Vous êtes sur la page 1sur 241

Numérologie Sophianique

© 2015, Éditions Terre de Lumière


Case postale 133
1213 Onex (Genève) - Suisse

Tous droits réservés, y compris de reproduction totale ou partielle,


de traduction et d’adaptation pour tous pays.

Dépot légal :
Bibliothèque de Genève (BGE)
Bibliothèque Nationale Suisse - Berne
2e édition version livre : 1er trimestre 2013
Version eBook : 2e trimestre 2015

ISBN 978-2-940448-45-6

Illustration de couverture : © Lucidaëlle


Maquette : Elodie Lelong
Numérologie Sophianique

De Pierre Lassalle
Avec la collaboration de Céline Lassalle

Collection
CONNAISSANCE
DE SOI
Le mot de l’éditeur
La maison d’édition Terre de Lumière est heureuse de vous faire découvrir ce
livre de Pierre Lassalle en collaboration avec Céline Lassalle et Lucidaëlle.
Notre rencontre avec les auteurs se bâtit autour des mêmes valeurs créatives
qui favorisent la révélation de l’être humain, et la même volonté de participer à
l’émergence d’une nouvelle culture.
Nous reconnaissons Pierre Lassalle comme créateur de cette nouvelle culture qui
impulse l’émergence d’un Nouveau Monde. Nos propres initiatives ou créations
viennent en soutien de cet élan créateur. C’est la raison pour laquelle nous avons
choisi de nous dédier à promouvoir la diffusion de ses ouvrages.
Nous vous souhaitons une éclairante lecture et une héroïque mise en pratique !
Et que la Terre devienne lumière !

Recommandation quant au bon usage des eBooks :


Au même titre que la pollution électromagnétique, l’utilisation prolongée des
outils informatiques altère les capacités de concentration, amène à se déréaliser
et peut couper progressivement d’autrui et du monde.
Pour contrer ses effets, il est important de rester bien conscient devant l’écran, de
regarder régulièrement au loin, d’avoir une vie intérieure et de pratiquer l’ancrage
à la terre. Et gardons à l’esprit que rien ne remplace la vraie rencontre !
Pour vous faire votre propre idée, nous vous proposons la lecture d’un ouvrage
de référence : Natura ou les Secrets du Livre de la Nature éds. Terre de Lumière.

Conditions de ventes des eBooks


Les éditions Terre de Lumière proposent à la vente la version numérique de la
majorité de ses livres papier, et ont décidé de ne pas les protéger par un DRM
(Digital Rights Management).
Nous avons établi les prix de vente des eBooks en fonction de l’effort créatif
réalisé, et en ne les protégeant pas, nous avons fait le choix de la confiance. Elle
s’inscrit dans une démarche de contrat moral et de respect entre vous, la maison
d’édition et les auteurs.
Cela vous permet de télécharger la version électronique de votre choix sur tous
les appareils dont vous disposez, et pourquoi pas, grâce à un partage solidaire, de
les prêter à deux ou trois personnes !
Par contre, nos eBooks sont interdits à la revente.
La balle est dans votre camp.
Pour une nouvelle culture éthique !
Remerciements

À Lucidaëlle, jeune et talentueuse artiste inspirée qui a créé la couverture


de cet ouvrage.
C’est en méditation que Lucidaëlle a rencontré une entité spirituelle : la Muse
de la Numérologie. C’est elle qu’elle a représentée sur la couverture de ce livre.
C’est une représentation moderne de cette entité spirituelle qui était connue
dans la Grèce antique sous le nom d’Uranie. Depuis un peu plus d’un siècle,
c’est elle qui est la véritable « mère » ou créatrice de la Numérologie.
Elle a bien voulu « poser » pour Lucidaëlle. Ainsi, le lecteur peut, en contem-
plant cette image, se relier à la « source » authentique de la Numérologie.

À Céline Lassalle, mon épouse, pour son formidable travail sur le chapitre 9
concernant les Mystères des Lettres. Vous y trouverez une étude originale et
vécue, totalement différente de tout ce qui existe à l’heure actuelle.
Vous pourrez également apprécier les beaux quatrains qu’elle a écrits pour
chacun des Nombres. Ils vous aideront à vous relier à eux et à les vivre de
l’intérieur.
Ainsi que son vibrant hommage rendu à la Muse de la Numérologie…
Bravo pour son inspiration !
Je la remercie également pour son aide concernant la relecture de mes textes.

À la Muse de la Numérologie, NuméroSophia, à laquelle ce livre est dédié.


Elle me l’a réclamé. Elle me l’a inspiré. Je lui offre le fruit de mon travail en
sincère hommage et gratitude. En espérant que ce travail corresponde le plus
possible à ce qu’elle souhaitait manifester en ce monde.

6
Sommaire*
* Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur la phrase correspondante.

Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

Chapitre 1
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

Chapitre 2
Vivre les Nombres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30

Chapitre 3
Chemin de vie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64

Chapitre 4
Destinée et Numérologie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80

Chapitre 5
Prospective et Numérologie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102

Chapitre 6
Secrets de votre Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120

Chapitre 7
Révélations sur votre Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134

Chapitre 8
Numérologie Relationnelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151

Chapitre 9
Mystères des Lettres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163

Annexes
Adresse, numéro de téléphone, journées,
bonus, carte vierge de thème numérologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221

Présentation des auteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232


Pour contacter Pierre Lassalle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238

7
Introduction

En découvrant les différents éléments contenus dans cet ouvrage, vous allez
rencontrer ce que sont les Nombres. En effet, dans notre société matérialiste,
les Nombres sont toujours considérés comme des abstractions mathématiques,
et les numérologues eux-mêmes les traitent comme des « objets », c’est-à-dire
comme s’ils n’étaient pas des sujets.
Dans cet ouvrage nous vous révélerons ce que sont les Nombres réellement  :
ce sont des sujets et non des abstractions mathématiques !
Nous apporterons de nombreuses connaissances que vous ne trouverez dans
aucun autre ouvrage de Numérologie.
Notre but, même s’il peut paraître ambitieux de prime abord, est de redéfinir
la Numérologie à l’aide des connaissances spirituelles qui constituent ses
sources sacrées.
C’est la raison pour laquelle nous avons choisi pour titre « Numérologie
Sophianique ». Le mot « sophianique » signifie « qui est issu de la sagesse » ou
mieux encore « qui est issu de la Sophia ». La Sophia est une très haute entité
spirituelle qui est porteuse de la Sagesse. Le sage roi Salomon l’appelait « la
maîtresse d’œuvre de Dieu » !

Bien trop souvent, les numérologues, comme leurs amis astrologues, pra-
tiquent leur art sans aucune connaissance concernant la constitution véritable
de l’être humain, et encore moins son évolution…
Or, comment pouvons-nous utiliser une connaissance ésotérique et spirituelle sans
la moindre compétence occulte à propos des mystères de l’évolution humaine ?
Ceci est pourtant le lot d’une écrasante majorité de numérologues qui ne
connaissent rien du tout du fonctionnement de l’être humain. En réalité, ils
traitent la Numérologie – qui est une connaissance ésotérique et spirituelle –
comme si c’était un savoir scientifico-matérialiste ! C’est aberrant et c’est, de
surcroît, un manque total de respect pour la sagesse qui se trouve à l’origine
de la Numérologie (ou de l’Astrologie).
Nous avons lu et parcouru de nombreux ouvrages de Numérologie, tant en
langue française qu’anglaise, et ce que nous avons remarqué se caractérise
surtout par un mélange de méthodes, constituant une espèce de « cuisine »
que chacun recopie, et ce, sans aucun discernement… En effet, nombreuses
sont les méthodes utilisées qui ne reposent sur rien, si ce n’est de vagues

8
Introduction

croyances, mais en aucun cas sur une connaissance solide du fonctionnement


humain et de son évolution.
Nous ne parlons pas ici d’un manque de connaissances psychologiques, car
certains de ces auteurs en ont, mais de connaissances liées avec le véritable
niveau de conscience qui est en rapport avec ce type de sagesse.
Bien évidemment, l’on nous répliquera que ces gens sont de bonne foi et
qu’ils rendent des services. Eh bien tant mieux pour ceux qui se contentent
de « l’à-peu-près », ceci les regarde !
Et il est certain que, lorsque l’on utilise une vingtaine de méthodes (ou même
davantage !) pour interpréter un thème numérologique, l’on tombera bien de
temps en temps sur quelque chose de « vrai » !
Et il est tout aussi compréhensible et facilement vérifiable que l’on peut addi-
tionner n’importe quel Nombre de n’importe quelle manière et lui faire dire
« quelque chose » qui parlera à tous ceux qui ne se connaissent pas du tout :
nous vivons dans un tel monde d’ignorance que n’importe qui peut s’intitu-
ler « numérologue » ou « astrologue », et raconter n’importe quoi au quidam
moyen, qui, de surcroît, le paiera pour ses « conseils éclairés » !
Nous ne voulons pas manger de ce pain-là !
Pourquoi ? Parce que nous voulons respecter au plus haut point les entités
spirituelles qui se trouvent derrière cette sagesse.
Et aussi parce que nous ne souhaitons pas revendiquer le titre de « numéro-
logue » (ni d’astrologue d’ailleurs !).

Voici quelles sont les conditions permettant une véritable pratique de la


Numérologie (valables également pour l’Astrologie) :

1 L’accès au monde spirituel. C’est la base pour tout enseignement


ésotérique ou spirituel que l’on souhaite transmettre par l’intermé-
diaire de cours ou de consultations. La sagesse de la Numérologie (comme
celle de l’Astrologie) ne se trouve pas dans les livres mais dans le monde
spirituel, et c’est là qu’il faut aller la chercher. Si l’on n’en est pas capable,
alors cela signifie que l’on ne peut qu’imiter ou recopier ce qui a été écrit
par d’autres, sans aucun discernement !
Pour l’auteur de ces lignes, accéder au monde spirituel implique, non pas
quelque chose de fumeux et à la mode (« restons zen ! »), mais une discipline
consciencieuse et une maîtrise de la méditation (plutôt proche de la rigueur

9
Introduction

dite scientifique), qui permet de rencontrer des entités spirituelles, qui sont
les « sources » authentiques de la sagesse que l’on souhaite étudier. Toute la
sagesse qui existe en ce monde a été reçue, un jour ou un autre dans le passé,
par des êtres humains ayant accédé au monde spirituel : ils l’ont reçue direc-
tement des entités spirituelles qui en avaient la charge.
Ainsi, nous accédons au monde spirituel grâce à la méditation (nous ne sommes
absolument ni des médiums ni des channelers, que nous considérons comme de
dangereux charlatans !), et nous rencontrons des entités spirituelles porteuses
de la sagesse (numérologique ou astrologique, ou toute autre).

2 L’acquisition de la connaissance du fonctionnement humain et


la découverte des mystères de son évolution, grâce au prérequis
présenté ci-dessus. Ceci est bien évidemment essentiel ! Comment pourrions-
nous guider un être humain à travers la Numérologie, ou l’Astrologie, si nous
ne savons pas comment il fonctionne ni comment il évolue (et en aucun cas
la Numérologie ou l’Astrologie ne peuvent nous l’apprendre directement).
Bien sûr, ceci implique de découvrir ce qu’il en est de l’évolution de l’être
humain à notre époque (et qui diffère de celle d’il y a quelques siècles, par
exemple), et quel est son but actuel (et vers où va l’humanité.)

3 Une démarche spirituelle comprenant également un développement


vertueux, et non pas uniquement une accumulation de connaissances.
Ce troisième élément est fondamental, sinon tous les abus peuvent se présenter
chez le numérologue ou l’astrologue, vu par les grands naïfs comme un être
exceptionnel disposant de « la connaissance » ! De ce fait, il est vraiment capital
de vivre une démarche spirituelle impliquant un équilibre entre la sagesse et la
vertu (ou éthique véritable).

Nous reviendrons sur tous ces points en détail dans le premier chapitre de
cet ouvrage.

En dehors de cette redéfinition ou réinvention de la Numérologie, dans le but de la


respecter pleinement, nous présenterons également une pratique de la Numérologie.
En d’autres termes, nous vous donnerons une méditation qui, si vous la pratiquez,
vous permettra de ressentir et de «  vivre  » les Nombres, depuis l’intérieur ; ce type
de pratique proposée n’existe dans aucun autre ouvrage sur ce thème.

10
Introduction

Enfin, vous découvrirez une interprétation originale des Nombres qui seront
présentés selon un mode de pensée tripartite.
Actuellement, l’être humain est éduqué pour développer une pensée duelle : oui
ou non, blanc ou noir, bien ou mal, etc. Ce mode de pensée binaire est semblable
à celui de l’ordinateur (!), et il est aujourd’hui dépassé et dangereux. En effet,
il est facile de comprendre qu’une telle pensée duelle ne peut générer que des
conflits : étant donné que l’on se considère généralement comme quelqu’un de
bien, si un individu exprime un propos contraire au nôtre, c’est forcément qu’il
a tort (principe même de la pensée duelle : je suis le bien, l’autre exprimant
l’inverse de ce que j’exprime devient donc le mal !). Et alors, apparaît le conflit !
Il est temps de passer à un nouveau mode de pensée, que vous découvrirez
dans cet ouvrage et qui s’adapte parfaitement à l’étude des Nombres : le
mode de pensée trinitaire.
Ce n’est pas l’auteur de ces lignes qui l’a inventé… Il vient directement d’une
demande de l’Esprit de notre Temps, à savoir l’entité spirituelle responsable de
l’évolution de l’humanité, depuis près d’un siècle et demi (et qui le demeurera
encore longtemps). Cette entité spirituelle puissante s’appelle Michaël (les
Chrétiens le nomment Saint-Michel).
D’ailleurs, nous en profitons pour préciser que les connaissances ésotériques
et spirituelles que vous trouverez dans cet ouvrage ne représentent en aucun
cas les points de vue de l’auteur, mais elles font partie d’une sagesse univer-
selle qui vient des entités spirituelles dirigeant l’évolution humaine.
L’auteur y a simplement accédé et il en témoigne pour les avoir mises en pratique.

Contrairement à ce que vous pourriez peut-être croire en lisant cette introduction,


vous apprendrez très facilement à utiliser ce livre : il se veut simple et pratique,
afin d’être mis en application dans tous les domaines de la vie… immédiatement.
Amusez-vous bien avec nos amis les Nombres !

Bonne lecture…
Pierre Lassalle
Numérologue Sophianique
Serviteur de la Muse de la Numérologie

11
Chapitre 1

Fondations spirituelles
de la Numérologie Sophianique

Au cours de ce chapitre préliminaire, nous allons redéfinir ce qu’est la


Numérologie. Ceci ne dérangera certainement pas les lecteurs qui ne connaissent
pas la Numérologie. Quant à ceux qui ont déjà lu de nombreux livres sur ce
sujet, ou qui la pratiquent, ils découvriront dans ce chapitre de nombreuses
connaissances qui ne se trouvent dans aucun livre de Numérologie.

Notre principale révélation concernera la « source » de la Numérologie :


où se trouve cette « source » ? Est-ce un être humain vivant ou ayant vécu
dans un lointain passé ? Tout le monde peut-il accéder à cette « source » ? Les
Numérologues accèdent-ils tous à cette « source » (ils le devraient) ? Etc.

Nous ferons également référence à des connaissances spirituelles sur le


fonctionnement de l’être humain, qui nous paraissent indispensables pour
l’étude et la pratique de la Numérologie (et encore davantage pour le conseil
et l’enseignement).

Enfin, nous apporterons une vision différente sur l’interprétation des


Nombres, grâce à la pensée trinitaire, en lieu et place de l’habituelle pensée
duelle, si réductrice.

La " source " de la Numérologie"

Tout d’abord, établissons une différence entre le Nombre, qui est une unité
numérique, et le chiffre qui sert à écrire les Nombres. Notez qu’à l’origine le
mot « chiffre » vient de l’arabe « çafar » qui signifie « vide », et qui ne repré-
sentait alors que le zéro. Par la suite, le mot « chiffre » est devenu un signe

12
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

de numération, afin de représenter tous les Nombres. Étymologiquement,


le mot « nombre » vient du latin « numerus », qui se rattache au verbe grec
signifiant « partager ».

Mais, qu’est-ce que ce fameux « partage » ?


Partager veut dire « diviser en plusieurs parties » ; mais ceci pourrait
également signifier « individualiser ou répartir harmonieusement, afin d’ap-
porter plus de conscience, plus de lumière ».
Ceci reviendrait à dire que les Nombres peuvent nous aider à faire le tri dans
nos vies, et aussi à y voir plus clair.

Peut-on accorder une telle valeur à des abstractions


telles que les Nombres ?
Le bon vieux matérialiste de notre époque, nous dirait certainement que ce
n’est que vaine superstition ! Et il aurait raison si les Nombres (de même que
les planètes pour l’astrologie) n’étaient que des abstractions ou des symboles
mathématiques.
Cependant, ce n’est pas le cas !...

Que sont les Nombres ?


Ce sont des êtres ! Ce sont des sujets… et même plus précisément, ce sont
des entités spirituelles.

Mais qui sont-elles, et où vivent-elles ?


Oubliez cette idée matérialiste que les Nombres sont des abstractions mathé-
matiques… et ouvrez-vous à la réalité.
Tout est vie, tout est être vivant.
Partout où se trouve de l’énergie, sachez que c’est en réalité la manifestation
ou la preuve de la présence d’êtres vivants.
Oui, et ce, même si nous ne les voyons pas !
Par exemple, croyez-vous à l’existence de l’électricité ? Vous répondrez cer-
tainement « oui », ou même que ce n’est pas une croyance mais une expérience
de tous les jours. Et pourtant, l’électricité est bien « invisible » ! Aucun être
humain, fut-il scientifique de renom, n’a jamais vu l’électricité. Nous n’en
voyons que les effets, mais la « source » de l’électricité nous demeure inac-

13
Chapitre 1

cessible par les cinq sens, car elle est invisible et immatérielle. Pour autant,
ce serait ridicule de prétendre que, puisqu’elle est invisible et immatérielle,
elle n’existe pas !
Eh oui, les gens les plus matérialistes, qui ne croient qu’à ce qu’ils voient,
ne devraient pas croire à la « fée » électricité, puisqu’ils ne la voient pas !...
Et pourtant, elle existe !
L’électricité est un être, ou plus exactement une grande quantité d’êtres, qui
génèrent ce type d’énergie que nous appelons électricité.
En réalité, les sources des multiples sortes d’énergies existantes sont toutes
invisibles et immatérielles… pour la bonne raison que ce sont des êtres qui
ne disposent pas de corps physique matériel.
Prenons l’exemple de la foudre : c’est un phénomène qui intrigue les scien-
tifiques, et que chacun peut observer, dans certaines conditions. Mais, la
source de cette formidable énergie est invisible et immatérielle. Eh oui, c’est
également un être !
Croire que l’électricité se produit « comme ça », et de même pour la foudre,
est tout aussi superstitieux que de croire à des maisons hantées (lorsque aucun
fantôme ne les habite !).

De même, l’emploi des Nombres dans notre vie n’a rien à voir avec le
hasard (qui, lui, n’existe pas !), et cette source n’est pas anodine, puisque
derrière les Nombres se trouvent des êtres vivants.
Ces êtres vivants sont des entités spirituelles ne disposant pas de corps physique,
et existant sur un autre plan de conscience que le nôtre.
Ces entités sont donc invisibles à nos yeux de chair.
La science sait depuis bien longtemps que les yeux humains ne sont capables
de percevoir qu’une petite partie du spectre, une toute petite frange que l’on
appelle le « visible ». Mais, de chaque côté de cette frange du spectre visible
s’étend une gamme d’ondes très vaste, qui demeure – en grande partie – un
mystère pour la science.
Le fait de ne pas voir certains êtres ne veut pas dire qu’ils n’existent pas ;
(aujourd’hui, seuls les fanatiques de la matière croient encore à ces inepties !)
c’est simplement dû à nos yeux physiques qui en sont incapables, car leur
champ de vision est trop étroit.
Certains chercheurs scientifiques, que nous ne pouvons nommer, ont démontré
qu’il était possible de percevoir certaines zones de l’invisible à une fréquence

14
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

supérieure de dix fois à celle du corps physique : à ce moment-là, ils accèdent


à ce plan que les ésotéristes nomment « l’astral », et où se trouvent les gens
après leur mort physique.

Il existe de nombreux autres plans de conscience (voir La Vie Spirituelle,


même auteur, même éditeur)… Sont-ils inatteignables ? Non. Ils sont au
contraire tout à fait atteignables, grâce à certaines méthodes de méditation.
Avec un entraînement conséquent et une certaine discipline de vie, un méditant
peut accéder consciemment au monde spirituel, à ces plans dits « invisibles »,
et constater par lui-même la multitude d’êtres qui y vit.
Et l’important à comprendre est que c’est justement dans le monde spirituel,
dans ces plans invisibles aux yeux de chair, qu’il est possible de rencontrer les
entités spirituelles « porteuses » de toutes les formes de sagesses existantes.

Et, peut-on y rencontrer des entités spirituelles « porteuses » de la


Numérologie ?
Oui ! Et c’est ce que nous allons maintenant expliquer…

La Muse de la Numérologie

Dans l’Antiquité, notamment chez les Grecs, beaucoup de sages et d’ar-


tistes accédaient au monde spirituel et se laissaient inspirer par des entités
spirituelles ; ils appelaient leurs inspiratrices : les Muses.
Elles dépendaient d’un être puissant que les Grecs nommaient Apollon (en
réalité un Archange, à cette époque qui date d’environ deux mille cinq cents ans).
Parmi ces Muses, ou entités spirituelles inspiratrices, il en existait une qui
s’appelait Uranie. Son nom signifiait « la céleste » (Ourania, en grec, est une
forme féminine d’Ouranos, le Ciel). Elle était représentée habillée d’une robe
couleur d’azur, couronnée d’étoiles (le zodiaque) et tenant un globe.
Elle est associée à l’Amour fraternel ou spirituel : on parle alors d’Aphrodite
Uranie (Aphrodite ou Vénus était la Déesse de l’Amour ; unie avec Uranie,
cela signifie « amour céleste »).
Les chrétiens l’ont également associée avec l’Esprit Saint.
Elle est une visionnaire, capable de prédire l’avenir. Elle a aussi pour symboles
le compas et la lyre (instrument majeur d’Apollon, dont elle fut aimée).

15
Chapitre 1

Cette entité spirituelle existe toujours – elle est bien évidemment immortelle
– et elle peut continuer de jouer un rôle d’inspiratrice, pour tous ceux qui font
l’effort de se hisser jusqu’à elle.
À l’époque grecque, Uranie était la Muse de l’astrologie (et de l’astronomie, les
deux disciplines étant indissociables pour les Grecs), ainsi que de la géométrie.
Elle fut connue durant des millénaires, et même jusqu’au XVIe siècle, où
l’astronome danois Tycho Brahé lui dédiait ses recherches.
De nos jours, cette entité spirituelle est porteuse de la sagesse moderne (ou
adaptée à notre temps) de la Numérologie (en plus de l’astrologie, l’astronomie
et la géométrie). En tant que telle, nous pouvons l’appeler NuméroSophia,
ce qui signifie « Sagesse des Nombres ».
NuméroSophia est une entité spirituelle puissante, une sorte de « super ange »,
qui demeure dans le monde mental, à la frontière du monde causal (le zodiaque,
d’où le fait qu’elle semble « couronnée d’étoiles »).

Comment se passe une rencontre avec NuméroSophia ?


L’auteur ne présentera pas sa méthode de méditation, déjà décrite dans de
précédents ouvrages (pour toutes les connaissances ésotériques ou spirituelles
nécessaires à l’étude et la pratique de la Numérologie, il vous renvoie à son
livre de base La Vie Spirituelle, déjà cité). Mais que le lecteur sache tout de
même qu’elle demande une grande concentration et beaucoup de présence
intérieure ; elle n’a donc rien à voir avec le channeling ou une quelconque
méthode de médiumnité (elle en est même, par bien des aspects, l’opposé).
Grâce à la méditation créatrice que nous pratiquons, nous accédons au monde
spirituel où nous rencontrons la Muse NuméroSophia.

Le lecteur a peut-être déjà compris que la Numérologie n’est pas du tout


aussi ancienne que l’astrologie, comme les numérologues veulent bien le
laisser croire.
En effet, vous lirez dans de nombreux ouvrages que la Numérologie remonte jusqu’à
Pythagore, voire jusqu’à l’Atlantide. D’après la majorité des numérologues, les
Chinois, les Égyptiens, les Grecs et les Hébreux auraient pratiqué la Numérologie.
Rien n’est plus faux !
Il est certain que le grand Initié grec Pythagore s’est intéressé aux Nombres,
car il les considérait comme des forces en mouvement, capables de répandre la
sagesse dans l’univers. Ils étaient les dispensateurs de la sagesse divine, ils la

16
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

mettaient en mouvement avec une grande rigueur morale, et ainsi ils donnaient
un sens à la vie, à tout ce qui existait, et qui pouvait de ce fait prendre forme sur
la Terre. Pythagore avait été initié aux Mystères des Égyptiens qui connaissaient
le secret du verbe sacré, de la parole divine reliée aux Vertus, donc aux Nombres.
Mais cette vision des Nombres, qui étaient pour lui de puissantes entités
spirituelles, n’a rien à voir avec la Numérologie, telle que les numérologues
modernes la conçoivent !

Et qui étaient ces entités spirituelles ?


Les Nombres sont des Vertus, ou Esprits du Mouvement céleste, ou encore
Esprits de la vigueur morale (ou éthique).
Ce sont des êtres qui combattent inlassablement les vices, et qui souhaitent
motiver l’être humain à en faire de même, à son niveau.
Ils sont donc des combattants qui mettent la sagesse en mouvement, afin de
générer l’harmonie partout dans l’univers. Et c’est ce ressenti d’harmonie
qui donne du sens à la vie.
Ces puissantes et vertueuses entités spirituelles que sont les Nombres sont
très liées avec le Verbe, ou l’aspect Fils de la Trinité. Et c’est en grande partie
grâce au son que ces entités peuvent « descendre » jusqu’à l’être humain.
En effet, en plus du corps physique, l’être humain dispose de trois autres corps,
dont le corps éthérique (ou corps vital). Le corps éthérique est lui-même constitué
de quatre sortes d’énergie différentes (en analogie avec les quatre tempéra-
ments humains) ; l’une d’elles est appelée l’éther chimique, ou éther de son,
ou encore « éther de nombre ». Cet éther génère tous les processus chimiques
dans le corps humain ; il favorise tous les échanges, mélanges et associations
entre les éléments constituant l’être humain. C’est en ce sens que cet éther est
appelé « éther chimique », puisqu’il gouverne toute la chimie du corps humain.
Il est aussi appelé « éther de son », car c’est le son – l’une des trois grandes
forces venant du soleil, avec la vie/chaleur et la lumière – qui produit les
mouvements permettant cette chimie.
Mais, cette énergie éthérique est également appelée « éther de nombre » !

Pourquoi ?
Parce qu’à l’origine, le son – qui produit les mouvements générant la chimie
humaine – est la création de grands êtres venant de la sphère spirituelle du
soleil : les Vertus ou Esprits du Nombre !

17
Chapitre 1

Ainsi, les Nombres, ces Esprits solaires (originaires de la sphère de Mars)


sont des Vertus qui incitent l’individu au bien et à l’évolution, et ils peuvent
agir jusque dans l’aspect chimique du corps humain.
Nous trouvons donc ici un lien direct entre de grandes entités spirituelles
et l’être humain, et plus précisément encore avec sa volonté (car le corps
éthérique est le principal support de la volonté humaine).
Ainsi, selon notre comportement vertueux (tourné vers le bien) ou vicieux
(tourné vers le mal), nous œuvrons avec les Nombres, ou contre eux.
Lorsque nous agissons avec eux de manière éthique, nous progressons, nous
évoluons, nous devenons créateurs, et nous nous révélons.
En revanche, lorsque notre comportement est vicieux ou essentiellement égoïste,
mensonger et hypocrite, nous rejetons ce que les Nombres nous apportent, et
à la place, nous vivons avec les forces qui s’opposent à eux : les vices.
Ainsi, et contrairement à ce qu’enseignent d’ordinaire les numérologues, les
Nombres n’ont pas une face positive et une face négative.
En effet, la vérité est qu’il dépend entièrement du libre arbitre humain de se
lier aux Nombres, qui sont entièrement positifs et favorables à l’humain, ou de
se lier, par faiblesse, à d’autres entités qui sont les adversaires des Nombres,
à savoir les vices. (Ces derniers se répartissent d’ailleurs en deux catégories
et non une seule, car il existe deux aspects au mal : nous étudierons ceci au
prochain chapitre.)

Quant à la Muse NuméroSophia, elle est la messagère des Nombres, celle


qui veut inciter l’être humain à œuvrer avec les Nombres, pour le plus grand
bien de l’humanité et de son futur.
NuméroSophia est en quelque sorte un modèle pour nous. Elle nous montre
ce que peut devenir un être humain qui s’allie aux Nombres et fait des efforts,
afin de vivre de manière éthique : elle témoigne ainsi d’un nouveau mode de
vie pour un nouvel être humain (voir à ce sujet Vers une nouvelle Éthique –
un mode d’emploi pour une nouvelle humanité, de Céline & Pierre Lassalle,
même éditeur).

Comment nous apparaît NuméroSophia ?


Ce « super ange » nous apparaît telle une jeune fille-jeune femme avec
un regard profond de couleur ciel clair et de longs cheveux blonds dorés en
mouvement.

18
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

19
Hommage
Par son présent solaire aux abords des Cieux
Le clair écho du Temps résonne en tout son être ;
D’obligée révérence en service à son Dieu,
Elle renaît pour que l’œuvre sa grandeur consacre.

Des étoilées hauteurs où vivance est lancée


En éclairs fluidiques de la divine vie,
Par Vigueurs prend scène joie de Sagesse aimée,
Créant neuve vision du Futur accompli.

Et voici l’Apparue de Lumière vêtue,


Élançant les mystères par venues combinées,
Dirigeant les données des Forces énumérées,
Créatives percées présidant le connu.

Nue Vérité saisit l’œil en bleu silencieux,


Que s’annoncent sans voile de la Muse enflammée,
En sa Grâce immobile les héroïques vœux
Qu’Humanité s’éduque par les Nombres maniés.

Simple et joueuse en l’humaine pensée en quête,


Elle aimante l’Esprit vers la langue des causes,
Et par valeurs en Nombres créant métamorphoses,
Neufs vouloirs se libèrent en vertueux actes.

Muse inspiratrice de si sage intensité,


Je m’élève en esprit par ta force guidé,
Avec toi, je révèle ma noble identité
Et toute grandeur qu’en moi le ciel a semée.

L’orchestre des Nombres devient chef-d’œuvre en tes ailes,


Vibrante maîtrise rendant la destinée belle
Pour un futur d’Humain aux libres potentiels,
Rayonnant leur cœur nourri de ton feu de miel.

Gratitude à Toi.
Céline Océana
19 août 2012
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

Elle donne à la fois une impression de grande sagesse ou de grande profondeur,


tout en étant enjouée, dynamique, joyeuse et innocente comme une jeune fille !
Vous pouvez contempler son visage sur la couverture de cet ouvrage : il a été dessiné
par notre artiste imaginative Lucidaëlle, qui a également rencontré NuméroSophia
(voir double page précédente, où vous avez une esquisse de son visage, par
Lucidaëlle, ainsi que le poème de Céline Lassalle qui lui rend hommage).
Cette adorable Muse est habillée d’une robe très fluide de la couleur du ciel.
Lorsque l’auteur l’a rencontrée, pour « discuter » avec elle du livre que vous
tenez entre les mains, NuméroSophia était très passionnée, car elle avait
l’impression qu’elle allait (enfin !) être écoutée, et que quelque chose d’elle
pourrait vraiment s’incarner à travers cet ouvrage.
Elle montra à l’auteur les Nombres, comme autant de personnages ou d’entités
spirituelles, d’aspect tantôt féminin, tantôt masculin. Ils défilèrent devant
le regard intérieur émerveillé de l’auteur, en montrant leurs forces et leurs
idéaux, comme dans une sorte de théâtre vivant.

La Muse inspira ensuite l’auteur de ces lignes… tout au long de l’écriture


de cet ouvrage.

NuméroSophia, en tant qu’Uranie, est très ancienne, mais son travail avec
la Numérologie est, en revanche, très récent.
Ni Pythagore ni aucun autre sage de l’Antiquité n’ont jamais pratiqué la
Numérologie, car elle n’existait pas alors.
En revanche, depuis des millénaires les alphabets des anciennes civilisations
ont été porteurs d’une certaine sagesse résumée dans chaque lettre.
Les alphabets phénicien, hébreu ou grec le montrent bien. Chaque lettre a
une signification bien précise (elle n’était pas abstraite comme l’est devenu
notre alphabet actuel), et en même temps une valeur numérique. Ainsi, chez
les Hébreux avec la guematria, ou chez les Grecs avec l’isopsephia, les sages
ésotéristes connaissaient la valeur numérique des lettres et les utilisaient pour
crypter ou décrypter des écrits sacrés. Malgré cela, il n’était pas question
de Numérologie, comme nous la concevons actuellement, car ces pratiques
n’avaient pour but que la compréhension des textes sacrés.

Ainsi, à l’époque de la grande civilisation grecque où le Dieu Apollon (une entité


spirituelle du niveau archangélique) régnait sur les neuf Muses, notre « amie »

21
Chapitre 1

NuméroSophia ne s’intéressait pas encore à la Numérologie, puisque celle-ci


n’existait pas encore (contrairement à l’astrologie, beaucoup plus ancienne !).
Il faut savoir que le Dieu Apollon est une entité spirituelle très importante dans
l’histoire de l’humanité. Il a été connu sous de nombreux noms : Mardouk,
chez les Perses notamment, Horus chez les Égyptiens, Apollon chez les Grecs
et Michaël chez les Hébreux et les Chrétiens.
Or, cet Archange est très lié à la pensée et aux arts, et il gouverne régulière-
ment la destinée de l’humanité (environ tous les deux mille cinq cents ans).
Lors de ces périodes, il devient l’Esprit du Temps, c’est-à-dire l’entité spiri-
tuelle régente de l’évolution de l’humanité (ceci étant, bien évidemment, un
tout petit résumé, afin de ne pas trop sortir du cadre de cet ouvrage. Pour en
connaître davantage, voir Parler le Langage des Anges, de Céline & Pierre
Lassalle, même éditeur).
Or, depuis 1879, Michaël (l’ancien Apollon) est redevenu l’Esprit du Temps,
comme il l’était déjà en Grèce antique.
Et certains de ses « amis » sont revenus sur le devant la scène. C’est notamment
le cas de NuméroSophia, l’ancienne Muse Uranie, qui était très liée à Apollon
(nous dirons qu’elle était sa disciple), et qui a repris une mission importante,
aux côtés de Michaël… Et ainsi, en dehors des domaines d’attribution de son
passé grec, elle s’est adjoint la Numérologie, et aussi ce que nous appelons
« l’Amour vertueux » (en compagnie d’Anaël, Déesse de l’Amour. Sur ce
sujet, voir L’Héroïsme de l’Amour, de Céline & Pierre Lassalle, même éditeur).
Ainsi, la « nouvelle Uranie » est née au début du XXe siècle, et elle est devenue
(notamment !) la Muse de la Numérologie, sous le nom de NuméroSophia.

Ceci explique pourquoi la Numérologie que nous utilisons de nos jours


est née véritablement au début du XXe siècle, des recherches d’une femme,
une Américaine, du nom de L. Dow Balliett (c’était le nom de son mari), qui
a écrit plusieurs livres et livrets sur ce sujet dans les années 1905 à 1922 !
Ses ouvrages ont d’ailleurs été réédités récemment par l’éditeur américain
Kessinger Publishing.
Cette femme dont le véritable nom était Sarah Joanna Dennis, est née le
1er mars 1847 près de Mays Landing au New Jersey (États-Unis).
En tant que « mère de la Numérologie », elle mérite hommage et respect. Elle
était philosophe, musicienne, psychologue, humaniste et passionnée d’éso-
térisme et de spiritualité. Elle fit une démarche spirituelle christique qui lui

22
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

permit de vivre de belles expériences intérieures et d’être inspirée.


Elle consacra toute sa seconde partie de vie à l’étude de ce qu’elle a appelé :
la vibration des Nombres. Elle se disait inspirée par Pythagore qui lui aurait
confié les bases de la Numérologie. Était-ce bien Pythagore ou plutôt la Muse
de la Numérologie NuméroSophia ? Elle mourut à l’âge de 82 ans.
Une de ses amies Julia Seton Sears (1862-1950) l’aida à faire connaître cette
nouvelle sagesse et lui donna son nom : Numérologie !
La fille de cette femme, Juno Kapp, connue par la suite sous le nom de Juno
Jordan (1884-1984) fut l’élève de Mme Balliett dès son adolescence, puis
continua de développer la Numérologie toute sa vie, qui fut très longue !
Par la suite, d’autres auteurs et chercheurs américains récupérèrent la
Numérologie et en firent un système de plus en plus matérialiste et empli
d’un fatras pseudo-ésotérique et spirituel.
Mme Balliett, inventeur de la Numérologie, était une femme disposant réelle-
ment d’une dimension spirituelle qu’elle essaya d’insuffler à la Numérologie.
Malheureusement, cela a été largement perdu depuis.
C’est la raison pour laquelle l’auteur souhaite « réinventer » la Numérologie
au travers de cet ouvrage en se mettant au service de la « source » de cette
connaissance : la Muse NuméroSophia (l’antique Uranie).
Il est essentiel, pour tout numérologue authentique, de se relier à la vraie
source de la Numérologie, qui est de nos jours la Muse NuméroSophia. Et
grâce à elle, nous pourrons vivre et incarner les Nombres dans notre vie.
Vous trouverez comment vous y prendre dans cet ouvrage.
Bien évidemment, vous découvrirez certaines méthodes de calculs qui ne
sont pas nouvelles en soi, mais qui existent depuis quelques décennies et ont
fait leurs preuves. Cependant, la manière de les interpréter variera souvent
beaucoup, comparé à ce que l’on trouve habituellement dans les livres de
Numérologie, dont les auteurs ne connaissent rien du fonctionnement spirituel
de l’être humain.

Résumé : la Numérologie est née il y a un siècle environ, aux États-Unis.


Une entité spirituelle, que nous pouvons appeler NuméroSophia, s’occupe
de cette nouvelle connaissance ésotérique. Il est possible de la rencontrer,
afin qu’elle nous inspire et nous guide dans la connaissance numérologique.
À l’arrière-plan de la Numérologie, il y a les Nombres, qui sont des entités
spirituelles appartenant à la classe des Vertus, ou Esprits du Mouvement et

23
Chapitre 1

de la Vigueur morale ou éthique.


Ces entités spirituelles peuvent agir jusque dans la volonté humaine (les
processus chimiques), où nous pouvons nous relier à eux. Nous unir aux
Nombres et les incarner donne un sens à notre vie, et nous permet de nous
révéler en apportant le vrai Bien dans l’humanité. En revanche, vivre l’opposé
des Nombres, dans le mensonge et l’égoïsme, nous amène à nous lier avec
des êtres peu recommandables, que nous appelons les vices. (Il en existe deux
sortes qui seront présentées au cours du prochain chapitre.)
Les Nombres sont liés avec le Verbe. La manière dont nous parlons est donc
essentielle pour apprendre à nous relier aux Nombres.

Le fonctionnement spirituel
de l’être humain

Pratiquer la Numérologie n’est pas anodin. Et il ne faut pas croire que


n’importe qui peut l’enseigner sous prétexte que c’est assez facile !
Évidemment, la Numérologie est plus aisée d’approche que l’astrologie, et
elle peut par conséquent séduire certaines personnes peu scrupuleuses, qui y
voient une méthode facile à maîtriser, et qu’elles peuvent utiliser pour gagner
un peu d’argent et de reconnaissance.
Au passage, l’auteur souligne qu’il ne donne ni consultation ni cours de
Numérologie. Son but est donc essentiellement d’apporter la lumière nécessaire
sur ce jeune art qu’est la Numérologie. Dans ce sens, il veut servir NuméroSophia.

Enseigner une connaissance ésotérique ou spirituelle implique forcément


certaines connaissances de base sur le fonctionnement de l’être humain. Et
ces connaissances, bien qu’elles puissent se trouver dans des livres, n’ont de
valeur véritable que si l’individu a pu accéder au monde spirituel, pour les
vérifier par lui-même et ainsi les retransmettre.
En conséquence, quelqu’un qui prétend être numérologue ou astrologue, sans
jamais méditer ni accéder au monde spirituel, est forcément un charlatan,
car il abuse d’une connaissance dont il ne connaît même pas la « source ».
Nous conseillons donc au lecteur qui voudrait recevoir une consultation de
Numérologie (ou d’astrologie), ou suivre des cours, de demander au numéro-
logue s’il pratique une voie spirituelle et s’il peut accéder au monde spirituel.

24
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

Si ce n’est pas le cas… fuyez !


Il ne suffit pas d’être intelligent, voire brillant intellectuellement, d’avoir
deux sous de psychologie, avec une certaine expérience des calculs numé-
rologiques, pour devenir un « vrai » numérologue !
La véritable Numérologie n’est ni une connaissance intellectuelle ni une
connaissance psychologique : c’est une connaissance ésotérique et spirituelle.
Et ceci induit que le numérologue (ou l’astrologue) doive connaître les bases
du fonctionnement humain :
Il doit savoir que l’être humain est un esprit incarné dans plusieurs corps. Qu’il
vient du monde spirituel, qu’il a une destinée à accomplir et qu’il dispose
pour cela du libre arbitre. Que l’esprit humain doit apprendre à maîtriser les
trois outils de sa personnalité que sont sa pensée, son sentiment et sa volonté.

Prenons un exemple, parmi tant d’autres : les numérologues croient que


l’être humain évolue selon des cycles de neuf ans (puisqu’il y a neuf Nombres).
Pourtant, c’est faux !
L’humain évolue selon des cycles de sept ans !
Si l’auteur écrit ceci, ce n’est pas parce que c’est « sa » théorie, ou parce que
le Nombre 7 lui plaît davantage que le Nombre 9 !
À vrai dire, l’auteur n’en a que faire que l’être humain évolue selon des cycles
de sept ou de neuf ans… En revanche, il a pu vérifier auprès des entités spi-
rituelles de la Sagesse que le cycle évolutif de l’être humain s’effectue par
tranche de sept ans.
Le Nombre 7 est celui du temps qui s’écoule dans l’incarnation. Il est relié à
Saturne qui fait le tour du zodiaque en quatre fois sept ans.
La vie humaine, la destinée, s’inscrit donc en cycles de sept ans (voir l’ouvrage
de l’auteur Maîtrisez votre Destinée par les cycles de sept ans, même éditeur).
Mais alors, à quoi correspond la période de neuf ans ?
Il existe bien une période de neuf années qui est en analogie avec l’évolution
spirituelle de l’individu. Elle est davantage utilisée en Orient qu’en Occident.
En astrologie, elle correspond à la progression des Nœuds Lunaires, qui est de
deux fois neuf ans. Ce cycle est très intéressant pour les gens qui pratiquent
une évolution spirituelle – bien que ne se substituant jamais au cycle de sept
ans – mais il n’est d’aucune utilité pour ceux qui n’en pratiquent pas (c’est-
à-dire 99 % des gens de nos jours !).
Enfin, lorsque les gens forment un couple, ou qu’ils fonctionnent en groupe,

25
Chapitre 1

le cycle se raccourcit et devient un rythme de cinq ans (voir L’Héroïsme de


l’Amour, déjà cité).
Encore une fois, il ne s’agit ici aucunement de révélations de l’auteur, mais
simplement du fonctionnement spirituel de l’être humain, qui est vérifiable
en accédant au monde spirituel et aux entités « porteuses » de cette sagesse.
(Pour toute autre connaissance spirituelle essentielle, l’auteur renvoie le lecteur
à ses ouvrages : La Vie Spirituelle, Maîtrisez votre Destinée et Le Nouveau
Tarot de l’Individualisation, tous chez le même éditeur.)

Le but majeur derrière ces indications vise le respect de cette connais-


sance spirituelle qu’est la Numérologie ; en effet, celle-ci n’est pas qu’un
ensemble d’abstractions mathématiques, elle est constituée des Nombres, à
savoir des entités spirituelles exceptionnelles, et elle est « diffusée » par la
Muse NuméroSophia, elle-même un être vivant et admirable.
(Nous profitons d’ailleurs pour souligner ici à nos lecteurs l’importance que
nous accordons à l’éthique concernant le lien avec la Muse : en effet, nous vous
révélons son nom, NuméroSophia, mais il est bien entendu que personne ne serait
moralement en droit de le prononcer ou de l’utiliser, à moins d’avoir vraiment
rencontré cette entité ! La base vertueuse du rapport aux entités spirituelles est
de prononcer le nom de l’une d’entre elles, à la seule condition de connaître et
de rencontrer cette même entité. Ceci est l’attitude d’un vrai respect.)
En tant qu’auteur, nous demandons aux numérologues de respecter les Nombres
et la Muse. Merci.

La pensée trinitaire

Voyons maintenant avec quels moyens nous pouvons penser les Nombres.
Habituellement, la majorité des numérologues voient les Nombres de manière
duelle, puisque leur pensée est duelle. Ainsi, ils vous donneront pour chaque
Nombre son aspect positif et son aspect négatif, résultats de cette dualité.
En réalité, c’est une erreur de concevoir les Nombres ainsi.
En effet, comme nous l’avons vu, les Nombres sont des entités spirituelles,
des Vertus, et en tant que tels, ils ne sont que « positifs ».
Ainsi, lorsque l’être humain utilise son libre arbitre pour choisir d’agir un bien,
il se lie avec les Nombres, à travers sa volonté (comme nous l’avons déjà vu), et

26
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

nous dirions même à travers ses muscles (la volonté ainsi que les muscles sont
de la nature de la sphère de Mars, qui est la demeure originelle des Nombres !).
Nous rencontrons les Nombres dans l’action, dans notre volonté.
Lorsque l’être humain choisit et agit le bien, il se lie avec un Nombre.
En revanche, lorsqu’il se laisse aller à ses penchants égoïstes et mensongers, il
rejette les Nombres, et se relie alors à ce que nous pouvons appeler les « anti-
nombres », qui sont également des entités spirituelles : les vices.
En outre, nous avons déjà mentionné qu’il en existe deux sortes ; nous les
décrirons précisément au chapitre suivant, mais nous allons déjà les évoquer
du point de vue de la pensée trinitaire.

Comment fonctionne la pensée trinitaire ?


Elle part du principe, basé sur la connaissance spirituelle, qu’il existe
toujours une forme du Bien s’opposant à deux formes du mal (le sage philo-
sophe Aristote en avait déjà parlé bien avant nous).
Ce que nous appelons le Bien constitue le royaume de la solution, de la vérité,
de la liberté.
Les deux formes du mal représentent ce qui s’y oppose :
– L’excès, l’exaltation ou le « trop »
– Le défaut, le manque ou le « pas assez »

Par exemple : si le courage est le Bien, nous trouvons alors, s’opposant à lui,
la témérité (le « trop », l’excès), ainsi que la lâcheté (le manque, le « pas assez »).
Dans le langage d’aujourd’hui, nous avons toujours tendance à parler des
« défauts » des gens. En réalité, il n’existe pas uniquement le défaut ou le
manque : il faut également considérer l’excès, ou le « trop », comme quelque
chose qui vient nuire au Bien.
Finalement, le Bien constitue un juste milieu, un équilibre entre les deux
formes du mal, qui essaient de le tirer d’un côté ou de l’autre, afin de le dés-
tabiliser. En même temps, il faut considérer que le vrai Bien n’agit pas au
même niveau que les deux formes du mal : il leur est transcendant.
Nous pensons que chacun a pu vivre ces expériences : celle d’équilibre dans sa
vie, lorsqu’il a réussi quelque chose de bien, mais aussi, cette sorte de tentation
du déséquilibre, lorsque l’on se sent tiraillé d’un côté ou de l’autre (soit vers
un excès conduisant à l’éclatement de la conscience, soit vers un défaut ou
un manque, conduisant à la léthargie ou un endormissement ou une inertie).

27
Chapitre 1

Dans la pensée duelle, nous trouvons toujours le bien qui s’oppose au


mal. En général, les gens finissent par se dire que les deux sont toujours un
peu mélangés et qu’il est quasiment impossible de les séparer entièrement.
C’est vrai… avec une pensée duelle ! En effet, avec une pensée duelle, nous
demeurons à l’horizontale, avec le bien et le mal sur le même plan. Dans
ce cas, le mal n’est pas un vrai mal, mais quelque chose que l’on considère
comme tel, et le bien n’est pas non plus un vrai bien, mais là aussi, quelque
chose que l’on considère comme tel.
Avec une pensée duelle, il est impossible de distinguer réellement le bien et le
mal. En d’autres termes, elle rend impossible le fait de voir la réalité en face.
L’être humain demeure forcément dans l’illusion !
D’ailleurs, la science en est arrivée à enseigner que, lorsque l’on a deux
solutions possibles, si l’on peut découvrir que l’une est fausse, alors forcément
ceci induit que l’autre est vraie… Ce qui est malheureusement faux !
Eh oui, l’illusion dont est porteuse la pensée duelle peut facilement nous
faire prendre des vessies pour des lanternes… ! S’il est vrai que face à deux
solutions possibles, l’une d’elles peut nous paraître fausse (ce serait donc
une forme du mal), celle qui s’y oppose n’est pas pour autant vraie (car elle
n’est que l’autre forme du mal).
En vérité, jamais le bien ne s’oppose au mal.
Ainsi, l’opposé d’une erreur ou d’un mal ne peut en aucun cas être un bien ou
une solution : le fait qu’il s’y oppose démontre simplement qu’il est l’autre
forme du mal.

Avec la pensée trinitaire, c’est différent : grâce à elle, il est possible de


s’élever au-dessus des deux autres points de vue, c’est-à-dire des deux formes
du mal.
Il est donc bon de se représenter la pensée trinitaire sous l’aspect d’un triangle
(le symbole de la lumière et du Nombre 3).
À la base du triangle, se dessine la ligne horizontale, avec d’un côté (à gauche)
le mal par excès (l’exaltation, le « trop »), et de l’autre (à droite) le mal par
défaut (le manque, le « pas assez »). En haut, à la pointe du triangle, nous
trouvons le vrai Bien, la solution, le juste milieu (mais transcendant aux deux
formes du mal, et non au même niveau), l’équilibre.
La pensée trinitaire peut s’adapter à tous les secteurs de notre vie, et elle
permet d’accéder à toutes sortes de solutions dans tous les domaines.

28
Fondations spirituelles de la Numérologie Sophianique

En effet, une fois décollé de la base horizontale des deux formes du mal, l’on
découvre une autre manière de « voir » les choses, et l’idée, l’inspiration,
en somme la solution surgit ! (Pour en savoir plus, voir Vers une Nouvelle
Éthique, déjà cité).

Par rapport à la compréhension des Nombres, ce principe de la pensée


trinitaire nous amène à les concevoir de la manière suivante :
– En haut du triangle, nous trouvons les Nombres, avec toutes leurs forces
de Bien,
– En bas du triangle, à gauche, nous trouvons les anti-nombres (ou vices)
de l’excès ou de l’égoïsme (tout ce qui incite à « planer » et à rêver),
– En bas du triangle, à droite, nous trouvons les anti-nombres (ou vices)
du défaut ou du manque, ou du mensonge (tout ce qui incite à « ramper »
et à se dévaloriser).

Et c’est selon cette pensée trinitaire que nous vous présentons les Nombres
au chapitre suivant, en vous donnant également leurs correspondances avec
les signes et les planètes de l’astrologie, ainsi qu’avec les Vertus et les Idéaux.

Pour clore ce chapitre, nous vous invitons à découvrir le Triangle des


Nombres, qui est pour nous le symbole de base pour comprendre les Nombres
grâce à la pensée trinitaire.

NOMBRE
Forces de Bien

Anti-nombre Anti-nombre
Vices par excès Vices par défaut

29
Chapitre 2

Vivre les Nombres

Puisque nous avons redéfini ce qu’est véritablement la Numérologie, un


ensemble d’êtres vivants que l’on peut appeler les Nombres, mais aussi des
Vertus, il est temps de présenter la fameuse « base neuf », c’est-à-dire les neuf
principaux Nombres (avec leurs Maîtres Nombres) et leurs significations.
Bien évidemment, comme nous l’avons expliqué, cette présentation des
Nombres se fera à l’aide d’une pensée trinitaire, plutôt que l’habituelle pensée
duelle ou intellectuelle.

Les Nombres et la Trinité

Tout d’abord, relions les Nombres au divin, dont ils sont issus comme tout
ce qui existe.
Le divin comporte trois aspects formant une unité : c’est ce que nous appelons
la Trinité.
Le principe du Père sacré est celui de l’existence, de la volonté divine, il est
la source de tout être. À lui sont reliés les Nombres 1, 4 et 8.
Le principe de la Mère divine ou Mère de la Vie, est celui du nom divin, que
les chrétiens appellent l’Esprit Saint. À elle sont reliés les Nombres 2, 6 et 7.
Le principe du Fils ou du Verbe, est celui de la conscience divine, et du
royaume divin. À lui sont reliés les Nombres 3, 5 et 9.

Il en résulte que, chez l’être humain, il est possible de diviser les Nombres
en trois catégories :
• Les Nombres 1, 2 et 3 qui représentent la dimension individuelle de l’être humain
• Les Nombres 4, 5 et 6 qui symbolisent sa sphère relationnelle
• Les Nombres 7, 8 et 9 qui indiquent la dimension collective et universelle.
En résumé : nous avons Moi (1-2-3), les autres, mes proches (4-5-6) et l’huma-
nité (7-8-9). Nous y reviendrons vers la fin de ce chapitre.

30
Vivre les Nombres

Les Nombres et l’Astrologie

Vous verrez ci-après le zodiaque avec les correspondances des signes et


des planètes de l’Astrologie avec les Nombres. Ce système, encore une fois,
n’est pas ce qui plaît à l’auteur, mais simplement une réalité symbolique.
L’Astrologie est très ancienne et elle est, en quelque sorte, la « mère » des
connaissances ésotériques.
Ce tableau du zodiaque nous donne des correspondances entre l’Astrolo-
gie et la Numérologie avec une certaine cohérence. Nous y retrouvons un
équilibre, visible lorsque l’on place les signes du Soleil (Lion) et de la Lune
(Cancer) tout en bas.

Ceci nous amène également à une importante correspondance entre les


Nombres et les jours de la semaine (eux-mêmes liés aux planètes astrologiques) :
• Dimanche = Soleil = 1 (jour du nouveau départ)
• Lundi = Lune = 2 (jour de la purification)
• Mardi = Mars = 8 (jour des combats et des transformations)
• Mercredi = Mercure = 5 (jour du choix)
• Jeudi = Jupiter = 3 (jour de l’ouverture au futur ou à la nouveauté)
• Vendredi = Vénus = 6 (jour des arts et des relations)
• Samedi = Saturne = 4 (jour du bilan où l’on tire des leçons)

Nous y reviendrons pour montrer l’intérêt du jour de la naissance, ainsi


que les périodes du « rythme pascal » de l’année.

Les Nombres, les Idéaux et les Vertus

Nous avons déjà vu que les Nombres sont des entités spirituelles de la classe
des Vertus ou Esprits du Mouvement et de la vigueur éthique.

Mais quelle(s) Vertu(s) représente chaque Nombre ?


⇒ Le Nombre 1 représente la Vertu de la Magnanimité (impliquant le
pardon et le don de soi).
De plus, il s’associe aux Idéaux de la Perfection et de la Créativité (il
ne s’agit pas ici du perfectionnisme, mais de la perfection résultant

31
Correspondances
Astrologie & Numérologie
Vivre les Nombres

d’une évolution spirituelle très poussée ; et il ne s’agit pas non plus de


la créativité telle qu’on l’entend habituellement, mais de la Créativité
inspirée qui contribue à l’évolution de l’humanité).

⇒ Le Nombre 2 représente la Vertu de l’Innocence (impliquant la cour-


toisie et le tact du cœur).
De plus, il s’associe aux Idéaux de Pureté et d’Harmonie (il ne s’agit
pas ici de l’innocence du petit enfant, ni d’une pureté ou d’une harmonie
extérieure, mais c’est plutôt le résultat d’une grande victoire sur soi,
après bien des dépassements de soi).

⇒ Le Nombre 3 représente la Vertu de l’Espérance (impliquant le pouvoir


de rédemption).
De plus, il s’associe aux Idéaux de Créativité et de Plénitude (il s’agit
d’une complétude intérieure).

⇒ Le Nombre 4 représente la Vertu de Prudence (impliquant la sagesse,


le silence et la méditation).
De plus, il s’associe aux Idéaux de la Sagesse (pratique) et de la
Responsabilité (la véritable responsabilité est la capacité à répondre à
un engagement solennel pris dans le monde spirituel).

⇒ Le Nombre 5 représente la Vertu de la Tempérance (ou modéra-


tion), ainsi que celle du Sacrifice (impliquant le dévouement et le
désintéressement).
De plus, il s’associe aux Idéaux de Vérité, de Liberté et du Service
(désintéressé).

⇒ Le Nombre 6 représente la Vertu de la Sincérité, ainsi que celle de la


Biosophie (ou maîtrise de sa destinée ou Justice).
De plus, il s’associe aux Idéaux de l’Amour, de la Beauté et du Service
(désintéressé).

⇒ Le Nombre 7 représente la Vertu de la Foi (impliquant la connaissance


et l’amour de la vérité, et la compassion).
De plus, il s’associe aux Idéaux de la Vérité et de la Félicité (ou Béatitude).

33
Chapitre 2

⇒ Le Nombre 8 représente la Vertu de la Persévérance (impliquant la force


ou la constance), ainsi que celle de l’Endurance (impliquant la patience).
De plus, il s’associe à l’Idéal de la Liberté (impliquant la libération).

⇒ Le Nombre 9 représente la Vertu de la Fraternité (impliquant le


désintéressement).
De plus, il s’associe aux Idéaux de l’Amour, ainsi qu’à celui de l’Infini.

⇒ Le Maître Nombre 11 représente la Vertu de la Fraternité (impliquant


le désintéressement).
De plus, il s’associe aux Idéaux de l’Amour, ainsi qu’à celui de la
Créativité.

⇒ Le Maître Nombre 22 représente la Vertu de l’Endurance (impliquant


la transformation du mal en Bien).
De plus, il s’associe à l’Idéal de l’Infini (évolution sans aucune limite).

N.B. : Aucun être humain ne peut expérimenter d’emblée les Vertus et les Idéaux
présentés succinctement ci-dessus. Le croire serait une redoutable illusion. Le
seul et unique moyen d’incarner une Vertu et/ou un Idéal – car c’est possible !
– requiert un vrai travail sur soi, dans le cadre d’une démarche spirituelle.
Pour mieux comprendre le travail intérieur et extérieur à réaliser, voir Vers
une Nouvelle Éthique – un mode d’emploi pour une nouvelle humanité, de
Céline & Pierre Lassalle (même éditeur).

La signification des Nombres

Vous allez découvrir ci-après la signification des nombres, du point de vue


de la pensée trinitaire.
Nous vous donnerons le Bien que chaque Nombre signifie, puis nous indi-
querons les valeurs par excès et par défaut des anti-nombres (c’est-à-dire les
deux formes du mal s’opposant au Bien du Nombre).

Nous vous rappelons qu’un Nombre ne peut être mauvais en soi, puisque
c’est une Vertu. En revanche, lorsque l’être humain refuse d’agir le bien,

34
Vivre les Nombres

pour toutes sortes de raisons (conscientes ou non), il se lie, inconsciemment,


à des forces qui s’opposent aux Nombres-Vertus, et que nous appelons des
anti-nombres ou vices.

