleus. Elle vivait
quelques sources sur son dans l’actuel Danemark et se nour-
origine : le premier chewing-gum rissait de canards et de noisettes.
était en fait une sorte de pâte d’envi- Nous le savons car des scientifique
ron 1 cm constituée de ont retrouvé son
brai de bouleau. Le ADN dans la pâte du
brai, c’est une subs- l’ancêtre du chewing
tance pâteuse et -gum.
collante extrait Mais vu la tête
d’écorces d’ar- du chewing-gum
bres. de la préhistoire,
A ce sujet, on a re- on préfère LARGE-
trouvé un MENT celui d’aujourd-
vieux chewing- ’hui … celui qui énerve
gum mâché de les profs, qui a un bon
plus de 5700 ans. gout sucré et surtout qui
C’est une fille qui fait des bulles !
l’a mâché. On Sarah P. et Salomé F. 
sait qu’elle Dessin Clément Boisgard

Club Presse mode d’emploi : Si vous voulez nous rejoindre, le club


presse, attention cette année, c’est le lundi de 12h55 à 13h45. Dans l’équipe de
rédaction, il y a des anciens de 5ème et des 4ème. Nous faisons une revue
d’actu et nous proposons nos idées. Tout le monde donne des idées pour écrire
les articles. Mais, à un moment, on doit être devant l’ordi pour vous écrire les
meilleurs articles. Venez avec nous, car plus on sera nombreux , plus le journal
sortira souvent. La rédaction
Actus
Nos techniques
Le Sommeil, c’est précieux ! de mémorisation
Pourquoi des personnes dorment mal ? Pour-
quoi ont-elles des cernes ? J’ai interrogé des On dit souvent que
élèves pour avoir leur réponse. les techniques de mé-
morisation, c’est pour

P
our Sarah : Les les nuls, mais des fois
personnes gref- ça peut nous sauver
fées à leurs la vie ! Pour avoir
écrans ont beau- quelque conseils pour
coup plus de mal à mieux mémoriser,
se réveiller. Et j’ai interviewé d’au-
dans la journée, tres élèves pour sa-
ils n’attendent
voir les leurs.
qu’une cho-

C amille : « Moi,
Dessin Clément B.

d’abord je mémo-
rise les questions,
j’avais des
après je les récite. Si
gros maux
je me suis trompée, je
de tête. Heu-
se : reusement, mainte- recommence et pour
c’est de retourner à nant je suis devenue savoir si j’ai juste je
leurs écrans, qui les raisonnable. » demande à ma mère
maintiennent éveillés. Pour Mme Lenhard, de vérifier ».
Tom pense aussi que le sommeil est capital Mattéo « Je lis une
les écrans ont une pour être en bonne fois, et après je lis en
mauvaise influence santé et pour être dans me concentrant vrai-
sur le sommeil et c’est une bonne condition ment . Ce qui est bien,
pour cela qu’il préco- pour affronter tous les
avec notre prof de
nise d’y jouer avec nouveaux apprentissa-
sciences, M. Bodin,
modération, surtout le ges du collège. Quand
soir juste avant de au xcernes, elles sont c’est qu’on a des
dormir. Camille, elle dues souvent à une feuilles de mémorisa-
parle dune expérience mauvaise circulation tion. C’est une feuille
vécue : « quand j’é- sanguine. avec les questions et
tais plus jeune, je En tout cas, MERCI les réponses pour
jouais énormément pour vos infos et à nous aider à mémori-
sur le portable de ma bientôt ! ser l’essentiel. (…)
mère et le soir je n’ar- A suivre page suivante
riverais pas dormir, Iris Lucas D.

2
collège
(…)
Suite de
l’article Les profs et le masque
sur Nos Vous pensez bien que vous n’êtes pas les seuls à
techni- souffrir du masque..., les profs et les surveillants
ques de
aussi en souffrent. Reportage.
mémorisations

P
Laura : « Moi, par our la majorité coup,
exemple, je prends des profes- les pro-
un planisphère avec seurs, les mas- fesseurs
les réponses, après ques : « C’est désa- de langues
je photocopie le gréable mais, important ont encore
planisphère, je mas- pour la sécurité et la plus de diffi-
que avec de la sou- santé de tous ». culté . Mme
ris Blanco. Je re- Pour reconnaitre Talarmein
leurs élèves, chacun (prof d’espa-
passe au photoco-
a sa technique. M. gnol) nous a
pieur et après je
Pingo s’aide du dit : « C’est
fais autant de co- plan de classe. difficile de
pies que je veux Mme Paltrier re- montrer
pour réviser.
Dessin Léo-Paul Thomas

connait les élèves comment pro-


Yllan : Tous les avec le haut du vi- noncer les
soirs, je relis mes sage car les élèves mots mais on
cours de la journée ne changent pas de peut dessiner
et je fais ça pour place. Mme Viallet les sons au ta-
chaque matière. Et s’aide du physi- bleau ».
quand il y a un que ou de leur Quelques
contrôle, je connais comportement anecdotes :
pour se souvenir des élè-
un peu ma leçon et Mme
ves. « On se souvient plus
c’est plus rapide Joyeux : « Une fois il y a
vite des élèves qui parti-
quand je révise. eu un élève qui a dit : Je
cipent ».
Zoé, elle a sa tech- n’ai pas le nez assez
nique bien person- Leurs difficultés pointu pour que le mas-
nelle : « j’écris Beaucoup de profs nous que tienne ».
d’abord mes leçons ont dit que ça faisait Julie (surveillante): « Une
puis après je les re- chaud ensuite c’est diffi- élève m’a dit : attends 2
lis après ma mère cile de comprendre les secondes je vais mouiller
me fait réciter ma élèves et pour eux aussi il mon masque, il fait trop
faut qu’ils parlent plus chaud ! ».
leçon ».
fort car le masque bloque Apolline, Sarah et
Juliette Laubier
le son de la voix. Du Erwan
3
Y’a du rabe ?
Ordinateurs sous surveillance au collège
Pour ou contre ce petit bonhomme qui vous regarde à travers une ser-
rure quand vous ouvrer votre session ? Nous avons enquêté sur le ter-
rain, en interrogeant des élèves et la documentaliste.

A
zia, Aurèle et sommes passés sur la
Loréa sont plu- nouvelle version de
tôt pour, « ça Windows, nous avons
évite d’avoir la tenta- découvert que nous
tion de faire des bêtises avions la
sur internet ». Lylou ,
Gabrielle, Marion et
Shaïma sont contre :
« ça fait peur car on di-
rait que quelqu’un nous
regarde. On n’a pas
envie que quelqu’un
nous observe quand on
est en train de faire de
l’ordi ! ». Ninon, elle
« ça ne me gène pas »,
ça ne change pas ses
habitudes. possibilité de vérifier ment sur un espace pri-
Mme Lenhard nous a en temps direct, ce que vé ». Donc c’est égalité,
expliqué que « c’est le les élèves font sur leur il ya des pour et des
département qui s’oc- session. C’est pour ce- contres !
cupe de la maintenance la que les élèves doi-
Apolline D., Sarah P.
de tous les ordinateurs vent être prévenus. Ils
et Salomé F.
du collège. Quand nous ne sont pas complète-
Dessin Mattéo T.

La Rédaction : Clément Boisgard , Yllan Rousseau, Mattéo Tranchant-Enault, Sarah


Pommier, Léonie Maisonneuve, Juliette Laubier, Iris Lucas--Dimitriadis, Lou-Ann
Eymard, Dorsaf Mohsen, Salomé Ferrand , Erwan Grateau et Apolline Duprat.
Directrice de publication : Mme Lenhard
4