Vous êtes sur la page 1sur 8

CHAPITRE III : DESCENT ET CIMENTATION DU LINER, CAS DU PUITS OMN82 BIS

Dc = 86.75 min

g)Pression finale de refoulement :

La pression maximale prévisible en fin de refoulement est égale à la différence de pression


entre l’espace annulaire et l’intérieur du casing 7" et DP 51/2".

Pr = Pext – Pint

Pr = [(Hcx dc + Hcwx dcw + Hbx db) / 10.2] – [(hcx dc + hex de + hbx db) / 10.2]

Pr = [(785x1,9+304,35x1,01+2175,65x1,43)/10.2][(37,5x1,9+159,4x1+3063,1x1,43)/10.2]
Pr = 29.33Kgf /cm2
Pr = 417 Psi
III.9- Evaluation de la qualité de ciment :

Le Cement Bond Log (CBL) et le Variable Density Log (VDL) utilisent l’onde sonique
omnidirectionnelle pour mesurer la moyenne radiale de la gaine de ciment.

Figure(III.5) principe du fonctionnement du CBL_VDL

1
Figure(III.6) Outil CBL-VDL

III.9.1-Mesure de l’amplitude et du temps de transit :

L’amplitude d’une onde acoustique diminue lors de son cheminement dans le milieu qu’elle
traverse. Cette atténuation est en fonction des propriétés élastiques du milieu. Sa mesure est
appliquée à la détermination de la qualité de cimentation d’un tubage.

 Principe :

Un train d’onde de fréquence variant entre 15000 et 30000 Hz selon les appareillages est
périodiquement généré par un émetteur.

Cette onde traverse la boue, passe dans le tubage, le ciment et la formation si ces divers
milieux sont couplés acoustiquement, puis est détectée par un récepteur qui se trouve sur le
corps de l’outil (généralement à 3ft de l’émetteur).

Les vitesses des différentes ondes émises et créées, lors des passages successifs d’un milieu à
un autre, sont fonction des caractéristiques physiques du milieu et du type d’onde. L’énergie
acoustique voyageant le long du tubage se propage plus rapidement que les ondes de
formation, elles-mêmes plus rapides que les ondes de boue.

Figure(III.7) Diagraphie de cimentation.

La détection de la première arrivée se fait suivant le même principe que celui de la mesure du
temps de propagation d’une onde acoustique dans une formation, par un seuil minimum
d’énergie détectable. L’amplitude de cette première arrivée (généralement l’onde de tubage)
est mesurée par positionnement d’une fenêtre (E1).

Cette diagraphie est appelée couramment CBL ; elle permet d’étudier et de quantifier la
qualité de la cimentation.

Interprétation :

Lorsque le casing est bien lié au ciment, les vibrations sont atténuées proportionnellement à:

- L’aire de la surface liée (bonded).

- La force de compression du ciment.


Dans le cas d’un tubage libre (non cimenté), toute l’énergie acoustique circule le long de
l’acier ; il y a très peu d’atténuation de l’onde et l’amplitude du premier pic du signal est
importante.

c) Si le tubage est parfaitement cimenté, cette énergie se propage à travers le ciment


jusque dans la formation. L’onde tubage est alors très affaiblie.

d) Dans le cas d’un tubage mal cimenté, l’énergie se répartit entre le tubage et la
formation.

III.9.2- Enregistrement du train d’onde :

L’étude de la qualité de la cimentation peut être faussée par un certain nombre de


phénomènes. Il s’est avéré utile d’enregistrer l’ensemble du train d’onde reçu par un récepteur
situé généralement à 5ft de l’émetteur, afin de bien différencier les arrivées successives.

La présentation de cet enregistrement est :

- Sous forme du train d’onde complet ou de sa partie positive uniquement (Fig.III.8 a).

- En densité variable (VDL), seules les pics positifs étant reproduits en une échelle de gris
(d’autant plus foncés que l’amplitude est plus grande) (Fig.III.8.b).

