Vous êtes sur la page 1sur 71

Université Larbi TEBESSE Tébessa

Année 2017-2018

Master 1
Filière : Télécommunications
Spécialité :Réseaux et Télécommunications
deuxième semestre

Module :
Canaux de transmission et Composants optiques

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


1
Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

 Les lignes de transmission permettent le transfert des informations.

 Les distances à parcourir, la bande passante des signaux et la technologie


utilisées dépendent du type d'information.

 Les lignes utilisées pour les liaisons téléphoniques transatlantiques sont


des fibres optiques de plusieurs milliers de kilomètres de longueur
propageant des ondes électromagnétiques à des fréquences optiques
(>1015 Hz).
Réseaux et Télécommunication
Riad SAIDI
Canaux de transmission et Composants optiques
Année 19-20
2
Réseaux et Télécommunication Propagation et Antenne Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

 Les composants électroniques dans un circuit intégré sont relies par des
pistes de quelque microns de longueur, des ondes électriques et
électromagnétiques ce propageant à des fréquences allant de quelques Hz
à quelques GHz.

 Elles ont toutes pour but de guider l'information sans perturbation, sans
trop d'atténuation ou de déformation.

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20 3
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

 Nous avons une ligne de transmission, de longueur l , alimentée a une extrémité par
un générateur de tension H.F et fermée a l’autre extrémité sur une impédance ZR.

 Quand la longueur de la ligne


Réseaux et Télécommunication
et grand devant la longueur d’onde λ, il en résulte que
Canaux de transmission et Composants optiques
la tension
Riad SAIDI
et le courantAnnée
varient
19-20
le long de la ligne le cas des hautes fréquences. 4

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

 Pour faire l’étude du phénomènes de propagation, il faut


modéliser la ligne.

 Le modelé utilise est le réseau suivant:

 En série, une résistance R et une inductance L, pour


représenter respectivement les pertes d'énergie active et
réactive les conducteurs de la ligne.
 En parallèle, une conductance G et une capacite C pour
représenter les pertes d'énergie active réactive dans le
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
diélectrique de la ligne.
Riad SAIDI Année 19-20 5

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

A partir de quand faut-il tenir compte de phénomène de propagation ?

 On doit tenir compte de ce phénomène dès que la tension est suffisamment non
uniforme le long d'une ligne.

 Analysons quelques exemples.

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20 6

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

Exemple

1) Réseau SONALGAZ

f=50Hz => λ=c/f= 6000km

 Dans ce cas la longueur d'onde est toujours beaucoup plus grande que la longueur des lignes
utilisées dans le réseau électrique et on peut considérer que la tension est toujours uniforme.

 Il est donc inutile d'introduire la notion de propagation d’onde sur le réseau SONALGAZ.
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 7

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

2) Télécommunication

Réseau informatique Ethernet 10BT : f= 10MHz => λ≈ 30m

 La longueur des lignes pour un câblage en paires torsadées disposées en étoile peut varier de
quelques mètres à 100 mètres.

 Elle n'est donc pas forcément petite devant la longueur d'onde.

 Il faut donc tenir compte de


Réseaux et Télécommunication
Riad SAIDI
la Canaux
propagation
Année 19-20
des ondes dans les lignes des systèmes de Telecom.
de transmission et Composants optiques
8

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

1. schéma d’une ligne:

3) Circuits électroniques

Basses fréquences : f= 1MHz => λ≈300m taille des pistes = 10 cm

 Dans ce type de circuit les lignes ce son les pistes, il sont toujours beaucoup plus petites que la
longueur d'onde.
 Il est donc inutile de tenir compte des phénomènes de propagation.

Hautes fréquences : f=10GHz => λ≈ 3 cm taille des pistes = 1 cm


 Dans ce cas, la longueur des pistes est du même ordre de grandeur que la longueur d'onde.
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
9
 Il est donc indispensable de tenir compte de ces phénomènes de propagation.
Riad SAIDI Année 19-20

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission

I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

2. équations d’une ligne:

Pour cela nous avons la ligne de longueur l suivante:

 Elle est découpée en éléments de longueur dx


modélisés par des quadripôles constitués de 4
composants.