Il en existe deux sortes :


1. Les vices qui poussent l’être humain vers des excès, vers le fait d’en faire
« trop », s’éclater, « planer », perdre conscience, péter les plombs, rêver,
se vautrer dans toutes sortes d’illusions, se faire peur, etc.
2. Les vices qui incitent l’être humain vers des défauts, des manques, vers
le fait de n’en faire « pas assez », voire de ne rien faire, de tomber dans
la paresse et l’inertie, s’éteindre, se dénigrer, vivre dans l’insécurité,
« ramper » en se reniant, en se vendant au plus offrant, se suicider, etc.

Précision complémentaire :
Comme nous le verrons davantage dans les chapitres 6, 7 et 8, il existe des
correspondances entre les Nombres et les Lettres. Afin que la signification
des Nombres qui va suivre soit complète et compréhensible, voici un tableau
synthétique qui traduit ces correspondances.

1 2 3 4 5 6 7 8 9
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z

35
Chapitre 2

Nombre 1
Individualité, rayonnement

Signe du Lion – le Soleil (et Mars dans une certaine mesure)

Symbole : un cercle avec un point au centre

Lettres correspondantes : A, J, S

Son Bien :
Individualité, rayonnement, leadership, héroïsme, idéalisme, pouvoir
solaire, affirmation de soi, esprit de vainqueur, donner, don de soi, pardon,
aspiration, générosité, estime de soi, dignité, adultat, libre arbitre, unicité,
différenciation, nouveau départ, début, solitude, aspect « yang », masculin,
original, individualisation, impulsion, créativité, auto-défi, indépendance,
autonomie, changement, volonté, courage, penseur, autorité (auteur de…),
oser (prise d’initiative, saut dans le vide), le père, pionnier, engagement.

Anti-nombre par excès (vice) :


Orgueil, égocentrisme, individualisme, rébellion, quête de reconnaissance,
impulsivité, arrivisme, esprit de compétition, brillance, arrogance.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Isolement, repli sur soi, mauvais effacement, dénigrement, « victimite »,
inexistence, refus de l’initiative, rejet de la nouveauté/changement, fausse
transparence, refus de jouer son rôle, soumission, entêtement (borné),
indécision, vol, pillage.

36
Vivre les Nombres

Nombre 1
Rayonnement,
Individualité,
Pionnier

+ -
Orgueil, individualisme, Dénigrement, inexistence,
Arrivisme, quête de reconnaissance Refus de l’initiative, victime

B Quatrain du Nombre 1 b
J’ouvre la porte à la vie,
J’avance en pas aguerris,
J’ose et agis l’inconduit,
Je resplendis qui Je suis.

37
Chapitre 2

Nombre 2
Collaboration, réceptivité

Signe du Cancer – la Lune


(et Vénus dans une certaine mesure)

Symbole : le yin-yang ou croissant de Lune

Lettres correspondantes : B, K, T

Son Bien :
Collaboration, réceptivité, la relation, seconder, être le bras droit, aspect « yin »,
féminin, couple, authenticité, respect, tolérance, protection, tact, abandon de
soi, purification, dualité, équilibre, miroir, rencontre, opposition, confron-
tation, contrat, coopération, association, complémentarité, alliance, paix,
diplomatie, adaptation, rassemblement des points de vue, confiance, douceur,
réconciliation, écoute, la mère, recevoir, prendre soin, empathie.

Anti-nombre par excès (vice) :


Quête de prise en charge, dépendance, soumission, se perdre en autrui, posses-
sivité, attachement, être envahissant, se rendre indispensable, superficialité,
comparaison, esprit rêveur, mythomanie, malhonnêteté, sensiblerie.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Dualité, conflit, être caractériel, avarice, passivité, paresse, passéisme, marâtre
(trou noir qui absorbe), faire des compromis, absence (physique ou spiri-
tuelle), manquer de tact, ne pas prendre soin (bâcler, manquer de sacré & de
respect), se perdre dans les détails, meurtre.

38
Vivre les Nombres

Nombre 2
Collaboration,
Réceptivité,
Féminin

+ -
Dépendance, comparaison, Conflit, compromis,
Sensiblerie, quête de prise en charge Absence, manque de sacré

B Quatrain du Nombre 2 b
Entre nos cœurs l’aube reflète
Ce que notre intime sécrète ;
Les dons maternés se complètent
Au sein de l’alliance parfaite.

39
Chapitre 2

Nombre 3
Expression de soi, créativité

Signe du Sagittaire – Jupiter

Symbole : un triangle équilatéral

Lettres correspondantes : C, L, U

Son Bien :
Expression de soi, créativité, voyages, enseignement, communication, édition,
évolution, expansion, sagesse, philosophie, spiritualité, écriture, poésie,
légèreté, les arts, synthèse, méditation, révélation, étude, pensée, souplesse,
loisirs, amitiés, l’étranger, jeunesse, aventure, sphère sociale, chance, provi-
dence, l’enfant, joie, optimisme, humour, élévation (prendre de la hauteur),
esprit joueur, sociabilité, générosité, enthousiasme, beauté, parole, musique,
sensibilité artistique.

Anti-nombre par excès (vice) :


Dispersion, déversement, agitation mentale, superficialité, mauvaise curiosité,
se mêler de tout, voyeurisme, commérage, volubilité, immaturité, exalta-
tion, exagération, vouloir toujours avoir raison, mégalomanie, extravagance,
« planer ».

Anti-nombre par défaut (vice) :


Intellectualisme, froideur, mettre en cases, hermétisme, flou, obstination,
fanatisme (science ou religion), manque d’autorité, mollesse, manque de
concentration, manque d’imagination, aspect glauque, diffamation, calomnie.

40
Vivre les Nombres

Nombre 3
Expression de soi,
Créativité

+ -
Dispersion, déversement, Intellectualisme, manque de
Exagération, superficialité concentration, obstination, mollesse

B Quatrain du Nombre 3 b
Sujet de jeu, l’universelle Lumière
Dispense en vifs et créatifs éclairs,
Langage d’art et sagesse ensoleillée,
Qu’abondent les voies de l’esprit aimanté.

41
Chapitre 2

Nombre 4
Organisation, construction

Signe du Capricorne – Saturne

Symbole : un carré

Lettres correspondantes : D, M, V

Son Bien :
Organisation, construction, responsabilité, stabilité, fondation, structure,
travail, limitation, lenteur, finalisation, manifestation, matérialité, entraîne-
ment, vigilance, attention, ancrage, application, dignité, humilité, adultat,
fidélité, droiture, concentration, emploi du temps, le temps, planification, le
corps, vie quotidienne, karma, le sérieux, rigueur, discipline, sécurité, archi-
tecture, bâtir, ordonner, persévérance, loyauté, constance, patience, intégrité,
être économe, tirer des leçons, détachement, racines, hérédité, famille, foyer,
terrien, production, intérêt pour la Nature.

Anti-nombre par excès (vice) :


Matérialiste, gravité/lourdeur (rabat-joie, se prendre au sérieux), refus de la
surprise, obsession du temps et de l’organisation, perfectionnisme, hypocon-
drie, impatience, entêtement (borné), activisme, brusque.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Refus des responsabilités, désordre, conformisme (petitesse, gagne-petit),
insécurité, utilitarisme, frustration, limitation, refus du changement, enferme-
ment, dénigrement, honte, culpabilité, manque de tolérance, inertie, paresse,
acédie, étroitesse d’esprit, peur de la nouveauté & du futur, envie.

42
Vivre les Nombres

Nombre 4
Organisation,
Construction,
Constance

+ -
Matérialisme, lourdeur, Désordre, frustration, insécurité,
Impatience, entêtement Refus des responsabilités

B Quatrain du Nombre 4 b
En réponse au plan directeur,
Assurant conduite ordonnée,
Sagement se bâtit demeure,
Pour l’œuvre en l’autel poser.

43
Chapitre 2

Nombre 5
Liberté, changement

Signes des Gémeaux et de la Vierge – Mercure


(et Uranus dans une certaine mesure)

Symbole : une étoile à cinq branches ou pentagramme

Lettres correspondantes : E, N, W

Son Bien :
Liberté, changement, expression, communication, diffusion, libre arbitre,
adaptabilité, apprentissage, humour, légèreté, échanges, commerce, langage,
guérison, révélation, touche-à-tout, choix entre le bien & le mal, confrontation
au mal, rayonnement, réalisation de soi, vérité, connaissance, information,
médias, association, assembler différentes choses, analyse, pentagramme,
appel à la vérité & la connaissance, multi-talents, mouvement, souplesse,
nouveauté, petits voyages, danse, combat contre le mal, transformation,
aventure, magnétisme, ouverture au futur, amitiés, curiosité, dynamisme.

Anti-nombre par excès (vice) :


Éclatement (perdre son centre), agitation, dispersion, libertinage, sensualité,
séduction, infidélité, luxure, colérique (caractériel), vanité, éternel adolescent,
superficialité, instabilité, changement extérieur, activisme, gloutonnerie.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Paresse de la pensée, refus de choisir, « girouette », mutisme, hermétisme,
mensonge, peur du futur/nouveauté/changement, reniement de soi, couardise,
duel, confusion sexuelle, hypocrisie, adultère, débauche.

44
Vivre les Nombres

Nombre 5
Changement,
Liberté, Choix,
Bien/mal

+ -
Éclatement, vanité, Hermétisme, reniement de soi,
Activisme, infidélité Refus de choisir, peur du nouveau

B Quatrain du Nombre 5 b
De liberté le cœur enivré,
Aventurier aux forces gagnées
Revêt ses choix armés du vrai,
Que rayonne et crée l’humain rené.

45
Chapitre 2

Nombre 6
Amour, service

Signes du Taureau et de la Balance – Vénus

Symbole : une étoile à six branches ou hexagramme

Lettres correspondantes : F, O, X

Son Bien :
Amour, service, arts, beauté, relation, équilibre, harmonie, compassion,
contrats, union, rencontres, authenticité, respect, tact, écoute, tolérance, fidélité,
protection, création, guérison, défi d’oubli de soi, habitat, confort, ordre, sens
des responsabilités, esthétisme, foyer, famille, choix, désintéressement, sens
artistique, équilibre/pacification émotionnelle, esprit consciencieux, art de
vivre (et d’aimer), danse, massage, engagement, bienveillance.

Anti-nombre par excès (vice) :


Affectivité (= feindre d’aimer ou manipulation affective), esthétique excessive,
communisme, prendre tout pour soi, sensualité pervertie, séduction, intéres-
sement (faux oubli de soi, faux service), quête de confort, perfectionnisme,
trop orienté sur la famille, codépendance, anxiété, déraison, folie (péter les
plombs).

Anti-nombre par défaut (vice) :


Indifférence à autrui, imprudence, mésentente, refus de donner de soi, refus
de s’engager, identification à sa part animale, conformisme, apathie, contrôle,
insécurité, se plaindre sans arrêt, porter le fardeau du monde, cupidité, avarice,
avidité.

46
Vivre les Nombres

Nombre 6
Amour, art,
Responsabilité,
Service

+ -
Perfectionnisme, affectivité, Avarice, cupidité, animalité,
Intéressement, communisme Apathie, état plaintif

B Quatrain du Nombre 6 b
Par l’œuvre des Âmes façonnant raison,
Colorés honneurs fleurissent l’union,
Servant l’Amour de faveurs sacrées,
Qu’Harmonie guérisse, exhalant la paix.

47
Chapitre 2

Nombre 7
Temps, évolution
Signe des Poissons – Neptune
(et Saturne dans une certaine mesure)
Symbole : étoile à 7 branches (heptagramme),
ou triangle sur un carré
Lettres correspondantes : G, P, Y

Son Bien :
Nombre du Temps, des rythmes et cycles, et de l’évolution. Nombre de la
Sophia. Créativité inspirée, méditation, aspiration, quête spirituelle, silence,
entraînement (intérieur), sagesse, inspiration, sacré, images de beauté, solitude,
ordre, sacrifice, pardon, abandon de soi, culte, valeurs morales & spirituelles,
connaissance, vie intérieure, tirer des leçons, Féminin sacré, détachement, repos
& vacances, Biosophie (sagesse de la destinée), mûrissement, confiance en la
bienveillance du monde spirituel, patience et foi connaissante, sens critique,
étude, analyse, conseil, quête de vérité, mystique, intuition, discernement,
enseignement, incarner le spirituel (4+3), ésotérisme, écriture, photographie.

Anti-nombre par excès (vice) :


Orgueil, se couper du monde (solitude extérieure), jugement, contrôle obses-
sionnel, rêve, fuite (drogues, etc.), quête du sauveur (« père Noël »), attentes,
trop analytique.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Paresse, léthargie, spiritophobie, peur du sacré, refus de la féminité, manque
de chaleur & d’accueil, ignorance, problème de temps et de rythme, avorter
les projets, abandonner lâchement, austérité, ascétisme, manque de lâcher-
prise, mélancolie, se laisser aller, démission, scepticisme, cynisme, acédie,
alcoolisme, ruse, tromperie, fraude, trahison.

48
Vivre les Nombres

Nombre 7
Évolution,
Détachement,
Sagesse,
Temps

+ -
Isolement, jugement, Spiritophobie, ascétisme,
Quête du sauveur, orgueil Refus du Féminin, paresse

B Quatrain du Nombre 7 b
En mes prières d’or, la couronne royale
Envisage Sagesse que lumière dévoile ;
Ses sujets de mystère me dénudent en sa grâce,
Et je porte réponses que saint Féminin croisse.

49
Chapitre 2

Nombre 8
Maîtrise, transformation

Signes du Bélier et du Scorpion – Mars et Pluton

Symbole : l’infini (lemniscate) ou deux carrés imbriqués

Lettres correspondantes : H, Q, Z

Son Bien :
Transformation, maîtriser la matière, argent, mort & renaissance. Nombre du
Christ. Infini, résilience, transcendance, héroïsme, pouvoir, droiture, radicalité,
idéalisme, engagement, sport, puissance spirituelle/créatrice ou matérielle/
financière, comptabilité, bourse, occulte, transsubstantiation, résurrection,
sexualité (énergie sexuelle), associer matériel & spirituel, justice, abondance,
compétition, autorité, dons de direction, esprit pénétrant, confiance, auto-
défi, combativité, manifestation (4+4), magnétisme, sacrifice, détermination,
mystère, changement, orateur, détachement, passage de seuil, quête initia-
tique, affirmation, percer les apparences, maîtriser l’énergie, magie, karma.

Anti-nombre par excès (vice) :


Pouvoir (abus, domination), manipuler (argent, sexualité), luxure, ambition
matérialiste, mégalomanie, détruire, extrême, morbide, masochisme, orgueil,
obsession de changements extérieurs, quête de reconnaissance, rébellion.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Fixité, s’autodétruire (suicide, folie), refus de changer, soumission, reniement,
honte, frigidité, impuissance, rancune, vengeance, dévalorisation, division
(pensée/volonté & matériel/spirituel), refus de transformation, peur d’échouer,
peur du manque d’argent, malhonnêteté, peur de l’autorité (se coucher),
méchanceté, perversité.

50
Vivre les Nombres

Nombre 8
Transformation,
Combativité,
Maîtrise

+ -
Abus de pouvoir, orgueil, Reniement de soi, fixité,
Mégalomanie, destruction Soumission, méchanceté

B Quatrain du Nombre 8 b
Magique alchimie au cœur d’absolu
Éduque en bravoure et libres maîtrises,
Que trône pouvoir des victoires issu,
Transformant la mort par la vie conquise.

51
Chapitre 2

Nombre 9
Universalité, créativité
Signe du Verseau – Uranus
(et Saturne dans une certaine mesure)
Symbole : un petit triangle (pointe en bas)
à l’intérieur d’un grand triangle (pointe en haut)
Lettres correspondantes : I, R

Son Bien :
Universalité, créativité, fraternité. Nombre du Saint-Esprit. Collectivité,
arts, popularité, rayonnement, voyages, synthèse, vision globale, amitié (en
petit = réussite artistique, et en grand = fraternité), rôle dans l’humanité,
intérêt pour plus grand que soi, s’oublier pour une communauté, compassion,
futur, évolution, expansion, élévation (prendre de la hauteur), communauté,
révélation, intuition, aboutissement, finalité, le Tout, surprise, dévouement,
idéalisme, éthique, quête spirituelle, altruisme, inspiration, générosité, dons
artistiques, globalité, perfectionnisme, ouverture, esprit novateur.

Anti-nombre par excès (vice) :


Dilution, se perdre en l’autre, se perdre dans le monde, souci excessif d’autrui,
utopie, marginalité, instabilité (coups de folie), « planer », quête de succès, quête
de reconnaissance et de « starisation », complaisance, aventure matérialisée,
quête extérieure ou « new age », spiritualité matérialisée, excès d’idéalisme,
sensiblerie, indiscrétion, impudicité, luxure.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Refus de partager, asocial, misanthrope, sectarisme, patriotisme, racisme, peur
de la vérité, manque d’individualité, technologie/communication immorale,
refus de la nouveauté, se laisser manipuler, indifférence, peur du futur et des
changements.

52
Vivre les Nombres

Nombre 9
Universalité,
Créativité,
Fraternité

+ -
Quête de succès, marginalité, Sectarisme, peur du futur,
Complaisance, impudicité Refus de partager, indifférence

B Quatrain du Nombre 9 b
Exaucé, l’Amour à semer se donne
Au vœu pluriel si les cœurs s’abonnent,
Que l’Homme baptise l’Élysée nouvel,
Par talents servant l’œuvre universelle.

53
Chapitre 2

Maître Nombre 11
Guidance, créativité inspirée
Signe du Verseau – Uranus

Son Bien :
Puissance créatrice très riche et inspirée, guidance dans toutes sortes de
domaines (y compris l’évolution spirituelle), grande force intérieure, frater-
nité, ouverture aux autres et au futur, intérêt pour plus grand que soi/le monde
spirituel, rôle de messager, de créateur, d’inventeur, de pionnier, éthique, Amour
vertueux, union spirituelle, inspiration, intuition, magie blanche, popularité,
idéalisme, aspiration, esprit novateur, technologie morale, élévation (prendre
de la hauteur), humour, renoncement, détachement, réussite, maîtrise de soi,
révélation, clairvoyance (« solaire »), visionnaire, spiritualité.
C’est un « double 1 » ou le 1 à la puissance 10 !

Anti-nombre par excès (vice) :


Orgueil, vanité, excès sexuels, manipulation, fanatisme, « planer », témérité,
sensiblerie, impudicité, luxure.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Fonctionne comme un 2 au lieu d’un 11. Il perd alors sa capacité de Maître
Nombre.

B Quatrain du Maître Nombre 11 b


Lumière du Futur en l’Esprit radieux
Maîtrisée renforce angéliques vœux ;
D’Amour l’union répand son élixir,
Créative grâce que guidance inspire.
54
Vivre les Nombres

Maître Nombre 22
Bâtisseur du futur, magie
Signe du Scorpion – Pluton

Son Bien :
Grande puissance créatrice, le « bâtisseur du futur », purification profonde,
aspiration, quête d’absolu, magie blanche, capacités pour se transformer et
encourager autrui à le faire, maîtrise de soi, grand organisateur, rassembleur,
vision intérieure, pouvoir d’organisation et de structuration de la sagesse,
maîtrise de l’environnement et des éléments, mystique pratique, buts universels
C’est un « double 2 » ou un 2 à la puissance 10 !

Anti-nombre par excès (vice) :


Domination, amour du pouvoir, magie noire, perversions sexuelles, immo-
ralité, politique, destructeur, surévaluation de soi, imitation, orgueil, méga-
lomanie, méchanceté.

Anti-nombre par défaut (vice) :


Fonctionne comme un 4 au lieu d’un 22. Il perd alors sa capacité de Maître
Nombre.

B Quatrain du Maître Nombre 22 b


Créatives Âmes par l’union des vouloirs,
Le Saint Graal au cœur et l’Esprit en l’agir,
Imposent puissantes et divines victoires,
Pierres triomphales de notre Terre à venir.

55
Chapitre 2

Quelques considérations sur les Nombres

Il nous paraît essentiel de revenir sur ce que nous avons simplement esquissé
au début de ce chapitre, et concernant les trois niveaux des Nombres.
En effet, la plupart des numérologues n’insistent pas assez (ou pas du tout)
sur le fait qu’il existe, vibratoirement parlant, trois niveaux d’expression
des Nombres :

⇒ Les Nombres Individuels : 1-2-3.


Ces Nombres sont ceux qui représentent l’individu et sa manière d’être
lui-même (1), ses relations et collaborations (2), et sa manière de s’ex-
primer et ses voyages (3). Avec ces trois premiers Nombres, tout tourne
autour de l’individu… et tout le monde peut les vivre.
Pour un individu pratiquant une évolution spirituelle, nous pouvons consi-
dérer un niveau supérieur de ces trois Nombres, qui peuvent également
se retrouver dans les Maîtres Nombres 11 (double 1), 22 (double 2) et 33
(double 3).

⇒ Les Nombres Relationnels : 4-5-6.


Ces Nombres représentent la famille et les proches, ainsi que les activités
habituelles de l’être humain : son foyer, sa famille et son travail (4), sa manière
de communiquer et de se déplacer (5), et ses relations amoureuses et les
services qu’il rend (6). Tout le monde peut également vivre ces Nombres.

Nous remarquons alors qu’il est possible de retrouver toutes les activités et
comportements habituels des « Monsieur et Madame Tout-le-Monde » dans
ces six premiers Nombres.
Au-delà, nous trouvons des Nombres d’un « niveau supérieur », et c’est le
Nombre 7 qui marque la « frontière », et l’accès possible à ce « monde nouveau »,
qui demande de puiser en soi des forces d’héroïsme et de transcendance.

⇒ Les Nombres Collectifs : 7-8-9.


Ces Nombres vibrent à un niveau « supérieur ». En effet, ils représentent les
activités collectives, ou humanitaires, ou spirituelles. Elles impliquent que
l’être humain s’intéresse à « plus grand que lui-même », c’est-à-dire qu’il soit
capable de sortir du cadre de sa famille, de ses amis, d’un travail alimentaire

56
Vivre les Nombres

– en somme, de tout ce qui est connu de lui-même – afin de s’élever vers


une activité et/ou un comportement qui lui demande de se transcender, et
d’entrer dans une dimension totalement nouvelle et inconnue de lui.
Le Nombre 7 est celui de l’évolution spirituelle et de la créativité inspirée,
par exemple, ce qui concerne infiniment peu de gens de notre époque (nous
le relions à Neptune en astrologie). Les gens qui vivent dans le rêve et les
illusions, qui se droguent ou passent leur temps à fuir leurs défis et res-
ponsabilités, ne vivent que le côté opposé du 7 (par excès ou par défaut).
Quant au Nombre 8, la plupart des numérologues ne voient en lui qu’un
aspect matériel, lié avec l’argent et le pouvoir (politique, par exemple) : mais
il ne s’agit alors que de sa strate la plus basse et la plus « lourde ». En réalité,
le Nombre 8 est celui de la maîtrise de soi et sur la matière. Il représente la
faculté de se transformer (c’est-à-dire la capacité d’un changement profond et
durable), et d’apporter les fruits de cette transformation dans le monde : c’est
le Nombre de l’héroïsme. Ainsi, infiniment peu de gens peuvent accéder à
la véritable dimension du Nombre 8 (nous le relions à Pluton en astrologie).
Quant au Nombre 9, il est celui de l’intérêt pour l’humanité, de la fraternité,
de la créativité inspirée, et de la guidance spirituelle. Ici encore, nous voyons
bien qu’il ne concerne réellement qu’un tout petit nombre d’individus dans
le monde (nous le relions à Uranus en astrologie). En général, les gens ne
vivent de ce Nombre que sa strate la plus basse, qui est celle de la popula-
rité, grâce à un don (acteur, chanteur, par exemple), ou éventuellement en
s’engageant dans une action caritative ou humanitaire.
Enfin, vous pouvez considérer que le Nombre 7 est une sorte de « porte »,
qui permet le passage vers les Nombres à « vibration supérieure ». En effet,
le Nombre 7 peut être compris comme un aboutissement (il est la somme
du 3 + 4, ou l’association de l’intérieur ou le spirituel avec l’extérieur ou
le matériel, dans une sorte d’équilibre), mais aussi comme le début d’un
niveau supérieur, où l’évolution spirituelle devient le mode de vie de l’indi-
vidu, au lieu de la vie quotidienne matérialiste. Dans ce sens, les Nombres
8 et 9 sont vécus à leur vrai niveau.

⇒ 
Les Maîtres Nombres : 11 et 22
(ainsi que 33 et 44 dans une certaine mesure).
Ici, nous avons un niveau qui est sensiblement encore plus élevé que celui
des 7-8-9 !

57
Chapitre 2

Évidemment, jamais la petite femme d’intérieur ni l’employé de bureau ne


pourront s’aligner sur ce niveau ! Il faut atteindre une certaine maîtrise de
ce que représentent ces Nombres pour être capable de les vivre. L’individu
devrait, au minimum, être engagé dans une voie spirituelle depuis plusieurs
années.
De plus, comme pour les Nombres 7-8-9, il s’intéressera à « plus grand que
lui », et œuvrera à l’évolution de l’humanité, quel que soit son domaine
d’action. Ce sont forcément des êtres humains qui sont connus dans leur
domaine, et qui apportent quantité de choses nouvelles pour le futur de
l’humanité. De grands créateurs inspirés, de grands inventeurs et bâtis-
seurs : ce sont des individus de ce type qui vivent au niveau de ces vibra-
tions majeures (nous relions le 11 à Uranus et le 22 à Pluton en astrologie).
Ces gens exceptionnels ont une influence extrêmement positive sur des
milliers, voire des millions de gens dans le monde !
Sans vouloir décourager le « quidam moyen », nous pouvons indiquer qu’à
chaque fois qu’un individu vit de manière héroïque, c’est-à-dire qu’il se
dépasse, se transcende, expérimente quelque chose de totalement nouveau,
en concentrant toute sa force d’espérance, alors il s’élève au niveau des
Nombres 7-8-9-11-22, selon le domaine dans lequel il a vécu son dépas-
sement. Et ce, même si c’est seulement durant un certain temps.
Chacun d’entre nous peut évoluer, se transformer et se transcender : c’est
ce que nous montrent ces Nombres !
Ils ne se vivent pas tous au même niveau, comme l’enseignent les numéro-
logues ignorants. Ce n’est donc pas la peine de rêver que l’on expérimente
ces Nombres dans sa vie quotidienne : au contraire, ces Nombres sont des
« exterminateurs » de vie quotidienne… pour notre plus grand bien !
Et nous parlons par expérience !

Les sous Nombres

Nous appelons « sous Nombres » tous les autres Nombres au-delà de 9 (à


l’exception des Maîtres Nombres). Il faut toujours les réduire à un Nombre
entre 1 et 9 (sauf pour les Maîtres Nombres 11 et 22).

Exemples : 27 = 2 + 7 = 9 ou encore 48 = 4 + 8 = 12 = 1 + 2 = 3

58
Vivre les Nombres

En effet, tous les autres Nombres sont en quelque sorte des chiffres, car
ils sont écrits avec deux Nombres au minimum. Le seul ajout particulier est
celui du zéro : 10, 20, 30, etc.

Que signifie le 0 ?
Il représente un potentiel non encore révélé. Il est comme une sorte d’œuf
contenant toutes sortes de potentiels non encore manifestés. Nous pouvons
considérer également que le zéro « multiplie » les possibilités du Nombre
qui le précède.
Par exemple : 10 peut signifier le 1 « à la puissance », c’est-à-dire un 1 qui
s’est révélé, et qui peut encore aller plus loin !

Les sous Nombres sont donc constitués de deux Nombres (au minimum).
Par exemple, 25 est un sous Nombre constitué des Nombres 2 et 5. En tant
que sous Nombre 25, il contient un certain potentiel du 2 et un autre du 5.
Pour les interpréter, il suffit donc d’ajouter quelques éléments de chaque
Nombre le constituant.
Imaginons que vous êtes né un 25, ceci veut dire que vous disposez du potentiel
d’écoute et de collaboration du Nombre 2, associé au potentiel de changement
et d’ouverture à la nouveauté et à la liberté du Nombre 5.

Il est également possible d’interpréter les sous Nombre en fonction du


Tarot de Marseille et de ses 22 Lames ou Arcanes majeurs.
Cette connaissance très ancienne, puisque remontant à l’Égypte des Pharaons,
décrit le parcours initiatique de l’aspirant.
Ainsi, interpréter les sous Nombres compris entre 10 et 21 d’après le Tarot
de Marseille peut devenir intéressant, mais surtout pour quelqu’un qui en
connaît la véritable signification et qui pratique une démarche spirituelle.
Le faire de manière basique et qui plus est matérialiste, comme c’est souvent
le cas des numérologues ordinaires, est, pour le moins, un manque de respect
pour cette connaissance initiatique.
Il vaut mieux s’en tenir à l’interprétation consistant à associer les significa-
tions majeures des Nombres constituant le sous Nombre que vous voulez
mieux connaître. C’est simple et cela fonctionne.
Nous reviendrons sur tout ceci avec des exemples pratiques lors des prochains
chapitres.

59
Chapitre 2

Vivre les Nombres

Le titre de ce chapitre « Vivre les Nombres » a pu vous paraître étrange. Mais,


si vous avez quelque peu « digéré » notre vision spirituelle de la Numérologie,
alors vous vous dites peut-être que, puisque les Nombres sont des êtres vivants,
il doit être possible de les ressentir et de les rencontrer !
Eh oui !
C’est maintenant que nous allons laisser les numérologues professionnels si
savants aller faire un petit tour, sinon ils vont tous péter les plombs ! « Quoi !?
Rencontrer et ressentir des Nombres,… et puis quoi encore ?! C’est quoi ce
numéro qui m’fait ?! »

Maintenant que nous sommes « entre nous » – c’est-à-dire entre individus


ouverts aux êtres bienveillants que sont les Nombres – nous allons vous
apprendre un petit exercice méditatif, afin de les « vivre » en vous.
En effet, puisque les Nombres ne sont pas des abstractions mathématiques
mais des entités spirituelles, il serait dommage de ne pas les inviter en soi et
par là même, de se priver de ressentir leur essence !

(Bien évidemment, tant que vous ne voulez pas jouer vraiment le


jeu de rencontrer les Nombres et de ressentir leur essence, il est inutile
d’essayer…)

Dans un premier temps, nous vous conseillons d’intégrer l’enseignement


proposé dans ces deux premiers chapitres… et seulement ensuite, de pratiquer
la méditation indiquée ci-dessous.

Exercice méditatif : " Essence de Nombre "

Pour pratiquer cet exercice, trouvez-vous un endroit tranquille, où vous


ne serez pas dérangé par qui que ce soit ou quoi que ce soit pendant au moins
une demi-heure. (Si ceci vous semble impossible, demandez-vous pourquoi
vous ne vous autorisez pas à exister ?!)
Dans cet endroit, vous pouvez installer un coussin pour vous asseoir, même si
vous serez également debout pendant une bonne partie de l’exercice.

60
Vivre les Nombres

⇒ Pour commencer, prenez une dizaine de minutes pour bien vous détendre et
vous relaxer, accompagné d’une musique relaxante (à savoir une musique
simple, douce, sans parole, ne réclamant aucune attention spéciale). Cette
relaxation se pratique en position assise (jamais allongée, au risque de
vous endormir) et les yeux fermés. Respirez bien lentement et profon-
dément, afin de vous calmer le plus possible.
⇒ Une fois que vous êtes bien relaxé, imaginez que votre conscience, qui est
comme une petite étoile de lumière entre vos yeux, va descendre de votre
front jusqu’à votre cœur spirituel (bien au milieu de votre poitrine, là où
se trouve le centre spirituel du cœur). Faites bien appel à votre concen-
tration : pendant quelques instants, vous ne pensez qu’à votre conscience
que vous voulez faire descendre dans votre cœur. Ce processus va vous
aider à vous calmer encore davantage, à être plus en paix.
Une fois que vous y êtes arrivé, imaginez que vous découvrez une fleur
⇒ 
au niveau de votre cœur spirituel, une belle fleur (une rose ou toute autre
fleur qui vous émerveille et que vous aimez). Imaginez alors que vous
plongez au cœur de cette fleur, comme si vous vouliez entrer profondé-
ment au cœur de votre être intérieur.
Lorsque vous y êtes parvenu, vous vous sentez bien paisible, en équilibre,
⇒ 
bien centré, bien en vous…
Alors, une fois que vous vous sentez prêt, vous vous levez, tranquillement,
⇒ 
tout doucement, afin de vous retrouver debout (vous aurez pris soin de
bien définir cet emplacement devant votre coussin avant le début de la
méditation, afin que rien ne vous gêne, car il faut garder les yeux fermés
en vous levant).
Maintenant que vous êtes debout, écartez légèrement les jambes, afin de
⇒ 
bien ressentir votre stabilité et votre ancrage à la Terre.
Vous allez incarner un Nombre, en vous représentant le fameux triangle.
⇒ 
Souvenez-vous, avec la pensée trinitaire, nous avons le Bien du Nombre
au sommet du triangle, et ces deux adversaires, les anti-nombres par
excès et par défaut, en bas du triangle sur la ligne horizontale.
Pensez que vous incarnez ce triangle du Nombre (vous vous le représen-
⇒ 
tez bien, puis vous devenez ce triangle). Bien sûr, vous aurez pris soin
de choisir le Nombre avant de commencer la méditation, et après l’avoir

61
Chapitre 2

étudié, afin qu’il vous soit un minimum familier (une fois lus les chapitres
suivants, vous connaîtrez vos Nombres essentiels et vous pourrez choisir
parmi eux, afin de les vivre plus consciemment).
Vous pensez à votre Nombre, et vous imaginez que le Bien de ce Nombre
⇒ 
descend au niveau de votre tête ; et alors, vous pensez intensément à ce Bien
du Nombre en question, pendant quelques instants. Puis, vous prononcez
très consciemment et à voix haute, ses principaux mots-clés dont vous vous
souvenez (rappelez-vous l’importance de la parole avec les Nombres qui
sont reliés au Verbe). Affirmez tout haut que vous voulez que ce Nombre
descende en vous. Et ressentez-le… Prenez quelques instants pour percevoir
et accueillir la lumière et la force de Bien de ce Nombre que vous appelez…
Maintenant, comme vous le savez, il a des adversaires : ce sont les anti-
⇒ 
nombres. Ainsi, sous votre pied gauche, se tient l’anti-nombre par excès
(le « trop », très chaud, qui s’exalte et s’emballe) : nommez ces excès inté-
rieurement, prenez-en conscience (ceux qui sont majeurs pour vous) ; et
sous votre pied droit, se tient l’anti-nombre par défaut (le « pas assez », le
manque, très froid, qui se renie et demeure dans l’inertie) : nommez ces
manques intérieurement, prenez-en conscience (ceux qui sont majeurs
pour vous).
Ainsi, désormais, vous incarnez la totalité du triangle de votre Nombre
⇒ 
choisi. Concentrez-vous quelques instants sur les trois pôles de ce triangle,
restez bien présent et conscient à tout ce qui se passe, en haut avec le Bien,
et en bas sous vos pieds, avec les vices.
Et ce que veut le Nombre, c’est ce que vous voulez également : triompher
⇒ 
de ses adversaires ! Alors, ressentez et rassemblez bien votre volonté de
vaincre ces vices et de révéler la force de votre Nombre. Vous voulez la
victoire !
Alors, justement parce que vous le voulez intensément, vous ressentez de
⇒ 
plus en plus fort toute la lumière et la puissance du Nombre qui descend
sur vous : sur votre tête d’abord, et puis jusque dans votre cœur, et même
jusque dans vos mains, afin d’agir son Bien… Laissez cette force entrer
en vous, ouvrez-vous bien… ressentez-la bien… Puis, vous allez guider
l’énergie du Bien de ce Nombre jusqu’à vos pieds, et même sous vos pieds,
afin que le Bien du Nombre transforme les anti-nombres qui s’accrochent
sous chacun de vos pieds.

62
Vivre les Nombres

Restez bien concentré et percevez, telle une puissante Lumière, cette


⇒ 
force de Bien de votre Nombre qui descend à travers vous jusque sous
vos pieds, afin de repousser et même de transformer les anti-nombres…
Impliquez-vous et ressentez bien cela… Ressentez cette victoire !
Vivez cette expérience autant de temps que vous le souhaitez, tant que
⇒ 
vous en ressentez l’aspect bénéfique et transformateur… et goûtez bien
à ce que cela vous apporte comme espérance, liberté, paix et plénitude…
Puis lâchez tout… Faites confiance que toute cette belle énergie du Nombre
⇒ 
va continuer de faire son œuvre en vous, selon votre ouverture et vos
besoins…
Puis, prenez quelques instants pour exprimer votre gratitude au Nombre de
⇒ 
votre choix ; remerciez-le pour cette expérience vivante et extraordinaire.
Enfin, prenez quelques respirations profondes, et quand vous le souhaitez,
⇒ 
rouvrez les yeux… Rasseyez-vous quelques minutes, et notez l’essentiel
de votre expérience sur un cahier (choisi expressément pour y noter ce
type de méditations)…

N.B. : Pour vous faciliter la pratique de cette méditation, vous pouvez enregis-
trer le texte ci-dessus, afin de vous concentrer sur la méditation en elle-même
plutôt que d’essayer de vous rappeler ce que vous avez à faire…

63
Chapitre 3

Chemin de vie

Avec ce chapitre, nous allons entamer l’étude de l’un des deux principaux
éléments utilisés en Numérologie : la date de naissance.
En effet, en Numérologie il est question d’étudier d’une part, la date de
naissance de l’individu et, d’autre part, son nom (prénoms et nom de famille).
Tout d’abord, faisons une distinction entre les deux :
La date de naissance correspond au moment de l’incarnation de l’individu. Elle
ne peut être changée. Nous nous incarnons à une date précise qui correspond
au moment où nous « quittons » le monde spirituel pour descendre sur la Terre
avec un certain bagage. Nous ne pouvons plus changer ce bagage, comme
nous ne pouvons pas changer notre date de naissance. Ainsi, notre date de
naissance représente notre destinée, telle que nous l’avons préparée, dans
ces grandes lignes, avant de nous incarner.
En astrologie, nous n’étudions que la date de naissance, en tenant compte, en
plus, de l’heure et du lieu de naissance pour monter le thème astral.
En Numérologie, la date de naissance nous suffit, car elle contient quelque
chose de précieux que nous voulons comprendre : notre destinée.
Quant au nom complet que nous portons : il représente un potentiel d’ex-
pression de notre destinée, selon la manière dont nous déploierons notre
libre arbitre, ou non. En effet, nous pouvons changer notre nom (surtout le
prénom qui est le plus important dans ce contexte) !

Alors que notre date de naissance représente davantage l’aspect volontaire


de l’individu et « Que suis-je venu faire sur cette Terre ? »… le nom complet
correspond davantage à l’expression de l’individu sur Terre, à l’aide de son
libre arbitre, appartenant donc plutôt à l’aspect pensée et au « Qui suis-je ? »
ou au domaine du « Connais-toi toi-même ! ».
64
Chemin de vie

Destinée et calcul du Chemin de Vie

Notre destinée n’est pas un déterminisme absolu, car nous l’avons choisie
avant de nous incarner (pour tout comprendre sur la destinée, voir Maîtrisez
votre Destinée, déjà cité).
Ensuite, nous nous incarnons avec tous les éléments constitutifs de cette destinée.
Et la Numérologie peut nous les révéler, comme nous allons le voir, afin de
découvrir ce que nous sommes venus faire sur cette Terre.

Le calcul de la date de naissance (jour + mois + année) s’appelle le « Chemin


de Vie » ; nous pourrions aussi l’appeler le « Nombre de la Destinée ».
Il s’agit, pour le découvrir, d’additionner votre jour à votre mois et à votre
année de naissance.

Voyons nos deux personnages-exemples qui nous suivront tout au long de


cet ouvrage :

Sofia Marie Kaliaski née le 27 février 2000


Michaël Jean Galien né le 29 septembre 1997

Calcul du Chemin de Vie pour Sofia :


27 + 2 (mois de février) + 2 (inutile d’ajouter les zéros) = 31/4
Son Chemin de Vie est le 4

Calcul du Chemin de Vie pour Michaël :


29 + 9 + 1 + 9 + 9 + 7 = 64/10/1
Son Chemin de Vie est le 1

Nous aurions pu nous y prendre autrement pour Sofia :


27 + 2 +2000 = 2029 = 13/4
Ou encore :
2 + 7 + 2 + 2 = 13/4

De même pour Michaël :


29 + 9 +1997 = 2035 = 10/1
Ou encore : 2 + 9 + 9 + 1 + 9 + 9 + 7 = 46/10/1

65
Chapitre 3

Sachez que nous n’attachons aucune importance à la manière de calculer le


Chemin de Vie (contrairement à la majorité des numérologues). Généralement,
les numérologues ont tous leur méthode de calcul préférée, soi-disant pour
mieux trouver les sous-Nombres, et surtout les Maîtres-Nombres éventuels.
Nous ne voyons pas les choses ainsi…
Le plus important est de découvrir le Nombre de votre Chemin de Vie. Et
vous le découvrirez avec n’importe quelle méthode de calcul.
Ensuite, les sous-Nombres qui apparaissent ne doivent pas être surestimés ; sans
compter que les sous-Nombres ne seront déterminés précisément qu’en connais-
sant la personne dont vous faites le thème numérologique.
Pour réaliser un thème complet, utilisez les différentes méthodes de calcul,
afin de faire apparaître les différents sous-Nombres possibles.
Enfin, en ce qui concerne l’apparition ou non des Maîtres-Nombres, rappelez-
vous qu’ils correspondent avant tout à un niveau de conscience. Ainsi, notre
position est la suivante : partout où apparaissent le Nombre 2 et le Nombre 4, il
existe un potentiel de transcendance que l’individu peut réaliser, afin d’accéder
à un 11 ou à un 22 (que ces Maîtres-Nombres apparaissent directement ou non).

Exemple : le Chemin de Vie de Sofia est le 4. Un numérologue « classique »


ou matérialiste dira qu’aucun Maître Nombre n’apparaît dans son calcul.
Pour notre part, nous dirons que, puisque le Chemin de Vie de Sofia est le
Nombre 4, ceci souligne qu’une transcendance de sa part peut la mener à
s’élever au niveau du 22 (2+2 = 4) : ceci fait partie de son libre arbitre !
Cela dépend de son évolution spirituelle… et non d’une méthode de calcul !

Note : Puisque nous avons entamé les calculs, sachez que, pour tous ceux qui ne
voudraient pas perdre de temps avec les calculs, nous avons un moyen de vous
simplifier la tâche, afin que vous puissiez vous concentrer sur l’interprétation : un
ami programmeur, André Fortier, a créé un logiciel de Numérologie, en collabo-
ration avec l’auteur et d’après les méthodes de cet ouvrage. Le nom de ce logiciel
est Num-Héros (Vous pouvez vous procurer le logiciel auprès de l’éditeur de cet
ouvrage, sur son site Internet : www.editions-terre-de-lumiere.com/num-heros.
Notez qu’il en existe une version pour iPod/iPad.) En entrant votre date de
naissance et votre nom complet, vous obtiendrez tous les calculs se trouvant
dans cet ouvrage, avec quelques grandes lignes de l’interprétation, que vous
pourrez compléter largement en étudiant ce livre.
66
Chemin de vie

Interprétation du Chemin de Vie


ou Nombre de la Destinée

Notez que pour toutes les interprétations que vous trouverez dans cet ouvrage,
vous pouvez toujours les compléter grâce aux significations des Nombres
données au chapitre 2.

Chemin de Vie 1 : Individualité


C’est une destinée où l’individu doit apprendre à s’individualiser (voir Le
Nouveau Tarot de l’Individualisation, même auteur, même éditeur), à découvrir
qui il est vraiment. Il devra apprendre également à s’affirmer, dans un juste
équilibre entre le tyran et la « poule mouillée », afin d’arriver à faire valoir
son point de vue. C’est une destinée basée sur le « Qui suis-je ? ».
L’individu doit devenir un leader, un pionnier, un chef, un guide, un créateur.
Il doit assumer son « pouvoir solaire » (sa capacité à rayonner qui il est, sans
avoir à se faire « porter » par autrui, ni avoir besoin des avis de son entourage),
et se révéler sans aucune limite. C’est un chemin difficile dans notre société où
chacun veut être « comme tout le monde » ! Avec cette destinée, il faut sortir du
« troupeau » et partager son originalité. C’est un chemin très « masculin » ou yang.

Chemin de Vie 2 : Collaboration


C’est une destinée qui est juste l’opposé de la précédente. Ici, l’individu
doit apprendre à collaborer, à coopérer, à s’unir, afin d’œuvrer en couple ou
en groupe. Il doit rassembler, unir des forces, trouver un équilibre, écouter.
Sa destinée peut le mener à devenir le « bras droit » de quelqu’un d’important.
La vie relationnelle peut s’avérer importante dans cette destinée. L’individu doit
apprendre à demeurer calme et patient en toutes circonstances, à devenir diplomate.
Il doit apprendre à maîtriser son « pouvoir lunaire » (sa capacité à demeurer bien
ancré ou stable, en sécurité quoi qu’il arrive, à faciliter la manifestation de projets),
et en partager les atouts avec autrui. C’est un chemin très « féminin » ou yin.

Chemin de Vie 3 : Créativité


C’est une destinée riche dans les domaines de la créativité (artistique ou
autre), des voyages, de la communication et de toutes sortes d’échanges.
Si le reste du thème numérologique le confirme, il peut y avoir un don artis-

67
Chapitre 3

tique à révéler. Cet individu a beaucoup à exprimer et à révéler. Il aime la


beauté ou la sagesse mise en forme de manière harmonieuse.
C’est une destinée qui peut paraître facile ou « chanceuse », mais dans laquelle
l’individu peut justement se laisser aller à s’endormir sur ses lauriers, et fina-
lement se contenter d’un conformisme paresseux.
C’est une destinée où le travail de la pensée est essentiel : l’individu sur ce
chemin doit cultiver sa pensée, afin qu’elle demeure dynamique et créatrice,
ce qui lui évitera les pièges de ce chemin. Il peut être amené à enseigner.

Chemin de Vie 4 : Ordre


C’est une destinée très différente de la précédente, où il est demandé à
l’individu de s’organiser, de se discipliner, de mettre de l’ordre dans sa vie
(et ce, dans tous les domaines), afin de se structurer intérieurement.
L’importance du travail, des responsabilités, de la concentration, de l’emploi du
temps, de la persévérance et de la patience se font largement sentir sur ce chemin.
Il ne faut pas, malgré tout, sombrer dans le comportement de « bon petit soldat »
fonctionnant sur pilotage automatique, comme notre société en crée beaucoup trop !
C’est plutôt un état d’esprit intérieur qu’il est bon de cultiver, de façon à faire
les choses sérieusement,… sans trop se prendre au sérieux !
C’est une destinée qui demande de maîtriser les lois de la manifestation, afin
d’atteindre tous ses buts.

Chemin de Vie 5 : Liberté


C’est une destinée où l’individu aura un grand besoin d’autonomie, d’indé-
pendance et de liberté. Ce chemin lui demande d’être très adaptable, de s’ouvrir
régulièrement à la nouveauté, au changement et au futur.
L’individu sur ce chemin est souvent multi talentueux, c’est un touche-à-tout
de génie (et parfois artiste), capable de toujours vous surprendre.
Il a dix fois plus d’idées que les autres, et parfois il peut avoir tendance à la dispersion.
Sa destinée le pousse à se révéler, à aller chercher au fond de lui tous ses
potentiels, afin de les réaliser. Il a besoin de vivre toutes sortes d’expériences
diverses. Il sait se mettre en valeur et charmer son entourage.
Il est amené à voyager beaucoup, à rencontrer beaucoup de gens, à multi-
plier les échanges (avec superficialité ou profondeur, selon son niveau de
conscience). Il peut devenir un aventurier.
Cette destinée demande également de faire preuve de discernement, afin de
68
Chemin de vie

faire des choix radicaux. L’individu sur ce chemin n’hésite pas à se confronter
au mal, car c’est un combattant en quête de vérité.

Chemin de Vie 6 : Amour


C’est une destinée qui met en avant les relations. Selon le niveau de conscience
de l’individu, elles ne sont vécues que de manière affective (avec ses histoires
d’attachement, de possessivité, tromperie, manipulation, etc.) ou s’élèvent vers
un amour véritable (ce qui est encore très rare dans notre société).
Parfois cette destinée ne s’élève guère au-dessus du « troupeau » et de la
« conscience collective », mais à d’autres occasions, ce chemin mène vers
certaines responsabilités, vers le service désintéressé, et aussi vers la quête
de la beauté (à travers l’art, pratiqué ou simplement admiré).
Cette destinée peut mener vers l’aide à autrui, soit par l’intermédiaire d’une
carrière ou d’un service désintéressé, dans le cadre duquel le cœur s’ouvre
et donne. Importance de son foyer.

Chemin de Vie 7 : Connaissance


C’est une destinée qui ne s’épanouit vraiment que si l’individu pratique une
voie spirituelle. En effet, rappelez-vous que le Nombre 7 est le « passage » vers la
dimension supérieure des Nombres collectifs ou fraternels, humanitaires et spirituels.
Dans tous les cas, ce chemin incite à la vie intérieure, à la réflexion profonde,
à la remise en question, et au fait de tirer des leçons de sa vie, afin de grandir
en conscience et en sagesse.
Il encourage la solitude, le silence, l’étude de connaissances ésotériques et
spirituelles, et la méditation.
Cette destinée favorise la créativité inspirée (artistique ou non), le dévoue-
ment, le don de soi, le service désintéressé, voire le sacrifice.
Dans tous les cas, il y a des périodes où l’individu se retrouve seul sur son
chemin, et où il doit en profiter pour découvrir les dimensions cachées de la vie.
Ce chemin peut favoriser une carrière artistique originale et inspirée (tout à
fait en dehors des sentiers battus). Il favorise également le voyage intérieur
en quête de la sagesse.

Chemin de Vie 8 : Transformation


C’est une destinée qui demande beaucoup d’efforts et de combativité, qui
sera, par exemple, appréciée par un sportif ou un individu qui dispose d’un

69
Chapitre 3

état d’esprit héroïque.


Il est demandé à l’individu de faire preuve de justice (dans le sens de
faire les choses de manière juste ou équilibrée) et du sens du rythme.
Un individu sur ce chemin doit apprendre à se maîtriser et à maîtriser
ses conditions de vie, de manière très concrète. Il doit exterminer sa vie
quotidienne, qui résulte de tout ce qu’on lui a appris (ce qu’il faut faire
pour vivre « normalement » !), afin de s’établir son propre mode de vie,
basé sur son héroïsme et ses capacités à se transcender.
La vie d’un tel individu est une existence héroïque faite de dépassements de
soi, de transformations dans tous les domaines de sa vie, afin d’accéder à la
maîtrise de soi et de son environnement. Comme pour le Chemin de Vie 7,
la pratique d’une voie spirituelle est vivement recommandée.
Son principe de vie est celui de la mort-renaissance : il en vivra de nombreuses,
et chacune qui sera vécue avec héroïsme l’en verra sortir grandi, et parfois
méconnaissable pour son entourage.
Ce chemin n’est pas lié qu’avec l’argent ou les affaires, comme le croient
naïvement la plupart des numérologues : seuls les « automates » ou les gens
« normaux » le vivent ainsi !
C’est le chemin du « tout est possible » et du « tout est transformable » !

Chemin de Vie 9 : Altruisme


C’est une destinée qui demande de s’ouvrir à tout ce qui est « neuf » !
Si vous avez constamment peur des surprises, de la nouveauté, des chan-
gements et du futur, nous espérons que vous n’avez pas ce chemin de vie !
Sinon, cela signifie qu’il est temps pour vous de vous individualiser et de
sortir de votre coquille !
Comme pour les chemins de vie 7 et 8, le 9 est d’un niveau supérieur, et il se
réalisera plus aisément dans le cadre d’une pratique spirituelle.
C’est une destinée de « synthèse », cela signifiant que c’est une destinée où
beaucoup d’opportunités s’offrent à l’individu. Tout d’abord c’en est une de
créativité inspirée (artistique ou non). Bien évidemment, il y a deux niveaux
dans cette créativité : soit l’individu développera une créativité dans le but
d’être reconnu et que tout le monde s’intéresse à lui (devenir une « star » !) ;
soit il cultivera sa créativité dans le but de se tourner vers autrui, et d’apporter
quelque chose de nouveau dans le monde, au profit d’autrui. Deux points de
vue opposés et deux niveaux de conscience différents !
70
Chemin de vie

C’est une destinée qui demande à l’individu de s’ouvrir aux autres, à l’hu-
manité, à la compassion, à la fraternité, à l’universel, en somme, aux grands
idéaux qui permettent l’évolution de l’humanité. Il doit devenir un serviteur
au sens le plus noble du terme.
Au minimum, l’associatif, le caritatif et le bénévolat peuvent permettre à
l’individu de vivre quelques bribes du chemin 9.
Au plus haut niveau, nous trouvons l’artiste inspiré qui apporte une nouvelle
vision de l’avenir, l’inventeur de génie qui fait entrer l’humanité dans une
nouvelle ère, ou le guide spirituel.

Chemin de Vie 11 : Guidance


C’est une destinée qui n’est possible que pour un individu qui pratique une
évolution spirituelle très poussée, et qui s’élève alors au-dessus de la masse pour
délivrer son message d’espérance et d’amour fraternel.
Il peut parfois être un grand artiste inspiré, auteur d’un message pour l’huma-
nité. Un guide spirituel qui montre la voie vers le futur.
Cet individu dispose d’une très grande force intérieure et d’une puissante
vision inspirée.
La maîtrise d’une telle destinée n’est pas possible avant la quarantaine, voire
davantage.
En général, un individu sur ce chemin de vie disposera d’une multitude de
dons, dans toutes sortes de domaines.

Chemin de Vie 22 : Bâtir le Futur


C’est une destinée du même type que la précédente et demandant les mêmes
prérequis.
À la différence du chemin 11, le 22 présente des dons plus ciblés. En général,
ils sont en lien avec quelque chose qui doit être construit pour le futur. Certains
l’appellent le Maître Constructeur, un peu comme les maîtres bâtisseurs de
cathédrales du Moyen Âge !
L’individu sur ce chemin doit apprendre à maîtriser jusqu’à son corps physique,
afin d’arriver à une certaine maîtrise de la matière.
Il connaît bien les lois de la matière et celles de la manifestation (inconnues
de la science).
Il peut être un architecte de génie qui montre comment bâtir les structures du
futur, tout en maîtrisant son corps et sa vie matérielle.
Le rêve de tout bon matérialiste, n’est-ce pas ?!

71
Chapitre 3

Les mystères de la date de naissance

Nous venons de voir comment calculer et interpréter le principal élément


du thème numérologique, et qui est la date de naissance.
Maintenant, nous allons quelque peu décortiquer cette date de naissance, afin
de voir de quoi elle est constituée, et ce que nous pouvons en tirer comme
connaissances pratiques pour la réalisation de notre destinée.
Notez que les connaissances ésotériques que vous trouverez ci-dessous ne
se trouvent que dans l’ouvrage que vous êtes en train de lire.
La date de naissance est constituée de trois éléments qui s’ajoutent :
Le jour, le mois et l’année.

À quoi peut bien correspondre notre jour de naissance ?


Il est le plus important des trois parties de notre date de naissance, car il est
le plus individuel. En effet, énormément de gens peuvent être nés la même
année que nous. Mais seulement environ 1/12e d’entre eux seront nés le même
mois que nous. Et sur ce nombre, seuls environ 3 % seront nés le même jour
que nous !

Nous considérons le jour de naissance comme une sorte de « prénom usuel »


de la date de naissance, c’est-à-dire son élément le plus individuel et le plus
important, et qui correspond à l’aspect pensée de l’individu (à savoir la partie
la plus consciente chez un être humain).
Le mois est pour ainsi dire comme une sorte de « deuxième prénom », c’est-
à-dire un élément moins important ou moins individuel, et qui correspond à
l’aspect sentiment de l’individu (à savoir un aspect partiellement conscient
chez un être humain).
Enfin, l’année est considérée comme une sorte de « nom de famille »,
c’est-à-dire l’élément le moins individuel, et qui correspond à la volonté
de l’individu (à savoir une partie presque totalement inconsciente chez
un être humain).

Nous allons laisser l’année de côté (nous y reviendrons au prochain


chapitre).
72
Chemin de vie

Voyons quels sont les « calculs » intéressants au sein de notre date


de naissance :
⇒ La Mission de Vie :
Elle se calcule en additionnant le jour + le mois de naissance (soit pensée
+ sentiment, ou encore tête + cœur).
Elle correspond à quelque chose que nous avons pu ressentir ou percevoir
durant notre adolescence (une vocation ou une certaine vision de la vie, par
exemple), mais que nous ne mettrons vraiment en place qu’à l’âge adulte, car
la mission de vie a besoin d’une certaine maturité pour s’épanouir.
Notez que la maturité nécessaire dépend essentiellement du bon maniement
du libre arbitre ou non. Ainsi, il est possible pour un individu de réaliser sa
mission de vie à partir de la trentaine, à condition qu’il utilise correctement son
libre arbitre, afin de réaliser ce que lui promet sa destinée (son Chemin de Vie).
Afin de comprendre le fonctionnement de la mission de vie, vous devez savoir
que l’évolution naturelle de l’être humain ne dure que jusqu’à l’âge de 26 ans
maximum. En d’autres termes, de nos jours, il est impossible d’évoluer natu-
rellement au-delà de l’âge de 26 ans ! Ceci explique pourquoi, d’après son
comportement, un individu a toujours l’air d’avoir environ 25/26 ans, et ce, quel
que soit l’âge ! Ceci confirme aussi pourquoi la société actuelle semble établie
pour cette tranche d’âge (d’où le comportement ridicule des gens de 40, 50 ou
60 ans, qui tentent de fonctionner comme s’ils avaient toujours 25/26 ans !).
En résumé : à partir de l’âge de 26 ans, vous êtes entièrement livrés à vous-
mêmes ! Si vous voulez évoluer, c’est possible, à condition de déployer
votre libre arbitre et de faire des efforts pour vous transcender, sinon vous
n’évoluerez plus ! Et, en ce qui concerne la mission de vie, comme elle ne
peut se développer qu’avec l’utilisation consciente du libre arbitre, ceci
explique pourquoi, en général, ce n’est qu’à partir de la trentaine (voire
davantage) qu’elle peut pleinement se révéler.
Finalement, il est essentiel de prendre conscience de sa mission de vie avant
l’âge de 25/26 ans, afin de pouvoir la développer dans la trentaine, après
l’avoir choisi consciemment, avec l’aide de son libre arbitre. Évidemment,
ceci veut dire aussi que la majorité des gens ne la révéleront jamais !

Un dernier point : votre mission de vie doit toujours aller dans le sens de
votre chemin de vie, puisqu’elle est censée l’aider à se réaliser au mieux.
(Voir son interprétation un peu plus loin.)

73
Chapitre 3

⇒ La Qualité de Vie :


Elle correspond tout simplement au jour de votre naissance, en analogie
avec la pensée humaine (si vous êtes né un jour au-delà du Nombre 9, réduisez
le sous-Nombre de votre jour : exemple, vous êtes né le 27, comme Sofia, ceci
donne 2 + 7 = 9). Elle va « teinter » votre vie d’adulte (mais pas avant 25/26
ans) : c’est une sorte de comportement, ou de manière de vivre, ou de qualité
particulière, voire un don, un savoir-faire original, ou encore un idéal qui vous
caractérise. Les gens qui vous connaissent penseront à vous « au travers »
de cette qualité de vie. Ceci peut montrer des traits de caractère dominants,
et indiquer également des « ingrédients » essentiels dans votre vie, qui vous
distinguent d’autrui. (Voir son interprétation un peu plus loin.)

