Vous êtes sur la page 1sur 4

A.

Programme géotechnique :
Dans cette phase nous allons donner le programme géotechnique à réaliser
prochainement. Ce programme peut être détaillé dans les TDRs (Termes De
Références) ou bien proposé de ma part.
Deux cas qui sont présents :

I. Nouvelle route :
Dans la phase APS (après le rapport d’établissement), on veille à la recherche des
zones d’emprunts (carrières et gites) pour le projet (matériaux de de chaussée,
granulats pour couche de roulement, sables et agrégats pour bétons, roches
massives, …).
On peut aussi dans cette phase faire des investigations géotechniques pour les
GOH, les grands déblais et remblais (sans entrer dans les détails car le tracé final
n’est pas encore figé).
Dans cette phase, après avoir fixé le tracé final, on programme le reste des
travaux :
- Sondages carottés pour les GOH et les OA.
- Essais de portance de la plateforme (fouilles chaque 1 Km et essais de
cisaillement et CBR).
- …
B. Suivi et Contrôle du programme géotechnique :
Cette phase consiste à suivre les travaux et essais géotechniques qui sont réalisés
in situ et au laboratoire tout en veillant à leurs bonnes réalisations.

C. Exploits des résultats et Calculs :


1. Identification de ces zones sur terrain (sur site, sur chantier)
2. Sondages carottés de xx (10) m de profondeur
3. Prélèvements des échantillons intacts pour essais d’identification et
essais mécaniques au laboratoire
4. Calcul des stabilités des pentes des Déblais (Remblais) par GEO5
(GEOSLOPE), GEOSTAB, …

I. Sols de Plateforme et zones de Remblais :


1. Définir ces zones sur terrain (sur site, sur chantier)
2. Fouilles à ciel ouvert (01.00 * 01.00 * 01.00 m³ minimum) chaque xx
(01) km  coupe lithologique
3. Prélèvements des échantillons remaniés  Essais au laboratoire
3.1. Pour chaque famille d’essai :
a. Essais Proctor modifié  Compactage des sols
b. Essais CBR à 3 énergies après 96 h d’imbibition  Portance des sols
Classe
Passant à 80 PM C. B. R à de
GROUPES LL IP Classe HRB Portance
m (%)
DSM Wopm 92% 95%
S1 48.20 25 9 A-4 S2
1.98 10.6 5 8
S2 44.90 22 6 A-4 S2

4. Calcul de portance du sol pour les fondations superficielles (profondeur


< 6m) et pour les fondations profondes (profondeur > 6m) avec le
logiciel GEOFOND (GEOs), …
4.1. Fondations profondes :
a. Calcul de fondation GeoFond en se basant sur ‘’essais pressiométriques’’  :
- Retracer avec le logiciel (importer) les courbes E (Module pressiométrique :
MPa) et Pl (Pression limite : MPa) en fonction de la profondeur.
- Choisir une méthode de calcul (Fascicule 62, NF P …, …).
- Choisir le mode de fondation (Pieu axial, …)  Configuration du Pieu
(longueur, diamètre, module d’Young, …).
- Définir la charge sur le Pieu (configurer charge).
- Configurer le calcul (choix de la méthode de calcul, …).
- Calculer.

b. Calcul de fondation GeoFond en se basant sur ‘’pénétromètre statique’’  :

c.

4.2. Fondations superficielles :

II. Zones de rétablissements :

D. Interprétations et Modèle Géotechnique :


Hypothèses et Outil de calcul

Pour le dimensionnement des fondations profondes des ouvrages, des passages de


calculs ont été faits pour des pieux de 800 mm et 1000 mm de diamètres descendus
jusqu’au toit des grès avec un ancrage minimal de 50 cm.
Aussi, et compte tenu des incertitudes liées aux paramètres de résistance des
formations de couverture, le frottement latéral a été négligé sur l’intégralité de la
longueur des pieux,
Concernant les paramètres de résistance relatifs au substratum gréseux, le calcul a
été basé sur une pression limite nette de 85 bars et un module pressiomètrique de 2
500 bars. Cette pression limite sécuritaire a été retenue comme valeur de calcul et
ce pour tenir compte des faiblesses affectant la roche (roche fracturée avec
présence de poches d’argile).
Dans le cas de fondation superficielle, les semelles seraient ancrées d’environ 50 cm
dans les grès moyennant un massif de gros béton.
Les calculs ont été menés moyennant le code GEOFOND, logiciel de
dimensionnement des fondations développé par la société GEOS INGENIEURS
CONSEILS.
Ce logiciel s'articule autour de deux modules de calculs : le module fondations
superficielles et le module fondations profondes.
GEOFOND Fondations Superficielles :
Il permet de calculer la capacité portante et les tassements de fondations
superficielles, semelles ou remblais par différentes méthodes: celles du Fascicule 62,
du DTU.12, de la norme d’application française NF P 94 261, mais aussi les
méthodes de Terzaghi & Peck, Peck & Bazaraa, Burland, Schmertmann,
Meyerhoff...Le choix de ces méthodes est fonction du calcul à effectuer et du type
d'essais à disposition: pressiomètre, pénétromètre statique ou dynamique, SPT, ou
les paramètres mécaniques C, φ et E.
GEOFOND Fondations Profondes :
GEOFOND permet également de calculer la capacité portante de fondations
profondes en laissant le choix à l’utilisateur parmi les référentiels existants : le
Fascicule 62 titre V, le DTU 13.2 et les normes d'application française de l'Eurocode
7, en l'occurrence la norme NF P 94.262. Les tassements sont calculés par la
méthode de Frank & Zhao, en fonction du type d’essais à disposition : pressiomètre
ou pénétromètre statique.

PORTANCE DE LA PLATEFORME

Selon les indices de portance CBR, on distingue cinq classes de sols :


 portance de plate-forme de type S1 CBR < 5 ;
 portance de plate-forme de type S2 5 < CBR < 10 ;
 portance de plate-forme de type S3 10 < CBR < 15 ;
 portance de plate-forme de type S4 15 < CBR < 30 ;
 portance de plate-forme de type S5 30 < CBR.

Capacité portante d'une fondation superficielle


La pression verticale de rupture d'une fondation superficielle exécutée dans un
massif homogène est une fonction linéaire de la pression limite : qr = qo + k*(Pl -
Po)
qo : pression verticale des terres au repos après construction (donc compte tenu d'un
remblai éventuel) au niveau de la fondation.
Po : pression horizontale des terres au repos au moment de l'essai (donc calculée à
partir du terrain naturel).
K : facteur de portance.
Pl : pression limite
Si le sol est hétérogène, cette formule devient : qr = qo + k*(Ple - Po)
Avec Ple : pression limite équivalente