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20 10

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

2. équations d’une ligne:


Pour cela nous avons la ligne de longueur l suivante:

 L'inductance L.dx représente les effets magnétiques liés au


passage du courant dans les conducteurs,
 La capacité C.dx modélise le condensateur composé des
2 conducteurs portés à des potentiels différents,
 La résistance R.dx représente les pertes par effet joule
dans les conducteurs
 La conductance G.dx représente les pertes diélectriques.

 L, C, R, G sont définis par unité de longueur et sont les


Réseaux et Télécommunication
caractéristiques
Riad SAIDI de la ligne.Année 19-20Canaux de transmission et Composants optiques 11

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

 On va chercher à relier la tension au point (x+𝒅𝒙) à la


tension au point x.

 En appliquant les lois de Kirchhoff : (d’après la loi des


mailles 1ere loi de Kirchhoff)

D’où:

c.à.d. (1) 12

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission

I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal


2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

 En appliquant les lois de Kirchhoff : (d’après la loi des


nœuds 2ieme loi de Kirchhoff)

D’où:

c.à.d. (2)
13

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque
En dérivant la relation (1) par rapport à x :
on obtient :

(3)

En remplaçant l’équation (2) dans l’ équation (3) :


Nous aurons:
(4)

Et de la même manière on obtiendra :

(5) 14

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

On auras:

 De la formulation ci-dessous, on peut tirer deux équations aux dérivées partielles ne faisant
chacune intervenir qu'une variable.

 Ces équations sont appelées les Équation des télégraphistes


Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 15

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Régime sinusoïdal

 Le régime sinusoïdal est un cas particulier de régime temporel.

 Dans ce régime en utilisant les notations complexes.

 L'inductance et la résistance série sont remplacées par l'impédance linéique complexe Z et


le condensateur et la conductance parallèle sont remplacées par une admittance linéique Y.


Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 16

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

Régime sinusoïdal

 Dans ce régime, il faut noter que Les éléments composant Z et Y qui sont (L, C, R, G)
dépendent en général de la fréquence.

 Les pertes diélectriques (due a la conductance G) augmentent fortement avec la


fréquence.

 Cela est également vrai pour la résistance des conducteurs (R) qui croît avec la
fréquence à cause de l'effet de peau.

 Par contre en général les éléments réactifs (L et C) en dépendent peu. 17

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

Régime sinusoïdal

L'application des lois de Kirchhoff nous donne :

ce qui donne (6)

et de la même manière :

ce qui donne (7)

18

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque
Régime sinusoïdal

Impédance de la ligne
(6)

(7)

puis en dérivant (6) et en remplaçant (7) dans le résultat on trouve :

et de même pour

 Ces deux équations appelées équations des lignes, sont équivalentes en régime
sinusoïdal à l'équation des télégraphistes. 19

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque
Régime sinusoïdal

(6)

(7)

Le régime sinusoïdal nous permet d’écrire les équations (6)et (7):


𝝏𝑽
𝝏𝒙
= −(𝑹 + 𝒋𝑳𝝎) I (8)

𝝏𝑰
𝝏𝒙
= −(𝑮Réseaux
+ 𝒋𝑪𝝎)
Riad SAIDI
V
et Télécommunication (9)
Canaux de transmission et Composants optiques
Année 19-20 20

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

Régime sinusoïdal

Et d’écrire les équations suivante:

Comme suit:

(10)

(11)
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 21

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime temporel quelconque

Régime sinusoïdal

En posons :

 C’est une quantité complexe que l’on appelle la constante de propagation.


Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
On l'écrit
Riad SAIDIsous la forme : Année 19-20 22

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Régime sinusoïdal

(10)

(11)

Et d’après ces deux équations:

 Ce sont les équations de propagation de la tension et du courant le long de la ligne


Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 23

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Régime sinusoïdal

Ces deux équations admettent des solutions de la forme :

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20 24

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Régime sinusoïdal

impédance de la ligne

Vi, Ii, Vr, Ir sont des constantes d’intégrations. Il est évident d’après les équations (8) et (9)
qu’elles sont liées deux a deux :

puisque l’on a en effet :


𝑉𝑖 𝑉𝑟 𝑅 + 𝑗𝐿𝜔
=− =
𝐼𝑖 𝐼𝑟 𝐺 + 𝑗𝐶𝜔
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
 Quantité qui est homogène a une impédance.
Riad SAIDI Année 19-20 25

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Régime sinusoïdal

Posons :

Quantité que l’on appelle l’impédance caractéristique de la ligne.