⇒ L’Influence Pascale :
Elle correspond au jour de la semaine où vous êtes né, avec le Nombre qui
lui correspond (déjà mentionné au début du chapitre précédent) :
Si vous êtes né un dimanche, votre Influence Pascale est le Nombre 1 ; pour
le lundi, c’est le Nombre 2 ; pour le mardi, le Nombre 8 ; pour le mercredi, le
Nombre 5 ; pour le jeudi, le Nombre 3 (le 7 peut y être ajouté pour les gens prati-
quant une voie spirituelle) ; pour le vendredi, le Nombre 6 ; et pour le samedi, le
Nombre 4 (le 9 peut y être ajouté pour les gens pratiquant une voie spirituelle).
L’Influence Pascale est le fruit de nos recherches. Il y a deux mille ans, Dieu
le Fils, qui fut appelé le Christ, S’incarna sur la Terre durant environ deux ans
et demi. Lors de la Semaine Sainte, le Christ transforma les forces de tous les
jours de la semaine, qui correspondent à des potentiels dans le monde spirituel.
Ainsi, depuis, les jours de la semaine sont porteurs de ce renouveau apporté
par le Christ, et il n’est pas anodin d’être né tel jour de la semaine ou tel autre.
Bien que la date de naissance reflète essentiellement la destinée humaine, le
jour de la semaine, sous l’influence de laquelle nous sommes nés, nous relie
directement à des forces spirituelles supérieures que nous pouvons révéler,
grâce au déploiement de notre libre arbitre.
Ainsi, l’Influence Pascale montre un domaine de notre vie au travers
duquel nous pourrons accomplir et maîtriser notre destinée au mieux.

Pour le Nombre 1 (dimanche) : créativité inspirée, leader, novateur, inventeur,


pionnier. Pour le Nombre 2 (lundi) : couple, groupe, communauté, médias.
Pour le Nombre 3 (jeudi) : édition, écriture, artiste, poésie, voyages, ensei-
74
Chemin de vie

gnement. Pour le Nombre 4 (samedi) : architecture, structures, ville, travail


à forte responsabilité, économie. Pour le Nombre 5 (mercredi) : diffusion,
écriture, voyages, communication, médias, médecine, art, enseignement.
Pour le Nombre 6 (vendredi) : artiste, serviteur, domaine relationnel, com-
munauté. Pour le Nombre 8 (mardi) : sportif, association matériel-spirituel,
sacralisation de la matière, de la sexualité, de l’argent.

Interprétation des Missions de Vie


et des Qualités de Vie

Mission de Vie 1 : vous voulez révéler qui vous êtes vraiment. Vous voulez
répondre à la question existentielle : « Qui suis-je ? ». Il est essentiel pour
vous de vous individualiser en profondeur. Tant que vous ne le ferez pas,
vous risquez de passer pour un égocentrique.
Qualité de Vie 1 : vous passez pour un leader, un pionnier, voire pour un
« sauveur » ! Vous pourriez être un créateur original (sans être forcément un
artiste). Pour autrui, vous êtes un « système D » ambulant !

Mission de Vie 2 : vous voulez soutenir, aider, écouter, conseiller, colla-
borer, faire partie d’une association, vous unir à un individu ou à une cause.
Qualité de Vie 2 : vous passez pour quelqu’un toujours prêt à écouter les
autres : un confident. Les autres recherchent votre intimité, votre protection…
ils vous considèrent comme une vraie « mère » pour eux. Attention, de ne pas
vous faire « pomper » !

Mission de Vie 3 : vous voulez exprimer qui vous êtes et/ou ce que vous
portez en vous. Votre mission passe par la parole ou l’écrit, afin de faire passer
un « message ». Vous pourriez être amené à beaucoup voyager, ou à être en
contact avec l’étranger.
Qualité de Vie 3 : vous passez pour quelqu’un qui sait vivre, et avec lequel
on ne s’ennuie pas. Les gens cherchent votre compagnie pour s’amuser ou se
détendre, ou voyager. Vous avez une image de bon vivant.

Mission de Vie 4 : vous voulez construire, bâtir pour l’avenir, apporter
la sécurité, ou encore œuvrer au service de la Nature (pour la sauver !). Votre

75
Chapitre 3

mission passe par beaucoup d’efforts, de persévérance, d’organisation, de


structures bien pensées, par la connaissance des lois de la manifestation.
Qualité de Vie 4 : vous passez pour quelqu’un qui apporte la sécurité aux
autres (en cette période où tout est fait pour insécuriser les gens, vous êtes
une aubaine !). Vous êtes quelqu’un de « carré » qui paraît solide, « terrien »,
empli de bon sens et à l’aise avec la matière. Vous êtes un travailleur acharné,
c’est-à-dire quelqu’un sur lequel on peut compter.

Mission de Vie 5 : vous voulez conquérir la liberté, être capable de vous
adapter à toutes les situations, en demeurant toujours souple et ouvert à la
nouveauté et au changement. Vous voulez vous révéler pleinement, en maîtrisant
votre nature animale. Rayonnez, mais faites attention à ne pas vous disperser !
Qualité de Vie 5 : vous passez pour un « feu follet » ou un « courant d’air » !
Vous avez beaucoup d’humour et toujours toutes sortes d’idées, mais vous
semblez instable, et prêt à courir l’aventure dans tous les domaines (relations,
voyages, technologies, etc.). De temps en temps, concentrez-vous !

Mission de Vie 6 : vous êtes en quête d’harmonie, d’équilibre, et de relations


épanouies. Votre mission passe par la purification de vos relations, afin de
vous élever vers l’amour vertueux ou fraternel (en transformant l’affectif).
Vous voulez œuvrer dans le service désintéressé.
Qualité de Vie 6 : vous passez pour quelqu’un de très sociable, gentil,
toujours prêt à rendre service. Vous accueillez facilement des gens chez vous
et vous en prenez bien soin. Vous passez pour disposer d’une oreille attentive
aux malheurs d’autrui. Grand intérêt pour la beauté (et l’art).

Mission de Vie 7 : vous êtes en quête des mystères de la vie et de l’évolu-
tion spirituelle. Votre mission passe certainement par la pratique d’une voie
spirituelle et/ou par une créativité inspirée par la connaissance. L’image est
importante dans votre vie. Vous appréciez la solitude et les temps de réflexion
et de méditation.
Qualité de Vie 7 : vous passez pour un solitaire, mystérieux et difficile à
connaître vraiment. Vous aimez la lecture et les connaissances ésotériques.
Vous passez pour avoir une vision poétique de la vie. Vous appréciez tous
les mystères de la vie, ainsi que l’art inspiré. Chez vous on se sent dans un
autre monde.
76
Chemin de vie

Mission de Vie 8 : vous aimez les défis, et tout ce qui est au-delà du
domaine connu. Vous êtes toujours prêt à vous transcender si le jeu en vaut la
chandelle ! Votre mission passe par différentes phases de mort-renaissance,
plus ou moins spectaculaires, qui vous font grandir en conscience. Votre
mission peut passer par une certaine maîtrise de soi et de la matière et/ou par
des gains financiers importants.
Qualité de Vie 8 : vous passez pour un casse-cou et un héros (pour l’indi-
vidu vivant ce nombre au plus haut niveau) ou pour un matérialiste apportant
une certaine sécurité financière à son entourage (pour le type basique). La
remise en question ne vous fait pas peur… et vous rebondissez facilement !

Mission de Vie 9 : votre vision de la vie est très vaste. Votre mission passe
par l’intérêt pour les autres, la spiritualité, la fraternité, l’avenir de l’humanité.
Vous pouvez œuvrer dans le social, ou dans le cadre d’une voie spirituelle. Vous
pourriez devenir un enseignant dans les domaines mentionnés ci-dessus ou devenir
un grand créateur inspiré. À un niveau de conscience inférieur, vous cherchez la
reconnaissance et la popularité dans une activité artistique ou à la mode.
Qualité de Vie 9 : vous passez pour quelqu’un de très ouvert dans tous
les domaines, et notamment dans tout ce qui est nouveau ou avant-gardiste.
Vous êtes un esthète qui s’intéresse aux autres, et peut même donner de son
temps pour les aider ou les conseiller. Vous aimez l’art et la science-fiction.

Mission de Vie 11 : votre vision de la vie est tout aussi vaste que la mission
de vie 9 et vous partagez les mêmes centres d’intérêt, mais avec encore plus
de détachement, et une meilleure maîtrise de soi. L’accomplissement de votre
destinée peut passer par une grande créativité inspirée, ou la guidance d’un
groupe de gens dans un domaine humanitaire, par exemple.
Qualité de Vie 11 : vous passez pour un original, voire un excentrique.
Seuls les gens très ouverts sur la nouveauté ou très larges d’esprit peuvent
s’intéresser à votre mode de vie ou à vos idéaux. Vous êtes un visionnaire.

Mission de Vie 22 : votre destinée passe par la réalisation, construction,


manifestation de quelque chose d’important (pas seulement pour vous, mais
aussi pour un groupe plus ou moins conséquent). Tout comme la mission de
vie 11, votre vision de la vie est très vaste, incluant certains aspects du futur
(pour tout ce qui touche aux constructions et aux structures).

77
Chapitre 3

Qualité de Vie 22 : vous passez pour un individu disposant d’un grand
pouvoir matériel (ou magique !), ce qui peut attirer toutes sortes de « poules
mouillées » qui adoreront se montrer à vos côtés. Soyez prudent dans le choix
de vos relations !
Voyons ce que nous obtenons avec nos personnages-exemples, Sofia Marie
Kaliaski et Michaël Jean Galien (les deux héros tirés du roman de l’auteur
Cyberespace, même éditeur).

Nous avons déjà vu pour Sofia que son Chemin de Vie est le 4, avec la
possibilité d’un 22 si elle se transcende. Quant à Michaël, son Chemin de
Vie est le 1.

Voyons maintenant les nouveautés :


Sofia :
Mission de Vie : 27 + 2 = 29/11
Qualité de Vie : 27/9
Influence Pascale : Dimanche = 1

Sofia née le 27 février a donc une Mission de Vie 11, ce qui en fait quelqu’un
capable d’être une créatrice inspirée, une guide, quelqu’un pouvant disposer
d’une grande influence sur autrui, etc. Ceci renforce l’idée qu’elle pourrait
faire « grimper » son Chemin de Vie au niveau du 22 !
De plus, sa Qualité de Vie est un 9, toujours un Nombre de dévouement aux
autres, fraternel, œuvrant pour « plus grand que soi », et aussi très créatif et
inspiré.
Le fait qu’elle soit née un dimanche vient encore soutenir cette possibilité
que nous avons affaire à un être exceptionnel, capable de rayonner au sein
de l’humanité et d’apporter les semences d’un nouveau monde.
Si l’on associe l’Influence Pascale 1 avec la Qualité de Vie 9, ceci démontre
la capacité d’englober la totalité des potentiels des Nombres !
Une vraie héroïne !

Michaël :
Mission de Vie : 29 + 9 = 38/11
Qualité de Vie : 29/11
Influence Pascale : Lundi = 2
78
Chemin de vie

Michaël né un 29 septembre a donc une Mission de Vie 11, ce qui lui octroie
les mêmes capacités que sa compagne Sofia !
Sa Qualité de Vie dispose également du même nombre 11, ce qui renforce
encore le potentiel de Michaël, et lui apporte un puissant potentiel pour faire
grimper son Chemin de Vie 1 au plus haut niveau de conscience possible.
Notez cette propriété des gens nés au mois de septembre (le 9e mois) : leur
Mission de Vie et leur Qualité de Vie seront identiques, car c’est la particu-
larité du Nombre 9 de ne pas changer la vibration d’un autre Nombre auquel
il s’additionne !

Quelle pourrait être la leçon spéciale des gens nés au mois de


septembre ?
S’intéresser aux autres, cultiver l’altruisme et autres propriétés du Nombre 9.
Le fait que Michaël soit né un lundi, sous l’Influence Pascale 2, vient s’asso-
cier parfaitement à ses autres Nombres.
D’une part, il peut élever cette vibration et en faire un Nombre 11 de plus
à son tableau. D’autre part, il peut associer cette Influence Pascale 2 à son
Chemin de Vie, afin de le tempérer et l’équilibrer.
Enfin, avec son 1 et ses 11, Michaël pourrait devenir un solitaire, cependant,
avec l’Influence Pascale 2, il peut aussi bien être attiré par la vie en couple
que la vie au sein d’un groupe.

79
Chapitre 4

Destinée et Numérologie

Ce chapitre a pour but de poursuivre l’étude de la date de naissance, mais pour


étudier le développement de la destinée humaine tout au long de l’existence.
Comme nous l’avons déjà vu, les connaissances utilisées par les numérologues
concernant les cycles de la vie humaine sont faux ou partiellement inexacts.
En réalité, le rythme véritable de la destinée humaine est de sept ans et non
de neuf ans.
Il existe bien un cycle de neuf années, mais il correspond au développement
spirituel de l’individu, et ne peut donc pas s’adapter à tout le monde.
Nous ne reviendrons pas sur le développement de la destinée humaine, car
nous avons consacré un livre entier sur ce sujet (voir Maîtrisez votre Destinée
par les cycles de sept ans, déjà cité).
Nous mentionnerons juste le fait qu’il existe trois grandes phases dans la vie
humaine :
1. La phase de l’incarnation et de l’évolution naturelle : elle se
développe depuis la naissance jusqu’à l’âge de 25/26 ans
2. La phase de la maîtrise de sa destinée : développement du libre
arbitre à l’âge adulte, qui se déploie à partir de 25/26 ans jusqu’à l’âge
de 55/59 ans
3. La phase de la désincarnation et du don de soi : elle se déploie
depuis la cinquantaine et se poursuit jusqu’à la fin de la vie.

N.B. : Ces trois phases sont bien évidemment approximatives. Notez qu’en fait
le processus de la désincarnation commence dans la quarantaine.
Ces trois grandes phases de la vie correspondent en Numérologie à ce que
nous appelons les 3 grandes Périodes de la Destinée.

80
Destinée et Numérologie

Les 3 Périodes de la Destinée

1 La première Période de la Destinée peut être appelée :


Période du recevoir.
Ce premier cycle correspond à celui de l’évolution naturelle durant lequel l’enfant,
puis l’adolescent, reçoit tout ce dont il a besoin pour accomplir sa destinée ensuite
en tant qu’adulte. Le début de l’adultat se situe à la fin de cette première phase.
Le Nombre de cette Période est celui du mois de naissance (lié avec le sentiment
ou le cœur).

Exemples : pour Sofia, ce serait le Nombre 2 (née en février), et pour


Michaël le 9 (né en septembre).
Cette première Période de la Destinée dure environ 25/26 ans, c’est-à-dire
jusqu’à la fin de l’évolution naturelle de l’être humain.

2 La deuxième Période de la Destinée peut être appelée :


Période de la maîtrise.
Ce deuxième cycle correspond à celui du développement du libre arbitre
durant lequel l’adulte doit maîtriser ses outils que sont la pensée, le sentiment
et la volonté, grâce à la force de son esprit (le « Je », ou Moi inférieur). Il doit
apprendre également à faire des choix seul, en pleine conscience. L’individu
doit évoluer par ses propres efforts et se porter seul. La vie humaine se joue
vraiment durant cette phase : certains individus ne deviennent jamais « adultes »,
tandis que d’autres se révèlent pleinement.
Le Nombre de cette Période est celui du jour de naissance (lié avec la pensée
et identique à celui de la Qualité de Vie).

Exemples : pour Sofia, ce serait le Nombre 9 (née un 27), et pour Michaël


le 11 (né un 29).
Cette deuxième Période de la Destinée commence toujours en année 1 la
plus proche des 25/26 ans, et elle dure 27 ans (voir le chapitre suivant pour
le calcul de l’année 1).
Pour vous simplifier la vie, vous trouverez ci-après un tableau marquant le
début de chaque Période de la Destinée.

81
Chapitre 4

3 La troisième Période de la Destinée peut être appelée :


Période du don de soi.
Ce troisième cycle correspond à celui de la révélation et du don de soi,
une période où l’individu doit être entièrement tourné vers autrui, afin de
partager toute son expérience de la vie. C’est une phase créatrice, spirituelle
et fraternelle, ouverte sur le futur. Bien évidemment, cette phase s’appuie sur
ce qui a été construit et maîtrisé, ou non, durant la phase précédente. Certains
retombent en enfance (parce qu’ils refusent de donner), et d’autres partagent
leur sagesse de la vie aux plus jeunes.
Le Nombre de cette Période est celui de l’année de naissance (lié avec la volonté).

Exemples : pour Sofia c’est le Nombre 2 (née en 2000), et pour Michaël


le 8 (né en 1997).
Cette troisième Période de la Destinée commence toujours en année 1, et 27
ans après le début du deuxième cycle (dans certains cas, cela peut être 36 ans
après, c’est-à-dire neuf ans plus tard, mais c’est à déterminer par le numéro-
logue, et à condition de bien connaître la vie et le thème numérologique de
l’individu en question).

Tableau des Périodes de la Destinée

Chemin de Vie Début 2e Période Début 3e Période


1 27 ans 54 ans
2 ou 11 26 ans 53 ans
3 25 ans 52 ans
4 ou 22 24 ans 51 ans
5 23 ans 50 ans
6 31 ans 58 ans
7 30 ans 57 ans
8 29 ans 56 ans
9 28 ans 55 ans

82
Destinée et Numérologie

Sur le tableau de la page précédente, la première colonne vous indique le


Nombre du Chemin de Vie : repérez-le vôtre.
Ensuite, sur la même ligne, vous avez les âges auxquels débuteront vos Périodes
de la Destinée.

Pour nos exemples : Sofia a ses Périodes de la Destinée qui débutent à 24 et


51 ans, puisqu’elle a un Chemin de Vie 4. Quant à Michaël, dont le Chemin
de Vie est le 1, ses Périodes de la Destinée commencent à 27 et 54 ans.

Globalement, ces trois Périodes correspondent aux trois niveaux des


Nombres :
• La première Période est en analogie avec les Nombres 1, 2 et 3
• La deuxième Période est en analogie avec les Nombres 4, 5 et 6
• La troisième Période est en analogie avec les Nombres 7, 8 et 9 (+ 11 et 22)

Il faut bien comprendre qu’en début de vie, le jeune est censé apprendre à
se connaître, découvrir ses potentiels, sa vocation, etc. Tout ceci correspond
bien à la nature des Nombres 1, 2 et 3. Bien évidemment, l’éducation actuelle
ne favorise pas du tout cette saine évolution.
Ensuite, l’âge adulte favorise la maîtrise de ses outils (pensée, sentiment et
volonté), ainsi que le fait d’apprendre à vivre de belles relations avec autrui
et de construire ensemble. Ceci correspond bien aux Nombres 4, 5 et 6. Bien
sûr, tout ce qui nous est montré dans la société vise à détourner l’individu
de ces tâches.
Enfin, pour entrer sereinement dans la troisième Période de sa Destinée, la
phase de la quarantaine est essentielle à maîtriser.

Les gens parlent souvent de la « crise de la quarantaine »,


mais bien peu savent de quoi il s’agit. Qu’en est-il en réalité ?
Qu’est-ce qui la provoque ?
En fait, la vingtaine et la trentaine représentent une phase de vingt années où
tout individu doit apprendre à se révéler, se maîtriser, et utiliser correctement
sa pensée, son sentiment (et ses émotions) et sa volonté (sa force d’action).
Normalement, aux alentours de quarante ans, l’individu arrive à sa pleine maturité,
il s’est beaucoup développé individuellement, et il est prêt à se tourner vers
autrui pour donner tout ce qu’il peut de lui-même. Nous pouvons dire alors que

83
Chapitre 4

la période de la quarantaine est un moment-clé dans la vie, où l’on doit passer


du « moi » à « l’autre », ou de l’individuel au collectif. Si l’individu demeure
dans la quarantaine à se regarder le nombril, à ne vivre que pour lui et sa famille
(et ses amis), alors il passera à côté du reste de sa vie, et demeurera un égoïste.
Voilà pourquoi les gens sont en crise à la quarantaine, car ils ressentent, plus
ou moins confusément, qu’ils doivent changer complètement de façon de
vivre : au lieu de rester tourner vers eux, ils doivent se tourner vers autrui !
C’est un changement radical à 180° qu’il leur est proposé.
Certains franchissent ce cap et se tournent vers les autres, l’humanitaire, le
fraternel, et ils donnent d’eux-mêmes.
D’autres se caparaçonnent dans leur égoïsme et veulent accaparer encore
plus : ils pillent les autres et la planète. En fin de vie, ils seront de plus en plus
insécurisés et ils risquent de perdre leurs facultés mentales.

Les Défis de la Destinée


(ou du Chemin de Vie)

Notez qu’en parallèle avec les 3 Périodes de la Destinée, il existe 3 Défis


de la Destinée (deux mineurs et un majeur) qui se calculent d’après votre
Chemin de Vie.

Le premier Défi mineur : il se calcule en soustrayant votre mois de


naissance à votre jour de naissance (ou le contraire selon lequel est le plus
élevé), c’est-à-dire les Nombres de vos première et deuxième Périodes de
la Destinée.

Le deuxième Défi mineur : il se calcule en soustrayant votre jour à


votre année de naissance (ou le contraire), c’est-à-dire les Nombres de vos
deuxième et troisième Périodes de la Destinée.
Nous pouvons en déduire que le premier Défi mineur concerne davantage la
première moitié de la vie (jusque 35/38 ans environ), et que le deuxième Défi
mineur concerne plutôt la seconde partie de la vie humaine.

Le Défi majeur : il s’obtient en soustrayant l’un de l’autre les Nombres


des deux Défis mineurs. Ce dernier Défi agira à partir de la fin de l’évolution

84
Destinée et Numérologie

naturelle (vers 25/26 ans), et pendant environ un cycle solaire complet de


33 ans (jusque vers 59/60 ans).

Exemples :
Pour Sofia, ses Défis sont :
• Défi mineur 1 = 27 – 2 = 25 = 2 + 5 = 7
• Défi mineur 2 = 27 – 2 = 25 = 2 + 5 = 7
• Défi majeur = 7 – 7 = 0

Si Sofia réalise une belle évolution spirituelle (Nombre 7, deux fois !), elle
pourrait se retrouver sans défi (le 0) pour sa fin de vie. Gageons qu’elle ne
s’ennuiera pas pour autant !

Pour Michaël, ses Défis sont :


• Défi mineur 1 = 29 – 9 = 20 = 2 + 0 = 2
• Défi mineur 2 = 29 – 26 = 3
• Défi majeur = 3 – 2 = 1

Les défis de Michaël appartiennent tous à la première trinité : 1-2-3 : il aura


donc besoin d’exprimer beaucoup qui il est et d’unir ses parts masculine et
féminine. Il est probable que Sofia l’y aidera !

Pour interpréter les Défis, vous pouvez vous reporter au chapitre 2 à la


signification des anti-nombres. Bien évidemment, tout dépend du niveau
d’évolution de l’individu… et faites également attention si les Défis corres-
pondent à des Nombres majeurs (Chemin de Vie, Mission de Vie, ainsi que
les Nombres découlant de l’étude du nom complet – voir les chapitres 6 et 7) ;
dans ce cas les Défis revêtent une importance considérable, car ils montrent
qu’ils doivent être impérativement dépassés pour que le Chemin de Vie (ou
autre Nombre) puisse réaliser pleinement son potentiel.
Quant au Défi 0 : il peut montrer parfois une absence de Défi (souvent en
fin de vie, pour une personne pratiquant une voie spirituelle), mais dans la
plupart des cas, c’est plutôt un appel au libre arbitre de l’individu (« tout est
possible ! ») : selon le développement de son libre arbitre, l’individu expéri-
mentera différents défis pour son évolution.
Pour interpréter, il est essentiel également que vous vérifiiez par votre

85
Chapitre 4

vécu. Avant de vous lancer dans une étude numérologique, c’est une bonne
chose d’établir une sorte de bilan de votre vie : vos forces, vos faiblesses, vos
victoires, vos échecs, vos âges clés, etc.

Quelques éléments d’interprétation


des 3 Périodes de la Destinée

Nombre 1 :
Première Période : l’enfant ou le jeune a besoin de s’individualiser, s’affir-
mer, se connaître, découvrir un but, un idéal à sa vie. Il s’impose facilement
face aux autres. Le sport peut lui faire du bien, ainsi que l’art.
Deuxième Période : l’adulte a besoin de devenir un leader, un pionnier, un
chef, bref quelqu’un qui va diriger et rayonner. Il doit apprendre à se maîtriser
et assumer des responsabilités.
Troisième Période : cette personne doit lâcher son égoïsme et apprendre à
s’intéresser aux autres. Ceci peut être une période difficile pour elle. Risque
de manipulation d’autrui. Sinon, elle peut devenir un leader dans un domaine
humanitaire, fraternel ou spirituel, afin d’apporter quelque chose de nouveau
au sein de l’humanité.

Nombre 2 :
Première Période : l’enfant ou le jeune apprécie les relations, le partage, les
échanges, bien que parfois cela puisse tourner en conflit. Il doit apprendre la
leçon du groupe, de l’écoute.
Deuxième Période : l’adulte est un excellent « bras droit », ou un bon conseiller,
toujours à l’écoute d’autrui. Il ne doit pas demeurer passif et se laisser porter par la
vague. Il doit réunir, associer, collaborer avec autrui. L’union est importante pour lui.
Troisième Période : cette personne doit lâcher son nombril et son envie de
couple, d’enfant, en somme, devenir pleinement adulte tant qu’il en est encore
temps ! Les conflits peuvent lui montrer le besoin de changement. Par ailleurs,
cette personne peut être une bonne diplomate ou une conseillère. Elle doit
passer du couple au groupe, afin de s’ouvrir à plus vaste que le cadre de son
foyer et sa famille (et ses amis).

86
Destinée et Numérologie

Nombre 3 :
Première Période : l’enfant ou le jeune peut découvrir une vocation à l’ado-
lescence ou disposer d’un don artistique. Il aime voyager et/ou la connaissance
(qui peut aussi le faire voyager intérieurement) dès son plus jeune âge. Il est
très sensible. Il aime lire.
Deuxième Période : l’adulte doit réunir de manière juste et équilibrée sa
pensée, son sentiment (et émotions) et sa volonté (force d’action). Il peut
aimer voyager, c’est un bon vivant, et il peut se perdre dans les loisirs. Il a
besoin de s’épanouir intellectuellement et de se faire confiance.
Troisième Période : cette personne doit partager sa riche expérience de la
vie, sans craindre d’être pillée. Elle doit apprendre la leçon du « donner pour
donner ». Le risque est qu’elle veuille demeurer une éternelle ado jusqu’à la
fin de sa vie ! On ne peut pas passer toute sa vie à profiter de la vie, dans des
voyages futiles (par exemple !), sans jamais s’intéresser à autrui !

Nombre 4 :
Première Période : l’enfant ou le jeune a un côté un peu trop sérieux, voire
mélancolique. Il a besoin de vivre des expériences concrètes pour ressentir
un sol sous ses pieds, sinon il peut facilement être insécurisé. Il est organisé,
et parfois un peu replié sur lui-même. La vie peut lui paraître dure.
Deuxième Période : l’adulte doit apprendre à se concentrer et à travailler
avec persévérance pour atteindre ses buts. Il doit ordonner sa vie de lui-même,
sinon il risque de se retrouver dans des situations où la société ou autrui l’aura
« enfermé » dans un rôle ou une situation où il se sentira « prisonnier » ! Il peut
devenir un bon organisateur ou administrateur qui apporte la sécurité autour
de lui. Il cultive le sens des responsabilités.
Troisième Période : cette personne dispose d’une sagesse pratique qu’elle doit
offrir aux autres, et notamment aux plus jeunes (aider les enfants à accepter
l’incarnation, les rassurer). Le risque est que cette personne soit devenue très
matérialiste avec l’âge, et aussi aigrie et refermée sur elle-même. En positif,
nous aurons un bâtisseur ou un organisateur, ou encore une personne capable
d’assumer de grosses responsabilités sociales.

Nombre 5 :
Première Période : l’enfant ou le jeune a un grand besoin de liberté et il peut
paraître instable et dispersé. Il aime vivre toutes sortes d’expériences, et il passe

87
Chapitre 4

de l’une à l’autre car il ne s’attache pas à ce qu’il vit (aïe, pauvres parents !).
Il est essentiel de respecter sa quête de vérité et de liberté, car il n’en fait qu’à
sa tête, et il peut devenir assez extrême ! C’est un courant d’air !
Deuxième Période : l’adulte aime beaucoup voyager et changer de vie. Ce
n’est pas un fidèle de nature, car il tient énormément à sa liberté (ou pseudo-
liberté !). C’est un touche-à-tout original, qui a tendance à la dispersion. Il
peut être à l’aise dans les médias ou les nouvelles technologies de la com-
munication. Il est toujours en quête de nouveauté !
Troisième Période : cette personne éprouvera des difficultés à accepter
de vieillir et se comportera longtemps comme un éternel ado parcourant le
monde ! Cette personne devrait normalement avoir beaucoup à partager, et
il serait bien qu’elle commence à inverser la vapeur : plutôt que de chercher
une cour suspendue à ses lèvres, elle devrait se mettre au service d’autrui
(aïe, qu’ai-je dit ?!)

Nombre 6 :
Première Période : l’enfant ou le jeune aime vivre toutes sortes de relations
dans sa famille ou parmi ses amis. Il aime la beauté et l’art, et il sera charmant
avec autrui. Il est très sensible, et parfois il peut disposer d’un don artistique.
Deuxième Période : l’adulte est toujours en quête d’équilibre et d’harmonie
dans sa vie. Il peut développer des qualités de diplomatie et devenir un excellent
arbitre en cas de conflit. Mais, il doit d’abord créer l’intégration entre ses
outils intérieurs (pensée, sentiment et volonté), afin que les gens ressentent
la paix à son contact. Il peut disposer de capacités artistiques ou de service.
L’union, le couple, l’amour, le foyer sont des valeurs importantes pour lui.
Troisième Période : cette personne doit apprendre à transcender ses qualités
de service, de quête d’harmonie et d’amour en les offrant à autrui. Au lieu
d’aimer et/ou de servir une seule personne ou sa famille, elle doit se tourner
vers autrui, vers des groupes ou des associations, pour offrir ses compétences.

Nombre 7 :
Première Période : l’enfant ou le jeune est rêveur, toujours « perdu » dans
son monde imaginaire. Il ne faut pas forcément l’en extraire, car il peut avoir
besoin de s’épanouir de cette manière. Il peut se rendre compte que le monde
matérialiste n’est pas favorable à l’humain, et éprouver des difficultés à s’y
incarner totalement. Il faudra l’aider, l’encourager, le rassurer, mais sans

88
Destinée et Numérologie

l’arracher brusquement à son monde (ce serait terrifiant pour lui). Prions pour
qu’il ait des parents sensibles et compréhensifs ! Un don artistique peut l’aider.
Deuxième Période : l’adulte devrait pratiquer une voie spirituelle, car le
Nombre 7 l’y prédispose. S’il ne le fait pas, il risque de compenser ce manque
par le rêve et la fuite dans toutes sortes d’expédients peu recommandables !
Si c’est un artiste inspiré, cette période sera facilitée. Il aime la poésie et
l’image inspirante. Globalement, il vaut mieux qu’il s’intéresse à autre chose
que la matière !
Troisième Période : cette personne vivra cette phase « comme un poisson dans
l’eau » ! Elle offrira à autrui l’essence de ses compréhensions sur la destinée
humaine, avec compassion. Elle s’intéressera à toutes sortes de connaissances
ésotériques et spirituelles. Elle guidera des gens vers l’au-delà du voile des
apparences. Son action sera fraternelle et inspirée.

Nombre 8 :
Première Période : l’enfant ou le jeune éprouvera des difficultés à se couler
dans le moule matérialiste ! Il pourra faire semblant, grâce à des dons et capacités
qui l’amèneront facilement à concrétiser ses désirs (ses parents seront fiers de
lui, mais à quel prix !). L’héroïsme pourrait être un moyen de survie pour lui !
Deuxième Période : l’adulte peut devenir un matérialiste complet, ne pensant
qu’à l’argent et aux affaires (pour nourrir sa famille, évidemment !). Il peut
devenir un travailleur acharné, puis se réveiller un jour en écoutant sa « petite
voix intérieure », et prendre conscience qu’il passe totalement à côté de sa vie,
pour jouer au « grand chef », comme papa ou la société le lui avait demandé !
S’il se réveille, il peut passer au niveau spirituel et vivre une mort-renaissance
spectaculaire qui changera sa vie à jamais !
Troisième Période : cette personne est porteuse d’une grande force héroïque
qui lui permet de montrer aux autres que « tout est possible » ! Elle peut être
une conseillère, une bâtisseuse, qui joue avec le spirituel et la matière pour
transformer son environnement.

Nombre 9 :
Première Période : l’enfant ou le jeune disposera d’un grand potentiel, mais
dont il risque de ne rien pouvoir en faire, vu son jeune âge. Ceci risque d’être
frustrant, car ce Nombre n’est pas très adapté pour les enfants ou adolescents.
Il ne se sentira pas de ce monde, et il le trouvera bien ignorant ! Un don artis-

89
Chapitre 4

tique peut l’aider à passer cette phase délicate. Il aura besoin d’un modèle
qui lui enseignera l’éthique et le vrai usage de la connaissance.
Deuxième Période : l’adulte a une vision de la vie très vaste et qui ne s’accorde
pas avec ce que la société lui inculque ! C’est un visionnaire, un créateur, un
novateur, qui veut apporter de nouvelles valeurs dans le monde (fraternité,
spiritualité, créativité inspirée dans tous les domaines). S’il dispose d’une
grande force intérieure (la voie spirituelle lui est nécessaire), alors il pourra
réaliser son idéal. Sinon, cela demeurera un rêve !
Troisième Période : cette personne est à même d’apporter de grandes choses
au sein de l’humanité… à condition qu’elle ait réussi la Période précédente !
Si c’est le cas, elle peut transmettre sa sagesse à autrui, être un véritable guide
pour les autres, en faisant preuve de fraternité et de beaucoup d’espérance.

Nombre 11 :
Première Période : l’enfant ou le jeune dispose de grandes capacités, voire
de dons artistiques ou visionnaires, qui ne sont que peu ou pas compréhen-
sibles par ses parents. Ceci risque d’être frustrant pour le jeune. D’un autre
côté, avec des parents « ouverts », cet enfant peut s’épanouir en partageant son
monde intérieur, grâce à ses dons (parole, théâtre, dessin, peinture, musique,
etc.). Laissez-le s’exprimer et respirer en paix !
Deuxième Période : l’adulte dispose de toutes sortes de capacités qu’il doit
apprendre à maîtriser. Une voie spirituelle nous semble indispensable pour
qu’il puisse donner son plein potentiel : la méditation l’aidera à calmer sa
force intérieure et à la canaliser. Il peut être un créateur très inspiré. C’est un
novateur, passionné par le futur, la fraternité, la spiritualité.
Troisième Période : cette personne réussira de grandes choses à cette phase
de sa destinée… si elle a pleinement développé son potentiel durant la pré-
cédente période. Elle est très inspirée, et très créatrice, c’est un guide dans de
nombreux domaines, y compris, parfois, dans le domaine spirituel. Elle est là
pour aider autrui, et apporter de nouvelles valeurs ou impulsions spirituelles
dans la société, afin que celle-ci ait un futur !

Nombre 22 :
Première Période : il ne peut pas exister de première Période 22, puisqu’il
n’y a que douze mois !
Deuxième Période : l’adulte dispose d’une grande puissance de manifesta-

90
Destinée et Numérologie

tion qu’il doit apprendre à maîtriser (il est très difficile de la maîtriser avant
la quarantaine !). Il passera certainement l’essentiel de cette phase à dompter
son potentiel. La pratique d’une voie spirituelle est indispensable.
Troisième Période : cette personne se trouve tout à fait au bon âge pour
maîtriser tout le potentiel du Nombre 22 ! Elle peut devenir un maître bâtisseur,
un magicien en domptant les forces occultes de la Nature, etc. Oups ! Nous
allons peut-être trop loin ?! Cette personne a beaucoup à offrir à l’humanité
souffrante de notre temps.

Les 5 Accomplissements de la Destinée

Tous les numérologues vous diront qu’il n’existe que 4 réalisations (ou
quel que soit le nom qu’ils leur donnent).
Seulement, ce n’est vraiment pas de chance ! En effet, sur cette Terre, l’être
humain a pour but le 5, et son évolution consiste à acquérir un 5e corps. De
plus, chacun sait (ou presque) que le symbole le plus parfait de l’être humain
est l’Homme inscrit dans un pentagramme, ou étoile à 5 branches, que Léonard
de Vinci nous a laissé en témoignage de sa profonde sagesse (en dehors de
son incroyable don artistique et de tous ses autres talents !).
Enfin, lorsque nous ne tenons compte que de 4 réalisations (nous disons
« Accomplissements »), nous nous arrêtons entre 54 et 62 ans, ce qui est un
peu jeune pour une fin de vie ! Les numérologues auraient-ils peur de vieillir ?!

Petite définition : Les 5 Accomplissements de la Destinée humaine sou-


lignent ce que l’être humain doit être capable d’effectuer ou d’accomplir à
chaque âge de sa vie. Il existe un temps pour chaque chose. Selon notre âge,
nous disposons de certaines forces et opportunités, et nous devons apprendre
à les maîtriser et répandre les fruits en découlant. Chaque phase doit nous voir
grandir en amour, en sagesse, en espérance et en responsabilité.

Comment peut-on les déterminer ?


Il faut retenir que la période du premier Accomplissement doit durer environ
36 ans, moins le Chemin de Vie, à compter de votre naissance.
Ensuite, la période du 2e Accomplissement commencera et durera neuf années,
ainsi que les autres phases d’Accomplissements, de neuf ans en neuf ans.

91
Chapitre 4

Vous n’avez pas suivi ? Ce n’est pas grave, car voici un tableau « magique » :

Tableau des 5 Accomplissements


de la Destinée

Chemin de Vie Début 2e Début 3e Début 4e Début 5e


1 36 ans 45 ans 54 ans 63 ans
2 ou 11 35 ans 44 ans 53 ans 62 ans
3 34 ans 43 ans 52 ans 61 ans
4 ou 22 33 ans 42 ans 51 ans 60 ans
5 32 ans 41 ans 50 ans 59 ans
6 31 ans 40 ans 49 ans 58 ans
7 30 ans 39 ans 48 ans 57 ans
8 29 ans 38 ans 47 ans 56 ans
9 28 ans 37 ans 46 ans 55 ans

Sur le tableau ci-dessus, la première colonne vous indique le Nombre du


Chemin de Vie : repérez-le vôtre.
Ensuite, sur la même ligne, vous avez les âges auxquels débuteront vos cinq
périodes d’Accomplissements.

Exemples : pour Sofia, Chemin de Vie 4, la 2e période d’Accomplissement


débute lorsqu’elle a 33 ans, puis sa 3e à 42 ans, etc.
Pour Michaël, Chemin de Vie 1, la 2e période d’Accomplissement débute
lorsqu’il a 36 ans, la 3e à 45 ans, etc.
Si vous vérifiez, vous vous apercevrez que ce sont toutes des années 1, car
nous ne pouvons pas commencer quelque chose dans une autre année que
l’année 1 (voir chapitre suivant).

Le premier Accomplissement : il débute à la naissance, mais il ne peut


se réaliser vraiment qu’après l’adolescence (sauf dans certains cas de dons
artistiques ou sportifs, par exemple). Il correspond à la Lune en astrologie.

92
Destinée et Numérologie

C’est une période où l’être se forme depuis l’intérieur (même si notre société
essaiera de l’obliger à se former sur l’extérieur !)
Son Nombre se calcule en ajoutant le jour au mois de naissance (identique à
la Mission de Vie, c’est-à-dire : pensée + sentiment).

Le deuxième Accomplissement : il débute environ une trentaine d’années


plus tard, donc après la phase de l’évolution naturelle, et quelques années
après que l’individu a entamé le développement de son libre arbitre ou non.
Pour cela, il doit être un minimum individualisé. C’est pour cette raison qu’il
correspond au Soleil en astrologie. C’est une phase où l’individu doit accéder
à la conscience de soi, et réaliser qui il est, en assumant ses responsabilités.
Son Nombre se calcule en ajoutant le jour à l’année de naissance (c’est-à-
dire pensée + volonté).

Le troisième Accomplissement : il débute neuf ans après le deuxième, à


savoir, à la toute fin de la trentaine ou au début de la quarantaine : c’est la phase
critique où l’individu va faire le choix, soit de demeurer égoïste et matérialiste
(dans le « prendre »), soit de s’ouvrir aux autres, de penser à plus grand que
lui-même. Pour ce faire, il devra affirmer davantage qui il veut devenir, et ceci
l’amènera à des changements de vie. C’est pour cette raison qu’il est relié à
Mars en astrologie. C’est la période où l’individu doit exprimer pleinement
le potentiel de son Chemin de Vie (ou tout au moins commencer à le vivre).
Son Nombre se calcule en ajoutant les deux premiers Accomplissements
(c’est-à-dire deux fois la pensée + sentiment + volonté).

Le quatrième Accomplissement : il débute neuf ans après le troisième,


donc à la pleine maturité, une période où l’individu doit vivre dans le don de
soi et le service à autrui. Sa conscience s’expanse de plus en plus. C’est pour
cette raison que nous le relions à Jupiter en astrologie. C’est une phase où
l’individu a confiance en lui et en ses capacités, et où il peut vraiment donner
de lui-même et jouer un rôle social.
Son Nombre se calcule en ajoutant le mois à l’année de naissance (c’est-à-
dire le sentiment + la volonté.)

Le cinquième Accomplissement : il débute neuf ans après le quatrième, il


marque le commencement de la dernière partie de la vie (et il dure jusqu’à la

93
Chapitre 4

fin de la vie), qui n’est pas l’âge de la retraite (quelle vilaine manipulation de la
société sur l’être humain !), mais celui où l’individu partage son expérience de
vie, afin d’aider les plus jeunes, en leur apportant un peu de sécurité, de sagesse
et d’espérance. C’est pour cette raison que nous le relions à Saturne en astrologie.
Son Nombre se calcule en ajoutant les troisième et quatrième Accomplissements
(c’est-à-dire deux fois la pensée + deux fois le sentiment + deux fois la volonté,
ou la double complétude impliquant une maîtrise totale).

Enfin, il est possible d’additionner les Nombres trouvés pour les


5 Accomplissements, d’où va découler une sorte de Nombre-synthèse de
toutes nos réalisations potentielles tout au long de notre vie, et en même temps
une sorte de but de vie, à l’arrière-plan de tous nos actes.
Nous l’appelons l’Essence de nos Accomplissements.
Cette Essence peut répondre à la question : « Pourquoi faisons-nous tout
cela, dans le fond ? »
Il suffit donc d’additionner les cinq Nombres que vous avez trouvés pour vos
Accomplissements, et de les réduire à un Nombre entre 1 et 9 (sauf si c’est un
Maître-Nombre, mais pour ceux qui pratiquent une voie spirituelle uniquement).

Les 5 Défis de la Destinée

Ces Défis, à ne pas voir en négatif, mais plutôt comme des moyens de pro-
gresser et de grandir en conscience, sont en lien avec les Accomplissements.
En effet, pour chaque période d’Accomplissement, il existe un défi essentiel
à relever. On est héroïque, ou on ne l’est pas !
Les âges sont exactement les mêmes que pour les 5 Accomplissements de
la Destinée.
Il faut bien comprendre qu’à chaque âge de la vie nous avons des potentiels à
libérer, à exprimer, à révéler. Une existence de « Monsieur et Madame Tout-
le-Monde » ne correspond à rien d’humain, et la société qui nous la propose se
moque complètement de l’être spirituel que nous sommes ! Nous « portons »
diverses capacités en nous, qu’il est essentiel d’explorer, afin de les mani-
fester dans le monde. Nous sommes venus apprendre sur cette Terre, nous y
exprimer, et créer, et donner, et nous émerveiller de toutes les richesses dont
nous disposons tous à l’intérieur de nous.

94
Destinée et Numérologie

Les périodes d’Accomplissements de notre Destinée nous demandent justement


de « creuser » en nous, afin de faire émerger tous nos potentiels. Mais, parfois,
nous avons besoin d’un coup de pouce, afin de nous réveiller… Et d’autres
fois, nous avons besoin d’un défi qui nous pousse à nous transcender, afin de
devenir meilleur, davantage nous-mêmes.
C’est dans cet état d’esprit qu’il vous faut considérer les Défis de la Destinée.
Ce sont des aides précieuses pour accomplir pleinement notre destinée.

Pour calculer les 5 Nombres des Défis de la Destinée, à chaque fois que
vous avez additionné pour trouver les Nombres des Accomplissements, vous
allez soustraire, afin de les découvrir.

Le Nombre du premier Défi, durant la période du premier Accomplissement,


se calcule en soustrayant le jour de votre mois de naissance (ou le contraire,
selon lequel est le plus élevé numériquement).

Le Nombre du deuxième Défi, durant la période du deuxième


Accomplissement, se calcule en soustrayant le jour de votre année de naissance
(ou le contraire).

Le Nombre du troisième Défi, durant la période du troisième


Accomplissement, se calcule en soustrayant les deux premiers Défis entre eux.

Le Nombre du quatrième Défi, durant la période du quatrième


Accomplissement, se calcule en soustrayant le mois de votre année de naissance
(ou le contraire).

Le Nombre du cinquième Défi, durant la période du cinquième


Accomplissement, se calcule en soustrayant les Nombres des troisième et
quatrième Défis entre eux.

Interprétation générale des Accomplissements


et de leurs Défis

(Rappelez-vous toujours que les indications données pour les interpréta-


tions ne sont que des bases qui peuvent être largement complétées en relisant
les significations des Nombres au chapitre 2).

95
Chapitre 4

Nombre 1 :
Premier Accomplissement : indépendance, tendance au leadership,
veut être le premier (sport, par exemple), initiatives
Premier Défi : apprendre à s’affirmer de manière juste
Deuxième Accomplissement : rayonner qui l’on est, exprimer pleine-
ment sa créativité, reconnaissance, leader, direction
Deuxième Défi : attention à l’orgueil, et à ne pas prendre tout le monde en charge
Troisième Accomplissement : grande force pour entreprendre et réaliser
des projets, se faire confiance
Troisième Défi : attention à la colère, à la mégalomanie
Quatrième Accomplissement : expansion, oser voir « grand », donner
de soi, guider les plus jeunes
Quatrième Défi : risque de se disperser ou de faire une boulimie de voyages
Cinquième Accomplissement : rôle de leader social, importante respon-
sabilité, apporter quelque chose de nouveau dans le monde
Cinquième Défi : attention à l’avarice, au repli sur soi, au refus de s’inté-
resser aux autres

Nombre 2 :
Premier Accomplissement : recherche le groupe, les autres, le partage,
peut soutenir et se mettre à l’écoute
Premier Défi : ne pas demeurer trop passif ou trop conformiste pour plaire
aux autres
Deuxième Accomplissement : l’union est importante pour se développer
correctement, association, collaboration, écoute
Deuxième Défi : cultiver une éthique relationnelle, afin de ne pas sombrer
dans l’affectif, juste pour avoir une relation, chercher la valeur et la qualité
Troisième Accomplissement : aider autrui par ses conseils et son expé-
rience de vie, entreprendre en collaboration, en groupe
Troisième Défi : vouloir diriger de manière excessive, sans liberté
Quatrième Accomplissement : apporter la paix autour de soi, détente,
relaxation
Quatrième Défi : risque de se laisser aller à la paresse
Cinquième Accomplissement : acquérir une conscience aiguë des besoins
d’autrui et aider, engagement social
Cinquième Défi : ne pas sombrer dans l’âge de la retraite et ne plus rien faire

96
Destinée et Numérologie

Nombre 3 :
Premier Accomplissement : don artistique, créativité originale à développer
Premier Défi : trouver un juste rapport à la lecture, puis à la connaissance
Deuxième Accomplissement : réussite artistique, ou dans le domaine
du professorat ou encore des voyages et de l’étranger
Deuxième Défi : refuser une vie conformiste
Troisième Accomplissement : enseigner quelque chose de nouveau ou de
pionnier, entreprendre quelque chose à l’étranger, être un leader, un directeur
Troisième Défi : ne pas gâcher son énergie dans des activités futiles
Quatrième Accomplissement : grande expansion possible, belle réussite
(créativité, enseignement, voyages, étranger, etc.)
Quatrième Défi : ne pas se reposer sur ses lauriers
Cinquième Accomplissement : bel équilibre entre l’expérience pratique
de la vie et un idéal ou une connaissance intérieure
Cinquième Défi : relever des défis jusqu’au bout… il n’y a pas de retraite
pour les courageux !

Nombre 4 :
Premier Accomplissement : doit apprendre à se structurer et à se sécuriser
Premier Défi : accepter l’incarnation
Deuxième Accomplissement : apprendre à se maîtriser et à assumer des
responsabilités, sans se limiter
Deuxième Défi : ne pas se prendre pour Atlas qui porte le poids du monde
Troisième Accomplissement : ne pas hésiter à entreprendre, construire,
établir des structures, et vaincre ses limites
Troisième Défi : maîtriser sa colère ou sa rancune
Quatrième Accomplissement : se lâcher un peu, s’épanouir, aider des
jeunes à accepter l’incarnation, trouver un équilibre entre le ciel et la terre
Quatrième Défi : ne pas se replier sur soi, et continuer à aller de l’avant
Cinquième Accomplissement : transmettre sa sagesse pratique aux
jeunes, assumer de hautes responsabilités
Cinquième Défi : ne pas être aigri par la vieillesse

Nombre 5 :
Premier Accomplissement : doit trouver une certaine indépendance
jeune, sans rejeter tout le monde. Parfois, talent particulier

97
Chapitre 4

Premier Défi : doit combattre la dispersion


Deuxième Accomplissement : doit se trouver un travail ou une occupation
où l’on ne dépend de personne (être son propre patron). Importance de la liberté.
Deuxième Défi : la fidélité (oui, vous pouvez rire !)
Troisième Accomplissement : excellente période pour vivre sa liberté au
maximum tout en respectant autrui. Entreprenez et faites preuve d’originalité
Troisième Défi : ne fichez pas tout en l’air, sous prétexte d’un besoin de
respirer
Quatrième Accomplissement : besoin de changement en profon-
deur ; expansion possible pour tout ce qui concerne la communication ou
l’enseignement
Quatrième Défi : ne pas forcément tout changer, et surtout pas d’un coup de tête
Cinquième Accomplissement : demeurer souple jusqu’à la fin de sa vie,
rester ouvert au changement et à la nouveauté
Cinquième Défi : ne pas avoir peur du futur ou de la vieillesse

Nombre 6 :
Premier Accomplissement : intérêt pour l’art et la beauté. Parfois, don
artistique. Importance des relations. Doit trouver un modèle de moralité
Premier Défi : attention au conformisme : ne pas prendre de mauvaises
habitudes dès le départ !
Deuxième Accomplissement : importance des relations, de l’union, du foyer
Deuxième Défi : apprendre à se responsabiliser et à s’engager
Troisième Accomplissement : période importante pour se décoller de
sa « petite famille » et se tourner vers autrui, ouverture vers la fraternité, vers
le service
Troisième Défi : ne pas rester replié sur son « petit monde » ou son nombril
Quatrième Accomplissement : période d’épanouissement où il faut en
profiter pour expanser sa conscience dans le domaine du service à autrui, des
responsabilités
Quatrième Défi : hisser ses relations à un niveau « supérieur », avec
davantage de vrai amour
Cinquième Accomplissement : responsabilités importantes au sein d’un
groupe, ou construction pour le futur
Cinquième Défi : ne pas tomber dans la prise en charge

98
Destinée et Numérologie

Nombre 7 :
Premier Accomplissement : mieux adapté au début de l’âge adulte. Parfois,
don artistique et/ou inspiration. Intérêt pour les images sacrées et inspirées.
Quête spirituelle. Attrait pour la connaissance. Aime lire
Premier Défi : ne pas se replier sur soi, ni se laisser « bouffer » par son
entourage
Deuxième Accomplissement : réussite originale dans un domaine artis-
tique ou créatif. Parfois, émigration. Importance de la spiritualité. Aime la
poésie
Deuxième Défi : ne pas se perdre dans le rêve ou les expédients
Troisième Accomplissement : entreprendre ce en quoi l’on croit, même
(et surtout) si c’est différent des autres, avoir foi en sa bonne étoile
Troisième Défi : attention aux coups d’épée dans l’eau !
Quatrième Accomplissement : voyages dans le monde ou à l’intérieur
de soi (méditation, inspiration, création artistique). Parfois, émigration
Quatrième Défi : attention à ne pas se disperser, ni à prendre des vessies
pour des lanternes : vous avez le droit de réfléchir (ce n’est pas encore interdit !)
Cinquième Accomplissement : visionnaire, apporter l’espérance d’un
monde meilleur aux jeunes
Cinquième Défi : préparer son futur (euh, la prochaine vie, voulons-nous
dire !)

Nombre 8 :
Premier Accomplissement : voilà un petit qui dégage ! Il ne faut pas en
faire un petit singe savant pour autant. N’oubliez pas de le mettre au sport,
pour qu’il dépense sa bonne énergie. En début d’âge adulte, n’ayez pas peur
des défis !
Premier Défi : justement, puisque vous n’en avez pas peur, donnez-vous
à fond ! Et n’oubliez pas : vous n’êtes pas limité à la finance (ne croyez pas
tout ce que les numérologues vous racontent !)
Deuxième Accomplissement : vous dirigez une société, vous êtes conseil-
ler pour deux autres, vous faites du sport et vous touchez à l’art de temps
en temps… bah oui, nous comprenons, vous avez de l’énergie à revendre :
c’est normal !
Deuxième Défi : la conscience de soi : nous ne pouvons pas l’expliquer
en deux lignes, mais nous l’avons racontée en deux livres (Maîtrisez votre

99
Chapitre 4

Destinée et L’Aventure Héroïque, déjà cités)


Troisième Accomplissement : alors là, tout le monde aux abris ! C’est
votre période pour entreprendre tout ce que vous avez toujours voulu mani-
fester. Rien ne vous résistera !
Troisième Défi : dormir, ça régénère… vous devriez essayer !
Quatrième Accomplissement : période pour expanser ce qui a été
commencé précédemment. Grand déploiement de force (oui, nous savons
que c’était déjà le cas lors de l’Accomplissement précédent !)
Quatrième Défi : essayez de ne pas écraser les petits : quelqu’un a dit que
l’on a toujours besoin d’un plus petit que soi (méditez là-dessus !)
Cinquième Accomplissement  : vous êtes mûr pour de grandes
responsabilités
Cinquième Défi : laissez la politique aux « poules mouillées », œuvrez
dans le vrai social !

Nombre 9 :
Premier Accomplissement : parfois, don artistique. On peut se sentir
incompris, mais nos idéaux sont essentiels à notre survie dans ce monde
cruel ! Accrochez-vous, et n’ayez pas peur de vivre différemment d’autrui !
Premier Défi : soyez vous-même !
Deuxième Accomplissement : individualisez-vous au maximum, afin
de rayonner qui vous êtes vraiment, sans vous laisser influencer par qui que
ce soit.
Deuxième Défi : ne soyez pas trop gentil : vous allez vous faire « bouffer » !
Troisième Accomplissement : grande puissance de réalisation, dans des
domaines novateurs et/ou humanitaires. Foncez, c’est le moment de montrer
de quoi vous êtes capable !
Troisième Défi : attention aux coups de tête, maîtrisez vos colères…
Quatrième Accomplissement : période de surprises et de révélations,
ouvrez-vous bien à la nouveauté et aux changements (voyages à l’étranger
importants)
Quatrième Défi : soyez à l’écoute de la Providence
Cinquième Accomplissement : grandes responsabilités dans des domaines
novateurs et/ou en lien avec le futur ou les nouvelles technologies, répandez
votre parfum de fraternité au sein de l’humanité…
Cinquième Défi : faites-vous confiance et tentez-le tout pour le tout !

100
Destinée et Numérologie

En ce qui concerne les Nombres 11 et 22, ils ne peuvent guère être maîtrisés
durant la jeunesse. De plus, à l’âge adulte, tant que l’individu n’est pas pleine-
ment devenu lui-même, il ne peut pas prétendre vibrer au niveau des Nombres
11 et 22.
C’est la raison pour laquelle, nous indiquons souvent que ces Maîtres-Nombres
ne se révèlent réellement que pour des gens qui pratiquent une voie spiri-
tuelle. Mais, bien évidemment, même dans ce cas, il doit s’agir d’aspirant
pratiquant réellement leur sentier spirituel, et pas seulement des gens qui
lisent ou méditent une fois de temps en temps !
Le niveau des Maîtres-Nombres 11 et 22 est celui d’individus qui s’élèvent
vraiment au-dessus de la masse et qui ont une influence bénéfique sur des
milliers, voire des millions de gens ! Ils marquent leur époque, et ils guident
l’humanité vers son futur.

Exemples des Accomplissements et des Défis


de Sofia & Michaël
Si vous lisez un jour mon roman Cyberespace, vous découvrirez que Sofia et
Michaël sont des super-héros et ceci ne vous étonnera donc pas qu’ils aient un
thème numérologique extraordinaire. (Nous tenons tout de même à souligner
que nous avons octroyé à ces deux personnages des dates de naissance sans
les avoir étudiées au préalable !)

• Sofia :
Son premier Accomplissement est un 11/2, ce qui n’est pas forcément évident
dans l’enfance, mais qui peut s’exprimer dans la jeunesse par des dons
divers, notamment pour entrer en relation avec le monde spirituel. Il n’est
alors pas étonnant que son premier Défi soit le 7, qui représente justement
l’évolution spirituelle, et un défi de solitude, pas évident dans l’enfance et
l’adolescence.
Son deuxième Accomplissement est encore un 11/2, ce qui montre qu’elle
a pris son envol à cette période et que c’est simplement la continuité de son
premier Accomplissement. Bien sûr, elle a le même Défi, un 7.
Rassurez-vous, elle y est arrivée pleinement !
Ses troisième et quatrième Accomplissements sont un 22/4. Ce qui doit
l’amener à compléter son évolution spirituelle en l’amenant au plus haut
niveau possible.

101
Chapitre 4

À partir de là, elle n’a plus de Défi (c’est un 0 à chaque fois ; notez tout de
même que le zéro peut montrer un Défi difficile à cerner : « un peu de tout » !).
Quant à son cinquième Accomplissement, c’est un 8 qui souligne un « tout
est possible » ou une réalisation « à l’infini » !

• Michaël :
Son premier Accomplissement est également un 11/2. Mais son premier
Défi est un 2. Intéressant, car ceci nous montre que la tentation de Michaël
étant enfant, puis adolescent, puis jeune homme, était de paraître comme
tout le monde, c’est-à-dire bien plus faible qu’il n’était en réalité !
Logiquement, nous trouvons le Nombre 1 comme second Accomplissement.
Cette fois, il s’affirme pleinement et se révèle ! Son deuxième Défi est alors
un 3 : il doit faire attention à ne pas se disperser ni rechercher la vie facile !
Encore logiquement, son troisième Accomplissement est un 3, puisqu’il
aura maîtrisé son Défi 3 précédent !
Justement, cette fois son Défi est le 1. Il faut aller encore plus loin dans
l’individualisation et la révélation de soi.
Son quatrième Accomplissement est un 8, mais toujours avec un Défi 1. Il
gagne en puissance et en capacités pour se révéler et devenir un super-héros,
mais attention à toujours aller plus loin dans l’individualisation.
Finalement, son ultime Accomplissement est un 11/2, comme son premier,
mais cette fois au plus haut niveau de conscience possible… ce que confirme
le fait qu’il n’a plus de Défi (ou un Défi zéro).

