Vous êtes sur la page 1sur 63

INFORMATIQUE I

ENS-FES
Cycle license physique chimie 2ème année

Pr. Marzouq Manal

Année universitaire 2019-2020


PLAN DU COURS

I. L’ordinateur et ses composants

II. Système de codage

III. Systèmes d’exploitation

IV. Développement WEB(HTML/CSS)

V. Réseaux informatiques

M. MARZOUQ 2
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction

2. Principe de fonctionnement

3. Composants

M. MARZOUQ 3
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction
A- C’est quoi l’informatique ?
B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur
D - Mutation technologique

M. MARZOUQ 4
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
1. Introduction

C’est quoi l’informatique ?

Le mot informatique vient de la contraction des deux mots : information et automatique.

Information : élément de connaissance susceptible d’être codé pour être conservé, traité ou
communiqué. L’information doit être traduite pour obtenir une donnée.

Nous distinguons différents types d’informations :


• données sous forme de texte, de nombres, de son, d’images ou vidéo…
• les instructions composant un programme,

Toute information est manipulée sous forme binaire (ou numérique) informatique.
M. MARZOUQ 5
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
1. Introduction
A- C’est quoi l’informatique ?
Informatique (Computer Science) : science du traitement automatique et rationnel de l’information en
tant que support des connaissances et des communications.

Système informatique
 Ensemble des moyens logiciels et matériels nécessaires pour satisfaire les besoins informatiques des
utilisateurs.

 Un système informatique est capable de:

 Acquérir des informations nécessaires pour les calculs et les traitement,

 Sauvegarder les données d’une façon permanente pour des traitements ultérieurs sur des
supports de stockage,

 Effectuer des traitements des données et des calculs simples ou complexes,

 Restituer les données au cas de besoin,


M. MARZOUQ 6
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction
A- C’est quoi l’informatique ?

B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?


C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur
D - Mutation technologique

M. MARZOUQ 7
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?
Un ordinateur est une machine capable d’effectuer un traitement automatiques de
l’information,

Il est capable de réaliser les opérations suivantes :


• acquisition de l’information
• stockage de l’information
• transformation de l’information par son traitement
• restitution de l’information
Cette machine est constituée d’un ensemble de composants matériels qui
communiquent entre eux par le biais d’une unité centrale de traitement CPU (Central
Processing Unit).
M. MARZOUQ 8
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?
Pour le fonctionnement d’un ordinateur, peut distinguer trois couches :

• Les applications appelées «Software» : l’utilisateur interagit surtout avec cette


couche, pour effectuer différentes taches (traitement de texte, tableaurs, SGBD..)
• Systmes d’exploitation «Operating System (OS)» : C’est le premier programme
exécuté lors du démarrage de l’ordinateur. (Unix, Mac OS, windows, Linux….)
• Matériel «Hardware» : Ensemble de l'équipement qui entre dans la constitution de
l’ordinteur.

M. MARZOUQ 9
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction
A- C’est quoi l’informatique ?

B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?


C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur
D - Mutation technologique

M. MARZOUQ 10
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

A l’origine de l’ordinateur, on retrouve une très longue série d’inventions pour arriver à
l’ordinateur tel que l’on connait de nos jours.

Au fil des siècles, le but des hommes est de calculer de plus en plus vite et en
minimisant le plus possible la marge d’erreur. C’est de ce besoin de calculer que
naissent les premières machines à calculer.

M. MARZOUQ 11
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

La Pascaline Blaise Pascal (1642)

Machine capable d’additionner et de soustraire

M. MARZOUQ 12
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

REPLICA de Leibniz (1673-Allemagne)


Leibniz qui s’est inspiré de la Pascaline, invente une
version améliorée de la pascaline.