Cette présentation permet de contrôler la présence des ondes de formation et leurs variations
en fonction de la profondeur, ainsi que l’amplitude des ondes de tubage.

Figure(III.8) : Enregistrement d’un train d’onde


Interprétation :

 Dans le tubage libre, les ondes de tubage apparaissent très nettement, parallèles et
rectilignes sur toute la partie libre. On ne voit pas les ondes de formation.

 Dans le tubage bien cimenté, elles sont très affaiblies et peuvent même pratiquement
disparaître. Les ondes de formation apparaissent très nettement.

 Dans une partie moyennement cimentée, les ondes de tubage sont visibles, plus ou moins
sombres, ainsi que les ondes de formation.

III.9.3- Conditions de bon enregistrement :

 La prise du ciment doit être complète. Il faut donc attendre au minimum 24 à 36 heures
avant d’effectuer le logging, parfois plus.

 Les variations de pression dans le tubage entre le moment de la cimentation et le logging


peuvent conduire à une diminution du diamètre du tubage par rapport au ciment et à la
formation d’un micro-annulaire ou d’une micro-séparation dans le ciment lui-même.

 L’outil doit être très bien centré, sinon l’amplitude du signal risque d’être fortement
atténuée.

III.9.4- Précautions à prendre pour l’interprétation :

Avant d’effectuer une interprétation de log de cimentation, on aura intérêt à rassembler toutes
les données sur les conditions d’enregistrement et sur la cimentation elle-même :

 Type de ciment, additif et fluide dans le tubage ;

 Type de tubage, caractéristiques du trou et types de formations ;

 Caractéristiques de la sonde (type de centreurs, espacement entre émetteurs et récepteurs,


fréquences utilisées…)

Ces données permettent de connaître la résistance maximale à la compression du ciment, le


temps de transit de l’onde dans la boue et le temps d’arrivée de la première onde de tubage.
Conclusion

Conclusion

L’opération de descente et de cimentation d’un Liner nécessite une préparation


particulière vu les difficultés de réalisation qu’elle peut présenter. Elle est différente d’une
cimentation d’une colonne de tubage simple car on doit utiliser des équipements spéciaux
parfois difficiles à mettre en place. En effet, les systèmes de suspension sont différents d’un
fabricant à un autre et leur fonctionnement est assez compliqué.

L’équipement hanger utilisé pour le puits OMN82 bis est du type hydraulique. Son
fonctionnement nécessite un suivi très rigoureux et indispensable dans la séquence des
pressions générées pour l’ancrage de l’outil et le cisaillement des goupilles. Le succès de la
cimentation de ce dernier est très important et demande une très grande vigilance de la part du
personnel qui font le travail.
L’évaluation de la cimentation du liner 7" nous a permis de déterminer les zones de
mauvaise cimentation, mais aussi d’envisager l’amélioration de la cimentation dans d’autres
puits.
Ce travail nous a permis de comprendre que le choix adéquat du type du liner est
étroitement lié à la qualité de la descente et celle de la cimentation du puits. Il est donc
recommandé d’effectuer les calculs nécessaires pour la cimentation et être très vigilant lors
de l’opération proprement dite.
Enfin, une évaluation de la qualité de cimentation est toujours indispensable pour
vérifier l’isolement de la phase suivante de celles qui la précèdent (l’isolation du cambrien
dans notre cas) afin d’assurer la poursuite du forage et la complétion.

40
BIBLIOGRAPHIE

Référence bibliographique

Formulaire de foreur : édition technique 1989, Paris.

2Programme de forage prévisionnel du puits OMN82BIS .

3Mémoire fin d’études de Belaila : Elaboration d'un programme de forage, pose


et évaluation de la cimentation du liner 7 " dans la région HMD cas puitsOMLZ
662 (2012).
4Mémoire fin d’études BENMOUSSA Brahim : Application sur le puits
TAKW-2du champ d'OHANET.

5Différents documents téléchargé de l'internet : web site : www .SLB.COM/

6WWW.WEATHERFORD.COM.

7Cimentation de liner (PDF) de division forage département formation par

MR :Miloud DADDOU edition 2007 .