102
Chapitre 5

Prospective et Numérologie

Ce chapitre a pour but de vous aider à mieux organiser votre vie. En effet,
l’une des forces de la Numérologie, est sa capacité à déterminer précisément
les influences que nous rencontrons, afin d’utiliser au mieux notre libre arbitre
pour notre évolution.
Il serait bien sûr très dommage de ne pas utiliser notre libre arbitre et de consi-
dérer la Numérologie comme une sorte de « dieu tout-puissant » qui agit sur
nous et nous pousse ici ou là, selon son bon vouloir, comme certains utilisent
l’astrologie (ce sont les vilaines ou les gentilles planètes qui guident nos vies !).
La Numérologie n’est pas de la superstition, mais plutôt une connaissance
issue de la compréhension occulte et spirituelle du fonctionnement humain.
L’être humain n’a pas été créé « au hasard » ! Il existe toutes sortes de « lois
universelles » qui sont en lien avec le développement de l’être humain, sur
tous les niveaux d’existence auxquels il peut avoir accès.
Lorsque vous les connaissez, il est possible d’entrer dans une dimension où
le hasard n’existe pas, et où les événements les plus étranges résonnent de
manière juste dans la destinée humaine. Vous comprenez pourquoi telle ou
telle épreuve se produit ou pourquoi il est nécessaire de rencontrer tel ou tel
défi pour se renforcer, et grandir en conscience et en sagesse. Tout prend son
sens, et vous découvrez, émerveillé, que la vie est riche et belle, et que l’être
humain est un être grandiose, disposant d’un potentiel illimité, dont notre
science actuelle ne sait encore que bien peu de chose…
Dans cette dimension spirituelle de la vie, la Numérologie apparaît comme
un moyen de « décoder » les mystères de la vie, et même de les pré-voir (voir
à l’avance ce qui peut se produire).
Par conséquent, il n’existe ici aucune place pour la superstition ni pour la
voyance, mais une connaissance sûre reposant sur le fonctionnement spirituel
de l’être humain, et sur les lois universelles de sa destinée.

Dans cet état d’esprit, il est aisé de concevoir que deux forces ou deux
« lois » s’opposent et se complètent dans la vie de l’être humain : celle de la

102
Prospective et Numérologie

nécessité, des œuvres ou du karma, et celle du libre arbitre.


Eh oui, c’est l’éternelle confrontation entre le déterminisme et la liberté.
Le déterminisme absolu n’existe pas dans l’univers. En revanche, un déter-
minisme partiel existe, mais pour le bien de l’humanité.
En effet, même si un être humain est très rebelle, et qu’il refuse d’évoluer
pendant de nombreuses existences, au lieu de se retrouver totalement bloqué
ou « statufié » au bout d’un certain temps – car les erreurs et le mal rigidifient
l’être intérieur – la nécessité ou le karma fera en sorte que, par l’intermé-
diaire d’épreuves (maladies et accidents, principalement), cet individu pourra
« purger » une part de ce qui le fige et l’enferme. Ensuite, il se verra octroyée
une nouvelle chance d’aller de l’avant.
Cependant, nous ne sommes pas « obligés » d’en arriver là… Pourquoi ? Car
nous disposons du libre arbitre. En effet, l’être humain dispose en lui d’une
force de choix qu’il se doit d’utiliser, pour progresser et grandir en conscience.
Malheureusement, à notre époque, tout est fait pour que l’individu soit pris
en charge et se laisse « porter par la vague », sans chercher à aiguiser son libre
arbitre. C’est une situation extrêmement dangereuse pour tous ceux qui se
laissent séduire ainsi par les tentations de notre civilisation retorse !
Partout, l’individu est « encouragé » à ne pas penser, à se laisser aller, à s’appuyer
sur toutes sortes de systèmes qui pensent à sa place ou s’occupent de tout
pour lui… et il range son libre arbitre au placard ! « Merci aux coaches qui
pensent à ma place et décident de ce que « je » dois faire ! »
Ceci est dangereux !
Vivre comme « Monsieur et Madame Tout-le-Monde », c’est ne pas utiliser son
libre arbitre. Les gens qui se contentent d’un travail alimentaire ne requérant
jamais de décisions importantes de leur part, qui se laissent mener automati-
quement, et qui vivent dans leur petite famille, avec laquelle ils partagent toutes
sortes de loisirs débilitants… ces gens « normaux » ne vivent pas vraiment :
ils se contentent de survivre, sans s’en rendre compte. Ils sont manipulés par
la société consumériste et leur libre arbitre est complètement rouillé.
Ne vous laissez pas faire ! Soyez vous-mêmes !
Vous n’êtes pas « Tout-le-Monde » ! Vous êtes un individu unique !

La prospective en Numérologie ne fonctionne donc véritablement que


pour les gens qui font des choix de vie, sans s’occuper de l’avis de « Tout-le-
Monde », et qui n’ont pas peur de les affirmer.

103
Chapitre 5

Pour ces gens, la Numérologie peut vraiment être une aide, afin d’organiser
leur vie, comme nous allons le voir.

L’Année Personnelle

L’Année Personnelle indique les grandes tendances de votre année. Elle


débute le jour de votre anniversaire.
La majorité des numérologues vous diront qu’elle commence le 1er janvier :
c’est aberrant ! Le 1er janvier ne correspond à rien d’un point de vue spirituel.
C’est le début de l’année matérialiste, mais cette date ne correspond à rien
d’individuel pour l’être humain (sauf pour ceux qui sont nés ce jour-là !).
L’année spirituelle (l’être humain est un esprit, il faut tout de même se le rappeler !)
débute au moment du printemps, c’est-à-dire lorsque le Soleil entre dans le
signe du Bélier (équinoxe du printemps), vers le 20 mars de chaque année.
Mais, nous avons tous une date de naissance précise, alors autant l’utiliser.
L’Année Personnelle se calcule simplement en additionnant votre jour à votre
mois de naissance et à l’année en cours (à la place de l’année de naissance).
Elle représente donc une sorte de Chemin de Vie annuel.
Vous noterez, au passage, que le jour et le mois de votre naissance étant
immuables, ce n’est que l’année qui change. Or, comme l’année symbolise
la volonté chez l’être humain, cela signifie que l’Année Personnelle vous
renseigne principalement sur ce que vous devez agir et manifester au cours
de l’année, c’est-à-dire comment vous devez ou devriez utiliser votre volonté
(force d’action).

Exemples : Pour Sofia, nous aurions pour 2012 : 27 (jour) + 2 (mois) + 2012
= 34/7. L’année 2012, qui commence pour elle à son jour anniversaire le
27 février, est donc une Année Personnelle 7. Son Année Personnelle 2013
sera donc 8, son Année Personnelle 2014 sera 9, etc.
Pour Michaël, nous aurions pour 2012 : 29 (jour) + 9 (mois) + 2012 = 43/7.
L’année 2012, qui commence pour lui à son jour anniversaire le 29 septembre,
est donc également une Année Personnelle 7. Sauf que son Année Personnelle
débute sept mois plus tard que pour Sofia.

Nous verrons quelques éléments d’interprétation plus loin…

104
Prospective et Numérologie

Le Mois Personnel

Le Mois Personnel indique les tendances du mois. Le mois étant de nature


sentimentale, il renseigne surtout sur vos relations.
Il débute chaque mois au jour correspondant à celui de votre anniversaire.

Exemples : Pour Sofia, ses Mois Personnels commencent tous les 27 du


mois. Pour Michaël, ses Mois Personnels commencent tous les 29 du mois.
Lorsque vous avez calculé le Nombre de votre Année Personnelle, il est
simple de calculer votre Mois Personnel, puisqu’il suffit d’ajouter le quantième
du mois à votre Année Personnelle.
Si, comme nos personnages, votre Année Personnelle est 7, alors le mois de
janvier sera : 7 + 1 = 8 ; le mois de février sera : 7 + 2 = 9 ; le mois de mars
sera : 7 + 3 = 10/1 ; le mois d’avril sera : 7 + 4 = 11/2, etc.

Astuce : à partir du moment où vous avez obtenu le Nombre de votre


Année Personnelle, prenez un calendrier et notez les Nombres de vos Mois
Personnels, en ajoutant au quantième de chaque mois votre Année Personnelle
(et en réduisant à un Nombre entre 1 et 9).
Et rappelez-vous que tous vos Mois Personnels débutent le jour corres-
pondant à celui de votre anniversaire : si vous êtes né un 5, tous vos Mois
Personnels commencent le 5 de chaque mois. Si vous êtes né un 17, tous
vos Mois Personnels commencent le 17 de chaque mois. Notez-le bien
sur votre calendrier.
La Numérologie peut vous aider à vous organiser, alors faites-le bien !

Nous verrons quelques éléments d’interprétation plus loin…

Le Jour Personnel

Le Jour Personnel indique la principale tendance de la journée, ce qui


apporte beaucoup de précision à votre emploi du temps. Souvenez-vous
que le jour est relié à la pensée. Ainsi, le Nombre de chaque Jour Personnel
vous renseigne sur le fonctionnement de votre pensée (réflexion, décision à
prendre, choix à faire, étude, lecture, etc.).

105
Chapitre 5

Pour calculer un Jour Personnel, il suffit d’ajouter le numéro du jour du


calendrier à votre Mois Personnel.

Exemple : si votre Année Personnelle est le 3, et que vous voulez trouver


un Jour Personnel en avril, cela signifie que votre Mois Personnel (en avril,
quatrième mois) est : 3 + 4 = 7.
Et si vous voulez connaître votre Jour Personnel pour le 19 avril, il sera :
7 + 19 = 26/8. (À condition que vous soyez né avant le 19, ou au plus tard le
19 de n’importe quel mois).

Autre exemple : si vous êtes né le 12, tous vos Mois Personnels commencent
le 12. Dans ce cas, dans une Année Personnelle 3, le 19 avril sera bien un Jour
Personnel 8 pour vous.
En revanche, si vous êtes né un 23 (de n’importe quel mois), ou un 27 comme
Sofia, ou encore un 29 comme Michaël, eh bien, le 19, votre nouveau mois
ne sera pas encore commencé. Ainsi, votre Mois Personnel 7 ne commencera
que le 23, ou le 27 ou encore le 29 (selon quel jour vous êtes né). Dans ce
cas, pour calculer votre Jour Personnel, vous devrez tenir compte du Mois
Personnel qui a débuté le mois précédent et qui n’est pas encore terminé.
Ainsi, votre Mois Personnel sera le 6 (au lieu du 7 qui ne commencera que
le 23, le 27 ou le 29, selon nos exemples), et votre Jour Personnel sera donc
un : 19 + 6 = 25/7, c’est-à-dire un 7 au lieu d’un 8.

Pour faire plus simple, voici une astuce :


Calculez simplement votre Jour Personnel ainsi : la date du jour sur le calen-
drier (par exemple le 10 août = 10 + 8 = 18/9) à laquelle vous ajoutez votre
Année Personnelle (par exemple 7 dans nos exemples pour Sofia et Michaël).
Vous êtes donc dans un Jour Personnel : 9 + 7 = 16/7.
Après, tout dépend si vous avez entamé vraiment votre nouveau mois ou non :
⇒ Si vous êtes né entre le 1er et le 10 du mois, alors vous êtes bien en Jour
Personnel 7
⇒ Si vous êtes né après le 10 (comme nos exemples ci-dessus), alors il
suffit d’enlever 1 au nombre trouvé : vous êtes donc en Jour Personnel 6

Dernière solution pour ne pas vous embarrasser avec ces calculs : le


logiciel de notre collaborateur André Fortier : Num-Héros (même éditeur,

106
Prospective et Numérologie

et site Internet : www.editions-terre-de-lumiere/num-heros) calculera à


votre place tout ce dont vous avez besoin, en entrant simplement votre
date de naissance.

Tout ceci peut vous paraître compliqué, mais c’est très précis.
Relisez bien ce passage, puis établissez votre calendrier annuel en commen-
çant par votre anniversaire. Indiquez votre Année Personnelle, puis calculez
tous vos Mois Personnels, et enfin tous vos Jours Personnels.
Ceci vous prendra un peu de temps, mais ce sera un excellent exercice de
concentration et, une fois que vous aurez terminé, vous disposerez de votre
calendrier pour une année entière !

Le Jour Inspiré
et l’Influence Pascale Solaire

Avant de vous donner des éléments d’interprétation sur vos Années, Mois
et Jours Personnels, nous aimerions attirer votre attention sur deux nouvelles
connaissances à prendre en considération :

1 Le Jour Inspiré. Ce jour est lié avec votre Chemin de Vie. Imaginons que
vous soyez né avec un Chemin de Vie 22/4 (comme Sofia), alors tous les Jours
Personnels 22/4 seront vos Jours Inspirés. Si vous êtes né avec un Chemin de Vie 1
(comme Michaël), alors tous les Jours Personnels 1 seront vos Jours Inspirés.
Cela signifie que vous avez un Jour Inspiré tous les neuf jours !
Et lorsque ce Jour Inspiré correspond au jour de la semaine de votre naissance,
c’est-à-dire à l’Influence Pascale, alors il compte « double » !
Par exemple, si vous êtes né avec un Chemin de Vie 6 un mercredi, alors
chaque Jour Personnel 6 est un Jour Inspiré pour vous ; et lorsque vous avez
des Jours Personnels 6 qui tombent le mercredi, ils comptent « double » !

Et qu’est-ce que signifie le Jour Inspiré ?


Comme son nom le laisse entendre, c’est un jour particulier qui vous connecte
avec votre Destinée, dans sa dimension la plus spirituelle et créatrice. Si
vous êtes un artiste ou un créateur, au sens large, alors ce jour vous apportera
réellement des inspirations. Si vous n’êtes pas créateur, le Jour Inspiré sera

107
Chapitre 5

important pour prendre des décisions essentielles pour vous, ou pour réfléchir
sur un choix à faire, ou pour trouver une solution dans n’importe quel domaine.
C’est le jour du : « Bon sang, mais c’est bien sûr ! ».

2 L’Influence Pascale Solaire. Nous avons montré l’importance du jour


de la semaine où vous êtes né (et dont les numérologues ne tiennent
pas compte !), et que nous avons appelé l’Influence Pascale (lundi, mardi,
mercredi, etc. avec leurs correspondances numérologiques).
Chaque année, le jour de votre anniversaire tombe un certain jour de la semaine :
c’est ce que nous appelons « l’Influence Pascale Solaire » (car l’anniversaire
d’un individu correspond au moment où le Soleil, dans le ciel zodiacal, revient
à la même position qu’il occupait au moment de la naissance : les astrologues
parlent alors de « retour solaire » ou de « révolution solaire »). Ainsi, l’Influence
Pascale Solaire va colorer votre Année Personnelle tout au long des douze mois.
De plus, si votre jour anniversaire tombe le même jour que celui de votre
naissance, alors ceci compte « double », ou si vous préférez, c’est la marque
d’une année importante, où le potentiel révélé par l’Influence Pascale de la
naissance pourrait se manifester cette année-là (à condition, bien sûr, de faire
des efforts en ce sens, puisque rien ne se fait sans votre libre arbitre et vos
dépassements de soi, surtout après 26 ans !).
Rappelons brièvement les correspondances entre les jours de la semaine et
les Nombres : Dimanche (Soleil) : le 1 ; lundi (Lune) : le 2 ; mardi (Mars) : le
8 ; mercredi (Mercure) : le 5 ; jeudi (Jupiter) : le 3 ; vendredi (Vénus) : le 6 ;
et samedi (Saturne) : le 4.
Pour les gens qui pratiquent une voie spirituelle : le 7 peut s’associer au 6 du vendredi,
ainsi qu’au 4 du samedi. De même, le 9 peut s’associer au 5 du mercredi et au 3
du jeudi. De même le 11 peut s’associer aussi bien au 1 du dimanche qu’au 2 du
lundi. Enfin, le 22 peut s’associer au 8 du mardi et au 4 du samedi. (Pour interpréter
les Influences Pascales Solaires, vous trouverez plus loin quelques éléments…)

Eléments d’interprétation
de vos Années Personnelles

Voici quelques indications pour interpréter vos Années, Mois et Jours


Personnels. Bien sûr, comme précédemment annoncé, vous trouverez beaucoup

108
Prospective et Numérologie

d’éléments complémentaires dans les tableaux de significations des Nombres


au chapitre 2.

Nombre 1 :
Année Personnelle : nouveau départ. Faites quelque chose de nouveau,
sortez de la routine, ouvrez-vous à de nouveaux horizons ! Cette année entame
un nouveau cycle. Période énergique pour aller de l’avant. De nouvelles
opportunités vont se présenter à vous. Nouvelle(s) relation(s). Ne laissez pas
passer cette année sans rien lancer de nouveau dans n’importe quel domaine
de votre vie. Donnez-vous de l’élan !
Mois Personnel : le mois le plus important de l’année pour commencer
quelque chose. Nouveau départ, nouvelle impulsion. Rayonnement possible.
Jour Personnel : prise de conscience, lucidité nouvelle, impulsion, nouveau
départ

Nombre 2 :
Année Personnelle : importance des relations (union ou séparation). Deux
forces sont en présence, soit pour s’unir et se compléter, soit pour s’affronter.
Possibilité de contrat (ou rupture de contrat). Période pour écouter et soutenir
autrui. Importance du foyer (déménagement possible). Parfois, popularité.
Purification
Mois Personnel : période délicate (voir ci-dessus). Période de purification,
de nettoyage. Importance des « miroirs » (autrui, événements). Contrat. Union
Jour Personnel : rester tranquille, paisible, se purifier. Attention aux
relations

Nombre 3 :
Année Personnelle : importance de la créativité. Expansion dans le domaine
des arts, de la créativité, de l’enseignement. Voyages. Importance de l’étranger.
Une certaine chance ou une certaine Providence peut éclore. Augmentation
dans un certain domaine (un enfant pour un couple ; une nouvelle œuvre pour
un artiste). Nouvelles rencontres. Popularité
Mois Personnel : expansion dans un domaine (création). Voyage. Ouverture
vers le futur ou quelque chose de nouveau. On va de l’avant
Jour Personnel : on bouge, on crée, on rencontre du monde, on enseigne,
on joue, on fait preuve d’humour, bref une journée sympa. Attention aux excès !

109
Chapitre 5

Nombre 4 :
Année Personnelle : importance de l’organisation. Idéal pour mieux struc-
turer sa vie, améliorer son emploi du temps, apprendre à mieux se concentrer.
Construire pour le futur. Tirer des leçons de sa vie. Manifester quelque chose
qui nous tient à cœur. Les limites sont faites pour être dépassées ! Responsabilité
nouvelle. Importance du foyer. Période de travail intensive
Mois Personnel : s’organiser, se responsabiliser, se concentrer davantage,
finir quelque chose d’important. Importance du foyer. Importance du travail,
de l’ordre
Jour Personnel : terminer quelque chose, mieux organiser sa vie quoti-
dienne. Prise de conscience de certaines limites (à faire sauter dès le lendemain !)

Nombre 5 :
Année Personnelle : période de changements et de nouvelles opportuni-
tés. Ce qui était bloqué l’an dernier peut « exploser » cette année et apporter
de la nouveauté. Ouverture au futur. Voyages. Créativités multiples. Année
de communication. Changements dans les relations. Prise de conscience
concernant la liberté. Humour. Attention à la dispersion !
Mois Personnel : période de mouvements, de changements (déména-
gement, changement de travail, voyage, par exemple). Nouvelles relations.
Ouverture à quelque chose de nouveau
Jour Personnel : rencontre, connaissance nouvelle, prise de conscience
concernant la liberté (ou n’importe quel autre domaine). Importance de la
réflexion, la communication, la compréhension

Nombre 6 :
Année Personnelle : importance des relations, du foyer. Importance de la
relation d’aide à autrui. Intérêt pour autrui dans un sens égoïste ou de service.
Importance de l’union, des contrats, de la beauté, de l’art, de la quête d’harmo-
nie, des conseils donnés et reçus. Ne pas demeurer le regard sur son nombril !
Mois Personnel : nouvelle rencontre, importance des relations, de l’union,
de la séduction, de la beauté, de l’art (pratiqué ou contemplé). Décoration
dans sa maison. Envie de rendre service
Jour Personnel : s’intéresser à autrui, lui rendre un service ou lui donner
un conseil, être à l’écoute. Contrat, union.

110
Prospective et Numérologie

Nombre 7 :
Les trois dernières années du cycle sont les plus spirituelles. Elles seront
donc vécues bien plus aisément par des personnes engagées dans une voie spi-
rituelle. Les gens très matérialistes risquent d’avoir l’impression de « piétiner »
(au mieux) durant ces trois années, ou (pire) d’avoir l’impression de perdre le
contrôle, ou ils seront confrontés à des maladies et accidents (purification).
Les « savants » diront : « C’est le karma ! ».
Année Personnelle : importance de la spiritualité et de la créativité inspirée.
Période très sensible. Attention aux risques d’illusions, aux rêves, aux risques
d’oubli et de pertes ! Voyages intérieurs plus favorables que les voyages exté-
rieurs. Idéal pour une retraite, pour goûter à la solitude, au silence, faire le point
ou un bilan des six précédentes années de sa vie. Importance des images, du
sacré, de l’inspiration, du Féminin spirituel, de la connaissance, de la sagesse
Mois Personnel : lecture importante, intérêt pour la connaissance. Rencontre
avec sa voie spirituelle, avec son Ange gardien. Favorable à la méditation, aux
recherches intérieures. Attention au manque d’attention ou de concentration.
C’est une période où il faut demeurer vigilant
Jour Personnel : jour pour rester chez soi à lire un bon livre, ou pour
réfléchir et méditer sur le sens de sa vie. Ne rien faire de dangereux. Se plonger
dans sa créativité préférée

Nombre 8 :
Année Personnelle : période très dynamique. Faites du sport, ou au moins
ne restez pas les deux pieds dans le même sabot ! Favorable à toute transfor-
mation radicale. Tous les changements radicaux sont favorisés. Association
du matériel et du spirituel. Favorise la manifestation d’un projet ambitieux (à
condition qu’il ne soit pas que pour votre gloire personnelle !). Aide et service
à autrui. Nouveau mode de vie héroïque pour aller de l’avant ! Importance de
l’argent. Entreprenez quelque chose !
Mois Personnel : période où l’on peut se ressaisir, se reprendre, rebondir, où
l’on peut trouver l’énergie nécessaire à des changements radicaux. Importance
des finances et de l’association entre le matériel et le spirituel
Jour Personnel : journée décisive où l’on ressent la pèche, et où une
décision radicale peut être prise (avec les actes qui en découlent). Attention
à ne pas foncer tête baissée !

111
Chapitre 5

Nombre 9 :
Année Personnelle : période de fin du cycle. On y récolte ce que l’on a
semé les précédentes années ! Idéal pour aboutir quelque chose. Année sensible
et très favorable à la créativité inspirée. Voyages importants. Importance de
l’étranger. Ouverture à l’altruisme ou la fraternité. Envie d’aider autrui, de
servir (tout dépend du niveau de conscience de l’individu). Possibilité de
conseiller ou de recevoir des conseils essentiels. Importance de l’ouverture
au futur
Mois Personnel : fin de quelque chose (travail, relation, contrat, créati-
vité, etc.). Ouverture ou vision du futur, d’un changement, d’une nouveauté.
Créativité inspirée. Grande sensibilité. Une relation peut progresser vers un
niveau plus spirituel.
Jour Personnel : finalisation de quelque chose. Découverte, nouvelle
rencontre, ouverture à quelque chose de « neuf » ! Attrait pour la spiritualité,
la fraternité

Nombre 11 :
Possible uniquement pour les gens ayant ce Maître-Nombre dans leur
thème numérologique (Chemin de Vie, Mission de Vie, Nombre d’Expres-
sion, Nombre Intime), et qui pratiquent une voie spirituelle.
Année Personnelle : puissante créativité inspirée. Ouverture vers
de nouvelles dimensions spirituelles. Révélations, prises de conscience.
Expériences spirituelles hors du commun ! Importance des voyages, de la
guidance, de la créativité, du don de soi, de la fraternité
Mois Personnel : certains éléments ci-dessus sur une plus courte durée…
Jour Personnel : révélation, inspiration, expérience spirituelle

Nombre 22 :
Idem que pour le Maître-Nombre 11.
Année Personnelle : puissante capacité de manifestation. Construire un
gros projet collectif pour le futur. Attrait pour la magie blanche (et/ou révé-
lations dans ce domaine). Importance du don de soi
Mois Personnel : certains éléments ci-dessus sur une plus courte durée…
Jour Personnel : révélation, expérience spirituelle

112
Prospective et Numérologie

Le Rythme Pascal

Nous avons créé cette méthode en partant de la même connaissance qui


concerne l’Influence Pascale : celle de l’importance des jours de la semaine.
Les 7 jours de la semaine, qui ont donc été spiritualisés et transformés par
l’action de Dieu Lui-même, incarné dans le corps de l’homme Jésus, ont un
impact particulier sur le corps astral de l’être humain.
Or, le corps astral de l’être humain est le porteur du caractère, et il influence
énormément la personnalité de chacun, ainsi que le domaine relationnel.
Ainsi, il est facile de comprendre que les jours de la semaine jouent un rôle
prépondérant dans l’évolution de tout individu.
Nous avons déjà vu qu’il est essentiel de tenir compte du jour de la semaine au
cours duquel nous sommes nés (Influence Pascale, avec le Nombre qui lui cor-
respond), et que notre jour anniversaire (de la semaine) est également important
(Influence Pascale Solaire), car il colore les douze mois de notre nouvelle année.

Nous allons aborder maintenant un autre rythme en rapport avec l’année…


Nous avons l’habitude de considérer l’année comme étant constituée de 52
semaines. Et ce qui est important dans ce système n’est pas le nombre 52, mais
le nombre 7, puisque c’est le rythme le plus important dans la vie humaine.
En effet, nous avons déjà mentionné dans cet ouvrage que le Nombre 7 est
celui du temps s’écoulant dans l’incarnation, donc c’est lui qui rythme tous
les événements de la destinée humaine (voir Maîtrisez votre Destinée par les
cycles de sept ans, déjà cité, pour tout savoir sur ce sujet).
Ainsi, au lieu de partager notre année en 52 semaines de 7 jours, nous pouvons
également partager notre année en 7 parties de 52 jours !
À noter : il existe d’ailleurs une connaissance occulte qui partage l’année en
sept parties de 52 jours et quelques heures, à partir du début de l’année spiri-
tuelle (c’est-à-dire le 20 mars ou équinoxe du printemps). Cette connaissance
peut être étudiée pour déterminer ce qu’un esprit humain, qui se réincarne,
ramène de sa précédente vie, et quelle est sa nouvelle mission sur cette Terre,
selon la période de l’année où il est né. Mais, nous ne développerons pas cette
méthode dans cet ouvrage, car elle en dépasse largement le cadre.

En revanche, c’est ce même principe que nous allons présenter, avec ce que
nous appelons le Rythme Pascal. En effet, nous vous proposons de partager

113
Chapitre 5

votre année en sept périodes de 52 jours.


Bien sûr, ces périodes sont individualisées selon votre jour de naissance.
Ainsi, et afin de simplifier les choses, le Rythme Pascal commence le lendemain
de votre jour anniversaire, et se termine la veille de votre anniversaire suivant.
Il ne comprend donc pas votre jour anniversaire en lui-même, que nous consi-
dérons comme le jour le plus important de l’année, et qui doit être étudié à
part, selon son Influence Pascale Solaire (déjà vue).
En enlevant votre jour anniversaire, il vous reste donc 364 jours, ce qui nous
donne bien 7 périodes de 52 jours (les années bissextiles, vous aurez une
période de 53 jours : celle où tombera le 29 février).
Il est très simple de partager son année en 7 parties de 52 jours chacune, et c’est
une fois pour toutes, puisque ces dates ne changeront jamais de toute votre vie !
Vous comptez donc à partir du lendemain de votre anniversaire. Comptez
ceci directement sur un calendrier, c’est plus simple. Prenez votre temps : ce
sera définitif ! Et marquez bien le début de chacune des sept périodes.

Voyons l’interprétation de ces 7 phases du Rythme Pascal (vous pouvez


également utiliser les interprétations ci-dessous pour l’Influence Pascale
Solaire, en tenant compte que cette influence durera toute l’année) :

Première phase du Rythme Pascal (dimanche et Nombre 1) :


Les 52 jours qui suivent votre anniversaire sont importants pour débuter
quelque chose, pour vous ouvrir à la nouveauté, pour comprendre ce que cette
nouvelle année vous propose, pour rayonner, pour équilibrer ou harmoniser
un domaine de votre vie qui en a besoin. C’est une période idéale pour la créa-
tivité, pour vous individualiser, vous révéler, affirmer votre pouvoir solaire.
Un individu engagé dans une voie spirituelle, et disposant d’un Maître-Nombre
11 proéminent, pourra vivre cette phase avec un grand rayonnement et une
grande inspiration. Sa capacité de guidance s’accroîtra, de même que ses
capacités inventives et novatrices. C’est une période idéale pour affirmer
son leadership dans son domaine de prédilection. L’énergie est forte, voire
puissante, dans le cas d’un Maître-Nombre 11.

Deuxième phase du Rythme Pascal (lundi et Nombre 2) :


Les 52 jours qui suivent la première phase, demandent souvent des réa-
justements, du tri, une certaine purification, du nettoyage, de lâcher un passé

114
Prospective et Numérologie

qui vient occulter notre nouveau rayonnement ou notre nouvelle position.


C’est une période davantage relationnelle et familiale. Nous devons demeurer
détachés de notre entourage, afin de nous affirmer, et pour ne pas nous « noyer »
dans les multiples influences que nous percevons de manière plus ou moins
confuse. Le quotidien pèse plus lourd, et il ne faut pas nous y engluer. Les
relations sont importantes (nouvelles relations, ou union ou mariage possible,
et parfois conflit et séparation). Période où il faut cultiver l’écoute, la collabo-
ration, l’association. Popularité possible. Attention aux illusions, aux rêves.
Profitez-en pour cultiver votre « pouvoir lunaire » : stabilité, ancrage, force
de manifestation, purification, etc.
Si vous disposez d’un Maître-Nombre 11 et que vous en avez une certaine
maîtrise, alors ceci devrait vous aider à éclaircir bien des illusions, et à vous
affirmer par rapport à ceux qui veulent vous dévier de votre route.

Troisième phase du Rythme Pascal (mardi et Nombre 8) :


Cette nouvelle phase propose le combat aux plus courageux… et la fuite
aux « poules mouillées » ! C’est une période où il faut combattre pour affirmer
ses valeurs… sinon, vous risquez de vous faire « bouffer » et finir en « poule
au pot » ! Période idéale pour le sport, pour l’héroïsme, pour avoir le courage
d’être soi (sans blesser ni agresser autrui). Phase importante pour entreprendre,
se lancer dans un nouveau projet qui demande courage, esprit de décision
et force intérieure. Période énergétique et dynamique. Idéale pour cultiver
des Vertus (rappelez-vous que les Nombres sont des Vertus !). Vous pouvez
démarrer quelque chose de nouveau durant cette phase. En effet, c’est une
période d’initiatives, d’impulsions, volontaire, où l’on souhaite manifester
quelque chose d’essentiel à sa vie. Parfois, importance des finances (pour un
prêt, par exemple), ou de son rapport à l’argent (importance de régler certaines
peurs ou limitations dans ce domaine, afin d’augmenter la Providence). Risque
de devenir davantage matérialiste ou utilitariste ou encore insécurisé. Cultivez
l’association entre le matériel et le spirituel durant cette phase. Surveillez vos
paroles. Ouvrez-vous au futur, même s’il vous fait peur.

Quatrième phase du Rythme Pascal (mercredi et Nombre 5) :


Cette nouvelle phase apporte souvent des choix radicaux, et des chan-
gements essentiels à la suite de vos aventures. Il ne faut surtout pas fuir ou
regarder ailleurs. Si vous avez un choix important à faire, réalisez-le durant

115
Chapitre 5

cette phase. Période où cela bouge beaucoup (parfois trop !). Attention à


la dispersion ! Il y a beaucoup de nouveaux centres d’intérêt, de nouvelles
rencontres, des tentations affectives et sexuelles (séduction). Vous avez soif
d’expériences nouvelles et de changements dans tous les domaines. Lâchez-
vous un peu, mais sans excès, afin de ne pas le regretter ensuite. Période de
voyages, favorable pour la diffusion d’une œuvre, par exemple. Période
pour l’étude, la recherche, la découverte, pour l’aventure. Période propice à
des révélations, à reconsidérer sa vision de la vie (surtout pour les gens qui
pratiquent une voie spirituelle), à s’ouvrir à une nouvelle créativité, ou à être
inspiré si l’on en pratique déjà une. On peut voir sa vie comme une scène de
théâtre et cultiver l’humour. Vie relationnelle bien remplie.

Cinquième phase du Rythme Pascal (jeudi et Nombre 3) :


Cette nouvelle phase s’accorde assez bien avec la précédente, si vous avez
pris les décisions qui s’imposaient et appliquez les choix que vous vous étiez
promis de manifester. Sinon, cela risque d’être une période de fuite en avant et
de dispersion qui vous laissera épuisé et désabusé. En revanche, si vous avez
mené la précédente phase comme il le fallait, cette nouvelle période devrait
vous permettre une belle expansion de ce que vous aurez manifesté en bien dans
la précédente phase. Elle est favorable aux voyages, à l’édition d’une œuvre, à
la sagesse et à l’enseignement, à l’écriture et à la lecture, à la guérison, au jeu
et à l’humour. C’est une phase de créativité qui peut même être très inspirée
(surtout pour les gens engagés dans une voie spirituelle, qui la vivent à un niveau
supérieur, plus altruiste et plus ouvert sur l’humanité). Favorable à toutes les
formes d’expression, soit pour soi-même (popularité), soit pour rencontrer les
autres et les aider (solidarité, altruisme). Attention à votre côté bon vivant !

Sixième phase du Rythme Pascal (vendredi et Nombre 6) :


Cette nouvelle phase vous fera davantage rentrer chez vous, car elle est
tournée vers le foyer et les relations intimes et/ou familiales. Elle vous pousse
vers l’attrait pour l’art (pour le pratiquer ou le contempler), la beauté, l’équi-
libre et l’harmonie (danse, etc.). C’est une période où l’on peut se retrancher
du monde, et trop se tourner vers son nombril et son « petit monde » (famille et
amis). On veut s’occuper de son foyer (décoration, par exemple), de ses proches,
leur rendre service, se faire aimer d’eux. Attention à ne pas s’endormir sur ses
lauriers ! C’est une phase où l’on peut s’ouvrir à une activité artistique pour

116
Prospective et Numérologie

mieux exprimer qui l’on est. Mais, aussi une période où l’on peut chercher le
vrai service : le service désintéressé, qui ne peut se vivre qu’en dehors du cadre
familial et amical. On peut s’intéresser également à l’esthétique, mais aussi
à l’éthique et à la justice, au sens vertueux du terme. C’est une phase idéale
pour se rééquilibrer intérieurement et extérieurement, redéfinir ses priorités, et
décider si l’on veut en rester là de sa vie, ou aller plus loin, vers la dimension
spirituelle. Pour les gens qui pratiquent une voie spirituelle, cette phase peut
leur apporter une belle inspiration, une grande sensibilité artistique, l’accès
au monde spirituel, et un sens de la beauté plus noble et plus subtil.

Septième phase du Rythme Pascal (samedi et Nombre 4) :


Cette dernière phase de 52 jours, qui s’achève la veille de votre anniversaire,
en est une de finalisation, d’introspection, d’aboutissement. C’est une période
idéale pour terminer quelque chose commencé dans l’année (et même avant).
C’est une phase de bilan, où l’on tire des leçons de l’année écoulée (surtout
dans la seconde moitié de cette ultime phase). Propice pour améliorer ses
capacités de concentration, son organisation, son emploi du temps. C’est une
période idéale pour assumer des responsabilités, sans les sentir trop peser sur
son dos. On peut profiter de cette phase pour définir quelles sont nos limita-
tions, afin d’essayer de les faire « exploser » après notre prochain anniversaire.
C’est une phase propice au silence, à la méditation, pour faire une retraite ou
un pèlerinage, pour goûter à la solitude (sans en avoir peur), pour se lancer
dans toutes sortes de recherches (extérieures ou intérieures).
Selon le niveau de conscience, et si l’on a un Maître-Nombre 22, il est possible
d’étudier des connaissances ésotériques, ou de visiter des bâtiments à l’ar-
chitecture impressionnante (cathédrales, temples, etc.). Et, n’oubliez pas de
garder un peu de temps pour préparer votre nouvelle année qui commence
bientôt (surtout durant la deuxième partie de cette phase).

Synthèse de la prospective numérologique

Revoyons les éléments essentiels à étudier pour une année donnée :


Tout d’abord, il vous faut déterminer le Nombre de votre Année Personnelle.
Ce Nombre vous indique l’ambiance générale de votre nouvelle année, ainsi
que ses points forts et les directions à prendre.

117
Chapitre 5

Ce Nombre de votre Année Personnelle, est coloré par le Nombre de l’In-


fluence Pascale Solaire, c’est-à-dire le jour de la semaine où s’est passé votre
anniversaire.

Exemple : Nous avons vu que l’Année Personnelle de Sofia était le 7, ainsi


que pour Michaël. En revanche, l’Influence Pascale Solaire pour Sofia est le 2,
car son anniversaire est un lundi en 2012, tandis que pour Michaël l’Influence
Pascale Solaire est un 4, car son anniversaire est un samedi.

Comment interpréter ces indications ?


Pour Sofia, nous avons les éléments suivants :
• Année Personnelle 7
• Influence Pascale Solaire 2
• Phase de l’année où cette Influence Pascale Solaire va le mieux s’expri-
mer : 2e phase du Rythme Pascal (celle du lundi et du 2)

Pour Michaël, nous avons les éléments suivants :


• Année Personnelle 7
• Influence Pascale 4
• Phase de l’année où cette Influence Pascale Solaire va le mieux s’expri-
mer : 7e phase du Rythme Pascal (celle du samedi et du 4)

Pour Sofia, sa phase du Rythme Pascal la plus importante sera donc celle
qui commence le 20 avril (celle du lundi et du Nombre 2).
Pour Michaël, sa phase du Rythme Pascal la plus importante sera la dernière
de l’année, c’est-à-dire les 52 jours précédant son anniversaire (en simpli-
fiant : août et septembre).
Les périodes de l’année que nous venons de mettre en lumière seront essen-
tielles pour la réalisation du Nombre 7 de l’Année Personnelle.
Si vous préférez, lorsque l’on connaît la phase du Rythme Pascal la plus
importante de notre année, alors nous savons en même temps que c’est cer-
tainement la période de l’année où le Nombre de notre Année Personnelle
peut le mieux être réalisé.

Ensuite, à ces périodes de votre année, il vous faut ajouter l’influence des
Mois Personnels, puis celle des Jours Personnels, qui précisent de plus en

118
Prospective et Numérologie

plus quand et comment agir le potentiel de votre nouvelle année.

Pour vous aider dans vos interprétations, le mieux est de faire un bilan
de vos neuf dernières années. Essayez de déterminer, le plus précisément
possible, comment vous avez réagi au Rythme Pascal, ainsi qu’à l’Influence
Pascal Solaire. Et aussi, comment vous avez vécu chacune de vos Années
Personnelles.
Bien sûr un numérologue pourrait le faire pour vous… Mais, plus vous vous
connaissez, et mieux vous saurez vous débrouiller par vous-même, et organiser
votre vie dans les meilleures conditions.
La Numérologie n’est pas très compliquée ! Il faut juste lui consacrer un peu
de temps chaque année, afin d’établir votre calendrier, sur lequel vous noterez
votre Année Personnelle, vos Mois Personnels et vos Jours Personnels, ainsi
que votre Influence Pascale Solaire et votre Rythme Pascal (une fois pour
toute votre vie !).
Ensuite… amusez-vous !

119
Chapitre 6

Secrets de votre Nom

En Numérologie, il existe deux sortes d’étude : celle de votre date de


naissance, et celle de votre nom complet.
Nous allons maintenant pénétrer dans les mystères du nom complet.
Comme nous l’avons déjà vu, si la date de naissance est immuable, en revanche,
le nom peut être changé. Nous n’écrivons pas cela pour inciter le lecteur à changer
de nom, mais plutôt pour établir la différence entre la date de naissance et le nom.
Ce changement possible, place le nom dans une position où il se révèle plus
proche du libre arbitre que la date de naissance.
Malgré tout, nous allons voir qu’il existe d’étranges similitudes entre la date
de naissance et le nom complet, et dont vous trouverez les explications dans
ces pages (et nulle part ailleurs, puisqu’il s’agit de nos découvertes !).

La composition du nom complet

Ce que nous appelons le « nom complet » est la constitution de trois éléments


se complétant :
– Le prénom usuel, que nous rattachons à la pensée de l’être humain
(comme son jour de naissance ou Nombre de la Qualité de Vie)
– Le second prénom, que nous rattachons au sentiment et aux relations
chez l’être humain (comme son mois de naissance)
– Le nom de famille, que nous rattachons à la volonté ou force d’action
de l’être humain (comme son année de naissance)

Nous ne tenons pas compte des autres prénoms éventuels, sauf dans le cas
où nous souhaiterions faire une analyse précise du comportement relationnel
et sentimental d’un individu.
Notez tout de même que souvent les troisième ou éventuel quatrième prénom
sont des prénoms bibliques, ajoutés quelque peu automatiquement, sans

120
Secrets de votre Nom

véritable choix des parents, d’où leur peu d’intérêt.


Mais, dans le cas où il y aurait un troisième prénom réellement choisi par les
parents, et que nous souhaiterions étudier tout le potentiel relationnel et sen-
timental d’une personne donnée, nous considérerions le nom complet ainsi :
• Le prénom usuel représente toujours la pensée
• Le second prénom représente le sentiment relié à la pensée
• Le troisième prénom représente le sentiment relié à la volonté
• Le nom de famille représente la volonté

Ceci permet de différencier le rôle respectif de chaque prénom. Et cela


correspond également au fonctionnement spirituel de l’être humain.
Et pour les « petits malins » qui poseraient ces questions :
– Dans le cas où il y aurait quatre prénoms, le troisième, c’est-à-dire celui
du milieu des trois prénoms-sentiment, serait considéré comme relié
uniquement au sentiment, sans influence particulière de la pensée ou de
la volonté (le sentiment « pur »).
– Dans le cas où il n’y aurait qu’un seul prénom : dans ce cas, le sentiment
n’apparaît pas. Il faut se demander : « Pourquoi ? ». Ceci met l’accent sur
le prénom usuel (pensée) et souligne son importance. Ainsi, la première
interprétation que nous pourrions donner est celle-ci : occupez-vous essen-
tiellement de développer votre pensée, afin de maîtriser votre sentiment
(peut-être même qu’il est secondaire pour vous). L’autre raisonnement
possible est celui-ci : attention, le sentiment n’étant pas apparent, vous
risquez de ne pas voir vos faiblesses relationnelles ; soyez donc prudent
dans vos relations.
Mais revenons au cas plus « classique » que nous allons maintenant étudier,
c’est-à-dire la constitution d’un nom complet en trois parties : prénom usuel
(pensée), second prénom (sentiment) et nom de famille (volonté).

En dehors de ces trois catégories correspondant au fonctionnement spirituel


de l’être humain, il y en a deux autres, qui consistent à remarquer que les
noms sont composés à la fois de voyelles et de consonnes.
Dans la constitution de l’être humain, les voyelles symbolisent sa vie inté-
rieure, et donc sa pensée. En revanche, les consonnes représentent la vie
extérieure de l’individu et sa volonté ou force d’action.
Nous considérons comme voyelles : a, e, i, o, u, y.

121
Chapitre 6

Les anglophones considèrent également le w comme une voyelle (tout au


moins dans certaines circonstances).
Cela s’entend dans la prononciation :
– Les francophones disent : « double v »
– Les anglophones disent : « double u »

Il faut savoir qu’à l’origine, le u et le v étaient la même lettre. Plus tard,


ils se sont séparés et le w est apparu. Pour les francophones, le w est devenu
un « double v ». Mais, pour les anglophones, il est devenu un « double u ».
C’est la seule différence notable qui existe entre les alphabets francophones
et anglophones qui viennent tous les deux de l’alphabet latin.
Aujourd’hui, quasiment tous les pays occidentaux utilisent le même alphabet :
latino-franco-anglophone.
Seuls les Italiens disposent encore d’un alphabet avec 21 lettres seulement.

Nous vous rappelons ci-dessous le tableau de correspondance entre les


Nombres et les Lettres :

1 2 3 4 5 6 7 8 9
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z

Les Nombres issus du nom complet

Il vous reste maintenant à transformer votre nom complet en Nombres.


Vous allez déterminer trois Nombres importants :
⇒ Le Nombre Intime (ou de la Vie Intérieure) qui correspond à la somme
totale des voyelles du nom complet
⇒ Le Nombre de Réalisation (ou de la Vie Manifestée) qui correspond
à la somme totale des consonnes du nom complet
⇒ Le Nombre d’Expression (ou du Libre Arbitre) qui correspond à la
somme totale des lettres du nom complet, et aussi à l’addition des Nombres
Intime (voyelles) et de Réalisation (consonnes)

122
Secrets de votre Nom

Définition du Nombre Intime (voyelles)


C’est le nombre de l’être intérieur, de ce que vous portez dans votre vie
intérieure. C’est le Nombre de ce qu’il y a de plus intime en vous, de vos
souhaits les plus profonds, des vœux de votre cœur. Il se développe et se
précise grâce à votre pensée, à laquelle il est fortement lié. Vos aspirations,
vos motivations, vos idéaux y sont reliés. Parfois, cela représente des rêves
qui ne seront jamais manifestés, lorsque le sentiment « noie » votre pensée.
Attention aux faux espoirs, aux attentes, etc.

Définition du Nombre de Réalisation (consonnes)


C’est le Nombre de l’être extérieur, qui représente ce que vous voulez mani-
fester, et qui demande à être individualisé et conscientisé, afin d’utiliser ce
qu’il contient de la manière la plus consciente possible. En effet, ce Nombre
souligne un potentiel relié à votre volonté, donc moins conscient que celui
montré par le Nombre Intime. En revanche, il est capital de le maîtriser, car
c’est à vos actes que l’on pourra mesurer le bien que vous réalisez… ou le mal !

Notez que les gens vous percevront davantage au travers de votre Nombre
de Réalisation, parce qu’il se montre davantage dans vos actes, tandis que
votre Nombre Intime pourra receler des secrets de votre nature profonde qui
ne seront accessibles qu’à vos… intimes.

Définition du Nombre d’Expression ou du Libre Arbitre


(total des lettres)
C’est le Nombre qui montre si les Nombres Intime et de Réalisation vont
s’unir ou non, et permettre ainsi que vos rêves et aspirations se manifestent
ou non. Il révèle notre potentiel d’expression dans la matière. Sommes-nous
entiers ou en conflit intérieur ? Si nous sommes capables de conscientiser
nos aspirations et de les manifester, alors ce Nombre devient celui du Libre
Arbitre (ce n’est donc pas le cas pour tout le monde… loin de là !). Ce Nombre
est certainement celui qui nous caractérise le mieux, qui montre qui nous
sommes (ou refusons de devenir !). Il est essentiel de comparer ce Nombre à
celui de notre Chemin de Vie, afin de déterminer comment nous allons nous
diriger vers notre Destinée et l’accomplir.
Ne croyez pas les mauvais numérologues qui vous diront que certains Nombres
s’entendent mieux avec certains qu’avec d’autres, et que si vous avez tel

123
Chapitre 6

Nombre d’Expression, ce sera galère pour vous, car il ne peut s’entendre


avec celui de votre Chemin de Vie ! C’est totalement débile, et la preuve de
l’ignorance de ces gens ! En effet, ce serait prendre votre Ange gardien et
le monde spirituel globalement pour des imbéciles ! Sans compter que les
Nombres sont tous des Vertus et qu’ils s’entendent tous très bien les uns avec
les autres ! Comment le monde spirituel pourrait-il vous envoyer dans l’incar-
nation avec l’impossibilité de réaliser votre Chemin de Vie ? C’est impos-
sible, ce serait cruel ! Tous les Nombres d’Expression, sans aucune exception,
peuvent s’entendre avec tous les Chemins de Vie, parce que le monde spirituel
est bienveillant (et donc votre Ange gardien et les Nombres aussi !), et nous
avons tous l’opportunité de réaliser notre Chemin de Vie (ou notre Destinée),
quels que soient les Nombres que nous avons en Expression ou ailleurs. Si
cela ne fonctionne pas bien, le seul responsable, c’est nous-mêmes !

Au final, tout dépend de ce que nous ferons de notre libre arbitre. Ce sera
plus ou moins difficile, selon les gens, mais en y regardant de plus près, nous
verrons que cela dépend essentiellement de l’utilisation que chacun fait de
son libre arbitre.
D’où l’importance de bien comprendre le fonctionnement de votre nom
complet et de son potentiel.

Exemples de Sofia et Michaël :


Voyelles = 6
6 91 1 95 1 91 9 = 51/6
S O F IA M A R I E K A L I A S K I Total = 51 + 28 = 79/16/7
1 6 4 9 2 3 1 2 = 28/10/1
Consonnes = 1

Voyelles = 9
9 15 51 1 9 5 = 36/9
M I C H A E L J E A N G A L I E N Total = 36 + 39 = 75/12/3
4 38 31 5 7 3 5 = 39/12/3
Consonnes = 3

En disposant ainsi votre nom complet, vous avez facilement les trois Nombres
essentiels qui apparaissent :

124
Secrets de votre Nom

• Nombre Intime = total des voyelles (6 pour Sofia et 9 pour Michaël)


• Nombre de Réalisation = total des consonnes (1 pour Sofia et 3 pour
Michaël)
• Nombre d’Expression = addition des deux précédents (7 pour Sofia et
3 pour Michaël)

Eléments d’interprétation du nom complet

Nombre 1 :
Intime : Vos motivations vont vers l’indépendance, l’autonomie. Vous souhaitez
vous mettre en avant, réussir, être le premier. Vous recherchez la liberté d’action.
Vous voulez être un leader, un novateur, un pionnier. Vous voulez contrôler,
créer, imaginer ou inventer. Vous avez de l’enthousiasme et des idées. Vous
aimez diriger et vous faire admirer. Lorsque trop de sentiment s’en mêle, vous
devenez vantard, égoïste, impatient et impulsif. Maîtrisez vos pulsions.

Réalisation : Vous aimez briller et êtes audacieux. Vous êtes séducteur et


vous n’aimez pas que l’on vous résiste. Sexualité active et/ou inventive.
Vous êtes un individualiste, mais vous savez prendre des initiatives. On vous
trouve parfois arriviste et égocentrique. Orgueil. Maîtrisez votre combativité,
afin de combattre pour de belles causes. Méfiez-vous des « coups de tête » !
Individualisez-vous et rayonnez qui vous êtes vraiment.

Expression : Vous êtes volontaire et autoritaire. Vous avez une approche créative
de votre carrière. Vous pouvez être un pionnier. Vous êtes un décideur. Vous êtes
original, généreux, passionné, ambitieux, déterminé, confiant, progressif, courageux,
convaincant, mais aussi égoïste, dominateur, agressif, borné et égocentrique. Vous
êtes un exécutant plein de dynamisme, un promoteur de nouvelles idées, sincère,
persévérant, ferme mais souvent solitaire. Vous pourriez être vendeur, homme de
loi, écrivain, architecte, éditeur, publiciste, inventeur ou homme d’affaires. Soyez
original et rayonnant, mais en sachant où vous allez et avec le sens de l’éthique.

Nombre 2 :
Intime : Votre grand rêve est de vous marier et de fonder un foyer. Vous
recherchez la paix et l’harmonie. Vous aimez rendre service. Vous êtes dévoué.

125
Chapitre 6

Vous êtes à l’écoute de ceux qui en ont besoin. Vous sentez le rythme de la
nature. Vous êtes amical, aimant et sincère. Vous avez du tact. Vous désirez
travailler en couple ou en groupe. Vous aimez séduire. Vous aimez le confort
et votre foyer. Vous appréciez les choses simples, comme les réunions entre
amis. Vous êtes sensible, diplomate, mais aussi émotif, influençable, possessif
et trop passif.

Réalisation : Vous êtes aimable et vous suscitez l’amitié. Vous êtes touché
par la souffrance d’autrui. Vous recherchez l’harmonie, la paix et le confort.
Vous souhaitez que tous les problèmes d’autrui puissent être résolus. Vous
êtes sexuellement passif. Vous aimez faire plaisir. Vous appréciez de vous
occuper de votre foyer (confort, décoration, travaux d’intérieurs, etc.). Vous
êtes un peu « poule mouillée » sur les bords ! Secouez-vous !

Expression : Vous aimez travailler avec autrui (collaboration, coopération,


association). Vous êtes le bras droit type. Vous êtes fait pour collaborer, et
vous unir. Vous êtes sensible aux besoins des autres (compassion). Vous
êtes diplomate, et savez résoudre des situations compliquées. Vous êtes doté
parfois de dons psychiques. Vous êtes courtois, adaptable, modeste, imaginatif,
soumis, amical, sensible, équilibré, pacifique, mais aussi timide, apathique,
peureux, trop délicat, lunatique, utopique, trop rêveur et dépressif. Vous êtes
fait pour le mariage (la solitude, ce n’est pas pour vous !). Vous pourriez être
enseignant, politicien, psychologue, conseiller, poète, musicien ou chanteur.

Nombre 3 :
Intime : Vous êtes motivé par la beauté en toute chose. Vous avez un grand
besoin de vous exprimer. Vous voulez montrer votre joie de vivre. Vous
aimez varier vos centres d’intérêt. Vous êtes plein de dons d’expression pour
écrire, dessiner, parler ou jouer la comédie. Vous aimez voyager, partager et
changer d’horizon, de travail et de partenaire. Vous êtes imaginatif, inspiré,
amical, social et rarement découragé ; mais aussi dispersé, trop sensible et
trop critique. Vous recherchez le contact.

Réalisation : Vous êtes entraînant, séduisant et sensuel. Vous êtes attiré par
la mode. Vous êtes un animateur. Vous rêvez d’être sur le devant de la scène
et de vous exprimer. Vous avez l’esprit ouvert et vous aimez les contacts

126
Secrets de votre Nom

que procurent les voyages ou les métiers de la communication. Vous parlez


beaucoup : attention à ne pas saouler votre entourage ! Vous êtes un peu
envahissant !

Expression : C’est (théoriquement) le nombre idéal pour s’exprimer, soit par


la parole, soit par l’écriture, soit par la chanson ou encore en jouant la comédie.
Vous êtes un créateur plein d’imagination et un artiste né, doté d’un esprit plein
de ressources pour exprimer votre joie de vivre et la partager à autrui. Vous êtes
fait pour vendre ou pour amuser, distraire. Vous êtes amical, aimant, social,
joyeux, gracieux, charmant, inspiré, franc, généreux, mais aussi coléreux,
dispersé, superficiel, critique, trop sensible, bavard et trivial. Vous pourriez
être acteur, écrivain, musicien, artiste, modèle, journaliste, modiste, décorateur.

Nombre 4 :
Intime : Vous êtes motivé par la recherche de l’ordre, de la stabilité et de la
sécurité. Vous disposez d’une grande puissance de travail. Vous êtes conven-
tionnel, constant, discipliné et vous aimez la nature. Vous avez besoin d’un
certain confort matériel. Vous appréciez votre foyer. Vous aimez ce qui est
traditionnel. Vous êtes concret, sérieux, patient, ponctuel et logique. Vous ne
savez pas toujours plaire. Vous êtes un bon organisateur. Le temps vous obsède.

Réalisation : Vous préférez vivre plutôt à la campagne qu’à la ville. Vous


disposez d’un bon self control. Vous souhaitez construire du solide et du
durable dans tout ce que vous faites. Vous êtes un travailleur acharné, et
on peut compter sur vous, lorsque vous vous engagez dans une tâche. Vous
êtes sexuellement stable, mais parfois un peu frustré. Vous avez de bonnes
qualités d’organisateur, de constructeur. Sévérité. Parfois, on vous trouve un
peu rabat-joie ou avare.

Expression : Vous aimez tout organiser et ordonner. Vous aimez servir les
autres avec méthode. Vous recherchez ce qui est solide, conventionnel et
matérialiste. Vous avez besoin de stabilité. Vous êtes un terrien. Vous devez
comprendre la loi de l’offre et de la demande. Vous êtes troublé par le chan-
gement et les innovations. Vous êtes discret, fidèle, routinier, méthodique,
digne de confiance, travailleur, endurant, réalisateur, persévérant, logique,
attaché aux détails, responsable, pratique, discipliné, tenace, honnête, sincère

127
Chapitre 6

et consciencieux ; mais aussi rigide, borné, étroit d’esprit, dominateur, insécu-


risé, avare. Vous pouvez être mécanicien, économiste, administrateur, archi-
tecte, physicien ou comptable.

Nombre 5 :
Intime : Vous êtes motivé par un grand désir de liberté. Vous faites tout ce
que vous pouvez pour être libre comme l’air, et ne dépendre de rien ni de
personne. Vous avez l’âme d’un aventurier. Vous aimez les changements et la
nouveauté. Vous recherchez les contacts. Vous êtes un séducteur et êtes très
sensuel ! Vous aimez voyager. Vous êtes social, sensible, adaptable, expansif,
nerveux, instable, impatient, versatile, enthousiaste, imaginatif, dispersé,
vous dépensez trop d’énergie. Apprenez à vous maîtriser.

Réalisation : Vous voulez vivre mille et une expériences et voir tous les pays
de cette terre ! Vous ne pouvez rester en place ! Vous aimez attirer l’attention,
être un centre d’intérêt. Vous avez besoin de charmer, de séduire. Sexualité
originale. Vous êtes toujours prêt à partir à l’aventure, et ce, dans n’importe
quel domaine. Vous risquez de rester un « ado » toute votre vie ! Vous êtes
fasciné par les nouvelles technologies de la communication : elles n’ont aucun
secret pour vous. Touche-à-tout. Parfois, mode de vie héroïque.

Expression : Vous êtes capable de vous exprimer partout ; vous savez approcher
autrui et communiquer avec lui. Vous êtes sans frontière. Vous êtes talentueux
et versatile. Vous êtes doué d’exceptionnelles qualités d’adaptation. Vous aimez
lutter et prendre des risques. Vous savez trouver la meilleure voie pour réussir.
Vous adorez plaire et séduire à l’aide de votre charme « adolescent » ! Vous
appréciez les changements et la nouveauté, car vous détestez la routine. Parfois,
vous vous dispersez. Vous recherchez les liaisons, le flirt, plutôt que l’union
(sensualité). Attrait pour la technologie (informatique, etc.). Vous pourriez être
vendeur, journaliste, promoteur, amuseur, informaticien, détective, publiciste,
acteur, sportif, homme de loi, agent de voyages.

Nombre 6 :
Intime : Vous êtes sentimental et romantique. Vous rêvez d’une union parfaite
(le mariage est essentiel à votre équilibre intérieur). Vous aimez vivre dans
un joyeux foyer. Vous recherchez l’harmonie et le confort dans votre foyer,

128
Secrets de votre Nom

et dans vos rapports avec autrui. Vous êtes secourable et compatissant. Vous
aimez la beauté. Vous aimez recevoir des amis et vous êtes sociable. Vous
êtes un refuge pour ceux qui ont besoin d’assistance, de conseils ou d’atten-
tion. Vous êtes artiste et vous avez le sens de la musique. L’équilibre dans le
domaine sentimental est primordial pour vous.