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20 26

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Domain de validité
 Les termes R,L,G, C sont appelées les constantes ou les paramètres primaires de la lignes.

 Il est possible de les calculer seulement pour les lignes dites TEM(les notions de tension et
courant gardent un sens).

Guide coaxial d’âme (1) et gaine (2) faits de conducteurs


parfaits, cerclant un diélectrique (3) parfait.

 Sur Réseaux
c’estet Télécommunication
lignes le champ électrique E et le champ magnétique H sont dans un plan
Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI 27
perpendiculaire a la ligne.Année 19-20
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

 Pour cela l’appellation du mode TEM(Transversal Electric and Magnetic fields) Champs
électriques et magnétiques transversaux

 Qui nous permettra d’en déduire


Réseaux et Télécommunication
les tension et courant pour les lignes coaxiales, bifilaires
Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 28
qui sont de très bon exemple.
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

 Dès que les champs ont une composante longitudinale dans la direction de la ligne.

 La notion des tension na plus de sens.

 Les constantes primaires ne peuvent pas être calculer directement c’est le cas des guides
d’ondes
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques
Riad SAIDI Année 19-20 29

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
Etude des solutions de l’équation de propagation
 Notre étude on va la faire pour la tension V puisque I aurons la même forme.

Mise en certitude de la superposition de deux ondes


Nous avons d’après :

que:

Et avec :

Donc la tension dans un abscisse x de la ligne et pendant un temp t, est de la forme :

30

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Mise en certitude de la superposition de deux ondes

 Cette expression est la somme de deux terme:


 L’un dont l’amplitude diminue lorsque x augmente, pour le déplacement du générateur vers
le récepteur, il indique une onde incidente.
 L’autre dont l’amplitude diminue lorsque x diminue, pour le déplacement du récepteur vers
le générateur, il indique une onde réfléchie.
 De cela la tension sur la ligne résulte de la superposition de deux ondes qui ce
propageant en sens contraire.
31

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Caractéristique de ces ondes

Etudions le terme:

 Vi , étant complexe, nous écrirons :

Donc:

 De cela, il s’agit d’une onde d’amplitude qui diminue exponentiellement a mesure que
l’on se rapproche du récepteur. 32
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Caractéristique de ces ondes


 En un point de la ligne la tension est une fonction sinusoïdale du temps dont la période
dans le temps est:

 En un point de la ligne la tension est une fonction sinusoïdale de l’abscisse x dont la


périodicité dans l’espace est la longueur d'onde est:

 Cette onde se déplace vers les x croissent avec une vitesse constante dite vitesse de Phase:

33

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Caractéristique de ces ondes

 L'étude du terme:

 Donne de la même façon une onde:

 Dont une onde d’amplitude qui diminue exponentiellement a mesure que l’on se rapproche
du récepteur.

 De périodicité dans l’espace et dans le temps

 Qui se déplace en sens inverse avec la même vitesse . 34


Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
transmission
2. équations d’une ligne:

 Ce types d’ondes appelées des ondes progressives amorties.

 Leurs superposition donne naissance a un phénomène d’onde semi-stationnaire.

 Le régime semi-stationnaire c’est le régime général de fonctionnement d’une ligne.

Le paramètre de de propagation

Ce paramètre γ apparait comme un paramètre de propagation dont:

 La partie réelle α est une paramètre d’affaiblissement exprime en Nepers par mètre ou en
décibel par mètre 1dB=0,1151 Np.
35
 La partie imaginaire β est un paramètre de phase exprime en radins par mètre
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Expressions de la tension, du courant et de l’impédance

 Les quantités connus sont V0,I0,γ et Zc

 En va calculer V(x) et I(x) en fonction de ces paramètres dans le cas où la ligne est
terminé sur une charge quelconque.

 On a:

36
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Expressions de la tension, du courant et de l’impédance


 D’après les expressions précédentes on a:

37
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Expressions de la tension, du courant et de l’impédance


 En portant ces valeurs dans:

 Nous aurons:

38
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Expressions de la tension, du courant et de l’impédance


 Dans le cas des lignes sans pertes, les relations de la tension et du courant seront sous la
forme suivante :

 Au lieu de

 C’est intéressant de connaitre la valeur de l’impédance d’entrée Z0 en fonction de


l’impédance de la charge ZR
 D’après : alors:

 Dans le cas des lignes sans pertes l’impédance d’entrée Z0 : 39


Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

Cas particulier

a-Ligne terminée par ZR=Zc

 Dans le cas ou ZR=Zc et d’après:


Alors: Z0=Zc

 Dans ce cas l’impédance d’entrée de la ligne est Zc ,et d’après:

 nous voyons que: Z(x)=Zc

 En tout point de la ligne, l’impédance est donc l’impédance caractéristique.