8 Rapport journalier de forage DDR N°45_OMN82bis_ENF-44_25/03/2014.

9Rapport journalier de la boue DMR N°45_OMN82bis_ENF-44_25/03/2014.

10Le liner (PDF) de division forage département formation par MR : Slimani


Edition décembre 2002.

1Running programme 7’’ liner par Weatherford on 27/08/2013.

2Livre : procédures générale et spécifique de pose de liner par ING/DRMD .


Résumé :

L’opération de forage constitue l’étape la plus importante et la plus délicate dans toute
exploitation pétrolière, depuis l’installation de l’appareil de forage jusqu'à la mise en
production du puits. Afin de réduire le nombre et le coût du tubage, notre étude consiste en un
suivi du déroulement de la descente et de la cimentation d’une colonne, et plus précisément le
liner 7 ’’ (puits OMN82bis, Hassi-Messaoud). Celui-ci assure l’étanchéité et l’isolation des
formations ; il doit être suspendu dans la colonne précédent la « 8 1/2’’ » (section over lap), et
leur cimentation se fait dans l’espace annulaire (trou-tubage 7’’ et tubage 7’’- tubage 8 1/2 ’’).
Les tests qualitatifs du ciment « CBL, VDL » sont effectués afin de mettre en évidence les
zones de mauvaise cimentation et d’y remédier dans d’éventuelles autres opérations.

Mots clés : Liner 7'' ; la colonne 81/2’’ ; section over lap ; CBL-VDL ; cimentation ;

Abstract:

The drilling operation is the largest and the most delicate step in oil exploitation, since the
installation of the rig until the production from the well. To reduce the number and cost of the
casing, our study is a follow-up of the conduct of the descent and the cementing of a column,
and more specifically the liner 7 '' (wells OMN82bis, Hassi-Messed). It ensures the tightness
and insulation of the formations; He should be suspended in the previous column the "8 1/2"
"(section overlap), and their cementation occurs in the annular space (hole-casing 7 '' and
casing 7 '' - casing 81/2"). «CBL, VDL» cement qualitative tests are performed in order to
highlight areas of poor cementing and remedy in any other operations.

Keys words: column; liner 7 ''; section overlap; annular space; CBL, VDL; casing 81/2"

: ‫الملخص‬

‫ ونزٍقهم‬,‫ ُيذ رشٍكت انجهبص إنى غٌبخ جعهه ًف وضٍعخ اإَلزبج‬,‫ع ًٍهخ انحفش ًه انخطىح األكجش واألكثش حسبٍسخ ًف يجبل اسزغالل فُان ظ‬
‫عذد وركهفخ األَبٍثت ًانٍحطخ ثبنجذاس فإٌ دساسزُب ر ًٍك ًف يزب“ثعخ َإضال اأَلجىة ان“ضبئع وًُسزخ ًف انجئش‬
‫زعه ه ًف اأَلجىة‬ ٍ ‫ وانزي ٌهذف نزقٌىخ انكزبيخ ٍث األَبٍثت وعضنهى‬bis( (OMN82
ٍ‫ ورانك ث ق‬,‫ع طجقبد األسض‬
.‫ وايب ًُسزخ فزكٌى يب ٍث انفشاغ انَجبًج واأَلجىة‬2/1) (8‫انسبثق‬
‫)ثغٍخ يعشفخ أسجبة ان ًز جعهذ ًُسزخ ثعض ًانُبطق‬VDL-CBL( ‫لسذ َخضع انجئش إنى اخزجبس أداح‬
ًُ ‫ونزقٍٍى ىَ ٍعخ اإ‬
.‫ٍسئخ وعالجهب ًف قبدو انعًٍهبد‬

2/1) (8‫ اأَلجىة‬, )VDL-CBL( ‫ أداح‬,‫ انفشاغ انَجبًج‬,‫ انكزبيخ‬,‫ سًُزخ‬, ‫ اأَلجىة انضبئع‬:‫كلمات مفتاحية‬