Réalisation : Vous êtes motivé par la prise de responsabilités. Vous souhaitez


avoir un foyer confortable où il fasse bon vivre, et où vous puissiez recevoir
votre famille et vos amis. Vous êtes sincère et sociable. Vous êtes sexuelle-
ment conforme, mais tendre. Vous aimez conseiller et aider. Vous êtes l’ami
sûr sur lequel on peut compter. Mais, vous manquez d’imagination, et êtes
un peu trop conformiste. Vous appréciez l’art et la beauté.

Expression : Vous êtes apte à ajuster et à harmoniser tous les secteurs de la


vie. Vous prenez toute sorte de responsabilités. Vous avez beaucoup de charme
et vous recherchez l’amour romantique fait de beauté et d’équilibre. Vous êtes
apte à servir la communauté. Vous êtes secourable et consciencieux. Vous
aidez et guidez ceux qui en ont besoin. Vous êtes doté de talents artistiques
et créateurs. Vous vous plaisez dans votre foyer. Votre entourage compte
beaucoup pour vous. Vous êtes un conciliateur. Vous êtes amical, aimant,
sympathique, généreux, compréhensif, un bon parent ; mais aussi anxieux,
possessif et habitué à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Vous pouvez
vous sacrifier. Vous pouvez être enseignant, psychologue, docteur, conseiller,
acteur, musicien, manager, écrivain, peintre.

Nombre 7 :
Intime : Vous êtes motivé par la quête de la vérité et par la voie spirituelle.
Vous êtes un idéaliste à la recherche de la sagesse. Vous aimez étudier, philo-
sopher, analyser, méditer, rester en paix et seul, retiré du monde. Vous aimez
lire et n’êtes pas fait pour le mariage (à moins qu’un amour élevé et spirituel
le motive). Vous êtes inspiré, scientifique, secret, réservé, perfectionniste,
religieux, ésotériste, mais aussi timide, rêveur, fantaisiste, incompris, replié
sur son nombril et frustré. Parfois, dons artistiques.

Réalisation : Vous rêvez d’être un moine ou un romancier à succès retiré du


monde ! Vous êtes fait pour vivre sur le sommet d’une montagne à regarder

129
Chapitre 6

passer les nuages ! Mais il vaut mieux redescendre sur terre et vivre des expé-
riences concrètes. Utilisez vos dons créateurs pour une carrière. La sexualité
vous laisse songeur… ou vous essayez d’en transmuter l’énergie.

Expression : Vous ne vous exprimez pas beaucoup en public, car vous préférez
la solitude. Vous aimez analyser, disséquer et comprendre. Vous développez
vos ressources intérieures en dehors de la société. Vous aimez rêver, pratiquer
l’introspection et la méditation. Vous recherchez la connaissance et la sagesse.
Quête spirituelle, recherche de la vérité. Vous êtes un perfectionniste et un
spécialiste. Vous préférez la contemplation au monde matérialiste. Vous avez
des capacités d’auteur et de chercheur dans le domaine ésotérique ou religieux.
Vous pourriez être astrologue, numérologue, scientifique, analyste, philosophe,
professeur, homme de loi, prêtre, mathématicien ou auteur.

Nombre 8 :
Intime : Vous êtes motivé par la transformation de soi, par l’alliance entre
le matériel et le spirituel. Vous souhaitez apprendre à vous maîtriser. Vous
êtes motivé par la réussite, la satisfaction matérielle voire la richesse. Grande
influence sur autrui. Vous recherchez la reconnaissance sociale, voire le pouvoir.
Vous excellez dans le monde des affaires. Vous pouvez subvenir aux besoins
matériels d’autrui. Vous êtes déterminé, enthousiaste, courageux, puissant,
héroïque, commerçant, généreux avec ceux que vous aimez et intraitable
avec les autres. Vous êtes en quête de l’absolu.

Réalisation : Vous êtes en quête de pouvoir et de richesse. Vous vous imaginez


diriger autrui et faire vos quatre volontés ! Vous recherchez le leadership à
tous les niveaux. Vous aimez relever des défis et jouer les héros, lorsque l’on
a besoin de vous ! Vous êtes un séducteur pour obtenir ce que vous souhaitez
dans tous les domaines ! Sexualité dominatrice ou maîtrisée et puissante.
Assurance. Grande énergie volontaire. Besoin d’entreprendre et de voir grand.
Assez doué pour les finances (pour gagner de l’argent et s’en faire prêter).

Expression : Vous êtes doté de capacités d’organisateur, d’homme d’affaires, de


financier, de manager et d’administrateur. Vous êtes un commerçant-né et vous
avez un grand potentiel pour « faire » de l’argent. Vous pouvez créer votre propre
entreprise et la mener à la réussite. Bon jugement et efficacité. Vous êtes capable

130
Secrets de votre Nom

de mener à bien de grands projets. Vous êtes héroïque dans votre approche de la
vie, et les défis et dépassements de soi ne vous effraient pas ! Vous disposez d’une
grande faculté de concentration. Vous êtes radical, et les choix ne vous font pas
peur. Vous êtes ambitieux, énergique, mais souvent rigide et borné. Vous savez
vous trouver des buts et vous avez une grande confiance dans vos capacités. Vous
êtes un leader. Vous êtes impatient, voire intolérant, et matérialiste. Parfois, vous
disposez d’une bonne maîtrise de vous-même. Vous aimez transformer la matière
et les êtres. Vous devez trouver l’équilibre entre le matériel et le spirituel. Vous
pourriez être un homme d’affaires, un banquier, un investisseur, un administrateur,
un éditeur, un ésotériste, un commerçant, un manager ou un courtier.

Nombre 9 :
Intime : Vous êtes motivé par le don à autrui et par la connaissance spirituelle.
Vous aimez conseiller et servir la communauté. Vous aimez comprendre les
lois universelles du fonctionnement humain et du cosmos. Vous essayez de
tout faire avec amour. Vous ne vous attachez pas aux détails, préférant la vision
globale des choses. Vous êtes un artiste inspiré. Vous êtes philanthrope, aimant,
amical, créateur. Vous exprimez la compassion, la fraternité et la tolérance.
Vous êtes motivé par le futur et ses secrets. Idéaliste.

Réalisation : Vous rêvez d’un monde de paix où l’altruisme serait roi. Vous
souhaitez que la fraternité se répande sur la Terre. Vous êtes un grand amoureux,
plutôt passif et sensible, mais passionné. Vous disposez d’un grand magnétisme
que vous pourriez utiliser dans une carrière artistique. Sexualité idéaliste et
passionnée.

Expression : Vous avez des capacités pour venir en aide à autrui (conseiller).
Vous êtes sensible aux besoins d’autrui (compassion). Vous êtes capable d’ins-
pirer, d’enseigner, ou d’être un leader spirituel ou religieux. Vous disposez
de qualités créatrices, d’imagination et de dons artistiques. Vous savez vous
montrer convaincant. Vous êtes humaniste, philosophe, désintéressé, altruiste,
idéaliste, romantique, amical, tolérant, généreux et sympathique, mais vous
avez besoin de trop d’affection. Forte volonté. Vous êtes inspiré et visionnaire.
Vous accordez beaucoup d’importance à l’éthique, au respect d’autrui et de
la nature. Vous pourriez être artiste, acteur, conférencier, auteur, musicien,
docteur, guide spirituel, leader religieux, enseignant, conseiller, éditeur ou juge.

131
Chapitre 6

Nombre 11 :
Intime : Vous êtes motivé par la spiritualité et la vision d’un monde meilleur.
Vous êtes un idéaliste inspiré et intuitif. Vous recherchez la beauté et la per-
fection. Vous êtes doté d’un grand magnétisme. Vous préférez la qualité à la
quantité. Vous êtes un créateur inspiré et souvent un visionnaire. Vous vous
sentez concerné par les besoins de l’humanité et par son futur. Vous êtes un
messager capable d’accéder au monde spirituel. Force intérieure. Vous êtes
motivé par des relations d’amour fraternel et vertueux. Union spirituelle ou
union intérieure à l’occasion d’expériences spirituelles.

Réalisation : Vos idéaux sont parfois utopiques et irréalisables. Vous êtes


un mystique, sensuel et imaginatif dans vos relations. Vous êtes un angoissé
recherchant toujours la qualité en tout. Apprenez les lois de la manifestation,
afin de mieux maîtriser vos projets. Sexualité originale, et parfois excessive.
Travaillez sur vous (intérieurement), afin de vous individualiser.

Expression : Vous disposez d’exceptionnelles capacités d’inspiration, d’in-


tuition et d’imagination. Vous êtes doté d’une grande force intérieure. Vous
êtes très sensible et vous disposez de dons psychiques. Vous êtes fait pour
les recherches ésotériques ou parapsychiques. Vous êtes en quête des vérités
universelles. Vous avez un sens inné de l’équilibre. Vous disposez d’un grand
potentiel de charme et de magnétisme. Vous êtes un idéaliste et un artiste,
mais vous êtes aussi égocentrique, angoissé et vous avez besoin d’une recon-
naissance sociale. Vous pourriez être artiste, musicien, écrivain, acteur, phi-
losophe, photographe, leader spirituel.

Nombre 22 :
Intime : Vous êtes motivé par les grands projets qui demandent de l’inspi-
ration et une grande maîtrise à la fois matérielle et spirituelle. Vous aimez
vous consacrer aux grandes entreprises humanitaires. Vous voulez utiliser
votre puissance créatrice pour construire, diriger, conseiller pour le plus
grand bien de tous. Vous voulez refaire le monde avec un équilibre entre
le matériel et le spirituel. Aspirations fraternelles. Attrait pour la magie.
Grande force intérieure. Capacité à pénétrer en autrui et à s’unir à son
être intérieur. Puissantes expériences spirituelles (éveil de la kundalini,
par exemple).

132
Secrets de votre Nom

Réalisation : Vous rêvez de grandeur dans un but philanthropique. Vous voulez


œuvrer pour l’humanité. Vous êtes magnétique, énergique, pratique et plein
de ressources. Vous êtes bien équilibré et relativement matérialiste, mais vous
pourriez, un jour, basculer et vivre une grande ouverture spirituelle. Vous êtes
chaleureux dans vos relations. Puissante sexualité (expériences originales).

Expression : Vous êtes capable d’organiser avec succès de grandes entre-


prises. Vous pouvez vous lancer dans de grands projets motivés par une
puissante ambition et atteindre vos objectifs. Vous êtes capable de diriger
comme personne. Vous êtes un leader-né. Vous pouvez mettre votre intuition
et votre inspiration en pratique pour le bien de la communauté. Vous pouvez
construire pour le futur de l’humanité. Vous êtes un idéaliste pratique, capable
de réalisations que personne d’autre que vous n’oserait entreprendre. Vous
disposez d’une grande force intérieure et d’un charisme certain. Vous pourriez
être un grand architecte, un dirigeant inspiré, un homme de loi, un inventeur,
un ambassadeur ou un magicien.

Rappelez-vous toujours que toutes ces interprétations ne sont que des indi-
cations, car une véritable étude implique toujours de connaître la personne
(et les grandes lignes de sa destinée) pour laquelle le thème numérologique
est établi.

133
Chapitre 7

Révélations sur votre Prénom…


et plus

Nous allons poursuivre l’étude du nom complet en explorant d’autres caractéris-


tiques qui viendront parachever ce que nous avons déjà vu au précédent chapitre.
Tout d’abord, nous allons étudier le prénom usuel.

Le prénom usuel

Le prénom usuel est certainement l’élément majeur du nom complet. Nous


avons déjà vu qu’il représente l’aspect « pensée » chez l’être humain et, qu’en
tant que tel, il est en quelque sorte le « vêtement » de l’esprit humain.
En effet, le « Je », ou esprit humain, habite le corps mental. Et ce corps mental
fonctionne grâce à l’énergie de la pensée : c’est son carburant.
Si une personne ne pense pas (ou presque pas, car généralement, les gens de
notre époque sont tout le temps en train de penser, sauf que la qualité de leurs
pensées est médiocre), et se laisse constamment influencer par son entourage,
les médias, la publicité venant de la société de consommation, et si finale-
ment elle se contente de « survivre » en pilotage automatique… quelles en
sont les conséquences ?
Le « Je » ou esprit s’affaiblit, puisque le corps qu’il habite (corps mental ou
de la pensée) devient de plus en plus pauvre et de qualité médiocre.
Malheureusement pour une telle personne, le « Je », ou esprit, influence
directement le système immunitaire dans le corps physique.
Et lorsque le « Je », ou esprit, s’est trop affaibli, en refusant de penser par
lui-même, le système immunitaire s’effondre, générant l’une ou l’autre des
très nombreuses maladies auto-immunes de notre temps.
Voilà pourquoi, pour une simple raison de santé, il est capital de penser par
soi-même, ce qui revient à développer son libre arbitre.

134
Révélations sur votre Prénom… et plus

Or, puisque le prénom usuel est lié avec la pensée, il est celui qui nous révèle le
plus si nous allons cultiver une pensée forte et un libre arbitre puissant ou non.
En quelque sorte, le prénom usuel est la porte qui va permettre au nom complet
d’entrer dans le royaume du libre arbitre.
Mais s’il n’est pas développé par l’individu, alors le prénom usuel ne donnera
pas son plein potentiel et le nom complet ne révélera jamais son plein potentiel
non plus.
Vous pouvez voir également le prénom usuel comme la locomotive du nom
complet.
Avant d’entrer plus dans le détail de l’interprétation du prénom usuel, nous
voulions recommander au lecteur de se procurer un livre sur les prénoms (il
est même préférable d’en lire plusieurs pour certains prénoms peu usités), afin
qu’il en connaisse la signification, car chaque prénom en a une et elle n’est
jamais anodine : généralement, la signification de votre prénom représente
quelque chose que vous portez en vous et que vous êtes venu développer,
grâce à votre libre arbitre.

Nombre de l’Intention

Nous allons maintenant étudier le prénom usuel de manière numérologique.


Vous avez compris que pour nous il est essentiel et qu’il résume bien, à lui
tout seul, le potentiel d’expression du libre arbitre d’un individu.
Ce que nous appelons le Nombre de l’Intention est celui du prénom usuel
(addition de toutes les lettres le composant, ou voyelles + consonnes).
Mais il est également intéressant de faire les calculs (séparés) des voyelles
et des consonnes de votre prénom usuel.
Ainsi, nous aurons :
⇒ Nombre de l’Intention : votre but essentiel dans la vie ; comment vous
voulez développer votre libre arbitre ; qu’est-ce qui vous caractérise le
plus quand on pense à vous ; quelle est votre manière d’agir ?
⇒ Intimité de l’Intention (Nombre des voyelles du prénom usuel) :
comment est votre vie intérieure ; est-elle active, passive, puissante,
douée, riche, communicative ou secrète ou encore inspirée, ou novatrice ?
⇒ Réalisation de l’Intention (Nombre des consonnes du prénom usuel) :
comment agissez-vous votre Intention, votre but : avec leadership, en

135
Chapitre 7

collaboration, avec créativité ou organisation, avec charme ou en com-


municateur, dans un but artistique ou spirituel, avec maîtrise ou en étant
ouvert à la fraternité, avec originalité et inventivité ?

Vous pouvez enrichir l’interprétation des Nombres du prénom usuel en


relisant ce qui est écrit pour les Nombres du nom complet, tout en vous
rappelant que l’accent doit être mis sur la détermination, l’intention, le libre
arbitre, l’action et l’individualisation.
En définitive, l’étude du prénom usuel peut répondre à la question : « Qui
suis-je ? », ou tout au moins vous mettre sur la piste.
Ensuite, tout dépend de ce que vous faites de votre vie : si vous vous contentez
de suivre le troupeau, ou si vous allez de l’avant, afin de découvrir qui vous
êtes vraiment.

Une dernière chose est intéressante à considérer pour le prénom usuel :


c’est sa première lettre.
En effet, si le prénom usuel est la locomotive du nom complet, sa première
lettre donne une indication précieuse sur la manière dont les gens vous voient,
mais aussi sur la manière d’utiliser votre prénom, c’est-à-dire ce qu’il repré-
sente en priorité pour vous.
Pour interpréter la première lettre de votre prénom usuel, je vous propose de
la trouver dans le chapitre 9 sur les Mystères des Lettres, où vous découvrirez
tout ce dont vous avez besoin de savoir sur l’alphabet.

Nombre de la Victoire

Nous appelons Nombre de la Victoire celui que nous calculons en addi-


tionnant le Nombre de l’Intention (prénom usuel) au Nombre de la Qualité
de Vie (jour de votre naissance).
Il faut se rappeler que le jour de naissance correspond également au domaine
de la pensée, chez l’être humain, comme le prénom usuel.
En associant les deux, nous trouvons ce Nombre de la Victoire qui montre le
plein développement de la pensée humaine (idéaux, manière de penser, etc.),
et sa capacité à faire face aux épreuves et défis de la vie, ainsi qu’aux remises
en question et aux différentes difficultés de l’existence.

136
Révélations sur votre Prénom… et plus

Êtes-vous apte à trouver facilement des solutions, lorsque des difficultés ou


des épreuves se présentent à vous ? Savez-vous rebondir ?

Voici quelques éléments d’interprétation pour le Nombre de la Victoire :

Nombre 1 : vous avez tendance à vous affirmer en force (parfois trop !).
Même pas peur ! Avec vous, ça passe ou ça casse ! Individualisez-vous ! Vous
pouvez trouver des solutions originales.
Nombre 2 : soit vous cherchez à être pris en charge (« Quelqu’un peut-il
me sauver ? »), soit vous fuyez ou vous regardez ailleurs. Vous êtes fataliste
(« Cela finira bien par passer ! »). Soyez souple et secouez-vous !
Nombre 3 : vous prenez l’épreuve à la rigolade (« Même pas grave ! Tout
va bien ! »). Parfois vous fuyez, et d’autres fois vous dramatisez ! Jouez avec
la vie sans fuir, et vous trouverez des solutions.
Nombre 4 : vous vous rigidifiez, vous demeurez obtus. Vous ressassez
le problème dans tous les sens, et vous tournez en rond (comme un hamster
dans sa cage !). Dédramatisez, et respirez un peu !
Nombre 5 : vous êtes doué pour trouver des solutions originales et pour
rebondir, pour vous et autrui. Ce n’est pas évident de vous coincer, car vous
trouvez toujours une porte de sortie ! La remise en question : vous l’avez
inventée ! Parfois, vous courez un peu trop partout. Calmez-vous ! Une belle
pirouette, et c’est joué !
Nombre 6 : vous avez tendance à vous replier sur vous-même et à vous
sentir responsable, mais cela vous fige un peu. Respirez et relaxez ! Puis,
séparez le bon grain de l’ivraie et vous retrouverez l’équilibre.
Nombre 7 : vous noyez le poisson, vous nagez entre deux eaux, bref,
vous n’êtes pas facile à attraper et à mettre en cage ! Ne fuyez pas, car vous
disposez de tout ce qu’il faut pour trouver n’importe quelle solution dans
n’importe quel domaine.
Nombre 8 : vous avez tendance à foncer dans le tas ! Vous n’êtes pas du
genre à vous laisser faire. Vous essayez de transformer la situation qui vous
bloque dans tous les sens, jusqu’à ce qu’elle craque et vous libère. Rien ne
vous résiste.
Nombre 9 : vous prenez de la hauteur pour analyser la situation. Vous
trouvez des solutions originales et novatrices. Vous pouvez aider autrui à en
trouver également. Vous êtes un créateur de solutions !

137
Chapitre 7

Nombre 11 : vous trouvez la solution dans un flash, une révélation. Vous
savez toujours ce qu’il faut faire au bon moment. Vous êtes inspiré et les défis
vous motivent.
Nombre 22 : vous êtes un héros ou une héroïne et les défis vous motivent.
Vous disposez d’une grande force intérieure pour les vaincre, et d’une belle
qualité d’inspiration. Vous êtes un magicien des solutions.

Quelques considérations sur le nom complet

Pour une étude approfondie, vous devez toujours utiliser le nom complet
avec un prénom usuel (pensée), un deuxième prénom (sentiment, relations)
et le nom de famille (volonté ou force d’action).
Le nom de famille doit toujours être celui donné par le père, et qui se trouve
sur votre acte de naissance.
Certains numérologues ont trouvé « révolutionnaire » de le remplacer par le
nom de la mère ! Ceci est aberrant !
Pourquoi ? Pour la simple raison que l’être humain est créé d’une certaine
manière dans le monde spirituel, et qu’il continue à se développer une fois
arrivé sur la Terre, et que tout ceci n’est pas un « hasard » !
Or, il est bien connu de toutes les civilisations et traditions, et voies spiri-
tuelles, que c’est le père qui « donne » le corps physique à l’enfant, et que
c’est la raison occulte pour laquelle l’enfant doit porter le nom de son père.
Encore une fois, l’auteur ne défend pas son point de vue, mais se contente
d’énoncer une loi universelle dont il n’est pas le créateur.
L’identité est donnée par le père à travers le corps physique et le corps mental.
Quant à la mère elle « donne » à l’enfant ses corps éthérique et astral.
Il en résulte qu’une femme mariée qui aurait choisi le nom de son mari, devra
tout de même établir son thème numérologique avec son nom de jeune fille.
Enfin, rappelez-vous que le nom de famille est héréditaire, c’est-à-dire que
vous devez vous l’approprier, l’individualiser, afin d’en extraire tous les
atouts et talents possibles. Sinon, il pourrait vous procurer l’envie d’imiter
« papa » ou « maman » !
Or, votre but doit être de découvrir qui vous êtes vraiment et de l’exprimer,
en dehors de toute influence extérieure.

138
Révélations sur votre Prénom… et plus

Existe-t-il des cas particuliers ?


Oui, bien évidemment.
Une personne qui a choisi un pseudonyme pour une activité publique (artiste,
écrivain, acteur, chanteur, etc.) ne va, généralement, utiliser qu’un seul prénom
et un nom. Bien souvent, le nom choisi n’est même pas le nom de famille de
la personne : il peut être inventé.
Dans ce cas, il est intéressant de monter le thème numérologique de cette personne
avec son pseudo, tel quel, afin de voir ce qu’il lui apporte. Mais ne le considérez
que dans le cadre où il est censé avoir un impact. En dehors de la carrière, il est
probable que le pseudo laissera la place au véritable nom complet de la personne.
De même, si vous voulez vous créer un pseudo (ou un diminutif) qui soit
en rapport avec une activité publique particulière, il est essentiel de bien
connaître la numérologie.
Dans l’idéal, il est important que le Nombre d’Expression de votre pseudo
(total de ses lettres) soit en rapport avec votre activité. Le prénom choisi est
capital et doit bien refléter votre activité publique.
Attention de ne pas choisir un pseudo qui fait ressortir des Nombres que
l’on ne retrouve pas ou presque pas dans votre nom complet et votre thème
numérologique global. Il ne faut pas rêver ! Ce n’est pas parce que vous allez
vous créer le pseudo « parfait » (si tant est que cela soit possible !), qu’il vous
apportera la réussite escomptée, s’il ne correspond pas à des forces qui existent
réellement en vous.

Ces indications sont tout autant valables pour la création d’une entreprise.
Choisissez-lui un nom qui lui permette de réussir dans le domaine qui lui
correspond. Et choisissez-lui également une date de naissance qui soit en
rapport avec son activité (l’astrologie sera également d’une aide précieuse
dans ce cas). En général la date de naissance d’une entreprise correspond à
son enregistrement légal (registre du commerce).
Un auteur peut également choisir le titre de son œuvre en considérant celui-ci
comme une sorte de prénom usuel. Il est important que le titre soit en rapport
avec le contenu de l’œuvre.

Les Initiales du nom complet

Nous avons vu qu’il était intéressant de considérer la première lettre du


prénom usuel, car elle est celle qui est perçue en premier par autrui.

139
Chapitre 7

Dans ce même ordre d’idée, vous pouvez tenir compte des initiales du nom
complet. Pour cela, il suffit de noter le Nombre de chaque initiale (prénom
usuel, second prénom et nom de famille), puis d’additionner les trois Nombres
obtenus et de réduire le résultat entre 1 et 9 (sauf si c’est un Maître Nombre).

Le Nombre des Initiales (appelé parfois Nombre de l’Équilibre) ainsi


révélé vous renseigne sur une force qui structure votre nom complet, comme
les piliers d’un temple. Il peut apporter stabilité et équilibre. Il donne une
certaine direction à la personnalité, montrant comment le Nombre d’Expres-
sion peut se réaliser pleinement. Nous pouvons le voir également comme un
déclencheur de nos moyens d’expression. C’est ce que l’on voit en premier,
un peu comme des traits de caractère dominants, des capacités ou des dons
particuliers suffisamment visibles pour signifier l’individu. Ce Nombre, bien
que secondaire, est important s’il est le même que votre Nombre d’Expression
(il facilite alors votre expression dans son domaine), ou le même que votre
Chemin de Vie (il facilite la prise de conscience de votre destinée et/ou le
fait de progresser vers elle en utilisant votre libre arbitre), ou encore le même
que votre Nombre Intime (une force que vous allez pouvoir exprimer plus
aisément), ou que votre Nombre de Réalisation (il facilite alors la concrétisation
d’une capacité ou la manifestation des projets en rapport avec ce Nombre).

Plans des Nombres

Il est possible d’attribuer des plans aux Nombres, ce qui peut montrer certaines
tendances dans le fonctionnement ou les centres d’intérêt d’un individu donné.
Comme toujours chez les numérologues, tous se recopient les uns les autres
sans vraiment savoir d’où proviennent ces connaissances.
Nous rappelons que les Nombres sont tous de lumineuses entités spirituelles
de la classe des Vertus, et il ne serait question ici de leur attribuer une espèce
de classement « sportif » ! Il faut voir l’interprétation ci-dessous plutôt comme
la manière dont les gens peuvent vivre ce que les Nombres apportent, selon
leur niveau de conscience.

Voyons ce qu’il en est, d’après les connaissances universelles sur le monde


spirituel (pour en savoir plus dans ce domaine, voir La Vie Spirituelle déjà cité) :

140
Révélations sur votre Prénom… et plus

○ Plan spirituel-intuitif (ou monde causal) : Nombres 7, 9 et 11/2


○ Plan mental : Nombres 1 et 8 + le 3 chez les personnes créatrices et/ou
évoluées (3 intérieur) + le 22/4 chez les personnes évoluées + le 5 chez
les personnes évoluées
○ Plan astral : Nombres 2 et 6 + le 5 chez les personnes sentimentales + le
3 chez les bons vivants (3 extérieur)
○ Plan physique : le 4 + le 5 chez les personnes matérialistes

Afin de vous y retrouver, vous pouvez établir une grille simple des neuf
Nombres (correspondant à toutes les lettres de votre nom complet), comme vous
le voyez ci-dessous, avec les exemples de nos personnages, Sofia et Michaël :

Grille de référence

Nombre 1 = x… Nombre 2 = x… Nombre 3 = x…


Nombre 4 = x… Nombre 5 = x… Nombre 6 = x…
Nombre 7 = x… Nombre 8 = x… Nombre 9 = x…

Pour Sofia :

Nombre 1 = x 6 Nombre 2 = x 2 Nombre 3 = x 1


Nombre 4 = x 1 Nombre 5 = x 1 Nombre 6 = x 2
Nombre 7 = x 0 Nombre 8 = x 0 Nombre 9 = x 5

Pour Michaël :

Nombre 1 = x 4 Nombre 2 = x 0 Nombre 3 = x 3


Nombre 4 = x 1 Nombre 5 = x 5 Nombre 6 = x 0
Nombre 7 = x 1 Nombre 8 = x 1 Nombre 9 = x 2

Il est facile de voir que Sofia dispose de six fois le Nombre 1, deux fois le
Nombre 2 et d’une fois le Nombre 3 (première ligne). Ensuite, elle a une fois les

141
Chapitre 7

Nombres 4 et 5 et deux fois le Nombre 6 (deuxième ligne). Enfin, elle manque


des Nombres 7 et 8, mais dispose de cinq fois le Nombre 9 (troisième ligne).
Si l’on tient compte que Sofia est une personne évoluée et créatrice, nous
obtenons le résultat suivant :
• 7 sur le plan spirituel-intuitif
• 9 sur le plan mental (pensée)
• 4 sur le plan astral (sentiment)
• 1 sur le plan physique

N.B. : Les Nombres potentiellement 11 ou 22 (le 2 et le 4) sont comptés deux


fois : une fois en 2 ou 4, et une fois en 11 ou 22 (uniquement dans le cas d’une
personne évoluée spirituellement).

Voyons maintenant pour Michaël, en tenant compte des mêmes critères


que pour Sofia :
• 3 sur le plan spirituel-intuitif
• 14 sur le plan mental (pensée)
• 0 sur le plan astral (sentiment)
• 1 sur le plan physique

Nous pensons que l’interprétation est aisée pour nos amis, puisque tous
les deux sont nettement polarisés sur les plans spirituel-intuitif et mental
(avec davantage de spirituel-intuitif chez Sofia, et davantage de mental chez
Michaël, ce qui laisse à penser que Sofia est un peu plus avancée spirituelle-
ment que Michaël… tout au moins potentiellement parlant).

Vous avez dit Karma ?

Et c’est à ce moment-là que nous nous écartons, pour laisser passer les
grands numérologues occidentaux, qui vont venir nous parler du karma…
Eh bien, oui, cher lecteur, le karma c’est quand même le top de la Numérologie !
Alors, vous lirez que, si vous avez des nombres manquants dans la grille
ci-dessus (comme le 7 et le 8 chez Sofia, ou les 2 et 6 chez Michaël), c’est
que vous avez du karma ! Aïe !
Alors, les grands numérologues vont vous expliquer combien vous avez

142
Révélations sur votre Prénom… et plus

été très méchant dans une autre vie, dans les domaines en question, ce qui
explique pourquoi ces Nombres sont manquants !
Que l’on m’explique comment ces gens si « savants », qui ne vous connaissent
pas, cher lecteur, pourraient-ils découvrir dans leur boule de cristal ce que
vous avez fait dans une vie passée ? !

Rappelons-nous quelques grandes lignes du fonctionnement de l’être humain


et de la Numérologie qui est à son service.
Tout d’abord, il n’y a aucun thème numérologique épouvantable avec un gros
vilain karma ! Seuls les mauvais numérologues (comme le font également
les mauvais astrologues) vous le diront, en prenant de grands airs. Ne vous
laissez pas impressionner : ces gens n’en savent rien !

Le thème numérologique que vous avez reçu à votre naissance (tout comme
le thème astral) est le meilleur pour vous. Vous avez même contribué à le
choisir avant de vous incarner !
S’il manque certains Nombres dans votre nom complet, cela ne signifie pas que
vous avez tel ou tel karma en rapport avec les Nombres manquants. D’ailleurs, il
existe des gens qui disposent de tous les Nombres : chez eux aucun ne manque à
l’appel ! Sont-ils pour autant exempts de karma ? ! Ce serait ridicule de le croire.
Désolé pour ces messieurs les numérologues, mais le karma, c’est plus
compliqué que ce que vous croyez !
Il ne se voit pas non plus dans certains mystérieux sous-Nombres (comme
le 13, le 14, le 16 ou le 19, ou encore tous les sous-Nombres entre 12 et 22 !
Vous prendrez bien un petit peu de Tarot de Marseille, au passage ! ?).

Karma signifie « action », et dans l’ésotérisme christique il est appelé


« œuvre », comme nous pouvons le lire chez Saint Paul.
Le karma, c’est l’ensemble de l’œuvre accomplie par un être humain.
Et contrairement à ce que l’on voit partout, le karma n’est pas que négatif : il
est également positif et évolutif.

Il existe trois lois majeures qui régissent l’évolution de l’être humain :


• Le karma lunaire ou l’œuvre, ou encore la nécessité
• Le libre arbitre ou karma solaire ou encore œuvre solaire
• La Providence ou la Grâce

143
Chapitre 7

Chaque individu, à partir du moment où il s’incarne sur la Terre, expéri-


mente les lois universelles du karma ou de la nécessité. Nous récoltons ce
que nous avons semé : en positif et en négatif.
Lorsque nous développons notre libre arbitre, avec effort et conscience, nous
nous élevons dans une autre loi universelle : celle du karma solaire ou de
l’œuvre solaire.
Et si nous nous engageons à fond dans de beaux projets qui nous dépassent
et nous aident à nous transcender, en plus de vivre au niveau du libre arbitre,
nous déclenchons, de temps à autre, la Grâce : nous nous élevons alors, dans
ces moments-là, au niveau de la loi universelle de la Providence (maîtrise
des lois de la manifestation).
Là est la grandeur de l’être humain !
Il existe un mode d’emploi pour atteindre cette possibilité (voir L’Aventure
Héroïque, de Céline & Pierre Lassalle, même éditeur).

En vivant au niveau des Nombres et en cultivant son libre arbitre, l’individu


transforme son karma lunaire ou « négatif » en karma solaire ou « positif ».
En survivant au niveau des anti-nombres, l’individu génère du karma lunaire
ou « négatif ».
En réalité, tout le thème numérologique parle du karma : c’est à vous de
décider si vous préférez en faire un pâle brouillon et une imitation, ou une
œuvre d’art !

C’est l’essentiel à savoir sur le karma…

Le Nombre de l’Héroïsme ou de Maturité

Ce que nous appelons le Nombre de l’Héroïsme ou de Maturité se calcule


simplement en additionnant le Nombre du Chemin de Vie (date de naissance)
au Nombre d’Expression (nom complet).
Il résulte de l’association de tout notre potentiel révélé par le nom complet
(avec la possibilité de développer notre libre arbitre ou non), et de notre
destinée révélée par notre date de naissance.
Si nous déployons notre libre arbitre, afin de nous accomplir pleinement, alors
nous réaliserons notre destinée et même plus. Le résultat de cette merveilleuse

144
Révélations sur votre Prénom… et plus

aventure (ce qui est advenu) pourra se lire dans le Nombre de l’Héroïsme
(car il en faut pour réaliser pleinement sa destinée et même davantage !), ou
Nombre de Maturité (car il ne peut se réaliser véritablement qu’à partir de
35/37 ans environ, voire davantage, ou jamais).
Nous pouvons imaginer que ce Nombre de l’Héroïsme ou de Maturité est
comme le sommet d’un triangle équilatéral, dont la base est constituée par
les Nombres du Chemin de Vie (à gauche) et de l’Expression (à droite).
Retenez que ce Nombre est forcément le résultat de nombreux dépassements
de soi, et d’une pleine réalisation de l’être à différents niveaux. Ainsi, vous
devez considérer n’importe lequel des neuf Nombres le représentant comme
une sorte de « super Nombre », puisqu’il représente « le meilleur du meilleur » !
Pour l’interpréter, je vous convie à relire les significations des Nombres du
chapitre 2, et d’en extraire le meilleur pour saisir tout le Bien de ce Nombre
de synthèse.

Les Lettres de Passage ou les Transits

Nous souhaitons vous présenter une dernière méthode essentielle concer-


nant le nom complet et son évolution.
En effet, il est possible de considérer que le nom complet évolue au fil de
votre destinée, ou qu’il en a la possibilité. Tout dépend de l’utilisation que
vous faites de votre libre arbitre, comme nous l’avons déjà vu.

Ce que nous appelons les Lettres de Passage ou les Transits, consiste à


« dérouler » votre prénom usuel, votre deuxième prénom, ainsi que votre
nom de famille sur toute votre vie.
Voyons les exemples de Sofia et Michaël, afin que vous compreniez plus
facilement de quoi il s’agit.

Sofia est un prénom usuel 23/5.


Marie, le second prénom, est 28/10/1.
Et Kaliaski est un nom de famille également 28/10/1.

Avec le principe des Transits ou Lettres de Passage, nous considérons que


le prénom Sofia va se dérouler sur 23 ans, puisqu’il vaut 23.

145
Chapitre 7

Marie, le second prénom, de même que le nom Kaliaski, vont se dérouler


chacun sur 28 ans.

Nous commençons à la naissance de Sofia, et cela nous donne :


– Le S vaut 1, il dure 1 an
– Le O vaut 6, il dure 6 ans, donc jusqu’à l’âge de 7 ans (1 + 6 = 7)
– Le F vaut 6, il dure 6 ans, donc jusqu’à l’âge de 13 ans (7 + 6 = 13)
– Le I vaut 9, il dure 9 ans, donc jusqu’à l’âge de 22 ans (13 + 9 = 22)
– Le A vaut 1, il dure 1 an, donc jusqu’à l’âge de 23 ans (22 + 1 = 23)

Pendant que le prénom usuel se déroule, le deuxième et le nom vont


également se dérouler, chacun à son rythme :
– M = 4 ans
– A = 1 an, jusqu’à 5 ans
– R = 9 ans, jusqu’à 14 ans
– I = 9 ans, jusqu’à 23 ans
– E = 5 ans, jusqu’à 28 ans

Et
– K = 2 ans
– A = 1 an, jusqu’à 3 ans
– L = 3 ans, jusqu’à 6 ans
– I = 9 ans, jusqu’à 15 ans
– A = 1 an, jusqu’à 16 ans
– S = 1 an, jusqu’à 17 ans
– K = 2 ans, jusqu’à 19 ans
– I = 9 ans, jusqu’à 28 ans

Lorsque vous avez fait un « tour complet » avec un prénom ou avec le nom
de famille, vous recommencez à la première lettre.
Ainsi, pour chaque année de votre vie, vous aurez trois Lettres de Passage
que nous appelons également des Transits.

Voyons, par exemple, quelles sont les Transits de Sofia pour l’âge de 17 ans
et quelques mois (18e année) :
– Avec Sofia, ce sera la Lettre de Passage I

146
Révélations sur votre Prénom… et plus

– Avec Marie, ce sera également la Lettre de Passage I


– Avec Kaliaski, ce sera la Lettre de Passage K (le second)

Comment interpréter ces Transits ?


Dans le chapitre 9 sur les Lettres, vous avez pour chaque Lettre, sa signi-
fication en tant que Lettre de Passage.
Lorsqu’il y a deux Lettres semblables, ceci renforce la signification (parfois
jusqu’à l’excès, mais pas toujours).

Enfin, vous pouvez calculer l’Essence des Transits.

L’Essence des Transits se calcule en additionnant les Nombres corres-


pondant aux trois Lettres de Passage.

Pour Sofia, dans notre exemple, cela donne :

→ I = 9 + I = 9 + K = 2 = 20/2. L’Essence des Transits est égale à 2, ce
qui, selon l’âge et le niveau de conscience, peut être élevé ou non au
Maître-Nombre 11.

Voyons maintenant l’exemple de Michaël :

Michaël est un prénom usuel 33/6.


Jean est un second prénom 12/3.
Et Galien est un nom de famille 30/3.

Voici ce que donnent les Transits de Michaël :


– M = 4 ans
– I = 9 ans, jusqu’à 13 ans
– C = 3 ans, jusqu’à 16 ans
– H = 8 ans, jusqu’à 24 ans
– A = 1 an, jusqu’à 25 ans
– E = 5 ans, jusqu’à 30 ans
– L = 3 ans, jusqu’à 33 ans

147
Chapitre 7

Et
– J = 1 an
– E = 5 ans, jusqu’à 6 ans
– A = 1 an, jusqu’à 7 ans
– N = 5 ans, jusqu’à 12 ans

Et
– G = 7 ans
– A = 1 an, jusqu’à 8 ans
– L = 3 ans, jusqu’à 11 ans
– I = 9 ans, jusqu’à 20 ans
– E = 5 ans, jusqu’à 25 ans
– N = 5 ans, jusqu’à 30 ans

Petit exercice : Quels seront les Transits de Michaël à l’âge de 23 ans et


quelques mois (24e année) ?
– Pour Michaël, ce sera la Lettre de Passage H
– Pour Jean, ce sera la Lettre de Passage N (deuxième tour)
– Pour Galien, ce sera la Lettre de Passage E

Pour interpréter ces Lettres de Passage, vous les trouverez au chapitre 9.


Quant à l’Essence des Transits de Michaël pour cette année-là, ce sera :

→ H = 8 + N = 5 + E = 5 = 18/9. L’Essence des Transits est égale à 9

Les Transits devront être étudiés avec leur Essence, et comparés avec le
Nombre de l’Année Personnelle et l’Influence Pascale Solaire, afin d’obtenir
le climat annuel de manière plus précise.
Vous trouverez l’interprétation des Lettres de Passage au chapitre 9.
L’étude de ces éléments sera largement suffisante pour saisir les grandes
lignes de votre année.
Les numérologues ajoutent à leur étude annuelle d’autres calculs, tous plus
farfelus les uns que les autres (comme les Maisons astrologiques de passage,
sans aucun fondement spirituel ni astrologique, ou de prétendus arcanes de
l’année, venant soi-disant de la kabbale, tout aussi délirantes !). Laissons tout
ceci de côté, afin de ne pas nous disperser ni nous embrouiller.

148
Chapitre 7 Révélations sur votre Prénom… et plus

Enfin, pour le côté pratique, vous pouvez agencer un tableau (pour quelques
années ou pour toute votre vie), sur lequel vous indiquerez :
• Sur la première ligne les années :… 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014,
2015, 2016, etc.
• Sur la deuxième ligne : votre âge correspondant à chacune de ces années
• Sur la troisième ligne : vos Années Personnelles correspondantes
• Sur la quatrième ligne : l’Influence Pascale Solaire (jour de la semaine
de votre anniversaire pour chaque année)
• Sur les cinquième, sixième et septième lignes : les trois Lettres de Passage
(prénom usuel, puis second prénom, et enfin nom de famille)
• Sur la huitième ligne : l’Essence des Transits de chaque année

Ainsi, ce tableau vous permettra de tirer des leçons de votre passé en


réalisant des bilans, tout en cultivant la prudence pour l’avenir.
(Voir exemple de tableau vierge page suivante).

149
Tableau de synthèse
Pour bilans & prospectives

ANNEES 2015 2016 2017 2018 2019

ÂGE

ANNÉE PERSONNELLE

INFLUENCE PASCALE
SOLAIRE

LETTRE DE PASSAGE
DU PRÉNOM USUEL

LETTRE DE PASSAGE
DU SECOND PRÉNOM

LETTRE DE PASSAGE
DU NOM DE FAMILLE

ESSENCE DES TRANSITS


Chapitre 8

Numérologie Relationnelle

Nous vous proposons d’explorer, au cours de ce chapitre, le potentiel rela-


tionnel pouvant exister entre deux personnes.
Pour cette étude, nous nous appuierons essentiellement sur la même méthode
que l’on trouve en astrologie et qui s’appelle : le thème composite.

De quoi s’agit-il ?
Cette méthode part du principe que, si l’on « additionne » les thèmes de
deux personnes, nous en obtenons un troisième, qui est le thème composite.

Que peut révéler ce thème composite ?


Il nous renseigne sur ce que deux personnes peuvent donner ensemble, ou
plutôt ce que leur relation peut exprimer comme forces ou faiblesses.
En Numérologie, les calculs se font en additionnant certains Nombres essen-
tiels, mais aussi avec quelques soustractions qui soulignent les points faibles.
Bien sûr, cette méthode sous-entend d’accepter le fait que lorsque deux
personnes vivent une relation intime, il émane d’eux quelque chose de plus
qu’eux-mêmes : c’est la relation ou la somme de ce que sont ces deux personnes
avec « en plus » quelque chose d’indéfinissable matériellement ou psycholo-
giquement, mais qui résulte de l’union de ces deux êtres (surtout si l’union
en question est réellement profonde).

Le thème composite

Tout d’abord, il est capital de connaître les deux personnes dont vous allez
« compositer » les thèmes numérologiques.
Il faut bien comprendre que, connaître une personne est déjà difficile (surtout
que, bien souvent, les gens ne se connaissent pas eux-mêmes !), alors en

151 151
Chapitre 8 Numérologie Relationnelle

connaître deux est une tâche ardue.


Et dans l’établissement d’un thème composite numérologique, non seulement
vous devrez connaître le mieux possible les deux personnes en relation, mais
le thème composite lui-même vous révélera une troisième « entité », c’est-à-
dire la relation en elle-même, qui est encore plus délicate à saisir.
Ceci est dans le but de montrer le défi à relever. Mais ne vous découragez
pas, car cette méthode est précise et très intéressante !

Cette méthode vous demande également d’oublier les comparaisons de


thèmes numérologiques que vous avez peut-être vues un peu partout, et qui
sont assez farfelues la plupart du temps. Pourquoi ? Parce qu’elles ne tiennent
pas compte du niveau de conscience des gens.
Par exemple, les numérologues vous diront que le Nombre 5 et le Nombre
6 ne s’entendent pas.
Tout d’abord, rappelons que les Nombres étant de puissantes entités spirituelles
que nous appelons des Vertus, ils s’entendent tous entre eux !
Ce sont les gens qui ne savent pas les vivre correctement en eux, qui peuvent
parfois être incapables de les maîtriser.
Ainsi, lorsqu’un numérologue écrit quelque part que les Nombres 5 et 6 ne
s’entendent pas, il ne se rend pas compte qu’il nous révèle « qu’en lui-même »
ces Nombres ne s’entendent pas ! Mais il ne devrait pas prendre son cas pour
une généralité ! Bien entendu, il n’est pas conscient que c’est son propre
problème qu’il projette sur autrui.
Le Nombre 5 est celui de la Liberté. Et le Nombre 6 est celui de l’Amour.
Il est essentiel que ces deux Nombres s’entendent chez tous les apprentis du
véritable Amour, car ces deux Nombres constituent la base de toute véritable
relation amoureuse !

Ceci étant précisé, voyons quels sont les Nombres à « compositer » :


⇒ Union des Nombres Intimes (voyelles du nom complet) : montre l’inti-
mité possible entre les deux partenaires, l’entente profonde possible ou non,
les aspirations communes, les motivations, l’union des vies intérieures.

⇒ Union des Nombres d’Expression (nom complet) : montre l’union


possible ou non des caractères des deux partenaires, et comment ils
peuvent s’exprimer ensemble ou non, leur organisation de vie commune.

152 152
Numérologie Relationnelle

⇒ Union des Nombres de Réalisation (consonnes du nom complet) :


montre l’entente possible ou non au niveau physique, matériel, pratique,
montre également la sexualité commune possible ou non, et l’action
commune.

⇒ Union des Chemins de Vie (date de naissance) : montre comment les


destinées peuvent s’associer ou non, montre la durabilité possible ou
non de la relation, s’il y a moyen ou non d’œuvrer dans une direction
commune.

⇒ Union des Qualité de Vie (jour de naissance) : montre un certain idéal


de vie possible ou non, certains dons ou forces exprimables ensemble
ou non, et une certaine qualité de vie, les réflexions et buts en commun.

⇒ Union des Missions de Vie (jour + mois de naissance) : montre une


certaine mission ou vocation commune possible ou non, ou quelque
chose d’important à réaliser en commun possible ou non.

⇒ Union des Nombres d’Héroïsme (nom complet + date de naissance) :


montre la durabilité de la relation possible ou non, et des réalisations
majeures communes possibles ou non.

Ce sont les sept Nombres les plus importants pour établir le thème composite.
Nous présentons cette méthode du point de vue des relations amoureuses.
Mais, elle peut également, et de la même manière, servir pour les autres sortes
de relations (amitiés, parents-enfants, etc.).
En ce qui concerne la relation avec votre ours en peluche ou votre poisson
rouge… vous devrez attendre le prochain volume ! Non, c’est une blague !

Pour établir le thème composite entre deux personnes, vous devez donc
inscrire les 7 Nombres ci-dessus pour chacun, puis les additionner deux
par deux (ce que nous appelons « union »), ce qui vous donnera 7 Nombres
Composites, que vous aurez pris soin de réduire entre 1 et 9 (sauf pour les
Maîtres Nombres 11 et 22).
Ensuite, il vous faudra soustraire entre eux les Nombres Intimes, d’Expres-
sion et de Réalisation, c’est-à-dire tous ceux liés avec le nom complet, afin

153
Chapitre 8

de découvrir les Défis ou faiblesses principales du couple.


Vous ne ferez pas les soustractions des Nombres liés avec la date de naissance,
car seuls les Nombres du nom complet, qui peuvent bénéficier du dévelop-
pement du libre arbitre, peuvent être soustraits entre eux. Ceux de la date de
naissance, ne pouvant pas disposer du libre arbitre, ne sont donc pas sous-
traits entre eux.
Enfin, vous pouvez soustraire les Nombres d’Héroïsme, car il y entre une
part de libre arbitre possible, grâce au nom complet.

Au final, vous avez 7 Nombres à additionner deux par deux entre vos
deux personnes, et 4 Nombres à soustraire entre eux, deux par deux.

Voyons, comme exemple, le couple formé par nos personnages (quand ils
en auront l’âge, bien évidemment !).

Notons, tout d’abord, les 7 Nombres de Sofia et ceux de Michaël :

• Sofia :

Nombre Intime = 6


Nombre d’Expression = 7
Nombre de Réalisation = 1
Chemin de Vie = 22/4
Qualité de Vie = 9
Mission de Vie = 11/2
Nombre de l’Héroïsme = 11/2

• Michaël :

Nombre Intime = 9


Nombre d’Expression = 3
Nombre de Réalisation = 3
Chemin de Vie = 1
Qualité de Vie = 11/2
Mission de Vie = 11/2
Nombre de l’Héroïsme = 22/4

154
Numérologie Relationnelle

Et maintenant, établissons le thème composite de Sofia & Michaël…

Thème Composite de Sofia & Michaël

1) Union des Nombres Intimes : 6 + 9 = 15/6


2) Défi des Nombres Intimes : 9 – 6 = 3
3) Union des Nombres d’Expression : 7 + 3 = 10/1
4) Défi des Nombres d’Expression : 7 – 3 = 4
5) Union des Nombres de Réalisation : 1 + 3 = 22/4
6) Défi des Nombres de Réalisation : 3 – 1 = 2
7) Union des Chemins de Vie : 22/4 + 1 = 23/5
8) Union des Qualités de Vie : 9 + 11/2 = 11/2
9) Union des Missions de Vie : 11/2 + 11/2 = 22/4
10) Union des Nombres de l’Héroïsme : 11/2 + 22/4 = 33/6
11) Défi des Nombres de l’Héroïsme : 4 – 2 = 2

Voici quelques éléments d’interprétation pour notre couple d’exemple :


Pour ce qui est de l’intimité et de l’entente profonde entre eux (Nombres
Intimes), nous obtenons le Nombre 6, de l’Amour : c’est donc excellent !
Qu’est-ce qui peut contrecarrer ce bon résultat ? Nous le voyons par le Défi 3 :
il pourrait y avoir un peu de dispersion ou trop de voyages ou un peu d’idéa-
lisation de l’un des partenaires pour l’autre, par exemple.
Pour l’expression en commun, nous obtenons le Nombre 1 : nos amis disposent
du potentiel de s’exprimer tout en étant unis, comme dans une parfaite com-
plémentarité. Notez, tout de même, qu’il y a un 7 dans l’histoire, et que cela
n’est vraiment positif que parce que nos deux amoureux sont engagés dans
une voie spirituelle. Le Défi de cette expression est un 4 : ils ont besoin de
s’organiser un peu, car il semble que leur vie quotidienne ne les intéresse pas
trop ! Ils n’aiment pas trop les limites non plus !
Pour les réalisations en commun, ils disposent du puissant 22 ! Nul doute qu’ils
sont capables de réaliser de grandes choses ensemble ! Et dans le domaine
de la sexualité, cela devrait être fort et profond. Le Défi des réalisations est
le 2 : il pourrait y avoir une certaine dualité dans leurs actions (trop leader
tous les deux, par exemple), ou bien la vie au foyer n’est pas trop leur truc !
L’Union des Chemins de Vie donne le 5 : la Liberté ! Cela complète bien l’Union
des Nombres Intimes qui donne le 6 : l’Amour. Ensemble, ils accomplissent

155
Chapitre 8

une destinée qui se présente sous la bannière de la Liberté.


En ce qui concerne la Qualité de Vie, avec un 11, il est certain qu’elle n’est
pas banale, et qu’ils n’ont certainement pas beaucoup d’amis : il faut pouvoir
les suivre !
La Mission de Vie en commun confirme avec également un 22, venant d’un
double 11 : ici, on tape vraiment dans le haut du panier de l’humanité ! Ces
deux-là ne vivent pas pour eux-mêmes, mais au service de l’humanité et du
monde spirituel !
Bien évidemment, avec l’union des Nombres de l’Héroïsme qui est un 33/6,
nous touchons au sublime ! C’est de l’Amour vertueux, à n’en pas douter. Ces
deux êtres sont des précurseurs dans de nombreux domaines, y compris dans
celui de la relation amoureuse (si vous voulez en savoir davantage sur nos
amis, lisez le roman initiatique Cyberespace, même auteur, même éditeur ;
et sur l’Amour vertueux, voir L’Héroïsme de l’Amour, déjà cité).
Le dernier Défi est toujours un 2 : pas étonnant, la vie au foyer, la vie quoti-
dienne, la télé dans son fauteuil, etc., n’a rien à voir avec eux !

Interprétation des Nombres Composites

Nous vous proposons quelques indications sur l’interprétation que vous


pouvez faire, lorsque vous additionnez ou « compositez » deux Nombres de
deux personnes, afin de savoir quel est leur potentiel relationnel (et lorsque
vous les soustrayez pour dévoiler les défis).
Nous vous rappelons qu’il s’agit de la compréhension du potentiel d’une
relation, et non de savoir si telle ou telle personne s’entendra avec telle autre.
Ainsi, chaque Nombre présenté ci-dessous représente le potentiel d’une
relation et non d’un individu.

Nombre 1 : union, deux potentiels qui peuvent fusionner, excellente complé-
mentarité, couple leader, relation pionnière dans un certain domaine, relation
forte et affirmée, voire rayonnante. Attention : si l’un des deux Nombres est un
7, un 8 ou un 9, ce bon résultat pourra être confirmé que si les deux personnes
sont engagées dans une voie spirituelle (si ce n’est le cas que pour une seule,
ce sera déjà plus délicat ; et si aucune des deux ne l’est, alors il y aura peu de
chance possible de réussite).

156
Numérologie Relationnelle

Nombre 2 : composite à double tranchant : soit il peut se montrer favorable


pour construire un foyer ensemble, avoir des enfants, etc., soit il peut révéler
une dualité et de nombreux conflits. Attention : comme pour le composite
1, l’addition avec un 7, un 8 ou un 9, demande que les personnes en relation
soient engagées dans une voie spirituelle pour que cela fonctionne (ceci est
valable pour tous les Nombres composites, et nous ne le répéterons plus).

Nombre 3 : normalement, assez favorable, surtout pour des bons vivants,
aimant voyager et s’amuser ensemble ; apporte de l’humour, du jeu et de
la souplesse dans la relation ; expansion possible dans différents domaines
(enfant, richesse, voyages, communications, enseignement, études, etc.) ;
créativité en commun ; études ou recherches en commun.

Nombre 4 : ce Nombre est plus favorable à un couple d’un certain âge, ou
à des gens voulant construire leur maison, ou créer une entreprise ; sinon, un
peu austère (mariage de raison, par exemple), un peu de frustration ; favorable
aux biens immobiliers, à tout ce qui a trait à la terre ; plutôt bon pour le foyer.

Nombre 5 : ce Nombre se prête mieux aux amitiés qu’aux relations amou-
reuses (risques d’adultères) ; favorable pour les courageux qui cherchent la
liberté dans la relation ; favorable pour la communication, les voyages, l’aven-
ture dans tous les sens du terme ; favorable pour toutes sortes de changements,
pour la nouveauté ; humour ; c’est une relation toujours en mouvement ; études
en communs.

Nombre 6 : excellent Nombre pour la relation amoureuse (c’est le Nombre


de l’Amour), pour la vie au foyer, pour le mariage ; partage des responsabi-
lités ; respect, éthique dans la relation ; importance du service, de l’art et de
la beauté ; recherche constante de l’équilibre et de l’harmonie.

Nombre 7 : ce Nombre est peu favorable à la relation amoureuse ; il l’est


davantage pour l’amitié entre deux personnes éprises de connaissances et de
spiritualité, ou entre deux créateurs inspirés. Seuls des gens engagés dans une
voie spirituelle pourraient s’y retrouver en s’essayant à l’Amour vertueux.
Dans ce cas, évolution en commun, études ou recherches spirituelles en
commun, créativité inspirée en commun.

157
Chapitre 8

Nombre 8 : ce Nombre est à double tranchant : il est peu favorable à la


relation amoureuse et préférera l’amitié ou l’association dans un milieu d’af-
faires ou cherchera une certaine réussite matérielle ; d’un autre côté, il peut être
favorable à des gens ayant vécu une profonde transformation dans leur relation,
et qui seront intéressés par ce qui se trouve au-delà du voile des apparences.
Pour des gens engagés dans une voie spirituelle : transformation en commun,
héroïsme en commun, transcendance commune, maîtrise de soi en commun

Nombre 9 : ce Nombre est très favorable pour les amitiés y compris les
relations au sein d’un groupe fraternel ou humanitaire ; mais il peut également
être favorable à une relation amoureuse résolument engagée dans l’Amour
vertueux, et qui veut œuvrer pour plus grand qu’elle ; beaucoup d’intimité et
de sensibilité ; enseignement répandu en commun.

Nombre 11 : relation puissante et originale (ce Nombre ne s’applique que


pour les gens ayant déjà le 11 présent dans leur thème numérologique indivi-
duel, et qui sont capables de le maîtriser, au moins partiellement) ; beaucoup
de créativité inspirée dans cette relation ; inventivité, leadership, pionnier,
guidance, art ; union profonde et spirituelle.

Nombre 22 : relation puissante et originale (avertissement identique au


Nombre 11) ; intérêt pour la magie, l’ésotérisme, les mystères de la nature ;
inventivité, créativité ; union magnétique et profonde ; possibilité de construire
ensemble pour le futur.

Nombre 33 : relation idéale, puissante et originale d’Amour vertueux


(avertissement identique aux Nombres 11 et 22). Rare ! Potentiel créateur
infini. Ces êtres préparent le futur des relations humaines. Ils vivent des expé-
riences encore impossibles à exprimer en mots pour le commun des mortels.
Ce sont des pionniers de l’Amour.

Voyons maintenant les Défis composites : notez que chaque Nombre doit
être réduit entre 1 et 9 avant de pratiquer la soustraction (y compris les Maîtres-
Nombres, puisque ceux-ci ne peuvent pas représenter des défauts : les défauts,
ce sont leur réduction à un Nombre « normal »). Notez également que, parfois,
les deux Nombres à soustraire s’avèrent être les mêmes : dans ce cas, il n’y
a pas de Défi, puisque la soustraction donne zéro !

158
Numérologie Relationnelle

Défi 1 : problème d’égoïsme ou d’égocentrisme ; manque d’individuali-


sation ; les partenaires se connaissent mal ; compétition entre les deux parte-
naires ; manque de sincérité

Défi 2 : problème de passivité et de dualité (conflits) ; endormis l’un sur


l’autre ; problèmes avec le foyer, la famille, la vie quotidienne ; trop dans le
rêve ; caché derrière un masque

Défi 3 : problème de dispersion ; prendre trop les choses à la légère ; les
partenaires ne se voient pas assez (trop de voyages ?) ; excès divers

Défi 4 : se perdre dans les détails de la vie quotidienne ; trop de limites ;
trop de travail ; trop matérialiste ; manque de joie de vivre

Défi 5 : problèmes de tromperies ; trop de changements (instabilité) ;


problèmes de liberté ou d’indépendance ; manque d’ouverture à la nouveauté
et aux changements

Défi 6 : problèmes au foyer, avec la famille, avec les responsabilités ; trop
gentil, se laisser envahir ; veut trop rendre service pour faire plaisir ; manque
d’équilibre

Défi 7 : tendance à fuir, à s’isoler ; manque de communication ; tendance


au laisser-aller, à abuser d’expédients ; doit davantage réfléchir et faire des
bilans ensemble ou étudier ensemble

Défi 8 : problèmes financiers ; doit associer le matériel avec le spirituel ;


conflits (doit maîtriser la colère) ; difficultés d’entente sexuelle

Défi 9 : trop concerné par les problèmes d’autrui ; trop sensible ; trop ouvert
sur les autres ; grande tension dans le couple ; besoin de se relaxer

Autres éléments du thème composite

Il est certain que l’étude composite peut s’arrêter à ce que nous venons de
voir ci-dessus.