40
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 19-20
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
a-Ligne terminée par ZR=Zc
 Comme:

 Il en résulte que :
et

D’où :
Et :

 Lorsqu’une ligne est terminée sur son impédance caractéristique, il n’y a pas d’onde
réfléchie.
 Le régime qui s’établit sur cette ligne est appelé régime d’ondes progressives 41
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
b-Ligne en court circuit (ZR=0)
 Dans ce cas un régime d’onde stationnaire s’établit.

Cela signifie que pour x=l ; ZR=0 et V=0.


Ecrivons donc que pour x=l, V(l)=0.

D’après :

 On aura:

 En calculant V0 ou I0 d’après cette relation et en portant la valeur ainsi obtenue dans les
relations :

42

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
b-Ligne en court circuit (ZR=0)

 En obtient:

43

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
b-Ligne en court circuit (ZR=0)

 Pour les lignes sans pertes :

Au lieu de

0 0

44

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

c- Ligne en circuit ouvert (ZR=infini)


Cela signifie que pour x=l ; ZR=infini et I=0.
Ecrivons donc que pour x=l, I(l)=0.

D’après :

 On aura:

 En calculant V0 ou I0 d’après cette relation et en portant la valeur ainsi obtenue dans les
relations :
45

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

2. équations d’une ligne:

c- Ligne en circuit ouvert (ZR=infini)

 En calculant V0 ou I0 d’après cette relation et en portant la valeur ainsi obtenue dans les
relations :

46

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

2. équations d’une ligne:

c- Ligne en circuit ouvert (ZR=infini)

 Pour les lignes sans pertes :

47

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

d-Ligne quart d’onde –ligne demi-onde

 Nous avons vu que dans le cas ou une ligne sans pertes est fermée sur une impédance
terminale ZR

 L’impédance d’entrée est :

48

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:
d-1-Ligne quart d’onde

 Si βl=(2n+1)π/2 c-t-d si l=(2n+1)λ/4


𝒁𝒄 𝟐
Deviant: 𝒁𝟎 =
𝒁𝑹

Donc la ligne λ/4 est un inverseur d’impédance :

 Si ZR est réactive. Z0 le sera mais de signe contraire.

 Si ZR est une résistance. Z0 sera aussi une résistance plus grande ou plus petite que Zc
selon que ZR est plus petit ou plus grand que Zc .
 Une ligne λ/4 court-circuit est utilisée comme isolateur HF. Puisque son impédance
49
d’entrée est infinie.
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
2. équations d’une ligne:

 d-2-Ligne demi-onde

 Si βl=nπ c-t-d si l=nλ/2

Deviant:
𝒁𝟎 = 𝒁𝑹

 Une ligne demi-onde a une impédance d’entrée égale a son impédance de charge.

 Elle est utilisée pour ramener en un endroit donné une impédance égale à une
impédance de charge(antenne) sur laquelle on ne pas faire directement des mesures.
50

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
3. Ligne avec perte:

 3-1-Les paramètres de propagation et de l’impédance caractéristique

 On a déjà vu precedent que:


Le paramètre de propagation γ est :

 C’est une quantité complexe que nous avons écrit sous la forme:
 Don on peut calculer les expressions de α et β:

D’une part: 𝜸𝟐 = 𝜶𝟐 − 𝜷𝟐 + 𝟐𝒋𝜶𝜷

 D’autre part:
𝜸𝟐 = 𝑹𝑮 − 𝑳𝑪𝝎𝟐 + 𝒋𝝎 𝑳𝑮 + 𝑹𝑪 51

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
3. Ligne avec perte:

