Vous êtes sur la page 1sur 5

INSTITUTIONS INTERNATIONALES

L1 2020-2021
Cours de M. le Professeur Didier Blanc

Introduction : Les relations internationales dans l’Histoire (brève histoire raisonnée du monde de
Ramsès II à Aristide Briand)

I. Naissance de l’Etat moderne entre philosophie et histoire


A - L’État volonté de tous les Hommes
B - L’État volonté de quelques Hommes
C - L’Etat moderne comme fin de la féodalité
D - L’Etat moderne comme produit de la guerre

II. La naissance de la société internationale


A - Jus gentium et paix de Dieu
B - Les penseurs de la société internationale
C - L’apparition du droit international public

III. La société internationale saisie par le droit

TITRE I : LES ACTEURS DES RELATIONS INTERNATIONALES

CHAPITRE I : LE PREMIER RÔLE : L’ÉTAT, INSTITUTION DES INSTITUTIONS

Section I : La qualité d’Etat suivant le droit international

§ 1. Les éléments constitutifs de l’Etat

A – L’élément humain : la population


1) La nationalité
B - L’élément matériel : le territoire
1) Diversité des espaces
a) L’espace terrestre
b) L’espace maritime
c) L’espace aérien
2) La détermination des espaces : le tracé des frontières
C- L’élément politique : un gouvernement
1) L’effectivité de la puissance de l’Etat
2) Le monopole de la puissance de l’Etat

§ 2. La reconnaissance internationale de l’Etat

A) La reconnaissance d’une entité de type étatique par un Etat


1) Le caractère discrétionnaire de la reconnaissance
2) Relativité du caractère discrétionnaire
B) Les formes de la reconnaissance étatique
1) Dualité des formes
2) Portée des formes
C) La reconnaissance des autorités gouvernementales
1) Caractère discrétionnaire de la reconnaissance gouvernementale
2) La reconnaissance d’autorités non gouvernementales
1
Section II : Les qualités de l’Etat suivant le droit international

§ 1. La qualité essentielle de l’Etat : la souveraineté

A) Définition de la souveraineté de l’Etat


1) La souveraineté, puissance suprême de l’Etat
2) Les manifestations juridiques de la souveraineté
B) Les implications juridiques de la souveraineté
1) L’égale souveraine des Etats
2) Le principe de non ingérence

§ 2. La qualité existentielle de l’Etat : la permanence

A- L’Etat après l’Etat


1) Mutabilité étatique
2) Continuité de l’Etat
B – Le peuple contre l‘Etat
1) le principe de la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes
2) Les effets attachés au droit de peuples à disposer d'eux-mêmes
C- La fin de l’Etat ?

CHAPITRE II : LES SECONDS RÔLES : LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Section 1 – La notion juridique d’organisations internationales

§ 1. Définition de la notion d’organisations internationales

A) L’organisation internationale saisie par le droit


1) L’organisations internationale : une association d’Etats ou d’entités non étatiques
2) L’organisation internationale une association constituée par des traités
3) L’organisation internationale dispose d’une structure organique permanente
4) L’organisation internationale dispose d’une personnalité juridique
B) Les conférences des parties (CoP) : un modèle émergent d’organisations internationales ?
1) Application des critères de l’organisation internationale aux conférences des parties (CoP)
2) La Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques
C) L’organisation internationale saisie par le temps
1) La création des organisations internationales
2) La succession des organisations internationales
3) La modification des organisations internationales
4) L’extinction des organisations internationales

§ 2. Physionomie des organisations internationales

A) L’identité de l’organisation internationale


1) L’altérité étatique
2) L’intérêt public international
B) Typologie des organisations internationales
1) Caractère public des organisations internationales
2) Caractère privé des organisations internationales
3) Caractère mixte des organisations internationales

Section 2 – L’institutionnalisation des organisations internationales

2
§ 1. L’institutionnalisation de la participation comme membre

A) L’Etat membre de l’organisation internationale


1) Les modalités de participation de l’Etat
2) Le statut de l’Etat membre
B) La participation des organisations internationales

§ 2 - La participation comme non membres

A) La qualité d’observateurs
B) Diversité des situations
1) L’Etat observateur
2) Le statut d’observateur des organisations internationales
3) Le statut d’observateur des organisations non gouvernementales