159
Chapitre 8

Mais, pour ceux qui veulent creuser davantage, voici quelques indications
supplémentaires.
Vous pouvez « compositer » les Nombres des prénoms usuels.
Comme nous l’avons vu au chapitre précédent, le prénom usuel est important,
et certainement ce qui est le plus révélateur de notre caractère et de notre
potentiel de manifestation en cette vie, surtout si nous faisons des efforts
pour développer notre libre arbitre.
Si c’est le cas, alors vous pouvez reprendre ce que nous avons vu au précédent
chapitre en « compositant » les Nombres d’Intention (toutes les lettres du prénom
usuel) des deux personnes, ainsi que leurs voyelles (Intimité de l’Intention) et
leurs consonnes (Réalisation de l’Intention).

Avec nos personnages d’exemple, Sofia et Michaël, cela nous donne :


⇒ Nombre de l’Intention Composite = 23/5 + 33/6 = 56/11
⇒ Intimité de l’Intention (voyelles) = 16/7 + 15/6 = 31/4 (pour eux : 22/4)
⇒ Réalisation de l’Intention (consonnes) = 7 + 18/9 = 25/7
Rien que l’étude de leurs prénoms « composités » nous montre le potentiel
de ces deux êtres : le Nombre de l’Intention Composite nous donne 11 (la
vibration maximum en Numérologie !). Quant à l’Intimité de l’Intention
Composite (voyelles), elle nous donne 22, c’est-à-dire qu’ils peuvent déployer
ensemble une grande puissance intérieure. Enfin, la Réalisation de l’Intention
Composite (consonnes), donne le 7, ce qui souligne bien dans quel secteur
ils veulent agir ensemble : le domaine spirituel et/ou de la créativité inspirée
en lien avec le monde spirituel !
Bien sûr, vous pouvez y ajouter les Défis Composites obtenus par soustraction.
Cela donnerait 1, 1 et 2 pour les trois soustractions de nos héros.

Nous pouvons également nous intéresser aux éléments qui représentent le


sentiment dans le thème numérologique.
Vous avez découvert que le sentiment chez l’être humain (son potentiel rela-
tionnel) était lié avec le second prénom, et aussi avec le mois de naissance.
Vous pouvez également « compositer » ces deux éléments du thème.
Et ne calculez le Défi qu’avec les seconds prénoms, mais pas avec les mois
de naissance.

160
Numérologie Relationnelle

Quelques éléments d’interprétation


sur la qualité du sentiment

Tout d’abord, voyons ce qu’indiquent les Nombres pour le sentiment d’une


personne seule (second prénom).

Nombre 1 : fort sentiment ; importance des relations ; fortes émotions ;


envie de briller au sein des relations ; parfois, personnalité dominatrice ou
dirigiste ; dans le meilleur des cas, maîtrise des émotions et du sentiment ;
individualisation indispensable
Nombre 2 : sentiment passif ; relations rêvées ; personnalité très émotive
et très sensible ; parfois, trop passive et soumise ; doit se calmer et s’apaiser ;
importance du foyer, de la famille ; besoin de collaborer, de partager : pos-
sessivité, jalousie
Nombre 3 : émotions et sentiments excessifs (débordements) ; personnalité
envahissante (parle beaucoup, se répand, se déverse) ; joie de vivre ; humour ;
théâtral ; doit apprendre à jouer avec ses émotions et sentiments
Nombre 4 : tendance à refouler ses émotions et sentiments ; personnalité
très contrôlée, et qui pourrait vouloir contrôler les autres pour sa sécurité ;
distance ; doit cultiver un véritable détachement ; importance du foyer
Nombre 5 : émotions et sentiments exacerbés ; personnalité envahis-
sante ; humour, aime jouer la comédie ; séducteur ; joue avec les émotions
des autres
Nombre 6 : personnalité très sentimentale ; importance du foyer, de
l’union, du mariage ; quête d’harmonie relationnelle ; perfectionnisme ;
importance de la beauté, de l’art ; très sociable ; parfois séducteur et d’autres
fois timide
Nombre 7 : tendance à fuir ou cacher ses émotions et sentiments ; risque
de frustration ; rêve beaucoup ses relations ; idéaliste ; préfère la solitude ;
attrait pour la beauté et l’art, et la connaissance
Nombre 8 : sentiment fort, émotions puissantes ; colérique ; personnalité
dominatrice voire tyrannique ; doit apprendre à maîtriser ses émotions ;
jalousie
Nombre 9 : forte sensibilité (parfois artistique) ; sentiments et émotions
raffinés ; sentiment humanitaire ou fraternel ; parfois tension et nervosité ;
doit maîtriser ses émotions

161
Chapitre 8

Voyons maintenant le Nombre Composite du sentiment (second prénom) :

Nombre 1 : importance de la relation pour ce couple ; envie de maîtriser ses


émotions et sentiments, afin de les raffiner ou les ennoblir ; couple rayonnant
Nombre 2 : relation très sentimentale et assez rêveuse (idéalisation et/
ou manque de sincérité dans le couple) ; beaucoup d’émotions dans cette
relation ; importance du foyer
Nombre 3 : relation « bonne vivante » ; beaucoup d’émotions, mais parfois
essai d’amener un peu de pensée dans le sentiment pour le calmer ; relation
qui parle beaucoup ; relation très expansive
Nombre 4 : relation discrète ; relation peu expansive, qui semble un peu
frustrée ou ancienne (ayant perdu sa « flamme ») ; beaucoup de refoulement
et de non-dits dans ce couple
Nombre 5 : relation « jeune » qui bouge, échange et partage beaucoup, fan
des nouvelles technologies de communication ; relation très « libre » (trom-
peries en vue) ; relation qui voyage et change beaucoup
Nombre 6 : relation amoureuse plus ou moins conforme ; cela ne bouge
pas trop ; quête d’harmonie (perfectionnisme) ; tendresse ; importance du
foyer, des amis, des réceptions, des partages
Nombre 7 : ne peut fonctionner qu’entre deux personnes engagées dans une
voie spirituelle, ou éventuellement entre deux artistes très inspirés ; relation
fonctionnant « hors du monde » ; attrait pour la connaissance ; études en commun
Nombre 8 : relation plus favorable à l’amitié ; tensions importantes, voire
agressivité ; la colère doit être maîtrisée ; importance des finances ; doit associer
le matériel et le spirituel de manière équilibrée pour bien fonctionner
Nombre 9 : relation s’intéressant à l’humanité, à son futur ; relation
amoureuse et/ou fraternelle très sensible et très créatrice ; beaucoup d’ins-
piration, engagement dans la spiritualité ou dans l’humanitaire ; couple de
créateurs inspirés

Il vous restera à établir une belle synthèse de toutes vos découvertes, tout
en restant prudent, et en vous rappelant que les êtres humains sont capables
d’évoluer.

162
Chapitre 9

Mystères des Lettres

Dans ce chapitre, nous souhaitons offrir une approche des Lettres de notre
alphabet moderne. Il est appelé alphabet latin. Il dérive de l’alphabet grec
occidental (et de l’étrusque), les Grecs ayant eux-mêmes adopté l’alphabet
phénicien vers le VIIIe siècle avant notre ère. Quant à l’alphabet phénicien,
son apparition semble remonter au XIIe siècle avant notre ère, et il comprenait
alors 22 Lettres. Ce sont les Grecs qui y introduisirent les voyelles et Athènes
adopta un alphabet officiel les comprenant vers 403 avant notre ère. De même,
c’est à partir de cette époque que les inscriptions se transcrivirent de droite
à gauche. Aujourd’hui, notre alphabet comprend 26 Lettres, dont 6 voyelles
et 20 consonnes. Certaines Lettres se sont longtemps confondues (le S et le
X par exemple, ou le U et le V), d’autres ont disparu puis sont réapparues
plus tard (le K par exemple), d’autres ont été adoptées tardivement (le W par
exemple et le J qui ne se scinde du I qu’au XVIe siècle, ce qui est très récent).
En somme, l’alphabet est vivant et il évolue ! Mais nous pouvons dire, que,
au moment du renouveau de la Numérologie (fin XIXe siècle, début de la
régence de Michaël), notre alphabet contemporain est totalement bien formé.
Il est aujourd’hui commun à une majorité des pays européens (sauf l’Italie
qui adopte un alphabet à 21 Lettres) ainsi qu’aux États-Unis.
Comme le lecteur l’a compris, chaque Lettre peut être mise en correspon-
dance avec un Nombre (voir le tableau au chapitre 2) et l’étude des Lettres
est importante pour compléter la sagesse de la Numérologie.
Nous proposons une visite de l’alphabet qui puisse servir une vraie quête,
dans un état d’esprit héroïque. En somme, la vision et la signification des
Lettres sont ici novatrices. Ceci se marie avec la « révolution » apportée dans
les précédents chapitres, concernant la connaissance des Nombres et leur
mise en pratique.
Le but est toujours de rendre hommage à la source de sagesse et de vie créatrice
infinie, à l’origine de notre existence et de notre évolution, et aussi de la
rendre accessible, pour que chacun puisse s’y relier et la mettre en pratique.

163
Chapitre 9

L’étude de l’alphabet qui suit se fonde avant tout sur une quête intérieure et des
expériences « au-delà du voile », vécues pour chacune des 26 Lettres, grâce
à l’accès au monde spirituel. Notre but n’est pas d’en « savoir » plus sur les
Lettres : bien que nous respections le savoir d’origine en tant que berceau de
sagesse, nous ne souhaitions pas écrire un énième dictionnaire des Lettres, ni
un manuel de calligraphie psychologique, ni une thèse de linguistique intel-
lectuelle ! Notre vœu est d’apprendre à « connaître » les Lettres, depuis leur
essence profonde, de manière vivante et adaptée, pour en laisser résonner
les forces vertueuses, en libérer la lumière, et en partager la grandeur à tous.
De nos jours, nous méconnaissons le pouvoir des Lettres, réduites à des
abstractions utilitaires. Les anciennes civilisations connaissaient la vie et
la sagesse contenues dans les Lettres, et chacune avait sa valeur en Nombre
(Guematria chez les Hébreux). Aujourd’hui, tout est divisé et vidé de l’essence.
Cependant, s’en plaindre serait stérile. Le mieux est d’entrer en quête et de
se défier pour y réinsuffler cette vie : c’est une mission possible !
Nous commencerons par la « vraie » identité des Lettres, avant d’entrer dans
leur signification, l’une après l’autre (incluant les Lettres de passage). Le
lecteur aura à sa disposition un tableau synthétique où trouver les correspon-
dances possibles entre le sens originel des Lettres, puis les défis qui peuvent
ressortir, adaptés aux humains modernes que nous sommes.

Lettres, qui êtes-vous ?

Les Lettres ne sont pas des abstractions : elles sont des sujets ! Ce sont
des êtres vivants. Tout comme vous l’avez découvert avec les Nombres, les
Lettres sont à la base, elles aussi, des Vertus, encore appelées Vigueurs, ou
Forces, ou Dynamis, ou Esprits du Mouvement. (Vous pouvez relire avec
bénéfice le chapitre de présentation des Nombres, qui inclut la connaissance
des entités spirituelles nommées Vertus.)
Les Lettres sont très reliées au Verbe créateur (l’aspect Fils de la Trinité). Nous
pourrions dire qu’elles servent le Verbe. L’alphabet entier est une création
vivante qui provient du Verbe, et dont la puissance est telle que l’ensemble, s’il
était possible de le réunir et de le maîtriser, permettrait de générer une « nouvelle
Création » ! Un nouveau monde, de même qu’une nouvelle humanité…
Ainsi, la Lettre que nous voyons écrite a une certaine forme, mais cette forme

164
Mystères des Lettres

n’est pas la Lettre en elle-même : elle est plutôt tel un « corps d’incarnation »
pour la Lettre, parfaitement adapté à son essence spirituelle unique. (Ceci
s’avère dans leur juste interprétation.) Le dessin d’une Lettre ne représente
donc pas seulement quelques traits sur un papier, mais la silhouette, ou corps,
d’un sujet vivant, relié au Verbe, et dont la force créatrice est colossale.
Les Lettres sont des forces à l’état pur. En tant que Vertus, elles visent la trans-
formation de l’être humain et de la Terre, afin que le futur de bien voie le jour.
Elles travaillent de concert avec les Esprits des Langues : ils ont pour mission
– en collaboration avec les Esprits des Peuples – de créer la langue la plus
propice pour un certain peuple. (Voir Parler le langage des Anges, déjà cité).
Ils infusent dans la langue certaines spécificités, adaptées aux humains de
ce peuple qui vont donc la parler, la manier, et ainsi se laisser traverser et
« travailler » par les forces inhérentes à la langue, jusque dans leur larynx et
tout leur corps. Ces forces, ce sont en réalité des Vertus ! La langue que nous
parlons, l’alphabet, les Lettres que nous employons, sont autant d’œuvres
d’art offertes à l’humanité par des entités spirituelles très élevées… Il est
important d’apprécier ces vérités, afin de respecter leurs créations et de choisir
d’en faire « bon usage » !
La Lettre « répond » au libre arbitre de l’être humain qui veut se relier à sa
force et collaborer à la transformation qu’elle propose. Elle est une source
inépuisable de vie et d’héroïsme pour qui le choisit. Il faut donc adopter le
bon état d’esprit et être capable de s’ouvrir à cette dimension de la vie derrière
les apparences.
Nous considérons que le lecteur s’y est déjà habitué tout au long de l’ouvrage…

Les Lettres sont en formes !

Chaque Lettre est une source d’enseignement et de sagesse très vaste, aussi
nous avons utilisé certaines bases globales pour leur « lecture », en y incluant
des correspondances relatives à la constitution de l’être humain.
Il existe deux sortes de Lettres : les voyelles = aspect plus « féminin ». Elles
représentent les expériences du monde intérieur, décrivent des vécus intimes,
états d’âme, et jusqu’à des ressentis spirituels. Elles concernent une conscience
et des domaines plus intériorisés. Et les consonnes = aspect plus « masculin ».
Elles représentent ou imagent les formes et phénomènes extérieurs. Elles

165
Chapitre 9

aident à la structuration, l’adaptation au monde incarné, l’incarnation, la


manifestation, la mise en forme concrète, la délimitation.
Ensuite, il est intéressant de représenter la Lettre (majuscule) dans une sorte
de « portée », en trois parties, ou niveaux, comme suit avec l’exemple de la
Lettre A :

Pensée
Sentiment
Volonté

Les trois niveaux sur la portée de la Lettre, sont en correspondance avec l’être
humain et la triple constitution de sa psyché (ou personnalité) :
Partie haute = pensée/mental/intellect/vision de la vie. Analogie corps mental.
Partie médiane = sentiment/sensations/relations. Analogie corps astral.
Partie basse = volonté/impulsions/actions. Analogie corps éthérico-
physique.

C’est au niveau de la pensée que siège le « Je » (individualité humaine), et


de là il est censé maîtriser ses autres outils (sentiment et volonté) et exprimer
qui « Je » suis. C’est une ligne évidemment majeure sur la portée de la Lettre
(car celle-ci veut favoriser l’évolution de l’esprit), et ce, notamment en ce qui
concerne le Prénom, relié à la pensée et à l’identité… de l’esprit ! Cependant,
nous insistons sur la nécessité de s’interdire tout a priori concernant la forme
de telle ou telle Lettre. (Ceci reviendrait à ne se fixer que sur l’apparence.) En
effet, la forme de la Lettre est en réalité toujours « parfaite » en elle-même,
dans la mesure où l’on comprend ce que cette forme évoque des forces et
défis à accomplir, et que la Lettre – pur principe de Bien – contient en essence.
Comme le lecteur l’a compris, nous considérons que la sagesse étant à l’œuvre
dans la création de l’alphabet, la formation des Lettres ne peut provenir du
« hasard ». Partant de ce principe, il est bon de connaître quelques notions,
même simplistes, sur la nature de leurs tracés, afin d’affiner les pistes d’inter-
prétation. Voici juste quelques bases :
Les traits droits = aspect « masculin ». Activité, réveil, force, résistance,
structuration, assurance, directive, mais aussi dureté.
Le trait vertical = éveil, position debout, relation entre le ciel et la terre. Le
trait horizontal = position allongée, repos, porte et supporte. Vers la droite

166
Mystères des Lettres

= le futur, le nouveau, un but fixé qui fait avancer. Vers la gauche = le passé, le
connu, retourner ou regarder en arrière, ce qui fait freiner. Le trait en diagonale
= initiative, mouvement. Voir vers droite ou gauche.
La courbe = aspect « féminin ». Rondeur, générosité, ondulation, douceur,
accueil, mais peut déborder parfois, d’où le besoin d’une structuration
(consonnes).
L’angle = Force, caractère, structure. Plus fermé = aspect masculin, rapidité,
activité, agressivité. Finesse, maîtrise. Plus ouvert = aspect féminin, paix,
inclusion. Passivité, faiblesse. Droit = droiture, équilibre. Efficacité, fonctionnel.

Connaissant qui sont les Lettres, les défis de chacune constituent pour l’être
humain un chemin vers la « perfection », celle-ci étant le Bien que représente
la Lettre en question. Comprendre et s’engager sur ce chemin de la perfec-
tion (ou du Bien), tel qu’une Lettre peut nous l’apprendre et le proposer par
exemple, est une façon de vivre sa vie de manière « héroïque ». La quête de
Perfection définit la vie héroïque ! Il est évolutif d’entrevoir les Lettres ainsi :
chacune ouvre la porte à plus de moralité et d’héroïsme. Elles sont parfaites
pour l’Humain ! Bien entendu, c’est à lui de les envisager comme telles : des
êtres de vertu, porteuses de futur.
La première connaissance et pratique peut concerner la Lettre d’initiale de votre
prénom, majeure pour vous identifier (reliée à la pensée, le corps du « Je »).
En plus de l’étude numérologique globale, vous pouvez vous concentrer sur
sa signification, ses forces et défis. Amusez-vous à la dessiner, la prononcer,
questionner, méditer, prendre sa position, etc. Elle vous ouvrira à toutes sortes
de compréhensions sur la connaissance de vous. Ne vous en privez pas !

Énigme de la correspondance
entre les Nombres et les Lettres
Comme vu au chapitre 2, chaque Lettre peut être mise en relation avec un
Nombre. Plusieurs Lettres possèdent la même valeur « numérale », et l’on
pourrait se demander la différence entre elles. En réalité, elle est évidente : il
suffit de regarder les Lettres ! Par exemple, le Nombre 1, est en correspondance
avec les Lettres A, J et S. Leur valeur numérale est certes le 1, mais regardez-
les : elles ne se ressemblent pas ! Ainsi la Lettre A émane effectivement la
force du Nombre 1, mais selon le A qu’elle est ; de même la Lettre J émane
la force du 1, mais selon le J qu’elle est, et de même avec le S.

167
Chapitre 9

Pour vous aider, vous pouvez imaginer une immense force-source, tel un
soleil empli de forces vivantes qui s’appelle « Nombre 1 », et qui est très
spécifique ; imaginez que ce qui emplit ce soleil plein de forces du 1 soit
propulsé en avant. Il est le Nombre 1 à l’état pur. Et puis, il va rencontrer un
corps ou un « moule », doté d’une certaine forme, dans lequel il pénètre et
qu’il emplit de qui il est en essence. Ensuite, il va rayonner sa force vive au
travers de ce corps : il est toujours le Nombre 1, mais à l’intérieur d’un corps,
avec la forme du A par exemple, qui fait qu’il va accentuer certains aspects de
sa force plutôt que d’autres (selon que ce corps a telle tête ou telles jambes !).
Il est facile d’envisager que le Nombre 1 en tant que « force pure », selon
qu’il fait corps avec le A, le J, ou le S, ne laisse pas s’exprimer qui il est de la
même façon ! Ainsi, il est important d’avoir à l’esprit que chaque Lettre est
en soi une force vertueuse pure, comme sa correspondance avec le Nombre
le montre. Mais il serait faux de dire : « Le A, c’est le 1 ! ». Le A est certes le
Nombre 1, mais il s’exprime par le corps de la Lettre A, qui veut accentuer,
incarner ses forces d’une certaine façon, comme aucune autre Lettre. Il faut
un esprit bien souple pour faire ces correspondances.

L’autre chose importante est que ce corps constitué pour la Lettre est en
correspondance avec celui de l’Humain. Donc, si je m’intéresse à la Lettre A,
celle-ci va « travailler » en moi, telle qu’elle est : si elle veut exprimer un défi
au niveau de la pensée, par exemple, son essence se diffuse de telle manière
en moi, que je peux sentir son action au niveau voulu, jusque dans mon propre
être et corps (ma tête par exemple). C’est éclairant !

Pour la visite des Lettres, notre choix est que prévale leur essence spiri-
tuelle, donc l’interprétation est une rencontre avec son essence vertueuse, pour
que chacun joue à « l’effet miroir » et soit stimulé à lui ressembler. Laissez-
vous toucher, pour ressentir votre propre grandeur, et voir, en adulte joueur,
comment atteindre ce qu’elle montre en vous perfectionnant. Belle visite !

168
Mystères des Lettres

Les 26 Lettres
Tableau de synthèse : significations et interprétations majeures
Valeur Défis à accomplir
Sens et équivalences majeures en Nombre (pour s’ouvrir à la vertu de la Lettre)
Lettres dérivés des origines hébraïques (alphabet & Buts héroïques (forme d’idéal
occidental) pour la Lettre)
Défi = Se maintenir debout –
aleph = le taureau (et le boeuf).
Savoir se tenir au centre sans
Énergie primordiale.
peiner autrui – Être créateur
Unité, puissance, individualité,
A stabilité 1 But héroïque = Émerveillement
Force, être humain, être vivant,
infini/évolutif (devant la grandeur
homme, possibilité, commencement
spirituelle que l’on peut accueillir
alpha en grec
en soi) – Perfection
beth = la maison (plan d’habita-
tion, grande pièce avec ou sans
foyer, plus ou moins ouverte sur
l’extérieur). Faire une place pour
l’énergie primordiale (aleph).
Défi = Faire passer les besoins
Ouverture sur les lettres à venir,
et la valeur d’une communauté
l’étranger qui peut se présenter à
avant ses besoins personnels, et
la porte.
B 2 en prendre soin
Foyer, maison, intérieur, intime,
nourricier, abri, voûte, vie de
But héroïque = Protection (de la
famille, peuple, vie de couple,
vie) – Rendre sacré
matrice (femme), appartenance,
filiation, contenant
Séjourner, se réfugier, entourer,
envelopper et porter en soi, soulever
béta en grec
kaph = son k (ou c dur) • schin = Défi = Confiance totale (avec
ch ou son s (ou c doux) soi + horizontale + verticale) –
L’énergie primordiale (aleph), Vulnérabilité – Ouverture au
après l’accueil (beth), peut main- nouveau – Expression de soi
tenant s’exprimer, se déployer, aller
au-delà d’elle-même, s’ouvrir vers But héroïque = Légèreté à toute
C l’inconnu, la nouveauté.
3
épreuve (porter de lourdes charges
Équilibre qui règle les dualités, de façon légère en les spirituali-
synthèse en un tout. sant) – Apporter des solutions en
Sortir de soi, porter vers l'autre, faire tout domaine – Inventivité – Offrir
du bien des possibilités de rédemption à
chi en grec autrui

169
Chapitre 9

daleth = la porte, l’ouverture (et le


Défi = Associer ouverture intime et
sein de la femme). Quitter le sein pour
limites – Exprimer sa sensibilité en
ouvrir la porte d’une vie autonome.
osant la confrontation
Stabilité, univers/monde matériel créé.
Couler, découler, circuler, descen-
D 4 But héroïque = Être soi dans le
dance, abondance, répandre, verser,
monde, sans soumission ou réacti-
puiser, entrer & sortir, humilité, délivrer,
vité face à l’activité environnante –
sauver, délayer. Tracer une direction
Lancer des directives importantes et
vers, rayonner vers, désigner, indiquer
en assumer tous les retours
delta grec
hé = l’homme en prière, le souffle.
Son du souffle, sonorité originelle de la Défi = Accepter tout ce qui nous
prière, souffle fondamental qui permet touche et résister à se laisser affecter
à l’Homme d’entrer dans l’existence – Chercher le bien des êtres et des
selon un rythme et une force à chaque situations, l’exprimer – Adapter sa
fois renouvelés. Respiration, souffle(r), parole (flux, style)
E âme, vent, vie, marque du féminin, vide, 5
direction, question But héroïque = Écouter et accueillir
Communication. Cri de joie spontané. l’autre avec art (pensée, conscience)
Acceptation, compassion, tolérance, quels que soient les contextes et les
écoute êtres – Bienveillance – Inspiration
epsilon en grec
Pé ou phé = la bouche (liée à la nour-
riture, respiration, amour, langage).
Parler, manger, respirer, dégager, Défi = Se donner à fond – Servir
évacuer, exhaler, orifice, ouverture,
sortie, parole, contenu, respiration, But héroïque = Transmettre la
F fente, mémoire transmise oralement, 6 sagesse de manière désintéressée –
loi orale, lecture, interprétation. Guérir, rééquilibrer par la connais-
Force de la dimension parlante. sance – Partager pour favoriser
Transmission par l’expérience, capacité l’alliance – Harmonie – Obéissance
d’expression.
phi en grec
Défi = Détermination et gratitude
guimel = le chameau (son cou, sa
à accomplir un travail (seul et
bosse). Porter la force primordiale
en commun) – Choisir l’entente
(aleph) au-delà, à l’extérieur de son
– Traquer les compromis – Se
séjour domestique. Traverser des déserts
comporter avec un code éthique –
(chameau) et découvrir de nouveaux
S’affranchir du communisme
univers.
G Rompre avec le foyer familial, la 7
But héroïque = Donner à autrui
matrice, trouver son propre chemin.
des moyens de s’individualiser –
rendre le bien pour le bien, faire mûrir,
Répondre aux Lois spirituelles – Faire
se libérer, sevrage, rompre avec, récom-
respecter la vertu – Intransigeance –
pense, compensation
Établir et maintenir de justes hiérar-
gamma en grec
chies entre individus

170
Mystères des Lettres

heth = la barrière, la clôture, l’enclos,


le mur, l’obstacle. Faute, bandeau, temps
présent, créneau, rempart, surface, blocage,
frontière, marquer de la séparation entre
deux choses Défi = Éclater ses peurs, justifications
L’énergie primordiale (aleph) ne peut ordinaires, rancoeurs et limites – Se
s’exprimer, emprisonnée à l’intérieur d’un pardonner et lâcher son passé – Aller
espace fermé de partout. de l’avant sans se retenir – S’auto défier
Engluement dans le présent (= mal, faute). (héroïsme)
H Être face à un mur. Blocage des potentiels, 8
fermeture au futur. But héroïque = Honorer la vie avec
Épreuve pour se renouveler et créer du dynamisme et l’exprimer à autrui
nouveau sans repère passé (d’où déchire- – Rendre possible l’impossible –
ment de ce qui préexiste, cf.zayin). Renaître de ses cendres – Libération
Obstacle à la dynamique d’invention.
Remise en question. Défi.
thêta en grec (ambivalence consonne/
voyelle)
Défi = Être bien présent en toutes
circonstances (sans nostalgie,
yod = la main (en entier ou partie consti-
rêve ni utopie) – Pensée claire
tuée des doigts). Prendre, donner.
et lumineuse – Refuser le
Démonstration, commandement, mani-
laisser-aller- Individualisation
I fester, montrer, ordre impératif, 9
compter, bénédiction, manche, extension
But héroïque = Affirmation totale de
Verticalité, joie, clarté, union ciel/terre
Soi – Joie d’être soi (un esprit incarné)
iota en grec
– Viser l’élévation spirituelle pour
apporter plus de lumière dans le monde
Défi = Discernement, lucidité face aux
situations – Oser affirmer ses ressentis
– Rire de soi - Improviser
Voir Lettre I
J Écouter sa voix intérieure, son intuition
1 But héroïque = Donner valeur et
puissance à l’écoute intérieure –
Comprendre autrui – Jouer au messager
– Innocence – « Retour » héroïque
Défi = Apprendre à mener et suivre
kaph = la paume de la main, plante du – Adoucir sa volonté, inclure celle
pied ou creux. Prendre, donner. d’autrui – Sortir de l’obstination – Être
Échange, commerce, ouvrir, caresse, digne de confiance
K temps, bénir, couvrir 2
Accomplissement, force stabilisée, solidité But héroïque = Être une bonne autorité
kappa en grec (force morale) – Redonner avec impar-
tialité – Implication dynamique en tout
échange – Amplifier les dons reçus

171
Chapitre 9

lamèd = l’aiguillon (du boeuf = sert à


Défi = Apprendre à apprendre – Proposer
piquer l’animal pour le diriger), corde,
des changements – Être humble avec
sceptre, instruire, apprentissage
connaissance et enseignant – S’amuser
Faire avancer, dynamiser, faire passer du
de ses défauts
repos à l’activité, étudier, apprendre, ensei-
L gnement/enseignant, instruction, dépas- 3
But héroïque = S’aligner sur le vrai
sement, discipline, extension, expansion,
– Modeler la matière avec l’esprit –
hauteur, lever les bras pour interdire,
Direction avec souplesse – Vivifier,
s’opposer, en direction de
dynamiser l’inerte – Instruire
lambda en grec
mèm = l’eau, les eaux. Le filet d’eau,
le courant, voire le fleuve, les vagues
Défi = Intérêt pour l’autre, le groupe
ou vaguelettes (de la mer). Retourner en
et l’Humanité – S’accorder (en soi et à
soi pour s’interroger, révélations cachées.
l’extérieur) – Lâcher-prise – Mûrir ses
Mouvement, flux, écoulement, dynamisme
questions existentielles (vie intérieure)
(existence sans rupture), courant, démarche
M continuelle vers un ailleurs. 4 But héroïque = Compréhension profonde
Questionnement sur l’identité, origines,
de l’Humain – Magnanimité (pardon,
racines, provenance.
consolation) – Se fier à sa source spiri-
Possibilité de purification (eau de vie inté-
tuelle – Être un temple de Foi – Abandon
rieure). Forces matricielles, désir, volonté,
de soi – Plénitude intérieure (Grâce)
tension vers
mu en grec
noun = le gibier d’eau, serpent d’eau,
poisson, anguille (parfois le cobra). Ce
qui est caché au fond des profondeurs
marines. Défi = Simplicité, fluidité – Jouer avec
Le caché, l’intime, ce qui échappe au la vie – Amitiés – Fidélité
regard. Lieu où se blottir, qui contient.
Naissance à venir, foetus dans les eaux But héroïque = Préserver l’intimité du
N matricielles, germe de vie, enfant, 5 coeur – Force alchimique du coeur –
avènement. Humour libérateur – Révéler (mystères
Continuation, accroissement, fructifica- ou non-dits) et se révéler – Résistance
tion, production, productivité. à l’épreuve
Sécuriser, apaiser. Espièglerie, engoue-
ment, comique
nu en grec
ayin = l’oeil et la source, la fontaine. Tout
ce qui est de l’ordre du visible, voir (regard,
apparition) et aussi cacher, recouvrir. La Défi = Comprendre ce qui nous touche –
« source » = point de passage de l’eau Compassion – Porter secours et réconfort
O souterraine (profondeurs ténébreuses de
6 sans se perdre ni être un « sauveur » – Voir
la Terre) à l’eau qui coule à la lumière le bien derrière l’apparence
du jour (monde solaire). Se dévoiler et en
même temps se voiler, découvert et secret.

172
Mystères des Lettres

Obscur, opaque, ombrage, trou, orbite.


Anneau, cercle, cycle, globe,
oeil. Regarder, consulter, apparaître &
disparaître, visible & invisible, But héroïque = Langage profond du coeur
intérieur & extérieur. (écoute compréhensive) – Inclure en soi
Apparence, ressemblance, approfon- (impersonnel) – Douceur – Empathie
O dir, lire. 6 – Sacrifier une part de soi par amour –
Bonne vision des apparences, révélation Porter un/des secrets – Amour fraternel
des secrets. Entendre, pour et responsable
voir plus loin que l’apparition qui se
fait à proximité.
omicron et omega en grec
Défi = Dignité – Appréciation de sa valeur
Pé ou phé = la bouche (liée à la nourri- – Juste auto évaluation – Contenir la
ture, respiration, amour, langage). connaissance sans se l’approprier
P Voir Lettre f
7 But héroïque = Parole valorisant l’ex-
périence vraie – Orateur – Conseiller
pi ou phi en grec – Apporter sagesse et foi vivantes –
Apporter certains mystères spirituels
kof = le chas de l’aiguille, le singe, ou
Défi = Sortir de l’enfance – Trouver la
aussi double hache. Couper, trancher,
force de renaître à soi – Engagement –
geler, interrompre, congeler, tronquer,
Choix essentiel/éphémère – Réveiller son
sectionner, faire un trou et séparer la
coeur de héros
matière du vide, puiser dans les pro-
Q fondeurs, tuer, briser, couteau, épée, 8 But héroïque = Ouverture à la renais-
lame, fendre, réduire, aller vers le petit,
sance totale – Puissance créatrice vers le
instant séparé du flux temporel, trans-
nouveau monde – Courage face à toute
mettre, imiter
remise en question - Responsabilité
Vraie connaissance, communauté,
karmique – Choix de donner la vie
amour de la vie
resch = la tête, et ce qui est en tête :
le commencement. Montre l’origine
(profil), question « D’où venons-nous ? »,
Défi = Défi = Éclaicir sa vision de soi et
retour à l’émergence du monde. Découvrir,
du monde – Trouver le « Pourquoi ? » (la
rencontrer en soi la force qui permet le (re)
cause) – Peser ses expériences – Penser
commencement.
aux autres
Cerveau, crâne, création, sommet,
R présider, embranchement, priorité, 9
But héroïque = Régénérer constamment
genèse.
ses forces uniques de créativité – Adapter
Extrémités (ex. haut & bas, riche &
ses dons pour le bien d’autrui – Éradiquer
pauvre, autorité & faiblesse), le bout,
son egocentrisme
l’extrême.
Le plus haut niveau, l’intellect, la pensée
ro (ou rho) en grec

173
Chapitre 9

schin = la dent (ou aussi forme


d’un arc). Broyer, mâcher, réduire
pour intégrer l’extérieur dans l’inté-
Défi = S’individualiser et s’assou-
rieur, assimiler au niveau intellectuel
plir – Surmonter ses angoisses –
(analyse). Réduction d’un tout en
Discerner le bien du mal
plusieurs parties.
S Protège l’entrée, gardien. Dans l’arc : 1 But héroïque = Sérénité dans
puissance du mouvement en potentiel
l’initiative, au coeur de l’action –
et en acte (décocher)
Rassurer face au trouble/danger –
Attirer, déchirer, détacher, détente,
Maîtrise des forces contraires
dispenser, émettre, envoyer, jeter,
lancer, retirer, transmettre
sigma en grec
tav ou tsadé = la marque, le signe, le
symbole. Vie rendue possible
par le sang et le souffle. Force vitale.
Chemin de perfectibilité et aussi Défi = Viser haut – Jouer son rôle
d’achèvement (mort). – Éradiquer le gagne-petit – Guérir
Désigne le complément (symbole = sa peur de la solitude
« mettre ensemble »)
T Marque d’alliance. 2 But héroïque = Mettre sa puissance
Se retirer, créer un vide pour rendre vers l’accomplissement de son idéal
possible le jeu, le mouvement. – Force d’espérance – Réalisation
Rencontre, compléter, désigner, sur Terre en communion avec le
entier, mutuel, trace, créateur. Note spirituel
de musique.
But de la vie, libre activité.
tau en grec
vav = le clou, le crocher, le lien, la Défi = Souplesse – Concentration –
rame. Coordination, jonction, canal, Humilité – Abnégation
tuyau, colonne, doigt.
U Fécondation, harmonie. 3 But héroïque = Accueillir et faire
Ce qui unit les choses entre elles. de la place en soi à plus grand et
Permet de faire avancer. le répandre – Oser la profondeur
upsilon en grec secrète – Acceptation totale
Défi = Canaliser ses pensées pour
prendre des décisions justes – Viser
le bien d’autrui
V vav – voir ci-dessus 4
But héroïque = Agir, bâtir selon des
lois spirituelles pour semer vie et
espérance

174
Mystères des Lettres

Défi = Équilibre entre réceptivité et


don – Détachement des influences du
monde – Calmer ses désirs

W vav – voir ci-dessus 5 But héroïque = Apprendre et


enseigner dans l’ouverture et la
maîtrise – Tempérance – Encourager
la liberté – Force héroïque face aux
instincts
samekh = l’appui. Charpente
squelettique, qui permet le
Défi = Confiance en soi – Apprécier sa
maintien solide d’un organisme.
force intérieure – Trouver sa stabilité
Charpente d’une maison. Bâton
– Renforcer son coeur
sur lequel s’appuyer pour marcher
X et son empreinte au sol. 6 But héroïque = Assumer tous ses
Attachements. Infrastructure
choix – Être un pilier de coeur –
d’un organisme ou système,
Équilibre entre attirer et rayonner –
squelette, échelle, bâton, bois,
Endurer pour aimer mieux
pieu, soutien
xi en grec
Défi = De l’individuel s’ouvrir au
collectif – Estimer sa valeur – Se
Voir yod
compléter intérieurement
Réceptivité, croisement des
chemins (bien & mal, vertus
Y 7 But héroïque = Accepter avec joie
& vices), rapports amoureux
ses talents et en
homme/femme, androgynie,
enrichir un groupe – Union intérieure
bonheur, santé
– Amour et
révélation du Féminin sacré
zayin = l’arme, l’ornement,
l’affrontement, le face-à-face
(entre deux corps d’armée).
Être en arme, s’armer, conflit,
Défi = Associer pouvoir et humour
distance à franchir, guerre (=
– Connaître et manier ses forces ver-
éclatement de l’unité).
tueuses – Oser diriger
Reconnaitre la singularité
d’autrui, révolution, démulti-
But héroïque = Pacifier la colère/
Z plication, distance & proximité, 8 pouvoir – Trancher pour rétablir des
fracture, changement,
vérités – Transformer le monde –
mouvement, traversée, dynamisa-
Associer spirituel et matériel – Ouvrir
tion, remise en question, ébranler,
les portes du renouveau – Encourager
apaisement de la violence.
le changement
Foudre, glisse, arme. Lien entre
ciel et terre. Force. Redoutable.
Politesse, respect.
zéta en grec

175
Chapitre 9

Interprétations des 26 Lettres


de notre alphabet

LETTRE A : Voyelle. Domaine intérieur.


Valeur-Force : Nombre 1
Connaissance de la Lettre A : Elle est dynamique, volontaire, vive, brillante,
aime entreprendre des projets originaux, nouveaux, qu’elle est d’ailleurs
parfois plus satisfaite de faire seule. L’initiative ne l’effraie pas et elle sait
quel but elle vise. Et ce qu’elle vise ne doit pas être troublé. Elle dispose
d’une forte autorité : elle doit bien la diriger, dans le sens d’être l’auteur de
sa vie, et non de diriger celle des autres ! Il se peut que sa force fasse peur, il
faut apprendre à en faire un outil créatif, être patient dans l’apprentissage.
Elle aime les repères stables, un environnement sécurisant, pour s’ouvrir à
des buts élevés, comme un tremplin, pour se lancer dans la quête de l’essen-
tiel, qui seule importe, et qu’elle vit tel un embrasement pour le monde des
hauteurs. Si cette base ne reste que matérielle, c’est source de frustration, car
la Lettre a de grandes capacités pour affirmer et incarner ce qui est différent et
qui ne provient pas de ce monde matériel ! En somme, le conformisme n’est
pas pour elle ! Elle dispose d’une forte flamme pour créer grâce à la lumière
de la pensée : elle sait que la clé est dans ce royaume de pensée éclairé par la
sagesse, et son aspiration est une aide majeure pour s’unir à la lumière qui
l’aimante. Elle démontre le principe de la pensée trinitaire, qui met en valeur
cette lumière-sagesse, et s’efforce de l’incarner, d’où sa forme triangulaire,
symbole de lumière spirituelle, et sa silhouette pyramidale. Elle représente
la Lumière de l’esprit reposant sur l’autel d’une volonté pacifiée.
Elle est idéaliste. Elle pourrait être choquée par la dureté du monde matérialiste,
comparé à la clarté de ses idées et visions intérieures, et vouloir, soit fuir ce
monde (rester dans les pensées), soit s’y faire une « place forte » (maltraitant sa
sensibilité et se faisant violence). Mais elle est attentive ! Elle peut, avec sa belle
énergie créatrice, réaliser tous ses idéaux : si ce monde paraît ne pas convenir,
elle montre que c’est soi qui le crée à la convenance de l’esprit. C’est sa force !
Elle apprend l’importance de connaître son identité profonde afin d’être
conscient de « qui » agit en soi, et de ne pas se perdre dans l’activisme et/ou
la réussite extérieure. Elle suggère individualisation, verticalité, douceur

176
Mystères des Lettres

aussi, souplesse, patience, mais sans jamais refouler ses talents ! La primauté
de la créativité empreinte de lumière-pensée, donne son vrai rayonnement
spirituel dans l’incarnation, pour attirer des gens intéressés par l’application
de leurs idéaux. Elle les encourage vers la nouveauté, en ouvrant le chemin,
en leader-créatrice !

Force : Affirmation, différenciation, idéalisme, créativité,


élévation, stabilité.
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Le conformisme ce n’est pas pour moi ! »
Ma p’tite phrase stimulant A :
« Je rayonne le chemin du créateur victorieux. »

Première Lettre du Prénom : Aline, Aymeric, Arnaud, Amélie, Alexis, André


Ce qui émane et vous caractérise grâce au A qui « annonce » votre identité :
Une force décisionnelle, assurance et stabilité, bon équilibre et ancrage, aspi-
ration, idéalisme, puissante énergie créatrice, quête de vraie lumière.

La Lettre de passage A = une année : Vous décider à avancer ! Regarder


bien en face les freins et insécurités : sortir du carcan qui empêche d’être soi.
Rassembler ses idées, concentrer sa force vers des buts essentiels, ressentir
sa force ! Ne pas se laisser intimider par l’extérieur, mettre en place un plan
pour son futur : plein feu sur l’Idéal ! Se révéler pour devenir un « nouvel
homme » ! S’amuser dans cette aventure ! Qu’a-t-on à perdre ?

LETTRE B : Consonne. Valeur-Force : Nombre 2


Connaissance de la Lettre B : « Prendre soin » est fondamental pour elle :
prendre soin d’un être, et/ou un projet, un secret, une connaissance, un lien
intime, un site, une idée, ou un objet ! Par contre, elle est aux aguets, car
certains inversent sa force pour nourrir leur obsession que l’on prenne soin…
d’eux ! Son altruisme se retourne alors en égocentrisme, pour magnétiser
l’attention en amadouant autrui (avec l’image du « gentil »), et souvent en
se faisant plaindre.
Elle évoque le besoin de mûrir les choses, les intégrer, se les approprier, avant
de les sortir de soi ; mais attention, en se réconciliant avec la nouveauté sinon

177
Chapitre 9

ladite maturation peut durer longtemps, emmuré dans la maison douillette,


en hibernation ! La maturation est une force essentielle, nourricière, mais
valeureuse que si le soin de la future mise au monde est aussi optimisé.
Ceux qui sont attirés par elle n’aiment pas la notion d’abandon, soit le fait d’être
abandonnés, d’abandonner autrui, ou d’abandonner un projet, de le lâcher : c’est
comme une mort dont il leur est difficile de se remettre (ils sont très émotifs).
Pour elle, seule importe sa force maternelle afin de contenir et protéger la vie,
qu’il est impossible d’avoir peur de perdre, puisque c’est la vie ! Elle porte la
douceur du respect pour ce que chacun est, porte en lui, chérit et défend.
Apprendre d’elle revient à être dignes d’être aimés, et dignes de porter cet
amour. Pour elle, tout revient au cœur, à l’amour, que beaucoup craignent de
confier à l’autre, préférant rêves, bibelots ou souvenirs, plutôt que la réalité
qui peut « blesser » : c’est refuser de grandir ! Sa force est d’être protecteur,
gardien ou confident, et non protégé par autrui ! La protection nécessite éveil,
combat et intérêt pour autrui : en somme, l’adultat.
Elle enseigne l’importance du détachement à la mère, pour clarifier les troubles
identitaires et les désirs d’affection, autant de déceptions, tant que n’est pas
prise la décision d’offrir sa douceur protectrice du cœur, sans attente de
retour, à plus grand que soi, voire un groupe. La protection requiert un choix
puis des efforts.
Elle évoque l’importance d’apprécier ses richesses intérieures. Rien ne sert
d’en faire des tonnes pour être remarqué : c’est vain. Et si l’on garde ces
richesses endormies, donc sans valeur, on finit aigri et avare, assis sur un
magot pourri ! Nos richesses résident dans le cœur, elles sont essentielles,
inviolables, et représentent notre vraie valeur et beauté. En prendre conscience
et bon soin apporte l’estime de soi et libère des attentes et désirs grossiers,
liés avec la complaisance et la paresse. Elle propose d’utiliser notre force
pour nous saisir et faire valoir notre générosité et bonté, pour la collectivité :
« Voyez large, écartez les peurs infantiles, les influences familiales, émotion-
nelles, armez votre cœur si bon et offrez à autrui la splendeur vivante d’un
bouclier de foi en l’amour ! »

Force : Protection, douceur, force du cœur,


attention, sacré, maturation.
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Émotif, mais j’me soigne ! »

178
Mystères des Lettres

Ma p’tite phrase stimulant B :


 « Je t’accueille, mon cœur est ta demeure de paix. »

Première Lettre du Prénom : Béatrice, Bertrand, Blandine, Bruno, Bérengère


Ce qui émane et vous caractérise grâce au B qui « annonce » votre identité :
Une grande force protectrice, capacité à envelopper, prendre soin, inclure
et préserver sans posséder. Douceur, attention délicate et féminité. Côté
« maternel », accueillant, sécurisant. Quête de paix émotionnelle pour être
attentif à l’autre.

La Lettre de passage B = deux années : Transformer la façon d’inclure


autrui : qu’il se sente « comme chez lui » avec moi ! Ne pas paresser ! De quelles
influences suis-je empli, à quoi ou à qui j’accorde de la valeur, sont-ce les
bons choix ? Suis-je capable de prendre des décisions à partir de mon cœur ?
Évacuer des blessures, se purifier. Libérer l’intérêt pour autrui, étranglé par
les attentes.

LETTRE C : Consonne. Valeur-Force : Nombre 3


Connaissance de la Lettre C : Finalement, où sont ses limites ? Il semble
qu’elle n’en aie pas : avec elle, tout est possible dans notre vie, qui ne peut pas
être celle de Tout-le-Monde ! Sa soif de créer, rencontrer nouveauté et origi-
nalité est inextinguible : impossible de faire du sur-place ou de se contenter
d’un petit travail de fonctionnaire ! Elle est curieuse de tout, des idées plein
la tête, des gens plein le cœur, et trente mille choses à faire ! Mais ce n’est pas
grave : elle marche en dansant, parle en chantant, et voler c’est pour quand ? !
Elle inspire légèreté, jovialité, elle est drôle voire théâtrale : c’est un être de
réplique, d’humour, et les autres ne s’ennuient pas. Par contre, ils peuvent
être étourdis par ce dynamisme !
Elle enseigne la maîtrise de la volubilité. La communication est un secteur
majeur pour lequel elle dispose de forces indéniables (rejoignant des aptitudes
relationnelles), et elle peut s’avérer très bonne oratrice, chanteuse, ou conteuse.
Mais ceci requiert une discipline sur le mode d’expression, la concentration,
l’importance de la pensée, d’un but visé dans l’intérêt d’autrui.
Elle a une grande force et elle est gonflée ! Elle prend des risques, n’a pas peur
du ridicule, ne se laisse pas démonter par l’autorité, fait preuve d’assurance,

179
Chapitre 9

liée à une bonne adaptabilité, et quoi qu’il arrive, elle retrouve sa stabilité.
Ceci donne confiance, une fois qu’on la connaît. Elle invite à peser les consé-
quences des dérapages (impulsions, émotions) et recentre sur l’aspect sociable
et aimable ; mais elle demande de s’apaiser et de maîtriser ses humeurs.
(Exemples : prendre des bains froids ! Ou se faire ligoter et demander à être
bâillonné ! Humour…)
Elle montre des talents à développer, comme la souplesse d’esprit et la grande
ouverture sur… tout ! Attention : si l’on n’est pas assez structuré et modelé en
soi (travail de pensée pour se définir, se délimiter), alors l’on risque de perdre
beaucoup d’énergie en expériences du monde ordinaire qui ne conviennent
pas. L’ouverture s’avère un danger sans barrière de discernement. Le conseil
est de se poser, tirer des leçons des multiples expériences, pour ne pas rester
superficiel ou l’éternel « ado » ni incarné ni mature ! En plus, l’on ne serait
pas libre : l’horreur pour cette Lettre, dont la liberté est essentielle.
Avec toute son énergie, il faut une large place à l’expression créative et
artistique : ceci évite d’exploser et permet de conscientiser ses potentiels de
transformation. Un moyen de mieux se connaître et « prendre du poids » : une
voie vers plus de responsabilité. (Le phénomène-miroir et l’Individualisation
sont ses méthodes conseillées. Voir Le Tarot des Héros et Le Nouveau Tarot
de l’Individualisation, déjà cités.) Elle veut que ses talents créatifs soient
bien utilisés, et son feu joyeux de lancer : « Et l’aventure spirituelle ? ! » La
meilleure façon de vivre le « tout est possible ! » : du sur-mesure pour régénérer
sa vie et s’étonner soi-même !

Force : Créativité, communication, adaptabilité,


ouverture au futur, vivacité.
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « D’abord je me concentre, ensuite je m’ouvre. »
Ma p’tite phrase stimulant C :
« Ma créativité est un don sans limite. »

Première Lettre du Prénom : Cécile, Claude, Camille, Charles, Claire, Céline


Ce qui émane et vous caractérise grâce au C qui « annonce » votre identité :
Une belle capacité d’ouverture, communication, expression artistique, humour.
Étonnante force d’équilibre, joviale, accueillante, originale, sociable, prompte
à donner. Mouvement. Notion de « tout potentiel », douceur, parole créatrice.

180
Mystères des Lettres

La Lettre de passage C = trois années : Première année = jeûne de silence,


deuxième année = jeûne d’immobilité, troisième année = le p’tit jeune est
adulte et maîtrise tous ses dons ! Se poser la question « Pourquoi ? »… Nouvelle
habitude à prendre. Expressions créatrices doivent prendre du poids : leur
richesse doit inclure l’expérience évolutive. Sentir que mon vécu est source
de transformation pour un meilleur don. S’ouvrir à une quête de communion
plus profonde.

LETTRE D : Consonne. Valeur-Force : Nombre 4


Connaissance de la Lettre D : Elle fait montre du sens des responsabilités,
et d’une forte quête en ce sens, pour donner du poids aux choses importantes ;
cependant, elle ne veut pas que ceci la rende sérieuse ou grave. Ceux qui se
replient sur eux, si en plus ils devenaient sérieux, ils se retrouveraient vite seuls !
La solitude est importante, clé bénéfique, afin de conquérir la complétude par
soi-même, sans accaparer la présence ou force d’autrui. L’important est de ne
pas rejeter les autres, ni vivre dans une grotte ou au sommet d’une montagne !
Elle doit être une alliée, aider à la plénitude intérieure et permettre d’organiser
sa vie selon des décisions et un rythme, choisis seul.
Elle enseigne à s’organiser, contenir sa volonté, être « hermétique » à l’extérieur,
non pour devenir austère et asocial, mais pour se dégager du poids des lois, du
« il faut que ». Elle favorise à rendre le mode de vie stable, et surtout, structuré
selon sa seule conscience, grâce à l’introspection, le temps, pour se détacher
des ordres extérieurs, et d’une tendance au contrôle (preuve d’insécurité).
Nul ne doit suivre le plan « métro-boulot-dodo » ! Ceci n’a rien de vertueux !
Sa force est de s’appliquer, afin que ce qui l’entoure et se manifeste, ressemble
à ce qu’elle a conçu. Et, elle propose une dimension morale ou éthique à la
conception du mode de vie, ou du travail, pour préparer de futurs surhumains !
Chacun pénètre avec elle dans les lois de la manifestation : elle permet de sentir
une grande puissance de construction naître en soi ! C’est sa voie pour se sentir
« utile » et capable, car ces constructions sont édifiées selon des lois éthiques
individualisées, sans besoin de les imposer ! (Voir L’Aventure Héroïque et Vers
une Nouvelle Éthique : futurs livres de chevet !). Elle souligne l’importance de
découvrir un vrai travail, à la fois extérieur, et aussi comme « mission » pour
cette vie. Trouver un vrai sens à sa vie est crucial ! Une fois découvert, elle
aide à aligner les actes dessus, avec solidité, application, et à avancer, étape

181
Chapitre 9

par étape, comme selon un plan. Le travail doit être en correspondance avec
ce que l’on veut réaliser dans cette vie (mission), c’est l’équation gagnante !
Sinon, c’est soumission au mode de vie ordinaire : elle aide à ne pas sombrer
dans ces travers. Trouver un sens éthique au travail permet d’avancer juste,
sans autorité, c’est sécurisant : s’appuyer sur des repères constructifs, depuis
l’intérieur, évite de reposer sur des soutiens extérieurs. C’est la clé pour se
sentir impliqué dans l’action. Chacun peut développer ce sens éthique, ainsi
que la compréhension de sa mission de vie avec profondeur, et l’appliquer
avec constance ; il est possible d’envisager la vie sous un angle différent, sans
les habitudes, et donnant envie de sourire !

Force : méthode, retrait, organisation,


solitude constructive, sécurité, éthique
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Travailler me donne des raisons de sourire ! »
Ma p’tite phrase stimulant D :
 « Je construis et assume ma vie. »

Première Lettre du Prénom : Delphine, Daniel, David, Dorothée, Didier


Ce qui émane de vous et vous caractérise grâce au D qui « annonce » votre
identité : L’application contenue et sage, retrait, introspection, construction,
poids, rigueur, discipline, devoir, organisation, minutie, travail et aussi savoir-
faire et expérience. Quête de complétude intérieure, autonomie, solitude,
détachement, responsabilité, dignité.

La Lettre de passage D = quatre années : S’organiser, sans s’appesantir. Se


secouer, participer vraiment à sa vie, autrement. Reprendre les bases, redéfinir
des habitudes, fondations, pourquoi se lever le matin, dans quelle direction
aller, quel travail, quel rythme… Établir un plan de vie, de carrière, y mettre
du sens, étapes, échéances, et but moral : fondation majeure ! Et tout assumer.

LETTRE E : Domaine intérieur. Valeur-Force : Nombre 5


Connaissance de la Lettre E : Pas question de tourner en rond à ressasser le
passé, ou à s’occuper du chat ! Elle veut avancer dans la vie ! Évoluer, créer,
lancer des idées, les vivre, aller à l’aventure, chercher, trouver, écrire, apprendre,

182
Mystères des Lettres

instruire… Sa démarche est dynamique, elle émane confiance et conscience


de ses ressources créatrices. Elle montre que la vie est bienveillante, d’où
son ouverture et son côté expressif. Elle a des dons et multiples talents dans
de nombreux domaines, souvent artistiques, elle crée une certaine attraction,
car ce n’est pas si courant ! Attention à ne pas s’éparpiller avec ces facettes et
aptitudes, et se remémorer (ou continuer de chercher) qui « Je suis » en vérité,
afin de ne pas dévier en devenant ce que l’on croit que le monde attend de soi,
pour être reconnu. Et le monde ne se gêne pas pour « solliciter » !
Elle a une grande propension à donner, à se livrer aussi, mais elle est parfois
touchée par des brusqueries à son égard. Elle ne doit pas se rétracter trop, le
challenge est de dispenser de la vie et non se morfondre ; cette vie doit s’expri-
mer avec énergie, mais avec conscience et délimitation : un défi.
Elle est prête à « beaucoup » pour autrui, elle est dotée de potentiels pour éduquer,
instruire, enseigner. Dans cette dimension d’intérêt pour l’autre, elle est capable
de tout remettre en question, apprendre, mieux connaître, pousser la quête de
perfection. Pouvoir éclairer le chemin de l’autre donne des ailes à son cœur.
Elle a beaucoup de volonté pour encourager autrui ; il faut veiller à ne pas les
embarquer dans son enthousiasme, sinon elle perd son énergie. La liberté est
importante : elle ne veut pas empêcher autrui de saisir leurs forces eux-mêmes.
Liberté ne signifie pas faire ce qui plaît (à soi ou aux autres) ! Elle exige de
bien choisir la direction que prennent les impulsions, pour que les fruits aillent
dans le bien. Cette Lettre indique des choix à faire : parfois, il faut faire des
sacrifices et combattre pour la vérité, la moralité. On peut être tenté de fuir ces
moments de choix (via l’activisme, l’agitation), mais avec la Lettre, on apprend
à se concentrer pour affirmer le bien et l’exprimer (peu importe le moyen) ;
une puissante lumière de liberté peut descendre, apporter solutions, libéra-
tions et guérisons ! Elle dispose d’une grande force pour que vérité et liberté
rayonnent dans ce monde. C’est à soi de choisir de brandir son épée ou non !
Pour extérioriser sa lumière intérieure et sa joie de la quête, l’écriture joue un
rôle important. Autant pour l’intimité que des ouvrages à diffuser ; elle n’a
aucune limite et montre la possibilité d’offrir à un large public. L’expression
de soi la concerne ! Un défi majeur : elle entraîne des messagers ! Et il se peut
qu’ils aient à équilibrer vie créative et spirituelle, avec popularité : défi inté-
ressant ! Expansion et concentration : deux extrêmes pour ressentir sa force
et son rayonnement illimité !

183
Chapitre 9

Force : expression de soi, rayonnement, liberté,


ouverture, choix, expansion
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je me maintiens dans mon centre. »
Ma p’tite phrase stimulant E :
« Choisir de vivre libre ! »

Première Lettre du Prénom : Élodie, Emmanuel, Estelle, Émilie, Élise


Ce qui émane de vous et vous caractérise grâce au E qui « annonce » votre
identité : L’expression, l’élan créatif, diversité artistique, envie et aptitude
à se relier à autrui, vivacité et finesse d’esprit, intelligence, liberté de choix,
combativité (avec l’intérêt pour l’autre qui motive au combat)

La Lettre de passage E = cinq années : Pas de doute : l’avenir réserve de


grandes et belles choses ! Se lancer dans un projet artistique, ou partages,
voire conférences ou expositions ? Faire bénéficier un maximum de gens de
ses compétences, expériences, dons. Se concentrer sur un but précis, canaliser
les forces créatrices, tourné vers autrui. Découvrir l’aventure favorable à
l’évolution (vu les défauts à surmonter et qualités à développer), et le public
visé ; mener ceci pour grandir en combativité et héroïsme.