 3-1-Les paramètres de propagation et de l’impédance caractéristique

 D’une part: 𝜸𝟐 = 𝜶𝟐 − 𝜷𝟐 + 𝟐𝒋𝜶𝜷

 D’autre part:
𝜸𝟐 = 𝑹𝑮 − 𝑳𝑪𝝎𝟐 + 𝒋𝝎 𝑳𝑮 + 𝑹𝑪
En identifiant:
𝜶𝟐 − 𝜷𝟐 = 𝑹𝑮 − 𝑳𝑪𝝎𝟐
𝟐𝜶𝜷 = 𝝎 𝑳𝑮 + 𝑹𝑪
𝟏
𝜶= 𝑹𝟐 + 𝑳𝟐 𝝎𝟐 𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐 + 𝑹𝑮 − 𝑳𝑪𝝎𝟐
𝟐

𝟏
𝜷= 𝑹𝟐 + 𝑳𝟐 𝝎𝟐 𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐 − 𝑹𝑮 − 𝑳𝑪𝝎𝟐
𝟐 52

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal
3. Ligne avec perte:

 3-1-Les paramètres de propagation et de l’impédance caractéristique

 Concernant l’impédance caractéristique Z c :

𝑹 + 𝒋𝑳𝝎
𝒁𝒄 =
𝑮 + 𝒋𝑪𝝎
 Nous pouvons l’écrire comme suit:

𝑹𝑮 + 𝑳𝑪𝝎𝟐 + 𝒋𝝎 𝑳𝑮 − 𝑹𝑪
𝒁𝒄 =
𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐

53

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-1-Les paramètres de propagation et de l’impédance caractéristique

 Les expressions vu précédâmes pour β,α est Zc sont générales.

 Sont difficilement utilisables.

 Elles se simplifient dans le cas des lignes a faibles pertes, qui sont très utilisées en
télécommunications. 54

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-2-Cas des lignes a faible pertes

 Dans ce cas en peut avoir la possibilité de négliger α2 et R G


 Nous avons:

−𝜷𝟐 = −𝑳𝑪𝝎𝟐
𝜷 = 𝝎 𝑳𝑪
𝟏
𝒗=
𝑳𝑪
𝟏 𝑪 𝑳
𝜶= 𝑹 +𝑮
𝟐 𝑳 𝑪
55

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-2-Cas des lignes a faible pertes

 D’après :
𝑹𝑮 + 𝑳𝑪𝝎𝟐 + 𝒋𝝎 𝑳𝑮 − 𝑹𝑪
𝒁𝒄 =
𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐
 En négligeant R G et G2 nous aurons:

𝑳 𝑮 𝑹
𝒁𝒄 = 𝟏+𝒋 −𝒋
𝑪 𝑪𝝎 𝑳𝝎

56

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-2-Cas des lignes a faible pertes

 Si les pertes dans le diélectrique sont négligeable par rapport dans les conducteurs , on
aura :
𝟏 𝑪
𝜶= 𝑹
𝟐 𝑳

𝑳 𝑹
𝒁𝒄 = 𝟏−𝒋
𝑪 𝑳𝝎

57

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-3-Minimisation des pertes

 Pour que α soit minimale, il faut que:


𝒅𝜶𝟐
=𝟎
𝒅𝑳
Est soit:

𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐 𝟐 − 𝑪𝝎𝟐 = 𝟎
𝑳𝝎
𝑹 𝟐 + 𝑳 𝟐 𝝎𝟐

58

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-1 Etude générale des lignes en régime sinusoïdal

3. Ligne avec perte:

 3-3-Minimisation des pertes

 De cette relation:

𝑮𝟐 + 𝑪𝟐 𝝎𝟐
𝟐 𝟐 𝟐 𝑳𝝎𝟐 − 𝑪𝝎𝟐 = 𝟎
𝑹 +𝑳 𝝎

 On déduit :
𝑳𝑮 = 𝑹𝑪
𝜶 = 𝑹𝑮
𝟏
𝜷 = 𝝎 𝑳𝑪 et 𝝂 = 𝑳𝑪
59

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)

1-Ondes stationnaires

Une onde stationnaire est le phénomène résultant de la propagation simultanée dans


des sens opposés de plusieurs ondes de même fréquence et de même amplitude, dans le
même milieu physique.

Au lieu d'y voir une onde qui se propage, on constate une vibration stationnaire mais
d'intensité différente, en chaque point observé.

Les points fixes caractéristiques sont appelés des nœuds de pression.