• Utilise des cylindres à dents de longueurs inégales


• Calcule les opérations +, - et *

M. MARZOUQ 13
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

La machine à différences 1
de Charles Babbage (1823)
Destinées au calcul et à l'impression de tables mathématiques.
Calculateur mécanique
– Roues dentées sur des tiges + manivelles
• Évalue des polynômes de 6ème degré
• 33 à 44 nombres de 32 chiffres par minute
Utilité : tables mathématiques et nautiques (astronomie + marine)

M. MARZOUQ 14
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

La machine à différences 2
de Charles Babbage (1821- 1849)

Idée :
– Approximer une fonction continue par un polynôme
– Évaluer un polynôme à partir de tables de différence

La deuxième machine à différence est composée de


8 000 pièces, pèse 5 tonnes, mesure 3 mètres de large,
2 mètres de haut et 45 cm de profondeur.

M. MARZOUQ 7
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

le Z3, créé par l’Allemand Konrad


Zuse. ((1938))

Pendant la première partie du 20e siècle, l’avancée


des mathématiques permet de donner un nouveau
souffle à la recherche informatique.

Celle-ci aboutit à partir de 1938 à la naissance du


premier ordinateur programmable qui utilise le
binaire.
Cet ordinateur réalise une multiplication en 4 secondes en moyenne.
M. MARZOUQ 16
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur
Machine Spécificités Image

Le MARK 1 de Howard Aiken - premier calculateur électromécanique


en collaboration avec IBM (1943) - machine calcule 5 fois plus vite que
l’homme

L’ENIAC (1943) devient le premier ordinateur ne


comportant plus aucune pièce
mécanique.

L’EDVAC (1946) Pour la première fois une machine de


calcul permet la mémorisation.

M. MARZOUQ 17
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

L’un des premiers ordinateurs personnel d’ APPLE COMPUTER (+/- 1975) par Steve Jobs
et Steve Wosniak.

Avec apparition de nouveaux langages de programmation et des premiers circuits


intégrés. La taille et le coût de l’ordinateur sont réduits.

M. MARZOUQ 18
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

M. MARZOUQ 19
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur

M. MARZOUQ 29
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction
A- C’est quoi l’informatique ?

B - Qu’est ce qu’un ordinateur ?


C - Un aperçu sur l’Histoire de l’évolution de l’ordinateur
D - Mutation technologique

21
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
D - Mutation technologique
1 ère génération Ordinateurs à tube: Premier vrai ordinateur moderne
~ 1950 (Un ordinateur de 72 mètre carré,30 tonnes, 160 000 watts, 100
000 hertz.)

2ème génération le transistor est plus petit et plus fiable. Il est créé à partir du
~1960 silicium (composant du sable).
IBM inventera le disque dur.

3 ème génération La taille des composants est encore plus petit, les circuits intégrés
~1970 sont dans des circuits électriques..

4 ème génération Invention chez Intel du Microprocesseur.


~1980
Janvier 1973 : Présentation du premier micro-ordinateur
22
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction

2. Principe de fonctionnement

3. Composants

M. MARZOUQ 23
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement

• John Von Neumann a construit en 1946 un modèle de machine universelle de


traitement programmé de l’information.

L’architecture de Von Neumann est un modèle structurel d'ordinateur dans lequel une
unité de stockage (mémoire) unique sert à conserver à la fois les instructions et les
données demandées ou produites par le calcul.

Les ordinateurs actuels sont tous basés sur des versions améliorées de cette architecture

M. MARZOUQ 24
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement

M. MARZOUQ 25
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement
• l’unité arithmétique et logique (UAL ou ALU en anglais) ou unité de traitement :

son rôle est d’effectuer les opérations de base ;

• l’unité de contrôle, chargée du « séquençage » des opérations ;

• la mémoire qui contient à la fois les données et le programme qui indiquera à

l’unité de contrôle quels sont les calculs à faire sur ces données ;

• les dispositifs d’entrée-sortie, qui permettent de communiquer avec le monde

extérieur.
M. MARZOUQ 26
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement
Qu’en est-il aujourd’hui ?
Plus de soixante-dix ans après son invention, le modèle d’architecture de Von Neumann
régit toujours l’architecture des ordinateurs.
Par rapport au schéma initial, on peut noter deux évolutions.

