Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice n°2

Corrigé

1- L’hypophyse contrôle le développement des tubes séminifères, le


déroulement de la spermatogenèse et le maintien des caractères sexuels.
2- a-

Analyse Déduction
- Avant castration : les taux de FSH et de LH sont
constants : 2,5ng/ml pour LH et 1 ng/ml pour Le testicule exerce une
FSH. inhibition sur l’hypophyse en
2
- Après castration : freinant ses sécrétions : il
les taux de FSH et de LH augmentent jusqu’à s’agit d’un RC(-)
20 ng/ml pour LH et 8 ng/ml pour FSH.
- Avant injections : les taux de FSH et de LH sont les extraits testiculaires
élevés et constants : 20 ng/ml pour LH et 8 ng/ml renferment des hormones
pour FSH. inhibant la sécrétion des
- Période 1 : suite aux injections d’extraits gonadostimulines donc le
testiculaires bruts de J5 à J15, les taux de FSH et testicule agit par voie
de LH diminuent jusqu’au 4,5 pour FSH et 5 sanguine.
ng/ml pour LH.
3
la Testostérone n’inhibe que
Période 2 : de J15 à J25 : suite aux injections de
la sécrétion de LH et non
TT seulement, le taux de LH continue à diminuer
celle de FSH. Il existe donc
jusqu’à des valeurs proches de 0 alors que celui
dans les extraits (période 1)
de FSH marque une augmentation de nouveau
une autre hormone inhibant
jusqu’à 7,5 ng/ml.
la sécrétion de FSH.
b- le rétrocontrôle négatif :
- assure une stabilité des sécrétions de la testostérone,
- permet de maintenir la production des spz à une valeur normale.
3-
Castration unilatérale diminution de TT levée du RC(-) sur l'hypophyse
augmentation de LH et FSH hyperfonctionnement du testicule restant
hypertrophie de ce testicule.

4-a- Exploitation des résultats des milieux 1 et 2 :

─ Cultivées seules en présence de GnRH, les cellules hypophysaires produisent


8 mU de LH.

─ En présence de cellules de Leydig, la quantité de LH diminue de 50%.

Explication : La diminution de LH dans le milieu (2) peut s'expliquer par :


1
 la fixation de LH sur les cellules de Leydig.
 une inhibition de sécrétion de LH par les cellules de Leydig. Ces
dernières secrètent une hormone : la testostérone capable d'agir sur les
cellules sécrétrices de LH en freinant leur activité : c'est le RC(-)

b- Hypertrophie du testicule qui reste.


5)
Hypothalamus

(-) (-)
Hypophyse

RC (-) sur FSH


Testostérone
RC (-) sur LH

Inhibine

LH (+) FSH (+)

Testicule