60

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)

61

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
Distance :

-nœuds:

-Ventres:

Points de vue énergie:


62
L'énergie maximal est localisée aux ventres
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
2-Taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR
 Pour un câble d'impédance Zc fermé sur une impédance ZL on
définit :

 Le rapport d'ondes stationnaires :

ZL : L’impédance de la charge
Zc : L’impédance caractéristique.
63
Le coefficient de réflexion est:
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
Exemples :

 ZL= 0 (court-circuit), ROS=0 et Γ=-1 : réflexion totale avec inversion.

 ZL = ∞ (ouvert), ROS=∞ et Γ =1 : réflexion totale.

 ZL = ZC (adaptation), ROS=1 et Γ =0 : onde incidente totalement


absorbée.

 ZC = 50 Ω et ZL = 75 Ω, ROS=1.5 et Γ =0.2 : réflexion de 20% de l'onde


incidente.
64

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
2-Taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR
 Le rapport d'ondes stationnaires (ROS) et le taux d'ondes stationnaires (TOS)
expriment la qualité de l'adaptation d'antenne, à une ligne de transmission,
coaxiale ou bifilaire.

 Dans une ligne de transmission coexistent une onde incidente, d'amplitude Vi ,


et une onde réfléchie, d'amplitude Vr.

 La superposition de ces deux ondes va produire une onde résultante dont


l'amplitude va varier le long de la ligne.
65

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
2-Taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR
 On observera des maxima aux endroits où l'onde incidente et l'onde réfléchie
produisent des interférences constructives. On a donc Vmax = Vi + Vr .

 Réciproquement, on observera des minima aux endroits où les deux ondes


produisent des interférences destructives.

 On a donc Vmin = Vi - Vr .

Le ROS (en anglais, standing wave ratio SWR) est défini comme le rapport des
extrema: 66

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
3-Coefficients de réflexion:

 Nous allons change les hypothèse faite précédemment(les valeurs de la tension et


courant en bout de la ligne cite charge).

 Nous avons une ligne de transmission, de longueur l , alimentée a une extrémité par un
générateur de f.é.m. instantanée e=E0cosωt et de fréquence f, terminée sur une charge
ZR .

 Sachant qu’il existe sur cette ligne deux ondes superposées onde incidente et l’autre
67
réfléchie
Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
3-Coefficients de réflexion:
 Cette fois ci pour notre l’étude du phénomène de réflexion a l’extrémité de la ligne.

 L’origine sera prise au niveau de la charge, oriente l’axe des abscisses du récepteur au
générateur.

 Les équations précédentes seront écrites a -dx au lieu de +dx.

 Dans ce cas les équations seront comme suit :


V

68

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
3-Coefficients de réflexion:

 Les solutions générales seront écrites comme :

 A partir de ces équations, on démente que l’on a toujours :

 De-là les expressions de la tension, du courant et l’impédance seront :

69

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Chapitre I. Les lignes de transmission
I-2 Ondes stationnaires (coefficient de réflexion, taux d’ondes stationnaires TOS-VSWR)
3-Coefficients de réflexion:

 Le coefficient de réflexion en un point d’abscisse x de la ligne est défini comme le rapport de l’amplitude
de l’onde réfléchie a l’amplitude de l’onde incidente en ce point :
𝑽𝒓 𝒆−𝜸𝒙 𝑽𝒓 −𝟐𝜸𝒙
𝚪 𝒙 = = 𝒆
𝑽𝒊 𝒆𝜸𝒙 𝑽𝒊
Comme:
𝑽𝒓 𝑽𝑹 − 𝒁𝒄 𝑰𝑹 𝒁𝑹 − 𝒁𝒄
= =
𝑽𝒊 𝑽𝑹 + 𝒁𝒄 𝑰𝑹 𝒁𝑹 + 𝒁𝒄
Donc :
𝒁𝑹 − 𝒁𝒄 −𝟐𝜸𝒙
𝚪 𝒙 = 𝒆
𝒁𝑹 + 𝒁𝒄

 Pour x=0, C-t-d au niveau du récepteur :


𝒁𝑹 − 𝒁𝒄
𝚪𝐑 𝟎 =
𝒁𝑹 + 𝒁𝒄

70

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques Riad SAIDI Année 18-19
Merci de votre Attention

Réseaux et Télécommunication Canaux de transmission et Composants optiques


Riad SAIDI Année 19-20