M. MARZOUQ 27
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement
Qu’en est-il aujourd’hui ?

• Les ordinateurs comportent maintenant des processeurs multiples, qu’il s’agisse


d’unités séparées ou de « cœurs » multiples à l’intérieur d’une même puce.

Cette organisation permet d’atteindre une puissance globale de calcul élevée sans
augmenter la vitesse des processeurs individuels, limitée par les capacités d’évacuation
de la chaleur dans des circuits de plus en plus denses.

M. MARZOUQ 28
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
2. Principe de fonctionnement
Qu’en est-il aujourd’hui ?
• Cet évolution a pour conséquence de mettre la mémoire, plutôt que l’unité centrale, au centre
de l’ordinateur, et d’augmenter le degré de parallélisme dans le traitement et la circulation
de l’information. Mais elles ne remettent pas en cause les principes de base que sont la
séparation entre traitement et commande.

NB: L’accès des processeurs à la mémoire se fait à travers un bus, voie d’échange assurant un
transfert rapide de l’information.

M. MARZOUQ 29
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

1. Introduction

2. Principe de fonctionnement

3. Composants

M. MARZOUQ 30
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

A - L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

B – La mémoire

C – Les périphériques d’entrées-sorties

M. MARZOUQ
D – Les bus 31
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants :A - L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

- Le microprocesseur (ou unité centrale de traitement, UCT, en anglais Central Processing


Unit, CPU) est un composant essentiel qui exécute les instructions machine des programmes
informatiques (ordinateur).

- C’est un circuit électronique intégré complexe et miniaturisé contenant plusieurs millions de


transistors interconnectés(ex : le Pentium).

M. MARZOUQ
32
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants :A -L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur


– À sa création, le processeur était capable d’effectuer quelques dizaines de milliers d’instructions
par seconde. Aujourd’hui, il en traite plus de 10 milliards instructions par seconde.
– Inventé en 1971 (Marcian Hoff et Federico Faggin) par Intel avec le modèle 4004, il peut
aujourd’hui se réduire à quelques millimètres et permettre de connecter de nombreux objets de
notre quotidien.

M. MARZOUQ
microprocesseur 33
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants :A - L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur


Horloge
La fréquence du processeur désigne le nombre d'opérations effectuées en une
seconde par le processeur. Une horloge lui définit sa cadence en permettant :

• Synchronisation de l'ensemble des dispositifs logiques d'un ordinateur,

• Cadencement des instructions à fréquence constante : l'horloge divise le temps en


battements de même durée appelés cycles.

M. MARZOUQ
34
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants: A- L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

Horloge
• A chaque top d'horloge le processeur exécute une action, correspondant à une
instruction ou une partie d'instruction.

300 Mhz ou mégahertz => 300 millions d'instructions par seconde

M. MARZOUQ
35
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants:1- L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

Instruction
Une instruction est l'opération élémentaire que le processeur peut
accomplir. Les instructions sont stockées dans la mémoire principale, en
vue d'être traitée par le processeur.

M. MARZOUQ
36
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : 1- L’unité centrale de traitement (CPU)
Processeur ou l’unité centrale de traitement est schématiquement constitué de 2 parties :
• l'unité arithmétique et logique ou l'unité de traitement est chargée de l'exécution de
tous les calculs que peut réaliser le microprocesseur,
• l'unité de contrôle appelée aussi unité de commande et de contrôle (UCC) permet
d'exécuter les instructions (les programmes).

Le microprocesseur est associé à des registres. Les registres permettent de mémoriser


(stocker) l'information (donnée ou instruction) au sein même du CPU, en très petite
quantité;

M. MARZOUQ 37
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : 1- L’unité centrale de traitement (CPU)

M. MARZOUQ 38
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : 1- L’unité centrale de traitement (CPU)

Pour chaque instruction, le processeur effectue schématiquement les


opérations suivantes :

1. Lire en mémoire principale (RAM) l’instruction à exécuter

2. Effectuer le traitement correspondant

3. Passer à l’instruction suivante.

M. MARZOUQ 39
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

A - L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

a – L’unité Arithmétique et Logique

M. MARZOUQ 40
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : A- L’unité centrale de traitement

a - L’Unité Arithmétique et Logique (UAL):

• assure les fonctions logiques ou arithmétique pour effectuer les calculs et les opérations
logiques des différents instructions à exécuter.