§ 2. L’institutionnalisation de la structure

A) La distinction entre organes principaux et organes subsidiaires


B) La distinction entre organes interétatiques et organes intégrés
1) La fonction politique des organes interétatiques
2) Les fonctions administratives et judiciaires des organes intégrés

CHAPITRE III : LES INDIVIDUS SUJETS DU DROIT INTERNATIONAL

Section 1. L’individu sujet de droits

§ 1. La protection traditionnelle des individus sur la scène internationale

A) La protection étatique des individus


B) Les conditions de la protection

§ 2. La protection accordée par le droit international des droits de l'Homme

A) L’individu saisie par le droit international des droits de l’Homme


1) La reconnaissance de droits aux hommes par le droit international
2) La portée du droit international des droits de l’Homme
3) La diversité des droits reconnus aux Hommes
B) La sanction de la violation du droit international des droits de l’Homme
1) La protection par les recours administratifs
2) La protection par les recours juridictionnels

Section 2. L’individu sujet d’obligations

§ 1. L’individu pénalement responsable au regard du droit international

A) La détermination d’infractions en droit international


1) Les infractions internationalisées
2) Les infractions internationales
B) L’apparition de justiciables au regard du droit international
1) L’innovation du Tribunal militaire international
2) L’incrimination internationale devant la Cour pénale internationale
3) Le caractère erga omnes des incriminations pénales

§ 2. La justice pénale internationalisée


3
A) L’internationalisation des juridictions
B) Les juridictions internationales civiles
1) Les juridictions pénales internationales ad hoc
2) La Cour pénale internationale

TITRE II : LES SOURCES DES RELATIONS INTERNATIONALES : LA RÈGLE DU JEU

CHAPITRE I : LA PREMIÈRE SOURCE : LE TRAITÉ

Section 1. Les traités, sources conventionnelles du droit international

§ 1. Le traité, objet de volonté étatique

A) Les 4 éléments de définition du traité international


B) Les 4 étapes de la formation des traités

§ 2. Le traité, un objet saisi par le droit

A) Un objet saisi par le droit international


B) Un objet saisi par le droit interne : l’exemple de la France

Section 2. La portée des traités

§ 1. L’effet obligatoire des traités entre les parties

A) La règle Pacta sunt servanda


B) L'effet relatif des traités

§ 2. Les réserves aux traités

A) Définition des réserves aux traités


B) Le régime juridique des réserves aux traités

Section 3. La validité des traités

§ 1. Les atteintes à la validité des traités

A) La validité subjective
1) Les vices du consentement des représentants des Etats
2) Les vices du consentement des Etats
B) La validité objective : violation du jus cogens

§ 2. Les effets de l’invalidité des traités

A) La nullité des traités


B) Les actions en nullités

CHAPITRE II : LES SOURCES NON CONVENTIONNELLES DU DROIT INTERNATIONAL PUBLIC

Section 1. La coutume

§ 1. La formation de la coutume

4
A) L'élément matériel : la pratique renouvelée
B) L’élément psychologique : l’opinio juris

§ 2. Valeur juridique de la coutume

A) L’autorité juridique de la coutume


1) Justifications de l’autorité juridique de la coutume
2) Portée géographique de la coutume
3) Portée juridique de la coutume
B) La codification de la coutume internationale

Section 2 - Les autres sources de droit international

§ 1. Les autres sources de droit international mentionnées par l’article 38 du statut de la Cour
Internationale de Justice

A) Les principes généraux de droit


B) Les moyens auxiliaires de détermination des règles de droit
C) L’exclusion expresse des sources du droit : le jugement en équité

§ 2. Les autres sources de droit international

A) Les actes unilatéraux


1) Les actes unilatéraux des Etats
2) Les actes unilatéraux des organisations internationales
B) La soft law

Section 3. Les rapports entre les sources du droit international public

§ 1. Le principe de l'absence de hiérarchie entre les sources

A) Fondements du principe
B) Manifestations du principe : les règles des conflits de normes.
1) Les conflits entre normes conventionnelles
2) Les conflits mêlant la coutume

§ 2. Le jus cogens : des normes impératives du droit international public

A) La notion de jus cogens


1) Une notion consacrée par la Convention de Vienne de 1969
2) Une notion consacrée par le juge
B) Eléments du jus cogens