LETTRE F : Consonne. Valeur-Force : Nombre 6


Connaissance de la Lettre F : Son vœu est que les humains se relient à la
sagesse et la partagent. Elle veut participer et favoriser sa diffusion avec ses
aptitudes et son feu, car elle n’en manque pas ! Elle est « tendue » pour que
ce vœu advienne. Bien sûr, entre vœu et réalisation, une marge existe ! Dans
la tête, la lumière fuse, les idées affluent, les images circulent, universelles,
vivantes, inspirantes. Et plus bas, le combat doit se mener, au niveau des
sentiments et des actes, pour que l’individualisme ne prenne pas le dessus :
elle favorise le fait de remplacer les désirs personnels par des actions indi-
vidualisées, porteuses de sagesse, et un rapport à autrui servant plus que soi.
C’est sa responsabilité.
Elle combat les défauts fréquents, comme la tentation de prendre la connaissance
pour « sienne », et le péché d’orgueil. Ceci est « petit », comparé à la grandeur
de nourrir les cœurs de la sagesse dont l’Humain a soif ! Pour être victorieuse,

184
Mystères des Lettres

elle utilise la devise du Graal : « La sagesse par la compassion ». Elle dispose de
nombreux potentiels, pour mettre en forme cette sagesse spirituelle et la redonner
en suscitant l’amour et la reliance : c’est spécifique à sa nature, car orientée vers
plus grand. Réussir à être accessible à autrui et le toucher, voici le but atteint : la
compassion crée un pont, par une créativité « connaissante », afin qu’autrui se
trouve en état de reliance intérieure, capable d’atteindre sa propre source. Ces
moments essentiels font ressentir l’alliance entre deux rives, apportant sagesse
enrobée d’amour, réconciliation, pour nourrir les cœurs qui souffrent… à cause
de l’ignorance. Grâce à la force de la Lettre, l’on devient telle une colonne de
lumière, propageant le souffle de vie spirituel, qui invite à se connecter à sa source
intérieure. Telle est sa nature : être un lien, et ainsi servir la sagesse. Ceci procure
un amour qui dépasse tout ! Et pour autant, c’est simple et le feu reste doux.
En relationnel, elle combat la condescendance, dont la victoire est possible,
par amour pour l’être humain, qui a soif de guérison par la connaissance.
Elle appelle souvent son alliée l’humilité et crée des exercices où rendre des
services de valeur, mais en anonyme : zéro valeur pour l’ego ! Ceci purifie,
rend digne et désintéressé, donc plus ouvert à recevoir, donner, plus fraternel…
C’est un cercle vertueux pour aider la sagesse à se répandre, car il faut beaucoup
transformer ses attentes (sensiblerie, accaparer l’attention de la famille, etc.),
et aussi, viser que la sagesse soit mise en pratique et ne rende pas planant,
sectaire ou fanatique ! Elle encourage à canaliser les élans égotiques (agressifs),
et à être détaché du résultat. Sa clé est dans l’union de la pensée/sagesse et du
cœur/amour : l’orgueil fond et l’affectivité est ainsi foudroyée !

Force :  amour de la connaissance, sens artistique,


volonté de service
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « Je fais fi de mes attentes de retours. »
Ma p’tite phrase stimulant F :
 « La Connaissance par la compassion. »

Première Lettre du Prénom : Fabienne, Fabrice, Françoise, Florence, Franck


Ce qui émane et vous caractérise grâce au F qui « annonce » votre identité :
L’aspiration et la soif de connaître, amour de la sagesse, intérêt pour autrui
et compassion, volonté de bien faire, sens artistique, intelligence et force du
cœur. Quête d’harmonie, de guérison et de paix.

185
Chapitre 9

La Lettre de passage F = six années : Cycle relié à l’amour, l’art d’aimer.


Purifier l’affectivité, peurs, croyances, vices empêchant l’amour (que l’on soit
seul ou non). Étudier l’Amour vertueux (Voir l’ouvrage du même nom, déjà
cité), devenir plus disponible, perméable à sa source d’amour. « Connaître
l’amour » : majeur ! Ensuite, appliquer les compréhensions dans les domaines de
choix (art, relations, vie spirituelle…). Se donner à fond ! Guérisons, pardons,
ouvertures du cœur !

LETTRE G : Consonne. Valeur-Force : Nombre 7


Connaissance de la Lettre G : Elle évoque une grande puissance, beaucoup
de pouvoir. Elle est impressionnante. On pourrait entendre ce genre de phrases,
lancées depuis les profondeurs de son univers : « Prends garde à toi, Homme de
peu de vertu ! Regarde en toi : ne vois-tu pas tes animales médiocrités ? Penses-tu
que tu puisses te présenter devant moi ainsi vêtu de ces fardeaux d’indignité ?
Tu es plus grand que tu ne l’imagines et plus fort encore ! Alors éprouve-toi !
Redresse-toi ! Saisis ta vérité et donne ton meilleur… Sois valeureux ! Et alors,
tu porteras d’autres habits et adopteras une autre prestance. Ce jour où tu seras
prêt, à la hauteur de qui tu es, nous nous reconnaîtrons dans la noblesse de
l’esprit, et je t’inviterai à pénétrer au cœur des mystères… ceux qui te mènent vers
le Graal… » Nous ne sommes pas dans « Cyberespace », mais nous pourrions !
Elle emmène dans ce genre d’atmosphère « apocalyptique » : l’Homme ne peut
plus faire semblant, le temps et les forces doivent converger vers de nobles
combats au service du futur. On se retrouve dans une embouchure, où le meilleur
avenir est présagé, pressenti, prévu, mais l’on pèse, plus que jamais, que tout ce
meilleur se conquiert et se mérite ! « Qui suis-je et qu’ai-je fait qui me donne le
droit de toucher et d’accéder au plus sage ou au plus beau ? » Tel est le genre de
questions et introspections que la Lettre suscite. Sa puissance est grave, ramène
à la responsabilité morale de chacun. Elle pousse dans les retranchements pour
tester le degré de vertu, d’héroïsme et de dignité.
Elle est exigeante. Certes, et elle est juste : elle donne autant, si ce n’est plus,
que ce qui lui est tendu ou donné. Elle est capable de peser la valeur d’un
partage ; elle ne court pas après les gens, ne possède aucune pitié, par contre
elle peut aller au bout du monde pour rendre la pareille à un être de bonté
qui lui a octroyé un don, un bienfait, un service. Au fond, elle a un cœur
en or… Elle ne ménage pas ses efforts, aussi ne supporte-t-elle pas de voir

186
Mystères des Lettres

complaisance ou mollesse. Elle préfère attendre que de bonnes personnes se


présentent, avec qui elle peut vivre des aventures exceptionnelles, plutôt que
d’avoir à porter des gens refusant de grandir. Elle peut se retirer longtemps,
dans des sphères mystérieuses, seule, et vivre des aventures intérieures, qui
nourriront ceux qu’elle rencontrera. C’est grâce à sa vie intérieure qu’elle
éclaire les réalités au-delà des voiles, et affine sa conscience des enjeux pour
l’être humain. C’est en exerçant cette aptitude, qu’elle arrive ensuite à laisser
passer son intransigeance, qui vise à rehausser le niveau de vertu nécessaire
à la victoire. Si les gens l’entourant sont engagés, elle est prête à se sacrifier
pour que les meilleures valeurs leur soient inculquées. Elle reconnaît leur
engagement, le respecte, les voit participant à l’essentiel, qui est aussi le sien,
donc son service est sans retenue. Cette Lettre ne contient quasiment pas de
« personnel ». Il est clair que c’est une Lettre de serviteur… le « serviteur du
Graal », oserions-nous dire ; un être qui choisit de faire valoir la force vertueuse
d’un cœur prompt à être éprouvé, et qui n’aspire qu’à ouvrir les portes du futur
à ses frères et sœurs qui le veulent. Cette force propulsant dans le meilleur
de la nature spirituelle humaine est une force de guidance. Mais il n’existe
ici aucun « désir » de guider ; il s’agit bien plus d’une évidente gratitude de
ceux qui reçoivent sa vertu et qui l’élisent tel un guide sur leur chemin, car
elle a tant à leur apprendre et montrer des royaumes inconnus… à conquérir !

Force :  grande vertu, gratitude, abnégation, générosité,


serviteur, guidance, Graal
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « Je suis capable de mieux. »
Ma p’tite phrase stimulant G :
 « Dieu premier servi. »

Première Lettre du Prénom : Gabriel, Gonzales, Géraldine, Gilles, Ghislaine


Ce qui émane et vous caractérise grâce au G qui « annonce » votre identité :
L’exigence vertueuse, désintéressement, détachement, engagement dans la
quête spirituelle, noblesse de cœur, bonté, amour du vrai service, impartialité,
responsabilité morale, capacité de guider.

La Lettre de passage G = sept années : Période nécessitant un engagement,


à peser. Retrouvailles avec soi-même, conscience de sa grandeur spirituelle.

187
Chapitre 9

Phase de solitude, intérieure ou/et extérieure, retourner vers l’essentiel, s’ouvrir


à l’évolution, non frustrante. Étude de connaissances, comprendre le principe
de l’évolution humaine, avec sa progression juste. Conscience de la bienveil-
lance qui nous guide. S’intéresser à l’Ange, la destinée, apprendre à méditer.

LETTRE H : Consonne. Valeur-Force : Nombre 8


Connaissance de la Lettre H : Elle interpelle. Elle veut choquer, créer un
choc… salutaire ! Elle se place tel un miroir de l’enfermement dans lequel vous
êtes et choisissez de rester. Ici et maintenant, c’est le moment de tout débloquer !
Et elle a des ressources incomparables pour sortir des pires situations !
D’abord, il faut voir les choses en face : osez vous avouer ce qui ne va pas. Mais
retirez les reproches dont vous affublez autrui, car jusqu’ici vous êtes une pauvre
victime d’injustice ! Et tout est figé. La Lettre met face à l’état d’urgence. Ça
passe ou ça casse ! Elle est vue « cassante », mais ce sont les gens eux-mêmes,
dans leur situation, qui sont « cassés », coupés en deux (au moins !), et elle leur
donne des moyens pour retourner la situation. Elle demande le courage d’éclairer
les raisons de notre « mise en boîte » personnelle, pour faire sortir le lion de sa
cage ! Un paquet de colère par exemple, car ça détruit tout à l’intérieur, à force
d’être retenu, en fausse résistance, appelée « suicide » de l’esprit. Cette Lettre
est kamikaze, mais elle maîtrise les figures de style, elle est forte et rusée. Elle
aime les situations « ultimes », où venue de « nulle part », une force émerge et
renverse tout ! C’est ainsi : une fois que la personne s’est mise face à la « vraie »
raison de sa situation, qu’une partie du voile est soulevée, elle se trouve au
centre de deux courants : tout envoyer balader, si elle ne veut pas assumer sa
faute (orgueil, lâcheté), ou plonger dans la partie d’elle qui cherche mieux, veut
la transcendance et la vie ! Et la Lettre est debout, à ce moment, pour protéger
l’intensité de ce choix crucial, qui marquera un avant et un après. Quand l’in-
dividu choisit de créer sa vie plutôt que de détruire, alors elle procède à une
magie : en une fraction de seconde elle provoque un retournement total ! Cela
ne se voit pas, car elle est ainsi faite que l’on ne sait dire si elle a la tête en haut
ou en bas ! Tout est intérieur, mais réel. Tout à coup, looping et tout bascule !
Et ce que l’être envisageait, il l’appréhende sous un œil neuf : c’est le déclic,
le retournement, le choix de la transformation, de l’ouverture et du courage.
L’individu renonce à quelque chose (rancœur, peur du changement, infanti-
lisme) ; c’est ce renoncement qu’elle utilise tel un sceau d’engagement, et qui

188
Mystères des Lettres

enclenche le processus « magique ». C’est grâce au choix libre de l’individu


qu’elle peut intervenir pour l’ultime bascule : elle est admiratrice de la liberté.
Ensuite, c’est un avènement pour l’individu, un renouveau à incarner, en éradi-
quant son être du passé, et en confirmant l’être nouveau qu’il est. Son héroïsme
est de se créer une vie en accord avec le changement et déblocage ressentis. Il
va se libérer et la Lettre accompagne le chemin vers la libération de l’individu.
Elle ne se retire que lorsqu’il peut se placer devant elle, et, tout en la contem-
plant, voir se dessiner à la verticale à l’intérieur d’elle : une lemniscate, symbole
de l’infini. Alors, les limites sont pulvérisées, il la voit telle qu’elle est : une
initiatrice, douée d’une force absolue, au service de la résurrection et de la vie.

Force :  courage, transformation, dépasser des limites, renouveau,


confrontation, repentir
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « La limite est un seuil que je peux dépasser. »
Ma p’tite phrase stimulant H :
« Je me transforme par amour de la vie. »

Première Lettre du Prénom : Henri, Héloïse, Hyacinthe, Hélène, Hubert


Ce qui émane et vous caractérise grâce au H qui « annonce » votre identité :
La droiture, force, dignité face à l’adversité, endurance, capacité de remise en
question, inventivité, jusqu’au-boutisme, héroïsme, exigence morale, capacité
de repentir, combativité, noblesse, quête de la vie

La Lettre de passage H = huit années : Changement en route ! Attention aux


extrêmes : toute votre vie n’est pas à jeter ! Gardez sa pensée alerte, se sentir
libre dans les appels au changement, respecter autrui. Certaines dettes (de
tout ordre), ou blessures du passé à régler. Ne pas les fuir, en profiter pour se
libérer. Ne pas revenir en arrière ! Si l’entourage change, ne pas se replier, viser
l’ouverture. Les changements sont des défis. Coup de turbo à votre évolution !

LETTRE I : Voyelle. Domaine intérieur.


Valeur-Force : Nombre 9
Connaissance de la Lettre I : « Cette Lettre est toute raide ! » Justement elle
est tellement « verticale » qu’elle est capable d’immense souplesse et d’une

189
Chapitre 9

mobilité étonnante. Vue de haut, elle semble être un point, pourtant elle peut
rayonner sur la Terre entière ! Elle a une telle force de concentration, qu’elle
est capable d’un rayonnement spectaculaire. Il suffit qu’elle décide où elle
veut diriger sa force et tout s’éclaire. Elle est tel un puissant rayon du soleil,
mais elle peut démultiplier sa force à l’infini et diffuser autant de rayons
qu’elle veut, dans toutes les directions possibles et imaginables. Et nous
retrouvons dans ses tracés une même volonté : elle veut être si forte que le
soleil « s’incarne » en elle, ne serait-ce qu’un instant ; et, dans le rayonnement
qu’elle dirige ensuite en tant que Lettre irradiée de soleil, elle a un impact d’une
gigantesque puissance ! Elle répand sa lumière par ondes universelles, dont
l’impact englobe et inclut la Terre et l’humanité entière. Et c’est sa volonté :
elle veut unir le soleil et la Terre. Ou solariser la Terre, dirions-nous.
Elle ne veut aucun laissé pour compte, mais elle n’est en rien communiste,
elle voit la globalité à partir d’une sphère supérieure, elle est tout sauf
fervente de nivellement par le bas ! Ceci équivaudrait à l’extinction de son
propre être.
Elle a beaucoup d’énergie, elle a besoin de grandes œuvres à réaliser. Elle est
idéaliste et réaliste : elle sait que tout idéal doit être manifesté ! Elle veut une
Terre de Lumière. Et elle veut être un phare, une colonne du nouveau Temple
qui verra entrer et vivre les humains unis à sa volonté. Elle brûle d’amour
pour ce plan. Tout ce qui pourrait l’empêcher est pulvérisé ! Elle voit ce que
voit l’autre : s’il se croit le nombril de l’univers, elle lui montre la vastitude du
monde et combien son nombril est petit ! Elle procède en dirigeant les regards
et les cœurs vers ce qui est le plus vaste, et pulvérise les buts mesquins. Elle
n’est pas provocatrice. Elle vit l’exemple. Chacun se retrouve en elle, elle
englobe tout dans sa vision.
Elle aime la transparence. Elle-même est transparente au soleil. Plus on est
impersonnel (suite à une intense individualisation), plus on devient transparent
à notre propre soleil, ou Âme céleste. Et ainsi on peut la comprendre mieux
et rejoindre son idéal. Tous ceux qui refusent de développer l’intérêt pour
plus grand ne la voient même pas : c’est un manque de verticalité de base, ce
qu’elle ne peut cautionner ! Si un être se saisit en tant qu’esprit, il ressent une
envie vraie de donner et elle lui devient visible, et il peut envisager sa vision
du futur. Sa volonté est certes idéaliste, mais elle exige de donner, d’agir, pour
prouver son entièreté, dans une démarche collective. Pour elle, rien n’est trop
grand et le futur commence maintenant, ici, main dans la main !

190
Mystères des Lettres

Force : se saisir, rayonner, individualité, intégrité,


transparence, lien Ciel-Terre
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je ne suis pas le nombril du monde ! »
Ma p’tite phrase stimulant I :
« Que la Terre devienne Lumière ! »

Première Lettre du Prénom : Isabelle, Ingrid, Iphigénie, Isidore


Ce qui émane et vous caractérise grâce au I qui « annonce » votre identité :
La force décisionnelle, idéalisme, aspiration à évoluer tout en incluant autrui,
intérêt pour le collectif, vision de synthèse, originalité, dynamique de stimu-
lation, capacité de rayonnement, souplesse

La Lettre de passage I = neuf années : Plus question de se fuir ! Se demander :


« Qui suis-je ? », « Qu’est-ce qui rayonne de moi ? », etc. Ramener sa conscience
sur le plan des réalités, sans s’évader dans les rêves ni projeter de projets futurs,
irréalisables. Se saisir, ne pas s’évaporer. Prendre sa place avec originalité,
en veillant à un meilleur partage. Jouer son rôle, intégrité. Révélations sur
l’identité pour aller vers sa mission. Ne pas se ramollir !

LETTRE J : Consonne (ambivalence avec une voyelle).


Valeur-Force : Nombre 1
Connaissance de la Lettre J : Elle est spéciale, car elle dispose de caracté-
ristiques liées aux voyelles (domaine intérieur, lié à la pensée), tout en étant
une consonne. Elle est à la fois porteuse d’un aspect de type « féminin » et
de type « masculin ». Elle est très sensible, tout en étant liée à la manifesta-
tion concrète. Elle aime entonner la victoire de l’union. Celle du féminin et
du masculin, du ciel et de la terre. Elle est joyeuse et aime faire entendre les
victoires qui présagent d’une union future, totale. Elle voit la vie comme une
célébration concrète au monde spirituel, à notre Créateur, auquel accorder
ses louanges. Elle est sensible au Verbe, aime écouter ce qu’elle peut retrans-
mettre en amour, afin que les humains n’oublient pas d’où ils viennent, ni la
bienveillance qui les conduit vers des aventures évolutives. Elle a beaucoup
de retenue vertueuse et de discrétion, ce qui permet à la sagesse de trouver
refuge en elle et de l’inspirer.

191
Chapitre 9

Sa particularité est sa conscience et son exigence sur l’indispensable « retour »,


compris à différents degrés : tout d’abord un « retour en arrière », pour tirer
des leçons et faire des bilans évolutifs (sans s’appesantir !) ; et aussi un
« retour en soi », montrant le choix d’expériences spirituelles et d’une vie
contemplative, où le domaine de l’action et du toucher se retourne en expé-
riences intuitives, afin de s’unir mieux à ce qui pour soi représente « Dieu » ;
de même, le « retour héroïque » ou don de soi (voir L’Aventure Héroïque,
déjà cité), propre au héros qui a accompli sa mission et revient offrir à sa
communauté les fruits de son aventure, et du nouvel être qu’il est devenu,
encourageant les autres à s’y lancer ; et le « retour à la source », qui prend
deux formes : celle d’un état de gratitude envers des êtres que nous recon-
naissons révélateurs essentiels dans notre vie (éducateur, auteur, ami), donc
nous les citons, et celle d’un état d’esprit de reconnaissance plus vaste, qui
concerne notre source divine, ou Âme Céleste. Cette gratitude est telle que
tout notre être entame ce « retour à la source » : il s’agit du « retour à l’inno-
cence », que seule l’évolution spirituelle permet de vivre, afin d’atteindre
l’unité totale. Ceci ne revient pas qu’à remonter « là-haut », mais à vivre
l’unité céleste dans l’incarnation. C’est un haut niveau, vers lequel il est
essentiel de tendre pour donner à sa vie un sens héroïco-initiatique ! Cette
Lettre aime les « retours » de toutes ces natures.
Elle aime le chant du cygne, symbolisant la pureté et renaissance spirituelle,
union mystique, ou Félicité (Grâce). Elle favorise – en ceux qui acceptent
d’en devenir l’instrument vivant – l’éclosion des notes qui le composent : elle
encourage l’écoute intérieure, afin que les êtres se purifient de leurs bruits
égotiques et se focalisent vers des sons et messages essentiels, pour sanctifier
leur être. Elle a même pris la forme du cygne, majestueux, vertical, le cou
allongé prêt à entonner une nouvelle note de victoire, et protégeant en ses
ailes, toute la valeur sacrée des « retours » effectués. Elle montre que l’on
doit se créer ses ailes (depuis le monde éthérique, symbolisé par l’eau pour le
cygne), et les ouvrir en grand ! C’est ce qu’elle chante : « Souviens-toi de tes
vraies origines, non pas terrestres mais bien divines/Choisis le blanc plutôt
que l’obscur, voie définie de ton union future/Puise en l’esprit les notes du
Ciel, et depuis ton corps en déploie les ailes ! »

Force : voix intérieure, quête de pureté, parole, gratitude,


retournement, dignité

192
Mystères des Lettres

Ma p’tite phrase contre l’écueil :


« Écouter purifie. »
Ma p’tite phrase stimulant J :
« L’union intérieure élève et donne joie. »

Première Lettre du Prénom : Jean, Jésus, Justin, Joseph, Julie, Julien, Jacques
Ce qui émane et vous caractérise grâce au J qui « annonce » votre identité :
Une grande capacité d’écoute, quête de pureté, héroïsme de l’union intérieure
(verticale), dignité, respect du sacré, clarté des buts, humilité, gratitude, paix
émotionnelle, parole éclaireuse

La Lettre de passage J = une année : Cultiver l’exercice du « silence » !


Qu’est-il important de taire et/ou d’exprimer ? Comment s’y prendre pour que la
parole soit bénéfique à autrui ? De quoi témoigner ? Vos mots sont-ils capables
d’éclairer autrui ? Renouveau favorable à plus d’intimité, lien intérieur, et
authenticité dans l’approche relationnelle et les actes d’ouverture. Apprendre
à dire merci.

LETTRE K : Consonne. Valeur-Force : Nombre 2


(et Maître Nombre 11)
Connaissance de la Lettre K : Elle gagne à être connue ! Elle veut que l’être
humain apprenne à « se serrer la ceinture ». Elle est capable de maîtriser de puis-
santes énergies célestes et terrestres, et elle est fortement directive. Ceux qui sont
trop inexistants et faibles détalent en courant, car ils ont peur qu’elle les atomise !
Elle sait ce qu’elle veut, n’aime pas être dérangée, sauf par un héroïque allié :
alors elle est ravie et sait enlever toute économie d’énergie pour éduquer cette
personne. Il faut être bien clair avec l’autorité pour la rencontrer ; elle porte dans
ses comportements le signe si rare de l’absence de sensiblerie. Il n’existe rien qui
soit feint chez elle. C’est ce que l’on nomme « sévérité », au sens noble du terme :
dénué de séduction. Elle dénonce ceux qui aspirent l’énergie d’autrui pour se
remplir, par besoin affectif. Elle est bien construite, autonome, indépendante :
elle en impose ! Elle a beaucoup de pouvoir et n’a peur de rien. Elle pourrait
tenir la foudre de Zeus dans sa main ! Elle serait prête à risquer d’exploser si
elle savait que cette énergie doit passer par elle pour servir un objectif précis,
demandé par ce dieu. Ce qui vient d’en haut, du futur, descend, aimanté par un

193
Chapitre 9

point de force en elle : c’est son pôle médian, relié au sentiment. L’énergie céleste
y vit un contact, puis est redirigée vers la Terre. C’est un pôle de valorisation du
bien, permise par la noblesse vertueuse présente : le sentiment y est astreint à une
conduite virginale intensive. De ce fait, elle se « serre la ceinture » ! Ce pôle, à la
noble dynamique, aimante les forces supérieures, protégées dans ce royaume
délimité de vertu ; sa force est régénérative, et celle qui y descend stimule plus
de transcendance encore. Les deux s’amplifient. Ensuite, les « foudres célestes »
peuvent être redirigées vers la Terre, mais teintées d’une force féminine qui les
rend recevables par l’humain, afin qu’il se transforme et ennoblisse son cœur.
Elle montre que nous avons tout pouvoir si nos efforts sont dirigés sans ména-
gement : la puissance vraie est le pouvoir de l’amour.

Force : puissance vertueuse, détermination, intransigeance, pureté,


dynamique de don, jusqu’au-boutisme, héroïsme
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Choisir la vertu renforce le cœur. »
Ma p’tite phrase stimulant K :
 « À grande vertu, grand pouvoir ! »

Première Lettre du Prénom : Krista, Karen, Kelly, Kristal, Kara, Kristen


Ce qui émane et vous caractérise grâce au K qui « annonce » votre identité :
Une forte autorité, volonté de manifester un idéal, fidélité vertueuse, dépas-
sement de soi, capacité de service à plus grand, discernement, radicalité,
amour héroïque

La Lettre de passage K = deux années : Purifier ses comportements de


mendicité affective. Solutions radicales pour que la moralité (ou éthique)
nourrisse les impulsions relationnelles et créatives : ne pas rester recroque-
villé sur l’ego ! Mettre ses désirs au jeûne, nouvelle habitude, s’ouvrir aux
influences créatrices de la source spirituelle. Ne pas ménager ses efforts !
Aide si vous vous engagez.

LETTRE L : Consonne. Valeur-Force : Nombre 3


Connaissance de la Lettre L : Elle est limpide, lumineuse. Tout est d’équerre !
Sa force réside dans sa simplicité, qui ne rime pas avec naïveté, étant donné

194
Mystères des Lettres

qu’elle est une représentante de la Lumière spirituelle, ou sagesse ! La sim-


plicité est un bénéfice, qui découle d’un travail : celui de séparer ce qui est
essentiel de ce qui ne l’est pas, pour permettre de choisir ce qui est justement
essentiel. Ce qui paraît « simple » grâce à elle provient d’un dépouillement,
dont la clé est la quête de la vérité. Cette vérité « dépouille » ce qui entrave la
liberté : la simplicité est la légèreté d’un être qui s’est libéré de ses chaînes,
grâce à sa ferveur envers la vérité. C’est ce vrai lumineux qu’elle émane et
avec lequel elle joue !
Ce qui l’amuse est de « mettre les pieds dans le plat ! », avec subtilité, pour
chasser les mensonges qui empêchent les humains d’être libres… ou eux-
mêmes. C’est une semeuse-joueuse, messagère intelligente, qui arrive
au bon moment pour lancer un message, tel un clin d’œil d’une grande
sœur, qui apporte un cadeau, une bulle-surprise, bulle de vie, pétillante.
Les gens sont si sérieux, si renfermés, que la voir quelques secondes, est
comme une bouée de secours ! On respire. Soudain, l’espérance renaît ;
les êtres envisagent que la liberté c’est possible, que l’être humain est ici
pour la vivre, à un degré insoupçonné ! Et quelle joie cette possibilité ! Elle
est bienfaitrice. Elle montre que l’être humain peut se rédempter grâce à
l’aventure de la liberté.
Elle joue, espiègle, taquine, et elle dispose de multiples potentiels et talents
qui font qu’aucune porte ne se ferme à elle, elle désarme les egos les plus
bougons ! Mais c’est conduit par un dessein : elle veut imprimer dans les cœurs
de tous ceux qu’elle rencontre la vérité en Lettres d’Or : « Je suis un Esprit
libre ! » Elle s’inscrit elle-même dans la vie des êtres. L’autre est un essentiel
pour elle. Elle est un être d’implication, elle est intègre. Elle est excellente
pédagogue, instruisant et ouvrant des chemins nouveaux, où permettre à la
sagesse d’être acceptée, en évidence. Sa pédagogie est de modeler les cœurs
sur l’idéal de liberté, grâce à la force de la Lumière spirituelle. Quand elle
touche un être par sa force libre, elle ouvre une porte dans sa pensée et dans
son cœur spirituel ; elle peut entrer en lui, avec tact, elle dynamise l’essentielle
aspiration de tout individu, son idéal de liberté. Et si l’être humain se mobilise,
cesse de « ramper », alors la voici pleine d’espérance ! Elle est porteuse de la
Lumière spirituelle, ardente messagère, annonciatrice du Salut.

Force : intégrité, amour de la vérité, ouverture,


expression dynamique, lumière

195
Chapitre 9

Ma p’tite phrase contre l’écueil :


 « J’ai une pensée, alors je m’en sers ! »
Ma p’tite phrase stimulant L :
 « Et la Lumière luit dans la ténèbre et la ténèbre ne l’a point saisie. »

Première Lettre du Prénom : Laurence, Lionel, Louis, Lucie, Ludovic


Ce qui émane et vous caractérise grâce au L qui « annonce » votre identité :
La joie de vivre, mobilité et originalité des idées, richesse créatrice, intelli-
gence, perspicacité, envie de partager, talents de communication, amour de
la sagesse, force de rayonnement, envie d’apprendre et d’éduquer

La Lettre de passage L = trois années : Raffiner et s’impliquer dans la com-


munication. Perfectionner la façon d’échanger des messages : êtes-vous à
l’aise avec ceux que vous recevez, prêtez-vous attention à la façon dont autrui
reçoit les vôtres ? Se concentrer sur la pensée, liens entre études, réflexion, et
niveau de communication (orale et écrite). Faire valoir l’éthique : élévation,
discernement, précisions des buts, sincérité, transformation de la critique, etc.

LETTRE M. : Consonne. Valeur-Force : Nombre 4


Connaissance de la Lettre M. : Elle émane la maîtrise, la force d’une règle
appliquée posément, avec méthode, respect et profondeur, qui propage
beaucoup d’apaisement. La règle de l’incarnation, de la manifestation, de
la mise au monde. Elle est la reine de ce sujet. Elle est une assembleuse de
forces, même divergentes a priori, féminines autant que masculines, qu’elle
fait se rapprocher, afin de créer un ensemble empli de cohésion, très soudé,
alors que ceci paraissait improbable. Elle rassemble les différences en une
unité de constituants, pour former une sorte de « famille », ou communauté.
Ce regroupement d’êtres (et de forces) s’implique dans un devoir, la raison de
leur réunion, et c’est elle qui leur amène ce devoir à accomplir : elle dispose
d’une puissante autorité, dirige les opérations et évoque le respect de l’expé-
rience éprouvée. Elle suscite hommage et confiance. Elle englobe les vastes
enjeux dans sa conscience, et a beaucoup de détermination. Elle est neutre,
mais ne veut pas que quoi que ce soit « échappe » à la mission. Il se dégage
d’elle une capacité à la manifestation du devoir spirituel.
C’est une meneuse de missions collectives sur le terrain des constructions

196
Mystères des Lettres

qui servent le futur. Son vœu est que les forces qu’elle fait se coordonner
deviennent un écrin pour un avènement plus grand. Elle aime les rassemble-
ments humains qui, une fois préparés et sûrs d’eux, sont capables d’appeler
la force de l’Esprit, afin qu’elle s’incarne dans le réceptacle formé à cet effet.
Elle est accoucheuse d’esprit, dans un cadre collectif.
Elle est dévouée au divin, dynamiquement dévotionnelle, dotée d’une immense
foi. Son cœur, et tout son être, est telle une cathédrale, dont elle est maîtresse
d’œuvre, et représente la force de sa foi, inébranlable, qu’elle offre au monde
spirituel. Ses flèches, hautes et dynamiques, s’élancent vers le ciel, tel un
appel à mission ; sa structure et son bâtissage la symbolisent, en tant que
socle à toute épreuve et refuge du plus beau. Elle est une matrice vivante, afin
que le monde spirituel descende et œuvre parmi les humains à l’avènement
d’un nouveau monde. Elle n’écoute que sa foi (connaisseuse), voie indes-
tructible pour bâtir et manifester avec le spirituel, afin qu’il demeure. Elle
aimante et maintient l’esprit dans la matrice physique créée et constituée des
esprits incarnés, regroupés autour de sa force, afin que la volonté du monde
spirituel (du Père) advienne. Elle a un pouvoir très fécondant, indispensable
à l’incarnation de l’esprit. Elle amène l’esprit dans la matière et le futur dans
le présent. Elle peut être vue telle une ancre permettant de se fixer à la terre et
de déposer les richesses d’autres royaumes. De même, si elle était une vallée
entre deux montagnes, c’est à cet endroit que le soleil choisirait de venir, pour
offrir son aurore rayonnante ; et c’est à cet endroit qu’une cité s’érigerait et
verrait le jour. Elle est la terre d’accueil préférée des dieux, ou dirions-nous,
la mère d’accueil préférée des dieux ?

Force :  manifestation, accueil, forces maternelles,


construction, communauté
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « Je suis solide grâce à ma foi. »
Ma p’tite phrase stimulant M. :
« Sa volonté est faite sur Terre comme au Ciel. »

Première Lettre du Prénom : Marie, Michel, Martine, Monique, Murielle,


Ce qui émane et vous caractérise grâce au M. qui « annonce » votre
identité : Le sens du devoir à accomplir, responsabilité par rapport à un
collectif, maturité, attitude maternelle sans prise en charge, solidité, pouvoir

197
Chapitre 9

créateur, manifestation, volonté de bâtir pour plus grand, assurance (autorité


positive) et foi agie.

La Lettre de passage M. = quatre années : Rassembler ses forces inté-


rieures, et/ou vos alliés extérieurs, mener à bien ses idées, dans un/des projets
concrets, avec décision et engagement (le vôtre et/ou celui d’autrui). Concentrer
l’énergie, organiser, construire, planifier, ou consolider. Trouver en quoi cette
expérience peut permettre une expérience « éducative » pour chacun, selon les
natures variées et réunies. Pouvoir de manifestation, tenir ses responsabilités.

LETTRE N : Consonne. Valeur-Force : Nombre 5


Connaissance de la Lettre N : C’est une sacrée combattante, guerrière
étonnante, qui ne se laisse pas démonter ! Elle dispose d’une grande force
de résistance face aux épreuves. Elle est capable de traverser les enfers et
de remonter victorieuse dans la lumière, resplendissante, pour annoncer un
nouveau jour ! Elle apprend qu’il n’est pas bon de se cacher du mal. Elle
encourage le feu des héros, stimule leur vaillance, afin que leur unique but
soit de devenir un être de victoire : « Je suis un être de victoire ! » doit selon
elle, clamer l’Humain. Bien entendu, il est vital de faire prévaloir le bien et
de le renforcer, pour pouvoir faire face au mal, sans se laisser engouffrer. Se
lier avec le bien – les forces spirituelles et vertueuses, les idéaux, la lumière
et l’amour de l’Âme – permet de transformer, petit à petit, tout ce qui s’y
oppose, d’ordre vicieux. Plus nous nous lions avec le bien, plus le mal se cache
de nous ! Il n’a plus assez de force pour nous tenter, tellement notre force
de bien rayonne. Un individu lié fermement avec un bien supérieur devient
intouchable. C’est la clé de l’invincibilité, montrée par la Lettre.
Avec elle, la résistance face au mal apparaît, telle une association entre sport
de haut niveau et œuvre d’art : un grand péril mené avec une conscience
artistique. Elle sait qu’unie à un bien supérieur elle ne peut que gagner, alors
c’est elle qui va au-devant de son adversaire. La conscience du bien révèle
le mauvais ; une fois nommé, le cœur courageux veut le transformer. On peut
appeler cette impulsion guerrière une plongée en eaux troubles, sauf que
celle qui y plonge n’est pas trouble ! Elle porte cette dynamique de pénétrer
au fond des abysses, pour y trouver le diamant caché, le tirer des griffes de
l’obscur et le ramener au jour. Elle est partante pour l’aventure, mais la naïveté

198
Mystères des Lettres

n’est pas pour elle ! Elle vise l’éradication du problème à sa racine, de façon
à libérer la totalité de la force, que le mal détournait. Jusqu’à la définitive
victoire, son œuvre reste secrète. Son combat est invisible. Elle manifeste
l’intimité du combat. Le combat devient le cœur et le cœur est au combat :
tout se passe « au-dedans », et ceci la renforce. Simultanément, elle continue
d’émaner sa vivacité, car la vie est joie, elle aime la création. Ainsi, elle est à
la fois intensément secrète et communicative. Et l’un et l’autre s’intensifient
mutuellement.
Son rayonnement-pensée (discernement, présence d’esprit) est sa force : dans
le combat, il la protège et l’enceint, même si l’adversaire est tenace, et dans
l’expression, il se diffuse partout et pour tous, sans limite, réjouissant, ouvrant
les portes. Jamais elle ne sent de brisure dans cet état d’être et d’œuvrer, car
sa conscience est partout libre. Et lorsqu’elle émerge de sa profondeur, la
prouesse accomplie, elle n’est que liberté ! Elle jaillit, radieuse, apportant
à tous un nouveau sceau brûlant, marqué de la victoire du bien sur le mal :
c’est sa loi absolue.

Force :  rayonnement, liberté, expression, dynamisme, courage


Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « J’allume la lumière et démasque les ombres. »
Ma p’tite phrase stimulant N :
« Je suis un être de victoire ! »

Première Lettre du Prénom : Nathalie, Nicolas, Noé, Nathan, Nelly, Noëlle


Ce qui émane et vous caractérise grâce au N qui « annonce » votre identité :
Le côté aventurier, le courage (avec préparation) à affronter le danger, quête
de liberté, rayonnement et joie, dynamisme communicatif, intérêt pour les
autres, envie de diffuser la bonne humeur, force du cœur, combativité

La Lettre de passage N = cinq années : Bon sens en action : se confronter


à ce que le monde ordinaire inculque en prétendues « vérités », avec ce que
vous pensez. Ne trouvez-vous pas qu’il existe certaines « incohérences »
dans ce monde ? Et que va-t-il advenir de vos prises de conscience ? Allez-
vous défendre et résister aux tentations du monde ? Occasions de décisions,
s’impliquer dans le combat pour de vraies valeurs. Excellent pour se renforcer
et gagner en liberté.

199
Chapitre 9

LETTRE O : Voyelle. Domaine intérieur.


Valeur-Force : Nombre 6
Connaissance de la Lettre O : Elle est en elle-même un monde d’amour
sans limite. Elle est l’inclusion totale. Son amour est un brasier divin au vœu
d’incandescence. Avec ce feu-chaleur si absolu de l’amour qui l’habite, elle
brûle et fait fondre les frontières. Il n’est rien qui empêche cet amour d’être ;
son monde est une mer d’amour, nulle barrière n’existe, l’amour se répand
partout.
D’aucuns diront que la Lettre est « fermée ». Non ! Lorsque l’on est fermé,
ceci revient à dire que l’on met une porte ou cloison de séparation entre
soi et autrui, ou au minimum, qu’on lui tourne le dos, incarnant soi-même
le mur. Or elle ne peut agir ainsi ! Tout bonnement, car tout est au-dedans
d’elle… Il ne sert à rien de placer une porte pour entrer ou sortir, car elle
contient « tous » : c’est ce qu’elle est. Un mur n’a aucun sens pour elle ! Elle
est ouverture inclusive. Par contre, elle ressent tous les murs et limites que
les humains dressent entre eux et devant leur cœur ; elle le voit et le vit ! Et
elle veut que ceci ne soit plus… même s’il faut œuvrer des siècles ! Voir en
elle un « cercle fermé » ne fait que montrer nos propres petits cercles fermés :
petit cercle familial, petit cercle d’amis, petit cercle de ceux qui forment des
petits cercles, etc. En somme, plein de petits cercles sectaires ! C’est tout sauf
cette Lettre ! Elle peut contenir l’amour universel, en bercer, en nourrir, telle
une mère, toute l’humanité. C’est sa vie d’être ainsi.
D’aucuns diront qu’elle est « trop ouverte » et qu’il faut lui mettre des limites.
Les vraies limites sont celles que trace la conscience morale ; or, les limites
qu’elle se donne, avec sa conscience vertueuse, désignent un royaume d’amour
sans limite ! Elle ne manque pas de limites, mais sa mission est justement
que l’amour n’en ait jamais ! Voici qui perturbe. C’est sa flamboyante vérité.
Comme elle contient les êtres en elle, elle s’exige une compréhension de
l’autre hors du commun. Son but est que tous, et en tout temps, se sentent
aimés du Divin, inclus dans son amour alors que les êtres humains ont du
mal ne serait-ce qu’à s’en sentir dignes. Les comprendre signifie qu’elle est
perméable à leurs mauvaises actions, causes de leur indignité et culpabilité
envers l’amour, et en même temps qu’elle leur offre la réalité de cet amour
auquel ils ont droit, puisqu’au fond ils sont de sa nature. Ceci requiert une
puissante force de pardon et de fraternité, et une volonté constante de conso-
lation. Bien sûr, son but n’est pas de sauver, ni absoudre les humains ! Il ne

200
Mystères des Lettres

sert à rien de vouloir vous faire aimer d’elle, ou secourir, car elle vous aime
déjà ! Ce qu’elle fait, c’est aimer l’humanité. Jamais elle ne soustrait à l’indi-
vidu sa culpabilité : elle aurait l’impression de trahir sa vertu. Elle utilise la
souffrance que l’être vit, qu’elle ressent comme sienne, pour nourrir l’amour
et la consolation universelle qu’elle veut offrir à l’humanité. Dans ce choix
de l’universel, elle favorise la dignité en préservant la liberté de l’humain : à
lui de reconnaître son appartenance à cette humanité d’amour. L’action de la
Lettre, qui n’a rien de démonstratif, permet de materner cet idéal.

Force :  don d’amour, inclusion, pardon, forces maternelles, ouverture


Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je m’ouvre. »
Ma p’tite phrase stimulant O :
« L’amour n’a pas de limite ! »

Première Lettre du Prénom : Ophélie, Ondine, Orphée, Olivier, Océane


Ce qui émane et vous caractérise grâce au O qui « annonce » votre identité :
Le cœur sur la main, l’ouverture confiante, délimitation, envie de soulager les
douleurs d’autrui, écoute compatissante, conseil, implication relationnelle,
altruisme, capacité de pardon, aspiration à la paix dans le monde, fraternité

La Lettre de passage O = six années : Élargir la bulle du connu. Visiter les


habitudes qui « encerclent ». Les limites définies sont-elles justes, ou sont-
elles des protections contre l’ouverture, qui mettrait en danger des sécurités de
l’ego ? Possibilité de s’ouvrir en relationnel (de l’intime au social). Attention au
forcing, agressivité (peur) et protectionnisme. Travailler la sécurité intérieure,
lâcher-prise et confiance. Pratiquer l’ouverture du cœur spirituel (méditation
dans le chakra du cœur conseillée). Dépasser des freins à l’amour.

LETTRE P : Consonne. Valeur-Force : Nombre 7


Connaissance de la Lettre P : Elle est à elle seule un monde de contempla-
tion, d’émerveillement inconditionnel de la sagesse spirituelle. Comme si
la sagesse universelle l’entourait de sa lumière, de sorte qu’elle vit dans un
immense livre-monde, toujours ouvert et consultable à l’infini, où mille scènes
de vie spirituelle se présentent, couvrant les causes et mystères, expliquant

201
Chapitre 9

les événements depuis leurs intimes origines. Mais, cette Lettre ne veut pas
contenir cette sagesse pour elle : elle est à la fois plénitude de sagesse, tout
autant que le pilier de son expression. Elle se sent responsable d’en devenir
la « prononciatrice ». Elle est celle qui détient vertu et autorité pour l’énoncer,
l’annoncer, l’enseigner. Elle ne peut laisser sous voile ce qu’en soulevant
le voile elle a compris. Cette volonté de mise sur scène de la sagesse est
considérable, proéminente. Exprimer la sagesse à l’œuvre est un art, et son
moyen, est la parole. C’est sa possibilité de laisser passer autant de puissance,
de lumière et de vie qu’elle en reçoit et vit. Ce royaume et la sagesse même
qui y vit, perpétuelle, l’accompagnent dans sa sphère de la parole. Son verbe
devient l’époux de la sagesse aimée. Et cette union spirituelle se ressent dès
lors que sont prononcés les mystères de la sagesse qui s’est laissé dévoiler.
La parole, si elle est pure, devient telle une coupe réverbérante, amplificatrice
de la lumière de sagesse, qui parvient aux cœurs humains, tel qu’il est bon
qu’elle leur parle. Et c’est ce qui se passe avec cette Lettre à l’œuvre, déclarée
Lettre-orateur. Elle n’est donc pas simplement en train de « parler aux autres ».
Non. Certains individus en quête de sagesse, ont besoin de rencontrer un être
qui émette l’écho le plus parfait, à la fois de leur quête, et aussi du sujet de
leur quête. Ainsi en est-il de notre Lettre-orateur : faire en sorte que l’art de
la parole donne forme la plus parfaite à la sagesse en présence, qui souhaite
apparaître, afin que chacun, touché par le verbe, se sente appelé à la retrouver
dans son propre monde de pensée spirituelle. C’est « la Quête de la Sophia »…
Et cette Lettre annonce le chemin possible vers « Elle ». La Lettre-orateur est
détachée, sa parole sert avant tout la sagesse ; c’est une responsabilité, une
transcendance, et l’art de parole est un fruit de dévouement et de gratitude,
la réponse à une ordonnance sacrée. Elle est voie de la sagesse.

Force :  sagesse, intériorité, mystère, parole,


quête de connaissance
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« La quête me réveille. »
Ma p’tite phrase stimulant P :
« La parole est voie de sagesse. »

Première Lettre du Prénom : Patrick, Pascal, Paul, Pierre, Patricia, Philippe


Ce qui émane et vous caractérise grâce au P qui « annonce » votre identité :

202
Mystères des Lettres

L’attrait de la sagesse ou quête de « Sophia », questionnement, profondeur,


détachement, force des mots, solennité, aptitude au silence intérieur, vie spi-
rituelle, justesse du conseil, inspiration, facultés d’orateur, respect de la vie.

La Lettre de passage P = sept années : Débuter ou approfondir la démarche


spirituelle. Mettre en avant le domaine de la sagesse, s’élever au-dessus des
déviances liées avec la spiritualité, (quête de sensations et intellectualisation
des connaissances). Favoriser l’expérience, renforcer vie intérieure et foi.
Développer l’aptitude au partage « vivant ». Peaufiner l’intériorité, la quête.
Renforcer la confiance dans le monde spirituel, et le degré de moralité dans
la parole.

LETTRE Q : Consonne. Valeur-Force : Nombre 8


Connaissance de la Lettre Q : Elle est mystérieuse. Elle marque une volonté
de passer d’un état à un autre : il y a le « avant » de passer par elle, et le « après »
y être passé. Tout comme avec une question : qui, quoi, quand ? Avant de la
poser l’on est ignorant, ensuite on appelle une réponse, puis on en reçoit une, et
enfin, on intègre cette connaissance, et on est « autre », on quitte l’état d’igno-
rance vécu avant la question. Ainsi, voici ce qui fait peur : le changement à
opérer, ou qui va s’opérer par l’action de la Lettre. Et quelle est cette action ?
En réalité, elle « rend la monnaie de la pièce ». Nous avons eu un temps imparti
pour jouer une scène, le gong retentit, et elle peut donner les résultats concrets
de la prestation. Elle est celle qui nous met face à la responsabilité de nos
actions ; elle incarne la justesse de nos œuvres accomplies, les conséquences
effectives de nos actes. Selon que notre plateau s’emplit de richesses et de
bonté, ou non, dépend notre avenir, la possibilité de franchir un cap et d’aller
plus loin dans l’évolution, ou non (car nous devrions régler des choses avant).
Elle fait fi de l’orgueil, la lâcheté et autre irresponsabilité. Ce qu’elle souhaite
c’est que l’être humain avance. Elle crée un rendez-vous, ou passage de seuil.
En réalité, le rendez-vous était déjà pris avant : au moment où l’individu s’est
mis au défi d’agir, ce rendez-vous s’est inscrit « derrière » l’échéance de mani-
festation. C’est une mise au clair, afin de connaître notre mérite et valeur dans
l’action menée. C’est le jeu de la conscience de soi et de l’évolution… version
adulte ! Il existe une façon d’appréhender sa visite surprise : celle de… ne pas
s’en préoccuper, car nous sommes sûrs d’avoir donné le meilleur, donc tout

203
Chapitre 9

sera juste et bienveillant ! De même, nous sommes orientés vers les lois de
la providence et non de la « punition », donc du balai avec ces peurs inutiles !
Si nous pratiquons l’héroïsme et l’éthique vertueuse, nous ne doutons pas
d’être sur le chemin de l’avancée évolutive. Et, peu importe ce qui peut être
montré de nous-mêmes, ou proposé en défi, même si c’est surprenant, nous
serons entraînés pour accueillir, et en faire une force supplémentaire. Tout
est question de conscience et de don de soi sur le chemin choisi. C’est ce qui
fait que l’on veut bien laisser vivre et s’exercer cette Lettre, ou non. C’est
sa leçon. Alors, fauchez votre refus de changer et votre immaturité, et rem-
placez-les par la responsabilité morale, l’héroïsme et le don de soi ! Et vous
aimerez ce que sert cette Lettre : la renaissance de l’esprit !

Force :  passage de seuil, crise, carrefour, transformation, moralité


Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je veux être responsable de mes actes. »
Ma p’tite phrase stimulant Q :
« J’œuvre le Bien. »

Première Lettre du Prénom : Quentin, Quitterie


Ce qui émane et vous caractérise grâce au Q qui « annonce » votre identité :
Le magnétisme, attrait du mystère, esprit de défi, force de transcendance,
envie de créer de manière originale voire morale, quête de l’amélioration,
capacité de choix et de changements parfois soudains

La Lettre de passage Q = huit années : Passer à la vision adulte de l’évo-


lution ! Sortir du yoyo récompense/punition ! Sortir de l’autorité ! Assumer
initiatives et conséquences, afin de voir la vie comme une éducatrice dans
l’aventure de la conscience. Faire preuve d’héroïsme ! Comprendre l’Ange,
sa bienveillance, la destinée, le libre arbitre.

LETTRE R : Consonne. Valeur-Force : Nombre 9


Connaissance de la Lettre R : Elle représente vraiment le « perpétuel ». Elle
est un peu comme une fin de cycle et le commencement d’un nouveau, mais
en toutes circonstances ! Ceci amène à beaucoup de déroulé de vie, de forces,
ou dons de tout ordre. Son art et sa force sont de savoir adapter ce qu’elle

204
Mystères des Lettres

porte en elle, ce qu’elle connaît, a expérimenter, aux réalités de terrain. Elle


trouve son équilibre de la sorte : si elle ne peut extérioriser ce qu’elle porte en
elle de manière adaptée, alors elle s’empoisonne et tombe. En somme, elle est
condamnée à répandre ses biens pour la multitude ! L’important n’est pas la
quantité de choses qu’elle peut partager, mais plutôt de trouver en elle ce qui
est propice à une situation ou un être. Son but est de renouveler à l’infini sa
valeureuse aptitude au don, car il existe une infinité de situations et d’êtres,
qui requièrent qu’elle trouve en elle des ressources, compétences, ou dons
uniques. Elle a la liberté d’offrir de la manière qu’elle souhaite, l’essentiel est
que cette façon d’agir corresponde à ce dont l’environnement est demandeur,
à la fois dans l’essence et l’expression. (Elle ne va pas parler de peinture lors
d’un colloque sur les finances ! Par exemple…)
L’important est de prouver une merveille spirituelle en l’Humain : il porte
absolument tout « en lui » ! Mais bien sûr, c’est à lui de faire ce retour à
l’intérieur, afin d’en prendre conscience (mettre la lumière dessus) et le
relever. Il le peut par le questionnement, l’introspection et les bilans. D’autre
part, il porte certes tout en lui, mais c’est pour en faire profiter ses frères
et sœurs. Ainsi, le côté « perpétuel » de la Lettre est qu’elle peut sans cesse
rentrer en elle et trouver des ressources et richesses à tout niveau, et avec
l’amour du prochain, elle peut aussi sans cesse distribuer. Ceci nécessite
beaucoup de dynamisme et de sens de la directive. Elle montre que l’on
peut réussir sa vie, l’accomplir et s’en créer une nouvelle, et ce, à chaque
heure si l’on veut ! C’est sans fin, c’est nous qui donnons la mesure de ce
mode de vie du « perpétuel ». Il n’existe aucun vrai accomplissement, si ce
que l’on a accompli en bien n’a pas été semé aussi pour d’autres. C’est le
don qui est créateur d’une nouvelle « place » en soi, où une nouvelle force
peut s’installer, pour être mise à disposition d’un futur nouveau don, pour
une nouvelle personne, et ainsi de suite, dans le « perpétuel » ! Finalement,
elle est une clé pour parvenir à la maturité sans en avoir l’âge officiel, et
elle permet aux plus âgés de voir toute fin comme la beauté d’un perpétuel
commencement.

Force :  distribuer les richesses intérieures, renouvellement,


intérêt pour autrui
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« J’adapte mes forces aux situations. »

205
Chapitre 9

Ma p’tite phrase stimulant R :


« Je me renouvelle grâce au don perpétuel. »

Première Lettre du Prénom : Richard, Rémy, Rodolphe, Raymond, Renée


Ce qui émane et vous caractérise grâce au R qui « annonce » votre identité :
Beaucoup d’énergie et d’entrain, envie de partager, générosité, créativité
variée et fraternelle, sagesse pratique, richesse de cœur, fluidité, aptitude à
se renouveler continuellement

La Lettre de passage R = neuf années : Propice aux bilans, visant des fruits,
une fois les compréhensions sorties. Utiliser cet outil comme force d’évolu-
tion, maturité, don et aide à autrui. L’intégrer en mode de vie. Le but : forces
et solutions (vécues et comprises) bonnes pour autrui. Nouvelles rencontres,
personnes à conseiller. Sagesse pratique. Partages inter-générations.

LETTRE S : Consonne. Valeur-Force : Nombre 1


Connaissance de la Lettre S : Quelle énergie ! Elle insuffle une force de
liberté phénoménale : ne cherchez jamais à lui imposer quoi que ce soit,
sinon attendez-vous à une révolution. Elle n’en sera pas dérangée, mais
vous, si ! Elle déteste le statu quo. Elle est comme une « impulsion à l’état
pur ». Elle veut faire ce qu’elle a décidé, et seule. Elle déploie une force
énergique de courage et de combat, pour que la place soit nette pour ce
qu’elle a décidé. Elle sait remettre les choses et les gens à leur place, elle
est affirmée, pointue dans ses directives. Comme elle a beaucoup d’énergie,
elle a besoin de direction déterminée pour que son énergie ne fuse pas
n’importe comment. Elle est autonome, n’a besoin d’aucun soutien extérieur
(qu’elle prend comme un affront à sa force). Elle attire, côté magnétique,
et elle effraie en même temps, côté déterminé ; elle n’en a que faire, elle
ne cherche pas spécialement la collaboration. Ou alors c’est possible de
l’intéresser mais ce sera dans un sens de stimulation et de maîtrise plus
grande. C’est une top-leader ! Elle ressent qu’elle peut tout. Comme si elle
disposait de tous les outils, ici tout de suite, pour entreprendre tout ce qu’il
est possible d’entreprendre. Nous pourrions la surnommer « Lettre super
héroïque », car elle veut développer le plus de superpouvoirs ! (« Sofia, tu
portes bien l’initiale de ton prénom ! ») Alors, ceci requiert une grande

206
Mystères des Lettres

force intérieure, qui provient de l’esprit, le « Je », puissant, car détaché des
influences, insaisissable, entraîné à ne se fier qu’à ce qui provient d’en haut
(Âme Céleste, idéaux, vertus). La manifestation de l’esprit est solide, pleine
d’assurance, et cette Lettre nous fait ressentir la constitution inébranlable,
tel un arbre indéracinable. Telle sa propre colonne vertébrale, mais non
physique. Elle n’a besoin d’aucun soutien pour manier son énergie, car
son axe est sa force majestueuse, intérieure, façonnée, plantée, à mesure
de l’affirmation de l’esprit, et point. En somme, elle assure ! Cela dénote,
mais montre la force de l’esprit éveillé. Cet esprit solide et affirmé signifie
que sa pensée est forte, ferme, hermétique au mal, ciselée et « sage ». Il ne
peut en être autrement, sinon elle explose ! Sa sagesse est cousue par son
lien au spirituel, sa dynamique dans la vraie quête initiatique, et son appli-
cation engagée. L’avantage est qu’elle peut jouer avec son énergie : elle a
la certitude de pouvoir toujours la ramener à des proportions où elle saura
la rattraper. Elle peut la faire circuler, à la fois pour percer les voiles du
monde spirituel (vers le haut), et aussi pour créer avec puissance (vers le
bas). Elle est fascinante ! Ceci lui apporte des aptitudes extrasensorielles,
de type énergétiques et clairvoyantes. Heureusement elle n’est que vertu,
car il serait facile d’avoir le monde à ses pieds ! De même autrui aurait envie
de s’approprier ses pouvoirs. Mais la manipulation à des fins mauvaises est
ce qu’elle chasse en priorité. Son but est transcendant : il s’agit de montrer
– en l’incarnant elle-même – qu’il est possible de développer un potentiel
extraordinaire d’autocréation !

Force :  dynamisme, leadership, affirmation, radicalisé,


maîtrise de l’énergie (kundalini), héroïsme
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Énergique, oui, agressif, non. »
Ma p’tite phrase stimulant S :
« Je maîtrise le pouvoir d’autocréation héroïque. »

Première Lettre du Prénom : Sophie, Sébastien, Sylvianne, Stéphane, Sofia


Ce qui émane et vous caractérise grâce au S qui « annonce » votre
identité : La volonté d’entreprendre, dynamisme, assurance, affirmation de
soi, autonomie, magnétisme, détermination, autorité, présence d’esprit, force,
feu héroïque, élan créatif, souplesse, vie

207
Chapitre 9

La Lettre de passage S = une année : Faire imploser les petitesses ! Ne pas


gaspiller d’énergie, la rendre créatrice ! Tentations de dépenses d’argent, temps,
sexualité, paroles, etc. Ou tentation de bloquer, par refus de changer. Ne pas
se laisser manipuler par l’ego, rester vigilant ! Rester digne et rehausser la
valeur héroïque. Canaliser la force avec une pensée fixée sur l’idéal (liberté,
sagesse…). Méditation créatrice, vie intérieure recommandées.