• Les données sont prisent aux entrées de l’UAL, sont traités, ensuite le résultat est fourni en
sortie et généralement stocké dans un registre dit accumulateur.

• Les informations qui concernent l’opération sont envoyées vers le registre d’état.
M. MARZOUQ 41
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : A - L’unité centrale de traitement
a - L’Unité Arithmétique et Logique (UAL):

M. MARZOUQ 42
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

B - La mémoire

a - Caractéristiques de la mémoires

b - Hiérarchie de la mémoire

M. MARZOUQ 43
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B- La mémoire
La mémoire peut être vue comme un ensemble de cellules ou cases contenant chacune une
information :

• Chaque case mémoire est repérée par un numéro d’ordre unique : son adresse. Elle est
exprimée généralement en Hexadécimale.

• Chaque case mémoire est divisée en emplacements de taille fixe (par exemple 8 bits)

• Elle stocke et restitue des informations sous forme de mot binaires (1 bit / 4 bits /
8bits /16 bits…)

M. MARZOUQ 42
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B - La mémoire
Si les adresses des cases mémoires sont codées sur n bits, il est possible de référencer au
plus 2n cases mémoire.

Exemple : si les adresses des cases mémoires sont codées sur 3 bits, il est alors possible
d’avoir 23 = 8 cases mémoire

M. MARZOUQ 42
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B - La mémoire

La mémoire peut être dans le processeur (des registres) , interne (Mémoire centrale ou
principale) ou externe (Mémoire secondaire ).

• Unité de base : 1 bit (prend comme valeur 0 ou1)

• Octect(byte)= groupe de 8 bits

• Mot = regroupemet d’octects (8 bits, 16 bits, 32 bits)

M. MARZOUQ 42
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

B - La mémoire

a - Caractéristiques de la mémoires

b – Hiérarchie de la mémoire

M. MARZOUQ 47
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants : a - Caractéristiques de la mémoire


- modes de fonctionnement
ON distingue deux modes de fonctionnement de la mémoire :
1. Une mémoire morte (ROM = Read Only Memory) C’est une mémoire à lecture seule.
Lors d’une coupure du courant électrique, son contenu n’est pas perdu.

2. Une mémoire vive (RAM = Random Access Memory) chargée de stocker les données
intermédiaires ou les résultats de calculs. On peut lire ou écrire des données dedans,
ces données sont perdues à la mise hors tension.
M. MARZOUQ 48
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : a - Caractéristiques de la mémoire
- Volatilité de l’information

elle caractérise la permanence des informations dans la mémoire. L'information stockée


est volatile si elle risque d'être altérée (effacée) par un défaut d'alimentation
électrique et non volatile dans le cas contraire

M. MARZOUQ 49
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : a - Caractéristiques de la mémoire
- Capacité :
ou taille d’une mémoire est le nombre (quantité) d’informations qu’on peut enregistrer (
mémoriser ) dans cette mémoire.
• La capacité peut s’exprimer en :bit en octet ou en

– Kilo Octet = 1 KO = 1024 Octets =210 octet


– Méga Octet = 1 MO = 1024 KO = 220 octet
– Géga Octet = 1 GO =1024 MO = 230 octet
– Téra Octet = 1 TO = 1024 GO = 240 octet
– PétaOctet = 1 PO = 1024 TO = 250 octet
– ExaOctet = 1 EO = 1024 PO = 260 octet
– ZettaOctet = 1 ZO = 1024 EO = 270 octet
– YottaOctet = 1 YO = 1024 ZO = 280 octet
M. MARZOUQ 50
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : a - Caractéristiques de la mémoire
- Temps d’accès
• C’est le temps nécessaire pour effectuer une opération de lecture ou d’écriture.

Par exemple pour l’opération de lecture , le temps d’accès est le temps qui
sépare la demande de la lecture de la disponibilité de l’information.
1 K : Kilo octet = 210 ~103

M. MARZOUQ 51
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

B - La mémoire

a - Caractéristiques de la mémoires

b - Hiérarchie de la mémoire

M. MARZOUQ 52
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B - La mémoire
b - hiérarchie de la mémoire

Registres : Mémoires très rapides situées au niveau du processeur. Les registres sont utilisés pour
assurer le stockage temporaire d’informations nécessaires à l’exécution de l’instruction en cours de
traitement.

Mémoire cache : une mémoire rapide de faible capacité destinée à accélérer l’accès à la
mémoire centrale en stockant les données les plus utilisées.

M. MARZOUQ 53
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B - La mémoire
b - hiérarchie de la mémoire

Mémoire principale (MP) : ou mémoire centrale, elle est utilisée pour le rangement des
informations. Elle contient les programmes (instructions et données) à utiliser et est plus lente que
les deux mémoires précédentes.

Mémoire secondaire (auxiliaires) : est une mémoire périphérique de grande capacité utilisée
pour le stockage permanent ou la sauvegarde des informations. Elle utilise des supports
magnétiques (disque dur), électriques (USB) ou optiques (CD, DVD,…).

M. MARZOUQ 54
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants
Composants : B - La mémoire
b - hiérarchie de la mémoire

Registres

Cache

Mémoire centrale (RAM)

Mémoire secondaire

M. MARZOUQ 55
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

A – L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

B – La mémoire

C – Les périphériques d’entrées-sorties

M. MARZOUQ D – Les bus 56


Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants : C - Les périphériques d’entrée / sortie

• Elles permettent d’assurer la communication entre le microprocesseur et les


périphériques : capteur, clavier, moniteur ou afficheur, imprimante, modem, etc…..

• Les opérations associées (lecture et/ou écriture) sont fonctions du périphérique.

M. MARZOUQ 57
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants

A – L’unité centrale de traitement (CPU) ou microprocesseur

B – La mémoire

C – Les périphériques d’entrées-sorties

D – Les bus
M. MARZOUQ 58
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants : D - Les bus


• Un bus est un ensemble de fils électrique qui assure la transmission des informations entre
les différentes unités.

Il existe trois types de bus véhiculant des informations :


• Bus de données
• Bus d'adresses
• Bus de commande (ou de contrôle)

M. MARZOUQ 59
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

Composants : Les bus


Bus de données : bidirectionnel qui assure le transfert des informations entre le
microprocesseur et son environnement, et inversement. Son nombre de lignes est égal à la
capacité de traitement du microprocesseur.

Bus d'adresses : unidirectionnel qui permet la sélection des informations à traiter dans un
espace mémoire (ou espace adressable) qui peut avoir 2n emplacements, avec n = nombre
de conducteurs du bus d'adresses.

Bus de commande : transporte les ordres et les signaux de synchronisation en provenance


de l’unité de commande et à destination de l'ensemble des composants matériels. Il s'agit
d'un bus directionnel dans la mesure où il transmet également les signaux de réponse des
éléments matériels.
M. MARZOUQ 60
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants : D - Les bus

Un ordinateur possède plusieurs périphériques et mémoires. Pour permettre au


microprocesseur de communiquer avec ces éléments, il faut mettre en place le décodage
d’adresse. Celui-ci permettra d’affecter une plage d’adresses à un seul périphérique,
sachant que deux périphériques ne peuvent pas se retrouver à une même adresse.

M. MARZOUQ 61
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants : D - Les bus


Décodeur d’adresse

• Il est chargé d’aiguiller les données présentes sur le bus de données provenant des
multiples périphériques .

• Attribue à chaque périphérique une zone d’adresse et une fonction «décodage


d’adresse » est donc nécessaire afin de fournir les signaux de sélection de chacun des
composants.

M. MARZOUQ 62
Chapitre I : L’ordinateur et ses composants

3 - Composants : D - Les bus

M. MARZOUQ 63