LETTRE T : Consonne. Valeur-Force : Nombre 2


Connaissance de la Lettre T : Elle veut planter les bases d’une complémenta-
rité supérieure, où « Je suis le Temple de Toi ». Elle montre la possibilité d’être
unie à un autre être, de telle façon qu’elle devient le « deux » à elle seule. Elle
peut être tel un support de manifestation pour un autre être, même si cet être
n’est pas présent physiquement. Elle sublime la notion de « seconder ». C’est
une capacité de noble « investiture spirituelle », où elle est « employée » pour
suppléer à une absence d’un point de vue extérieur, mais qui pour elle, se
nomme présence (elle n’en est pas séparée, elle est « comme » cet autre). C’est
une union, dans le domaine de l’esprit, où les consciences peuvent s’unir sans
limites, qu’elles soient physiques ou temporelles (terrestres). Ceci nécessite
une grande élévation de conscience, beaucoup d’amour entre les êtres, de com-
préhension, d’intimité et de sacré. La Lettre montre qu’il est possible de figurer
cette communion-collaboration d’un autre genre, autant avec un être humain
qu’une entité spirituelle non incarnée, (un Ange par exemple, ou le divin glo-
balement). Il n’existe pas de limite à ce type d’union ! Ceci présage davantage
des possibilités du futur, ou réservées aujourd’hui à des êtres engagés dans une
démarche spirituelle, où le lien à l’Âme céleste est très prononcé. Bien que sa
valeur-force soit un Nombre 2, il vient du sous Nombre 20 : c’est donc un 2
mais à un niveau transcendant. Il est nécessaire de ne pas s’illusionner sur ce
qu’elle montre, mais en même temps de s’en émerveiller et y tendre. Elle induit
un gros travail sur l’héroïsme de l’amour (amour vertueux), qui permet de
développer nombre de forces et étapes menant vers l’idéal que la Lettre révèle.
Chacun inclut l’autre dans son vécu de l’union intérieure, et lorsqu’il est nécessaire
que cela soit planté, la Lettre agit avec une grande puissance descendante, afin
que l’un des deux soit le temple de l’union, avec un but précis. Elle marque le
sceau de la puissance du « deux » dans le physique, alors même que l’union se vit
dans le royaume invisible, intérieur. Elle apprend qu’il faut choisir ses alliances

208
Mystères des Lettres

et la façon de les vivre. Elle voit le bénéfice de s’allier à ceux qui stimulent,
nous rendent plus purs, plus créatifs, et nous élèvent vers notre Âme céleste.
Elle ne peut pas se contenter d’union « ordinaire » ! Elle veut que s’enfonce le
potentiel du « deux-en-un » ! Elle a une grande volonté pour faire s’incarner
une union spirituelle, comme si elle disposait des épaules d’un chevalier hors
pair, sur lesquelles peut s’asseoir l’être qui la « complète », sans que personne
ne s’en aperçoive ! Et toute créativité est possible : de tels êtres, se transcendant,
sont inspirés pour former jusque dans l’incarné ce qui existe de plus beau pour
la relation « comme une ». Nous pouvons prendre également l’image de l’épée
que le Chevalier plante en terre, telle une Croix, symbolisant sa consciente et
fidèle alliance au divin, notamment au Christ, son Seigneur d’amour, Celui
auquel il veut être relié sur Terre, même s’Il n’est pas présent. Elle est la Lettre
de l’Alliance la plus céleste, réalisable sur Terre. Elle inclut l’Alliance avec Dieu
Lui-même. Elle a une puissance phénoménale et nécessite une grande maîtrise
de soi. C’est une Lettre de renaissance, de résurrection. Elle encourage le vécu de
la Nouvelle Alliance. Elle permet d’ouvrir l’horizon de la communion évolutive
et de toucher le zénith du sacré au cœur de l’union. Respect…

Force :  union spirituelle, seconder,alliance créatrice,


sacré, renaissance
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« L’union est avant tout intérieure. »
Ma p’tite phrase stimulant T :
« Je suis le temple de l’union. »

Première Lettre du Prénom : Tatiana, Thibault, Timothée, Tabitha, Thierry


Ce qui émane et vous caractérise grâce au T qui « annonce » votre identité :
La solidité dans la relation, confiance, fidélité à sa source spirituelle, aspiration
à l’union intérieure, pouvoir de manifestation, union ciel — terre, volonté
d’incarner un amour héroïque, courage de la différence

La Lettre de passage T = deux années : Sortir de l’ordinaire. S’intéresser


à l’existence de l’Âme céleste et à la valeur spirituelle en chaque être. Le
cœur doit s’éveiller au sacré : unir la pensée au cœur. Se laisser toucher
par le domaine de l’esprit. Découvrir des impulsions nouvelles pour aimer.
Travailler l’empathie.

209
Chapitre 9

LETTRE U : Voyelle. Domaine intérieur.


Valeur-Force : Nombre 3
Connaissance de la Lettre U : Elle est telle une urne. D’ordinaire, l’urne
est une chose où nous déposons ce qui semble valoir le sceau du secret, lui
octroyant pour rôle de protéger ce qui ne peut être révélé que selon certaines
conditions, décidées par le dépositaire. La Lettre quant à elle nous montre que
l’urne, c’est soi, en potentiel ! Ceci est magnifique, mais nécessite un travail,
afin de devenir le digne réceptacle d’un secret à garder… Il faut se protéger
soi-même de l’influence de ce qui est profane, afin de sacraliser son être, ou
créer un sanctuaire en soi, qui, telle une urne, soit adapté pour accueillir ce
qui est « à maintenir secret ». Pour éliminer l’influence du profane, il faut
connaître ce qui a pour soi valeur sacrée. Ce qui est sacré est vivant, donnant
place essentielle à l’esprit, dont le royaume n’est pas physique ou ordinaire.
(Le monde ordinaire est appelé profane.) Cette Lettre montre la radicalité
du détachement dont il faut faire preuve, pour retourner ses forces d’adhé-
rence au monde extérieur, en force d’attirance du monde spirituel. Elle est
intransigeante, elle connaît les bienfaits de cette « extraction » libre, c’est ce
pour quoi elle œuvre. Et l’hermétisme dont il est question est crucial si l’on
veut vivre la Lettre, car il libère de toute affectivité, qui a pour effet majeur
la désacralisation. Elle montre qu’une fois hermétique, l’on a constitué les
parois du contenant. Ensuite, il faut s’occuper de l’intérieur avec applica-
tion. Si les influences extérieures n’ont plus d’impact (ou moindre) sur notre
vie, le monde spirituel considère que l’on est digne de « contenir » un secret.
Dès lors, il le fait. Tout individu qui avance sur le chemin de la conscience
et prétend avoir une vie spirituelle, est au défi d’être porteur d’un secret,
sinon il est dans l’illusion, ou pas prêt. Certains refusent ce cap, d’autres s’y
préparent, l’acceptent, le vivent et avancent en l’incluant. Le secret est un
grand éducateur, cette Lettre le souligne. Ce que l’on garde secret est sacré,
et impose conscience et responsabilité. C’est un engagement solennel qui
implique notre être et notre évolution. Maintenir ce secret, quelles que soient
les circonstances, même âpres, est signe d’une force de fidélité (= digne de
confiance pour le monde spirituel). C’est aussi le signe de la responsabilité et
d’un bon degré de pureté (ceci progresse bien entendu). Le secret est à consi-
dérer tel un don du monde spirituel, offert en compréhension juste de l’être
(tout le monde n’a pas le même secret à garder, ou chacun a sa manière de le
vivre), tel un tremplin dans l’évolution. C’est un « outil » spirituel, pédago-

210
Mystères des Lettres

gique et initiatique. Il faut en prendre soin, il a sagesse d’être. S’il est accepté
en conscience responsable, il joue le rôle de sanctificateur de l’« urne inté-
rieure » : il vise la pureté. Et c’est la force que cette urne peut ensuite déverser
sur autrui : elle ne déverse pas le secret, mais ses fruits, les bénéfices que la
transcendance – au nom de ce secret – a fait vivre. À chaque défi relevé pour
préserver ledit secret, l’on a gagné un degré d’accueil supérieur du divin. Ce
que l’urne, que l’on est, peut déverser sur le monde est, en vérité, pureté. Et
tout ce qui fait partie de notre vie reçoit ce bénéfice. C’est extra-ordinaire.
Et cette force de pureté a pour effet magique de tout sanctifier lorsque l’on
s’exprime. Ceci peut provoquer des effets providentiels (appelés « miracles »),
miroirs de l’engagement héroïque envers le secret. Cette Lettre est inadé-
quate à ce monde de l’ostentatoire, mais elle est bénédiction pour l’esprit !
Communiquer ses effets permet au sacré de transformer le monde. C’est la
coupe du Graal !

Force :  communion intérieure, remise en question, sacré,


secret, responsabilité, réceptivité, pureté
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « Je suis hermétique aux influences profanes. »
Ma p’tite phrase stimulant U :
« Le secret spirituel est un don évolutif. »

Première Lettre du Prénom : Ursule, Urbain, Ulysse, Uriel, Ulrich, Uranie


Ce qui émane et vous caractérise grâce au U qui « annonce » votre
identité : La profondeur mystérieuse, respect du secret, amour du sacré,
communication intime, quête de pureté, accueil à plus grand, détachement
par rapport au monde profane, originalité du mode de vie, témoignage,
contenance, réceptivité

La Lettre de passage U = trois années : Distinguer le sacré du profane,


puis s’orienter vers le développement et la réceptivité de ce qui touche au
sacré. But : se purifier et s’élever intérieurement. Plus d’intériorité, créer et
ressentir l’existence d’un sanctuaire dans le cœur spirituel, lieu de protection
et d’appel du « sacré », sans le profane. Possibilité de s’ouvrir à une essence
plus « féminine » de l’être.

211
Chapitre 9

LETTRE V : Consonne. (Ambivalence avec voyelle U).


Valeur-Force : Nombre 4 (et Maître Nombre 22)
Connaissance de la Lettre V : Elle est capable de s’ouvrir aux valeurs les
plus hautes et vastes, et de les rendre en acte, de manière très précise, par
un effet de concentration hors du commun. Elle touche à la fois l’universa-
lisation de la pensée et l’individualisation de la volonté. Son but est d’aider
l’être humain à prendre conscience de lui, un esprit créateur incarné, et de lui
permettre d’avancer sur le chemin d’une nouvelle civilisation. Elle est très
dynamique et nécessite une grande présence, car elle entraîne aisément vers
le futur. Elle est créatrice autant au niveau des pensées que de la volonté :
sa vision est souple et orientée vers les « Pourquoi ? », elle n’est pas arrêtée
sur des a priori, elle s’intéresse à de grandes causes, des idéaux, elle arrive
à comprendre, capter et concevoir intérieurement des plans célestes ; et elle
est obsédée par le fait de les mettre en œuvre, de les voir manifestés. Elle
a pour volonté de donner de la valeur aux lois de la manifestation. Elle est
très imprégnée par la fascinante aventure de Dieu sur Terre, et plus précisé-
ment Son Incarnation. En elle, est imprimé « Et le Verbe s’est fait chair ».
C’est toute sa raison de vivre ! Voici pourquoi l’être humain doit bien consi-
dérer cette Lettre telle une consonne, avec sa place à part entière, car il est
connu dans le véritable christianisme que « Dieu S’est fait Homme, pour que
l’Homme devienne Dieu. » Par conséquent, elle souhaite participer à cette
révélation d’une humanité divine, comme cela est prévu pour le meilleur, et
c’est l’explication de son « obsession » concernant les lois de la manifestation,
ou comment parvenir à ce que même le plus élevé, le plus universel, trouve
place dans ce monde physique, si dense. Elle n’est donc pas une voyelle !
Bien qu’elle soit très décidée, elle porte beaucoup de douceur, qui provient
de son amour des desseins divins offerts aux humains. Et, les lois de la mani-
festation la rendent apte à bâtir, et à poser de nouvelles bases empreintes de
la volonté d’unir le spirituel au matériel, aussi est-ce en partie un art qui la
rend stable, fiable et belle. Ces lois de la manifestation sont pour elle des
joyaux, qu’elle vivifie en les portant, et qui forment le corps d’une nouvelle
humanité, capable d’exaucer le vœu du Dieu créateur qui S’est sacrifié pour
elle lors de Sa venue, il y a 2 000 ans. Ses lois sont tels des phares-piliers pour
une construction à grande échelle ; elles constituent dans la vie humaine des
étapes créatrices, partant des sommets de l’ouverture consciente au spirituel,
puis rencontrant l’engagement individuel libre, l’accompagnant dans les

212
Mystères des Lettres

défis qui révèlent la force du cœur, et enfin, atteignant l’impact créateur dans
la matière. Ces lois et étapes sont bienfaitrices, car elles permettent à l’acte
physique de rester porteur du vivant, et donc créateur, car l’essence spirituelle
l’en emplit. Elles sont les vraies directrices de ceux qui veulent devenir des
bâtisseurs du futur ! La Lettre nous y conduit, afin d’apprendre à les aimer et
les expérimenter : c’est une grandiose aventure héroïque !

Force :  pensée créatrice, bâtisseur, fondations,


association spirituel et matériel, puissance créatrice
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
 « Je crée selon les Lois de la manifestation. »
Ma p’tite phrase stimulant V :
« Et le Verbe S’est fait chair… »

Première Lettre du Prénom : Valérie, Victoria, Véronique, Virginie, Vanessa


Ce qui émane et vous caractérise grâce au V qui « annonce » votre identité :
La créativité (pensées et actions), intelligence dans l’organisation, détermina-
tion à unir le spirituel au matériel, rigueur dans l’application d’une méthode,
amour de la manifestation, volonté de bâtir le futur, force de stabilité et
d’ancrage, précision.

La Lettre de passage V = quatre années : Ne réfrénez pas les idées de créati-


vité qui vous viennent : notez-les et choisissez-en une ! Période pour organiser
votre vie créative : qu’elle ressemble à vos vraies aptitudes. Trop de projets
restent flous ou en suspens. Mettre de l’ordre et du dynamisme, prouver sa
capacité à rendre concrète une idée chère. (Voir lois de manifestation dans
L’Aventure Héroïque, déjà cité, livre préféré du V, le prochain pour vous !)

LETTRE W : Consonne. (Ambivalence avec voyelle U).


Valeur-Force : Nombre 5
Connaissance de la Lettre W : Elle est pleine de dynamisme, et de fougue !
Elle est un appel à la maîtrise. Elle veut rassembler des forces extrêmes. Elle
nécessite une grande force intérieure et beaucoup de vigilance et de persé-
vérance. Elle conduit dans l’idéal vers une belle noblesse dans l’action, du
fait de cette maîtrise particulière des énergies multiples qui la tendent et la

213
Chapitre 9

tiraillent. Elle aide à un équilibre héroïque : il faut se rassembler, même se


« fermer » aux forces dites de la matrice (matérialistes, vicieuses, affectives) ;
mais, en même temps, pouvoir rester « ouverte », dans le but de donner et
partager au milieu de ce contexte !
Elle est en proie à des forces montant de la volonté, qui veulent prendre
le dessus sur le spirituel. Elle doit résister à ces impulsions ravageuses,
voire agressives, destructrices. Si elle sait préserver voire amplifier ses
facultés de réceptivité, écoute et ouverture aux messages du monde spirituel
(l’Ange ou l’Âme céleste), alors ceci l’aide à canaliser les débordements
de ces impulsions, qui peuvent nuire à cet aspect « féminin ». L’accès au
monde spirituel, le lien avec le royaume angélique, la vie spirituelle, tous
ces points de force doivent être des réalités, de façon à agir en remparts,
ou protections, face à la brusquerie dénuée de sacré, typique de la société,
qui veut tout envahir. Ces forces sacrées, par effet d’identification, per-
mettent de prendre davantage conscience de ce qui nuit à l’esprit : les élans
instinctifs dénotent soudain fortement ! Et il est alors possible de choisir
de mener cette puissante énergie volontaire « ailleurs » que là où le monde
ordinaire veut la conduire. C’est un combat, une œuvre de délivrance de la
force volontaire. La Lettre est très combative : hors de question de ne rien
faire face à cet attachement de l’être humain à la société de consommation,
c’est insupportable et indigne ! Elle est motivée et motivante. Et une fois
que l’on a choisi le camp de sa nature spirituelle, que l’on est capable de
ne pas se vendre pour un stupide désir, cette énergie récupérée et maîtrisée
devient une force étonnante d’encouragement pour autrui ; avec sa com-
passion et sa démarche par l’expérience vivante, elle dispose de facultés
de transmission et de créativité qui rendent cette force d’encouragement
touchante et très féconde. Et l’étendard ou le flambeau porté haut dans le
cœur, est celui de l’idéal de liberté ! Au final, c’est lui que la Lettre sème
pour tous, feu vital, primordial pour le futur !

Force :  liberté, combativité, détachement des désirs du monde,


équilibre intérieur/extérieur, maîtrise de l’énergie
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je me comporte en tant qu’esprit. »
Ma p’tite phrase stimulant W :
« La vie est conquête de Liberté. »

214
Mystères des Lettres

Première Lettre du Prénom : Wendy, Wilfried, William, Walter


Ce qui émane et vous caractérise grâce au W qui « annonce » votre identité :
La force de combativité, idéalisme, quête de liberté, feu volontaire, élans
créatifs originaux, envie d’encourager autrui à devenir libre, sensibilité au
monde spirituel, capacité de dynamiser les cœurs, quête de l’équilibre, force
de radicalité face aux désirs du monde, jeu, héroïsme, esprit conquérant.

La Lettre de passage W = cinq années : Trouver des moyens de se


désidentifier de ce que l’on n’est pas ! Ni « ordinaire », ni un animal, ni
le sauveur ! Développer sa sensibilité. Jeûnes médiatiques, s’extirper
des manipulations et attractions extérieures. Calme, libérer sa créativité.
Tempérance pour se sentir fort et digne dans le monde.

LETTRE X : Consonne. Valeur-Force : Nombre 6


Connaissance de la Lettre X : Elle est très attractive, magnétique. Elle crée
une focalisation sur le point pivot marqué par le croisement. Il peut être vu, soit
comme une blessure ou pour le moins un heurt, soit comme une ouverture ou
pour le moins un point d’action ou de transformation en cours. Soit quelque
chose qui nous fait du tort, du mal, ou causant même la mort, soit quelque
chose qui vise, précise, réveille et suscite davantage de vie. Et ce point pivot
est en partie médian : d’un point de vue psychique, il s’agit du domaine relié au
sentiment, et d’un point de vue spirituel, il s’agit du domaine relié au cœur (4e
chakra) et à la volonté spirituelle. D’un côté comme de l’autre, il est question
de « feu », et selon la qualité de ce dernier et de ce que l’on en fait, les consé-
quences varient beaucoup. Lors d’un impact, il se produit une étincelle, et
selon le niveau de notre conscience, elle peut engendrer deux sortes de feu :
l’un, feu de la passion, et l’autre, feu sacré d’amour. Si notre sentiment est
empli d’attentes, alors notre souffle attise les désirs qui l’habitent, et l’étincelle
devient un feu passionné. Si notre sentiment est plus maîtrisé, et que dans notre
cœur habitent des vœux et des expériences d’amour vrai (provenant du haut),
alors notre souffle attise la pureté de ces vœux d’amour, et l’étincelle devient
un feu sacré. L’un est maîtrisable et bienfaisant (le feu sacré, conscience plus
intériorisée), et l’autre est dangereux, car quasi incontrôlable une fois que les
flammes se propagent (le feu passionnel, conscience plus extériorisée). Quoi
qu’il en soit, les deux feux se propagent : l’un va prendre la voie de l’incendie

215
Chapitre 9

et produire catastrophes et blessures, l’autre va prendre la voie de l’inédit et


ouvrir davantage le passage intérieur vers son royaume d’amour, et produire
scènes d’harmonie et baumes de guérison. L’un avancera vers l’impatience
et la démesure, l’autre avancera vers la tempérance et la paix. Cette Lettre
démontre le défi crucial pour le cœur humain. Elle ne veut pas ménager le fait
que l’individu voie les deux sortes de feu, et leurs conséquences. Elle souhaite
qu’il soit plus responsable de ses choix du « cœur ». Chacun des chemins est
un interdit pour l’autre : il ne peut y avoir d’amour vrai et pur sur le chemin
du feu passionnel, de même qu’il ne peut y avoir de désir passionnel sur le
chemin du feu sacré. Aucune possibilité d’entre-deux : le feu ne peut devenir
« tiède » ! C’est un choix, une croisée des chemins. La Lettre enseigne à être
bien présent et préparé lors de ces rendez-vous. Elle veut protéger le meilleur,
aussi favorise-t-elle la stabilité du cœur, grâce au maintien de la conscience
et de la lumière du « Qui Je suis » (aspect de l’identité et donc la pensée) dans
la relation, face à l’autre. Ceci met la porte du cœur sous bonne garde ! Petit
à petit, le cœur devient notre point d’appui, notre meilleur soutien de protec-
tion active. C’est l’esprit qui se positionne au cœur de sa vie, toujours au bon
carrefour : posé et rendant possibles des expériences d’une harmonie supérieure.

Force :  qualité qui ressort :


choix crucial, responsabilité, attrait et passage vers un amour
supérieur, conscience centrée, quête d’harmonie transcendante
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Je suis toujours à un carrefour de vie. »
Ma p’tite phrase stimulant X :
« Le feu sacré du cœur est crucial. »

Première Lettre du Prénom : Xavier, Xéna


Ce qui émane et vous caractérise grâce au X qui « annonce » votre identité :
La quête d’harmonie, idéal d’amour, volonté d’écouter son cœur, conscience
morale, vigilance dans les choix, envie d’être plus responsable et de guérir
sa recherche d’un soutien, envie de se perfectionner (désirs, émotions) pour
aimer mieux.

La Lettre de passage X = six années : Carrefours pour la sphère relationnelle.


Qu’est-ce qui vous pousse à vous relier à autrui ? Êtes-vous capable de donner

216
Mystères des Lettres

à l’autre au lieu d’attendre ? Comment amplifier le vrai amour ? Mise au clair,


débloquer des nœuds émotionnels, réactions de protection, impulsions, et
s’ouvrir à la source d’amour. Décisions, autonomie. Être responsables de ses
relations. Restez centré, confiance. Détachement des influences familiales
et émotivité.

LETTRE Y : Voyelle. Domaine intérieur.


Valeur-Force : Nombre 7
Connaissance de la Lettre Y : Elle est réjouissance pour l’esprit. Elle est
tel un couronnement pour l’individualité (le « Je »), célébrant la réussite de
son parcours spirituel ; elle incarne l’unité intérieure. Elle émane une joie
incroyable, tellement proche de la vie, mariée à l’amour, une joie d’un autre
monde, un vécu « d’origine »… ou félicité, ou grâce de l’accomplissement.
Elle nous montre cette joie de l’unité réalisable, d’où l’immense espérance qui
émane de sa force à la fois élévatrice et expansive, avec aussi une conscience
bien « présente » au monde incarné. Elle est d’une profonde richesse spirituelle.
Elle conduit à un ressenti de « ressemblance » avec notre Créateur, offrant
le vécu d’être tel un « arbre de vie » à notre mesure, sans trace de blessure,
ou coupure à quelque niveau. L’unité est totale, entre nos aspects féminin
et masculin, et avec « Dieu » en soi, et toute l’humanité. Aucune coupure
nulle part. Une forme de « béatitude », voici ce qu’elle est. Elle prouve que
les efforts sur le chemin spirituel héroïque ne sont pas vains et que l’union
divine est bien une réalité !
Elle montre des potentiels d’inspiration et de clairvoyance, liés à une associa-
tion entre l’ouverture totale au divin et le dynamisme, ou « attitude d’abandon
actif ». L’inspiration est ici la nature même de l’individu, qui ne peut vivre
sa créativité qu’ainsi, étant donné son union au monde spirituel. Quant à
la clairvoyance, elle est permise par l’accès à la sagesse (vie intérieure) et
par la pureté des intentions (maîtrise de l’énergie) ; elle se caractérise telle
une ouverture frontale intérieure, un peu comme si sur un horizon vierge se
levait le soleil, éclairant les merveilles jusque-là invisibles, ce soleil étant
une sorte de nouvel œil intérieur, formé par notre quête du vrai. Elle désigne
bel et bien ces aptitudes présentes en chacun et atteignables, mais elle ne
cache pas que leur accès est propre aux héros qui se donnent à fond ! Et sa
description emmène dans des territoires peu connus… C’est sa force. Ainsi,

217
Chapitre 9

elle soulève un dernier aspect mystérieux : en effet, elle représente la force


d’un être, extraordinaire, capable de dévoiler et de révéler toutes les facettes
du Féminin sacré. Voici qui est profondément bouleversant et même inex-
primable. Elle est telle la preuve d’un possible : celui de faire apparaître et
se « densifier » le Féminin spirituel dans sa vérité, sans voile. Nous touchons
ainsi son but ultime : participer et encourager à soulever le voile des mystères
dits « sophianiques ». Elle est une magnifique révélatrice du divin Féminin.

Force :  union intérieure, Féminin sacré, profondeur, mystères,


vie spirituelle, inspiration, clairvoyance, maîtrise
Ma p’tite phrase contre l’écueil :
« Mes efforts ne sont pas vains. »
Ma p’tite phrase stimulant Y :
« Chacun devrait soulever mon voile… »

Première Lettre du Prénom : Yolande, Yannick, Yvette, Yola, Yvan, Yoanna


Ce qui émane et vous caractérise grâce au Y qui « annonce » votre identité :
L’intérêt pour les mystères, aspiration à l’Âme, équilibre féminin/masculin,
quête d’unité, profondeur, amour de la sagesse, espérance, inspiration, dépas-
sement de limites intérieures, finesse du ressenti, soulever des voiles, maîtrise
de l’énergie.

La Lettre de passage Y = sept années : Réunir l’intérieur et l’extérieur.


Cesser de faire le yo-yo ! Trop « décousu », d’où divisions à l’extérieur, qui-
proquos, voire fractures. Expériences méditatives : leur trouver une application
concrète ; Relations et actions : y exprimer la sensibilité. Connexion entre
différentes parties de l’être, intégrité. Renforcer le lien à l’Âme céleste, source
d’unité. S’engager dans une vraie quête. Vous pourriez y être encouragé, si
vous êtes bien ouvert.

LETTRE Z : Consonne. Valeur-Force : Nombre 8


Connaissance de la Lettre Z : Elle a beaucoup de pouvoir et de force directive.
C’est une meneuse, déterminée, qui impose le respect, ou la peur ! Elle a l’étoffe
d’un chef de guerre, capable d’emmener son armée au combat, partant seul
au-devant pour montrer l’exemple, le glaive brandi, en quête de victoire. Elle

218
Mystères des Lettres

a beaucoup d’énergie qu’elle doit maîtriser ! Il lui faut des limites : ce sont
ses buts, dont un essentiel : il s’agit de tout transformer ! Bien entendu, tout
transformer ne veut pas dire tout raser ! Elle a de grandes ambitions, elle met
sa force au service d’un changement pour l’humanité, qui l’aiderait à trancher
radicalement avec un mode d’évolution passé. Elle sent tellement de force
qu’elle n’aurait pas peur de se retrouver au milieu des foules et d’annoncer la
fin des temps ! Jeter des éclairs, scandaliser, révolutionner, autant de termes
qu’elle emploie, en les agissant !
Elle a un côté visionnaire avec le pointu de ses buts, elle sait où elle veut aller,
mettre au point des stratégies, pièges pour l’ennemi, elle a une bonne analyse de
son terrain de combat, elle a de l’intelligence et une vivacité de jugement. Une
fois qu’elle sait comment gagner, elle se retourne vers autrui, met à profit ses
talents de rassembleuse de foules, les attire avec la lumière du plan, la victoire
certaine et l’évidence de l’urgence. Ensuite, elle montre son engagement envers
le meilleur qui attend l’humanité, et combien il est vital qu’elle n’y aille pas
seule, car ce serait un non-sens. Et de manière franche elle touche les gens
comme avec des flèches visant leur volonté de changement. Elle ne force pas
les gens, par contre, elle force les portes des solutions, les appels à l’aventure,
les témoignages et combats pour l’espérance ! Dans ce sens, « forcer » veut dire
impliquer davantage sa force, au vu du drame pour l’ensemble, si rien n’est
fait. Elle montre ce qui va se passer si les gens ne se sauvent pas eux-mêmes !
En général, les bons êtres retrouvent bon sens et dynamique d’amélioration
(première étape de transformation). Bien sûr, beaucoup cherchent à s’accro-
cher à elle, mais ceci ne dure pas, car son but étant la transformation, elle met
les gens face à leurs attachements et freins. Elle peut devenir la pire ennemie
du camp, qui lui jurait la veille d’aller au combat avec elle ! Sa force engendre
des guerres inattendues, car elle met les individus en crise, jusqu’à temps qu’ils
lâchent leur passé, mort ! Une fois que c’est fait, le but est atteint, ces gens ont
enclenché leur volonté de changement, et elle peut mener d’autres combats.
Elle s’efforce de générer une séparation entre deux mondes, afin que l’être
humain tranche dans son choix du bien. La radicalité libère les décisions, aussi
dirons-nous qu’elle est revêtue de radicalité et que ça lui va bien !

Force :  qualité qui ressort :


combativité, détermination, puissance de transformation,
radicalité, initiative impersonnelle, affirmation, héroïsme

219
Chapitre 9

Ma p’tite phrase contre l’écueil :


« Le futur dépend de mes choix. »
Ma p’tite phrase stimulant Z :
« Transformer le monde, ensemble ! »

Première Lettre du Prénom : Zoé, Zinédine, Zora


Ce qui émane et vous caractérise grâce au Z qui « annonce » votre identité :
Beaucoup d’énergie, esprit d’initiative, volonté de transformation, forte
espérance à bâtir le nouveau monde, capacité de réveiller et stimuler autrui,
jusqu’au-boutisme, obsession de la victoire, dépassement par fraternité, radi-
calité, force de discernement, sagesse des combats.

La Lettre de passage Z = huit années : Passer à la vitesse supérieure, rôle


pionnier. Trancher les petitesses et buts matériels : les remplacer par des idéaux,
faire de la place à autrui, et créer une dynamique de dépassement. Fort impact
sur l’entourage : stimuler l’héroïsme ! Nouveaux comportements et actions,
pour rehausser le niveau des échanges. Viser le réveil, remise en question,
intérêt pour le futur. Se donner les moyens dynamiques d’y participer.

220
Annexes

La Numérologie peut révéler toutes sortes de « miroirs » ou de signes dans


votre vie. Il ne faut pas vous en priver.
Ainsi, n’importe quel mot ou nom peut être transformé en Nombre et vous
montrer quelque chose d’important.
Bien évidemment, les chiffres que vous rencontrez, peuvent également devenir
facilement des Nombres.
Vous trouverez ci-dessous quelques exemples…

Votre adresse
Généralement, nous avons trois éléments dans une adresse. Contrairement
à ce que vous lirez dans tous les livres de Numérologie, il ne faut pas tout
calculer de la même manière et tout utiliser : faire ainsi est un point de vue
matérialiste.
Ainsi, vous habitez dans une ville avec un code postal (parfois le code postal
est lié avec une zone et non uniquement avec la ville, comme au Québec).
La ville où vous habitez correspond à l’aspect volontaire chez l’être humain,
ou si vous préférez c’est l’élément le moins individuel : vous n’êtes pas tout
seul à habiter dans cette ville ! Le Nombre de la ville est valable pour tous les
gens qui y vivent, donc il est peu important pour vous.
Il vous donne une petite indication sur votre volonté ou votre force d’action,
telle qu’elle peut être vécue en habitant dans cette ville.
Il est intéressant de voir si le Nombre de la ville est le même que votre
Nombre d’Expression et/ou votre Nombre de Réalisation, ce qui serait
une bonne chose.
Ensuite, vous habitez dans une rue, ce qui est déjà plus précis et plus indivi-
duel, même si vous n’êtes pas seul à y vivre (parfois les rues sont longues et
très peuplées !).
La rue représente l’élément sentiment ou relationnel de votre adresse. Le
nom de votre rue peut vous renseigner sur le type de relation qui peut être
développé dans cette rue.
Notez qu’il est ridicule d’additionner les mots « rue » ou « avenue » ou autre
appellation du même ordre : ce sont des conventions matérialistes ajoutées
aux noms des rues. (De même, inutile de tenir compte des articles de, du, de

221
Annexes

la, etc., comme par exemple Avenue de la…, ou Place des, etc.) Ce qui est
important et qui doit être calculé, c’est le nom de la rue et rien d’autre.
Sinon, lorsque vous calculez votre nom complet, pourquoi ne pas additionner
« monsieur » ou « madame » ? !
Le nom de la rue où vous habitez vous donne des renseignements sur ce que
vous pouvez y faire et y vivre (surtout relationnellement).
Tenez compte de la totalité du nom (le Nombre d’Expression de la rue),
mais aussi du total de ses voyelles (son Nombre Intime), et de celui de ses
consonnes (son Nombre de Réalisation).
Le Nombre Intime de la rue vous donnera des indications sur l’atmosphère
que vous pouvez y trouver et sur ce que cela générera en vous (atmosphère
tranquille, ou énervante, ou émotionnelle, etc.).
Le Nombre de Réalisation de la rue vous donnera des indications sur ce
que vous pouvez manifester en y habitant (affirmation, relation amoureuse,
travail, inspiration, etc.).
Enfin, n’oubliez pas la première lettre du nom de la rue, que vous pourrez
interpréter grâce au chapitre 9, en vous posant la question : « Qu’est-ce que
je suis venu chercher ici ? ».
Bien sûr, vous pouvez également transformer cette lettre en Nombre, afin de
découvrir un élément supplémentaire révélant ce qui vous a attiré en premier
dans cette rue (sorte de résumé du nom de la rue).
Exemple : si l’évolution spirituelle ne vous attire pas, de même que la créa-
tivité inspirée, alors n’allez pas habiter dans une rue dont le nom commence
par une lettre 7 (comme G, P ou Y).
Ensuite, le plus important dans votre adresse est le numéro de la rue, car c’est
l’élément le plus individuel (relié à la pensée chez l’être humain).
Si c’est une maison, vous êtes le seul à y vivre (ou vous et votre famille).
Le numéro de votre rue, réduit à l’unité (sauf si c’est un Maître Nombre), est
important et c’est préférable qu’il soit le même que votre Nombre d’Expression
ou votre Chemin de Vie (ou encore votre Nombre de l’Héroïsme), par exemple,
c’est-à-dire avec un Nombre que vous « portez » en vous, et qui est essentiel
dans votre thème numérologique.
Notez que, si vous avez un long numéro, vous le calculez simplement en
additionnant tous les numéros ainsi :
– 1714 = 1+7+1+4 = 13 = 4
– 21652 = 2+1+6+5+2 = 16 = 7

222
Annexes

Le Nombre issu du numéro de votre rue vous indique si vous serez à l’aise
ou non pour exprimer pleinement qui vous êtes, en accord avec votre destinée.
Notez que si vous habitez dans un appartement, vous partagez forcément le
numéro de votre rue avec d’autres personnes ; il est donc moins individua-
lisé. Mais ce n’est pas grave : surtout n’y rajoutez pas « 4e étage droite », par
exemple !
Éventuellement, si vous avez un numéro d’appartement, vous pourrez en
tenir compte, en tant que sous influence du numéro de votre rue, c’est-à-dire
comme une sorte de « sous Nombre » qui module quelque peu le numéro
auquel se trouve le bâtiment de votre appartement.

Votre numéro de téléphone


Il est possible d’appliquer le même procédé à votre numéro de téléphone.
Bien qu’il soit moins important que l’endroit où vous habitez, il représente,
tout de même, un numéro qui vous identifie. Bien évidemment, son « rayon
d’action » est limité puisqu’il est restreint au domaine de la communication
et des relations. Après, tout dépend si vous communiquez beaucoup ou pas,
selon votre travail, vos besoins affectifs, etc.
Il est vrai que depuis quelques années, la société a poussé les gens à com-
muniquer beaucoup plus (quelqu’un a dit « c’est du commerce » !), et de
nombreux gadgets, plus ou moins communicants, sont apparus sur le marché.
La Numérologie peut vous renseigner sur votre numéro de téléphone de la
manière suivante :
En général les premiers chiffres de votre numéro de téléphone sont les plus
collectifs (reliés avec une région) et ils représentent l’aspect volontaire, c’est-
à-dire le moins individualisé (en France, nous avons les indicatifs régionaux :
01, 02, 03, etc. Au Québec, il y a également des indicatifs pour de grands
secteurs : 514, 450, 819, 418).
Ces chiffres collectifs ne sont pas très intéressants.
Ensuite, nous avons des indicatifs de zones qui couvrent une plus petite partie
du territoire, mais qui peut aller jusqu’à plusieurs villes tout de même. Cela
représente l’aspect sentiment.
Enfin, vous avez les derniers chiffres de votre numéro, qui sont les plus
individuels, et qui sont liés avec la pensée (en France, nous avons les trois
derniers couples de chiffres, soit six numéros au total ; au Québec, nous avons
les quatre derniers numéros).

223
Annexes

En France, lorsque vous avez des numéros par « couple », vous pouvez addi-
tionner les deux pour obtenir un Nombre. Vous aurez donc trois Nombres
issus des trois couples. Enfin, vous pourrez associer les trois Nombres décou-
verts entre eux. Puis, vous pourrez également additionner la totalité de votre
numéro de téléphone.
Au Québec, vous additionnerez directement les quatre derniers numéros de
votre téléphone, puis la totalité de votre numéro.
Les Nombres issus des numéros plus individuels vous montrent comment
vous vivez votre communication, à la fois chez vous, et avec les autres (surtout
vos proches).
Le Nombre issu de la totalité de votre numéro de téléphone, vous renseigne
davantage sur votre communication avec le plus grand nombre (le pays où
vous habitez, et l’étranger).
Pour l’interprétation, vous pouvez toujours vous référer au chapitre 2.

Les périodes de la journée


Chaque journée peut être partagée en quatre parties, qui correspondent
aux quatre quadrants du thème astrologique, mais aussi aux quatre saisons.
Ainsi, chaque jour dispose de son printemps de 6H à 12h, puis de son été
de 12h à 18h, de son automne de 18h à 24h, et enfin de son hiver de 0h à 6h.
Ensuite, il faut savoir que chaque période de la journée est sous l’influence
d’une planète de l’astrologie, et donc forcément d’un Nombre lui correspon-
dant (comme nous l’avons déjà démontré au chapitre 2).
Pour calculer l’influence de chaque partie de la journée, faites comme ceci :
En vous servant du tableau ci-dessous, représentant toute la semaine avec ses
quatre phases quotidiennes, additionnez le Nombre de votre Jour Personnel
(chapitre 5) au Nombre de chaque période de six heures. Ainsi, vous aurez, pour
chacune de ces périodes le Nombre influent pour une période de six heures.

Exemple : si votre Jour Personnel est 5, et que c’est un jeudi, la période


jupitérienne s’étendant de 6h à 12h sera sous l’influence du Nombre : 5 (Jour
Personnel) + 3 (Jupiter) = 8.
Ensuite, la période suivante de 12h à 18h sera sous l’influence du Nombre :
5 (Jour Personnel) + 8 (Mars) = 13/4
Et la période de 18h à 24h sera sous l’influence du Nombre : 5 (Jour Personnel)
+ 1 (Soleil) = 6, etc.

224
Annexes

Voici le tableau pour toute la semaine :

Tableau des journées

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi

De 6h
SOLEIL = 1 LUNE = 2 MARS = 8 MERCURE = 5 JUPITER = 3 VÉNUS = 6 SATURNE = 4
à 12h
De 12h à
VÉNUS = 6 SATURNE = 4 SOLEIL = 1 LUNE = 2 MARS = 8 MERCURE = 5 JUPITER = 3
18h

De 18h à
MERCURE = 5 JUPITER = 3 VÉNUS = 6 SATURNE = 4 SOLEIL = 1 LUNE = 2 MARS = 8
24h

De 0h à
LUNE = 2 MARS = 8 MERCURE = 5 JUPITER = 3 VÉNUS = 6 SATURNE = 4 SOLEIL = 1
6h

225
Annexes

BONUS
V oici quelques recherches achevées in extremis…

Les Nombres et les couleurs


Selon le principe des niveaux de conscience représentés par les Nombres,
nous pouvons leur associer des couleurs dont les vibrations symbolisent leurs
moyens d’expression.
Nombre 1 : rouge et or à un niveau supérieur
Nombre 2 : orange et argent à un niveau supérieur
Nombre 3 : jaune
Nombre 4 : anis (jaune-vert) et terre de sienne
Nombre 5 : vert et rose (ou magenta clair) à un niveau supérieur
Nombre 6 : turquoise (bleu-vert)
Nombre 7 : bleu ciel
Nombre 8 : indigo, bleu royal et marine
Nombre 9 : violet et pourpre
Nombre 11 : bleu ciel, blanc (lumière blanche)
Nombre 22 : rouge

Pour déterminer votre couleur principale (ou plusieurs), regardez votre


Nombre d’Expression (nom complet), votre Nombre Intime (voyelles de
votre nom complet) et votre Chemin de Vie (date de naissance).

Nom complet : votre nombre de lettres


L’ensemble de votre prénom usuel, de votre second prénom et de votre
nom de famille, qui constituent votre nom complet, comporte un certain
nombre de lettres.
Ce nombre de lettres peut signifier un « don », un talent, une certaine capacité
qui se révèle dans votre manière d’agir et/ou de vous exprimer ; nous pouvons
y voir une faiblesse, lorsque ce talent n’est pas révélé.
Il suffit d’additionner le nombre de lettres de votre nom complet et de réduire
à un Nombre entre 1 et 9 (sauf si c’est un Maître-Nombre).
Nombre 1 : don de courage, de leader, d’inventeur, héroïsme, créateur, souvent
de bonnes idées novatrices, peut éclairer autrui, mais besoin de contrôler.

226
Annexes

Nombre 2 : don d’écoute, d’empathie, consciencieux, sait prendre soin d’autrui
et/ou de son foyer, mais peut se « noyer » dans l’activisme au foyer.
Nombre 3 : don artistique, talent pour parler ou écrire, beaucoup d’imagi-
nation, mais risque de rêver au lieu d’agir.
Nombre 4 : don d’organisation, sérieux, prudent, travailleur ordonné,
mais peut se perdre dans les détails et perdre de vue l’essentiel, « fou du
travail ».
Nombre 5 : don pour saisir les opportunités, résilience, don pour la commu-
nication, mais très critique et versatile.
Nombre 6 : don artistique, talent pour l’art et la beauté, décoration inté-
rieure, sait mettre son foyer en valeur, mais attachement possessif et besoin
de contrôler.
Nombre 7 : don pour la connaissance, talent pour méditer ou faire des
recherches, sens du but, perfectionnisme, mais isolement.
Nombre 8 : don pour la pensée trinitaire, talent pour trouver des solutions,
capacité à prendre de la hauteur, Providence, mais manque de tact.
Nombre 9 : don pour toucher le cœur d’autrui, fraternel, sens du drame,
conseil, mais tendance maniaco-dépressive.
Nombre 11 : don de visionnaire, inspiration, révélation, guidance.
Nombre 22 : don pour la Prudence, talent de bâtisseur, d’organisateur, de
maîtrise du karma.

Votre Don de naissance


Vous trouverez ci-après un tableau montrant, pour chaque jour du mois, un
« don » lui correspondant. En effet, chaque jour du mois est potentiellement
porteur d’un don. Celui-ci se révèle dans l’enfance ou la jeunesse, ou à l’âge
adulte, selon ce qu’il représente.
Dans certains ouvrages de Numérologie, où il est fait mention de ce tableau,
il est généralement incomplet !
Le principe est simple  : étant donné que le Nombre 9 est celui
qui contient la totalité du potentiel numérologique (addition-
nez 9 à n’importe quel Nombre, et cela redonne le même Nombre :
25 = 2 + 5 = 7 ; 25 + 9 = 34 = 3 + 4 = 7 !), si vous « extrayez » votre jour de
naissance au Nombre 9, vous allez découvrir une sorte de « don » que ce
Nombre vous octroie.

227
Annexes

Tableau des Dons du Jour de votre naissance

Jours de naissance Don


11, 22 9–0 9
1, 10, 12, 21, 23 9–1 8
2, 13, 20, 24, 31 9–2 7
3, 14, 25, 30 9–3 6
4, 15, 26 9–4 5
5, 16, 27 9–5 4
6, 17, 28 9–6 3
7, 18, 29 9–7 2
8, 19 9–8 1
9 9–9 0

N.B. : Nous ne vous donnons pas la méthode complète de calcul, puisque nous
vous donnons directement le tableau complet ci-dessus.
Pour les Dons de 1 à 9, voici ce que cela donne :
Nombre 1 : courage, rayonnement, force, réussite
Nombre 2 : écoute, relations favorables, bons contrats
Nombre 3 : don artistique, humour, parole favorisée, écriture favorisée
Nombre 4 :  talent d’organisateur, favorable à la direction, aux responsabilités
Nombre 5 : don pour la communication, talent d’adaptation
Nombre 6 : don artistique, responsabilité, service, conseil
Nombre 7 : don pour la connaissance, sagesse « innée », inspiration
Nombre 8 : pouvoir, autorité, réussite, résilience
Nombre 9 : dons humanitaires et fraternels, inspiration, don artistique

Quant au Don 0, il peut indiquer un touche-à-tout génial et/ou un individu


disposant d’une grande inspiration et/ou d’une certaine Providence ; capacité
de tout remettre à « neuf » !

228
Annexes

Thème numérologique individuel ♦ Exemple

Nombre
Intime Date de naissance
Voyelles 6 9 1 1 9 5 1 9 1 9 =
51/6 27 02 2000 = 31/4
Jour Mois Année ou
TOTAL 22/4
Nombre Chemin de vie
NOM S O F I A M A R I E K A L I A S K I Expression
=
79/16/7
Nombre Influence 9 27 + 2
1 6 4 9 2 3 1 2 Réalisation Pascale Qualité 29/11
Consonnes =
28/10/1 Dimanche de vie Mission
1 de vie

Héroïsme
7 + 22
29/11
Nombre
Intention Périodes de la Destinée :
= 23/5 1re : de 0 à 24 ans = 2
2e : de 24 à 51 ans = 9
Première Lettre 3e : de 51 ans à la fin = 2
S=1
Défis de la Destinée :
1er mineur = 27 - 2 = 25/7
2e mineur = 27 - 2 = 25/7
3e majeur = 7 - 7 = 0

229
Annexes

Votre Thème numérologique individuel

Nombre
Intime Date de naissance
Voyelles =
…… …… …… =
Jour Mois Année
TOTAL
Nombre Chemin de vie
NOM Expression
=

… …+…
Nombre Influence Qualité Mission
Réalisation Pascale
Consonnes = de vie de vie

Héroïsme
…+…
………
Nombre
Intention Périodes de la Destinée :
=… 1re : de … à … ans = …
2e : de … à … ans = …
Première Lettre 3e : de … ans à la fin = …
…=…
Défis de la Destinée :
1er mineur = … - … = ……
2e mineur = … - … = …...
3e majeur = … - … = …..

230
" Num-Héros "
Logiciel de Numérologie Sophianique

L’univers trinitaire des nombres… sur votre écran d’ordinateur !

Parfait complément de l’exceptionnel livre " Numérologie Sophianique "


de Pierre Lassalle (avec la collaboration de Céline Lassalle aux Éditions Terre
de Lumière), Num-Héros vous permettra de calculer vos principaux Nombres
en un instant !

Découvrez l’interprétation des Nombres liés à votre date de naissance, à votre


nom et prénom. Créez rapidement des thèmes relationnels avec les personnes
de votre entourage. Consultez vos nombres du jour pour une date précise afin de
mieux comprendre et planifier votre vie présente, passée et à venir. Organisez
votre quotidien grâce au « pense-bien » et inscrivez vos engagements selon vos
nombres journaliers…

Num-Héros vous libère des calculs fastidieux afin d’avancer plus rapidement
et avec plus d’assurance dans le livre " Numérologie Sophianique ". Vous
pourrez ainsi vous consacrer davantage à sa mise en pratique et rencontrer vraiment
les Nombres !
Num-Héros est disponible à cette adresse :
www.editions-terre-de-lumiere.com/num-heros
Version Ipad – Version Iphone/IPod

Note : Ce logiciel propose tous les calculs du livre sauf l’Influence Pascale, le Jour
Inspiré, le Nombre de la Victoire, le Nombre des Initiales, le Plan des Nombres,
les Lettres de Passage, le Nombre du Sentiment et les interprétations des Lettres.

231
Présentation des auteurs

Céline et Pierre Lassalle


Issus d’un milieu très sportif, Céline et Pierre Lassalle étaient des
athlètes de haut niveau pendant leur jeunesse : Céline en gymnas-
tique, Pierre en cyclisme. C’est leur quête d’excellence et de trans-
cendance sur la scène sportive, associée à un goût de l’aventure et
des challenges de toute sorte, qui les a amenés à la voie spirituelle
et à l’épanouissement de l’esprit humain au travers de l’héroïsme.

Auteur de référence dans plusieurs pays, Pierre Lassalle né en 1955


près de Paris, a commencé à écrire à l’âge de 13 ans et ne s’est
jamais arrêté ! Il est l’auteur d’une trentaine de livres, dont plusieurs
best-sellers et traductions, ayant vendu plus de 350,000 exemplaires
jusqu’à maintenant. Conférencier international, il a donné environ
1200 conférences dans des pays francophones.
Sa passion pour la connaissance et l’évolution de l’être humain l’ont
conduit à une étude profonde et une pratique intensive de la psycho-
logie, sophrologie, astrologie, numérologie ainsi qu’à de nombreux
enseignements spirituels tant orientaux qu’occidentaux.

232
Présentation des auteurs

En partageant ses recherches et ses expériences pratiques, son but


premier est d’apporter plus de fraternité et d’espérance dans le monde.
C’est la vraie nature de son travail. Avec ce voeu du coeur, il crée des
stages et des ateliers basés sur l’héroïsme et la mise en pratique d’une
voie spirituelle occidentale selon les enseignements de ses livres.

Aventurière de l’esprit et de l’amour, auteure et conférencière, Céline


Lassalle est née en 1972 dans le Nord de la France. Ella a coécrit avec
Pierre cinq de ses derniers livres. En l’accompagnant dans toutes ses
aventures au service de la connaissance et de l’aventure spirituelle
moderne, elle répand les semences joyeuses de la vie héroïque pour
que fleurisse un futur plus fraternel.
Éveiller les coeurs, dévoiler le vrai féminin, encourager à plus de
beauté et d’amour sont ses motivations premières. Grâce à l’art de
la poésie, son voeu est d’augmenter la conscience de la dimension
sacrée de l’être humain et de la vie. Tous ses écrits sont nourris de
ses expériences spirituelles.

Engageants, révolutionnaires et héroïques, leurs livres allient la


connaissance spirituelle profonde et l’humour avec une grande clarté et
simplicité. Une invitation et un encouragement sincères d’adopter une
nouvelle vision de soi-même, de découvrir et développer le potentiel
divin contenu dans son coeur et de l’offrir au monde. Grâce à leur
recherche clairvoyante, les auteurs nous conduisent au-delà des fron-
tières connues afin d’explorer les nouvelles dimensions et territoires
infinis de notre monde intérieur ; un chemin de liberté et d’amour.
De nombreuses méthodes pratiques et exercices parsèment leurs livres
afin de révéler le vrai Soi. Leurs livres sont bien plus que de simples
livres, ce sont des expériences transformatrices de la vie !

Avec Céline et Pierre Lassalle,


« Tout est possible et.. seul l’amour compte » !
233
Présentation des auteurs

Citons pour exemple (aux Éditions Terre de Lumière) :


«  365 Pensées d’Éveil – Liberté & Amour » (2015) est un guide de
l’Éveil au quotidien, avec une pensée pour chaque jour sur le thème
de la Liberté et de l’Amour. Toutes les pensées sont des citations
extraites de l’ensemble des livres de Pierre Lassalle.
« Astrologie Sophianique » (2015) est un manuel pratique pour tous !
Des débutants, curieux de découvrir l’art d’Uranie, aux profession-
nels en quête de nouvelles méthodes et connaissances. Pierre Lassalle
est un chercheur et découvreur renommé en astrologie depuis plus
de trente ans.
« Natura, ou les Secrets du Livre de la Nature » (2013). Ce livre (avec
exercices pratiques) dévoile comment l’être humain peut s’y prendre
pour apporter rédemption et évolution à la Nature. Collaborer avec
la Nature pour créer un Nouveau Monde ? C’est possible ! Ce livre
vous offre les moyens concrets d’y parvenir.
« Artémis et Apollon » (2013). Ce livre (avec exercices pratiques)
dévoile l’essentiel de qui sont ces grands dieux et ce qu’ils vous
proposent aujourd’hui : développer vos forces féminine et masculine,
afin de mieux les unir et rayonner qui vous êtes avec harmonie.
« Numérologie Sophianique » (2012), un ouvrage simple et pratique
avec des méthodes exclusives pour « vivre » les Nombres en soi, et
mieux organiser sa vie, pour la rendre victorieuse.
« Le Tarot des Héros » (2012), un livre-tarot, mode d’emploi pour
une vie héroïque, qui répond à n’importe quelle question, et donne
envie aux jeunes (et aux moins jeunes !) de se transcender et d’aimer
la vie, (coffret avec 33 cartes couleurs).
« Maîtrisez votre Destinée par les cycles de 7 ans » (2012), qui dévoile
les mystères de la destinée humaine et ses cycles de 7 ans : un véritable
mode d’emploi de la vie, outil pratique et pédagogique.
« Vers une Nouvelle Éthique – Un mode d’emploi pour une nouvelle
humanité » (2012), pour entrer en relation avec les Vertus (les Forces
qui nous font accomplir des « miracles » !), apprendre à les cultiver en
soi et agir selon un code éthique individualisé, pour le plus grand bien
de tous (avec 12 représentations en couleur des Vertus).

234
Présentation des auteurs

« L’Héroïsme de l’Amour – De l’amour courtois à l’Amour Vertueux » (2012),


révèle ce qu’est vraiment l’Amour. Il délivre tous les secrets pour vivre la
victoire de l’amour au sein de la vie de couple. Un chemin véritablement
nouveau pour la pratique du couple aujourd’hui, parsemé d’aventure, de
jeu, d’héroïsme et de Vertus.
« La Vie Spirituelle – Lumière sur le sentier spirituel occidental » (2011), qui
réunit toutes les connaissances ésotériques nécessaires pour une juste évolution
spirituelle à notre époque, en tant qu’Occidental.
« Parler le Langage des Anges » (2011), afin de mieux connaître la vie de
nos amis ailés, et entrer en contact avec eux de manière juste, au-delà du
folklore et des désirs égoïstes.
« Le Nouveau Tarot de l’Individualisation » (2011), pour apprendre à se
créer une individualité, à devenir pleinement soi-même, tout en s’amusant,
(coffret avec 33 cartes couleurs).
« L’Aventure Héroïque » (2010), un mode d’emploi de la vie héroïque, où
les lois de la manifestation sont maîtrisées, afin d’atteindre n’importe quel
but ou de réaliser n’importe quel projet.
« Cyberespace » (2010), un thriller ésotérique captivant qui vous entraîne
dans un proche futur où des héros et des héroïnes se voient confier le sort
de la destinée humaine.
« Les Mystères de la Dame à la Licorne » (2008), un livre d’art très illustré
(en couleur), qui dévoile les mystères des célèbres tapisseries de la Dame
à la Licorne, et qui souligne l’existence d’un nouveau courant artistique :
l’Art Imaginatif.
« Le Sentier du Graal », qui explicite tous les mystères reliés aux romans
du Graal et à son héros, Perceval, modèle de l’aspirant Occidental pour
notre temps.
« CD de Méditations ». L’auteur a aussi créé plusieurs méditations guidées
qui proposent un travail de méditation spécifique sur un chakra, la création
de son sanctuaire intérieur ou la rencontre avec son « guide intérieur ». La
musique réalisée par Pierre Lescaut, adaptée à chaque méditation, permet
de ressentir toute la richesse de son monde intérieur.
Découvrez le nouvel INDEX des livres de Pierre Lassalle
à télécharger gratuitement sur le site des éditions
Terre de Lumière www.editions-terre-de-lumiere.com

235
Bibliographie

Aux éditions Terre de Lumière

en livre papier en ebook (disponibles sur notre site)

Collection NOUVELLE PSYCHOLOGIE


Maîtrisez votre Destinée de Pierre Lassalle
Vers une Nouvelle Éthique de Céline & Pierre Lassalle
L’Héroïsme de l’Amour de Céline & Pierre Lassalle
L’Aventure Héroïque de Céline & Pierre Lassalle
L’Animal Intérieur de Pierre Lassalle

Collection SPIRITUALITÉ OCCIDENTALE


Parler le Langage des Anges de Céline & Pierre Lassalle
La Vie Spirituelle de Pierre Lassalle

Collection CONNAISSANCE DE SOI


Astrologie Sophianique de Pierre Lassalle
Numérologie Sophianique de Pierre Lassalle,
en collaboration avec Céline Lassalle
Le Tarot des Héros de Pierre Lassalle
Le Nouveau Tarot de l’Individualisation de Pierre Lassalle,
en collaboration avec Céline Lassalle
Astrologie et Relations Humaines de Pierre Lassalle

Collection THRILLER ÉSOTÉRIQUE


Cyberespace de Pierre Lassalle

Collection ART IMAGINATIF


Les Mystères de la Dame à la Licorne de Pierre Lassalle

Collection NOUVELLE MYTHOLOGIE


Artémis et Apollon de Céline & Pierre Lassalle

236
Bibliographie

HORS COLLECTION
365 Pensées d’Éveil - Liberté & Amour de Pierre Lassalle
Natura ou les Secrets du Livre de la Nature de Pierre Lassalle,
en collaboration avec Céline Lassalle & Lucidaëlle

Collection QUÊTE DU GRAAL ET MYSTÈRES CHRISTIQUES


Le Sentier du Graal de Pierre Lassalle
Le Graal et l’Éternel Féminin de Pierre Lassalle
Initiés et Mystères de Pierre Lassalle
L’Expérience du Christ de Pierre Lassalle
Chercheur d’Éternité de Pierre Lassalle
POCHE
La Mission Spirituelle de l’Europe de Pierre Lassalle
Parousie, La présence du Christ de Pierre Lassalle
Et aussi... une entrevue pour mieux connaître l’auteur :
Rencontre avec… Pierre Lassalle de Céline Divoor

CALENDRIER COLLECTOR
Calendrier 2014 des oeuvres et illustrations de Lucidaëlle

LOGICIELS
« Num-Héros ». Logiciel de Numérologie Sophianique, créé par André Fortier.
Parfait complément du livre « Numérologie Sophianique » de Pierre Lassalle
(avec la collaboration de Céline Lassalle), Num-Héros vous permettra de cal-
culer vos principaux Nombres en un instant ! Disponible à cette adresse : www.
editions-terre-de-lumiere.com/num-heros
CONFÉRENCES ENREGISTRÉES CD ET MP3
De nombreux CD de conférence (et MP3) données par Pierre Lassalle et/ou Céline
Lassalle (en Europe et au Québec) à l’occasion de la sortie de leurs ouvrages, sont
disponibles sur le site : www.editions-terre-de-lumiere.com

À paraitre prochainement, des nouvelles collections de CD de Méditations guidées de


Céline & Pierre Lassalle.

237
Contact

Pour contacter Pierre Lassalle

Courrier :    Éditions Terre de Lumière


Pierre Lassalle
C.P. 133
1213 Onex (Genève) – Suisse

E-mail auteur : graalia@editions-terre-de-lumiere.com

Pour découvrir l’artiste Lucidaëlle

La couverture a été réalisée par Lucidaëlle (Lucie Delalain). Si vous voulez


découvrir l’étendue de son œuvre et acquérir certaines de ses reproduc-
tions, rendez-vous sur notre site internet :
Lien Internet : www.editions-terre-de-lumiere.com/lucidaelle

238
Contact

Conférences et activités
de l’auteur

Pour tout renseignement concernant les conférences et activités organisées


autour des ouvrages de Pierre Lassalle, vous pouvez écrire à l’adresse
suivante :
 
Martine Vandenbroucque
105, route des Pommiers
Centre UBIDOCA – 6380
74370 Saint-Martin-Bellevue – France
 
Tel : +33 (0) 5 16 44 09 56

Pour recevoir nos catalogues

Éditions Terre de Lumière


Z.I. de la Pointe - Bât. B

20 rue Pierre Grange

94120 FONTENAY-SOUS-BOIS - France

Tél : +33 (0)1.43.96.84.10

Fax : +33 (0)1.43.96.84.11

contact@editions-terre-de-lumiere.com

www.editions-terre-de-lumiere.com

239